SlideShare une entreprise Scribd logo
Construction dynamique d’un schéma géosystémique
J Bourdens
Mode d’emploi. Couleur verte = activités
Couleur jaune = traces écrites possibles
Liberté à chacun d’utiliser tout ou partie de ce dossier à sa guise.
En annexes des aides élèves pour faire de la différenciation
Imaginons et représentons un espace …
Avec différents niveaux d’échelles, un fleuve et un océan…
Qui servira de cadre à notre géosystème.
Échelle nationale
Échelle internationale
UnFleuve
Échelle locale
Échelle régionale
Un océan ou une mer
1) La situation de l’eau dans le monde
Activités…
•Observez les documents qui vont suivre, et
dégagez des conclusions qui permettent de
répondre à la problématique :
La ressource en eau est-elle la même pour
tout le monde toute l’année ? Pourquoi ?
http://la.climatologie.free.fr/video.htm
A l’échelle monde Précipitations moyennes mensuelles de 1961 à 1990
Quantités très
importantes
Quantités
très faibles
Atlas de Polynésie française, ORSTOM
A l’échelle locale
Précipitations à Tahiti
(Pacifique)
Côte au vent
Côte sous le vent
Reliefs importants 2000m
17° S
0
5
10
15
20
25
30
35
0
50
100
150
200
250
300
350
400
Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc
diagramme ombrothermique de Bamako (Mali) 12° N
P(mm)
T(°C)
0
500
1000
1500
2000
2500
3000
3500
4000
1
9
5
1
1
9
5
3
1
9
5
5
1
9
5
7
1
9
5
9
1
9
6
1
1
9
6
3
1
9
6
5
1
9
6
7
1
9
6
9
1
9
7
1
1
9
7
3
1
9
7
5
1
9
7
7
1
9
7
9
1
9
8
1
1
9
8
3
1
9
8
5
1
9
8
7
1
9
8
9
1
9
9
1
1
9
9
3
1
9
9
5
1
9
9
7
1
9
9
9
2
0
0
1
Précipitations annuelles à Rapa (Pacifique) de 1951 à 2002
D’après Atlas Climatologique de Polynésie
Facteurs influençant l'infiltration
Résurgence en pays
calcaire perméable.
Le rôle du béton et du goudron dans les inondations
Sols argileux
imperméables
Exemples de types de sol
Types de sol
Couverture du sol
Topographie
Alimentation
État du sol
Degré de compaction
Degré de saturation
Précipitation
Orientation
Pente
Type de végétation
Structure
Texture
• La quantité d’eau précipitée (pluie, neige, brouillard, rosée) dont peut disposer
un espace varie énormément d’un endroit à l’autre selon une multitude de
facteurs :
A l’échelle du monde, c’est la présence ou non de la mer et la circulation générale de
l’atmosphère (effet latitude) qui influent fortement sur les précipitations.
A l’échelle locale, les reliefs, et l’exposition aux vents peuvent créer de fortes dissymétries.
Par ailleurs sur le même espace, les quantités d’eau précipitées peuvent varier selon les saisons,
mais également selon les années .
La quantité d’eau pouvant s’infiltrer et être emmagasinée par une région (nappe phréatique)
dépend de la nature des terrains qui la composent. Certains terrains absorbent et emmagasinent
de l’eau (calcaires), d’autres non (granit). Dans les zones urbaines les constructions augmentent
considérablement le coefficient d’écoulement de l’eau, car il n’y a plus d’infiltration. La quantité
d’eau pouvant être absorbée par un sol dépend également de sa topographie (facteur pente), de
la couverture végétale, du type de précipitations(averses ou orages), et de l’état du sol.
Remarque. Des territoires bien que n’ayant pas ou peu de précipitations peuvent disposer d’eau
si un fleuve les traverse, ou si ils disposent de nappes d’eau fossiles. A l’inverse des territoires
bien arrosés peuvent souffrir de sècheresse si l’infiltration dans le sol est difficile.
Conclusion :
Les quantités d’eau potentielles, varient dans l’espace et dans le temps,
créant par là même des inégalités entre territoires face à la ressource
en eau …
Tout simplement en imaginant un réservoir dont le niveau pourrait varier selon
l’endroit où il se trouve (dans l’espace) et selon les saisons et les années (dans le
temps)
On va donc introduire dans notre schéma sur notre fleuve un réservoir au niveau
variable (à la manière d’un barrage qui joue d’ailleurs le même rôle et dont le
niveau fluctue).
Comment pourrait-on représenter sur notre schéma systémique cette idée de
quantité et de variabilité au niveau d’un espace local par exemple ?
Un océan ou une mer
Échelle locale
Échelle régionale
Échelle nationale
Échelle internationale
UnFleuve
46°N
30°N
dans
l’espace
Ressources en eau potentielles
variables dans le temps
Un océan ou une mer
(Nevers)
(Le Caire)
L’eau est une ressource
renouvelable
Comment représenter ce cycle de l’eau sur notre schéma ?
Évaporation
Condensation
Précipitations
Écoulement
de surface
Infiltration
Nappe phréatique
Un océan ou une mer
Échelle locale
Échelle régionale
Échelle nationale
Échelle internationale
UnFleuve
Ressources en eau potentielles
45°N
30°
N
variables dans le temps dans
l’espace
Un océan ou une mer
Laver, assainir
Établissez une liste de verbes ou d’expressions qui montre
différentes utilisations possibles de l’eau.
Pour répondre à toutes ces utilisations, les consommateurs peuvent avoir deux
types de demandes différentes selon leurs usages.
Lesquelles ?
En quantité
Disposer d’eau
De qualité
0
1000
2000
3000
4000
5000
6000
1940 1980 2000
Usage domestique et Urbain
Usage industriel
Usage agricole
D’après Romilat, L’eau en questions , 1998
Km3 / an
Quelles
conclusions
pouvez-vous
dégager de ce
graphique ?
• Les besoins en eau ne cessent de croître. (multipliés par 5 en 60 ans)
• Alors que les usages domestiques et urbains semblent se stabiliser sur les 20
dernières années, les usages industriels et agricoles s’emballent.
Quels constats peut-on faire à partir de cette carte ?
L’accès à l’eau potable n’est
pas un fait acquis dans le
monde ! Plus d’ 1,3 milliards
d’hommes sur terre ne
disposent pas de ce droit…
L’accès à l’eau potable est
indépendant du fait d’avoir de
l’eau disponible ou pas…
Certains pays désertiques ont
accès à l’eau potable. A
l’inverse, des pays situés sous
l’équateur et disposant de
beaucoup d’eau n’ont pas accès
à l’eau potable.
L’accès à l’eau potable dans le monde
Pas de données
> À 75%
>50% à 75 %
> 25% à 50%
De 0 à 25%
D’après Atlas mondial du développement durable, Ed Autrement, 2002
• L’eau est indispensable à l’homme et à la vie sur terre, non seulement pour satisfaire ses
besoins vitaux, que sont la boisson, et se laver mais également pour permettre le développement
de l’agriculture.
• Elle sert également dans l’industrie où elle peut servir à refroidir, à couper. Elle peut être
également utilisée comme force motrice dans sa forme liquide ou sous forme de vapeur.
•Enfin de plus en plus de personnes l’utilisent comme un loisir dans les pays développés où les
piscines privées fleurissent de plus en plus…
•Pour répondre à toutes ces utilisations il faut faire face à deux demandes de la part des
consommateurs : de l’eau en quantité suffisante et de l’eau de qualité…
•Les faits nous montrent que les inégalités en ce domaine sont encore très nombreuses, ainsi 1,3
milliards d’hommes sur terre n’ont pas accès à l’eau potable, alors que dans les pays les plus
développés, les WC et les douches sont alimentés en eau potable… De plus on voit que les
besoins sont en constante augmentation et que les ressources bien que renouvelables sont
limitées en volume, et bien sûr inégales dans le temps et dans l’espace….
Au vu de tous les constats que l’on a pu effectuer,
quelle problématique peut-on poser?
• Comment l’homme peut résoudre le défi de faire correspondre ses besoins
exponentiels en eau en quantité et en qualité, avec une ressource certes
renouvelable, mais limitée en volume, très variable dans le temps et dans
l’espace, le tout de façon équitable et durable ?
Comment traduire cette problématique sur notre
schéma ?
Un océan ou une mer
Échelle locale
Échelle régionale
Échelle nationale
Échelle internationale
UnFleuve
Ressources en eau potentielles
45°N
30°
N
variables dans le temps
dans l’espace
Un océan ou une mer
Des demandes différentes
en quantité et en qualité
Rapport entre
ressources et
demandes = enjeu
Ressources en eau potentielles
Consommateurs
+
-
Pour répondre à ces deux demandes, qu’est ce que l’homme a toujours fait et continue de faire ?
2) La maîtrise de l’eau.
Quels types d’aménagement l’homme pratique-
t’il pour maîtriser l’eau ?
A travers les séries de documents qui vont suivre ,
déterminez pour chaque série et à l’aide d’un
seul verbe, les buts visés par l’homme?
Accéder à l’eau
Collecte de l’eau de pluie par les toits: Atoll du Pacifique
Puits en Afrique
Station de pompage de l’eau du Rhône pour l’irrigation.
Permet l’accès immédiat à la ressource, par
collecte, puisage ou pompage selon des moyens
très différents et aux performances très
différentes ( Allant d’un seau à des centaines de
litres à la minute…)
Stocker
(permet de
répondre à la
variabilité dans le
temps) Là encore
les capacités de
stockage peuvent
être très
différentes de la
simple cuve aux
barrages
gigantesques…
Cuve plastique
Cultures en terrasses
Barrage de Glen Canyon sur le Colorado
Château d’eau
de Damville
Transporter
(Indispensable pour déplacer la ressource sur
les lieux de consommation.) Cela peut se faire
par gravité (le plus simple) ou avec des
appareils de surpression pour pouvoir
s’affranchir des contraintes de pente.
Aqueduc du pont du Gard
Pose de canalisations souterraines à Tahiti
Canaux et tuyaux d’irrigation
Traiter
(Permet d’accéder à la potabilité de l’eau)
Cela nécessite des moyens technologiques
importants et coûteux voire très coûteux
dans le cas du dessalement de l’eau de
mer. Les inégalités entre les pays peuvent
être très grandes dans ce domaine.
Circuit de l’eau après pompage et avant distribution.
Eau propre à la consommation.
Usine de dessalement de Marafiq, en Arabie saoudite
Partager, gérer.
L’accès à l’eau peut poser des problèmes de conflits d ’usage il est donc
nécessaire d’en assurer le partage par des organismes de gestion et par la
législation si besoin.
• ARTICLE 1 - Les prélèvements d’eau sont règlementés dans les conditions suivantes :
• Tours d’eau pour l’aspersion et la submersion :
• Interdiction des prélèvements par aspersion et par submersion pendant 72 heures
consécutives par semaine sur le fleuve ADOUR et son affluent l’ECHEZ, ainsi que :
• -sur leur nappe de proximité immédiate (100 mètres de part et d’autre des berges des cours
d’eau Adour et Echez). Arrêté préfectoral des Hautes Pyrénées
Pour Gérard Payen, membre du Conseil consultatif pour l'eau et l'assainissement des Nations
Unies, assurer l'accès à l'eau et à l'assainissement relève avant tout d'une décision politique.
L'accès à l'eau pour tous nécessite l'organisation collective de solidarités entre urbains et
ruraux, entre bénéficiaires du réseau public et futurs raccordés, dont l'organisation est de la
responsabilité d'une autorité publique. « Seule l'autorité publique responsable d'assurer l'accès à
l'eau permet de garantir le droit individuel à l'accès à l'eau », a-t-il affirmé.
Communiqué de presse du conseil mondial de l’eau
Recycler
Après utilisation l’eau souillée, doit être recyclée
(dépolluée, refroidie) avant d’être remise en circulation.
Cette action peut être d’ordre individuelle fosse septique
ou collective stations d’épuration. Le recyclage de l’eau
devient de plus en plus technologique (produits
chimiques dissous), et nécessite des investissements
lourds.
Station d’épuration communautaire de Clermont Ferrand.
Fonctionnement d’une fosse septique
https://www.kernenergie.ch/fr/
Tour de refroidissement de la centrale de Gösgen (Suisse)
Se Protéger
L’eau peut constituer de
nombreux dangers
(inondations, érosion,
avalanches, coulées de
boue) Pour s’en
protéger l’homme
aménage son territoire
et essaie de gérer les
risques. Là encore les
investissements
nécessaires peuvent
être très lourds..
Digues en Hollande
Levées de Loire à Blois
Drainage (pour évacuer
les eaux pluviales)
Extrait de l’AZI (Atlas des
zones inondables)
Source : DDE de l’Oise.
Comment traduire cette notion d’aménagement, de maîtrise
de l’eau sur notre croquis ?
Comment montrer la diversité des ces aménagements dans
leur nature et dans leur degré de technologie ?
Par le dessin d’une vanne sur notre fleuve… La vanne va donc symboliser la
maîtrise de l’eau sous toutes ses formes et donc la notion d’aménagement….
Il suffit de faire une cartouche dans laquelle on va indiquer nos verbes d’action
qui résument tous les aménagements….
Le degré de maîtrise de tous ces aménagements dépend du degré de
développement et des capacités technologiques et financières. C’est là que les
inégalités deviennent criantes entre les territoires.
Un océan ou une mer
Échelle locale
Échelle régionale
Échelle nationale
Échelle internationale
UnFleuve
Ressources en
eau potentielles
variables dans
le temps, dans
l’espace.
45°N
30°N
Un océan ou une mer
Rapport entre
ressources et
demandes = enjeu
Aménagements
Nécessité
Collecter
Stocker
Traiter
Transporter
Partager, gérer
Recycler
Se protéger
+
Degré de
développement,
capacités
financières,
technologiques
Conditionnent
-
Ressources en eau potentiellesRessources en eau potentielles
Consommateurs
+
-
Des demandes différentes
en quantité et en qualité
Rédigez un paragraphe qui résumerait la deuxième
partie : La Maîtrise de l’eau.
• L’homme depuis son apparition n’a cessé d’essayer de se rendre maître de l’eau. Pour cela il a aménagé son
territoire de façon à pouvoir collecter l’eau de pluie, de surface ou de profondeur, à stocker l’eau en prévision de
périodes de sècheresse.
• Il s’est également préoccupé de la transporter ou de l’évacuer, et de la partager en introduisant des notions de
gestion de l’eau, en créant une juridiction autour de l’eau.
• Une autre de ses préoccupations a été de se protéger de l’eau, et de ses brusques et ravageuses inondations.
• De nos jours outre tous ces aménagements, de nouveaux soucis sont apparus avec la pollution, ayant comme
conséquence la nécessité du traitement des eaux usées. Ce qui donne lieu à de nouvelles installations aussi bien
individuelles que collectives.
• Tous ces aménagements ont largement évolué dans leur technologie, mais des systèmes anciens perdurent et
coexistent avec des modernes, ils sont parfois complémentaires, d’autres fois en concurrence…
• Ces aménagements ne cessent de se multiplier, en relation bien sûr avec la croissance des besoins…Certains de
ces aménagements sont très coûteux et ne peuvent s’envisager sans l’aide et la coopération de différents
partenaires.
Étude de cas à échelle locale
l’eau à Nevers.
Réalisez un article de journal sous forme de «questions réponses» entre
un journaliste et un spécialiste de la question de l’eau sur Nevers. Chaque
diapositive doit donner lieu à une ou plusieurs questions du journaliste
auquel le spécialiste doit répondre.
Ex de question sur la première diapositive :
«Vous êtes le directeur de la société SAUR qui gère l’eau sur Nevers, mais gérez vous l’eau de
toute l’agglomération neversoise ? »
« Non, seules deux communes sont gérées en délégation de service public par la société Saur, les
autres sont gérées directement par les municipalités sous la forme de régies »
« Quelles différences peut-on faire entre ces deux modes gestion ? Imaginez la suite….
ADN Agglomération de Nevers.
Commune de Nevers (36 186 habitants en 2017)
Différentes formes de gestion de l’eau
Délégation de service public = La gestion de l’eau est confiée
à des sociétés privées ex Société SAUR à Nevers et Varennes
Vauzelles). , qui réalisent des profits mais à technicité élevée.
Régie = La gestion de l’eau est assurée par la collectivité
territoriale (généralement à but non lucratif) mais à technicité
faible.
L’ADN a une population de 67 161 habitants
Nevers est à la latitude 46,98° Nord
La Loire et sa nappe phréatique
constituent la ressource potentielle en
eau. Le débit est irrégulier mais
suffisant pour assurer la consommation
en eau de l’aire urbaine et de son
territoire..
Périodes d’étiage en été et crues
possibles au printemps et à l’automne.
La rivière Nièvre affluent de la Loire.
(Crues possibles au printemps et à
l’automne)
Le réseau
hydrographique
La rivière Nièvre au parcours
souterrain vers son embouchure (De
Mac Donald au pont de Loire..)
Limites administratives de la commune
Sens d’écoulement
Aire urbanisée, habitat et
activités, lieu de consommation
en eau. (quantité et qualité)
Espace agricole, autre lieu de
consommation d’eau notamment
par la culture du maïs gourmande
en eau.
Cette demande est forte au
moment de l’étiage…(période des
basses eaux)
Les lieux de
consommation
46,98°N
Lieux de pompages de l’eau dans
la nappe phréatique du fleuve.
Situées principalement en rive
gauche de la Loire, alors que la
ville est principalement située en
rive droite.
Périmètre de protection de la
zone de captage (espace arboré
de peupliers)
Zone sensible soumise au plan
vigie pirate.
Utilisation de produits chimiques
(insecticides, engrais, pesticides
interdits)
Approvisionner
Nevers en eau.
46,98°N
Centre de traitement des eaux avant
distribution aux consommateurs.
Objectif : assurer la potabilité de
l’eau aux usagers.
Il est situé à proximité immédiate du
champ de captage.
Traitement de l’eau
46,98°N
Transporter l’eau
Aqueduc le plus ancien intégré au
pont de Loire. Qui permet à l’eau
potable d’aller en rive droite.
Aqueduc récent qui passe sous le
lit de la Loire, pour assurer une
sécurité d’approvisionnement en
cas de rupture du pont.
Réseau de distribution d’eau,
plus de 627 kms de canalisations
enterrées.- sur l’agglomération
(ADN)
46,98°N
Stocker l’eau
Réservoirs
Châteaux d’eau
46,98°N
Recycler
Station d’épuration de Nevers
située en aval de la ville et vers
laquelle sont acheminées toutes les
eaux usées, par des centaines de
kilomètres de canalisation . Les
eaux sont recyclées et rejetées
ensuite en Loire.
46,98°N
L’eau que l’on boit en France est
parfaitement potable, bien qu’elle soit en
moyenne bue 6 fois.
Se protéger.
Lit majeur extraordinaire zone
inondable faisant partie du PPRI (plan
de prévention des risques
d’inondation) Règles strictes
d’utilisation du sol.
Digues de protection de la ville
contre les inondations.
Canal endigué de dérivation des
eaux la Nièvre pour écrêter les
crues et empêcher les inondations
qu’elle provoquait régulièrement
dans Nevers.
Zones très sensibles protégées par
