SlideShare une entreprise Scribd logo
EURO-CROISSANCE
UNIVERSITÉ D’ÉTÉ
ARNAUD COHEN
FORSIDES ACTUARY
7 JUILLET 2014
L’ASSURANCE VIE
+ L'assurance vie, avec plus de 1 463 milliards d’encours est un pilier de l’économie française
+ Plus de 40% de l'encours financier des ménages
+ Soit 54% de l’épargne longue des ménages.
WWW.FORSIDES.FR2
UN POUMON DE L’ ÉCONOMIE FRANÇAISE
16 JUILLET 2014
+ Le support en euro dans son format
actuel a bénéficié de plusieurs
éléments assurant son succès:
+ Un risque limité
+ Une liquidité à tout moment
+ Une rémunération attractive, bien au-
dessus de celle de l'inflation et des
autres produits d'épargne de même
niveau de risque
+ Une fiscalité favorable
POURQUOI S’INTERROGER ?
16 JUILLET 2014 WWW.FORSIDES.FR3
+ Couplées à un environnement de marché instable, les nouvelles
normes Solvabilité 2 entrainent une volatilité forte du secteur de
l’assurance vie.
+ Ceci réduit d’autant plus la prise de risque au niveau des actifs
+ Nécessité de commercialiser de nouveaux produits peu couteux
en capital au sens de Solvabilité 2
SOMMAIRE
WWW.FORSIDES.FR4
+ Le concept et les mécanismes
+ Les enjeux
+ Analyse sous l’angle ALM
+ Les enseignements
+ Sensibilités à l’allocation d’actif
+ Comparaison avec un produit euro
LE CONCEPT ET LES MÉCANISMES
WWW.FORSIDES.FR5
LES PRINCIPES DE L’EURO-CROISSANCE
WWW.FORSIDES.FR6
BILAN COMPARÉ
+ Les principes de l’euro croissance :
+ Le cantonnement des actifs
+ La comptabilisation des actifs en valeur de marché
+ La réduction des engagements de l’assureur : garantie au terme (et non à tout moment)
+ La création d’une provision de diversification (PD) et d’une provision de lissage
HAUSSE DES TAUX
16 JUILLET 2014 WWW.FORSIDES.FR7
Obligations
Actions
PM
PD
BAISSE DE LA VALEUR DE MARCHÉ DES ACTIONS
16 JUILLET 2014 WWW.FORSIDES.FR8
Total actif = 100 Total passif = 100
80,00 80,00
20,00 20,00
Année 0 : bilan initial
Total actif = 102,4 Total passif =
102,4
81,60 80,70
20,80 21,70
Année 1 : cas central Revalo actions 4,00%
Revalo oblig 2,00%
dont coupons 2,00%
dont var taux 0,00%
Var VM actif 2,40
dont var actions 0,80
dont choc oblig -
dont Coupons 1,60
Var PM 0,70-
PB distribuée 1,70
Revalo part 8,51%
Total actif = 100 Total passif = 100
80,00 80,00
20,00 20,00
Année 0 : bilan initial
Total actif = 91,6 Total passif =
91,6
81,60 80,70
10,00 10,90
Année 1 : baisse de la VM des
actions de 50%
Revalo actions -50,00%
Revalo oblig 2,00%
dont coupons 2,00%
dont var taux 0,00%
Var VM actif 8,40-
dont var actions 10,00-
dont choc oblig -
dont Coupons 1,60
Var PM 0,70-
PB distribuée 9,10-
Revalo part -45,49%
Obligations
Actions
PM
PD
LES ENJEUX
WWW.FORSIDES.FR9
LE « MARKET TIMING » EST ESSENTIEL
+ Au lancement du produit, le contexte des taux et les plus values latentes du support euro ont un impact
majeur.
+ Le contexte de taux bas est doublement pénalisant pour l’euro-croissance :
+ Un faible rendement de l’actif :
+ Actif de diversification limité du fait d’une PD réduite
+ Actif obligataire avec un rendement bas
+ La concurrence du fonds euro qui resterait alors attractif.
+ Le lancement du produit peut avoir une incidence sur le portefeuille euro si la collecte se fait par
transfert.
+ En cas de taux bas, les sorties accroissent le taux de richesse du fonds euro
+ À l’inverse, en cas de remontée des taux, si le portefeuille obligataire était en moins-values, le transfert massif
pourrait engendrer des pertes en cas de cession d’actif.
+ Optimum pour un transfert Euro vers Euro croissance : une fenêtre d’opportunité pour tous les parties
serait celle survenant après une hausse modérée des taux (et des plus values latentes faibles sur le
support euro).
WWW.FORSIDES.FR10
ANALYSE SOUS L’ANGLE ALM
WWW.FORSIDES.FR11
+ Hypothèses financières QIS 6
+ Réallocation à chaque pas de temps de façon
à garder l’allocation cible
+ Allocation d’actif :
+ 80% d’obligations,
+ 20% d’actions
+ L’obligataire est réparti en :
+ 30 % souverain
+ 70% corporate AA
+ Duration : chaque année, la duration
obligataire est égale à 80% de la duration du
passif
+ Choc S2 actions : 39%
LES HYPOTHÈSES
WWW.FORSIDES.FR12
+ Part d’engagement au terme :
+ Différents niveaux testés (100%/80%)
+ Durée de l’engagement 10 ans.
+ Distribution de la PB : revalorisation de la part
de PD
+ Marge sur encours 0,35% :
+ 1% de chargement
+ 0,65% de frais
+ Taux d’actualisation :
+ Avant 8 ans : 60% du taux 10 ans
+ Après 8 ans : 60% du taux 10 ans
+ Sans décès
+ Pas de clause de retour à meilleure fortune
+ Sans rachats
+ Non prise en compte des impôts différés
ACTIF PASSIF
Courbe des taux : EIOPA 31/12/2013
BESOIN EN CAPITAL SOUS SOLVABILITÉ 2
+ Les tableaux ci-dessous présentent les éléments S2 et leur sensibilité aux taux d’intérêt pour deux niveaux
d’engagement au terme (100% et 80%)
+ Pour un engagement au terme de 100%, le besoin en capital est élevé
+ Une importante sensibilité aux taux d’intérêt
+ Pour un engagement au terme de 80%, le produit est autofinancé
+ Coût de la garantie faible
+ La composition du SCR est différente selon le niveau de garantie
+ Pour 100% : risque marché 82% / risque de souscription 18%
+ Pour 80% : risque marché 25% / risque de souscription 75% : permet un gain de diversification avec le fond Euros
WWW.FORSIDES.FR13
Les résultats présentés sont
hors impact des impôts différés
Engagement 100% Engagement 80%
Besoin de capital 4,1% -0,4%
SCR 5,4% 1,9%
NAV 1,3% 2,2%
RM 0,8% 1,0%
NAV+RM 2,2% 3,2%
PD en %PT 11,9% 29,5%
ROE : PREMIÈRE APPROCHE
+ Le ROE correspond ici à la rémunération du capital initialement immobilisé (besoin en capital) et est ici
définie comme la valeur actuelle des profits futurs rapportés au besoin en capital.
+ Le graphique ci-dessous illustre le ROE apparent pour 2 produits examinés en solo
+ Produit 1 avec 100% d’engagement au terme
+ Produit 2 avec 80% d’engagement au terme
WWW.FORSIDES.FR14
Les résultats présentés sont
hors impact des impôts différés
LA RENTABILITÉ ASSURÉ
+ Rendement espéré
+ Compte-tenu du poids de l’obligataire,
le bas niveau des taux est pénalisant.
+ Distribution du rendement :
WWW.FORSIDES.FR15
Classe d'actifs Pondération Rendement
Obligations souveraines 24% 2,32%
Obligations corporates 56% 2,72%
Actions 20% 5,00%
Rendement brut 3,08%
Chargements -1,00%
Rendement net 2,08%
+ La grille d’allocation est fixe au cours du
temps, indépendante de l’évolution de la
PD et PL
+ Une seule génération a été simulée
+ La différence entre les deux densités
s’explique par les apports de fonds
propres pour le produit à 100%
d’engagement
DISTRIBUTION DE LA VALEUR DE PART
+ Distribution de la performance de la part sur la durée du contrat
+ En fonction des garanties, les assurés auront une perception de la rentabilité et du risque très
différente.
WWW.FORSIDES.FR16
Performance Part Engagement 100% Engagement 80%
moyenne 10,01% 3,72%
ecart type 48,85% 10,09%
SENSIBILITÉS À L’ALLOCATION D’ACTIF
WWW.FORSIDES.FR17
SENSIBILITÉ À L’ALLOCATION D’ACTIF
+ Comparaison allocation cible vs allocation dynamique
+ Proportion provision de diversification = proportion actions
+ L’allocation dynamique permet de diminuer le
besoin en capital et d’accroître le ROE.
+ Pour le produit 1 : forte réduction de capital en
contrepartie d’une baisse de rendement assurés
+ Pour le produit 2 : la prise de risque permise par l’accroissement de PD améliore le rendement assurés
WWW.FORSIDES.FR18
APPLICATION D’UNE STRATÉGIE DYNAMIQUE
Les résultats présentés sont
hors impact des impôts différés
100%
allocation
cible
100%
allocation
dynamique
80%
allocation
cible
80%
allocation
dynamique
Besoin de capital 4,1% -0,1% -0,4% -0,3%
SCR 5,4% 2,1% 1,9% 1,9%
NAV 1,3% 2,2% 2,2% 2,3%
RM 0,8% 1,0% 1,0% 1,0%
NAV+RM 2,2% 3,2% 3,2% 3,3%
PD en %PT 11,9% 11,9% 29,5% 29,5%
Rendement assuré
attendu
2,1% 1,8% 2,1% 2,3%
QUESTIONS / RÉPONSES
WWW.FORSIDES.FR19
20
ARNAUD COHEN, PARTNER
T : 06 78 47 25 39| 01 42 97 91 73
ARNAUD.COHEN@FORSIDES.FR
16 JUILLET 2014 WWW.FORSIDES.FR

