SlideShare une entreprise Scribd logo

Rapport du fem sur comment financer l'adaptation au changement climatique

FONDS MONDIAL POUR L'ENVIRONNEMENT

1  sur  12
Télécharger pour lire hors ligne
FEM
FINANCER L’ADAPTATION
AU CHANGEMENT CLIMATIQUE
46558
PublicDisclosureAuthorizedPublicDisclosureAuthorizedPublicDisclosureAuthorizedPublicDisclosureAuthorizedPublicDisclosureAuthorizedPublicDisclosureAuthorizedPublicDisclosureAuthorizedPublicDisclosureAuthorized
2
Le FEM finance des mesures
d’adaptation pour promouvoir
un développement à l’épreuve
du changement climatique.
Fonds pour l’environnement mondial
Le Fonds pour l’environnement mondial (FEM) réunit
178 pays — en partenariat avec des institutions
internationales, des organisations non
gouvernementales (ONG) et le secteur privé — pour
s’attaquer à des problèmes environnementaux à
caractère mondial. Organisme indépendant, le FEM
accorde des aides financières aux pays en
développement ou en transition pour réaliser des
projets dans les domaines de la biodiversité, du
changement climatique, des eaux internationales, de
la dégradation des sols, de la couche d’ozone et des
polluants organiques persistants. Ces projets profitent
à l’environnement à l’échelle de la planète. Ils sont le
trait d’union des enjeux écologiques à l’échelle locale,
nationale et mondiale, et favorisent l’adoption de
moyens d’existence viables.
Créé en 1991, le FEM est aujourd’hui la première
source de financement des projets d’amélioration de
l’état environnemental du globe. Il a accordé des
aides à hauteur de 7,4 milliards de dollars sur ses
fonds propres et mobilisé plus de 28 milliards de
dollars de cofinancement à l’appui de quelque
1 980 projets dans plus de 160 pays en
développement ou en transition. Dans le cadre
de son programme de microfinancements, il a
également accordé plus de 7 000 financements, en
allouant chaque fois, sans intermédiaire, jusqu'à
50 000 dollars à des organisations non
gouvernementales et à des organismes de proximité.
Le FEM est un partenariat qui rassemble dix
organisations :le Programme des Nations Unies pour le
développement (PNUD),le Programme des Nations Unies
pour l’environnement (PNUE), la Banque mondiale,
l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et
l’agriculture (FAO),l’Organisation des Nations Unies pour
le développement industriel (ONUDI),la Banque africaine
de développement (BAfD), la Banque asiatique de
développement (BAsD), la Banque européenne pour
la reconstruction et le développement (BERD),la Banque
interaméricaine de développement (BID) et le Fonds
international de développement agricole (FIDA). Le
Groupe consultatif pour la science et la technologie
(STAP) contrôle la qualité technique et scientifique
des politiques et projets du FEM.
Le FEM et les conventions internationales
sur l’environnement
Le FEM fait office de mécanisme financier pour la mise
en œuvre des conventions internationales sur la
1
biodiversité, le changement climatique et les polluants
organiques persistants. Il est également un rouage du
mécanisme financier de la convention sur la lutte
contre la désertification et collabore étroitement avec
les instances d’autres traités et instruments.
Échantillon des effets de l’action du FEM
sur le changement climatique
Atténuation
I Les habitations de plus d’un million de ménages
ruraux sont électrifiées par des convertisseurs
d’énergie solaire photovoltaïque. La capacité de
production de l’électricité d’origine éolienne est
passée de zéro à 1 700 mégawatts, ce qui permet
d’alimenter plus de 5 millions de logements
classiques. À elle seule, l’Inde compte aujourd’hui
40 000 réverbères solaires.
I Cinq millions de lampes à basse consommation
ont été installées. En Pologne, la part des ménages
éclairés par des ampoules fluocompactes est
passée de 11 à 20 %.
I Pendant leur durée de vie, les projets du FEM
approuvés entre 2003 et 2006 dans le domaine de
l’énergie (énergies renouvelables et maîtrise de
l’énergie) réduiront directement de 388 millions
de tonnes les émissions de gaz à effet de serre.
Selon des estimations prudentes, ils réduiront
indirectement aussi ces émissions dans une
proportion de 1,726 à 3,176 millions de tonnes.
Adaptation
I Le FEM a accordé 280 millions de dollars à l’appui
de l’adaptation au changement climatique dans le
cadre de sa priorité stratégique « adaptation », du
Fonds pour les pays les moins avancés et du Fonds
spécial pour les changements climatiques.
HISTORIQUE DE L’AIDE DU FEM
À L’APPUI DE L’ADAPTATION
Donnant suite aux directives de la Conférence des
parties de la Convention-cadre des Nations Unies sur
les changements climatiques (CCNUCC), le FEM a
initialement adopté une « approche par phases » en
matière d’adaptation. La phase I fait intervenir des
évaluations, la phase II vise à renforcer les capacités.
Signalons aussi que le FEM finance des évaluations
de la vulnérabilité et des mesures d’adaptation
nécessaires dans le cadre de son aide à la préparation
des communications nationales au titre de la
CCNUCC. Depuis sa création, le FEM a décaissé environ
120 millions de dollars à l’appui de la préparation de
ces communications. Les pays consacrent une part
importante de ces ressources aux évaluations de leur
vulnérabilité et des mesures d’adaptation nécessaires.
En outre, les projets financés par le FEM au cours des
phases I et II renforcent la capacité des pays en
développement, plus particulièrement des petits
États insulaires, à rassembler et traiter des données.
Ces projets aident aussi à créer les capacités
institutionnelles et locales nécessaires pour passer
au stade suivant et commencer à exécuter des
projets d’adaptation sur le terrain.
En 2001, la Conférence des parties a donné mandat au
FEM de financer des projets d’adaptation sur le terrain.
Appliquant cette directive, le FEM a commencé à
2
Priorité stratégique
« adaptation » :
Expérimentation d’une approche
opérationnelle de l’adaptation
au changement climatique,
financée à partir de
la Caisse du FEM
Fonds pour les PMA :
Fonds pour les pays
les moins avancés
(préparation et exécution
des PANA)
FEM
Aide à l’adaptation au changement climatique
Fonds spécial :
Fonds spécial pour les
changements climatiques
Priorité absolue à l’adaptation
financer des mesures d’adaptation à l’aide de trois
mécanismes : 1) La priorité stratégique « adaptation »,
un projet pilote de 50 millions de dollars financé sur
les ressources de la Caisse du FEM ; 2) Le Fonds pour
les pays les moins avancés (Fonds pour les PMA),
auquel seuls les 49 pays les moins avancés ont accès ;
et 3) Le Fonds spécial pour les changements climatiques
(Fonds spécial), auquel tous les pays en développement
ont accès. Ces mécanismes intègrent l’adaptation aux
activités de promotion du développement.
FI N A N C E R L ’A DA P TAT I O N :
L E S N O U V E AUX F O N D S
P O U R L E C H A N G E M E N T
C L I M AT I Q U E
Priorité stratégique « adaptation »
Cette priorité stratégique fut une initiative sans
précédent au niveau du FEM, mais aussi à l’échelle
mondiale, les organisations d’aide bilatérale et
multilatérale ayant jusqu’alors privilégié davantage
les recherches, les évaluations et les outils de contrôle
que les mesures d’adaptation sur le terrain. Dans le
cadre de ce programme, le FEM finance les premiers
projets d’adaptation concrets, appliquant des
mesures visant expressément à réduire l’exposition
aux risques et accroître la capacité d’adaptation des
populations vulnérables et des écosystèmes dont
elles dépendent pour vivre.
Les exemples suivants illustrent le type de projets
d’adaptation financés par le FEM dans le cadre de cette
priorité stratégique.
Îles des Caraïbes (Dominique, Sainte-Lucie, Saint-
Vincent-et-les Grenadines). Les petits États insulaires
sont très exposés aux effets du changement
climatique du fait de leur prédisposition au risque
d’élévation du niveau de la mer, de la présence
d’infrastructures essentielles sur le littoral et de la
concentration de la population le long des côtes.
Ce projet vise à aider la Dominique, Sainte-Lucie, et
Saint-Vincent-et-les Grenadines à appliquer des
mesures pilotes d’adaptation bien précises pour
s’attaquer aux effets de la modification du climat sur
le patrimoine naturel de la région. Il met l’accent sur
la préservation de la biodiversité et la gestion durable
des sols dans les zones côtières, et sur l’utilisation
durable des ressources en eau douce. Ces activités
pilotes jetteront les bases de l’acquisition des
connaissances et du renforcement des capacités
d’adaptation nécessaires non seulement dans les
pays bénéficiaires du projet, mais dans toute la région
des Caraïbes.
Colombie. La Colombie est très exposée aux effets du
changement climatique dans un grand nombre de
secteurs et de régions. La fonte des glaciers des Andes
limitera l’eau disponible pour les écosystèmes de
montagne fragiles, les usages agricoles et
domestiques, et les centrales hydrauliques. L’élévation
3
Tableau 1. Projets du FEM dans le cadre de la phase II
Intitulé du projet Agent d’exécution Financement
du FEM (USD M)
Planification pour l’adaptation aux changements climatiques Banque mondiale 6,5
dans les Caraïbes (CPACC)
Projet d’assistance concernant les changements climatiques PNUD 3,44
dans les îles du Pacifique (PICCAP)
Prise en compte systématique de l’adaptation au changement Banque mondiale 5,345
climatique dans les Caraïbes
Amérique centrale : Renforcement des capacités d’adaptation PNUD 3,315
au changement climatique (phase II)
Évaluations des impacts et des possibilités d’adaptation PNUD 7,5
aux changements climatiques dans les différents secteurs
et régions vulnérables (AIACC)
Chine : Recherches ciblées dans le domaine des changements climatiques PNUD 1,72
4
Tableau 2. Projets au titre de la priorité stratégique « adaptation »
Cofinancement
Entité Financement (total approuvé/
Pays/région Intitulé du projet d’exécution (approuvé) prévu)
Kiribati Programme national d’adaptation au changement Banque 1 800 000 4 800 000
climatique – Phase pilote de mise en œuvre mondiale
Dominique, Application de mesures pilotes d’adaptation Banque 2 100 000 3 370 000
Sainte-Lucie, au changement climatique dans les zones mondiale
Saint-Vincent-et- côtières
les Grenadines
Colombie Programme national intégré d’adaptation Banque 5 400 000 9 500 000
au changement climatique : Écosystèmes mondiale
de haute montagne, zones insulaires des
Caraïbes colombiennes et santé humaine
Argentine, Gestion durable des ressources en eau du PNUE 1 000 000 50 561 962
Bolivie, Brésil, bassin de la Plata au regard des effets de
Paraguay, la variabilité et de la modification du climat
Uruguay
Projet mondial Adaptation au changement climatique : PNUD 723 600 645 000
Mécanisme d’apprentissage par la pratique
Hongrie Évaluation intégrée de la vulnérabilité de la PNUD 985 000 3 090 000
région du lac Balaton : Stratégies de préalerte
et d’adaptation au changement climatique
Kenya, Prise en compte de la vulnérabilité et de PNUE 1 000 000 1 265 000
Madagascar, l’adaptation au changement climatique pour
Mozambique, la planification et la mise en œuvre de politiques
Rwanda, de développement durable en Afrique australe
Tanzanie et orientale
Mozambique Développement axé sur les petits exploitants et Banque 1 520 000 21 200 000
impulsé par le marché dans la vallée du Zambèze mondiale
Namibie Adaptation au changement climatique par PNUD 960 000 5 795 806
l’amélioration des cultures et de l’élevage
traditionnels
Sénégal, Adaptation au changement climatique – Faire PNUD 3 300 000 9 729 517
Gambie, face à la modification du littoral et à son impact
Guinée-Bissau, sur les populations d’Afrique de l’Ouest par
Mauritanie, la gestion intégrée des zones côtières
Cap-Vert
Sri Lanka Restauration et gestion durable du littoral selon FIDA 1 919 915 7 569 450
un mode participatif dans la province orientale
de Sri Lanka après le passage du tsunami
Projet mondial Programme d’adaptation de proximité PNUD 4 525 140 4 525 140
(Bangladesh, Bolivie, Niger, Samoa, Guatemala,
Jamaïque, Kazakhstan, Maroc, Namibie, Viet Nam)
Yémen Adaptation au changement climatique par Banque 4 000 000 4 080 000
l’utilisation de la biodiversité des cultures mondiale
pluviales des hauts plateaux
Bolivie, Brésil, Gestion durable et intégrée des ressources PNUE 2 000 000 43 780 000
Colombie, en eau transnationales du bassin de l’Amazone
Équateur,Guyana,
Pérou, Suriname,
Venezuela