ces aménagements mais directement
menacées en cas de problèmes.
46,98°N
En cas de crues importantes les zones de
captage peuvent être perturbées (turbidité de
l’eau) ex crues en 2003, La population de
Nevers a du être ravitaillée en eau, car la
station de traitement ne pouvait plus servir.
La station d’épuration est également devenue
inefficace pendant cette période.
46,98°N
L’eau à Nevers 1) Une ressource abondante et suffisante
2) Des aménagements conséquents pour :
3) Des Enjeux forts
La Loire et ses affluents, une ressource potentielle
suffisante pour répondre aux besoins des hommes
du territoire.
A) Accéder à l’eau en quantité et qualité
Stations de pompage
Centre de traitement de l’eau
B) Transporter et stocker l’eau
Aque
ducs
Réseau de
distribution.Réservoirs
Châteaux d’eau
C) Recycler l’eau
Station d’épuration
A) Enjeu du rapport entre ressources et besoins
Besoins urbains
Besoins agricoles
B) Enjeux de protection
Digues de protection
Zones menacées en cas de problèmes
Zones inondées PPRI
Canal de dérivation.
46,98°N
Pour aller encore plus loin. sur le sujet
Activités liées à l’eau
A) Activités productives anciennes
Moulins
Sablières
B) Activités productives de loisirs
Port de la Jonction tourisme fluvial.
Piscines municipales.
Zones aménagées touristiques
ex (campings, Nevers plage, Ver-Vert.)
C) Activités de loisirs privatives
Piscines de particuliers.
Étude de cas à échelle nationale
et internationale : L’eau du Nil
Dossier réalisé par jbourdens inspiré par une cartographie de Hervé Amiot.
Réalisez un croquis dont le titre sera :
L’eau en Égypte une situation tendue
Au vu du dossier cartographique et documentaire fourni
(diapo 48 à 56) et des renseignements que vous en
tirerez, vous compléterez la légende et/ou le croquis
fournis (diapos 57 et 58)
Le Nil et son bassin versant
Le bassin versant du Nil s’étend sur 11 pays et couvre
une surface de 3 254 555 km² soit environ 6 fois la
surface de la France métropolitaine et 10% du continent
africain.
C’est le troisième plus grand bassin versant au monde
derrière l’Amazone et le Congo.
Il s’étend sur les 2 hémisphères puisqu’il prend sa source
vers la latitude 5° S et que son embouchure se situe vers
30° Nord.
La plus grande partie de ce bassin versant se situe au
Soudan. (nord et sud)
30° N
5° S
0°
10° N
20° N
Le cadre géopolitique
Égypte (80)
Libye
Soudan (37)
Ouganda (36)
Rwanda (11)
Burundi (9)
Érythrée
Somalie
Djibouti
Israël
Jordanie
Tchad
République
démocratique
du Congo
Yémen
Arabie Saoudite
Syrie Irak
Éthiopie (91)
Kenya
Tanzanie
République
centrafricaine
Soudan du sud (10)
Égypte (80)
Population des principaux
pays traversés par le Nil.
Grandes aires urbaines
Le Caire
Khartoum
Addis Abeba
Djouba
Coopération de l’EAC
(East African Community)
1) États et villes
2) Rivalités et coopérations
Rivalités
Conflits ouverts
A) Des précipitations très inégales
Précipitations < à 200 mm d’eau / an (désertique)
Précipitations de 200mm à 1 000 mm d’eau / an
(semi-aride à saisonnalité très marquée)
Précipitations > 1 000 mm d’eau / an
Lac Victoria
Mer Méditerranée
Océan Indien
Lac Nasser
Les ressources en eau de la région.
Le Nil , 6700 kms de long, l’artère vitale de toute la région, et
quasiment le seul apport en eau douce de l’Égypte.. 75%)
Un fleuve marqué par des crues importantes et qui se
termine par un vaste delta, composé de multiples chenaux
Nappes d’eau fossile (très peu renouvelables)
Mers et océans, source d’eau possible, sous condition de
traitements lourds. (apports énergétiques nécessaires)
B) Les potentialités en eau
LeNil
Les grands aménagements de la vallée du Nil
Les barrages
Canaux d’irrigation
Barrage d’Assouan
Exemple le barrage d’Assouan et le lac Nasser..Lac Nasser
Les eaux venues des plateaux éthiopiens représentent 86 % de l'eau
consommée en Égypte, et 95% en période de crue. À lui seul, le Nil bleu
fournit 59 % du débit du Nil. Le projet de barrage de la Renaissance a donc
engendré de vives tensions avec le gouvernement du Caire. Par le traité du
15 mai 1902, l'Éthiopie s'était en effet engagée à ne pas construire
d'ouvrage hydraulique sur le Nil bleu ou le Sobat sans l'accord des autorités
britanniques qui dirigeaient alors l'Égypte (art. 3).
Après un accord de 1929, en 1959, un accord entre l'Égypte et le Soudan
avait attribué les deux-tiers des eaux au premier et 22 % au second, les
autres pays riverains se partageant le solde. En 1999, a été créé à Addis
Abeba la « Nile Basin Initiative » qui regroupe des pays riverains du Nil
(Burundi, Congo, Égypte, Éthiopie, Kenya, Rwanda, Soudan, Tanzanie et
Ouganda) qui remettent en cause cette répartition.
En mars 2015, un accord a été signé entre l'Égypte, le Soudan et l'Éthiopie,
portant sur la répartition de l'eau, et plus particulièrement le barrage de la
Renaissance.
Barrage de la
Renaissance
Le ruban nourricier agricole du Nil et ses extensions dans le désert.
Les ressources hydriques de l’Égypte (environ 60 Mds m3/an), à 75% issues du Nil, sont
insuffisantes pour répondre aux besoins croissants du pays qui risque d’être exposé à terme
à une grave pénurie d’eau. La consommation d’eau annuelle de l’Égypte, à 82% à destination
du secteur agricole, excède les ressources de 15 à 25 Mds m3/an, déficit principalement
couvert par la réutilisation de l’eau agricole. Celui-ci qui risque de s’accroître en raison d’une
forte croissance démographique
Ainsi, un agencement efficace des ressources et la lutte contre le gaspillage constituent un
défi de premier ordre pour le pays, notamment du fait des conséquences sur le débit du Nil
de la construction de barrages en amont, en particulier de l’aménagement par l’Éthiopie du
barrage du Millénaire sur le Nil Bleu.
Des aménagements conséquents ont été réalisés à partir des années 2000 pour accroître la
couverture en eau potable, qui atteint désormais 97,5% de la population selon le ministère
du Logement, grâce au doublement de la taille du réseau de distribution, au triplement du
nombre de stations de traitement et à l’augmentation de 36% de la production d’eau en une
décennie. La construction d’usines de dessalement dans les gouvernorats de la Mer Rouge,
de Marsa Matrouh et du Sinaï est une des priorités de cette stratégie malgré leur coût élevé.
Les autorités égyptiennes ont fait de l’amélioration du réseau et des infrastructures
d’assainissement leur priorité et bénéficient d’un appui conséquent des bailleurs de fond
dans ce domaine. La faible couverture du réseau (officiellement 56% au niveau national et
15% en régions rurales) et la croissance rapide des besoins constituent un risque sanitaire et
environnemental de taille.
En plus de la construction d’infrastructures d’assainissement, le renforcement de la
législation environnementale et de son application, notamment pour réduire le rejet des
effluents industriels et agricoles dans le Nil et les canaux d’irrigation, sont donc une nécessité
pour réduire le risque sanitaire et économique que fait peser la dégradation de la qualité de
l’eau dans le pays.
https://www.tresor.economie.gouv.fr/Ressources/13417_les-enjeux-de-leau-en-egypte
https://www.tresor.economie.gouv.fr/Ressources/13417_les-enjeux-de-leau-en-egypte
La consommation d’eau en Egypte
«Dans un pays comme le nôtre, dont 60 % est de la superficie est
désertique et la quasi-totalité du reste semi-désertique, le succès ne s’est
pas fait attendre», raconte Naty Barak, responsable de la durabilité dans
l’entreprise Netafim. «Au début , nous ne disposions que d’un seul type de
GAG (goutte à goutte), mais au fil du temps la gamme s’est développée
pour couvrir de nombreux besoins et divers types de plantations comme
le maïs, les pommes de terre ou le coton.» Et de poursuivre : «Car si le
principe de la micro-irrigation semble immuable,
il nécessite une adaptation aux types de sol, au climat, aux genres
de plantation . Parfois, il faut arroser plus profond et parfois en surface .
En tout cas, en Israël, 75 % des espaces publics et des plantations
agricoles sont micro-irriguées.
Irrigation par aspersion en Égypte, une
solution gourmande en eau.
http://www.liberation.fr/planete/2017/01/13/l-arme-du-goutte-a-goutte-face-au-desert_1541246
Le barrage d'Assouan et ses conséquences : avantages et inconvénients
Les bénéfices sont nombreux : 2,1 millions de KW/an, des inondations jugulées, une sécheresse annulée, une
navigation améliorée, des surfaces cultivées accrues, trois récoltes au lieu d'une...
Les conséquences négatives sont encore plus nombreuses. En voici quelques-unes dans le désordre :
•Le déplacement de 500.000 Nubiens.
•La fragilisation des berges du fleuve jusqu'à plus de 100 km en aval.
•L'absence de limon fertilisant qui constituait l'apport principal pour le delta qui, depuis, recule beaucoup.
•La disparition corrélative des sardines.
•La perte par évaporation colossale (10 milliards de m3/an).
•L'utilisation d'engrais chimiques pour compenser les apports perdus du limon.
•La pollution agricole qui s'en suit.
•La pollution industrielle parce que de nombreuses industries se sont installées au bord du fleuve.
•La disparition des jachères, donc une surexploitation du sol.
•L'absence de drainage du sel qui était emporté par la crue.
•La poussée démographique importante due à cette fausse sécurité d'approvisionnement en eau.
•La remontée de la nappe phréatique qui engorge les sols et menace les agglomérations et les monuments.
•Le développement foudroyant des schistosomiases endémiques.
•Les nouvelles variétés de poissons et de plancton dont on ne connaît pas les effets à long terme sur le milieu...
Personne n'a encore envisagé le coût du nettoyage du barrage qui se remplit des limons du fleuve qui ne sont
plus distribués lors de la crue et la capacité du barrage diminue d'autant chaque année...
http://www.futura-sciences.com/planete/dossiers/developpement-durable-geopolitique-guerre-eau-622/page/4/
Le delta du Nil,
véritable grenier de
l’Égypte et ses canaux
d’irrigation.
Le delta est en recul
pour deux raisons
majeures.
- La pression urbaine
de la mégapole du
Caire (30 millions
d’habitants) se fait de
plus en plus forte sur
ces terres agricoles.
- Le delta ne reçoit
plus autant d’apports
en limons depuis la
construction des
barrages sur le Nil.
Documents cartographiques à
compléter pour travaux élèves.
Diapos 58 et 59
Barrage d’Assouan
Lac Nasser
Le Caire
Titre : ………………………………………………………………
Égypte (80)
Libye
Soudan
Tchad
Israël
Jordanie
Arabie Saoudite
Irak
TK
TK
TK
Replacez les
lieux suivants
sur la carte.
Complétez la
carte avec les
signes
manquants et
pourtant
présents dans
la légende.
Titre ? _______________________________________________________
1) Des besoins en eau qui ne cessent ………………...
A) Mais des ……………………………….fragiles
B) Et une pression sur la demande …………………………
2) Des problématiques nouvelles
A) L’eau du Nil en concurrence.
3) Quelles ………………….. ?
………………………………………………………………
…………………………………………………………….
Demande en eau à usage agricole
en forte augmentation.
Pression ………….. grandissante
sur les terres fertiles
B) Une qualité de l’eau qui se …………………
A) Agir sur ……………………
C) Des ………………………… naissantes, nécessaires
C) Les barrages et leurs conséquences négatives.
La Nil ’eau dépendance (…………% de
l’eau en Égypte est prise sur le Nil)
Des nappes ………………………………………mais
très peu renouvelables
Usines de …………………… d’eau de mer en
construction ou projet pour augmenter
l’offre, une solution coûteuse mais en cours
Canal de la paix (Égypte Israël)
Coopérations au niveau du bassin versant
du Nil avec les 11 pays riverains pour
assurer un partage de l’eau équitable. (IBN)
initiative du bassin du Nil.
Les pays en ……………….prélèvent de plus
en plus d’eau sur le Nil (ex barrage de la
Renaissance en Éthiopie sur le Nil Bleu.
Les barrages ont plusieurs effets.
Modification locale ………………….
Retenue des ……………….. fertiles et
………………….. du lac
Des problèmes de ……………… des eaux liés
à sa surutilisation. et au mauvais recyclage.
Salinisation des …………...
C) De nouveaux ……………………………coûteux
Canaux d’irrigation
B) Agir sur ………………………
Limiter la pression …………………………..
Diminution des besoins par la mise en place
de nouvelles techniques de culture (…………
………………………………………………………; etc.)
Égypte (80)
TK
Légende à compléter. (Signes ou textes…)
Recul du ……………… manque
d’apports de limons
Proposition de cartographie sur le thème :
L’eau en Égypte, une situation tendue.
Diapos 60 et 61
L’eau en Égypte, une situation tendue.
A) Mais des ressources fragiles
B) Et une pression sur la demande qui augmente
1) Des besoins en eau qui ne cessent de croitre.
Précipitations < à 200 mm d’eau / an
(climat désertique)
Demande eau à usage agricole en
forte augmentation.
Pression urbaine grandissante
sur les terres fertiles
La Nil’eau dépendance (95% de l’eau
en Égypte est prise sur le Nil)
Des nappes d’eau fossile disponibles mais
très peu renouvelables
C) De nouveaux aménagements coûteux
Canaux d’irrigation
Égypte (80)
3) Quelles solutions ?
A) Agir sur l’offre.
C) Des coopérations naissantes, nécessaires
Usines de dessalement d’eau de mer en
construction ou projet pour augmenter
l’offre, une solution coûteuse mais en cours
Canal de la paix (Égypte Israël)
Coopérations au niveau du bassin versant
du Nil avec les 11 pays riverains pour
assurer un partage de l’eau équitable. (IBN)
initiative du bassin du Nil.
B) Agir sur la demande
Limiter la pression démographique
Diminution des besoins par la mise en place
de nouvelles techniques de culture (goutte à
goutte, espèces adaptées etc.)
TK
C) Les barrages et leurs conséquences négatives.
2) Des problématiques nouvelles
A) L’eau du Nil en concurrence.
B) Une qualité de l’eau qui se dégrade.
Les pays en Amont prélèvent de plus en
plus d’eau sur le Nil (ex barrage de la
Renaissance en Éthiopie sur le Nil Bleu.
Les barrages ont plusieurs effets.
Modification locale du climat.
Retenue des limons fertiles et
envasement du lac
Des problèmes de pollution des eaux liés à
sa surutilisation. et au mauvais recyclage.
Salinisation des sols.
Recul du delta par manque
d’apports de limons
Barrage d’Assouan
Lac Nasser
Le Caire
L’eau en Égypte une situation tendue.
Égypte (80)
Libye
SoudanTchad
Israël
Jordanie
Arabie
Saoudite
Irak
TK
TK
TK
3) Les enjeux autour de l’eau.
A l’aide des documents suivants dressez une typologie
(différents types) d’ enjeux liés à l’eau dans le monde
Little Colorado River
Gunnison River
San Juan River
Green River
Glen Canyon
Hoover
Davis
Parker
Palo Verde
Imperial
Morelos
Barrages
Prélèvements d’eau
Débit annuel moyen
1 mm² = 1 milliard de m3
L’aménagement du Colorado. (Échelle internationale)
Aqueduc de Los Angeles
Irrigation de l’Imperial Valley
Alimentation en eau de Las Vegas
Irrigation et
alimentation en eau
de l’Arizona.
Frontière
mexicaine.
Golfe de Californie.D’après G Dorel . Géo universelle Reclus.
20 km
Alimentation en eau et assainissement à Paris et région parisienne (échelle régionale)
D’après SAGEP –Agence de l’eau Seine Normandie
Paris
Agglomération parisienne
Aqueducs
Zones de captage
Fabrication d’eau potable
Traitement des eaux usées
Usines en projet
Pour la commune de Paea, le schéma directeur d’alimentation en eau potable a été adopté l’an dernier et le
programme des travaux a été établi. Jusqu’ici la commune dépendait de l’adduction de la Punaru. Le but
recherché par la commune est de se dissocier de ce réseau et d’être complètement autonome. Les travaux de
la première phase portent essentiellement sur la mise en place d’un système d’adduction à Orofero, lequel se
substituera à celui de la Punaru..
« de l’eau potable d’ici 2005 » -Nouvelles de Tahiti- 02/02/2000
Quel thème commun pourrait-on donner à ces trois documents?
La compétition pour l’eau…. Elle se déroule à toutes les échelles, au niveau d’un fleuve comme le Colorado
son exploitation en amont est telle, qu’en aval le Colorado n’a plus qu’un débit très faible… Le problème c’est
qu’en aval le fleuve traverse un autre pays… Le Mexique qui se trouve ainsi privé d’eau… Cet exemple n’est
pas le seul , tous les fleuves traversant plusieurs frontières (ex le Nil) sont soumis à ce problème de l’amont et
de l’aval… Au niveau régional la compétition pour l’eau peut s’exercer assez loin, ainsi à l’image de Paris, la
plupart des grandes métropoles mondiales grosses consommatrices d’eau vont chercher leur eau à plusieurs
centaines de kilomètres. A l’échelle locale les petites communes essaient elles aussi d’obtenir leur autonomie
vis-à-vis de l’eau… Ces compétitions pour l’eau sont à la base de nombreuses contestations et procès, et
pourraient à terme se transformer en conflits armés. Mais elles peuvent également donner lieu à des
coopérations. (Aqueduc pour la paix Egypte-Israël)
L’appropriation de l’eau, un enjeu géopolitique.
À l’échelle locale.
• « La mauvaise qualité de l’eau dans les écoles soulève le problème des
enfants qui, chez eux, boivent de l’eau potable et qui, en dehors du domicile
familial, ne sont plus protégés contre la gastro-entérite. Il est fréquent de
rencontrer des enfants n’ayant pu être contaminés qu’à l’école. Or la proportion
d’enfants qui peuvent boire chez eux de l’eau bouillie ou de l’eau en bouteille est
supérieure à celle de ceux qui ne peuvent faire autrement que de boire de l’eau
du robinet. En clair il y a là une injustice flagrante puisque les enfants dans les
écoles hors de Papeete n’ont globalement pas la possibilité de boire de l’eau à
une qualité égale à celle qu’ils boivent à leur domicile », estime le Dr Jean Paul
Théron chef de service de la Médecine scolaire.
Revue Polynésie Eco –n°7-2001
Quel thème commun pourrait-on donner aux trois documents
suivants?
Complétez ce panneau ! Imaginez les sept points qui sont manquants !
Ce panneau
aujourd’hui
illisible se situe à
Tahiti dans une
zone à faible
niveau de vie
0
500 000
1000 000
1500 000
2000 000
2500 000
3000 000
Choléra Malaria Autres
Mortalité liée au problème de l'eau
décès
L’eau contaminée tue plus que le SIDA.
Le thème commun pouvait être : L’eau un enjeu sanitaire.
Rédigez un paragraphe de synthèse sur cet aspect du problème.
De nos jours l’eau constitue un enjeu sanitaire. Les activités de l’homme
