SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  39
Télécharger pour lire hors ligne
Présentation finale
Groupe Scolaire d’Estienne d’Orves
Noisy-le-Sec
Alejandro AROCHA
Laura CAENEN
Aymeric CLERY
Bertrand DUPREY
Ninon LAMARQUE
Projet EcoConception
14 février 2013
MS CHD 13
1
Préambule – Objectifs  Améliorer la performance
énergétique du bâtiment
 Réaménager la ruelle
 Mettre en place des éco-
gestes
 Revaloriser les façades
 Anticiper et intégrer les
échéances
réglementaires.
 Améliorer le
fonctionnement du
réfectoire et des entrées
2
Préambule – Notre démarche
 Étude comparative des solutions techniques et des matériaux
3
0,00
2,00
4,00
6,00
8,00
10,00
Ouate de cellulose
Conductivité thermique λ
Facteurde
résistance àla
vapeur d'eau
Energie grise BilanCarbone
Conductivité thermique λ
Facteurde
résistance àla
vapeur d'eau
Energie grise BilanCarbone
Cout
Préambule – Notre démarche
 Étude comparative des solutions techniques et des matériaux
 Méthode des DJU
4
Préambule – Notre démarche
 Étude comparative des solutions techniques et des matériaux
 Méthode des DJU
 Simulation thermique dynamique – COMFIE/Pleiades
5
Préambule – Notre démarche
 Étude comparative des solutions techniques et des matériaux
 Méthode des DJU
 Simulation thermique dynamique – COMFIE/Pleiades
 Dialux
6
Préambule – Notre démarche
 Étude comparative des solutions techniques et des
matériaux
 Méthode des DJU
 Simulation thermique dynamique – COMFIE/Pleiades
 Dialux
 CAO
 Excel
7
0 €
100 000 €
200 000 €
300 000 €
400 000 €
500 000 €
600 000 €
700 000 €
800 000 €
900 000 €
Cuisine
Réfectoire
Constructionmat.
Démolition
Etanchéité
Façade
Menuiserie
CVC
Accessibilité
Platrerie
Peinture
CFO-CFA
Plomberie
GTB
Paysagiste
Préambule – Notre démarche
 Étude comparative des solutions techniques et des matériaux
 Calcul de coût global et
phasage
 Méthode des DJU
 Simulation thermique dynamique – COMFIE/Pleiades
 Dialux
 CAO
 Excel
8
Préambule – Notre démarche
 Étude comparative des solutions techniques et des matériaux
 Calcul de coût global et
phasage
 Méthode des DJU
 Simulation thermique dynamique – COMFIE/Pleiades
 Dialux
 CAO
 Excel
9
 Label Eco-Ecole
Décomposition du projet en 3 parties
2. Rénovation lourde
Maternelle
3. Aménagements extérieurs
1. Rénovation élémentaire
10
Rénovation Élémentaire : Fonctionnalités
11
 Modifications des
fonctionnalités, Entrée,
Réfectoire, Cuisine,
Administration
 Ascenseur
 Fermeture préau
12
0
2
4
6
8
10
Liège
Conductivité thermique λ
Facteurde
résistance àla
vapeur d'eau
BilanCarboneEnergie grise
Cout
Parois Opaques - Choix des isolants
Paille, Laine de lin, Fibre de chanvre, Laine de verre,
Laine de roche, XPE, XPS
0,00
2,00
4,00
6,00
8,00
10,00
Ouate de cellulose
Conductivité thermique λ
Facteurde
résistance àla
vapeur d'eau
Energie grise BilanCarbone
Conductivité thermique λ
Facteurde
résistance àla
vapeur d'eau
Energie grise BilanCarbone
Cout
 Fibre de bois
 ITE
 Bon compromis
performances thermiques,
environnementales/cout,
valorisation en fin de vie
 Panneaux
 Ouate de cellulose
 Maternelle (Ossature
bois)
 Vrac
 Insufflation facilitée en
neuf
 Liège
 Toitures
 Imputrescible,
incompressible
0
2
4
6
8
10
Fibre de bois
Conductivité thermique λ
Facteurde
résistance àla
vapeur d'eau
Energie grise BilanCarbone
Cout
13
Parois Opaques - Bardage bois
 Bardage à lames horizontales: esthétique et bonne
ventilation
 Essences locales:
Douglas ou Mélèze?
 Douglas: Espèce de reboisement en France, locale,
adaptée au climat parisien
Parois Opaques - ITE + Bardage
14
Bardage Bois
Ventilation Bardage
Pare-Pluie
Fibre de Bois
Ossature Bois
Béton
Liège
+ Membrane d'étanchéité en EPDM
Rparoi = 3,6 m2.K/W Rtoiture = 6 m2.K/W
Parois Vitrées - Menuiseries
 Choix : Type mixte Bois Aluminium
 Avantages des deux matériaux
 Le bois nécessite beaucoup d’entretien
 Nouvelles fenêtres avec trois ventaux
 Augmenter la surface vitrée
15
