SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  7
Télécharger pour lire hors ligne
16 ECONOMIE
www.monde-economique.ch
Perspectives2016:
cequepensentlesdécideursromands
Jean-Claude BIVER
PrésidentdelaDivisionMontresduGroupeLVMH
“Après une année 2014 qui fut une année record absolu pour l’horlogerie Suisse, 2015 enregistrera certainement pour la première fois
depuis 8 ans une légère contraction de 2%. La plupart des acteurs prévoient une année 2016 soit égale à 2015, soit légèrement inférieur
de 2 % à 3 %.
Comme nous avons toujours eu comme politique de gagner des parts de marchés, nous envisageons à nouveau en 2016 de faire au moins
quelques % de mieux que l’industrie horlogère Suisse. Nous continuons à investir massivement dans la R&D car « Sans Innovation pas de
Futur ». Ceci est particulièrement vrai dans des périodes de stagnation ou contraction.
LamontreconnectéedeTAGHeuerlancéeavecunimmensesuccèsen2015estuneparfaiteillustrationdel’efficacitéetimportancedenotre
R&D. Quant aux investissements marketing ils seront eux aussi fortement soutenus et ce d’autant plus que la plupart de nos concurrents
n’hésitera pas à les réduire. C’est dans les périodes de contraction que les plus forts deviennent encore plus fort et que l’on doit gagner des
parts de marchés.”
www.hublot.ch
“Sans Innovation,
pas de Futur”
17
27/2016
Cristina GAGGINI
Directriceromanded’economiesuisse
“La forte appréciation du franc n’est de loin pas digérée, en particulier dans les secteurs tournés vers l’UE et aux marges étroites tels que
les machines. Compression des coûts et amélioration de la productivité resteront de mise. Le chômage augmentera légèrement à 3,7 %.
Grâce à la relative amélioration sur nos principaux marchés – sauf la France - et à la stabilisation en Chine, les exportations devraient se
maintenir.
A l’exception de pharma-chimie, la croissance restera néanmoins en dessous de son potentiel dans toutes les branches exportatrices et le
tourisme.Lemarchéintérieursoutiendralaconjoncture:laconsommationprivéeetpubliquecontinuerontd’augmentermaismoinsforte-
ment, la construction se maintiendra. Le climat d’investissement restera marqué par les incertitudes relatives à la voie bilatérale et à la
Réforme fiscale des entreprises III.
Sousréserved’unaffaiblissementdel’euroetd’unralentissementàl’étranger,lePIBdevraitcroîtrede1,2%.Plusvitelapolitiquemonétaire
ultra expansive des principales banques centrales cessera, le mieux.”
www.economiesuisse.ch
“Le chômage augmentera
légèrement à 3,7 %”
Lorenzo STOLL
DirecteurGénéralSWISS(Suisseromande)
“Commedenombreuxsecteursdel’économie,l’aviationn’aimepaslesincertitudes.Pour2016,lesquestionssontnombreuses.Quelseffets
aura le franc fort sur les voyages d’agrément ou d’affaires ? Comment va évoluer le cours du baril ? Quelles seront les destinations les plus
prisées, et à quel prix ?
En 2016, SWISS poursuivra son développement au départ de Genève. Cette croissance, notamment du nombre de passagers, ne sera pas
obligatoirement liée à un accroissement de notre revenu. En effet, nous prévoyons l’intensification de la guerre des prix, portée par une
concurrence virulente et une augmentation significative des capacités en Europe.
Une des réponses les plus visibles que SWISS apportera aux défis de 2016 est la mise en service des nouveaux Bombardier CSeries au
départdeGenève.Cesavions,àlapointedelatechnologieetduconfort,nouspermettentd’offrirlesprestationsattenduestoutenréduisant
notre impact sur l’environnement et en améliorant nos coûts opérationnels.”
www.swiss.com
“En 2016, SWISS poursuivra
son développement au départ de Genève”
18 ECONOMIE
Perspectives
www.monde-economique.ch
Christophe MULLER
DirecteurdePROSERTEL
“On parle souvent dans notre giron économique de soucis, de problèmes ; ces mots négatifs qui devraient être remplacés par enthousiasme
et opportunité. Certes, dans l’économie actuelle, les marchés sont de plus en plus concurrentiels mais cela doit inciter à de l’innovation, de
lacréativitéetdelarigueur.Si2015resteuneannéemoyennedansl’évolutiondecertainssecteurs,nousrestonscependantdesprivilégiés.
En2016,laseuleclédusuccèsdesprogressionsduchiffred'affairessetrouvedansunequalitédeserviceirréprochable.Aujourd’huiémerg-
erontetserontpérennesseuleslessociétésquidanslaqualitéduproduit,duservice,dusuivisaurontêtreperformantes.Lesoutilsnécessaires
à cette réussite sont simples : un positivisme des dirigeants et un personnel qualifié, motivé qui pourront réaliser les objectifs souhaités.
Croireenl’avenirdoitêtrel’oxygènequinouspermetd’avancer,defaireévoluerl’entreprise,sescollaborateursetquelesobstaclesrencontrés
au quotidien soient des moteurs de réussite.
Croire en 2016 est impératif. Vive 2016 !”
www.prosertel.ch
“Croire en 2016
est impératif !”
Jean-Jacques MORARD
CEOdeRhamImmobilier-Lausanne
“Pourl’immobilier,2016estuneannéecharnière.Mêmesidesnuagesmenacent,iln’estpasexcluquecemillésimeconduiseàunenouvelle
et longue période de beau temps. Tout dépendra des choix des Suisses en matière d’immigration : repli ou ouverture.
Dansl’immobilierd’habitation,lanichedugrandluxeaconnuunecorrectionverslebassignificative.Danslesautressegmentsdulogement,
l’équilibre entre l’offre et la demande se met en place, après des années de pénurie. A l’avenir, le marché du logement restera sain si la
poussée démographique de la dernière décennie se reproduit.
Le déséquilibre entre offre et demande est déjà patent dans l’immobilier commercial. Il s’explique par l’assèchement du flux d’entreprises
étrangèresvenantenSuisse,demêmequeparlenombrecroissantd’entrepriseslocalesquidiminuentleurscoûtsenlibérantdessurfaces.
Déjà marquée, la baisse des prix se poursuivra si la courbe de l’immigration s’infléchit et si les difficultés conjoncturelles actuelles, notam-
ment en lien avec le franc fort, s’aggravent.“
www.derham.ch
“Repli ou ouverture ?
L'année 2016 sera charnière”
19
27/2016
Leila DELARIVE
CEOdeBeCuriousTV
“BeCuriousTV est une nouvelle chaîne de télévision suisse privée, qui diffuse depuis le 8 mars
dernier.Notremodèled’affairesreposesurplusieurspiliers.Diffusantsurtouslescâblo-opérateurs
ainsi que disponible sur les opérateurs de télévision par IP, une partie des recettes provient de la
publicité.
Toutefois,convaincuequelapublicitéclassique(diffusiondeSpotspublicitaires)n’apportequepeu
devaleurajoutéeauxannonceurs,etcomptetenudecequelemarchépublicitaireTVesttrèsdiffi-
ciled’accès,BeCuriousTVafondésonmodèled’affairessurlebrandedentertainment:créerducontenuàvaleurajoutéepourlesannonceurs,
sous la forme de séries ou d’émissions, qui permettent de mettre en avant la culture, les valeurs et les produits des annonceurs. Un tel
contenu peut être diffusé sur toutes les plateformes de diffusion, y compris digitales, et donc de l’annonceur lui-même.
Il s’agit de mon point de vue du modèle économique futur des médias (éprouvé à l’étranger avec la plateforme VICE). Le marché répond
déjà très positivement à notre offre et 2016 devrait nous permettre de consolider notre modèle d’affaires.”
www.becurioustv.com
“La publicité classique
n’apporte que peu de valeur ajoutée”
Vincent RIESEN
DirecteurdelaChambrevalaisannedecommerceetd’industrie
“LeValaisparsessecteursindustriels,énergétiquesettouristiquesesttrèsexposéàlaconjonctureinternationale.Nosmembrespoursuivront
leurseffortsdediversificationetd’adaptation,pardesgainsdeproductivité,parl’innovationproduitetlaprospectiondenouveauxmarchés.
Nousespéronsplusdestabilitédesconditionscadres.Entreautres,nousattendonsdesréponsesconcrètesdelamiseenœuvredeloisurles
résidences secondaires et de l’initiative sur l’immigration de masse.
Laforced'unechambredecommerceestderéunirdesentreprisesdetouteslesbranches(industrie,services,technologiesettantd'autres).
Nousoffronsdesopportunitésderencontresprécieusespourdéveloppersonréseau,ouvrirdenouveauxhorizonsetfairelecontactquimèn-
era à la bonne innovation. Pour faire face aux défis économiques et politiques qui nous attendent en 2016, notre chambre sera un point in-
contournable d’information et de ralliement.”
www.cci-valais.ch
“Nous espérons plus de stabilité
des conditions cadres”
20 ECONOMIE
Perspectives
www.monde-economique.ch
Muriel FAVARGER RIPERT
PrésidentedelaFondationAbissaAlliancesAcademy(aaa)
“Dans un climat socio-économique global à la fois intense et complexe, nous sommes tous confrontés à des défis. Ces enjeux rendent parfois
