SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  31
© Atos - For internal use
L’industrie 4.0
Etat de L’art et réflexions
Présenté par M. EL ABBADI Sliman
Vice-président de L’Institut Africain des Systèmes d’Information (INAFSI)
Consultant en SI , Expert DBA & Solution Architect chez AtoS
| dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use
GBU | Division | Department
▶ Cette présentation, destinée aux étudiants de l’AIAC dans le cadre du club
électronique « AIAC Electronics CLUB », s’assigne les objectifs suivants:
▶ Sensibiliser les participants sur l’industrie 4.0 ( état de la l’art)
▶ Présenter les bénéfices de l’industrie 4.0
▶ Montrer comment la digitalisation constitue un levier de l’industrie 4.0
▶ Présenter la transformation managériale et organisationnelle accompagnant
l’industrie 4.0
▶ Mener une réflexion sur comment transformer notre industrie en l’industrie 4.0
2
Les objectifs
| dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use
GBU | Division | Department
3
| dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use
GBU | Division | Department
• l’industrie 4.0 est apparu la première fois en 2011 au Forum mondial de
l’Industrie de Hanovre.
• Le projet “Industrie 4.0” ou “Industrie du futur” correspond à une nouvelle façon
d’imaginer les moyens de production. Inventée en Allemagne et étendue à tous
les payées industrialisés
• A l’ ère de ’industrie 4.0 ,l’usine devient numérique (digitalisée de bout en
bout) et flexible
• Tous les objets de l’usine sont connectés entre eux et avec d’autre objets
externes via internet (IOT)
• Les informations reçues sont traitées pour mieux diriger et optimiser la
production (SMART FACTORY)
• Le produit est personnalisé selon l’information reçue (SMART PRODUCT)
4
Origine de la 4éme révolution industrielle
| dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use
GBU | Division | Department
▶ 4ème révolution industrielle
Aujourd’hui, il n’est plus question que le moyen de production produise à la chaîne
un produit des milliers de fois.
Le consommateur veut un produit complètement personnalisé, qui ne ressemble
pas à celui de son voisin. (satisfaction clientèle)
L’industrie 4.0 s’engage à répondre à cette exigence de produits uniques et
personnalisés tout en conservant des coûts équivalents, et cela malgré les faibles
volumes de production engendrés. C’est pourquoi l’un des défis de cette 4ème
révolution industrielle est de réussir à connecter le besoin du client à
l’organe de production.
5
Problématique
| dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use
GBU | Division | Department
▶ Imagine une nouvelle façon de produire
▶ inventer l’usine du futur
▶ Smart factories
▶ Smart industry
▶ Le concept d’industrie 4.0 correspond à une nouvelle façon d’organiser les
moyens de production : l’objectif est la mise en place d’usines dites «
intelligentes » « smart factories » capable d’une plus grande adaptabilité dans la
production et d’une allocation plus efficace des ressources, ouvrant ainsi la voie
à une nouvelle révolution industrielle.
6
Industrie 4.0
| dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use
GBU | Division | Department
▶ Le secteur manufacturer en Allemagne
emploi plus qu’autre pays concurrents
▶ L’Allemagne à senti la menace pouvant venir des innovation de l’industrie
Américaine et asiatique ( La chine et Corée du sud)
▶ Google constitue aussi une réelle menace à cause des données qu’il collecte sur
les utilisateurs et qu’il pourra utiliser pour influencer et guider leur futur choix.
▶ L’Allemagne a peur de perdre le leadership industriel .
▶ Elle voulait prendre l’initiative et faire l’innovation plus vite que les concurrents
pour booster l’industrie allemande et lui donner un avantage concurrentiel
« IT IS NOT THE BIG THAT EAT THE SMALL IT IS THE FAST THAT EAT THE SLOW » Jason jennings
7
Pourquoi cette révolution ?
Les motivations…
| dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use
GBU | Division | Department
 Optimisation et Lean
 Répondre aux défis énergétiques
(Green Industrie)
 Smart Product (personnaliser le produit )
pipeline flexible Satisfaction client
 Innovation et nouveaux Business Model
et donc la croissance
 Avantage Concurrentiel
 Excellence opérationnel
8
Les enjeux et les bénéfices
| dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use
GBU | Division | Department
▶ Digitalisation;
▶ L’internet des objets;
▶ Systèmes cyber physiques;
▶ Produits intelligents;
▶ Intégration (horizontale et verticale);
▶ Bigdata et Analytics;
9
Quelques directives de l’usine du futur
| dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use
GBU | Division | Department
▶ « La Digitalisation c’est donner la capacité technologique de diffuser, consulter,
composer, enregistrer, transformer, partager, twitter à l’échelle de la planète et
de manière instantanée de l’information. » Michelle Serres.
10
Digitalisation ?
| dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use
GBU | Division | Department
11
IOT = L’internet des objets
| dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use
GBU | Division | Department
▶ L'Internet Industriel des Objets (IIoT, pour Industrial Internet of Things) reste
encore aujourd'hui peu compris et pourtant les solutions M2M vont transformer
toutes les entreprises.
▶ L'IIoT offre de nombreux bénéfices tels que l'augmentation de l'efficacité
opérationnelle, l'accès à de nouveaux modèles économiques, la
possibilité de générer de nouvelles sources de revenus ou encore une
meilleure gestion des risques et des standards.
12
IIoT - L'Internet Industriel
des Objets
| dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use
GBU | Division | Department
▶ CPS : Système embarqués
intégrant de l’électronique et du logiciel.
▶ Collectent des données par les capteurs
▶ Traitent ces données au niveau local ou central
▶ Agissent sur des objets et processus physique via des actionneurs et surtout
dotés de capacité de communication avec d’autre objets.
▶ Les Systèmes Cyber-physiques (CPS) sont configurés en virtuel et
communiquent dans le monde réel via Internet.
▶ Usine autonome  Produits Smart
Réf : http://www.isa-france.org/
13
Systèmes Cyber
Physique (CPS)
| dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use
GBU | Division | Department
▶ Les éléments de production constituant
la chaine de valeur, ils sont connectés entre eux et même avec le monde extérieur.
▶ Ils doivent prendre en compte leurs capacités et leur modèle d'exploitation
actuels, leurs actifs informatiques (Big Data Analytics) et leur concurrence, et se
montrer prudents face aux échéances.
▶ Ils doivent synchroniser les cycles de vie de leurs produits et leurs données avec
leur stratégie pour réaliser des progrès mesurables.
▶ Ils peuvent suivre des pipelines différents pour donner des produits
personnalisés (Usine Agile)
