SlideShare une entreprise Scribd logo
08/05/2020
COVID 19
INSIGHTS
SEMAINE 8
SEMAINE 8
Huitième semaine, et le déconfinement n’est plus qu’à quelques jours… cette date tant
attendue ne changera pas tout c’est certain, mais elle marque, souhaitons-le, la fin
prochaine de la crise sanitaire.
Maintenant le sujet qui occupe les esprits, en France et dans la plupart des pays qui
entament le déconfinement, c’est la reprise. La reprise, ses conditions, ses moyens, et ses
ambitions. La reprise et l’après qui s’il n’est sans doute pas un autre monde est l’occasion
de poser les questions et les enjeux.
COVID 19 EN 19 CHIFFRES
3 847 047
Le nombre de cas de
Covid 19 dans le monde
(Statista 7 mail)
269 594
Morts dans le monde
(Statista 7 mai)
15/197
Pays n’ont fait état d’aucun
cas (Turkmenistan, Corée
du Nord, Lesotho et une
douzaine d’îles du
Pacifique)
1 256 972
Cas répertoriés aux
États-Unis
2999 MDS $
Ce que le Trésor américain
va emprunter dans les mois
à venir pour financer la
relance
63%
Des français craignent
contracter le Covid
(YouGog).
58%
Des français ne font pas
confiance à l’exécutif pour
le déconfinement
174 918
Cas répertoriés en France
25 990
Décès en France
au 7 mai
75 670
Morts aux États-Unis
30%
Des télétravailleurs ont vu
leur santé psychologique
entamée
8,2%
Chute du PIB français
évaluée sur 2020.
1 133 079
Personnes guéries
dans le monde
(Statista 5 avril)
33,5 M
De chômeurs en plus en
six semaines aux
États-Unis
73%
Des salariés français
souhaitent poursuivre le
télétravail après le
confinement
60 À 80%
De baisse du nombre de
touristes internationaux en
France en 2020 (OMT)
12,1 M
De français au chômage
partiel (près d’1million
d’entreprises concernées)
1/10
Des couples envisage de
prendre ses distances
après le confinement
57%
Des français ont pris du
poids pendant le
confinement (2,5k en
moyenne)
LA SEMAINE
EN 19
CHIFFRES
LE COVID 19
& VILLAGE GLOBAL
LE MONDE FACE AU VIRUS
QUELQUES BONNES NOUVELLES…
Si le confinement s’assouplit et le
déconfinement s’engage dans de
nombreux pays, c’est qu’on peut
espérer que la crise sanitaire soit
derrière nous… le confinement aurait
épargné plus de 60 000 décès en
France selon une étude de l’EHESP,
11 000 décès en Europe liés à la
pollution auraient également été
évités. Le trou de la couche d’ozone
se serait refermé en un mois
seulement de réduction de notre
activité de terriens. Une étude
internationale fait l’éloge des femmes
et de leur extraordinaire capacité
d’adaptation dans cette période de
confinement.
MAIS L’INQUIÉTUDE PERSISTE
La mise à l’arrêt des économies, des
transports et du commerce
international est aussi à l’origine de
risques importants. La géographie du
Covid est celle du tourisme et du
commerce. On s’inquiète également
en regardant la carte des
supertankers qui stationnent en
attendant de pouvoir se libérer de
leurs cargaisons. Gigantesque gâchis
alimentaire aussi : millions de tonnes
de patates invendues, millions de
litres de bière jetés à cause du
confinement et du lait en quantité.
Sans compter les millions de vols
annulés et de nuitées perdues qui font
craindre pour l’avenir du transport et
du commerce.
L’AMÉRIQUE S’ENDETTE, ET S’ENTÊTE…
Le Trésor américain annonce un plan
d’emprunt de 3000 milliards de
dollars entre avril et juin pour financer
la relance de la machine économique.
Le pays reste divisé sur le
déconfinement. Donald Trump et son
secrétaire d’état tentent de recréer un
l’unité en dénonçant la responsabilité
de la Chine dans la crise sanitaire à
laquelle ils doivent faire face.
Accusée par les États-Unis d’être à
l’origine de la crise sanitaire, la Chine
doit faire face à ses responsabilités :
riposter face aux attaques venant de
l’extérieur, écrire l’histoire officielle et
faire taire les critiques en interne,
mais aussi aider ceux qui sont ses
propres clients et partenaires pour
favoriser la reprise du « doux
commerce ».
LES PARADOXES DE LA PUISSANCE CHINOISE
DÉSUNION EUROPÉENNE…
L’Europe entame le déconfinement en
ordre dispersé au moment où le
Royaume-Unis passe en tête des
pays européens en nombre de
victimes.
L’Allemagne est au cœur de tous les
débats : cité en exemple pendant la
crise sanitaire, l’État fédéral est
désormais débordé par les landers
qui entendent prendre la main sur le
déconfinement et par la Cour
constitutionnelle qui somme la BCE
de justifier son programme de rachat
de dette publique. L’Europe doit faire
face à une récession sans précédent
avec un recul du PIB de 7,4% en
2020 et devra faire des choix
stratégiques (croissance verte vs
croissance à n’importe quel prix) et
institutionnels (décisions à l’unanimité
et indépendance de la BCE) majeurs
dans les mois à venir.
DÉCONFINEMENTS EN VUE
EN FRANCE…
DÉCONFINEMENT ?
Le déconfinement approche et plus il
approche moins la date du 11 mai
apparait comme une vraie libération.
Les doutes, les angoisses, les
incertitudes, les habitudes prises, les
contraintes,… s’accumulent. Alors
même si certains craquent avec le
confinement, le déconfinement ne fait
plus rêver : on n’est pas loin du
syndrome de Stockholm.
BATAILLE DES MASQUES
Les masques sont depuis des
semaines au cœur des débats. Leur
apparition dans la grande distribution
suscite de vives polémiques.
Stocks cachés, prix des masques,
ventes de 5 millions de masques chez
Lidl quelques semaines seulement
après leur pénurie pour les
professionnels de santé poussent les
politiques et les commerçants à se
justifier.
CRAINTES SUR LES LIBERTÉS
Natacha Polony n’y va pas avec le
dos de la cuillère pour dénoncer
l’infantilisation et la « vie sans plaisir »
qui s’annonce… Les polémistes
polémiquent mais elle n’est pas la
seule à dénoncer l’entrave aux
libertés qu’annonce une société de
vigilance sanitaire : état d’urgence
sanitaire, application contrôlant les
citoyens, télésurveillance des
étudiants, drones de surveillance,
fichier de malades, etc…
RESPONSABLES OU COUPABLES ?
Les français sont dans la défiance, ils
jugent durement leurs dirigeants mais
estiment que l’opposition ne ferait pas
mieux. L’anxiété est réelle selon le
