SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  17
Télécharger pour lire hors ligne
Janvier 2017
Les Digital Sessions
d’UTOPIES
CONTACTS
Elisabeth Laville, Fondatrice et CEO laville@utopies.com 06 62 44 43 00
Jocelyne Ozdoba, Manager Pôle Stratégie et Reporting ozdoba@utopies.com 06 21 31 42 75
Une exploration des opportunités
offertes par le Digital
pour faire progresser la RSE
// UTOPIES DIGITAL SESSIONS
Confidentiel//©2017Utopies
2
LE WEB COLLABORATIF ET LE BIG DATA
TRANSFORMENT LA RSE…
// UTOPIES DIGITAL SESSIONS
Confidentiel//©2017Utopies
3
…ET VOUS POSENT QUESTION
Dans quelles mesures l’organisation
de ma direction RSE doit-elle évoluer?
Comment mettre en place une
veille stratégiques sur mes
enjeux RSE?
// UTOPIES DIGITAL SESSIONS
Confidentiel//©2017Utopies
4
UN NOUVEAU PARADIGME…
WEB 2.0
“PUSH”
• Les équipes de communication
des entreprises publient les
contenus corporate à
travers les médias
traditionnels dans une
approche top-down (PR, sites
web utilisés comme brochures
corporate).
WEB 1.0 ‘90 Vers WEB 4.0
“SHARE”
• Les réseaux sociaux permettent aux
utilisateurs d’interagir entre eux et
avec les entreprises en générant
leurs propres contenus et en
les partageant au sein de leurs
communautés.
“LIVE”
• La web sémantique permet d’identifier et
d’afficher contenus personnalisés.
• Les méta-données produites par
des programmes et des objets
peuvent être transformées de façon
instantanée en contenus spécifiques.
WEB 3.0
Il était une fois …
// UTOPIES DIGITAL SESSIONS
Confidentiel//©2017Utopies
5
…QUI MET FIN AUX TRADITIONNELS
RAPPORTS RSE
5
// UTOPIES DIGITAL SESSIONS
Confidentiel//©2017Utopies
6
…ET FAIT ÉVOLUER LES MODES DE DIALOGUE
AUX PARTIES PRENANTES
// UTOPIES DIGITAL SESSIONS
Confidentiel//©2017Utopies
REJOIGNEZ LES DIGITAL SESSIONS D’UTOPIES
COMMENT?
POURQUOI?
QUI ?La com interne, la com financière
Directeur RSEDes start-ups innovantes
Pour démarrer une collaboration entre experts de la RSE et du Digital
Pour développer une bonne connaissance des solutions et pratiques de marché
Pour accélérer l’adoption des nouvelles technologies dans vos métiers
Pour tester des approches, des outils, des organisations… et se forger des
convictions sur les conditions de succès de tels projets
Data scientists
Des parties prenantes “utilisatrices”
7
Chief Digital Officer
Sessions créatives
Saison #1 : 5 ateliers multi-entreprises d’une demi-journée dans un lieu inspirant
DémosExploration des besoins
Découverte de solutions Cas pratiques
Retours d’expérience
// UTOPIES DIGITAL SESSIONS
Confidentiel//©2017Utopies
8
UNE EXPLORATION DES SOLUTIONS POUVANT
RÉPONDRE À VOS BESOINS
Atelier 1. Introduction sur le Digital et la RSE : opportunités, méthodes, mindset
Atelier 2. Penser un reporting horizontal et interactif et une stratégie de restitution
multimédia et multidevices
Atelier 3. Libérer les informations et les données des rapports RSE grâce au Big Data et
opérer une veille stratégique des enjeux RSE sur les réseaux sociaux
Atelier 4. Impliquer les clients et les parties prenantes dans la création de solutions et
d’offres responsables au travers de plateformes de crowdsourcing
Atelier 5. Permettre à l’ensemble des collaborateurs de s’associer à l’engagement sociétal
de l’entreprise au travers de challenges internes, de plateformes de votes, du
micro-don…
Un atelier introductif suivi de 4 ateliers thématiques :
// UTOPIES DIGITAL SESSIONS
Confidentiel//©2017Utopies
9
UNE DÉMARCHE COLLABORATIVE POUR
ACCÉLÉRER LE PASSAGE DES IDÉES AU PROJET
1. Exploration des
besoins et solutions
• Sessions découverte
des solutions disponibles
(partenaires techniques)
• Sessions créatives
autour de besoins
soumis par les
participants (Utopies)
A chaque atelier, vivez toutes les étapes de votre futur projet
Digital :
3. Réalisation et mise
en œuvre
• Sessions de retour
d’expérience des
projets menés par les
« early adopters »
2. Expérimentation et
étude de faisabilité
• Présentation d’études
de cas inspirantes
(Utopies)
• Démonstrations de
réalisations récentes
(partenaires techniques)
// UTOPIES DIGITAL SESSIONS
Confidentiel//©2017Utopies
10
NOTRE APPROCHE POUR ANIMER LES DIGITAL
SESSIONS
I. PRÉPARATION ET
RECRUTEMENT
II. DIGITAL SESSIONS
III. SYNTHESE ET
SUITES POSSIBLES
• PPT sur le fonctionnement de
l’action tank
LIVRABLESMETHODOLOGIE
• Benchmarking d’initiatives en
France et à l’international et fiches
bonnes pratiques
• Sondage auprès de directions
RSE (10) sur les besoins, initiativeset
obstacles à l’adoption du Digital dans
leur métier
• Choix des partenaires
techniques (5) : pré-sélection par
Utopies suite à un entretien,une démo
et au regard des références
• Recrutement des entreprises
participantes
ETAPES
• Animation des 5 ateliers
collaboratifs / 1 d’une demi
journée sur un thème avec 1-2
partenaires techniqueset
synthèses
• Plateforme de partage des
Digital Sessions avec les
livrables
• Fiches préparatoires et
synthèses des ateliers
• Panorama des besoins et
solutions
• Panorama des besoins et
solutions du Digital dans la
RSE et facteurs clés de succès
dans leur adoption
En option :
• Exploration d’un besoin
plus spécifique à une entreprise
participante
• Restitutions internes
impliquant d’autres Directions (DSI,
Digital, Marketing,…)
// UTOPIES DIGITAL SESSIONS
Confidentiel//©2017Utopies
11
PLANNING DE L’ANNEE 2017
2017
Jan. Fev. Mars Avr. Mai Juin Juillet Août Sept. Oct. Nov. Déc.
1. PRÉPARATION
ET RECRUTEMENT
Ateliers avec tous les membres
3. SYNTHÈSE
&
COMMUNICAT
ION
GO
NOGO
2. ANIMATION
// UTOPIES DIGITAL SESSIONS
Confidentiel//©2017Utopies
12
CONDITIONS DE PARTICIPATION
Une contribution financière de 7 k€ (10 entreprises
minimum) avec :
• La possibilité d’une exclusivité sectorielle
• La participation aux ateliers (déductibles des frais de formation)
pour 2 personnes
• La mention des entreprises partenaires sur le livrable final
En option, un accompagnement sur mesure (à chiffrer) pour
l’exploration d’un besoin plus spécifique à une entreprise
participante et/ou des restitutions internes impliquant d’autres
Directions (DSI, Digital, Marketing,…)
// UTOPIES DIGITAL SESSIONS
Confidentiel//©2017Utopies
13
BUDGET PRÉVISIONNEL
Digital Sessions Utopies
Jours de travail
Consultant
Jours de travail
Manager
Jours de
travail
Fondatrice
Euros H.T.
Tarif journalier 1 300€ 1600 € 2 000€
ETAPE 1 – ANALYSE ET PREPARATION 12 6 1 27 200 €
ETAPE 2 – ANIMATION 10 5 2,5 26 000 €
ETAPE 3 – SYNTHESE & COMMUNICATION 5 5 1,5 17 500 €
TOTAL HT 27 16 5 70 700 €
// UTOPIES DIGITAL SESSIONS
Confidentiel//©2017Utopies
14
LES PREMIERS PARTENAIRES PRÉSSENTIS