14
Smart Product
| dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use
GBU | Division | Department
▶ La Réalité augmentée
(AR – Augmented Reality)
Contrairement à la réalité virtuelle
(VR – Virtual Reality), la réalité augmentée
permet d’ajouter des informations dans notre champ visuel.
▶ En superposition au monde réel, des visuels se juxtaposent à l’environnement
visible.
Prenons l’exemple des opérations de maintenance : en pointant un équipement
avec un outil de réalité augmentée, les procédures adéquates vont apparaître dans
le champ de vision de l’opérateur. Ainsi, il pourra intervenir rapidement en suivant
les informations affichées.
15
Quelques nouvelles technologies
dans l’industrie 4.0
| dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use
GBU | Division | Department
Elle rend possible la fabrication de séries
de composants en un temps record.
Connu sous le nom d’impression 3D, cette technologie en constante évolution
permet de supplanter la fabrication de certaines pièces réalisées jusqu’à présent
par des procédés traditionnels.
Aujourd’hui, des pièces de formes complexes peuvent être réalisées à l’aide de
cette technologie.
Par exemple, l’aéronautique commence à utiliser ce mode de fabrication pour
certaines pièces
16
La Fabrication additive
| dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use
GBU | Division | Department
Cette technologie est indispensable pour exploiter
les quantités de données issues des objets connectés.
A quoi sert récupérer et stocker des données si elles ne sont pas traitées !
L’intelligence artificielle est le moyen d’exploiter, en temps réel, la masse
d’informations récoltées, de les trier, les analyser et les soumettre à un opérateur.
Ces informations aideront à la prise de décision (BI)
par exemple un technicien à anticiper le changement d’un composant sur un
équipement. Nous ne parlerons plus de maintenance curative, ni de maintenance
préventive, mais de maintenance contextualisée à l’organe de production
17
L’Intelligence artificielle
| dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use
GBU | Division | Department
Le nouveau robot industriel révolutionne l’industrie. Moins coûteux et moins
dangereux que les robots traditionnels, il travaille à coté des opérateurs.
Évoluant à des vitesses réduites et très faciles à programmer, ils accomplissent des
tâches simples et remplacent le bras humain.
18
Le Cobot
(Collaboratif avec le Robot)
| dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use
GBU | Division | Department
La maquette numérique permet d’anticiper la sollicitation de différents design, et
facilite la mise en service d’un processus de production. S’appuyer sur un jumeau
numérique du produit permet d’effectuer des tests avant même la réalisation du
premier prototype physique, ou de la première mise en production d’une ligne
industrielle. Les différentes itérations sur le modèle numérique font gagner un
temps précieux au moment du passage aux tests physiques.
19
la Maquette numérique
| dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use
GBU | Division | Department
Des plateformes complètement connectées existent déjà sur le marché.
Prenons l’exemple de la Phygital platform for Rapid Manufacturing lancée par le
groupe Visiativ : elle regroupe plusieurs de ces technologies afin de proposer un
cycle complet allant de l’idéation à la livraison en un temps record, en
passant par la maquette numérique, la simulation et la réalisation en impression
3D.
20
Et si on réunissait
toutes ces technologies ?
| dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use
GBU | Division | Department
▶ Réseaux collaboratifs d’entreprises;
▶ plates-formes numériques de collaboration;
▶ gestion de compétences et connaissances;
▶ Interopérabilité;
▶ gestion des incertitudes et risques
Et autres.
21
Intégration horizontale
| dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use
GBU | Division | Department
▶ Les opérateurs, les machines, les équipements sont connectés, ils
communiquent entre eux et avec les systèmes d’information, permettant la
reconfiguration dynamique du système de production et de la chaîne logistique
et le contrôle distribué (ainsi que le Cloud Manufacturing).
22
Intégration verticale
| dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use
GBU | Division | Department
▶ CPS
▶ IOT
▶ Capteurs & Actionneurs
▶ Big Data
▶ Big Analytics (Puissance de calcul )
▶ M2M
▶ Capacité de stockage (Cloud)
▶ Connectivité
▶ Sécurité
▶ Intégration Totale
23
Caractéristiques d’une Smart Factory
| dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use
GBU | Division | Department
24
Vision Globale
| dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use
GBU | Division | Department
25
Scope CPS
| dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use
GBU | Division | Department
26
Modèles conceptuels CPS
| dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use
GBU | Division | Department
27
Industrie 4.0 au Maroc
(smart city)
| dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use
GBU | Division | Department
28
SmartCITY Expo CASA
(18, 19 et 20 avril 2018)
| dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use
GBU | Division | Department
▶ Avant de poser la question
Quels métiers d’avenir dans l’ère de l’industrie 4.0 ?
▶ Première édition de rapport
« Readiness for the future of production 2018 », Word Economic Forum
▶ Il s’agit d’un document qui évalue l’aptitude des économies mondiales à tirer profit
des changements induits par la quatrième révolution industrielle sur leurs
structures de production
▶ Le Maroc est-il prêt pour la 4e révolution industrielle ?
▶ Le Maroc est parmi les 58 pays (sur 100) ou la structure de production est limitée
et ou les perspectives d’adaptation aux défis de l’industrie 4.0 sont faibles.
29
Industrie 4.0 au Maroc
| dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use
GBU | Division | Department
▶ Le classement est basé sur deux points principaux :
▶ La structure de la production
▶ Les facteurs de production
• Le capital humain
• Les ressources durables
• Le commerce mondiale et l’investissement
• Le cadre institutionnel
• La technologie et l’innovation
• L’environnement de la demande
30
World Economic Forum
Atos, the Atos logo, Atos Codex, Atos Consulting, Atos Worldgrid, Worldline, BlueKiwi, Bull, Canopy the
Open Cloud Company, Unify, Yunano, Zero Email, Zero Email Certified and The Zero Email Company are
registered trademarks of the Atos group. September 2016. © 2016 Atos. Confidential information owned
by Atos, to be used by the recipient only. This document, or any part of it, may not be reproduced,
copied, circulated and/or distributed nor quoted without prior written approval from Atos.
Merci pour votre attention
For more information please contact:
+212 6 61973799
Sliman.elabbadi@atos.net