Cevipof et la rancœur de certains
s’expriment jusqu’à réclamer de faire
des élites politiques et administratives
les victimes expiatoires d’une
épuration à venir… le piège s’ouvre et
se referme, le vote d’une « loi
d’immunité » ne ferait que renforcer la
défiance.
LA CONSOMMATION CHUTE
Le PIB français est fortement impacté
et les prévisions pour 2020 se
précisent. Les chiffres de la
consommation en mars sont très
mauvais, ceux d’avril et de mai ne
seront certainement pas tellement
meilleurs. Beaucoup de français
anticipent déjà qu’ils ne partiront pas
en vacances cet été.
LE MONDE D’APRÈS ?
LA FATALITÉ DU PIRE…
Si vous voulez déprimer, lisez
l’interview de Michel Houelbecq !
Le monde d’après sera le même « en
un peu pire ». On connait son
pessimisme mais on ne peut
s’empêcher de lui accorder un certain
crédit en matière d’anticipation… ceci
dit il n’est pas le seul à agiter un
avenir sombre.
La peur du chômage est revenue,
l’ampleur de la catastrophe
écologique qui occupait encore nos
esprits il y a quelques semaines n’a
évidemment pas disparu, alors l’heure
est aux choix pour échapper à la
fatalité du pire.
… OU UN MEILLEUR AVENIR
Puisque c’est l’heure des choix,
regardons aussi du côté des choix
individuels ou des choix collectifs qui
permettent d’envisager un monde
d’après porteur d’un peu
d’espérance. Et même si le lien n’est
pas évident entre la crise sanitaire et
la crise écologique, les conséquences
de l’une ne doivent pas faire oublier
l’urgence de l’autre. Alors changeons
et profitons de ce moment de
réactivation de la croissance pour
modifier la trajectoire. C’est ce qui est
proposé par certaines entreprises et
c’est ce qui est possible pour chacun
d’entre nous.
HUIT FEMMES & LE MONDE D’APRÈS
Trop peu de tribunes ou interviews d’experts ou de témoins sur le monde d’après dans nos
médias sont signées par des femmes. Comme je vous l’avais promis la semaine dernière, je
suis allé à leur recherche pour essayer de rééquilibrer les choses.
Elles parlent de pauvreté, d’inégalités, de responsabilité, de libertés, de la vie, de l’avenir
des jeunes et des perspectives qu’il faut leur donner. Elles parlent aussi de respect, de
résilience, de la peur et de la souffrance dans lesquelles trouver l’énergie et l’espérance.
Sans surprise, un monde d’après assez éloigné de celui de Michel Houellebecq !
DEMAIN VU PAR UNE PRIX NOBEL
Dans un ouvrage au titre prémonitoire
notre plus jeune prix Nobel
d’économie écrivait : « Nous avons
écrit ce livre pour garder espoir ».
La crise du Covid, en remettant la
peur du chômage et de la pauvreté au
cœur des sociétés souligne l’urgence
de penser les différents aspects de
l’économie. Les économistes ont
appris des crises que les états et les
banques centrales devaient intervenir
avec le maximum de force pour éviter
la spirale de la récession. Esther Duflo
a souligné l’urgence de ces
interventions. Mais elle va plus loin
rappelant que se préoccuper de la
pauvreté et des inégalités n’est pas
qu’un sujet moral ou éthique. Se
préoccuper de la pauvreté et des
inégalités permettra d’éviter les
catastrophes politiques et
environnementales.
DEMAIN VU PAR UNE PHILOSOPHE
Julia de Funès attire notre attention
sur les dangers de l’inflation du
discours médical qui selon elle ne
reflète que la croissance de
l’individualisme. Quand la santé
remplace la morale, la philosophe fait
part de ses doutes. Elle souligne
aussi dans une autre tribune
comment notre société confinée
risque de renoncer à la liberté au nom
de la surveillance.
DEMAIN VU PAR UNE PUBLICITAIRE
Mercedes Erra parle du « jour
d’avec » pour le monde d’après. Un
monde qui place le « care » au
premier plan, un monde qui redonne
sa place aux invisibles, un monde
dans lequel la fracture numérique et la
résurgence de la pauvreté doivent
être combattues en priorité. Et surtout
une raison d’espérer dans un monde
qui a su donner la priorité à la vie
même si c’est au prix de la
récession…
DEMAIN VU PAR UNE POLITOLOGUE
La politologue Virginie Martin se
penche sur le sort des jeunes et sur
ce qui les réunit. Pour elle les jeunes
confinés rebasculent dans la sphère
familiale qui reproduit et même
accroit les inégalités. Les millenials
sont souvent décrits comme
émancipés par la technologie. Elle
voit plutôt dans la génération 1995-
2005 une unité de destinée collective
qui ne sait plus où elle va : les « 10
malheureuses des millenials ».
VU PAR UNE PATRONNE D’ONG
Fondatrice d’Uni-Cité qui est à
l’origine du service civique en France,
Marie Trellu-Kane rappelle
l’importance de l’engagement
personnel au service de la collectivité
dans le monde d’après à la fois pour
construire un destin individuel pour
chaque jeune mais aussi pour
répondre aux grands enjeux du
monde d’après
VU PAR UNE SPÉCIALISTE DU LEADERSHIP
Nathalie de Gaulle analyse les
résultats d’une enquête IFOP sur les
attentes des salariés envers les
dirigeants dans l’après crise.
Selon elle, les Français perçoivent et
expriment des attentes renouvelées à
leur égard, qui invitent à toujours plus
de créativité, d’agilité et
d’engagement. Dans un monde sous
tension – économique, écologique,
sociale, l’enjeu pour les entreprises
est de développer « l’antifragilité » et
de parier sur les leviers d’une
croissance soutenable.
VU PAR UNE ETHOLOGUE/ANTROPOLOGUE
Jane Goodall explique dans une
tribune publiée par Le Monde cette
semaine que nous avons oublié que
nous faisions partie d’un écosystème
global. Parce que nous dépendons du
monde naturel et que le monde
naturel dépend de nous, nous devons
le respecter comme un bien commun
précieux. Le lien entre le Covid et
l’écologie n’est pas seulement
scientifiquement démontré, il est
éthiquement indispensable à une
prise de conscience.
DEMAIN VU PAR UNE RESCAPÉE
Magda Hollander nous parle de la
peur, de la souffrance et l’espérance.
De la peur et de la souffrance pour
nous dire qu’elles peuvent aussi
réveiller notre imagination et notre
énergie et nous permettre d’inventer
la vie.
EN HUMOUR & EN IMAGE
BIENTÔT DÉCONFINÉS…
LE JOUR D’APRÈ ET LA VIE D’APRÈS…
À SUIVRE
OLIVIER.BAILLOUX@SAATCHI.FR

