SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  7
Télécharger pour lire hors ligne
Indian Ocean Travel
Figure 1 : Les reliefs sous-marins dans l’Ouest de l’océan Indien. Limites de plaques et âges
des roches volcaniques de quelques îles et plateaux sous-marins (forages de l’Ocean Drilling
Project). (vue Google Earth) Légende : rouge : zone d’accrétion ; vert : faille transformante
; mauve : zone de convergence
Figure 2 : Sismicité dans l’océan
indien (logiciel Educarte) : on a
représenté par des cercles les
épicentres de tous les séismes
de magnitude supérieure à 2
survenus entre 2000 et 2008.
Figure 3 : Chemin apparent du pôle Sud, par
rapport à l’Inde. Les roches magmatiques
enregistrent le champ magnétique au moment
de leur refroidissement. A partir de ces
données et des modèles de tectonique des
plaques, on peut reconstituer, pour une plaque
donnée (ici, la plaque Indienne), la direction et
la distance du pôle sud à différentes époques.
Figure 4 : Age
des fonds marins
dans l’océan
Indien (carte
géologique du
Monde).
Figure 5 : Figure obtenue en
faisant « disparaître » tous les
fonds océaniques plus récents que
34 Ma.
Q1. Comment interpréter la sismicité au niveau de la dorsale de Carlsberg (figures 1 et
2) ? Indiquez la bonne réponse :
A. Elle est liée à une subduction.
B. Elle est liée exclusivement à un mécanisme de coulissage.
C. Elle est liée exclusivement à un mécanisme d’extension.
D. Elle est liée à des mécanismes de coulissage et d’extension.
Q2. De l’île de la Réunion aux trapps du Deccan, en Inde, s’étend un alignement
remarquable d’îles et de reliefs sous-marins volcaniques (île Maurice, banc de Nazareth,
Chagos, Maldives : voir la figure 1). Seule la Réunion présente encore un volcanisme actif
(piton de la Fournaise). Les géologues interprètent cet alignement comme la trace du
déplacement de la plaque indienne puis de la plaque somalienne au dessus d’un point
chaud considéré comme fixe par rapport à l’axe du Globe. Ce point chaud serait né il y a
67 Ma, en donnant l’épanchement volcanique des trapps du Deccan, et il est actuellement
sous l’île de la Réunion.
Sur les schémas ci-dessous, le point rouge correspond à la position du point chaud, les
points noirs aux traces (îles ou plateaux sous-marins) laissées sur la plaque. Indiquez le
schéma qui rend le mieux compte des évènements entre -65 et -49 Ma (indiquez la
bonne réponse) :
Q3. Sur le schéma que vous avez sélectionné à la question précédentes, que signifient
les chiffres 1, 2, 3 ? Indiquez la bonne réponse.
A. 1 : Deccan ; 2 : Maldives ; 3 : Chagos
B. 1 : La Réunion ; 2 : Maurice ; 3 : Nazareth
C. 1 : Chagos ; 2 : Deccan ; 3 : Maldives
D. 1 : Nazareth; 2 : Maurice ; 3 : La Réunion
E. 1 : Deccan ; 2 : Chagos; 3 : La Réunion
Q4. Entre le plateau des îles Chagos, sur la plaque indienne, et le banc de Nazareth, sur
la plaque somalienne, l’alignement est interrompu (figures 1, 4, 5). Comment interpréter
cette discontinuité ? Indiquez la proposition la plus vraisemblable :
A. Il y a environ 35 Ma, le point chaud a brusquement sauté de la plaque indienne à la
plaque somalienne, 1000 km plus au Sud.
B. Il y a environ 35 Ma, la dorsale de Carlsberg, animée d’un mouvement vers le nord-est,
a fini par passer au nord du point chaud ; les fonds accrétés depuis cette époque n’ont
donc pas enregistré la trace du point chaud, qui crée désormais des reliefs sur la plaque
somalienne.
C. Il y a environ 35 Ma, l’ouverture de la dorsale de Carlsberg a séparé les traces du
point chaud sur la plaque indienne de celles qui étaient sur la plaque somalienne.
D. Depuis 35 Ma, le volcanisme sous-marin de la dorsale de Carlsberg a effacé les traces
du point chaud qui s’étendaient entre les Chagos et le banc de Nazareth.
Q5. Quelles informations peut-on tirer du chemin apparent du pôle sud relatif à l’Inde
(figure 3) ? Indiquez la ou les proposition(s) vraisemblable(s) :
A. Le sud de l’Inde était à une latitude d’environ 40° Sud il y a 70 millions d’années.
B. Le pôle Sud était plus proche de l’équateur il y a 70 millions d’années.
C. L’Inde s’est déplacée vers le Sud depuis 70 millions d’années.
D. Le mouvement de l’Inde s’est ralenti il y a environ 55 Ma (date possible de sa collision
avec l’Asie)
Q6. Les deux fossiles ci-dessous, qui datent de Permien, ont été retrouvés en Inde,
mais aussi à Madagascar. Que pouvez-vous affirmer à leur sujet ? Indiquez la ou les
proposition(s) vraisemblable(s) :
A gauche, feuilles de Glossopteris sp. (Cal. Acad. Sci.) et reconstitution de l’organisme. A droite,
Cyclolobus walkeri, animal marin pélagique et reconstitution de l’organisme.
A. Le mode de vie et de fossilisation de Cyclolobus walkeri ne permet pas de l’utiliser
pour tirer des conclusions sur la géographie de l’époque.
B. La répartition de l’un de ces fossiles est un indice que l’Inde et Madagascar faisaient
partie, au Permien, d’un même bloc continental.
C. La répartition de l’un de ces fossiles est un indice que l’Inde et Madagascar étaient
reliés, au Permien, par une longue et étroite bande de terre aujourd’hui disparue.
D. Cyclolobus walkeri est un mollusque.
Q7. Les plateaux basaltiques sous-marins de l’Océan Indien ont été étudiés par les
forages du programme Ocean Drilling Project (ODP, figure 1 et tableau ci-dessous). Le
toit des roches magmatiques atteint montre qu’elles ont été mises en place à l’air libre
ou en eaux très peu profondes. Comment expliquer leur situation actuelle ? Indiquez la
ou les proposition(s) vraisemblable(s) :
A. Au cours des millions d’années, l’érosion a enlevé plus de 2000 mètres d’épaisseur de
roche.
B. A mesure que le soubassement du plateau volcanique s’est refroidi, il est devenu plus
dense et s’est enfoncé, comme un navire que l’on charge.
C. A mesure que le plancher océanique s’est écarté de l’axe de la dorsale, il s’est
refroidi, est devenu plus dense et s’est enfoncé.
D. Depuis la mise en place de ces plateaux volcaniques, le niveau marin s’est élevé de
près de 3000 mètres.
Q8. L’île de la Réunion culmine à 3070 m, et constitue le sommet d’un immense édifice
volcanique qui repose sur le plancher océanique à 4 km de profondeur. Avec 7 km
d’élévation, c’est l’un des plus grands reliefs terrestres, avec l’île d’Hawaï. Le volcan
martien Olympus Mons (figure ci-dessous) mesure 21 km de hauteur et 600 km de
diamètre.
Dimensions du volcan martien Olympus Mons
comparées à celles de la France.
Comme les volcans de l'île de la Réunion, il a été engendré par un point chaud. Un volcan
terrestre pourrait-il atteindre de telles dimensions ? Indiquez la ou les proposition(s)
vraisemblable(s) :
A. Non, car la lithosphère terrestre, à la différence de celle de Mars, est divisée en
plaques qui se déplacent par rapport aux points chauds : au cours du temps géologique, le
magma n'émerge pas au même point.
B. Non, car la gravité terrestre est plus forte que celle de Mars et Olympus Mons
pèserait plus lourd : une montagne si haute s'affaisserait sous son propre poids,
refluant dans les zones profondes de la croûte où les roches sont moins résistantes.
C. Non, car le flux de chaleur sur Terre est plus important : on atteint plus vite en
profondeur la zone où les roches de la croûte deviennent moins résistantes. Cela limite
la profondeur maximale des racines des montagnes.
D. Non, car sur Terre l'érosion est plus intense : l'eau liquide est un agent d'érosion
puissant et la forte gravité lui donne encore plus d'efficacité. Les reliefs sont érodés à
mesure qu'ils s'élèvent.
E. Non, car la pression atmosphérique terrestre est 100 fois plus élevée que celle de
Mars, et s'opposerait à l'édification d'un tel relief.