moins intelligible le marché mais induisent aussi une systémique fragmentée des interactions qui sous-tendent la société. Toutefois, de ce
nouveauparadigmeémergentdesperspectivesrésilientes:desprojetscréatifsetporteursdesensvoientlejourauseindenotreEcosystème
de Fondation et renouvellent la vie sociétale & économique en Suisse.
C’est donc forte de ces acquis, que la Fondation Abissa Alliances Academy (aaa) propulse sa vision future : capitaliser sur notre rôle de fa-
cilitateursurleterrainSuisseRomandpourpartagercemodèlericheetco-créatifetcollaboratifverslaSuisseAlémaniqueetàl’étranger.
Ce dessein reste ancré dans le dialogue intergénérationnel entre professionnels en les rassemblant autour d’espaces qui favorisent les syn-
ergies, la création et la transmission de valeurs au sens large.
L’une des nouvelles facettes concrètes en 2016 sera la formalisation de ces aspects de partage de savoirs-faires opérationnels suisses par
le lancement de notre 1ère Conférence dédiée à « l’Entrepreneur & Intrapreneur Academy ». Enfin, dans le cadre du réinvestissement
(cycledeviedurabledesressourcesettalents),nousconsolideronslapromotiondeprojetssocio-humanitairessolidaires(RSE).Infine,nous
voulons assurer - dans la mesure de nos moyens - la pérennité de l’économie locale comme bâtisseuse de ponts entre professionnels en ne
nous focalisant pas seulement sur le service aux entités pour qui il/elle travaille mais bien sur les individus. “
www.abissa.ch
“L’économie locale comme bâtisseuse
de ponts entre professionnels”
Alain RIEDO
DirecteurdelaChambredeCommerceetd’IndustrieFribourg
“LecantondeFribourgdevraviteoublier2015.L’abandondutauxplancherparlaBanquenationalesuisseenjanvier,lefortreculdesventes
à l’exportation, l’aggravation de la concurrence d’entreprises de l’UE profitant de la faiblesse de l’euro : les entreprises, dans neuf cas sur
dix des PME et des sous-traitants, ont été ballotées comme jamais. Les marges et les bénéfices ont fondu, voire disparu. Pour résister, elles
ont utilisé leurs capacités d’adaptation et d’innovation, voire remis en question leurs modèles d’affaires.
2016 sera un défi pour nos entreprises. La croissance du PIB cantonal devrait juste dépasser la barre des 1% en 2016 et rester sous le
rythme de croisière suisse. Le chômage cantonal sera maintenu dans de faibles proportions, mais ce sera surtout parce que les entreprises
veulent garder leur main d’œuvre qualifiée. Mais il y aura gel des embauches. Plus inquiétant : les investissements vont baisser et les délo-
calisations d’entreprises commencent à augmenter. “
www.ccif.ch
“2016 s’annonce
sous des auspices médiocres”
21
27/2016
ChristopheVOEFFRAY
FondateurdeVELCOMSAetPrésidentAssociationSuissedesCadres
(RegionVaud)
“Sans être Nostradamus, je dis souvent que les « conseilleurs » ne sont pas les payeurs. Je pense néanmoins que l’année 2016 sera une
année compliquée pour les recruteurs comme pour les personnes en recherche d’emploi ou à la recherche d’un nouveau défi professionnel
àrelever.Lespetitesentreprisesquipourrontfairele«dosrond»s’ensortirontmieux.Parchance,l’économieromandeestà90%configurée
de cette manière.
Après les banques, le courtage immobilier, le domaine de l’horlogerie et bien sûr les entreprises tributaires du Franc fort par rapport à
l’Euro,quiellesontbeaucoupsouffert,l’année2016serauneannéedetransition.Jepensequelaconjoncturerepartiragentimentavecl’ac-
tivitédansledomainetertiairequireprendra.Lerecrutementfixe,del’employéaucadre,seramoinstouchéquelerecrutementtemporaire.
Je pense également que le taux de chômage atteindra les 3,8% en Suisse.
Grâce à ma société, Velcom SA, cabinet de recrutement actif depuis plus de 27 ans, je pense bénéficier du recul nécessaire. Le secteur a été
ébranlé uniquement à quatre reprises ; en 1990, 1996, 2003 et 2009. Travaillons en ayant confiance en l’avenir !”
www.velcom.ch
“Le branded entertainment est le modèle
économique futur des médias”
Gilbert MOURON
PrésidentduC.R.E.G.
“Degrandesperspectivess’ouvrenten2016pourleCentredeRencontredesEntrepreneurs(C.R.E.G.)quivadépassersacinquantièmeréu-
nionmensuelle.Nousauronsdenouveaudesinvitationsauprèsdegrandesentreprisesgenevoisesquinousfontdécouvrirleurproduction.
Notre site internet va être rajeuni et nous allons ouvrir des dialogues avec nos membres et lecteurs. Un nouveau magazine verra le jour et
permettra un lien tangible entre tous les acteurs de notre association.
Auplanéconomiquegenevois,lescitoyensvontdevoirprendrequelquesdécisionscrucialespourl’avenir.Degrandespoirsexistentpourdes
améliorations économiques substantielles.
La modification du taux fiscal des entreprises, notamment pour les PME, va donner un souffle nouveau par l’abaissement de l’imposition
maislerisquesubsistequelesmultinationalesquiverrontellesleurtaxationaugmentersoienttentéesdequitterlecantonenaffaiblissant
fortement les rentrées fiscales par l’exode du personnel.
MaisleMondecontinueraàtourner,ilyauraencoredebellesplagesausoleil,debellesmontagnesenneigées,debeauxmonumentsetsites
à visiter et des familles et des amis avec qui passer d’excellents moments.
Optimisme, travail et courage apporteront le bonheur à ceux qui sauront s’investir de façon équilibrée.”
www.cre-geneve.ch
“La modification du taux fiscal des entreprises
va donner un souffle nouveau”
22 ECONOMIE
Perspectives
www.monde-economique.ch
Urs BURGER
DirecteurEmilFreySA-CentreAutomobileauxVernets/Genève
“2015n’apasétéunebonneannéeetjesuiscontentqu’ellesoitbientôtterminée.LadécisiondelaBNSdu15janviernousafaitmalcertes,
mais il y a eu d’autres petits points négatifs, qui font, dans leur ensemble, que l’évolution de notre affaire ne s’est pas faite comme voulu.
Selon l'Institut d'économie appliquée de Genève, les prochains 6 à 12 mois devraient être maussades. Sur les graphiques publiés de l'Office
de la statistique on voit clairement comment l'abandon de la parité fixe de l’Euro a cassé l'optimisme des acteurs économiques du canton.
Mais cela fait déjà un certain temps que les perspectives ne sont pas bonnes, en particulier pour la population de la classe moyen de notre
canton. En clair, une grosse partie de nos clients.
Pourquoialorsêtrepositifpourcettenouvelleannée?Pouruneconcessionautomobiletellequelanôtre,ilesttrèsimportantd’avoirdesnou-
veauxmodèlesàproposeràsesclientsfidèlesetpouvoirattirerdenouveauxclients.Etc’estlàmasourced’énergiepositive!Jesaisdéjàavec
certitude qu’une grosse panoplie de nouveaux modèles va être lancée en 2016. Chacune de mes cinq marques sortira soit un modèle com-
plètement nouveau, soit des face-lift avec des modifications importantes. Ces lancements ont déjà commencé en ce mois de janvier avec
Lexus. En mars suivront Suzuki et Toyota et en automne Kia et Subaru.
Maisilyaunautreaspectpourlequeljevois2016demanièrepositive,c’estnotrepersonnel.Nousavons,parexemple,parminosmécani-
ciens Toyota, deux techniciens Toyota-Master, le niveau le plus élevé chez notre constructeur nippon. Au niveau commercial, nous avons
desvendeurscertifiésbronze,argentetor.Aveccesformations,nosclientsontlacertituded’êtrebienconseilléspourl’achatdeleurvoiture
et obtiennent l’assurance que leur bijou sera très bien entretenu selon les directives du constructeur.
Alors,sijerésumemesperspectivespour2016pournotreentreprise,leCentreAutomobileauxVernets,jepeuxvousdirequejesuisconfiant
et positif, et je pense que 2016 sera une bonne cuvée genevoise.”
www.emilfrey.ch/fr/aux-vernets
“Je pense que 2016
sera une bonne cuvée genevoise”
NagattAL ZUHEIRI
CEOdeMiddleEastVIP
“Avec les bouleversements survenus en 2015 dans le monde, la clientèle fortunée va rechercher à protéger son
patrimoineparlebaisd’investissementssûrsquecesoitdansdespiècesdecollectionsoudesbiensimmobiliers.
La Suisse reste un territoire extrêmement sécurisant pour ces clients. Nos perspectives pour 2016 passent par le rapprochement dans de
nouvelles zones telles que la Suisse Alémanique, Londres et de nouveaux marchés tels que l’Indonésie, la Malaise et l’Azerbaijan. Cela ne
se fera pas au détriment de la qualité de nos services car nous allons améliorer nos outils de communication en investissant dans une
interface e-commerce pour nos clients du Moyen-Orient et procéder au lancement d’un deuxième magazine « First in UK ». “
www.me-vip.com
“La Suisse reste un territoire sécurisant
pour nos clients”