Premier participant
confirmé :
// UTOPIES DIGITAL SESSIONS
Confidentiel//©2017Utopies
UTOPIES
Qui sommes nous ?
15
Classé N°1 des agences de
Développement Durable en
France depuis 2011
Notre expertise couvre tous les champs
d’application de la RSE
// Stratégie d’entreprise et RSE
// Relations aux parties prenantes & analyse
de matérialité
// Reporting RSE
// Consommation et distribution responsable
// Marketing positif
// Innovation responsable
// Achats responsables
// Ancrage économique local
A travers nos activités, nous participons au débat
public et à la compréhension des enjeux
du développement durable
// La marque positive
// L’innovation par les nouveaux modèles économiques
// L’empreinte socioéconomique locale
// UTOPIES DIGITAL SESSIONS
Confidentiel//©2017Utopies
NOS EXPERTISES SUR LA STRATÉGIE ET LE
REPORTING RSE
ANALYSE DE LA
MATÉRIALITÉ
DÉFINITION
D’UNE STRATÉGIE
BUSINESS & RSE
DIALOGUE AVEC
LES PARTIES
PRENANTES
REPORTING
L’ANALYSE DE
MATÉRIALITÉ :
DE LA PERCEPTION
À LA RÉALITÉ
Comment renforcer la pertinence de sa stratégie
ou de son reporting développement durable ?
Alors qu’un nombre croissant d’enjeux
sociaux ou environnementaux sont en
lice pour figurer dans les rapports de
développement durable et obtenir un peu
de temps ou d’attention dans les réunions
de direction, comment déterminer les
sujets prioritaires ? Sans aucun doute, la
« matérialité » est le concept qui monte
dans les discussions sur la responsabi-
lité sociale d’entreprise (RSE). Choisir
c’est renoncer : les entreprises doivent
être capables de sélectionner les enjeux
qui méritent plus particulièrement leurs
efforts, parce qu’ils sont importants aux
yeux de leurs parties prenantes pour leur
réussite commerciale et pour la conduite
de leurs affaires quotidiennes. Les travaux
de l’International Integrated Reporting
Council (IIRC) et de la Global Reporting
Initiative (GRI) recommandent ainsi de
pratiquer une « analyse de matérialité »
en amont de la publication d’informations
extra-financières ; et nombre d’entreprises
publient désormais dans leurs rapports de
développement durable des « matrices de
matérialité » représentant graphiquement
les résultats de ladite analyse.
Si le terme anglais de « materiality » a été
traduit à l’occasion de la sortie de la version
2013 des lignes directrices de la GRI par
« pertinence », les éléments de métho-
dologie précis sont encore rares pour
comprendre réellement comment réaliser
cette analyse ou matrice de matérialité.
Retour aux sources : dans les procédures
d’audit financier, le seuil de matérialité
est défini comme le seuil au-delà duquel
des erreurs comptables peuvent avoir
un impact significatif sur la vérité
des comptes certifiés de l’entreprise.
Transposé dans le langage de la RSE,
le seuil de matérialité est celui au-delà
duquel des enjeux éthiques, sociaux ou
environnementaux sont jugés pertinents
et significatifs pour l’entreprise, parce
qu’ils ont un impact potentiellement
important sur ses parties prenantes,
son environnement ou sa performance
économique, ou enfin parce qu’elle
décide proactivement qu’ils sont
importants pour sa stratégie.
NOTE DE POSITION
#1 // avril 2014
7
Importance pour InVivo
Importancepourlespartiesprenantesexternes
1
2
3
5
5
6
Niveau de performance
1 – Aucune maîtrise
2 – Politique sur un
périmètre partiel
3 – Politique sur
l’ensemble du périmètre
4 – Politique sur
l’ensemble du périmètre
et leadership
Confidentiel n © 2014 Utopies
ENJEU #1a
•  Contribution au maintien de la biodiversité
•  Engagement contre la destruction des sols et la pollution des
eaux
•  Réponse à l’enjeu de déclin de la population d’abeilles
•  Refus de l’utilisation d’OGM et éthique
•  Maintien d’une tradition agricole en France
•  Conditions de santé des agriculteurs exposés aux pesticides et
fertilisants
CITOYENNETÉ
PRATIQUES AGRICOLES / RÉFÉRENTIELS
Ø  Ingrédients d’origine végétale (blé, sucre, huile végétale…)
Les enjeux agricoles sont des sujets sensibles qui donnent lieu à de nombreuses polémiques. La
prise en compte des pratiques agricoles utilisées pour la production des ingrédients est
indispensable pour évaluer les questions et envisager des solutions.
•  Filière Bio : 2,4% du marché alimentaire en France
Ø  43% des français consomment bio régulièrement
Ø  Une image positive, y compris pour les enfants
•  En 2012, 9% de croissance pour les produits bio de l’épicerie
sucrée (170 millions €)
•  Avantages concurrentiels : transparence, qualité, durabilité,
respect des droits humains et de l’environnement
•  Echec de la gamme bio La Clé des Champs de LU qui met en
place en 2008 sa filière blé LU’Harmony (69% de leurs
biscuits en 2013)
ANALYSE MARCHÉ
Confidentiel n © 2014 Utopies
FILIÈRES COURTES / LOCALES / NATIONALESENJEU #5
Positionnement de St Michel en 2014
CONFORMITÉ PERFORMANCE EXEMPLARITÉ
St Michel est en ligne avec
les initiatives des pouvoirs
publiques et la
réglementation et réalise les
contrôles nécessaires pour le prouver
sans aller au-delà
St Michel indique les ingrédients,
leurs pourcentages, les valeurs
nutritionnelles.
St Michel se positionne comme en
innovant dans ses pratiques,
avec un niveau de maîtrise accru et une
transparence affichée
St Michel milite pour faire reconnaître
(et labéliser ?) les caractéristiques
organoleptiques des recettes
patrimoniales avec les régions
concernées (palets bretons, spécialités
ligériennes).
St Michel va au-delà de la
réglementation sur certains et
se différencie de quelques acteurs du
secteur
St Michel informe les consommateurs
sur les propriétés nutritionnelles des
ingrédients (intérêt des nutriments).
St Michel consacre autant de place sur
l’emballage à décrire son procédé de
fabrication que ses ingrédients :
St Michel explique l’histoire des
biscuits.
Niveau d’ambition St Michel à horizon 2016
?
RECETTE
La recette est la formule des gâteaux ou biscuits : à la fois les
ingrédients, le procédé de fabrication, le mode de cuisson.
2020
?Socle de base
Confidentiel n © 2014 Utopies
CONFORMITÉ
PERFORMANCE
EXEMPLARITÉ
60
Niveau d’ambition sur chaque enjeu à l’issue de la
plénière
Socle
commun
Identité
citoyenne
Court terme
(2016)
PRATIQUESAGRICOLESPRATIQUESD’ÉLEVAGE
Question complémentaire : où
se situerait le socle commun ?
Moyen terme
(2020)
INGREDIENTS
EXOTIQUES
PROVENANCE
CONDITIONSDE
PRODUCTION
SÉCURITÉALIMENTAIRE
RECETTES
NUTRITIONGASPILLAGEALIMENTAIRE
TRAÇABILITÉ
EMBALLAGES
Situation
(2014)
1!2! 3!4! 5!
Pour tout renseignement sur les DIGITAL SESSIONS, contacter :
Jocelyne Ozdoba
Manager Pôle Stratégie et Reporting
ozdoba@utopies.com
06 21 31 42 75
17