 Choix : Brises soleils amovibles et repliables côté
cour
 Confort d’été
 Réglage manuel
 Notion de confort subjective
 Mise en place de stores pour la façade côté rue
Parois Vitrées - Protections solaires
16
17
Parois Vitrées - Confort d’été et intersaison
- Simulation thermique dynamique
- Confort thermique selon modèle de
Givoni
- Etude des salles élémentaires selon les 3
orientations
Caractéristiques
vitrage
Occultations Ventilation Confort
thermique
- Facteur solaire
: 27,8%
- Transmission
lumineuse :
45%
- BSO à lame de
15cm espacé
de 30cm et à
10cm du vitrage
- VMC DF :
3vol/h
- VNN : 3vol/h
(ouverture
mono-exposée)
- Scénario du 4
juin au 23
septembre
- DH26
- Taux d’inconfort
<3%
- Modèle de
Givoni
Mise en place de
brasseurs d’air
- Pour le couloir exposé nord et nord-est, des
stores intérieurs suffisent
18
Parois Vitrées - Confort d’été et intersaison
- Simulation thermique dynamique
- Confort thermique selon modèle de
Givoni
- Etude des salles élémentaires selon les 3
orientations
Par menuiserie
dT A(m²) Ai(m²)
%
ouverture
1 2,02 2,02 14%
1,5 1,65 1,65 12%
2 1,43 1,43 10%
2,5 1,28 1,28 9%
3 1,17 1,17 8%
3,5 1,08 1,08 8%
4 1,01 1,01 7%
4,5 0,95 0,95 7%
5 0,90 0,90 6%
- Pour le couloir exposé nord et nord-est, des
stores intérieurs suffisent
19
Parois Vitrées - Confort d’été et intersaison
- Simulation thermique dynamique
- Confort thermique selon modèle de
Givoni
- Etude des salles élémentaires selon les 3
orientations
- Pour le couloir exposé nord et nord-est, des
stores intérieurs suffisent
20
Parois Vitrées - Rénovation de l'école élémentaire
FLJ : 2,55
Calcul du Facteur Lumière Jour : DIALUX
Objectif : Entre 2,5 et 4
=> Eclairage naturel : 60 %
Rho : Facteur de réflexion
21
Ventilation
Réglementation actuelle (1982) : 15m3/h/enfant
25 m3/h/enfant 650 m3/h/classe
Total Groupe scolaire ~20 000 m3/h
VMC double flux:
- Qualité de l'air
- Moins de pertes énergétiques
Prévoir un contrat de maintenance
2 systèmes différents: R+1/R+2, RDC
Ventilation
RDC
Classique
Débit: 12 000 m3/h
Sonde CO2
Coût ~100 000 €
R+1 et R+2
Système indépendant: un/classe
Simplicité de mise en œuvre
Débit max 700 m3/h
Sonde CO2
Coût ~15 000 €/classe
Pour 20 classes ~300 000 €
22
Rénovation maternelle - Fonctionnalités
 6 salles des cours ~ 58m2
 Toilettes x3
 Bureaux salle des professeurs
 Gardien
 Psychomotricité
 Espace Distribution Climatique
 Préau
23
 Ruelle
 Espace
Distribution
Climatique
Espace de distribution climatique -
Maternelle
Lumière naturelle, ouverture sur la cour
 Double problématique: Confort d’été/Luminosité suffisante
 Simulations COMFIE Pléiades et Dialux24
Espace de distribution climatique -
Maternelle
Espace Distribution Climatique
Apports solaires Hiver
Éclairage naturel
Qualité architecturale
Effet cheminée – Tirage Thermique
Toiture végétalisée
Contrôle thermique
Biodiversité
QAI
VMC
Rafraichissement naturel
25
26
Vitrage
CLIMAPLUS N COOL-LITE
ST neutre 6/16/6 lame
d'argon ST136
Occultation Ventilation Confort d’été
• Vitrages à contrôle solaire
Saint-Gobain Glass
• Isolation Thermique
Renforcée
• Lame d’argon
• Facteur solaire: 21,9%
•Transmission Lumineuse:
33%
• Coef de déperditions
thermiques: Ug= 1,2
W/m2.K
Brise soleils à lames
orientables sur la toiture
vitrée fermés de 8h à 18h
du 14 mai au 16
septembre
VMC: 0,8 vol/h
Du 4 juin au 23
septembre :
Surventilation nocturne
naturelle de 17h à 7h: 2,4
vol/h (sauf vacances
scolaires, mercredi et we).
• Zone de Brager
• DH26: 76 heures
• Taux d’inconfort:
3%
Espace de distribution climatique - Maternelle
Espace de distribution climatique - Maternelle
27
Rho : Facteur de réflexion
FLJ : 3,06
Parois Opaques Maternelle
28 Source : Construction à ossature bois : Restaurant administratif CETE de Lyon
Bardage
Douglass
Ventilation du
bardage
Pare-Pluie
Souple
Contreventement
OSB
Fermacell
Ossature Bois
Vide TechniqueVide Technique
Pare-Vapeur
Ouate de cellulose
insufflée
Dalle Béton
Liège
