SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  18
Télécharger pour lire hors ligne
Baromètre de l’économie
LEVÉE D’EMBARGO : JEUDI 6 MAI 2021 À 06H30
Mai 2021
Sondage réalisé pour
Méthodologie
Recueil
Echantillon
Enquête réalisée auprès d’un échantillon de Français interrogés par Internet les 28 et
29 avril 2021.
Echantillon de 1 005 personnes représentatif de la population française âgée de 18
ans et plus.
La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes :
sexe, âge, niveau de diplôme et profession de l’interviewé après stratification par région et catégorie
d’agglomération.
Chaque sondage présente une incertitude statistique que l’on appelle marge d’erreur. Cette marge d’erreur signifie que le
résultat d’un sondage se situe, avec un niveau de confiance de 95%, de part et d’autre de la valeur observée. La marge
d’erreur dépend de la taille de l’échantillon ainsi que du pourcentage observé.
Si le pourcentage observé est de …
Taille de l’Echantillon 5% ou 95% 10% ou 90% 20% ou 80% 30% ou 70% 40% ou 60% 50%
200 3,1 4,2 5,7 6,5 6,9 7,1
300 2,5 3,5 4,6 5,3 5,7 5,8
400 2,2 3,0 4,0 4,6 4,9 5,0
500 1,9 2,7 3,6 4,1 4,4 4,5
600 1,8 2,4 3,3 3,7 4,0 4,1
800 1,5 2,5 2,8 3,2 3,5 3,5
900 1,4 2,0 2,6 3,0 3,2 3,3
1 000 1,4 1,8 2,5 2,8 3,0 3,1
2 000 1,0 1,3 1,8 2,1 2,2 2,2
3000 0,8 1,1 1,4 1,6 1,8 1,8
Précisions sur les marges d’erreur
Lecture du tableau : Dans un échantillon de 1000 personnes (lorsque l’ensemble des Français est interrogé), si le pourcentage observé est de 20% la marge d’erreur
est égale à 2,5% : le pourcentage réel est donc compris dans l’intervalle [17,5 ; 22,5].
« L’œil du sondeur »
de Gaël Sliman, président d’Odoxa
Enseignements clés du baromètre de mai 2021 sur le bilan d’un an de crise sanitaire
1) La perspective du déconfinement prochain permet un rebond du moral économique des Français : il gagne 10
points d’indice en mai par rapport à avril. Heureusement, car il est temps de sortir de cette crise sanitaire.
2) Après un an de crise sanitaire, les Français plébiscitent les entreprises et les maires : 70% jugent que ces
acteurs ont été « à la hauteur » depuis le début de la crise sanitaire …
3) Mais, en revanche, ils critiquent sévèrement nos gouvernants : pour les deux-tiers des Français (64%) le bilan
global d’Emmanuel Macron face à la crise sanitaire est négatif
4) Le bilan détaillé de l’action du président et du gouvernement dans cette crise est lui-aussi extrêmement
négatif, à cause du sanitaire. Dans les 10 domaines d’action testés dans l’enquête, seulement deux sont jugés
positivement par une majorité de Français, les 8 autres domaines sont jugés négativement.
5) Les deux seuls domaines jugés positivement relèvent de l’économique et concernent les aides de l’Etat aux
entreprises (62% de satisfaction) et la mise en place du chômage partiel (66%), mesures appréciées par plus de
6 Français sur 10.
« L’œil de l’expert »
de Patrick Dixneuf, Directeur Général Aviva France
Après plus d’un an de crise inédite, et alors que l’on se prépare à sortir progressivement des mesures
sanitaires contraignantes et qu’un retour à une certaine « normalité » se profile, le moral des Français repart à
la hausse (+10 points par rapport au mois dernier, +24 vs janvier 2021). Evidemment, on ne peut que s’en
réjouir.
Si nos compatriotes restent pessimistes (72% de défiance), ils jugent positivement deux acteurs qui ont été,
selon eux, à la hauteur de la crise sanitaire : les Maires et les Entreprises (70% de satisfaction chacun).
A l’heure de l’économie mondialisée, il est finalement assez instructif de voir que l’élu local, acteur des
territoires, au plus proche de la population et de ses préoccupations quotidiennes se trouve plébiscité.
Il est tout aussi instructif que l’autre acteur à trouver grâce aux yeux de nos concitoyens soit l’entreprise. En
tant que chef d’entreprise, je me félicite de cette nouvelle qui démontre que les efforts importants faits par les
entreprises pour faire face à la crise économique et sanitaire ont été compris.
Le poète anglais John Donne écrivait « No man is an island » ; on pourrait le paraphraser en disant que « No
company is an island ». La RSE, responsabilité Sociale des Entreprises, a amené une prise de conscience du rôle
des entreprises sur des sujets environnementaux, sociaux ou sociétaux. Si les français sont 70% à considérer
que les entreprises ont été à la hauteur pendant cette crise, c’est bien parce que celles-ci sont allées au-delà
de leur vision économique à court terme. Elles l’ont fait à la fois en soutenant leurs collaborateurs et leurs
clients, en répondant présentes pour maintenir à flots l’économie française, et enfin, en montrant qu’elles
étaient, elles-aussi, parties prenantes de l’effort collectif pour tenir bon, ensemble.
Faisons-en sorte que cet engagement perdure, dans l’intérêt général.
Analyse détaillée du sondage
(1/4)
1) Net rebond du moral économique des Français en mai : +10 points d’indice
La perspective du déconfinement dope le moral économique des Français. En ce mois de mai, la confiance progresse de 5 points et la
défiance recule d’autant soit un bond de 10 points de notre indice (confiance – défiance).
Celui-ci s’établit à « -44 » ce mois-ci contre -54 le mois dernier.
Ainsi, si le pessimisme reste, comme toujours, majoritaire dans le pays (72% de défiance vs 28% de confiance), depuis le début de l’année, la
tendance est clairement à l’amélioration : l’indice a progressé de 10 points en un mois et de 24 points depuis le mois de janvier.
2) Bilan d’un an de crise sanitaire. Les Français plébiscitent les entreprises et les maires : 70% jugent que ces acteurs ont été « à la hauteur »
depuis le début de la crise sanitaire
Les Français sont amoureux de leurs entreprises et de leurs maires : 70% d’entre eux jugent qu’ils ont été « à la hauteur de la situation »
depuis le début de la crise. En termes d’image, ce sont les grands gagnants de cette « annus horribilis » ; ils étaient déjà les plus reconnus en
mars 2020 alors que la crise sanitaire débutait… Un an plus tard, ils ont encore conforté leur place, les entreprises gagnant 3 points et les
maires 1 point.
Tel n’est pas le cas de tous les autres acteurs de cette crise.
Bien sûr, nos baromètres sur la santé nous montrent régulièrement combien les acteurs du sanitaire, tels que les hôpitaux, les médecins et
les infirmières sont aussi massivement plébiscités (avec plus de 80% de confiance), mais un tel crédit n’est pas porté à tous les acteurs, loin
de là.
Ainsi, les Français jugent encore assez sévèrement leurs concitoyens – 55% pensent qu’ils n’ont pas été « à la hauteur » - même s’il y a eu du
progrès depuis un an (+19 points par rapport à mars 2020), mais c’est surtout à l’égard du gouvernement que les jugements sont
particulièrement sévères.
En effet, les trois-quarts des Français (73% vs 27%) pensent que le gouvernement « n’a pas été à la hauteur de la situation depuis le début
de la crise ». Le gouvernement était déjà très critiqué fin mars 2020 au moment de la polémique sur les masques : à l’époque, il recueillait
65% de jugements négatifs contre seulement 34% de positifs. Un an plus tard, le gouvernement est encore plus critiqué (+8 points sur les
jugements négatifs et -7 points sur les jugements positifs).
Mais le gouvernement n’est pas le seul acteur politique à être critiqué, le président lui-même a un bilan lourdement négatif dans l’opinion.
3) Nos gouvernants en revanche ne sont pas épargnés : pour les deux-tiers des Français (64%) le bilan global d’Emmanuel Macron face à la
crise sanitaire est négatif
Les Français n’épargnent décidément pas leurs gouvernants : ils sont non seulement 73% à juger que le gouvernement « n’a pas été à la
hauteur de la crise sanitaire », mais surtout, à un an de l’élection présidentielle, ils sont 64% à juger négativement le bilan global
d’Emmanuel Macron face à celle-ci.
Plus fâcheux pour le chef de l’Etat, un consensus assez large règne dans l’opinion pour critiquer son bilan : à part les sympathisants de son
propre parti (85% jugent que son bilan est « bon »), ceux de tous les autres partis sont une large majorité à le juger négativement. Il réunit
ainsi dans une même critique 75% des sympathisants Insoumis, 61% de ceux du PS, 70% de ceux de LR et 84% des RN.
Si cette critique à l’égard des gouvernants – président ou gouvernement – durant cette crise sanitaire n’est pas une nouveauté, elle
constitue une singularité bien française.
Ainsi, lors de notre bilan de 6 mois de Covid en octobre dernier, les Français étaient, avec les Espagnols, le peuple le plus critique au monde
parmi les principaux pays de la planète (le sondage interrogeait à la fois les principaux pays européens, les Etats-Unis, la Chine et l’Inde) à
l’égard de l’action de leur gouvernement.
