François Fillon vs. Alain Juppé :
quel impact sur vos impôts ?
Impôts et taxes : and the winner is...
Défiscalisatoravec ,...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

François Fillon vs. Alain Juppé : quel impact sur vos impôts ?

7 534 vues

Publié le

Les 2 finalistes de la primaire de la droite et du centre ont des programmes économiques relativement proches d'après les commentateurs.

Pourtant, quand on y prête attention, des mesures à fort impact les différencient nettement, notamment en matière d'impôts et taxes : baisse de l'impôt sur le revenu, augmentation plus ou moins significative de TVA, refonte de la fiscalité de l'immobilier, suppression de certaines cotisations...

Découvrez le match des programmes de François Fillon et Alain Juppé sur un volet qui fait couler beaucoup d'encre : nos impôts !

Cette étude a été réalisée par Défiscalisator, 1er simulateur de défiscalisation en France, édité par Finansemble.fr.

A découvrir sur www.finansemble.fr/defiscalisator

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
3 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
7 534
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
14
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
3
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

François Fillon vs. Alain Juppé : quel impact sur vos impôts ?

  1. 1. François Fillon vs. Alain Juppé : quel impact sur vos impôts ? Impôts et taxes : and the winner is... Défiscalisatoravec , 1er simulateur de défiscalisation en France Impact des mesures proposées par les candidats Impact des mesures proposées par les 2 finalistes à la candidature de la primaire : points supplémentaires attribués pour chaque mesure réduisant la fiscalité des ménages par rapport à la situation actuelle ; points négatifs pour chaque mesure augmentant la fiscalité des ménages. Ces calculs sont indicatifs et ont été réalisés à partir des informations mises à disposition dans les programmes des candidats. Ils n'ont pas pour objet d'inciter à voter pour un candidat en particulier et ne sauraient engager la responsabilité de Finansemble.fr. * Source : sondage Odoxa-Dentsu Consulting diffusé mardi 22 novembre Impôt sur le revenu Ces calculs d'impact ont été réalisés grâce à notre outil Défiscalisator, 1er simulateur de défiscalisation en France. Ils sont indicatifs et ont été réalisés à partir des informations mises à disposition dans les programmes des candidats. Ils ont été réalisés grâce à notre outil Défiscalisator, 1er simulateur de défiscalisation en France Les 2 finalistes prévoient des baisses d'impôts ciblées significatives. Elles pourraient dépasser 20% chez certains contribuables ! Les 2 candidats prévoient en effet de relever le quotient familial, abaissé sous François Hollande à 1 500€, et qui sera porté à 3 000€ par François Fillon et à 2 500€ par Alain Juppé. La mise en place de prélèvements forfaitaires pour les revenus mobiliers et pour les revenus fonciers (30% pour François Fillon et 35,5% pour Alain Juppé, prélèvements sociaux inclus), va également bénéficier aux contribuables dont la tranche marginale d'imposition est élevée. Revenus Les 2 ex-premiers ministres prévoient de réduire les charges qui pèsent sur les revenus des Français. Mesure la plus significative, François Fillon s'engage à supprimer la cotisation salariale maladie, qui représente 0,75% des salaires. Il propose également de rendre universelles les allocations familiales, actuellement attribuées sous conditions (de ressources notamment). Alain Juppé prévoit principalement pour sa part une exonération des charges sociales dans le cadre de la refonte des 35 heures. TVA Dans le même temps, les 2 candidats prévoient d'augmenter la TVA. Le taux "normal" passera ainsi de 20% actuellement à 22% avec François Fillon et à 21% avec Alain Juppé. François Fillon augmentera également le taux intermédiaire, qui passera de 10% à 12% Ces modifications de taux ne toucheront pas le taux "réduit" (5,5%) et le taux "particulier" (2,1%). Fiscalité de l'immobilier Les 2 candidats prévoient également de revoir le régime d'imposition des revenus fonciers. Ces mesures sont intégrées dans les simulations sur l'impôt sur le revenu Pour "favoriser la stabilité", Alain Juppé a décidé de ne pas toucher à la fiscalité de l'immobilier. François Fillon prévoit pour sa part des mesures importantes pour la réduire : réduction des frais de mutation, TVA à taux réduit... Un petit revival de la France de propriétaires chère à Nicolas Sarkozy ? A noter : Alain Juppé prévoit de maintenir le dispositif Pinel tandis que François Fillon pourrait proposer un nouveau dispositif proche du LMNP. Fiscalité des plus-values mobilières Des ajustements sont prévus par les 2 candidats concernant l'imposition des plus- values mobilières. Actuellement soumises au barème progressif de l'impôt sur le revenu, Alain Juppé prévoit des changements pour les plus-values réalisées au-delà de 2 ans, avec la mise en place d'un taux forfaitaire décroissant, jusqu’à 23% au bout de 6 ans de détention (prélèvements sociaux inclus). François Fillon prévoit un système plus simple de prélèvement forfaitaire de 30%, dès la 1ère année. Pour les contribuables qui y auraient intérêt, l'option pour le barème de l'impôt sur le revenu sera préservée. Les 2 candidats prévoient également de revoir le régime d'imposition des revenus mobiliers. Ces mesures sont intégrées dans les simulations sur l'impôt sur le revenu Frais de succession Les 2 candidats ont décidé de s'attaquer aux frais de succession, qui peuvent représenter des sommes importantes. Ils prévoient ainsi notamment de réduire le délai entre 2 donations de 15 à 10 ans. Alain Juppé va plus loin, en passant l'abattement de 100 000€ à 150 000€ pour les donations en ligne directe. François Fillon envisage de réduire les droits de succession en fonction de l'âge du donateur, et tous 2 prévoient de revoir le dispositif en cas de transmission d'entreprise. ISF Enfin, last but not least... François Fillon et Alain Juppé prévoient de supprimer l'ISF. Cette mesure devrait largement cristalliser les débats avec la gauche dans les prochains mois... ! A noter : avantage à Alain Juppé, qui prévoit de reporter les dispositifs de réduction d'ISF liés aux dons et aux investissements dans des PME sur l'impôt sur le revenu, ce qui passerait la réduction d'impôt sur le revenu à 75% pour les dons (contre 66% à 75% actuellement) et à 40-50% pour les investissements dans des PME (contre 18% aujourd'hui). François Fillon reporterait uniquement les dons à des associations. S'ils ne tiennent pas leurs promesses ? Défiscalisator est un simulateur édité par Finansemble.fr, le coach financier en ligne Le site développe des outils d'aide à la décision simples et innovants pour vous aider à mieux gérer votre argent. Finansemble.fr est membre de BPI France Excellence 2016 et a pour actionnaire de référence Crédit Mutuel Arkéa A propos Mais ce serait bien la 1ère fois... Découvrez en quelques clics comment réduire voire annuler votre impôt ! Retrouvez le 1er simulateur de défiscalisation sur www.finansemble.fr/defiscalisator Epargne retraite, immobilier neuf ou ancien, forêt, PME... : à chacun sa solution !

×