SlideShare une entreprise Scribd logo
 
	
  
	
  
	
  
Comment	
   conduire	
   un	
   projet	
   web	
   entre	
  
planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  	
  	
  	
  	
  	
  
Chef	
  de	
  projet	
  web	
  
Marine	
  Saramito	
  
Master	
  2	
  Marketing	
  et	
  TIC	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
Enseignant	
  référent	
  :	
  M.	
  Chardonneau	
   	
   	
   Tuteur	
  de	
  stage	
  :	
  M.	
  Desbois	
  
	
  
Mémoire	
  :	
  Marine	
  Saramito	
  –	
  M2	
  MTIC	
  2013/2014	
  
 
	
  
Comment	
  conduire	
  un	
  projet	
  web	
  entre	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  2014	
  
	
  
2	
  
Remerciements	
  
	
  
	
  
Je tiens à remercier dans un premier temps toute l’équipe pédagogique de l’université
d’Angers et les professeurs du Master 2 Marketing et Technologies de l’Information et de la
Communication pour avoir assuré la partie théorique de celle-ci.
Je remercie également Mr. Chardonneau pour son aide et ses conseils concernant la rédaction
de ce Mémoire lors des différents suivis.
Je tiens à remercier tout particulièrement et à témoigner ma reconnaissance aux personnes
suivantes pour l’expérience enrichissante et pleine d’intérêt qu’elles m’ont fait vivre durant
mon année au sein de l’entreprise ARTEO Conseil.
Mr. Desbois, directeur d’ARTEO Conseil, mon tuteur de stage pour son accueil et la
confiance qu’il m’a accordée dés mon arrivée dans l’entreprise ; pour le temps qu’il m’a
consacré tout au long de cette période, sachant répondre à mes interrogations.
Enfin, Jannique Andre, Guillaume Dutto et Joêl Bretaire pour leur accueil sympathique et
leurs conseils pour améliorer mes compétences tout au long de cette année.
	
   	
  
 
	
  
Comment	
  conduire	
  un	
  projet	
  web	
  entre	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  2014	
  
	
  
3	
  
Sommaire	
  
	
  
Remerciements	
  ................................................................................................................................	
  2	
  
Sommaire	
  ...........................................................................................................................................	
  3	
  
Introduction	
  ......................................................................................................................................	
  5	
  
Qu’est	
  ce	
  qu’un	
  projet	
  web	
  ?	
  ................................................................................................................................	
  5	
  
Chapitre 1 : Comment conduire un projet web ?	
  .......................................................................	
  8	
  
I/ Qu’est ce que la conduite d’un projet web ?	
  .....................................................................................	
  8	
  
A/ La planification	
  .....................................................................................................................................................	
  8	
  
B/ Le suivi	
  ..................................................................................................................................................................	
  11	
  
C/ Les risques	
  ............................................................................................................................................................	
  12	
  
II/ Le rôle du chef de projet	
  ....................................................................................................................	
  13	
  
A/ Ses missions	
  ........................................................................................................................................................	
  13	
  
B/ Ses qualités	
  ..........................................................................................................................................................	
  14	
  
C/ Les compétences	
  ................................................................................................................................................	
  15	
  
III/	
  les	
  types	
  de	
  projets	
  web	
  et	
  les	
  acteurs	
  .....................................................................................	
  17	
  
A/ Les types de projets web	
  .................................................................................................................................	
  17	
  
B/ Les acteurs intervenants dans les projet web	
  ............................................................................................	
  22	
  
Chapitre 2 : Les différentes étapes de la conduite d’un projet web	
  ....................................	
  26	
  
I/ La phase de définition	
  ..........................................................................................................................	
  27	
  
A/ La définition du projet	
  .....................................................................................................................................	
  27	
  
B/	
  les	
  objectifs	
  du	
  projet	
  ....................................................................................................................................	
  32	
  
II/	
  La	
  phase	
  de	
  lancement	
  ....................................................................................................................	
  33	
  
A/	
  La	
  réunion	
  de	
  lancement	
  .............................................................................................................................	
  33	
  
B/ la rédaction du cahier des charges	
  ................................................................................................................	
  34	
  
C/	
  La	
  conception	
  ....................................................................................................................................................	
  41	
  
III	
  /	
  La	
  phase	
  de	
  réalisation	
  .................................................................................................................	
  49	
  
A/	
  La	
  réalisation	
  .....................................................................................................................................................	
  49	
  
B	
  /	
  Les	
  tests	
  et	
  les	
  recettes	
  ................................................................................................................................	
  51	
  
IV/	
  La	
  mise	
  en	
  ligne,	
  le	
  suivi	
  et	
  la	
  maintenance	
  ............................................................................	
  52	
  
A/	
  La	
  mise	
  en	
  ligne	
  ................................................................................................................................................	
  52	
  
C/	
  Le	
  suivi	
  et	
  la	
  maintenance	
  ...........................................................................................................................	
  55	
  
Conclusion	
  .......................................................................................................................................	
  57	
  
Bibliographie	
  .................................................................................................................................	
  61	
  
Table	
  des	
  illustrations	
  ................................................................................................................	
  62	
  
Sommaire	
  Annexes	
  ......................................................................................................................	
  63	
  
Annexes	
  ............................................................................................................................................	
  64	
  
Annexe	
  1	
  Calendrier	
  prévisionnel	
  .....................................................................................................	
  64	
  
Annexe	
  2	
  Suivi	
  de	
  mission	
  ....................................................................................................................	
  65	
  
Annexe	
  3	
  Carte	
  mentale	
  ........................................................................................................................	
  66	
  
Annexe	
  4	
  Cahier	
  des	
  charges	
  type	
  .....................................................................................................	
  67	
  
Annexe	
  5	
  :	
  Symbolique	
  des	
  couleurs	
  par	
  pays	
  ..............................................................................	
  68	
  
 
	
  
Comment	
  conduire	
  un	
  projet	
  web	
  entre	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  2014	
  
	
  
4	
  
Annexe	
  6	
  :	
  Zoning	
  ....................................................................................................................................	
  69	
  
Annexe	
  Présentation	
  de	
  l’entreprise	
  ................................................................................................	
  70	
  
	
  
	
   	
  
 
	
  
Comment	
  conduire	
  un	
  projet	
  web	
  entre	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  2014	
  
	
  
5	
  
Introduction	
  
	
  
Qu’est	
  ce	
  qu’un	
  projet	
  web	
  ?	
  
	
  
Un projet web c’est avant tout un outil de communication stratégique pour une entreprise. Il
participe à la compétitivité de l’entreprise en répondant efficacement aux besoins de ses
clients. Un projet web a pour destination finale le réseau Internet.
Il est difficile de déterminer la véritable nature d’un projet web. En effet, les limites
techniques et fonctionnelles sont en constantes évolutions. Auparavant de simples pages
HTML, les projets web sont aujourd’hui de véritables applications interfacées avec le système
d’information de l’entreprise.
Le projet web doit répondre à des besoins fonctionnels précis, ce qui nécessite de mobiliser
les ressources nécessaires pour une bonne réalisation. Ces ressources comprennent à la fois
des moyens humains, mais aussi techniques, technologiques et matériels. Il est important
toute fois de respecter la limite budgétaire et temporelle.
Depuis une dizaine d’année, l’utilisation des nouvelles technologies a radicalement changé.
En effet dans les années 2000, le monde découvrait les médias sur Internet. En 2014, les
entreprises ont pris conscience de la valeur ajoutée que pouvait représenter leur présence sur
la Toile en terme de visibilité. Aujourd’hui, le web s’est « personnalisé », c’est un média à
part entière. De ce fait, le projet web s’installe désormais dans les lignes stratégiques des
entreprises, il fait parti de leurs enjeux. Il est important de noter que les entreprises attendent
des résultats « retour sur investissement » sur leur projet.
Aujourd’hui, être présent sur Internet, ne se résume plus à une « envie ». Il faut définir
clairement les périmètres du projet, ce qu’il doit apporter à l’entreprise, et ce que l’entreprise
attend de ce projet. Etant donnée que la mise en place du projet web aura des répercutions sur
le budget, mais aussi sur l’organisation de la structure de l’entreprise, il est indispensable
d’établir une ligne directrice et stratégique. Définir les objectifs attendus est le premier
élément qui permettra d’identifier l’ampleur du projet, le budget qu’il faudra allouer, les
ressources techniques, technologiques et humaines.
 
	
  
Comment	
  conduire	
  un	
  projet	
  web	
  entre	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  2014	
  
	
  
6	
  
Par ailleurs, il est essentiel au préalable de la mise en place du projet, d’étudier les habitudes
et les comportements des internautes. Ce qui permettra d’avoir un graphisme, des
fonctionnalités et du contenu adapté aux besoins des clients de chaque entreprise.
Avec plus de 40 millions d’internautes français, 500 millions d’internautes européens et plus
de 2 milliards d’internautes dans le monde1
, les entreprises utilisent Internet comme un média
incontournable pour asseoir leur réputation. Après plusieurs années d’utilisation du web on a
pu se rendre compte qu’il fallait « entretenir » cette réputation et cette notoriété, c’est
pourquoi il ne suffit plus d’avoir de simples pages de résultats sur un moteur de recherche. En
effet, c’est un travail de long terme, au quotidien dans la vie de l’entreprise. Par exemple, il
est possible de communiquer sur l’adresse URL de son site sur ses différents supports de
communication, à savoir, cartes de visite, plaquettes de présentation, documents
administratifs, signatures d’e-mails ou sur les publicités. C’est une véritable culture qui se met
en place au sein de l’entreprise.
Au delà de la réputation et de la notoriété, l’entreprise augmente sa crédibilité en tant que site
professionnel en optant pour un graphisme de qualité, des contenus riches, fiables et mis à
jour en permanence. Enfin le site doit se conformer aux obligations règlementaires et faire
preuve de toute la transparence nécessaire pour une relation de confiance avec l’internaute.
De simple support, le site web est devenu une passerelle pluridisciplinaire entre le système
d’information et le réseau Internet. C’est le secteur du marketing et de la communication qui
est source d’informations et de mise à jour du site web, ce n’est plus l’équipe web qui a
développée le site. Une même information saisie une seule fois peut se retrouver sur différents
supports comme les réseaux sociaux. Le site web doit communiquer avec le service en charge
du Back Office de l’entreprise.
Un site web doit s’inscrire dans la durée, différents aspects entrent en jeux. En effet, cela
commence dès la mise en route du projet et va au-delà de la mise en ligne. Les jalons qualités
doivent être posés à tous les niveaux de la conduite de projet. Que ce soit d’un point de vue
technique par l’architecture, d’un point de vue technologique, éditorial avec la qualité des
informations, la relecture ou les fautes d’orthographe, d’un point de vue règlementaire (CNIL,
	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  
	
  
1	
  Médiamétrie	
  et	
  IMR	
  World	
  
 
	
  
Comment	
  conduire	
  un	
  projet	
  web	
  entre	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  2014	
  
	
  
7	
  
loi sur la confiance numérique....), et d’un point de vue organisationnel avec la gestion des
mises à jours, la gestion des e-mails.
Il existe aujourd’hui en 2014 plus de 200 millions de site internet. Ils sont tous plus ou moins
de bonne qualité, mais ce qui compte pour une entreprise c’est de pouvoir se différencier de
ses concurrents pour attirer de nouveaux clients et fidéliser les anciens. Pour cela, le projet
web doit être dirigé par des experts de différents secteurs d’activités, à savoir le marketing et
la communication, le référencement, les commerciaux.... pour se faire connaître il existe aussi
les réseaux sociaux, il fonctionnent de paire avec le site web pour en faire la publicité.
Rappelons que dans un secteur en perpétuelles évolutions, avec toujours de nouveaux acteurs
pour ce marché, il faut s’entourer d’une équipe formée à la pointe des nouvelles technologies.
Cela implique de faire les bons choix, les bons arbitrages pour inscrire son projet web dans la
durée.
Il est important d’être piloté par un chef de projet qui possède toutes les clés pour gérer un
projet web de A à Z, il est l’acteur central du projet, il faut le lien entre toutes les parties
prenantes intervenants lors du développement du projet. Je m’interrogerai donc ici sur la
gestion d’un projet web : comment conduire un projet web entre planification, pilotage et
réalisation ?
Il s’agira tout d’abord de s’intéresser à la conduite d’un projet web en présentant les éventuels
risques, les contraintes et les acteurs d’un projet, puis je mettrais en évidence les différentes
étapes indispensables lors de la conduite d’un projet web.
Pour conclure je présenterai un cas étudié lors de mon alternance.
 
	
  
Comment	
  conduire	
  un	
  projet	
  web	
  entre	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  2014	
  
	
  
8	
  
Chapitre 1 : Comment conduire un projet web ?
« On nomme projet web un projet informatique dont les livrables ont pour destination finale
le réseau Internet. Comme un projet informatique de type applicatif, le projet web doit
répondre à un besoin fonctionnel précis, mobiliser les ressources nécessaires pour sa
réalisation, s’inscrire dans la limite de l’enveloppe budgétaire allouée et respecter un
calendrier précis. La similitude entre ces deux types de projets s’arrête ici. »2
I/ Qu’est ce que la conduite d’un projet web ?
Comment conduire un projet web ? C’est souvent la question que se pose une entreprise
lorsqu’elle souhaite développer sa présence sur le net. Une entreprise doit se poser les bonnes
questions avant même d’entamer des démarches de réalisation. En effet avant toute chose, il
faut penser :
• A l’objectif du site
• Quelles seront les cibles
• Le budget
• Les délais de mise en ligne
• Et mettre en concurrence plusieurs agences en capacité de répondre à cette demande.
La première étape est celle de la planification, peut être la plus importante, elle est la base de
tout projet web.
A/ La planification
La planification, c’est la clé de succès de la conduite d’un projet web. Elle permet à
l’entreprise de se poser les bonnes questions comme les tâches à réaliser, à coordonner les
actions à venir, à planifier un budget qui devra être respecté et suivre les actions en cours et
rendre compte de l’état d’avancement.
La planification passe par quatre phases de réflexions importantes à ne pas négliger.
	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  
	
  
2	
  Gestion	
  d’un	
  projet	
  web	
  :	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  bonnes	
  pratiques	
  _	
  Vincent	
  HIARD	
  
p.17	
  
 
	
  
Comment	
  conduire	
  un	
  projet	
  web	
  entre	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  2014	
  
	
  
9	
  
Tout d’abord le recensement des tâches à effectuer. En effet, il faut pour chacune d’entre elles
identifier les besoin à associer :
• Un objectif précis et mesurable c’est à dire le livrable attendu à chaque étape du
développement (voir chapitre 2)
• Les ressources financières, matérielles et humaines nécessaires correspondant à la
tâche
• La charge de travail effectuée en fonction du nombre de jour par hommes
travaillés (ceci permettre d’établir un budget précis de chaque tâche et donc un
budget global du projet).
• Un plan d’action (signé par les deux parties dés le début du projet) définissant le
nombre de jour/homme pour chaque tâche. Voir annexe 13
.
D’autre part, la seconde phase est celle de l’ordonnance des tâches. Toutes les tâches ne sont
pas réalisées en même temps, certaines interviennent à différents moments du projet, d’autre
n’auront lieu qu’une fois à un moment précis, il faut donc planifier les tâches. Ce qu’il faut
prendre en compte lors de la planification Voir annexe 24
:
• L’antériorité de la tâche. En effet certaines tâches ne peuvent commencer qu’après la
validation de la tâche précédemment terminée.
• La location temporelle. Il peut y avoir un temps minimum à respecter entre deux
tâches.
Il existe deux types de tâches :
• Les tâches parallèles qui peuvent être réalisées en même temps puisqu’elles
nécessitent les mêmes ressources.
• Les tâches en série qui doivent être réalisées séparément les unes après les autres.
A noter qu’à chaque fin d’action le prestataire doit fournir un livrable qui doit faire l’objet de
réunion de validation de l’étape. En plus de ces réunions de validation, des réunions de suivi
peuvent avoir lieu tous les 10 à 15 jours entre le chef de projet, le prestataire et l’entreprise.
	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  
	
  
3	
  ARTEO	
  Conseil.	
  Projet	
  web.	
  
4	
  ARTEO	
  Conseil.	
  Projet	
  web.	
  
 
	
  
Comment	
  conduire	
  un	
  projet	
  web	
  entre	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  2014	
  
	
  
10	
  
De plus, le budget fait partie des réflexions à avoir dans la phase de planification.
Le budget prévisionnel servira de référence pour suivre et contrôler les coûts en cours de
réalisation du projet. Ce budget s'élabore à partir de l'organigramme des tâches et de la
planification. Le budget de référence est contractuel. Il est de la responsabilité du chef de
projet et engage tous les acteurs concernés.
Enfin le planning qui représente le calendrier avec les dates de réalisation des tâches. On
peut l’assimiler à un plan d’action ou un calendrier prévisionnel. Il est indispensable à la
conduite de projet web. Deux méthodes sont préconisées pour réaliser ce calendrier.
ARTEO Conseil privilégie le digramme de GANTT5
.
	
  
Figure 1 ; Diagramme de Gantt 6
	
  
Cette cartographie permet de représenter graphiquement l’ensemble des tâches et le
déroulement du projet jusqu'à la mise en ligne ou même la maintenance. Chaque ligne
représente une tâche avec sa durée (début et fin). L’axe des abscisses identifie le nom de la
tâche, et l’axe des ordonnées représente les jours, semaines ou mois.
	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  
	
  
5	
  Le	
  digramme	
  de	
  Gantt	
  est	
  un	
  outil	
  qui	
  permet	
  de	
  modéliser	
  la	
  planification	
  de	
  tâches.	
  
Inventé	
  par	
  Henry	
  Gantt	
  en	
  1917	
  
6	
  Microsoft	
  Project	
  
 
	
  
Comment	
  conduire	
  un	
  projet	
  web	
  entre	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  2014	
  
	
  
11	
  
La seconde méthode pour établir un calendrier le prévisionnel c’est la méthode de PERT7
.
	
  
Figure 2 ; La méthode de PERT
Le graphe PERT permet de visualiser la dépendance des tâches et de procéder à leur
ordonnancement. Cette méthode permet d’obtenir un chemin critique qui déterminera la
durée totale du projet web.
B/ Le suivi
Fiche de suivi, ordre du jour, compte rendu, ce triptyque suffit pour gérer tous les projets. La
fiche de suivi est, en quelque sorte, la feuille de route du projet. Elle est partagée à la fois par
le client et les équipes internes. Elle rassemble la liste des tâches à accomplir, le planning et
un indicateur sur l'ambiance générale. L'ordre du jour est un bon outil pour améliorer
l'efficacité du projet. Il oblige le chef de projet à préparer la réunion et anticiper les besoins de
son client (lire les spécifications avant d'en discuter, valider en interne la piste avant de faire
un retour...). Le compte rendu de réunion est l'arme stratégique du chef de projet. En relatant
les décisions sous un angle qui l'avantage, le chef de projet peut désamorcer les futurs conflits
ou minorer l'impact de certaines décisions... Il n'y a donc rien de déshonorant à rédiger une
fiche de suivi, un ordre du jour et un compte-rendu de réunion. Au contraire, sur les gros
	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  
	
  
7	
  Program	
  ou	
  Project	
  Evaluation	
  and	
  Review	
  Technique	
  
 
	
  
Comment	
  conduire	
  un	
  projet	
  web	
  entre	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  2014	
  
	
  
12	
  
projets et lors de vraies difficultés, c'est là que l’on voit la différence entre les chefs de projet
"gentils organisateurs" et les vrais "gestionnaires avisés". Enfin, n'oublions pas que la
facturation est presque toujours liée à la signature d’une recette. Cet outil n'est donc pas
anodin.
On peut découper le suivi de projet en 4 activités principales. On trouve tout d’abord le
compte rendu d’activité, que l’on appelle en général en CRA. Il permet de rendre compte de
la division du temps sur chaque tâche préalablement établie sur le planning. Chaque parties du
projet rempli un suivi des temps à chaque fin de journée pour savoir quelles tâches prend le
plus de temps, et celles qui ne sont pas aussi longue que prévues. Ce qui permet au fur et à
mesure du projet d’optimiser le temps. Il faut donc noter le temps passer sur chaque tâche.
Ensuite on trouve l’avancement des tâches. C’est grâce au CRA que le chef de projet pourra
mettre à jour l’état d’avancement. Ce tableau peut varier toutes les semaines. Lorsque les
deux précédents tableaux sont établis, le chef de projet doit se reporter au planning pour
savoir si le projet avance dans les temps. Le planning peut donc varier en fonction des
estimations de base puisque les développeurs peuvent faire à face à des bugs ou un besoin de
formation pour un développement particulier. Ce qui peut parfois amener le suivi des tâches à
modifier quelques dates initialement prévues dans le planning. Cependant il faut que le chef
de projet soit en mesure d’expliquer ses variations de temps, en effet ces informations doivent
être transmises au client. On distingue les tâches qui ont été planifiées dans le planning dans
le début du projet pour que la partie maitrise d’œuvre transmette les livrables, de celles qui
sont ajoutées au fur et à mesure de l’avancement du projet. Ont aussi lieu des réunions de
suivi de projet pour faire part au client de l’état d’avancement du projet et enfin le reporting
hebdomadaire. Sur un projet de 3 mois ARTEO conseil se base sur une réunion de lancement,
une réunion à chaque fin d’étape pour fournir les livrables ce qui permet de valider l’état du
projet pour passer à l ‘étape suivante, et des réunions de suivi réalisées tous les 15 jours. Voir
annexe 2.
C/ Les risques
Le client doit être conscient que le chef de projet doit faire face à des aléas qu’il ne peut pas
obligatoirement maitriser. On peut par exemple considérer les retards comme des risques. Les
principales causes de retard proviennent d’un chiffrage trop optimiste en terme de moyens
 
	
  
Comment	
  conduire	
  un	
  projet	
  web	
  entre	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  2014	
  
	
  
13	
  
techniques et humains. Il n’est pas obligatoire d’alerter le comité de pilotage si ces retards
n’engendrent pas un retard sur les délais de livraisons, le chef de projet doit mettre en place
des actions qui permettront de combler ce retard. Cependant si tel est le cas il est préférable de
communiquer ce retard.
II/ Le rôle du chef de projet8
Le chef de projet est la pièce maitresse qui met en relation toutes les parties prenantes du
projet web. Il est nommé par la maitrise d’ouvrage. Il permet une bonne coordination entre la
partie technique et le client. Il doit être polyvalent.
A/ Ses missions
Le chef de projet doit être en mesure d’analyser des besoins, ceci peut passer par une phase de
prospection par différentes passerelles avant la gestion du projet tel que :
• Recenser et analyser les besoins des clients (internes ou externes).
• Accompagner les utilisateurs dans leur réflexion sur les usages du Web.
• Participer à la priorisation des projets et à la cohérence des demandes.
• Rédiger les cahiers des charges (s’il est en entreprise) en accord avec les donneurs
d’ordres (service marketing, service clients...).
• Rédiger les réponses aux appels d'offres (s’il est prestataire).
• Argumenter les préconisations.
• Définir une enveloppe budgétaire.
• Rédiger l’analyse fonctionnelle détaillée.
Ensuite intervient la partie qui est le cœur de métier du chef de projet web ; la gestion de
projet. Ici les missions du chef de projet sont celles que l’on a développées précédemment :
• Définir l’arborescence des projets.
• Etablir le planning, définir les ressources, le découpage du projet ainsi que le budget
détaillé.
• Gérer les priorités du projet.
	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  
	
  
8	
  http://annuaire-­‐metiers.cadres.apec.fr/metier/informatique/chef-­‐de-­‐projet-­‐
fonctionnel-­‐web	
  
 
	
  
Comment	
  conduire	
  un	
  projet	
  web	
  entre	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  2014	
  
	
  
14	
  
• Élaborer le concept des projets (définir l'ergonomie, réaliser les story-boards,...)
• Coordonner le travail des différentes équipes : architectes, CP techniques et
développeurs (MOE), graphistes, ergonomes, designers, spécialistes gaming, e-
commerce, paiement en ligne...
• Suivre l’avancement des éventuels prestataires externes.
• Gérer la recette fonctionnelle (tests utilisateurs).
• Coordonner le déploiement du projet (suivi de la mise en ligne et remontée des
incidents ou dysfonctionnements).
• Assurer le suivi de la correction des incidents selon leur nature.
Enfin, une fois le projet réalisé, reste les tâches de récurrences à savoir le suivi et la
maintenance qui consiste aux tâches suivantes :
• Signaler les « bugs » des fonctionnalités du site et suggérer les évolutions.
• Documenter le projet.
• Coordonner avec les équipes technique et d’exploitation les améliorations à apporter à
la plateforme du site Internet (en fonction de l’usage des internautes).
• Assurer une veille fonctionnelle et technique ainsi qu’une veille concurrentielle afin
de faire évoluer les fonctionnalités de la plateforme.
• Accompagner les utilisateurs lors des mises en service avec notamment des formations
de prise en main du Back Office.
B/ Ses qualités
Pour réussir ses missions le chef de projet doit avoir plusieurs qualités ; parmi elles
notamment :
• Etre à l’aise dans les négociations lorsqu’il s’agira de signer un contrat pour que toutes
les parties participant au projet soient gagnantes.
• Avoir une capacité de compréhension des besoins d’un client et en tenir tout au long
de la réalisation du projet
• Savoir faire face à des problèmes et savoir les résoudre en assumant ces choix. Le
chef de projet doit faire preuve de calme en particulier lors des périodes de conflits.
 