Recommandé

Contenu connexe

Tendances

Financement International du Climat
Financement International du Climat Financement International du Climat
Financement International du Climat NAP Global Network
 
Le Fonds National pour l’Environnement et le Climat (FNEC), Bénin | Marius DO...
Le Fonds National pour l’Environnement et le Climat (FNEC), Bénin | Marius DO...Le Fonds National pour l’Environnement et le Climat (FNEC), Bénin | Marius DO...
Le Fonds National pour l’Environnement et le Climat (FNEC), Bénin | Marius DO...NAP Global Network
 
Formation sur la resilience partie 1
Formation sur la resilience partie 1Formation sur la resilience partie 1
Formation sur la resilience partie 1impactjeunes
 
Célébration des 30 ans du GIEC by Amy Dahan Dalmedico
Célébration des 30 ans du GIEC by Amy Dahan DalmedicoCélébration des 30 ans du GIEC by Amy Dahan Dalmedico
Célébration des 30 ans du GIEC by Amy Dahan Dalmedicoipcc-media
 
Charte de l'environnement
Charte de l'environnementCharte de l'environnement
Charte de l'environnementsmemanager
 
Expo femmes rurales et changement climatique
Expo femmes rurales et changement climatiqueExpo femmes rurales et changement climatique
Expo femmes rurales et changement climatiqueMike ATANGANA
 
Resume ipcc afrique_ouest
Resume ipcc afrique_ouestResume ipcc afrique_ouest
Resume ipcc afrique_ouestPatrickTanz
 
Le cas de l’érosion des berges du fleuve Saint-Laurent
Le cas de l’érosion des berges du fleuve Saint-LaurentLe cas de l’érosion des berges du fleuve Saint-Laurent
Le cas de l’érosion des berges du fleuve Saint-LaurentEldoux
 
Agriculture et changement climatique: contextes scientifiques et politiques
Agriculture et changement climatique: contextes scientifiques et politiquesAgriculture et changement climatique: contextes scientifiques et politiques
Agriculture et changement climatique: contextes scientifiques et politiquesFAO
 
Developpement local et gestion locale des ressources naturelles en regions ar...
Developpement local et gestion locale des ressources naturelles en regions ar...Developpement local et gestion locale des ressources naturelles en regions ar...
Developpement local et gestion locale des ressources naturelles en regions ar...csfd
 
110421rap hydrocarbures-roche-mere (CGIET ET CGEDD) http://www.economie.gouv....
110421rap hydrocarbures-roche-mere (CGIET ET CGEDD) http://www.economie.gouv....110421rap hydrocarbures-roche-mere (CGIET ET CGEDD) http://www.economie.gouv....
110421rap hydrocarbures-roche-mere (CGIET ET CGEDD) http://www.economie.gouv....Ministère de l'Économie et des Finances
 
Changement Climatique - Mise à jour 2007
Changement Climatique - Mise à jour 2007Changement Climatique - Mise à jour 2007
Changement Climatique - Mise à jour 2007GreenFacts
 
Initiative Entreprises Climat Maroc : Renforcement des capacités du secteur p...
Initiative Entreprises Climat Maroc : Renforcement des capacités du secteur p...Initiative Entreprises Climat Maroc : Renforcement des capacités du secteur p...
Initiative Entreprises Climat Maroc : Renforcement des capacités du secteur p...NAP Global Network
 
Fiche de révisions du thème 2 de géo - term pro
Fiche de révisions du thème 2 de géo - term proFiche de révisions du thème 2 de géo - term pro
Fiche de révisions du thème 2 de géo - term proAmalial3fle
 
Experiences du Burkina Faso dans le Processus du Plan National d’Adaptation a...
Experiences du Burkina Faso dans le Processus du Plan National d’Adaptation a...Experiences du Burkina Faso dans le Processus du Plan National d’Adaptation a...
Experiences du Burkina Faso dans le Processus du Plan National d’Adaptation a...NAP Global Network
 
Rapport biodiversité terra nova - contribution n°24 1-1
Rapport biodiversité   terra nova - contribution n°24 1-1Rapport biodiversité   terra nova - contribution n°24 1-1
Rapport biodiversité terra nova - contribution n°24 1-1Abdennour Mohamed
 

Tendances (20)

Evaluation de l’efficacité des politiques Environnementales : Rapport (Aveni...
 Evaluation de l’efficacité des politiques Environnementales : Rapport (Aveni... Evaluation de l’efficacité des politiques Environnementales : Rapport (Aveni...
Evaluation de l’efficacité des politiques Environnementales : Rapport (Aveni...
 
