SlideShare une entreprise Scribd logo
COVID 19
INSIGHTS
SEMAINE 1
22/03/2020
PRÉAMBULE
Les français ont découvert la semaine passée la vie confinée. Même si certains continuent
à aller travailler parce qu’ils participent aux activités essentielles du pays : personnels
hospitaliers, routiers, salariés de l’énergie, des transports, de la distribution, etc… un grand
nombre a commencé à expérimenter depuis quelques jours une vie complètement inédite.
Une vie recluse mais reliée au monde par les réseaux, une vie active mais sans se déplacer,
une vie qui doit s’organiser pour concilier vie professionnelle à distance, vie scolaire à la
maison, vie de famille, vie de couple, vie sociale, mais autrement,...
Qui dit nouvelle vie, dit nouveaux insights. Insights ponctuels qui vont se succéder au cours
des semaines de confinement, insights plus durables sans doute au cœur d’une expérience
collective qui nous conduira à penser différemment demain.
PREMIER RÉFLEXE : STOCKER !
ET LES FRANÇAIS STOCKAIENT, STOCKAIENT…
On ne stocke plus le gel hydro-
alcoolique, il n’y en a plus depuis
longtemps. Le seul endroit où on en
trouvait encore dimanche dernier
c’était dans les bureaux de vote où
pourtant les français ne se sont pas
précipités.
En revanche la perspective puis la
mise en place du confinement les a
conduit à se ruer sur les magasins
d’alimentation et à stocker en priorité
les pâtes et le papier hygiénique.
En quelques heures, on a vu les files
d’attente s’allonger devant les
supermarchés, les vigiles essayer de
faire respecter une distance entre les
clients et le PQ devenir la star des
réseaux sociaux…
80 ANS APRÈS,
LE NOUVEL EXODE
FUIR L’ÉPIDÉMIE OU LA PROPAGER ?
Le musée de la libération de Paris
avait programme une exposition fin
février « 1940, les parisiens dans
l’exode ». Avec l’arrivée du Covid 19
17% des parisiens auraient pris la
route de leurs lieux de villégiature
habituels en se disant qu’ils y
vivraient moins mal le confinement.
D’autres habitants de grandes villes
ont fait de même. Certains ont peut-
être confondu confinement et
vacances forcées. Ceci dit, cette
arrivée massive n’est pas du goût des
stations d’accueil et de leurs
habitants qui craignent la contagion,
la pénurie et la saturation de leurs
équipements hospitaliers.
La crise sanitaire a réveillé la crainte
ancestrale des grandes villes comme
lieux propices à l’amplification des
épidémies et une certaine défiance
entre Paris et Province,…
et réciproquement .
LES DIFFICULTÉS
DE LA VIE CONFINÉE
APPRENDRE À VIVRE DIFFÉREMMENT
Concilier vie professionnelle et vie
personnelle est une préoccupation de
longue date dans notre pays mais
jamais un aussi grand nombre de
français n’avait eu à gérer les deux en
même temps au même endroit.
L’angoisse des parents à devoir gérer
école à la maison et travail à distance,
la difficulté à cohabiter avec son chat
ou avec son conjoint pour une
période indéterminée, la crainte d’une
vie sociale en veilleuse pour plusieurs
semaines, la perspective de devoir
faire soi-même ce que l’on avait pris
l’habitude de faire faire,… tout est à
inventer pour trouver les nouvelles
règles d’une nouvelle vie :
la vie à la maison.
Mais attention, l’homme est un animal
social et l’isolement forcé pourrait le
conduire à la dépression : et si une
épidémie en cachait une autre ?
GRATITUDE ENVERS
LES SOIGNANTS
LES SOIGNANTS AU CHARBON,
LES FRANÇAIS AU BALCON Les italiens ont pris l’habitude de
chanter à leur balcon pour rompre
l’isolement et montrer que la vie
continue. Les français quant à eux se
donnent rendez vous à 20heures pour
applaudir les personnels soignants et
marquer leur solidarité avec ceux qui
sont en première ligne pour lutter
contre l’épidémie. En effet ces
derniers sont devenus les nouveaux
héros de la nation. Les médecins sont
à nouveaux écoutés comme des
sachants et pour la première fois on
en a vu sur les plateaux télé de la
soirée électorale de dimanche.
D’autres que les soignants sont aussi
