SlideShare une entreprise Scribd logo
1
L’EAU EST ABONDANTE SUR TERRE…MAIS :
- 97 % d’eau salée = mers et océans
- 2 % d’eau douce glacée = pôles, glaciers
- 1 % d’eau douce liquide dont 3/4 d ’eau souterraine
Les EAUX DOUCES CONTINENTALE…SONT
-RARE S
-IRRGULIERS
-MAL REPARTIES
Les ressources en eaux… Utilisation
Conférence à l’occasion de la journée mondiale des zones humides, Université
Hassiba Benbouali de Chlef
Le taux d’utilisation des eaux souterraines
Part globale de l’utilisation des eaux souterraines pour les trois
principaux secteurs (van der Gun, 2012)
- L’agriculture est le plus grand
consommateur d’eau par rapport à toutes les
autres utilisations, comme domestique et
industrielle.
-À l’échelle mondiale, entre 20 et 40%
des besoins en eau d’irrigation sont
satisfaits par les eaux souterraines.
trategic Research and Innovation
Agenda
raft - August 10th 2017
L’irrigation est la pratique qui consomme plus d’eau
Le taux d’utilisation des eaux souterraines
Le taux d’utilisation des eaux souterraines
-17, 3 % sont prélevées des nappes
renouvelables sont prélevée chaque année
pour satisfaire l’agriculture (irrigation)
- 0, 72 % sont prélevées des nappes non
renouvelable
trategic Research and Innovation
Agenda
raft - August 10th 2017
Pourquoi l’utilisation des eaux souterraines pour
l’irrigation est si populaire?
-Ubiquité : L’eau souterraine est disponible presque partout et permet une exploitation et une
gestion décentralisée et progressive, en cas de besoin ;
-Résistance à la sécheresse : l’eau souterraine est généralement moins vulnérable à la sécheresse que les
sources d’eau de surface puisque l’eau souterraine a une réponse retardée à des changements dans les
précipitations et fait face à moins de pertes d’eau par évaporation.
-Fiabilité : Les eaux souterraines approvisionnent l’irrigation sur demande, ce qui offre aux agriculteurs la
liberté d’utiliser l’eau lorsque leurs cultures on ont le plus besoin;
-Immédiateté : l’irrigation par des eaux souterraines peut être développée rapidement par des agriculteurs
individuels ou en petits groupes, contrairement aux grandes infrastructures d’irrigation par l’eau de surface, qui
pourraient
nécessiter la participation du gouvernement ou un grand effort de coopération ;
-Coût réduit : les coûts en capital des ouvrages d’eau souterraine sont beaucoup plus faibles par zone
d’irrigation que ceux des ouvrages d’eau de surface,
-Polyvalence : L’eau souterraine peut être exploitée stratégiquement pour de multiples usages dans les zones
rurales et éloignées, (irrigation, domestique, élevage, …etc.)
Flexibilité : Les eaux souterraines peuvent être exploitées en collaboration avec d’autres sources d’irrigation
pour optimiser l’utilisation globale de l’eau, ainsi que les options de stockage
trategic Research and Innovation
Agenda
raft - August 10th 2017
Le développement agricole et les eaux souterraines
- L’irrigation des terres contribue à la sécurité alimentaire, à la réduction de la pauvreté et à
l’amélioration de la qualité de vie pour une part importante de la population mondiale.
- Les superficie irriguées (324 millions d’hectares) représentent 15% des superficies
cultivées mais produisent plus 2/3 de la production alimentaire mondiale.
-La croissance projetée de la population mondiale pour les 30 (vers 2050) prochaines
années exigera une augmentation d’au moins 20 % de la production agricole dans les pays
développés et 60 % dans les pays en voie de développement pour maintenir les niveaux
actuels de consommation alimentaire
6
- À l’échelle mondiale, un tiers des superficies irriguées pour l’agriculture (113/324
millions d’hectares) est basé sur l’exploitation des ressources souterraines.
- le taux d’ extraction des eaux souterraines a été multiplié par 10 en 50 ans
- Ce développement de l’irrigation individuelle, extrêmement rapide, est qualifié de
« La révolution silencieuse » ( Groundwater revolution).
- Dans les pays d’Afrique du Nord, ces « révolutions silencieuses » sont à l’œuvre
depuis une cinquantaine d’années, portées par la diffusion des techniques de forage, de
pompage et d’irrigation, le développement de marchés porteurs, et par les politiques de
l’Etat en matière d’irrigation et d’énergie
La révolution silencieuse
Financial
contribution
€ 274,000 PSs
€ 220.000 EU
19 June 2017
Foundation under Spanish
law
19 PSs
members of
Foundation
Algérie Maroc Tunisie
Superficies totales irriguées (ha) 1 006 198 1 458 160 404 375
Superficies irriguées par les eaux
souterraines (en ha et en % du total)
883 004 ha
88 %
615 881 ha
42 %
258 547 ha
64 %
Recharge annuelle des eaux souterraines
(Km3)
7,1 4,1 2,2
Quantité total pompée pour l’irrigation 8,1 3,5 2,0
Quantité totale pompée pour l’AEP 1,6 0,4 0,4
Nombre d’aquifères exploitées/nombre
total d’aquifères
Nord : 23/38 (61 %)
Sud : Total (100 %
57/99 (58 %) 71/273 (26 %)
Nombre de puits et forages 144 050 puits
62 967 forages
100 000 137 709 puits
6 167 forages
L’irrigation par les eaux souterraines au pays du Maghreb
8
Le ressources en eaux souterraines en Algérie et exploitation
- 02 Milliards de m3 Région Nord
- 5 Milliards de m3 Région Sud
Les eaux souterraines, les volumes exploités actuellement sont estimées à 3.2
Milliards de m3/an:
- 1.8 Milliards de m3/an dans le Nord (90%)
- 1.4 Milliards dans les régions sahariennes (28 %).
9