Financement International du Climat
Financement International du Climat Financement International du Climat
Financement International du Climat
 
Djibouti PNA - expérience en adaptation au changement climatique / NAP - Clim...
Djibouti PNA - expérience en adaptation au changement climatique / NAP - Clim...Djibouti PNA - expérience en adaptation au changement climatique / NAP - Clim...
Djibouti PNA - expérience en adaptation au changement climatique / NAP - Clim...
 
Le Fonds National pour l’Environnement et le Climat (FNEC), Bénin | Marius DO...
Le Fonds National pour l’Environnement et le Climat (FNEC), Bénin | Marius DO...Le Fonds National pour l’Environnement et le Climat (FNEC), Bénin | Marius DO...
Le Fonds National pour l’Environnement et le Climat (FNEC), Bénin | Marius DO...
 
Formation sur la resilience partie 1
Formation sur la resilience partie 1Formation sur la resilience partie 1
Formation sur la resilience partie 1
 
Célébration des 30 ans du GIEC by Amy Dahan Dalmedico
Célébration des 30 ans du GIEC by Amy Dahan DalmedicoCélébration des 30 ans du GIEC by Amy Dahan Dalmedico
Célébration des 30 ans du GIEC by Amy Dahan Dalmedico
 
Charte de l'environnement
Charte de l'environnementCharte de l'environnement
Charte de l'environnement
 
CPDN République d'Haiti
CPDN République d'Haiti CPDN République d'Haiti
CPDN République d'Haiti
 
Expo femmes rurales et changement climatique
Expo femmes rurales et changement climatiqueExpo femmes rurales et changement climatique
Expo femmes rurales et changement climatique
 
Resume ipcc afrique_ouest
Resume ipcc afrique_ouestResume ipcc afrique_ouest
Resume ipcc afrique_ouest
 
Le cas de l’érosion des berges du fleuve Saint-Laurent
Le cas de l’érosion des berges du fleuve Saint-LaurentLe cas de l’érosion des berges du fleuve Saint-Laurent
Le cas de l’érosion des berges du fleuve Saint-Laurent
 
Agriculture et changement climatique: contextes scientifiques et politiques
Agriculture et changement climatique: contextes scientifiques et politiquesAgriculture et changement climatique: contextes scientifiques et politiques
Agriculture et changement climatique: contextes scientifiques et politiques
 
Developpement local et gestion locale des ressources naturelles en regions ar...
Developpement local et gestion locale des ressources naturelles en regions ar...Developpement local et gestion locale des ressources naturelles en regions ar...
Developpement local et gestion locale des ressources naturelles en regions ar...
 
110421rap hydrocarbures-roche-mere (CGIET ET CGEDD) http://www.economie.gouv....
110421rap hydrocarbures-roche-mere (CGIET ET CGEDD) http://www.economie.gouv....110421rap hydrocarbures-roche-mere (CGIET ET CGEDD) http://www.economie.gouv....
110421rap hydrocarbures-roche-mere (CGIET ET CGEDD) http://www.economie.gouv....
 
Changement Climatique - Mise à jour 2007
Changement Climatique - Mise à jour 2007Changement Climatique - Mise à jour 2007
Changement Climatique - Mise à jour 2007
 
Initiative Entreprises Climat Maroc : Renforcement des capacités du secteur p...
Initiative Entreprises Climat Maroc : Renforcement des capacités du secteur p...Initiative Entreprises Climat Maroc : Renforcement des capacités du secteur p...
Initiative Entreprises Climat Maroc : Renforcement des capacités du secteur p...
 
Fiche de révisions du thème 2 de géo - term pro
Fiche de révisions du thème 2 de géo - term proFiche de révisions du thème 2 de géo - term pro
Fiche de révisions du thème 2 de géo - term pro
 
Experiences du Burkina Faso dans le Processus du Plan National d’Adaptation a...
Experiences du Burkina Faso dans le Processus du Plan National d’Adaptation a...Experiences du Burkina Faso dans le Processus du Plan National d’Adaptation a...
Experiences du Burkina Faso dans le Processus du Plan National d’Adaptation a...
 
Burkina Faso - PNA - expérience en adaptation au changement climatique / NAP ...
Burkina Faso - PNA - expérience en adaptation au changement climatique / NAP ...Burkina Faso - PNA - expérience en adaptation au changement climatique / NAP ...
Burkina Faso - PNA - expérience en adaptation au changement climatique / NAP ...
 
Rapport biodiversité terra nova - contribution n°24 1-1
Rapport biodiversité   terra nova - contribution n°24 1-1Rapport biodiversité   terra nova - contribution n°24 1-1
Rapport biodiversité terra nova - contribution n°24 1-1
 

Similaire à Rapport du fem sur comment financer l'adaptation au changement climatique

Financement climat : état de la question - Patricia Grobben (SPF environnement)
Financement climat : état de la question - Patricia Grobben (SPF environnement)Financement climat : état de la question - Patricia Grobben (SPF environnement)
Financement climat : état de la question - Patricia Grobben (SPF environnement)BTC CTB
 
Industrialisation-vs-lutte-rechauffement-climatique
Industrialisation-vs-lutte-rechauffement-climatiqueIndustrialisation-vs-lutte-rechauffement-climatique
Industrialisation-vs-lutte-rechauffement-climatiqueIsabelle Laumonier
 
Mooc gouvernance transition écologique
Mooc gouvernance transition écologiqueMooc gouvernance transition écologique
Mooc gouvernance transition écologiqueAlain Ducass
 
Le processus PNA en Côte d’Ivoire
Le processus PNA en Côte d’IvoireLe processus PNA en Côte d’Ivoire
Le processus PNA en Côte d’IvoireNAP Global Network
 
Aide au développement et changement climatique
Aide au développement et changement climatiqueAide au développement et changement climatique
Aide au développement et changement climatiqueParti Djibouti
 
Note de décryptage Agriculture et Sécurité Alimentaire 2016
Note de décryptage Agriculture et Sécurité Alimentaire 2016Note de décryptage Agriculture et Sécurité Alimentaire 2016
Note de décryptage Agriculture et Sécurité Alimentaire 2016LucileD
 
Note de decryptage du RC&D sur les financements climat
Note de decryptage du RC&D sur les financements climatNote de decryptage du RC&D sur les financements climat
Note de decryptage du RC&D sur les financements climatrac_marion
 
Quels défis l'accord de Paris doit-il relever pour répondre aux besoins des p...
Quels défis l'accord de Paris doit-il relever pour répondre aux besoins des p...Quels défis l'accord de Paris doit-il relever pour répondre aux besoins des p...
Quels défis l'accord de Paris doit-il relever pour répondre aux besoins des p...rac_marion
 
Publications: L'Afrique au rendez-vous de la COP 21; une approche en six poin...
Publications: L'Afrique au rendez-vous de la COP 21; une approche en six poin...Publications: L'Afrique au rendez-vous de la COP 21; une approche en six poin...
Publications: L'Afrique au rendez-vous de la COP 21; une approche en six poin...Africa Cheetah Run
 
Mooc transition s6
Mooc transition s6Mooc transition s6
Mooc transition s6Alain Ducass
 
Aaa livre blanc_fra
Aaa livre blanc_fraAaa livre blanc_fra
Aaa livre blanc_fraMouss Jaraaf
 
Note d’orientation pour le développement d’une stratégie nationale d’apprenti...
Note d’orientation pour le développement d’une stratégie nationale d’apprenti...Note d’orientation pour le développement d’une stratégie nationale d’apprenti...
Note d’orientation pour le développement d’une stratégie nationale d’apprenti...UN CC:Learn
 