Rparoi = 4,2 m2.K/W (14 cm)
Aménagements extérieurs Toiture Végétalisée
Extensive
Intensive
Récupération des eaux
de pluie
29
Jardin potager biologique
Compost
Préservation des
arbres existants
Nichoirs
30
Coût de l’opération
Coût d’exploitation énergétique
annuel :
Moyenne Quantité Coût
GAZ (PCS) 1 308 889 52 356 €
Elec (ef) 147 156 19 583 €
Eau (m3) 3 500 12 915 €
Total 84 854 €
Coût d’exploitation actualisé :
Energie
Taux d‘inflation
INSEE 2010
Coût sur 40ans
GAZ 6,9% 10 186 378 €
ELEC 2,4% 1 291 053 €
EAU 2,7% 910 175 €
Total 12 387 606 €
Coût d’exploitation énergétique
annuel :Moyenne Quantité Coût
GAZ (PCS) 321 987 12 879 €
Elec (ef) 214 812 28 587 €
Eau (m3) 3 500 12 915 €
VMC DF 2x/an 2500 €
Total 56 881 €
Coût d’exploitation actualisé :
Energie
Taux d‘inflation
INSEE 2010
Coût sur 40ans
GAZ 6,9% 2 505 849 €
ELEC 2,4% 1 884 628 €
EAU 2,7% 910 175 €
Total 5 300 652 €
APRES RENOVATION
31
Coût global élargi
Economies d’énergies:
Montant de l’opération et rentabilité:
Economies annuelles 27 973 €
Economies totales 7 086 954 €
Coût des travaux 3 432 411 €
Incertitude 153 003 €
Temps de retour ≈ 20ans
0 €
100 000 €
200 000 €
300 000 €
400 000 €
500 000 €
600 000 €
700 000 €
800 000 €
900 000 €
Phasage
32
Conclusions et Perspectives
33
 Groupe scolaire mis aux normes
 Image de l’école valorisée
 Fonctionnalité améliorée
 Opération à faible impact environnemental
 Eco-Ecole, label décerné aux établissements scolaires
qui s’engagent vers un fonctionnement responsable.
6 Thèmes
Alimentation
Biodiversité
Déchets
Eau
Energie
Solidarités
Merci pour votre attention
Alejandro AROCHA
Laura CAENEN
Aymeric CLERY
Bertrand DUPREY
Ninon LAMARQUE
14 Février 2013
MS CHD 13
Annexes
0
2
4
6
8
10
Paille
Conductivité thermique λ
Facteurde
résistance àla
vapeur d'eau
Energie grise BilanCarbone
Cout
Conductivité thermique λ
Facteurde
résistance àla
vapeur d'eau
Energie grise BilanCarbone
Cout
0,00
2,00
4,00
6,00
8,00
10,00
Laine de chanvre
Conductivité thermique λ
Facteurde
résistance àla
vapeur d'eau
Energie grise BilanCarbone
Cout
0
2
4
6
8
10
Laine de lin
Conductivité thermique λ
Facteurde
résistance àla
vapeur d'eau
Energie grise BilanCarbone
Cout
0
2
4
6
8
10
Laine de verre
Conductivité thermique λ
Facteurde
résistance àla
vapeur d'eau
Energie grise BilanCarbone
Cout
Annexes
0
2
4
6
8
10
Laine de roche
Conductivité thermique λ
Facteurde
résistance àla
vapeur d'eau
BilanCarboneEnergie grise
Cout
0
2
4
6
8
10
XPE
Conductivité thermique λ
Facteurde
résistance àla
vapeur d'eau
Energie grise BilanCarbone
Cout
0
2
4
6
8
10
XPS
Conductivité thermique λ
Facteurde
résistance àla
vapeur d'eau
Energie grise BilanCarbone
Cout
 Isolation Thermique Renforcée: dépôt d’une couche métallisée
(argent ou aluminium) sur la face interne du vitrage pour réfléchir
la chaleur
 Lame d’argon: gaz rare plus lourd et moins conducteur que l’air,
entraine une diminution des transferts de chaleur par conduction
Annexes
CLIMAPLUS N COOL-LITE ST
neutre 6/16/6 lame d'argon
ST108
CLIMAPLUS N COOL-LITE ST
neutre 6/16/6 lame d'argon
ST136
Facteur solaire 8,7% 21,9%
Transmission
Lumineuse
7% 33%
Coefficient de
déperditions
thermiques
Ug= 1,2 W/m2.K Ug= 1,2 W/m2.K
Vitrages Occultation Ventilation Confort d’été
Vitrage n°1 :
CLIMAPLUS N
COOL-LITE ST
neutre 6/16/6 lame
d'argon ST108
Aucune 0,8 vol/h Zone de Brager
DH26: 139 heures
Taux d’inconfort: 6%
Vitrage n°2:
CLIMAPLUS N
COOL-LITE ST
neutre 6/16/6 lame
d'argon ST136
Brise soleils à
lames orientables
sur la toiture vitrée
fermés de 8h à
18h du 14 mai au
16 septembre
Du 4 juin au 23
septembre : Ventilation
naturelle de 0,8 vol/h la
journée, surventilation
nocturne (sauf vacances
scolaires).
Le reste de l’année :
ventilation naturelle de
0,8 vol/h.
Zone de Brager
DH26: 76 heures
Taux d’inconfort: 3%
Annexes
 Confort d’été
Annexes
Vitrage n°1, pas d’occultation, ventilation naturelle 0,8 vol/h
Vitrage n°2, BSO, surventilation nocturne