contribuent fortement à introduire dans l’eau des éléments nocifs pour la santé des
individus ou l’équilibre des écosystèmes…
Dans certains cas ces éléments nocifs, sont des maladies transmises par des eaux
non traitées et qui de nos jours font encore de nombreuses victimes, 1,3 milliards
d’hommes n’ont à ce jour pas accès à l’eau potable et l’eau tue plus que le SIDA !
Pour se prévenir de tout cela, l’homme doit prendre des mesures de précaution
dans les zones de captage afin d’empêcher ou de limiter toutes les formes de
contamination, il doit ensuite prendre des mesures de prévention en assurant un
traitement de l’eau (chloration, filtration etc.) pour assurer sa potabilité.
• « Communiquer en campagne électorale c’est sélectionner les thèmes sur lesquels se
feront les affrontements politiques » avançait Dominique Wolton en décembre 2000. Pour les
municipales de mars 2001 à Mahina les candidats sont aller puiser leurs arguments dans l’eau.
À Mahina le maire sortant déclarait : « Si les gens veulent payer l’eau qu’ils votent pour
Nicolas Sanquer ! » ! et celui-ci rétorquait : « avec Vernaudon vous n’aurez jamais d’eau
potable… »
• C’est parce que la commune de Mahina ne souhaite pas s’engager dans une politique de
tarification de la distribution d’eau que l’État lui refuse pour l’heure tout crédit. C’est pour la
même raison que le FED (fonds européen de développement) a rechigné pendant six ans à
donner son feu vert aux travaux d’assainissement de la zone d’Outumaoro à Punaauia.
• Bernard Clavel , directeur de l’AFD (agence française pour le développement) qui finance des
projets d’assainissement, estime qu’ « il est normal qu’une tarification sociale soit appliquée,
en revanche il est anormal que des hôtels cinq étoiles payent le m3 d’eau potable à un tarif
deux fois inférieur à celui pratiqué en métropole. »
Revue Polynésie Eco –n°7-2001
Même exercice pour les documents suivants. Cherchez le thème commun et rédigez un
paragraphe de synthèse sur ce thème.
• A Bora Bora « en 1989 la population s’était installée dans la situation de
pénurie d’eau que nous traversions » explique le maire Gaston Tong Sang.
L’île comptait 4000 habitants et 500 chambres d’hôtel et la commune
devait trouver 600 millions de fcp ( 5 millions d’Euro) pour mettre en
place un schéma directeur.. « Nous avons trouvé l’EDT et la Lyonnaise des
eaux un partenaire privé sérieux et compétent. Ensemble nous avons créé une
société dont la commune détient 33% du capital. La convention a été signée
en 1990 et, en 1991 l’eau est devenue potable. On nous a reproché d’avoir
vendu l’eau à une société privée et il a fallu expliquer nos options à la
population, ce qui n’a pas été facile. »
• Les 6500 habitants actuels consomment 60% de la production, ce qui
représente 2500cfp (20 Euro) par mois pour 1500 foyers. Inversement les
restaurants et les hôtels qui utilisent 40% de la production assurent 60%
du coût.
Revue Polynésie Eco –n°7-2001
Le thème pourrait être : L’eau un enjeu politico-financier.
• Tous les aménagements constituent des coûts parfois élevés qui nécessitent
des aides et des partenaires, privés ou publics…
• Ces coûts sont ensuite répercutés sur les consommateurs, qui ne vont pas
hésiter à s’en plaindre surtout quand les mentalités n’y sont pas prêtes (l’eau
est un don de Dieu et doit donc être gratuite), ou quand des injustices
commencent à apparaître, notamment quand les plus gros consommateurs ne
sont pas les premiers payeurs… Dans ce cas l’eau rentre dans les débats
politiques et peut devenir un véritable argument électoral.
• On peut s’apercevoir également que des relations de dépendance s’installent
entre ceux qui octroient les aides et ceux qui les désirent… Les aménagements
doivent donc être pensés sur le long terme sous la forme de Schémas directeur
d’aménagement ….
Même exercice pour les documents suivants. Cherchez le thème commun et rédigez un
paragraphe de synthèse sur ce thème.
Même exercice pour les documents suivants. Cherchez le thème commun et rédigez un
paragraphe de synthèse sur ce thème.
Dans les plus proches littoraux de Pékin, aux environs de Hangu, Tientsin et
Tanggu, les algues vertes du type ulve recouvrent les plages.
https://www.aquaportail.com/news-636-les-algues-vertes-envahissent-aussi-la-chine.html
Plusieurs plages des Côtes-
d' Armor étaient fermées ce
jeudi en raison de la
prolifération des algues vertes
Dans 8 bassins versants bordant
les zones littorales les plus
fragiles des départements des
Côtes d'Armor et du Finistère ,
un arsenal de mesures a été
engagé pour inciter les
agriculteurs à revoir
leurs méthodes de cultures et
d'élevage afin de limiter le
ruissellement et la prolifération
des nitrates, propices à
la production d'algues vertes.
https://www.lesechos.fr/29/06/
2017/
«Quand chez soi on tire la chasse d’eau, on ne fait qu’évacuer le problème»
En effet tous les déchets produits par l’homme finissent s’ils ne sont pas recyclés, à la mer….
D’où un défi majeur pour le XX1ème siècle : savoir gérer les déchets, (entropie).
De nombreux exemples sont là pour nous le rappeler comme la prolifération des algues vertes
liées au rejet des engrais utilisés par les agriculteurs et qui par ruissellement finissent à la mer .
Là ils favorisent la prolifération des algues. Celles-ci finissent au cours de grandes marées par
échouer sur les côtes, générant des nuisances importantes.
Le deuxième exemple est la constitution au cœur des océans dans des gyres (tourbillons
océaniques) d’un « septième continent de plastique », ou des milliards de particules de
plastique finissent par se concentrer…
Le recyclage des déchets est donc un problème mondial, auquel beaucoup de pays en mal de
développement ne peuvent répondre. Les solidarités sont donc plus que nécessaire pour faire
face à ce défi.
Le dernier enjeu est : l’Entropie...
Positionnons tous les enjeux envisagés sur notre graphique systémique.
Un océan ou une mer
Échelle locale
Échelle régionale
Échelle nationale
Échelle internationale
UnFleuve
Ressources en
eau potentielles
variables dans
le temps, dans
l’espace.
45°N
30°
N
Un océan ou une mer
Rapport entre
ressources et
demandes = enjeu
Aménagements
Nécessité
Collecter
Stocker
Traiter
Transporter
Partager, gérer
Recycler
Se protéger
+
Degré de
développement,
capacités
financières,
technologiques
Conditionnent
-
Ressources en eau potentiellesRessources en eau potentielles
Consommateurs
+
-
Des demandes différentes
en quantité et en qualité
Amont
Aval
Entropie
Enjeux
Un océan ou une mer
Échelle locale
Échelle régionale
Échelle nationale
Échelle internationale
UnFleuve
Ressources en
eau potentielles
variables dans
le temps, dans
l’espace.
Un océan ou une mer
Rapport entre
ressources et
demandes = enjeu
Aménagements
Nécessité
Collecter
Stocker
Traiter
Transporter
Partager, gérer
Recycler
Se protéger
+
Degré de
développement,
capacités
financières,
technologiques
Conditionnent
-
Ressources en eau potentiellesRessources en eau potentielles
Consommateurs
+
-
Des demandes différentes
en quantité et en qualité
Amont
Aval
Entropie
Enjeux
Ressources en eau potentielles
variables dans le temps
46°N
30°N
dans
l’espace
Annexes
Fiches d’aides pour élèves pouvant rencontrer des difficultés
Diapo 6 Aides aux constats :
Quelles zone sur terre sont toujours « en bleu » (pas ou peu de pluie) quelle que soit la saison ?
Quelles zones sur terre sont toujours « en rouge » (pluies abondantes) quelle que soit la saison ?
Quelles zones sont alternativement bleues et rouges ?
Quelles zones semblent rester dans la moyenne (verte et jaune) ?
Aides à la rédaction des constats.
Pour dresser vos constats vous utiliserez les lignes imaginaires suivantes (équateur, tropiques,
zones tempérées, zones polaires (Arctique et Antarctique)
Aides à la conclusion.
Qu’est ce qui joue sur la répartition des précipitations ? L’effet longitude ou l’effet latitude ?
Approfondissement pour les élèves en réussite
Diapo annexe N° 79 Leur faire découvrir la circulation générale de l’atmosphère, notion d’anticyclones de dépressions, de
convergence intertropicale, et de son basculement saisonnier, force de Coriolis inversée dans les deux hémisphères,
mécanismes de mousson… pour expliquer les pluies en Inde par exemple.
Zone de convergence intertropicale
Alizés de NE
Alizés de SE
Vents d’Ouest
Vents d’Ouest
Ceinture dépressionnaire
Ceinture dépressionnaire
Anticyclone subtropical
Anticyclone subtropical
Circulation générale de l’atmosphère
Équateur
30° N
30° S
60° N
60° S
Fiches d’aides pour élèves pouvant rencontrer des difficultés
Diapo 7
Approfondissement pour les élèves en réussite
Quelle partie du territoire est-elle plus arrosée ?
Aides à la rédaction des constats.
Aides aux constats
Aides pour les conclusions à tirer.
Pour indiquer les parties du territoire les plus arrosées, vous utiliserez les mots présents sur le
croquis, ainsi que les termes de la rose des vents (est, ouest, sud-est, etc.)
Parmi les facteurs suivants (les plaines, les reliefs, la latitude, des vents, des masses d’air chaudes et
humides ou des masses d’air chaudes et sèches) Lesquels peuvent favoriser les précipitations ?
Notion d’élévation d’une masse d’air chaude et humide, condensation, précipitation.
Les différents facteurs d’élévation des masses d’air « thermodynamiques (cyclones, tours cycloniques de refroidissement dans les
centrales) , orographiques liées aux reliefs (voir effet cordillère sur la diapo 6 ) Nebelwald en Amérique du sud et séquoias en
Amérique du N
Effet inverse après l’ascendance, la subsidence, le foehn… les constater sur la diapo 6
Fiches d’aides pour élèves pouvant rencontrer des difficultés
Diapo 8
Approfondissement pour les élèves en réussite
Aides à la rédaction des constats.
Aides aux constats
Aides pour les conclusions à tirer.
Pendant quelle saison fait-il le plus chaud ?
Pendant quelle saison les précipitations sont les plus faibles ? Les plus fortes ?
Y-a-t-il de très grandes variations de températures ? Quelle est en moyenne la température
de l’air sur une année ?
Y-a-t-il de grandes variations dans les précipitations ?
Parmi les termes suivants lesquels semblent le mieux correspondre à la description de ce
graphique. Climat chaud à saison sèche très marquée, climat humide, climat frais et sec,
climat chaud et humide;
Parmi les affirmations suivantes, laquelle vous semble la plus adaptée. Les précipitations
peuvent varier très fortement selon les années, les précipitations peuvent varier très fortement
selon les saisons, les précipitations se font quand il fait froid.
Repérez sur une carte où se trouve Bamako et expliquez à partir de la diapo 6 le phénomène de
l’alternance entre saison des pluies et saison sèche.. (CIT qui se décale et anticyclone du Sahara qui
remonte vers le Nord.)
Fiches d’aides pour élèves pouvant rencontrer des difficultés
Diapo 9
Approfondissement pour les élèves en réussite
Aides à la rédaction des constats.
Aides aux constats
Aides pour les conclusions à tirer.
En quelle année les précipitations ont été les plus abondantes, et combien de mm sont tombés ?
Faire le même constat pour l’année où il en est le moins tombé.
Mettez en évidence les écarts qu’il peut y avoir entre ces deux années.
Rédigez un paragraphe avec vos constats en utilisant une affirmation, puis une contradiction.
Ex En……… il est tombé………………………….(alors qu’, tandis qu’ etc) …………………………………………
Puis mettez en évidence l’écart existant entre ces deux valeurs (en donnant un ordre de grandeur…)
ex (2 fois plus, cela a triplé) etc….
Parmi les affirmations suivantes laquelle vous semble la plus adaptée à ce graphique. Les
précipitations peuvent varier également selon les mois de l’année, selon les années, selon les
saisons.
Fiches d’aides pour élèves pouvant rencontrer des difficultés
Diapo 10
Approfondissement pour les élèves en réussite
Aides à la rédaction des constats.
Aides aux constats
Aides pour les conclusions à tirer.
Que fait l’eau quand il pleut et qu’elle tombe sur un sol argileux ? Pourquoi ?
Que fait l’eau quand il pleut et qu’elle tombe sur des surfaces bétonnées ou goudronnées ?
Que fait l’eau quand il pleut et qu’elle tombe sur des massifs calcaires ?
Citez au moins deux facteurs qui peuvent influencer l’infiltartion.
Rédigez un paragraphe dans lequel vous mettrez en évidence les différences
constatées, en utilisant des mots de liaison comme alors que, tandis que,
Notion de coefficient d’écoulement.
Comportement de l’argile en fonction de l’eau .. Absorption, gonflement, saturation,
solifluxion, dessication…
Comportement du calcaire. (reliefs karstiques, résurgences, vitesses d’infiltration etc)
La capacité de stockage et d’infiltration des eaux sur un territoire dépend de plusieurs facteurs
………………………………………………………………………………………….
L’homme par son action comme………………………………………………… peut bouleverser
………………………………………., et favoriser……………………………………………
Fiches d’aides pour élèves pouvant rencontrer des difficultés
Diapo 19
Approfondissement pour les élèves en réussite
Aides à la rédaction des constats.
Aides aux constats
Aides pour les conclusions à tirer.
Quels sont les pays (zones de pays, catégories de pays ) qui manquent d’eau potable ?
Citez en vous aidant d’un atlas le nom des trois pays en situation extrême.
Quels sont ceux qui semblent n’avoir pas de problèmes ?
Rédigez un paragraphe dans lequel vous mettrez en évidence les différences
constatées, en utilisant des mots de liaison, comme alors que, tandis que,
Réflexions à mener à partir de ce que vous avez déjà appris…
Les pays qui ont des problèmes d’eau potable sont-ils des pays qui n’ont pas de ressources en eau ?
Les pays qui ont peu de ressources en eau peuvent-ils disposer néanmoins d’eau potable ? Citez des exemples.
Tirez une conclusion de tout cela à partir de ce questionnement : L’accès à l’eau potable est-il lié à la disponibilité en eau
d’un territoire ? Si oui expliquez, si non émettez une hypothèse explicative.
Données statistiques à réutiliser dans votre paragraphe,
1,3 milliards d’hommes sur terre n’ont pas accès à l’eau potable.
Fiches d’aides pour élèves pouvant rencontrer des difficultés
Diapo 34
Approfondissement pour les élèves en réussite
Aides au paragraphe de synthèse
Le paragraphe doit être structuré en différents points.. Il peut se faire selon une chronologie ..
1) Qu’est ce que les hommes ont toujours fait ou essayer de faire avec l’eau ? (utilisation d’un verbe
clef). (exemples)
2) Décrivez ensuite les aménagements qu’il a mis en place pour accéder à l’eau , en montrant la
diversité de ces aménagements.
3) A quels nouveaux problèmes sont aujourd’hui confrontés les hommes vis-à-vis de la qualité de
l’eau ? Que font-ils pour y remédier ? Quelles inégalités existent ? Quelles nécessités apparaissent ?
Fiches d’aides pour élèves pouvant rencontrer des difficultés
Diapo 64
Aides aux constats
A quelle échelle correspond ce schéma ?
Quel constat pouvez-vous faire sur le débit du Colorado, une fois qu’il arrive au Mexique ?
Comment peut s’expliquer une telle situation ?
Quelle attitude pourrait avoir le Mexique ?
Diapo 65 A quelle échelle se situe-t-on désormais ?
Où se situent les zones de captage de l’eau pour Paris ? A combien de distance pour les
plus lointaines ? (calcul à faire en prenant des mesures)…
Diapo 66 A quelle échelle se situe-t-on désormais ?
Quelle est l’objectif de la commune de Paea ?
Conclusions.
Quelle préoccupation est commune à tous les acteurs, quelle que soit l’échelle où l’on se trouve ? Qu’est ce que cela pourrait
entrainer entre Mexique et USA ? Entre Paris et les villes environnantes ? Entre les communes de Paea et ses voisines ? Quelles
solutions peut-on envisager à ce problème pour éviter qu’il ne s’envenime (s’aggrave) ?
Fiches d’aides pour élèves pouvant rencontrer des difficultés
Diapo 67
Aides aux constats
Quel problème médical est évoqué par le docteur jean Paul Théron ?
Quelle population selon lui est la plus touchée ?
Quel problème autre que médical met-il en valeur entre les populations ?
Diapo 68 Sachant que l’eau de la rivière va être consommée par la population, ce panneau rouillé
indiquait quelques interdictions. Quelles interdictions peut-on imaginer ?
Pensez à différents types d’interdiction pouvant porter soit sur la quantité soit sur la
qualité….
Diapo 69 Quel problème est évoqué ici de façon claire par ce graphique. Évaluez le nombre
total de décès. Pourquoi l’eau est-elle accusée de ces maladies ?
Conclusions.
Quel enjeu (défi, problème) commun est évoqué dans ces trois documents ? Selon vous quelles populations sont les plus
touchées par ce problème ? Quelles mesures faudrait-il prendre pour aider ces populations ?
Fiches d’aides pour élèves pouvant rencontrer des difficultés
Diapo 71
Aides aux constats
Quel est l’objet du débat (le sujet) entre M Vernaudon et M Sanquer ? A quelle occasion ce débat a-t-il
lieu ? Qu’est ce que M Vernaudon reproche à M Sanquer ?
Inversement qu’est ce que M Sanquer reproche à M Vernaudon ?
Pourquoi la commune de Mahina ne dispose-t-elle pas d’eau potable ? Quels acteurs pourraient l’aider ?
Que dénonce M Clavel dans son discours ? Que voudrait-il que l’on mette en place (deux mots dans le
texte) ? Expliquez selon le sens de ces deux mots. Que reproche-t-il à la tarification mise en place ?
Diapo 72 Qui est Gaston Tang Sang. A quel problème était-il confronté à Bora Bora ? Qu’a-t-il voulu mettre en
place ? (point évoqué également dans le document de la diapo 64). A qui a-t-il fait appel pour l’aider ?
Quelles ont été les conséquences positives pour la population ? Quelles ont été les conséquences
négatives ? Que lui a-t-on reproché ?
Dans ces deux documents trois enjeux communs sont traités, lesquels parmi ceux proposés dans la
liste ci-dessous. Enjeux politiques, enjeux militaires, enjeux financiers, enjeux sécuritaires, enjeux
culturels, enjeux sanitaires.
Conclusions.
Rédigez ensuite un paragraphe sur ces deux enjeux..
Pour travailler sur
Nevers…
Plan de Nevers vcetoriel
Carte
topographique
Nevers
IGN au 1/25000
Nevers est à la latitude
46,98° Nord
FIN
• Pour contacter l’auteur, et lui soumettre vos questions, vos remarques, vos
critiques, vos améliorations….
jbourdens@orange.fr