Contenu connexe

Tendances

COVID-19 - Cahier d’insights 1 - Saatchi & Saatchi France
COVID-19 - Cahier d’insights 1 - Saatchi & Saatchi FranceCOVID-19 - Cahier d’insights 1 - Saatchi & Saatchi France
COVID-19 - Cahier d’insights 1 - Saatchi & Saatchi France
SaatchiFrance
 
COVID-19 - Reconfinement insights #SEMAINE5
COVID-19  - Reconfinement insights #SEMAINE5COVID-19  - Reconfinement insights #SEMAINE5
COVID-19 - Reconfinement insights #SEMAINE5
SaatchiFrance
 
COVID19 - Reconfinement insights #SEMAINE 4
COVID19 - Reconfinement insights #SEMAINE 4COVID19 - Reconfinement insights #SEMAINE 4
COVID19 - Reconfinement insights #SEMAINE 4
SaatchiFrance
 
COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE 2
COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE 2COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE 2
COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE 2
SaatchiFrance
 
COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE 3
COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE 3COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE 3
COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE 3
SaatchiFrance
 
COVID-19 reconfinement insights SEMAINE 6
COVID-19 reconfinement insights SEMAINE 6COVID-19 reconfinement insights SEMAINE 6
COVID-19 reconfinement insights SEMAINE 6
SaatchiFrance
 
L'être, l'avoir et le pouvoir dans la crise
L'être, l'avoir et le pouvoir dans la criseL'être, l'avoir et le pouvoir dans la crise
L'être, l'avoir et le pouvoir dans la crise
Dominique Strauss-Kahn
 
L'Euro est-il en danger de mort ?
L'Euro est-il en danger de mort ?L'Euro est-il en danger de mort ?
L'Euro est-il en danger de mort ?
Dominique Strauss-Kahn
 
Le Virus et l'Afrique***
Le Virus et l'Afrique***Le Virus et l'Afrique***
Le Virus et l'Afrique***
Dominique Strauss-Kahn
 