A l’époque déjà, 64% de nos concitoyens se disaient « défiants » à l’égard de leur gouvernement face à cette crise. Six mois plus tard, ils
sont exactement la même proportion à juger négativement le bilan de leur président face à cette crise. C’est donc un jugement négatif
durable et bien sévèrement ancré que le chef de l’Etat devra « traîner » durant la campagne à venir pour sa réélection.
Analyse détaillée du sondage
(2/4)
4) Le bilan détaillé de l’action du président et du gouvernement dans cette crise est extrêmement négatif lui-aussi, à cause du sanitaire (plus de
70% d’insatisfaction). Dans les 10 domaines d’action testés dans l’enquête, seulement deux sont jugés positivement par une majorité de
Français. Ces exceptions relèvent du domaine économique et concernent les aides de l’Etat aux entreprises (62% de satisfaction) et la mise en
place du chômage partiel (66%), mesures appréciées par plus de 6 Français sur 10
Pourquoi le jugement des Français est-il si sévère à l’égard du chef de l’Etat et du gouvernement ?
A cause du volet sanitaire de leur action.
Nous avons en effet testé un à un 10 domaines d’action sur le sanitaire, l’économique, le social… et il en ressort que dans 8 domaines
d’action sur 10 une majorité de Français se déclarent insatisfaits de l’action menée par leurs gouvernants.
L’insatisfaction culmine plus particulièrement concernant les volets de l’action gouvernementale vis-à-vis des hôpitaux et de leurs
équipements, mais aussi de l’action et de la communication du gouvernement sur les masques puis sur la vaccination.
Ainsi, on enregistre 70% d’insatisfaction sur « la stratégie mise en place en ce qui concerne les lits de réanimation des hôpitaux depuis un
an » et, plus généralement, 73% d’insatisfaction sur « la fourniture globale aux hôpitaux des éléments dont ils avaient besoin pour soigner
les patients ».
La « stratégie nationale de vaccination » mise en place depuis décembre dernier est aussi conspuée avec 72% d’insatisfaction, tout comme
l’a été « l’action gouvernementale depuis un an à propos des masques » (mise à disposition, transparence et cohérence des messages) avec
73% d’insatisfaction.
« La stratégie gouvernementale concernant les tests » représente un troisième raté – selon les Français – avec 61% d’insatisfaits.
Tout cela conduit à ce que 6 « sondés » sur 10 (59% d’insatisfaits) estiment plus généralement que le gouvernement a failli dans sa mission
de « protection globale de la santé des Français ».
Mais les critiques des Français vont au-delà du sanitaire, elles concernent aussi à un niveau très élevé « les décisions de fermeture et
d’ouverture des magasins recevant du public » (71% d’insatisfaction) tout comme les décisions « de fermeture, ouverture et travail
distanciel dans les écoles et les universités » (60% d’insatisfaction).
Analyse détaillée du sondage
(3/4)
Il est toutefois un domaine où l’action du gouvernement et du président est loué : l’aide économique aux acteurs.
Sur les 10 domaines testés, les deux seuls à être jugés positivement – et par plus de 6 Français sur 10 tout de même – concernent les aides
de l’Etat aux entreprises affectées par la crise sanitaire (62% de satisfaction) et la mise en place du chômage partiel (66% de satisfaction).
It’s the economy, stupid !
Gaël Sliman, président d’Odoxa
Analyse détaillée du sondage
(4/4)
Résultats du sondage
Confiance en l’avenir économique
Depuis ces dernières semaines êtes-vous plutôt plus confiant(e) ou plutôt moins confiant(e) concernant l’avenir de la
situation économique en France ?
Plutôt plus confiant(e)
28%
Plutôt moins confiant(e)
72%
INDICE « Plutôt plus confiant(e) » - « Plutôt moins confiant(e) » = - 44
Rappel du mois précédent* : - 54
* Baromètre de l’économie Odoxa pour BFM Business, Challenges et AVIVA publié le 7 avril 2021
➢ Rappel avril 2021 : 77% ➢ Rappel avril 2021 : 23%
Evolution de l’indice de confiance en l’avenir
(confiance – défiance)
* Jusqu’en juillet 2014, ce baromètre était réalisé par BVA pour Axys Consultants, BFM et Challenges
Depuis ces dernières semaines êtes-vous plutôt plus confiant(e) ou plutôt moins confiant concernant l’avenir de la
situation économique en France ?
-25
17
-52
-71
-52
-66
-72
-60
-56
-58
-37
-33
-23
-31 -33
-48
-56
-59
-41
-49
-40
-55
-47
-35
-28
-29
-65
-55
-67
-59
-43
-44
-23
-32
9
-11
-37
-48
-44
-36
-40
-52
-56
-49
-46
-22
-24
-49
-37
-44
-49
-42
-47
-51
-67
-74
-62
-52 -47
-43
-42
-50
-45
-55
-39
-42
-50
-59
-42
-62
-49
-34
-48
-46
-29
-26
16
10
-28
-18
-8
-12
-20
-16
-26
-29
-52
-46
-52
-70
-58
-47
-40
-32
-24
-42
-48
-54
-40
-46
-64
-54
-52
-36
-62
-74
-54
-62
-68
-54
-44
déc-06
mars-07
juin-07
sept-07
déc-07
mars-08
juin-08
sept-08
déc-08
mars-09
juin-09
sept-09
déc-09
mars-10
juin-10
sept-10
déc-10
mars-11
juin-11
sept-11
déc-11
mars-12
juin-12
sept-12
déc-12
mars-13
juin-13
sept-13
déc-13
mars-14
juin-14
sept-14
déc-14
mars-15
juin-15
sept-15
déc-15
mars-16
juin-16
sept-16
déc-16
mars-17
juin-17
sept-17
déc-17
mars-18
juin-18
sept-18
déc-18
mars-19
juin-19
sept-19
déc-19
mars-20
juin-20
sept-20
déc-20
mars-21
Questions d’actualité :
Bilan et conséquences
économiques de la crise sanitaire
Acteurs jugés à la hauteur de la situation
face à la crise sanitaire
Depuis un an, comment jugez-vous l’attitude des acteurs suivants face à la crise sanitaire ?
Pour chacun d’eux, dites-nous si vous estimez qu’ils ont été à la hauteur de la situation depuis le début de la crise
sanitaire :
70%
70%
45%
27%
30%
29%
55%
73%
1%
Les maires
Les entreprises
Les Français dans leur ensemble
Le gouvernement
A la hauteur Pas à la hauteur (NSP)
Rappel 2020*
69%
67%
26%
34%
* Baromètre politique Odoxa pour CGI, la Presse Régionale, France Inter et L’Express, publié le 27 mars 2020
Bilan d’Emmanuel Macron face à la crise sanitaire
Globalement, depuis un an, quel bilan tirez-vous de l’action d’Emmanuel Macron face à la crise sanitaire.
Diriez-vous que ce bilan est …
Tout à fait positif
5%
Plutôt positif
31%
Plutôt négatif
39%
Tout à fait négatif
25%
% Positif : 36%
% Négatif : 64%
Bilan d’Emmanuel Macron face à la crise sanitaire
selon la proximité partisane
Globalement, depuis un an, quel bilan tirez-vous de l’action d’Emmanuel Macron face à la crise sanitaire.
Diriez-vous que ce bilan est …
% Positif % Négatif
36% 64%
5%
8%
4%
5%
18%
5%
1%
31%
17%
35%
42%
67%
25%
15%
39%
49%
44%
32%
13%
47%
36%
25%
26%
17%
19%
2%
23%
48%
2%
Ensemble des Français
Symp. FI
Symp. PS
Symp.EELV
Symp. LaREM
Symp. LR
Symp. RN
Tout à fait positif Plutôt positif Plutôt négatif Tout à fait négatif (NSP)
25% 75%
39% 61%
47% 51%
85% 15%
30% 70%
16% 84%
Rappel sur la défiance à l’égard du gouvernement pour gérer la
crise sanitaire : résultat de notre sondage international de bilan
effectué sur les 8 principaux pays du monde il y a six mois
Défiance structurelle à l’égard du gouvernement pour gérer la crise sanitaire : rappel de notre sondage international de
bilan après 6 mois de crise sanitaire : la France était, avec l’Espagne, le pays le plus défiant au monde en ses gouvernants
En octobre 2020*, les Français étaient, avec les Espagnols, le peuple le plus défiant (64% vs 36% )
à l’égard de leur gouvernement pour gérer la crise sanitaire.
6 mois plus tard, ils sont aussi nombreux à considérer que le bilan de l’action d’Emmanuel Macron face à la crise sanitaire est négatif.
En effet, 36% estiment que son bilan est positif et 64% estiment que son bilan est négatif.
* Sondage international Odoxa – Dentsu Consulting pour France Info et Le Figaro, publié le 22 octobre 2020.
Satisfaction à l’égard des différents domaines
liés à la crise sanitaire
Et de façon plus détaillée, dans chacun des dix domaines suivants liés à la crise sanitaire, diriez-vous que l’action
d’Emmanuel Macron et du gouvernement a été satisfaisante ou insatisfaisante :
26%
26%
28%
29%
29%
38%
40%
40%
62%
66%
73%
73%
72%
70%
71%
61%
59%
60%
37%
34%
1%
1%
1%
1%
1%
1%
La politique du gouvernement en ce qui concerne les masques à partir de
mars 2020 (mise à disposition, transparence et cohérence des messages)
La fourniture aux hôpitaux des éléments
dont ils avaient besoin pour soigner les patients
La stratégie nationale de vaccination depuis décembre 2020
La stratégie mise en place en ce qui concerne les lits de
réanimation dans les hôpitaux depuis un an
Les décisions concernant les ouvertures et fermetures des
magasins et lieux recevant du public
La stratégie mise en place concernant les tests à partir de septembre
2020
La protection globale de la santé des Français depuis un an
Les décisions d’ouverture, de fermeture et de travail
distanciel dans les écoles et les universités
Les aides de l’Etat versées aux entreprises affectées par la crise sanitaire
Les décisions du gouvernement en ce qui concerne le chômage partiel
Satisfaisante Insatisfaisante (NSP)