Contenu connexe

Tendances

Lettre d'un reveur
Lettre d'un reveurLettre d'un reveur
Lettre d'un reveurArnaud Geny
 
Cours 9 : Les roches sédimentaires et le climat
Cours 9 : Les roches sédimentaires et le climatCours 9 : Les roches sédimentaires et le climat
Cours 9 : Les roches sédimentaires et le climatNicolas Coltice
 
Les visiteuses du système solaire : komêtês 
Les visiteuses du système solaire : komêtês Les visiteuses du système solaire : komêtês 
Les visiteuses du système solaire : komêtês Yasmina Bouderba
 
Débris spatiaux
Débris spatiauxDébris spatiaux
Débris spatiauxmitzy93
 
Petit dans un monde si grand.
Petit dans un monde si grand.Petit dans un monde si grand.
Petit dans un monde si grand.harpin
 
Saturne Nokomi
Saturne NokomiSaturne Nokomi
Saturne Nokomicahmclasse
 
Cours 8 : Le Climat partie 1
Cours 8 : Le Climat partie 1Cours 8 : Le Climat partie 1
Cours 8 : Le Climat partie 1Nicolas Coltice
 
Cours8 : Dynamique de l'atmosphère et de l'océan
Cours8 : Dynamique de l'atmosphère et de l'océanCours8 : Dynamique de l'atmosphère et de l'océan
Cours8 : Dynamique de l'atmosphère et de l'océanNicolas Coltice
 
Chapitre 7 - cours L1 Université Lyon 1
Chapitre 7 - cours L1 Université Lyon 1Chapitre 7 - cours L1 Université Lyon 1
Chapitre 7 - cours L1 Université Lyon 1Nicolas Coltice
 
COMMENT SAUVER L'HUMANITÉ DES CONSÉQUENCES DE L'AUGMENTATION CONTINUELLE DE L...
COMMENT SAUVER L'HUMANITÉ DES CONSÉQUENCES DE L'AUGMENTATION CONTINUELLE DE L...COMMENT SAUVER L'HUMANITÉ DES CONSÉQUENCES DE L'AUGMENTATION CONTINUELLE DE L...
COMMENT SAUVER L'HUMANITÉ DES CONSÉQUENCES DE L'AUGMENTATION CONTINUELLE DE L...Fernando Alcoforado
 
Projet V4b
Projet V4bProjet V4b
Projet V4bCrissu
 

Tendances (20)

Lettre d'un reveur
Lettre d'un reveurLettre d'un reveur
Lettre d'un reveur
 
Hubble (3)
Hubble (3)Hubble (3)
Hubble (3)
 
Cours 9 : Les roches sédimentaires et le climat
Cours 9 : Les roches sédimentaires et le climatCours 9 : Les roches sédimentaires et le climat
Cours 9 : Les roches sédimentaires et le climat
 
Les visiteuses du système solaire : komêtês 
Les visiteuses du système solaire : komêtês Les visiteuses du système solaire : komêtês 
Les visiteuses du système solaire : komêtês 
 
Débris spatiaux
Débris spatiauxDébris spatiaux
Débris spatiaux
 
Petit dans un monde si grand.
Petit dans un monde si grand.Petit dans un monde si grand.
Petit dans un monde si grand.
 