Contenu connexe

Similaire à Gestion intégré de l'eau et de l'environnement

Un million d’hectare supplémentaire 2015/2019
Un million d’hectare supplémentaire 2015/2019Un million d’hectare supplémentaire 2015/2019
Un million d’hectare supplémentaire 2015/2019
NENAwaterscarcity
 
Ji selune 2017_enjeux_et_strategie_adaptation_bsn
Ji selune 2017_enjeux_et_strategie_adaptation_bsnJi selune 2017_enjeux_et_strategie_adaptation_bsn
Ji selune 2017_enjeux_et_strategie_adaptation_bsn
SMBS contact
 
Briefing de Bruxelles n. 56 : Dawit Guta " Atténuation des compromis et promo...
Briefing de Bruxelles n. 56 : Dawit Guta " Atténuation des compromis et promo...Briefing de Bruxelles n. 56 : Dawit Guta " Atténuation des compromis et promo...
Briefing de Bruxelles n. 56 : Dawit Guta " Atténuation des compromis et promo...
Brussels Briefings (brusselsbriefings.net)
 
Senegal | Aug-16 | AGRICULTURE-EAU-ENERGIE: OBSTACLES, SOLUTIONS SYNERGIE ET ...
Senegal | Aug-16 | AGRICULTURE-EAU-ENERGIE: OBSTACLES, SOLUTIONS SYNERGIE ET ...Senegal | Aug-16 | AGRICULTURE-EAU-ENERGIE: OBSTACLES, SOLUTIONS SYNERGIE ET ...
Senegal | Aug-16 | AGRICULTURE-EAU-ENERGIE: OBSTACLES, SOLUTIONS SYNERGIE ET ...
Smart Villages
 
L'eau dans le développement durable politique et action
L'eau dans le développement durable politique et actionL'eau dans le développement durable politique et action
L'eau dans le développement durable politique et action
Şalah Eddine
 
Réduire notre consommation d'eau au quotidien
Réduire notre consommation d'eau au quotidienRéduire notre consommation d'eau au quotidien
Réduire notre consommation d'eau au quotidien
heninjeh
 
irrigation in saharienne algérienne -2.pptx
irrigation in saharienne  algérienne -2.pptxirrigation in saharienne  algérienne -2.pptx
irrigation in saharienne algérienne -2.pptx
RayANe155061
 
Atelier sur la gestion de l'eau à la parcelle
Atelier sur la gestion de l'eau à la parcelleAtelier sur la gestion de l'eau à la parcelle
Atelier sur la gestion de l'eau à la parcelle
Portail flehetna
 
protection des ressources en eaux
protection des ressources en eaux protection des ressources en eaux
protection des ressources en eaux
AbdullkarimAbass
 
perspective-de-l'agriculture-à-léchelle-planétaire
perspective-de-l'agriculture-à-léchelle-planétaireperspective-de-l'agriculture-à-léchelle-planétaire
perspective-de-l'agriculture-à-léchelle-planétaire
RamanandraibeIorenan
 
