SlideShare une entreprise Scribd logo
USAGES NUMÉRIQUES ET CULTURE COLLABORATIVE 
! 
vers de nouvelles relations avec le citoyen usager 
Pascal Desfarges 
! 
Smart city et intelligence de la ville 
Séminaire des cadres de la Direction Générale Cohésion Sociale 
!! 
4 Juillet 2014 
!!
SÉQUENCE 
1 
! 
CAPTER 
LA 
SMART 
CITY 
SMART CITY: CHANGEMENT DE PARADIGME TECHNIQUE 
L’histoire des techniques : des systèmes techniques qui s’imposent opérant des 
mutations profondes (Bertrand Gilles/Gilbert Simondon) 
! 
- La renaissance italienne la mécanique et l’ingénieur 
- Le XIXème siècle : la thermodynamique et l’électricité 
- Le XXème siècle: l’énergie carbone et nucléaire 
- Le XXIème siècle : le paradigme numérique et algorithmique 
Centrale électrique Sully 1891 Usine rue Lamoricière 1902
LA VILLE ÉLECTRIQUE 
! 
Au XIXème siècle: mise en place d'un nouveau système technique 
Changement de paradigme technique 
! 
La mise en place de l'éclairage public et de l'électricité modifie l'image et redéfinit les 
contours et la perception de la ville pour le citadin 
Transport – énergie - éclairage 
! 
- Eclairage des commerçants 
- Eclairage du quartier de la gare pour le protéger 
- Révolution des transports : le tramway 
- Eclairage du théâtre Graslin : une autre perception de la scène 
! 
Ce nouveau système technique redéfinit le vécu de l’habitant : 
- Une vie nocturne nouvelle 
- Un autre regard sur l'architecture et l'urbanisme 
- Une nouvelle culture technique de la surveillance et l’idée d’une grille spatiale de contrôle
! 
SMART CITY : VILLE CYBERNÉTIQUE ET AUTOMATIQUE ? 
! 
Changement de paradigme technique : 
le numérique et les algorithmes 
! 
L'information produite et diffusée devient l'énergie de la ville : sa gestion, son contrôle et 
son infrastructure 
! 
Appel d'offre européen : Transport – énergie - éclairage 
! 
L'éclairage : ce sont les données (data) qui rendent visible une autre ville, celle des flux à 
gérer… 
La visualisation des données (dataviz) et la réalité augmentée sont un nouvel éclairage public 
Une autre forme de visibilité qui questionne : surveillance et gestion 
!! 
Maîtriser l'information c'est la vraie « lumière » : détenir l'information en 
temps réel, c'est « éclairer » la ville 
! 
Aujourd’hui, l’éclairage public devient aussi une infrastructure de transports de données 
C’est la gestion de l’information (les flux de données) qui régule l’éclairage
! 
Capteurs : des technologies invisibles 
Ambivalence de la smart city 
! 
▶ Le traitement des données produit de l’information et du sens et optimise 
la gestion de la ville et les services aux habitants 
▶ Capteurs, micro-contrôleurs, caméras, drones donnent l’image d’une 
surveillance panoptique et d’une société du contrôle 
http://designmind.frogdesign.com/articles/unseen-sensors-constantly-sensing-but-rarely-seen.html 
Captation des données de la ville en temps réel: 
→Que mesurent-elles ? 
→A qui appartiennent-elles ? 
→Qui consulte ces données? 
→Combien de temps ces données sont-elles enregistrées? 
→Quels impacts ont-elles sur nos existences ? 
Comment le citadin va percevoir la smart city ?
Tableau de bord de la ville d’Amsterdam : smart city (visualisation de l’information 
en temps réel) 
http://citydashboard.waag.org 
! 
Services de bus wifi de Boston : les trajets et les horaires sont déterminés par des 
algorithmes, afin de maximiser l’offre, d’adapter les trajets au trafic et de mieux 
s’adapter à la demande 
http://www.bridj.com/#new-page
! 
INTELLIGENCE DE LA VILLE 
DU RÉSEAU DISTRIBUÉ À LA VILLE « PEER TO PEER » 
! 
RESEAU DISTRIBUÉ ET WEB SOCIAL 
Réseau / territoire centralisé Réseau / territoire décentralisé 
Réseau / territoire distribué
Le réseau distribué 
! 
▶La conception même du réseau Internet redéfinit les modes de communication et d’échange à la 
fois dans les usages numériques, mais aussi dans la conception même d’un territoire ou de l’espace 
public 
▶La notion de centralisation ou de structure pyramidale (modèle hiérarchique) est fragilisée. On passe 
de l’idée d’un réseau central à un réseau « distribué » qui implique l’horizontalité de la 
communication et favorise les usages collaboratifs 
Le web social et les usages numériques 
▶La notion de web social implique la capacité pour chacun d’entre nous de pouvoir produire et 
échanger des contenus numériques sans connaissance du code source (langages de 
programmation web) 
! 
▶L’avénement des blogs (web 2.0) à la fin du XXème siècle se prolongeant par l’émergence des 
médias sociaux et des technologies relationnelles (Facebook, Twitter etc) posent de nouveaux usages 
numériques et de nouvelles formes de sociabilité 
! 
! 
Chaque individu, structure, organisation est désormais un média à part entière. Les 
notions d’identité numérique, d’économie de la confiance, de la réputation et du 
partage seront les premières clefs de compréhension du Web collaboratif
! 
SOCIETE COLLABORATIVE ET CONTRIBUTIVE 
! 
▶La structure distribuée et les usages « peer to peer » du réseau sont devenus 
les bases de modèles sociaux, culturels et économiques en devenir 
! 
▶Le Web social et les usages numériques redéfinissent les modèles de décision, 
de consommation, de participation et de médiation 
! 
!!!!!!!!!!!!!!!!!!
La société distribuée 
! 
▶Les citadins dans la logique des médias sociaux et dans leurs usages numériques 
partagent, échangent, contribuent 
! 
▶Le citadin produit et diffuse de l'information en temps réel 
! 
▶Le citadin produit de la richesse, des valeurs et des savoirs : crowdsourcing 
! 
▶Le citoyen participe, co-invente, co-construit, co-décide ? 
! 
! 
! 
! 
!!!!!!!!!!
▶Emergence de l’ économie collaborative et de partage 
→Economie désintermédiée : nouveaux types d’intermédiaires et relation plus directe avec le produit ou le client 
→Le consommation qui s’inscrit dans l’espace de la ville et affirme les valeurs de partage et de proximité 
→La notion de réseau social peux être territorialisé et géolocalisé : réseau de bonnes pratiques, de savoir-faire, 
d’échanges de services… 
→Développement d’une économie de proximité et d’une économie circulaire tant dans l’espace urbain que rural 
!! 
▶Développement de la consommation collaborative 
- Service de partage de voiture en pair à pair : http://djump.in 
- Emprunter des objets à ses voisins : https://peerby.com 
- Réseau social de cyclistes : http://socialcyclist.com 
- Supermarché collaboratif : proposer à ses membres une alimentation de qualité à prix réduit, en donnant la 
priorité aux producteurs locaux: http://www.paris.fr/accueil/emploi-recrutement/bientot-un-supermarche-collaboratif- 
a-paris/rub_9655_actu_137739_port_23780 
- Favoriser l'approvisionnement de proximité, tout en respectant le Code des marchés publics : Agrilocal 
http://www.agrilocal.fr 
! 
! 
▶Avènement du financement participatif (Crowdfunding) 
Crowdfunding social et civique dans l’espace urbain 
http://www.citizinvestor.com : crowdfunding citoyen 
https://neighbor.ly 
https://spacehive.com (Londres) Exemple : https://spacehive.com/theline 
http://fr.ulule.com/la-nizanerie/ : dispositif de médiation avec les habitants 
http://octopousse.com/projets/un-reseau-dechanges-solidaire-en-pays-de-brest- : économie solidaire en Pays de Brest
VILLE INTELLIGENTE ET INTELLIGENCE DE LA VILLE : 
PENSER LE PROJET GLOBAL 
! 
! 
▶La smart city n'est pas un projet technologique mais un projet politique : une idée de la 
ville à inventer (Smart City Nantaise) 
! 
▶La smart city est le fruit d'une politique à construire pour l'habitant et avec l’habitant 
! 
▶Les technologies numériques s'hybrident avec l'espace urbain et sur l'autre versant le 
citadin est un corps connecté en temps réel 
! 
▶Adaptabilité des technologies proposées au projet politique de la ville : c’est le projet qui 
détermine les technologies ? 
! 
▶La société collaborative est le produit des usages numériques : valeurs, nouveaux 
modèles sociaux, culturels et économiques 
! 
