SlideShare une entreprise Scribd logo
Les mécanismes de ciblage pour
les filets sociaux en Afrique
Dakar, Sénégal
21-22 Novembre, 2011
Le contexte
Une stratégie de Protection
Sociale pour l’Afrique
◦Le système de filet sociaux
Les objectifs de l’étude
Le plan de l’atelier
2
 L’Afrique subsaharienne présente actuellement
des opportunités sans précédent de
transformation et de croissance durable
• Au cours de la dernière décennie, la croissance
économique s’est accrue en moyenne de 5 % par an
• Les résultats en matière de développement humain
(DH) se sont améliorés dans plusieurs pays (Malawi,
Ghana, Éthiopie). Ceux-ci atteindront probablement la
plupart des OMD en 2015 ou peu de temps après
• Le secteur privé africain attire de plus en plus
d’investissements
• La conjoncture est favorable à des réformes pro-
pauvres et axées sur les marchés
3
 Structures de production non diversifiées
 Faible capital humain ; les progrès en matière de
DH et de réduction de la pauvreté sont
insuffisants et ne correspondent pas au niveau
de croissance
 Faible gouvernance, États fragile
 Chocs
 Changements climatiques
 Taux de pauvreté parmi les plus élevés au monde
et varient généralement de 50% à 70%.
 Le taux de pauvreté chronique est entre 20% et
30% et la vulnérabilité aux chocs demeure très
élevée.
4
• Les 10% les plus pauvres en Tanzanie n'ont pas bénéficié de la récente
croissance économique
• Au Ghana, la zone de savane du nord a été laissée pour compte dans le
processus de croissance, avec la part des pauvres passant de 32,6% à 49,3%
5
Source: World Development Indicators, World Bank
L’objectif de la Stratégie est de renforcer les systèmes
de protection sociale afin de réduire la pauvreté et la
vulnérabilité et renforcer la résistance des pauvres en
les aidant à :
(i) Gérer les risques et répondre aux chocs
(ii) Renforcer leurs acquis productifs et augmenter leur
accès aux services de base
(iii) S’engager dans des activités productrices de revenus
Par conséquent, cette stratégie :
 Contribuera à la croissance économique inclusive et à
un développement plus équitable en Afrique
 Appuiera la Stratégie pour l’Afrique
 2 piliers : (i) compétitivité & emploi et (ii) vulnérabilité & résistance aux
chocs
 1 base d’action : gouvernance et capacité du secteur public
 Renforcera les interventions multisectorielles de la
Banque
6
La nouvelle Stratégie de Protection Sociale (PS) en Afrique, en
voie d’élaboration, vise le renforcement des systèmes de PS
Avec les filets de sécurité sociaux (FSS), il s’agit de contribuer
à la réduction de la pauvreté et à une croissance économique
inclusive et durable en Afrique : définir les objectifs, les
bénéficiaires, et la place des FSS dans les priorités et
politiques nationales de réduction de la pauvreté
Objectifs d’un système de filet de sécurité social :
 Appuyer les familles pauvres et vulnérables (lisser la
consommation)
 Répondre aux urgences (sécheresse, catastrophes, flambée des
prix)
 Promouvoir le développement humain (santé, nutrition,
éducation)
 Promouvoir la productivité des familles bénéficiaires
(constitution de moyens de production agricoles, infrastructures,
etc.)
7
 Émergence et croissance d’un espace fiscal
réservé à la protection sociale
 Meilleure connaissance factuelle des mécanismes
de PS qui fonctionnent en Afrique
 Augmentation du nombre de politiques de PS
nationales appuyées par le cadre de politique
sociale de l’UA
 La crise actuelle a permis d’attirer l’attention sur
les besoins en PS et filets de sécurité
 Un ensemble sûr de donateurs s’intéresse à la PS
en Afrique
 Une diffusions des programme filets de sécurité
sociaux – parmi lesquels les transferts monétaires
8
Les transferts monétaires sont de plus en plus populaires
parmi les décideurs africains, sur la base des succès de ces
programmes dans la réduction de la pauvreté et le
renforcement du capital humain. L’expérience a montré dans
de nombreux pays que la fourniture de liquidités aux
citoyens pauvres de façon transparente et responsable est
efficace. Entre 2000-2010 il y a eu 123 programmes de
transferts monétaires dans 34 des 47 pays africains
examinés.
L’Afrique du Sud : les transferts en espèces ont doublé la part
du revenu national que les 20% les plus pauvres reçoivent.
Kenya : le programme Orphelins et Enfants Vulnérables (OEV)
a réussi à réduire de 13% les ménages bénéficiaires vivant
avec moins de 1$ / jour. Le programme a été mis en œuvre à
l’echelle nationale pour promouvoir la paix sociale en
réponse à la crise politique de 2008.
9
Augmentation des transferts monétaires
jouant le rôle de filet de sécurité en Afrique