Module 1 : Introduction - Changement climatique et agriculture
Module 1 : Introduction - Changement climatique et agricultureModule 1 : Introduction - Changement climatique et agriculture
Module 1 : Introduction - Changement climatique et agricultureFAO
 
Note de décryptage Financements climat 2016
Note de décryptage Financements climat 2016Note de décryptage Financements climat 2016
Note de décryptage Financements climat 2016LucileD
 
La promotion de l’environnement et les différents intervenants dans la protec...
La promotion de l’environnement et les différents intervenants dans la protec...La promotion de l’environnement et les différents intervenants dans la protec...
La promotion de l’environnement et les différents intervenants dans la protec...Younes IDERDAR
 
Plan National du NAP en Haïti
Plan National du NAP en Haïti Plan National du NAP en Haïti
Plan National du NAP en Haïti NAP Global Network
 
ordre de grandeur#3 : 500Milliards de subvention aux fossiles, et les ENR alo...
ordre de grandeur#3 : 500Milliards de subvention aux fossiles, et les ENR alo...ordre de grandeur#3 : 500Milliards de subvention aux fossiles, et les ENR alo...
ordre de grandeur#3 : 500Milliards de subvention aux fossiles, et les ENR alo...christophemangeant
 
Anne Marie Tiani: Changement climatique: Etablir un pont entre l’adaptation e...
Anne Marie Tiani: Changement climatique: Etablir un pont entre l’adaptation e...Anne Marie Tiani: Changement climatique: Etablir un pont entre l’adaptation e...
Anne Marie Tiani: Changement climatique: Etablir un pont entre l’adaptation e...AfricaAdapt
 

Similaire à Rapport du fem sur comment financer l'adaptation au changement climatique (20)

Financement climat : état de la question - Patricia Grobben (SPF environnement)
Financement climat : état de la question - Patricia Grobben (SPF environnement)Financement climat : état de la question - Patricia Grobben (SPF environnement)
Financement climat : état de la question - Patricia Grobben (SPF environnement)
 
Stratégie Régionale Climat Présentation des enjeux et perspectives de l’assur...
Stratégie Régionale Climat Présentation des enjeux et perspectives de l’assur...Stratégie Régionale Climat Présentation des enjeux et perspectives de l’assur...
Stratégie Régionale Climat Présentation des enjeux et perspectives de l’assur...
 
Industrialisation-vs-lutte-rechauffement-climatique
Industrialisation-vs-lutte-rechauffement-climatiqueIndustrialisation-vs-lutte-rechauffement-climatique
Industrialisation-vs-lutte-rechauffement-climatique
 
Fonds Climat Mali
Fonds Climat MaliFonds Climat Mali
Fonds Climat Mali
 
Mooc gouvernance transition écologique
Mooc gouvernance transition écologiqueMooc gouvernance transition écologique
Mooc gouvernance transition écologique
 
Le processus PNA en Côte d’Ivoire
Le processus PNA en Côte d’IvoireLe processus PNA en Côte d’Ivoire
Le processus PNA en Côte d’Ivoire
 
Aide au développement et changement climatique
Aide au développement et changement climatiqueAide au développement et changement climatique
Aide au développement et changement climatique
 
Note de décryptage Agriculture et Sécurité Alimentaire 2016
Note de décryptage Agriculture et Sécurité Alimentaire 2016Note de décryptage Agriculture et Sécurité Alimentaire 2016
Note de décryptage Agriculture et Sécurité Alimentaire 2016
 
Note de decryptage du RC&D sur les financements climat
Note de decryptage du RC&D sur les financements climatNote de decryptage du RC&D sur les financements climat
Note de decryptage du RC&D sur les financements climat
 
Quels défis l'accord de Paris doit-il relever pour répondre aux besoins des p...
Quels défis l'accord de Paris doit-il relever pour répondre aux besoins des p...Quels défis l'accord de Paris doit-il relever pour répondre aux besoins des p...
Quels défis l'accord de Paris doit-il relever pour répondre aux besoins des p...
 
Publications: L'Afrique au rendez-vous de la COP 21; une approche en six poin...
Publications: L'Afrique au rendez-vous de la COP 21; une approche en six poin...Publications: L'Afrique au rendez-vous de la COP 21; une approche en six poin...
Publications: L'Afrique au rendez-vous de la COP 21; une approche en six poin...
 
Mooc transition s6
Mooc transition s6Mooc transition s6
Mooc transition s6
 
Aaa livre blanc_fra
Aaa livre blanc_fraAaa livre blanc_fra
Aaa livre blanc_fra
 
Note d’orientation pour le développement d’une stratégie nationale d’apprenti...
Note d’orientation pour le développement d’une stratégie nationale d’apprenti...Note d’orientation pour le développement d’une stratégie nationale d’apprenti...
Note d’orientation pour le développement d’une stratégie nationale d’apprenti...
 
Module 1 : Introduction - Changement climatique et agriculture
Module 1 : Introduction - Changement climatique et agricultureModule 1 : Introduction - Changement climatique et agriculture
Module 1 : Introduction - Changement climatique et agriculture
 
Note de décryptage Financements climat 2016
Note de décryptage Financements climat 2016Note de décryptage Financements climat 2016
Note de décryptage Financements climat 2016
 
La promotion de l’environnement et les différents intervenants dans la protec...
La promotion de l’environnement et les différents intervenants dans la protec...La promotion de l’environnement et les différents intervenants dans la protec...
La promotion de l’environnement et les différents intervenants dans la protec...
 
Plan National du NAP en Haïti
Plan National du NAP en Haïti Plan National du NAP en Haïti
Plan National du NAP en Haïti
 
ordre de grandeur#3 : 500Milliards de subvention aux fossiles, et les ENR alo...
ordre de grandeur#3 : 500Milliards de subvention aux fossiles, et les ENR alo...ordre de grandeur#3 : 500Milliards de subvention aux fossiles, et les ENR alo...
ordre de grandeur#3 : 500Milliards de subvention aux fossiles, et les ENR alo...
 
Anne Marie Tiani: Changement climatique: Etablir un pont entre l’adaptation e...
Anne Marie Tiani: Changement climatique: Etablir un pont entre l’adaptation e...Anne Marie Tiani: Changement climatique: Etablir un pont entre l’adaptation e...
Anne Marie Tiani: Changement climatique: Etablir un pont entre l’adaptation e...
 

Plus de Fatoumata Chérif

Letter to AUC_Tunisia Pres.pdf
Letter to AUC_Tunisia Pres.pdfLetter to AUC_Tunisia Pres.pdf
Letter to AUC_Tunisia Pres.pdfFatoumata Chérif
 
Can 2022 calendrier des matchs
Can 2022 calendrier des matchs Can 2022 calendrier des matchs
Can 2022 calendrier des matchs Fatoumata Chérif
 
ONU SIDA-Faits sur le VIH/SIDA
ONU SIDA-Faits sur le VIH/SIDAONU SIDA-Faits sur le VIH/SIDA
ONU SIDA-Faits sur le VIH/SIDAFatoumata Chérif
 
Le populaire n°797 du lundi 15 novembre 2021 edition internationale
Le populaire n°797 du lundi 15 novembre  2021 edition  internationaleLe populaire n°797 du lundi 15 novembre  2021 edition  internationale
Le populaire n°797 du lundi 15 novembre 2021 edition internationaleFatoumata Chérif
 
Rapport final de débat multi-acteurs sur la redevabilité de la gouvernance de...
Rapport final de débat multi-acteurs sur la redevabilité de la gouvernance de...Rapport final de débat multi-acteurs sur la redevabilité de la gouvernance de...
Rapport final de débat multi-acteurs sur la redevabilité de la gouvernance de...Fatoumata Chérif
 
Bulletin onu droits de l'homme 2021 èHCDH
Bulletin onu droits de l'homme 2021 èHCDHBulletin onu droits de l'homme 2021 èHCDH
Bulletin onu droits de l'homme 2021 èHCDHFatoumata Chérif
 
Guinee-Liste complète du Gouvernement de Transition 2021
Guinee-Liste complète du Gouvernement de Transition 2021Guinee-Liste complète du Gouvernement de Transition 2021
Guinee-Liste complète du Gouvernement de Transition 2021Fatoumata Chérif
 
