SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  26
Télécharger pour lire hors ligne
BIENVENUE A
L’ EXPOSÉ DU
GROUPE 11
Présenté par: DIAKITE ISSA et DIALLO YOUBA
Professeur chargé du cours: Mr SAIDOU LY
THEME:
LA REDACTION
SCIENTIFIQUE
INTRODUCTION
La rédaction scientifique est de faire connaître vos résultats
à d'autres scientifiques, aux décideurs politiques et parfois
même au public non spécialisé. Il s'agit de faire passer vos
idées de manière claire et efficace. Elle consiste à écrire dans
un langage clair, avec des articulations logiques, et en
distinguant sans ambiguïté les faits avérés, les hypothèses,
les opinions (de l’auteur ou d’autres), les propositions…afin
que le lecteur puisse poursuivre l’œuvre.
OBJECTIFS DE L’APPRENTISSAGE DE LA REDACTION
SCIENTIFIQUE
L’objectif de l’apprentissage des règles de la rédaction scientifique
est de fournir un ensemble de conseil et d’indication afin de facilité
l’écriture et la mise en forme de nos rapport de stage, projets
scientifiques, rapport bibliographique et/ou techniques.
Pour mener à bien cette rédaction, il serait intéressant de :
 S’approprier des principes et procédés de la rédaction
scientifique;
 Acquérir les règles de rédaction des différentes parties d’un
document scientifique;
 Acquérir des informations sur l’ l’éthique.
TYPOGRAPHIE
Détermine la forme du texte. C’est l’art de
disposer les lettres en tenant compte de
l’utilisation et l’emplacement des symboles
littéraires de la rédaction scientifique tels
que :
La ponctuation
En fait, ce sont des outils parfaitement fins à utiliser
dans l'écriture scientifique, si vous les utilisez
correctement. On a :
 Les Points : sont utilisés pour indiquer la fin d’une
phrase ou permet de marquer une longue pause
pour lecteur. On a aussi les points de suspension.
 Le deux-points : introduit quelque chose. Il peut
introduire une liste, une citation, une explication,
une conclusion ou une amplification.
 La virgule : a le moins de pouvoir pour la séparation
et indique la pause la plus courte.
 Le point-virgule : est utilisé pour lier essentiellement
deux petites phrases et consiste aussi à séparer les
éléments d'une liste.
 La parenthèse : est utilisée pour glisser quelque
chose de plus dans une phrase, donc c'est une grosse
pause.
 Les tirets : on utilise les tirets pour ajouter l'accent
ou pour insérer une définition ou une description.
Exemple :
" L’élève dit : l’inspecteur est un âne" ;
"L’élève, dit l’inspecteur, est un âne".
Les majuscules
Les majuscules sont également nommées
"capitales". Leur emploi, en dehors de la première
lettre d'une phrase, d'un nom propre ou d'un nom
de genre, est réservé aux titres et sous-titres , à
des sigles, et éventuellement aux noms d'auteurs
cités dans le texte.
Les italiques et Les caractères gras
Les italiques sont les caractères penchés dont
leurs emploi est réservé aux usages de certains
mots latins et en particulier les noms
d’espèces. Les caractères gras sont réservés
aux titres et aux sous-titres.
Le texte
Il doit garder un rythme pour éviter aux lecteurs
de se perdre et peut employer des citations de
référence ou citation d’extraits d’un texte. Peut
contenir aussi des noms d’espèces, noms
vernaculaires tout en gardant un style adéquat et
une orthographe sans reproche.
Verbes
Ils rendent la phrase vivante. Ils attirent le lecteur
et il faut s’assurer que le verbe principal de la
phrase soit près du sujet et du début de la phrase.
La raison en est que si vous mettez trop de
distance entre le sujet de la phrase et le verbe
principal, vous allez perdre votre lecteur.
Phrases
Utiliser des phrases simples, brèves et
courtes (sujet-verbe-complément) pour
faciliter la compréhension du lecteur.
Paragraphes
Les paragraphes sont l'unité de composition
des manuscrits et chaque paragraphe doit
contenir une idée principale et courte. Il n'y a
rien de pire pour un lecteur que de voir un
énorme bloc de texte sans pause. Essayez donc
de garder vos paragraphes courts et concentrés
sur une seule idée.
Sigles et abréviations
Les sigles doivent être expliqués avant d’être utilisés.
Ex. :
Sigles et abréviations
Les sigles doivent être expliqués avant d’être utilisés.
Ex : COA pour le craton ouest Africain
Citation des références dans le texte
Livre
Nom de l’auteur;
Année d’édition;