	
  
Comment	
  conduire	
  un	
  projet	
  web	
  entre	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  2014	
  
	
  
15	
  
• Savoir restituer dans les détails le suivi du projet en s’exprimant clairement sans trop
de mots techniques. Il doit communiquer régulièrement.
• Savoir gérer ses équipes afin qu’elles respectent les délais
• Etre rigoureux sur la tenue des réunions, des plannings et des planifications du suivi
de projet
C/ Les compétences
Au delà des qualités qui font partie du savoir vivre du chef de projet, il doit acquérir un
minimum de compétences, qu’elles soient organisationnelles, fonctionnelles ou techniques.
Selon les trois experts du management de projet, à savoir Gilles GAREL, Vincent GIRARD et
Christophe MIDLER, le chef de projet doit mobiliser 4 types de compétences.
« Tout d’abord une compétence organisationnelle. En effet, le chef de projet doit maitriser un
minimum d’instruments d’analyse d’un projet, de maitrise de ses délais et de ses coûts. On
peut citer parmi ces derniers, les formalismes d’analyse fonctionnelle et de décomposition des
tâches, les outils d’ordonnancements et le contrôle des coûts. Dans ces compétences
organisationnelles, le chef de projet se doit d’être à l’écoute, capable de fournir un planning
cohérent et réaliste, de prendre des décisions, et de gérer les détails (de la qualité du détail
dépend la qualité de l’ouvrage9
).
Au delà de la compétence organisationnelle, le chef de projet doit faire preuve de
compétences techniques. Un chef de projet purement gestionnaire ne saurait exister bien
longtemps s’il ne peut débattre sur le fond du problème avec acteurs métiers qu’ils coordonne.
[...] Un nouveau chef de projet, en arrivant au milieu d’un projet est de fait « incompétent »,
tout simplement parce qu’il n’ pas vécu toute la période antérieure à son arrivée et ne connaît
donc pas l’histoire quotidienne accumulée depuis la date de lancement. »10
Le projet web n’a donc pas besoin de connaître parfaitement toutes les technologies qui seront
utilisées pour le développement du projet. Cependant, étant donné que les techniciens n’ont
confiance qu’en ceux qui parlent le même langage qu’eux, il est préférable qu’il maitrise un
minimum le bon vocabulaire.
	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  
	
  
9	
  	
  Louis	
  Giordano	
  
10	
  Gilles	
  Garel,	
  Vincent	
  Girard	
  et	
  Christophe	
  Midler	
  
 
	
  
Comment	
  conduire	
  un	
  projet	
  web	
  entre	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  2014	
  
	
  
16	
  
Enfin au niveau des compétences fonctionnelles. On parle ici de compétences sociales
puisque le chef de projet doit gérer une équipe ; la difficulté première du chef de projet c’est
de réussir à rassembler des acteurs sur lesquels il n’ pas obligatoirement de pouvoir formel.
De ce fait, le carnet d’adresse ou le réseau qu’il aura constitué tout au long de sa carrière ou
ses qualités personnelles lui seront indispensables pour défendre son projet. Pour être crédible
aux yeux des autres acteurs le chef de projet devra également être un expert dans :
• La conduite de projet web
• La planification de projet
• L’estimation des tâches
• La gestion des risques.
 
	
  
Comment	
  conduire	
  un	
  projet	
  web	
  entre	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  2014	
  
	
  
17	
  
III/	
  les	
  types	
  de	
  projets	
  web	
  et	
  les	
  acteurs	
  
A/ Les types de projets web
	
  
Figure 3 ; Evolution des projets Web	
  11
	
  
	
  
Des sites de marques aux portails d’entreprises, voici l’évolution des projets Web. Les
objectifs, les acteurs et les technologies ont considérablement évolués depuis 10 ans.
Dés que l’on parle d’un projet qui a une finalité « Internet », on sait que c’est un projet web.
Cependant chaque projet est particulier. En effet malgré qu’il existe des projets à destination
du grand public ou des projets réservés aux collaborateurs d’une société, chacun va répondre
à des besoins spécifiques.
	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  
	
  
11	
  Conduite	
  de	
  projet	
  web	
  	
  Stéphane	
  BORDAGE	
  p.4	
  
 
	
  
Comment	
  conduire	
  un	
  projet	
  web	
  entre	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  2014	
  
	
  
18	
  
On parle aujourd’hui déjà de web 3.0, et pourtant le web 2.0 n’est encore que récent. Le
monde de l’Internet évolue très vite, et il est important d’être toujours le plus visible possible,
sur les technologies les plus adaptées.
On peut compter aujourd’hui six grandes familles de projets web : Internet, extranet, intranet,
mobile, marchands, web 2.0 et web 3.0.
Concernant tout d’abord les sites de type « Internet », qui sont les plus répandu aujourd’hui
dans le monde du numérique, on peut les définir comme « une collection de pages web liées
entre elles qui contiennent du texte, des images, des vidéos ou autres données numériques. Un
site Internet est hébergé sur un serveur web, il est accessible via le réseau Internet grâce à une
adresse web connue (L’URL12
). Tous les sites web accessibles au public constituent le World
Wide Web13
. »
Les projets Internet sont des pages rédigées sous forme de code à partir de balises et
d’hypertextes le plus souvent appelées HTML14
. Les pages web sont accessibles avec le
protocole de transfert hypertextes HTTP15
.
On peut distinguer 3 types de projets Internet. Tout d’abord on peut trouver des sites
statiques. On nomme site statique selon Vincent HIARD « un site dont les pages web sont
envoyées au navigateur web telles qu’elles sont stockées sur le serveur. Elles ne nécessitent
généralement pas de mises à jour. » On utilise le plus souvent ces sites statiques pour
présenter des brochures, ce sont généralement des présentations sur l’entreprise, ses produits
et services sous forme de textes, photos ou animations.
Ensuite on trouve les projets dits dynamiques. « Un site web dynamique est un site sur lequel
les contenus sont mis à jour fréquemment » Vincent HIARD. Ces sites sont plus complexes à
réaliser que les sites statiques. Contrairement aux sites statiques, les développeurs utilisent
	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  
	
  
12	
  L’Uniform	
  Resource	
  Locator	
  
13	
  World	
  Wide	
  web	
  :	
  communément	
  appelé	
  le	
  Web,	
  et	
  parfois	
  la	
  Toile,	
  est	
  un	
  système	
  
hypertexte	
  public	
  fonctionnant	
  sur	
  Internet.	
  Le	
  Web	
  permet	
  de	
  consulter,	
  avec	
  un	
  
navigateur,	
  des	
  pages	
  accessibles	
  sur	
  des	
  sites.	
  L’image	
  de	
  la	
  toile	
  d'araignée	
  vient	
  des	
  
hyperliens	
  qui	
  lient	
  les	
  pages	
  web	
  entre	
  elles.	
  Wikipédia.	
  
14	
  L’Hypertext	
  Markup	
  Language	
  
15	
  L'HyperText	
  Transfer	
  Protocol	
  
 
	
  
Comment	
  conduire	
  un	
  projet	
  web	
  entre	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  2014	
  
	
  
19	
  
d’autres sources de langage que le HTML ou le CSS16
tels que MySQL ou PHP. Les sites
dynamiques peuvent être modifiés sans l’aide du développeur. La plupart des sites
aujourd’hui sont dynamiques. Il existe deux types de sites dynamiques selon Vincent
HIARD :
Le premier type est une page web avec du code dynamique. Celui-ci permet d’interagir avec
les clients, notamment par la lecture des cookies, par le changement de texte avec le survol de
souris ou encore avec les formulaires.
Le second type est un site dont le dynamisme du contenu est affiché et bien vu.
Un site dynamique fonctionne de manière plus efficace qu’un site statique puisqu’il est
construit de manière plus structurée et plus facile à entretenir, à actualiser et faire évoluer.
Pour finir, en ce qui concerne les projets de type « Internet », on trouve les portails web qui
selon Vincent HIARD sont des sites qui « servent de point d’accès à l’information Internet.
Ils présentent à l’utilisateur une page web unique qui rassemble des agrégats ou des contenus
à partir d’un certain nombre d’autres systèmes ou serveurs ». Les portails web proposent en
général des services tels que le courrier électronique ou du divertissement.
La seconde famille de projet web est les projets extranet. « Un projet extranet est un site
Internet dont l’accès est contrôlé généralement par des mots de passe ». Le plus souvent, ces
projets sont réalisés dans le cadre du B to B17
ou en direct avec le consommateur. Ces projets
nécessitent une sécurité du réseau comme par exemple l’identité bancaire ou l’adresse. On
utilise la sécurité HTTPS conditionné par l’utilisation de certificats d’authenticité et le
chiffrement crypté des données de connexion.
La troisième famille est ce que l’on appelle les projets de type intranet. C’est un terme qui se
trouve en contraste total avec Internet. Tandis qu’Internet donne un accès public au site,
l’intranet est un réseau privé uniquement accessible au sein d’une entreprise. Parmi ces
projets on retrouve par exemple les réseaux sociaux d’entreprises qui ne seront accessibles
que par le personnel de cette même entreprise. Ces outils permettent notamment le travail en
	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  
	
  
16	
  Cascading	
  Style	
  Sheets	
  
17	
  Business	
  to	
  Business	
  
 
	
  
Comment	
  conduire	
  un	
  projet	
  web	
  entre	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  2014	
  
	
  
20	
  
groupe au sein de plusieurs DAS18
dans une même entreprise. Ceci permet de mettre en ligne
un annuaire, un compte rendu de réunion. Ce qui optimise la communication entre les services
et la gestion de projet. La croissance des intranets prouve qu’il s’agit d’un outil de gain de
productivité incontournable puisque 64% des entreprises déclarent utiliser l’outil collaboratif
en 2014 contre 61% en 201319
.
Par delà les projets web, on trouve les projets mobiles. C’est un marché que l’on sait
aujourd’hui en saturation. « Une application mobile est un programme téléchargeable de
façon gratuite ou payante et exécutable à partir du système d’exploitation du téléphone20
».
D’ordinaire, l’accès à Internet se fait par l’intermédiaire d’une ligne fixe directement
branchée sur Internet comme la wifi ou la 3G. Le principe des applications mobiles permet
d’établir des modes offline ou la connexion Internet n’est plus nécessaire pour naviguer sur
l’application. L’accès aux applications s’est développé avec l’apparition des Smarthpones et
des tablettes tactiles. La particularité des applications mobiles c’est qu’elles permettent de
créer un lien privilégié avec l’utilisateur comme les notifications push, la géolocalisation, les
promotions envoyées par géolocalisation et grâce à la récupération de données lors de la
première connexion. Il existe un système plus facile pour être présent sur la toile au niveau
mobile, le responsive design. Ce dernier rend la connexion Internet obligatoire pour accéder
au site web. Sa particularité c’est que le contenu du site web développé pour un ordinateur et
possède la capacité de s’adapter aux écrans Smartphones et tablettes. On utilise le langage
HTML5 pour que le contenu texte et images s’adapte à tous les écrans.
Les entreprises qui souhaitent aujourd’hui avoir un commercial qui travail 24h/24 et 7j/7
développent des projets de types marchands appelé plus fréquemment e-commerce.
Les projets de types Web 2.0 regroupent les applications web qui permettent aux internautes
d’interagir entre eux. Dans ses projets, c’est l’utilisateur lui même qui est créateur de son
	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  
	
  
18	
  Domaine	
  d’activité	
  stratégique	
  
19	
  Observatoire	
  Intranet	
  
20	
  http://www.definitions-­‐webmarketing.com/Definition-­‐Application-­‐mobile	
  	
  
 
	
  
Comment	
  conduire	
  un	
  projet	
  web	
  entre	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  2014	
  
	
  
21	
  
propre site comme la page d’accueil, c’est lui qui modifie ou ajoute du contenu. C’est la
principe que l’on retrouve aujourd’hui sur tous les réseaux sociaux : Facebook, Instagram,
Twitter, ou les blogs. Selon Vincent HIARD, « le principe le plus important du Web 2.0 est
le social. C’est un changement fondamental dans la façon dont les gens communiquent. Le
web social est constitué d’un certain nombre d’outils en ligne et de plateformes où les gens
partagent leur point de vue, des opinions, des idées et des expériences. Les applications Web
2.0 ont tendance à interagir beaucoup plus avec l’utilisateur final. Ce dernier n’étant pas
seulement un utilisateur d’application mais aussi un participant». Le monde des
professionnels utilise aussi de plus en plus ces outils pour développer un lien avec les
consommateurs. C’est un moyen de les fidéliser. En effet lorsque les entreprises organisent
des jeux concours sur Facebook, ou des offres promotionnelles réservées exclusivement aux
fans de la page, c’est un moyen de fidéliser sa clientèle.
Enfin je vais présenter en quelques mots le dernier type de projet qui est en train de voir le
jour et d’évoluer à grand pas. Le Web 3.0 que l’on appelle aussi le sémantique web. Ce
dernier est un mouvement collaboratif mené par Wolrd Wide Wen Consortuim (W3C) qui
favorise « une méthode commune pour échanger des données21
». Dans le prolongement du
Web 2.0, le Web 3.0 est « un web de données qui permet aux machines de comprendre la
signification de l’information sur Internet 22
». Encore aujourd’hui, les pages de recherches sur
Google® apparaissent selon les requêtes des internautes en fonction des mots clés saisis dans
ces requêtes. Cependant ces pages de recherches correspondent-elles vraiment aux demandes
des utilisateurs ? Pour Vincent HIARD, « face à l’explosion des pages web, les moteurs de
recherches d’aujourd’hui ne peuvent garantir que le contenu renvoyé est pertinent vis-à-vis
des mots clés saisis ». Selon lui « Demain, par exemple, il suffira de saisir le mot-
clé « déjeuner » pour que le moteur de recherche, tenant compte de goûts gastronomiques de
l’internaute, de sa situation géographique, de l’heure, propose une liste restreinte mais
pertinente de restaurants appropriés ». En 2014, le web sémantique n’en n’est qu’à ses débuts,
le W3C cité précédemment supervise l’élaboration des normes proposées par le Web
	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  
	
  
21	
  wikipédia	
  
22	
  Gestion	
  d’un	
  projet	
  web	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  bonnes	
  pratiques	
  P.48	
  
 
	
  
Comment	
  conduire	
  un	
  projet	
  web	
  entre	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  2014	
  
	
  
22	
  
sémantique. Selon Vincent HIARD, la totale transition vers le WEB 3.0 devrait avoir lieu en
2016.
	
  
Figure 4 ; Positionnement des différents projets Web 23
	
  
Chaque positionnement à une finalité différente selon les objectifs et les cibles des projets. On
peut avoir un but de vente en ligne, d’économie de temps et d’argent ou un but d’image et de
visibilité sur le net.
B/ Les acteurs intervenants dans les projet web
Un projet web c’est avant tout un projet humain mené par des experts. La qualité et la
conduite du projet dépendront du niveau d’expertise de l’équipe en charge du projet. C’est
	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  
	
  
23	
  Conduire	
  un	
  projet	
  web	
  Stéphane	
  BORDAGE	
  p.6	
  
 
	
  
Comment	
  conduire	
  un	
  projet	
  web	
  entre	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  2014	
  
	
  
23	
  
pour cette raison qu’il est important d’identifier touts les corps de métiers qui interviendront
dans le développement du projet, la responsabilité et le rôle tout au long du travail. Il s’agit de
faire valider cette organisation par l’ensemble des intervenants de la hiérarchie avant de
commencer le projet.
Je vais présenter ici les deux acteurs majeurs dans la conduite de projets web ainsi que les
relations qu’ils doivent avoir entre eux.
Tout d’abord, la maîtrise d’ouvrage (MOA) définit comme « l’entité qui initie les besoins, qui
définit l’objectif du projet, son budget et son calendrier. Elle attribue les ressources
nécessaires à la bonne réalisation et teste les livrables pour assurer leur conformité 24
». La
partie maîtrise d’ouvrage représente le client final pour qui l’on développe le site web. C’est
en général le secteur du marketing pour les grandes entreprises et le directeur pour les petites
entreprises qui initie le projet, de ce fait la maîtrise d’ouvrage ne dispose pas toujours des
compétences techniques pour la réalisation. C’est elle qui supervise le projet et qui dispose de
la responsabilité de l’exécution ou de l’arrêt du projet. On distingue deux parties dans la
maîtrise d’ouvrage à savoir la maîtrise d’ouvrage stratégique et la maitrise d’ouvrage
déléguée. Pour la maitrise d’ouvrage stratégique, le dirigeant est responsable de :
• Prendre les décisions importantes concernant la maîtrise d’ouvrage
• Procéder aux arbitrages du projet
• Signer le contrat
• Présider le comité de pilotage
De l’autre côté, la maîtrise d’ouvrage déléguée que l’on appelle aussi assistance à maîtrise
d’ouvrage son rôle sera de :
• Faire l’interface entre la maîtrise d’œuvre et la maîtrise d’ouvrage
• Formaliser l’expression des besoins (cahier des charges)
• Conduire le projet, réaliser les plannings
• Organiser la recette du site web
• Accompagner la maîtrise d’ouvrage dans la réalisation du site web
Ce rôle est confié au chef de projet.
	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  
	
  
24	
  Gestion	
  d’un	
  projet	
  web	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  bonnes	
  pratiques	
  p.50	
  
 
	
  
Comment	
  conduire	
  un	
  projet	
  web	
  entre	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  2014	
  
	
  
24	
  
D’autre part, la seconde équipe qui sera en charge du projet est appelée maîtrise d’œuvre
(MOE) « c’est l’acteur qui a en charge de réaliser la réalisation du site web commandité par la
MOA en respectant les conditions fonctionnelles, calendaires, qualitatives et budgétaires. Elle
est liée à la maîtrise d’ouvrage par contrat25
». il peut arriver que la maîtrise d’œuvre ne
dispose pas de toutes les ressources humaines nécessaires pour réaliser le projet, de ce fait elle
peut sous traiter. Il est fréquent que le prestataire sous-traite la partie graphisme s’il réalise lui
même la partie développement. En effet ce sont deux cœurs de métiers différents qui
demandent une expertise différente. Dans ce cas c’est la maîtrise d’œuvre qui sous traite. Il
s’agit de confier certains lots à des prestataires extérieurs, de ce fait la maîtrise d’ouvrage n’a
aucun lien avec ces prestataires, la qualité, la confidentialité et le respect des délais de ces
prestataires relèvent de la seule responsabilité de la maîtrise d’œuvre.
Comment doivent alors s’établir les liens entre la maîtrise d’ouvrage et la maîtrise d’œuvre ?
Il faut tout d’abord que les deux parties soient suffisamment distinctes pour ne pas engendrer
des confusions au niveau des rôles de chacune des parties. Il peut arriver que dans certaines
grandes entreprises le service informatique propose la solution sur laquelle elle sait travailler
et c’est dont à la maîtrise d’ouvrage d’adapter les fonctionnalités souhaitées. Cependant, c’est
la maîtrise d’ouvrage qui connaît les besoins des utilisateurs finaux et l’objectif du site. C’est
donc à la maîtrise d’œuvre de proposer des solutions qui seront adaptées aux besoins de la
maîtrise d’ouvrage. C’est pourquoi, dès le début du projet il faut déterminer le rôle exact de
chacun des intervenants dans le projet. Pour une meilleure entente, il est fortement conseillé
de nommer deux chefs de projet, un pour la partie fonctionnelle et un autre pour la partie
technique. Il est de leur ressort de bien respecter la distinction entre les deux parties, en
référence aux documents contractuels.
En général, la maîtrise d’ouvrage à du mal à formaliser ses besoins. En effet ces derniers se
précisent au fur et à mesure du projet, le chef de projet doit donc régulièrement questionner la
maîtrise d’ouvrage pour suivre et calibrer l’évolution de ses besoins et s’assurer que la
maîtrise d’œuvre ne sort pas de son rôle en imposant ses solutions.
	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  
	