Enjeux ESG en perspectives : le pic bleu dans l'ombre du pic noir
Enjeux ESG en perspectives : le pic bleu dans l'ombre du pic noirEnjeux ESG en perspectives : le pic bleu dans l'ombre du pic noir
Enjeux ESG en perspectives : le pic bleu dans l'ombre du pic noir
OFI Asset Management
 
Schéma systémique Eau
Schéma systémique EauSchéma systémique Eau
Schéma systémique Eau
Académie de Dijon - Histoire-géo
 
Economie-d-eau-d-irrigation-au-Maroc.pptx
Economie-d-eau-d-irrigation-au-Maroc.pptxEconomie-d-eau-d-irrigation-au-Maroc.pptx
Economie-d-eau-d-irrigation-au-Maroc.pptx
RabaiNoureddine1
 
Expose sur Epandage des eaux de crues dans le Tafilalet
Expose sur Epandage des eaux de crues dans le TafilaletExpose sur Epandage des eaux de crues dans le Tafilalet
Expose sur Epandage des eaux de crues dans le Tafilalet
OURAHOU Mohamed
 
L’eau Chloé 2011
L’eau Chloé 2011L’eau Chloé 2011
L’eau Chloé 2011Toni Theisen
 
Petite irrigation et sécurité alimentaire: Cas du PRADPIS - Clément Ouédraogo...
Petite irrigation et sécurité alimentaire: Cas du PRADPIS - Clément Ouédraogo...Petite irrigation et sécurité alimentaire: Cas du PRADPIS - Clément Ouédraogo...
Petite irrigation et sécurité alimentaire: Cas du PRADPIS - Clément Ouédraogo...CTA
 
eau et emploif(1).ppt
eau et emploif(1).ppteau et emploif(1).ppt
eau et emploif(1).ppt
adamsedki1
 
Toutes les présentations des experts de la conférence sur l'eau à Cannes
Toutes les présentations des experts de la conférence sur l'eau à CannesToutes les présentations des experts de la conférence sur l'eau à Cannes
Toutes les présentations des experts de la conférence sur l'eau à Cannes
FSJU AUJF
 

Similaire à Gestion intégré de l'eau et de l'environnement (20)

Un million d’hectare supplémentaire 2015/2019
Un million d’hectare supplémentaire 2015/2019Un million d’hectare supplémentaire 2015/2019
Un million d’hectare supplémentaire 2015/2019
 
Ji selune 2017_enjeux_et_strategie_adaptation_bsn
Ji selune 2017_enjeux_et_strategie_adaptation_bsnJi selune 2017_enjeux_et_strategie_adaptation_bsn
Ji selune 2017_enjeux_et_strategie_adaptation_bsn
 
Briefing de Bruxelles n. 56 : Dawit Guta " Atténuation des compromis et promo...
Briefing de Bruxelles n. 56 : Dawit Guta " Atténuation des compromis et promo...Briefing de Bruxelles n. 56 : Dawit Guta " Atténuation des compromis et promo...
Briefing de Bruxelles n. 56 : Dawit Guta " Atténuation des compromis et promo...
 
Senegal | Aug-16 | AGRICULTURE-EAU-ENERGIE: OBSTACLES, SOLUTIONS SYNERGIE ET ...
Senegal | Aug-16 | AGRICULTURE-EAU-ENERGIE: OBSTACLES, SOLUTIONS SYNERGIE ET ...Senegal | Aug-16 | AGRICULTURE-EAU-ENERGIE: OBSTACLES, SOLUTIONS SYNERGIE ET ...
Senegal | Aug-16 | AGRICULTURE-EAU-ENERGIE: OBSTACLES, SOLUTIONS SYNERGIE ET ...
 