Covid-19 Impact
Covid-19 Impact Covid-19 Impact
Covid-19 Impact
CabinetNoCom
 
Impacts de la crise du covid 19 sur les usages et scenarios pour la montagne
Impacts de la crise du covid 19 sur les usages et scenarios pour la montagne Impacts de la crise du covid 19 sur les usages et scenarios pour la montagne
Impacts de la crise du covid 19 sur les usages et scenarios pour la montagne
laureline chopard
 
Les carnets de nocom - numero 2
Les carnets de nocom - numero 2 Les carnets de nocom - numero 2
Les carnets de nocom - numero 2
CabinetNoCom
 
Projet socialiste 30 mesures phares
Projet socialiste 30 mesures pharesProjet socialiste 30 mesures phares
Projet socialiste 30 mesures pharesJuanico
 
Le changement, le projet socialiste
Le changement, le projet socialisteLe changement, le projet socialiste
Le changement, le projet socialistemelclalex
 
Rapport oxfam sur les inégalités 17 janvier 2022
Rapport oxfam sur les inégalités 17 janvier 2022Rapport oxfam sur les inégalités 17 janvier 2022
Rapport oxfam sur les inégalités 17 janvier 2022
lavenir
 
COVID-19 la grande réinitialisation, par Klaus Schwab
COVID-19 la grande réinitialisation, par Klaus SchwabCOVID-19 la grande réinitialisation, par Klaus Schwab
COVID-19 la grande réinitialisation, par Klaus Schwab
Guy Boulianne
 
L'Immac'tualité
L'Immac'tualitéL'Immac'tualité
L'Immac'tualitéPaul Lome
 
Les carnets de nocom - numero 3
Les carnets de nocom - numero 3 Les carnets de nocom - numero 3
Les carnets de nocom - numero 3
CabinetNoCom
 

Tendances (19)

COVID-19 - Cahier d’insights 1 - Saatchi & Saatchi France
COVID-19 - Cahier d’insights 1 - Saatchi & Saatchi FranceCOVID-19 - Cahier d’insights 1 - Saatchi & Saatchi France
COVID-19 - Cahier d’insights 1 - Saatchi & Saatchi France
 
COVID-19 - Reconfinement insights #SEMAINE5
COVID-19  - Reconfinement insights #SEMAINE5COVID-19  - Reconfinement insights #SEMAINE5
COVID-19 - Reconfinement insights #SEMAINE5
 
COVID19 - Reconfinement insights #SEMAINE 4
COVID19 - Reconfinement insights #SEMAINE 4COVID19 - Reconfinement insights #SEMAINE 4
COVID19 - Reconfinement insights #SEMAINE 4
 
COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE 2
COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE 2COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE 2
COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE 2
 
COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE 3
COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE 3COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE 3
COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE 3
 
COVID-19 reconfinement insights SEMAINE 6
COVID-19 reconfinement insights SEMAINE 6COVID-19 reconfinement insights SEMAINE 6
COVID-19 reconfinement insights SEMAINE 6
 
L'être, l'avoir et le pouvoir dans la crise
L'être, l'avoir et le pouvoir dans la criseL'être, l'avoir et le pouvoir dans la crise
L'être, l'avoir et le pouvoir dans la crise
 
L'Euro est-il en danger de mort ?
L'Euro est-il en danger de mort ?L'Euro est-il en danger de mort ?
L'Euro est-il en danger de mort ?
 
Le Virus et l'Afrique***
Le Virus et l'Afrique***Le Virus et l'Afrique***
Le Virus et l'Afrique***
 
Covid-19 Impact
Covid-19 Impact Covid-19 Impact
Covid-19 Impact
 
Impacts de la crise du covid 19 sur les usages et scenarios pour la montagne
Impacts de la crise du covid 19 sur les usages et scenarios pour la montagne Impacts de la crise du covid 19 sur les usages et scenarios pour la montagne
Impacts de la crise du covid 19 sur les usages et scenarios pour la montagne
 
Les carnets de nocom - numero 2
Les carnets de nocom - numero 2 Les carnets de nocom - numero 2
Les carnets de nocom - numero 2
 
Projet socialiste 30 mesures phares
Projet socialiste 30 mesures pharesProjet socialiste 30 mesures phares
Projet socialiste 30 mesures phares
 
Le changement, le projet socialiste
Le changement, le projet socialisteLe changement, le projet socialiste
Le changement, le projet socialiste
 
Rapport oxfam sur les inégalités 17 janvier 2022
Rapport oxfam sur les inégalités 17 janvier 2022Rapport oxfam sur les inégalités 17 janvier 2022
Rapport oxfam sur les inégalités 17 janvier 2022
 
Rapport Oxfam
Rapport OxfamRapport Oxfam
Rapport Oxfam
 
COVID-19 la grande réinitialisation, par Klaus Schwab
COVID-19 la grande réinitialisation, par Klaus SchwabCOVID-19 la grande réinitialisation, par Klaus Schwab
COVID-19 la grande réinitialisation, par Klaus Schwab
 
L'Immac'tualité
L'Immac'tualitéL'Immac'tualité
L'Immac'tualité
 
Les carnets de nocom - numero 3
Les carnets de nocom - numero 3 Les carnets de nocom - numero 3
Les carnets de nocom - numero 3
 