  
25	
  Gestion	
  d’un	
  projet	
  web	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  bonnes	
  pratiques	
  p.50	
  
 
	
  
Comment	
  conduire	
  un	
  projet	
  web	
  entre	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  2014	
  
	
  
25	
  
Figure 5 ; L'organisation du projet 26
	
  
« Schéma idéal qui consiste à séparer les rôles entre la maîtrise d’ouvrage qui sait
exactement ce qu’elle veut et la maîtrise d’œuvre qui ne s’en tient qu’à la réalisation »
Deux comités doivent être mis en place lors de la phase de lancement pour assurer le bon
déroulement du projet. Tout d’abord le comité de pilotage qui réuni la maîtrise d’ouvrage et le
chef de projet web. Ce comité a pour objectif de se réunir tous les mois. Le chef de projet a
pour mission de rédiger un compte rendu avec l’ordre du jour et les points abordés lors de ce
regroupement et il doit le faire parvenir à tous les participants au plus tard deux jours après le
rassemblement. Le second comité est le comité de suivi qui permet un suivi régulier et
opérationnel entre les responsables de la maîtrise d’ouvrage et de la maîtrise d’œuvre. Ce
comité se réuni idéalement toutes les semaines pour aborder les points de façon courts, précis
et factuels.
On évoque, l’état d’avancement du projet, la liste des tâches, le point sur les livrables et la
liste des actions en cours.
	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  
	
  
26	
  Gestion	
  de	
  projet	
  web	
  planification	
  pilotage	
  et	
  bonnes	
  pratiques	
  p.55	
  
Maîtrise	
  
d’ouvrage	
  
Maîtrise	
  
d’oeuvre	
  
Utilisateurs	
   	
   	
   	
   	
   	
  	
  	
  	
  	
  	
  Equipe	
  technique	
  	
   	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  sous-­‐traitants	
  
 
	
  
Comment	
  conduire	
  un	
  projet	
  web	
  entre	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  2014	
  
	
  
26	
  
Chapitre 2 : Les différentes étapes de la conduite d’un projet web
	
  
Figure 6 ; Cycles de vie d'un projet Web27
Une conduite de projet suit une méthodologie bien rodée et un schéma bien précis.
	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  
	
  
27	
  	
  Jean	
  Marc	
  LOISIL	
  Université	
  online	
  
 
	
  
Comment	
  conduire	
  un	
  projet	
  web	
  entre	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  2014	
  
	
  
27	
  
I/ La phase de définition
On a vu précédemment qu’une entreprise ne peut pas se permettre d’établir une présence du
Internet sans avoir eu une réflexion au préalable. Un projet Web ne se résume pas à une envie,
mais plutôt à un besoin bien réfléchi. En effet un projet de site Web aura obligatoirement des
répercutions sur l’entreprise et son fonctionnement. On verra plus tard que pour un projet de
type marchand, c’est toute une organisation de gestion des stocks qui va devoir être repensée.
La première étape dans le développement d’un projet web, c’est la phase de définition, c’est
là que sont définit les besoins, ce que le projet peut apporter d’innovant. Dans cette phase
l’entreprise doit recueillir le budget et le planning. L’objectif est de savoir si le projet est
réalisable.
A/ La définition du projet
Quels sont les besoins et les attentes du l’entreprise ? C’est la première question que doit
poser le chef de projet aux commanditaires du projet Web. En effet, il est primordial de
connaître les attentes de l’entreprise, ce que doit lui apporter son site. Il est important de noter
que les grandes instances de l’entreprise auront des besoins différents, par exemple entre la
direction commerciale et la direction marketing et communication. Il faut récolter les idées
autour de tables rondes séparément avec chacune de ces instances. Le chef de projet ne doit
pas oublier de récolter les informations des contributeurs (ceux qui vont faire vivre le site
web) puisqu’en général ce sont eux qui détermine les fonctionnalités principales du site.
Il est possible de faire une étude une fois la cible définit dans le plan stratégique pour
connaitre les attentes des clients.
 
	
  
Comment	
  conduire	
  un	
  projet	
  web	
  entre	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  2014	
  
	
  
28	
  
Pour formaliser les attentes de chacune des instances, il est conseillé d’organiser des tables
rondes ou des brainstorming. On peut utiliser des cartes mentales (voir annexe3) ou créer un
tableau :
Acteurs Fonction Besoins Attentes
Direction générale PDG Avoir une vitrine Un site Internet qui
reflète le dynamisme de
l’entreprise
Direction
communication
Responsable
marketing
Profiter de ce site
pour recruter des
prospects
Une interaction avec
l’internaute
Direction
commerciale
Directeur
commercial
Mettre à disposition
des commerciaux les
plans techniques
Compatibilité avec les
tablettes
Contributeur de
contenu
Employé du service
communication
Libérer du temps
pour la mise à jour
Un outil de mise à jour
simple et rapide
Internaute Client identifié Consulter
l’historique des
achats
Une navigation intuitive
	
  
Figure 7 ; Phase de définition : Identification des besoins28
Ce tableau permet de récolter les attentes de chacune des parties concernées par le projet.
Une table ronde permet de faire émerger des idées et de fédérer une équipe autour d’un
projet commun.
Par delà les attentes de l’entreprise, il faut déterminer une cible prioritaire. C’est la fonction
principale du projet. Il peut s’agir de fidéliser des clients déjà conquis par la marque ou bien
	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  
	
  
28	
  Gestion	
  d’un	
  projet	
  web	
  planification	
  pilotage	
  et	
  bonnes	
  pratiques	
  _Vincent	
  HIARD_	
  
p.67	
  
 
	
  
Comment	
  conduire	
  un	
  projet	
  web	
  entre	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  2014	
  
	
  
29	
  
d’apporter des contacts entrants. Toutes les stratégies sont bonnes, il suffit simplement de les
déterminer en amont de la création du projet. Le choix de la cible aura un impact non
négligeable sur la structure du projet. Pour déterminer la cible visée, plusieurs solutions sont
possibles. Une étude de marché peut être réalisée, ou bien l’entreprise peut se baser sur des
études régulièrement réalisées par l’Insee, Médiamétrie, TNS Sofres. Une étude a été
accomplie sur l’attitude des internautes par rapport à l’e-mail en France par Directinet et
publié par le Syndicat national de la communication directe. Elle peut servir d’exemple pour
apporter des réponses aux questions de la cible visée.
	
  
Figure 8 ; Cartographie 2009 : Les internautes face à l'e-mail marketing : le jeu des "7
familles"29
L’étude EMA propose en 2009 une nouvelle cartographie de l’attitude des internautes face à
l’e-mail marketing. Ce panorama définit 7 profils d’internautes, plus ou moins réceptifs à ce
levier de communication digitale.
	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  
	
  
29	
  http://public.message-­‐
business.com/contents/2/696/43696/Files/EMA_BtoC_2013_Version_Publique_VF.pdf	
  
	
  
 
	
  
Comment	
  conduire	
  un	
  projet	
  web	
  entre	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  2014	
  
	
  
30	
  
Voici les 7 profils qui correspondent aux profils de la cartographie :
• Les balophiles (14%) : des cyber-acheteurs avertis. En majorité des hommes, ils
ont un âge moyen de 45 ans, avec une sur-représentation en Ile de France et chez les
CSP+. Leur niveau d’expertise Internet est élevé et 70% d’entre eux font au moins 1
achat en ligne par mois. Ils utilisent assidûment les différentes formes de l’e-mail
marketing que sont les newsletters, les alertes ou les ventes privées. Ils possèdent 3
adresses e-mails en moyenne.
• Les correspondants (12%) : l’e-mail pour communiquer. Ce sont des hommes à
90%, qui achètent peu en ligne et sont peu abonnés aux communications des sociétés
dont ils ne sont pas clients. Les 25-34 ans et 34-49 ans sont sur-représentés dans cette
catégorie : leur niveau d’expertise est élevé, ils utilisent beaucoup l’e-mail via leur
mobile. Ils créent des adresses spécifiques pour leur correspondance. Ils ouvrent les
communications lorsque l’expéditeur est connu et/ou le sujet jugé intéressant. En
revanche, ils déclarent en spam les messages ne les intéressant pas ou plus.
• Les sociaux (16%) : les jeunes, férus de web 2.0. 70% d’entre eux ont moins de 25
ans, ils sont également très franciliens. Ils sont une large majorité (65%) à se
connecter avec leur mobile. Ils disposent de 3 adresses e-mails en moyenne avec sur-
représentation de Hotmail, MSN et Gmail. Leur motivation d’inscription est de
participer à des forums et des blogs. Leur réactivité est influencée par l’esthétisme et
la 1ère partie du message.
• Les affairistes (18%) : la recherche des « bons plans ». Ce sont des femmes (90%)
de CSP moyennes (70%), pas réellement expertes d’Internet, mais très fortement
cyber-acheteuses. Elles utilisent l’e-mail pour les promotions, les ventes privées et les
jeux concours. Elles sont très réactives dès lors qu’il y a une promotion, un jeu ou un
avantage mis en avant.
• Les raisonnables (11%) : un budget serré. Cette population masculine, vivant en
province, est très CSP -, n’a pas réellement les moyens d’acheter souvent en ligne.
Avec une seule adresse e-mail à 70%, ils ont une expertise Internet modérée.
Néanmoins, ils seront plus réactifs aux messages d’une marque dont ils sont clients.
• Les débutants (14%) : une faible maturité sur le canal e-mail. Ces jeunes femmes
(46% de moins de 25 ans), provinciales, ont une faible appétence à l’achat en ligne et
 
	
  
Comment	
  conduire	
  un	
  projet	
  web	
  entre	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  2014	
  
	
  
31	
  
ne disposent que d’une seule adresse e-mail pour la moitié d’entre elles. Elles peuvent
être influencées par la personnalisation et/ou l’esthétisme graphique des e-mails, mais
sont peu « ambassadrices » des marques.
• Les séniors (15%) : une faible maturité sur le canal e-mail. 80% d’entre eux ont de
plus de 50 ans et débutent dans l’appréhension du média Internet : ils sont donc peu
acheteurs en ligne et utilisent l’e-mail principalement pour la correspondance. Ils se
sont abonnés par curiosité dans 43% des cas. Ils réagissent lorsque l’expéditeur est
connu ou l’offre adaptée. Ils suppriment sans lire lorsque le message ne les intéresse
pas et utilisent peu les liens de désabonnement mis à leur disposition.
Grâce à cette étude, l’entreprise pourra faire un tableau avec les cibles prioritaires visées pour
son projet web.
Enfin l’entreprise devra son évaluer son environnement. Plusieurs paramètres sont à prendre
en compte dans l’environnement. Vincent HIARD cite les éléments suivants :
• L’environnement technologique : quelle technologie l’entreprise choisira pour le
développement de son projet ?
• L’environnement concurrentiel : l’idée est de comprendre la stratégie des concurrents
sur Internet, et d’en tirer les avantages.
• L’environnement organisationnel : quel impact aura le projet sur l’organisation
actuelle des l’entreprise ? Quels postes doivent être sensibilisés au changement ?
Quelle la relation avec l’organisation de la stratégie de l’entreprise ? Quels sont les
risques encourent ?
Se sont toutes les questions que l’entreprise doit se poser avant d’entreprendre son projet web.
Il ne faut pas oublier le paramètre budgétaire qui est essentiel pour réaliser le projet. Vincent
HIARD nomme cette partie « le diagnostic de rentabilité ». Cette phase doit permettre de
définir les grandes lignes du budget. Il faut faire le rapport entre les moyens nécessaires
investis et les gains de rentabilité espérés. C’est ce que l’on appelle le retour sur
 
	
  
Comment	
  conduire	
  un	
  projet	
  web	
  entre	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  2014	
  
	
  
32	
  
investissement (ROI)30
. Ce dernier étant difficilement mesurable lorsqu’il s’agit de projet web
non marchands.
« Dans le cas d’un site marchand, le ROI est le ratio entre le coût du site Internet et le chiffre
d’affaire généré par lui. On prendra bien soin de prendre en considération l’ensemble des
coûts relatifs au site, ainsi que l’ensemble des revenus ou économies envisagés.» Vincent
HIARD.
	
  
ROI	
  =	
  CA	
  /	
  Cs	
  
CA = Chiffre d’affaire
Cs = Coût du site
	
  
B/	
  les	
  objectifs	
  du	
  projet	
  
	
  
Le second périmètre à prendre en compte dans la définition du projet, est l’objectif que va
avoir le site Internet. Il sera la ligne conductrice tout au long du projet.
Les entreprises qui souhaitent avoir une présence sur le net, ont toutes des motivations
différentes, il convient donc de faire émerger ces besoins. Selon Vincent HIARD, on peut
définir sept objectifs majeurs :
• « Informer : l’entreprise souhaite communiquer à ses clients, à ses fournisseurs, à ses
partenaires, son actualité et ses nouveautés. Ces informations peuvent s’afficher sur
les sites Internet et/ou intranet de l’entreprise, mais également être relayé sur d’autres
sites web. A travers cet objectif, l’entreprise souhaite être omniprésente sur la Toile et
devenir un référent dans son domaine d’activité.
• Fidéliser : conforter sa clientèle, asseoir ses relations partenariales passent aujourd’hui
nécessairement par Internet. Présenter un site institutionnel de qualité est un atout.
• Conquérir : l’entreprise souhaite prospecter de nouveaux clients séduits par l’offre
présentée sur le site web. Il peut s’agir d’un segment de sa clientèle traditionnelle
réceptive au média Internet que l’entreprise souhaite voir migrer.
	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  
	
  
30	
  Return	
  On	
  Investment	
  
 
	
  
Comment	
  conduire	
  un	
  projet	
  web	
  entre	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  2014	
  
	
  
33	
  
• Présenter sa gamme de produits : mettre en ligne, à disposition des prospects, des
clients et des partenaires sa gamme de produits est une source d’économie et un
avantage commercial pour l’entreprise. Le catalogue est accessible à tous.
• Vendre : les chiffres en constante croissance du commerce électronique résument bien
l’engouement pour ce mode d’achat. Les entreprises adhérentes à ce type de projet
souhaitent conquérir de nouvelles parts de marché.
• Gagner en productivité : proposer des prestations et des services dématérialisés, mettre
à disposition un SAV, partager des documents, des agendas, des planning avec ses
commerciaux sont autant d’arguments qui permettent à l’entreprise d’optimiser ses
relations avec des clients et ses équipes sur le terrain pour gagner en productivité.
• Se faire connaître : le média Internet est le moyen le plus rapide pour faire connaître
son entreprise et son activité. »
Chaque objectif doit être bien définit afin de quantifier les actions à mettre en place lors du
développement.
	
  
II/	
  La	
  phase	
  de	
  lancement	
  
	
  
A/	
  La	
  réunion	
  de	
  lancement	
  
	
  
Qu’est ce que la réunion de lancement ?
C’est là que se rassemblent les acteurs principaux participants au projet. Vincent HIARD la
définit comme étant « la réunion qui à lieu en tout début de projet et qui officialise le
lancement du projet. Cette réunion permet de rassembler tous les acteurs autour d’une même
table, d’initier la création de l’équipe et fédérer les différents intervenants autour de la réussite
du projet ». Le plus souvent elle à lieu immédiatement après la fin des études de faisabilité.
La rencontre entre les différents acteurs va leur permettre de faire connaissance, de définir et
poser les bases de leur collaboration, définir les objectifs, d’identifier les risques au niveau de
chacun des acteurs, de présenter le planning et l’organisation pour le bon déroulement du
projet. Cette réunion doit permettre d’établir un livrable qui sera ce que l’on appelle le cahier
des charges. Ce qui sera écrit dans ce dernier est validé par la direction est sert
« d’encyclopédie » à suivre tout au long du projet.
 
	
  
Comment	
  conduire	
  un	
  projet	
  web	
  entre	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  2014	
  
	
  
34	
  
Lors de cette rencontre c’est le chef de projet qui doit mener la réunion. Il est préférable qu’il
arrive dans la salle de réunion environ 2h30 avant le début pour s’assurer du bon
fonctionnement du matériel, de même qu’il doit prendre ses marques dans un environ ou il
doit se sentir à l’aise lors de sa présentation.
Voici les points qui seront repris par le chef de projet lors de cette réunion :
• Le projet, ses enjeux et ses spécificités : le chef de projet doit rapidement rappeler les
grandes lignes du projet, et ses objectifs
• L’organisation du projet : ce point permettra au chacun des acteurs de savoir quel est
le rôle de chacun dans l’avancement du projet et de présenter toutes les équipes en
charge du projet. (équipe décisionnelle, équipe graphique, équipe éditoriale et équipe
technique)
• Les risques identifiés
• Les facteurs clés de succès (le rapprochement physique de deux corps de métiers)
• Le planning : le chef de projet doit présenter les bases du planning pour les différents
acteurs puissent connaître la date prévue de mise en ligne du projet. Un planning
détaillé est fournit après cette réunion.
Suite à cette réunion, le chef de projet doit envoyé un compte rendu à chacun des participants
à la réunion permettant de fixer les points aborder. Il doit contenir :
• La date, le lieu et l’heure de la réunion
• L’objet de la réunion
• Le nom de chacun des participants
• Les points abordés
• Les tâches à effectuer avec des dates de réalisation
La prochaine étape est celle de la rédaction du cahier des charges.
B/ la rédaction du cahier des charges
(Voir	
  annexe	
  4)	
  
Le cahier des charges doit comprendre 8 points qui seront essentiels pour définir le besoin de
l’entreprise dans le développement de son projet.
 
	
  
Comment	
  conduire	
  un	
  projet	
  web	
  entre	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  2014	
  
	
  
35	
  
1	
  /	
  L’objectif	
  
Ce point permet de resituer l’entreprise dans son contexte, c’est à dire son histoire, ses
métiers, ses besoins. Il doit décrire l’existant. L’entreprise possède-t-elle déjà un système
d’information, un CRM ? Ce point doit aussi reprendre les objectifs abordés lors de la phase
de définition, à savoir la cible visée, les contraintes à respecter. Enfin l’entreprise possède-t-
elle déjà une charte graphique ou doit-elle être créée ?
2/	
  L’analyse	
  éditoriale	
  
Un joli site ne fait pas tout, ce qui est important c’est d ‘avoir du contenu de qualité. Il doit
apporter un plus pour un client connaissant déjà l’entreprise, et apporter des réponses aux
prospects qui pourraient être intéressés par les prestations de l’entreprise. L’objectif n’est pas
partir de « zéro ». Comme le site Vincent HIARD, il faut « répertorier les contenus que
l’entreprise souhaite communiquer et mettre en place dans l’entreprise une organisation
éditoriale pour standardiser, valider puis automatiser la production de ces contenus. » Vincent
HIARD faisant remarquer que le choix des contenus est « une porte d’entrée proposée par les
moteurs de recherche ».
Le contenu doit être proposé sous forme de texte. Il doit être basé sur des textes et images
existants, mais il peut arriver que l’entreprise ait besoin de se renouveler et donc de créer de
nouveaux textes. Certains d’entre eux peuvent être issus d’Internet comme des sites
partenaires.
Les contenus permettent de donner une idée de la taille du site Internet final.
Après avoir listé et référencé tous les contenus, il faut identifier les sources de production de
ceux-ci. En effet il ne faut pas oublier que le site après sa mise en ligne devra en permanence
être actualisé. Il faut donc définir l’équipe éditoriale ainsi qu’un calendrier de publications.
« Définir le mode de publication de chaque contenu permet d’apporter une première vision
sur l’organisation éditoriale à mettre en place »31
.
	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  
	
  
31	
  Gestion	
  d’un	
  projet	
  web	
  planification	
  pilotage	
  et	
  bonnes	
  pratiques	
  _Vincent	
  HIARD_	
  
p.98	
  
 
	
  
Comment	
  conduire	
  un	
  projet	
  web	
  entre	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  2014	
  
	
  
36	
  
3/	
  L’analyse	
  fonctionnelle	
  
L’analyse fonctionnelle permet de recenser tous les éléments qui feront interactions entre le
site Internet et l’internaute. A ce stade il est important de définir les fonctionnalités
principales que pourra proposer le site et les résultats attendus.
Vincent HIARD définit les fonctionnalités comme « une action interactive qui est possible
entre le site Internet et l’internaute, mais également entre le site Internet et les différents
services de l’entreprise. De plus en plus , les sites Internet interagissent avec l’entreprise, que
ce soit pour la consultation des statistiques de visites, la publication de contenus ou
l’enregistrement comptable d’une commande en ligne. »
Il est recommandé de séparer les fonctionnalités visant les internautes de celle de
l’organisation internet à l’entreprise.
La page d’accueil, c’est là que va atterrir un internaute de plus souvent. C’est pourquoi il est
primordial d’avoir une idée précise des informations à présenter sur cette page. Voilà ce que
les internautes s’attendent et veulent trouver en premier sur le site : « à qui appartient ce
site web ? », « quel est leur métier ? », « que proposent-ils ?».Il est conseillé de proposer un
outil de recherche directement sur cette page pour l’internaute puisse accéder directement à
l’information qu’il recherche. Cette page d’accueil permet souvent de mettre en avant des
animations commerciales.
4/	
  L’analyse	
  ergonomique	
  
Avant même de penser à l’analyse graphique, l’entreprise doit penser à l’aspect ergonomique
du site. En effet pour un utilisateur, un site qui s’affiche rapidement et sur tous types de
matériels apportera une image plus qualitative. A noter qu’il ne faut pas oublier les personnes
ayant un handicap. L’entreprise peut proposer un système audio permettant aux personnes
malentendantes de connaître l’entreprise et ses produits.
Trois contraintes sont à prendre en compte lors de l’analyse ergonomique :
• La compatibilité avec tout type de matériel : le site ne s’affichera pas de la même
manière si l’utilisateur se connecte à partir d’un système d’exploitation Linux,
Windows ou Mac et si il utilise un navigateur différent comme Internet Explorer,
Firefox, Chrome ou encore Safari.
 