au front (livreurs, salariés de la
distribution ou du BTP, postiers,
etc…) et face à leur inquiétude de
devoir travailler quand tout le monde
est confiné, certains français
réclament la même solidarité à leur
égard et le gouvernement réfléchit sur
la façon de les motiver.
DÉFIANCE ENVERS
LES INSTITUTIONS
LA COTE DES EXPERTS VA-T-ELLE REMONTER ?
Certains en rigolent et d’autres y
croient dur comme fer, mais force est
de constater qu’une fois de plus les
rumeurs se propagent plus vite
encore que les virus…
Informer dans des circonstances
aussi exceptionnelle et à l’heure des
réseaux sociaux n’est pas chose
facile. Certains média font des efforts
pour renouveler leur cheptel
d’experts. Mais la vraie question est
de savoir si face à l’épidémie leur
parole retrouvera du crédit auprès
d’un public qui pense souvent que les
experts se trompent ou même qu’ils
nous trompent. Le gouvernement a
clairement reporté la responsabilité
de ses décisions sur les scientifiques.
Ces derniers seront-ils plus écoutés
que les folles rumeurs et les
complotistes de tout poil ?
HEUREUSEMENT
ILS PENSENT À NOUS
OPPORTUN SANS ÊTRE OPPORTUNISTE…
Contraints de fermer boutique, les
secteurs du retail et de la culture sont
sous le choc... La plupart des
marques sont impactées à des
degrés divers et se demandent
comment réagir dans une situation
comme celle que nous traversons.
On observe quelques actions
opportunistes mais aussi et surtout
des initiatives qui montrent qu’on
peut être une marque, un média, une
institution et penser aux autres dans
les moments difficiles en leur
proposant services, contenus ou
messages adaptés à la situation.
C’est l’occasion pour les marques de
montrer qu’elles sont responsables et
les consommateurs n’en attendent
pas moins des entreprises en la
circonstance.
L’INNOVATION & LA CRÉATIVITÉ
POUR CONTINUER À VIVRE
LE QUOTIDIEN RÉINVENTÉ GRÂCE AU COVID 19
Si les rumeurs vont bon train sur les
origines du Coronavirus, nul doute
que la crise qu’il engendre conduit à
être créatif pour inventer et innover.
Simples citoyens, créatifs, artistes, et
même religieux,… chacun met sa
créativité au service de la lutte contre
la propagation du virus, contre la
morosité ou contre ses effets.
Première vidéo prophylactique avec
Cœur de Pirate : « Lave tes mains,
c’est pour ton bien, On ne niaise
pas, frenche pas ton voisin. Protège
les autres, parce que l’été s’en
vient. », à écouter et apprendre par
cœur si vous n’avez pas encore le
réflexe des gestes barrière.
RIRE POUR CONJURER LA PEUR
MIEUX VAUT RIRE QUE PLEURER
Les bienfaits du rire ne sont plus à
démontrer. Dans cette période dont
nous ne mesurons sans doute pas
encore la dimension tragique, le rire
est un remède pour conjurer la peur.
Rire et rire de tout est même devenu
un réflexe de défense : rire des gestes
barrière, rire du confinement, rire de
nos comportements, rire des
nouvelles contraintes imposées par le
confinement, rire de nos peurs,…
mais rire toujours et encore !
L’humour et la créativité s’emparent
de tous les nouveaux sujets pour
nous apporter chaque jour qui passe
une petit dose de rire comme
antidote.
LE MONDE D’APRÈS
S’INVENTE AUJOURD’HUI
LA CRISE N’EST PAS FINIE
QU’ON PENSE DÉJÀ L’APRÈS
Difficile de dire si le monde d’après
sera comparable au monde d’avant…
mais d’ores et déjà nous voyons bien
que cette expérience inédite est un
puissant vecteur de changement.
La conjoncture économique s’est
brutalement assombrie, les marchés
financiers anticipent une dépression,
la vie politique est suspendue, les
français apprennent à obéir pour le
bien commun,… mais déjà certains
ont compris que la crise était une
leçon : leçon de vie, leçon de vivre
ensemble et de civisme, leçon de
politique et d’économie,…
Se projeter pour imaginer le monde
d’après est sans aucun doute un
exercice dans lequel la France, nation
éminemment politique, n’hésite pas à
se jeter à corps perdu avant même
d’avoir trouvé l’issue concrète à la
crise.
À SUIVRE
OLIVIER.BAILLOUX@SAATCHI.FR