38 des 48 pays africains discutent et/ou ont mis en œuvre des transferts
monétaires jouant le rôle de filet de sécurité
10
 Menace permanente causée par la volatilité accrue de
l’économie en général (par exemple : nouvelle
croissance globale du prix des aliments)
 Nouveaux risques et sources de vulnérabilité, par
exemple en raison des changements climatiques
 Faiblesse administrative pour la mises en place
 Questions d’économie politique liées à la perception
des hommes politiques et techniciens, lorsque la PS et
les transferts monétaires sont perçus comme une
«assistance sociale / aumône»
 Questions d’économie politique liées au ciblage
 Budgets très restreints en dépit de la disponibilité
d’espace fiscal
◦ Maximiser l’ impact étant données les ressources accordées par
un budget défini
11
 Travail analytique et promotion de l’innovation
◦ Analyse-conseil, conseil en matière de politiques à mettre en œuvre
◦ Facilitation des échanges d’expérience et d’apprentissage Sud-Sud
◦ Formation
 Création de partenariats institutionnels forts
 Pouvoir rassembleur
 Appui aux partenariats et à l’harmonisation
 Développement institutionnel et renforcement des
capacités
 Renforcement de systèmes et des capacités institutionnels
 Assistance technique (ciblage unifié, systèmes de
paiements/rapports utilisant les technologies de l’information
et de communication, etc.)
 Prêts pour le renforcement et l’appui aux systèmes de
PS nationaux
12
Tanzanie- Évaluation / analyse-conseil du filet de sécurité
social + reconfiguration de notre appui - sur la base des
TMC pilotes et de la force des FSS - en tant que pierres
angulaires d’un «système» de filets de sécurité sociaux
Niger – Sur la base de l’analyse-conseil et d’un filet de
sécurité pilote exécuté dans le cadre du GFRP => nouvelle
intervention de 70 millions de dollars qui permettra la mise
en place d’un système de travaux publics HIMO et d’un
fonds de TMC lié à la nutrition, à la santé reproductive, etc.
Cameroun - Évaluation / analyse-conseil du filet de
sécurité. Elaboration d’un projet pilote et d’un projet IDA
Burkina, Sénégal, Mali, Malawi, Ghana, etc.
13
 Le portefeuille consacré à la PS en Afrique a considérablement augmenté au
cours de la dernière décennie
 Au cours des AF01-03 et AF05-07, les prêts se sont en moyenne élevés à 255 M$ et 290 M$ par an
 Au cours des AF08-10, les prêts se sont en moyenne élevés à 845 M$ par an, avec 8 nouvelles
opérations totalisant 1,2 milliard au cours de l’AF09 et 14 nouvelles opérations totalisant 869 M$
pendant l’AF10
 Modification dans la teneur des appuis fournis par la Banque
 Alors qu’il n’y avait aucun prêt pour les programmes de filets de sécurité ou de fourniture de services
sociaux au cours de la première moitié de la décennie, ces derniers sont devenus prédominants dans
le portefeuille des prêts accordés après l’AF05
0.0
200.0
400.0
600.0
800.0
1,000.0
1,200.0
1,400.0
453.7 60.0 252.5 192.3 380.0 215.0 278.0 457.2 1,210.0 869.3
FY01 (7) FY02 (1) FY03 (6) FY04 (5) FY05 (5) FY06 (1) FY07 (7) FY08 (6) FY09 (8) FY10
(14)
SSD
LM
SN
DDR
SF
14
 Le ciblage est l´une des problématiques les plus
importantes étant donnée l’ampleur des difficultés
rencontrées pour identifier les populations les plus
pauvres et les plus défavorisées
 Les questions méthodologiques et techniques suivantes
compliquent la problématique d’un ciblage efficace des
populations vulnérables en Afrique :
◦ Comment distinguer la pauvreté transitoire de la pauvreté
chronique dans un contexte de sécurité alimentaire précaire ?
◦ Comment collecter des informations objectives quant à la
vulnérabilité des populations lorsque la participation aux
programmes est souvent influencée par des groupes de pression ?
◦ Comment identifier une population cible quand plus de 50% de la
population est pauvre et quand la différence entre les niveaux de
pauvreté est difficile à apprécier ?
◦ Comment éviter de créer des incitations négatives ? Pour éviter,
par exemple, que les ménages ne changent leur comportement
pour s'adapter aux critères de ciblage.
15
 Identifier les mesures nécessaires à
l’amélioration de la performance des filets de
sécurité sociaux
 Les cinq activités pour chacune des études des
pays : (1) l'identification des principaux
groupes vulnérables, (2) la révision des
programmes existants et des méthodes de
ciblage, (3) le développement de mécanismes
alternatifs de ciblage, (4) la validation ex-ante
des méthodes de ciblage
16
 Introduction
◦ Objectifs de l’étude
 Concepts des ciblage, les méthodes
 Les outils : ADEPT
 Les études-pays
◦ Sénégal, Cameroun, Niger, Ghana, Mozambique
 Les leçons tirées
17