Contenu connexe

Tendances

Watershed Management involves the community beyond farm level (French)
Watershed Management involves the community beyond farm level (French)Watershed Management involves the community beyond farm level (French)
Watershed Management involves the community beyond farm level (French)
ICRISAT
 
Amélioration de la gestion des ressouces en eau par la gestion par bassin ver...
Amélioration de la gestion des ressouces en eau par la gestion par bassin ver...Amélioration de la gestion des ressouces en eau par la gestion par bassin ver...
Amélioration de la gestion des ressouces en eau par la gestion par bassin ver...
Caridad Camacho
 
L'eau, ressource essentielle
L'eau, ressource essentielleL'eau, ressource essentielle
L'eau, ressource essentielle
Vianney Orjebin
 
Présentation plénière du CESE : eau et usage de l'eau en agriculture _ 23 avr...
Présentation plénière du CESE : eau et usage de l'eau en agriculture _ 23 avr...Présentation plénière du CESE : eau et usage de l'eau en agriculture _ 23 avr...
Présentation plénière du CESE : eau et usage de l'eau en agriculture _ 23 avr...
Conseil Economique Social et Environnemental
 
L'eau dans le développement durable politique et action
L'eau dans le développement durable politique et actionL'eau dans le développement durable politique et action
L'eau dans le développement durable politique et action
Şalah Eddine
 
Plaquette adareex v4
Plaquette adareex v4Plaquette adareex v4
Plaquette adareex v4
snoussib
 
Eau dakar-juin-2013
Eau dakar-juin-2013Eau dakar-juin-2013
Eau dakar-juin-2013
Catherine Pfeifer
 
Ji 2015 atelier bocage 1 pj 1
Ji 2015 atelier bocage 1 pj 1Ji 2015 atelier bocage 1 pj 1
Ji 2015 atelier bocage 1 pj 1
SMBS contact
 
Hydrogéologie aux etats unis
Hydrogéologie aux etats unisHydrogéologie aux etats unis
Hydrogéologie aux etats unis
Mounir Mahdade
 
Eau ressource essentielle
Eau ressource essentielleEau ressource essentielle
Eau ressource essentielle
Xavier Monty
 
L'accès à l'eau - enjeux éthiques, économiques et géopolitiques
L'accès à l'eau - enjeux éthiques, économiques et géopolitiquesL'accès à l'eau - enjeux éthiques, économiques et géopolitiques
L'accès à l'eau - enjeux éthiques, économiques et géopolitiques
WaterLex
 
La région du Lac Rose : nappes d’eau douce et salée superposées
La région du Lac Rose : nappes d’eau douce et salée superposéesLa région du Lac Rose : nappes d’eau douce et salée superposées
La région du Lac Rose : nappes d’eau douce et salée superposées
Catherine Pfeifer
 
Nature en ville - rues vegetales
Nature en ville - rues vegetalesNature en ville - rues vegetales
Nature en ville - rues vegetales
Ianis Balat-Restivo
 
Ndour et al., 2011. Étude du régime alimentaire de deux espèces de Cichlidae
Ndour et al., 2011. Étude du régime alimentaire de deux espèces de CichlidaeNdour et al., 2011. Étude du régime alimentaire de deux espèces de Cichlidae
Ndour et al., 2011. Étude du régime alimentaire de deux espèces de Cichlidae
Ismaila Ndour
 
Question eau
Question eauQuestion eau
Question eau
hgmezenc
 
Cycle et bilan hydrologique
Cycle et bilan hydrologiqueCycle et bilan hydrologique
Cycle et bilan hydrologique
Lamine Ndiaye
 
Lettre de la seiche n°1
Lettre de la seiche n°1Lettre de la seiche n°1
Lettre de la seiche n°1
SIBVSEICHE
 
Zones humides et urbanisme-Présentation
Zones humides et urbanisme-PrésentationZones humides et urbanisme-Présentation
Zones humides et urbanisme-Présentation
Fatoumata Chérif
 
Eaux pluviales_pro_fmethode_dimensionnement_ouvrages_stockage
 Eaux pluviales_pro_fmethode_dimensionnement_ouvrages_stockage Eaux pluviales_pro_fmethode_dimensionnement_ouvrages_stockage
Eaux pluviales_pro_fmethode_dimensionnement_ouvrages_stockage
Ceteau Sarl
 
Tunisie-le problème de l'eau-
Tunisie-le problème de l'eau-Tunisie-le problème de l'eau-
Tunisie-le problème de l'eau-
Jeanne Zaouali
 

Tendances (20)

Watershed Management involves the community beyond farm level (French)
Watershed Management involves the community beyond farm level (French)Watershed Management involves the community beyond farm level (French)
Watershed Management involves the community beyond farm level (French)
 
Amélioration de la gestion des ressouces en eau par la gestion par bassin ver...
Amélioration de la gestion des ressouces en eau par la gestion par bassin ver...Amélioration de la gestion des ressouces en eau par la gestion par bassin ver...
Amélioration de la gestion des ressouces en eau par la gestion par bassin ver...
 
L'eau, ressource essentielle
L'eau, ressource essentielleL'eau, ressource essentielle
L'eau, ressource essentielle
 
Présentation plénière du CESE : eau et usage de l'eau en agriculture _ 23 avr...
Présentation plénière du CESE : eau et usage de l'eau en agriculture _ 23 avr...Présentation plénière du CESE : eau et usage de l'eau en agriculture _ 23 avr...
Présentation plénière du CESE : eau et usage de l'eau en agriculture _ 23 avr...
 
L'eau dans le développement durable politique et action
L'eau dans le développement durable politique et actionL'eau dans le développement durable politique et action
L'eau dans le développement durable politique et action
 
Plaquette adareex v4
Plaquette adareex v4Plaquette adareex v4
Plaquette adareex v4
 
Eau dakar-juin-2013
Eau dakar-juin-2013Eau dakar-juin-2013
Eau dakar-juin-2013
 
Ji 2015 atelier bocage 1 pj 1
Ji 2015 atelier bocage 1 pj 1Ji 2015 atelier bocage 1 pj 1
Ji 2015 atelier bocage 1 pj 1
 
Hydrogéologie aux etats unis
Hydrogéologie aux etats unisHydrogéologie aux etats unis
Hydrogéologie aux etats unis
 
Eau ressource essentielle
Eau ressource essentielleEau ressource essentielle
Eau ressource essentielle
 
L'accès à l'eau - enjeux éthiques, économiques et géopolitiques
L'accès à l'eau - enjeux éthiques, économiques et géopolitiquesL'accès à l'eau - enjeux éthiques, économiques et géopolitiques
L'accès à l'eau - enjeux éthiques, économiques et géopolitiques
 
La région du Lac Rose : nappes d’eau douce et salée superposées
La région du Lac Rose : nappes d’eau douce et salée superposéesLa région du Lac Rose : nappes d’eau douce et salée superposées
La région du Lac Rose : nappes d’eau douce et salée superposées
 
Nature en ville - rues vegetales
Nature en ville - rues vegetalesNature en ville - rues vegetales
Nature en ville - rues vegetales
 
Ndour et al., 2011. Étude du régime alimentaire de deux espèces de Cichlidae
Ndour et al., 2011. Étude du régime alimentaire de deux espèces de CichlidaeNdour et al., 2011. Étude du régime alimentaire de deux espèces de Cichlidae
Ndour et al., 2011. Étude du régime alimentaire de deux espèces de Cichlidae
 
Question eau
Question eauQuestion eau
Question eau
 
Cycle et bilan hydrologique
Cycle et bilan hydrologiqueCycle et bilan hydrologique
Cycle et bilan hydrologique
 
Lettre de la seiche n°1
Lettre de la seiche n°1Lettre de la seiche n°1
Lettre de la seiche n°1
 
Zones humides et urbanisme-Présentation
Zones humides et urbanisme-PrésentationZones humides et urbanisme-Présentation
Zones humides et urbanisme-Présentation
 
Eaux pluviales_pro_fmethode_dimensionnement_ouvrages_stockage
 Eaux pluviales_pro_fmethode_dimensionnement_ouvrages_stockage Eaux pluviales_pro_fmethode_dimensionnement_ouvrages_stockage
Eaux pluviales_pro_fmethode_dimensionnement_ouvrages_stockage
 
Tunisie-le problème de l'eau-
Tunisie-le problème de l'eau-Tunisie-le problème de l'eau-
Tunisie-le problème de l'eau-
 

Similaire à Schéma systémique Eau

Le Cycle De L´Eau Marina 01 B
Le Cycle De L´Eau Marina 01 BLe Cycle De L´Eau Marina 01 B
Le Cycle De L´Eau Marina 01 B
espiritupm
 
Rodier auvray
Rodier auvrayRodier auvray
Rodier auvray
Paky Maiga
 
mém_vulnérabilité_SIDS_zones_côtières
mém_vulnérabilité_SIDS_zones_côtièresmém_vulnérabilité_SIDS_zones_côtières
mém_vulnérabilité_SIDS_zones_côtièresBourquin Nicolas
 
Gestion intégré de l'eau et de l'environnement
Gestion intégré de l'eau  et de l'environnementGestion intégré de l'eau  et de l'environnement
Gestion intégré de l'eau et de l'environnement
cbenhsinat
 
Ji selune 2017_enjeux_et_strategie_adaptation_bsn
Ji selune 2017_enjeux_et_strategie_adaptation_bsnJi selune 2017_enjeux_et_strategie_adaptation_bsn
Ji selune 2017_enjeux_et_strategie_adaptation_bsn
SMBS contact
 
Cours-irrigation_et_drainage_cours1.pptx
Cours-irrigation_et_drainage_cours1.pptxCours-irrigation_et_drainage_cours1.pptx
Cours-irrigation_et_drainage_cours1.pptx
lamourfrantz
 
la recharge artificielle des nappes d'eau souterraine
 la recharge artificielle des nappes d'eau souterraine  la recharge artificielle des nappes d'eau souterraine
la recharge artificielle des nappes d'eau souterraine
ZEMOUR Youcef
 