Contenu connexe

Tendances

COVID-19 - Cahier d’insights 8 - Saatchi & Saatchi France
COVID-19 - Cahier d’insights 8 - Saatchi & Saatchi FranceCOVID-19 - Cahier d’insights 8 - Saatchi & Saatchi France
COVID-19 - Cahier d’insights 8 - Saatchi & Saatchi France
SaatchiFrance
 
COVID-19 - Reconfinement insights #SEMAINE5
COVID-19  - Reconfinement insights #SEMAINE5COVID-19  - Reconfinement insights #SEMAINE5
COVID-19 - Reconfinement insights #SEMAINE5
SaatchiFrance
 
COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE 3
COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE 3COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE 3
COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE 3
SaatchiFrance
 
COVID-19 reconfinement insights #SEMAINE 7
COVID-19 reconfinement insights #SEMAINE 7COVID-19 reconfinement insights #SEMAINE 7
COVID-19 reconfinement insights #SEMAINE 7
SaatchiFrance
 
Covid-19 Impact
Covid-19 Impact Covid-19 Impact
Covid-19 Impact
CabinetNoCom
 
Les carnets de nocom - numero 2
Les carnets de nocom - numero 2 Les carnets de nocom - numero 2
Les carnets de nocom - numero 2
CabinetNoCom
 
COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE1
COVID 19 -  reconfinement insights #SEMAINE1COVID 19 -  reconfinement insights #SEMAINE1
COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE1
SaatchiFrance
 
Article "La tyrannie du risque zéro" dans le magazine Start
Article "La tyrannie du risque zéro" dans le magazine StartArticle "La tyrannie du risque zéro" dans le magazine Start
Article "La tyrannie du risque zéro" dans le magazine Start
Pascal Flamand
 
1jour1actu n°59. Comprendre ce qu'est Charlie Hebdo
1jour1actu n°59. Comprendre ce qu'est Charlie Hebdo1jour1actu n°59. Comprendre ce qu'est Charlie Hebdo
1jour1actu n°59. Comprendre ce qu'est Charlie Hebdo
c_filleul
 
Rapport oxfam sur les inégalités 17 janvier 2022
Rapport oxfam sur les inégalités 17 janvier 2022Rapport oxfam sur les inégalités 17 janvier 2022
Rapport oxfam sur les inégalités 17 janvier 2022
lavenir
 
article de l'Obs sur le peacekeeping
article de l'Obs sur le peacekeepingarticle de l'Obs sur le peacekeeping
article de l'Obs sur le peacekeepingCelhia de Lavarene
 
Année médiatique 2014
Année médiatique 2014Année médiatique 2014
Année médiatique 2014
Service d'information du Gouvernement
 
Lemonde230519
Lemonde230519Lemonde230519
Lemonde230519
aurliecoen
 
Le phénomène des Fake news - Mémoire ESGI
Le phénomène des Fake news - Mémoire ESGILe phénomène des Fake news - Mémoire ESGI
Le phénomène des Fake news - Mémoire ESGI
Paul Richiardi
 
Action universitaire - septembre 2005
Action universitaire - septembre 2005Action universitaire - septembre 2005
Action universitaire - septembre 2005
UNI
 
Annee mediatique 2016-01 (pour mise en ligne)
Annee mediatique 2016-01 (pour mise en ligne)Annee mediatique 2016-01 (pour mise en ligne)
Annee mediatique 2016-01 (pour mise en ligne)
Christophe Broquet
 
Sexting: les nouvelles liaisons dangereuses
Sexting: les nouvelles liaisons dangereusesSexting: les nouvelles liaisons dangereuses
Sexting: les nouvelles liaisons dangereuses
Sylvie Castagné
 