	
  
Comment	
  conduire	
  un	
  projet	
  web	
  entre	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  2014	
  
	
  
37	
  
• L’accessibilité à tous les utilisateurs : comme je le citais précédemment, il faut tenir
compte des personnes malvoyantes, non-voyantes ou tout autre handicap. Il convient
donc d’utiliser les normes internationales comme W3C ou WCAG2.032
.
• La facilité d’utilisation : l’ouvrage de Jakob Nielsen « Designing Web Usability »
présente les principaux critères d’utilisabilité d’un site Web :
o La navigation
o Le contenu
o Les performances du système
o La sécurité
o Le support client
o Le design
Chaque élément doit être pris en compte lors de la conception du site Web. Il faut se référer
aux fonctionnalités pour savoir si elles répondent à chacun de ses critères.
5/	
  L’analyse	
  graphique	
  
L’analyse graphique est l’élément qui va attirer l’œil de l’internaute. Le graphisme ne doit pas
repousser l’internaute. Le design doit à la fois être cohérent avec l’image de l’entreprise,
utiliser les bons codes couleurs et être un relais visuel en lien avec les autres supports de
communication de l’entreprise. Pour cela, il faut répertorier tous les éléments graphiques que
possède déjà l’entreprise et savoir ce qu’elle souhaite utiliser pour le site. Parmi ces éléments
on compte le logo, la charte graphique, et les photos des produits ou des locaux de
l’entreprise. Il faut tout même tenir compte de la cible visée car selon les couleurs, elle ne sera
pas réceptive de la même façon. Voir annexe 5
	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  
	
  
32	
  http://www.w3.org/TR/WCAG20/	
  
 
	
  
Comment	
  conduire	
  un	
  projet	
  web	
  entre	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  2014	
  
	
  
38	
  
	
  
Figure 9 ; Symbolique des couleurs dans le milieu du Marketing33
Dans le Web comme dans la publicité ou le marketing, toutes les couleurs ont une
signification. Ce tableau reprend chaque couleur et y associe un adjectif décrivant un état.
Cet état des lieux permet de mettre au point un Brief graphique qui sera joint au cahier des
charges. Cette partie sera à destination de l’équipe graphique.
6/	
  L’analyse	
  technique	
  
Voici les questions cibles à se poser selon Vincent HIARD :
• L’hébergement
• Le nom de domaine
• Les connexions sécurisées
• Le stockage des données
• Les e-mails
	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  
	
  
33	
  http://webchronique.com/la-­‐symbolique-­‐des-­‐couleurs-­‐tout-­‐savoir-­‐sur-­‐lorigine-­‐des-­‐
couleurs/	
  
 
	
  
Comment	
  conduire	
  un	
  projet	
  web	
  entre	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  2014	
  
	
  
39	
  
• La technologie
• La maintenance
• Les ressources internes
• La mise à jour
• L’intégration de l’existant
Il peut arriver que l’entreprise dispose d’un CRM. Il faudra l’intégrer dans le cahier des
charges. En effet, il faut l’intégrer dans le développement.
7/	
  L’analyse	
  réglementaire	
  
Certaines règles sont à respecter lors de la création d’un site Web. En effet il doit être
conforme aux législations en vigueurs. Si ces obligations ne sont pas respectées, elles peuvent
entrainer des conséquences pénales et financières. Plusieurs règles sont à prendre en compte
dans l’analyse règlementaire. Vincent HIARD relève 6 points :
• Le nom de domaine : « adresse Internet à laquelle les internautes se rendent pour
visiter le site. »34
Le choix du nom du site peut vite s’avérer fastidieux car l’URL ne
doit pas être trop court ni trop court, il doit être facilement mémorisable par
l’internaute, il ne doit pas comporter d’accent, d’espace, de caractères spéciaux ou de
point. D’autre part, l’entreprise doit aussi choisir l’extension35
.
• La Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL). Cette dernière
veille au respect des règles de l’identité humaine de la vie privée et des libertés des
personnes dans le domaine de l’informatique. La déclaration auprès de la CNIL ne
devient obligatoire que si le site collecte des données personnelles en vue de les
exploiter.
Voici les obligations imposées par la CNIL36
:
o La sécurité des fichiers collectés
o La confidentialité des données collectées
o La durée de conservation
	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  
	
  
34	
  Gestion	
  d’un	
  projet	
  web	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  bonnes	
  pratiques	
  p.105	
  
35	
  http://www.afnic.fr	
  
36	
  http://www.cnil.fr	
  
 
	
  
Comment	
  conduire	
  un	
  projet	
  web	
  entre	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  2014	
  
	
  
40	
  
o L’information des personnes
o La finalité des traitements
• La loi pour la confiance numérique (LCEN). Loi 2004-575 du 21 juin 2004. Elle
concerne l’ensemble des professionnels d’Internet. Voici les points clés de cette
loi37
:
o La liberté individuelle de communiquer sur Internet si les contenus
respectent la dignité de la personne humaine
o La limitation des responsabilités des hébergeurs de contenus en ligne
publié par les internautes sous certaines conditions
o Les informations doivent figurer sur le site
o L’utilisation de la prospection directe par voie de courir électronique qui
est soumise au consentement des personnes dont les coordonnées ont été
recueillies
• Le code de la propriété intellectuelle.38
Créées par la loi n°92-597 du 1er
juillet
1992 relative à la propriété intellectuelle, les dispositions du code protègent des
droits des auteurs sur toutes les œuvres de l’esprit.
• Le droit à l’image. « Le droit à l'image permet à toute personne de s'opposer -
quelle que soit la nature du support utilisé - à la reproduction et à la diffusion, sans
son autorisation expresse, de son image. L'autorisation de la captation ou de la
diffusion de l'image d'une personne doit être expresse et suffisamment précise
quant aux modalités de l'utilisation de l'image »39
8/	
  L’analyse	
  marketing	
  
Tout projet web à un but. Il peut s’agir de fidéliser sa clientèle déjà existante, de toucher des
prospects ou d’obtenir des contacts entrants. L’important est à la fois d’optimiser la visibilité
de son projet grâce au référencement, mais aussi de mesurer l’audience. Le référencement est
gratuit. Le principe repose sur la pertinence du choix des contenus du site et des mots-clés.
	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  
	
  
37	
  http://www.legifrance.gouv.fr	
  
38	
  http://www.culture.gouv.fr/culture/infos-­‐pratiques/droits/protection.htm	
  
39	
  http://www.cnil.fr/documentation/fiches-­‐pratiques/fiche/article/lutilisation-­‐de-­‐
limage-­‐des-­‐personnes/	
  
 
	
  
Comment	
  conduire	
  un	
  projet	
  web	
  entre	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  2014	
  
	
  
41	
  
« Les règles de ce référencement sont tributaires de l’algorithme retenu par les moteurs de
recherche »40
. Par ailleurs, le référencement payant permet d’acheter des mots clés. Cette
solution coûteuse s’inscrit dans le cadre du lancement d’un site Web et d’une campagne
marketing.
Suite à ces différentes analyses, le cahier des charges peut être rédigé. Il est rédigé par la
maitrise d’ouvrage dans un langage technique destiné à la maitrise d’œuvre. Il peut être
réalisé en interne ou en externe à l’entreprise.
	
  
C/	
  La	
  conception	
  	
  
	
  
La partie conception commence à apporter un regard concret au projet. En effet c’est à ce
moment que la société construit sa ligne éditoriale, graphique, fonctionnelle et technique.
1/	
  la	
  conception	
  éditoriale	
  
	
  
Vincent HIARD a répertorié les différents types de contenus. Il fait remarquer qu’un même
contenu peut être décliné sous plusieurs formes.
• « Les textes des pages permettant de présenter l’entreprise.
• Les communiqués de presse ; en générale repris par d’autre sites Internet et les
journalistes qui souhaitent communiquer sur l’entreprise.
• Les publications ; documents officiels qui fournissent des informations périodiques.
• Les actualités (news) qui sont les informations sur les événements récents ou à venir
de l’entreprise.
• Les données chiffrées.
• Les animations commerciales ; généralement intégrées dans les encarts publicitaires
• Les vidéos ; elles permettent d’expliquer de façon ludique les métiers de l’entreprise.
• Les photos ou images ; elles n’augmentent pas le référencement du site, mais
apportent des éléments explicatifs de l’entreprise. »
Pour chaque contenu, l’entreprise doit faire un trie de ce qu’elle possède déjà en interne.
Il existe aujourd’hui des systèmes de gestion de contenus (SGC) qui sont « un système de
gestion de contenu ou SGC (Content Management System ou CMS) est une famille de
	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  
	
  
40	
  Gestion	
  d’un	
  projet	
  web	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  bonnes	
  pratiques	
  p.109	
  
 
	
  
Comment	
  conduire	
  un	
  projet	
  web	
  entre	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  2014	
  
	
  
42	
  
logiciels destinés à la conception et à la mise à jour dynamique de sites Web ou d'applications
multimédia. Ils partagent les fonctionnalités suivantes :
• Ils permettent à plusieurs individus de travailler sur un même document ;
• Ils fournissent une chaîne de publication (workflow) offrant par exemple la possibilité de
mettre en ligne le contenu des documents ;
• Ils permettent de séparer les opérations de gestion de la forme et du contenu ;
• Ils permettent de structurer le contenu (utilisation de FAQ, de documents, de blogs, de
forums de discussion, etc.) ;
• Ils permettent de hiérarchiser les utilisateurs et de leur attribuer des rôles et des permissions
(utilisateur anonyme, administrateur, contributeur, etc.) ;
• Certains SGC incluent la gestion de versions.
Lorsque le SGC gère du contenu dynamique, on parle de système de gestion de contenu
dynamique ou SGCD (Dynamic Content Management System ou DCMS).
Les SGC ne doivent pas être confondus avec les systèmes de gestion électronique des
documents (GED) qui permettent de réaliser la gestion de contenus dans l'entreprise. »41
	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  
	
  
41	
  http://fr.wikipedia.org/wiki/Système_de_gestion_de_contenu	
  
 
	
  
Comment	
  conduire	
  un	
  projet	
  web	
  entre	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  2014	
  
	
  
43	
  
2/	
  La	
  conception	
  fonctionnelle	
  
	
  
	
  
Figure 10 ; Descriptif de l'analyse fonctionnelle
	
  
Lorsque	
  l’analyse	
  fonctionnelle	
  est	
  établie,	
  elle	
  doit	
  donner	
  lieu	
  à	
  ce	
  genre	
  de	
  schéma.	
  Il	
  
décrit	
  les	
  fonctions	
  principales	
  du	
  site	
  et	
  l’ordre	
  dans	
  lequel	
  elle	
  seront	
  en	
  lien	
  les	
  unes	
  aux	
  
autres.	
  	
  
 
	
  
Comment	
  conduire	
  un	
  projet	
  web	
  entre	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  2014	
  
	
  
44	
  
Une fois la liste des contenus établis, l’entreprise doit décider de la structure du site. Vincent
HIARD liste 4 grands modèles de structure de contenus :
• La structure hiérarchique : « l’organisation hiérarchique des pages se décline depuis
la page d’accueil tel un organigramme. Cette organisation nécessite de bien organiser
l’information. »42
	
  
Figure 11 ; Structure hiérarchique d'un site Web43
	
  
• La structure séquentielle
	
  
Figure 12 ; Structure séquentielle d'un site Web44
L’organisation des pages est linéaire selon un ordre chronologique, un peu comme dans un
livre. On retrouve cette organisation sur les sites de formation ou les tutoriels en ligne.
	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  
	
  
42	
  Gestion	
  d’un	
  projet	
  web	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  bonnes	
  pratiques	
  p.129	
  
43	
  http://kinet.fr/Structure.html	
  
44	
  http://kinet.fr/Structure.html	
  
 
	
  
Comment	
  conduire	
  un	
  projet	
  web	
  entre	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  2014	
  
	
  
45	
  
• La structure en réseau
	
  
Figure 13 ; Structure en réseau d'un site Web45
L’organisation de l’information s’effectue selon le principe de liens hypertextes. Cette
organisation exploite la pleine puissance des liens vers des informations à l’intérieur du site.
Cette organisation est plutôt destinée à un public expert.
• La structure grille : « cette organisation du contenu est générée par le biais de bases de
données. Le contenu est présenté sous forme de tableau selon les paramètres
renseignés par l’internaute. »46
Le plan du site fait aussi partie de la conception fonctionnelle. Voici à quoi doit ressemble un
plan de site.
	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  
	
  
45	
  http://kinet.fr/Structure.html	
  
46	
  Gestion	
  d’un	
  projet	
  web	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  bonnes	
  pratiques	
  p.130	
  
 
	
  
Comment	
  conduire	
  un	
  projet	
  web	
  entre	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  2014	
  
	
  
46	
  
	
  
Figure 14 ; Plan d'un site Web
« Lorsque la structure effectuée, il faut représenter schématiquement le squelette du site web.
Le plan du site ainsi représenté doit être validé par la maitrise d’ouvrage avant d’être diffusé
et servir de document de référence.
A partir du plan du site validé, il est possible de réaliser un zoning du site web. Voir annexe 6.
 
	
  
Comment	
  conduire	
  un	
  projet	
  web	
  entre	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  2014	
  
	
  
47	
  
	
  
Figure 15 ; Zoning d'un site Web47
	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  
	
  
47	
  http://urlz.fr/AGx	
  
 
	
  
Comment	
  conduire	
  un	
  projet	
  web	
  entre	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  réalisation	
  ?	
  2014	
  
	
  
48	
  
« Cette conceptualisation consiste à représenter sous forme de schéma, la mise en page des
différents éléments qui constitueront la structure commune du site. »48
3/	
  La	
  conception	
  graphique	
  
	
  
La charte graphique regroupe « le logo, les couleurs les polices de caractères et leur taille, les
différents styles, les images, les tailles d’écran, et les dimensions des pages. »49
	
  
Figure 16 ; Exemple de charte graphique
La société ARTEO Conseil a réalisé un site Internet et a travaillé sur la charte graphique à
partir du logo de la société.
4/ La Conception technique
La phase d’élaboration de la partie technique comprend 2 architectures à mettre en place :
• L’architecture matérielle : elle va permettre de définir le dimensionnement de
l’hébergement.
	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  	
  
	
  
48	
  Gestion	
  d’un	
  projet	
  web	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  bonnes	
  pratiques	
  p.133	
  
49	
  Gestion	
  d’un	
  projet	
  web	
  planification,	
  pilotage	
  et	
  bonnes	
  pratiques	
  p.141	
  
Votre métier
Comment conduire un projet web entre planification ?
Comment conduire un projet web entre planification ?
Comment conduire un projet web entre planification ?
Comment conduire un projet web entre planification ?
Comment conduire un projet web entre planification ?
Comment conduire un projet web entre planification ?
Comment conduire un projet web entre planification ?
Comment conduire un projet web entre planification ?
Comment conduire un projet web entre planification ?
Comment conduire un projet web entre planification ?
Comment conduire un projet web entre planification ?
Comment conduire un projet web entre planification ?
Comment conduire un projet web entre planification ?
Comment conduire un projet web entre planification ?
Comment conduire un projet web entre planification ?
Comment conduire un projet web entre planification ?
Comment conduire un projet web entre planification ?
Comment conduire un projet web entre planification ?
Comment conduire un projet web entre planification ?
Comment conduire un projet web entre planification ?
Comment conduire un projet web entre planification ?
Comment conduire un projet web entre planification ?
Comment conduire un projet web entre planification ?
Comment conduire un projet web entre planification ?
Comment conduire un projet web entre planification ?
Comment conduire un projet web entre planification ?
Comment conduire un projet web entre planification ?
Comment conduire un projet web entre planification ?

Contenu connexe

Tendances

rapport PFE ingénieur génie logiciel INSAT
rapport PFE ingénieur génie logiciel INSATrapport PFE ingénieur génie logiciel INSAT
rapport PFE ingénieur génie logiciel INSAT
Siwar GUEMRI
 
Projet de fin étude ( LFIG : Conception et Développement d'une application W...
Projet de fin étude  ( LFIG : Conception et Développement d'une application W...Projet de fin étude  ( LFIG : Conception et Développement d'une application W...
Projet de fin étude ( LFIG : Conception et Développement d'une application W...
Ramzi Noumairi
 
Rapport PFE ingénieur réseaux marwen SAADAOUI ( Juin 2018 )
Rapport PFE ingénieur réseaux marwen SAADAOUI ( Juin 2018 )Rapport PFE ingénieur réseaux marwen SAADAOUI ( Juin 2018 )
Rapport PFE ingénieur réseaux marwen SAADAOUI ( Juin 2018 )
Saadaoui Marwen
 
Rapport de projet de fin d'année
Rapport de projet de fin d'année Rapport de projet de fin d'année
Rapport de projet de fin d'année
kaies Labiedh
 
Conception et développement d’un système d’alerte et notification d’une tou...
Conception et développement  d’un système d’alerte et notification  d’une tou...Conception et développement  d’un système d’alerte et notification  d’une tou...
Conception et développement d’un système d’alerte et notification d’une tou...
Bilel Khaled ☁
 
Rapport pfe 2017 Système de gestion des rendez-vous médicaux
Rapport pfe 2017 Système de gestion des rendez-vous médicaux Rapport pfe 2017 Système de gestion des rendez-vous médicaux
Rapport pfe 2017 Système de gestion des rendez-vous médicaux
fehmi arbi
 
Rapport de stage de Licence 3 à la societé Tradex
Rapport de stage de Licence 3 à la societé TradexRapport de stage de Licence 3 à la societé Tradex
Rapport de stage de Licence 3 à la societé Tradex
Jeff Hermann Ela Aba
 
GETSION DES RESSOURCES HUMAINES ET PAIE MAROCAINE SOUS OPENERP V7.0
GETSION DES RESSOURCES HUMAINES ET PAIE MAROCAINE SOUS OPENERP V7.0GETSION DES RESSOURCES HUMAINES ET PAIE MAROCAINE SOUS OPENERP V7.0
GETSION DES RESSOURCES HUMAINES ET PAIE MAROCAINE SOUS OPENERP V7.0
Abissa Khadija
 
Rapport de Stage PFE - Développement d'un Projet ALTEN MAROC Concernant le Sy...
Rapport de Stage PFE - Développement d'un Projet ALTEN MAROC Concernant le Sy...Rapport de Stage PFE - Développement d'un Projet ALTEN MAROC Concernant le Sy...
Rapport de Stage PFE - Développement d'un Projet ALTEN MAROC Concernant le Sy...
tayebbousfiha1
 
Concéption et réalisation d'un processus décisionnel, tableau de bord social.
Concéption et réalisation d'un processus décisionnel, tableau de bord social.Concéption et réalisation d'un processus décisionnel, tableau de bord social.
Concéption et réalisation d'un processus décisionnel, tableau de bord social.
Rim ENNOUR
 
Rapport de stage d'initiation 2015 Mahmoudi Mohamed Amine
Rapport de stage d'initiation 2015 Mahmoudi Mohamed AmineRapport de stage d'initiation 2015 Mahmoudi Mohamed Amine
Rapport de stage d'initiation 2015 Mahmoudi Mohamed Amine
Mohamed Amine Mahmoudi
 
TFE améliorer son trafic avec google analytics étude de cas hainaut développment
TFE améliorer son trafic avec google analytics étude de cas hainaut développmentTFE améliorer son trafic avec google analytics étude de cas hainaut développment
TFE améliorer son trafic avec google analytics étude de cas hainaut développment
CherrySakura23
 
Rapport de stage
Rapport de stage Rapport de stage
Rapport de stage
kaies Labiedh
 
Rapport de stage
Rapport de stageRapport de stage
Rapport de stage
Aicha OUALLA
 
Rapport projet fin d'études SALAH EDDINE GHANDRI
Rapport projet fin d'études SALAH EDDINE GHANDRI Rapport projet fin d'études SALAH EDDINE GHANDRI
Rapport projet fin d'études SALAH EDDINE GHANDRI
Salah Eddine Ghandri
 
Memoire version finale kenfack
Memoire version finale kenfackMemoire version finale kenfack
Memoire version finale kenfack
valmy roi
 
Rapport stage
Rapport stageRapport stage
Rapport stage
TECOS
 
Développement d'une application de gestion d'abonnement payant aux articles p...
Développement d'une application de gestion d'abonnement payant aux articles p...Développement d'une application de gestion d'abonnement payant aux articles p...
Développement d'une application de gestion d'abonnement payant aux articles p...
Rodikumbi
 
Conception et réalisation d’un Système d’information des étudiants du départe...
Conception et réalisation d’un Système d’information des étudiants du départe...Conception et réalisation d’un Système d’information des étudiants du départe...
Conception et réalisation d’un Système d’information des étudiants du départe...
Ilyas CHAOUA
 
Pourquoi et comment le Qatar a investi dans le Paris Saint-Germain : création...
Pourquoi et comment le Qatar a investi dans le Paris Saint-Germain : création...Pourquoi et comment le Qatar a investi dans le Paris Saint-Germain : création...
Pourquoi et comment le Qatar a investi dans le Paris Saint-Germain : création...
Maxime Franck
 

Tendances (20)

rapport PFE ingénieur génie logiciel INSAT
rapport PFE ingénieur génie logiciel INSATrapport PFE ingénieur génie logiciel INSAT
rapport PFE ingénieur génie logiciel INSAT
 
Projet de fin étude ( LFIG : Conception et Développement d'une application W...
Projet de fin étude  ( LFIG : Conception et Développement d'une application W...Projet de fin étude  ( LFIG : Conception et Développement d'une application W...
Projet de fin étude ( LFIG : Conception et Développement d'une application W...
 
Rapport PFE ingénieur réseaux marwen SAADAOUI ( Juin 2018 )
Rapport PFE ingénieur réseaux marwen SAADAOUI ( Juin 2018 )Rapport PFE ingénieur réseaux marwen SAADAOUI ( Juin 2018 )
Rapport PFE ingénieur réseaux marwen SAADAOUI ( Juin 2018 )
 
Rapport de projet de fin d'année
Rapport de projet de fin d'année Rapport de projet de fin d'année
Rapport de projet de fin d'année
 
Conception et développement d’un système d’alerte et notification d’une tou...
Conception et développement  d’un système d’alerte et notification  d’une tou...Conception et développement  d’un système d’alerte et notification  d’une tou...
Conception et développement d’un système d’alerte et notification d’une tou...
 