Mise a la retraite d'officiers
Mise a la retraite d'officiersMise a la retraite d'officiers
Mise a la retraite d'officiersFatoumata Chérif
 
Lancement de la plateforme Gen U (Generation Unlimited)
Lancement de la plateforme Gen U (Generation Unlimited)Lancement de la plateforme Gen U (Generation Unlimited)
Lancement de la plateforme Gen U (Generation Unlimited)Fatoumata Chérif
 
FemmeVision2030 celebre la journee de la femme rurale
FemmeVision2030 celebre la journee de la femme ruraleFemmeVision2030 celebre la journee de la femme rurale
FemmeVision2030 celebre la journee de la femme ruraleFatoumata Chérif
 
Composition du gouvernement de transition
Composition du gouvernement de transitionComposition du gouvernement de transition
Composition du gouvernement de transitionFatoumata Chérif
 
Guinée -Proclamation de la charte de la transition-cnrd-27 septembre 2021
Guinée -Proclamation de la charte de la transition-cnrd-27 septembre 2021Guinée -Proclamation de la charte de la transition-cnrd-27 septembre 2021
Guinée -Proclamation de la charte de la transition-cnrd-27 septembre 2021Fatoumata Chérif
 
Guinée appel à la protection des droits humains et de la démocratie après le...
Guinée  appel à la protection des droits humains et de la démocratie après le...Guinée  appel à la protection des droits humains et de la démocratie après le...
Guinée appel à la protection des droits humains et de la démocratie après le...Fatoumata Chérif
 
L'Ambassade d'Espagne recherche une Assistante de direction
L'Ambassade d'Espagne recherche une Assistante de directionL'Ambassade d'Espagne recherche une Assistante de direction
L'Ambassade d'Espagne recherche une Assistante de directionFatoumata Chérif
 
Fatoumata Cherif, SelfieDechets dans Le populaire n°784 du lundi 16 août 202...
Fatoumata Cherif, SelfieDechets dans Le populaire n°784 du lundi 16 août  202...Fatoumata Cherif, SelfieDechets dans Le populaire n°784 du lundi 16 août  202...
Fatoumata Cherif, SelfieDechets dans Le populaire n°784 du lundi 16 août 202...Fatoumata Chérif
 
The griot 3rd edition fr UNISS
The griot 3rd edition fr UNISSThe griot 3rd edition fr UNISS
The griot 3rd edition fr UNISSFatoumata Chérif
 
Cherif fatoumata-PAKATI PROJECT CERTIFICATE
Cherif fatoumata-PAKATI PROJECT CERTIFICATECherif fatoumata-PAKATI PROJECT CERTIFICATE
Cherif fatoumata-PAKATI PROJECT CERTIFICATEFatoumata Chérif
 
FATOUMATA CHERIF-WORLD DREAM PROJECT
FATOUMATA CHERIF-WORLD DREAM PROJECTFATOUMATA CHERIF-WORLD DREAM PROJECT
FATOUMATA CHERIF-WORLD DREAM PROJECTFatoumata Chérif
 
Notification parties stakeholders_fr
Notification parties stakeholders_frNotification parties stakeholders_fr
Notification parties stakeholders_frFatoumata Chérif
 

Plus de Fatoumata Chérif (20)

Letter to AUC_Tunisia Pres.pdf
Letter to AUC_Tunisia Pres.pdfLetter to AUC_Tunisia Pres.pdf
Letter to AUC_Tunisia Pres.pdf
 
Land Degradation Outlook
Land Degradation OutlookLand Degradation Outlook
Land Degradation Outlook
 
Can 2022 calendrier des matchs
Can 2022 calendrier des matchs Can 2022 calendrier des matchs
Can 2022 calendrier des matchs
 
ONU SIDA-Faits sur le VIH/SIDA
ONU SIDA-Faits sur le VIH/SIDAONU SIDA-Faits sur le VIH/SIDA
ONU SIDA-Faits sur le VIH/SIDA
 
Le populaire n°797 du lundi 15 novembre 2021 edition internationale
Le populaire n°797 du lundi 15 novembre  2021 edition  internationaleLe populaire n°797 du lundi 15 novembre  2021 edition  internationale
Le populaire n°797 du lundi 15 novembre 2021 edition internationale
 
Rapport final de débat multi-acteurs sur la redevabilité de la gouvernance de...
Rapport final de débat multi-acteurs sur la redevabilité de la gouvernance de...Rapport final de débat multi-acteurs sur la redevabilité de la gouvernance de...
Rapport final de débat multi-acteurs sur la redevabilité de la gouvernance de...
 
Bulletin onu droits de l'homme 2021 èHCDH
Bulletin onu droits de l'homme 2021 èHCDHBulletin onu droits de l'homme 2021 èHCDH
Bulletin onu droits de l'homme 2021 èHCDH
 
Guinee-Liste complète du Gouvernement de Transition 2021
Guinee-Liste complète du Gouvernement de Transition 2021Guinee-Liste complète du Gouvernement de Transition 2021
Guinee-Liste complète du Gouvernement de Transition 2021
 
Mise a la retraite d'officiers
Mise a la retraite d'officiersMise a la retraite d'officiers
Mise a la retraite d'officiers
 
Lancement de la plateforme Gen U (Generation Unlimited)
Lancement de la plateforme Gen U (Generation Unlimited)Lancement de la plateforme Gen U (Generation Unlimited)
Lancement de la plateforme Gen U (Generation Unlimited)
 
FemmeVision2030 celebre la journee de la femme rurale
FemmeVision2030 celebre la journee de la femme ruraleFemmeVision2030 celebre la journee de la femme rurale
FemmeVision2030 celebre la journee de la femme rurale
 
Composition du gouvernement de transition
Composition du gouvernement de transitionComposition du gouvernement de transition
Composition du gouvernement de transition
 
Guinée -Proclamation de la charte de la transition-cnrd-27 septembre 2021
Guinée -Proclamation de la charte de la transition-cnrd-27 septembre 2021Guinée -Proclamation de la charte de la transition-cnrd-27 septembre 2021
Guinée -Proclamation de la charte de la transition-cnrd-27 septembre 2021
 
Guinée appel à la protection des droits humains et de la démocratie après le...
Guinée  appel à la protection des droits humains et de la démocratie après le...Guinée  appel à la protection des droits humains et de la démocratie après le...
Guinée appel à la protection des droits humains et de la démocratie après le...
 
L'Ambassade d'Espagne recherche une Assistante de direction
L'Ambassade d'Espagne recherche une Assistante de directionL'Ambassade d'Espagne recherche une Assistante de direction
L'Ambassade d'Espagne recherche une Assistante de direction
 
Fatoumata Cherif, SelfieDechets dans Le populaire n°784 du lundi 16 août 202...
Fatoumata Cherif, SelfieDechets dans Le populaire n°784 du lundi 16 août  202...Fatoumata Cherif, SelfieDechets dans Le populaire n°784 du lundi 16 août  202...
Fatoumata Cherif, SelfieDechets dans Le populaire n°784 du lundi 16 août 202...
 
The griot 3rd edition fr UNISS
The griot 3rd edition fr UNISSThe griot 3rd edition fr UNISS
The griot 3rd edition fr UNISS
 
Cherif fatoumata-PAKATI PROJECT CERTIFICATE
Cherif fatoumata-PAKATI PROJECT CERTIFICATECherif fatoumata-PAKATI PROJECT CERTIFICATE
Cherif fatoumata-PAKATI PROJECT CERTIFICATE
 
FATOUMATA CHERIF-WORLD DREAM PROJECT
FATOUMATA CHERIF-WORLD DREAM PROJECTFATOUMATA CHERIF-WORLD DREAM PROJECT
FATOUMATA CHERIF-WORLD DREAM PROJECT
 
Notification parties stakeholders_fr
Notification parties stakeholders_frNotification parties stakeholders_fr
Notification parties stakeholders_fr
 