Contenu connexe

Tendances

Tendances (20)

Rapport annuel 2020
Rapport annuel 2020Rapport annuel 2020
Rapport annuel 2020
 
Rapport travail et cohésion sociale
Rapport travail et cohésion socialeRapport travail et cohésion sociale
Rapport travail et cohésion sociale
 
Baromètre des décideurs Viavoice, HEC Paris, Le Figaro, BFM Business - Décemb...
Baromètre des décideurs Viavoice, HEC Paris, Le Figaro, BFM Business - Décemb...Baromètre des décideurs Viavoice, HEC Paris, Le Figaro, BFM Business - Décemb...
Baromètre des décideurs Viavoice, HEC Paris, Le Figaro, BFM Business - Décemb...
 
Enquête d'actualité : l'épidémie COVID-19 - Mars 2020
Enquête d'actualité : l'épidémie COVID-19 - Mars 2020Enquête d'actualité : l'épidémie COVID-19 - Mars 2020
Enquête d'actualité : l'épidémie COVID-19 - Mars 2020
 
Perspectives économiques au temps du Coronavirus. Baromètre des décideurs Via...
Perspectives économiques au temps du Coronavirus. Baromètre des décideurs Via...Perspectives économiques au temps du Coronavirus. Baromètre des décideurs Via...
Perspectives économiques au temps du Coronavirus. Baromètre des décideurs Via...
 