Contenu connexe

Tendances

Expose sur l' informatique ok
Expose sur l' informatique okExpose sur l' informatique ok
Expose sur l' informatique ok
NICKYKROU
 
4 knowledge management
4 knowledge management4 knowledge management
4 knowledge management
Halima Djelil
 

Tendances (20)

Intelligence artificielle, Industrie 4.0 et Sciences humaines et sociales
Intelligence artificielle, Industrie 4.0 et Sciences humaines et socialesIntelligence artificielle, Industrie 4.0 et Sciences humaines et sociales
Intelligence artificielle, Industrie 4.0 et Sciences humaines et sociales
 
Le système d’information de l’entreprise
Le système d’information de l’entrepriseLe système d’information de l’entreprise
Le système d’information de l’entreprise
 
Digitalisation v.1.1
Digitalisation v.1.1Digitalisation v.1.1
Digitalisation v.1.1
 
Présentation bi 1.0
Présentation bi 1.0Présentation bi 1.0
Présentation bi 1.0
 
Cours guvernance des systèmes d'information partie 3 prof. Khalifa MANSOURI
Cours guvernance des systèmes d'information partie 3 prof. Khalifa MANSOURICours guvernance des systèmes d'information partie 3 prof. Khalifa MANSOURI
Cours guvernance des systèmes d'information partie 3 prof. Khalifa MANSOURI
 
Intelligence économique
Intelligence économique Intelligence économique
Intelligence économique
 
Knowledge management
Knowledge managementKnowledge management
Knowledge management
 
Gimelec dossier industrie 4.0 les leviers de la transformation 2014
Gimelec dossier industrie 4.0 les leviers de la transformation 2014Gimelec dossier industrie 4.0 les leviers de la transformation 2014
Gimelec dossier industrie 4.0 les leviers de la transformation 2014
 
Veille technologique
Veille technologiqueVeille technologique
Veille technologique
 
Présentation digitalisation des entreprises, évolution ou révolution
Présentation digitalisation des entreprises, évolution ou révolutionPrésentation digitalisation des entreprises, évolution ou révolution
Présentation digitalisation des entreprises, évolution ou révolution
 
Cours Intelligence Economique pour l'Ecole doctorale d'Orsay
Cours Intelligence Economique pour l'Ecole doctorale d'OrsayCours Intelligence Economique pour l'Ecole doctorale d'Orsay
Cours Intelligence Economique pour l'Ecole doctorale d'Orsay
 
Expose sur l' informatique ok
Expose sur l' informatique okExpose sur l' informatique ok
Expose sur l' informatique ok
 
Pas d’industrie du futur sans standards de communication : OPC-UA un début de...
Pas d’industrie du futur sans standards de communication : OPC-UA un début de...Pas d’industrie du futur sans standards de communication : OPC-UA un début de...
Pas d’industrie du futur sans standards de communication : OPC-UA un début de...
 
Entrepreunariat (1)
Entrepreunariat (1)Entrepreunariat (1)
Entrepreunariat (1)
 
4 knowledge management
4 knowledge management4 knowledge management
4 knowledge management
 
Km
KmKm
Km
 
1. Entrepreneuriat vert pourquoi faire ?
1. Entrepreneuriat vert pourquoi faire ?1. Entrepreneuriat vert pourquoi faire ?
1. Entrepreneuriat vert pourquoi faire ?
 