Contenu connexe

Similaire à Ciblage contexte ProtSoc en Afrique.ppt

Financement des femmes rurales en Afrique
Financement des femmes rurales en AfriqueFinancement des femmes rurales en Afrique
Financement des femmes rurales en Afrique
Mike ATANGANA
 
Atelier sur le Mécanisme de Financement Mondial en soutien à Chaque Femme Cha...
Atelier sur le Mécanisme de Financement Mondial en soutien à Chaque Femme Cha...Atelier sur le Mécanisme de Financement Mondial en soutien à Chaque Femme Cha...
Atelier sur le Mécanisme de Financement Mondial en soutien à Chaque Femme Cha...
Global Financing Facility in support of Every Woman Every Child
 
Processus de capitalisation des projets
Processus de capitalisation des projetsProcessus de capitalisation des projets
Processus de capitalisation des projets
kmdakar
 
Atelier sur le Mécanisme de Financement Mondial en soutien à Chaque Femme Cha...
Atelier sur le Mécanisme de Financement Mondial en soutien à Chaque Femme Cha...Atelier sur le Mécanisme de Financement Mondial en soutien à Chaque Femme Cha...
Atelier sur le Mécanisme de Financement Mondial en soutien à Chaque Femme Cha...
Global Financing Facility in support of Every Woman Every Child
 
Evolution des politiques de filets sociaux.ppt
Evolution des politiques de filets sociaux.pptEvolution des politiques de filets sociaux.ppt
Evolution des politiques de filets sociaux.ppt
VanessaHouing
 
Dossier de presse - Stratégie d'investissement humain du Gabon
Dossier de presse - Stratégie d'investissement humain du GabonDossier de presse - Stratégie d'investissement humain du Gabon
Dossier de presse - Stratégie d'investissement humain du Gabon
gumoad
 
Human capital project year2 progress report
Human capital project year2 progress reportHuman capital project year2 progress report
Human capital project year2 progress report
PatrickTanz
 
Les defis de la sante en Afrique
Les defis de la sante en Afrique Les defis de la sante en Afrique
Les defis de la sante en Afrique
MEDx eHealthCenter
 
Étude Stratégique sur l’Économie Sociale et Solidaire en Tunisie
Étude Stratégique sur l’Économie Sociale et Solidaire en TunisieÉtude Stratégique sur l’Économie Sociale et Solidaire en Tunisie
Étude Stratégique sur l’Économie Sociale et Solidaire en Tunisie
Jamaity
 
Briefing de Bruxelles 47: Josephine Mwangi "Financements innovants pour la tr...
Briefing de Bruxelles 47: Josephine Mwangi "Financements innovants pour la tr...Briefing de Bruxelles 47: Josephine Mwangi "Financements innovants pour la tr...
Briefing de Bruxelles 47: Josephine Mwangi "Financements innovants pour la tr...
Brussels Briefings (brusselsbriefings.net)
 
Rapport - Stratégie d'Investissement Humain du Gabon
Rapport - Stratégie d'Investissement Humain du GabonRapport - Stratégie d'Investissement Humain du Gabon
Rapport - Stratégie d'Investissement Humain du Gabon
gumoad
 
Livret Sahel SD3C-DubaiExpo-FR-fev2022
Livret Sahel SD3C-DubaiExpo-FR-fev2022Livret Sahel SD3C-DubaiExpo-FR-fev2022
Livret Sahel SD3C-DubaiExpo-FR-fev2022
Benoît THIERRY
 
Echos finances #14
Echos finances #14Echos finances #14
Echos finances #14
senmfb
 
Atelier sur le Mécanisme de Financement Mondial en soutien à Chaque Femme Cha...
Atelier sur le Mécanisme de Financement Mondial en soutien à Chaque Femme Cha...Atelier sur le Mécanisme de Financement Mondial en soutien à Chaque Femme Cha...
Atelier sur le Mécanisme de Financement Mondial en soutien à Chaque Femme Cha...
Global Financing Facility in support of Every Woman Every Child
 
Protection sociale de santé au cambodge evolution actuelle du projet SKY_P. L...
Protection sociale de santé au cambodge evolution actuelle du projet SKY_P. L...Protection sociale de santé au cambodge evolution actuelle du projet SKY_P. L...
Protection sociale de santé au cambodge evolution actuelle du projet SKY_P. L...
Gret - Professionnels du développement solidaire
 