Titre, lieu d’édition [ville et pays];
Editeur;
Nombre de pages.
Exemple: Fauconnier R. et Bassereau D., 1970. La canne à sucre.
Paris, France, Maisonneuve et Larose, 468 p.
Mémoire
Nom de l’auteur;
Année de soutenance;
Titre du mémoire;
Nature du diplôme (Master, Ingénieur, Doctorat, etc.)
Lieu de soutenance;
Nombre de pages.
Citation des références dans le texte
Web graphie
Auteur, date, titre;
URL: http://www. …………………
Date (voire heure) de consultation.
Ex : http://www.singaporestatement.org/statement.html
(consulté le 20 janvier 2012
Les tableaux
Titre placé au-dessus du tableau, avec un numéro de tableau (en
chiffre romain) et une légende. Chaque tableau doit être appelé
dans le texte.
Les figures
Les figures doivent être indépendantes du texte (elles doivent
être comprise sans lire le texte); ici la légende est très importante
et sont en chiffre arabe.
Les unités
Il est interdit de modifier les majuscules et minuscules du nom
abrégé des unités.
A = Ampère (courant électrique) ;
g = gramme (masse) ;
V = volt (différence de potentiel électrique)…
STRUCTURE D’UN RAPPORT
Couverture
Nom de l'Université d'affiliation, Année
universitaire, Titre du stage, Nom du stagiaire, Nom
et titre de(s) l'encadrant(s), Nom du laboratoire ou
de l'entreprise, Logos des institutions.
Le titre
Annonce le contenu du mémoire qui exprime
l’information principale du mémoire par des mots
dont les plus informatifs sont en position forte et
doit être court (10 à 15 mots).
STRUCTURE D’UN RAPPORT
Sommaire
C’est la table des matières, il reprend la structure des parties
et sous-parties importantes en indiquant les pages
correspondantes.
Résumé
Raisons de l’étude: Problématique ; Site d’étude;
Objectif de la rédaction (thèse ou mémoire);
Méthodes d’étude;
Principaux résultats;
Conclusion;
Indiquer les mots clés.
Introduction
Cette partie doit contenir le problème que l’on se propose de
résoudre et les hypothèses de départ. On doit aussi indiquer
la stratégie par laquelle nous comptons résoudre ce
problème. Montrer la pertinence et l’originalité du travail afin
que le lecteur ait envie de lire la suite de l’article.
Matériels et méthodes
Indiquer les outils utilisés et le mode opératoire adopté au
cours du travail.
Outils utilisés : GPS, la boussole et le marteau géologue
Mode opératoire : -Critères de Prélèvement d’échantillons du
sol.
- Analyses des échantillons.
Résultats
C’est la présentation des informations obtenues après recherches et
qui seront la base d’éventuelles discussions. Exposer les résultats
avérés avant les résultats non avérés. Donnez toutes les sources de
données, dites comment vos résultats s'intègrent dans le contexte
scientifique.
Discussion
La section de discussion devrait indiquer ce que vos résultats
signifient et pourquoi quelqu'un devrait s'en soucier. Ce dernier
point est important. Vous devez vous assurer que les lecteurs qui ne
font pas partie de votre créneau scientifique immédiat peuvent
comprendre pourquoi votre étude est importante. Etre critique,
Comparer les résultats observés à ceux d’autres auteurs.
Conclusion
Il est question de noter les informations de manière précise et
concise mais descriptive des acquis provenant de notre travail. Il
s’agit de :
Rappeler la problématique;
Rappeler les principaux résultats;
Dire si le but a été atteint ou non ;
Donner les limites de l’étude;
Perspectives.
Remerciement
Recommander et adresser: Au directeur de la structure
d'accueil, A l'encadrant, Aux personnes ayant contribué au
travail et à votre intégration au sein de la structure d'accueil, A
un éventuel financeur.
Référence
Ensemble des articles de recherche, des livres et ouvrages
consultés et utilisés au cours du travail. S’assurer que toutes les
références mentionnées dans le texte sont toutes reportées
dans la liste des références, et inversement.
Annexe
Présentation d’informations détaillées pouvant aider à la
compréhension ou à la vérification des résultats.
CONCLUSION GENERALE
Ce travail nous a permis de savoir qu’un écrit scientifique est
une compétence non innée mais qui s’acquiert comme
n'importe quelle compétence par la pratique.
La rédaction scientifique est une écriture objective dans
laquelle le chercheur doit éviter tout jugement de valeur qui
laisseraient entrevoir son point de vue subjectif dans sa
recherche.