Rapport du fem sur comment financer l'adaptation au changement climatique

  • 1. FEM FINANCER L’ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE 46558 PublicDisclosureAuthorizedPublicDisclosureAuthorizedPublicDisclosureAuthorizedPublicDisclosureAuthorizedPublicDisclosureAuthorizedPublicDisclosureAuthorizedPublicDisclosureAuthorizedPublicDisclosureAuthorized
  • 2. 2 Le FEM finance des mesures d’adaptation pour promouvoir un développement à l’épreuve du changement climatique.
  • 3. Fonds pour l’environnement mondial Le Fonds pour l’environnement mondial (FEM) réunit 178 pays — en partenariat avec des institutions internationales, des organisations non gouvernementales (ONG) et le secteur privé — pour s’attaquer à des problèmes environnementaux à caractère mondial. Organisme indépendant, le FEM accorde des aides financières aux pays en développement ou en transition pour réaliser des projets dans les domaines de la biodiversité, du changement climatique, des eaux internationales, de la dégradation des sols, de la couche d’ozone et des polluants organiques persistants. Ces projets profitent à l’environnement à l’échelle de la planète. Ils sont le trait d’union des enjeux écologiques à l’échelle locale, nationale et mondiale, et favorisent l’adoption de moyens d’existence viables. Créé en 1991, le FEM est aujourd’hui la première source de financement des projets d’amélioration de l’état environnemental du globe. Il a accordé des aides à hauteur de 7,4 milliards de dollars sur ses fonds propres et mobilisé plus de 28 milliards de dollars de cofinancement à l’appui de quelque 1 980 projets dans plus de 160 pays en développement ou en transition. Dans le cadre de son programme de microfinancements, il a également accordé plus de 7 000 financements, en allouant chaque fois, sans intermédiaire, jusqu'à 50 000 dollars à des organisations non gouvernementales et à des organismes de proximité. Le FEM est un partenariat qui rassemble dix organisations :le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD),le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE), la Banque mondiale, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO),l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI),la Banque africaine de développement (BAfD), la Banque asiatique de développement (BAsD), la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD),la Banque interaméricaine de développement (BID) et le Fonds international de développement agricole (FIDA). Le Groupe consultatif pour la science et la technologie (STAP) contrôle la qualité technique et scientifique des politiques et projets du FEM. Le FEM et les conventions internationales sur l’environnement Le FEM fait office de mécanisme financier pour la mise en œuvre des conventions internationales sur la 1
  • 4. biodiversité, le changement climatique et les polluants organiques persistants. Il est également un rouage du mécanisme financier de la convention sur la lutte contre la désertification et collabore étroitement avec les instances d’autres traités et instruments. Échantillon des effets de l’action du FEM sur le changement climatique Atténuation I Les habitations de plus d’un million de ménages ruraux sont électrifiées par des convertisseurs d’énergie solaire photovoltaïque. La capacité de production de l’électricité d’origine éolienne est passée de zéro à 1 700 mégawatts, ce qui permet d’alimenter plus de 5 millions de logements classiques. À elle seule, l’Inde compte aujourd’hui 40 000 réverbères solaires. I Cinq millions de lampes à basse consommation ont été installées. En Pologne, la part des ménages éclairés par des ampoules fluocompactes est passée de 11 à 20 %. I Pendant leur durée de vie, les projets du FEM approuvés entre 2003 et 2006 dans le domaine de l’énergie (énergies renouvelables et maîtrise de l’énergie) réduiront directement de 388 millions de tonnes les émissions de gaz à effet de serre. Selon des estimations prudentes, ils réduiront indirectement aussi ces émissions dans une proportion de 1,726 à 3,176 millions de tonnes. Adaptation I Le FEM a accordé 280 millions de dollars à l’appui de l’adaptation au changement climatique dans le cadre de sa priorité stratégique « adaptation », du Fonds pour les pays les moins avancés et du Fonds spécial pour les changements climatiques. HISTORIQUE DE L’AIDE DU FEM À L’APPUI DE L’ADAPTATION Donnant suite aux directives de la Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC), le FEM a initialement adopté une « approche par phases » en matière d’adaptation. La phase I fait intervenir des évaluations, la phase II vise à renforcer les capacités. Signalons aussi que le FEM finance des évaluations de la vulnérabilité et des mesures d’adaptation nécessaires dans le cadre de son aide à la préparation des communications nationales au titre de la CCNUCC. Depuis sa création, le FEM a décaissé environ 120 millions de dollars à l’appui de la préparation de ces communications. Les pays consacrent une part importante de ces ressources aux évaluations de leur vulnérabilité et des mesures d’adaptation nécessaires. En outre, les projets financés par le FEM au cours des phases I et II renforcent la capacité des pays en développement, plus particulièrement des petits États insulaires, à rassembler et traiter des données. Ces projets aident aussi à créer les capacités institutionnelles et locales nécessaires pour passer au stade suivant et commencer à exécuter des projets d’adaptation sur le terrain. En 2001, la Conférence des parties a donné mandat au FEM de financer des projets d’adaptation sur le terrain. Appliquant cette directive, le FEM a commencé à 2 Priorité stratégique « adaptation » : Expérimentation d’une approche opérationnelle de l’adaptation au changement climatique, financée à partir de la Caisse du FEM Fonds pour les PMA : Fonds pour les pays les moins avancés (préparation et exécution des PANA) FEM Aide à l’adaptation au changement climatique Fonds spécial : Fonds spécial pour les changements climatiques Priorité absolue à l’adaptation
  • 5. financer des mesures d’adaptation à l’aide de trois mécanismes : 1) La priorité stratégique « adaptation », un projet pilote de 50 millions de dollars financé sur les ressources de la Caisse du FEM ; 2) Le Fonds pour les pays les moins avancés (Fonds pour les PMA), auquel seuls les 49 pays les moins avancés ont accès ; et 3) Le Fonds spécial pour les changements climatiques (Fonds spécial), auquel tous les pays en développement ont accès. Ces mécanismes intègrent l’adaptation aux activités de promotion du développement. FI N A N C E R L ’A DA P TAT I O N : L E S N O U V E AUX F O N D S P O U R L E C H A N G E M E N T C L I M AT I Q U E Priorité stratégique « adaptation » Cette priorité stratégique fut une initiative sans précédent au niveau du FEM, mais aussi à l’échelle mondiale, les organisations d’aide bilatérale et multilatérale ayant jusqu’alors privilégié davantage les recherches, les évaluations et les outils de contrôle que les mesures d’adaptation sur le terrain. Dans le cadre de ce programme, le FEM finance les premiers projets d’adaptation concrets, appliquant des mesures visant expressément à réduire l’exposition aux risques et accroître la capacité d’adaptation des populations vulnérables et des écosystèmes dont elles dépendent pour vivre. Les exemples suivants illustrent le type de projets d’adaptation financés par le FEM dans le cadre de cette priorité stratégique. Îles des Caraïbes (Dominique, Sainte-Lucie, Saint- Vincent-et-les Grenadines). Les petits États insulaires sont très exposés aux effets du changement climatique du fait de leur prédisposition au risque d’élévation du niveau de la mer, de la présence d’infrastructures essentielles sur le littoral et de la concentration de la population le long des côtes. Ce projet vise à aider la Dominique, Sainte-Lucie, et Saint-Vincent-et-les Grenadines à appliquer des mesures pilotes d’adaptation bien précises pour s’attaquer aux effets de la modification du climat sur le patrimoine naturel de la région. Il met l’accent sur la préservation de la biodiversité et la gestion durable des sols dans les zones côtières, et sur l’utilisation durable des ressources en eau douce. Ces activités pilotes jetteront les bases de l’acquisition des connaissances et du renforcement des capacités d’adaptation nécessaires non seulement dans les pays bénéficiaires du projet, mais dans toute la région des Caraïbes. Colombie. La Colombie est très exposée aux effets du changement climatique dans un grand nombre de secteurs et de régions. La fonte des glaciers des Andes limitera l’eau disponible pour les écosystèmes de montagne fragiles, les usages agricoles et domestiques, et les centrales hydrauliques. L’élévation 3 Tableau 1. Projets du FEM dans le cadre de la phase II Intitulé du projet Agent d’exécution Financement du FEM (USD M) Planification pour l’adaptation aux changements climatiques Banque mondiale 6,5 dans les Caraïbes (CPACC) Projet d’assistance concernant les changements climatiques PNUD 3,44 dans les îles du Pacifique (PICCAP) Prise en compte systématique de l’adaptation au changement Banque mondiale 5,345 climatique dans les Caraïbes Amérique centrale : Renforcement des capacités d’adaptation PNUD 3,315 au changement climatique (phase II) Évaluations des impacts et des possibilités d’adaptation PNUD 7,5 aux changements climatiques dans les différents secteurs et régions vulnérables (AIACC) Chine : Recherches ciblées dans le domaine des changements climatiques PNUD 1,72