Contenu connexe

Tendances

PEA-PME : le coup d'envoi
PEA-PME : le coup d'envoi PEA-PME : le coup d'envoi
PEA-PME : le coup d'envoi
PME Finance
 
immobilier international, Le Temps, Jérôme Chevallerau 02.02.15
immobilier international, Le Temps, Jérôme Chevallerau 02.02.15immobilier international, Le Temps, Jérôme Chevallerau 02.02.15
immobilier international, Le Temps, Jérôme Chevallerau 02.02.15
Jérôme Chevallerau
 
Placements Trésorerie d'Entreprise - Offres SEPTEMBRE 14 - Solutions bienpre...
Placements Trésorerie d'Entreprise - Offres SEPTEMBRE 14 - Solutions  bienpre...Placements Trésorerie d'Entreprise - Offres SEPTEMBRE 14 - Solutions  bienpre...
Placements Trésorerie d'Entreprise - Offres SEPTEMBRE 14 - Solutions bienpre...
BFM Business
 
SCPI : investir dans l'immobilier sans contrainte
SCPI : investir dans l'immobilier sans contrainteSCPI : investir dans l'immobilier sans contrainte
SCPI : investir dans l'immobilier sans contrainte
Grisbee
 
Tailor capital mars 2014
Tailor capital mars 2014Tailor capital mars 2014
Tailor capital mars 2014
Amin ZEGHLACHE
 
Financer l’investissement d’innovation en ZE et en France, Marc-Olivier Strau...
Financer l’investissement d’innovation en ZE et en France, Marc-Olivier Strau...Financer l’investissement d’innovation en ZE et en France, Marc-Olivier Strau...
Financer l’investissement d’innovation en ZE et en France, Marc-Olivier Strau...
Soledad Zignago
 
Guide de l'investissement immobilier 2014
Guide de l'investissement immobilier 2014Guide de l'investissement immobilier 2014
Guide de l'investissement immobilier 2014
Monimmeuble.com
 
Liste des valeurs éligibles au PEA-PME
Liste des valeurs éligibles au PEA-PMEListe des valeurs éligibles au PEA-PME
Liste des valeurs éligibles au PEA-PME
jeanrognetta
 
aifmd un etat des lieux sur la mise en place de la directive
aifmd un etat des lieux sur la mise en place de la directiveaifmd un etat des lieux sur la mise en place de la directive
aifmd un etat des lieux sur la mise en place de la directive
Alban Jarry
 
1636973223347
16369732233471636973223347
1636973223347
VictoriaLazaro2
 
AIFM la place financiere parisienne avance rapidement sur la mise en place
AIFM la place financiere parisienne avance rapidement sur la mise en placeAIFM la place financiere parisienne avance rapidement sur la mise en place
AIFM la place financiere parisienne avance rapidement sur la mise en place
Alban Jarry
 
Le Financement des PME (étude PME Finance)
Le Financement des PME (étude PME Finance)Le Financement des PME (étude PME Finance)
Le Financement des PME (étude PME Finance)
PME Finance
 
Enquête affacturage 2014
Enquête affacturage 2014Enquête affacturage 2014
Interview François Divet - Portfolio Manager AXA-IM
Interview François Divet - Portfolio Manager AXA-IMInterview François Divet - Portfolio Manager AXA-IM
Interview François Divet - Portfolio Manager AXA-IM
AssurFinance
 
Conference AESCM Shanghai (2009 04 21) - Credit Management
Conference  AESCM  Shanghai (2009 04 21) - Credit  ManagementConference  AESCM  Shanghai (2009 04 21) - Credit  Management
Conference AESCM Shanghai (2009 04 21) - Credit Managementemmanum
 
Note sur les PME et ETI Françaises face à la conjoncture
Note sur les PME et ETI Françaises face à la conjonctureNote sur les PME et ETI Françaises face à la conjoncture
Note sur les PME et ETI Françaises face à la conjoncturejeanrognetta
 