La communauté de pratique Accès financier aux services de santé : description...
La communauté de pratique Accès financier aux services de santé : description...La communauté de pratique Accès financier aux services de santé : description...
La communauté de pratique Accès financier aux services de santé : description...
valéry ridde
 
Day1 sp1 igcfm samia presentation dc conference-msadek_fr
Day1 sp1 igcfm samia presentation dc conference-msadek_frDay1 sp1 igcfm samia presentation dc conference-msadek_fr
Day1 sp1 igcfm samia presentation dc conference-msadek_fr
icgfmconference
 
Conférence internationale ECOWAP + 10 et perspectives 2025
Conférence internationale ECOWAP + 10 et perspectives 2025Conférence internationale ECOWAP + 10 et perspectives 2025
Conférence internationale ECOWAP + 10 et perspectives 2025
ECOWAP10
 
Revue Echos Finances #18
Revue Echos Finances #18Revue Echos Finances #18
Revue Echos Finances #18
senmfb
 
Présentation durabilité du financement des formations
Présentation durabilité du financement des formationsPrésentation durabilité du financement des formations
Présentation durabilité du financement des formations
Grain's Créateur de connaissances
 

Similaire à Ciblage contexte ProtSoc en Afrique.ppt (20)

Financement des femmes rurales en Afrique
Financement des femmes rurales en AfriqueFinancement des femmes rurales en Afrique
Financement des femmes rurales en Afrique
 
Atelier sur le Mécanisme de Financement Mondial en soutien à Chaque Femme Cha...
Atelier sur le Mécanisme de Financement Mondial en soutien à Chaque Femme Cha...Atelier sur le Mécanisme de Financement Mondial en soutien à Chaque Femme Cha...
Atelier sur le Mécanisme de Financement Mondial en soutien à Chaque Femme Cha...
 
Processus de capitalisation des projets
Processus de capitalisation des projetsProcessus de capitalisation des projets
Processus de capitalisation des projets
 
Atelier sur le Mécanisme de Financement Mondial en soutien à Chaque Femme Cha...
Atelier sur le Mécanisme de Financement Mondial en soutien à Chaque Femme Cha...Atelier sur le Mécanisme de Financement Mondial en soutien à Chaque Femme Cha...
Atelier sur le Mécanisme de Financement Mondial en soutien à Chaque Femme Cha...
 
Evolution des politiques de filets sociaux.ppt
Evolution des politiques de filets sociaux.pptEvolution des politiques de filets sociaux.ppt
Evolution des politiques de filets sociaux.ppt
 
Dossier de presse - Stratégie d'investissement humain du Gabon
Dossier de presse - Stratégie d'investissement humain du GabonDossier de presse - Stratégie d'investissement humain du Gabon
Dossier de presse - Stratégie d'investissement humain du Gabon
 
Human capital project year2 progress report
Human capital project year2 progress reportHuman capital project year2 progress report
Human capital project year2 progress report
 
Les defis de la sante en Afrique
Les defis de la sante en Afrique Les defis de la sante en Afrique
Les defis de la sante en Afrique
 
Étude Stratégique sur l’Économie Sociale et Solidaire en Tunisie
Étude Stratégique sur l’Économie Sociale et Solidaire en TunisieÉtude Stratégique sur l’Économie Sociale et Solidaire en Tunisie
Étude Stratégique sur l’Économie Sociale et Solidaire en Tunisie
 
Briefing de Bruxelles 47: Josephine Mwangi "Financements innovants pour la tr...
Briefing de Bruxelles 47: Josephine Mwangi "Financements innovants pour la tr...Briefing de Bruxelles 47: Josephine Mwangi "Financements innovants pour la tr...
Briefing de Bruxelles 47: Josephine Mwangi "Financements innovants pour la tr...
 
Rapport - Stratégie d'Investissement Humain du Gabon
Rapport - Stratégie d'Investissement Humain du GabonRapport - Stratégie d'Investissement Humain du Gabon
Rapport - Stratégie d'Investissement Humain du Gabon
 
Livret Sahel SD3C-DubaiExpo-FR-fev2022
Livret Sahel SD3C-DubaiExpo-FR-fev2022Livret Sahel SD3C-DubaiExpo-FR-fev2022
Livret Sahel SD3C-DubaiExpo-FR-fev2022
 
Echos finances #14
Echos finances #14Echos finances #14
Echos finances #14
 
Atelier sur le Mécanisme de Financement Mondial en soutien à Chaque Femme Cha...
Atelier sur le Mécanisme de Financement Mondial en soutien à Chaque Femme Cha...Atelier sur le Mécanisme de Financement Mondial en soutien à Chaque Femme Cha...
Atelier sur le Mécanisme de Financement Mondial en soutien à Chaque Femme Cha...
 