Rapport pfe 2017 Système de gestion des rendez-vous médicaux
Rapport pfe 2017 Système de gestion des rendez-vous médicaux Rapport pfe 2017 Système de gestion des rendez-vous médicaux
Rapport pfe 2017 Système de gestion des rendez-vous médicaux
 
Rapport de stage de Licence 3 à la societé Tradex
Rapport de stage de Licence 3 à la societé TradexRapport de stage de Licence 3 à la societé Tradex
Rapport de stage de Licence 3 à la societé Tradex
 
GETSION DES RESSOURCES HUMAINES ET PAIE MAROCAINE SOUS OPENERP V7.0
GETSION DES RESSOURCES HUMAINES ET PAIE MAROCAINE SOUS OPENERP V7.0GETSION DES RESSOURCES HUMAINES ET PAIE MAROCAINE SOUS OPENERP V7.0
GETSION DES RESSOURCES HUMAINES ET PAIE MAROCAINE SOUS OPENERP V7.0
 
Rapport de Stage PFE - Développement d'un Projet ALTEN MAROC Concernant le Sy...
Rapport de Stage PFE - Développement d'un Projet ALTEN MAROC Concernant le Sy...Rapport de Stage PFE - Développement d'un Projet ALTEN MAROC Concernant le Sy...
Rapport de Stage PFE - Développement d'un Projet ALTEN MAROC Concernant le Sy...
 
Concéption et réalisation d'un processus décisionnel, tableau de bord social.
Concéption et réalisation d'un processus décisionnel, tableau de bord social.Concéption et réalisation d'un processus décisionnel, tableau de bord social.
Concéption et réalisation d'un processus décisionnel, tableau de bord social.
 
Rapport de stage d'initiation 2015 Mahmoudi Mohamed Amine
Rapport de stage d'initiation 2015 Mahmoudi Mohamed AmineRapport de stage d'initiation 2015 Mahmoudi Mohamed Amine
Rapport de stage d'initiation 2015 Mahmoudi Mohamed Amine
 
TFE améliorer son trafic avec google analytics étude de cas hainaut développment
TFE améliorer son trafic avec google analytics étude de cas hainaut développmentTFE améliorer son trafic avec google analytics étude de cas hainaut développment
TFE améliorer son trafic avec google analytics étude de cas hainaut développment
 
Rapport de stage
Rapport de stage Rapport de stage
Rapport de stage
 
Rapport de stage
Rapport de stageRapport de stage
Rapport de stage
 
Rapport projet fin d'études SALAH EDDINE GHANDRI
Rapport projet fin d'études SALAH EDDINE GHANDRI Rapport projet fin d'études SALAH EDDINE GHANDRI
Rapport projet fin d'études SALAH EDDINE GHANDRI
 
Memoire version finale kenfack
Memoire version finale kenfackMemoire version finale kenfack
Memoire version finale kenfack
 
Rapport stage
Rapport stageRapport stage
Rapport stage
 
Développement d'une application de gestion d'abonnement payant aux articles p...
Développement d'une application de gestion d'abonnement payant aux articles p...Développement d'une application de gestion d'abonnement payant aux articles p...
Développement d'une application de gestion d'abonnement payant aux articles p...
 
Conception et réalisation d’un Système d’information des étudiants du départe...
Conception et réalisation d’un Système d’information des étudiants du départe...Conception et réalisation d’un Système d’information des étudiants du départe...
Conception et réalisation d’un Système d’information des étudiants du départe...
 
Pourquoi et comment le Qatar a investi dans le Paris Saint-Germain : création...
Pourquoi et comment le Qatar a investi dans le Paris Saint-Germain : création...Pourquoi et comment le Qatar a investi dans le Paris Saint-Germain : création...
Pourquoi et comment le Qatar a investi dans le Paris Saint-Germain : création...
 

Similaire à Comment conduire un projet web entre planification ?

Rapport de stage PFE ( DUT) chez Synthèse Conseil - Jaiti Mohammed
Rapport de stage PFE ( DUT) chez Synthèse Conseil  - Jaiti MohammedRapport de stage PFE ( DUT) chez Synthèse Conseil  - Jaiti Mohammed
Rapport de stage PFE ( DUT) chez Synthèse Conseil - Jaiti Mohammed
Mohammed JAITI
 
Optimisation d'une stratégie web éditoriale
Optimisation d'une stratégie web éditorialeOptimisation d'une stratégie web éditoriale
Optimisation d'une stratégie web éditoriale
Damien Mady
 
Rapport de projet de fin d’étude
Rapport  de projet de fin d’étudeRapport  de projet de fin d’étude
Rapport de projet de fin d’étude
OumaimaOuedherfi
 
La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !
La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !
La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !
Massimo Russo
 
La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !
La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !
La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !
Massimo Russo
 
Les leviers et les freins de l'e-commerce sur les comportements d'achat des p...
Les leviers et les freins de l'e-commerce sur les comportements d'achat des p...Les leviers et les freins de l'e-commerce sur les comportements d'achat des p...
Les leviers et les freins de l'e-commerce sur les comportements d'achat des p...
Julien Boyrié
 
Chavanon.rodolphe m2 mms2019-perception site internet b to b (4) (1)
Chavanon.rodolphe m2 mms2019-perception site internet b to b (4) (1)Chavanon.rodolphe m2 mms2019-perception site internet b to b (4) (1)
Chavanon.rodolphe m2 mms2019-perception site internet b to b (4) (1)
Rodolphe Chavanon
 
Rapport Projet Fin d'Études PFE
Rapport Projet Fin d'Études PFERapport Projet Fin d'Études PFE
Rapport Projet Fin d'Études PFE
Mohamed Amine Mahmoudi
 
Transfert de technologie et attentes des parties prenantes : étude empirique ...
Transfert de technologie et attentes des parties prenantes : étude empirique ...Transfert de technologie et attentes des parties prenantes : étude empirique ...
Transfert de technologie et attentes des parties prenantes : étude empirique ...
Laurent GARNIER
 
Rapport_deStage
Rapport_deStageRapport_deStage
Rapport_deStage
Omar TRAI
 
Rapport de stage DTS Ahmadou Yassine Souleymanou.pdf
Rapport de stage DTS Ahmadou Yassine Souleymanou.pdfRapport de stage DTS Ahmadou Yassine Souleymanou.pdf
Rapport de stage DTS Ahmadou Yassine Souleymanou.pdf
AhmadouYassineSouley1
 
27 conseils pratiques en ergonomie Web
27 conseils pratiques en ergonomie Web27 conseils pratiques en ergonomie Web
27 conseils pratiques en ergonomie Web
Adviso Stratégie Internet
 
Mise en place de la solution d’authentification Radius sous réseau LAN câblé
Mise en place de la solution d’authentification Radius sous réseau LAN câbléMise en place de la solution d’authentification Radius sous réseau LAN câblé
Mise en place de la solution d’authentification Radius sous réseau LAN câblé
Charif Khrichfa
 
Une SSII doit elle faire appel à une web agency ou avoir sa propre équipe de ...
Une SSII doit elle faire appel à une web agency ou avoir sa propre équipe de ...Une SSII doit elle faire appel à une web agency ou avoir sa propre équipe de ...
Une SSII doit elle faire appel à une web agency ou avoir sa propre équipe de ...
Ashok Ramassamy
 
E-réputation et entreprise - Mémoire M2 IDEMM - Marlène Page - Version diffus...
E-réputation et entreprise - Mémoire M2 IDEMM - Marlène Page - Version diffus...E-réputation et entreprise - Mémoire M2 IDEMM - Marlène Page - Version diffus...
E-réputation et entreprise - Mémoire M2 IDEMM - Marlène Page - Version diffus...
Marlene Page
 
Rapport de projet de fin d'étude licence informatique et multimédia
Rapport de projet de fin d'étude licence informatique et multimédiaRapport de projet de fin d'étude licence informatique et multimédia
Rapport de projet de fin d'étude licence informatique et multimédia
Nazih Heni
 
DEMARCHE AUDIT INFORMATIQUE DANS UNE BANQUE - RAPPORT DE STAGE
DEMARCHE AUDIT INFORMATIQUE DANS UNE BANQUE - RAPPORT DE STAGEDEMARCHE AUDIT INFORMATIQUE DANS UNE BANQUE - RAPPORT DE STAGE
DEMARCHE AUDIT INFORMATIQUE DANS UNE BANQUE - RAPPORT DE STAGE
hpfumtchum
 
Camille MERTZ & Aurore DUPONT d’APREMONT -
Camille MERTZ & Aurore DUPONT d’APREMONT - Camille MERTZ & Aurore DUPONT d’APREMONT -
Camille MERTZ & Aurore DUPONT d’APREMONT -
MBA ESG
 
JOB NETWORK - Réseau social collaboratif d’emploi
JOB NETWORK - Réseau social collaboratif d’emploiJOB NETWORK - Réseau social collaboratif d’emploi
JOB NETWORK - Réseau social collaboratif d’emploi
Youssef NIDABRAHIM
 
Rapport PFE2021.pdf
Rapport PFE2021.pdfRapport PFE2021.pdf
Rapport PFE2021.pdf
CoulibalyYoussoufngo
 

Similaire à Comment conduire un projet web entre planification ? (20)

Rapport de stage PFE ( DUT) chez Synthèse Conseil - Jaiti Mohammed
Rapport de stage PFE ( DUT) chez Synthèse Conseil  - Jaiti MohammedRapport de stage PFE ( DUT) chez Synthèse Conseil  - Jaiti Mohammed
Rapport de stage PFE ( DUT) chez Synthèse Conseil - Jaiti Mohammed
 
Optimisation d'une stratégie web éditoriale
Optimisation d'une stratégie web éditorialeOptimisation d'une stratégie web éditoriale
Optimisation d'une stratégie web éditoriale
 
Rapport de projet de fin d’étude
Rapport  de projet de fin d’étudeRapport  de projet de fin d’étude
Rapport de projet de fin d’étude
 
La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !
La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !
La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !
 
La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !
La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !
La VoIP, une solution d'avenir pour les entreprises... mais pas seulement !
 
Les leviers et les freins de l'e-commerce sur les comportements d'achat des p...
Les leviers et les freins de l'e-commerce sur les comportements d'achat des p...Les leviers et les freins de l'e-commerce sur les comportements d'achat des p...
Les leviers et les freins de l'e-commerce sur les comportements d'achat des p...
 
Chavanon.rodolphe m2 mms2019-perception site internet b to b (4) (1)
Chavanon.rodolphe m2 mms2019-perception site internet b to b (4) (1)Chavanon.rodolphe m2 mms2019-perception site internet b to b (4) (1)
Chavanon.rodolphe m2 mms2019-perception site internet b to b (4) (1)
 
Rapport Projet Fin d'Études PFE
Rapport Projet Fin d'Études PFERapport Projet Fin d'Études PFE
Rapport Projet Fin d'Études PFE
 
Transfert de technologie et attentes des parties prenantes : étude empirique ...
Transfert de technologie et attentes des parties prenantes : étude empirique ...Transfert de technologie et attentes des parties prenantes : étude empirique ...
Transfert de technologie et attentes des parties prenantes : étude empirique ...
 
Rapport_deStage
Rapport_deStageRapport_deStage
Rapport_deStage
 
Rapport de stage DTS Ahmadou Yassine Souleymanou.pdf
Rapport de stage DTS Ahmadou Yassine Souleymanou.pdfRapport de stage DTS Ahmadou Yassine Souleymanou.pdf
Rapport de stage DTS Ahmadou Yassine Souleymanou.pdf
 
27 conseils pratiques en ergonomie Web
27 conseils pratiques en ergonomie Web27 conseils pratiques en ergonomie Web
27 conseils pratiques en ergonomie Web
 
Mise en place de la solution d’authentification Radius sous réseau LAN câblé
Mise en place de la solution d’authentification Radius sous réseau LAN câbléMise en place de la solution d’authentification Radius sous réseau LAN câblé
Mise en place de la solution d’authentification Radius sous réseau LAN câblé
 
Une SSII doit elle faire appel à une web agency ou avoir sa propre équipe de ...
Une SSII doit elle faire appel à une web agency ou avoir sa propre équipe de ...Une SSII doit elle faire appel à une web agency ou avoir sa propre équipe de ...
Une SSII doit elle faire appel à une web agency ou avoir sa propre équipe de ...
 
E-réputation et entreprise - Mémoire M2 IDEMM - Marlène Page - Version diffus...
E-réputation et entreprise - Mémoire M2 IDEMM - Marlène Page - Version diffus...E-réputation et entreprise - Mémoire M2 IDEMM - Marlène Page - Version diffus...
E-réputation et entreprise - Mémoire M2 IDEMM - Marlène Page - Version diffus...
 
Rapport de projet de fin d'étude licence informatique et multimédia
Rapport de projet de fin d'étude licence informatique et multimédiaRapport de projet de fin d'étude licence informatique et multimédia
Rapport de projet de fin d'étude licence informatique et multimédia
 
DEMARCHE AUDIT INFORMATIQUE DANS UNE BANQUE - RAPPORT DE STAGE
DEMARCHE AUDIT INFORMATIQUE DANS UNE BANQUE - RAPPORT DE STAGEDEMARCHE AUDIT INFORMATIQUE DANS UNE BANQUE - RAPPORT DE STAGE
DEMARCHE AUDIT INFORMATIQUE DANS UNE BANQUE - RAPPORT DE STAGE
 
Camille MERTZ & Aurore DUPONT d’APREMONT -
Camille MERTZ & Aurore DUPONT d’APREMONT - Camille MERTZ & Aurore DUPONT d’APREMONT -
Camille MERTZ & Aurore DUPONT d’APREMONT -
 
JOB NETWORK - Réseau social collaboratif d’emploi
JOB NETWORK - Réseau social collaboratif d’emploiJOB NETWORK - Réseau social collaboratif d’emploi
JOB NETWORK - Réseau social collaboratif d’emploi
 
Rapport PFE2021.pdf
Rapport PFE2021.pdfRapport PFE2021.pdf
Rapport PFE2021.pdf
 

Comment conduire un projet web entre planification ?