Quelle stratégie pour la SRIW dans le paysage des outils économiques wallons ?
Quelle stratégie pour la SRIW dans le paysage des outils économiques wallons ?Quelle stratégie pour la SRIW dans le paysage des outils économiques wallons ?
Quelle stratégie pour la SRIW dans le paysage des outils économiques wallons ?
Forums financiers de Wallonie
 
02. Présentation E&Y 27.01.2012
02. Présentation E&Y 27.01.201202. Présentation E&Y 27.01.2012
02. Présentation E&Y 27.01.2012Omayma
 
Trésorerie1 Améliorer la trésorerie par une augmentation du FRN
Trésorerie1 Améliorer la trésorerie par une augmentation du FRNTrésorerie1 Améliorer la trésorerie par une augmentation du FRN
Trésorerie1 Améliorer la trésorerie par une augmentation du FRN
Caladris
 
Marchés des changes
Marchés des changesMarchés des changes
Marchés des changes
Hassan Bassidi
 

Tendances (20)

PEA-PME : le coup d'envoi
PEA-PME : le coup d'envoi PEA-PME : le coup d'envoi
PEA-PME : le coup d'envoi
 
immobilier international, Le Temps, Jérôme Chevallerau 02.02.15
immobilier international, Le Temps, Jérôme Chevallerau 02.02.15immobilier international, Le Temps, Jérôme Chevallerau 02.02.15
immobilier international, Le Temps, Jérôme Chevallerau 02.02.15
 
Placements Trésorerie d'Entreprise - Offres SEPTEMBRE 14 - Solutions bienpre...
Placements Trésorerie d'Entreprise - Offres SEPTEMBRE 14 - Solutions  bienpre...Placements Trésorerie d'Entreprise - Offres SEPTEMBRE 14 - Solutions  bienpre...
Placements Trésorerie d'Entreprise - Offres SEPTEMBRE 14 - Solutions bienpre...
 
SCPI : investir dans l'immobilier sans contrainte
SCPI : investir dans l'immobilier sans contrainteSCPI : investir dans l'immobilier sans contrainte
SCPI : investir dans l'immobilier sans contrainte
 
Tailor capital mars 2014
Tailor capital mars 2014Tailor capital mars 2014
Tailor capital mars 2014
 
Financer l’investissement d’innovation en ZE et en France, Marc-Olivier Strau...
Financer l’investissement d’innovation en ZE et en France, Marc-Olivier Strau...Financer l’investissement d’innovation en ZE et en France, Marc-Olivier Strau...
Financer l’investissement d’innovation en ZE et en France, Marc-Olivier Strau...
 
Guide de l'investissement immobilier 2014
Guide de l'investissement immobilier 2014Guide de l'investissement immobilier 2014
Guide de l'investissement immobilier 2014
 
Liste des valeurs éligibles au PEA-PME
Liste des valeurs éligibles au PEA-PMEListe des valeurs éligibles au PEA-PME
Liste des valeurs éligibles au PEA-PME
 
aifmd un etat des lieux sur la mise en place de la directive
aifmd un etat des lieux sur la mise en place de la directiveaifmd un etat des lieux sur la mise en place de la directive
aifmd un etat des lieux sur la mise en place de la directive
 
1636973223347
16369732233471636973223347
1636973223347
 
AIFM la place financiere parisienne avance rapidement sur la mise en place
AIFM la place financiere parisienne avance rapidement sur la mise en placeAIFM la place financiere parisienne avance rapidement sur la mise en place
AIFM la place financiere parisienne avance rapidement sur la mise en place
 
Le Financement des PME (étude PME Finance)
Le Financement des PME (étude PME Finance)Le Financement des PME (étude PME Finance)
Le Financement des PME (étude PME Finance)
 
Enquête affacturage 2014
Enquête affacturage 2014Enquête affacturage 2014
Enquête affacturage 2014
 
Interview François Divet - Portfolio Manager AXA-IM
Interview François Divet - Portfolio Manager AXA-IMInterview François Divet - Portfolio Manager AXA-IM
Interview François Divet - Portfolio Manager AXA-IM
 
Conference AESCM Shanghai (2009 04 21) - Credit Management
Conference  AESCM  Shanghai (2009 04 21) - Credit  ManagementConference  AESCM  Shanghai (2009 04 21) - Credit  Management
Conference AESCM Shanghai (2009 04 21) - Credit Management
 
Note sur les PME et ETI Françaises face à la conjoncture
Note sur les PME et ETI Françaises face à la conjonctureNote sur les PME et ETI Françaises face à la conjoncture
Note sur les PME et ETI Françaises face à la conjoncture
 
Quelle stratégie pour la SRIW dans le paysage des outils économiques wallons ?
Quelle stratégie pour la SRIW dans le paysage des outils économiques wallons ?Quelle stratégie pour la SRIW dans le paysage des outils économiques wallons ?
Quelle stratégie pour la SRIW dans le paysage des outils économiques wallons ?
 
02. Présentation E&Y 27.01.2012
02. Présentation E&Y 27.01.201202. Présentation E&Y 27.01.2012
02. Présentation E&Y 27.01.2012
 
Trésorerie1 Améliorer la trésorerie par une augmentation du FRN
Trésorerie1 Améliorer la trésorerie par une augmentation du FRNTrésorerie1 Améliorer la trésorerie par une augmentation du FRN
Trésorerie1 Améliorer la trésorerie par une augmentation du FRN
 
Marchés des changes
Marchés des changesMarchés des changes
Marchés des changes
 

En vedette

Confidentialité des données michel béra
Confidentialité des données   michel béraConfidentialité des données   michel béra
Confidentialité des données michel béra
Kezhan SHI
 
L'émergence d'une nouvelle filière de formation : data science
L'émergence d'une nouvelle filière de formation : data scienceL'émergence d'une nouvelle filière de formation : data science
L'émergence d'une nouvelle filière de formation : data scienceKezhan SHI
 
Arbres de régression et modèles de durée
Arbres de régression et modèles de duréeArbres de régression et modèles de durée
Arbres de régression et modèles de durée
Kezhan SHI
 
Loi hamon sébastien bachellier
Loi hamon sébastien bachellierLoi hamon sébastien bachellier
Loi hamon sébastien bachellier
Kezhan SHI
 
Présentation Françoise Soulié Fogelman
Présentation Françoise Soulié FogelmanPrésentation Françoise Soulié Fogelman
Présentation Françoise Soulié FogelmanKezhan SHI
 
Big data en (ré)assurance régis delayet
Big data en (ré)assurance   régis delayetBig data en (ré)assurance   régis delayet
Big data en (ré)assurance régis delayet
Kezhan SHI
 
Big data analytics focus technique et nouvelles perspectives pour les actuaires
Big data analytics focus technique et nouvelles perspectives pour les actuairesBig data analytics focus technique et nouvelles perspectives pour les actuaires
Big data analytics focus technique et nouvelles perspectives pour les actuaires
Kezhan SHI
 