Contenu connexe

Tendances

Géopolitique & entreprises n°4
Géopolitique & entreprises n°4Géopolitique & entreprises n°4
Géopolitique & entreprises n°4Revue Conflits
 
Competitivite Forum Saxon 2010 VS
Competitivite Forum Saxon 2010 VSCompetitivite Forum Saxon 2010 VS
Competitivite Forum Saxon 2010 VSregiosuisse
 
À la recherche de l’immatériel : comprendre l’investissement de l’industrie f...
À la recherche de l’immatériel : comprendre l’investissement de l’industrie f...À la recherche de l’immatériel : comprendre l’investissement de l’industrie f...
À la recherche de l’immatériel : comprendre l’investissement de l’industrie f...La Fabrique de l'industrie
 
Etude - L'investissement étranger , moteur de la réindustrialisation au Royau...
Etude - L'investissement étranger , moteur de la réindustrialisation au Royau...Etude - L'investissement étranger , moteur de la réindustrialisation au Royau...
Etude - L'investissement étranger , moteur de la réindustrialisation au Royau...La Fabrique de l'industrie
 
Moteurs de La Croissance Fief Paris 2009
Moteurs de La Croissance Fief Paris 2009Moteurs de La Croissance Fief Paris 2009
Moteurs de La Croissance Fief Paris 2009Renaud Favier
 
Coût des consommations intermédiaires : l’industrie française reprend pied fa...
Coût des consommations intermédiaires : l’industrie française reprend pied fa...Coût des consommations intermédiaires : l’industrie française reprend pied fa...
Coût des consommations intermédiaires : l’industrie française reprend pied fa...La Fabrique de l'industrie
 
De la souveraineté industrielle aux relocalisations : de quoi parle-t-on ?
De la souveraineté industrielle aux relocalisations : de quoi parle-t-on ?De la souveraineté industrielle aux relocalisations : de quoi parle-t-on ?
De la souveraineté industrielle aux relocalisations : de quoi parle-t-on ?La Fabrique de l'industrie
 
En finir avec la politique des petits boulots
En finir avec la politique des petits boulotsEn finir avec la politique des petits boulots
En finir avec la politique des petits boulotsFondation iFRAP
 
Plumes économiques :: Média Kit 2014
Plumes économiques :: Média Kit 2014Plumes économiques :: Média Kit 2014
Plumes économiques :: Média Kit 2014Abdallah Bibou
 
Les entretiens de la Fabrique : La chine : opportunité ou menace ?
Les entretiens de la Fabrique : La chine : opportunité ou menace ?Les entretiens de la Fabrique : La chine : opportunité ou menace ?
Les entretiens de la Fabrique : La chine : opportunité ou menace ?La Fabrique de l'industrie
 
Barometre Entrepreneuriat Startup - Mai Juin 2013 - Maddyness Bringr
Barometre Entrepreneuriat Startup - Mai Juin 2013 - Maddyness BringrBarometre Entrepreneuriat Startup - Mai Juin 2013 - Maddyness Bringr
Barometre Entrepreneuriat Startup - Mai Juin 2013 - Maddyness BringrStartup et Innovation
 
Competitivite parqualite_emmanuelcombe
 Competitivite parqualite_emmanuelcombe Competitivite parqualite_emmanuelcombe
Competitivite parqualite_emmanuelcombeMRamo2s
 
Ce que l'Italie nous apprend sur l'industrie du futur
Ce que l'Italie nous apprend sur l'industrie du futurCe que l'Italie nous apprend sur l'industrie du futur
Ce que l'Italie nous apprend sur l'industrie du futurLa Fabrique de l'industrie
 
L'étonnante disparité des territoires industriels
L'étonnante disparité des territoires industrielsL'étonnante disparité des territoires industriels
L'étonnante disparité des territoires industrielsLa Fabrique de l'industrie
 
Altavalue t115 etude
Altavalue t115 etudeAltavalue t115 etude
Altavalue t115 etudealtavalue
 
Comment sécuriser nos approvisionnements stratégiques ?
Comment sécuriser nos approvisionnements stratégiques ?Comment sécuriser nos approvisionnements stratégiques ?
Comment sécuriser nos approvisionnements stratégiques ?La Fabrique de l'industrie
 
Cles n°146, mondialisation, économie et territoires
Cles n°146, mondialisation, économie et territoiresCles n°146, mondialisation, économie et territoires
Cles n°146, mondialisation, économie et territoiresJean-François Fiorina
 

Tendances (20)

Géopolitique & entreprises n°4
Géopolitique & entreprises n°4Géopolitique & entreprises n°4
Géopolitique & entreprises n°4
 
Dossier presse
Dossier presseDossier presse
Dossier presse
 
Competitivite Forum Saxon 2010 VS
Competitivite Forum Saxon 2010 VSCompetitivite Forum Saxon 2010 VS
Competitivite Forum Saxon 2010 VS
 
À la recherche de l’immatériel : comprendre l’investissement de l’industrie f...
À la recherche de l’immatériel : comprendre l’investissement de l’industrie f...À la recherche de l’immatériel : comprendre l’investissement de l’industrie f...
À la recherche de l’immatériel : comprendre l’investissement de l’industrie f...
 
Etude - L'investissement étranger , moteur de la réindustrialisation au Royau...
Etude - L'investissement étranger , moteur de la réindustrialisation au Royau...Etude - L'investissement étranger , moteur de la réindustrialisation au Royau...
Etude - L'investissement étranger , moteur de la réindustrialisation au Royau...
 