  • 1.         Comment   conduire   un   projet   web   entre   planification,  pilotage  et  réalisation  ?             Chef  de  projet  web   Marine  Saramito   Master  2  Marketing  et  TIC             Enseignant  référent  :  M.  Chardonneau       Tuteur  de  stage  :  M.  Desbois     Mémoire  :  Marine  Saramito  –  M2  MTIC  2013/2014  
  • 2.     Comment  conduire  un  projet  web  entre  planification,  pilotage  et  réalisation  ?  2014     2   Remerciements       Je tiens à remercier dans un premier temps toute l’équipe pédagogique de l’université d’Angers et les professeurs du Master 2 Marketing et Technologies de l’Information et de la Communication pour avoir assuré la partie théorique de celle-ci. Je remercie également Mr. Chardonneau pour son aide et ses conseils concernant la rédaction de ce Mémoire lors des différents suivis. Je tiens à remercier tout particulièrement et à témoigner ma reconnaissance aux personnes suivantes pour l’expérience enrichissante et pleine d’intérêt qu’elles m’ont fait vivre durant mon année au sein de l’entreprise ARTEO Conseil. Mr. Desbois, directeur d’ARTEO Conseil, mon tuteur de stage pour son accueil et la confiance qu’il m’a accordée dés mon arrivée dans l’entreprise ; pour le temps qu’il m’a consacré tout au long de cette période, sachant répondre à mes interrogations. Enfin, Jannique Andre, Guillaume Dutto et Joêl Bretaire pour leur accueil sympathique et leurs conseils pour améliorer mes compétences tout au long de cette année.    
  • 3.     Comment  conduire  un  projet  web  entre  planification,  pilotage  et  réalisation  ?  2014     3   Sommaire     Remerciements  ................................................................................................................................  2   Sommaire  ...........................................................................................................................................  3   Introduction  ......................................................................................................................................  5   Qu’est  ce  qu’un  projet  web  ?  ................................................................................................................................  5   Chapitre 1 : Comment conduire un projet web ?  .......................................................................  8   I/ Qu’est ce que la conduite d’un projet web ?  .....................................................................................  8   A/ La planification  .....................................................................................................................................................  8   B/ Le suivi  ..................................................................................................................................................................  11   C/ Les risques  ............................................................................................................................................................  12   II/ Le rôle du chef de projet  ....................................................................................................................  13   A/ Ses missions  ........................................................................................................................................................  13   B/ Ses qualités  ..........................................................................................................................................................  14   C/ Les compétences  ................................................................................................................................................  15   III/  les  types  de  projets  web  et  les  acteurs  .....................................................................................  17   A/ Les types de projets web  .................................................................................................................................  17   B/ Les acteurs intervenants dans les projet web  ............................................................................................  22   Chapitre 2 : Les différentes étapes de la conduite d’un projet web  ....................................  26   I/ La phase de définition  ..........................................................................................................................  27   A/ La définition du projet  .....................................................................................................................................  27   B/  les  objectifs  du  projet  ....................................................................................................................................  32   II/  La  phase  de  lancement  ....................................................................................................................  33   A/  La  réunion  de  lancement  .............................................................................................................................  33   B/ la rédaction du cahier des charges  ................................................................................................................  34   C/  La  conception  ....................................................................................................................................................  41   III  /  La  phase  de  réalisation  .................................................................................................................  49   A/  La  réalisation  .....................................................................................................................................................  49   B  /  Les  tests  et  les  recettes  ................................................................................................................................  51   IV/  La  mise  en  ligne,  le  suivi  et  la  maintenance  ............................................................................  52   A/  La  mise  en  ligne  ................................................................................................................................................  52   C/  Le  suivi  et  la  maintenance  ...........................................................................................................................  55   Conclusion  .......................................................................................................................................  57   Bibliographie  .................................................................................................................................  61   Table  des  illustrations  ................................................................................................................  62   Sommaire  Annexes  ......................................................................................................................  63   Annexes  ............................................................................................................................................  64   Annexe  1  Calendrier  prévisionnel  .....................................................................................................  64   Annexe  2  Suivi  de  mission  ....................................................................................................................  65   Annexe  3  Carte  mentale  ........................................................................................................................  66   Annexe  4  Cahier  des  charges  type  .....................................................................................................  67   Annexe  5  :  Symbolique  des  couleurs  par  pays  ..............................................................................  68  
  • 4.     Comment  conduire  un  projet  web  entre  planification,  pilotage  et  réalisation  ?  2014     4   Annexe  6  :  Zoning  ....................................................................................................................................  69   Annexe  Présentation  de  l’entreprise  ................................................................................................  70        
  • 5.     Comment  conduire  un  projet  web  entre  planification,  pilotage  et  réalisation  ?  2014     5   Introduction     Qu’est  ce  qu’un  projet  web  ?     Un projet web c’est avant tout un outil de communication stratégique pour une entreprise. Il participe à la compétitivité de l’entreprise en répondant efficacement aux besoins de ses clients. Un projet web a pour destination finale le réseau Internet. Il est difficile de déterminer la véritable nature d’un projet web. En effet, les limites techniques et fonctionnelles sont en constantes évolutions. Auparavant de simples pages HTML, les projets web sont aujourd’hui de véritables applications interfacées avec le système d’information de l’entreprise. Le projet web doit répondre à des besoins fonctionnels précis, ce qui nécessite de mobiliser les ressources nécessaires pour une bonne réalisation. Ces ressources comprennent à la fois des moyens humains, mais aussi techniques, technologiques et matériels. Il est important toute fois de respecter la limite budgétaire et temporelle. Depuis une dizaine d’année, l’utilisation des nouvelles technologies a radicalement changé. En effet dans les années 2000, le monde découvrait les médias sur Internet. En 2014, les entreprises ont pris conscience de la valeur ajoutée que pouvait représenter leur présence sur la Toile en terme de visibilité. Aujourd’hui, le web s’est « personnalisé », c’est un média à part entière. De ce fait, le projet web s’installe désormais dans les lignes stratégiques des entreprises, il fait parti de leurs enjeux. Il est important de noter que les entreprises attendent des résultats « retour sur investissement » sur leur projet. Aujourd’hui, être présent sur Internet, ne se résume plus à une « envie ». Il faut définir clairement les périmètres du projet, ce qu’il doit apporter à l’entreprise, et ce que l’entreprise attend de ce projet. Etant donnée que la mise en place du projet web aura des répercutions sur le budget, mais aussi sur l’organisation de la structure de l’entreprise, il est indispensable d’établir une ligne directrice et stratégique. Définir les objectifs attendus est le premier élément qui permettra d’identifier l’ampleur du projet, le budget qu’il faudra allouer, les ressources techniques, technologiques et humaines.
  • 6.     Comment  conduire  un  projet  web  entre  planification,  pilotage  et  réalisation  ?  2014     6   Par ailleurs, il est essentiel au préalable de la mise en place du projet, d’étudier les habitudes et les comportements des internautes. Ce qui permettra d’avoir un graphisme, des fonctionnalités et du contenu adapté aux besoins des clients de chaque entreprise. Avec plus de 40 millions d’internautes français, 500 millions d’internautes européens et plus de 2 milliards d’internautes dans le monde1 , les entreprises utilisent Internet comme un média incontournable pour asseoir leur réputation. Après plusieurs années d’utilisation du web on a pu se rendre compte qu’il fallait « entretenir » cette réputation et cette notoriété, c’est pourquoi il ne suffit plus d’avoir de simples pages de résultats sur un moteur de recherche. En effet, c’est un travail de long terme, au quotidien dans la vie de l’entreprise. Par exemple, il est possible de communiquer sur l’adresse URL de son site sur ses différents supports de communication, à savoir, cartes de visite, plaquettes de présentation, documents administratifs, signatures d’e-mails ou sur les publicités. C’est une véritable culture qui se met en place au sein de l’entreprise. Au delà de la réputation et de la notoriété, l’entreprise augmente sa crédibilité en tant que site professionnel en optant pour un graphisme de qualité, des contenus riches, fiables et mis à jour en permanence. Enfin le site doit se conformer aux obligations règlementaires et faire preuve de toute la transparence nécessaire pour une relation de confiance avec l’internaute. De simple support, le site web est devenu une passerelle pluridisciplinaire entre le système d’information et le réseau Internet. C’est le secteur du marketing et de la communication qui est source d’informations et de mise à jour du site web, ce n’est plus l’équipe web qui a développée le site. Une même information saisie une seule fois peut se retrouver sur différents supports comme les réseaux sociaux. Le site web doit communiquer avec le service en charge du Back Office de l’entreprise. Un site web doit s’inscrire dans la durée, différents aspects entrent en jeux. En effet, cela commence dès la mise en route du projet et va au-delà de la mise en ligne. Les jalons qualités doivent être posés à tous les niveaux de la conduite de projet. Que ce soit d’un point de vue technique par l’architecture, d’un point de vue technologique, éditorial avec la qualité des informations, la relecture ou les fautes d’orthographe, d’un point de vue règlementaire (CNIL,                                                                                                                   1  Médiamétrie  et  IMR  World  
  • 7.     Comment  conduire  un  projet  web  entre  planification,  pilotage  et  réalisation  ?  2014     7   loi sur la confiance numérique....), et d’un point de vue organisationnel avec la gestion des mises à jours, la gestion des e-mails. Il existe aujourd’hui en 2014 plus de 200 millions de site internet. Ils sont tous plus ou moins de bonne qualité, mais ce qui compte pour une entreprise c’est de pouvoir se différencier de ses concurrents pour attirer de nouveaux clients et fidéliser les anciens. Pour cela, le projet web doit être dirigé par des experts de différents secteurs d’activités, à savoir le marketing et la communication, le référencement, les commerciaux.... pour se faire connaître il existe aussi les réseaux sociaux, il fonctionnent de paire avec le site web pour en faire la publicité. Rappelons que dans un secteur en perpétuelles évolutions, avec toujours de nouveaux acteurs pour ce marché, il faut s’entourer d’une équipe formée à la pointe des nouvelles technologies. Cela implique de faire les bons choix, les bons arbitrages pour inscrire son projet web dans la durée. Il est important d’être piloté par un chef de projet qui possède toutes les clés pour gérer un projet web de A à Z, il est l’acteur central du projet, il faut le lien entre toutes les parties prenantes intervenants lors du développement du projet. Je m’interrogerai donc ici sur la gestion d’un projet web : comment conduire un projet web entre planification, pilotage et réalisation ? Il s’agira tout d’abord de s’intéresser à la conduite d’un projet web en présentant les éventuels risques, les contraintes et les acteurs d’un projet, puis je mettrais en évidence les différentes étapes indispensables lors de la conduite d’un projet web. Pour conclure je présenterai un cas étudié lors de mon alternance.
  • 8.     Comment  conduire  un  projet  web  entre  planification,  pilotage  et  réalisation  ?  2014     8   Chapitre 1 : Comment conduire un projet web ? « On nomme projet web un projet informatique dont les livrables ont pour destination finale le réseau Internet. Comme un projet informatique de type applicatif, le projet web doit répondre à un besoin fonctionnel précis, mobiliser les ressources nécessaires pour sa réalisation, s’inscrire dans la limite de l’enveloppe budgétaire allouée et respecter un calendrier précis. La similitude entre ces deux types de projets s’arrête ici. »2 I/ Qu’est ce que la conduite d’un projet web ? Comment conduire un projet web ? C’est souvent la question que se pose une entreprise lorsqu’elle souhaite développer sa présence sur le net. Une entreprise doit se poser les bonnes questions avant même d’entamer des démarches de réalisation. En effet avant toute chose, il faut penser : • A l’objectif du site • Quelles seront les cibles • Le budget • Les délais de mise en ligne • Et mettre en concurrence plusieurs agences en capacité de répondre à cette demande. La première étape est celle de la planification, peut être la plus importante, elle est la base de tout projet web. A/ La planification La planification, c’est la clé de succès de la conduite d’un projet web. Elle permet à l’entreprise de se poser les bonnes questions comme les tâches à réaliser, à coordonner les actions à venir, à planifier un budget qui devra être respecté et suivre les actions en cours et rendre compte de l’état d’avancement. La planification passe par quatre phases de réflexions importantes à ne pas négliger.                                                                                                                   2  Gestion  d’un  projet  web  :  planification,  pilotage  et  bonnes  pratiques  _  Vincent  HIARD   p.17  
  • 9.     Comment  conduire  un  projet  web  entre  planification,  pilotage  et  réalisation  ?  2014     9   Tout d’abord le recensement des tâches à effectuer. En effet, il faut pour chacune d’entre elles identifier les besoin à associer : • Un objectif précis et mesurable c’est à dire le livrable attendu à chaque étape du développement (voir chapitre 2) • Les ressources financières, matérielles et humaines nécessaires correspondant à la tâche • La charge de travail effectuée en fonction du nombre de jour par hommes travaillés (ceci permettre d’établir un budget précis de chaque tâche et donc un budget global du projet). • Un plan d’action (signé par les deux parties dés le début du projet) définissant le nombre de jour/homme pour chaque tâche. Voir annexe 13 . D’autre part, la seconde phase est celle de l’ordonnance des tâches. Toutes les tâches ne sont pas réalisées en même temps, certaines interviennent à différents moments du projet, d’autre n’auront lieu qu’une fois à un moment précis, il faut donc planifier les tâches. Ce qu’il faut prendre en compte lors de la planification Voir annexe 24 : • L’antériorité de la tâche. En effet certaines tâches ne peuvent commencer qu’après la validation de la tâche précédemment terminée. • La location temporelle. Il peut y avoir un temps minimum à respecter entre deux tâches. Il existe deux types de tâches : • Les tâches parallèles qui peuvent être réalisées en même temps puisqu’elles nécessitent les mêmes ressources. • Les tâches en série qui doivent être réalisées séparément les unes après les autres. A noter qu’à chaque fin d’action le prestataire doit fournir un livrable qui doit faire l’objet de réunion de validation de l’étape. En plus de ces réunions de validation, des réunions de suivi peuvent avoir lieu tous les 10 à 15 jours entre le chef de projet, le prestataire et l’entreprise.                                                                                                                   3  ARTEO  Conseil.  Projet  web.   4  ARTEO  Conseil.  Projet  web.  
  • 10.     Comment  conduire  un  projet  web  entre  planification,  pilotage  et  réalisation  ?  2014     10   De plus, le budget fait partie des réflexions à avoir dans la phase de planification. Le budget prévisionnel servira de référence pour suivre et contrôler les coûts en cours de réalisation du projet. Ce budget s'élabore à partir de l'organigramme des tâches et de la planification. Le budget de référence est contractuel. Il est de la responsabilité du chef de projet et engage tous les acteurs concernés. Enfin le planning qui représente le calendrier avec les dates de réalisation des tâches. On peut l’assimiler à un plan d’action ou un calendrier prévisionnel. Il est indispensable à la conduite de projet web. Deux méthodes sont préconisées pour réaliser ce calendrier. ARTEO Conseil privilégie le digramme de GANTT5 .   Figure 1 ; Diagramme de Gantt 6   Cette cartographie permet de représenter graphiquement l’ensemble des tâches et le déroulement du projet jusqu'à la mise en ligne ou même la maintenance. Chaque ligne représente une tâche avec sa durée (début et fin). L’axe des abscisses identifie le nom de la tâche, et l’axe des ordonnées représente les jours, semaines ou mois.                                                                                                                   5  Le  digramme  de  Gantt  est  un  outil  qui  permet  de  modéliser  la  planification  de  tâches.   Inventé  par  Henry  Gantt  en  1917   6  Microsoft  Project  
  • 11.     Comment  conduire  un  projet  web  entre  planification,  pilotage  et  réalisation  ?  2014     11   La seconde méthode pour établir un calendrier le prévisionnel c’est la méthode de PERT7 .   Figure 2 ; La méthode de PERT Le graphe PERT permet de visualiser la dépendance des tâches et de procéder à leur ordonnancement. Cette méthode permet d’obtenir un chemin critique qui déterminera la durée totale du projet web. B/ Le suivi Fiche de suivi, ordre du jour, compte rendu, ce triptyque suffit pour gérer tous les projets. La fiche de suivi est, en quelque sorte, la feuille de route du projet. Elle est partagée à la fois par le client et les équipes internes. Elle rassemble la liste des tâches à accomplir, le planning et un indicateur sur l'ambiance générale. L'ordre du jour est un bon outil pour améliorer l'efficacité du projet. Il oblige le chef de projet à préparer la réunion et anticiper les besoins de son client (lire les spécifications avant d'en discuter, valider en interne la piste avant de faire un retour...). Le compte rendu de réunion est l'arme stratégique du chef de projet. En relatant les décisions sous un angle qui l'avantage, le chef de projet peut désamorcer les futurs conflits ou minorer l'impact de certaines décisions... Il n'y a donc rien de déshonorant à rédiger une fiche de suivi, un ordre du jour et un compte-rendu de réunion. Au contraire, sur les gros                                                                                                                   7  Program  ou  Project  Evaluation  and  Review  Technique  
  • 12.     Comment  conduire  un  projet  web  entre  planification,  pilotage  et  réalisation  ?  2014     12   projets et lors de vraies difficultés, c'est là que l’on voit la différence entre les chefs de projet "gentils organisateurs" et les vrais "gestionnaires avisés". Enfin, n'oublions pas que la facturation est presque toujours liée à la signature d’une recette. Cet outil n'est donc pas anodin. On peut découper le suivi de projet en 4 activités principales. On trouve tout d’abord le compte rendu d’activité, que l’on appelle en général en CRA. Il permet de rendre compte de la division du temps sur chaque tâche préalablement établie sur le planning. Chaque parties du projet rempli un suivi des temps à chaque fin de journée pour savoir quelles tâches prend le plus de temps, et celles qui ne sont pas aussi longue que prévues. Ce qui permet au fur et à mesure du projet d’optimiser le temps. Il faut donc noter le temps passer sur chaque tâche. Ensuite on trouve l’avancement des tâches. C’est grâce au CRA que le chef de projet pourra mettre à jour l’état d’avancement. Ce tableau peut varier toutes les semaines. Lorsque les deux précédents tableaux sont établis, le chef de projet doit se reporter au planning pour savoir si le projet avance dans les temps. Le planning peut donc varier en fonction des estimations de base puisque les développeurs peuvent faire à face à des bugs ou un besoin de formation pour un développement particulier. Ce qui peut parfois amener le suivi des tâches à modifier quelques dates initialement prévues dans le planning. Cependant il faut que le chef de projet soit en mesure d’expliquer ses variations de temps, en effet ces informations doivent être transmises au client. On distingue les tâches qui ont été planifiées dans le planning dans le début du projet pour que la partie maitrise d’œuvre transmette les livrables, de celles qui sont ajoutées au fur et à mesure de l’avancement du projet. Ont aussi lieu des réunions de suivi de projet pour faire part au client de l’état d’avancement du projet et enfin le reporting hebdomadaire. Sur un projet de 3 mois ARTEO conseil se base sur une réunion de lancement, une réunion à chaque fin d’étape pour fournir les livrables ce qui permet de valider l’état du projet pour passer à l ‘étape suivante, et des réunions de suivi réalisées tous les 15 jours. Voir annexe 2. C/ Les risques Le client doit être conscient que le chef de projet doit faire face à des aléas qu’il ne peut pas obligatoirement maitriser. On peut par exemple considérer les retards comme des risques. Les principales causes de retard proviennent d’un chiffrage trop optimiste en terme de moyens
  • 13.     Comment  conduire  un  projet  web  entre  planification,  pilotage  et  réalisation  ?  2014     13   techniques et humains. Il n’est pas obligatoire d’alerter le comité de pilotage si ces retards n’engendrent pas un retard sur les délais de livraisons, le chef de projet doit mettre en place des actions qui permettront de combler ce retard. Cependant si tel est le cas il est préférable de communiquer ce retard. II/ Le rôle du chef de projet8 Le chef de projet est la pièce maitresse qui met en relation toutes les parties prenantes du projet web. Il est nommé par la maitrise d’ouvrage. Il permet une bonne coordination entre la partie technique et le client. Il doit être polyvalent. A/ Ses missions Le chef de projet doit être en mesure d’analyser des besoins, ceci peut passer par une phase de prospection par différentes passerelles avant la gestion du projet tel que : • Recenser et analyser les besoins des clients (internes ou externes). • Accompagner les utilisateurs dans leur réflexion sur les usages du Web. • Participer à la priorisation des projets et à la cohérence des demandes. • Rédiger les cahiers des charges (s’il est en entreprise) en accord avec les donneurs d’ordres (service marketing, service clients...). • Rédiger les réponses aux appels d'offres (s’il est prestataire). • Argumenter les préconisations. • Définir une enveloppe budgétaire. • Rédiger l’analyse fonctionnelle détaillée. Ensuite intervient la partie qui est le cœur de métier du chef de projet web ; la gestion de projet. Ici les missions du chef de projet sont celles que l’on a développées précédemment : • Définir l’arborescence des projets. • Etablir le planning, définir les ressources, le découpage du projet ainsi que le budget détaillé. • Gérer les priorités du projet.                                                                                                                   8  http://annuaire-­‐metiers.cadres.apec.fr/metier/informatique/chef-­‐de-­‐projet-­‐ fonctionnel-­‐web  
  • 14.     Comment  conduire  un  projet  web  entre  planification,  pilotage  et  réalisation  ?  2014     14   • Élaborer le concept des projets (définir l'ergonomie, réaliser les story-boards,...) • Coordonner le travail des différentes équipes : architectes, CP techniques et développeurs (MOE), graphistes, ergonomes, designers, spécialistes gaming, e- commerce, paiement en ligne... • Suivre l’avancement des éventuels prestataires externes. • Gérer la recette fonctionnelle (tests utilisateurs). • Coordonner le déploiement du projet (suivi de la mise en ligne et remontée des incidents ou dysfonctionnements). • Assurer le suivi de la correction des incidents selon leur nature. Enfin, une fois le projet réalisé, reste les tâches de récurrences à savoir le suivi et la maintenance qui consiste aux tâches suivantes : • Signaler les « bugs » des fonctionnalités du site et suggérer les évolutions. • Documenter le projet. • Coordonner avec les équipes technique et d’exploitation les améliorations à apporter à la plateforme du site Internet (en fonction de l’usage des internautes). • Assurer une veille fonctionnelle et technique ainsi qu’une veille concurrentielle afin de faire évoluer les fonctionnalités de la plateforme. • Accompagner les utilisateurs lors des mises en service avec notamment des formations de prise en main du Back Office. B/ Ses qualités Pour réussir ses missions le chef de projet doit avoir plusieurs qualités ; parmi elles notamment : • Etre à l’aise dans les négociations lorsqu’il s’agira de signer un contrat pour que toutes les parties participant au projet soient gagnantes. • Avoir une capacité de compréhension des besoins d’un client et en tenir tout au long de la réalisation du projet • Savoir faire face à des problèmes et savoir les résoudre en assumant ces choix. Le chef de projet doit faire preuve de calme en particulier lors des périodes de conflits.