Internet des Objets
Internet des ObjetsInternet des Objets
Internet des Objets
 
Gestion des incidents ITIL
Gestion des incidents ITILGestion des incidents ITIL
Gestion des incidents ITIL
 
La veille technologique
La veille technologiqueLa veille technologique
La veille technologique
 

Similaire à Industrie 4 for aiac

Industrie du Futur : comment orchestrer au mieux la production
Industrie du Futur : comment orchestrer au mieux la productionIndustrie du Futur : comment orchestrer au mieux la production
Industrie du Futur : comment orchestrer au mieux la production
LIEGE CREATIVE
 

Similaire à Industrie 4 for aiac (20)

1 industrie 4.0 levier de la transformation.pptx
1 industrie 4.0 levier de la transformation.pptx1 industrie 4.0 levier de la transformation.pptx
1 industrie 4.0 levier de la transformation.pptx
 
Contenu livret june
Contenu livret juneContenu livret june
Contenu livret june
 
Industrie du Futur : comment orchestrer au mieux la production
Industrie du Futur : comment orchestrer au mieux la productionIndustrie du Futur : comment orchestrer au mieux la production
Industrie du Futur : comment orchestrer au mieux la production
 
Qu'est qu'une Data Driven Company à l'heure de la digitalisation ?
Qu'est qu'une Data Driven Company à l'heure de la digitalisation ?Qu'est qu'une Data Driven Company à l'heure de la digitalisation ?
Qu'est qu'une Data Driven Company à l'heure de la digitalisation ?
 
OCTO Technology - Data Driven Company - SITB15
OCTO Technology - Data Driven Company - SITB15OCTO Technology - Data Driven Company - SITB15
OCTO Technology - Data Driven Company - SITB15
 
Industrie 4.0 : les leviers de la transformation
Industrie 4.0 : les leviers de la transformationIndustrie 4.0 : les leviers de la transformation
Industrie 4.0 : les leviers de la transformation
 
Usine du futur bâtiment du futur quelles évolutions pour les métiers cadres
Usine du futur bâtiment du futur   quelles évolutions pour les métiers cadresUsine du futur bâtiment du futur   quelles évolutions pour les métiers cadres
Usine du futur bâtiment du futur quelles évolutions pour les métiers cadres
 
Simalaya - IoT - enjeux, impacts et facteurs clés de succès
Simalaya - IoT - enjeux, impacts et facteurs clés de succès Simalaya - IoT - enjeux, impacts et facteurs clés de succès
Simalaya - IoT - enjeux, impacts et facteurs clés de succès
 
Gimelec dossier industrie 4.0 l'usine connectée 2013
Gimelec dossier industrie 4.0 l'usine connectée 2013Gimelec dossier industrie 4.0 l'usine connectée 2013
Gimelec dossier industrie 4.0 l'usine connectée 2013
 
BigMat_Une nouvelle maniere de penser le numerique au service des pros_Dossie...
BigMat_Une nouvelle maniere de penser le numerique au service des pros_Dossie...BigMat_Une nouvelle maniere de penser le numerique au service des pros_Dossie...
BigMat_Une nouvelle maniere de penser le numerique au service des pros_Dossie...
 
SITB15 - Qu'est qu'une Data Driven Company à l'heure de la digitalisation ?
SITB15 - Qu'est qu'une Data Driven Company à l'heure de la digitalisation ?SITB15 - Qu'est qu'une Data Driven Company à l'heure de la digitalisation ?
SITB15 - Qu'est qu'une Data Driven Company à l'heure de la digitalisation ?
 
Une Data driven company à l'heure de la digitalisation
Une Data driven company à l'heure de la digitalisationUne Data driven company à l'heure de la digitalisation
Une Data driven company à l'heure de la digitalisation
 
La Duck Conf - "Quelle place pour le no code/low code dans les entreprises ?"
La Duck Conf - "Quelle place pour le no code/low code dans les entreprises ?"La Duck Conf - "Quelle place pour le no code/low code dans les entreprises ?"
La Duck Conf - "Quelle place pour le no code/low code dans les entreprises ?"
 
Toshiba make it_work_guide_fr
Toshiba make it_work_guide_frToshiba make it_work_guide_fr
Toshiba make it_work_guide_fr
 
USINE NOUVELLE - PubliDossier Industrie 4.0 & Performance Industrielle - Mars...
USINE NOUVELLE - PubliDossier Industrie 4.0 & Performance Industrielle - Mars...USINE NOUVELLE - PubliDossier Industrie 4.0 & Performance Industrielle - Mars...
USINE NOUVELLE - PubliDossier Industrie 4.0 & Performance Industrielle - Mars...
 
Le MES - clé de voûte de nos entreprises industrielles
Le MES - clé de voûte de nos entreprises industriellesLe MES - clé de voûte de nos entreprises industrielles
Le MES - clé de voûte de nos entreprises industrielles
 
AREP CR BIMWorld2016 #4 /5 : 3D + IoT
AREP CR BIMWorld2016 #4 /5 : 3D + IoTAREP CR BIMWorld2016 #4 /5 : 3D + IoT
AREP CR BIMWorld2016 #4 /5 : 3D + IoT
 
La fabrication additive, c’est quoi?
La fabrication additive, c’est quoi?La fabrication additive, c’est quoi?
La fabrication additive, c’est quoi?
 
Fujitsu IT Future 2013 : introduction par Herve Garnousset Directeur France
Fujitsu IT Future 2013 : introduction par Herve Garnousset Directeur FranceFujitsu IT Future 2013 : introduction par Herve Garnousset Directeur France
Fujitsu IT Future 2013 : introduction par Herve Garnousset Directeur France
 
Inudtsries2020 First ! : Pitch 8 siemens thierry de vanssey
Inudtsries2020 First ! : Pitch 8 siemens thierry de vansseyInudtsries2020 First ! : Pitch 8 siemens thierry de vanssey
Inudtsries2020 First ! : Pitch 8 siemens thierry de vanssey
 

Dernier (6)

Droit de l'espace à l' intention des nouveaux acteurs du secteur spatial
Droit de l'espace à l' intention des nouveaux acteurs du secteur spatialDroit de l'espace à l' intention des nouveaux acteurs du secteur spatial
Droit de l'espace à l' intention des nouveaux acteurs du secteur spatial
 
Volons au secours des abeilles, avec les jeunes - Mobilisez-vous.
Volons au secours des abeilles, avec les jeunes - Mobilisez-vous.Volons au secours des abeilles, avec les jeunes - Mobilisez-vous.
Volons au secours des abeilles, avec les jeunes - Mobilisez-vous.
 