▶La smart city inventée et conçue en termes d'usages et de services aux populations 
! 
▶L'adoption d’un nouveau système technique entraîne nécessairement l’adoption d'un 
système social adapté 
!
Ville facile, pertinente, sensible, résiliante, douce, agile, ambiante… bref ville 
centrée sur l’humain 
! 
Trouver l’équilibre… 
! 
▶ Rendre visible et lisible les technologies au citoyen et construire une autre image 
de la ville intelligente 
! 
▶Faire comprendre aux citadins les impacts concrets sur leur vie quotidienne en 
termes de qualité de vie, de développement durable, d’usages et de services 
! 
▶Développer la culture collaborative et participative et favoriser l'engagement du 
citoyen dans la fabrication, la conception et la définition d'une ville pertinente 
! 
! 
La ville intelligente : un écosystème technologique interconnecté, piloté par les 
algorithmes 
! 
L'intelligence de la ville : un écosystème social interconnecté, usant des technologies 
et porté par les habitants 
!!
SÉQUENCE 
2 
! 
DÉCODER 
LA 
VILLE 
COLLABORATIVE 
Quelques enjeux : 
! 
▶Ville collaborative : l’expérimentation de nouveaux modèles et une autre culture du « vivre 
ensemble » 
! 
▶Enjeu de l’accès aux ressources et aux services numériques et de garantir l’ouverture des 
données (open data) 
! 
▶Culture du réseau et rapport au citadin : la médiation plutôt que la communication 
! 
▶Favoriser l’innovation sociale par les usages numériques 
! 
▶Réduire la fracture sociale accentuée par les technologies numériques
! 
! 
! 
! 
! 
!!!!!!!!!!!!!! 
Quelques mots clés de la société collaborative…
Les lieux de la société collaborative : espaces intermédiaires et lieux 
d’innovation et d’expérimentation 
! 
Emergence des tiers lieux collaboratifs dans l’espace urbain : une culture du partage et de la 
contribution favorisant le lien social 
! 
La notion de tiers lieux : espaces hybrides et collaboratifs croisant les technologies et le souci du 
bien commun en privilégiant l’accès aux savoirs et aux savoir-faire 
! 
Manifeste des tiers lieux > 
http://movilab.org/index.php?title=Le_manifeste_des_Tiers_Lieux 
Les tiers lieux en Aquitaine > http://www.tierslieux.net/ 
La cantine numérique et le Stéréolux à Nantes > http://cantine.atlantic2.org/ 
et http://www.stereolux.org/ 
! 
! 
Une médiathèque, une association, une structure éducative, un centre de loisirs, une librairie, un 
café associatif, une salle de spectacle : tous ces lieux peuvent évoluer vers la notion de tiers 
lieu 
- Lieux informels et modulables dans leur fonctionnalité comme dans leurs espaces. L’informel 
favorise les échanges croisés et s’affranchit des règles habituelles. 
- Le tiers lieu devient espace de dialogue, de concertation, un espace de projets et 
d’expérimentation
Le citadin producteur de savoirs, le tiers lieu comme point de synergie 
! 
▶Les savoirs des habitants : les usages numériques permettent l’hybridation et le partage de ces savoirs 
entre tous sur le tissu urbain 
▶Une communauté apprenante partagent des ressources et des compétences dans l’espace social 
▶Irriguer et inciter le partage et la contribution des savoirs des habitants et notamment dans la co-conception 
co-decision du citoyen dans l’espace public 
▶Le tiers lieu est transdisciplinaire et peut s’associer autant à l’économie créative et solidaire que 
développer une vocation culturelle portée par les usages numériques 
!! 
Tiers lieux et équipements publics : exemple de la lecture publique 
Les médiathèques sont en pleine réflexion sur leur identité à l’heure des usages numériques et de la 
société collaborative : la bibliothèque comme tiers-lieu 
! 
Exemple : La médiathèque de Lezoux et le design social 
- Une médiathèque conçue et imaginée avec la 
participation active des habitants 
- Concevoir des prototypes de services imaginés 
avec les habitants et les tester 
http://blog.la27eregion.fr/Penser-la-mediatheque-de-demain
Espaces de coworking : Un élément clé des tiers lieux basé sur le 
travail collaboratif et l’innovation ouverte 
! 
Nouveaux modes d’accès aux usages numériques et nouvelles formes de travail : plus ouverts, 
plus souples et en mobilité sur le territoire urbain 
! 
http://www.comptoir-numerique.fr 
http://www.openscop.fr 
http://www.bureauxapartager.com/location-de-bureaux/rhone-alpes/saint-etienne/42000/5458-espace-coworking 
http://epicentrecowork.org 
! 
Un tiers lieu peut à la fois hybrider l’économique, le culturel, le développement durable et le social : 
Exemple : le Projet Darwin à Bordeaux : 
http://zevillage.net/2013/12/06/darwin-etonnant-tiers-lieu-durable-bordeaux/
La ville et la question des biens communs 
! 
Partage de ressources ou d'intérêts qui soudent les membres d'une communauté et 
participe à son existence 
La notion de bien commun se définit à travers trois éléments : une ressource, une communauté de personnes et 
des règles d’organisation. Le caractère commun ou non d’un bien se définit en fonction de son régime de partage, 
de son accès et de sa circulation. 
Exemple : Le jardin partagé ou citoyen 
Une démarche valorisant la notion de « bien commun » regroupant les initiatives de collectifs, citoyens, associations 
autour du partage de projets urbains, de ressources, de services 
http://imaginationforpeople.org/fr/project/brest-en-biens-communs/ 
http://villes.bienscommuns.org 
! 
Médiation numérique et innovation sociale 
! 
Le trait partagé par tous les tiers lieux : ils se concentrent tous autour de la médiation 
numérique et de l’innovation sociale par les usages numériques. 
! 
Le sociologue Bruno Latour oppose la notion de médiateur à celle d’intermédiaire dans le sens où « les 
médiateurs transforment, traduisent, distordent et modifient le sens ou les éléments qu’ils sont censés 
transporter » (1). 
→Le médiateur « traduit » les enjeux, les ressources, les outils, les nouveaux modèles dans un souci de 
partage, d’égalité, d’accompagnement et de protection des populations. 
→Le médiateur crée du sens à travers les savoirs hybrides associés aux technologies émergentes (jeux vidéos, 
jeux sérieux, design interactif, usages des technologies nomades, réalité augmentée etc.) Dans ce sens, les tiers lieux 
deviennent des laboratoires d’innovation sociale et de médiation des cultures numériques et scientifiques 
(I) Bruno Latour, Changer de société, refaire de la sociologie, éditions La Découverte , 2007, p.58
Culture du prototype et de l’innovation 
! 
! 
! 
! 
!
TOUT EST LAB : LAB - LABO, MÉDIALAB 
! 
CULTURE DE L’EXPÉRIMENTATION ET DE L’INNOVATION 
BESOINS DE DÉVELOPPER DE NOUVEAUX MODÈLES 
! 
Les technologies numériques et les pratiques collaboratives s’hybrident dans la conception de 
projets dans une dynamique de communautés créatives basées sur le partage des biens communs 
! 
Le prototype se dégage de l’idée de modèle dans sa dimension pragmatique et effective 
! 
Une utopie fonctionnelle qui développe des savoir-faire expérimentaux, des pratiques, et des 
détournements innovants 
! 
L’innovation sociale, la création, le territoire, l’éducation, l’accès au savoir se redéfinissent 
aujourd’hui dans des logiques de laboratoire (fablab, livelab, la fabrique, learning center, 
hackerspaces etc.) 
! 
! 
La culture de la collaboration a ses lieux physiques sur le territoire.
LES ACTEURS DE LA SOCIÉTÉ DU PROTOTYPE : 
TOUS DES MAKERS 
! 
L’invention de Linux : la transposition de la philosophie du Lego au monde du code 
informatique avec une éthique d’utilisation. Linux à l’origine du collaboratif et d’un nouveau 
mode de production. 
! 
Le XXIème siècle : « la grande fabrique » dont les artisans sont les appelés Makers 
! 
Faire, défaire, refaire, recomposer, recoder, reprogrammer, recycler… et 
partager… 
! 
http://makemagazine.com/ 
! 
http://craftzine.com/ 
! 
http://www.makeymakey.com 
! 
http://makerfaire.com 
La Maker Faire de Paris a eu lieu les 21 et 22 Juin 2014 au CENTQUATRE
METHODE DE MAKERS 
! 
PARTAGE DES SAVOIRS 
pragmatique (savoir-faire) 
partager le code, les instructions, les modes d’emploi 
! 
Exemples : 