Contenu connexe

Tendances

[Fr] tome 7 de l'étude Lecko sur le RSE - réseau social d'entreprise
[Fr] tome 7 de l'étude Lecko sur le RSE - réseau social d'entreprise[Fr] tome 7 de l'étude Lecko sur le RSE - réseau social d'entreprise
[Fr] tome 7 de l'étude Lecko sur le RSE - réseau social d'entrepriseYann Gourvennec
 
Etude : Axys consultants - Opinionwa : Les Réseaux Sociaux d’Entreprise : deg...
Etude : Axys consultants - Opinionwa : Les Réseaux Sociaux d’Entreprise : deg...Etude : Axys consultants - Opinionwa : Les Réseaux Sociaux d’Entreprise : deg...
Etude : Axys consultants - Opinionwa : Les Réseaux Sociaux d’Entreprise : deg...Claude Super
 
Formation M2i - Placer la Data au cœur de la stratégie de l'entreprise
Formation M2i - Placer la Data au cœur de la stratégie de l'entrepriseFormation M2i - Placer la Data au cœur de la stratégie de l'entreprise
Formation M2i - Placer la Data au cœur de la stratégie de l'entrepriseM2i Formation
 
Solutions RSE Par So3
Solutions RSE Par So3Solutions RSE Par So3
Solutions RSE Par So3SO3_Conseils
 
Comment stimuler les pratiques collaboratives dans l'entreprise
Comment stimuler les pratiques collaboratives dans l'entrepriseComment stimuler les pratiques collaboratives dans l'entreprise
Comment stimuler les pratiques collaboratives dans l'entrepriseLecko
 
Barometre IDC Maturité numérique des dirigeants d'entreprise - 2013
Barometre IDC Maturité numérique des dirigeants d'entreprise - 2013Barometre IDC Maturité numérique des dirigeants d'entreprise - 2013
Barometre IDC Maturité numérique des dirigeants d'entreprise - 2013Claude Super
 
Enquête : la gestion des projets de réseaux sociaux d'entreprise - 2013
Enquête : la gestion des projets de réseaux sociaux d'entreprise - 2013Enquête : la gestion des projets de réseaux sociaux d'entreprise - 2013
Enquête : la gestion des projets de réseaux sociaux d'entreprise - 2013Claude Super
 
IT et Innovation
IT et InnovationIT et Innovation
IT et Innovationhemissis
 
L'entreprise innovante et globale au 21ème siècle
L'entreprise innovante et globale au 21ème siècleL'entreprise innovante et globale au 21ème siècle
L'entreprise innovante et globale au 21ème siècleJean-Yves Huwart
 
Living Lab e-Inclusion - Rapport de pré-étude
Living Lab e-Inclusion - Rapport de pré-étudeLiving Lab e-Inclusion - Rapport de pré-étude
Living Lab e-Inclusion - Rapport de pré-étudePatrick Genoud
 
Etat de l'art des Réseaux sociaux d'entreprise - Tome 8
Etat de l'art des Réseaux sociaux d'entreprise - Tome 8Etat de l'art des Réseaux sociaux d'entreprise - Tome 8
Etat de l'art des Réseaux sociaux d'entreprise - Tome 8Lecko
 
L'open data des entreprises
L'open data des entreprisesL'open data des entreprises
L'open data des entreprisesliberTIC
 
ANACT / ARACT Nouvelle Aquitaine - Qualité de vie au travail et numérique dan...
ANACT / ARACT Nouvelle Aquitaine - Qualité de vie au travail et numérique dan...ANACT / ARACT Nouvelle Aquitaine - Qualité de vie au travail et numérique dan...
ANACT / ARACT Nouvelle Aquitaine - Qualité de vie au travail et numérique dan...polenumerique33
 
Etat de l’art de la transformation interne des organisations - tome 10
Etat de l’art de la transformation interne des organisations - tome 10Etat de l’art de la transformation interne des organisations - tome 10
Etat de l’art de la transformation interne des organisations - tome 10Lecko
 
Lecko - Plateforme méthodologique unique pour accélérer le développement des ...
Lecko - Plateforme méthodologique unique pour accélérer le développement des ...Lecko - Plateforme méthodologique unique pour accélérer le développement des ...
Lecko - Plateforme méthodologique unique pour accélérer le développement des ...Lecko
 
Livre blanc des Big Data
Livre blanc des Big DataLivre blanc des Big Data
Livre blanc des Big DataYann Gourvennec
 
Etude UX Design - Economie du partage et Financement Collaboratif
Etude UX Design - Economie du partage et Financement CollaboratifEtude UX Design - Economie du partage et Financement Collaboratif
Etude UX Design - Economie du partage et Financement CollaboratifYann Le Beux
 
Etude enjeux-rse-2014 bdo malakoff
Etude enjeux-rse-2014 bdo malakoffEtude enjeux-rse-2014 bdo malakoff
Etude enjeux-rse-2014 bdo malakoffPRODURABLE
 
Introduction atelier transition numerique - cci bordeaux gironde 27062017
Introduction atelier transition numerique - cci bordeaux gironde 27062017Introduction atelier transition numerique - cci bordeaux gironde 27062017
Introduction atelier transition numerique - cci bordeaux gironde 27062017polenumerique33
 
Evolution des Réseaux Sociaux d'Entreprise
Evolution des Réseaux Sociaux d'EntrepriseEvolution des Réseaux Sociaux d'Entreprise
Evolution des Réseaux Sociaux d'EntrepriseEric LEGER
 

Tendances (20)

[Fr] tome 7 de l'étude Lecko sur le RSE - réseau social d'entreprise
[Fr] tome 7 de l'étude Lecko sur le RSE - réseau social d'entreprise[Fr] tome 7 de l'étude Lecko sur le RSE - réseau social d'entreprise
[Fr] tome 7 de l'étude Lecko sur le RSE - réseau social d'entreprise
 
Etude : Axys consultants - Opinionwa : Les Réseaux Sociaux d’Entreprise : deg...
Etude : Axys consultants - Opinionwa : Les Réseaux Sociaux d’Entreprise : deg...Etude : Axys consultants - Opinionwa : Les Réseaux Sociaux d’Entreprise : deg...
Etude : Axys consultants - Opinionwa : Les Réseaux Sociaux d’Entreprise : deg...
 
Formation M2i - Placer la Data au cœur de la stratégie de l'entreprise
Formation M2i - Placer la Data au cœur de la stratégie de l'entrepriseFormation M2i - Placer la Data au cœur de la stratégie de l'entreprise
Formation M2i - Placer la Data au cœur de la stratégie de l'entreprise
 
Solutions RSE Par So3
Solutions RSE Par So3Solutions RSE Par So3
Solutions RSE Par So3
 
Comment stimuler les pratiques collaboratives dans l'entreprise
Comment stimuler les pratiques collaboratives dans l'entrepriseComment stimuler les pratiques collaboratives dans l'entreprise
Comment stimuler les pratiques collaboratives dans l'entreprise
 
Barometre IDC Maturité numérique des dirigeants d'entreprise - 2013
Barometre IDC Maturité numérique des dirigeants d'entreprise - 2013Barometre IDC Maturité numérique des dirigeants d'entreprise - 2013
Barometre IDC Maturité numérique des dirigeants d'entreprise - 2013
 
Enquête : la gestion des projets de réseaux sociaux d'entreprise - 2013
Enquête : la gestion des projets de réseaux sociaux d'entreprise - 2013Enquête : la gestion des projets de réseaux sociaux d'entreprise - 2013
Enquête : la gestion des projets de réseaux sociaux d'entreprise - 2013
 
IT et Innovation
IT et InnovationIT et Innovation
IT et Innovation
 
L'entreprise innovante et globale au 21ème siècle
L'entreprise innovante et globale au 21ème siècleL'entreprise innovante et globale au 21ème siècle
L'entreprise innovante et globale au 21ème siècle
 
Living Lab e-Inclusion - Rapport de pré-étude
Living Lab e-Inclusion - Rapport de pré-étudeLiving Lab e-Inclusion - Rapport de pré-étude
Living Lab e-Inclusion - Rapport de pré-étude
 
Etat de l'art des Réseaux sociaux d'entreprise - Tome 8
Etat de l'art des Réseaux sociaux d'entreprise - Tome 8Etat de l'art des Réseaux sociaux d'entreprise - Tome 8
Etat de l'art des Réseaux sociaux d'entreprise - Tome 8
 
L'open data des entreprises
L'open data des entreprisesL'open data des entreprises
L'open data des entreprises
 
ANACT / ARACT Nouvelle Aquitaine - Qualité de vie au travail et numérique dan...
ANACT / ARACT Nouvelle Aquitaine - Qualité de vie au travail et numérique dan...ANACT / ARACT Nouvelle Aquitaine - Qualité de vie au travail et numérique dan...
ANACT / ARACT Nouvelle Aquitaine - Qualité de vie au travail et numérique dan...
 