Sombrés dans l'oubli
Sombrés dans l'oubliSombrés dans l'oubli

Tendances (19)

COVID-19 - Cahier d’insights 8 - Saatchi & Saatchi France
COVID-19 - Cahier d’insights 8 - Saatchi & Saatchi FranceCOVID-19 - Cahier d’insights 8 - Saatchi & Saatchi France
COVID-19 - Cahier d’insights 8 - Saatchi & Saatchi France
 
COVID-19 - Reconfinement insights #SEMAINE5
COVID-19  - Reconfinement insights #SEMAINE5COVID-19  - Reconfinement insights #SEMAINE5
COVID-19 - Reconfinement insights #SEMAINE5
 
COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE 3
COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE 3COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE 3
COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE 3
 
COVID-19 reconfinement insights #SEMAINE 7
COVID-19 reconfinement insights #SEMAINE 7COVID-19 reconfinement insights #SEMAINE 7
COVID-19 reconfinement insights #SEMAINE 7
 
Covid-19 Impact
Covid-19 Impact Covid-19 Impact
Covid-19 Impact
 
Les carnets de nocom - numero 2
Les carnets de nocom - numero 2 Les carnets de nocom - numero 2
Les carnets de nocom - numero 2
 
COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE1
COVID 19 -  reconfinement insights #SEMAINE1COVID 19 -  reconfinement insights #SEMAINE1
COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE1
 
Article "La tyrannie du risque zéro" dans le magazine Start
Article "La tyrannie du risque zéro" dans le magazine StartArticle "La tyrannie du risque zéro" dans le magazine Start
Article "La tyrannie du risque zéro" dans le magazine Start
 
1jour1actu n°59. Comprendre ce qu'est Charlie Hebdo
1jour1actu n°59. Comprendre ce qu'est Charlie Hebdo1jour1actu n°59. Comprendre ce qu'est Charlie Hebdo
1jour1actu n°59. Comprendre ce qu'est Charlie Hebdo
 
Rapport oxfam sur les inégalités 17 janvier 2022
Rapport oxfam sur les inégalités 17 janvier 2022Rapport oxfam sur les inégalités 17 janvier 2022
Rapport oxfam sur les inégalités 17 janvier 2022
 
Rapport Oxfam
Rapport OxfamRapport Oxfam
Rapport Oxfam
 
article de l'Obs sur le peacekeeping
article de l'Obs sur le peacekeepingarticle de l'Obs sur le peacekeeping
article de l'Obs sur le peacekeeping
 
Année médiatique 2014
Année médiatique 2014Année médiatique 2014
Année médiatique 2014
 
Lemonde230519
Lemonde230519Lemonde230519
Lemonde230519
 
Le phénomène des Fake news - Mémoire ESGI
Le phénomène des Fake news - Mémoire ESGILe phénomène des Fake news - Mémoire ESGI
Le phénomène des Fake news - Mémoire ESGI
 
Action universitaire - septembre 2005
Action universitaire - septembre 2005Action universitaire - septembre 2005
Action universitaire - septembre 2005
 
Annee mediatique 2016-01 (pour mise en ligne)
Annee mediatique 2016-01 (pour mise en ligne)Annee mediatique 2016-01 (pour mise en ligne)
Annee mediatique 2016-01 (pour mise en ligne)
 
Sexting: les nouvelles liaisons dangereuses
Sexting: les nouvelles liaisons dangereusesSexting: les nouvelles liaisons dangereuses
Sexting: les nouvelles liaisons dangereuses
 
Sombrés dans l'oubli
Sombrés dans l'oubliSombrés dans l'oubli
Sombrés dans l'oubli
 

Similaire à COVID-19 - Cahier d’insights 1 - Saatchi & Saatchi France

Ecoute Sociale : Les français à l’heure du confinement N°1
Ecoute Sociale : Les français à l’heure du confinement N°1Ecoute Sociale : Les français à l’heure du confinement N°1
Ecoute Sociale : Les français à l’heure du confinement N°1
leoburnettparis
 