Contenu connexe

Tendances

La GéOthermie Diapo20374499
La GéOthermie Diapo20374499La GéOthermie Diapo20374499
La GéOthermie Diapo20374499
guestba7adfb
 
Stiebel Eltron - SHP 2020 FR
Stiebel Eltron - SHP 2020 FRStiebel Eltron - SHP 2020 FR
Stiebel Eltron - SHP 2020 FR
Architectura
 
Chauffe-eau solaire, attention à la surchauffe
Chauffe-eau solaire, attention à la surchauffeChauffe-eau solaire, attention à la surchauffe
Chauffe-eau solaire, attention à la surchauffe
Antonino Lagana
 
Le Soleil, Moteur De Lhumanité
Le Soleil, Moteur De LhumanitéLe Soleil, Moteur De Lhumanité
Le Soleil, Moteur De Lhumanité
omerbelbich
 
Comparaison CALYS PF FOD web
Comparaison CALYS PF FOD webComparaison CALYS PF FOD web
Comparaison CALYS PF FOD web
Marco Terzi
 
Les trophees-de-l-architecture-vivons-bois-2011
Les trophees-de-l-architecture-vivons-bois-2011Les trophees-de-l-architecture-vivons-bois-2011
Les trophees-de-l-architecture-vivons-bois-2011
dida91
 

Tendances (20)

Dois-je vraiment remplacer mes anciens châssis de fenêtre?
Dois-je vraiment remplacer mes anciens châssis de fenêtre?Dois-je vraiment remplacer mes anciens châssis de fenêtre?
Dois-je vraiment remplacer mes anciens châssis de fenêtre?
 
Guide - Les maisons passives - Limousin nature environnement
Guide - Les maisons passives - Limousin nature environnementGuide - Les maisons passives - Limousin nature environnement
Guide - Les maisons passives - Limousin nature environnement
 
La GéOthermie Diapo20374499
La GéOthermie Diapo20374499La GéOthermie Diapo20374499
La GéOthermie Diapo20374499
 
6 rmt batiment elevages de demain - focus alternatives-gaz_propane
6   rmt batiment elevages de demain - focus alternatives-gaz_propane6   rmt batiment elevages de demain - focus alternatives-gaz_propane
6 rmt batiment elevages de demain - focus alternatives-gaz_propane
 
Stiebel Eltron - SHP 2020 FR
Stiebel Eltron - SHP 2020 FRStiebel Eltron - SHP 2020 FR
Stiebel Eltron - SHP 2020 FR
 
Livret technique : comprendre et choisir la géothermie - Ademe
Livret technique : comprendre et choisir la géothermie - AdemeLivret technique : comprendre et choisir la géothermie - Ademe
Livret technique : comprendre et choisir la géothermie - Ademe
 
Chauffe-eau solaire, attention à la surchauffe
Chauffe-eau solaire, attention à la surchauffeChauffe-eau solaire, attention à la surchauffe
Chauffe-eau solaire, attention à la surchauffe
 
Le Soleil, Moteur De Lhumanité
Le Soleil, Moteur De LhumanitéLe Soleil, Moteur De Lhumanité
Le Soleil, Moteur De Lhumanité
 
Le gaz et le Passif - GrDF
Le gaz et le Passif - GrDFLe gaz et le Passif - GrDF
Le gaz et le Passif - GrDF
 
Mellé-fr
Mellé-frMellé-fr
Mellé-fr
 
Table ronde Eco-construction Eco-énergie
Table ronde Eco-construction Eco-énergieTable ronde Eco-construction Eco-énergie
Table ronde Eco-construction Eco-énergie
 
Gss Energy, Station k500 FR
Gss Energy, Station k500 FRGss Energy, Station k500 FR
Gss Energy, Station k500 FR
 
Tour de Suisse romande 2012, Séminaire d'introduction, Construire et rénover ...
Tour de Suisse romande 2012, Séminaire d'introduction, Construire et rénover ...Tour de Suisse romande 2012, Séminaire d'introduction, Construire et rénover ...
Tour de Suisse romande 2012, Séminaire d'introduction, Construire et rénover ...
 
Comparaison CALYS PF FOD web
Comparaison CALYS PF FOD webComparaison CALYS PF FOD web
Comparaison CALYS PF FOD web
 
Bâtiment à énergie positive, activité comprise - 6nergy+ - Groupe Gamba
Bâtiment à énergie positive, activité comprise - 6nergy+ - Groupe GambaBâtiment à énergie positive, activité comprise - 6nergy+ - Groupe Gamba
Bâtiment à énergie positive, activité comprise - 6nergy+ - Groupe Gamba
 
Les trophees-de-l-architecture-vivons-bois-2011
Les trophees-de-l-architecture-vivons-bois-2011Les trophees-de-l-architecture-vivons-bois-2011
Les trophees-de-l-architecture-vivons-bois-2011
 
Construire une Maison Bois BBC
Construire une Maison Bois BBCConstruire une Maison Bois BBC
Construire une Maison Bois BBC
 
Soutien et subventions dans la rénovation, présentation de Luis Marcos, Direc...
Soutien et subventions dans la rénovation, présentation de Luis Marcos, Direc...Soutien et subventions dans la rénovation, présentation de Luis Marcos, Direc...
Soutien et subventions dans la rénovation, présentation de Luis Marcos, Direc...
 
Présentation EIFFAGE Construction matinée technique IFPEB-CSTB
Présentation EIFFAGE Construction matinée technique IFPEB-CSTBPrésentation EIFFAGE Construction matinée technique IFPEB-CSTB
Présentation EIFFAGE Construction matinée technique IFPEB-CSTB
 
Structuration d’une filière locale bois énergie dans le pays de Lorient. Comm...
Structuration d’une filière locale bois énergie dans le pays de Lorient. Comm...Structuration d’une filière locale bois énergie dans le pays de Lorient. Comm...
Structuration d’une filière locale bois énergie dans le pays de Lorient. Comm...
 