Le réseau social pour partager le code : https://github.com/ 
http://www.instructables.com/ 
http://www.teklalabs.org 
http://www.teklalabs.org/magnetic-stirrer/ 
! 
DO IT TOGETHER (DIT), DO IT YOURSELF (DIY), DO IT WITH 
OTHERS (DIWO) 
! 
Et même … 
DRONE IT YOURSELF : faire de n’importe quel objet un drone par Jasper Voenen 
http://vimeo.com/68841788 
! 
Le « faire soi-même » traduit l’innovation par les usages
!!!!! 
MAKERSPACE - HACKERSPACE- FABLAB 
! 
REFLEXION SUR LA NOTION D’ARTISANAT ET LA CULTURE DE L’EXPERT 
QUI SE DÉMOCRATISE : INNOVATION OUVERTE 
! 
Aux guildes d’artisans du Moyen-Age correspondent aujourd’hui des collectifs, startups, 
développant des expérimentations, bricolage, projets innovants dans une logique collaborative 
et de partage. 
! 
« De l’atelier au laboratoire, la parole semble plus efficace que les instructions écrites » pour 
Richard Sennet 
! 
L’apprentissage devient local et territorialité et le citoyen est participatif et contributif 
! 
Exemples : 
http://www.fablab-lyon.fr 
Fablab de Toulouse : http://www.artilect.fr 
Hackerspace Nanterre : http://www.electrolab.fr 
Hackerspace de Vitry sur Seine : http://www.tmplab.org 
! 
Un Mini makerspace pour les enfants : 
http://www.scholastic.com/parents/blogs/scholastic-parents-learning-toolkit/creating-mini-maker-space 
!!!!!
FREE UNIVERSAL CONSTRUCTION KIT 
Free Art and Technology (F.A.T.) / http://www.sy-lab.net 
! 
Construire un jeu de construction open source universel a partir de 10 jeux pour 
enfants : Lego, Duplo, Fischertechnik, K’Nex, Krinkles Lincoln Logs, Tinkertoys, Zome, and Zoob. 
Adapter et partager un code universel
! 
SMSlingshot: composer un SMS et exploser le contre un mur écran. Textualiser et entacher 
la ville / VR / Urbancollective 
http://vimeo.com/55160310# 
! 
Biochair / the Mycelium Chair : chaise composée d'eau, de champignon et de paille en 
imprimante 3D 
http://www.b3dgeable.com/2013/10/21/3d-printed-mycelium-chair-made-from-water-straw-and- 
fungus/ … 
!
! 
Mettre en place un réseau de tiers lieux 
interconnectés partageant les valeurs, les outils et 
les leviers de la société collaborative dans un 
objectif global d’innovation sociale et de partage 
des biens communs 
!
SÉQUENCE 
3 
! 
PARTAGER 
LA 
VILLE 
FACILE 
! 
L’optique change dans le cadre du paradigme et de la société collaborative : les usages 
aujourd’hui et le web social favorisent les phénomènes de médiation et les systèmes 
dialogiques : 
! 
▶Une culture collaborative et de partage issue des usages numériques et du web social 
sont des conditions favorables à la médiation avec les citadins 
! 
▶Des outils et dispositifs existant permettant le dialogue, le partage et la construction de 
connaissances mutualisées 
! 
▶La participation des citoyens doit être déployée par la mise en place de dispositifs 
participatifs 
! 
▶Les acteurs non institutionnels doivent s’engager dans la fabrique de la ville et la 
transformation urbaine 
! 
▶Le partage et la contribution des savoirs des habitants doivent être irrigués et incités, et 
notamment dans la co-conception co-decision du citoyen dans l’espace public
PETITS TERRITOIRES DE VIE INTERCONNECTÉS 
! 
http://www.futuremelbourne.com.au/wiki/view/FMPlan 
Plate-forme collaborative permettant au citadin de proposer le futur de la ville 
Les agents territoriaux comme acteurs de la participation, des agents dédiés ? 
Traducteurs de la commande politique 
! 
http://wikicitemtl.com/ 
Plateforme pédagogique de participation citoyenne numérique 
! 
http://dialog.spacescape.se/hagalund/ 
http://dialog.spacescape.se/lidingo/ 
Suède : ville d’Hagalund et de Lidingö 
Cartographie participative, qui permet aux habitants d'une commune de localiser leur(s) 
lieu(x) favori(s) et d'apporter des suggestions sur les manières d'améliorer ces lieux
LE CITADIN ÉVALUE ET CONTRIBUE 
! 
Hacker la ville : apporter une dimension critique de la ville 
La position du « hacker » au sens large est le détournement d’un objet, espace ou technologies à des fins 
d’innovation ou d’interprétation 
http://www.groupechronos.org/blog/chroniques-des-villes-agiles-2-eloge-du-hacking-urbain 
http://blog.inpolis.com/2012/09/27/urban-hacking-4-hacking-structuring-space/ 
! 
Le citadin évalue la ville en temps réel 
Le citadin nomade est en capacité d’évaluer la ville en temps réel et dans un contexte de géolocalisation. Ce 
sont des usages numériques volontaires dans le contexte d’applications et de services cadrés par les 
technologies (Facebook, Google Map, Twitter, jeux etc). Evaluer les transports, les services municipaux, les 
commerçants… 
http://www.yelp.fr 
http://www.fablabbcn.org 
! 
Le citadin co-constructeur de contenus : la médiation urbaine 
Le citadin dans l’usage des outils numériques peut se réapproprier et interpréter la ville ou le territoire 
! 
Minecraft : jeu de construction et de création virtuel et univers vidéoludique 
Exemple de Rennes : expérience d’usage de l’univers de Minecraf pour favoriser la créativité des habitants et 
comprendre leur rapport à la ville > http://rennescraft.fr/ 
La carte participative: L’usage d’Openstreetmap, outil libre de cartographie, associé au mouvement de 
l’open data (données ouvertes) peut permettre au citoyen de valoriser le territoire 
http://mapyourtown.nzz.ch/p1/fr#show!lat=46.2&lng=6.15&zoom=9 
!
LE CITADIN ÉCLAIRÉ : CO-PRODUIRE ET ACCOMPAGNER LES 
SERVICES ET ESPACES URBAINS 
! 
Mettre en place des plates-formes et interfaces d’expression et de contribution 
citoyennes 
! 
http://www.influents.fr/public/about 
Influents : initiative expérimentale pour faciliter la participation citoyenne. Le projet vise à offrir à chacun la 
possibilité de développer son influence citoyenne individuelle, autrement dit l’impact positif de ses actions 
dans l’espace de la ville 
! 
http://giveaminute.info 
« Give a minute » : Plate-forme qui encourage les citadins à répondre aux questions posées par les 
dirigeants de la ville de façon toute simple. En une minute (sorte de brainstorming) : Chicago - Memphis - 
New York - San Jose - les post it 
! 
http://www.rioeuamoeucuido.com.br 
http://riomais.benfeitoria.com 
Plate-forme RIO + : Plate-forme pour imaginer des projets pour Rio : cela va de l’application mobile à des 
projets de tunnel dans la ville. Ces projets peuvent bénéficier de la plate-forme de crowdfunding 
http://benfeitoria.com/ 
!!
http://peoplest.lacity.org/ 
Réorganiser l’espace public avec le citadin à Los Angeles : le département des transports propose des « kits de 
conception urbaine » pour permettre au citadin de « bricoler » et de s’approprier les espaces piétonniers de la 
ville. Ces Kits, validés et proposés par la ville permettent de créer des petites places piétonnes, mini parcs, 
parking vélo… 
! 
https://neighborland.com 
Plate-forme participative qui vise à amener le citadin de la même communauté pour développer des projets 
qui amélioreront leur quartier. Le site permet aux gens de partager leurs idées d'amélioration et de recueillir le 
soutien de membres de la communauté 
! 
http://www.miciudadideal.com/en/ 
Plate-forme participative de Bogota afin de sonder le citadin sur ses besoins 
! 
http://www.betterstreet.org 
Solution collaborative de co-gestion de l’espace public et des bâtiments avec les citoyens 
!!! 
Ces exemples sont loin d’être exhaustifs et s’inscrivent aussi dans le contexte de la 
multiplication des applications mobiles pour les villes donnant même lieu à des événements 
spécifiques : http://www.appmycity.org 
!!!!
Citizen Kit: Crowdsourced Environmental Monitoring 
! 
Le citadin dispose de son propre capteur : la smart city rejoint l’intelligence de la 
ville ? 
https://www.kickstarter.com/projects/acrobotic/the-smart-citizen-kit-crowdsourced-environmental-m? 
ref=nav_search
! 
! 
! 
! 
! 
! 
Pascal Desfarges 
Pour des informations complémentaires ou des réactions: contact@retiss.com 
Twitter: @desfarges 
!!!!!!!!!!!! 
IsItBump: CAPTEUR QUI REPÈRE LE NOMBRE DE PERSONNE DANS UN ESPACE