Obs'COP 2021 : présentation des résultats de l'Observatoire international Cli...
Obs'COP 2021 : présentation des résultats de l'Observatoire international Cli...Obs'COP 2021 : présentation des résultats de l'Observatoire international Cli...
Obs'COP 2021 : présentation des résultats de l'Observatoire international Cli...
 
What Worries the World - Juin 2020
What Worries the World - Juin 2020What Worries the World - Juin 2020
What Worries the World - Juin 2020
 
Synthèse des consultations : Au delà du PIB, un tableau de bord pour la France
Synthèse des consultations : Au delà du PIB, un tableau de bord pour la FranceSynthèse des consultations : Au delà du PIB, un tableau de bord pour la France
Synthèse des consultations : Au delà du PIB, un tableau de bord pour la France
 
Les français et le plan de relance économique
Les français et le plan de relance économiqueLes français et le plan de relance économique
Les français et le plan de relance économique
 
Baromètre Covid-19 : Vague #7 - 10/06/20
Baromètre Covid-19 : Vague #7 - 10/06/20Baromètre Covid-19 : Vague #7 - 10/06/20
Baromètre Covid-19 : Vague #7 - 10/06/20
 
Enquête sur l'accès aux soins et aux traitements des malades chroniques en pé...
Enquête sur l'accès aux soins et aux traitements des malades chroniques en pé...Enquête sur l'accès aux soins et aux traitements des malades chroniques en pé...
Enquête sur l'accès aux soins et aux traitements des malades chroniques en pé...
 
Coronavirus : suivi de l'opinion internationale
Coronavirus : suivi de l'opinion internationaleCoronavirus : suivi de l'opinion internationale
Coronavirus : suivi de l'opinion internationale
 
Baromètre des Décideurs Viavoice pour HEC Paris, Le Figaro et BFM Business - ...
Baromètre des Décideurs Viavoice pour HEC Paris, Le Figaro et BFM Business - ...Baromètre des Décideurs Viavoice pour HEC Paris, Le Figaro et BFM Business - ...
Baromètre des Décideurs Viavoice pour HEC Paris, Le Figaro et BFM Business - ...
 
Coronavirus : suivi de l'opinion en France
Coronavirus : suivi de l'opinion en FranceCoronavirus : suivi de l'opinion en France
Coronavirus : suivi de l'opinion en France
 
Face à une reprise de la pandémie, le moral des décideurs chute - Baromètre d...
Face à une reprise de la pandémie, le moral des décideurs chute - Baromètre d...Face à une reprise de la pandémie, le moral des décideurs chute - Baromètre d...
Face à une reprise de la pandémie, le moral des décideurs chute - Baromètre d...
 
Un moral économique qui marque singulièrement le pas - Baromètre des décideur...
Un moral économique qui marque singulièrement le pas - Baromètre des décideur...Un moral économique qui marque singulièrement le pas - Baromètre des décideur...
Un moral économique qui marque singulièrement le pas - Baromètre des décideur...
 
Baromètre Covid-19 : Vague #1 - 24/04/20
Baromètre Covid-19 : Vague #1 - 24/04/20Baromètre Covid-19 : Vague #1 - 24/04/20
Baromètre Covid-19 : Vague #1 - 24/04/20
 
Perception du mal-logement : quel impact de la crise du Covid-19 sur le logem...
Perception du mal-logement : quel impact de la crise du Covid-19 sur le logem...Perception du mal-logement : quel impact de la crise du Covid-19 sur le logem...
Perception du mal-logement : quel impact de la crise du Covid-19 sur le logem...
 
Le pouvoir d'achat au coeur de la rentrée 2019 - "Baromètre des décideurs" Vi...
Le pouvoir d'achat au coeur de la rentrée 2019 - "Baromètre des décideurs" Vi...Le pouvoir d'achat au coeur de la rentrée 2019 - "Baromètre des décideurs" Vi...
Le pouvoir d'achat au coeur de la rentrée 2019 - "Baromètre des décideurs" Vi...
 
Droit à la santé
Droit à la santéDroit à la santé
Droit à la santé
 

Similaire à Baromètre du moral Economique - Mai 2021

Similaire à Baromètre du moral Economique - Mai 2021 (20)

Baromètre Odoxa pour Aviva / BFM / Challenges - Juin 2017
Baromètre Odoxa pour Aviva / BFM / Challenges - Juin 2017Baromètre Odoxa pour Aviva / BFM / Challenges - Juin 2017
Baromètre Odoxa pour Aviva / BFM / Challenges - Juin 2017
 
Les Français, la crise économique et les inquiétudes sociales
Les Français, la crise économique et les inquiétudes socialesLes Français, la crise économique et les inquiétudes sociales
Les Français, la crise économique et les inquiétudes sociales
 
Les Français et Emmanuel Macron / Sondage ELABE pour BFMTV - L'Opinion en direct
Les Français et Emmanuel Macron / Sondage ELABE pour BFMTV - L'Opinion en directLes Français et Emmanuel Macron / Sondage ELABE pour BFMTV - L'Opinion en direct
Les Français et Emmanuel Macron / Sondage ELABE pour BFMTV - L'Opinion en direct
 
Baromètre du Moral Economique Odoxa pour Aviva / Challenges / BFM Business -F...
Baromètre du Moral Economique Odoxa pour Aviva / Challenges / BFM Business -F...Baromètre du Moral Economique Odoxa pour Aviva / Challenges / BFM Business -F...
Baromètre du Moral Economique Odoxa pour Aviva / Challenges / BFM Business -F...
 
Baromètre de l'économie sur le moral des Français - Odoxa
Baromètre de l'économie sur le moral des Français - Odoxa Baromètre de l'économie sur le moral des Français - Odoxa
Baromètre de l'économie sur le moral des Français - Odoxa
 
Les Français et les perspectives économiques
Les Français et les perspectives économiquesLes Français et les perspectives économiques
Les Français et les perspectives économiques
 
Les Français et la conjoncture économique - Sondage ELABE pour BFMTV
Les Français et la conjoncture économique - Sondage ELABE pour BFMTVLes Français et la conjoncture économique - Sondage ELABE pour BFMTV
Les Français et la conjoncture économique - Sondage ELABE pour BFMTV
 
Les Français et la situation économique après le COVID-19
Les Français et la situation économique après le COVID-19Les Français et la situation économique après le COVID-19
Les Français et la situation économique après le COVID-19
 
Baromètre du Moral économique des français - Juin 2015
Baromètre du Moral économique des français - Juin 2015Baromètre du Moral économique des français - Juin 2015
Baromètre du Moral économique des français - Juin 2015
 
Les Français et le coronavirus - Vague 15
Les Français et le coronavirus - Vague 15Les Français et le coronavirus - Vague 15
Les Français et le coronavirus - Vague 15
 
Les Français et la rentrée de l'exécutif / Sondage ELABE pour BFMTV
Les Français et la rentrée de l'exécutif / Sondage ELABE pour BFMTVLes Français et la rentrée de l'exécutif / Sondage ELABE pour BFMTV
Les Français et la rentrée de l'exécutif / Sondage ELABE pour BFMTV
 