Ppt eau
Ppt eauPpt eau
Ppt eau
Ana Urbieta
 
Hydraulique fluviale
Hydraulique fluvialeHydraulique fluviale
Hydraulique fluviale
Roland Yonaba
 
Ppt eau
Ppt eauPpt eau
Ppt eau
Ana Urbieta
 
Conservation des sols
Conservation des solsConservation des sols
Conservation des sols
Rima2015sou
 
L’EAU ET LE TEMPS.pptx
L’EAU ET LE TEMPS.pptxL’EAU ET LE TEMPS.pptx
L’EAU ET LE TEMPS.pptx
javineli
 
MANUEL TERRAIN RESTAURATION HYDROMORPHOLOGIQUE
MANUEL TERRAIN RESTAURATION HYDROMORPHOLOGIQUEMANUEL TERRAIN RESTAURATION HYDROMORPHOLOGIQUE
MANUEL TERRAIN RESTAURATION HYDROMORPHOLOGIQUE
SMBS contact
 
Livres-Fleuves-Frontieres-Franck-Vogel-extrait-Colorado
Livres-Fleuves-Frontieres-Franck-Vogel-extrait-ColoradoLivres-Fleuves-Frontieres-Franck-Vogel-extrait-Colorado
Livres-Fleuves-Frontieres-Franck-Vogel-extrait-ColoradoFranck Vogel
 
Ird gestion penurie_eau_djibouti_these_rayaleh
Ird gestion penurie_eau_djibouti_these_rayalehIrd gestion penurie_eau_djibouti_these_rayaleh
Ird gestion penurie_eau_djibouti_these_rayaleh
Parti Djibouti
 
Etude sur les inondations à Rufisque
Etude sur les inondations à RufisqueEtude sur les inondations à Rufisque
Etude sur les inondations à Rufisque
Alexandre Lette
 
cours1 hydrogeolgie ouvrage de captage.pptx
cours1 hydrogeolgie ouvrage de captage.pptxcours1 hydrogeolgie ouvrage de captage.pptx
cours1 hydrogeolgie ouvrage de captage.pptx
ArmandKambire
 
Espace Morphologique de la rivière (rio La Leche)
Espace Morphologique de la rivière (rio La Leche)Espace Morphologique de la rivière (rio La Leche)
Espace Morphologique de la rivière (rio La Leche)
RamziAOUADA
 

Similaire à Schéma systémique Eau (20)

Le Cycle De L´Eau Marina 01 B
Le Cycle De L´Eau Marina 01 BLe Cycle De L´Eau Marina 01 B
Le Cycle De L´Eau Marina 01 B
 
Rodier auvray
Rodier auvrayRodier auvray
Rodier auvray
 
2000 mai, protegez vous
2000 mai, protegez vous2000 mai, protegez vous
2000 mai, protegez vous
 
mém_vulnérabilité_SIDS_zones_côtières
mém_vulnérabilité_SIDS_zones_côtièresmém_vulnérabilité_SIDS_zones_côtières
mém_vulnérabilité_SIDS_zones_côtières
 
Gestion intégré de l'eau et de l'environnement
Gestion intégré de l'eau  et de l'environnementGestion intégré de l'eau  et de l'environnement
Gestion intégré de l'eau et de l'environnement
 
Ji selune 2017_enjeux_et_strategie_adaptation_bsn
Ji selune 2017_enjeux_et_strategie_adaptation_bsnJi selune 2017_enjeux_et_strategie_adaptation_bsn
Ji selune 2017_enjeux_et_strategie_adaptation_bsn
 
D5
D5D5
D5
 
Cours-irrigation_et_drainage_cours1.pptx
Cours-irrigation_et_drainage_cours1.pptxCours-irrigation_et_drainage_cours1.pptx
Cours-irrigation_et_drainage_cours1.pptx
 
la recharge artificielle des nappes d'eau souterraine
 la recharge artificielle des nappes d'eau souterraine  la recharge artificielle des nappes d'eau souterraine
la recharge artificielle des nappes d'eau souterraine
 
Ppt eau
Ppt eauPpt eau
Ppt eau
 
Hydraulique fluviale
Hydraulique fluvialeHydraulique fluviale
Hydraulique fluviale
 
Ppt eau
Ppt eauPpt eau
Ppt eau
 
Conservation des sols
Conservation des solsConservation des sols
Conservation des sols
 
L’EAU ET LE TEMPS.pptx
L’EAU ET LE TEMPS.pptxL’EAU ET LE TEMPS.pptx
L’EAU ET LE TEMPS.pptx
 
MANUEL TERRAIN RESTAURATION HYDROMORPHOLOGIQUE
MANUEL TERRAIN RESTAURATION HYDROMORPHOLOGIQUEMANUEL TERRAIN RESTAURATION HYDROMORPHOLOGIQUE
MANUEL TERRAIN RESTAURATION HYDROMORPHOLOGIQUE
 
Livres-Fleuves-Frontieres-Franck-Vogel-extrait-Colorado
Livres-Fleuves-Frontieres-Franck-Vogel-extrait-ColoradoLivres-Fleuves-Frontieres-Franck-Vogel-extrait-Colorado
Livres-Fleuves-Frontieres-Franck-Vogel-extrait-Colorado
 
Ird gestion penurie_eau_djibouti_these_rayaleh
Ird gestion penurie_eau_djibouti_these_rayalehIrd gestion penurie_eau_djibouti_these_rayaleh
Ird gestion penurie_eau_djibouti_these_rayaleh
 
Etude sur les inondations à Rufisque
Etude sur les inondations à RufisqueEtude sur les inondations à Rufisque
Etude sur les inondations à Rufisque
 
cours1 hydrogeolgie ouvrage de captage.pptx
cours1 hydrogeolgie ouvrage de captage.pptxcours1 hydrogeolgie ouvrage de captage.pptx
cours1 hydrogeolgie ouvrage de captage.pptx
 
Espace Morphologique de la rivière (rio La Leche)
Espace Morphologique de la rivière (rio La Leche)Espace Morphologique de la rivière (rio La Leche)
Espace Morphologique de la rivière (rio La Leche)
 

Plus de Académie de Dijon - Histoire-géo

Le travail et ses mutations en France de 1974 à 1988 au prisme de la jeunesse.
Le travail et ses mutations en France de 1974 à 1988 au prisme de la jeunesse.Le travail et ses mutations en France de 1974 à 1988 au prisme de la jeunesse.
Le travail et ses mutations en France de 1974 à 1988 au prisme de la jeunesse.
Académie de Dijon - Histoire-géo
 
Doc opex
Doc opexDoc opex
Cahier de la Revue Défense Nationale
Cahier de la Revue Défense Nationale Cahier de la Revue Défense Nationale
Cahier de la Revue Défense Nationale
Académie de Dijon - Histoire-géo
 
Bilan académique des TraAM
Bilan académique des TraAMBilan académique des TraAM
Bilan académique des TraAM
Académie de Dijon - Histoire-géo
 
Etude de cas Bora Bora partie 2
Etude de cas Bora Bora partie 2Etude de cas Bora Bora partie 2
Etude de cas Bora Bora partie 2
Académie de Dijon - Histoire-géo
 
Etude de cas Bora Bora partie 1
Etude de cas Bora Bora partie 1Etude de cas Bora Bora partie 1
Etude de cas Bora Bora partie 1
Académie de Dijon - Histoire-géo
 
Edc vb
Edc vbEdc vb
Mk
MkMk
Amazonie et coronavirus 1
Amazonie et coronavirus 1Amazonie et coronavirus 1
Amazonie et coronavirus 1
Académie de Dijon - Histoire-géo
 
Hg 1ere g
Hg 1ere gHg 1ere g
Hg 1ere techno
Hg 1ere technoHg 1ere techno
Hg3eme
Hg3emeHg3eme
Classe virtuelle trame de cours
Classe virtuelle trame de cours Classe virtuelle trame de cours
Classe virtuelle trame de cours
Académie de Dijon - Histoire-géo
 
Dijoncooperation
DijoncooperationDijoncooperation
Le changement climatique.
Le changement climatique.Le changement climatique.
Le changement climatique.
Académie de Dijon - Histoire-géo
 
Les campagnes xvi ie et xviiie
Les campagnes xvi ie et xviiieLes campagnes xvi ie et xviiie
Les campagnes xvi ie et xviiie
Académie de Dijon - Histoire-géo
 
Les espaces ruraux.
Les espaces ruraux.Les espaces ruraux.
Les villes
Les villesLes villes
Tensions, mutations..t berthot
Tensions, mutations..t berthotTensions, mutations..t berthot
Tensions, mutations..t berthot
Académie de Dijon - Histoire-géo
 
Notion transition diapo site acad
Notion transition diapo site acadNotion transition diapo site acad
Notion transition diapo site acad
Académie de Dijon - Histoire-géo
 

Plus de Académie de Dijon - Histoire-géo (20)

Le travail et ses mutations en France de 1974 à 1988 au prisme de la jeunesse.
Le travail et ses mutations en France de 1974 à 1988 au prisme de la jeunesse.Le travail et ses mutations en France de 1974 à 1988 au prisme de la jeunesse.
Le travail et ses mutations en France de 1974 à 1988 au prisme de la jeunesse.
 
Doc opex
Doc opexDoc opex
Doc opex
 
Cahier de la Revue Défense Nationale
Cahier de la Revue Défense Nationale Cahier de la Revue Défense Nationale
Cahier de la Revue Défense Nationale
 
Bilan académique des TraAM
Bilan académique des TraAMBilan académique des TraAM
Bilan académique des TraAM
 
Etude de cas Bora Bora partie 2
Etude de cas Bora Bora partie 2Etude de cas Bora Bora partie 2
Etude de cas Bora Bora partie 2
 
Etude de cas Bora Bora partie 1
Etude de cas Bora Bora partie 1Etude de cas Bora Bora partie 1
Etude de cas Bora Bora partie 1
 
Edc vb
Edc vbEdc vb
Edc vb
 
Mk
MkMk
Mk
 
Amazonie et coronavirus 1
Amazonie et coronavirus 1Amazonie et coronavirus 1
Amazonie et coronavirus 1
 
Hg 1ere g
Hg 1ere gHg 1ere g
Hg 1ere g
 
Hg 1ere techno
Hg 1ere technoHg 1ere techno
Hg 1ere techno
 
Hg3eme
Hg3emeHg3eme
Hg3eme
 
Classe virtuelle trame de cours
Classe virtuelle trame de cours Classe virtuelle trame de cours
Classe virtuelle trame de cours
 
Dijoncooperation
DijoncooperationDijoncooperation
Dijoncooperation
 
Le changement climatique.
Le changement climatique.Le changement climatique.
Le changement climatique.
 
Les campagnes xvi ie et xviiie
Les campagnes xvi ie et xviiieLes campagnes xvi ie et xviiie
Les campagnes xvi ie et xviiie
 
Les espaces ruraux.
Les espaces ruraux.Les espaces ruraux.
Les espaces ruraux.
 
Les villes
Les villesLes villes
Les villes
 
Tensions, mutations..t berthot
Tensions, mutations..t berthotTensions, mutations..t berthot
Tensions, mutations..t berthot
 
Notion transition diapo site acad
Notion transition diapo site acadNotion transition diapo site acad
Notion transition diapo site acad
 

Dernier

Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
cristionobedi
 
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Billy DEYLORD
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
BenotGeorges3
 
Procédure consignation Lock Out Tag Out.pptx
Procédure consignation  Lock Out Tag Out.pptxProcédure consignation  Lock Out Tag Out.pptx
Procédure consignation Lock Out Tag Out.pptx
caggoune66
 
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdfEdito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
WarlockeTamagafk
 
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
M2i Formation
 
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La JeunesseConseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Oscar Smith
 
Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
Friends of African Village Libraries
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van        Herpen.      pptxIris         van        Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 

Dernier (11)

Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
 
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
 
Procédure consignation Lock Out Tag Out.pptx
Procédure consignation  Lock Out Tag Out.pptxProcédure consignation  Lock Out Tag Out.pptx
Procédure consignation Lock Out Tag Out.pptx
 
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdfEdito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
 
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
 
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La JeunesseConseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
 
Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van        Herpen.      pptxIris         van        Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
 