Contenu connexe

Tendances

Enjeux de pouvoir au cœur de la ville intelligente
Enjeux de pouvoir  au cœur de la ville intelligenteEnjeux de pouvoir  au cœur de la ville intelligente
Enjeux de pouvoir au cœur de la ville intelligente
OPcyberland
 
Restitution Digiwork et les 7 leviers du numérique
Restitution Digiwork et les 7 leviers du numériqueRestitution Digiwork et les 7 leviers du numérique
Restitution Digiwork et les 7 leviers du numérique
Fing
 
Softplace - Une exploration des écosystèmes de lieux hybrides : livret final
Softplace - Une exploration des écosystèmes de lieux hybrides : livret final Softplace - Une exploration des écosystèmes de lieux hybrides : livret final
Softplace - Une exploration des écosystèmes de lieux hybrides : livret final
Fing
 
Reprogrammer le système d exploitation de la ville 2.0
Reprogrammer le système d exploitation de la ville 2.0Reprogrammer le système d exploitation de la ville 2.0
Reprogrammer le système d exploitation de la ville 2.0
Agence du Numérique (AdN)
 
Smart city, indeed…? La ville intelligente, un défi plus politique que technique
Smart city, indeed…? La ville intelligente, un défi plus politique que techniqueSmart city, indeed…? La ville intelligente, un défi plus politique que technique
Smart city, indeed…? La ville intelligente, un défi plus politique que technique
Université Paris-Dauphine
 
Smart city, indeed…? La ville intelligente, un défi plus politique que technique
Smart city, indeed…? La ville intelligente, un défi plus politique que techniqueSmart city, indeed…? La ville intelligente, un défi plus politique que technique
Smart city, indeed…? La ville intelligente, un défi plus politique que technique
Université Paris-Dauphine
 
Post-Smarticity
Post-SmarticityPost-Smarticity
Post-Smarticity
Fing
 
Vie robomobile dossier de référence - 2 mai 2017
Vie robomobile dossier de référence - 2 mai 2017Vie robomobile dossier de référence - 2 mai 2017
Vie robomobile dossier de référence - 2 mai 2017
Le Lab OuiShare x Chronos
 
Territoires 2.0
Territoires 2.0Territoires 2.0
Territoires 2.0
Hubert Guillaud
 
La smart city en question
La smart city en questionLa smart city en question
La smart city en question
Université Paris-Dauphine
 
Smartcities 2015 - Compte rendu de la conférence « Une ville pour les citoyen...
Smartcities 2015 - Compte rendu de la conférence « Une ville pour les citoyen...Smartcities 2015 - Compte rendu de la conférence « Une ville pour les citoyen...
Smartcities 2015 - Compte rendu de la conférence « Une ville pour les citoyen...
Agence du Numérique (AdN)
 
Smart & Light City
Smart & Light CitySmart & Light City
Smart & Light CityFing
 
Synthése Alléger la ville
Synthése Alléger la villeSynthése Alléger la ville
Synthése Alléger la ville
Fing
 