Contenu connexe

Similaire à Présentation1.pptx

Guide pratique pour la redaction du memoire de fin d'etudes
Guide pratique pour la redaction du memoire de fin d'etudesGuide pratique pour la redaction du memoire de fin d'etudes
Guide pratique pour la redaction du memoire de fin d'etudesDr. imen Hanane BENARAB
 
Guide pratique pour la redaction du memoire de fin d'etudes
Guide pratique pour la redaction du memoire de fin d'etudesGuide pratique pour la redaction du memoire de fin d'etudes
Guide pratique pour la redaction du memoire de fin d'etudesDr. imen Hanane BENARAB
 
Guide rédaction mémoire (licence et mastère)
Guide rédaction mémoire (licence et mastère)Guide rédaction mémoire (licence et mastère)
Guide rédaction mémoire (licence et mastère)Fadhel El Fahem
 
L’apprentissage de l’ecriture academique en francais
L’apprentissage de l’ecriture academique en francaisL’apprentissage de l’ecriture academique en francais
L’apprentissage de l’ecriture academique en francaisAndrey Kuznetsov
 
La soutenance du mémoire
La soutenance du mémoireLa soutenance du mémoire
La soutenance du mémoireS/Abdessemed
 
La phase rédactionnelle d'un travail de recherche normes académiques à respecter
La phase rédactionnelle d'un travail de recherche normes académiques à respecterLa phase rédactionnelle d'un travail de recherche normes académiques à respecter
La phase rédactionnelle d'un travail de recherche normes académiques à respecterHanan I حنان
 
Rédiger une synthèse en 7 étapes
Rédiger une synthèse en 7 étapesRédiger une synthèse en 7 étapes
Rédiger une synthèse en 7 étapesEric Lichtfouse
 
Rédaction scientifique en ergothérapie
Rédaction scientifique en ergothérapieRédaction scientifique en ergothérapie
Rédaction scientifique en ergothérapieUniversity of Montreal
 
METHODOLOGIE DU RAPPORT DE STAGE OU MEMOIRE_DE_RECHERCHE_APPLIQUEE.ppt
METHODOLOGIE DU RAPPORT DE STAGE OU MEMOIRE_DE_RECHERCHE_APPLIQUEE.pptMETHODOLOGIE DU RAPPORT DE STAGE OU MEMOIRE_DE_RECHERCHE_APPLIQUEE.ppt
METHODOLOGIE DU RAPPORT DE STAGE OU MEMOIRE_DE_RECHERCHE_APPLIQUEE.pptJihane56
 
rapport de stage L2 d'un stage into .pdf
rapport de stage L2 d'un stage into .pdfrapport de stage L2 d'un stage into .pdf
rapport de stage L2 d'un stage into .pdfmarketdz99
 
L’apprentissage de l’ecriture academique en francais
L’apprentissage de l’ecriture academique en francaisL’apprentissage de l’ecriture academique en francais
L’apprentissage de l’ecriture academique en francaisAndrey Kuznetsov
 
La note de synthese
La note de syntheseLa note de synthese
La note de syntheseazeddine77
 
Comment rédiger un rapport d’application (1)
Comment rédiger un rapport d’application (1)Comment rédiger un rapport d’application (1)
Comment rédiger un rapport d’application (1)AmalFathi5
 
Comment faire rapport + soutenance
Comment faire rapport + soutenanceComment faire rapport + soutenance
Comment faire rapport + soutenanceRadouan LAHSINI
 

Similaire à Présentation1.pptx (20)

Guide pratique pour la redaction du memoire de fin d'etudes
Guide pratique pour la redaction du memoire de fin d'etudesGuide pratique pour la redaction du memoire de fin d'etudes
Guide pratique pour la redaction du memoire de fin d'etudes
 