  • 15.     Comment  conduire  un  projet  web  entre  planification,  pilotage  et  réalisation  ?  2014     15   • Savoir restituer dans les détails le suivi du projet en s’exprimant clairement sans trop de mots techniques. Il doit communiquer régulièrement. • Savoir gérer ses équipes afin qu’elles respectent les délais • Etre rigoureux sur la tenue des réunions, des plannings et des planifications du suivi de projet C/ Les compétences Au delà des qualités qui font partie du savoir vivre du chef de projet, il doit acquérir un minimum de compétences, qu’elles soient organisationnelles, fonctionnelles ou techniques. Selon les trois experts du management de projet, à savoir Gilles GAREL, Vincent GIRARD et Christophe MIDLER, le chef de projet doit mobiliser 4 types de compétences. « Tout d’abord une compétence organisationnelle. En effet, le chef de projet doit maitriser un minimum d’instruments d’analyse d’un projet, de maitrise de ses délais et de ses coûts. On peut citer parmi ces derniers, les formalismes d’analyse fonctionnelle et de décomposition des tâches, les outils d’ordonnancements et le contrôle des coûts. Dans ces compétences organisationnelles, le chef de projet se doit d’être à l’écoute, capable de fournir un planning cohérent et réaliste, de prendre des décisions, et de gérer les détails (de la qualité du détail dépend la qualité de l’ouvrage9 ). Au delà de la compétence organisationnelle, le chef de projet doit faire preuve de compétences techniques. Un chef de projet purement gestionnaire ne saurait exister bien longtemps s’il ne peut débattre sur le fond du problème avec acteurs métiers qu’ils coordonne. [...] Un nouveau chef de projet, en arrivant au milieu d’un projet est de fait « incompétent », tout simplement parce qu’il n’ pas vécu toute la période antérieure à son arrivée et ne connaît donc pas l’histoire quotidienne accumulée depuis la date de lancement. »10 Le projet web n’a donc pas besoin de connaître parfaitement toutes les technologies qui seront utilisées pour le développement du projet. Cependant, étant donné que les techniciens n’ont confiance qu’en ceux qui parlent le même langage qu’eux, il est préférable qu’il maitrise un minimum le bon vocabulaire.                                                                                                                   9    Louis  Giordano   10  Gilles  Garel,  Vincent  Girard  et  Christophe  Midler  
  • 16.     Comment  conduire  un  projet  web  entre  planification,  pilotage  et  réalisation  ?  2014     16   Enfin au niveau des compétences fonctionnelles. On parle ici de compétences sociales puisque le chef de projet doit gérer une équipe ; la difficulté première du chef de projet c’est de réussir à rassembler des acteurs sur lesquels il n’ pas obligatoirement de pouvoir formel. De ce fait, le carnet d’adresse ou le réseau qu’il aura constitué tout au long de sa carrière ou ses qualités personnelles lui seront indispensables pour défendre son projet. Pour être crédible aux yeux des autres acteurs le chef de projet devra également être un expert dans : • La conduite de projet web • La planification de projet • L’estimation des tâches • La gestion des risques.
  • 17.     Comment  conduire  un  projet  web  entre  planification,  pilotage  et  réalisation  ?  2014     17   III/  les  types  de  projets  web  et  les  acteurs   A/ Les types de projets web   Figure 3 ; Evolution des projets Web  11     Des sites de marques aux portails d’entreprises, voici l’évolution des projets Web. Les objectifs, les acteurs et les technologies ont considérablement évolués depuis 10 ans. Dés que l’on parle d’un projet qui a une finalité « Internet », on sait que c’est un projet web. Cependant chaque projet est particulier. En effet malgré qu’il existe des projets à destination du grand public ou des projets réservés aux collaborateurs d’une société, chacun va répondre à des besoins spécifiques.                                                                                                                   11  Conduite  de  projet  web    Stéphane  BORDAGE  p.4  
  • 18.     Comment  conduire  un  projet  web  entre  planification,  pilotage  et  réalisation  ?  2014     18   On parle aujourd’hui déjà de web 3.0, et pourtant le web 2.0 n’est encore que récent. Le monde de l’Internet évolue très vite, et il est important d’être toujours le plus visible possible, sur les technologies les plus adaptées. On peut compter aujourd’hui six grandes familles de projets web : Internet, extranet, intranet, mobile, marchands, web 2.0 et web 3.0. Concernant tout d’abord les sites de type « Internet », qui sont les plus répandu aujourd’hui dans le monde du numérique, on peut les définir comme « une collection de pages web liées entre elles qui contiennent du texte, des images, des vidéos ou autres données numériques. Un site Internet est hébergé sur un serveur web, il est accessible via le réseau Internet grâce à une adresse web connue (L’URL12 ). Tous les sites web accessibles au public constituent le World Wide Web13 . » Les projets Internet sont des pages rédigées sous forme de code à partir de balises et d’hypertextes le plus souvent appelées HTML14 . Les pages web sont accessibles avec le protocole de transfert hypertextes HTTP15 . On peut distinguer 3 types de projets Internet. Tout d’abord on peut trouver des sites statiques. On nomme site statique selon Vincent HIARD « un site dont les pages web sont envoyées au navigateur web telles qu’elles sont stockées sur le serveur. Elles ne nécessitent généralement pas de mises à jour. » On utilise le plus souvent ces sites statiques pour présenter des brochures, ce sont généralement des présentations sur l’entreprise, ses produits et services sous forme de textes, photos ou animations. Ensuite on trouve les projets dits dynamiques. « Un site web dynamique est un site sur lequel les contenus sont mis à jour fréquemment » Vincent HIARD. Ces sites sont plus complexes à réaliser que les sites statiques. Contrairement aux sites statiques, les développeurs utilisent                                                                                                                   12  L’Uniform  Resource  Locator   13  World  Wide  web  :  communément  appelé  le  Web,  et  parfois  la  Toile,  est  un  système   hypertexte  public  fonctionnant  sur  Internet.  Le  Web  permet  de  consulter,  avec  un   navigateur,  des  pages  accessibles  sur  des  sites.  L’image  de  la  toile  d'araignée  vient  des   hyperliens  qui  lient  les  pages  web  entre  elles.  Wikipédia.   14  L’Hypertext  Markup  Language   15  L'HyperText  Transfer  Protocol  
  • 19.     Comment  conduire  un  projet  web  entre  planification,  pilotage  et  réalisation  ?  2014     19   d’autres sources de langage que le HTML ou le CSS16 tels que MySQL ou PHP. Les sites dynamiques peuvent être modifiés sans l’aide du développeur. La plupart des sites aujourd’hui sont dynamiques. Il existe deux types de sites dynamiques selon Vincent HIARD : Le premier type est une page web avec du code dynamique. Celui-ci permet d’interagir avec les clients, notamment par la lecture des cookies, par le changement de texte avec le survol de souris ou encore avec les formulaires. Le second type est un site dont le dynamisme du contenu est affiché et bien vu. Un site dynamique fonctionne de manière plus efficace qu’un site statique puisqu’il est construit de manière plus structurée et plus facile à entretenir, à actualiser et faire évoluer. Pour finir, en ce qui concerne les projets de type « Internet », on trouve les portails web qui selon Vincent HIARD sont des sites qui « servent de point d’accès à l’information Internet. Ils présentent à l’utilisateur une page web unique qui rassemble des agrégats ou des contenus à partir d’un certain nombre d’autres systèmes ou serveurs ». Les portails web proposent en général des services tels que le courrier électronique ou du divertissement. La seconde famille de projet web est les projets extranet. « Un projet extranet est un site Internet dont l’accès est contrôlé généralement par des mots de passe ». Le plus souvent, ces projets sont réalisés dans le cadre du B to B17 ou en direct avec le consommateur. Ces projets nécessitent une sécurité du réseau comme par exemple l’identité bancaire ou l’adresse. On utilise la sécurité HTTPS conditionné par l’utilisation de certificats d’authenticité et le chiffrement crypté des données de connexion. La troisième famille est ce que l’on appelle les projets de type intranet. C’est un terme qui se trouve en contraste total avec Internet. Tandis qu’Internet donne un accès public au site, l’intranet est un réseau privé uniquement accessible au sein d’une entreprise. Parmi ces projets on retrouve par exemple les réseaux sociaux d’entreprises qui ne seront accessibles que par le personnel de cette même entreprise. Ces outils permettent notamment le travail en                                                                                                                   16  Cascading  Style  Sheets   17  Business  to  Business  
  • 20.     Comment  conduire  un  projet  web  entre  planification,  pilotage  et  réalisation  ?  2014     20   groupe au sein de plusieurs DAS18 dans une même entreprise. Ceci permet de mettre en ligne un annuaire, un compte rendu de réunion. Ce qui optimise la communication entre les services et la gestion de projet. La croissance des intranets prouve qu’il s’agit d’un outil de gain de productivité incontournable puisque 64% des entreprises déclarent utiliser l’outil collaboratif en 2014 contre 61% en 201319 . Par delà les projets web, on trouve les projets mobiles. C’est un marché que l’on sait aujourd’hui en saturation. « Une application mobile est un programme téléchargeable de façon gratuite ou payante et exécutable à partir du système d’exploitation du téléphone20 ». D’ordinaire, l’accès à Internet se fait par l’intermédiaire d’une ligne fixe directement branchée sur Internet comme la wifi ou la 3G. Le principe des applications mobiles permet d’établir des modes offline ou la connexion Internet n’est plus nécessaire pour naviguer sur l’application. L’accès aux applications s’est développé avec l’apparition des Smarthpones et des tablettes tactiles. La particularité des applications mobiles c’est qu’elles permettent de créer un lien privilégié avec l’utilisateur comme les notifications push, la géolocalisation, les promotions envoyées par géolocalisation et grâce à la récupération de données lors de la première connexion. Il existe un système plus facile pour être présent sur la toile au niveau mobile, le responsive design. Ce dernier rend la connexion Internet obligatoire pour accéder au site web. Sa particularité c’est que le contenu du site web développé pour un ordinateur et possède la capacité de s’adapter aux écrans Smartphones et tablettes. On utilise le langage HTML5 pour que le contenu texte et images s’adapte à tous les écrans. Les entreprises qui souhaitent aujourd’hui avoir un commercial qui travail 24h/24 et 7j/7 développent des projets de types marchands appelé plus fréquemment e-commerce. Les projets de types Web 2.0 regroupent les applications web qui permettent aux internautes d’interagir entre eux. Dans ses projets, c’est l’utilisateur lui même qui est créateur de son                                                                                                                   18  Domaine  d’activité  stratégique   19  Observatoire  Intranet   20  http://www.definitions-­‐webmarketing.com/Definition-­‐Application-­‐mobile    
  • 21.     Comment  conduire  un  projet  web  entre  planification,  pilotage  et  réalisation  ?  2014     21   propre site comme la page d’accueil, c’est lui qui modifie ou ajoute du contenu. C’est la principe que l’on retrouve aujourd’hui sur tous les réseaux sociaux : Facebook, Instagram, Twitter, ou les blogs. Selon Vincent HIARD, « le principe le plus important du Web 2.0 est le social. C’est un changement fondamental dans la façon dont les gens communiquent. Le web social est constitué d’un certain nombre d’outils en ligne et de plateformes où les gens partagent leur point de vue, des opinions, des idées et des expériences. Les applications Web 2.0 ont tendance à interagir beaucoup plus avec l’utilisateur final. Ce dernier n’étant pas seulement un utilisateur d’application mais aussi un participant». Le monde des professionnels utilise aussi de plus en plus ces outils pour développer un lien avec les consommateurs. C’est un moyen de les fidéliser. En effet lorsque les entreprises organisent des jeux concours sur Facebook, ou des offres promotionnelles réservées exclusivement aux fans de la page, c’est un moyen de fidéliser sa clientèle. Enfin je vais présenter en quelques mots le dernier type de projet qui est en train de voir le jour et d’évoluer à grand pas. Le Web 3.0 que l’on appelle aussi le sémantique web. Ce dernier est un mouvement collaboratif mené par Wolrd Wide Wen Consortuim (W3C) qui favorise « une méthode commune pour échanger des données21 ». Dans le prolongement du Web 2.0, le Web 3.0 est « un web de données qui permet aux machines de comprendre la signification de l’information sur Internet 22 ». Encore aujourd’hui, les pages de recherches sur Google® apparaissent selon les requêtes des internautes en fonction des mots clés saisis dans ces requêtes. Cependant ces pages de recherches correspondent-elles vraiment aux demandes des utilisateurs ? Pour Vincent HIARD, « face à l’explosion des pages web, les moteurs de recherches d’aujourd’hui ne peuvent garantir que le contenu renvoyé est pertinent vis-à-vis des mots clés saisis ». Selon lui « Demain, par exemple, il suffira de saisir le mot- clé « déjeuner » pour que le moteur de recherche, tenant compte de goûts gastronomiques de l’internaute, de sa situation géographique, de l’heure, propose une liste restreinte mais pertinente de restaurants appropriés ». En 2014, le web sémantique n’en n’est qu’à ses débuts, le W3C cité précédemment supervise l’élaboration des normes proposées par le Web                                                                                                                   21  wikipédia   22  Gestion  d’un  projet  web  planification,  pilotage  et  bonnes  pratiques  P.48  
  • 22.     Comment  conduire  un  projet  web  entre  planification,  pilotage  et  réalisation  ?  2014     22   sémantique. Selon Vincent HIARD, la totale transition vers le WEB 3.0 devrait avoir lieu en 2016.   Figure 4 ; Positionnement des différents projets Web 23   Chaque positionnement à une finalité différente selon les objectifs et les cibles des projets. On peut avoir un but de vente en ligne, d’économie de temps et d’argent ou un but d’image et de visibilité sur le net. B/ Les acteurs intervenants dans les projet web Un projet web c’est avant tout un projet humain mené par des experts. La qualité et la conduite du projet dépendront du niveau d’expertise de l’équipe en charge du projet. C’est                                                                                                                   23  Conduire  un  projet  web  Stéphane  BORDAGE  p.6  
  • 23.     Comment  conduire  un  projet  web  entre  planification,  pilotage  et  réalisation  ?  2014     23   pour cette raison qu’il est important d’identifier touts les corps de métiers qui interviendront dans le développement du projet, la responsabilité et le rôle tout au long du travail. Il s’agit de faire valider cette organisation par l’ensemble des intervenants de la hiérarchie avant de commencer le projet. Je vais présenter ici les deux acteurs majeurs dans la conduite de projets web ainsi que les relations qu’ils doivent avoir entre eux. Tout d’abord, la maîtrise d’ouvrage (MOA) définit comme « l’entité qui initie les besoins, qui définit l’objectif du projet, son budget et son calendrier. Elle attribue les ressources nécessaires à la bonne réalisation et teste les livrables pour assurer leur conformité 24 ». La partie maîtrise d’ouvrage représente le client final pour qui l’on développe le site web. C’est en général le secteur du marketing pour les grandes entreprises et le directeur pour les petites entreprises qui initie le projet, de ce fait la maîtrise d’ouvrage ne dispose pas toujours des compétences techniques pour la réalisation. C’est elle qui supervise le projet et qui dispose de la responsabilité de l’exécution ou de l’arrêt du projet. On distingue deux parties dans la maîtrise d’ouvrage à savoir la maîtrise d’ouvrage stratégique et la maitrise d’ouvrage déléguée. Pour la maitrise d’ouvrage stratégique, le dirigeant est responsable de : • Prendre les décisions importantes concernant la maîtrise d’ouvrage • Procéder aux arbitrages du projet • Signer le contrat • Présider le comité de pilotage De l’autre côté, la maîtrise d’ouvrage déléguée que l’on appelle aussi assistance à maîtrise d’ouvrage son rôle sera de : • Faire l’interface entre la maîtrise d’œuvre et la maîtrise d’ouvrage • Formaliser l’expression des besoins (cahier des charges) • Conduire le projet, réaliser les plannings • Organiser la recette du site web • Accompagner la maîtrise d’ouvrage dans la réalisation du site web Ce rôle est confié au chef de projet.                                                                                                                   24  Gestion  d’un  projet  web  planification,  pilotage  et  bonnes  pratiques  p.50  
  • 24.     Comment  conduire  un  projet  web  entre  planification,  pilotage  et  réalisation  ?  2014     24   D’autre part, la seconde équipe qui sera en charge du projet est appelée maîtrise d’œuvre (MOE) « c’est l’acteur qui a en charge de réaliser la réalisation du site web commandité par la MOA en respectant les conditions fonctionnelles, calendaires, qualitatives et budgétaires. Elle est liée à la maîtrise d’ouvrage par contrat25 ». il peut arriver que la maîtrise d’œuvre ne dispose pas de toutes les ressources humaines nécessaires pour réaliser le projet, de ce fait elle peut sous traiter. Il est fréquent que le prestataire sous-traite la partie graphisme s’il réalise lui même la partie développement. En effet ce sont deux cœurs de métiers différents qui demandent une expertise différente. Dans ce cas c’est la maîtrise d’œuvre qui sous traite. Il s’agit de confier certains lots à des prestataires extérieurs, de ce fait la maîtrise d’ouvrage n’a aucun lien avec ces prestataires, la qualité, la confidentialité et le respect des délais de ces prestataires relèvent de la seule responsabilité de la maîtrise d’œuvre. Comment doivent alors s’établir les liens entre la maîtrise d’ouvrage et la maîtrise d’œuvre ? Il faut tout d’abord que les deux parties soient suffisamment distinctes pour ne pas engendrer des confusions au niveau des rôles de chacune des parties. Il peut arriver que dans certaines grandes entreprises le service informatique propose la solution sur laquelle elle sait travailler et c’est dont à la maîtrise d’ouvrage d’adapter les fonctionnalités souhaitées. Cependant, c’est la maîtrise d’ouvrage qui connaît les besoins des utilisateurs finaux et l’objectif du site. C’est donc à la maîtrise d’œuvre de proposer des solutions qui seront adaptées aux besoins de la maîtrise d’ouvrage. C’est pourquoi, dès le début du projet il faut déterminer le rôle exact de chacun des intervenants dans le projet. Pour une meilleure entente, il est fortement conseillé de nommer deux chefs de projet, un pour la partie fonctionnelle et un autre pour la partie technique. Il est de leur ressort de bien respecter la distinction entre les deux parties, en référence aux documents contractuels. En général, la maîtrise d’ouvrage à du mal à formaliser ses besoins. En effet ces derniers se précisent au fur et à mesure du projet, le chef de projet doit donc régulièrement questionner la maîtrise d’ouvrage pour suivre et calibrer l’évolution de ses besoins et s’assurer que la maîtrise d’œuvre ne sort pas de son rôle en imposant ses solutions.                                                                                                                   25  Gestion  d’un  projet  web  planification,  pilotage  et  bonnes  pratiques  p.50  
  • 25.     Comment  conduire  un  projet  web  entre  planification,  pilotage  et  réalisation  ?  2014     25   Figure 5 ; L'organisation du projet 26   « Schéma idéal qui consiste à séparer les rôles entre la maîtrise d’ouvrage qui sait exactement ce qu’elle veut et la maîtrise d’œuvre qui ne s’en tient qu’à la réalisation » Deux comités doivent être mis en place lors de la phase de lancement pour assurer le bon déroulement du projet. Tout d’abord le comité de pilotage qui réuni la maîtrise d’ouvrage et le chef de projet web. Ce comité a pour objectif de se réunir tous les mois. Le chef de projet a pour mission de rédiger un compte rendu avec l’ordre du jour et les points abordés lors de ce regroupement et il doit le faire parvenir à tous les participants au plus tard deux jours après le rassemblement. Le second comité est le comité de suivi qui permet un suivi régulier et opérationnel entre les responsables de la maîtrise d’ouvrage et de la maîtrise d’œuvre. Ce comité se réuni idéalement toutes les semaines pour aborder les points de façon courts, précis et factuels. On évoque, l’état d’avancement du projet, la liste des tâches, le point sur les livrables et la liste des actions en cours.                                                                                                                   26  Gestion  de  projet  web  planification  pilotage  et  bonnes  pratiques  p.55   Maîtrise   d’ouvrage   Maîtrise   d’oeuvre   Utilisateurs                      Equipe  technique                          sous-­‐traitants  
  • 26.     Comment  conduire  un  projet  web  entre  planification,  pilotage  et  réalisation  ?  2014     26   Chapitre 2 : Les différentes étapes de la conduite d’un projet web   Figure 6 ; Cycles de vie d'un projet Web27 Une conduite de projet suit une méthodologie bien rodée et un schéma bien précis.                                                                                                                   27    Jean  Marc  LOISIL  Université  online  
  • 27.     Comment  conduire  un  projet  web  entre  planification,  pilotage  et  réalisation  ?  2014     27   I/ La phase de définition On a vu précédemment qu’une entreprise ne peut pas se permettre d’établir une présence du Internet sans avoir eu une réflexion au préalable. Un projet Web ne se résume pas à une envie, mais plutôt à un besoin bien réfléchi. En effet un projet de site Web aura obligatoirement des répercutions sur l’entreprise et son fonctionnement. On verra plus tard que pour un projet de type marchand, c’est toute une organisation de gestion des stocks qui va devoir être repensée. La première étape dans le développement d’un projet web, c’est la phase de définition, c’est là que sont définit les besoins, ce que le projet peut apporter d’innovant. Dans cette phase l’entreprise doit recueillir le budget et le planning. L’objectif est de savoir si le projet est réalisable. A/ La définition du projet Quels sont les besoins et les attentes du l’entreprise ? C’est la première question que doit poser le chef de projet aux commanditaires du projet Web. En effet, il est primordial de connaître les attentes de l’entreprise, ce que doit lui apporter son site. Il est important de noter que les grandes instances de l’entreprise auront des besoins différents, par exemple entre la direction commerciale et la direction marketing et communication. Il faut récolter les idées autour de tables rondes séparément avec chacune de ces instances. Le chef de projet ne doit pas oublier de récolter les informations des contributeurs (ceux qui vont faire vivre le site web) puisqu’en général ce sont eux qui détermine les fonctionnalités principales du site. Il est possible de faire une étude une fois la cible définit dans le plan stratégique pour connaitre les attentes des clients.
  • 28.     Comment  conduire  un  projet  web  entre  planification,  pilotage  et  réalisation  ?  2014     28   Pour formaliser les attentes de chacune des instances, il est conseillé d’organiser des tables rondes ou des brainstorming. On peut utiliser des cartes mentales (voir annexe3) ou créer un tableau : Acteurs Fonction Besoins Attentes Direction générale PDG Avoir une vitrine Un site Internet qui reflète le dynamisme de l’entreprise Direction communication Responsable marketing Profiter de ce site pour recruter des prospects Une interaction avec l’internaute Direction commerciale Directeur commercial Mettre à disposition des commerciaux les plans techniques Compatibilité avec les tablettes Contributeur de contenu Employé du service communication Libérer du temps pour la mise à jour Un outil de mise à jour simple et rapide Internaute Client identifié Consulter l’historique des achats Une navigation intuitive   Figure 7 ; Phase de définition : Identification des besoins28 Ce tableau permet de récolter les attentes de chacune des parties concernées par le projet. Une table ronde permet de faire émerger des idées et de fédérer une équipe autour d’un projet commun. Par delà les attentes de l’entreprise, il faut déterminer une cible prioritaire. C’est la fonction principale du projet. Il peut s’agir de fidéliser des clients déjà conquis par la marque ou bien                                                                                                                   28  Gestion  d’un  projet  web  planification  pilotage  et  bonnes  pratiques  _Vincent  HIARD_   p.67  
  • 29.     Comment  conduire  un  projet  web  entre  planification,  pilotage  et  réalisation  ?  2014     29   d’apporter des contacts entrants. Toutes les stratégies sont bonnes, il suffit simplement de les déterminer en amont de la création du projet. Le choix de la cible aura un impact non négligeable sur la structure du projet. Pour déterminer la cible visée, plusieurs solutions sont possibles. Une étude de marché peut être réalisée, ou bien l’entreprise peut se baser sur des études régulièrement réalisées par l’Insee, Médiamétrie, TNS Sofres. Une étude a été accomplie sur l’attitude des internautes par rapport à l’e-mail en France par Directinet et publié par le Syndicat national de la communication directe. Elle peut servir d’exemple pour apporter des réponses aux questions de la cible visée.   Figure 8 ; Cartographie 2009 : Les internautes face à l'e-mail marketing : le jeu des "7 familles"29 L’étude EMA propose en 2009 une nouvelle cartographie de l’attitude des internautes face à l’e-mail marketing. Ce panorama définit 7 profils d’internautes, plus ou moins réceptifs à ce levier de communication digitale.                                                                                                                   29  http://public.message-­‐ business.com/contents/2/696/43696/Files/EMA_BtoC_2013_Version_Publique_VF.pdf    
  • 30.     Comment  conduire  un  projet  web  entre  planification,  pilotage  et  réalisation  ?  2014     30   Voici les 7 profils qui correspondent aux profils de la cartographie : • Les balophiles (14%) : des cyber-acheteurs avertis. En majorité des hommes, ils ont un âge moyen de 45 ans, avec une sur-représentation en Ile de France et chez les CSP+. Leur niveau d’expertise Internet est élevé et 70% d’entre eux font au moins 1 achat en ligne par mois. Ils utilisent assidûment les différentes formes de l’e-mail marketing que sont les newsletters, les alertes ou les ventes privées. Ils possèdent 3 adresses e-mails en moyenne. • Les correspondants (12%) : l’e-mail pour communiquer. Ce sont des hommes à 90%, qui achètent peu en ligne et sont peu abonnés aux communications des sociétés dont ils ne sont pas clients. Les 25-34 ans et 34-49 ans sont sur-représentés dans cette catégorie : leur niveau d’expertise est élevé, ils utilisent beaucoup l’e-mail via leur mobile. Ils créent des adresses spécifiques pour leur correspondance. Ils ouvrent les communications lorsque l’expéditeur est connu et/ou le sujet jugé intéressant. En revanche, ils déclarent en spam les messages ne les intéressant pas ou plus. • Les sociaux (16%) : les jeunes, férus de web 2.0. 70% d’entre eux ont moins de 25 ans, ils sont également très franciliens. Ils sont une large majorité (65%) à se connecter avec leur mobile. Ils disposent de 3 adresses e-mails en moyenne avec sur- représentation de Hotmail, MSN et Gmail. Leur motivation d’inscription est de participer à des forums et des blogs. Leur réactivité est influencée par l’esthétisme et la 1ère partie du message. • Les affairistes (18%) : la recherche des « bons plans ». Ce sont des femmes (90%) de CSP moyennes (70%), pas réellement expertes d’Internet, mais très fortement cyber-acheteuses. Elles utilisent l’e-mail pour les promotions, les ventes privées et les jeux concours. Elles sont très réactives dès lors qu’il y a une promotion, un jeu ou un avantage mis en avant. • Les raisonnables (11%) : un budget serré. Cette population masculine, vivant en province, est très CSP -, n’a pas réellement les moyens d’acheter souvent en ligne. Avec une seule adresse e-mail à 70%, ils ont une expertise Internet modérée. Néanmoins, ils seront plus réactifs aux messages d’une marque dont ils sont clients. • Les débutants (14%) : une faible maturité sur le canal e-mail. Ces jeunes femmes (46% de moins de 25 ans), provinciales, ont une faible appétence à l’achat en ligne et