Les labels 2015 des villes, territoires et villages Internet
Les labels 2015 des villes, territoires et villages InternetLes labels 2015 des villes, territoires et villages Internet
Les labels 2015 des villes, territoires et villages Internet
CHARLES Frédéric
 
Le guide « Valorisation numérique des patrimoines »
Le guide « Valorisation numérique des patrimoines »Le guide « Valorisation numérique des patrimoines »
Le guide « Valorisation numérique des patrimoines »
La French Team
 
Services urbains : faut il vraiment penser utilisateur ?
Services urbains : faut il vraiment penser utilisateur ?Services urbains : faut il vraiment penser utilisateur ?
Services urbains : faut il vraiment penser utilisateur ?
Fabernovel
 
Les villes intelligentes et le Bien commun
Les villes intelligentes et le Bien communLes villes intelligentes et le Bien commun
Les villes intelligentes et le Bien commun
Université Paris-Dauphine
 
Alléger la Ville - Plateformes de Crowdfunding urbain
Alléger la Ville - Plateformes de Crowdfunding urbainAlléger la Ville - Plateformes de Crowdfunding urbain
Alléger la Ville - Plateformes de Crowdfunding urbain
Fing
 
CNIL : LES DONNÉES, MUSES ET FRONTIÈRES DE LA CRÉATION
CNIL : LES DONNÉES, MUSES ET FRONTIÈRES DE LA CRÉATIONCNIL : LES DONNÉES, MUSES ET FRONTIÈRES DE LA CRÉATION
CNIL : LES DONNÉES, MUSES ET FRONTIÈRES DE LA CRÉATION
La French Team
 
Une approche systémique du déploiement des villes intelligentes
Une approche systémique du déploiement des villes intelligentesUne approche systémique du déploiement des villes intelligentes
Une approche systémique du déploiement des villes intelligentes
Université Paris-Dauphine
 

Tendances (20)

Enjeux de pouvoir au cœur de la ville intelligente
Enjeux de pouvoir  au cœur de la ville intelligenteEnjeux de pouvoir  au cœur de la ville intelligente
Enjeux de pouvoir au cœur de la ville intelligente
 
Restitution Digiwork et les 7 leviers du numérique
Restitution Digiwork et les 7 leviers du numériqueRestitution Digiwork et les 7 leviers du numérique
Restitution Digiwork et les 7 leviers du numérique
 
Softplace - Une exploration des écosystèmes de lieux hybrides : livret final
Softplace - Une exploration des écosystèmes de lieux hybrides : livret final Softplace - Une exploration des écosystèmes de lieux hybrides : livret final
Softplace - Une exploration des écosystèmes de lieux hybrides : livret final
 
Reprogrammer le système d exploitation de la ville 2.0
Reprogrammer le système d exploitation de la ville 2.0Reprogrammer le système d exploitation de la ville 2.0
Reprogrammer le système d exploitation de la ville 2.0
 
Smart city, indeed…? La ville intelligente, un défi plus politique que technique
Smart city, indeed…? La ville intelligente, un défi plus politique que techniqueSmart city, indeed…? La ville intelligente, un défi plus politique que technique
Smart city, indeed…? La ville intelligente, un défi plus politique que technique
 
Smart city, indeed…? La ville intelligente, un défi plus politique que technique
Smart city, indeed…? La ville intelligente, un défi plus politique que techniqueSmart city, indeed…? La ville intelligente, un défi plus politique que technique
Smart city, indeed…? La ville intelligente, un défi plus politique que technique
 
Post-Smarticity
Post-SmarticityPost-Smarticity
Post-Smarticity
 
Vie robomobile dossier de référence - 2 mai 2017
Vie robomobile dossier de référence - 2 mai 2017Vie robomobile dossier de référence - 2 mai 2017
Vie robomobile dossier de référence - 2 mai 2017
 
Territoires 2.0
Territoires 2.0Territoires 2.0
Territoires 2.0
 
La smart city en question
La smart city en questionLa smart city en question
La smart city en question
 
Smartcities 2015 - Compte rendu de la conférence « Une ville pour les citoyen...
Smartcities 2015 - Compte rendu de la conférence « Une ville pour les citoyen...Smartcities 2015 - Compte rendu de la conférence « Une ville pour les citoyen...
Smartcities 2015 - Compte rendu de la conférence « Une ville pour les citoyen...
 
Smart & Light City
Smart & Light CitySmart & Light City
Smart & Light City
 
Synthése Alléger la ville
Synthése Alléger la villeSynthése Alléger la ville
Synthése Alléger la ville
 
Les labels 2015 des villes, territoires et villages Internet
Les labels 2015 des villes, territoires et villages InternetLes labels 2015 des villes, territoires et villages Internet
Les labels 2015 des villes, territoires et villages Internet
 
Le guide « Valorisation numérique des patrimoines »
Le guide « Valorisation numérique des patrimoines »Le guide « Valorisation numérique des patrimoines »
Le guide « Valorisation numérique des patrimoines »
 
Services urbains : faut il vraiment penser utilisateur ?
Services urbains : faut il vraiment penser utilisateur ?Services urbains : faut il vraiment penser utilisateur ?
Services urbains : faut il vraiment penser utilisateur ?
 
Les villes intelligentes et le Bien commun
Les villes intelligentes et le Bien communLes villes intelligentes et le Bien commun
Les villes intelligentes et le Bien commun
 
Alléger la Ville - Plateformes de Crowdfunding urbain
Alléger la Ville - Plateformes de Crowdfunding urbainAlléger la Ville - Plateformes de Crowdfunding urbain
Alléger la Ville - Plateformes de Crowdfunding urbain
 
CNIL : LES DONNÉES, MUSES ET FRONTIÈRES DE LA CRÉATION
CNIL : LES DONNÉES, MUSES ET FRONTIÈRES DE LA CRÉATIONCNIL : LES DONNÉES, MUSES ET FRONTIÈRES DE LA CRÉATION
CNIL : LES DONNÉES, MUSES ET FRONTIÈRES DE LA CRÉATION
 
Une approche systémique du déploiement des villes intelligentes
Une approche systémique du déploiement des villes intelligentesUne approche systémique du déploiement des villes intelligentes
Une approche systémique du déploiement des villes intelligentes
 

Similaire à Intelligence de la ville et culture collaborative

Smart-Aix-IMPGT orig.pptx
Smart-Aix-IMPGT orig.pptxSmart-Aix-IMPGT orig.pptx
Smart-Aix-IMPGT orig.pptx
WalidKHIATVacataire
 
Un acteur de la ville intelligente : la bibliothèque
Un acteur de la ville intelligente : la bibliothèqueUn acteur de la ville intelligente : la bibliothèque
Un acteur de la ville intelligente : la bibliothèque
Dujol Lionel
 
Smart[er] city, la ville en travaux
Smart[er] city, la ville en travauxSmart[er] city, la ville en travaux
Smart[er] city, la ville en travaux
Fabernovel
 
(RÉ) APPROPRIATION DES VILLES INTELLIGENTES PAR LES MARQUES.
(RÉ) APPROPRIATION DES VILLES INTELLIGENTES PAR LES MARQUES.(RÉ) APPROPRIATION DES VILLES INTELLIGENTES PAR LES MARQUES.
(RÉ) APPROPRIATION DES VILLES INTELLIGENTES PAR LES MARQUES.
Aude Castan
 