Détection de profils, application en santé et en économétrie geissler
Détection de profils, application en santé et en économétrie   geisslerDétection de profils, application en santé et en économétrie   geissler
Détection de profils, application en santé et en économétrie geissler
Kezhan SHI
 
Insurance fraud through collusion - Pierre Picard
Insurance fraud through collusion - Pierre PicardInsurance fraud through collusion - Pierre Picard
Insurance fraud through collusion - Pierre Picard
Kezhan SHI
 
Machine learning pour les données massives algorithmes randomis´es, en ligne ...
Machine learning pour les données massives algorithmes randomis´es, en ligne ...Machine learning pour les données massives algorithmes randomis´es, en ligne ...
Machine learning pour les données massives algorithmes randomis´es, en ligne ...
Kezhan SHI
 
Les enjeux de la dépendance – laure de montesquieu, scor
Les enjeux de la dépendance – laure de montesquieu, scorLes enjeux de la dépendance – laure de montesquieu, scor
Les enjeux de la dépendance – laure de montesquieu, scor
Kezhan SHI
 
From data and information to knowledge : the web of tomorrow - Serge abitboul...
From data and information to knowledge : the web of tomorrow - Serge abitboul...From data and information to knowledge : the web of tomorrow - Serge abitboul...
From data and information to knowledge : the web of tomorrow - Serge abitboul...
Kezhan SHI
 
Optimal discretization of hedging strategies rosenbaum
Optimal discretization of hedging strategies   rosenbaumOptimal discretization of hedging strategies   rosenbaum
Optimal discretization of hedging strategies rosenbaum
Kezhan SHI
 
Formación en Valencia sobre #crowdfunding
Formación en Valencia sobre #crowdfundingFormación en Valencia sobre #crowdfunding
Formación en Valencia sobre #crowdfunding
Migranodearena
 
Mit E-Mail Intelligence zu mehr Erfolg im E-Mail Marketing
Mit E-Mail Intelligence zu mehr Erfolg im E-Mail MarketingMit E-Mail Intelligence zu mehr Erfolg im E-Mail Marketing
Mit E-Mail Intelligence zu mehr Erfolg im E-Mail Marketing
Connected-Blog
 
Diapositiva
DiapositivaDiapositiva
Diapositiva
yennymarquez1
 
Especies emblemáticas
Especies emblemáticasEspecies emblemáticas
Especies emblemáticas
Ricardo Rivera
 
Inteligencia colectiva por una cultura digital ib
Inteligencia colectiva por una cultura digital ibInteligencia colectiva por una cultura digital ib
Inteligencia colectiva por una cultura digital ib
Julian Sanchez
 
Les Régles de la ligue française de Poker saison 5
Les Régles de la ligue française de Poker saison 5Les Régles de la ligue française de Poker saison 5
Les Régles de la ligue française de Poker saison 5
Jerome ATDPF
 
Rec 2012 056
Rec 2012 056Rec 2012 056
Rec 2012 056
Wendyquiroz1103
 

En vedette (20)

Confidentialité des données michel béra
Confidentialité des données   michel béraConfidentialité des données   michel béra
Confidentialité des données michel béra
 
L'émergence d'une nouvelle filière de formation : data science
L'émergence d'une nouvelle filière de formation : data scienceL'émergence d'une nouvelle filière de formation : data science
L'émergence d'une nouvelle filière de formation : data science
 
Arbres de régression et modèles de durée
Arbres de régression et modèles de duréeArbres de régression et modèles de durée
Arbres de régression et modèles de durée
 
Loi hamon sébastien bachellier
Loi hamon sébastien bachellierLoi hamon sébastien bachellier
Loi hamon sébastien bachellier
 
Présentation Françoise Soulié Fogelman
Présentation Françoise Soulié FogelmanPrésentation Françoise Soulié Fogelman
Présentation Françoise Soulié Fogelman
 
Big data en (ré)assurance régis delayet
Big data en (ré)assurance   régis delayetBig data en (ré)assurance   régis delayet
Big data en (ré)assurance régis delayet
 
Big data analytics focus technique et nouvelles perspectives pour les actuaires
Big data analytics focus technique et nouvelles perspectives pour les actuairesBig data analytics focus technique et nouvelles perspectives pour les actuaires
Big data analytics focus technique et nouvelles perspectives pour les actuaires
 
Détection de profils, application en santé et en économétrie geissler
Détection de profils, application en santé et en économétrie   geisslerDétection de profils, application en santé et en économétrie   geissler
Détection de profils, application en santé et en économétrie geissler
 
Insurance fraud through collusion - Pierre Picard
Insurance fraud through collusion - Pierre PicardInsurance fraud through collusion - Pierre Picard
Insurance fraud through collusion - Pierre Picard
 
Machine learning pour les données massives algorithmes randomis´es, en ligne ...
Machine learning pour les données massives algorithmes randomis´es, en ligne ...Machine learning pour les données massives algorithmes randomis´es, en ligne ...
Machine learning pour les données massives algorithmes randomis´es, en ligne ...
 
Les enjeux de la dépendance – laure de montesquieu, scor
Les enjeux de la dépendance – laure de montesquieu, scorLes enjeux de la dépendance – laure de montesquieu, scor
Les enjeux de la dépendance – laure de montesquieu, scor
 
From data and information to knowledge : the web of tomorrow - Serge abitboul...
From data and information to knowledge : the web of tomorrow - Serge abitboul...From data and information to knowledge : the web of tomorrow - Serge abitboul...
From data and information to knowledge : the web of tomorrow - Serge abitboul...
 
Optimal discretization of hedging strategies rosenbaum
Optimal discretization of hedging strategies   rosenbaumOptimal discretization of hedging strategies   rosenbaum
Optimal discretization of hedging strategies rosenbaum
 
Formación en Valencia sobre #crowdfunding
Formación en Valencia sobre #crowdfundingFormación en Valencia sobre #crowdfunding
Formación en Valencia sobre #crowdfunding
 
Mit E-Mail Intelligence zu mehr Erfolg im E-Mail Marketing
Mit E-Mail Intelligence zu mehr Erfolg im E-Mail MarketingMit E-Mail Intelligence zu mehr Erfolg im E-Mail Marketing
Mit E-Mail Intelligence zu mehr Erfolg im E-Mail Marketing
 
Diapositiva
DiapositivaDiapositiva
Diapositiva
 
Especies emblemáticas
Especies emblemáticasEspecies emblemáticas
Especies emblemáticas
 
Inteligencia colectiva por una cultura digital ib
Inteligencia colectiva por una cultura digital ibInteligencia colectiva por una cultura digital ib
Inteligencia colectiva por una cultura digital ib
 
Les Régles de la ligue française de Poker saison 5
Les Régles de la ligue française de Poker saison 5Les Régles de la ligue française de Poker saison 5
Les Régles de la ligue française de Poker saison 5
 