Livret pédagogique DRED N°4 "Carton rouge à la pauvreté"
Livret pédagogique DRED N°4 "Carton rouge à la pauvreté"Livret pédagogique DRED N°4 "Carton rouge à la pauvreté"
Livret pédagogique DRED N°4 "Carton rouge à la pauvreté"
claude930
 
Terra eco september 2011
Terra eco september 2011Terra eco september 2011
Terra eco september 2011louisfath
 
«Nouveaux mots et monde d'après»
«Nouveaux mots et monde d'après»«Nouveaux mots et monde d'après»
«Nouveaux mots et monde d'après»
Sylvie Castagné
 
ÉTINCELLE N°1 - TENDANCES 2016
ÉTINCELLE N°1 - TENDANCES 2016ÉTINCELLE N°1 - TENDANCES 2016
ÉTINCELLE N°1 - TENDANCES 2016
Grenade & Sparks
 
La génération sénior by toasted
La génération sénior by toastedLa génération sénior by toasted
La génération sénior by toasted
Toasted
 
Abecedair edela solidarite-municpales2014-medecindumonde
Abecedair edela solidarite-municpales2014-medecindumondeAbecedair edela solidarite-municpales2014-medecindumonde
Abecedair edela solidarite-municpales2014-medecindumonde
Copywriter Collective
 
Sp16
Sp16Sp16
Hepatant55 w
Hepatant55 wHepatant55 w
Hepatant55 w
soshepatites
 
Rumeur correction 21 06 13 1
Rumeur correction 21 06 13 1Rumeur correction 21 06 13 1
Rumeur correction 21 06 13 1
KATTIE JEAN BAPTISTE
 
COVID19 - Reconfinement insights #SEMAINE 4
COVID19 - Reconfinement insights #SEMAINE 4COVID19 - Reconfinement insights #SEMAINE 4
COVID19 - Reconfinement insights #SEMAINE 4
SaatchiFrance
 
Revue de presse 2008 2011.docx.
Revue de presse 2008 2011.docx.Revue de presse 2008 2011.docx.
Revue de presse 2008 2011.docx.AgenceDonNature
 
Lonsdale x Influencia Webinar L'empreinte de la crise #7
Lonsdale x Influencia Webinar L'empreinte de la crise #7Lonsdale x Influencia Webinar L'empreinte de la crise #7
Lonsdale x Influencia Webinar L'empreinte de la crise #7
Lonsdaledesign
 
Veille 1 - Où en est on de la relation - le hating flow
Veille 1 - Où en est on de la relation - le hating flowVeille 1 - Où en est on de la relation - le hating flow
Veille 1 - Où en est on de la relation - le hating flowStephane Lautissier
 
COVID 19 - QUEL FUTUR DEMAIN ?
COVID 19 - QUEL FUTUR DEMAIN ? COVID 19 - QUEL FUTUR DEMAIN ?
COVID 19 - QUEL FUTUR DEMAIN ?
Tickle Paris
 
L'étincelle N°1 - Tendances 2016
L'étincelle N°1 - Tendances 2016L'étincelle N°1 - Tendances 2016
L'étincelle N°1 - Tendances 2016
GRENADE & SPARKS
 
Ecoute Sociale : Les français à l’heure du confinement N°2
Ecoute Sociale : Les français à l’heure du confinement N°2Ecoute Sociale : Les français à l’heure du confinement N°2
Ecoute Sociale : Les français à l’heure du confinement N°2
leoburnettparis
 
Motoco Inside spécial confinement - Mulhouse résiste
Motoco Inside spécial confinement - Mulhouse résisteMotoco Inside spécial confinement - Mulhouse résiste
Motoco Inside spécial confinement - Mulhouse résiste
motoco
 
Les Echos lundi 25 janvier 2016 - Cuir : la filière tirée par l'export
Les Echos lundi 25 janvier 2016 - Cuir : la filière tirée par l'exportLes Echos lundi 25 janvier 2016 - Cuir : la filière tirée par l'export
Les Echos lundi 25 janvier 2016 - Cuir : la filière tirée par l'export
Conseil National du Cuir
 
Journal L'Hépatant N°50 Janvier 2011
Journal L'Hépatant N°50 Janvier 2011Journal L'Hépatant N°50 Janvier 2011
Journal L'Hépatant N°50 Janvier 2011soshepatites
 