Etat de l’art de la transformation interne des organisations - tome 10
Etat de l’art de la transformation interne des organisations - tome 10Etat de l’art de la transformation interne des organisations - tome 10
Etat de l’art de la transformation interne des organisations - tome 10
 
Lecko - Plateforme méthodologique unique pour accélérer le développement des ...
Lecko - Plateforme méthodologique unique pour accélérer le développement des ...Lecko - Plateforme méthodologique unique pour accélérer le développement des ...
Lecko - Plateforme méthodologique unique pour accélérer le développement des ...
 
Livre blanc des Big Data
Livre blanc des Big DataLivre blanc des Big Data
Livre blanc des Big Data
 
Etude UX Design - Economie du partage et Financement Collaboratif
Etude UX Design - Economie du partage et Financement CollaboratifEtude UX Design - Economie du partage et Financement Collaboratif
Etude UX Design - Economie du partage et Financement Collaboratif
 
Etude enjeux-rse-2014 bdo malakoff
Etude enjeux-rse-2014 bdo malakoffEtude enjeux-rse-2014 bdo malakoff
Etude enjeux-rse-2014 bdo malakoff
 
Introduction atelier transition numerique - cci bordeaux gironde 27062017
Introduction atelier transition numerique - cci bordeaux gironde 27062017Introduction atelier transition numerique - cci bordeaux gironde 27062017
Introduction atelier transition numerique - cci bordeaux gironde 27062017
 
Evolution des Réseaux Sociaux d'Entreprise
Evolution des Réseaux Sociaux d'EntrepriseEvolution des Réseaux Sociaux d'Entreprise
Evolution des Réseaux Sociaux d'Entreprise
 

En vedette

Utopies @action tank Entreprise Pollinisatrice
Utopies @action tank Entreprise PollinisatriceUtopies @action tank Entreprise Pollinisatrice
Utopies @action tank Entreprise PollinisatriceUtopies
 
Faber Cocktail
Faber CocktailFaber Cocktail
Faber CocktailAnnaElit
 
LA MARQUE POSITIVE : Comment faire de la RSE un booster de vos marques ?
LA MARQUE POSITIVE : Comment faire de la RSE un booster de vos marques ?LA MARQUE POSITIVE : Comment faire de la RSE un booster de vos marques ?
LA MARQUE POSITIVE : Comment faire de la RSE un booster de vos marques ?Utopies
 
ESD ako projekt?
ESD ako projekt?ESD ako projekt?
ESD ako projekt?COMM-PASS
 
14 ways to childproof your home
14 ways to childproof your home14 ways to childproof your home
14 ways to childproof your homeSangeetha Menon
 
Empreinte economique
Empreinte economiqueEmpreinte economique
Empreinte economiqueUtopies
 
егэ письменная часть как готовиться (2)
егэ письменная часть  как готовиться (2)егэ письменная часть  как готовиться (2)
егэ письменная часть как готовиться (2)Yana Alemaykina
 
Trabajo colaborativo 2_dibujo_tecnic_owa
Trabajo colaborativo 2_dibujo_tecnic_owaTrabajo colaborativo 2_dibujo_tecnic_owa
Trabajo colaborativo 2_dibujo_tecnic_owaWalter Peña
 
Providing NextGen Identity Solutions in a Legacy World - CIS 2014
Providing NextGen Identity Solutions in a Legacy World - CIS 2014Providing NextGen Identity Solutions in a Legacy World - CIS 2014
Providing NextGen Identity Solutions in a Legacy World - CIS 2014Steve Hutchinson
 
Company Profile GLI
Company Profile GLI Company Profile GLI
Company Profile GLI Satrya Wibowo
 
Sistem Kerja Karyawan GLI
Sistem Kerja Karyawan GLISistem Kerja Karyawan GLI
Sistem Kerja Karyawan GLISatrya Wibowo
 
How to market to the Military - First Ever Military Consumer Research Study
How to market to the Military - First Ever Military Consumer Research Study How to market to the Military - First Ever Military Consumer Research Study
How to market to the Military - First Ever Military Consumer Research Study Jennifer Pilcher
 
Журнал "Компаньон". Журнал №1
Журнал "Компаньон". Журнал №1Журнал "Компаньон". Журнал №1
Журнал "Компаньон". Журнал №1kompanion44
 

En vedette (20)

Utopies @action tank Entreprise Pollinisatrice
Utopies @action tank Entreprise PollinisatriceUtopies @action tank Entreprise Pollinisatrice
Utopies @action tank Entreprise Pollinisatrice
 
Faber Cocktail
Faber CocktailFaber Cocktail
Faber Cocktail
 
LA MARQUE POSITIVE : Comment faire de la RSE un booster de vos marques ?
LA MARQUE POSITIVE : Comment faire de la RSE un booster de vos marques ?LA MARQUE POSITIVE : Comment faire de la RSE un booster de vos marques ?
LA MARQUE POSITIVE : Comment faire de la RSE un booster de vos marques ?
 
ESD ako projekt?
ESD ako projekt?ESD ako projekt?
ESD ako projekt?
 
14 ways to childproof your home
14 ways to childproof your home14 ways to childproof your home
14 ways to childproof your home
 
Empreinte economique
Empreinte economiqueEmpreinte economique
Empreinte economique
 
егэ письменная часть как готовиться (2)
егэ письменная часть  как готовиться (2)егэ письменная часть  как готовиться (2)
егэ письменная часть как готовиться (2)
 
Trabajo colaborativo 2_dibujo_tecnic_owa
Trabajo colaborativo 2_dibujo_tecnic_owaTrabajo colaborativo 2_dibujo_tecnic_owa
Trabajo colaborativo 2_dibujo_tecnic_owa
 
Providing NextGen Identity Solutions in a Legacy World - CIS 2014
Providing NextGen Identity Solutions in a Legacy World - CIS 2014Providing NextGen Identity Solutions in a Legacy World - CIS 2014
Providing NextGen Identity Solutions in a Legacy World - CIS 2014
 
Cycle monitor
Cycle monitorCycle monitor
Cycle monitor
 
Company Profile GLI
Company Profile GLI Company Profile GLI
Company Profile GLI
 
Sistem Kerja Karyawan GLI
Sistem Kerja Karyawan GLISistem Kerja Karyawan GLI
Sistem Kerja Karyawan GLI
 
KeplerWeber
KeplerWeberKeplerWeber
KeplerWeber
 
KeplerWeber
KeplerWeberKeplerWeber
KeplerWeber
 
Assignment 8
Assignment 8Assignment 8
Assignment 8
 
MaxSafe
MaxSafeMaxSafe
MaxSafe
 
How to market to the Military - First Ever Military Consumer Research Study
How to market to the Military - First Ever Military Consumer Research Study How to market to the Military - First Ever Military Consumer Research Study
How to market to the Military - First Ever Military Consumer Research Study
 
Neco
NecoNeco
Neco
 
Журнал "Компаньон". Журнал №1
Журнал "Компаньон". Журнал №1Журнал "Компаньон". Журнал №1
Журнал "Компаньон". Журнал №1
 
Metalmont
MetalmontMetalmont
Metalmont
 

Similaire à Digital Sessions d'Utopies

Présentation politique régionale rse
Présentation politique régionale rsePrésentation politique régionale rse
Présentation politique régionale rseDominique Giabiconi
 
Digital et évolution du métier d'expert-compte_DeloitteExperts
Digital et évolution du métier d'expert-compte_DeloitteExpertsDigital et évolution du métier d'expert-compte_DeloitteExperts
Digital et évolution du métier d'expert-compte_DeloitteExpertsbhd1981
 
De l'Intranet institutionnel à la Digital Workplace : la démarche du groupe d...
De l'Intranet institutionnel à la Digital Workplace : la démarche du groupe d...De l'Intranet institutionnel à la Digital Workplace : la démarche du groupe d...
De l'Intranet institutionnel à la Digital Workplace : la démarche du groupe d...eXo Platform
 
Intervention Adetem du 21 janvier 2014 - Les RSE dans la distribution
Intervention Adetem du 21 janvier 2014 - Les RSE dans la distributionIntervention Adetem du 21 janvier 2014 - Les RSE dans la distribution
Intervention Adetem du 21 janvier 2014 - Les RSE dans la distributionMatthias VIRY
 