Un peu d astronomie
Un peu d astronomieUn peu d astronomie
Un peu d astronomie
 
Astronomie
AstronomieAstronomie
Astronomie
 
Saturne Nokomi
Saturne NokomiSaturne Nokomi
Saturne Nokomi
 
Cours 8 : Le Climat partie 1
Cours 8 : Le Climat partie 1Cours 8 : Le Climat partie 1
Cours 8 : Le Climat partie 1
 
Science
ScienceScience
Science
 
Cours8 : Dynamique de l'atmosphère et de l'océan
Cours8 : Dynamique de l'atmosphère et de l'océanCours8 : Dynamique de l'atmosphère et de l'océan
Cours8 : Dynamique de l'atmosphère et de l'océan
 
Chapitre 7 - cours L1 Université Lyon 1
Chapitre 7 - cours L1 Université Lyon 1Chapitre 7 - cours L1 Université Lyon 1
Chapitre 7 - cours L1 Université Lyon 1
 
COMMENT SAUVER L'HUMANITÉ DES CONSÉQUENCES DE L'AUGMENTATION CONTINUELLE DE L...
COMMENT SAUVER L'HUMANITÉ DES CONSÉQUENCES DE L'AUGMENTATION CONTINUELLE DE L...COMMENT SAUVER L'HUMANITÉ DES CONSÉQUENCES DE L'AUGMENTATION CONTINUELLE DE L...
COMMENT SAUVER L'HUMANITÉ DES CONSÉQUENCES DE L'AUGMENTATION CONTINUELLE DE L...
 
Nde2016 astro club85
Nde2016 astro club85 Nde2016 astro club85
Nde2016 astro club85
 
CMC Chapitre 1 Nous dans l'univers
CMC Chapitre 1 Nous dans l'universCMC Chapitre 1 Nous dans l'univers
CMC Chapitre 1 Nous dans l'univers
 
Diapo astro
Diapo astroDiapo astro
Diapo astro
 
Tpe mars
Tpe marsTpe mars
Tpe mars
 
Projet V4b
Projet V4bProjet V4b
Projet V4b
 
Ps t2 tp2
Ps t2 tp2Ps t2 tp2
Ps t2 tp2
 

En vedette

Plaques tectoniques et frontières de plaques
Plaques tectoniques et frontières de plaquesPlaques tectoniques et frontières de plaques
Plaques tectoniques et frontières de plaquesJef Chouzier
 
Microscope polarisant
Microscope polarisantMicroscope polarisant
Microscope polarisantJef Chouzier
 
Tp 21 Effets de substances pharmacologiques sur le récepteur à acétylcholine.
Tp 21 Effets de substances pharmacologiques sur le récepteur à acétylcholine.Tp 21 Effets de substances pharmacologiques sur le récepteur à acétylcholine.
Tp 21 Effets de substances pharmacologiques sur le récepteur à acétylcholine.Jef Chouzier
 
Communication: The Message is Clear
Communication: The Message is ClearCommunication: The Message is Clear
Communication: The Message is ClearMichael Kaplan
 
Great Escapes Show Overview
Great Escapes Show OverviewGreat Escapes Show Overview
Great Escapes Show OverviewJohn Stocki
 
TEDxMontevideo. Carina Novarese. Mayo de 2010
TEDxMontevideo. Carina Novarese. Mayo de 2010TEDxMontevideo. Carina Novarese. Mayo de 2010
TEDxMontevideo. Carina Novarese. Mayo de 2010Carina Novarese
 
삼각 카드보드지를 이용한 스카프 직조
삼각 카드보드지를 이용한 스카프 직조삼각 카드보드지를 이용한 스카프 직조
삼각 카드보드지를 이용한 스카프 직조Seongwon Kim
 
쉬운 상호지지 구조 이해
쉬운 상호지지 구조 이해 쉬운 상호지지 구조 이해
쉬운 상호지지 구조 이해 Seongwon Kim
 
안데스 직물의 마무리 방법 - 직조법
안데스 직물의 마무리 방법 - 직조법안데스 직물의 마무리 방법 - 직조법
안데스 직물의 마무리 방법 - 직조법Seongwon Kim
 
Tp18 lecture seule sortie au morgon pour serge
Tp18 lecture seule sortie au morgon pour sergeTp18 lecture seule sortie au morgon pour serge
Tp18 lecture seule sortie au morgon pour sergeCatherine Denoyel-Pariat
 
Escrita chinesa ossos de oráculo
Escrita chinesa ossos de oráculoEscrita chinesa ossos de oráculo
Escrita chinesa ossos de oráculoDoug Caesar
 
바구니직조기법 총람
바구니직조기법 총람바구니직조기법 총람
바구니직조기법 총람Seongwon Kim
 
Atividades arquitetura gótica
Atividades arquitetura góticaAtividades arquitetura gótica
Atividades arquitetura góticaDoug Caesar
 