Rec 2012 056
Rec 2012 056Rec 2012 056
Rec 2012 056
 

Similaire à Eurocroissance arnaud cohen

Stratégie d'investissement : comment profiter de l'incertitude
Stratégie d'investissement  : comment profiter de l'incertitudeStratégie d'investissement  : comment profiter de l'incertitude
Stratégie d'investissement : comment profiter de l'incertitude
portalm01
 
Voloption presentation v3
Voloption presentation v3Voloption presentation v3
Voloption presentation v3
portalm01
 
Vaillance courtage cac sérénité 2020 [brochure]
Vaillance courtage cac sérénité 2020 [brochure]Vaillance courtage cac sérénité 2020 [brochure]
Vaillance courtage cac sérénité 2020 [brochure]
Vaillance Courtage
 
Le Conservateur - Dossier de presse du 23/01/2014
Le Conservateur - Dossier de presse du 23/01/2014Le Conservateur - Dossier de presse du 23/01/2014
Le Conservateur - Dossier de presse du 23/01/2014
Le Conservateur
 
Dscg 2014-corrige-ue2-finance
Dscg 2014-corrige-ue2-financeDscg 2014-corrige-ue2-finance
Dscg 2014-corrige-ue2-finance
anirahya
 
dscg2_corriges.pdf
dscg2_corriges.pdfdscg2_corriges.pdf
dscg2_corriges.pdf
ssuserd4607a
 
Vaillance courtage euro stoxx rendement 2013 [ts]
Vaillance courtage euro stoxx rendement 2013 [ts]Vaillance courtage euro stoxx rendement 2013 [ts]
Vaillance courtage euro stoxx rendement 2013 [ts]
Vaillance Courtage
 
Newsletter mai 2015 - Quel avenir pour votre patrimoine financier ?
Newsletter mai 2015 - Quel avenir pour votre patrimoine financier ?Newsletter mai 2015 - Quel avenir pour votre patrimoine financier ?
Newsletter mai 2015 - Quel avenir pour votre patrimoine financier ?
Frédéric Apollonio
 
comment exporter en devises sans supporter le risque de change - 3 avril 2015...
comment exporter en devises sans supporter le risque de change - 3 avril 2015...comment exporter en devises sans supporter le risque de change - 3 avril 2015...
comment exporter en devises sans supporter le risque de change - 3 avril 2015...
CCI de Maine-et-Loire
 
Présentation d‘Ernst Mäder lors de la conférence de presse bilan de la Suva 2016
Présentation d‘Ernst Mäder lors de la conférence de presse bilan de la Suva 2016Présentation d‘Ernst Mäder lors de la conférence de presse bilan de la Suva 2016
Présentation d‘Ernst Mäder lors de la conférence de presse bilan de la Suva 2016
Suva présentations et brochures
 
Valority Le Mag - Février 2015
Valority Le Mag - Février 2015Valority Le Mag - Février 2015
Valority Le Mag - Février 2015
Valeur et Capital
 
Mazars _Présentation AIFM_301115
Mazars _Présentation AIFM_301115Mazars _Présentation AIFM_301115
Mazars _Présentation AIFM_301115Alexandre Kasse
 
Observatoire des PME-ETI : Les Aéroports
Observatoire des PME-ETI : Les AéroportsObservatoire des PME-ETI : Les Aéroports
Observatoire des PME-ETI : Les Aéroports
altavalue
 
Vaillance courtage crescendo garanti 3 [brochure]
Vaillance courtage crescendo garanti 3 [brochure]Vaillance courtage crescendo garanti 3 [brochure]
Vaillance courtage crescendo garanti 3 [brochure]
Vaillance Courtage
 
Aviva france annonce rendement fonds euros
Aviva france annonce rendement fonds eurosAviva france annonce rendement fonds euros
Aviva france annonce rendement fonds euros
Léo Guittet
 
Vaillance courtage euro stoxx azur garanti [brochure]
Vaillance courtage  euro stoxx azur garanti [brochure]Vaillance courtage  euro stoxx azur garanti [brochure]
Vaillance courtage euro stoxx azur garanti [brochure]
Vaillance Courtage
 
Assurance Vie Et Patrimoine
Assurance Vie Et PatrimoineAssurance Vie Et Patrimoine
Assurance Vie Et Patrimoine
claude wastiaux
 
Vaillance courtage eco rendement 250% [brochure]
Vaillance courtage eco rendement 250% [brochure]Vaillance courtage eco rendement 250% [brochure]
Vaillance courtage eco rendement 250% [brochure]
Vaillance Courtage
 
Vaillance courtage eco rendement 250% [brochure]
Vaillance courtage eco rendement 250% [brochure]Vaillance courtage eco rendement 250% [brochure]
Vaillance courtage eco rendement 250% [brochure]
Vaillance Courtage
 
Présentation PEA PME
Présentation PEA PMEPrésentation PEA PME
Présentation PEA PMEPME Finance
 

Similaire à Eurocroissance arnaud cohen (20)

Stratégie d'investissement : comment profiter de l'incertitude
Stratégie d'investissement  : comment profiter de l'incertitudeStratégie d'investissement  : comment profiter de l'incertitude
Stratégie d'investissement : comment profiter de l'incertitude
 
Voloption presentation v3
Voloption presentation v3Voloption presentation v3
Voloption presentation v3
 
Vaillance courtage cac sérénité 2020 [brochure]
Vaillance courtage cac sérénité 2020 [brochure]Vaillance courtage cac sérénité 2020 [brochure]
Vaillance courtage cac sérénité 2020 [brochure]
 
Le Conservateur - Dossier de presse du 23/01/2014
Le Conservateur - Dossier de presse du 23/01/2014Le Conservateur - Dossier de presse du 23/01/2014
Le Conservateur - Dossier de presse du 23/01/2014
 
Dscg 2014-corrige-ue2-finance
Dscg 2014-corrige-ue2-financeDscg 2014-corrige-ue2-finance
Dscg 2014-corrige-ue2-finance
 
dscg2_corriges.pdf
dscg2_corriges.pdfdscg2_corriges.pdf
dscg2_corriges.pdf
 
Vaillance courtage euro stoxx rendement 2013 [ts]
Vaillance courtage euro stoxx rendement 2013 [ts]Vaillance courtage euro stoxx rendement 2013 [ts]
Vaillance courtage euro stoxx rendement 2013 [ts]
 
Newsletter mai 2015 - Quel avenir pour votre patrimoine financier ?
Newsletter mai 2015 - Quel avenir pour votre patrimoine financier ?Newsletter mai 2015 - Quel avenir pour votre patrimoine financier ?
Newsletter mai 2015 - Quel avenir pour votre patrimoine financier ?
 
comment exporter en devises sans supporter le risque de change - 3 avril 2015...
comment exporter en devises sans supporter le risque de change - 3 avril 2015...comment exporter en devises sans supporter le risque de change - 3 avril 2015...
comment exporter en devises sans supporter le risque de change - 3 avril 2015...
 