Projet Vocation Manager
Projet Vocation ManagerProjet Vocation Manager
Projet Vocation ManagerComClient CAAM
 
Linked In et Twitter, duo gagnant de la communication B2B
Linked In et Twitter, duo gagnant de la communication B2BLinked In et Twitter, duo gagnant de la communication B2B
Linked In et Twitter, duo gagnant de la communication B2Bpolenumerique33
 
Journée Egide 2016 : Support d'Alain Garnier (Jamespot) et Xavier Gendron (Be...
Journée Egide 2016 : Support d'Alain Garnier (Jamespot) et Xavier Gendron (Be...Journée Egide 2016 : Support d'Alain Garnier (Jamespot) et Xavier Gendron (Be...
Journée Egide 2016 : Support d'Alain Garnier (Jamespot) et Xavier Gendron (Be...Journee-Egide
 
Guide pratique pour les chefs d'entreprise TPE/PME
Guide pratique pour les chefs d'entreprise TPE/PMEGuide pratique pour les chefs d'entreprise TPE/PME
Guide pratique pour les chefs d'entreprise TPE/PMESolocal
 
Matinale rse altamiremfqm2015toolight
Matinale rse altamiremfqm2015toolightMatinale rse altamiremfqm2015toolight
Matinale rse altamiremfqm2015toolightFlorence Brunet
 
Bpifrance le lab Guide pratique transformation digitale
Bpifrance le lab Guide pratique transformation digitale Bpifrance le lab Guide pratique transformation digitale
Bpifrance le lab Guide pratique transformation digitale Bpifrance
 
Concevoir et déployer sa stratégie digitale
Concevoir et déployer sa stratégie digitaleConcevoir et déployer sa stratégie digitale
Concevoir et déployer sa stratégie digitaleQuinchy Riya
 
Le Management stratégique à l'ère du digital
Le Management stratégique à l'ère du digitalLe Management stratégique à l'ère du digital
Le Management stratégique à l'ère du digitalMartine THERNISIEN
 
Le Management stratégique à l'ère du digital
Le Management stratégique à l'ère du digitalLe Management stratégique à l'ère du digital
Le Management stratégique à l'ère du digitalMartine THERNISIEN
 
Conférence Ultraviolet + Actibizz : Stratégie digitale & Développement commer...
Conférence Ultraviolet + Actibizz : Stratégie digitale & Développement commer...Conférence Ultraviolet + Actibizz : Stratégie digitale & Développement commer...
Conférence Ultraviolet + Actibizz : Stratégie digitale & Développement commer...Ultraviolet Agency
 
Présentation mediatice 2011
Présentation mediatice 2011Présentation mediatice 2011
Présentation mediatice 2011mediatice
 
"La stratégie digitale dans un grand groupe" par la communauté YouMeO
"La stratégie digitale dans un grand groupe" par la communauté YouMeO"La stratégie digitale dans un grand groupe" par la communauté YouMeO
"La stratégie digitale dans un grand groupe" par la communauté YouMeORaphael Beziz
 

Similaire à Digital Sessions d'Utopies (20)

Présentation politique régionale rse
Présentation politique régionale rsePrésentation politique régionale rse
Présentation politique régionale rse
 
Digital et évolution du métier d'expert-compte_DeloitteExperts
Digital et évolution du métier d'expert-compte_DeloitteExpertsDigital et évolution du métier d'expert-compte_DeloitteExperts
Digital et évolution du métier d'expert-compte_DeloitteExperts
 
De l'Intranet institutionnel à la Digital Workplace : la démarche du groupe d...
De l'Intranet institutionnel à la Digital Workplace : la démarche du groupe d...De l'Intranet institutionnel à la Digital Workplace : la démarche du groupe d...
De l'Intranet institutionnel à la Digital Workplace : la démarche du groupe d...
 
Intervention Adetem du 21 janvier 2014 - Les RSE dans la distribution
Intervention Adetem du 21 janvier 2014 - Les RSE dans la distributionIntervention Adetem du 21 janvier 2014 - Les RSE dans la distribution
Intervention Adetem du 21 janvier 2014 - Les RSE dans la distribution
 
Derself j2-13012015
Derself j2-13012015Derself j2-13012015
Derself j2-13012015
 
Projet Vocation Manager
Projet Vocation ManagerProjet Vocation Manager
Projet Vocation Manager
 
Linked In et Twitter, duo gagnant de la communication B2B
Linked In et Twitter, duo gagnant de la communication B2BLinked In et Twitter, duo gagnant de la communication B2B
Linked In et Twitter, duo gagnant de la communication B2B
 
Journée Egide 2016 : Support d'Alain Garnier (Jamespot) et Xavier Gendron (Be...
Journée Egide 2016 : Support d'Alain Garnier (Jamespot) et Xavier Gendron (Be...Journée Egide 2016 : Support d'Alain Garnier (Jamespot) et Xavier Gendron (Be...
Journée Egide 2016 : Support d'Alain Garnier (Jamespot) et Xavier Gendron (Be...
 
Guide pratique pour les chefs d'entreprise TPE/PME
Guide pratique pour les chefs d'entreprise TPE/PMEGuide pratique pour les chefs d'entreprise TPE/PME
Guide pratique pour les chefs d'entreprise TPE/PME
 
Matinale rse altamiremfqm2015toolight
Matinale rse altamiremfqm2015toolightMatinale rse altamiremfqm2015toolight
Matinale rse altamiremfqm2015toolight
 
Bpifrance le lab Guide pratique transformation digitale
Bpifrance le lab Guide pratique transformation digitale Bpifrance le lab Guide pratique transformation digitale
Bpifrance le lab Guide pratique transformation digitale
 
Gainde2000 plaquette 2019
Gainde2000 plaquette 2019Gainde2000 plaquette 2019
Gainde2000 plaquette 2019
 
Concevoir et déployer sa stratégie digitale
Concevoir et déployer sa stratégie digitaleConcevoir et déployer sa stratégie digitale
Concevoir et déployer sa stratégie digitale
 
Le Management stratégique à l'ère du digital
Le Management stratégique à l'ère du digitalLe Management stratégique à l'ère du digital
Le Management stratégique à l'ère du digital
 
Le Management stratégique à l'ère du digital
Le Management stratégique à l'ère du digitalLe Management stratégique à l'ère du digital
Le Management stratégique à l'ère du digital
 
Conférence Ultraviolet + Actibizz : Stratégie digitale & Développement commer...
Conférence Ultraviolet + Actibizz : Stratégie digitale & Développement commer...Conférence Ultraviolet + Actibizz : Stratégie digitale & Développement commer...
Conférence Ultraviolet + Actibizz : Stratégie digitale & Développement commer...
 
Derself j3-03022015
Derself j3-03022015Derself j3-03022015
Derself j3-03022015
 
Présentation mediatice 2011
Présentation mediatice 2011Présentation mediatice 2011
Présentation mediatice 2011
 
DEVOTEAM
DEVOTEAMDEVOTEAM
DEVOTEAM
 
"La stratégie digitale dans un grand groupe" par la communauté YouMeO
"La stratégie digitale dans un grand groupe" par la communauté YouMeO"La stratégie digitale dans un grand groupe" par la communauté YouMeO
"La stratégie digitale dans un grand groupe" par la communauté YouMeO
 

Plus de Utopies

Data responsable
Data responsableData responsable
Data responsableUtopies
 
Presentation utopies+quantis 12052016 vf
Presentation utopies+quantis 12052016 vfPresentation utopies+quantis 12052016 vf
Presentation utopies+quantis 12052016 vfUtopies
 
L’INNOVATION PAR LES NOUVEAUX MODÈLES ÉCONOMIQUES
L’INNOVATION PAR LES NOUVEAUX MODÈLES ÉCONOMIQUESL’INNOVATION PAR LES NOUVEAUX MODÈLES ÉCONOMIQUES
L’INNOVATION PAR LES NOUVEAUX MODÈLES ÉCONOMIQUESUtopies
 
Local shift : Évaluez les fuites économiques de votre territoire et dévelo...
Local shift : Évaluez les fuites économiques de votre territoire et dévelo...Local shift : Évaluez les fuites économiques de votre territoire et dévelo...
Local shift : Évaluez les fuites économiques de votre territoire et dévelo...Utopies
 