Moteurs de La Croissance Fief Paris 2009
Moteurs de La Croissance Fief Paris 2009Moteurs de La Croissance Fief Paris 2009
Moteurs de La Croissance Fief Paris 2009
 
Coût des consommations intermédiaires : l’industrie française reprend pied fa...
Coût des consommations intermédiaires : l’industrie française reprend pied fa...Coût des consommations intermédiaires : l’industrie française reprend pied fa...
Coût des consommations intermédiaires : l’industrie française reprend pied fa...
 
De la souveraineté industrielle aux relocalisations : de quoi parle-t-on ?
De la souveraineté industrielle aux relocalisations : de quoi parle-t-on ?De la souveraineté industrielle aux relocalisations : de quoi parle-t-on ?
De la souveraineté industrielle aux relocalisations : de quoi parle-t-on ?
 
La Gazette Immobilier de Monaco
La Gazette Immobilier de MonacoLa Gazette Immobilier de Monaco
La Gazette Immobilier de Monaco
 
En finir avec la politique des petits boulots
En finir avec la politique des petits boulotsEn finir avec la politique des petits boulots
En finir avec la politique des petits boulots
 
Plumes économiques :: Média Kit 2014
Plumes économiques :: Média Kit 2014Plumes économiques :: Média Kit 2014
Plumes économiques :: Média Kit 2014
 
Les entretiens de la Fabrique : La chine : opportunité ou menace ?
Les entretiens de la Fabrique : La chine : opportunité ou menace ?Les entretiens de la Fabrique : La chine : opportunité ou menace ?
Les entretiens de la Fabrique : La chine : opportunité ou menace ?
 
Barometre Entrepreneuriat Startup - Mai Juin 2013 - Maddyness Bringr
Barometre Entrepreneuriat Startup - Mai Juin 2013 - Maddyness BringrBarometre Entrepreneuriat Startup - Mai Juin 2013 - Maddyness Bringr
Barometre Entrepreneuriat Startup - Mai Juin 2013 - Maddyness Bringr
 
Competitivite parqualite_emmanuelcombe
 Competitivite parqualite_emmanuelcombe Competitivite parqualite_emmanuelcombe
Competitivite parqualite_emmanuelcombe
 
Réindustrialiser plutôt que relocaliser
Réindustrialiser plutôt que relocaliserRéindustrialiser plutôt que relocaliser
Réindustrialiser plutôt que relocaliser
 
Ce que l'Italie nous apprend sur l'industrie du futur
Ce que l'Italie nous apprend sur l'industrie du futurCe que l'Italie nous apprend sur l'industrie du futur
Ce que l'Italie nous apprend sur l'industrie du futur
 
L'étonnante disparité des territoires industriels
L'étonnante disparité des territoires industrielsL'étonnante disparité des territoires industriels
L'étonnante disparité des territoires industriels
 
Altavalue t115 etude
Altavalue t115 etudeAltavalue t115 etude
Altavalue t115 etude
 
Comment sécuriser nos approvisionnements stratégiques ?
Comment sécuriser nos approvisionnements stratégiques ?Comment sécuriser nos approvisionnements stratégiques ?
Comment sécuriser nos approvisionnements stratégiques ?
 
Cles n°146, mondialisation, économie et territoires
Cles n°146, mondialisation, économie et territoiresCles n°146, mondialisation, économie et territoires
Cles n°146, mondialisation, économie et territoires
 

En vedette

Biblioteca La PeñA Arborizadora Alta
Biblioteca La PeñA Arborizadora AltaBiblioteca La PeñA Arborizadora Alta
Biblioteca La PeñA Arborizadora AltaCésar Bernal
 
Cuentos De Calleja En La BNE
Cuentos De Calleja En La BNE
Cuentos De Calleja En La BNE
Cuentos De Calleja En La BNE badzeal7581
 
Proyecto "Mujeres a través de la historia" (Proyecto Currículo Integrado de l...
Proyecto "Mujeres a través de la historia" (Proyecto Currículo Integrado de l...Proyecto "Mujeres a través de la historia" (Proyecto Currículo Integrado de l...
Proyecto "Mujeres a través de la historia" (Proyecto Currículo Integrado de l...fernandodelosriosb
 
iOS App with Parse.com as RESTful Backend
iOS App with Parse.com as RESTful BackendiOS App with Parse.com as RESTful Backend
iOS App with Parse.com as RESTful BackendStefano Zanetti
 
Pc+world+digital+ +dic+2012
Pc+world+digital+ +dic+2012Pc+world+digital+ +dic+2012
Pc+world+digital+ +dic+2012Koffe Revolution
 
Social Branding Event Folien
Social Branding Event FolienSocial Branding Event Folien
Social Branding Event FolienMarketingNatives
 
Sobrecarga de la Información
Sobrecarga de la InformaciónSobrecarga de la Información
Sobrecarga de la InformaciónAlexis Cano
 
Utm trabajo investigacion emprendimiento empresarial
Utm trabajo investigacion emprendimiento empresarialUtm trabajo investigacion emprendimiento empresarial
Utm trabajo investigacion emprendimiento empresarialarasanb2012
 
Planeación 16 20-enero-2012
Planeación  16 20-enero-2012Planeación  16 20-enero-2012
Planeación 16 20-enero-2012Beto Moreno
 
Uve De Gowin 3º Medio
Uve De Gowin 3º MedioUve De Gowin 3º Medio
Uve De Gowin 3º Medioabustamante
 
2 Aplicaciones prácticas de software libre
2 Aplicaciones prácticas de software libre2 Aplicaciones prácticas de software libre
2 Aplicaciones prácticas de software libreOpen Xarxes coop. v.
 
Instrucciones de recarga_hp
Instrucciones de recarga_hpInstrucciones de recarga_hp
Instrucciones de recarga_hpJorge Flores
 
Manual double-sided - safety
Manual   double-sided - safetyManual   double-sided - safety
Manual double-sided - safetyKevin Davison
 
Präsentation 15 11_2010
Präsentation 15 11_2010Präsentation 15 11_2010
Präsentation 15 11_2010Annette Mueller
 
UN HUESITO MUY FILOSO y PELIGROSO
UN HUESITO MUY FILOSO y PELIGROSOUN HUESITO MUY FILOSO y PELIGROSO
UN HUESITO MUY FILOSO y PELIGROSOMariaam Salazar
 
ITMP Design Thinking Summit Graz 2016
ITMP Design Thinking Summit Graz 2016ITMP Design Thinking Summit Graz 2016
ITMP Design Thinking Summit Graz 2016ITMP
 
What's New in the PeopleSoft 9.2 Accounts Payable Module?
What's New in the PeopleSoft 9.2 Accounts Payable Module?What's New in the PeopleSoft 9.2 Accounts Payable Module?
What's New in the PeopleSoft 9.2 Accounts Payable Module?NERUG
 

En vedette (20)

Biblioteca La PeñA Arborizadora Alta
Biblioteca La PeñA Arborizadora AltaBiblioteca La PeñA Arborizadora Alta
Biblioteca La PeñA Arborizadora Alta
 
Cuentos De Calleja En La BNE
Cuentos De Calleja En La BNE
Cuentos De Calleja En La BNE
Cuentos De Calleja En La BNE
 
Proyecto "Mujeres a través de la historia" (Proyecto Currículo Integrado de l...
Proyecto "Mujeres a través de la historia" (Proyecto Currículo Integrado de l...Proyecto "Mujeres a través de la historia" (Proyecto Currículo Integrado de l...
Proyecto "Mujeres a través de la historia" (Proyecto Currículo Integrado de l...
 
iOS App with Parse.com as RESTful Backend
iOS App with Parse.com as RESTful BackendiOS App with Parse.com as RESTful Backend
iOS App with Parse.com as RESTful Backend
 
Pc+world+digital+ +dic+2012
Pc+world+digital+ +dic+2012Pc+world+digital+ +dic+2012
Pc+world+digital+ +dic+2012
 
Social Branding Event Folien
Social Branding Event FolienSocial Branding Event Folien
Social Branding Event Folien
 
Dot netspain 2016
Dot netspain 2016Dot netspain 2016
Dot netspain 2016
 
Sobrecarga de la Información
Sobrecarga de la InformaciónSobrecarga de la Información
Sobrecarga de la Información
 