Schéma systémique Eau

  • 1. Construction dynamique d’un schéma géosystémique J Bourdens Mode d’emploi. Couleur verte = activités Couleur jaune = traces écrites possibles Liberté à chacun d’utiliser tout ou partie de ce dossier à sa guise. En annexes des aides élèves pour faire de la différenciation
  • 2. Imaginons et représentons un espace … Avec différents niveaux d’échelles, un fleuve et un océan… Qui servira de cadre à notre géosystème.
  • 3. Échelle nationale Échelle internationale UnFleuve Échelle locale Échelle régionale Un océan ou une mer
  • 4. 1) La situation de l’eau dans le monde
  • 5. Activités… •Observez les documents qui vont suivre, et dégagez des conclusions qui permettent de répondre à la problématique : La ressource en eau est-elle la même pour tout le monde toute l’année ? Pourquoi ?
  • 6. http://la.climatologie.free.fr/video.htm A l’échelle monde Précipitations moyennes mensuelles de 1961 à 1990 Quantités très importantes Quantités très faibles
  • 7. Atlas de Polynésie française, ORSTOM A l’échelle locale Précipitations à Tahiti (Pacifique) Côte au vent Côte sous le vent Reliefs importants 2000m 17° S
  • 8. 0 5 10 15 20 25 30 35 0 50 100 150 200 250 300 350 400 Jan Fév Mar Avr Mai Jui Jui Aoû Sep Oct Nov Déc diagramme ombrothermique de Bamako (Mali) 12° N P(mm) T(°C)
  • 10. Facteurs influençant l'infiltration Résurgence en pays calcaire perméable. Le rôle du béton et du goudron dans les inondations Sols argileux imperméables Exemples de types de sol Types de sol Couverture du sol Topographie Alimentation État du sol Degré de compaction Degré de saturation Précipitation Orientation Pente Type de végétation Structure Texture
  • 11. • La quantité d’eau précipitée (pluie, neige, brouillard, rosée) dont peut disposer un espace varie énormément d’un endroit à l’autre selon une multitude de facteurs : A l’échelle du monde, c’est la présence ou non de la mer et la circulation générale de l’atmosphère (effet latitude) qui influent fortement sur les précipitations. A l’échelle locale, les reliefs, et l’exposition aux vents peuvent créer de fortes dissymétries. Par ailleurs sur le même espace, les quantités d’eau précipitées peuvent varier selon les saisons, mais également selon les années . La quantité d’eau pouvant s’infiltrer et être emmagasinée par une région (nappe phréatique) dépend de la nature des terrains qui la composent. Certains terrains absorbent et emmagasinent de l’eau (calcaires), d’autres non (granit). Dans les zones urbaines les constructions augmentent considérablement le coefficient d’écoulement de l’eau, car il n’y a plus d’infiltration. La quantité d’eau pouvant être absorbée par un sol dépend également de sa topographie (facteur pente), de la couverture végétale, du type de précipitations(averses ou orages), et de l’état du sol. Remarque. Des territoires bien que n’ayant pas ou peu de précipitations peuvent disposer d’eau si un fleuve les traverse, ou si ils disposent de nappes d’eau fossiles. A l’inverse des territoires bien arrosés peuvent souffrir de sècheresse si l’infiltration dans le sol est difficile.
  • 12. Conclusion : Les quantités d’eau potentielles, varient dans l’espace et dans le temps, créant par là même des inégalités entre territoires face à la ressource en eau … Tout simplement en imaginant un réservoir dont le niveau pourrait varier selon l’endroit où il se trouve (dans l’espace) et selon les saisons et les années (dans le temps) On va donc introduire dans notre schéma sur notre fleuve un réservoir au niveau variable (à la manière d’un barrage qui joue d’ailleurs le même rôle et dont le niveau fluctue). Comment pourrait-on représenter sur notre schéma systémique cette idée de quantité et de variabilité au niveau d’un espace local par exemple ?
  • 13. Un océan ou une mer Échelle locale Échelle régionale Échelle nationale Échelle internationale UnFleuve 46°N 30°N dans l’espace Ressources en eau potentielles variables dans le temps Un océan ou une mer (Nevers) (Le Caire)
  • 14. L’eau est une ressource renouvelable Comment représenter ce cycle de l’eau sur notre schéma ? Évaporation Condensation Précipitations Écoulement de surface Infiltration Nappe phréatique
  • 15. Un océan ou une mer Échelle locale Échelle régionale Échelle nationale Échelle internationale UnFleuve Ressources en eau potentielles 45°N 30° N variables dans le temps dans l’espace Un océan ou une mer
  • 16.
  • 17. Laver, assainir Établissez une liste de verbes ou d’expressions qui montre différentes utilisations possibles de l’eau. Pour répondre à toutes ces utilisations, les consommateurs peuvent avoir deux types de demandes différentes selon leurs usages. Lesquelles ? En quantité Disposer d’eau De qualité
  • 18. 0 1000 2000 3000 4000 5000 6000 1940 1980 2000 Usage domestique et Urbain Usage industriel Usage agricole D’après Romilat, L’eau en questions , 1998 Km3 / an Quelles conclusions pouvez-vous dégager de ce graphique ? • Les besoins en eau ne cessent de croître. (multipliés par 5 en 60 ans) • Alors que les usages domestiques et urbains semblent se stabiliser sur les 20 dernières années, les usages industriels et agricoles s’emballent.
  • 19. Quels constats peut-on faire à partir de cette carte ? L’accès à l’eau potable n’est pas un fait acquis dans le monde ! Plus d’ 1,3 milliards d’hommes sur terre ne disposent pas de ce droit… L’accès à l’eau potable est indépendant du fait d’avoir de l’eau disponible ou pas… Certains pays désertiques ont accès à l’eau potable. A l’inverse, des pays situés sous l’équateur et disposant de beaucoup d’eau n’ont pas accès à l’eau potable. L’accès à l’eau potable dans le monde Pas de données > À 75% >50% à 75 % > 25% à 50% De 0 à 25% D’après Atlas mondial du développement durable, Ed Autrement, 2002
  • 20. • L’eau est indispensable à l’homme et à la vie sur terre, non seulement pour satisfaire ses besoins vitaux, que sont la boisson, et se laver mais également pour permettre le développement de l’agriculture. • Elle sert également dans l’industrie où elle peut servir à refroidir, à couper. Elle peut être également utilisée comme force motrice dans sa forme liquide ou sous forme de vapeur. •Enfin de plus en plus de personnes l’utilisent comme un loisir dans les pays développés où les piscines privées fleurissent de plus en plus… •Pour répondre à toutes ces utilisations il faut faire face à deux demandes de la part des consommateurs : de l’eau en quantité suffisante et de l’eau de qualité… •Les faits nous montrent que les inégalités en ce domaine sont encore très nombreuses, ainsi 1,3 milliards d’hommes sur terre n’ont pas accès à l’eau potable, alors que dans les pays les plus développés, les WC et les douches sont alimentés en eau potable… De plus on voit que les besoins sont en constante augmentation et que les ressources bien que renouvelables sont limitées en volume, et bien sûr inégales dans le temps et dans l’espace….
  • 21. Au vu de tous les constats que l’on a pu effectuer, quelle problématique peut-on poser? • Comment l’homme peut résoudre le défi de faire correspondre ses besoins exponentiels en eau en quantité et en qualité, avec une ressource certes renouvelable, mais limitée en volume, très variable dans le temps et dans l’espace, le tout de façon équitable et durable ? Comment traduire cette problématique sur notre schéma ?
  • 22. Un océan ou une mer Échelle locale Échelle régionale Échelle nationale Échelle internationale UnFleuve Ressources en eau potentielles 45°N 30° N variables dans le temps dans l’espace Un océan ou une mer Des demandes différentes en quantité et en qualité Rapport entre ressources et demandes = enjeu Ressources en eau potentielles Consommateurs + -
  • 23. Pour répondre à ces deux demandes, qu’est ce que l’homme a toujours fait et continue de faire ? 2) La maîtrise de l’eau.
  • 24. Quels types d’aménagement l’homme pratique- t’il pour maîtriser l’eau ? A travers les séries de documents qui vont suivre , déterminez pour chaque série et à l’aide d’un seul verbe, les buts visés par l’homme?
  • 25. Accéder à l’eau Collecte de l’eau de pluie par les toits: Atoll du Pacifique Puits en Afrique Station de pompage de l’eau du Rhône pour l’irrigation. Permet l’accès immédiat à la ressource, par collecte, puisage ou pompage selon des moyens très différents et aux performances très différentes ( Allant d’un seau à des centaines de litres à la minute…)
  • 26. Stocker (permet de répondre à la variabilité dans le temps) Là encore les capacités de stockage peuvent être très différentes de la simple cuve aux barrages gigantesques… Cuve plastique Cultures en terrasses Barrage de Glen Canyon sur le Colorado Château d’eau de Damville
  • 27. Transporter (Indispensable pour déplacer la ressource sur les lieux de consommation.) Cela peut se faire par gravité (le plus simple) ou avec des appareils de surpression pour pouvoir s’affranchir des contraintes de pente. Aqueduc du pont du Gard Pose de canalisations souterraines à Tahiti Canaux et tuyaux d’irrigation
  • 28. Traiter (Permet d’accéder à la potabilité de l’eau) Cela nécessite des moyens technologiques importants et coûteux voire très coûteux dans le cas du dessalement de l’eau de mer. Les inégalités entre les pays peuvent être très grandes dans ce domaine. Circuit de l’eau après pompage et avant distribution. Eau propre à la consommation. Usine de dessalement de Marafiq, en Arabie saoudite
  • 29. Partager, gérer. L’accès à l’eau peut poser des problèmes de conflits d ’usage il est donc nécessaire d’en assurer le partage par des organismes de gestion et par la législation si besoin. • ARTICLE 1 - Les prélèvements d’eau sont règlementés dans les conditions suivantes : • Tours d’eau pour l’aspersion et la submersion : • Interdiction des prélèvements par aspersion et par submersion pendant 72 heures consécutives par semaine sur le fleuve ADOUR et son affluent l’ECHEZ, ainsi que : • -sur leur nappe de proximité immédiate (100 mètres de part et d’autre des berges des cours d’eau Adour et Echez). Arrêté préfectoral des Hautes Pyrénées Pour Gérard Payen, membre du Conseil consultatif pour l'eau et l'assainissement des Nations Unies, assurer l'accès à l'eau et à l'assainissement relève avant tout d'une décision politique. L'accès à l'eau pour tous nécessite l'organisation collective de solidarités entre urbains et ruraux, entre bénéficiaires du réseau public et futurs raccordés, dont l'organisation est de la responsabilité d'une autorité publique. « Seule l'autorité publique responsable d'assurer l'accès à l'eau permet de garantir le droit individuel à l'accès à l'eau », a-t-il affirmé. Communiqué de presse du conseil mondial de l’eau
  • 30. Recycler Après utilisation l’eau souillée, doit être recyclée (dépolluée, refroidie) avant d’être remise en circulation. Cette action peut être d’ordre individuelle fosse septique ou collective stations d’épuration. Le recyclage de l’eau devient de plus en plus technologique (produits chimiques dissous), et nécessite des investissements lourds. Station d’épuration communautaire de Clermont Ferrand. Fonctionnement d’une fosse septique https://www.kernenergie.ch/fr/ Tour de refroidissement de la centrale de Gösgen (Suisse)
  • 31. Se Protéger L’eau peut constituer de nombreux dangers (inondations, érosion, avalanches, coulées de boue) Pour s’en protéger l’homme aménage son territoire et essaie de gérer les risques. Là encore les investissements nécessaires peuvent être très lourds.. Digues en Hollande Levées de Loire à Blois Drainage (pour évacuer les eaux pluviales) Extrait de l’AZI (Atlas des zones inondables) Source : DDE de l’Oise.
  • 32. Comment traduire cette notion d’aménagement, de maîtrise de l’eau sur notre croquis ? Comment montrer la diversité des ces aménagements dans leur nature et dans leur degré de technologie ? Par le dessin d’une vanne sur notre fleuve… La vanne va donc symboliser la maîtrise de l’eau sous toutes ses formes et donc la notion d’aménagement…. Il suffit de faire une cartouche dans laquelle on va indiquer nos verbes d’action qui résument tous les aménagements…. Le degré de maîtrise de tous ces aménagements dépend du degré de développement et des capacités technologiques et financières. C’est là que les inégalités deviennent criantes entre les territoires.
  • 33. Un océan ou une mer Échelle locale Échelle régionale Échelle nationale Échelle internationale UnFleuve Ressources en eau potentielles variables dans le temps, dans l’espace. 45°N 30°N Un océan ou une mer Rapport entre ressources et demandes = enjeu Aménagements Nécessité Collecter Stocker Traiter Transporter Partager, gérer Recycler Se protéger + Degré de développement, capacités financières, technologiques Conditionnent - Ressources en eau potentiellesRessources en eau potentielles Consommateurs + - Des demandes différentes en quantité et en qualité
  • 34. Rédigez un paragraphe qui résumerait la deuxième partie : La Maîtrise de l’eau. • L’homme depuis son apparition n’a cessé d’essayer de se rendre maître de l’eau. Pour cela il a aménagé son territoire de façon à pouvoir collecter l’eau de pluie, de surface ou de profondeur, à stocker l’eau en prévision de périodes de sècheresse. • Il s’est également préoccupé de la transporter ou de l’évacuer, et de la partager en introduisant des notions de gestion de l’eau, en créant une juridiction autour de l’eau. • Une autre de ses préoccupations a été de se protéger de l’eau, et de ses brusques et ravageuses inondations. • De nos jours outre tous ces aménagements, de nouveaux soucis sont apparus avec la pollution, ayant comme conséquence la nécessité du traitement des eaux usées. Ce qui donne lieu à de nouvelles installations aussi bien individuelles que collectives. • Tous ces aménagements ont largement évolué dans leur technologie, mais des systèmes anciens perdurent et coexistent avec des modernes, ils sont parfois complémentaires, d’autres fois en concurrence… • Ces aménagements ne cessent de se multiplier, en relation bien sûr avec la croissance des besoins…Certains de ces aménagements sont très coûteux et ne peuvent s’envisager sans l’aide et la coopération de différents partenaires.
  • 35. Étude de cas à échelle locale l’eau à Nevers. Réalisez un article de journal sous forme de «questions réponses» entre un journaliste et un spécialiste de la question de l’eau sur Nevers. Chaque diapositive doit donner lieu à une ou plusieurs questions du journaliste auquel le spécialiste doit répondre. Ex de question sur la première diapositive : «Vous êtes le directeur de la société SAUR qui gère l’eau sur Nevers, mais gérez vous l’eau de toute l’agglomération neversoise ? » « Non, seules deux communes sont gérées en délégation de service public par la société Saur, les autres sont gérées directement par les municipalités sous la forme de régies » « Quelles différences peut-on faire entre ces deux modes gestion ? Imaginez la suite….
  • 36. ADN Agglomération de Nevers. Commune de Nevers (36 186 habitants en 2017) Différentes formes de gestion de l’eau Délégation de service public = La gestion de l’eau est confiée à des sociétés privées ex Société SAUR à Nevers et Varennes Vauzelles). , qui réalisent des profits mais à technicité élevée. Régie = La gestion de l’eau est assurée par la collectivité territoriale (généralement à but non lucratif) mais à technicité faible. L’ADN a une population de 67 161 habitants Nevers est à la latitude 46,98° Nord
  • 37. La Loire et sa nappe phréatique constituent la ressource potentielle en eau. Le débit est irrégulier mais suffisant pour assurer la consommation en eau de l’aire urbaine et de son territoire.. Périodes d’étiage en été et crues possibles au printemps et à l’automne. La rivière Nièvre affluent de la Loire. (Crues possibles au printemps et à l’automne) Le réseau hydrographique La rivière Nièvre au parcours souterrain vers son embouchure (De Mac Donald au pont de Loire..) Limites administratives de la commune Sens d’écoulement
  • 38. Aire urbanisée, habitat et activités, lieu de consommation en eau. (quantité et qualité) Espace agricole, autre lieu de consommation d’eau notamment par la culture du maïs gourmande en eau. Cette demande est forte au moment de l’étiage…(période des basses eaux) Les lieux de consommation 46,98°N
  • 39. Lieux de pompages de l’eau dans la nappe phréatique du fleuve. Situées principalement en rive gauche de la Loire, alors que la ville est principalement située en rive droite. Périmètre de protection de la zone de captage (espace arboré de peupliers) Zone sensible soumise au plan vigie pirate. Utilisation de produits chimiques (insecticides, engrais, pesticides interdits) Approvisionner Nevers en eau. 46,98°N
  • 40. Centre de traitement des eaux avant distribution aux consommateurs. Objectif : assurer la potabilité de l’eau aux usagers. Il est situé à proximité immédiate du champ de captage. Traitement de l’eau 46,98°N
  • 41. Transporter l’eau Aqueduc le plus ancien intégré au pont de Loire. Qui permet à l’eau potable d’aller en rive droite. Aqueduc récent qui passe sous le lit de la Loire, pour assurer une sécurité d’approvisionnement en cas de rupture du pont. Réseau de distribution d’eau, plus de 627 kms de canalisations enterrées.- sur l’agglomération (ADN) 46,98°N
  • 43. Recycler Station d’épuration de Nevers située en aval de la ville et vers laquelle sont acheminées toutes les eaux usées, par des centaines de kilomètres de canalisation . Les eaux sont recyclées et rejetées ensuite en Loire. 46,98°N L’eau que l’on boit en France est parfaitement potable, bien qu’elle soit en moyenne bue 6 fois.
  • 44. Se protéger. Lit majeur extraordinaire zone inondable faisant partie du PPRI (plan de prévention des risques d’inondation) Règles strictes d’utilisation du sol. Digues de protection de la ville contre les inondations. Canal endigué de dérivation des eaux la Nièvre pour écrêter les crues et empêcher les inondations qu’elle provoquait régulièrement dans Nevers. Zones très sensibles protégées par ces aménagements mais directement menacées en cas de problèmes. 46,98°N En cas de crues importantes les zones de captage peuvent être perturbées (turbidité de l’eau) ex crues en 2003, La population de Nevers a du être ravitaillée en eau, car la station de traitement ne pouvait plus servir. La station d’épuration est également devenue inefficace pendant cette période.