Similaire à COVID-19 - Cahier d’insights 1 - Saatchi & Saatchi France (20)

Ecoute Sociale : Les français à l’heure du confinement N°1
Ecoute Sociale : Les français à l’heure du confinement N°1Ecoute Sociale : Les français à l’heure du confinement N°1
Ecoute Sociale : Les français à l’heure du confinement N°1
 
Livret pédagogique DRED N°4 "Carton rouge à la pauvreté"
Livret pédagogique DRED N°4 "Carton rouge à la pauvreté"Livret pédagogique DRED N°4 "Carton rouge à la pauvreté"
Livret pédagogique DRED N°4 "Carton rouge à la pauvreté"
 
Terra eco september 2011
Terra eco september 2011Terra eco september 2011
Terra eco september 2011
 
«Nouveaux mots et monde d'après»
«Nouveaux mots et monde d'après»«Nouveaux mots et monde d'après»
«Nouveaux mots et monde d'après»
 
ÉTINCELLE N°1 - TENDANCES 2016
ÉTINCELLE N°1 - TENDANCES 2016ÉTINCELLE N°1 - TENDANCES 2016
ÉTINCELLE N°1 - TENDANCES 2016
 
La génération sénior by toasted
La génération sénior by toastedLa génération sénior by toasted
La génération sénior by toasted
 
Abecedair edela solidarite-municpales2014-medecindumonde
Abecedair edela solidarite-municpales2014-medecindumondeAbecedair edela solidarite-municpales2014-medecindumonde
Abecedair edela solidarite-municpales2014-medecindumonde
 
Sp16
Sp16Sp16
Sp16
 
Hepatant55 w
Hepatant55 wHepatant55 w
Hepatant55 w
 
Rumeur correction 21 06 13 1
Rumeur correction 21 06 13 1Rumeur correction 21 06 13 1
Rumeur correction 21 06 13 1
 
COVID19 - Reconfinement insights #SEMAINE 4
COVID19 - Reconfinement insights #SEMAINE 4COVID19 - Reconfinement insights #SEMAINE 4
COVID19 - Reconfinement insights #SEMAINE 4
 
Revue de presse 2008 2011.docx.
Revue de presse 2008 2011.docx.Revue de presse 2008 2011.docx.
Revue de presse 2008 2011.docx.
 
Lonsdale x Influencia Webinar L'empreinte de la crise #7
Lonsdale x Influencia Webinar L'empreinte de la crise #7Lonsdale x Influencia Webinar L'empreinte de la crise #7
Lonsdale x Influencia Webinar L'empreinte de la crise #7
 
Veille 1 - Où en est on de la relation - le hating flow
Veille 1 - Où en est on de la relation - le hating flowVeille 1 - Où en est on de la relation - le hating flow
Veille 1 - Où en est on de la relation - le hating flow
 
COVID 19 - QUEL FUTUR DEMAIN ?
COVID 19 - QUEL FUTUR DEMAIN ? COVID 19 - QUEL FUTUR DEMAIN ?
COVID 19 - QUEL FUTUR DEMAIN ?
 
L'étincelle N°1 - Tendances 2016
L'étincelle N°1 - Tendances 2016L'étincelle N°1 - Tendances 2016
L'étincelle N°1 - Tendances 2016
 
Ecoute Sociale : Les français à l’heure du confinement N°2
Ecoute Sociale : Les français à l’heure du confinement N°2Ecoute Sociale : Les français à l’heure du confinement N°2
Ecoute Sociale : Les français à l’heure du confinement N°2
 
Motoco Inside spécial confinement - Mulhouse résiste
Motoco Inside spécial confinement - Mulhouse résisteMotoco Inside spécial confinement - Mulhouse résiste
Motoco Inside spécial confinement - Mulhouse résiste
 
Les Echos lundi 25 janvier 2016 - Cuir : la filière tirée par l'export
Les Echos lundi 25 janvier 2016 - Cuir : la filière tirée par l'exportLes Echos lundi 25 janvier 2016 - Cuir : la filière tirée par l'export
Les Echos lundi 25 janvier 2016 - Cuir : la filière tirée par l'export
 