접이식 자가제작 베틀제작 도면
접이식 자가제작 베틀제작 도면접이식 자가제작 베틀제작 도면
접이식 자가제작 베틀제작 도면Seongwon Kim
 
Tp 13 expansion océanique
Tp 13 expansion océaniqueTp 13 expansion océanique
Tp 13 expansion océaniqueJef Chouzier
 
2 mikrokontroler atmega 8535
2 mikrokontroler atmega 85352 mikrokontroler atmega 8535
2 mikrokontroler atmega 8535Agung Gumelar
 
사끼오리-일본 헝겊 재활용 직조법
사끼오리-일본 헝겊 재활용 직조법사끼오리-일본 헝겊 재활용 직조법
사끼오리-일본 헝겊 재활용 직조법Seongwon Kim
 
Running Text on LCD ATMEGA 8535
Running Text on LCD ATMEGA 8535Running Text on LCD ATMEGA 8535
Running Text on LCD ATMEGA 8535Chardian Arguta
 
마크라메 사전
마크라메 사전마크라메 사전
마크라메 사전Seongwon Kim
 

En vedette (20)

Plaques tectoniques et frontières de plaques
Plaques tectoniques et frontières de plaquesPlaques tectoniques et frontières de plaques
Plaques tectoniques et frontières de plaques
 
Microscope polarisant
Microscope polarisantMicroscope polarisant
Microscope polarisant
 
Tp 21 Effets de substances pharmacologiques sur le récepteur à acétylcholine.
Tp 21 Effets de substances pharmacologiques sur le récepteur à acétylcholine.Tp 21 Effets de substances pharmacologiques sur le récepteur à acétylcholine.
Tp 21 Effets de substances pharmacologiques sur le récepteur à acétylcholine.
 
Communication: The Message is Clear
Communication: The Message is ClearCommunication: The Message is Clear
Communication: The Message is Clear
 
Great Escapes Show Overview
Great Escapes Show OverviewGreat Escapes Show Overview
Great Escapes Show Overview
 
Ben Vanderhorst
Ben VanderhorstBen Vanderhorst
Ben Vanderhorst
 
TEDxMontevideo. Carina Novarese. Mayo de 2010
TEDxMontevideo. Carina Novarese. Mayo de 2010TEDxMontevideo. Carina Novarese. Mayo de 2010
TEDxMontevideo. Carina Novarese. Mayo de 2010
 
삼각 카드보드지를 이용한 스카프 직조
삼각 카드보드지를 이용한 스카프 직조삼각 카드보드지를 이용한 스카프 직조
삼각 카드보드지를 이용한 스카프 직조
 
쉬운 상호지지 구조 이해
쉬운 상호지지 구조 이해 쉬운 상호지지 구조 이해
쉬운 상호지지 구조 이해
 
안데스 직물의 마무리 방법 - 직조법
안데스 직물의 마무리 방법 - 직조법안데스 직물의 마무리 방법 - 직조법
안데스 직물의 마무리 방법 - 직조법
 
Tp18 lecture seule sortie au morgon pour serge
Tp18 lecture seule sortie au morgon pour sergeTp18 lecture seule sortie au morgon pour serge
Tp18 lecture seule sortie au morgon pour serge
 
Escrita chinesa ossos de oráculo
Escrita chinesa ossos de oráculoEscrita chinesa ossos de oráculo
Escrita chinesa ossos de oráculo
 
바구니직조기법 총람
바구니직조기법 총람바구니직조기법 총람
바구니직조기법 총람
 
Atividades arquitetura gótica
Atividades arquitetura góticaAtividades arquitetura gótica
Atividades arquitetura gótica
 
접이식 자가제작 베틀제작 도면
접이식 자가제작 베틀제작 도면접이식 자가제작 베틀제작 도면
접이식 자가제작 베틀제작 도면
 
Tp 13 expansion océanique
Tp 13 expansion océaniqueTp 13 expansion océanique
Tp 13 expansion océanique
 
2 mikrokontroler atmega 8535
2 mikrokontroler atmega 85352 mikrokontroler atmega 8535
2 mikrokontroler atmega 8535
 
사끼오리-일본 헝겊 재활용 직조법
사끼오리-일본 헝겊 재활용 직조법사끼오리-일본 헝겊 재활용 직조법
사끼오리-일본 헝겊 재활용 직조법
 
Running Text on LCD ATMEGA 8535
Running Text on LCD ATMEGA 8535Running Text on LCD ATMEGA 8535
Running Text on LCD ATMEGA 8535
 
마크라메 사전
마크라메 사전마크라메 사전
마크라메 사전
 

Similaire à Indian ocean travel

Cours 3 - Le système solaire
Cours 3 - Le système solaireCours 3 - Le système solaire
Cours 3 - Le système solaireNicolas Coltice
 
Cours 3 : Le système solaire
Cours 3 : Le système solaireCours 3 : Le système solaire
Cours 3 : Le système solaireNicolas Coltice
 
Préparation à l'Examen Géosciences (Licence première année - Université Lyon 1)
Préparation à l'Examen Géosciences (Licence première année - Université Lyon 1)Préparation à l'Examen Géosciences (Licence première année - Université Lyon 1)
Préparation à l'Examen Géosciences (Licence première année - Université Lyon 1)Nicolas Coltice
 
Notions de fond structure de la terre
Notions de fond structure de la terreNotions de fond structure de la terre
Notions de fond structure de la terreMining Matters
 
Cours 4 : Structure et composition de la Terre
Cours 4 : Structure et composition de la TerreCours 4 : Structure et composition de la Terre
Cours 4 : Structure et composition de la TerreNicolas Coltice
 