  • 45. 46,98°N L’eau à Nevers 1) Une ressource abondante et suffisante 2) Des aménagements conséquents pour : 3) Des Enjeux forts La Loire et ses affluents, une ressource potentielle suffisante pour répondre aux besoins des hommes du territoire. A) Accéder à l’eau en quantité et qualité Stations de pompage Centre de traitement de l’eau B) Transporter et stocker l’eau Aque ducs Réseau de distribution.Réservoirs Châteaux d’eau C) Recycler l’eau Station d’épuration A) Enjeu du rapport entre ressources et besoins Besoins urbains Besoins agricoles B) Enjeux de protection Digues de protection Zones menacées en cas de problèmes Zones inondées PPRI Canal de dérivation.
  • 46. 46,98°N Pour aller encore plus loin. sur le sujet Activités liées à l’eau A) Activités productives anciennes Moulins Sablières B) Activités productives de loisirs Port de la Jonction tourisme fluvial. Piscines municipales. Zones aménagées touristiques ex (campings, Nevers plage, Ver-Vert.) C) Activités de loisirs privatives Piscines de particuliers.
  • 47. Étude de cas à échelle nationale et internationale : L’eau du Nil Dossier réalisé par jbourdens inspiré par une cartographie de Hervé Amiot. Réalisez un croquis dont le titre sera : L’eau en Égypte une situation tendue Au vu du dossier cartographique et documentaire fourni (diapo 48 à 56) et des renseignements que vous en tirerez, vous compléterez la légende et/ou le croquis fournis (diapos 57 et 58)
  • 48. Le Nil et son bassin versant Le bassin versant du Nil s’étend sur 11 pays et couvre une surface de 3 254 555 km² soit environ 6 fois la surface de la France métropolitaine et 10% du continent africain. C’est le troisième plus grand bassin versant au monde derrière l’Amazone et le Congo. Il s’étend sur les 2 hémisphères puisqu’il prend sa source vers la latitude 5° S et que son embouchure se situe vers 30° Nord. La plus grande partie de ce bassin versant se situe au Soudan. (nord et sud) 30° N 5° S 0° 10° N 20° N
  • 49. Le cadre géopolitique Égypte (80) Libye Soudan (37) Ouganda (36) Rwanda (11) Burundi (9) Érythrée Somalie Djibouti Israël Jordanie Tchad République démocratique du Congo Yémen Arabie Saoudite Syrie Irak Éthiopie (91) Kenya Tanzanie République centrafricaine Soudan du sud (10) Égypte (80) Population des principaux pays traversés par le Nil. Grandes aires urbaines Le Caire Khartoum Addis Abeba Djouba Coopération de l’EAC (East African Community) 1) États et villes 2) Rivalités et coopérations Rivalités Conflits ouverts
  • 50. A) Des précipitations très inégales Précipitations < à 200 mm d’eau / an (désertique) Précipitations de 200mm à 1 000 mm d’eau / an (semi-aride à saisonnalité très marquée) Précipitations > 1 000 mm d’eau / an Lac Victoria Mer Méditerranée Océan Indien Lac Nasser Les ressources en eau de la région. Le Nil , 6700 kms de long, l’artère vitale de toute la région, et quasiment le seul apport en eau douce de l’Égypte.. 75%) Un fleuve marqué par des crues importantes et qui se termine par un vaste delta, composé de multiples chenaux Nappes d’eau fossile (très peu renouvelables) Mers et océans, source d’eau possible, sous condition de traitements lourds. (apports énergétiques nécessaires) B) Les potentialités en eau LeNil
  • 51. Les grands aménagements de la vallée du Nil Les barrages Canaux d’irrigation Barrage d’Assouan Exemple le barrage d’Assouan et le lac Nasser..Lac Nasser Les eaux venues des plateaux éthiopiens représentent 86 % de l'eau consommée en Égypte, et 95% en période de crue. À lui seul, le Nil bleu fournit 59 % du débit du Nil. Le projet de barrage de la Renaissance a donc engendré de vives tensions avec le gouvernement du Caire. Par le traité du 15 mai 1902, l'Éthiopie s'était en effet engagée à ne pas construire d'ouvrage hydraulique sur le Nil bleu ou le Sobat sans l'accord des autorités britanniques qui dirigeaient alors l'Égypte (art. 3). Après un accord de 1929, en 1959, un accord entre l'Égypte et le Soudan avait attribué les deux-tiers des eaux au premier et 22 % au second, les autres pays riverains se partageant le solde. En 1999, a été créé à Addis Abeba la « Nile Basin Initiative » qui regroupe des pays riverains du Nil (Burundi, Congo, Égypte, Éthiopie, Kenya, Rwanda, Soudan, Tanzanie et Ouganda) qui remettent en cause cette répartition. En mars 2015, un accord a été signé entre l'Égypte, le Soudan et l'Éthiopie, portant sur la répartition de l'eau, et plus particulièrement le barrage de la Renaissance. Barrage de la Renaissance
  • 52. Le ruban nourricier agricole du Nil et ses extensions dans le désert. Les ressources hydriques de l’Égypte (environ 60 Mds m3/an), à 75% issues du Nil, sont insuffisantes pour répondre aux besoins croissants du pays qui risque d’être exposé à terme à une grave pénurie d’eau. La consommation d’eau annuelle de l’Égypte, à 82% à destination du secteur agricole, excède les ressources de 15 à 25 Mds m3/an, déficit principalement couvert par la réutilisation de l’eau agricole. Celui-ci qui risque de s’accroître en raison d’une forte croissance démographique Ainsi, un agencement efficace des ressources et la lutte contre le gaspillage constituent un défi de premier ordre pour le pays, notamment du fait des conséquences sur le débit du Nil de la construction de barrages en amont, en particulier de l’aménagement par l’Éthiopie du barrage du Millénaire sur le Nil Bleu. Des aménagements conséquents ont été réalisés à partir des années 2000 pour accroître la couverture en eau potable, qui atteint désormais 97,5% de la population selon le ministère du Logement, grâce au doublement de la taille du réseau de distribution, au triplement du nombre de stations de traitement et à l’augmentation de 36% de la production d’eau en une décennie. La construction d’usines de dessalement dans les gouvernorats de la Mer Rouge, de Marsa Matrouh et du Sinaï est une des priorités de cette stratégie malgré leur coût élevé. Les autorités égyptiennes ont fait de l’amélioration du réseau et des infrastructures d’assainissement leur priorité et bénéficient d’un appui conséquent des bailleurs de fond dans ce domaine. La faible couverture du réseau (officiellement 56% au niveau national et 15% en régions rurales) et la croissance rapide des besoins constituent un risque sanitaire et environnemental de taille. En plus de la construction d’infrastructures d’assainissement, le renforcement de la législation environnementale et de son application, notamment pour réduire le rejet des effluents industriels et agricoles dans le Nil et les canaux d’irrigation, sont donc une nécessité pour réduire le risque sanitaire et économique que fait peser la dégradation de la qualité de l’eau dans le pays. https://www.tresor.economie.gouv.fr/Ressources/13417_les-enjeux-de-leau-en-egypte
  • 54. «Dans un pays comme le nôtre, dont 60 % est de la superficie est désertique et la quasi-totalité du reste semi-désertique, le succès ne s’est pas fait attendre», raconte Naty Barak, responsable de la durabilité dans l’entreprise Netafim. «Au début , nous ne disposions que d’un seul type de GAG (goutte à goutte), mais au fil du temps la gamme s’est développée pour couvrir de nombreux besoins et divers types de plantations comme le maïs, les pommes de terre ou le coton.» Et de poursuivre : «Car si le principe de la micro-irrigation semble immuable, il nécessite une adaptation aux types de sol, au climat, aux genres de plantation . Parfois, il faut arroser plus profond et parfois en surface . En tout cas, en Israël, 75 % des espaces publics et des plantations agricoles sont micro-irriguées. Irrigation par aspersion en Égypte, une solution gourmande en eau. http://www.liberation.fr/planete/2017/01/13/l-arme-du-goutte-a-goutte-face-au-desert_1541246
  • 55. Le barrage d'Assouan et ses conséquences : avantages et inconvénients Les bénéfices sont nombreux : 2,1 millions de KW/an, des inondations jugulées, une sécheresse annulée, une navigation améliorée, des surfaces cultivées accrues, trois récoltes au lieu d'une... Les conséquences négatives sont encore plus nombreuses. En voici quelques-unes dans le désordre : •Le déplacement de 500.000 Nubiens. •La fragilisation des berges du fleuve jusqu'à plus de 100 km en aval. •L'absence de limon fertilisant qui constituait l'apport principal pour le delta qui, depuis, recule beaucoup. •La disparition corrélative des sardines. •La perte par évaporation colossale (10 milliards de m3/an). •L'utilisation d'engrais chimiques pour compenser les apports perdus du limon. •La pollution agricole qui s'en suit. •La pollution industrielle parce que de nombreuses industries se sont installées au bord du fleuve. •La disparition des jachères, donc une surexploitation du sol. •L'absence de drainage du sel qui était emporté par la crue. •La poussée démographique importante due à cette fausse sécurité d'approvisionnement en eau. •La remontée de la nappe phréatique qui engorge les sols et menace les agglomérations et les monuments. •Le développement foudroyant des schistosomiases endémiques. •Les nouvelles variétés de poissons et de plancton dont on ne connaît pas les effets à long terme sur le milieu... Personne n'a encore envisagé le coût du nettoyage du barrage qui se remplit des limons du fleuve qui ne sont plus distribués lors de la crue et la capacité du barrage diminue d'autant chaque année... http://www.futura-sciences.com/planete/dossiers/developpement-durable-geopolitique-guerre-eau-622/page/4/
  • 56. Le delta du Nil, véritable grenier de l’Égypte et ses canaux d’irrigation. Le delta est en recul pour deux raisons majeures. - La pression urbaine de la mégapole du Caire (30 millions d’habitants) se fait de plus en plus forte sur ces terres agricoles. - Le delta ne reçoit plus autant d’apports en limons depuis la construction des barrages sur le Nil.
  • 57. Documents cartographiques à compléter pour travaux élèves. Diapos 58 et 59
  • 58. Barrage d’Assouan Lac Nasser Le Caire Titre : ……………………………………………………………… Égypte (80) Libye Soudan Tchad Israël Jordanie Arabie Saoudite Irak TK TK TK Replacez les lieux suivants sur la carte. Complétez la carte avec les signes manquants et pourtant présents dans la légende.
  • 59. Titre ? _______________________________________________________ 1) Des besoins en eau qui ne cessent ………………... A) Mais des ……………………………….fragiles B) Et une pression sur la demande ………………………… 2) Des problématiques nouvelles A) L’eau du Nil en concurrence. 3) Quelles ………………….. ? ……………………………………………………………… ……………………………………………………………. Demande en eau à usage agricole en forte augmentation. Pression ………….. grandissante sur les terres fertiles B) Une qualité de l’eau qui se ………………… A) Agir sur …………………… C) Des ………………………… naissantes, nécessaires C) Les barrages et leurs conséquences négatives. La Nil ’eau dépendance (…………% de l’eau en Égypte est prise sur le Nil) Des nappes ………………………………………mais très peu renouvelables Usines de …………………… d’eau de mer en construction ou projet pour augmenter l’offre, une solution coûteuse mais en cours Canal de la paix (Égypte Israël) Coopérations au niveau du bassin versant du Nil avec les 11 pays riverains pour assurer un partage de l’eau équitable. (IBN) initiative du bassin du Nil. Les pays en ……………….prélèvent de plus en plus d’eau sur le Nil (ex barrage de la Renaissance en Éthiopie sur le Nil Bleu. Les barrages ont plusieurs effets. Modification locale …………………. Retenue des ……………….. fertiles et ………………….. du lac Des problèmes de ……………… des eaux liés à sa surutilisation. et au mauvais recyclage. Salinisation des …………... C) De nouveaux ……………………………coûteux Canaux d’irrigation B) Agir sur ……………………… Limiter la pression ………………………….. Diminution des besoins par la mise en place de nouvelles techniques de culture (………… ………………………………………………………; etc.) Égypte (80) TK Légende à compléter. (Signes ou textes…) Recul du ……………… manque d’apports de limons
  • 60. Proposition de cartographie sur le thème : L’eau en Égypte, une situation tendue. Diapos 60 et 61
  • 61. L’eau en Égypte, une situation tendue. A) Mais des ressources fragiles B) Et une pression sur la demande qui augmente 1) Des besoins en eau qui ne cessent de croitre. Précipitations < à 200 mm d’eau / an (climat désertique) Demande eau à usage agricole en forte augmentation. Pression urbaine grandissante sur les terres fertiles La Nil’eau dépendance (95% de l’eau en Égypte est prise sur le Nil) Des nappes d’eau fossile disponibles mais très peu renouvelables C) De nouveaux aménagements coûteux Canaux d’irrigation Égypte (80) 3) Quelles solutions ? A) Agir sur l’offre. C) Des coopérations naissantes, nécessaires Usines de dessalement d’eau de mer en construction ou projet pour augmenter l’offre, une solution coûteuse mais en cours Canal de la paix (Égypte Israël) Coopérations au niveau du bassin versant du Nil avec les 11 pays riverains pour assurer un partage de l’eau équitable. (IBN) initiative du bassin du Nil. B) Agir sur la demande Limiter la pression démographique Diminution des besoins par la mise en place de nouvelles techniques de culture (goutte à goutte, espèces adaptées etc.) TK C) Les barrages et leurs conséquences négatives. 2) Des problématiques nouvelles A) L’eau du Nil en concurrence. B) Une qualité de l’eau qui se dégrade. Les pays en Amont prélèvent de plus en plus d’eau sur le Nil (ex barrage de la Renaissance en Éthiopie sur le Nil Bleu. Les barrages ont plusieurs effets. Modification locale du climat. Retenue des limons fertiles et envasement du lac Des problèmes de pollution des eaux liés à sa surutilisation. et au mauvais recyclage. Salinisation des sols. Recul du delta par manque d’apports de limons
  • 62. Barrage d’Assouan Lac Nasser Le Caire L’eau en Égypte une situation tendue. Égypte (80) Libye SoudanTchad Israël Jordanie Arabie Saoudite Irak TK TK TK
  • 63. 3) Les enjeux autour de l’eau. A l’aide des documents suivants dressez une typologie (différents types) d’ enjeux liés à l’eau dans le monde
  • 64. Little Colorado River Gunnison River San Juan River Green River Glen Canyon Hoover Davis Parker Palo Verde Imperial Morelos Barrages Prélèvements d’eau Débit annuel moyen 1 mm² = 1 milliard de m3 L’aménagement du Colorado. (Échelle internationale) Aqueduc de Los Angeles Irrigation de l’Imperial Valley Alimentation en eau de Las Vegas Irrigation et alimentation en eau de l’Arizona. Frontière mexicaine. Golfe de Californie.D’après G Dorel . Géo universelle Reclus.
  • 65. 20 km Alimentation en eau et assainissement à Paris et région parisienne (échelle régionale) D’après SAGEP –Agence de l’eau Seine Normandie Paris Agglomération parisienne Aqueducs Zones de captage Fabrication d’eau potable Traitement des eaux usées Usines en projet
  • 66. Pour la commune de Paea, le schéma directeur d’alimentation en eau potable a été adopté l’an dernier et le programme des travaux a été établi. Jusqu’ici la commune dépendait de l’adduction de la Punaru. Le but recherché par la commune est de se dissocier de ce réseau et d’être complètement autonome. Les travaux de la première phase portent essentiellement sur la mise en place d’un système d’adduction à Orofero, lequel se substituera à celui de la Punaru.. « de l’eau potable d’ici 2005 » -Nouvelles de Tahiti- 02/02/2000 Quel thème commun pourrait-on donner à ces trois documents? La compétition pour l’eau…. Elle se déroule à toutes les échelles, au niveau d’un fleuve comme le Colorado son exploitation en amont est telle, qu’en aval le Colorado n’a plus qu’un débit très faible… Le problème c’est qu’en aval le fleuve traverse un autre pays… Le Mexique qui se trouve ainsi privé d’eau… Cet exemple n’est pas le seul , tous les fleuves traversant plusieurs frontières (ex le Nil) sont soumis à ce problème de l’amont et de l’aval… Au niveau régional la compétition pour l’eau peut s’exercer assez loin, ainsi à l’image de Paris, la plupart des grandes métropoles mondiales grosses consommatrices d’eau vont chercher leur eau à plusieurs centaines de kilomètres. A l’échelle locale les petites communes essaient elles aussi d’obtenir leur autonomie vis-à-vis de l’eau… Ces compétitions pour l’eau sont à la base de nombreuses contestations et procès, et pourraient à terme se transformer en conflits armés. Mais elles peuvent également donner lieu à des coopérations. (Aqueduc pour la paix Egypte-Israël) L’appropriation de l’eau, un enjeu géopolitique. À l’échelle locale.
  • 67. • « La mauvaise qualité de l’eau dans les écoles soulève le problème des enfants qui, chez eux, boivent de l’eau potable et qui, en dehors du domicile familial, ne sont plus protégés contre la gastro-entérite. Il est fréquent de rencontrer des enfants n’ayant pu être contaminés qu’à l’école. Or la proportion d’enfants qui peuvent boire chez eux de l’eau bouillie ou de l’eau en bouteille est supérieure à celle de ceux qui ne peuvent faire autrement que de boire de l’eau du robinet. En clair il y a là une injustice flagrante puisque les enfants dans les écoles hors de Papeete n’ont globalement pas la possibilité de boire de l’eau à une qualité égale à celle qu’ils boivent à leur domicile », estime le Dr Jean Paul Théron chef de service de la Médecine scolaire. Revue Polynésie Eco –n°7-2001 Quel thème commun pourrait-on donner aux trois documents suivants?
  • 68. Complétez ce panneau ! Imaginez les sept points qui sont manquants ! Ce panneau aujourd’hui illisible se situe à Tahiti dans une zone à faible niveau de vie
  • 69. 0 500 000 1000 000 1500 000 2000 000 2500 000 3000 000 Choléra Malaria Autres Mortalité liée au problème de l'eau décès L’eau contaminée tue plus que le SIDA.