Journal L'Hépatant N°50 Janvier 2011
Journal L'Hépatant N°50 Janvier 2011Journal L'Hépatant N°50 Janvier 2011
Journal L'Hépatant N°50 Janvier 2011
 

COVID-19 - Cahier d’insights 1 - Saatchi & Saatchi France

  • 2. PRÉAMBULE Les français ont découvert la semaine passée la vie confinée. Même si certains continuent à aller travailler parce qu’ils participent aux activités essentielles du pays : personnels hospitaliers, routiers, salariés de l’énergie, des transports, de la distribution, etc… un grand nombre a commencé à expérimenter depuis quelques jours une vie complètement inédite. Une vie recluse mais reliée au monde par les réseaux, une vie active mais sans se déplacer, une vie qui doit s’organiser pour concilier vie professionnelle à distance, vie scolaire à la maison, vie de famille, vie de couple, vie sociale, mais autrement,... Qui dit nouvelle vie, dit nouveaux insights. Insights ponctuels qui vont se succéder au cours des semaines de confinement, insights plus durables sans doute au cœur d’une expérience collective qui nous conduira à penser différemment demain.
  • 3. PREMIER RÉFLEXE : STOCKER !
  • 4. ET LES FRANÇAIS STOCKAIENT, STOCKAIENT… On ne stocke plus le gel hydro- alcoolique, il n’y en a plus depuis longtemps. Le seul endroit où on en trouvait encore dimanche dernier c’était dans les bureaux de vote où pourtant les français ne se sont pas précipités. En revanche la perspective puis la mise en place du confinement les a conduit à se ruer sur les magasins d’alimentation et à stocker en priorité les pâtes et le papier hygiénique. En quelques heures, on a vu les files d’attente s’allonger devant les supermarchés, les vigiles essayer de faire respecter une distance entre les clients et le PQ devenir la star des réseaux sociaux…
  • 5. 80 ANS APRÈS, LE NOUVEL EXODE
  • 6. FUIR L’ÉPIDÉMIE OU LA PROPAGER ? Le musée de la libération de Paris avait programme une exposition fin février « 1940, les parisiens dans l’exode ». Avec l’arrivée du Covid 19 17% des parisiens auraient pris la route de leurs lieux de villégiature habituels en se disant qu’ils y vivraient moins mal le confinement. D’autres habitants de grandes villes ont fait de même. Certains ont peut- être confondu confinement et vacances forcées. Ceci dit, cette arrivée massive n’est pas du goût des stations d’accueil et de leurs habitants qui craignent la contagion, la pénurie et la saturation de leurs équipements hospitaliers. La crise sanitaire a réveillé la crainte ancestrale des grandes villes comme lieux propices à l’amplification des épidémies et une certaine défiance entre Paris et Province,… et réciproquement .
  • 7. LES DIFFICULTÉS DE LA VIE CONFINÉE
  • 8. APPRENDRE À VIVRE DIFFÉREMMENT Concilier vie professionnelle et vie personnelle est une préoccupation de longue date dans notre pays mais jamais un aussi grand nombre de français n’avait eu à gérer les deux en même temps au même endroit. L’angoisse des parents à devoir gérer école à la maison et travail à distance, la difficulté à cohabiter avec son chat ou avec son conjoint pour une période indéterminée, la crainte d’une vie sociale en veilleuse pour plusieurs semaines, la perspective de devoir faire soi-même ce que l’on avait pris l’habitude de faire faire,… tout est à inventer pour trouver les nouvelles règles d’une nouvelle vie : la vie à la maison. Mais attention, l’homme est un animal social et l’isolement forcé pourrait le conduire à la dépression : et si une épidémie en cachait une autre ?
  • 10. LES SOIGNANTS AU CHARBON, LES FRANÇAIS AU BALCON Les italiens ont pris l’habitude de chanter à leur balcon pour rompre l’isolement et montrer que la vie continue. Les français quant à eux se donnent rendez vous à 20heures pour applaudir les personnels soignants et marquer leur solidarité avec ceux qui sont en première ligne pour lutter contre l’épidémie. En effet ces derniers sont devenus les nouveaux héros de la nation. Les médecins sont à nouveaux écoutés comme des sachants et pour la première fois on en a vu sur les plateaux télé de la soirée électorale de dimanche. D’autres que les soignants sont aussi au front (livreurs, salariés de la distribution ou du BTP, postiers, etc…) et face à leur inquiétude de devoir travailler quand tout le monde est confiné, certains français réclament la même solidarité à leur égard et le gouvernement réfléchit sur la façon de les motiver.