Les Français et le « quoi qu’il en coûte »
Les Français et le « quoi qu’il en coûte »Les Français et le « quoi qu’il en coûte »
Les Français et le « quoi qu’il en coûte »
 
Baromètre Odoxa pour Aviva / BFM / Challenges - novembre 2015
Baromètre Odoxa pour Aviva / BFM / Challenges - novembre 2015Baromètre Odoxa pour Aviva / BFM / Challenges - novembre 2015
Baromètre Odoxa pour Aviva / BFM / Challenges - novembre 2015
 
Covid-19, séparatisme… Le regard des Français sur Emmanuel Macron
Covid-19, séparatisme… Le regard des Français sur Emmanuel MacronCovid-19, séparatisme… Le regard des Français sur Emmanuel Macron
Covid-19, séparatisme… Le regard des Français sur Emmanuel Macron
 
Baromètre de l'Economie Aviva / Challenges / BFM Business - Avril 2020
Baromètre de l'Economie Aviva / Challenges / BFM Business - Avril 2020Baromètre de l'Economie Aviva / Challenges / BFM Business - Avril 2020
Baromètre de l'Economie Aviva / Challenges / BFM Business - Avril 2020
 
Les Français et les perspectives économiques 2021
Les Français et les perspectives économiques 2021Les Français et les perspectives économiques 2021
Les Français et les perspectives économiques 2021
 
"La crise Covid a-t-elle changé le regard des Français sur Emmanuel Macron ?"...
"La crise Covid a-t-elle changé le regard des Français sur Emmanuel Macron ?"..."La crise Covid a-t-elle changé le regard des Français sur Emmanuel Macron ?"...
"La crise Covid a-t-elle changé le regard des Français sur Emmanuel Macron ?"...
 
La crise Covid a-t-elle changé le regard des Français sur Emmanuel Macron ?
La crise Covid a-t-elle changé le regard des Français sur Emmanuel Macron ?La crise Covid a-t-elle changé le regard des Français sur Emmanuel Macron ?
La crise Covid a-t-elle changé le regard des Français sur Emmanuel Macron ?
 
Barometre politique odoxa juin 2019
Barometre politique odoxa juin 2019Barometre politique odoxa juin 2019
Barometre politique odoxa juin 2019
 
Malgré les mécontentements, les syndicats peinent à convaincre - Baromètre de...
Malgré les mécontentements, les syndicats peinent à convaincre - Baromètre de...Malgré les mécontentements, les syndicats peinent à convaincre - Baromètre de...
Malgré les mécontentements, les syndicats peinent à convaincre - Baromètre de...
 

Plus de Abeille Assurances

Plus de Abeille Assurances (20)

Actualités Juridiques et Fiscales Aviva France - Automne 2021
Actualités Juridiques et Fiscales Aviva France - Automne 2021Actualités Juridiques et Fiscales Aviva France - Automne 2021
Actualités Juridiques et Fiscales Aviva France - Automne 2021
 
Actualités Juridiques et Fiscales - Mai 2021
Actualités Juridiques et Fiscales - Mai 2021Actualités Juridiques et Fiscales - Mai 2021
Actualités Juridiques et Fiscales - Mai 2021
 
Actualite juridique et fiscale aviva decembre 2020
Actualite juridique et fiscale aviva decembre 2020Actualite juridique et fiscale aviva decembre 2020
Actualite juridique et fiscale aviva decembre 2020
 
Sondage exclusif Odoxa / Aviva : Le regard des Français sur l'Economie Positive
Sondage exclusif Odoxa / Aviva : Le regard des Français sur l'Economie PositiveSondage exclusif Odoxa / Aviva : Le regard des Français sur l'Economie Positive
Sondage exclusif Odoxa / Aviva : Le regard des Français sur l'Economie Positive
 
Rapport ESG Climat - Aviva France
Rapport ESG Climat - Aviva FranceRapport ESG Climat - Aviva France
Rapport ESG Climat - Aviva France
 
BAROMÈTRE AVIVA/ ODOXA / CHALLENGES / BFM BUSINESS DU MORAL ECONOMIQUE - FEVR...
BAROMÈTRE AVIVA/ ODOXA / CHALLENGES / BFM BUSINESS DU MORAL ECONOMIQUE - FEVR...BAROMÈTRE AVIVA/ ODOXA / CHALLENGES / BFM BUSINESS DU MORAL ECONOMIQUE - FEVR...
BAROMÈTRE AVIVA/ ODOXA / CHALLENGES / BFM BUSINESS DU MORAL ECONOMIQUE - FEVR...
 
Actualite Juridique Fiscale Aviva Octobre 2019
Actualite Juridique Fiscale Aviva Octobre 2019Actualite Juridique Fiscale Aviva Octobre 2019
Actualite Juridique Fiscale Aviva Octobre 2019
 
Sondage OpinionWay/Spoking Polls pour Deloitte et Aviva
Sondage OpinionWay/Spoking Polls pour Deloitte et AvivaSondage OpinionWay/Spoking Polls pour Deloitte et Aviva
Sondage OpinionWay/Spoking Polls pour Deloitte et Aviva
 
Odoxa pour aviva bfm challenges baro eco octobre 2019
Odoxa pour aviva bfm challenges baro eco octobre 2019Odoxa pour aviva bfm challenges baro eco octobre 2019
Odoxa pour aviva bfm challenges baro eco octobre 2019
 
Odoxa pour aviva bfm challenges baromètre de l'économie septembre 2019
Odoxa pour aviva bfm challenges baromètre de l'économie septembre 2019Odoxa pour aviva bfm challenges baromètre de l'économie septembre 2019
Odoxa pour aviva bfm challenges baromètre de l'économie septembre 2019
 
Rapport 2018 Aviva pour l'égalité professionnelle femmes / hommes
Rapport  2018 Aviva pour l'égalité professionnelle femmes / hommesRapport  2018 Aviva pour l'égalité professionnelle femmes / hommes
Rapport 2018 Aviva pour l'égalité professionnelle femmes / hommes
 
Baromètre Aviva / Odoxa / Challenges / BFM Business du moral économique - Jui...
Baromètre Aviva / Odoxa / Challenges / BFM Business du moral économique - Jui...Baromètre Aviva / Odoxa / Challenges / BFM Business du moral économique - Jui...
Baromètre Aviva / Odoxa / Challenges / BFM Business du moral économique - Jui...
 
L'Actualite Juridique & Fiscale par les experts patrimoniaux d'Aviva France ...
L'Actualite Juridique &  Fiscale par les experts patrimoniaux d'Aviva France ...L'Actualite Juridique &  Fiscale par les experts patrimoniaux d'Aviva France ...
L'Actualite Juridique & Fiscale par les experts patrimoniaux d'Aviva France ...
 