  • 70. Le thème commun pouvait être : L’eau un enjeu sanitaire. Rédigez un paragraphe de synthèse sur cet aspect du problème. De nos jours l’eau constitue un enjeu sanitaire. Les activités de l’homme contribuent fortement à introduire dans l’eau des éléments nocifs pour la santé des individus ou l’équilibre des écosystèmes… Dans certains cas ces éléments nocifs, sont des maladies transmises par des eaux non traitées et qui de nos jours font encore de nombreuses victimes, 1,3 milliards d’hommes n’ont à ce jour pas accès à l’eau potable et l’eau tue plus que le SIDA ! Pour se prévenir de tout cela, l’homme doit prendre des mesures de précaution dans les zones de captage afin d’empêcher ou de limiter toutes les formes de contamination, il doit ensuite prendre des mesures de prévention en assurant un traitement de l’eau (chloration, filtration etc.) pour assurer sa potabilité.
  • 71. • « Communiquer en campagne électorale c’est sélectionner les thèmes sur lesquels se feront les affrontements politiques » avançait Dominique Wolton en décembre 2000. Pour les municipales de mars 2001 à Mahina les candidats sont aller puiser leurs arguments dans l’eau. À Mahina le maire sortant déclarait : « Si les gens veulent payer l’eau qu’ils votent pour Nicolas Sanquer ! » ! et celui-ci rétorquait : « avec Vernaudon vous n’aurez jamais d’eau potable… » • C’est parce que la commune de Mahina ne souhaite pas s’engager dans une politique de tarification de la distribution d’eau que l’État lui refuse pour l’heure tout crédit. C’est pour la même raison que le FED (fonds européen de développement) a rechigné pendant six ans à donner son feu vert aux travaux d’assainissement de la zone d’Outumaoro à Punaauia. • Bernard Clavel , directeur de l’AFD (agence française pour le développement) qui finance des projets d’assainissement, estime qu’ « il est normal qu’une tarification sociale soit appliquée, en revanche il est anormal que des hôtels cinq étoiles payent le m3 d’eau potable à un tarif deux fois inférieur à celui pratiqué en métropole. » Revue Polynésie Eco –n°7-2001 Même exercice pour les documents suivants. Cherchez le thème commun et rédigez un paragraphe de synthèse sur ce thème.
  • 72. • A Bora Bora « en 1989 la population s’était installée dans la situation de pénurie d’eau que nous traversions » explique le maire Gaston Tong Sang. L’île comptait 4000 habitants et 500 chambres d’hôtel et la commune devait trouver 600 millions de fcp ( 5 millions d’Euro) pour mettre en place un schéma directeur.. « Nous avons trouvé l’EDT et la Lyonnaise des eaux un partenaire privé sérieux et compétent. Ensemble nous avons créé une société dont la commune détient 33% du capital. La convention a été signée en 1990 et, en 1991 l’eau est devenue potable. On nous a reproché d’avoir vendu l’eau à une société privée et il a fallu expliquer nos options à la population, ce qui n’a pas été facile. » • Les 6500 habitants actuels consomment 60% de la production, ce qui représente 2500cfp (20 Euro) par mois pour 1500 foyers. Inversement les restaurants et les hôtels qui utilisent 40% de la production assurent 60% du coût. Revue Polynésie Eco –n°7-2001
  • 73. Le thème pourrait être : L’eau un enjeu politico-financier. • Tous les aménagements constituent des coûts parfois élevés qui nécessitent des aides et des partenaires, privés ou publics… • Ces coûts sont ensuite répercutés sur les consommateurs, qui ne vont pas hésiter à s’en plaindre surtout quand les mentalités n’y sont pas prêtes (l’eau est un don de Dieu et doit donc être gratuite), ou quand des injustices commencent à apparaître, notamment quand les plus gros consommateurs ne sont pas les premiers payeurs… Dans ce cas l’eau rentre dans les débats politiques et peut devenir un véritable argument électoral. • On peut s’apercevoir également que des relations de dépendance s’installent entre ceux qui octroient les aides et ceux qui les désirent… Les aménagements doivent donc être pensés sur le long terme sous la forme de Schémas directeur d’aménagement …. Même exercice pour les documents suivants. Cherchez le thème commun et rédigez un paragraphe de synthèse sur ce thème.
  • 74. Même exercice pour les documents suivants. Cherchez le thème commun et rédigez un paragraphe de synthèse sur ce thème.
  • 75. Dans les plus proches littoraux de Pékin, aux environs de Hangu, Tientsin et Tanggu, les algues vertes du type ulve recouvrent les plages. https://www.aquaportail.com/news-636-les-algues-vertes-envahissent-aussi-la-chine.html Plusieurs plages des Côtes- d' Armor étaient fermées ce jeudi en raison de la prolifération des algues vertes Dans 8 bassins versants bordant les zones littorales les plus fragiles des départements des Côtes d'Armor et du Finistère , un arsenal de mesures a été engagé pour inciter les agriculteurs à revoir leurs méthodes de cultures et d'élevage afin de limiter le ruissellement et la prolifération des nitrates, propices à la production d'algues vertes. https://www.lesechos.fr/29/06/ 2017/
  • 76. «Quand chez soi on tire la chasse d’eau, on ne fait qu’évacuer le problème» En effet tous les déchets produits par l’homme finissent s’ils ne sont pas recyclés, à la mer…. D’où un défi majeur pour le XX1ème siècle : savoir gérer les déchets, (entropie). De nombreux exemples sont là pour nous le rappeler comme la prolifération des algues vertes liées au rejet des engrais utilisés par les agriculteurs et qui par ruissellement finissent à la mer . Là ils favorisent la prolifération des algues. Celles-ci finissent au cours de grandes marées par échouer sur les côtes, générant des nuisances importantes. Le deuxième exemple est la constitution au cœur des océans dans des gyres (tourbillons océaniques) d’un « septième continent de plastique », ou des milliards de particules de plastique finissent par se concentrer… Le recyclage des déchets est donc un problème mondial, auquel beaucoup de pays en mal de développement ne peuvent répondre. Les solidarités sont donc plus que nécessaire pour faire face à ce défi. Le dernier enjeu est : l’Entropie... Positionnons tous les enjeux envisagés sur notre graphique systémique.
  • 77. Un océan ou une mer Échelle locale Échelle régionale Échelle nationale Échelle internationale UnFleuve Ressources en eau potentielles variables dans le temps, dans l’espace. 45°N 30° N Un océan ou une mer Rapport entre ressources et demandes = enjeu Aménagements Nécessité Collecter Stocker Traiter Transporter Partager, gérer Recycler Se protéger + Degré de développement, capacités financières, technologiques Conditionnent - Ressources en eau potentiellesRessources en eau potentielles Consommateurs + - Des demandes différentes en quantité et en qualité Amont Aval Entropie Enjeux
  • 78. Un océan ou une mer Échelle locale Échelle régionale Échelle nationale Échelle internationale UnFleuve Ressources en eau potentielles variables dans le temps, dans l’espace. Un océan ou une mer Rapport entre ressources et demandes = enjeu Aménagements Nécessité Collecter Stocker Traiter Transporter Partager, gérer Recycler Se protéger + Degré de développement, capacités financières, technologiques Conditionnent - Ressources en eau potentiellesRessources en eau potentielles Consommateurs + - Des demandes différentes en quantité et en qualité Amont Aval Entropie Enjeux Ressources en eau potentielles variables dans le temps 46°N 30°N dans l’espace
  • 80. Fiches d’aides pour élèves pouvant rencontrer des difficultés Diapo 6 Aides aux constats : Quelles zone sur terre sont toujours « en bleu » (pas ou peu de pluie) quelle que soit la saison ? Quelles zones sur terre sont toujours « en rouge » (pluies abondantes) quelle que soit la saison ? Quelles zones sont alternativement bleues et rouges ? Quelles zones semblent rester dans la moyenne (verte et jaune) ? Aides à la rédaction des constats. Pour dresser vos constats vous utiliserez les lignes imaginaires suivantes (équateur, tropiques, zones tempérées, zones polaires (Arctique et Antarctique) Aides à la conclusion. Qu’est ce qui joue sur la répartition des précipitations ? L’effet longitude ou l’effet latitude ? Approfondissement pour les élèves en réussite Diapo annexe N° 79 Leur faire découvrir la circulation générale de l’atmosphère, notion d’anticyclones de dépressions, de convergence intertropicale, et de son basculement saisonnier, force de Coriolis inversée dans les deux hémisphères, mécanismes de mousson… pour expliquer les pluies en Inde par exemple.
  • 81. Zone de convergence intertropicale Alizés de NE Alizés de SE Vents d’Ouest Vents d’Ouest Ceinture dépressionnaire Ceinture dépressionnaire Anticyclone subtropical Anticyclone subtropical Circulation générale de l’atmosphère Équateur 30° N 30° S 60° N 60° S
  • 82. Fiches d’aides pour élèves pouvant rencontrer des difficultés Diapo 7 Approfondissement pour les élèves en réussite Quelle partie du territoire est-elle plus arrosée ? Aides à la rédaction des constats. Aides aux constats Aides pour les conclusions à tirer. Pour indiquer les parties du territoire les plus arrosées, vous utiliserez les mots présents sur le croquis, ainsi que les termes de la rose des vents (est, ouest, sud-est, etc.) Parmi les facteurs suivants (les plaines, les reliefs, la latitude, des vents, des masses d’air chaudes et humides ou des masses d’air chaudes et sèches) Lesquels peuvent favoriser les précipitations ? Notion d’élévation d’une masse d’air chaude et humide, condensation, précipitation. Les différents facteurs d’élévation des masses d’air « thermodynamiques (cyclones, tours cycloniques de refroidissement dans les centrales) , orographiques liées aux reliefs (voir effet cordillère sur la diapo 6 ) Nebelwald en Amérique du sud et séquoias en Amérique du N Effet inverse après l’ascendance, la subsidence, le foehn… les constater sur la diapo 6
  • 83. Fiches d’aides pour élèves pouvant rencontrer des difficultés Diapo 8 Approfondissement pour les élèves en réussite Aides à la rédaction des constats. Aides aux constats Aides pour les conclusions à tirer. Pendant quelle saison fait-il le plus chaud ? Pendant quelle saison les précipitations sont les plus faibles ? Les plus fortes ? Y-a-t-il de très grandes variations de températures ? Quelle est en moyenne la température de l’air sur une année ? Y-a-t-il de grandes variations dans les précipitations ? Parmi les termes suivants lesquels semblent le mieux correspondre à la description de ce graphique. Climat chaud à saison sèche très marquée, climat humide, climat frais et sec, climat chaud et humide; Parmi les affirmations suivantes, laquelle vous semble la plus adaptée. Les précipitations peuvent varier très fortement selon les années, les précipitations peuvent varier très fortement selon les saisons, les précipitations se font quand il fait froid. Repérez sur une carte où se trouve Bamako et expliquez à partir de la diapo 6 le phénomène de l’alternance entre saison des pluies et saison sèche.. (CIT qui se décale et anticyclone du Sahara qui remonte vers le Nord.)
  • 84. Fiches d’aides pour élèves pouvant rencontrer des difficultés Diapo 9 Approfondissement pour les élèves en réussite Aides à la rédaction des constats. Aides aux constats Aides pour les conclusions à tirer. En quelle année les précipitations ont été les plus abondantes, et combien de mm sont tombés ? Faire le même constat pour l’année où il en est le moins tombé. Mettez en évidence les écarts qu’il peut y avoir entre ces deux années. Rédigez un paragraphe avec vos constats en utilisant une affirmation, puis une contradiction. Ex En……… il est tombé………………………….(alors qu’, tandis qu’ etc) ………………………………………… Puis mettez en évidence l’écart existant entre ces deux valeurs (en donnant un ordre de grandeur…) ex (2 fois plus, cela a triplé) etc…. Parmi les affirmations suivantes laquelle vous semble la plus adaptée à ce graphique. Les précipitations peuvent varier également selon les mois de l’année, selon les années, selon les saisons.
  • 85. Fiches d’aides pour élèves pouvant rencontrer des difficultés Diapo 10 Approfondissement pour les élèves en réussite Aides à la rédaction des constats. Aides aux constats Aides pour les conclusions à tirer. Que fait l’eau quand il pleut et qu’elle tombe sur un sol argileux ? Pourquoi ? Que fait l’eau quand il pleut et qu’elle tombe sur des surfaces bétonnées ou goudronnées ? Que fait l’eau quand il pleut et qu’elle tombe sur des massifs calcaires ? Citez au moins deux facteurs qui peuvent influencer l’infiltartion. Rédigez un paragraphe dans lequel vous mettrez en évidence les différences constatées, en utilisant des mots de liaison comme alors que, tandis que, Notion de coefficient d’écoulement. Comportement de l’argile en fonction de l’eau .. Absorption, gonflement, saturation, solifluxion, dessication… Comportement du calcaire. (reliefs karstiques, résurgences, vitesses d’infiltration etc) La capacité de stockage et d’infiltration des eaux sur un territoire dépend de plusieurs facteurs …………………………………………………………………………………………. L’homme par son action comme………………………………………………… peut bouleverser ………………………………………., et favoriser……………………………………………
  • 86. Fiches d’aides pour élèves pouvant rencontrer des difficultés Diapo 19 Approfondissement pour les élèves en réussite Aides à la rédaction des constats. Aides aux constats Aides pour les conclusions à tirer. Quels sont les pays (zones de pays, catégories de pays ) qui manquent d’eau potable ? Citez en vous aidant d’un atlas le nom des trois pays en situation extrême. Quels sont ceux qui semblent n’avoir pas de problèmes ? Rédigez un paragraphe dans lequel vous mettrez en évidence les différences constatées, en utilisant des mots de liaison, comme alors que, tandis que, Réflexions à mener à partir de ce que vous avez déjà appris… Les pays qui ont des problèmes d’eau potable sont-ils des pays qui n’ont pas de ressources en eau ? Les pays qui ont peu de ressources en eau peuvent-ils disposer néanmoins d’eau potable ? Citez des exemples. Tirez une conclusion de tout cela à partir de ce questionnement : L’accès à l’eau potable est-il lié à la disponibilité en eau d’un territoire ? Si oui expliquez, si non émettez une hypothèse explicative. Données statistiques à réutiliser dans votre paragraphe, 1,3 milliards d’hommes sur terre n’ont pas accès à l’eau potable.
  • 87. Fiches d’aides pour élèves pouvant rencontrer des difficultés Diapo 34 Approfondissement pour les élèves en réussite Aides au paragraphe de synthèse Le paragraphe doit être structuré en différents points.. Il peut se faire selon une chronologie .. 1) Qu’est ce que les hommes ont toujours fait ou essayer de faire avec l’eau ? (utilisation d’un verbe clef). (exemples) 2) Décrivez ensuite les aménagements qu’il a mis en place pour accéder à l’eau , en montrant la diversité de ces aménagements. 3) A quels nouveaux problèmes sont aujourd’hui confrontés les hommes vis-à-vis de la qualité de l’eau ? Que font-ils pour y remédier ? Quelles inégalités existent ? Quelles nécessités apparaissent ?
  • 88. Fiches d’aides pour élèves pouvant rencontrer des difficultés Diapo 64 Aides aux constats A quelle échelle correspond ce schéma ? Quel constat pouvez-vous faire sur le débit du Colorado, une fois qu’il arrive au Mexique ? Comment peut s’expliquer une telle situation ? Quelle attitude pourrait avoir le Mexique ? Diapo 65 A quelle échelle se situe-t-on désormais ? Où se situent les zones de captage de l’eau pour Paris ? A combien de distance pour les plus lointaines ? (calcul à faire en prenant des mesures)… Diapo 66 A quelle échelle se situe-t-on désormais ? Quelle est l’objectif de la commune de Paea ? Conclusions. Quelle préoccupation est commune à tous les acteurs, quelle que soit l’échelle où l’on se trouve ? Qu’est ce que cela pourrait entrainer entre Mexique et USA ? Entre Paris et les villes environnantes ? Entre les communes de Paea et ses voisines ? Quelles solutions peut-on envisager à ce problème pour éviter qu’il ne s’envenime (s’aggrave) ?
  • 89. Fiches d’aides pour élèves pouvant rencontrer des difficultés Diapo 67 Aides aux constats Quel problème médical est évoqué par le docteur jean Paul Théron ? Quelle population selon lui est la plus touchée ? Quel problème autre que médical met-il en valeur entre les populations ? Diapo 68 Sachant que l’eau de la rivière va être consommée par la population, ce panneau rouillé indiquait quelques interdictions. Quelles interdictions peut-on imaginer ? Pensez à différents types d’interdiction pouvant porter soit sur la quantité soit sur la qualité…. Diapo 69 Quel problème est évoqué ici de façon claire par ce graphique. Évaluez le nombre total de décès. Pourquoi l’eau est-elle accusée de ces maladies ? Conclusions. Quel enjeu (défi, problème) commun est évoqué dans ces trois documents ? Selon vous quelles populations sont les plus touchées par ce problème ? Quelles mesures faudrait-il prendre pour aider ces populations ?
  • 90. Fiches d’aides pour élèves pouvant rencontrer des difficultés Diapo 71 Aides aux constats Quel est l’objet du débat (le sujet) entre M Vernaudon et M Sanquer ? A quelle occasion ce débat a-t-il lieu ? Qu’est ce que M Vernaudon reproche à M Sanquer ? Inversement qu’est ce que M Sanquer reproche à M Vernaudon ? Pourquoi la commune de Mahina ne dispose-t-elle pas d’eau potable ? Quels acteurs pourraient l’aider ? Que dénonce M Clavel dans son discours ? Que voudrait-il que l’on mette en place (deux mots dans le texte) ? Expliquez selon le sens de ces deux mots. Que reproche-t-il à la tarification mise en place ? Diapo 72 Qui est Gaston Tang Sang. A quel problème était-il confronté à Bora Bora ? Qu’a-t-il voulu mettre en place ? (point évoqué également dans le document de la diapo 64). A qui a-t-il fait appel pour l’aider ? Quelles ont été les conséquences positives pour la population ? Quelles ont été les conséquences négatives ? Que lui a-t-on reproché ? Dans ces deux documents trois enjeux communs sont traités, lesquels parmi ceux proposés dans la liste ci-dessous. Enjeux politiques, enjeux militaires, enjeux financiers, enjeux sécuritaires, enjeux culturels, enjeux sanitaires. Conclusions. Rédigez ensuite un paragraphe sur ces deux enjeux..
  • 92. Plan de Nevers vcetoriel
  • 93. Carte topographique Nevers IGN au 1/25000 Nevers est à la latitude 46,98° Nord
  • 94. FIN • Pour contacter l’auteur, et lui soumettre vos questions, vos remarques, vos critiques, vos améliorations…. jbourdens@orange.fr