Retour en images sur la cérémonie des Trophées de l'Agglo 2024.pptx
Retour en images sur la cérémonie des Trophées de l'Agglo 2024.pptxRetour en images sur la cérémonie des Trophées de l'Agglo 2024.pptx
Retour en images sur la cérémonie des Trophées de l'Agglo 2024.pptx
 
Animations du pays d'art et d'histoire des vallées d'Aure et du Louron du 19 ...
Animations du pays d'art et d'histoire des vallées d'Aure et du Louron du 19 ...Animations du pays d'art et d'histoire des vallées d'Aure et du Louron du 19 ...
Animations du pays d'art et d'histoire des vallées d'Aure et du Louron du 19 ...
 
Programme d'animations 2024 de la Réserve naturelle régionale d'Aulon
Programme d'animations 2024 de la Réserve naturelle régionale d'AulonProgramme d'animations 2024 de la Réserve naturelle régionale d'Aulon
Programme d'animations 2024 de la Réserve naturelle régionale d'Aulon
 
Cérémonie des Trophées de l'Agglo 2024.pdf
Cérémonie des Trophées de l'Agglo 2024.pdfCérémonie des Trophées de l'Agglo 2024.pdf
Cérémonie des Trophées de l'Agglo 2024.pdf
 

Industrie 4 for aiac

  • 1. © Atos - For internal use L’industrie 4.0 Etat de L’art et réflexions Présenté par M. EL ABBADI Sliman Vice-président de L’Institut Africain des Systèmes d’Information (INAFSI) Consultant en SI , Expert DBA & Solution Architect chez AtoS
  • 2. | dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use GBU | Division | Department ▶ Cette présentation, destinée aux étudiants de l’AIAC dans le cadre du club électronique « AIAC Electronics CLUB », s’assigne les objectifs suivants: ▶ Sensibiliser les participants sur l’industrie 4.0 ( état de la l’art) ▶ Présenter les bénéfices de l’industrie 4.0 ▶ Montrer comment la digitalisation constitue un levier de l’industrie 4.0 ▶ Présenter la transformation managériale et organisationnelle accompagnant l’industrie 4.0 ▶ Mener une réflexion sur comment transformer notre industrie en l’industrie 4.0 2 Les objectifs
  • 3. | dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use GBU | Division | Department 3
  • 4. | dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use GBU | Division | Department • l’industrie 4.0 est apparu la première fois en 2011 au Forum mondial de l’Industrie de Hanovre. • Le projet “Industrie 4.0” ou “Industrie du futur” correspond à une nouvelle façon d’imaginer les moyens de production. Inventée en Allemagne et étendue à tous les payées industrialisés • A l’ ère de ’industrie 4.0 ,l’usine devient numérique (digitalisée de bout en bout) et flexible • Tous les objets de l’usine sont connectés entre eux et avec d’autre objets externes via internet (IOT) • Les informations reçues sont traitées pour mieux diriger et optimiser la production (SMART FACTORY) • Le produit est personnalisé selon l’information reçue (SMART PRODUCT) 4 Origine de la 4éme révolution industrielle
  • 5. | dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use GBU | Division | Department ▶ 4ème révolution industrielle Aujourd’hui, il n’est plus question que le moyen de production produise à la chaîne un produit des milliers de fois. Le consommateur veut un produit complètement personnalisé, qui ne ressemble pas à celui de son voisin. (satisfaction clientèle) L’industrie 4.0 s’engage à répondre à cette exigence de produits uniques et personnalisés tout en conservant des coûts équivalents, et cela malgré les faibles volumes de production engendrés. C’est pourquoi l’un des défis de cette 4ème révolution industrielle est de réussir à connecter le besoin du client à l’organe de production. 5 Problématique
  • 6. | dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use GBU | Division | Department ▶ Imagine une nouvelle façon de produire ▶ inventer l’usine du futur ▶ Smart factories ▶ Smart industry ▶ Le concept d’industrie 4.0 correspond à une nouvelle façon d’organiser les moyens de production : l’objectif est la mise en place d’usines dites « intelligentes » « smart factories » capable d’une plus grande adaptabilité dans la production et d’une allocation plus efficace des ressources, ouvrant ainsi la voie à une nouvelle révolution industrielle. 6 Industrie 4.0
  • 7. | dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use GBU | Division | Department ▶ Le secteur manufacturer en Allemagne emploi plus qu’autre pays concurrents ▶ L’Allemagne à senti la menace pouvant venir des innovation de l’industrie Américaine et asiatique ( La chine et Corée du sud) ▶ Google constitue aussi une réelle menace à cause des données qu’il collecte sur les utilisateurs et qu’il pourra utiliser pour influencer et guider leur futur choix. ▶ L’Allemagne a peur de perdre le leadership industriel . ▶ Elle voulait prendre l’initiative et faire l’innovation plus vite que les concurrents pour booster l’industrie allemande et lui donner un avantage concurrentiel « IT IS NOT THE BIG THAT EAT THE SMALL IT IS THE FAST THAT EAT THE SLOW » Jason jennings 7 Pourquoi cette révolution ? Les motivations…