Similaire à COVID-19 - Cahier d’insights 8 - Saatchi & Saatchi France

COVID-19 reconfinement insights #SEMAINE 7
COVID-19 reconfinement insights #SEMAINE 7COVID-19 reconfinement insights #SEMAINE 7
COVID-19 reconfinement insights #SEMAINE 7
SaatchiFrance
 
COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE1
COVID 19 -  reconfinement insights #SEMAINE1COVID 19 -  reconfinement insights #SEMAINE1
COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE1
SaatchiFrance
 
Le monde d’après selon What’s Next Partners
Le monde d’après selon What’s Next PartnersLe monde d’après selon What’s Next Partners
Le monde d’après selon What’s Next Partners
Delphine Mazeau
 
Comment aborder la catastrophe du coronavirus : Le plan mondial de santé publ...
Comment aborder la catastrophe du coronavirus : Le plan mondial de santé publ...Comment aborder la catastrophe du coronavirus : Le plan mondial de santé publ...
Comment aborder la catastrophe du coronavirus : Le plan mondial de santé publ...
Jamaity
 
Pandémie de la grippe porcine = pandémie de profit
Pandémie de la grippe porcine = pandémie de profitPandémie de la grippe porcine = pandémie de profit
Pandémie de la grippe porcine = pandémie de profitWinesforAutism
 
Sang Saeng, Vivre ensemble en s'entraidant, n°54 - La pandémie de la COVID-19...
Sang Saeng, Vivre ensemble en s'entraidant, n°54 - La pandémie de la COVID-19...Sang Saeng, Vivre ensemble en s'entraidant, n°54 - La pandémie de la COVID-19...
Sang Saeng, Vivre ensemble en s'entraidant, n°54 - La pandémie de la COVID-19...
Apprendrevivreensemb
 
La fin de la mondialisation avec le nouveau coronavirus pandemic
La fin de la mondialisation avec le nouveau coronavirus pandemicLa fin de la mondialisation avec le nouveau coronavirus pandemic
La fin de la mondialisation avec le nouveau coronavirus pandemic
Fernando Alcoforado
 
Et si on changeait de système de santé
Et si on changeait de système de santéEt si on changeait de système de santé
Et si on changeait de système de santé
samirsharshar
 
Article "La tyrannie du risque zéro" dans le magazine Start
Article "La tyrannie du risque zéro" dans le magazine StartArticle "La tyrannie du risque zéro" dans le magazine Start
Article "La tyrannie du risque zéro" dans le magazine Start
Pascal Flamand
 
Generation Covid-19
Generation Covid-19Generation Covid-19
Generation Covid-19
Miloé Santé
 
(Re)créer du lien au pays des fractures
(Re)créer du lien au pays des fractures(Re)créer du lien au pays des fractures
(Re)créer du lien au pays des fractures
Ipsos France
 
Il n'y a pas de pause à espérer avec le coronavirus
Il n'y a pas de pause à espérer avec le coronavirusIl n'y a pas de pause à espérer avec le coronavirus
Il n'y a pas de pause à espérer avec le coronavirus
Khadija Moussayer
 
Ecoute Sociale : Les français à l’heure du confinement N°1
Ecoute Sociale : Les français à l’heure du confinement N°1Ecoute Sociale : Les français à l’heure du confinement N°1
Ecoute Sociale : Les français à l’heure du confinement N°1
leoburnettparis
 
Le monde après la pandémie COVID-19
Le monde après la pandémie COVID-19 Le monde après la pandémie COVID-19
Le monde après la pandémie COVID-19
Nicolae Sfetcu
 
Les carnets de nocom - numero 4
Les carnets de nocom - numero 4Les carnets de nocom - numero 4
Les carnets de nocom - numero 4
CabinetNoCom
 
ELABE PandemIA Covid-19
ELABE PandemIA Covid-19ELABE PandemIA Covid-19
ELABE PandemIA Covid-19
contact Elabe
 

Similaire à COVID-19 - Cahier d’insights 8 - Saatchi & Saatchi France (20)

COVID-19 reconfinement insights #SEMAINE 7
COVID-19 reconfinement insights #SEMAINE 7COVID-19 reconfinement insights #SEMAINE 7
COVID-19 reconfinement insights #SEMAINE 7
 
COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE1
COVID 19 -  reconfinement insights #SEMAINE1COVID 19 -  reconfinement insights #SEMAINE1
COVID 19 - reconfinement insights #SEMAINE1
 
Le monde d’après selon What’s Next Partners
Le monde d’après selon What’s Next PartnersLe monde d’après selon What’s Next Partners
Le monde d’après selon What’s Next Partners
 
Comment aborder la catastrophe du coronavirus : Le plan mondial de santé publ...
Comment aborder la catastrophe du coronavirus : Le plan mondial de santé publ...Comment aborder la catastrophe du coronavirus : Le plan mondial de santé publ...
Comment aborder la catastrophe du coronavirus : Le plan mondial de santé publ...
 