Présentation d‘Ernst Mäder lors de la conférence de presse bilan de la Suva 2016
Présentation d‘Ernst Mäder lors de la conférence de presse bilan de la Suva 2016Présentation d‘Ernst Mäder lors de la conférence de presse bilan de la Suva 2016
Présentation d‘Ernst Mäder lors de la conférence de presse bilan de la Suva 2016
 
Valority Le Mag - Février 2015
Valority Le Mag - Février 2015Valority Le Mag - Février 2015
Valority Le Mag - Février 2015
 
Mazars _Présentation AIFM_301115
Mazars _Présentation AIFM_301115Mazars _Présentation AIFM_301115
Mazars _Présentation AIFM_301115
 
Observatoire des PME-ETI : Les Aéroports
Observatoire des PME-ETI : Les AéroportsObservatoire des PME-ETI : Les Aéroports
Observatoire des PME-ETI : Les Aéroports
 
Vaillance courtage crescendo garanti 3 [brochure]
Vaillance courtage crescendo garanti 3 [brochure]Vaillance courtage crescendo garanti 3 [brochure]
Vaillance courtage crescendo garanti 3 [brochure]
 
Aviva france annonce rendement fonds euros
Aviva france annonce rendement fonds eurosAviva france annonce rendement fonds euros
Aviva france annonce rendement fonds euros
 
Vaillance courtage euro stoxx azur garanti [brochure]
Vaillance courtage  euro stoxx azur garanti [brochure]Vaillance courtage  euro stoxx azur garanti [brochure]
Vaillance courtage euro stoxx azur garanti [brochure]
 
Assurance Vie Et Patrimoine
Assurance Vie Et PatrimoineAssurance Vie Et Patrimoine
Assurance Vie Et Patrimoine
 
Vaillance courtage eco rendement 250% [brochure]
Vaillance courtage eco rendement 250% [brochure]Vaillance courtage eco rendement 250% [brochure]
Vaillance courtage eco rendement 250% [brochure]
 
Vaillance courtage eco rendement 250% [brochure]
Vaillance courtage eco rendement 250% [brochure]Vaillance courtage eco rendement 250% [brochure]
Vaillance courtage eco rendement 250% [brochure]
 
Présentation PEA PME
Présentation PEA PMEPrésentation PEA PME
Présentation PEA PME
 

Plus de Kezhan SHI

Big data fp prez nouv. formation_datascience_15-sept
Big data fp prez nouv. formation_datascience_15-septBig data fp prez nouv. formation_datascience_15-sept
Big data fp prez nouv. formation_datascience_15-sept
Kezhan SHI
 
Big data fiche data science 15 09 14
Big data fiche data science 15 09 14Big data fiche data science 15 09 14
Big data fiche data science 15 09 14
Kezhan SHI
 
Big data ads gouvernance ads v2[
Big data ads   gouvernance ads v2[Big data ads   gouvernance ads v2[
Big data ads gouvernance ads v2[
Kezhan SHI
 
Big data f prez formation_datascience_14-sept
Big data f prez formation_datascience_14-septBig data f prez formation_datascience_14-sept
Big data f prez formation_datascience_14-sept
Kezhan SHI
 
B -technical_specification_for_the_preparatory_phase__part_ii_
B  -technical_specification_for_the_preparatory_phase__part_ii_B  -technical_specification_for_the_preparatory_phase__part_ii_
B -technical_specification_for_the_preparatory_phase__part_ii_
Kezhan SHI
 
A -technical_specification_for_the_preparatory_phase__part_i_
A  -technical_specification_for_the_preparatory_phase__part_i_A  -technical_specification_for_the_preparatory_phase__part_i_
A -technical_specification_for_the_preparatory_phase__part_i_
Kezhan SHI
 
20140806 traduction hypotheses_sous-jacentes_formule_standard
20140806 traduction hypotheses_sous-jacentes_formule_standard20140806 traduction hypotheses_sous-jacentes_formule_standard
20140806 traduction hypotheses_sous-jacentes_formule_standard
Kezhan SHI
 
20140613 focus-specifications-techniques-2014
20140613 focus-specifications-techniques-201420140613 focus-specifications-techniques-2014
20140613 focus-specifications-techniques-2014Kezhan SHI
 
20140516 traduction spec_tech_eiopa_2014_bilan
20140516 traduction spec_tech_eiopa_2014_bilan20140516 traduction spec_tech_eiopa_2014_bilan
20140516 traduction spec_tech_eiopa_2014_bilanKezhan SHI
 
C -annexes_to_technical_specification_for_the_preparatory_phase__part_i_
C  -annexes_to_technical_specification_for_the_preparatory_phase__part_i_C  -annexes_to_technical_specification_for_the_preparatory_phase__part_i_
C -annexes_to_technical_specification_for_the_preparatory_phase__part_i_
Kezhan SHI
 
Qis5 technical specifications-20100706
Qis5 technical specifications-20100706Qis5 technical specifications-20100706
Qis5 technical specifications-20100706
Kezhan SHI
 
Directive solvabilité 2
Directive solvabilité 2Directive solvabilité 2
Directive solvabilité 2
Kezhan SHI
 
Directive omnibus 2
Directive omnibus 2Directive omnibus 2
Directive omnibus 2
Kezhan SHI
 
Tableau de comparaison bilan S1 et bilan S2
Tableau de comparaison bilan S1 et bilan S2Tableau de comparaison bilan S1 et bilan S2
Tableau de comparaison bilan S1 et bilan S2
Kezhan SHI
 
Rapport d'activité 2013 - CNIL
Rapport d'activité 2013 - CNILRapport d'activité 2013 - CNIL
Rapport d'activité 2013 - CNILKezhan SHI
 
Xavier Milaud - Techniques d'arbres de classification et de régression
Xavier Milaud - Techniques d'arbres de classification et de régressionXavier Milaud - Techniques d'arbres de classification et de régression
Xavier Milaud - Techniques d'arbres de classification et de régressionKezhan SHI
 

Plus de Kezhan SHI (16)

Big data fp prez nouv. formation_datascience_15-sept
Big data fp prez nouv. formation_datascience_15-septBig data fp prez nouv. formation_datascience_15-sept
Big data fp prez nouv. formation_datascience_15-sept
 
Big data fiche data science 15 09 14
Big data fiche data science 15 09 14Big data fiche data science 15 09 14
Big data fiche data science 15 09 14
 
Big data ads gouvernance ads v2[
Big data ads   gouvernance ads v2[Big data ads   gouvernance ads v2[
Big data ads gouvernance ads v2[
 
Big data f prez formation_datascience_14-sept
Big data f prez formation_datascience_14-septBig data f prez formation_datascience_14-sept
Big data f prez formation_datascience_14-sept
 
B -technical_specification_for_the_preparatory_phase__part_ii_
B  -technical_specification_for_the_preparatory_phase__part_ii_B  -technical_specification_for_the_preparatory_phase__part_ii_
B -technical_specification_for_the_preparatory_phase__part_ii_
 