  • 8. | dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use GBU | Division | Department  Optimisation et Lean  Répondre aux défis énergétiques (Green Industrie)  Smart Product (personnaliser le produit ) pipeline flexible Satisfaction client  Innovation et nouveaux Business Model et donc la croissance  Avantage Concurrentiel  Excellence opérationnel 8 Les enjeux et les bénéfices
  • 9. | dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use GBU | Division | Department ▶ Digitalisation; ▶ L’internet des objets; ▶ Systèmes cyber physiques; ▶ Produits intelligents; ▶ Intégration (horizontale et verticale); ▶ Bigdata et Analytics; 9 Quelques directives de l’usine du futur
  • 10. | dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use GBU | Division | Department ▶ « La Digitalisation c’est donner la capacité technologique de diffuser, consulter, composer, enregistrer, transformer, partager, twitter à l’échelle de la planète et de manière instantanée de l’information. » Michelle Serres. 10 Digitalisation ?
  • 11. | dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use GBU | Division | Department 11 IOT = L’internet des objets
  • 12. | dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use GBU | Division | Department ▶ L'Internet Industriel des Objets (IIoT, pour Industrial Internet of Things) reste encore aujourd'hui peu compris et pourtant les solutions M2M vont transformer toutes les entreprises. ▶ L'IIoT offre de nombreux bénéfices tels que l'augmentation de l'efficacité opérationnelle, l'accès à de nouveaux modèles économiques, la possibilité de générer de nouvelles sources de revenus ou encore une meilleure gestion des risques et des standards. 12 IIoT - L'Internet Industriel des Objets
  • 13. | dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use GBU | Division | Department ▶ CPS : Système embarqués intégrant de l’électronique et du logiciel. ▶ Collectent des données par les capteurs ▶ Traitent ces données au niveau local ou central ▶ Agissent sur des objets et processus physique via des actionneurs et surtout dotés de capacité de communication avec d’autre objets. ▶ Les Systèmes Cyber-physiques (CPS) sont configurés en virtuel et communiquent dans le monde réel via Internet. ▶ Usine autonome  Produits Smart Réf : http://www.isa-france.org/ 13 Systèmes Cyber Physique (CPS)
  • 14. | dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use GBU | Division | Department ▶ Les éléments de production constituant la chaine de valeur, ils sont connectés entre eux et même avec le monde extérieur. ▶ Ils doivent prendre en compte leurs capacités et leur modèle d'exploitation actuels, leurs actifs informatiques (Big Data Analytics) et leur concurrence, et se montrer prudents face aux échéances. ▶ Ils doivent synchroniser les cycles de vie de leurs produits et leurs données avec leur stratégie pour réaliser des progrès mesurables. ▶ Ils peuvent suivre des pipelines différents pour donner des produits personnalisés (Usine Agile) 14 Smart Product
  • 15. | dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use GBU | Division | Department ▶ La Réalité augmentée (AR – Augmented Reality) Contrairement à la réalité virtuelle (VR – Virtual Reality), la réalité augmentée permet d’ajouter des informations dans notre champ visuel. ▶ En superposition au monde réel, des visuels se juxtaposent à l’environnement visible. Prenons l’exemple des opérations de maintenance : en pointant un équipement avec un outil de réalité augmentée, les procédures adéquates vont apparaître dans le champ de vision de l’opérateur. Ainsi, il pourra intervenir rapidement en suivant les informations affichées. 15 Quelques nouvelles technologies dans l’industrie 4.0
  • 16. | dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use GBU | Division | Department Elle rend possible la fabrication de séries de composants en un temps record. Connu sous le nom d’impression 3D, cette technologie en constante évolution permet de supplanter la fabrication de certaines pièces réalisées jusqu’à présent par des procédés traditionnels. Aujourd’hui, des pièces de formes complexes peuvent être réalisées à l’aide de cette technologie. Par exemple, l’aéronautique commence à utiliser ce mode de fabrication pour certaines pièces 16 La Fabrication additive
  • 17. | dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use GBU | Division | Department Cette technologie est indispensable pour exploiter les quantités de données issues des objets connectés. A quoi sert récupérer et stocker des données si elles ne sont pas traitées ! L’intelligence artificielle est le moyen d’exploiter, en temps réel, la masse d’informations récoltées, de les trier, les analyser et les soumettre à un opérateur. Ces informations aideront à la prise de décision (BI) par exemple un technicien à anticiper le changement d’un composant sur un équipement. Nous ne parlerons plus de maintenance curative, ni de maintenance préventive, mais de maintenance contextualisée à l’organe de production 17 L’Intelligence artificielle