Cours 4 - La structure de la Terre
Cours 4 - La structure de la TerreCours 4 - La structure de la Terre
Cours 4 - La structure de la TerreNicolas Coltice
 
Présentation de l'unité 2 : Notre place dans l'univers
Présentation de l'unité 2 : Notre place dans l'universPrésentation de l'unité 2 : Notre place dans l'univers
Présentation de l'unité 2 : Notre place dans l'universLycée Français René-Verneau
 
La tectonie des plaques.pptx
La tectonie des plaques.pptxLa tectonie des plaques.pptx
La tectonie des plaques.pptxsarahnabil29
 
Cours 5 : Histoire de la Terre
Cours 5 : Histoire de la TerreCours 5 : Histoire de la Terre
Cours 5 : Histoire de la TerreNicolas Coltice
 
Sur la route des volcans
Sur la route des volcansSur la route des volcans
Sur la route des volcanscolACadet
 
Chapitre 5 : tectonique des plaques
Chapitre 5 : tectonique des plaquesChapitre 5 : tectonique des plaques
Chapitre 5 : tectonique des plaquesNicolas Coltice
 
La vie dans l'univers version lamotte 2003
La vie dans l'univers version lamotte 2003La vie dans l'univers version lamotte 2003
La vie dans l'univers version lamotte 2003Luc Aubut
 
Préparation à l'examen
Préparation à l'examenPréparation à l'examen
Préparation à l'examenNicolas Coltice
 
COMMENT SAUVER L'HUMANITÉ AVEC LA MORT DU SOLEIL ET LA COLLISION DES GALAXIES...
COMMENT SAUVER L'HUMANITÉ AVEC LA MORT DU SOLEIL ET LA COLLISION DES GALAXIES...COMMENT SAUVER L'HUMANITÉ AVEC LA MORT DU SOLEIL ET LA COLLISION DES GALAXIES...
COMMENT SAUVER L'HUMANITÉ AVEC LA MORT DU SOLEIL ET LA COLLISION DES GALAXIES...Fernando Alcoforado
 
Cours 5 : Une courte histoire de la Terre
Cours 5 : Une courte histoire de la TerreCours 5 : Une courte histoire de la Terre
Cours 5 : Une courte histoire de la TerreNicolas Coltice
 
Paleoecology based on ostracoda
Paleoecology based on ostracodaPaleoecology based on ostracoda
Paleoecology based on ostracodahamdi riadh
 

Similaire à Indian ocean travel (20)

Cours 3 - Le système solaire
Cours 3 - Le système solaireCours 3 - Le système solaire
Cours 3 - Le système solaire
 
Cours 3 : Le système solaire
Cours 3 : Le système solaireCours 3 : Le système solaire
Cours 3 : Le système solaire
 
Cours 3 - Les planètes
Cours 3 - Les planètesCours 3 - Les planètes
Cours 3 - Les planètes
 
Le systeme solaire - MARS
Le systeme solaire - MARSLe systeme solaire - MARS
Le systeme solaire - MARS
 
Préparation à l'Examen Géosciences (Licence première année - Université Lyon 1)
Préparation à l'Examen Géosciences (Licence première année - Université Lyon 1)Préparation à l'Examen Géosciences (Licence première année - Université Lyon 1)
Préparation à l'Examen Géosciences (Licence première année - Université Lyon 1)
 
Notions de fond structure de la terre
Notions de fond structure de la terreNotions de fond structure de la terre
Notions de fond structure de la terre
 
jhgh
jhghjhgh
jhgh
 
Cours 4 : Structure et composition de la Terre
Cours 4 : Structure et composition de la TerreCours 4 : Structure et composition de la Terre
Cours 4 : Structure et composition de la Terre
 
Cours 4 - La structure de la Terre
Cours 4 - La structure de la TerreCours 4 - La structure de la Terre
Cours 4 - La structure de la Terre
 
Présentation de l'unité 2 : Notre place dans l'univers
Présentation de l'unité 2 : Notre place dans l'universPrésentation de l'unité 2 : Notre place dans l'univers
Présentation de l'unité 2 : Notre place dans l'univers
 
La tectonie des plaques.pptx
La tectonie des plaques.pptxLa tectonie des plaques.pptx
La tectonie des plaques.pptx
 
Cours 5 : Histoire de la Terre
Cours 5 : Histoire de la TerreCours 5 : Histoire de la Terre
Cours 5 : Histoire de la Terre
 
Sur la route des volcans
Sur la route des volcansSur la route des volcans
Sur la route des volcans
 
Chapitre 5 : tectonique des plaques
Chapitre 5 : tectonique des plaquesChapitre 5 : tectonique des plaques
Chapitre 5 : tectonique des plaques
 
La vie dans l'univers version lamotte 2003
La vie dans l'univers version lamotte 2003La vie dans l'univers version lamotte 2003
La vie dans l'univers version lamotte 2003
 
Préparation à l'examen
Préparation à l'examenPréparation à l'examen
Préparation à l'examen
 
COMMENT SAUVER L'HUMANITÉ AVEC LA MORT DU SOLEIL ET LA COLLISION DES GALAXIES...
COMMENT SAUVER L'HUMANITÉ AVEC LA MORT DU SOLEIL ET LA COLLISION DES GALAXIES...COMMENT SAUVER L'HUMANITÉ AVEC LA MORT DU SOLEIL ET LA COLLISION DES GALAXIES...
COMMENT SAUVER L'HUMANITÉ AVEC LA MORT DU SOLEIL ET LA COLLISION DES GALAXIES...
 