Guide pratique pour la redaction du memoire de fin d'etudes
Guide pratique pour la redaction du memoire de fin d'etudesGuide pratique pour la redaction du memoire de fin d'etudes
Guide pratique pour la redaction du memoire de fin d'etudes
 
Guide rédaction mémoire (licence et mastère)
Guide rédaction mémoire (licence et mastère)Guide rédaction mémoire (licence et mastère)
Guide rédaction mémoire (licence et mastère)
 
ch1.pdf
ch1.pdfch1.pdf
ch1.pdf
 
L’apprentissage de l’ecriture academique en francais
L’apprentissage de l’ecriture academique en francaisL’apprentissage de l’ecriture academique en francais
L’apprentissage de l’ecriture academique en francais
 
La soutenance du mémoire
La soutenance du mémoireLa soutenance du mémoire
La soutenance du mémoire
 
Rapport
RapportRapport
Rapport
 
La phase rédactionnelle d'un travail de recherche normes académiques à respecter
La phase rédactionnelle d'un travail de recherche normes académiques à respecterLa phase rédactionnelle d'un travail de recherche normes académiques à respecter
La phase rédactionnelle d'un travail de recherche normes académiques à respecter
 
Rédiger une synthèse en 7 étapes
Rédiger une synthèse en 7 étapesRédiger une synthèse en 7 étapes
Rédiger une synthèse en 7 étapes
 
Rédaction scientifique en ergothérapie
Rédaction scientifique en ergothérapieRédaction scientifique en ergothérapie
Rédaction scientifique en ergothérapie
 
METHODOLOGIE DU RAPPORT DE STAGE OU MEMOIRE_DE_RECHERCHE_APPLIQUEE.ppt
METHODOLOGIE DU RAPPORT DE STAGE OU MEMOIRE_DE_RECHERCHE_APPLIQUEE.pptMETHODOLOGIE DU RAPPORT DE STAGE OU MEMOIRE_DE_RECHERCHE_APPLIQUEE.ppt
METHODOLOGIE DU RAPPORT DE STAGE OU MEMOIRE_DE_RECHERCHE_APPLIQUEE.ppt
 
Redaction article
Redaction articleRedaction article
Redaction article
 
rapport de stage L2 d'un stage into .pdf
rapport de stage L2 d'un stage into .pdfrapport de stage L2 d'un stage into .pdf
rapport de stage L2 d'un stage into .pdf
 
L’apprentissage de l’ecriture academique en francais
L’apprentissage de l’ecriture academique en francaisL’apprentissage de l’ecriture academique en francais
L’apprentissage de l’ecriture academique en francais
 
Conseil rapport de stage
Conseil rapport de stageConseil rapport de stage
Conseil rapport de stage
 
La note de synthese
La note de syntheseLa note de synthese
La note de synthese
 
Black & white bed box
Black & white bed boxBlack & white bed box
Black & white bed box
 
Adn mp3
Adn mp3Adn mp3
Adn mp3
 
Comment rédiger un rapport d’application (1)
Comment rédiger un rapport d’application (1)Comment rédiger un rapport d’application (1)
Comment rédiger un rapport d’application (1)
 
Comment faire rapport + soutenance
Comment faire rapport + soutenanceComment faire rapport + soutenance
Comment faire rapport + soutenance
 

Dernier

Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursStagiaireLearningmat
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfbdp12
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAmar LAKEL, PhD
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfSylvianeBachy
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfAtelier Canopé 37 - Tours
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxMartin M Flynn
 
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilCalendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilfrizzole
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Gabriel Gay-Para
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfAtelier Canopé 37 - Tours
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxJCAC
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Atelier Canopé 37 - Tours
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneTxaruka
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24BenotGeorges3
 

Dernier (16)

Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceurs
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film français
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
 
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilCalendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
 