  • 6. 4 Tableau 2. Projets au titre de la priorité stratégique « adaptation » Cofinancement Entité Financement (total approuvé/ Pays/région Intitulé du projet d’exécution (approuvé) prévu) Kiribati Programme national d’adaptation au changement Banque 1 800 000 4 800 000 climatique – Phase pilote de mise en œuvre mondiale Dominique, Application de mesures pilotes d’adaptation Banque 2 100 000 3 370 000 Sainte-Lucie, au changement climatique dans les zones mondiale Saint-Vincent-et- côtières les Grenadines Colombie Programme national intégré d’adaptation Banque 5 400 000 9 500 000 au changement climatique : Écosystèmes mondiale de haute montagne, zones insulaires des Caraïbes colombiennes et santé humaine Argentine, Gestion durable des ressources en eau du PNUE 1 000 000 50 561 962 Bolivie, Brésil, bassin de la Plata au regard des effets de Paraguay, la variabilité et de la modification du climat Uruguay Projet mondial Adaptation au changement climatique : PNUD 723 600 645 000 Mécanisme d’apprentissage par la pratique Hongrie Évaluation intégrée de la vulnérabilité de la PNUD 985 000 3 090 000 région du lac Balaton : Stratégies de préalerte et d’adaptation au changement climatique Kenya, Prise en compte de la vulnérabilité et de PNUE 1 000 000 1 265 000 Madagascar, l’adaptation au changement climatique pour Mozambique, la planification et la mise en œuvre de politiques Rwanda, de développement durable en Afrique australe Tanzanie et orientale Mozambique Développement axé sur les petits exploitants et Banque 1 520 000 21 200 000 impulsé par le marché dans la vallée du Zambèze mondiale Namibie Adaptation au changement climatique par PNUD 960 000 5 795 806 l’amélioration des cultures et de l’élevage traditionnels Sénégal, Adaptation au changement climatique – Faire PNUD 3 300 000 9 729 517 Gambie, face à la modification du littoral et à son impact Guinée-Bissau, sur les populations d’Afrique de l’Ouest par Mauritanie, la gestion intégrée des zones côtières Cap-Vert Sri Lanka Restauration et gestion durable du littoral selon FIDA 1 919 915 7 569 450 un mode participatif dans la province orientale de Sri Lanka après le passage du tsunami Projet mondial Programme d’adaptation de proximité PNUD 4 525 140 4 525 140 (Bangladesh, Bolivie, Niger, Samoa, Guatemala, Jamaïque, Kazakhstan, Maroc, Namibie, Viet Nam) Yémen Adaptation au changement climatique par Banque 4 000 000 4 080 000 l’utilisation de la biodiversité des cultures mondiale pluviales des hauts plateaux Bolivie, Brésil, Gestion durable et intégrée des ressources PNUE 2 000 000 43 780 000 Colombie, en eau transnationales du bassin de l’Amazone Équateur,Guyana, Pérou, Suriname, Venezuela
  • 7. du niveau de l’océan entraînera l’inondation des zones côtières, provoquant des intrusions d’eau salée, contraignant les populations du bord de mer à se déplacer et détruisant les écosystèmes du littoral. L’objet de ce projet est de prendre en compte la vulnérabilité à ces risques par une approche globale du renforcement des capacités et des activités pilotes d’adaptation au niveau local. Le projet établit également des liens entre les activités d’atténuation et d’adaptation. La Colombie étant très tributaire de ses centrales hydrauliques, des mesures d’adaptation prise en temps utile pour mieux gérer les ressources en eau permettront d’éviter, au moins partiellement, le recours à des combustibles fossiles pour compenser la baisse de production d’électricité. Fonds pour les pays les moins avancés À ce jour, le FEM a mobilisé 165 millions de dollars au profit du Fonds pour les PMA. Monté en collaboration avec ces pays, ce mécanisme suit une procédure allégée (principes, modalités et critères simplifiés d’accès aux financements) qui répond à leurs besoins. Les résultats parlent d’eux-mêmes. Bien qu’étant parmi les plus pauvres du monde et les moins à même de s’adapter aux méfaits de l’évolution du climat, 21 de ces pays ont déjà présenté leur plan d’action national pour l’adaptation au changement climatique (PANA) et dix d’entre eux ont soumis un plan concret d’adaptation à l’approbation du FEM dans le cadre du Fonds. Les PMA ont réalisé des progrès impressionnants sur la voie de l’adaptation au changement climatique. Ils sont maintenant à même de faire profiter d’autres pays dans le monde de leur expérience et de leurs acquis en la matière. Bhoutan. Le PANA du Bhoutan a souligné que le pays était exposé au débordement des lacs glaciaires. L’augmentation du niveau des eaux peut atteindre un seuil critique et provoquer des inondations 5 Tableau 3. Projets du FEM au titre du Fonds pour les pays les moins avancés Cofinancement Entité Financement (total approuvé/ Pays/région Intitulé du projet d’exécution (approuvé) prévu) Bangladesh Boisement des zones côtières pour une adaptation PNUD 3 000 000 6 080 000 de proximité au changement climatique Bhoutan Réduction des risques induits par le changement PNUD 3 455 050 3 496 224 climatique et de la vulnérabilité aux risques de débordement des lacs glaciaires dans les vallées de Punakha-Wangdi et de Chamkar Érythrée Changement climatique : Intégration des risques PNUD 3 000 000 3 460 000 à la gestion de proximité du bétail dans les plaines du Nord-Ouest Niger Application des mesures prioritaires du PANA PNUD 1 900 000 4 050 000 pour renforcer la capacité d’adaptation du secteur de l’agriculture au changement climatique Malawi Changement climatique : Adaptation de BAfD 3 000 000 24 393 750 l’agriculture et des moyens de subsistance en zone rurale Mauritanie Améliorer la gestion des bassins hydrographiques PNUE 1 630 000 1 400 000 pour réduire la vulnérabilité des zones d’oasis arides face à la modification et à la variabilité du climat Samoa Mesures intégrées d’adaptation au changement PNUD 2 000 000 2 000 000 climatique
  • 8. soudaines et catastrophiques dans les vallées en aval. Des crues brutales d’une telle importance sont une menace majeure pour les populations et pour les infrastructures et l’économie des vallées affectées, notamment dans le secteur agricole. Dans le sillage de son PANA, le Bhoutan a demandé un financement au Fonds pour les PMA afin de réduire son exposition au débordement des lacs glaciaires. Ce projet s’articule autour d’une stratégie à deux volets. D’une part, des mesures physiques seront prises pour faire baisser artificiellement les eaux des lacs les plus sensibles, d’autre part, les capacités de riposte et de prévision seront renforcées par des mesures ciblées de gestion des risques de catastrophes naturelles et par la mise en place de systèmes de préalerte. Malawi. Plus de 80 % de la population malawienne vivant de la petite agriculture, le pays dépend beaucoup des cultures pluviales de subsistance. Face à l’accélération des épisodes météorologiques extrêmes, tels que les inondations et les sécheresses à répétition, l’effort de promotion d’une croissance économique durable et d’amélioration des moyens d’existence en zone rurale risque d’échouer. Un projet financé par le Fonds pour les PMA s’attaque à ce problème à l’aide des deux composantes suivantes : a) investissements destinés à améliorer les façons culturales, la gestion des sols, les écosystèmes, mais aussi les moyens de subsistance en zone rurale par des interventions ciblées d’adaptation favorisant la diversification et la rotation des cultures, le travail du sol réduit au minimum, le stockage des vivres, l’irrigation et l’utilisation efficace de l’eau ; et b) création d’un environnement favorable à la gestion du risque climatique, notamment par un travail d’élaboration et d’application de politiques publiques, de coordination institutionnelle et de développement des connaissances sur la gestion de ce risque. Fonds spécial pour les changements climatiques Créé dans le cadre de la CCNUCC, le Fonds spécial répond aux besoins particuliers des pays en développement dans le cadre du régime climatique en vigueur. Il propose quatre guichets de financement : a) adaptation, la priorité absolue ; b) transferts de technologies ; c) énergie, transports, industrie, agriculture, foresterie et gestion des déchets ; d) diversification de l’économie. Les ressources consacrées à l’adaptation atteignent aujourd’hui environ 65 millions de dollars. Bolivie,Équateur,Pérou. Dans les pays andins,des millions de personnes dépendent des eaux de fonte pour répondre à leurs besoins quotidiens en eau douce. Le recul rapide des glaciers prévus pour les prochaines années mettra à mal l’accès à cette ressource,fragilisant l’agriculture,la production des centrales hydrauliques et la santé.Dans le cadre du Fonds spécial,le FEM finance un projet comportant des mesures de lutte contre les conséquences prévues du très grave retrait glaciaire résultant du réchauffement climatique.Il s’agira de concevoir et d’appliquer des mesures pilotes d’adaptation pour s’attaquer stratégiquement à ce problème par l’adoption de plans de gestion de l’alimentation en eau potable des zones urbaines,la promotion de modes de gestion agricole plus économes en eau et l’application de mesures visant à accroître la capacité naturelle de stockage de la ressource dans les écosystèmes des zones de montagne. Chine. Plus de 400 millions de personnes vivent dans la région des 3-H (bassins du Huang, du Huai et du Hai), grenier à céréales du pays. Compte tenu de la forte demande d’eau, la région est exposée à la baisse du débit des fleuves et à la mauvaise reconstitution des nappes, conséquences prévues de la modification du climat. À cela s’ajoute le fait que la hausse des températures pourrait encore accroître la demande d’eau dans le secteur agricole, provoquant une grave pénurie de la ressource et, à terme, des céréales, dont vivent des millions de personnes. La Chine a sollicité un financement du Fonds spécial pour mettre en œuvre des mesures destinées à renforcer la capacité d’adaptation au changement climatique du développement agricole et de la gestion des ressources en eau dans la région des 3-H. À cette fin, il s’agira de définir et de mettre à l’essai toute une palette de formules d’adaptation témoins s’organisant autour de la recherche de nouvelles sources d’alimentation en eau, de l’efficacité accrue de l’irrigation et de la promotion de cultures de substitution (plus économes en eau).Le projet contribue aussi à la prise en compte systématique de l’adaptation dans les plans nationaux de développement agricole. EN S E I G N E M E N TS T I R É S D E S P R E M I È R E S AC T I V I T É S S U R L E T E R R A I N Les projets d’adaptation décrits plus haut sont parmi les premiers à être exécutés sur le terrain dans le 6
  • 9. Tableau 4. Projets du FEM au titre du Fonds spécial pour les changements climatiques Cofinancement Entité Financement (total approuvé/ Pays/région Intitulé du projet d’exécution (approuvé) prévu) Tanzanie Prise en compte systématique du changement PNUD 1 000 000 1 574 875 climatique dans la gestion intégrée de la ressource en eau du bassin du Pangani Éthiopie Adaptation à la sécheresse et au PNUD 995 000 1 866 667 changement climatique Mozambique Adaptation à la sécheresse et au PNUD 960 000 929 840 changement climatique Zimbabwe Adaptation à la sécheresse et au PNUD 983 000 1 156 000 changement climatique Guyana Projet d’adaptation de Conservancy Banque mondiale 3 800 000 16 200 000 Kenya Adaptation au changement climatique en Banque mondiale 6 500 000 44 844 681 zones arides /PNUD Bolivie, Pérou, Élaboration et exécution de mesures pilotes Banque mondiale 6,900,000 21,750,000 Venezuela d’adaptation au changement climatique dans les Andes Équateur Adaptation au changement climatique par UNDP 3,000,000 6,000,000 une gouvernance efficace du secteur de l’eau Chine Prise en compte systématique de l’adaptation Banque mondiale 5,000,000 50,000,000 au changement climatique dans la gestion des ressources en eau et le développement rural monde. La conception, la préparation et l’exécution de ces projets n’ont pas été chose facile à différents niveaux, compte tenu des différentes capacités au sein des pays. En outre, seuls quelques pays avaient défini les mesures d’adaptation à mettre en œuvre et étaient prêts à solliciter un financement. Un dialogue permanent entre les pays, les Entités d’exécution et le FEM a fait naître une dynamique pour passer des évaluations à l’action. Un ensemble de projets comprenant des mesures d’adaptation concrètes a commencé à être constitué et présenté. Le portefeuille en résultant comporte à la fois des travaux préparatoires et des activités d’adaptation. Accompagnant ce processus, les services du FEM ont travaillé en coopération avec les Entités d’exécution à la préparation de modalités d’application conformes aux directives reçues au titre de la Convention, pour guider l’élaboration et l’exécution de projets. Ce processus a également fait intervenir des ateliers et des séminaires qui ont réuni le FEM, les Entités d’exécution et les pays vulnérables, à commencer par les PMA et les petits États insulaires. Grâce aux nouveaux mécanismes de financement dans le domaine du climat, les Entités d’exécution du FEM encouragent des approches novatrices qui intègrent l’adaptation aux programmes et politiques de développement. Les premières actions menées par le FEM en matière d’adaptation permettent de tirer quelques enseignements : A : Les capacités et connaissances de base varient beaucoup d’un pays à l’autre. Il faut pleinement tenir compte de la situation propre à chaque pays avant de 7
  • 10. démarrer un projet d’adaptation. Dans certains cas, un travail préparatoire visant à renforcer les connaissances, réunir les informations manquantes ou mieux traiter les données sera nécessaire avant de passer à l’action.Tous les projets finiront toutefois par comporter des mesures d’adaptation concrètes. Bien que les connaissances sur l’adaptation, les données sur le climat et l’aptitude à traiter les données doivent encore s’améliorer, tous les pays, y compris les PMA, ont une information suffisante pour commencer à appliquer des mesures d’adaptation et faire financer leurs plans à l’aide de la priorité stratégique « adaptation », du Fonds pour les PMA et du Fonds spécial. B : Le changement climatique a des effets dans tous les secteurs du développement. Les projets d’adaptation financés dans le cadre de ces mécanismes visent à répondre à des besoins fondamentaux, tels que la sécurité alimentaire, l’accès à l’eau potable, la santé publique et les infrastructures côtières, pour ne citer qu’eux, dans un contexte marqué par un changement climatique et des enjeux sans précédent dans l’histoire de l’homme. La grande majorité des projets examinés dans le cadre de ces trois mécanismes traitent des effets de la modification du climat sur l’agriculture et l’approvisionnement en eau. Le chemin déjà parcouru montrant clairement que l’adaptation est liée au développement, nous proposons de définir l’adaptation comme un « développement à l’épreuve du climat ». C : Il faut poursuivre notre effort d’adaptation à une échelle bien supérieure et mobiliser beaucoup plus de ressources. Cela étant, il est utile de s’arrêter sur le produit initial de l’action du FEM, car il s’agit de résultats concrets, fruit des premières mesures d’adaptation sur le terrain. L LL
  • 11. Photos Couverture : Frank May/dpa/Corbis Page 1 : Maarten van Aalst Page 8 : Jeremy Horner/Corbis Rédacteurs : Bonizella Biagini, Lars Christiansen, Rawleston Moore Directrice de publication : Carollyne Hutter Maquette : Patricia Hord.Graphik Design Impression : Jarboe Printing Tous droits réservés. Novembre 2007. Fonds pour l’environnement mondial 1818 H Street NW, Washington, DC 20433 Le texte de la présente publication peut être reproduit en tout ou en partie et sous une forme quelconque à des fins pédagogiques ou non commerciales, sans autorisation spéciale, sous réserve de la citation de la source. Le Secrétariat du FEM serait reconnaissant de recevoir un exemplaire de toute publication ayant utilisé la présente brochure comme source. Ces exemplaires peuvent être envoyés au Secrétariat du FEM à l’adresse indiquée ci-dessus. La présente publication ne peut être utilisée pour la revente ou à toutes autres fins commerciales sans l’autorisation écrite préalable du Secrétariat du FEM. Toutes les images qui y sont contenues demeurent la propriété exclusive de leur source et ne peuvent être utilisées à une fin quelconque sans l’autorisation écrite de ladite source.
  • 12. 10 Pour tout renseignement, prière de s’adresser au : Fonds pour l’environnement mondial 1818 H Street NW Washington, DC 20433 USA Téléphone : 202-473-0508 Télécopie : 202-522-3240 Imprimé sur du papier fabriqué dans le respect de l’environnement www.theGEF.org