A -technical_specification_for_the_preparatory_phase__part_i_
A  -technical_specification_for_the_preparatory_phase__part_i_A  -technical_specification_for_the_preparatory_phase__part_i_
A -technical_specification_for_the_preparatory_phase__part_i_
 
20140806 traduction hypotheses_sous-jacentes_formule_standard
20140806 traduction hypotheses_sous-jacentes_formule_standard20140806 traduction hypotheses_sous-jacentes_formule_standard
20140806 traduction hypotheses_sous-jacentes_formule_standard
 
20140613 focus-specifications-techniques-2014
20140613 focus-specifications-techniques-201420140613 focus-specifications-techniques-2014
20140613 focus-specifications-techniques-2014
 
20140516 traduction spec_tech_eiopa_2014_bilan
20140516 traduction spec_tech_eiopa_2014_bilan20140516 traduction spec_tech_eiopa_2014_bilan
20140516 traduction spec_tech_eiopa_2014_bilan
 
C -annexes_to_technical_specification_for_the_preparatory_phase__part_i_
C  -annexes_to_technical_specification_for_the_preparatory_phase__part_i_C  -annexes_to_technical_specification_for_the_preparatory_phase__part_i_
C -annexes_to_technical_specification_for_the_preparatory_phase__part_i_
 
Qis5 technical specifications-20100706
Qis5 technical specifications-20100706Qis5 technical specifications-20100706
Qis5 technical specifications-20100706
 
Directive solvabilité 2
Directive solvabilité 2Directive solvabilité 2
Directive solvabilité 2
 
Directive omnibus 2
Directive omnibus 2Directive omnibus 2
Directive omnibus 2
 
Tableau de comparaison bilan S1 et bilan S2
Tableau de comparaison bilan S1 et bilan S2Tableau de comparaison bilan S1 et bilan S2
Tableau de comparaison bilan S1 et bilan S2
 
Rapport d'activité 2013 - CNIL
Rapport d'activité 2013 - CNILRapport d'activité 2013 - CNIL
Rapport d'activité 2013 - CNIL
 
Xavier Milaud - Techniques d'arbres de classification et de régression
Xavier Milaud - Techniques d'arbres de classification et de régressionXavier Milaud - Techniques d'arbres de classification et de régression
Xavier Milaud - Techniques d'arbres de classification et de régression
 

Dernier

Dimensionnement réseau de transmission pour un réseau GSM-R - AIT KADDOUR Ghi...
Dimensionnement réseau de transmission pour un réseau GSM-R - AIT KADDOUR Ghi...Dimensionnement réseau de transmission pour un réseau GSM-R - AIT KADDOUR Ghi...
Dimensionnement réseau de transmission pour un réseau GSM-R - AIT KADDOUR Ghi...
MustaphaZhiri
 
Presentation powerpoint sur la filiere electrotechnique
Presentation powerpoint sur la filiere electrotechniquePresentation powerpoint sur la filiere electrotechnique
Presentation powerpoint sur la filiere electrotechnique
mohammadaminejouini
 
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en FranceBATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
Txaruka
 
Textes de famille concernant les guerres V2.pdf
Textes de famille concernant les guerres V2.pdfTextes de famille concernant les guerres V2.pdf
Textes de famille concernant les guerres V2.pdf
Michel Bruley
 
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
Bibliothèque de L'Union
 
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de pazProyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
Morzadec Cécile
 
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdfVeille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
frizzole
 

Dernier (7)

Dimensionnement réseau de transmission pour un réseau GSM-R - AIT KADDOUR Ghi...
Dimensionnement réseau de transmission pour un réseau GSM-R - AIT KADDOUR Ghi...Dimensionnement réseau de transmission pour un réseau GSM-R - AIT KADDOUR Ghi...
Dimensionnement réseau de transmission pour un réseau GSM-R - AIT KADDOUR Ghi...
 
Presentation powerpoint sur la filiere electrotechnique
Presentation powerpoint sur la filiere electrotechniquePresentation powerpoint sur la filiere electrotechnique
Presentation powerpoint sur la filiere electrotechnique
 
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en FranceBATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
BATIMENT 5.pptx. Fil français tourné en France
 
Textes de famille concernant les guerres V2.pdf
Textes de famille concernant les guerres V2.pdfTextes de famille concernant les guerres V2.pdf
Textes de famille concernant les guerres V2.pdf
 
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
 
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de pazProyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
Proyecto Erasmus Jardineros y jardineras de paz
 
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdfVeille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
 