Utm trabajo investigacion emprendimiento empresarial
Utm trabajo investigacion emprendimiento empresarialUtm trabajo investigacion emprendimiento empresarial
Utm trabajo investigacion emprendimiento empresarial
 
Planeación 16 20-enero-2012
Planeación  16 20-enero-2012Planeación  16 20-enero-2012
Planeación 16 20-enero-2012
 
Uve De Gowin 3º Medio
Uve De Gowin 3º MedioUve De Gowin 3º Medio
Uve De Gowin 3º Medio
 
2 Aplicaciones prácticas de software libre
2 Aplicaciones prácticas de software libre2 Aplicaciones prácticas de software libre
2 Aplicaciones prácticas de software libre
 
Instrucciones de recarga_hp
Instrucciones de recarga_hpInstrucciones de recarga_hp
Instrucciones de recarga_hp
 
Revision ch 3
Revision ch 3Revision ch 3
Revision ch 3
 
Manual double-sided - safety
Manual   double-sided - safetyManual   double-sided - safety
Manual double-sided - safety
 
Espirometria
EspirometriaEspirometria
Espirometria
 
Präsentation 15 11_2010
Präsentation 15 11_2010Präsentation 15 11_2010
Präsentation 15 11_2010
 
UN HUESITO MUY FILOSO y PELIGROSO
UN HUESITO MUY FILOSO y PELIGROSOUN HUESITO MUY FILOSO y PELIGROSO
UN HUESITO MUY FILOSO y PELIGROSO
 
ITMP Design Thinking Summit Graz 2016
ITMP Design Thinking Summit Graz 2016ITMP Design Thinking Summit Graz 2016
ITMP Design Thinking Summit Graz 2016
 
What's New in the PeopleSoft 9.2 Accounts Payable Module?
What's New in the PeopleSoft 9.2 Accounts Payable Module?What's New in the PeopleSoft 9.2 Accounts Payable Module?
What's New in the PeopleSoft 9.2 Accounts Payable Module?
 

Similaire à 3 1-0-le monde economique-perspectives 2016 p16-22

Discours foire de printemps 2013
Discours foire de printemps 2013Discours foire de printemps 2013
Discours foire de printemps 2013Luxemburger Wort
 
Semper gestion - 50 meilleures PME
Semper gestion - 50 meilleures PMESemper gestion - 50 meilleures PME
Semper gestion - 50 meilleures PMESemperGestion
 
Feuilletage cap 293
Feuilletage cap 293Feuilletage cap 293
Feuilletage cap 293PaulineRIVA
 
S20 revue de presse kylia - semaine du 11 au 17 mai 2020
S20   revue de presse kylia - semaine du 11 au 17 mai 2020S20   revue de presse kylia - semaine du 11 au 17 mai 2020
S20 revue de presse kylia - semaine du 11 au 17 mai 2020KYLIA France
 
Quelle stratégie industrielle pour la France ?
Quelle stratégie industrielle pour la France ?Quelle stratégie industrielle pour la France ?
Quelle stratégie industrielle pour la France ?La Fabrique de l'industrie
 
Point de Mire, Special issue 75, Winter 2018
Point de Mire, Special issue 75, Winter 2018Point de Mire, Special issue 75, Winter 2018
Point de Mire, Special issue 75, Winter 2018Daniel Stanislaus Martel
 
Point Economique et Immobilier
Point Economique et ImmobilierPoint Economique et Immobilier
Point Economique et ImmobilierEric LEGER
 
S27 revue de presse kylia - semaine du 27 juin au 3 juillet 2016
S27   revue de presse kylia - semaine du 27 juin au 3 juillet 2016S27   revue de presse kylia - semaine du 27 juin au 3 juillet 2016
S27 revue de presse kylia - semaine du 27 juin au 3 juillet 2016KYLIA France
 
IDEA_DT22_Retrospective_economique_2018-2022.pdf
IDEA_DT22_Retrospective_economique_2018-2022.pdfIDEA_DT22_Retrospective_economique_2018-2022.pdf
IDEA_DT22_Retrospective_economique_2018-2022.pdfPaperjam_redaction
 
Le marché français des commerces | 1T 2016
Le marché français des commerces | 1T 2016 Le marché français des commerces | 1T 2016
Le marché français des commerces | 1T 2016 David Bourla
 
S27 revue de presse kylia - semaine du 26 juin au 2 juillet 2017
S27   revue de presse kylia - semaine du 26 juin au 2 juillet 2017S27   revue de presse kylia - semaine du 26 juin au 2 juillet 2017
S27 revue de presse kylia - semaine du 26 juin au 2 juillet 2017KYLIA France
 
Market 119 Novembre 2014 Chronique Antoine PRAZ
Market 119 Novembre 2014 Chronique Antoine PRAZMarket 119 Novembre 2014 Chronique Antoine PRAZ
Market 119 Novembre 2014 Chronique Antoine PRAZAntoine Praz
 
Baromètre EY du capital risque en France - Bilan annuel 2016
Baromètre EY du capital risque en France - Bilan annuel 2016Baromètre EY du capital risque en France - Bilan annuel 2016
Baromètre EY du capital risque en France - Bilan annuel 2016EY
 
Industrie Horlogère suisse, Perspectives et défis
Industrie Horlogère suisse, Perspectives et défisIndustrie Horlogère suisse, Perspectives et défis
Industrie Horlogère suisse, Perspectives et défisRudy Belouad
 
Contribution 2015 Oser un Ecosocialisme Solidaire et Démocratique
Contribution 2015 Oser un Ecosocialisme Solidaire et DémocratiqueContribution 2015 Oser un Ecosocialisme Solidaire et Démocratique
Contribution 2015 Oser un Ecosocialisme Solidaire et DémocratiqueOPLPV
 
Article La Gruyere
Article La GruyereArticle La Gruyere
Article La GruyereMaxime Droux
 
Discours de Bruno Le Maire à l'Université d'été du MEDEF
Discours de Bruno Le Maire à l'Université d'été du MEDEFDiscours de Bruno Le Maire à l'Université d'été du MEDEF
Discours de Bruno Le Maire à l'Université d'été du MEDEFSociété Tripalio
 
Perspectives n°18 novembre - décembre 2013 - athénéa conseils
Perspectives n°18   novembre - décembre 2013 - athénéa conseilsPerspectives n°18   novembre - décembre 2013 - athénéa conseils
Perspectives n°18 novembre - décembre 2013 - athénéa conseilsYoann DUCUING
 

Similaire à 3 1-0-le monde economique-perspectives 2016 p16-22 (20)

Discours foire de printemps 2013
Discours foire de printemps 2013Discours foire de printemps 2013
Discours foire de printemps 2013
 
Semper gestion - 50 meilleures PME
Semper gestion - 50 meilleures PMESemper gestion - 50 meilleures PME
Semper gestion - 50 meilleures PME
 
Feuilletage cap 293
Feuilletage cap 293Feuilletage cap 293
Feuilletage cap 293
 
S20 revue de presse kylia - semaine du 11 au 17 mai 2020
S20   revue de presse kylia - semaine du 11 au 17 mai 2020S20   revue de presse kylia - semaine du 11 au 17 mai 2020
S20 revue de presse kylia - semaine du 11 au 17 mai 2020
 
Quelle stratégie industrielle pour la France ?
Quelle stratégie industrielle pour la France ?Quelle stratégie industrielle pour la France ?
Quelle stratégie industrielle pour la France ?
 