Perpignan 2050 pour la commission urbanisme et habitat, think tank perpignan ...
Perpignan 2050 pour la commission urbanisme et habitat, think tank perpignan ...Perpignan 2050 pour la commission urbanisme et habitat, think tank perpignan ...
Perpignan 2050 pour la commission urbanisme et habitat, think tank perpignan ...Julien Carbonnell
 
Bizerte Smart City
Bizerte Smart CityBizerte Smart City
Bizerte Smart City
تونسنا الحرة
 
Concevoir les villes au service de l’intérêt général à l'aune des données num...
Concevoir les villes au service de l’intérêt général à l'aune des données num...Concevoir les villes au service de l’intérêt général à l'aune des données num...
Concevoir les villes au service de l’intérêt général à l'aune des données num...
Gehan Kamachi
 
Ville intelligente | Ville contributive : Frictions et potentiels
Ville intelligente | Ville contributive : Frictions et potentielsVille intelligente | Ville contributive : Frictions et potentiels
Ville intelligente | Ville contributive : Frictions et potentiels
Loïc Haÿ
 
presentation-smart-city-confe-rence-acad-14052019-pptx-1.pdf
presentation-smart-city-confe-rence-acad-14052019-pptx-1.pdfpresentation-smart-city-confe-rence-acad-14052019-pptx-1.pdf
presentation-smart-city-confe-rence-acad-14052019-pptx-1.pdf
SANAECHCHADI2
 
Conference Smart city - ENPO, Oran 270915
Conference Smart city - ENPO, Oran 270915Conference Smart city - ENPO, Oran 270915
Conference Smart city - ENPO, Oran 270915
Isam Shahrour
 
Mondher Laabidi Orange Mobility Forum Mai 2012
Mondher Laabidi Orange Mobility Forum Mai 2012Mondher Laabidi Orange Mobility Forum Mai 2012
Mondher Laabidi Orange Mobility Forum Mai 2012
OrangeDeveloperCenter
 
CityCamp Tunisia - Ville et Citoyenneté pour le développement
CityCamp Tunisia - Ville et Citoyenneté pour le développement   CityCamp Tunisia - Ville et Citoyenneté pour le développement
CityCamp Tunisia - Ville et Citoyenneté pour le développement
citycamptunisia
 
Quelle place pour les collectivités dans un monde ubérisé ?
Quelle place pour les collectivités dans un monde ubérisé ?Quelle place pour les collectivités dans un monde ubérisé ?
Quelle place pour les collectivités dans un monde ubérisé ?
Cap'Com
 
# Smartcities une vision pragmatique de la ville du futur - Loic Bar & Olivie...
# Smartcities une vision pragmatique de la ville du futur - Loic Bar & Olivie...# Smartcities une vision pragmatique de la ville du futur - Loic Bar & Olivie...
# Smartcities une vision pragmatique de la ville du futur - Loic Bar & Olivie...
NRB
 
DWS15 - Smart city forum - vision d'un investisseur de long terme - Gabrielle...
DWS15 - Smart city forum - vision d'un investisseur de long terme - Gabrielle...DWS15 - Smart city forum - vision d'un investisseur de long terme - Gabrielle...
DWS15 - Smart city forum - vision d'un investisseur de long terme - Gabrielle...
IDATE DigiWorld
 
Les villes intelligentes: perspectives marocaines
Les villes intelligentes: perspectives marocainesLes villes intelligentes: perspectives marocaines
Les villes intelligentes: perspectives marocaines
Université Paris-Dauphine
 
Pistes d'innovation pour les services publics numériques
Pistes d'innovation pour les services publics numériquesPistes d'innovation pour les services publics numériques
Pistes d'innovation pour les services publics numériquesLoïc Haÿ
 

Similaire à Intelligence de la ville et culture collaborative (20)

Smart-Aix-IMPGT orig.pptx
Smart-Aix-IMPGT orig.pptxSmart-Aix-IMPGT orig.pptx
Smart-Aix-IMPGT orig.pptx
 
Un acteur de la ville intelligente : la bibliothèque
Un acteur de la ville intelligente : la bibliothèqueUn acteur de la ville intelligente : la bibliothèque
Un acteur de la ville intelligente : la bibliothèque
 
Smart[er] city, la ville en travaux
Smart[er] city, la ville en travauxSmart[er] city, la ville en travaux
Smart[er] city, la ville en travaux
 
(RÉ) APPROPRIATION DES VILLES INTELLIGENTES PAR LES MARQUES.
(RÉ) APPROPRIATION DES VILLES INTELLIGENTES PAR LES MARQUES.(RÉ) APPROPRIATION DES VILLES INTELLIGENTES PAR LES MARQUES.
(RÉ) APPROPRIATION DES VILLES INTELLIGENTES PAR LES MARQUES.
 
Perpignan 2050 pour la commission urbanisme et habitat, think tank perpignan ...
Perpignan 2050 pour la commission urbanisme et habitat, think tank perpignan ...Perpignan 2050 pour la commission urbanisme et habitat, think tank perpignan ...
Perpignan 2050 pour la commission urbanisme et habitat, think tank perpignan ...
 
Bizerte Smart City
Bizerte Smart CityBizerte Smart City
Bizerte Smart City
 
Concevoir les villes au service de l’intérêt général à l'aune des données num...
Concevoir les villes au service de l’intérêt général à l'aune des données num...Concevoir les villes au service de l’intérêt général à l'aune des données num...
Concevoir les villes au service de l’intérêt général à l'aune des données num...
 
Ville intelligente | Ville contributive : Frictions et potentiels
Ville intelligente | Ville contributive : Frictions et potentielsVille intelligente | Ville contributive : Frictions et potentiels
Ville intelligente | Ville contributive : Frictions et potentiels
 
presentation-smart-city-confe-rence-acad-14052019-pptx-1.pdf
presentation-smart-city-confe-rence-acad-14052019-pptx-1.pdfpresentation-smart-city-confe-rence-acad-14052019-pptx-1.pdf
presentation-smart-city-confe-rence-acad-14052019-pptx-1.pdf
 
Conference Smart city - ENPO, Oran 270915
Conference Smart city - ENPO, Oran 270915Conference Smart city - ENPO, Oran 270915
Conference Smart city - ENPO, Oran 270915
 
Interv Villes2 070607
Interv Villes2 070607Interv Villes2 070607
Interv Villes2 070607
 
Mondher Laabidi Orange Mobility Forum Mai 2012
Mondher Laabidi Orange Mobility Forum Mai 2012Mondher Laabidi Orange Mobility Forum Mai 2012
Mondher Laabidi Orange Mobility Forum Mai 2012
 
CityCamp Tunisia - Ville et Citoyenneté pour le développement
CityCamp Tunisia - Ville et Citoyenneté pour le développement   CityCamp Tunisia - Ville et Citoyenneté pour le développement
CityCamp Tunisia - Ville et Citoyenneté pour le développement
 
Mondher laabidi city camp tunisia
Mondher laabidi city camp tunisiaMondher laabidi city camp tunisia
Mondher laabidi city camp tunisia
 
Quelle place pour les collectivités dans un monde ubérisé ?
Quelle place pour les collectivités dans un monde ubérisé ?Quelle place pour les collectivités dans un monde ubérisé ?
Quelle place pour les collectivités dans un monde ubérisé ?
 