Eurocroissance arnaud cohen

  • 2. L’ASSURANCE VIE + L'assurance vie, avec plus de 1 463 milliards d’encours est un pilier de l’économie française + Plus de 40% de l'encours financier des ménages + Soit 54% de l’épargne longue des ménages. WWW.FORSIDES.FR2 UN POUMON DE L’ ÉCONOMIE FRANÇAISE 16 JUILLET 2014 + Le support en euro dans son format actuel a bénéficié de plusieurs éléments assurant son succès: + Un risque limité + Une liquidité à tout moment + Une rémunération attractive, bien au- dessus de celle de l'inflation et des autres produits d'épargne de même niveau de risque + Une fiscalité favorable
  • 3. POURQUOI S’INTERROGER ? 16 JUILLET 2014 WWW.FORSIDES.FR3 + Couplées à un environnement de marché instable, les nouvelles normes Solvabilité 2 entrainent une volatilité forte du secteur de l’assurance vie. + Ceci réduit d’autant plus la prise de risque au niveau des actifs + Nécessité de commercialiser de nouveaux produits peu couteux en capital au sens de Solvabilité 2
  • 4. SOMMAIRE WWW.FORSIDES.FR4 + Le concept et les mécanismes + Les enjeux + Analyse sous l’angle ALM + Les enseignements + Sensibilités à l’allocation d’actif + Comparaison avec un produit euro
  • 5. LE CONCEPT ET LES MÉCANISMES WWW.FORSIDES.FR5
  • 6. LES PRINCIPES DE L’EURO-CROISSANCE WWW.FORSIDES.FR6 BILAN COMPARÉ + Les principes de l’euro croissance : + Le cantonnement des actifs + La comptabilisation des actifs en valeur de marché + La réduction des engagements de l’assureur : garantie au terme (et non à tout moment) + La création d’une provision de diversification (PD) et d’une provision de lissage
  • 7. HAUSSE DES TAUX 16 JUILLET 2014 WWW.FORSIDES.FR7 Obligations Actions PM PD
  • 8. BAISSE DE LA VALEUR DE MARCHÉ DES ACTIONS 16 JUILLET 2014 WWW.FORSIDES.FR8 Total actif = 100 Total passif = 100 80,00 80,00 20,00 20,00 Année 0 : bilan initial Total actif = 102,4 Total passif = 102,4 81,60 80,70 20,80 21,70 Année 1 : cas central Revalo actions 4,00% Revalo oblig 2,00% dont coupons 2,00% dont var taux 0,00% Var VM actif 2,40 dont var actions 0,80 dont choc oblig - dont Coupons 1,60 Var PM 0,70- PB distribuée 1,70 Revalo part 8,51% Total actif = 100 Total passif = 100 80,00 80,00 20,00 20,00 Année 0 : bilan initial Total actif = 91,6 Total passif = 91,6 81,60 80,70 10,00 10,90 Année 1 : baisse de la VM des actions de 50% Revalo actions -50,00% Revalo oblig 2,00% dont coupons 2,00% dont var taux 0,00% Var VM actif 8,40- dont var actions 10,00- dont choc oblig - dont Coupons 1,60 Var PM 0,70- PB distribuée 9,10- Revalo part -45,49% Obligations Actions PM PD
  • 10. LE « MARKET TIMING » EST ESSENTIEL + Au lancement du produit, le contexte des taux et les plus values latentes du support euro ont un impact majeur. + Le contexte de taux bas est doublement pénalisant pour l’euro-croissance : + Un faible rendement de l’actif : + Actif de diversification limité du fait d’une PD réduite + Actif obligataire avec un rendement bas + La concurrence du fonds euro qui resterait alors attractif. + Le lancement du produit peut avoir une incidence sur le portefeuille euro si la collecte se fait par transfert. + En cas de taux bas, les sorties accroissent le taux de richesse du fonds euro + À l’inverse, en cas de remontée des taux, si le portefeuille obligataire était en moins-values, le transfert massif pourrait engendrer des pertes en cas de cession d’actif. + Optimum pour un transfert Euro vers Euro croissance : une fenêtre d’opportunité pour tous les parties serait celle survenant après une hausse modérée des taux (et des plus values latentes faibles sur le support euro). WWW.FORSIDES.FR10
  • 11. ANALYSE SOUS L’ANGLE ALM WWW.FORSIDES.FR11
  • 12. + Hypothèses financières QIS 6 + Réallocation à chaque pas de temps de façon à garder l’allocation cible + Allocation d’actif : + 80% d’obligations, + 20% d’actions + L’obligataire est réparti en : + 30 % souverain + 70% corporate AA + Duration : chaque année, la duration obligataire est égale à 80% de la duration du passif + Choc S2 actions : 39% LES HYPOTHÈSES WWW.FORSIDES.FR12 + Part d’engagement au terme : + Différents niveaux testés (100%/80%) + Durée de l’engagement 10 ans. + Distribution de la PB : revalorisation de la part de PD + Marge sur encours 0,35% : + 1% de chargement + 0,65% de frais + Taux d’actualisation : + Avant 8 ans : 60% du taux 10 ans + Après 8 ans : 60% du taux 10 ans + Sans décès + Pas de clause de retour à meilleure fortune + Sans rachats + Non prise en compte des impôts différés ACTIF PASSIF Courbe des taux : EIOPA 31/12/2013
  • 13. BESOIN EN CAPITAL SOUS SOLVABILITÉ 2 + Les tableaux ci-dessous présentent les éléments S2 et leur sensibilité aux taux d’intérêt pour deux niveaux d’engagement au terme (100% et 80%) + Pour un engagement au terme de 100%, le besoin en capital est élevé + Une importante sensibilité aux taux d’intérêt + Pour un engagement au terme de 80%, le produit est autofinancé + Coût de la garantie faible + La composition du SCR est différente selon le niveau de garantie + Pour 100% : risque marché 82% / risque de souscription 18% + Pour 80% : risque marché 25% / risque de souscription 75% : permet un gain de diversification avec le fond Euros WWW.FORSIDES.FR13 Les résultats présentés sont hors impact des impôts différés Engagement 100% Engagement 80% Besoin de capital 4,1% -0,4% SCR 5,4% 1,9% NAV 1,3% 2,2% RM 0,8% 1,0% NAV+RM 2,2% 3,2% PD en %PT 11,9% 29,5%
  • 14. ROE : PREMIÈRE APPROCHE + Le ROE correspond ici à la rémunération du capital initialement immobilisé (besoin en capital) et est ici définie comme la valeur actuelle des profits futurs rapportés au besoin en capital. + Le graphique ci-dessous illustre le ROE apparent pour 2 produits examinés en solo + Produit 1 avec 100% d’engagement au terme + Produit 2 avec 80% d’engagement au terme WWW.FORSIDES.FR14 Les résultats présentés sont hors impact des impôts différés
  • 15. LA RENTABILITÉ ASSURÉ + Rendement espéré + Compte-tenu du poids de l’obligataire, le bas niveau des taux est pénalisant. + Distribution du rendement : WWW.FORSIDES.FR15 Classe d'actifs Pondération Rendement Obligations souveraines 24% 2,32% Obligations corporates 56% 2,72% Actions 20% 5,00% Rendement brut 3,08% Chargements -1,00% Rendement net 2,08% + La grille d’allocation est fixe au cours du temps, indépendante de l’évolution de la PD et PL + Une seule génération a été simulée + La différence entre les deux densités s’explique par les apports de fonds propres pour le produit à 100% d’engagement
  • 16. DISTRIBUTION DE LA VALEUR DE PART + Distribution de la performance de la part sur la durée du contrat + En fonction des garanties, les assurés auront une perception de la rentabilité et du risque très différente. WWW.FORSIDES.FR16 Performance Part Engagement 100% Engagement 80% moyenne 10,01% 3,72% ecart type 48,85% 10,09%
  • 17. SENSIBILITÉS À L’ALLOCATION D’ACTIF WWW.FORSIDES.FR17
  • 18. SENSIBILITÉ À L’ALLOCATION D’ACTIF + Comparaison allocation cible vs allocation dynamique + Proportion provision de diversification = proportion actions + L’allocation dynamique permet de diminuer le besoin en capital et d’accroître le ROE. + Pour le produit 1 : forte réduction de capital en contrepartie d’une baisse de rendement assurés + Pour le produit 2 : la prise de risque permise par l’accroissement de PD améliore le rendement assurés WWW.FORSIDES.FR18 APPLICATION D’UNE STRATÉGIE DYNAMIQUE Les résultats présentés sont hors impact des impôts différés 100% allocation cible 100% allocation dynamique 80% allocation cible 80% allocation dynamique Besoin de capital 4,1% -0,1% -0,4% -0,3% SCR 5,4% 2,1% 1,9% 1,9% NAV 1,3% 2,2% 2,2% 2,3% RM 0,8% 1,0% 1,0% 1,0% NAV+RM 2,2% 3,2% 3,2% 3,3% PD en %PT 11,9% 11,9% 29,5% 29,5% Rendement assuré attendu 2,1% 1,8% 2,1% 2,3%
  • 20. 20 ARNAUD COHEN, PARTNER T : 06 78 47 25 39| 01 42 97 91 73 ARNAUD.COHEN@FORSIDES.FR 16 JUILLET 2014 WWW.FORSIDES.FR