  • 18. | dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use GBU | Division | Department Le nouveau robot industriel révolutionne l’industrie. Moins coûteux et moins dangereux que les robots traditionnels, il travaille à coté des opérateurs. Évoluant à des vitesses réduites et très faciles à programmer, ils accomplissent des tâches simples et remplacent le bras humain. 18 Le Cobot (Collaboratif avec le Robot)
  • 19. | dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use GBU | Division | Department La maquette numérique permet d’anticiper la sollicitation de différents design, et facilite la mise en service d’un processus de production. S’appuyer sur un jumeau numérique du produit permet d’effectuer des tests avant même la réalisation du premier prototype physique, ou de la première mise en production d’une ligne industrielle. Les différentes itérations sur le modèle numérique font gagner un temps précieux au moment du passage aux tests physiques. 19 la Maquette numérique
  • 20. | dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use GBU | Division | Department Des plateformes complètement connectées existent déjà sur le marché. Prenons l’exemple de la Phygital platform for Rapid Manufacturing lancée par le groupe Visiativ : elle regroupe plusieurs de ces technologies afin de proposer un cycle complet allant de l’idéation à la livraison en un temps record, en passant par la maquette numérique, la simulation et la réalisation en impression 3D. 20 Et si on réunissait toutes ces technologies ?
  • 21. | dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use GBU | Division | Department ▶ Réseaux collaboratifs d’entreprises; ▶ plates-formes numériques de collaboration; ▶ gestion de compétences et connaissances; ▶ Interopérabilité; ▶ gestion des incertitudes et risques Et autres. 21 Intégration horizontale
  • 22. | dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use GBU | Division | Department ▶ Les opérateurs, les machines, les équipements sont connectés, ils communiquent entre eux et avec les systèmes d’information, permettant la reconfiguration dynamique du système de production et de la chaîne logistique et le contrôle distribué (ainsi que le Cloud Manufacturing). 22 Intégration verticale
  • 23. | dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use GBU | Division | Department ▶ CPS ▶ IOT ▶ Capteurs & Actionneurs ▶ Big Data ▶ Big Analytics (Puissance de calcul ) ▶ M2M ▶ Capacité de stockage (Cloud) ▶ Connectivité ▶ Sécurité ▶ Intégration Totale 23 Caractéristiques d’une Smart Factory
  • 24. | dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use GBU | Division | Department 24 Vision Globale
  • 25. | dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use GBU | Division | Department 25 Scope CPS
  • 26. | dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use GBU | Division | Department 26 Modèles conceptuels CPS
  • 27. | dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use GBU | Division | Department 27 Industrie 4.0 au Maroc (smart city)
  • 28. | dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use GBU | Division | Department 28 SmartCITY Expo CASA (18, 19 et 20 avril 2018)
  • 29. | dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use GBU | Division | Department ▶ Avant de poser la question Quels métiers d’avenir dans l’ère de l’industrie 4.0 ? ▶ Première édition de rapport « Readiness for the future of production 2018 », Word Economic Forum ▶ Il s’agit d’un document qui évalue l’aptitude des économies mondiales à tirer profit des changements induits par la quatrième révolution industrielle sur leurs structures de production ▶ Le Maroc est-il prêt pour la 4e révolution industrielle ? ▶ Le Maroc est parmi les 58 pays (sur 100) ou la structure de production est limitée et ou les perspectives d’adaptation aux défis de l’industrie 4.0 sont faibles. 29 Industrie 4.0 au Maroc
  • 30. | dd-mm-yyyy | Author | © Atos - For internal use GBU | Division | Department ▶ Le classement est basé sur deux points principaux : ▶ La structure de la production ▶ Les facteurs de production • Le capital humain • Les ressources durables • Le commerce mondiale et l’investissement • Le cadre institutionnel • La technologie et l’innovation • L’environnement de la demande 30 World Economic Forum
  • 31. Atos, the Atos logo, Atos Codex, Atos Consulting, Atos Worldgrid, Worldline, BlueKiwi, Bull, Canopy the Open Cloud Company, Unify, Yunano, Zero Email, Zero Email Certified and The Zero Email Company are registered trademarks of the Atos group. September 2016. © 2016 Atos. Confidential information owned by Atos, to be used by the recipient only. This document, or any part of it, may not be reproduced, copied, circulated and/or distributed nor quoted without prior written approval from Atos. Merci pour votre attention For more information please contact: +212 6 61973799 Sliman.elabbadi@atos.net