Similaire à Ecoconception Groupe Scolaire Noisy le sec

Document sur le chauffage et fluides.pdf
Document sur le chauffage et fluides.pdfDocument sur le chauffage et fluides.pdf
Document sur le chauffage et fluides.pdf
jcvignoud
 
AGIR à Mison (PACA), la rénovation du patrimoine public en territoire rural
AGIR à Mison (PACA), la rénovation du patrimoine public en territoire ruralAGIR à Mison (PACA), la rénovation du patrimoine public en territoire rural
AGIR à Mison (PACA), la rénovation du patrimoine public en territoire rural
Réseau Tepos
 
Robinard fr
Robinard   frRobinard   fr
Robinard fr
libnam
 
NowFuture.org Energie 11-2008
NowFuture.org Energie 11-2008NowFuture.org Energie 11-2008
NowFuture.org Energie 11-2008
NowFuture.org
 
Les réseaux de gaz demain : les enjeux d’une conversion énergétique | LIEGE C...
Les réseaux de gaz demain : les enjeux d’une conversion énergétique | LIEGE C...Les réseaux de gaz demain : les enjeux d’une conversion énergétique | LIEGE C...
Les réseaux de gaz demain : les enjeux d’une conversion énergétique | LIEGE C...
Nancy BOVY
 

Similaire à Ecoconception Groupe Scolaire Noisy le sec (20)

Document sur le chauffage et fluides.pdf
Document sur le chauffage et fluides.pdfDocument sur le chauffage et fluides.pdf
Document sur le chauffage et fluides.pdf
 
AGIR à Mison (PACA), la rénovation du patrimoine public en territoire rural
AGIR à Mison (PACA), la rénovation du patrimoine public en territoire ruralAGIR à Mison (PACA), la rénovation du patrimoine public en territoire rural
AGIR à Mison (PACA), la rénovation du patrimoine public en territoire rural
 
Robinard fr
Robinard   frRobinard   fr
Robinard fr
 
MOUSSA_Razack.pdf
MOUSSA_Razack.pdfMOUSSA_Razack.pdf
MOUSSA_Razack.pdf
 
Mutualisation de la collecte des CEE au profit des communes membres du SICECO
Mutualisation de la collecte des CEE au profit des communes membres du SICECOMutualisation de la collecte des CEE au profit des communes membres du SICECO
Mutualisation de la collecte des CEE au profit des communes membres du SICECO
 
NowFuture.org Energie 11-2008
NowFuture.org Energie 11-2008NowFuture.org Energie 11-2008
NowFuture.org Energie 11-2008
 
ARPE Midi-Pyrénées. Rénovation énergétique dans l'habitat collectif. Retours ...
ARPE Midi-Pyrénées. Rénovation énergétique dans l'habitat collectif. Retours ...ARPE Midi-Pyrénées. Rénovation énergétique dans l'habitat collectif. Retours ...
ARPE Midi-Pyrénées. Rénovation énergétique dans l'habitat collectif. Retours ...
 
Inauguration opticube le 24-02-2016 avec le Ministre Paul Furlan
Inauguration opticube le 24-02-2016 avec le Ministre Paul FurlanInauguration opticube le 24-02-2016 avec le Ministre Paul Furlan
Inauguration opticube le 24-02-2016 avec le Ministre Paul Furlan
 
Séminaire de clôture du projet SOTHERCO | Arlon (ULg) - 20 septembre 2017
Séminaire de clôture du projet SOTHERCO | Arlon (ULg) - 20 septembre 2017Séminaire de clôture du projet SOTHERCO | Arlon (ULg) - 20 septembre 2017
Séminaire de clôture du projet SOTHERCO | Arlon (ULg) - 20 septembre 2017
 
Point comparatif PassivHaus / RT2012 et bilan énergétique et environnemental ...
Point comparatif PassivHaus / RT2012 et bilan énergétique et environnemental ...Point comparatif PassivHaus / RT2012 et bilan énergétique et environnemental ...
Point comparatif PassivHaus / RT2012 et bilan énergétique et environnemental ...
 
Renovation energetique
Renovation energetiqueRenovation energetique
Renovation energetique
 
Efficacité énergétique des bâtiments, mesures, performances et conséquences s...
Efficacité énergétique des bâtiments, mesures, performances et conséquences s...Efficacité énergétique des bâtiments, mesures, performances et conséquences s...
Efficacité énergétique des bâtiments, mesures, performances et conséquences s...
 
LUXEMBOURG CREATIVE 2016 : Les matériaux naturels
LUXEMBOURG CREATIVE 2016 : Les matériaux naturelsLUXEMBOURG CREATIVE 2016 : Les matériaux naturels
LUXEMBOURG CREATIVE 2016 : Les matériaux naturels
 
Durable jusqu'aux fondations
Durable jusqu'aux fondationsDurable jusqu'aux fondations
Durable jusqu'aux fondations
 
Le Bâtiment, l'empreinte environnementale et les énergies renouvelables
Le Bâtiment, l'empreinte environnementale et les énergies renouvelablesLe Bâtiment, l'empreinte environnementale et les énergies renouvelables
Le Bâtiment, l'empreinte environnementale et les énergies renouvelables
 
Les réseaux de gaz demain : les enjeux d’une conversion énergétique | LIEGE C...
Les réseaux de gaz demain : les enjeux d’une conversion énergétique | LIEGE C...Les réseaux de gaz demain : les enjeux d’une conversion énergétique | LIEGE C...
Les réseaux de gaz demain : les enjeux d’une conversion énergétique | LIEGE C...
 