Pandémie de la grippe porcine = pandémie de profit
Pandémie de la grippe porcine = pandémie de profitPandémie de la grippe porcine = pandémie de profit
Pandémie de la grippe porcine = pandémie de profit
 
Sang Saeng, Vivre ensemble en s'entraidant, n°54 - La pandémie de la COVID-19...
Sang Saeng, Vivre ensemble en s'entraidant, n°54 - La pandémie de la COVID-19...Sang Saeng, Vivre ensemble en s'entraidant, n°54 - La pandémie de la COVID-19...
Sang Saeng, Vivre ensemble en s'entraidant, n°54 - La pandémie de la COVID-19...
 
La fin de la mondialisation avec le nouveau coronavirus pandemic
La fin de la mondialisation avec le nouveau coronavirus pandemicLa fin de la mondialisation avec le nouveau coronavirus pandemic
La fin de la mondialisation avec le nouveau coronavirus pandemic
 
Et si on changeait de système de santé
Et si on changeait de système de santéEt si on changeait de système de santé
Et si on changeait de système de santé
 
Article "La tyrannie du risque zéro" dans le magazine Start
Article "La tyrannie du risque zéro" dans le magazine StartArticle "La tyrannie du risque zéro" dans le magazine Start
Article "La tyrannie du risque zéro" dans le magazine Start
 
Generation Covid-19
Generation Covid-19Generation Covid-19
Generation Covid-19
 
scandales medocs fdj
scandales medocs fdjscandales medocs fdj
scandales medocs fdj
 
REGARDCRITIQUE_novembre2010_VFinale
REGARDCRITIQUE_novembre2010_VFinaleREGARDCRITIQUE_novembre2010_VFinale
REGARDCRITIQUE_novembre2010_VFinale
 
(Re)créer du lien au pays des fractures
(Re)créer du lien au pays des fractures(Re)créer du lien au pays des fractures
(Re)créer du lien au pays des fractures
 
Accord PS-EELV
Accord PS-EELVAccord PS-EELV
Accord PS-EELV
 
Il n'y a pas de pause à espérer avec le coronavirus
Il n'y a pas de pause à espérer avec le coronavirusIl n'y a pas de pause à espérer avec le coronavirus
Il n'y a pas de pause à espérer avec le coronavirus
 
Ecoute Sociale : Les français à l’heure du confinement N°1
Ecoute Sociale : Les français à l’heure du confinement N°1Ecoute Sociale : Les français à l’heure du confinement N°1
Ecoute Sociale : Les français à l’heure du confinement N°1
 
Le monde après la pandémie COVID-19
Le monde après la pandémie COVID-19 Le monde après la pandémie COVID-19
Le monde après la pandémie COVID-19
 
Les carnets de nocom - numero 4
Les carnets de nocom - numero 4Les carnets de nocom - numero 4
Les carnets de nocom - numero 4
 
ELABE PandemIA Covid-19
ELABE PandemIA Covid-19ELABE PandemIA Covid-19
ELABE PandemIA Covid-19
 