Point de Mire, Special issue 75, Winter 2018
Point de Mire, Special issue 75, Winter 2018Point de Mire, Special issue 75, Winter 2018
Point de Mire, Special issue 75, Winter 2018
 
Point Economique et Immobilier
Point Economique et ImmobilierPoint Economique et Immobilier
Point Economique et Immobilier
 
S27 revue de presse kylia - semaine du 27 juin au 3 juillet 2016
S27   revue de presse kylia - semaine du 27 juin au 3 juillet 2016S27   revue de presse kylia - semaine du 27 juin au 3 juillet 2016
S27 revue de presse kylia - semaine du 27 juin au 3 juillet 2016
 
IDEA_DT22_Retrospective_economique_2018-2022.pdf
IDEA_DT22_Retrospective_economique_2018-2022.pdfIDEA_DT22_Retrospective_economique_2018-2022.pdf
IDEA_DT22_Retrospective_economique_2018-2022.pdf
 
Mondialisation2011
Mondialisation2011Mondialisation2011
Mondialisation2011
 
Le marché français des commerces | 1T 2016
Le marché français des commerces | 1T 2016 Le marché français des commerces | 1T 2016
Le marché français des commerces | 1T 2016
 
S27 revue de presse kylia - semaine du 26 juin au 2 juillet 2017
S27   revue de presse kylia - semaine du 26 juin au 2 juillet 2017S27   revue de presse kylia - semaine du 26 juin au 2 juillet 2017
S27 revue de presse kylia - semaine du 26 juin au 2 juillet 2017
 
Market 119 Novembre 2014 Chronique Antoine PRAZ
Market 119 Novembre 2014 Chronique Antoine PRAZMarket 119 Novembre 2014 Chronique Antoine PRAZ
Market 119 Novembre 2014 Chronique Antoine PRAZ
 
Baromètre EY du capital risque en France - Bilan annuel 2016
Baromètre EY du capital risque en France - Bilan annuel 2016Baromètre EY du capital risque en France - Bilan annuel 2016
Baromètre EY du capital risque en France - Bilan annuel 2016
 
Industrie Horlogère suisse, Perspectives et défis
Industrie Horlogère suisse, Perspectives et défisIndustrie Horlogère suisse, Perspectives et défis
Industrie Horlogère suisse, Perspectives et défis
 
Contribution 2015 Oser un Ecosocialisme Solidaire et Démocratique
Contribution 2015 Oser un Ecosocialisme Solidaire et DémocratiqueContribution 2015 Oser un Ecosocialisme Solidaire et Démocratique
Contribution 2015 Oser un Ecosocialisme Solidaire et Démocratique
 
Article La Gruyere
Article La GruyereArticle La Gruyere
Article La Gruyere
 
Discours de Bruno Le Maire à l'Université d'été du MEDEF
Discours de Bruno Le Maire à l'Université d'été du MEDEFDiscours de Bruno Le Maire à l'Université d'été du MEDEF
Discours de Bruno Le Maire à l'Université d'été du MEDEF
 
Perspectives n°18 novembre - décembre 2013 - athénéa conseils
Perspectives n°18   novembre - décembre 2013 - athénéa conseilsPerspectives n°18   novembre - décembre 2013 - athénéa conseils
Perspectives n°18 novembre - décembre 2013 - athénéa conseils
 
Point de Mire, Nr. 61, Summer 2015
Point de Mire, Nr. 61, Summer 2015Point de Mire, Nr. 61, Summer 2015
Point de Mire, Nr. 61, Summer 2015
 

Plus de Muriel Favarger Ripert

aaa_agenda_open__public_avril_decembre_V18
aaa_agenda_open__public_avril_decembre_V18aaa_agenda_open__public_avril_decembre_V18
aaa_agenda_open__public_avril_decembre_V18Muriel Favarger Ripert
 
2016 aaa presentation_adhérent_participant
2016 aaa presentation_adhérent_participant2016 aaa presentation_adhérent_participant
2016 aaa presentation_adhérent_participantMuriel Favarger Ripert
 
Présentation aaa cycle de vie the slide agency_bleu_sch_mfa 2016_all
Présentation aaa cycle de vie the slide agency_bleu_sch_mfa 2016_allPrésentation aaa cycle de vie the slide agency_bleu_sch_mfa 2016_all
Présentation aaa cycle de vie the slide agency_bleu_sch_mfa 2016_allMuriel Favarger Ripert
 
aaa Foundation agenda open__public events_mars_decembre_v9
aaa Foundation agenda open__public events_mars_decembre_v9aaa Foundation agenda open__public events_mars_decembre_v9
aaa Foundation agenda open__public events_mars_decembre_v9Muriel Favarger Ripert
 
PRESENTATION FR ABISSA 2014 version RFE PMO PJO MFA
PRESENTATION FR ABISSA 2014 version RFE PMO PJO MFAPRESENTATION FR ABISSA 2014 version RFE PMO PJO MFA
PRESENTATION FR ABISSA 2014 version RFE PMO PJO MFAMuriel Favarger Ripert
 

Plus de Muriel Favarger Ripert (7)

2016 03 16 vision aaa
2016 03 16 vision aaa2016 03 16 vision aaa
2016 03 16 vision aaa
 
aaa_agenda_open__public_avril_decembre_V18
aaa_agenda_open__public_avril_decembre_V18aaa_agenda_open__public_avril_decembre_V18
aaa_agenda_open__public_avril_decembre_V18
 
2016 aaa presentation_adhérent_participant
2016 aaa presentation_adhérent_participant2016 aaa presentation_adhérent_participant
2016 aaa presentation_adhérent_participant
 
2016 03 14 who's who_au 17_mars
2016 03 14 who's who_au 17_mars2016 03 14 who's who_au 17_mars
2016 03 14 who's who_au 17_mars
 
Présentation aaa cycle de vie the slide agency_bleu_sch_mfa 2016_all
Présentation aaa cycle de vie the slide agency_bleu_sch_mfa 2016_allPrésentation aaa cycle de vie the slide agency_bleu_sch_mfa 2016_all
Présentation aaa cycle de vie the slide agency_bleu_sch_mfa 2016_all
 
aaa Foundation agenda open__public events_mars_decembre_v9
aaa Foundation agenda open__public events_mars_decembre_v9aaa Foundation agenda open__public events_mars_decembre_v9
aaa Foundation agenda open__public events_mars_decembre_v9
 
PRESENTATION FR ABISSA 2014 version RFE PMO PJO MFA
PRESENTATION FR ABISSA 2014 version RFE PMO PJO MFAPRESENTATION FR ABISSA 2014 version RFE PMO PJO MFA
PRESENTATION FR ABISSA 2014 version RFE PMO PJO MFA
 