  • 12. LA COTE DES EXPERTS VA-T-ELLE REMONTER ? Certains en rigolent et d’autres y croient dur comme fer, mais force est de constater qu’une fois de plus les rumeurs se propagent plus vite encore que les virus… Informer dans des circonstances aussi exceptionnelle et à l’heure des réseaux sociaux n’est pas chose facile. Certains média font des efforts pour renouveler leur cheptel d’experts. Mais la vraie question est de savoir si face à l’épidémie leur parole retrouvera du crédit auprès d’un public qui pense souvent que les experts se trompent ou même qu’ils nous trompent. Le gouvernement a clairement reporté la responsabilité de ses décisions sur les scientifiques. Ces derniers seront-ils plus écoutés que les folles rumeurs et les complotistes de tout poil ?
  • 14. OPPORTUN SANS ÊTRE OPPORTUNISTE… Contraints de fermer boutique, les secteurs du retail et de la culture sont sous le choc... La plupart des marques sont impactées à des degrés divers et se demandent comment réagir dans une situation comme celle que nous traversons. On observe quelques actions opportunistes mais aussi et surtout des initiatives qui montrent qu’on peut être une marque, un média, une institution et penser aux autres dans les moments difficiles en leur proposant services, contenus ou messages adaptés à la situation. C’est l’occasion pour les marques de montrer qu’elles sont responsables et les consommateurs n’en attendent pas moins des entreprises en la circonstance.
  • 15. L’INNOVATION & LA CRÉATIVITÉ POUR CONTINUER À VIVRE
  • 16. LE QUOTIDIEN RÉINVENTÉ GRÂCE AU COVID 19 Si les rumeurs vont bon train sur les origines du Coronavirus, nul doute que la crise qu’il engendre conduit à être créatif pour inventer et innover. Simples citoyens, créatifs, artistes, et même religieux,… chacun met sa créativité au service de la lutte contre la propagation du virus, contre la morosité ou contre ses effets. Première vidéo prophylactique avec Cœur de Pirate : « Lave tes mains, c’est pour ton bien, On ne niaise pas, frenche pas ton voisin. Protège les autres, parce que l’été s’en vient. », à écouter et apprendre par cœur si vous n’avez pas encore le réflexe des gestes barrière.
  • 18. MIEUX VAUT RIRE QUE PLEURER Les bienfaits du rire ne sont plus à démontrer. Dans cette période dont nous ne mesurons sans doute pas encore la dimension tragique, le rire est un remède pour conjurer la peur. Rire et rire de tout est même devenu un réflexe de défense : rire des gestes barrière, rire du confinement, rire de nos comportements, rire des nouvelles contraintes imposées par le confinement, rire de nos peurs,… mais rire toujours et encore ! L’humour et la créativité s’emparent de tous les nouveaux sujets pour nous apporter chaque jour qui passe une petit dose de rire comme antidote.
  • 20. LA CRISE N’EST PAS FINIE QU’ON PENSE DÉJÀ L’APRÈS Difficile de dire si le monde d’après sera comparable au monde d’avant… mais d’ores et déjà nous voyons bien que cette expérience inédite est un puissant vecteur de changement. La conjoncture économique s’est brutalement assombrie, les marchés financiers anticipent une dépression, la vie politique est suspendue, les français apprennent à obéir pour le bien commun,… mais déjà certains ont compris que la crise était une leçon : leçon de vie, leçon de vivre ensemble et de civisme, leçon de politique et d’économie,… Se projeter pour imaginer le monde d’après est sans aucun doute un exercice dans lequel la France, nation éminemment politique, n’hésite pas à se jeter à corps perdu avant même d’avoir trouvé l’issue concrète à la crise.