# Smartcities une vision pragmatique de la ville du futur - Loic Bar & Olivie...
# Smartcities une vision pragmatique de la ville du futur - Loic Bar & Olivie...# Smartcities une vision pragmatique de la ville du futur - Loic Bar & Olivie...
# Smartcities une vision pragmatique de la ville du futur - Loic Bar & Olivie...
 
DWS15 - Smart city forum - vision d'un investisseur de long terme - Gabrielle...
DWS15 - Smart city forum - vision d'un investisseur de long terme - Gabrielle...DWS15 - Smart city forum - vision d'un investisseur de long terme - Gabrielle...
DWS15 - Smart city forum - vision d'un investisseur de long terme - Gabrielle...
 
7 Villes Sans Limites
7 Villes Sans Limites7 Villes Sans Limites
7 Villes Sans Limites
 
Les villes intelligentes: perspectives marocaines
Les villes intelligentes: perspectives marocainesLes villes intelligentes: perspectives marocaines
Les villes intelligentes: perspectives marocaines
 
Pistes d'innovation pour les services publics numériques
Pistes d'innovation pour les services publics numériquesPistes d'innovation pour les services publics numériques
Pistes d'innovation pour les services publics numériques
 

Intelligence de la ville et culture collaborative

  • 1. USAGES NUMÉRIQUES ET CULTURE COLLABORATIVE ! vers de nouvelles relations avec le citoyen usager Pascal Desfarges ! Smart city et intelligence de la ville Séminaire des cadres de la Direction Générale Cohésion Sociale !! 4 Juillet 2014 !!
  • 2. SÉQUENCE 1 ! CAPTER LA SMART CITY SMART CITY: CHANGEMENT DE PARADIGME TECHNIQUE L’histoire des techniques : des systèmes techniques qui s’imposent opérant des mutations profondes (Bertrand Gilles/Gilbert Simondon) ! - La renaissance italienne la mécanique et l’ingénieur - Le XIXème siècle : la thermodynamique et l’électricité - Le XXème siècle: l’énergie carbone et nucléaire - Le XXIème siècle : le paradigme numérique et algorithmique Centrale électrique Sully 1891 Usine rue Lamoricière 1902
  • 3. LA VILLE ÉLECTRIQUE ! Au XIXème siècle: mise en place d'un nouveau système technique Changement de paradigme technique ! La mise en place de l'éclairage public et de l'électricité modifie l'image et redéfinit les contours et la perception de la ville pour le citadin Transport – énergie - éclairage ! - Eclairage des commerçants - Eclairage du quartier de la gare pour le protéger - Révolution des transports : le tramway - Eclairage du théâtre Graslin : une autre perception de la scène ! Ce nouveau système technique redéfinit le vécu de l’habitant : - Une vie nocturne nouvelle - Un autre regard sur l'architecture et l'urbanisme - Une nouvelle culture technique de la surveillance et l’idée d’une grille spatiale de contrôle
  • 4. ! SMART CITY : VILLE CYBERNÉTIQUE ET AUTOMATIQUE ? ! Changement de paradigme technique : le numérique et les algorithmes ! L'information produite et diffusée devient l'énergie de la ville : sa gestion, son contrôle et son infrastructure ! Appel d'offre européen : Transport – énergie - éclairage ! L'éclairage : ce sont les données (data) qui rendent visible une autre ville, celle des flux à gérer… La visualisation des données (dataviz) et la réalité augmentée sont un nouvel éclairage public Une autre forme de visibilité qui questionne : surveillance et gestion !! Maîtriser l'information c'est la vraie « lumière » : détenir l'information en temps réel, c'est « éclairer » la ville ! Aujourd’hui, l’éclairage public devient aussi une infrastructure de transports de données C’est la gestion de l’information (les flux de données) qui régule l’éclairage
  • 5. ! Capteurs : des technologies invisibles Ambivalence de la smart city ! ▶ Le traitement des données produit de l’information et du sens et optimise la gestion de la ville et les services aux habitants ▶ Capteurs, micro-contrôleurs, caméras, drones donnent l’image d’une surveillance panoptique et d’une société du contrôle http://designmind.frogdesign.com/articles/unseen-sensors-constantly-sensing-but-rarely-seen.html Captation des données de la ville en temps réel: →Que mesurent-elles ? →A qui appartiennent-elles ? →Qui consulte ces données? →Combien de temps ces données sont-elles enregistrées? →Quels impacts ont-elles sur nos existences ? Comment le citadin va percevoir la smart city ?
  • 6. Tableau de bord de la ville d’Amsterdam : smart city (visualisation de l’information en temps réel) http://citydashboard.waag.org ! Services de bus wifi de Boston : les trajets et les horaires sont déterminés par des algorithmes, afin de maximiser l’offre, d’adapter les trajets au trafic et de mieux s’adapter à la demande http://www.bridj.com/#new-page
  • 7. ! INTELLIGENCE DE LA VILLE DU RÉSEAU DISTRIBUÉ À LA VILLE « PEER TO PEER » ! RESEAU DISTRIBUÉ ET WEB SOCIAL Réseau / territoire centralisé Réseau / territoire décentralisé Réseau / territoire distribué
  • 8. Le réseau distribué ! ▶La conception même du réseau Internet redéfinit les modes de communication et d’échange à la fois dans les usages numériques, mais aussi dans la conception même d’un territoire ou de l’espace public ▶La notion de centralisation ou de structure pyramidale (modèle hiérarchique) est fragilisée. On passe de l’idée d’un réseau central à un réseau « distribué » qui implique l’horizontalité de la communication et favorise les usages collaboratifs Le web social et les usages numériques ▶La notion de web social implique la capacité pour chacun d’entre nous de pouvoir produire et échanger des contenus numériques sans connaissance du code source (langages de programmation web) ! ▶L’avénement des blogs (web 2.0) à la fin du XXème siècle se prolongeant par l’émergence des médias sociaux et des technologies relationnelles (Facebook, Twitter etc) posent de nouveaux usages numériques et de nouvelles formes de sociabilité ! ! Chaque individu, structure, organisation est désormais un média à part entière. Les notions d’identité numérique, d’économie de la confiance, de la réputation et du partage seront les premières clefs de compréhension du Web collaboratif
  • 9. ! SOCIETE COLLABORATIVE ET CONTRIBUTIVE ! ▶La structure distribuée et les usages « peer to peer » du réseau sont devenus les bases de modèles sociaux, culturels et économiques en devenir ! ▶Le Web social et les usages numériques redéfinissent les modèles de décision, de consommation, de participation et de médiation ! !!!!!!!!!!!!!!!!!!
  • 10. La société distribuée ! ▶Les citadins dans la logique des médias sociaux et dans leurs usages numériques partagent, échangent, contribuent ! ▶Le citadin produit et diffuse de l'information en temps réel ! ▶Le citadin produit de la richesse, des valeurs et des savoirs : crowdsourcing ! ▶Le citoyen participe, co-invente, co-construit, co-décide ? ! ! ! ! !!!!!!!!!!