Développement de la biomasse dans le réseau de chaleur de Vaulx-en-Velin
Développement de la biomasse dans le réseau de chaleur de Vaulx-en-VelinDéveloppement de la biomasse dans le réseau de chaleur de Vaulx-en-Velin
Développement de la biomasse dans le réseau de chaleur de Vaulx-en-Velin
 
Fiche n°4 ZAC Rennes métropole
Fiche n°4 ZAC Rennes métropoleFiche n°4 ZAC Rennes métropole
Fiche n°4 ZAC Rennes métropole
 
La cogénération en Wallonie | Moulins de Beez - 14 juin 2018
La cogénération en Wallonie | Moulins de Beez - 14 juin 2018La cogénération en Wallonie | Moulins de Beez - 14 juin 2018
La cogénération en Wallonie | Moulins de Beez - 14 juin 2018
 
Ideal standart creatis 3 doc commerciale
Ideal standart creatis 3 doc commercialeIdeal standart creatis 3 doc commerciale
Ideal standart creatis 3 doc commerciale
 

Ecoconception Groupe Scolaire Noisy le sec

  • 1. Présentation finale Groupe Scolaire d’Estienne d’Orves Noisy-le-Sec Alejandro AROCHA Laura CAENEN Aymeric CLERY Bertrand DUPREY Ninon LAMARQUE Projet EcoConception 14 février 2013 MS CHD 13 1
  • 2. Préambule – Objectifs  Améliorer la performance énergétique du bâtiment  Réaménager la ruelle  Mettre en place des éco- gestes  Revaloriser les façades  Anticiper et intégrer les échéances réglementaires.  Améliorer le fonctionnement du réfectoire et des entrées 2
  • 3. Préambule – Notre démarche  Étude comparative des solutions techniques et des matériaux 3 0,00 2,00 4,00 6,00 8,00 10,00 Ouate de cellulose Conductivité thermique λ Facteurde résistance àla vapeur d'eau Energie grise BilanCarbone Conductivité thermique λ Facteurde résistance àla vapeur d'eau Energie grise BilanCarbone Cout
  • 4. Préambule – Notre démarche  Étude comparative des solutions techniques et des matériaux  Méthode des DJU 4
  • 5. Préambule – Notre démarche  Étude comparative des solutions techniques et des matériaux  Méthode des DJU  Simulation thermique dynamique – COMFIE/Pleiades 5
  • 6. Préambule – Notre démarche  Étude comparative des solutions techniques et des matériaux  Méthode des DJU  Simulation thermique dynamique – COMFIE/Pleiades  Dialux 6
  • 7. Préambule – Notre démarche  Étude comparative des solutions techniques et des matériaux  Méthode des DJU  Simulation thermique dynamique – COMFIE/Pleiades  Dialux  CAO  Excel 7 0 € 100 000 € 200 000 € 300 000 € 400 000 € 500 000 € 600 000 € 700 000 € 800 000 € 900 000 € Cuisine Réfectoire Constructionmat. Démolition Etanchéité Façade Menuiserie CVC Accessibilité Platrerie Peinture CFO-CFA Plomberie GTB Paysagiste
  • 8. Préambule – Notre démarche  Étude comparative des solutions techniques et des matériaux  Calcul de coût global et phasage  Méthode des DJU  Simulation thermique dynamique – COMFIE/Pleiades  Dialux  CAO  Excel 8
  • 9. Préambule – Notre démarche  Étude comparative des solutions techniques et des matériaux  Calcul de coût global et phasage  Méthode des DJU  Simulation thermique dynamique – COMFIE/Pleiades  Dialux  CAO  Excel 9  Label Eco-Ecole
  • 10. Décomposition du projet en 3 parties 2. Rénovation lourde Maternelle 3. Aménagements extérieurs 1. Rénovation élémentaire 10
  • 11. Rénovation Élémentaire : Fonctionnalités 11  Modifications des fonctionnalités, Entrée, Réfectoire, Cuisine, Administration  Ascenseur  Fermeture préau
  • 12. 12 0 2 4 6 8 10 Liège Conductivité thermique λ Facteurde résistance àla vapeur d'eau BilanCarboneEnergie grise Cout Parois Opaques - Choix des isolants Paille, Laine de lin, Fibre de chanvre, Laine de verre, Laine de roche, XPE, XPS 0,00 2,00 4,00 6,00 8,00 10,00 Ouate de cellulose Conductivité thermique λ Facteurde résistance àla vapeur d'eau Energie grise BilanCarbone Conductivité thermique λ Facteurde résistance àla vapeur d'eau Energie grise BilanCarbone Cout  Fibre de bois  ITE  Bon compromis performances thermiques, environnementales/cout, valorisation en fin de vie  Panneaux  Ouate de cellulose  Maternelle (Ossature bois)  Vrac  Insufflation facilitée en neuf  Liège  Toitures  Imputrescible, incompressible 0 2 4 6 8 10 Fibre de bois Conductivité thermique λ Facteurde résistance àla vapeur d'eau Energie grise BilanCarbone Cout