  • 31.     Comment  conduire  un  projet  web  entre  planification,  pilotage  et  réalisation  ?  2014     31   ne disposent que d’une seule adresse e-mail pour la moitié d’entre elles. Elles peuvent être influencées par la personnalisation et/ou l’esthétisme graphique des e-mails, mais sont peu « ambassadrices » des marques. • Les séniors (15%) : une faible maturité sur le canal e-mail. 80% d’entre eux ont de plus de 50 ans et débutent dans l’appréhension du média Internet : ils sont donc peu acheteurs en ligne et utilisent l’e-mail principalement pour la correspondance. Ils se sont abonnés par curiosité dans 43% des cas. Ils réagissent lorsque l’expéditeur est connu ou l’offre adaptée. Ils suppriment sans lire lorsque le message ne les intéresse pas et utilisent peu les liens de désabonnement mis à leur disposition. Grâce à cette étude, l’entreprise pourra faire un tableau avec les cibles prioritaires visées pour son projet web. Enfin l’entreprise devra son évaluer son environnement. Plusieurs paramètres sont à prendre en compte dans l’environnement. Vincent HIARD cite les éléments suivants : • L’environnement technologique : quelle technologie l’entreprise choisira pour le développement de son projet ? • L’environnement concurrentiel : l’idée est de comprendre la stratégie des concurrents sur Internet, et d’en tirer les avantages. • L’environnement organisationnel : quel impact aura le projet sur l’organisation actuelle des l’entreprise ? Quels postes doivent être sensibilisés au changement ? Quelle la relation avec l’organisation de la stratégie de l’entreprise ? Quels sont les risques encourent ? Se sont toutes les questions que l’entreprise doit se poser avant d’entreprendre son projet web. Il ne faut pas oublier le paramètre budgétaire qui est essentiel pour réaliser le projet. Vincent HIARD nomme cette partie « le diagnostic de rentabilité ». Cette phase doit permettre de définir les grandes lignes du budget. Il faut faire le rapport entre les moyens nécessaires investis et les gains de rentabilité espérés. C’est ce que l’on appelle le retour sur
  • 32.     Comment  conduire  un  projet  web  entre  planification,  pilotage  et  réalisation  ?  2014     32   investissement (ROI)30 . Ce dernier étant difficilement mesurable lorsqu’il s’agit de projet web non marchands. « Dans le cas d’un site marchand, le ROI est le ratio entre le coût du site Internet et le chiffre d’affaire généré par lui. On prendra bien soin de prendre en considération l’ensemble des coûts relatifs au site, ainsi que l’ensemble des revenus ou économies envisagés.» Vincent HIARD.   ROI  =  CA  /  Cs   CA = Chiffre d’affaire Cs = Coût du site   B/  les  objectifs  du  projet     Le second périmètre à prendre en compte dans la définition du projet, est l’objectif que va avoir le site Internet. Il sera la ligne conductrice tout au long du projet. Les entreprises qui souhaitent avoir une présence sur le net, ont toutes des motivations différentes, il convient donc de faire émerger ces besoins. Selon Vincent HIARD, on peut définir sept objectifs majeurs : • « Informer : l’entreprise souhaite communiquer à ses clients, à ses fournisseurs, à ses partenaires, son actualité et ses nouveautés. Ces informations peuvent s’afficher sur les sites Internet et/ou intranet de l’entreprise, mais également être relayé sur d’autres sites web. A travers cet objectif, l’entreprise souhaite être omniprésente sur la Toile et devenir un référent dans son domaine d’activité. • Fidéliser : conforter sa clientèle, asseoir ses relations partenariales passent aujourd’hui nécessairement par Internet. Présenter un site institutionnel de qualité est un atout. • Conquérir : l’entreprise souhaite prospecter de nouveaux clients séduits par l’offre présentée sur le site web. Il peut s’agir d’un segment de sa clientèle traditionnelle réceptive au média Internet que l’entreprise souhaite voir migrer.                                                                                                                   30  Return  On  Investment  
  • 33.     Comment  conduire  un  projet  web  entre  planification,  pilotage  et  réalisation  ?  2014     33   • Présenter sa gamme de produits : mettre en ligne, à disposition des prospects, des clients et des partenaires sa gamme de produits est une source d’économie et un avantage commercial pour l’entreprise. Le catalogue est accessible à tous. • Vendre : les chiffres en constante croissance du commerce électronique résument bien l’engouement pour ce mode d’achat. Les entreprises adhérentes à ce type de projet souhaitent conquérir de nouvelles parts de marché. • Gagner en productivité : proposer des prestations et des services dématérialisés, mettre à disposition un SAV, partager des documents, des agendas, des planning avec ses commerciaux sont autant d’arguments qui permettent à l’entreprise d’optimiser ses relations avec des clients et ses équipes sur le terrain pour gagner en productivité. • Se faire connaître : le média Internet est le moyen le plus rapide pour faire connaître son entreprise et son activité. » Chaque objectif doit être bien définit afin de quantifier les actions à mettre en place lors du développement.   II/  La  phase  de  lancement     A/  La  réunion  de  lancement     Qu’est ce que la réunion de lancement ? C’est là que se rassemblent les acteurs principaux participants au projet. Vincent HIARD la définit comme étant « la réunion qui à lieu en tout début de projet et qui officialise le lancement du projet. Cette réunion permet de rassembler tous les acteurs autour d’une même table, d’initier la création de l’équipe et fédérer les différents intervenants autour de la réussite du projet ». Le plus souvent elle à lieu immédiatement après la fin des études de faisabilité. La rencontre entre les différents acteurs va leur permettre de faire connaissance, de définir et poser les bases de leur collaboration, définir les objectifs, d’identifier les risques au niveau de chacun des acteurs, de présenter le planning et l’organisation pour le bon déroulement du projet. Cette réunion doit permettre d’établir un livrable qui sera ce que l’on appelle le cahier des charges. Ce qui sera écrit dans ce dernier est validé par la direction est sert « d’encyclopédie » à suivre tout au long du projet.
  • 34.     Comment  conduire  un  projet  web  entre  planification,  pilotage  et  réalisation  ?  2014     34   Lors de cette rencontre c’est le chef de projet qui doit mener la réunion. Il est préférable qu’il arrive dans la salle de réunion environ 2h30 avant le début pour s’assurer du bon fonctionnement du matériel, de même qu’il doit prendre ses marques dans un environ ou il doit se sentir à l’aise lors de sa présentation. Voici les points qui seront repris par le chef de projet lors de cette réunion : • Le projet, ses enjeux et ses spécificités : le chef de projet doit rapidement rappeler les grandes lignes du projet, et ses objectifs • L’organisation du projet : ce point permettra au chacun des acteurs de savoir quel est le rôle de chacun dans l’avancement du projet et de présenter toutes les équipes en charge du projet. (équipe décisionnelle, équipe graphique, équipe éditoriale et équipe technique) • Les risques identifiés • Les facteurs clés de succès (le rapprochement physique de deux corps de métiers) • Le planning : le chef de projet doit présenter les bases du planning pour les différents acteurs puissent connaître la date prévue de mise en ligne du projet. Un planning détaillé est fournit après cette réunion. Suite à cette réunion, le chef de projet doit envoyé un compte rendu à chacun des participants à la réunion permettant de fixer les points aborder. Il doit contenir : • La date, le lieu et l’heure de la réunion • L’objet de la réunion • Le nom de chacun des participants • Les points abordés • Les tâches à effectuer avec des dates de réalisation La prochaine étape est celle de la rédaction du cahier des charges. B/ la rédaction du cahier des charges (Voir  annexe  4)   Le cahier des charges doit comprendre 8 points qui seront essentiels pour définir le besoin de l’entreprise dans le développement de son projet.
  • 35.     Comment  conduire  un  projet  web  entre  planification,  pilotage  et  réalisation  ?  2014     35   1  /  L’objectif   Ce point permet de resituer l’entreprise dans son contexte, c’est à dire son histoire, ses métiers, ses besoins. Il doit décrire l’existant. L’entreprise possède-t-elle déjà un système d’information, un CRM ? Ce point doit aussi reprendre les objectifs abordés lors de la phase de définition, à savoir la cible visée, les contraintes à respecter. Enfin l’entreprise possède-t- elle déjà une charte graphique ou doit-elle être créée ? 2/  L’analyse  éditoriale   Un joli site ne fait pas tout, ce qui est important c’est d ‘avoir du contenu de qualité. Il doit apporter un plus pour un client connaissant déjà l’entreprise, et apporter des réponses aux prospects qui pourraient être intéressés par les prestations de l’entreprise. L’objectif n’est pas partir de « zéro ». Comme le site Vincent HIARD, il faut « répertorier les contenus que l’entreprise souhaite communiquer et mettre en place dans l’entreprise une organisation éditoriale pour standardiser, valider puis automatiser la production de ces contenus. » Vincent HIARD faisant remarquer que le choix des contenus est « une porte d’entrée proposée par les moteurs de recherche ». Le contenu doit être proposé sous forme de texte. Il doit être basé sur des textes et images existants, mais il peut arriver que l’entreprise ait besoin de se renouveler et donc de créer de nouveaux textes. Certains d’entre eux peuvent être issus d’Internet comme des sites partenaires. Les contenus permettent de donner une idée de la taille du site Internet final. Après avoir listé et référencé tous les contenus, il faut identifier les sources de production de ceux-ci. En effet il ne faut pas oublier que le site après sa mise en ligne devra en permanence être actualisé. Il faut donc définir l’équipe éditoriale ainsi qu’un calendrier de publications. « Définir le mode de publication de chaque contenu permet d’apporter une première vision sur l’organisation éditoriale à mettre en place »31 .                                                                                                                   31  Gestion  d’un  projet  web  planification  pilotage  et  bonnes  pratiques  _Vincent  HIARD_   p.98  
  • 36.     Comment  conduire  un  projet  web  entre  planification,  pilotage  et  réalisation  ?  2014     36   3/  L’analyse  fonctionnelle   L’analyse fonctionnelle permet de recenser tous les éléments qui feront interactions entre le site Internet et l’internaute. A ce stade il est important de définir les fonctionnalités principales que pourra proposer le site et les résultats attendus. Vincent HIARD définit les fonctionnalités comme « une action interactive qui est possible entre le site Internet et l’internaute, mais également entre le site Internet et les différents services de l’entreprise. De plus en plus , les sites Internet interagissent avec l’entreprise, que ce soit pour la consultation des statistiques de visites, la publication de contenus ou l’enregistrement comptable d’une commande en ligne. » Il est recommandé de séparer les fonctionnalités visant les internautes de celle de l’organisation internet à l’entreprise. La page d’accueil, c’est là que va atterrir un internaute de plus souvent. C’est pourquoi il est primordial d’avoir une idée précise des informations à présenter sur cette page. Voilà ce que les internautes s’attendent et veulent trouver en premier sur le site : « à qui appartient ce site web ? », « quel est leur métier ? », « que proposent-ils ?».Il est conseillé de proposer un outil de recherche directement sur cette page pour l’internaute puisse accéder directement à l’information qu’il recherche. Cette page d’accueil permet souvent de mettre en avant des animations commerciales. 4/  L’analyse  ergonomique   Avant même de penser à l’analyse graphique, l’entreprise doit penser à l’aspect ergonomique du site. En effet pour un utilisateur, un site qui s’affiche rapidement et sur tous types de matériels apportera une image plus qualitative. A noter qu’il ne faut pas oublier les personnes ayant un handicap. L’entreprise peut proposer un système audio permettant aux personnes malentendantes de connaître l’entreprise et ses produits. Trois contraintes sont à prendre en compte lors de l’analyse ergonomique : • La compatibilité avec tout type de matériel : le site ne s’affichera pas de la même manière si l’utilisateur se connecte à partir d’un système d’exploitation Linux, Windows ou Mac et si il utilise un navigateur différent comme Internet Explorer, Firefox, Chrome ou encore Safari.
  • 37.     Comment  conduire  un  projet  web  entre  planification,  pilotage  et  réalisation  ?  2014     37   • L’accessibilité à tous les utilisateurs : comme je le citais précédemment, il faut tenir compte des personnes malvoyantes, non-voyantes ou tout autre handicap. Il convient donc d’utiliser les normes internationales comme W3C ou WCAG2.032 . • La facilité d’utilisation : l’ouvrage de Jakob Nielsen « Designing Web Usability » présente les principaux critères d’utilisabilité d’un site Web : o La navigation o Le contenu o Les performances du système o La sécurité o Le support client o Le design Chaque élément doit être pris en compte lors de la conception du site Web. Il faut se référer aux fonctionnalités pour savoir si elles répondent à chacun de ses critères. 5/  L’analyse  graphique   L’analyse graphique est l’élément qui va attirer l’œil de l’internaute. Le graphisme ne doit pas repousser l’internaute. Le design doit à la fois être cohérent avec l’image de l’entreprise, utiliser les bons codes couleurs et être un relais visuel en lien avec les autres supports de communication de l’entreprise. Pour cela, il faut répertorier tous les éléments graphiques que possède déjà l’entreprise et savoir ce qu’elle souhaite utiliser pour le site. Parmi ces éléments on compte le logo, la charte graphique, et les photos des produits ou des locaux de l’entreprise. Il faut tout même tenir compte de la cible visée car selon les couleurs, elle ne sera pas réceptive de la même façon. Voir annexe 5                                                                                                                   32  http://www.w3.org/TR/WCAG20/  
  • 38.     Comment  conduire  un  projet  web  entre  planification,  pilotage  et  réalisation  ?  2014     38     Figure 9 ; Symbolique des couleurs dans le milieu du Marketing33 Dans le Web comme dans la publicité ou le marketing, toutes les couleurs ont une signification. Ce tableau reprend chaque couleur et y associe un adjectif décrivant un état. Cet état des lieux permet de mettre au point un Brief graphique qui sera joint au cahier des charges. Cette partie sera à destination de l’équipe graphique. 6/  L’analyse  technique   Voici les questions cibles à se poser selon Vincent HIARD : • L’hébergement • Le nom de domaine • Les connexions sécurisées • Le stockage des données • Les e-mails                                                                                                                   33  http://webchronique.com/la-­‐symbolique-­‐des-­‐couleurs-­‐tout-­‐savoir-­‐sur-­‐lorigine-­‐des-­‐ couleurs/  
  • 39.     Comment  conduire  un  projet  web  entre  planification,  pilotage  et  réalisation  ?  2014     39   • La technologie • La maintenance • Les ressources internes • La mise à jour • L’intégration de l’existant Il peut arriver que l’entreprise dispose d’un CRM. Il faudra l’intégrer dans le cahier des charges. En effet, il faut l’intégrer dans le développement. 7/  L’analyse  réglementaire   Certaines règles sont à respecter lors de la création d’un site Web. En effet il doit être conforme aux législations en vigueurs. Si ces obligations ne sont pas respectées, elles peuvent entrainer des conséquences pénales et financières. Plusieurs règles sont à prendre en compte dans l’analyse règlementaire. Vincent HIARD relève 6 points : • Le nom de domaine : « adresse Internet à laquelle les internautes se rendent pour visiter le site. »34 Le choix du nom du site peut vite s’avérer fastidieux car l’URL ne doit pas être trop court ni trop court, il doit être facilement mémorisable par l’internaute, il ne doit pas comporter d’accent, d’espace, de caractères spéciaux ou de point. D’autre part, l’entreprise doit aussi choisir l’extension35 . • La Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL). Cette dernière veille au respect des règles de l’identité humaine de la vie privée et des libertés des personnes dans le domaine de l’informatique. La déclaration auprès de la CNIL ne devient obligatoire que si le site collecte des données personnelles en vue de les exploiter. Voici les obligations imposées par la CNIL36 : o La sécurité des fichiers collectés o La confidentialité des données collectées o La durée de conservation                                                                                                                   34  Gestion  d’un  projet  web  planification,  pilotage  et  bonnes  pratiques  p.105   35  http://www.afnic.fr   36  http://www.cnil.fr  
  • 40.     Comment  conduire  un  projet  web  entre  planification,  pilotage  et  réalisation  ?  2014     40   o L’information des personnes o La finalité des traitements • La loi pour la confiance numérique (LCEN). Loi 2004-575 du 21 juin 2004. Elle concerne l’ensemble des professionnels d’Internet. Voici les points clés de cette loi37 : o La liberté individuelle de communiquer sur Internet si les contenus respectent la dignité de la personne humaine o La limitation des responsabilités des hébergeurs de contenus en ligne publié par les internautes sous certaines conditions o Les informations doivent figurer sur le site o L’utilisation de la prospection directe par voie de courir électronique qui est soumise au consentement des personnes dont les coordonnées ont été recueillies • Le code de la propriété intellectuelle.38 Créées par la loi n°92-597 du 1er juillet 1992 relative à la propriété intellectuelle, les dispositions du code protègent des droits des auteurs sur toutes les œuvres de l’esprit. • Le droit à l’image. « Le droit à l'image permet à toute personne de s'opposer - quelle que soit la nature du support utilisé - à la reproduction et à la diffusion, sans son autorisation expresse, de son image. L'autorisation de la captation ou de la diffusion de l'image d'une personne doit être expresse et suffisamment précise quant aux modalités de l'utilisation de l'image »39 8/  L’analyse  marketing   Tout projet web à un but. Il peut s’agir de fidéliser sa clientèle déjà existante, de toucher des prospects ou d’obtenir des contacts entrants. L’important est à la fois d’optimiser la visibilité de son projet grâce au référencement, mais aussi de mesurer l’audience. Le référencement est gratuit. Le principe repose sur la pertinence du choix des contenus du site et des mots-clés.                                                                                                                   37  http://www.legifrance.gouv.fr   38  http://www.culture.gouv.fr/culture/infos-­‐pratiques/droits/protection.htm   39  http://www.cnil.fr/documentation/fiches-­‐pratiques/fiche/article/lutilisation-­‐de-­‐ limage-­‐des-­‐personnes/  
  • 41.     Comment  conduire  un  projet  web  entre  planification,  pilotage  et  réalisation  ?  2014     41   « Les règles de ce référencement sont tributaires de l’algorithme retenu par les moteurs de recherche »40 . Par ailleurs, le référencement payant permet d’acheter des mots clés. Cette solution coûteuse s’inscrit dans le cadre du lancement d’un site Web et d’une campagne marketing. Suite à ces différentes analyses, le cahier des charges peut être rédigé. Il est rédigé par la maitrise d’ouvrage dans un langage technique destiné à la maitrise d’œuvre. Il peut être réalisé en interne ou en externe à l’entreprise.   C/  La  conception       La partie conception commence à apporter un regard concret au projet. En effet c’est à ce moment que la société construit sa ligne éditoriale, graphique, fonctionnelle et technique. 1/  la  conception  éditoriale     Vincent HIARD a répertorié les différents types de contenus. Il fait remarquer qu’un même contenu peut être décliné sous plusieurs formes. • « Les textes des pages permettant de présenter l’entreprise. • Les communiqués de presse ; en générale repris par d’autre sites Internet et les journalistes qui souhaitent communiquer sur l’entreprise. • Les publications ; documents officiels qui fournissent des informations périodiques. • Les actualités (news) qui sont les informations sur les événements récents ou à venir de l’entreprise. • Les données chiffrées. • Les animations commerciales ; généralement intégrées dans les encarts publicitaires • Les vidéos ; elles permettent d’expliquer de façon ludique les métiers de l’entreprise. • Les photos ou images ; elles n’augmentent pas le référencement du site, mais apportent des éléments explicatifs de l’entreprise. » Pour chaque contenu, l’entreprise doit faire un trie de ce qu’elle possède déjà en interne. Il existe aujourd’hui des systèmes de gestion de contenus (SGC) qui sont « un système de gestion de contenu ou SGC (Content Management System ou CMS) est une famille de                                                                                                                   40  Gestion  d’un  projet  web  planification,  pilotage  et  bonnes  pratiques  p.109  
  • 42.     Comment  conduire  un  projet  web  entre  planification,  pilotage  et  réalisation  ?  2014     42   logiciels destinés à la conception et à la mise à jour dynamique de sites Web ou d'applications multimédia. Ils partagent les fonctionnalités suivantes : • Ils permettent à plusieurs individus de travailler sur un même document ; • Ils fournissent une chaîne de publication (workflow) offrant par exemple la possibilité de mettre en ligne le contenu des documents ; • Ils permettent de séparer les opérations de gestion de la forme et du contenu ; • Ils permettent de structurer le contenu (utilisation de FAQ, de documents, de blogs, de forums de discussion, etc.) ; • Ils permettent de hiérarchiser les utilisateurs et de leur attribuer des rôles et des permissions (utilisateur anonyme, administrateur, contributeur, etc.) ; • Certains SGC incluent la gestion de versions. Lorsque le SGC gère du contenu dynamique, on parle de système de gestion de contenu dynamique ou SGCD (Dynamic Content Management System ou DCMS). Les SGC ne doivent pas être confondus avec les systèmes de gestion électronique des documents (GED) qui permettent de réaliser la gestion de contenus dans l'entreprise. »41                                                                                                                   41  http://fr.wikipedia.org/wiki/Système_de_gestion_de_contenu  
  • 43.     Comment  conduire  un  projet  web  entre  planification,  pilotage  et  réalisation  ?  2014     43   2/  La  conception  fonctionnelle       Figure 10 ; Descriptif de l'analyse fonctionnelle   Lorsque  l’analyse  fonctionnelle  est  établie,  elle  doit  donner  lieu  à  ce  genre  de  schéma.  Il   décrit  les  fonctions  principales  du  site  et  l’ordre  dans  lequel  elle  seront  en  lien  les  unes  aux   autres.    
  • 44.     Comment  conduire  un  projet  web  entre  planification,  pilotage  et  réalisation  ?  2014     44   Une fois la liste des contenus établis, l’entreprise doit décider de la structure du site. Vincent HIARD liste 4 grands modèles de structure de contenus : • La structure hiérarchique : « l’organisation hiérarchique des pages se décline depuis la page d’accueil tel un organigramme. Cette organisation nécessite de bien organiser l’information. »42   Figure 11 ; Structure hiérarchique d'un site Web43   • La structure séquentielle   Figure 12 ; Structure séquentielle d'un site Web44 L’organisation des pages est linéaire selon un ordre chronologique, un peu comme dans un livre. On retrouve cette organisation sur les sites de formation ou les tutoriels en ligne.                                                                                                                   42  Gestion  d’un  projet  web  planification,  pilotage  et  bonnes  pratiques  p.129   43  http://kinet.fr/Structure.html   44  http://kinet.fr/Structure.html  
  • 45.     Comment  conduire  un  projet  web  entre  planification,  pilotage  et  réalisation  ?  2014     45   • La structure en réseau   Figure 13 ; Structure en réseau d'un site Web45 L’organisation de l’information s’effectue selon le principe de liens hypertextes. Cette organisation exploite la pleine puissance des liens vers des informations à l’intérieur du site. Cette organisation est plutôt destinée à un public expert. • La structure grille : « cette organisation du contenu est générée par le biais de bases de données. Le contenu est présenté sous forme de tableau selon les paramètres renseignés par l’internaute. »46 Le plan du site fait aussi partie de la conception fonctionnelle. Voici à quoi doit ressemble un plan de site.                                                                                                                   45  http://kinet.fr/Structure.html   46  Gestion  d’un  projet  web  planification,  pilotage  et  bonnes  pratiques  p.130  
  • 46.     Comment  conduire  un  projet  web  entre  planification,  pilotage  et  réalisation  ?  2014     46     Figure 14 ; Plan d'un site Web « Lorsque la structure effectuée, il faut représenter schématiquement le squelette du site web. Le plan du site ainsi représenté doit être validé par la maitrise d’ouvrage avant d’être diffusé et servir de document de référence. A partir du plan du site validé, il est possible de réaliser un zoning du site web. Voir annexe 6.
  • 47.     Comment  conduire  un  projet  web  entre  planification,  pilotage  et  réalisation  ?  2014     47     Figure 15 ; Zoning d'un site Web47                                                                                                                   47  http://urlz.fr/AGx  
  • 48.     Comment  conduire  un  projet  web  entre  planification,  pilotage  et  réalisation  ?  2014     48   « Cette conceptualisation consiste à représenter sous forme de schéma, la mise en page des différents éléments qui constitueront la structure commune du site. »48 3/  La  conception  graphique     La charte graphique regroupe « le logo, les couleurs les polices de caractères et leur taille, les différents styles, les images, les tailles d’écran, et les dimensions des pages. »49   Figure 16 ; Exemple de charte graphique La société ARTEO Conseil a réalisé un site Internet et a travaillé sur la charte graphique à partir du logo de la société. 4/ La Conception technique La phase d’élaboration de la partie technique comprend 2 architectures à mettre en place : • L’architecture matérielle : elle va permettre de définir le dimensionnement de l’hébergement.                                                                                                                   48  Gestion  d’un  projet  web  planification,  pilotage  et  bonnes  pratiques  p.133   49  Gestion  d’un  projet  web  planification,  pilotage  et  bonnes  pratiques  p.141   Votre métier