stratigraphie du quatérnaire
stratigraphie du quatérnaire stratigraphie du quatérnaire
stratigraphie du quatérnaire
 
Cours 5 : Une courte histoire de la Terre
Cours 5 : Une courte histoire de la TerreCours 5 : Une courte histoire de la Terre
Cours 5 : Une courte histoire de la Terre
 
Paleoecology based on ostracoda
Paleoecology based on ostracodaPaleoecology based on ostracoda
Paleoecology based on ostracoda
 

Plus de Jef Chouzier

Carte des âges des fonds océaniques
Carte des âges des fonds océaniquesCarte des âges des fonds océaniques
Carte des âges des fonds océaniquesJef Chouzier
 
Zones subduction ece
Zones subduction eceZones subduction ece
Zones subduction eceJef Chouzier
 
Tp 12 etude des roches crustales et mantellique
Tp 12 etude des roches crustales et mantelliqueTp 12 etude des roches crustales et mantellique
Tp 12 etude des roches crustales et mantelliqueJef Chouzier
 
Tp 9 mucoviscidose
Tp 9 mucoviscidoseTp 9 mucoviscidose
Tp 9 mucoviscidoseJef Chouzier
 
Tp8 xeroderma pigmentosum
Tp8 xeroderma pigmentosumTp8 xeroderma pigmentosum
Tp8 xeroderma pigmentosumJef Chouzier
 
Tp 10 variation génétique bactérienne et résistance aux antibiotiques
Tp 10 variation génétique bactérienne et résistance aux antibiotiquesTp 10 variation génétique bactérienne et résistance aux antibiotiques
Tp 10 variation génétique bactérienne et résistance aux antibiotiquesJef Chouzier
 
Tp11 les données de la sismologie
Tp11 les données de la sismologieTp11 les données de la sismologie
Tp11 les données de la sismologieJef Chouzier
 
Tp6 le code génétique
Tp6 le code génétiqueTp6 le code génétique
Tp6 le code génétiqueJef Chouzier
 
Tp 2 adn et cycle cellulaire
Tp 2 adn et cycle cellulaireTp 2 adn et cycle cellulaire
Tp 2 adn et cycle cellulaireJef Chouzier
 
Tp6 le code génétique
Tp6 le code génétiqueTp6 le code génétique
Tp6 le code génétiqueJef Chouzier
 
Le matériel génétique au cours de la mitose
Le matériel génétique au cours de la mitoseLe matériel génétique au cours de la mitose
Le matériel génétique au cours de la mitoseJef Chouzier
 
ADN et cycle cellulaire
ADN et cycle cellulaireADN et cycle cellulaire
ADN et cycle cellulaireJef Chouzier
 
Retrouver les caractéristiques de la molécule d’ADN.
Retrouver les caractéristiques de la molécule d’ADN.Retrouver les caractéristiques de la molécule d’ADN.
Retrouver les caractéristiques de la molécule d’ADN.Jef Chouzier
 
Tp 25 la domestication des plantes, exemple du maïs
Tp 25  la domestication des plantes, exemple du maïsTp 25  la domestication des plantes, exemple du maïs
Tp 25 la domestication des plantes, exemple du maïsJef Chouzier
 
L'origine du dioxygène.
L'origine du dioxygène.L'origine du dioxygène.
L'origine du dioxygène.Jef Chouzier
 

Plus de Jef Chouzier (20)

Carte des âges des fonds océaniques
Carte des âges des fonds océaniquesCarte des âges des fonds océaniques
Carte des âges des fonds océaniques
 
Zones subduction ece
Zones subduction eceZones subduction ece
Zones subduction ece
 
Tableau tp12
Tableau tp12Tableau tp12
Tableau tp12
 
Mineraux deter1 s
Mineraux deter1 sMineraux deter1 s
Mineraux deter1 s
 
Glossaire
GlossaireGlossaire
Glossaire
 
Tp 12 etude des roches crustales et mantellique
Tp 12 etude des roches crustales et mantelliqueTp 12 etude des roches crustales et mantellique
Tp 12 etude des roches crustales et mantellique
 
Tp 9 mucoviscidose
Tp 9 mucoviscidoseTp 9 mucoviscidose
Tp 9 mucoviscidose
 
Tp8 xeroderma pigmentosum
Tp8 xeroderma pigmentosumTp8 xeroderma pigmentosum
Tp8 xeroderma pigmentosum
 
Tp 10 variation génétique bactérienne et résistance aux antibiotiques
Tp 10 variation génétique bactérienne et résistance aux antibiotiquesTp 10 variation génétique bactérienne et résistance aux antibiotiques
Tp 10 variation génétique bactérienne et résistance aux antibiotiques
 
Tp11 les données de la sismologie
Tp11 les données de la sismologieTp11 les données de la sismologie
Tp11 les données de la sismologie
 
Tp6 le code génétique
Tp6 le code génétiqueTp6 le code génétique
Tp6 le code génétique
 
Tp 2 adn et cycle cellulaire
Tp 2 adn et cycle cellulaireTp 2 adn et cycle cellulaire
Tp 2 adn et cycle cellulaire
 
Tp6 le code génétique
Tp6 le code génétiqueTp6 le code génétique
Tp6 le code génétique
 
Le matériel génétique au cours de la mitose
Le matériel génétique au cours de la mitoseLe matériel génétique au cours de la mitose
Le matériel génétique au cours de la mitose
 
Protocole mitose
Protocole mitoseProtocole mitose
Protocole mitose
 
ADN et cycle cellulaire
ADN et cycle cellulaireADN et cycle cellulaire
ADN et cycle cellulaire
 
Retrouver les caractéristiques de la molécule d’ADN.
Retrouver les caractéristiques de la molécule d’ADN.Retrouver les caractéristiques de la molécule d’ADN.
Retrouver les caractéristiques de la molécule d’ADN.
 