  • 13. 13 Parois Opaques - Bardage bois  Bardage à lames horizontales: esthétique et bonne ventilation  Essences locales: Douglas ou Mélèze?  Douglas: Espèce de reboisement en France, locale, adaptée au climat parisien
  • 14. Parois Opaques - ITE + Bardage 14 Bardage Bois Ventilation Bardage Pare-Pluie Fibre de Bois Ossature Bois Béton Liège + Membrane d'étanchéité en EPDM Rparoi = 3,6 m2.K/W Rtoiture = 6 m2.K/W
  • 15. Parois Vitrées - Menuiseries  Choix : Type mixte Bois Aluminium  Avantages des deux matériaux  Le bois nécessite beaucoup d’entretien  Nouvelles fenêtres avec trois ventaux  Augmenter la surface vitrée 15
  • 16.  Choix : Brises soleils amovibles et repliables côté cour  Confort d’été  Réglage manuel  Notion de confort subjective  Mise en place de stores pour la façade côté rue Parois Vitrées - Protections solaires 16
  • 17. 17 Parois Vitrées - Confort d’été et intersaison - Simulation thermique dynamique - Confort thermique selon modèle de Givoni - Etude des salles élémentaires selon les 3 orientations Caractéristiques vitrage Occultations Ventilation Confort thermique - Facteur solaire : 27,8% - Transmission lumineuse : 45% - BSO à lame de 15cm espacé de 30cm et à 10cm du vitrage - VMC DF : 3vol/h - VNN : 3vol/h (ouverture mono-exposée) - Scénario du 4 juin au 23 septembre - DH26 - Taux d’inconfort <3% - Modèle de Givoni Mise en place de brasseurs d’air - Pour le couloir exposé nord et nord-est, des stores intérieurs suffisent
  • 18. 18 Parois Vitrées - Confort d’été et intersaison - Simulation thermique dynamique - Confort thermique selon modèle de Givoni - Etude des salles élémentaires selon les 3 orientations Par menuiserie dT A(m²) Ai(m²) % ouverture 1 2,02 2,02 14% 1,5 1,65 1,65 12% 2 1,43 1,43 10% 2,5 1,28 1,28 9% 3 1,17 1,17 8% 3,5 1,08 1,08 8% 4 1,01 1,01 7% 4,5 0,95 0,95 7% 5 0,90 0,90 6% - Pour le couloir exposé nord et nord-est, des stores intérieurs suffisent
  • 19. 19 Parois Vitrées - Confort d’été et intersaison - Simulation thermique dynamique - Confort thermique selon modèle de Givoni - Etude des salles élémentaires selon les 3 orientations - Pour le couloir exposé nord et nord-est, des stores intérieurs suffisent
  • 20. 20 Parois Vitrées - Rénovation de l'école élémentaire FLJ : 2,55 Calcul du Facteur Lumière Jour : DIALUX Objectif : Entre 2,5 et 4 => Eclairage naturel : 60 % Rho : Facteur de réflexion
  • 21. 21 Ventilation Réglementation actuelle (1982) : 15m3/h/enfant 25 m3/h/enfant 650 m3/h/classe Total Groupe scolaire ~20 000 m3/h VMC double flux: - Qualité de l'air - Moins de pertes énergétiques Prévoir un contrat de maintenance 2 systèmes différents: R+1/R+2, RDC
  • 22. Ventilation RDC Classique Débit: 12 000 m3/h Sonde CO2 Coût ~100 000 € R+1 et R+2 Système indépendant: un/classe Simplicité de mise en œuvre Débit max 700 m3/h Sonde CO2 Coût ~15 000 €/classe Pour 20 classes ~300 000 € 22
  • 23. Rénovation maternelle - Fonctionnalités  6 salles des cours ~ 58m2  Toilettes x3  Bureaux salle des professeurs  Gardien  Psychomotricité  Espace Distribution Climatique  Préau 23  Ruelle  Espace Distribution Climatique
  • 24. Espace de distribution climatique - Maternelle Lumière naturelle, ouverture sur la cour  Double problématique: Confort d’été/Luminosité suffisante  Simulations COMFIE Pléiades et Dialux24
  • 25. Espace de distribution climatique - Maternelle Espace Distribution Climatique Apports solaires Hiver Éclairage naturel Qualité architecturale Effet cheminée – Tirage Thermique Toiture végétalisée Contrôle thermique Biodiversité QAI VMC Rafraichissement naturel 25
  • 26. 26 Vitrage CLIMAPLUS N COOL-LITE ST neutre 6/16/6 lame d'argon ST136 Occultation Ventilation Confort d’été • Vitrages à contrôle solaire Saint-Gobain Glass • Isolation Thermique Renforcée • Lame d’argon • Facteur solaire: 21,9% •Transmission Lumineuse: 33% • Coef de déperditions thermiques: Ug= 1,2 W/m2.K Brise soleils à lames orientables sur la toiture vitrée fermés de 8h à 18h du 14 mai au 16 septembre VMC: 0,8 vol/h Du 4 juin au 23 septembre : Surventilation nocturne naturelle de 17h à 7h: 2,4 vol/h (sauf vacances scolaires, mercredi et we). • Zone de Brager • DH26: 76 heures • Taux d’inconfort: 3% Espace de distribution climatique - Maternelle
  • 27. Espace de distribution climatique - Maternelle 27 Rho : Facteur de réflexion FLJ : 3,06