Protection sociale de santé au cambodge evolution actuelle du projet SKY_P. L...
Protection sociale de santé au cambodge evolution actuelle du projet SKY_P. L...Protection sociale de santé au cambodge evolution actuelle du projet SKY_P. L...
Protection sociale de santé au cambodge evolution actuelle du projet SKY_P. L...
 
La communauté de pratique Accès financier aux services de santé : description...
La communauté de pratique Accès financier aux services de santé : description...La communauté de pratique Accès financier aux services de santé : description...
La communauté de pratique Accès financier aux services de santé : description...
 
Day1 sp1 igcfm samia presentation dc conference-msadek_fr
Day1 sp1 igcfm samia presentation dc conference-msadek_frDay1 sp1 igcfm samia presentation dc conference-msadek_fr
Day1 sp1 igcfm samia presentation dc conference-msadek_fr
 
Conférence internationale ECOWAP + 10 et perspectives 2025
Conférence internationale ECOWAP + 10 et perspectives 2025Conférence internationale ECOWAP + 10 et perspectives 2025
Conférence internationale ECOWAP + 10 et perspectives 2025
 
Revue Echos Finances #18
Revue Echos Finances #18Revue Echos Finances #18
Revue Echos Finances #18
 
Présentation durabilité du financement des formations
Présentation durabilité du financement des formationsPrésentation durabilité du financement des formations
Présentation durabilité du financement des formations
 

Plus de VanessaHouing

Renforcement AAP.ppt
Renforcement AAP.pptRenforcement AAP.ppt
Renforcement AAP.ppt
VanessaHouing
 
Le cycle des projets du FEM.ppt
Le cycle des projets du FEM.pptLe cycle des projets du FEM.ppt
Le cycle des projets du FEM.ppt
VanessaHouing
 
Monitoring de la réponse Humanitaire.ppt
Monitoring de la  réponse Humanitaire.pptMonitoring de la  réponse Humanitaire.ppt
Monitoring de la réponse Humanitaire.ppt
VanessaHouing
 
NOtation selon le Genre.ppt
NOtation selon le Genre.pptNOtation selon le Genre.ppt
NOtation selon le Genre.ppt
VanessaHouing
 
Gouvernance démocratique.ppt
Gouvernance démocratique.pptGouvernance démocratique.ppt
Gouvernance démocratique.ppt
VanessaHouing
 
Cluster_Intervention Programmatique - WFP-FAO.ppt
Cluster_Intervention Programmatique - WFP-FAO.pptCluster_Intervention Programmatique - WFP-FAO.ppt
Cluster_Intervention Programmatique - WFP-FAO.ppt
VanessaHouing
 
Cluster Sec Alim_WFP_FAO.ppt
Cluster Sec Alim_WFP_FAO.pptCluster Sec Alim_WFP_FAO.ppt
Cluster Sec Alim_WFP_FAO.ppt
VanessaHouing
 
Genre et Nutrition_Renforcer la QUalité et l'efficacité de l'AAH.ppt
Genre et Nutrition_Renforcer la QUalité et l'efficacité de l'AAH.pptGenre et Nutrition_Renforcer la QUalité et l'efficacité de l'AAH.ppt
Genre et Nutrition_Renforcer la QUalité et l'efficacité de l'AAH.ppt
VanessaHouing
 
Agriculture intelligente face aux CC.ppt
Agriculture intelligente face aux CC.pptAgriculture intelligente face aux CC.ppt
Agriculture intelligente face aux CC.ppt
VanessaHouing
 
UE_Chef de file du réseau des donateurs du SUN au Niger.ppt
UE_Chef de file du réseau des donateurs du SUN au Niger.pptUE_Chef de file du réseau des donateurs du SUN au Niger.ppt
UE_Chef de file du réseau des donateurs du SUN au Niger.ppt
VanessaHouing
 
Le Développement Inclusif.ppt
Le Développement Inclusif.pptLe Développement Inclusif.ppt
Le Développement Inclusif.ppt
VanessaHouing
 
Contexte National et Structures existantes.ppt
Contexte National et Structures existantes.pptContexte National et Structures existantes.ppt
Contexte National et Structures existantes.ppt
VanessaHouing
 
Résilience et CRS au Sahel.ppt
Résilience et CRS au Sahel.pptRésilience et CRS au Sahel.ppt
Résilience et CRS au Sahel.ppt
VanessaHouing
 
Coordination CBT.ppt
Coordination CBT.pptCoordination CBT.ppt
Coordination CBT.ppt
VanessaHouing
 
Atelier_MEO et Gestion Financière des projets.ppt
Atelier_MEO et Gestion Financière des projets.pptAtelier_MEO et Gestion Financière des projets.ppt
Atelier_MEO et Gestion Financière des projets.ppt
VanessaHouing
 
Coordination Humanitaire_ Abeché.ppt
Coordination Humanitaire_ Abeché.pptCoordination Humanitaire_ Abeché.ppt
Coordination Humanitaire_ Abeché.ppt
VanessaHouing
 