3 1-0-le monde economique-perspectives 2016 p16-22

  • 1. 16 ECONOMIE www.monde-economique.ch Perspectives2016: cequepensentlesdécideursromands Jean-Claude BIVER PrésidentdelaDivisionMontresduGroupeLVMH “Après une année 2014 qui fut une année record absolu pour l’horlogerie Suisse, 2015 enregistrera certainement pour la première fois depuis 8 ans une légère contraction de 2%. La plupart des acteurs prévoient une année 2016 soit égale à 2015, soit légèrement inférieur de 2 % à 3 %. Comme nous avons toujours eu comme politique de gagner des parts de marchés, nous envisageons à nouveau en 2016 de faire au moins quelques % de mieux que l’industrie horlogère Suisse. Nous continuons à investir massivement dans la R&D car « Sans Innovation pas de Futur ». Ceci est particulièrement vrai dans des périodes de stagnation ou contraction. LamontreconnectéedeTAGHeuerlancéeavecunimmensesuccèsen2015estuneparfaiteillustrationdel’efficacitéetimportancedenotre R&D. Quant aux investissements marketing ils seront eux aussi fortement soutenus et ce d’autant plus que la plupart de nos concurrents n’hésitera pas à les réduire. C’est dans les périodes de contraction que les plus forts deviennent encore plus fort et que l’on doit gagner des parts de marchés.” www.hublot.ch “Sans Innovation, pas de Futur”
  • 2. 17 27/2016 Cristina GAGGINI Directriceromanded’economiesuisse “La forte appréciation du franc n’est de loin pas digérée, en particulier dans les secteurs tournés vers l’UE et aux marges étroites tels que les machines. Compression des coûts et amélioration de la productivité resteront de mise. Le chômage augmentera légèrement à 3,7 %. Grâce à la relative amélioration sur nos principaux marchés – sauf la France - et à la stabilisation en Chine, les exportations devraient se maintenir. A l’exception de pharma-chimie, la croissance restera néanmoins en dessous de son potentiel dans toutes les branches exportatrices et le tourisme.Lemarchéintérieursoutiendralaconjoncture:laconsommationprivéeetpubliquecontinuerontd’augmentermaismoinsforte- ment, la construction se maintiendra. Le climat d’investissement restera marqué par les incertitudes relatives à la voie bilatérale et à la Réforme fiscale des entreprises III. Sousréserved’unaffaiblissementdel’euroetd’unralentissementàl’étranger,lePIBdevraitcroîtrede1,2%.Plusvitelapolitiquemonétaire ultra expansive des principales banques centrales cessera, le mieux.” www.economiesuisse.ch “Le chômage augmentera légèrement à 3,7 %” Lorenzo STOLL DirecteurGénéralSWISS(Suisseromande) “Commedenombreuxsecteursdel’économie,l’aviationn’aimepaslesincertitudes.Pour2016,lesquestionssontnombreuses.Quelseffets aura le franc fort sur les voyages d’agrément ou d’affaires ? Comment va évoluer le cours du baril ? Quelles seront les destinations les plus prisées, et à quel prix ? En 2016, SWISS poursuivra son développement au départ de Genève. Cette croissance, notamment du nombre de passagers, ne sera pas obligatoirement liée à un accroissement de notre revenu. En effet, nous prévoyons l’intensification de la guerre des prix, portée par une concurrence virulente et une augmentation significative des capacités en Europe. Une des réponses les plus visibles que SWISS apportera aux défis de 2016 est la mise en service des nouveaux Bombardier CSeries au départdeGenève.Cesavions,àlapointedelatechnologieetduconfort,nouspermettentd’offrirlesprestationsattenduestoutenréduisant notre impact sur l’environnement et en améliorant nos coûts opérationnels.” www.swiss.com “En 2016, SWISS poursuivra son développement au départ de Genève”
  • 3. 18 ECONOMIE Perspectives www.monde-economique.ch Christophe MULLER DirecteurdePROSERTEL “On parle souvent dans notre giron économique de soucis, de problèmes ; ces mots négatifs qui devraient être remplacés par enthousiasme et opportunité. Certes, dans l’économie actuelle, les marchés sont de plus en plus concurrentiels mais cela doit inciter à de l’innovation, de lacréativitéetdelarigueur.Si2015resteuneannéemoyennedansl’évolutiondecertainssecteurs,nousrestonscependantdesprivilégiés. En2016,laseuleclédusuccèsdesprogressionsduchiffred'affairessetrouvedansunequalitédeserviceirréprochable.Aujourd’huiémerg- erontetserontpérennesseuleslessociétésquidanslaqualitéduproduit,duservice,dusuivisaurontêtreperformantes.Lesoutilsnécessaires à cette réussite sont simples : un positivisme des dirigeants et un personnel qualifié, motivé qui pourront réaliser les objectifs souhaités. Croireenl’avenirdoitêtrel’oxygènequinouspermetd’avancer,defaireévoluerl’entreprise,sescollaborateursetquelesobstaclesrencontrés au quotidien soient des moteurs de réussite. Croire en 2016 est impératif. Vive 2016 !” www.prosertel.ch “Croire en 2016 est impératif !” Jean-Jacques MORARD CEOdeRhamImmobilier-Lausanne “Pourl’immobilier,2016estuneannéecharnière.Mêmesidesnuagesmenacent,iln’estpasexcluquecemillésimeconduiseàunenouvelle et longue période de beau temps. Tout dépendra des choix des Suisses en matière d’immigration : repli ou ouverture. Dansl’immobilierd’habitation,lanichedugrandluxeaconnuunecorrectionverslebassignificative.Danslesautressegmentsdulogement, l’équilibre entre l’offre et la demande se met en place, après des années de pénurie. A l’avenir, le marché du logement restera sain si la poussée démographique de la dernière décennie se reproduit. Le déséquilibre entre offre et demande est déjà patent dans l’immobilier commercial. Il s’explique par l’assèchement du flux d’entreprises étrangèresvenantenSuisse,demêmequeparlenombrecroissantd’entrepriseslocalesquidiminuentleurscoûtsenlibérantdessurfaces. Déjà marquée, la baisse des prix se poursuivra si la courbe de l’immigration s’infléchit et si les difficultés conjoncturelles actuelles, notam- ment en lien avec le franc fort, s’aggravent.“ www.derham.ch “Repli ou ouverture ? L'année 2016 sera charnière”
  • 4. 19 27/2016 Leila DELARIVE CEOdeBeCuriousTV “BeCuriousTV est une nouvelle chaîne de télévision suisse privée, qui diffuse depuis le 8 mars dernier.Notremodèled’affairesreposesurplusieurspiliers.Diffusantsurtouslescâblo-opérateurs ainsi que disponible sur les opérateurs de télévision par IP, une partie des recettes provient de la publicité. Toutefois,convaincuequelapublicitéclassique(diffusiondeSpotspublicitaires)n’apportequepeu devaleurajoutéeauxannonceurs,etcomptetenudecequelemarchépublicitaireTVesttrèsdiffi- ciled’accès,BeCuriousTVafondésonmodèled’affairessurlebrandedentertainment:créerducontenuàvaleurajoutéepourlesannonceurs, sous la forme de séries ou d’émissions, qui permettent de mettre en avant la culture, les valeurs et les produits des annonceurs. Un tel contenu peut être diffusé sur toutes les plateformes de diffusion, y compris digitales, et donc de l’annonceur lui-même. Il s’agit de mon point de vue du modèle économique futur des médias (éprouvé à l’étranger avec la plateforme VICE). Le marché répond déjà très positivement à notre offre et 2016 devrait nous permettre de consolider notre modèle d’affaires.” www.becurioustv.com “La publicité classique n’apporte que peu de valeur ajoutée” Vincent RIESEN DirecteurdelaChambrevalaisannedecommerceetd’industrie “LeValaisparsessecteursindustriels,énergétiquesettouristiquesesttrèsexposéàlaconjonctureinternationale.Nosmembrespoursuivront leurseffortsdediversificationetd’adaptation,pardesgainsdeproductivité,parl’innovationproduitetlaprospectiondenouveauxmarchés. Nousespéronsplusdestabilitédesconditionscadres.Entreautres,nousattendonsdesréponsesconcrètesdelamiseenœuvredeloisurles résidences secondaires et de l’initiative sur l’immigration de masse. Laforced'unechambredecommerceestderéunirdesentreprisesdetouteslesbranches(industrie,services,technologiesettantd'autres). Nousoffronsdesopportunitésderencontresprécieusespourdéveloppersonréseau,ouvrirdenouveauxhorizonsetfairelecontactquimèn- era à la bonne innovation. Pour faire face aux défis économiques et politiques qui nous attendent en 2016, notre chambre sera un point in- contournable d’information et de ralliement.” www.cci-valais.ch “Nous espérons plus de stabilité des conditions cadres”