Accomex100
Accomex100Accomex100
Accomex100
 

COVID-19 - Cahier d’insights 8 - Saatchi & Saatchi France

  • 2. SEMAINE 8 Huitième semaine, et le déconfinement n’est plus qu’à quelques jours… cette date tant attendue ne changera pas tout c’est certain, mais elle marque, souhaitons-le, la fin prochaine de la crise sanitaire. Maintenant le sujet qui occupe les esprits, en France et dans la plupart des pays qui entament le déconfinement, c’est la reprise. La reprise, ses conditions, ses moyens, et ses ambitions. La reprise et l’après qui s’il n’est sans doute pas un autre monde est l’occasion de poser les questions et les enjeux.
  • 3. COVID 19 EN 19 CHIFFRES
  • 4. 3 847 047 Le nombre de cas de Covid 19 dans le monde (Statista 7 mail) 269 594 Morts dans le monde (Statista 7 mai) 15/197 Pays n’ont fait état d’aucun cas (Turkmenistan, Corée du Nord, Lesotho et une douzaine d’îles du Pacifique) 1 256 972 Cas répertoriés aux États-Unis 2999 MDS $ Ce que le Trésor américain va emprunter dans les mois à venir pour financer la relance 63% Des français craignent contracter le Covid (YouGog). 58% Des français ne font pas confiance à l’exécutif pour le déconfinement 174 918 Cas répertoriés en France 25 990 Décès en France au 7 mai 75 670 Morts aux États-Unis 30% Des télétravailleurs ont vu leur santé psychologique entamée 8,2% Chute du PIB français évaluée sur 2020. 1 133 079 Personnes guéries dans le monde (Statista 5 avril) 33,5 M De chômeurs en plus en six semaines aux États-Unis 73% Des salariés français souhaitent poursuivre le télétravail après le confinement 60 À 80% De baisse du nombre de touristes internationaux en France en 2020 (OMT) 12,1 M De français au chômage partiel (près d’1million d’entreprises concernées) 1/10 Des couples envisage de prendre ses distances après le confinement 57% Des français ont pris du poids pendant le confinement (2,5k en moyenne) LA SEMAINE EN 19 CHIFFRES
  • 5. LE COVID 19 & VILLAGE GLOBAL
  • 6. LE MONDE FACE AU VIRUS
  • 7. QUELQUES BONNES NOUVELLES… Si le confinement s’assouplit et le déconfinement s’engage dans de nombreux pays, c’est qu’on peut espérer que la crise sanitaire soit derrière nous… le confinement aurait épargné plus de 60 000 décès en France selon une étude de l’EHESP, 11 000 décès en Europe liés à la pollution auraient également été évités. Le trou de la couche d’ozone se serait refermé en un mois seulement de réduction de notre activité de terriens. Une étude internationale fait l’éloge des femmes et de leur extraordinaire capacité d’adaptation dans cette période de confinement.
  • 8. MAIS L’INQUIÉTUDE PERSISTE La mise à l’arrêt des économies, des transports et du commerce international est aussi à l’origine de risques importants. La géographie du Covid est celle du tourisme et du commerce. On s’inquiète également en regardant la carte des supertankers qui stationnent en attendant de pouvoir se libérer de leurs cargaisons. Gigantesque gâchis alimentaire aussi : millions de tonnes de patates invendues, millions de litres de bière jetés à cause du confinement et du lait en quantité. Sans compter les millions de vols annulés et de nuitées perdues qui font craindre pour l’avenir du transport et du commerce.
  • 9. L’AMÉRIQUE S’ENDETTE, ET S’ENTÊTE… Le Trésor américain annonce un plan d’emprunt de 3000 milliards de dollars entre avril et juin pour financer la relance de la machine économique. Le pays reste divisé sur le déconfinement. Donald Trump et son secrétaire d’état tentent de recréer un l’unité en dénonçant la responsabilité de la Chine dans la crise sanitaire à laquelle ils doivent faire face.
  • 10. Accusée par les États-Unis d’être à l’origine de la crise sanitaire, la Chine doit faire face à ses responsabilités : riposter face aux attaques venant de l’extérieur, écrire l’histoire officielle et faire taire les critiques en interne, mais aussi aider ceux qui sont ses propres clients et partenaires pour favoriser la reprise du « doux commerce ». LES PARADOXES DE LA PUISSANCE CHINOISE
  • 11. DÉSUNION EUROPÉENNE… L’Europe entame le déconfinement en ordre dispersé au moment où le Royaume-Unis passe en tête des pays européens en nombre de victimes. L’Allemagne est au cœur de tous les débats : cité en exemple pendant la crise sanitaire, l’État fédéral est désormais débordé par les landers qui entendent prendre la main sur le déconfinement et par la Cour constitutionnelle qui somme la BCE de justifier son programme de rachat de dette publique. L’Europe doit faire face à une récession sans précédent avec un recul du PIB de 7,4% en 2020 et devra faire des choix stratégiques (croissance verte vs croissance à n’importe quel prix) et institutionnels (décisions à l’unanimité et indépendance de la BCE) majeurs dans les mois à venir.
  • 13. DÉCONFINEMENT ? Le déconfinement approche et plus il approche moins la date du 11 mai apparait comme une vraie libération. Les doutes, les angoisses, les incertitudes, les habitudes prises, les contraintes,… s’accumulent. Alors même si certains craquent avec le confinement, le déconfinement ne fait plus rêver : on n’est pas loin du syndrome de Stockholm.
  • 14. BATAILLE DES MASQUES Les masques sont depuis des semaines au cœur des débats. Leur apparition dans la grande distribution suscite de vives polémiques. Stocks cachés, prix des masques, ventes de 5 millions de masques chez Lidl quelques semaines seulement après leur pénurie pour les professionnels de santé poussent les politiques et les commerçants à se justifier.
  • 15. CRAINTES SUR LES LIBERTÉS Natacha Polony n’y va pas avec le dos de la cuillère pour dénoncer l’infantilisation et la « vie sans plaisir » qui s’annonce… Les polémistes polémiquent mais elle n’est pas la seule à dénoncer l’entrave aux libertés qu’annonce une société de vigilance sanitaire : état d’urgence sanitaire, application contrôlant les citoyens, télésurveillance des étudiants, drones de surveillance, fichier de malades, etc…