GlobalImpact - demonstrating your economic impacts in 189 countries
GlobalImpact - demonstrating your economic impacts in 189 countriesGlobalImpact - demonstrating your economic impacts in 189 countries
GlobalImpact - demonstrating your economic impacts in 189 countriesUtopies
 
Vers la loca-conception
Vers la loca-conceptionVers la loca-conception
Vers la loca-conceptionUtopies
 
L’ANALYSE DE MATÉRIALITÉ : DE LA PERCEPTION À LA RÉALITÉ (AVRIL 2014)
L’ANALYSE DE MATÉRIALITÉ : DE LA PERCEPTION À LA RÉALITÉ (AVRIL 2014)L’ANALYSE DE MATÉRIALITÉ : DE LA PERCEPTION À LA RÉALITÉ (AVRIL 2014)
L’ANALYSE DE MATÉRIALITÉ : DE LA PERCEPTION À LA RÉALITÉ (AVRIL 2014)Utopies
 
« LA CONSTRUCTION DURABLE : DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE » (2007)
« LA CONSTRUCTION DURABLE : DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE » (2007)« LA CONSTRUCTION DURABLE : DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE » (2007)
« LA CONSTRUCTION DURABLE : DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE » (2007)Utopies
 
« CONSTRUCTION DURABLE : PANORAMA DES SOLUTIONS TECHNIQUES » (2009)
« CONSTRUCTION DURABLE : PANORAMA DES SOLUTIONS TECHNIQUES » (2009)« CONSTRUCTION DURABLE : PANORAMA DES SOLUTIONS TECHNIQUES » (2009)
« CONSTRUCTION DURABLE : PANORAMA DES SOLUTIONS TECHNIQUES » (2009)Utopies
 
Etude sur le comportement des occupants et la performance énergétique des bat...
Etude sur le comportement des occupants et la performance énergétique des bat...Etude sur le comportement des occupants et la performance énergétique des bat...
Etude sur le comportement des occupants et la performance énergétique des bat...Utopies
 
Epargner en épargnant la planéte (2008)
Epargner en épargnant la planéte (2008)Epargner en épargnant la planéte (2008)
Epargner en épargnant la planéte (2008)Utopies
 
ETUDE DE TENDANCES « RESTAURATION ET DÉVELOPPEMENT DURABLE » (2010)
ETUDE DE TENDANCES « RESTAURATION ET DÉVELOPPEMENT DURABLE » (2010)ETUDE DE TENDANCES « RESTAURATION ET DÉVELOPPEMENT DURABLE » (2010)
ETUDE DE TENDANCES « RESTAURATION ET DÉVELOPPEMENT DURABLE » (2010)Utopies
 
Critical friends - Stakeholder panels (2007)
Critical friends - Stakeholder panels (2007)Critical friends - Stakeholder panels (2007)
Critical friends - Stakeholder panels (2007)Utopies
 
Rapport du Centre d'Analyse Stratégique : "Pour une consommation durable" (2011)
Rapport du Centre d'Analyse Stratégique : "Pour une consommation durable" (2011)Rapport du Centre d'Analyse Stratégique : "Pour une consommation durable" (2011)
Rapport du Centre d'Analyse Stratégique : "Pour une consommation durable" (2011)Utopies
 

Plus de Utopies (14)

Data responsable
Data responsableData responsable
Data responsable
 
Presentation utopies+quantis 12052016 vf
Presentation utopies+quantis 12052016 vfPresentation utopies+quantis 12052016 vf
Presentation utopies+quantis 12052016 vf
 
L’INNOVATION PAR LES NOUVEAUX MODÈLES ÉCONOMIQUES
L’INNOVATION PAR LES NOUVEAUX MODÈLES ÉCONOMIQUESL’INNOVATION PAR LES NOUVEAUX MODÈLES ÉCONOMIQUES
L’INNOVATION PAR LES NOUVEAUX MODÈLES ÉCONOMIQUES
 
Local shift : Évaluez les fuites économiques de votre territoire et dévelo...
Local shift : Évaluez les fuites économiques de votre territoire et dévelo...Local shift : Évaluez les fuites économiques de votre territoire et dévelo...
Local shift : Évaluez les fuites économiques de votre territoire et dévelo...
 
GlobalImpact - demonstrating your economic impacts in 189 countries
GlobalImpact - demonstrating your economic impacts in 189 countriesGlobalImpact - demonstrating your economic impacts in 189 countries
GlobalImpact - demonstrating your economic impacts in 189 countries
 
Vers la loca-conception
Vers la loca-conceptionVers la loca-conception
Vers la loca-conception
 
L’ANALYSE DE MATÉRIALITÉ : DE LA PERCEPTION À LA RÉALITÉ (AVRIL 2014)
L’ANALYSE DE MATÉRIALITÉ : DE LA PERCEPTION À LA RÉALITÉ (AVRIL 2014)L’ANALYSE DE MATÉRIALITÉ : DE LA PERCEPTION À LA RÉALITÉ (AVRIL 2014)
L’ANALYSE DE MATÉRIALITÉ : DE LA PERCEPTION À LA RÉALITÉ (AVRIL 2014)
 
« LA CONSTRUCTION DURABLE : DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE » (2007)
« LA CONSTRUCTION DURABLE : DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE » (2007)« LA CONSTRUCTION DURABLE : DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE » (2007)
« LA CONSTRUCTION DURABLE : DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE » (2007)
 
« CONSTRUCTION DURABLE : PANORAMA DES SOLUTIONS TECHNIQUES » (2009)
« CONSTRUCTION DURABLE : PANORAMA DES SOLUTIONS TECHNIQUES » (2009)« CONSTRUCTION DURABLE : PANORAMA DES SOLUTIONS TECHNIQUES » (2009)
« CONSTRUCTION DURABLE : PANORAMA DES SOLUTIONS TECHNIQUES » (2009)
 
Etude sur le comportement des occupants et la performance énergétique des bat...
Etude sur le comportement des occupants et la performance énergétique des bat...Etude sur le comportement des occupants et la performance énergétique des bat...
Etude sur le comportement des occupants et la performance énergétique des bat...
 
Epargner en épargnant la planéte (2008)
Epargner en épargnant la planéte (2008)Epargner en épargnant la planéte (2008)
Epargner en épargnant la planéte (2008)
 
ETUDE DE TENDANCES « RESTAURATION ET DÉVELOPPEMENT DURABLE » (2010)
ETUDE DE TENDANCES « RESTAURATION ET DÉVELOPPEMENT DURABLE » (2010)ETUDE DE TENDANCES « RESTAURATION ET DÉVELOPPEMENT DURABLE » (2010)
ETUDE DE TENDANCES « RESTAURATION ET DÉVELOPPEMENT DURABLE » (2010)
 
Critical friends - Stakeholder panels (2007)
Critical friends - Stakeholder panels (2007)Critical friends - Stakeholder panels (2007)
Critical friends - Stakeholder panels (2007)
 
Rapport du Centre d'Analyse Stratégique : "Pour une consommation durable" (2011)
Rapport du Centre d'Analyse Stratégique : "Pour une consommation durable" (2011)Rapport du Centre d'Analyse Stratégique : "Pour une consommation durable" (2011)
Rapport du Centre d'Analyse Stratégique : "Pour une consommation durable" (2011)
 

Dernier

Le Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloud
Le Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloudLe Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloud
Le Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloudOCTO Technology
 
La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...
La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...
La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...OCTO Technology
 
Intelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imagination
Intelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imaginationIntelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imagination
Intelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imaginationTony Aubé
 
La Grosse Conf 2024 - Philippe Prados - Atelier - RAG : au-delà de la démonst...
La Grosse Conf 2024 - Philippe Prados - Atelier - RAG : au-delà de la démonst...La Grosse Conf 2024 - Philippe Prados - Atelier - RAG : au-delà de la démonst...
La Grosse Conf 2024 - Philippe Prados - Atelier - RAG : au-delà de la démonst...OCTO Technology
 
Etude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdf
Etude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdfEtude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdf
Etude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdfsnapierala
 
GUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - Montréal
GUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - MontréalGUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - Montréal
GUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - MontréalNicolas Georgeault
 
Milo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IA
Milo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IAMilo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IA
Milo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IAUGAIA
 
LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...
LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...
LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...Faga1939
 

Dernier (8)

Le Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloud
Le Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloudLe Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloud
Le Comptoir OCTO - MLOps : Les patterns MLOps dans le cloud
 
La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...
La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...
La Grosse Conf 2024 - Philippe Stepniewski -Atelier - Live coding d'une base ...
 
Intelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imagination
Intelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imaginationIntelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imagination
Intelligence Artificielle: Vers l'ère de l'imagination
 
La Grosse Conf 2024 - Philippe Prados - Atelier - RAG : au-delà de la démonst...
La Grosse Conf 2024 - Philippe Prados - Atelier - RAG : au-delà de la démonst...La Grosse Conf 2024 - Philippe Prados - Atelier - RAG : au-delà de la démonst...
La Grosse Conf 2024 - Philippe Prados - Atelier - RAG : au-delà de la démonst...
 
Etude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdf
Etude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdfEtude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdf
Etude_Bpifrance_-_Les_Greentech_francaises_-_3eme_edition_annuelle_2024.pdf
 
GUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - Montréal
GUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - MontréalGUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - Montréal
GUM365 - Rencontre mensuelle Avril 2024 - Montréal
 
Milo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IA
Milo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IAMilo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IA
Milo-AI Milo AI Congress est conçu pour transformer votre compréhension de l'IA
 
LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...
LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...
LA SUPERINTELLIGENCE ARTIFICIELLE, SES BÉNÉFICES ET NUIRES ET QUE FAIRE POUR ...
 

Digital Sessions d'Utopies

  • 1. Janvier 2017 Les Digital Sessions d’UTOPIES CONTACTS Elisabeth Laville, Fondatrice et CEO laville@utopies.com 06 62 44 43 00 Jocelyne Ozdoba, Manager Pôle Stratégie et Reporting ozdoba@utopies.com 06 21 31 42 75 Une exploration des opportunités offertes par le Digital pour faire progresser la RSE
  • 2. // UTOPIES DIGITAL SESSIONS Confidentiel//©2017Utopies 2 LE WEB COLLABORATIF ET LE BIG DATA TRANSFORMENT LA RSE…
  • 3. // UTOPIES DIGITAL SESSIONS Confidentiel//©2017Utopies 3 …ET VOUS POSENT QUESTION Dans quelles mesures l’organisation de ma direction RSE doit-elle évoluer? Comment mettre en place une veille stratégiques sur mes enjeux RSE?
  • 4. // UTOPIES DIGITAL SESSIONS Confidentiel//©2017Utopies 4 UN NOUVEAU PARADIGME… WEB 2.0 “PUSH” • Les équipes de communication des entreprises publient les contenus corporate à travers les médias traditionnels dans une approche top-down (PR, sites web utilisés comme brochures corporate). WEB 1.0 ‘90 Vers WEB 4.0 “SHARE” • Les réseaux sociaux permettent aux utilisateurs d’interagir entre eux et avec les entreprises en générant leurs propres contenus et en les partageant au sein de leurs communautés. “LIVE” • La web sémantique permet d’identifier et d’afficher contenus personnalisés. • Les méta-données produites par des programmes et des objets peuvent être transformées de façon instantanée en contenus spécifiques. WEB 3.0 Il était une fois …
  • 5. // UTOPIES DIGITAL SESSIONS Confidentiel//©2017Utopies 5 …QUI MET FIN AUX TRADITIONNELS RAPPORTS RSE 5
  • 6. // UTOPIES DIGITAL SESSIONS Confidentiel//©2017Utopies 6 …ET FAIT ÉVOLUER LES MODES DE DIALOGUE AUX PARTIES PRENANTES
  • 7. // UTOPIES DIGITAL SESSIONS Confidentiel//©2017Utopies REJOIGNEZ LES DIGITAL SESSIONS D’UTOPIES COMMENT? POURQUOI? QUI ?La com interne, la com financière Directeur RSEDes start-ups innovantes Pour démarrer une collaboration entre experts de la RSE et du Digital Pour développer une bonne connaissance des solutions et pratiques de marché Pour accélérer l’adoption des nouvelles technologies dans vos métiers Pour tester des approches, des outils, des organisations… et se forger des convictions sur les conditions de succès de tels projets Data scientists Des parties prenantes “utilisatrices” 7 Chief Digital Officer Sessions créatives Saison #1 : 5 ateliers multi-entreprises d’une demi-journée dans un lieu inspirant DémosExploration des besoins Découverte de solutions Cas pratiques Retours d’expérience
  • 8. // UTOPIES DIGITAL SESSIONS Confidentiel//©2017Utopies 8 UNE EXPLORATION DES SOLUTIONS POUVANT RÉPONDRE À VOS BESOINS Atelier 1. Introduction sur le Digital et la RSE : opportunités, méthodes, mindset Atelier 2. Penser un reporting horizontal et interactif et une stratégie de restitution multimédia et multidevices Atelier 3. Libérer les informations et les données des rapports RSE grâce au Big Data et opérer une veille stratégique des enjeux RSE sur les réseaux sociaux Atelier 4. Impliquer les clients et les parties prenantes dans la création de solutions et d’offres responsables au travers de plateformes de crowdsourcing Atelier 5. Permettre à l’ensemble des collaborateurs de s’associer à l’engagement sociétal de l’entreprise au travers de challenges internes, de plateformes de votes, du micro-don… Un atelier introductif suivi de 4 ateliers thématiques :
  • 9. // UTOPIES DIGITAL SESSIONS Confidentiel//©2017Utopies 9 UNE DÉMARCHE COLLABORATIVE POUR ACCÉLÉRER LE PASSAGE DES IDÉES AU PROJET 1. Exploration des besoins et solutions • Sessions découverte des solutions disponibles (partenaires techniques) • Sessions créatives autour de besoins soumis par les participants (Utopies) A chaque atelier, vivez toutes les étapes de votre futur projet Digital : 3. Réalisation et mise en œuvre • Sessions de retour d’expérience des projets menés par les « early adopters » 2. Expérimentation et étude de faisabilité • Présentation d’études de cas inspirantes (Utopies) • Démonstrations de réalisations récentes (partenaires techniques)
  • 10. // UTOPIES DIGITAL SESSIONS Confidentiel//©2017Utopies 10 NOTRE APPROCHE POUR ANIMER LES DIGITAL SESSIONS I. PRÉPARATION ET RECRUTEMENT II. DIGITAL SESSIONS III. SYNTHESE ET SUITES POSSIBLES • PPT sur le fonctionnement de l’action tank LIVRABLESMETHODOLOGIE • Benchmarking d’initiatives en France et à l’international et fiches bonnes pratiques • Sondage auprès de directions RSE (10) sur les besoins, initiativeset obstacles à l’adoption du Digital dans leur métier • Choix des partenaires techniques (5) : pré-sélection par Utopies suite à un entretien,une démo et au regard des références • Recrutement des entreprises participantes ETAPES • Animation des 5 ateliers collaboratifs / 1 d’une demi journée sur un thème avec 1-2 partenaires techniqueset synthèses • Plateforme de partage des Digital Sessions avec les livrables • Fiches préparatoires et synthèses des ateliers • Panorama des besoins et solutions • Panorama des besoins et solutions du Digital dans la RSE et facteurs clés de succès dans leur adoption En option : • Exploration d’un besoin plus spécifique à une entreprise participante • Restitutions internes impliquant d’autres Directions (DSI, Digital, Marketing,…)
  • 11. // UTOPIES DIGITAL SESSIONS Confidentiel//©2017Utopies 11 PLANNING DE L’ANNEE 2017 2017 Jan. Fev. Mars Avr. Mai Juin Juillet Août Sept. Oct. Nov. Déc. 1. PRÉPARATION ET RECRUTEMENT Ateliers avec tous les membres 3. SYNTHÈSE & COMMUNICAT ION GO NOGO 2. ANIMATION
  • 12. // UTOPIES DIGITAL SESSIONS Confidentiel//©2017Utopies 12 CONDITIONS DE PARTICIPATION Une contribution financière de 7 k€ (10 entreprises minimum) avec : • La possibilité d’une exclusivité sectorielle • La participation aux ateliers (déductibles des frais de formation) pour 2 personnes • La mention des entreprises partenaires sur le livrable final En option, un accompagnement sur mesure (à chiffrer) pour l’exploration d’un besoin plus spécifique à une entreprise participante et/ou des restitutions internes impliquant d’autres Directions (DSI, Digital, Marketing,…)