  • 5. 20 ECONOMIE Perspectives www.monde-economique.ch Muriel FAVARGER RIPERT PrésidentedelaFondationAbissaAlliancesAcademy(aaa) “Dans un climat socio-économique global à la fois intense et complexe, nous sommes tous confrontés à des défis. Ces enjeux rendent parfois moins intelligible le marché mais induisent aussi une systémique fragmentée des interactions qui sous-tendent la société. Toutefois, de ce nouveauparadigmeémergentdesperspectivesrésilientes:desprojetscréatifsetporteursdesensvoientlejourauseindenotreEcosystème de Fondation et renouvellent la vie sociétale & économique en Suisse. C’est donc forte de ces acquis, que la Fondation Abissa Alliances Academy (aaa) propulse sa vision future : capitaliser sur notre rôle de fa- cilitateursurleterrainSuisseRomandpourpartagercemodèlericheetco-créatifetcollaboratifverslaSuisseAlémaniqueetàl’étranger. Ce dessein reste ancré dans le dialogue intergénérationnel entre professionnels en les rassemblant autour d’espaces qui favorisent les syn- ergies, la création et la transmission de valeurs au sens large. L’une des nouvelles facettes concrètes en 2016 sera la formalisation de ces aspects de partage de savoirs-faires opérationnels suisses par le lancement de notre 1ère Conférence dédiée à « l’Entrepreneur & Intrapreneur Academy ». Enfin, dans le cadre du réinvestissement (cycledeviedurabledesressourcesettalents),nousconsolideronslapromotiondeprojetssocio-humanitairessolidaires(RSE).Infine,nous voulons assurer - dans la mesure de nos moyens - la pérennité de l’économie locale comme bâtisseuse de ponts entre professionnels en ne nous focalisant pas seulement sur le service aux entités pour qui il/elle travaille mais bien sur les individus. “ www.abissa.ch “L’économie locale comme bâtisseuse de ponts entre professionnels” Alain RIEDO DirecteurdelaChambredeCommerceetd’IndustrieFribourg “LecantondeFribourgdevraviteoublier2015.L’abandondutauxplancherparlaBanquenationalesuisseenjanvier,lefortreculdesventes à l’exportation, l’aggravation de la concurrence d’entreprises de l’UE profitant de la faiblesse de l’euro : les entreprises, dans neuf cas sur dix des PME et des sous-traitants, ont été ballotées comme jamais. Les marges et les bénéfices ont fondu, voire disparu. Pour résister, elles ont utilisé leurs capacités d’adaptation et d’innovation, voire remis en question leurs modèles d’affaires. 2016 sera un défi pour nos entreprises. La croissance du PIB cantonal devrait juste dépasser la barre des 1% en 2016 et rester sous le rythme de croisière suisse. Le chômage cantonal sera maintenu dans de faibles proportions, mais ce sera surtout parce que les entreprises veulent garder leur main d’œuvre qualifiée. Mais il y aura gel des embauches. Plus inquiétant : les investissements vont baisser et les délo- calisations d’entreprises commencent à augmenter. “ www.ccif.ch “2016 s’annonce sous des auspices médiocres”
  • 6. 21 27/2016 ChristopheVOEFFRAY FondateurdeVELCOMSAetPrésidentAssociationSuissedesCadres (RegionVaud) “Sans être Nostradamus, je dis souvent que les « conseilleurs » ne sont pas les payeurs. Je pense néanmoins que l’année 2016 sera une année compliquée pour les recruteurs comme pour les personnes en recherche d’emploi ou à la recherche d’un nouveau défi professionnel àrelever.Lespetitesentreprisesquipourrontfairele«dosrond»s’ensortirontmieux.Parchance,l’économieromandeestà90%configurée de cette manière. Après les banques, le courtage immobilier, le domaine de l’horlogerie et bien sûr les entreprises tributaires du Franc fort par rapport à l’Euro,quiellesontbeaucoupsouffert,l’année2016serauneannéedetransition.Jepensequelaconjoncturerepartiragentimentavecl’ac- tivitédansledomainetertiairequireprendra.Lerecrutementfixe,del’employéaucadre,seramoinstouchéquelerecrutementtemporaire. Je pense également que le taux de chômage atteindra les 3,8% en Suisse. Grâce à ma société, Velcom SA, cabinet de recrutement actif depuis plus de 27 ans, je pense bénéficier du recul nécessaire. Le secteur a été ébranlé uniquement à quatre reprises ; en 1990, 1996, 2003 et 2009. Travaillons en ayant confiance en l’avenir !” www.velcom.ch “Le branded entertainment est le modèle économique futur des médias” Gilbert MOURON PrésidentduC.R.E.G. “Degrandesperspectivess’ouvrenten2016pourleCentredeRencontredesEntrepreneurs(C.R.E.G.)quivadépassersacinquantièmeréu- nionmensuelle.Nousauronsdenouveaudesinvitationsauprèsdegrandesentreprisesgenevoisesquinousfontdécouvrirleurproduction. Notre site internet va être rajeuni et nous allons ouvrir des dialogues avec nos membres et lecteurs. Un nouveau magazine verra le jour et permettra un lien tangible entre tous les acteurs de notre association. Auplanéconomiquegenevois,lescitoyensvontdevoirprendrequelquesdécisionscrucialespourl’avenir.Degrandespoirsexistentpourdes améliorations économiques substantielles. La modification du taux fiscal des entreprises, notamment pour les PME, va donner un souffle nouveau par l’abaissement de l’imposition maislerisquesubsistequelesmultinationalesquiverrontellesleurtaxationaugmentersoienttentéesdequitterlecantonenaffaiblissant fortement les rentrées fiscales par l’exode du personnel. MaisleMondecontinueraàtourner,ilyauraencoredebellesplagesausoleil,debellesmontagnesenneigées,debeauxmonumentsetsites à visiter et des familles et des amis avec qui passer d’excellents moments. Optimisme, travail et courage apporteront le bonheur à ceux qui sauront s’investir de façon équilibrée.” www.cre-geneve.ch “La modification du taux fiscal des entreprises va donner un souffle nouveau”
  • 7. 22 ECONOMIE Perspectives www.monde-economique.ch Urs BURGER DirecteurEmilFreySA-CentreAutomobileauxVernets/Genève “2015n’apasétéunebonneannéeetjesuiscontentqu’ellesoitbientôtterminée.LadécisiondelaBNSdu15janviernousafaitmalcertes, mais il y a eu d’autres petits points négatifs, qui font, dans leur ensemble, que l’évolution de notre affaire ne s’est pas faite comme voulu. Selon l'Institut d'économie appliquée de Genève, les prochains 6 à 12 mois devraient être maussades. Sur les graphiques publiés de l'Office de la statistique on voit clairement comment l'abandon de la parité fixe de l’Euro a cassé l'optimisme des acteurs économiques du canton. Mais cela fait déjà un certain temps que les perspectives ne sont pas bonnes, en particulier pour la population de la classe moyen de notre canton. En clair, une grosse partie de nos clients. Pourquoialorsêtrepositifpourcettenouvelleannée?Pouruneconcessionautomobiletellequelanôtre,ilesttrèsimportantd’avoirdesnou- veauxmodèlesàproposeràsesclientsfidèlesetpouvoirattirerdenouveauxclients.Etc’estlàmasourced’énergiepositive!Jesaisdéjàavec certitude qu’une grosse panoplie de nouveaux modèles va être lancée en 2016. Chacune de mes cinq marques sortira soit un modèle com- plètement nouveau, soit des face-lift avec des modifications importantes. Ces lancements ont déjà commencé en ce mois de janvier avec Lexus. En mars suivront Suzuki et Toyota et en automne Kia et Subaru. Maisilyaunautreaspectpourlequeljevois2016demanièrepositive,c’estnotrepersonnel.Nousavons,parexemple,parminosmécani- ciens Toyota, deux techniciens Toyota-Master, le niveau le plus élevé chez notre constructeur nippon. Au niveau commercial, nous avons desvendeurscertifiésbronze,argentetor.Aveccesformations,nosclientsontlacertituded’êtrebienconseilléspourl’achatdeleurvoiture et obtiennent l’assurance que leur bijou sera très bien entretenu selon les directives du constructeur. Alors,sijerésumemesperspectivespour2016pournotreentreprise,leCentreAutomobileauxVernets,jepeuxvousdirequejesuisconfiant et positif, et je pense que 2016 sera une bonne cuvée genevoise.” www.emilfrey.ch/fr/aux-vernets “Je pense que 2016 sera une bonne cuvée genevoise” NagattAL ZUHEIRI CEOdeMiddleEastVIP “Avec les bouleversements survenus en 2015 dans le monde, la clientèle fortunée va rechercher à protéger son patrimoineparlebaisd’investissementssûrsquecesoitdansdespiècesdecollectionsoudesbiensimmobiliers. La Suisse reste un territoire extrêmement sécurisant pour ces clients. Nos perspectives pour 2016 passent par le rapprochement dans de nouvelles zones telles que la Suisse Alémanique, Londres et de nouveaux marchés tels que l’Indonésie, la Malaise et l’Azerbaijan. Cela ne se fera pas au détriment de la qualité de nos services car nous allons améliorer nos outils de communication en investissant dans une interface e-commerce pour nos clients du Moyen-Orient et procéder au lancement d’un deuxième magazine « First in UK ». “ www.me-vip.com “La Suisse reste un territoire sécurisant pour nos clients”