  • 16. RESPONSABLES OU COUPABLES ? Les français sont dans la défiance, ils jugent durement leurs dirigeants mais estiment que l’opposition ne ferait pas mieux. L’anxiété est réelle selon le Cevipof et la rancœur de certains s’expriment jusqu’à réclamer de faire des élites politiques et administratives les victimes expiatoires d’une épuration à venir… le piège s’ouvre et se referme, le vote d’une « loi d’immunité » ne ferait que renforcer la défiance.
  • 17. LA CONSOMMATION CHUTE Le PIB français est fortement impacté et les prévisions pour 2020 se précisent. Les chiffres de la consommation en mars sont très mauvais, ceux d’avril et de mai ne seront certainement pas tellement meilleurs. Beaucoup de français anticipent déjà qu’ils ne partiront pas en vacances cet été.
  • 19. LA FATALITÉ DU PIRE… Si vous voulez déprimer, lisez l’interview de Michel Houelbecq ! Le monde d’après sera le même « en un peu pire ». On connait son pessimisme mais on ne peut s’empêcher de lui accorder un certain crédit en matière d’anticipation… ceci dit il n’est pas le seul à agiter un avenir sombre. La peur du chômage est revenue, l’ampleur de la catastrophe écologique qui occupait encore nos esprits il y a quelques semaines n’a évidemment pas disparu, alors l’heure est aux choix pour échapper à la fatalité du pire.
  • 20. … OU UN MEILLEUR AVENIR Puisque c’est l’heure des choix, regardons aussi du côté des choix individuels ou des choix collectifs qui permettent d’envisager un monde d’après porteur d’un peu d’espérance. Et même si le lien n’est pas évident entre la crise sanitaire et la crise écologique, les conséquences de l’une ne doivent pas faire oublier l’urgence de l’autre. Alors changeons et profitons de ce moment de réactivation de la croissance pour modifier la trajectoire. C’est ce qui est proposé par certaines entreprises et c’est ce qui est possible pour chacun d’entre nous.
  • 21. HUIT FEMMES & LE MONDE D’APRÈS Trop peu de tribunes ou interviews d’experts ou de témoins sur le monde d’après dans nos médias sont signées par des femmes. Comme je vous l’avais promis la semaine dernière, je suis allé à leur recherche pour essayer de rééquilibrer les choses. Elles parlent de pauvreté, d’inégalités, de responsabilité, de libertés, de la vie, de l’avenir des jeunes et des perspectives qu’il faut leur donner. Elles parlent aussi de respect, de résilience, de la peur et de la souffrance dans lesquelles trouver l’énergie et l’espérance. Sans surprise, un monde d’après assez éloigné de celui de Michel Houellebecq !
  • 22. DEMAIN VU PAR UNE PRIX NOBEL Dans un ouvrage au titre prémonitoire notre plus jeune prix Nobel d’économie écrivait : « Nous avons écrit ce livre pour garder espoir ». La crise du Covid, en remettant la peur du chômage et de la pauvreté au cœur des sociétés souligne l’urgence de penser les différents aspects de l’économie. Les économistes ont appris des crises que les états et les banques centrales devaient intervenir avec le maximum de force pour éviter la spirale de la récession. Esther Duflo a souligné l’urgence de ces interventions. Mais elle va plus loin rappelant que se préoccuper de la pauvreté et des inégalités n’est pas qu’un sujet moral ou éthique. Se préoccuper de la pauvreté et des inégalités permettra d’éviter les catastrophes politiques et environnementales.
  • 23. DEMAIN VU PAR UNE PHILOSOPHE Julia de Funès attire notre attention sur les dangers de l’inflation du discours médical qui selon elle ne reflète que la croissance de l’individualisme. Quand la santé remplace la morale, la philosophe fait part de ses doutes. Elle souligne aussi dans une autre tribune comment notre société confinée risque de renoncer à la liberté au nom de la surveillance.
  • 24. DEMAIN VU PAR UNE PUBLICITAIRE Mercedes Erra parle du « jour d’avec » pour le monde d’après. Un monde qui place le « care » au premier plan, un monde qui redonne sa place aux invisibles, un monde dans lequel la fracture numérique et la résurgence de la pauvreté doivent être combattues en priorité. Et surtout une raison d’espérer dans un monde qui a su donner la priorité à la vie même si c’est au prix de la récession…
  • 25. DEMAIN VU PAR UNE POLITOLOGUE La politologue Virginie Martin se penche sur le sort des jeunes et sur ce qui les réunit. Pour elle les jeunes confinés rebasculent dans la sphère familiale qui reproduit et même accroit les inégalités. Les millenials sont souvent décrits comme émancipés par la technologie. Elle voit plutôt dans la génération 1995- 2005 une unité de destinée collective qui ne sait plus où elle va : les « 10 malheureuses des millenials ».
  • 26. VU PAR UNE PATRONNE D’ONG Fondatrice d’Uni-Cité qui est à l’origine du service civique en France, Marie Trellu-Kane rappelle l’importance de l’engagement personnel au service de la collectivité dans le monde d’après à la fois pour construire un destin individuel pour chaque jeune mais aussi pour répondre aux grands enjeux du monde d’après
  • 27. VU PAR UNE SPÉCIALISTE DU LEADERSHIP Nathalie de Gaulle analyse les résultats d’une enquête IFOP sur les attentes des salariés envers les dirigeants dans l’après crise. Selon elle, les Français perçoivent et expriment des attentes renouvelées à leur égard, qui invitent à toujours plus de créativité, d’agilité et d’engagement. Dans un monde sous tension – économique, écologique, sociale, l’enjeu pour les entreprises est de développer « l’antifragilité » et de parier sur les leviers d’une croissance soutenable.
  • 28. VU PAR UNE ETHOLOGUE/ANTROPOLOGUE Jane Goodall explique dans une tribune publiée par Le Monde cette semaine que nous avons oublié que nous faisions partie d’un écosystème global. Parce que nous dépendons du monde naturel et que le monde naturel dépend de nous, nous devons le respecter comme un bien commun précieux. Le lien entre le Covid et l’écologie n’est pas seulement scientifiquement démontré, il est éthiquement indispensable à une prise de conscience.
  • 29. DEMAIN VU PAR UNE RESCAPÉE Magda Hollander nous parle de la peur, de la souffrance et l’espérance. De la peur et de la souffrance pour nous dire qu’elles peuvent aussi réveiller notre imagination et notre énergie et nous permettre d’inventer la vie.
  • 30. EN HUMOUR & EN IMAGE
  • 32. LE JOUR D’APRÈ ET LA VIE D’APRÈS…
  • 33.