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
 

Présentation1.pptx

  • 1. BIENVENUE A L’ EXPOSÉ DU GROUPE 11 Présenté par: DIAKITE ISSA et DIALLO YOUBA Professeur chargé du cours: Mr SAIDOU LY
  • 3. INTRODUCTION La rédaction scientifique est de faire connaître vos résultats à d'autres scientifiques, aux décideurs politiques et parfois même au public non spécialisé. Il s'agit de faire passer vos idées de manière claire et efficace. Elle consiste à écrire dans un langage clair, avec des articulations logiques, et en distinguant sans ambiguïté les faits avérés, les hypothèses, les opinions (de l’auteur ou d’autres), les propositions…afin que le lecteur puisse poursuivre l’œuvre.
  • 4. OBJECTIFS DE L’APPRENTISSAGE DE LA REDACTION SCIENTIFIQUE L’objectif de l’apprentissage des règles de la rédaction scientifique est de fournir un ensemble de conseil et d’indication afin de facilité l’écriture et la mise en forme de nos rapport de stage, projets scientifiques, rapport bibliographique et/ou techniques. Pour mener à bien cette rédaction, il serait intéressant de :  S’approprier des principes et procédés de la rédaction scientifique;  Acquérir les règles de rédaction des différentes parties d’un document scientifique;  Acquérir des informations sur l’ l’éthique.
  • 5. TYPOGRAPHIE Détermine la forme du texte. C’est l’art de disposer les lettres en tenant compte de l’utilisation et l’emplacement des symboles littéraires de la rédaction scientifique tels que :
  • 6. La ponctuation En fait, ce sont des outils parfaitement fins à utiliser dans l'écriture scientifique, si vous les utilisez correctement. On a :  Les Points : sont utilisés pour indiquer la fin d’une phrase ou permet de marquer une longue pause pour lecteur. On a aussi les points de suspension.  Le deux-points : introduit quelque chose. Il peut introduire une liste, une citation, une explication, une conclusion ou une amplification.
  • 7.  La virgule : a le moins de pouvoir pour la séparation et indique la pause la plus courte.  Le point-virgule : est utilisé pour lier essentiellement deux petites phrases et consiste aussi à séparer les éléments d'une liste.  La parenthèse : est utilisée pour glisser quelque chose de plus dans une phrase, donc c'est une grosse pause.
  • 8.  Les tirets : on utilise les tirets pour ajouter l'accent ou pour insérer une définition ou une description. Exemple : " L’élève dit : l’inspecteur est un âne" ; "L’élève, dit l’inspecteur, est un âne".
  • 9. Les majuscules Les majuscules sont également nommées "capitales". Leur emploi, en dehors de la première lettre d'une phrase, d'un nom propre ou d'un nom de genre, est réservé aux titres et sous-titres , à des sigles, et éventuellement aux noms d'auteurs cités dans le texte.
  • 10. Les italiques et Les caractères gras Les italiques sont les caractères penchés dont leurs emploi est réservé aux usages de certains mots latins et en particulier les noms d’espèces. Les caractères gras sont réservés aux titres et aux sous-titres.
  • 11. Le texte Il doit garder un rythme pour éviter aux lecteurs de se perdre et peut employer des citations de référence ou citation d’extraits d’un texte. Peut contenir aussi des noms d’espèces, noms vernaculaires tout en gardant un style adéquat et une orthographe sans reproche.
  • 12. Verbes Ils rendent la phrase vivante. Ils attirent le lecteur et il faut s’assurer que le verbe principal de la phrase soit près du sujet et du début de la phrase. La raison en est que si vous mettez trop de distance entre le sujet de la phrase et le verbe principal, vous allez perdre votre lecteur.
  • 13. Phrases Utiliser des phrases simples, brèves et courtes (sujet-verbe-complément) pour faciliter la compréhension du lecteur.
  • 14. Paragraphes Les paragraphes sont l'unité de composition des manuscrits et chaque paragraphe doit contenir une idée principale et courte. Il n'y a rien de pire pour un lecteur que de voir un énorme bloc de texte sans pause. Essayez donc de garder vos paragraphes courts et concentrés sur une seule idée.
  • 15. Sigles et abréviations Les sigles doivent être expliqués avant d’être utilisés. Ex. : Sigles et abréviations Les sigles doivent être expliqués avant d’être utilisés. Ex : COA pour le craton ouest Africain