Actualité Juridique & Fiscale Aviva - Novembre 2018
Actualité Juridique & Fiscale Aviva - Novembre 2018Actualité Juridique & Fiscale Aviva - Novembre 2018
Actualité Juridique & Fiscale Aviva - Novembre 2018
 
Baromètre Aviva de la finance Durable - 1ère édition
Baromètre Aviva de la finance Durable - 1ère éditionBaromètre Aviva de la finance Durable - 1ère édition
Baromètre Aviva de la finance Durable - 1ère édition
 
Baromètre des entrepreneurs Odoxa/Aviva novembre 2017
Baromètre des entrepreneurs Odoxa/Aviva novembre 2017Baromètre des entrepreneurs Odoxa/Aviva novembre 2017
Baromètre des entrepreneurs Odoxa/Aviva novembre 2017
 
Baromètre Odoxa pour Aviva / BFM / Challenges - Octobre 2017
Baromètre Odoxa pour Aviva / BFM / Challenges - Octobre 2017Baromètre Odoxa pour Aviva / BFM / Challenges - Octobre 2017
Baromètre Odoxa pour Aviva / BFM / Challenges - Octobre 2017
 
Actualités fiscales et patrimoniales - Juin 2017
Actualités fiscales et patrimoniales - Juin 2017 Actualités fiscales et patrimoniales - Juin 2017
Actualités fiscales et patrimoniales - Juin 2017
 
Baromètre du moral Economique - Odoxa pour Aviva - BFM - Challenges - Avril 2017
Baromètre du moral Economique - Odoxa pour Aviva - BFM - Challenges - Avril 2017Baromètre du moral Economique - Odoxa pour Aviva - BFM - Challenges - Avril 2017
Baromètre du moral Economique - Odoxa pour Aviva - BFM - Challenges - Avril 2017
 
Baromètre du moral des entrepreneurs sociaux Opinionway / La Ruche / Aviva
Baromètre du moral des entrepreneurs sociaux Opinionway / La Ruche / AvivaBaromètre du moral des entrepreneurs sociaux Opinionway / La Ruche / Aviva
Baromètre du moral des entrepreneurs sociaux Opinionway / La Ruche / Aviva
 