Cluster_La qualité du programme - Questions transversales.ppt
Cluster_La qualité du programme - Questions transversales.pptCluster_La qualité du programme - Questions transversales.ppt
Cluster_La qualité du programme - Questions transversales.ppt
VanessaHouing
 
Cluster_Introduction_FAO_.ppt
Cluster_Introduction_FAO_.pptCluster_Introduction_FAO_.ppt
Cluster_Introduction_FAO_.ppt
VanessaHouing
 
Atelier_Plan de passation des marchés.ppt
Atelier_Plan de passation des marchés.pptAtelier_Plan de passation des marchés.ppt
Atelier_Plan de passation des marchés.ppt
VanessaHouing
 

Plus de VanessaHouing (19)

Renforcement AAP.ppt
Renforcement AAP.pptRenforcement AAP.ppt
Renforcement AAP.ppt
 
Le cycle des projets du FEM.ppt
Le cycle des projets du FEM.pptLe cycle des projets du FEM.ppt
Le cycle des projets du FEM.ppt
 
Monitoring de la réponse Humanitaire.ppt
Monitoring de la  réponse Humanitaire.pptMonitoring de la  réponse Humanitaire.ppt
Monitoring de la réponse Humanitaire.ppt
 
NOtation selon le Genre.ppt
NOtation selon le Genre.pptNOtation selon le Genre.ppt
NOtation selon le Genre.ppt
 
Gouvernance démocratique.ppt
Gouvernance démocratique.pptGouvernance démocratique.ppt
Gouvernance démocratique.ppt
 
Cluster_Intervention Programmatique - WFP-FAO.ppt
Cluster_Intervention Programmatique - WFP-FAO.pptCluster_Intervention Programmatique - WFP-FAO.ppt
Cluster_Intervention Programmatique - WFP-FAO.ppt
 
Cluster Sec Alim_WFP_FAO.ppt
Cluster Sec Alim_WFP_FAO.pptCluster Sec Alim_WFP_FAO.ppt
Cluster Sec Alim_WFP_FAO.ppt
 
Genre et Nutrition_Renforcer la QUalité et l'efficacité de l'AAH.ppt
Genre et Nutrition_Renforcer la QUalité et l'efficacité de l'AAH.pptGenre et Nutrition_Renforcer la QUalité et l'efficacité de l'AAH.ppt
Genre et Nutrition_Renforcer la QUalité et l'efficacité de l'AAH.ppt
 
Agriculture intelligente face aux CC.ppt
Agriculture intelligente face aux CC.pptAgriculture intelligente face aux CC.ppt
Agriculture intelligente face aux CC.ppt
 
UE_Chef de file du réseau des donateurs du SUN au Niger.ppt
UE_Chef de file du réseau des donateurs du SUN au Niger.pptUE_Chef de file du réseau des donateurs du SUN au Niger.ppt
UE_Chef de file du réseau des donateurs du SUN au Niger.ppt
 
Le Développement Inclusif.ppt
Le Développement Inclusif.pptLe Développement Inclusif.ppt
Le Développement Inclusif.ppt
 
Contexte National et Structures existantes.ppt
Contexte National et Structures existantes.pptContexte National et Structures existantes.ppt
Contexte National et Structures existantes.ppt
 
Résilience et CRS au Sahel.ppt
Résilience et CRS au Sahel.pptRésilience et CRS au Sahel.ppt
Résilience et CRS au Sahel.ppt
 
Coordination CBT.ppt
Coordination CBT.pptCoordination CBT.ppt
Coordination CBT.ppt
 
Atelier_MEO et Gestion Financière des projets.ppt
Atelier_MEO et Gestion Financière des projets.pptAtelier_MEO et Gestion Financière des projets.ppt
Atelier_MEO et Gestion Financière des projets.ppt
 
Coordination Humanitaire_ Abeché.ppt
Coordination Humanitaire_ Abeché.pptCoordination Humanitaire_ Abeché.ppt
Coordination Humanitaire_ Abeché.ppt
 
Cluster_La qualité du programme - Questions transversales.ppt
Cluster_La qualité du programme - Questions transversales.pptCluster_La qualité du programme - Questions transversales.ppt
Cluster_La qualité du programme - Questions transversales.ppt
 
Cluster_Introduction_FAO_.ppt
Cluster_Introduction_FAO_.pptCluster_Introduction_FAO_.ppt
Cluster_Introduction_FAO_.ppt
 
Atelier_Plan de passation des marchés.ppt
Atelier_Plan de passation des marchés.pptAtelier_Plan de passation des marchés.ppt
Atelier_Plan de passation des marchés.ppt
 