Qcm tp 15
Qcm tp 15Qcm tp 15
Qcm tp 15
 
Tp 25 la domestication des plantes, exemple du maïs
Tp 25  la domestication des plantes, exemple du maïsTp 25  la domestication des plantes, exemple du maïs
Tp 25 la domestication des plantes, exemple du maïs
 
L'origine du dioxygène.
L'origine du dioxygène.L'origine du dioxygène.
L'origine du dioxygène.
 

Dernier

SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSKennel
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfRiDaHAziz
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre françaisTxaruka
 
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directeLe Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directeXL Groupe
 
Annie Ernaux Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
Annie   Ernaux  Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .Annie   Ernaux  Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
Annie Ernaux Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .Txaruka
 
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...Faga1939
 
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024Alain Marois
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdfSKennel
 
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Gilles Le Page
 
Cours SE Gestion des périphériques - IG IPSET
Cours SE Gestion des périphériques - IG IPSETCours SE Gestion des périphériques - IG IPSET
Cours SE Gestion des périphériques - IG IPSETMedBechir
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSKennel
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSKennel
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfRiDaHAziz
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdfSKennel
 
Principe de fonctionnement d'un moteur 4 temps
Principe de fonctionnement d'un moteur 4 tempsPrincipe de fonctionnement d'un moteur 4 temps
Principe de fonctionnement d'un moteur 4 tempsRajiAbdelghani
 
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 37
 
Cours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSET
Cours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSETCours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSET
Cours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSETMedBechir
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 37
 

Dernier (19)

SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
 
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directeLe Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
 
Annie Ernaux Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
Annie   Ernaux  Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .Annie   Ernaux  Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
Annie Ernaux Extérieurs. pptx. Exposition basée sur un livre .
 
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
 
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
 
DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA .
DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA                 .DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA                 .
DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA .
 
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
 
Cours SE Gestion des périphériques - IG IPSET
Cours SE Gestion des périphériques - IG IPSETCours SE Gestion des périphériques - IG IPSET
Cours SE Gestion des périphériques - IG IPSET
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
 
Principe de fonctionnement d'un moteur 4 temps
Principe de fonctionnement d'un moteur 4 tempsPrincipe de fonctionnement d'un moteur 4 temps
Principe de fonctionnement d'un moteur 4 temps
 
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
 
Cours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSET
Cours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSETCours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSET
Cours SE Le système Linux : La ligne de commande bash - IG IPSET
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
 