Baromètre du moral Economique - Mai 2021

  • 1. Baromètre de l’économie LEVÉE D’EMBARGO : JEUDI 6 MAI 2021 À 06H30 Mai 2021 Sondage réalisé pour
  • 2. Méthodologie Recueil Echantillon Enquête réalisée auprès d’un échantillon de Français interrogés par Internet les 28 et 29 avril 2021. Echantillon de 1 005 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, niveau de diplôme et profession de l’interviewé après stratification par région et catégorie d’agglomération.
  • 3. Chaque sondage présente une incertitude statistique que l’on appelle marge d’erreur. Cette marge d’erreur signifie que le résultat d’un sondage se situe, avec un niveau de confiance de 95%, de part et d’autre de la valeur observée. La marge d’erreur dépend de la taille de l’échantillon ainsi que du pourcentage observé. Si le pourcentage observé est de … Taille de l’Echantillon 5% ou 95% 10% ou 90% 20% ou 80% 30% ou 70% 40% ou 60% 50% 200 3,1 4,2 5,7 6,5 6,9 7,1 300 2,5 3,5 4,6 5,3 5,7 5,8 400 2,2 3,0 4,0 4,6 4,9 5,0 500 1,9 2,7 3,6 4,1 4,4 4,5 600 1,8 2,4 3,3 3,7 4,0 4,1 800 1,5 2,5 2,8 3,2 3,5 3,5 900 1,4 2,0 2,6 3,0 3,2 3,3 1 000 1,4 1,8 2,5 2,8 3,0 3,1 2 000 1,0 1,3 1,8 2,1 2,2 2,2 3000 0,8 1,1 1,4 1,6 1,8 1,8 Précisions sur les marges d’erreur Lecture du tableau : Dans un échantillon de 1000 personnes (lorsque l’ensemble des Français est interrogé), si le pourcentage observé est de 20% la marge d’erreur est égale à 2,5% : le pourcentage réel est donc compris dans l’intervalle [17,5 ; 22,5].
  • 4. « L’œil du sondeur » de Gaël Sliman, président d’Odoxa Enseignements clés du baromètre de mai 2021 sur le bilan d’un an de crise sanitaire 1) La perspective du déconfinement prochain permet un rebond du moral économique des Français : il gagne 10 points d’indice en mai par rapport à avril. Heureusement, car il est temps de sortir de cette crise sanitaire. 2) Après un an de crise sanitaire, les Français plébiscitent les entreprises et les maires : 70% jugent que ces acteurs ont été « à la hauteur » depuis le début de la crise sanitaire … 3) Mais, en revanche, ils critiquent sévèrement nos gouvernants : pour les deux-tiers des Français (64%) le bilan global d’Emmanuel Macron face à la crise sanitaire est négatif 4) Le bilan détaillé de l’action du président et du gouvernement dans cette crise est lui-aussi extrêmement négatif, à cause du sanitaire. Dans les 10 domaines d’action testés dans l’enquête, seulement deux sont jugés positivement par une majorité de Français, les 8 autres domaines sont jugés négativement. 5) Les deux seuls domaines jugés positivement relèvent de l’économique et concernent les aides de l’Etat aux entreprises (62% de satisfaction) et la mise en place du chômage partiel (66%), mesures appréciées par plus de 6 Français sur 10.
  • 5. « L’œil de l’expert » de Patrick Dixneuf, Directeur Général Aviva France Après plus d’un an de crise inédite, et alors que l’on se prépare à sortir progressivement des mesures sanitaires contraignantes et qu’un retour à une certaine « normalité » se profile, le moral des Français repart à la hausse (+10 points par rapport au mois dernier, +24 vs janvier 2021). Evidemment, on ne peut que s’en réjouir. Si nos compatriotes restent pessimistes (72% de défiance), ils jugent positivement deux acteurs qui ont été, selon eux, à la hauteur de la crise sanitaire : les Maires et les Entreprises (70% de satisfaction chacun). A l’heure de l’économie mondialisée, il est finalement assez instructif de voir que l’élu local, acteur des territoires, au plus proche de la population et de ses préoccupations quotidiennes se trouve plébiscité. Il est tout aussi instructif que l’autre acteur à trouver grâce aux yeux de nos concitoyens soit l’entreprise. En tant que chef d’entreprise, je me félicite de cette nouvelle qui démontre que les efforts importants faits par les entreprises pour faire face à la crise économique et sanitaire ont été compris. Le poète anglais John Donne écrivait « No man is an island » ; on pourrait le paraphraser en disant que « No company is an island ». La RSE, responsabilité Sociale des Entreprises, a amené une prise de conscience du rôle des entreprises sur des sujets environnementaux, sociaux ou sociétaux. Si les français sont 70% à considérer que les entreprises ont été à la hauteur pendant cette crise, c’est bien parce que celles-ci sont allées au-delà de leur vision économique à court terme. Elles l’ont fait à la fois en soutenant leurs collaborateurs et leurs clients, en répondant présentes pour maintenir à flots l’économie française, et enfin, en montrant qu’elles étaient, elles-aussi, parties prenantes de l’effort collectif pour tenir bon, ensemble. Faisons-en sorte que cet engagement perdure, dans l’intérêt général.
  • 6. Analyse détaillée du sondage (1/4) 1) Net rebond du moral économique des Français en mai : +10 points d’indice La perspective du déconfinement dope le moral économique des Français. En ce mois de mai, la confiance progresse de 5 points et la défiance recule d’autant soit un bond de 10 points de notre indice (confiance – défiance). Celui-ci s’établit à « -44 » ce mois-ci contre -54 le mois dernier. Ainsi, si le pessimisme reste, comme toujours, majoritaire dans le pays (72% de défiance vs 28% de confiance), depuis le début de l’année, la tendance est clairement à l’amélioration : l’indice a progressé de 10 points en un mois et de 24 points depuis le mois de janvier. 2) Bilan d’un an de crise sanitaire. Les Français plébiscitent les entreprises et les maires : 70% jugent que ces acteurs ont été « à la hauteur » depuis le début de la crise sanitaire Les Français sont amoureux de leurs entreprises et de leurs maires : 70% d’entre eux jugent qu’ils ont été « à la hauteur de la situation » depuis le début de la crise. En termes d’image, ce sont les grands gagnants de cette « annus horribilis » ; ils étaient déjà les plus reconnus en mars 2020 alors que la crise sanitaire débutait… Un an plus tard, ils ont encore conforté leur place, les entreprises gagnant 3 points et les maires 1 point. Tel n’est pas le cas de tous les autres acteurs de cette crise. Bien sûr, nos baromètres sur la santé nous montrent régulièrement combien les acteurs du sanitaire, tels que les hôpitaux, les médecins et les infirmières sont aussi massivement plébiscités (avec plus de 80% de confiance), mais un tel crédit n’est pas porté à tous les acteurs, loin de là. Ainsi, les Français jugent encore assez sévèrement leurs concitoyens – 55% pensent qu’ils n’ont pas été « à la hauteur » - même s’il y a eu du progrès depuis un an (+19 points par rapport à mars 2020), mais c’est surtout à l’égard du gouvernement que les jugements sont particulièrement sévères.
  • 7. En effet, les trois-quarts des Français (73% vs 27%) pensent que le gouvernement « n’a pas été à la hauteur de la situation depuis le début de la crise ». Le gouvernement était déjà très critiqué fin mars 2020 au moment de la polémique sur les masques : à l’époque, il recueillait 65% de jugements négatifs contre seulement 34% de positifs. Un an plus tard, le gouvernement est encore plus critiqué (+8 points sur les jugements négatifs et -7 points sur les jugements positifs). Mais le gouvernement n’est pas le seul acteur politique à être critiqué, le président lui-même a un bilan lourdement négatif dans l’opinion. 3) Nos gouvernants en revanche ne sont pas épargnés : pour les deux-tiers des Français (64%) le bilan global d’Emmanuel Macron face à la crise sanitaire est négatif Les Français n’épargnent décidément pas leurs gouvernants : ils sont non seulement 73% à juger que le gouvernement « n’a pas été à la hauteur de la crise sanitaire », mais surtout, à un an de l’élection présidentielle, ils sont 64% à juger négativement le bilan global d’Emmanuel Macron face à celle-ci. Plus fâcheux pour le chef de l’Etat, un consensus assez large règne dans l’opinion pour critiquer son bilan : à part les sympathisants de son propre parti (85% jugent que son bilan est « bon »), ceux de tous les autres partis sont une large majorité à le juger négativement. Il réunit ainsi dans une même critique 75% des sympathisants Insoumis, 61% de ceux du PS, 70% de ceux de LR et 84% des RN. Si cette critique à l’égard des gouvernants – président ou gouvernement – durant cette crise sanitaire n’est pas une nouveauté, elle constitue une singularité bien française. Ainsi, lors de notre bilan de 6 mois de Covid en octobre dernier, les Français étaient, avec les Espagnols, le peuple le plus critique au monde parmi les principaux pays de la planète (le sondage interrogeait à la fois les principaux pays européens, les Etats-Unis, la Chine et l’Inde) à l’égard de l’action de leur gouvernement. A l’époque déjà, 64% de nos concitoyens se disaient « défiants » à l’égard de leur gouvernement face à cette crise. Six mois plus tard, ils sont exactement la même proportion à juger négativement le bilan de leur président face à cette crise. C’est donc un jugement négatif durable et bien sévèrement ancré que le chef de l’Etat devra « traîner » durant la campagne à venir pour sa réélection. Analyse détaillée du sondage (2/4)