  • 28. Parois Opaques Maternelle 28 Source : Construction à ossature bois : Restaurant administratif CETE de Lyon Bardage Douglass Ventilation du bardage Pare-Pluie Souple Contreventement OSB Fermacell Ossature Bois Vide TechniqueVide Technique Pare-Vapeur Ouate de cellulose insufflée Dalle Béton Liège Rparoi = 4,2 m2.K/W (14 cm)
  • 29. Aménagements extérieurs Toiture Végétalisée Extensive Intensive Récupération des eaux de pluie 29 Jardin potager biologique Compost Préservation des arbres existants Nichoirs
  • 30. 30 Coût de l’opération Coût d’exploitation énergétique annuel : Moyenne Quantité Coût GAZ (PCS) 1 308 889 52 356 € Elec (ef) 147 156 19 583 € Eau (m3) 3 500 12 915 € Total 84 854 € Coût d’exploitation actualisé : Energie Taux d‘inflation INSEE 2010 Coût sur 40ans GAZ 6,9% 10 186 378 € ELEC 2,4% 1 291 053 € EAU 2,7% 910 175 € Total 12 387 606 € Coût d’exploitation énergétique annuel :Moyenne Quantité Coût GAZ (PCS) 321 987 12 879 € Elec (ef) 214 812 28 587 € Eau (m3) 3 500 12 915 € VMC DF 2x/an 2500 € Total 56 881 € Coût d’exploitation actualisé : Energie Taux d‘inflation INSEE 2010 Coût sur 40ans GAZ 6,9% 2 505 849 € ELEC 2,4% 1 884 628 € EAU 2,7% 910 175 € Total 5 300 652 € APRES RENOVATION
  • 31. 31 Coût global élargi Economies d’énergies: Montant de l’opération et rentabilité: Economies annuelles 27 973 € Economies totales 7 086 954 € Coût des travaux 3 432 411 € Incertitude 153 003 € Temps de retour ≈ 20ans 0 € 100 000 € 200 000 € 300 000 € 400 000 € 500 000 € 600 000 € 700 000 € 800 000 € 900 000 €
  • 33. Conclusions et Perspectives 33  Groupe scolaire mis aux normes  Image de l’école valorisée  Fonctionnalité améliorée  Opération à faible impact environnemental  Eco-Ecole, label décerné aux établissements scolaires qui s’engagent vers un fonctionnement responsable. 6 Thèmes Alimentation Biodiversité Déchets Eau Energie Solidarités
  • 34. Merci pour votre attention Alejandro AROCHA Laura CAENEN Aymeric CLERY Bertrand DUPREY Ninon LAMARQUE 14 Février 2013 MS CHD 13
  • 35. Annexes 0 2 4 6 8 10 Paille Conductivité thermique λ Facteurde résistance àla vapeur d'eau Energie grise BilanCarbone Cout Conductivité thermique λ Facteurde résistance àla vapeur d'eau Energie grise BilanCarbone Cout 0,00 2,00 4,00 6,00 8,00 10,00 Laine de chanvre Conductivité thermique λ Facteurde résistance àla vapeur d'eau Energie grise BilanCarbone Cout 0 2 4 6 8 10 Laine de lin Conductivité thermique λ Facteurde résistance àla vapeur d'eau Energie grise BilanCarbone Cout 0 2 4 6 8 10 Laine de verre Conductivité thermique λ Facteurde résistance àla vapeur d'eau Energie grise BilanCarbone Cout
  • 36. Annexes 0 2 4 6 8 10 Laine de roche Conductivité thermique λ Facteurde résistance àla vapeur d'eau BilanCarboneEnergie grise Cout 0 2 4 6 8 10 XPE Conductivité thermique λ Facteurde résistance àla vapeur d'eau Energie grise BilanCarbone Cout 0 2 4 6 8 10 XPS Conductivité thermique λ Facteurde résistance àla vapeur d'eau Energie grise BilanCarbone Cout
  • 37.  Isolation Thermique Renforcée: dépôt d’une couche métallisée (argent ou aluminium) sur la face interne du vitrage pour réfléchir la chaleur  Lame d’argon: gaz rare plus lourd et moins conducteur que l’air, entraine une diminution des transferts de chaleur par conduction Annexes CLIMAPLUS N COOL-LITE ST neutre 6/16/6 lame d'argon ST108 CLIMAPLUS N COOL-LITE ST neutre 6/16/6 lame d'argon ST136 Facteur solaire 8,7% 21,9% Transmission Lumineuse 7% 33% Coefficient de déperditions thermiques Ug= 1,2 W/m2.K Ug= 1,2 W/m2.K
  • 38. Vitrages Occultation Ventilation Confort d’été Vitrage n°1 : CLIMAPLUS N COOL-LITE ST neutre 6/16/6 lame d'argon ST108 Aucune 0,8 vol/h Zone de Brager DH26: 139 heures Taux d’inconfort: 6% Vitrage n°2: CLIMAPLUS N COOL-LITE ST neutre 6/16/6 lame d'argon ST136 Brise soleils à lames orientables sur la toiture vitrée fermés de 8h à 18h du 14 mai au 16 septembre Du 4 juin au 23 septembre : Ventilation naturelle de 0,8 vol/h la journée, surventilation nocturne (sauf vacances scolaires). Le reste de l’année : ventilation naturelle de 0,8 vol/h. Zone de Brager DH26: 76 heures Taux d’inconfort: 3% Annexes
  • 39.  Confort d’été Annexes Vitrage n°1, pas d’occultation, ventilation naturelle 0,8 vol/h Vitrage n°2, BSO, surventilation nocturne