Indian ocean travel

  • 1. Indian Ocean Travel Figure 1 : Les reliefs sous-marins dans l’Ouest de l’océan Indien. Limites de plaques et âges des roches volcaniques de quelques îles et plateaux sous-marins (forages de l’Ocean Drilling Project). (vue Google Earth) Légende : rouge : zone d’accrétion ; vert : faille transformante ; mauve : zone de convergence
  • 2. Figure 2 : Sismicité dans l’océan indien (logiciel Educarte) : on a représenté par des cercles les épicentres de tous les séismes de magnitude supérieure à 2 survenus entre 2000 et 2008. Figure 3 : Chemin apparent du pôle Sud, par rapport à l’Inde. Les roches magmatiques enregistrent le champ magnétique au moment de leur refroidissement. A partir de ces données et des modèles de tectonique des plaques, on peut reconstituer, pour une plaque donnée (ici, la plaque Indienne), la direction et la distance du pôle sud à différentes époques.
  • 3. Figure 4 : Age des fonds marins dans l’océan Indien (carte géologique du Monde). Figure 5 : Figure obtenue en faisant « disparaître » tous les fonds océaniques plus récents que 34 Ma.
  • 4. Q1. Comment interpréter la sismicité au niveau de la dorsale de Carlsberg (figures 1 et 2) ? Indiquez la bonne réponse : A. Elle est liée à une subduction. B. Elle est liée exclusivement à un mécanisme de coulissage. C. Elle est liée exclusivement à un mécanisme d’extension. D. Elle est liée à des mécanismes de coulissage et d’extension. Q2. De l’île de la Réunion aux trapps du Deccan, en Inde, s’étend un alignement remarquable d’îles et de reliefs sous-marins volcaniques (île Maurice, banc de Nazareth, Chagos, Maldives : voir la figure 1). Seule la Réunion présente encore un volcanisme actif (piton de la Fournaise). Les géologues interprètent cet alignement comme la trace du déplacement de la plaque indienne puis de la plaque somalienne au dessus d’un point chaud considéré comme fixe par rapport à l’axe du Globe. Ce point chaud serait né il y a 67 Ma, en donnant l’épanchement volcanique des trapps du Deccan, et il est actuellement sous l’île de la Réunion. Sur les schémas ci-dessous, le point rouge correspond à la position du point chaud, les points noirs aux traces (îles ou plateaux sous-marins) laissées sur la plaque. Indiquez le schéma qui rend le mieux compte des évènements entre -65 et -49 Ma (indiquez la bonne réponse) : Q3. Sur le schéma que vous avez sélectionné à la question précédentes, que signifient les chiffres 1, 2, 3 ? Indiquez la bonne réponse. A. 1 : Deccan ; 2 : Maldives ; 3 : Chagos B. 1 : La Réunion ; 2 : Maurice ; 3 : Nazareth C. 1 : Chagos ; 2 : Deccan ; 3 : Maldives D. 1 : Nazareth; 2 : Maurice ; 3 : La Réunion E. 1 : Deccan ; 2 : Chagos; 3 : La Réunion
  • 5. Q4. Entre le plateau des îles Chagos, sur la plaque indienne, et le banc de Nazareth, sur la plaque somalienne, l’alignement est interrompu (figures 1, 4, 5). Comment interpréter cette discontinuité ? Indiquez la proposition la plus vraisemblable : A. Il y a environ 35 Ma, le point chaud a brusquement sauté de la plaque indienne à la plaque somalienne, 1000 km plus au Sud. B. Il y a environ 35 Ma, la dorsale de Carlsberg, animée d’un mouvement vers le nord-est, a fini par passer au nord du point chaud ; les fonds accrétés depuis cette époque n’ont donc pas enregistré la trace du point chaud, qui crée désormais des reliefs sur la plaque somalienne. C. Il y a environ 35 Ma, l’ouverture de la dorsale de Carlsberg a séparé les traces du point chaud sur la plaque indienne de celles qui étaient sur la plaque somalienne. D. Depuis 35 Ma, le volcanisme sous-marin de la dorsale de Carlsberg a effacé les traces du point chaud qui s’étendaient entre les Chagos et le banc de Nazareth. Q5. Quelles informations peut-on tirer du chemin apparent du pôle sud relatif à l’Inde (figure 3) ? Indiquez la ou les proposition(s) vraisemblable(s) : A. Le sud de l’Inde était à une latitude d’environ 40° Sud il y a 70 millions d’années. B. Le pôle Sud était plus proche de l’équateur il y a 70 millions d’années. C. L’Inde s’est déplacée vers le Sud depuis 70 millions d’années. D. Le mouvement de l’Inde s’est ralenti il y a environ 55 Ma (date possible de sa collision avec l’Asie) Q6. Les deux fossiles ci-dessous, qui datent de Permien, ont été retrouvés en Inde, mais aussi à Madagascar. Que pouvez-vous affirmer à leur sujet ? Indiquez la ou les proposition(s) vraisemblable(s) : A gauche, feuilles de Glossopteris sp. (Cal. Acad. Sci.) et reconstitution de l’organisme. A droite, Cyclolobus walkeri, animal marin pélagique et reconstitution de l’organisme. A. Le mode de vie et de fossilisation de Cyclolobus walkeri ne permet pas de l’utiliser pour tirer des conclusions sur la géographie de l’époque. B. La répartition de l’un de ces fossiles est un indice que l’Inde et Madagascar faisaient partie, au Permien, d’un même bloc continental. C. La répartition de l’un de ces fossiles est un indice que l’Inde et Madagascar étaient reliés, au Permien, par une longue et étroite bande de terre aujourd’hui disparue. D. Cyclolobus walkeri est un mollusque.
  • 6. Q7. Les plateaux basaltiques sous-marins de l’Océan Indien ont été étudiés par les forages du programme Ocean Drilling Project (ODP, figure 1 et tableau ci-dessous). Le toit des roches magmatiques atteint montre qu’elles ont été mises en place à l’air libre ou en eaux très peu profondes. Comment expliquer leur situation actuelle ? Indiquez la ou les proposition(s) vraisemblable(s) : A. Au cours des millions d’années, l’érosion a enlevé plus de 2000 mètres d’épaisseur de roche. B. A mesure que le soubassement du plateau volcanique s’est refroidi, il est devenu plus dense et s’est enfoncé, comme un navire que l’on charge. C. A mesure que le plancher océanique s’est écarté de l’axe de la dorsale, il s’est refroidi, est devenu plus dense et s’est enfoncé. D. Depuis la mise en place de ces plateaux volcaniques, le niveau marin s’est élevé de près de 3000 mètres. Q8. L’île de la Réunion culmine à 3070 m, et constitue le sommet d’un immense édifice volcanique qui repose sur le plancher océanique à 4 km de profondeur. Avec 7 km d’élévation, c’est l’un des plus grands reliefs terrestres, avec l’île d’Hawaï. Le volcan martien Olympus Mons (figure ci-dessous) mesure 21 km de hauteur et 600 km de diamètre. Dimensions du volcan martien Olympus Mons comparées à celles de la France.
  • 7. Comme les volcans de l'île de la Réunion, il a été engendré par un point chaud. Un volcan terrestre pourrait-il atteindre de telles dimensions ? Indiquez la ou les proposition(s) vraisemblable(s) : A. Non, car la lithosphère terrestre, à la différence de celle de Mars, est divisée en plaques qui se déplacent par rapport aux points chauds : au cours du temps géologique, le magma n'émerge pas au même point. B. Non, car la gravité terrestre est plus forte que celle de Mars et Olympus Mons pèserait plus lourd : une montagne si haute s'affaisserait sous son propre poids, refluant dans les zones profondes de la croûte où les roches sont moins résistantes. C. Non, car le flux de chaleur sur Terre est plus important : on atteint plus vite en profondeur la zone où les roches de la croûte deviennent moins résistantes. Cela limite la profondeur maximale des racines des montagnes. D. Non, car sur Terre l'érosion est plus intense : l'eau liquide est un agent d'érosion puissant et la forte gravité lui donne encore plus d'efficacité. Les reliefs sont érodés à mesure qu'ils s'élèvent. E. Non, car la pression atmosphérique terrestre est 100 fois plus élevée que celle de Mars, et s'opposerait à l'édification d'un tel relief.