  • 8. 4) Le bilan détaillé de l’action du président et du gouvernement dans cette crise est extrêmement négatif lui-aussi, à cause du sanitaire (plus de 70% d’insatisfaction). Dans les 10 domaines d’action testés dans l’enquête, seulement deux sont jugés positivement par une majorité de Français. Ces exceptions relèvent du domaine économique et concernent les aides de l’Etat aux entreprises (62% de satisfaction) et la mise en place du chômage partiel (66%), mesures appréciées par plus de 6 Français sur 10 Pourquoi le jugement des Français est-il si sévère à l’égard du chef de l’Etat et du gouvernement ? A cause du volet sanitaire de leur action. Nous avons en effet testé un à un 10 domaines d’action sur le sanitaire, l’économique, le social… et il en ressort que dans 8 domaines d’action sur 10 une majorité de Français se déclarent insatisfaits de l’action menée par leurs gouvernants. L’insatisfaction culmine plus particulièrement concernant les volets de l’action gouvernementale vis-à-vis des hôpitaux et de leurs équipements, mais aussi de l’action et de la communication du gouvernement sur les masques puis sur la vaccination. Ainsi, on enregistre 70% d’insatisfaction sur « la stratégie mise en place en ce qui concerne les lits de réanimation des hôpitaux depuis un an » et, plus généralement, 73% d’insatisfaction sur « la fourniture globale aux hôpitaux des éléments dont ils avaient besoin pour soigner les patients ». La « stratégie nationale de vaccination » mise en place depuis décembre dernier est aussi conspuée avec 72% d’insatisfaction, tout comme l’a été « l’action gouvernementale depuis un an à propos des masques » (mise à disposition, transparence et cohérence des messages) avec 73% d’insatisfaction. « La stratégie gouvernementale concernant les tests » représente un troisième raté – selon les Français – avec 61% d’insatisfaits. Tout cela conduit à ce que 6 « sondés » sur 10 (59% d’insatisfaits) estiment plus généralement que le gouvernement a failli dans sa mission de « protection globale de la santé des Français ». Mais les critiques des Français vont au-delà du sanitaire, elles concernent aussi à un niveau très élevé « les décisions de fermeture et d’ouverture des magasins recevant du public » (71% d’insatisfaction) tout comme les décisions « de fermeture, ouverture et travail distanciel dans les écoles et les universités » (60% d’insatisfaction). Analyse détaillée du sondage (3/4)
  • 9. Il est toutefois un domaine où l’action du gouvernement et du président est loué : l’aide économique aux acteurs. Sur les 10 domaines testés, les deux seuls à être jugés positivement – et par plus de 6 Français sur 10 tout de même – concernent les aides de l’Etat aux entreprises affectées par la crise sanitaire (62% de satisfaction) et la mise en place du chômage partiel (66% de satisfaction). It’s the economy, stupid ! Gaël Sliman, président d’Odoxa Analyse détaillée du sondage (4/4)
  • 11. Confiance en l’avenir économique Depuis ces dernières semaines êtes-vous plutôt plus confiant(e) ou plutôt moins confiant(e) concernant l’avenir de la situation économique en France ? Plutôt plus confiant(e) 28% Plutôt moins confiant(e) 72% INDICE « Plutôt plus confiant(e) » - « Plutôt moins confiant(e) » = - 44 Rappel du mois précédent* : - 54 * Baromètre de l’économie Odoxa pour BFM Business, Challenges et AVIVA publié le 7 avril 2021 ➢ Rappel avril 2021 : 77% ➢ Rappel avril 2021 : 23%
  • 12. Evolution de l’indice de confiance en l’avenir (confiance – défiance) * Jusqu’en juillet 2014, ce baromètre était réalisé par BVA pour Axys Consultants, BFM et Challenges Depuis ces dernières semaines êtes-vous plutôt plus confiant(e) ou plutôt moins confiant concernant l’avenir de la situation économique en France ? -25 17 -52 -71 -52 -66 -72 -60 -56 -58 -37 -33 -23 -31 -33 -48 -56 -59 -41 -49 -40 -55 -47 -35 -28 -29 -65 -55 -67 -59 -43 -44 -23 -32 9 -11 -37 -48 -44 -36 -40 -52 -56 -49 -46 -22 -24 -49 -37 -44 -49 -42 -47 -51 -67 -74 -62 -52 -47 -43 -42 -50 -45 -55 -39 -42 -50 -59 -42 -62 -49 -34 -48 -46 -29 -26 16 10 -28 -18 -8 -12 -20 -16 -26 -29 -52 -46 -52 -70 -58 -47 -40 -32 -24 -42 -48 -54 -40 -46 -64 -54 -52 -36 -62 -74 -54 -62 -68 -54 -44 déc-06 mars-07 juin-07 sept-07 déc-07 mars-08 juin-08 sept-08 déc-08 mars-09 juin-09 sept-09 déc-09 mars-10 juin-10 sept-10 déc-10 mars-11 juin-11 sept-11 déc-11 mars-12 juin-12 sept-12 déc-12 mars-13 juin-13 sept-13 déc-13 mars-14 juin-14 sept-14 déc-14 mars-15 juin-15 sept-15 déc-15 mars-16 juin-16 sept-16 déc-16 mars-17 juin-17 sept-17 déc-17 mars-18 juin-18 sept-18 déc-18 mars-19 juin-19 sept-19 déc-19 mars-20 juin-20 sept-20 déc-20 mars-21
  • 13. Questions d’actualité : Bilan et conséquences économiques de la crise sanitaire
  • 14. Acteurs jugés à la hauteur de la situation face à la crise sanitaire Depuis un an, comment jugez-vous l’attitude des acteurs suivants face à la crise sanitaire ? Pour chacun d’eux, dites-nous si vous estimez qu’ils ont été à la hauteur de la situation depuis le début de la crise sanitaire : 70% 70% 45% 27% 30% 29% 55% 73% 1% Les maires Les entreprises Les Français dans leur ensemble Le gouvernement A la hauteur Pas à la hauteur (NSP) Rappel 2020* 69% 67% 26% 34% * Baromètre politique Odoxa pour CGI, la Presse Régionale, France Inter et L’Express, publié le 27 mars 2020
  • 15. Bilan d’Emmanuel Macron face à la crise sanitaire Globalement, depuis un an, quel bilan tirez-vous de l’action d’Emmanuel Macron face à la crise sanitaire. Diriez-vous que ce bilan est … Tout à fait positif 5% Plutôt positif 31% Plutôt négatif 39% Tout à fait négatif 25% % Positif : 36% % Négatif : 64%
  • 16. Bilan d’Emmanuel Macron face à la crise sanitaire selon la proximité partisane Globalement, depuis un an, quel bilan tirez-vous de l’action d’Emmanuel Macron face à la crise sanitaire. Diriez-vous que ce bilan est … % Positif % Négatif 36% 64% 5% 8% 4% 5% 18% 5% 1% 31% 17% 35% 42% 67% 25% 15% 39% 49% 44% 32% 13% 47% 36% 25% 26% 17% 19% 2% 23% 48% 2% Ensemble des Français Symp. FI Symp. PS Symp.EELV Symp. LaREM Symp. LR Symp. RN Tout à fait positif Plutôt positif Plutôt négatif Tout à fait négatif (NSP) 25% 75% 39% 61% 47% 51% 85% 15% 30% 70% 16% 84%
  • 17. Rappel sur la défiance à l’égard du gouvernement pour gérer la crise sanitaire : résultat de notre sondage international de bilan effectué sur les 8 principaux pays du monde il y a six mois Défiance structurelle à l’égard du gouvernement pour gérer la crise sanitaire : rappel de notre sondage international de bilan après 6 mois de crise sanitaire : la France était, avec l’Espagne, le pays le plus défiant au monde en ses gouvernants En octobre 2020*, les Français étaient, avec les Espagnols, le peuple le plus défiant (64% vs 36% ) à l’égard de leur gouvernement pour gérer la crise sanitaire. 6 mois plus tard, ils sont aussi nombreux à considérer que le bilan de l’action d’Emmanuel Macron face à la crise sanitaire est négatif. En effet, 36% estiment que son bilan est positif et 64% estiment que son bilan est négatif. * Sondage international Odoxa – Dentsu Consulting pour France Info et Le Figaro, publié le 22 octobre 2020.
  • 18. Satisfaction à l’égard des différents domaines liés à la crise sanitaire Et de façon plus détaillée, dans chacun des dix domaines suivants liés à la crise sanitaire, diriez-vous que l’action d’Emmanuel Macron et du gouvernement a été satisfaisante ou insatisfaisante : 26% 26% 28% 29% 29% 38% 40% 40% 62% 66% 73% 73% 72% 70% 71% 61% 59% 60% 37% 34% 1% 1% 1% 1% 1% 1% La politique du gouvernement en ce qui concerne les masques à partir de mars 2020 (mise à disposition, transparence et cohérence des messages) La fourniture aux hôpitaux des éléments dont ils avaient besoin pour soigner les patients La stratégie nationale de vaccination depuis décembre 2020 La stratégie mise en place en ce qui concerne les lits de réanimation dans les hôpitaux depuis un an Les décisions concernant les ouvertures et fermetures des magasins et lieux recevant du public La stratégie mise en place concernant les tests à partir de septembre 2020 La protection globale de la santé des Français depuis un an Les décisions d’ouverture, de fermeture et de travail distanciel dans les écoles et les universités Les aides de l’Etat versées aux entreprises affectées par la crise sanitaire Les décisions du gouvernement en ce qui concerne le chômage partiel Satisfaisante Insatisfaisante (NSP)