  • 13. // UTOPIES DIGITAL SESSIONS Confidentiel//©2017Utopies 13 BUDGET PRÉVISIONNEL Digital Sessions Utopies Jours de travail Consultant Jours de travail Manager Jours de travail Fondatrice Euros H.T. Tarif journalier 1 300€ 1600 € 2 000€ ETAPE 1 – ANALYSE ET PREPARATION 12 6 1 27 200 € ETAPE 2 – ANIMATION 10 5 2,5 26 000 € ETAPE 3 – SYNTHESE & COMMUNICATION 5 5 1,5 17 500 € TOTAL HT 27 16 5 70 700 €
  • 14. // UTOPIES DIGITAL SESSIONS Confidentiel//©2017Utopies 14 LES PREMIERS PARTENAIRES PRÉSSENTIS Premier participant confirmé :
  • 15. // UTOPIES DIGITAL SESSIONS Confidentiel//©2017Utopies UTOPIES Qui sommes nous ? 15 Classé N°1 des agences de Développement Durable en France depuis 2011 Notre expertise couvre tous les champs d’application de la RSE // Stratégie d’entreprise et RSE // Relations aux parties prenantes & analyse de matérialité // Reporting RSE // Consommation et distribution responsable // Marketing positif // Innovation responsable // Achats responsables // Ancrage économique local A travers nos activités, nous participons au débat public et à la compréhension des enjeux du développement durable // La marque positive // L’innovation par les nouveaux modèles économiques // L’empreinte socioéconomique locale
  • 16. // UTOPIES DIGITAL SESSIONS Confidentiel//©2017Utopies NOS EXPERTISES SUR LA STRATÉGIE ET LE REPORTING RSE ANALYSE DE LA MATÉRIALITÉ DÉFINITION D’UNE STRATÉGIE BUSINESS & RSE DIALOGUE AVEC LES PARTIES PRENANTES REPORTING L’ANALYSE DE MATÉRIALITÉ : DE LA PERCEPTION À LA RÉALITÉ Comment renforcer la pertinence de sa stratégie ou de son reporting développement durable ? Alors qu’un nombre croissant d’enjeux sociaux ou environnementaux sont en lice pour figurer dans les rapports de développement durable et obtenir un peu de temps ou d’attention dans les réunions de direction, comment déterminer les sujets prioritaires ? Sans aucun doute, la « matérialité » est le concept qui monte dans les discussions sur la responsabi- lité sociale d’entreprise (RSE). Choisir c’est renoncer : les entreprises doivent être capables de sélectionner les enjeux qui méritent plus particulièrement leurs efforts, parce qu’ils sont importants aux yeux de leurs parties prenantes pour leur réussite commerciale et pour la conduite de leurs affaires quotidiennes. Les travaux de l’International Integrated Reporting Council (IIRC) et de la Global Reporting Initiative (GRI) recommandent ainsi de pratiquer une « analyse de matérialité » en amont de la publication d’informations extra-financières ; et nombre d’entreprises publient désormais dans leurs rapports de développement durable des « matrices de matérialité » représentant graphiquement les résultats de ladite analyse. Si le terme anglais de « materiality » a été traduit à l’occasion de la sortie de la version 2013 des lignes directrices de la GRI par « pertinence », les éléments de métho- dologie précis sont encore rares pour comprendre réellement comment réaliser cette analyse ou matrice de matérialité. Retour aux sources : dans les procédures d’audit financier, le seuil de matérialité est défini comme le seuil au-delà duquel des erreurs comptables peuvent avoir un impact significatif sur la vérité des comptes certifiés de l’entreprise. Transposé dans le langage de la RSE, le seuil de matérialité est celui au-delà duquel des enjeux éthiques, sociaux ou environnementaux sont jugés pertinents et significatifs pour l’entreprise, parce qu’ils ont un impact potentiellement important sur ses parties prenantes, son environnement ou sa performance économique, ou enfin parce qu’elle décide proactivement qu’ils sont importants pour sa stratégie. NOTE DE POSITION #1 // avril 2014 7 Importance pour InVivo Importancepourlespartiesprenantesexternes 1 2 3 5 5 6 Niveau de performance 1 – Aucune maîtrise 2 – Politique sur un périmètre partiel 3 – Politique sur l’ensemble du périmètre 4 – Politique sur l’ensemble du périmètre et leadership Confidentiel n © 2014 Utopies ENJEU #1a •  Contribution au maintien de la biodiversité •  Engagement contre la destruction des sols et la pollution des eaux •  Réponse à l’enjeu de déclin de la population d’abeilles •  Refus de l’utilisation d’OGM et éthique •  Maintien d’une tradition agricole en France •  Conditions de santé des agriculteurs exposés aux pesticides et fertilisants CITOYENNETÉ PRATIQUES AGRICOLES / RÉFÉRENTIELS Ø  Ingrédients d’origine végétale (blé, sucre, huile végétale…) Les enjeux agricoles sont des sujets sensibles qui donnent lieu à de nombreuses polémiques. La prise en compte des pratiques agricoles utilisées pour la production des ingrédients est indispensable pour évaluer les questions et envisager des solutions. •  Filière Bio : 2,4% du marché alimentaire en France Ø  43% des français consomment bio régulièrement Ø  Une image positive, y compris pour les enfants •  En 2012, 9% de croissance pour les produits bio de l’épicerie sucrée (170 millions €) •  Avantages concurrentiels : transparence, qualité, durabilité, respect des droits humains et de l’environnement •  Echec de la gamme bio La Clé des Champs de LU qui met en place en 2008 sa filière blé LU’Harmony (69% de leurs biscuits en 2013) ANALYSE MARCHÉ Confidentiel n © 2014 Utopies FILIÈRES COURTES / LOCALES / NATIONALESENJEU #5 Positionnement de St Michel en 2014 CONFORMITÉ PERFORMANCE EXEMPLARITÉ St Michel est en ligne avec les initiatives des pouvoirs publiques et la réglementation et réalise les contrôles nécessaires pour le prouver sans aller au-delà St Michel indique les ingrédients, leurs pourcentages, les valeurs nutritionnelles. St Michel se positionne comme en innovant dans ses pratiques, avec un niveau de maîtrise accru et une transparence affichée St Michel milite pour faire reconnaître (et labéliser ?) les caractéristiques organoleptiques des recettes patrimoniales avec les régions concernées (palets bretons, spécialités ligériennes). St Michel va au-delà de la réglementation sur certains et se différencie de quelques acteurs du secteur St Michel informe les consommateurs sur les propriétés nutritionnelles des ingrédients (intérêt des nutriments). St Michel consacre autant de place sur l’emballage à décrire son procédé de fabrication que ses ingrédients : St Michel explique l’histoire des biscuits. Niveau d’ambition St Michel à horizon 2016 ? RECETTE La recette est la formule des gâteaux ou biscuits : à la fois les ingrédients, le procédé de fabrication, le mode de cuisson. 2020 ?Socle de base Confidentiel n © 2014 Utopies CONFORMITÉ PERFORMANCE EXEMPLARITÉ 60 Niveau d’ambition sur chaque enjeu à l’issue de la plénière Socle commun Identité citoyenne Court terme (2016) PRATIQUESAGRICOLESPRATIQUESD’ÉLEVAGE Question complémentaire : où se situerait le socle commun ? Moyen terme (2020) INGREDIENTS EXOTIQUES PROVENANCE CONDITIONSDE PRODUCTION SÉCURITÉALIMENTAIRE RECETTES NUTRITIONGASPILLAGEALIMENTAIRE TRAÇABILITÉ EMBALLAGES Situation (2014) 1!2! 3!4! 5!
  • 17. Pour tout renseignement sur les DIGITAL SESSIONS, contacter : Jocelyne Ozdoba Manager Pôle Stratégie et Reporting ozdoba@utopies.com 06 21 31 42 75 17