L'eau dans le développement durable politique et action
L'eau dans le développement durable politique et actionL'eau dans le développement durable politique et action
L'eau dans le développement durable politique et action
 
Réduire notre consommation d'eau au quotidien
Réduire notre consommation d'eau au quotidienRéduire notre consommation d'eau au quotidien
Réduire notre consommation d'eau au quotidien
 
Ahmed Gaaloul Ppt
Ahmed Gaaloul PptAhmed Gaaloul Ppt
Ahmed Gaaloul Ppt
 
irrigation in saharienne algérienne -2.pptx
irrigation in saharienne  algérienne -2.pptxirrigation in saharienne  algérienne -2.pptx
irrigation in saharienne algérienne -2.pptx
 
Atelier sur la gestion de l'eau à la parcelle
Atelier sur la gestion de l'eau à la parcelleAtelier sur la gestion de l'eau à la parcelle
Atelier sur la gestion de l'eau à la parcelle
 
protection des ressources en eaux
protection des ressources en eaux protection des ressources en eaux
protection des ressources en eaux
 
perspective-de-l'agriculture-à-léchelle-planétaire
perspective-de-l'agriculture-à-léchelle-planétaireperspective-de-l'agriculture-à-léchelle-planétaire
perspective-de-l'agriculture-à-léchelle-planétaire
 
Eau enjeu avenir
Eau enjeu avenirEau enjeu avenir
Eau enjeu avenir
 
Enjeux ESG en perspectives : le pic bleu dans l'ombre du pic noir
Enjeux ESG en perspectives : le pic bleu dans l'ombre du pic noirEnjeux ESG en perspectives : le pic bleu dans l'ombre du pic noir
Enjeux ESG en perspectives : le pic bleu dans l'ombre du pic noir
 
Schéma systémique Eau
Schéma systémique EauSchéma systémique Eau
Schéma systémique Eau
 
Economie-d-eau-d-irrigation-au-Maroc.pptx
Economie-d-eau-d-irrigation-au-Maroc.pptxEconomie-d-eau-d-irrigation-au-Maroc.pptx
Economie-d-eau-d-irrigation-au-Maroc.pptx
 
Expose sur Epandage des eaux de crues dans le Tafilalet
Expose sur Epandage des eaux de crues dans le TafilaletExpose sur Epandage des eaux de crues dans le Tafilalet
Expose sur Epandage des eaux de crues dans le Tafilalet
 
L’eau Chloé 2011
L’eau Chloé 2011L’eau Chloé 2011
L’eau Chloé 2011
 
Petite irrigation et sécurité alimentaire: Cas du PRADPIS - Clément Ouédraogo...
Petite irrigation et sécurité alimentaire: Cas du PRADPIS - Clément Ouédraogo...Petite irrigation et sécurité alimentaire: Cas du PRADPIS - Clément Ouédraogo...
Petite irrigation et sécurité alimentaire: Cas du PRADPIS - Clément Ouédraogo...
 
eau et emploif(1).ppt
eau et emploif(1).ppteau et emploif(1).ppt
eau et emploif(1).ppt
 
Toutes les présentations des experts de la conférence sur l'eau à Cannes
Toutes les présentations des experts de la conférence sur l'eau à CannesToutes les présentations des experts de la conférence sur l'eau à Cannes
Toutes les présentations des experts de la conférence sur l'eau à Cannes
 