  • 16. Citation des références dans le texte Livre Nom de l’auteur; Année d’édition; Titre, lieu d’édition [ville et pays]; Editeur; Nombre de pages. Exemple: Fauconnier R. et Bassereau D., 1970. La canne à sucre. Paris, France, Maisonneuve et Larose, 468 p. Mémoire Nom de l’auteur; Année de soutenance; Titre du mémoire; Nature du diplôme (Master, Ingénieur, Doctorat, etc.) Lieu de soutenance; Nombre de pages.
  • 17. Citation des références dans le texte Web graphie Auteur, date, titre; URL: http://www. ………………… Date (voire heure) de consultation. Ex : http://www.singaporestatement.org/statement.html (consulté le 20 janvier 2012
  • 18. Les tableaux Titre placé au-dessus du tableau, avec un numéro de tableau (en chiffre romain) et une légende. Chaque tableau doit être appelé dans le texte. Les figures Les figures doivent être indépendantes du texte (elles doivent être comprise sans lire le texte); ici la légende est très importante et sont en chiffre arabe.
  • 19. Les unités Il est interdit de modifier les majuscules et minuscules du nom abrégé des unités. A = Ampère (courant électrique) ; g = gramme (masse) ; V = volt (différence de potentiel électrique)…
  • 20. STRUCTURE D’UN RAPPORT Couverture Nom de l'Université d'affiliation, Année universitaire, Titre du stage, Nom du stagiaire, Nom et titre de(s) l'encadrant(s), Nom du laboratoire ou de l'entreprise, Logos des institutions. Le titre Annonce le contenu du mémoire qui exprime l’information principale du mémoire par des mots dont les plus informatifs sont en position forte et doit être court (10 à 15 mots).
  • 21. STRUCTURE D’UN RAPPORT Sommaire C’est la table des matières, il reprend la structure des parties et sous-parties importantes en indiquant les pages correspondantes. Résumé Raisons de l’étude: Problématique ; Site d’étude; Objectif de la rédaction (thèse ou mémoire); Méthodes d’étude; Principaux résultats; Conclusion; Indiquer les mots clés.
  • 22. Introduction Cette partie doit contenir le problème que l’on se propose de résoudre et les hypothèses de départ. On doit aussi indiquer la stratégie par laquelle nous comptons résoudre ce problème. Montrer la pertinence et l’originalité du travail afin que le lecteur ait envie de lire la suite de l’article. Matériels et méthodes Indiquer les outils utilisés et le mode opératoire adopté au cours du travail. Outils utilisés : GPS, la boussole et le marteau géologue Mode opératoire : -Critères de Prélèvement d’échantillons du sol. - Analyses des échantillons.
  • 23. Résultats C’est la présentation des informations obtenues après recherches et qui seront la base d’éventuelles discussions. Exposer les résultats avérés avant les résultats non avérés. Donnez toutes les sources de données, dites comment vos résultats s'intègrent dans le contexte scientifique. Discussion La section de discussion devrait indiquer ce que vos résultats signifient et pourquoi quelqu'un devrait s'en soucier. Ce dernier point est important. Vous devez vous assurer que les lecteurs qui ne font pas partie de votre créneau scientifique immédiat peuvent comprendre pourquoi votre étude est importante. Etre critique, Comparer les résultats observés à ceux d’autres auteurs.
  • 24. Conclusion Il est question de noter les informations de manière précise et concise mais descriptive des acquis provenant de notre travail. Il s’agit de : Rappeler la problématique; Rappeler les principaux résultats; Dire si le but a été atteint ou non ; Donner les limites de l’étude; Perspectives. Remerciement Recommander et adresser: Au directeur de la structure d'accueil, A l'encadrant, Aux personnes ayant contribué au travail et à votre intégration au sein de la structure d'accueil, A un éventuel financeur.
  • 25. Référence Ensemble des articles de recherche, des livres et ouvrages consultés et utilisés au cours du travail. S’assurer que toutes les références mentionnées dans le texte sont toutes reportées dans la liste des références, et inversement. Annexe Présentation d’informations détaillées pouvant aider à la compréhension ou à la vérification des résultats.
  • 26. CONCLUSION GENERALE Ce travail nous a permis de savoir qu’un écrit scientifique est une compétence non innée mais qui s’acquiert comme n'importe quelle compétence par la pratique. La rédaction scientifique est une écriture objective dans laquelle le chercheur doit éviter tout jugement de valeur qui laisseraient entrevoir son point de vue subjectif dans sa recherche.