Notes de l'éditeur

  1. je suis ravi de participer a cette conference
  2. ===================================== 1ère révolution industrielle Elle remonte à l’exploitation du charbon et la mise au point de la machine à vapeur par James Watt en 1769. Cela va transformer radicalement le mode de fabrication. En effet, l’artisanat va être remplacé par la production mécanique, les usines vont se substituer aux manufactures et ateliers artisanaux… Dans les usines, la révolution correspond à l’utilisation de la machine à vapeur comme moteur pour actionner les machines permettant des cadences accrues. Ce qui entraîne une fabrication plus importante, et donne vie à des produits en petites séries. 2ème révolution industrielle La seconde est amenée par l’utilisation du pétrole et de l’électricité à la fin du XIXème siècle. Cela va permettre de moderniser les moyens de production. Les industries automobile et chimique vont en profiter pleinement. Dorénavant, les machines de production ne sont plus “à la vapeur” mais “électrique”. Cette époque correspond à la mise en place du taylorisme et du travail à la chaîne rendant productif les ouvriers non qualifiés. Nous parlons alors de production en masse de produits identiques. 3ème révolution industrielle Puis, une troisième révolution a eu lieu au milieu du XXème siècle avec l’avènement de l’électronique, des télécommunications ou encore de l’informatique. Ces différentes disciplines vont permettre la mise en place d’automatisations importantes qui soulageront les ouvriers des tâches les plus difficiles. C’est le début de la robotique, de la flexibilité des outils de production et de la production en grandes séries. Par ailleurs, certains situent cette troisième révolution un peu plus tard, au début du XXIème siècle. Elle serait basée sur la transition énergétique (énergies renouvelables, bâtiments producteurs d’énergie et capacités de stockage de l’énergie) ainsi que sur les technologies numériques. En effet, cela aurait donc marqué la fin de l’exploitation des énergies fossiles (charbon, pétrole, …) et l’avènement de l’énergie propre (soleil, air, eau). Enfin, l’une des caractéristiques importantes de cette troisième révolution est la notion de mobilité (des biens et des personnes). En résumé, il y a eu la machine à vapeur, la machine électrique, le robot industriel et maintenant … le système cyber-connecté.
  3. Industrie 4.0 : origine, définition et mise en œuvre Le terme industrie 4.0 est apparu la première fois en 2011 au Forum mondial de l’Industrie de Hanovre. Le projet “Industrie 4.0” ou “Industrie du futur” correspond à une nouvelle façon d’imaginer les moyens de production. Le 4, c’est pour marquer cette 4éme révolution industrielle
  4. Michel Serres, né le 1ᵉʳ septembre 1930 à Agen, est un philosophe, historien des sciences et homme de lettres français, élu à l'Académie française le 29 mars 1990. Wikipédia Date et lieu de naissance : 1 septembre 1930 (Âge: 87 ans), Agen, France Principaux intérêts : mathématiques, histoire des sciences, communication, numérique, politique, écologie École/tradition : philosophie postmoderne Influencé par : Michel Foucault, Simone Weil, PLUS Enseignement : École navale, École normale supérieure
  5. transformer petit à petit les usines Lors des 3 premières révolutions industrielles, l’ouvrier a subi les transformations de l’industrie (phénomène de déqualification du savoir-faire artisanal, perte d’emploi, guerre contre les machines…) tout en voyant des bénéfices sur le long terme pour le secteur industriel (hausse de la productivité qui engendre la baisse des coûts de production, des biens plus accessibles, création de nouveaux emplois…). Aujourd’hui, l’ouvrier, que l’on nomme dorénavant collaborateur, est en avance sur son entreprise. Il est devenu un élément moteur dans cette évolution ! En effet, l’utilisation des smartphones aux multi-usages et l’acquisition d’objets connectés ont permis à chacun d’appréhender cette transformation en avance de phase. A l’extrême limite, le collaborateur ne comprend pas que son entreprise ne soit pas “comme lui”. C’est-à-dire déjà connecté ! Une industrie 4.0 implique donc une transformation digitale englobant les technologies de l’information, les matériels et les logiciels. Dans cette dynamique, les entreprises créeront facilement cette chaîne de valeur allant de la conception à la maintenance des produits / machines, en passant par la production. En effet, cette dernière est souvent restée le parent pauvre de la transformation numérique… Aujourd’hui cela ne peut plus être le cas ! Aller vers une industrie 4.0 ne doit pas se faire en détruisant nos usines actuelles, ni en construisant des usines flambant neuves… Il faut partir de l’existant pour effectuer des transformations petit à petit. Une évolution sera beaucoup plus efficace si elle est effectuée par petites étapes, tout en ayant une vision à plus long terme.
  6. entrer dans l’industrie 4.0 en s’appuyant sur une plateforme connectée L’une des premières étapes de cette transformation digitale de l’industrie est souvent l’interconnexion entre les moyens actuels. Il est nécessaire de mettre du liant dans un système global qui se veut efficace.  Une plateforme connectée Cette interconnexion nécessite l’utilisation d’une plateforme connectée qui mettra en corrélation : le besoin initial du client (versatile) avec le moyen de production final (flexible) Sans cette plateforme connectée, comment faire le lien entre la conception et la production ?  
  7. Dans le cloud En effet, qui dit plateforme connectée, dit un passage obligé dans le cloud. Malgré les réticences possibles, pouvez-vous imaginer une plateforme interne de production décorrélée de la plateforme d’idéation du client ? C’est impensable, les deux doivent être en connexion et accessibles pour performer ! Finalement, garder des plateformes distinctes, ça serait comme vouloir s’obstiner à remplir son réservoir d’essence avec un jerricane, alors qu’avec une pompe c’est tellement plus facile ! De l’usine à la smart enterprise Cette flexibilité indispensable pour les usines de production permettra de passer à une notion de smart product : des produits configurables en évolution perpétuelle. Et si nous poussons la réflexion… Le smart product ne serait-il pas uniquement une composante d’une smart enterprise ? Il s’agirait alors d’une entreprise capable de se réinventer, de se transformer et de tirer parti des opportunités technologiques tout au long de sa chaîne de valeur. Cela consisterait à impliquer les parties prenantes, que sont les collaborateurs et les clients, dans des processus d’innovation permanents faisant tendre l’entreprise vers l’excellence !
  8. une forte dynamique allemande et française Depuis sa présentation en 2011, le projet “Industrie 4.0” s’est matérialisé en 2013 à travers une plateforme “Industrie 4.0”. En Allemagne, elle est financée et pilotée par les trois grandes fédérations professionnelles allemandes de la machine-outil (VDMA), des technologies de l’information et de la communication (BITKOM) et des industries électriques (ZVEI). Le projet “Industrie 4.0” est au cœur de la stratégie high-tech du gouvernement allemand et illustre sa volonté à maintenir le leadership de son industrie. En France, les entreprises ne sont pas en reste ! Elles ne veulent pas laisser nos voisins allemands se positionner seuls sur ce créneau. Des entreprises comme Livbag, filiale d’Autoliv, ont amorcé ce changement. Confrontés à une concurrence rude, ils ont dû revoir leurs moyens de production et s’engager dans une usine 4.0. En privilégiant le digital pour améliorer leurs flux de production et leurs contrôles visuels, ils ont divisé par 3 le temps de fabrication !