Gestion intégré de l'eau et de l'environnement

  • 1. 1 L’EAU EST ABONDANTE SUR TERRE…MAIS : - 97 % d’eau salée = mers et océans - 2 % d’eau douce glacée = pôles, glaciers - 1 % d’eau douce liquide dont 3/4 d ’eau souterraine Les EAUX DOUCES CONTINENTALE…SONT -RARE S -IRRGULIERS -MAL REPARTIES Les ressources en eaux… Utilisation
  • 2. Conférence à l’occasion de la journée mondiale des zones humides, Université Hassiba Benbouali de Chlef Le taux d’utilisation des eaux souterraines Part globale de l’utilisation des eaux souterraines pour les trois principaux secteurs (van der Gun, 2012) - L’agriculture est le plus grand consommateur d’eau par rapport à toutes les autres utilisations, comme domestique et industrielle. -À l’échelle mondiale, entre 20 et 40% des besoins en eau d’irrigation sont satisfaits par les eaux souterraines.
  • 3. trategic Research and Innovation Agenda raft - August 10th 2017 L’irrigation est la pratique qui consomme plus d’eau Le taux d’utilisation des eaux souterraines Le taux d’utilisation des eaux souterraines -17, 3 % sont prélevées des nappes renouvelables sont prélevée chaque année pour satisfaire l’agriculture (irrigation) - 0, 72 % sont prélevées des nappes non renouvelable
  • 4. trategic Research and Innovation Agenda raft - August 10th 2017 Pourquoi l’utilisation des eaux souterraines pour l’irrigation est si populaire? -Ubiquité : L’eau souterraine est disponible presque partout et permet une exploitation et une gestion décentralisée et progressive, en cas de besoin ; -Résistance à la sécheresse : l’eau souterraine est généralement moins vulnérable à la sécheresse que les sources d’eau de surface puisque l’eau souterraine a une réponse retardée à des changements dans les précipitations et fait face à moins de pertes d’eau par évaporation. -Fiabilité : Les eaux souterraines approvisionnent l’irrigation sur demande, ce qui offre aux agriculteurs la liberté d’utiliser l’eau lorsque leurs cultures on ont le plus besoin; -Immédiateté : l’irrigation par des eaux souterraines peut être développée rapidement par des agriculteurs individuels ou en petits groupes, contrairement aux grandes infrastructures d’irrigation par l’eau de surface, qui pourraient nécessiter la participation du gouvernement ou un grand effort de coopération ; -Coût réduit : les coûts en capital des ouvrages d’eau souterraine sont beaucoup plus faibles par zone d’irrigation que ceux des ouvrages d’eau de surface, -Polyvalence : L’eau souterraine peut être exploitée stratégiquement pour de multiples usages dans les zones rurales et éloignées, (irrigation, domestique, élevage, …etc.) Flexibilité : Les eaux souterraines peuvent être exploitées en collaboration avec d’autres sources d’irrigation pour optimiser l’utilisation globale de l’eau, ainsi que les options de stockage
  • 5. trategic Research and Innovation Agenda raft - August 10th 2017 Le développement agricole et les eaux souterraines - L’irrigation des terres contribue à la sécurité alimentaire, à la réduction de la pauvreté et à l’amélioration de la qualité de vie pour une part importante de la population mondiale. - Les superficie irriguées (324 millions d’hectares) représentent 15% des superficies cultivées mais produisent plus 2/3 de la production alimentaire mondiale. -La croissance projetée de la population mondiale pour les 30 (vers 2050) prochaines années exigera une augmentation d’au moins 20 % de la production agricole dans les pays développés et 60 % dans les pays en voie de développement pour maintenir les niveaux actuels de consommation alimentaire
  • 6. 6 - À l’échelle mondiale, un tiers des superficies irriguées pour l’agriculture (113/324 millions d’hectares) est basé sur l’exploitation des ressources souterraines. - le taux d’ extraction des eaux souterraines a été multiplié par 10 en 50 ans - Ce développement de l’irrigation individuelle, extrêmement rapide, est qualifié de « La révolution silencieuse » ( Groundwater revolution). - Dans les pays d’Afrique du Nord, ces « révolutions silencieuses » sont à l’œuvre depuis une cinquantaine d’années, portées par la diffusion des techniques de forage, de pompage et d’irrigation, le développement de marchés porteurs, et par les politiques de l’Etat en matière d’irrigation et d’énergie La révolution silencieuse
  • 7. Financial contribution € 274,000 PSs € 220.000 EU 19 June 2017 Foundation under Spanish law 19 PSs members of Foundation Algérie Maroc Tunisie Superficies totales irriguées (ha) 1 006 198 1 458 160 404 375 Superficies irriguées par les eaux souterraines (en ha et en % du total) 883 004 ha 88 % 615 881 ha 42 % 258 547 ha 64 % Recharge annuelle des eaux souterraines (Km3) 7,1 4,1 2,2 Quantité total pompée pour l’irrigation 8,1 3,5 2,0 Quantité totale pompée pour l’AEP 1,6 0,4 0,4 Nombre d’aquifères exploitées/nombre total d’aquifères Nord : 23/38 (61 %) Sud : Total (100 % 57/99 (58 %) 71/273 (26 %) Nombre de puits et forages 144 050 puits 62 967 forages 100 000 137 709 puits 6 167 forages L’irrigation par les eaux souterraines au pays du Maghreb
  • 8. 8 Le ressources en eaux souterraines en Algérie et exploitation - 02 Milliards de m3 Région Nord - 5 Milliards de m3 Région Sud Les eaux souterraines, les volumes exploités actuellement sont estimées à 3.2 Milliards de m3/an: - 1.8 Milliards de m3/an dans le Nord (90%) - 1.4 Milliards dans les régions sahariennes (28 %).
  • 9. 9