Ciblage contexte ProtSoc en Afrique.ppt

  • 1. Les mécanismes de ciblage pour les filets sociaux en Afrique Dakar, Sénégal 21-22 Novembre, 2011
  • 2. Le contexte Une stratégie de Protection Sociale pour l’Afrique ◦Le système de filet sociaux Les objectifs de l’étude Le plan de l’atelier 2
  • 3.  L’Afrique subsaharienne présente actuellement des opportunités sans précédent de transformation et de croissance durable • Au cours de la dernière décennie, la croissance économique s’est accrue en moyenne de 5 % par an • Les résultats en matière de développement humain (DH) se sont améliorés dans plusieurs pays (Malawi, Ghana, Éthiopie). Ceux-ci atteindront probablement la plupart des OMD en 2015 ou peu de temps après • Le secteur privé africain attire de plus en plus d’investissements • La conjoncture est favorable à des réformes pro- pauvres et axées sur les marchés 3
  • 4.  Structures de production non diversifiées  Faible capital humain ; les progrès en matière de DH et de réduction de la pauvreté sont insuffisants et ne correspondent pas au niveau de croissance  Faible gouvernance, États fragile  Chocs  Changements climatiques  Taux de pauvreté parmi les plus élevés au monde et varient généralement de 50% à 70%.  Le taux de pauvreté chronique est entre 20% et 30% et la vulnérabilité aux chocs demeure très élevée. 4
  • 5. • Les 10% les plus pauvres en Tanzanie n'ont pas bénéficié de la récente croissance économique • Au Ghana, la zone de savane du nord a été laissée pour compte dans le processus de croissance, avec la part des pauvres passant de 32,6% à 49,3% 5 Source: World Development Indicators, World Bank
  • 6. L’objectif de la Stratégie est de renforcer les systèmes de protection sociale afin de réduire la pauvreté et la vulnérabilité et renforcer la résistance des pauvres en les aidant à : (i) Gérer les risques et répondre aux chocs (ii) Renforcer leurs acquis productifs et augmenter leur accès aux services de base (iii) S’engager dans des activités productrices de revenus Par conséquent, cette stratégie :  Contribuera à la croissance économique inclusive et à un développement plus équitable en Afrique  Appuiera la Stratégie pour l’Afrique  2 piliers : (i) compétitivité & emploi et (ii) vulnérabilité & résistance aux chocs  1 base d’action : gouvernance et capacité du secteur public  Renforcera les interventions multisectorielles de la Banque 6
  • 7. La nouvelle Stratégie de Protection Sociale (PS) en Afrique, en voie d’élaboration, vise le renforcement des systèmes de PS Avec les filets de sécurité sociaux (FSS), il s’agit de contribuer à la réduction de la pauvreté et à une croissance économique inclusive et durable en Afrique : définir les objectifs, les bénéficiaires, et la place des FSS dans les priorités et politiques nationales de réduction de la pauvreté Objectifs d’un système de filet de sécurité social :  Appuyer les familles pauvres et vulnérables (lisser la consommation)  Répondre aux urgences (sécheresse, catastrophes, flambée des prix)  Promouvoir le développement humain (santé, nutrition, éducation)  Promouvoir la productivité des familles bénéficiaires (constitution de moyens de production agricoles, infrastructures, etc.) 7
  • 8.  Émergence et croissance d’un espace fiscal réservé à la protection sociale  Meilleure connaissance factuelle des mécanismes de PS qui fonctionnent en Afrique  Augmentation du nombre de politiques de PS nationales appuyées par le cadre de politique sociale de l’UA  La crise actuelle a permis d’attirer l’attention sur les besoins en PS et filets de sécurité  Un ensemble sûr de donateurs s’intéresse à la PS en Afrique  Une diffusions des programme filets de sécurité sociaux – parmi lesquels les transferts monétaires 8
  • 9. Les transferts monétaires sont de plus en plus populaires parmi les décideurs africains, sur la base des succès de ces programmes dans la réduction de la pauvreté et le renforcement du capital humain. L’expérience a montré dans de nombreux pays que la fourniture de liquidités aux citoyens pauvres de façon transparente et responsable est efficace. Entre 2000-2010 il y a eu 123 programmes de transferts monétaires dans 34 des 47 pays africains examinés. L’Afrique du Sud : les transferts en espèces ont doublé la part du revenu national que les 20% les plus pauvres reçoivent. Kenya : le programme Orphelins et Enfants Vulnérables (OEV) a réussi à réduire de 13% les ménages bénéficiaires vivant avec moins de 1$ / jour. Le programme a été mis en œuvre à l’echelle nationale pour promouvoir la paix sociale en réponse à la crise politique de 2008. 9
  • 10. Augmentation des transferts monétaires jouant le rôle de filet de sécurité en Afrique 38 des 48 pays africains discutent et/ou ont mis en œuvre des transferts monétaires jouant le rôle de filet de sécurité 10
  • 11.  Menace permanente causée par la volatilité accrue de l’économie en général (par exemple : nouvelle croissance globale du prix des aliments)  Nouveaux risques et sources de vulnérabilité, par exemple en raison des changements climatiques  Faiblesse administrative pour la mises en place  Questions d’économie politique liées à la perception des hommes politiques et techniciens, lorsque la PS et les transferts monétaires sont perçus comme une «assistance sociale / aumône»  Questions d’économie politique liées au ciblage  Budgets très restreints en dépit de la disponibilité d’espace fiscal ◦ Maximiser l’ impact étant données les ressources accordées par un budget défini 11
  • 12.  Travail analytique et promotion de l’innovation ◦ Analyse-conseil, conseil en matière de politiques à mettre en œuvre ◦ Facilitation des échanges d’expérience et d’apprentissage Sud-Sud ◦ Formation  Création de partenariats institutionnels forts  Pouvoir rassembleur  Appui aux partenariats et à l’harmonisation  Développement institutionnel et renforcement des capacités  Renforcement de systèmes et des capacités institutionnels  Assistance technique (ciblage unifié, systèmes de paiements/rapports utilisant les technologies de l’information et de communication, etc.)  Prêts pour le renforcement et l’appui aux systèmes de PS nationaux 12
  • 13. Tanzanie- Évaluation / analyse-conseil du filet de sécurité social + reconfiguration de notre appui - sur la base des TMC pilotes et de la force des FSS - en tant que pierres angulaires d’un «système» de filets de sécurité sociaux Niger – Sur la base de l’analyse-conseil et d’un filet de sécurité pilote exécuté dans le cadre du GFRP => nouvelle intervention de 70 millions de dollars qui permettra la mise en place d’un système de travaux publics HIMO et d’un fonds de TMC lié à la nutrition, à la santé reproductive, etc. Cameroun - Évaluation / analyse-conseil du filet de sécurité. Elaboration d’un projet pilote et d’un projet IDA Burkina, Sénégal, Mali, Malawi, Ghana, etc. 13
  • 14.  Le portefeuille consacré à la PS en Afrique a considérablement augmenté au cours de la dernière décennie  Au cours des AF01-03 et AF05-07, les prêts se sont en moyenne élevés à 255 M$ et 290 M$ par an  Au cours des AF08-10, les prêts se sont en moyenne élevés à 845 M$ par an, avec 8 nouvelles opérations totalisant 1,2 milliard au cours de l’AF09 et 14 nouvelles opérations totalisant 869 M$ pendant l’AF10  Modification dans la teneur des appuis fournis par la Banque  Alors qu’il n’y avait aucun prêt pour les programmes de filets de sécurité ou de fourniture de services sociaux au cours de la première moitié de la décennie, ces derniers sont devenus prédominants dans le portefeuille des prêts accordés après l’AF05 0.0 200.0 400.0 600.0 800.0 1,000.0 1,200.0 1,400.0 453.7 60.0 252.5 192.3 380.0 215.0 278.0 457.2 1,210.0 869.3 FY01 (7) FY02 (1) FY03 (6) FY04 (5) FY05 (5) FY06 (1) FY07 (7) FY08 (6) FY09 (8) FY10 (14) SSD LM SN DDR SF 14
  • 15.  Le ciblage est l´une des problématiques les plus importantes étant donnée l’ampleur des difficultés rencontrées pour identifier les populations les plus pauvres et les plus défavorisées  Les questions méthodologiques et techniques suivantes compliquent la problématique d’un ciblage efficace des populations vulnérables en Afrique : ◦ Comment distinguer la pauvreté transitoire de la pauvreté chronique dans un contexte de sécurité alimentaire précaire ? ◦ Comment collecter des informations objectives quant à la vulnérabilité des populations lorsque la participation aux programmes est souvent influencée par des groupes de pression ? ◦ Comment identifier une population cible quand plus de 50% de la population est pauvre et quand la différence entre les niveaux de pauvreté est difficile à apprécier ? ◦ Comment éviter de créer des incitations négatives ? Pour éviter, par exemple, que les ménages ne changent leur comportement pour s'adapter aux critères de ciblage. 15
  • 16.  Identifier les mesures nécessaires à l’amélioration de la performance des filets de sécurité sociaux  Les cinq activités pour chacune des études des pays : (1) l'identification des principaux groupes vulnérables, (2) la révision des programmes existants et des méthodes de ciblage, (3) le développement de mécanismes alternatifs de ciblage, (4) la validation ex-ante des méthodes de ciblage 16
  • 17.  Introduction ◦ Objectifs de l’étude  Concepts des ciblage, les méthodes  Les outils : ADEPT  Les études-pays ◦ Sénégal, Cameroun, Niger, Ghana, Mozambique  Les leçons tirées 17