  • 11. ▶Emergence de l’ économie collaborative et de partage →Economie désintermédiée : nouveaux types d’intermédiaires et relation plus directe avec le produit ou le client →Le consommation qui s’inscrit dans l’espace de la ville et affirme les valeurs de partage et de proximité →La notion de réseau social peux être territorialisé et géolocalisé : réseau de bonnes pratiques, de savoir-faire, d’échanges de services… →Développement d’une économie de proximité et d’une économie circulaire tant dans l’espace urbain que rural !! ▶Développement de la consommation collaborative - Service de partage de voiture en pair à pair : http://djump.in - Emprunter des objets à ses voisins : https://peerby.com - Réseau social de cyclistes : http://socialcyclist.com - Supermarché collaboratif : proposer à ses membres une alimentation de qualité à prix réduit, en donnant la priorité aux producteurs locaux: http://www.paris.fr/accueil/emploi-recrutement/bientot-un-supermarche-collaboratif- a-paris/rub_9655_actu_137739_port_23780 - Favoriser l'approvisionnement de proximité, tout en respectant le Code des marchés publics : Agrilocal http://www.agrilocal.fr ! ! ▶Avènement du financement participatif (Crowdfunding) Crowdfunding social et civique dans l’espace urbain http://www.citizinvestor.com : crowdfunding citoyen https://neighbor.ly https://spacehive.com (Londres) Exemple : https://spacehive.com/theline http://fr.ulule.com/la-nizanerie/ : dispositif de médiation avec les habitants http://octopousse.com/projets/un-reseau-dechanges-solidaire-en-pays-de-brest- : économie solidaire en Pays de Brest
  • 12. VILLE INTELLIGENTE ET INTELLIGENCE DE LA VILLE : PENSER LE PROJET GLOBAL ! ! ▶La smart city n'est pas un projet technologique mais un projet politique : une idée de la ville à inventer (Smart City Nantaise) ! ▶La smart city est le fruit d'une politique à construire pour l'habitant et avec l’habitant ! ▶Les technologies numériques s'hybrident avec l'espace urbain et sur l'autre versant le citadin est un corps connecté en temps réel ! ▶Adaptabilité des technologies proposées au projet politique de la ville : c’est le projet qui détermine les technologies ? ! ▶La société collaborative est le produit des usages numériques : valeurs, nouveaux modèles sociaux, culturels et économiques ! ▶La smart city inventée et conçue en termes d'usages et de services aux populations ! ▶L'adoption d’un nouveau système technique entraîne nécessairement l’adoption d'un système social adapté !
  • 13. Ville facile, pertinente, sensible, résiliante, douce, agile, ambiante… bref ville centrée sur l’humain ! Trouver l’équilibre… ! ▶ Rendre visible et lisible les technologies au citoyen et construire une autre image de la ville intelligente ! ▶Faire comprendre aux citadins les impacts concrets sur leur vie quotidienne en termes de qualité de vie, de développement durable, d’usages et de services ! ▶Développer la culture collaborative et participative et favoriser l'engagement du citoyen dans la fabrication, la conception et la définition d'une ville pertinente ! ! La ville intelligente : un écosystème technologique interconnecté, piloté par les algorithmes ! L'intelligence de la ville : un écosystème social interconnecté, usant des technologies et porté par les habitants !!
  • 14. SÉQUENCE 2 ! DÉCODER LA VILLE COLLABORATIVE Quelques enjeux : ! ▶Ville collaborative : l’expérimentation de nouveaux modèles et une autre culture du « vivre ensemble » ! ▶Enjeu de l’accès aux ressources et aux services numériques et de garantir l’ouverture des données (open data) ! ▶Culture du réseau et rapport au citadin : la médiation plutôt que la communication ! ▶Favoriser l’innovation sociale par les usages numériques ! ▶Réduire la fracture sociale accentuée par les technologies numériques
  • 15. ! ! ! ! ! !!!!!!!!!!!!!! Quelques mots clés de la société collaborative…
  • 16. Les lieux de la société collaborative : espaces intermédiaires et lieux d’innovation et d’expérimentation ! Emergence des tiers lieux collaboratifs dans l’espace urbain : une culture du partage et de la contribution favorisant le lien social ! La notion de tiers lieux : espaces hybrides et collaboratifs croisant les technologies et le souci du bien commun en privilégiant l’accès aux savoirs et aux savoir-faire ! Manifeste des tiers lieux > http://movilab.org/index.php?title=Le_manifeste_des_Tiers_Lieux Les tiers lieux en Aquitaine > http://www.tierslieux.net/ La cantine numérique et le Stéréolux à Nantes > http://cantine.atlantic2.org/ et http://www.stereolux.org/ ! ! Une médiathèque, une association, une structure éducative, un centre de loisirs, une librairie, un café associatif, une salle de spectacle : tous ces lieux peuvent évoluer vers la notion de tiers lieu - Lieux informels et modulables dans leur fonctionnalité comme dans leurs espaces. L’informel favorise les échanges croisés et s’affranchit des règles habituelles. - Le tiers lieu devient espace de dialogue, de concertation, un espace de projets et d’expérimentation
  • 17. Le citadin producteur de savoirs, le tiers lieu comme point de synergie ! ▶Les savoirs des habitants : les usages numériques permettent l’hybridation et le partage de ces savoirs entre tous sur le tissu urbain ▶Une communauté apprenante partagent des ressources et des compétences dans l’espace social ▶Irriguer et inciter le partage et la contribution des savoirs des habitants et notamment dans la co-conception co-decision du citoyen dans l’espace public ▶Le tiers lieu est transdisciplinaire et peut s’associer autant à l’économie créative et solidaire que développer une vocation culturelle portée par les usages numériques !! Tiers lieux et équipements publics : exemple de la lecture publique Les médiathèques sont en pleine réflexion sur leur identité à l’heure des usages numériques et de la société collaborative : la bibliothèque comme tiers-lieu ! Exemple : La médiathèque de Lezoux et le design social - Une médiathèque conçue et imaginée avec la participation active des habitants - Concevoir des prototypes de services imaginés avec les habitants et les tester http://blog.la27eregion.fr/Penser-la-mediatheque-de-demain
  • 18. Espaces de coworking : Un élément clé des tiers lieux basé sur le travail collaboratif et l’innovation ouverte ! Nouveaux modes d’accès aux usages numériques et nouvelles formes de travail : plus ouverts, plus souples et en mobilité sur le territoire urbain ! http://www.comptoir-numerique.fr http://www.openscop.fr http://www.bureauxapartager.com/location-de-bureaux/rhone-alpes/saint-etienne/42000/5458-espace-coworking http://epicentrecowork.org ! Un tiers lieu peut à la fois hybrider l’économique, le culturel, le développement durable et le social : Exemple : le Projet Darwin à Bordeaux : http://zevillage.net/2013/12/06/darwin-etonnant-tiers-lieu-durable-bordeaux/
  • 19. La ville et la question des biens communs ! Partage de ressources ou d'intérêts qui soudent les membres d'une communauté et participe à son existence La notion de bien commun se définit à travers trois éléments : une ressource, une communauté de personnes et des règles d’organisation. Le caractère commun ou non d’un bien se définit en fonction de son régime de partage, de son accès et de sa circulation. Exemple : Le jardin partagé ou citoyen Une démarche valorisant la notion de « bien commun » regroupant les initiatives de collectifs, citoyens, associations autour du partage de projets urbains, de ressources, de services http://imaginationforpeople.org/fr/project/brest-en-biens-communs/ http://villes.bienscommuns.org ! Médiation numérique et innovation sociale ! Le trait partagé par tous les tiers lieux : ils se concentrent tous autour de la médiation numérique et de l’innovation sociale par les usages numériques. ! Le sociologue Bruno Latour oppose la notion de médiateur à celle d’intermédiaire dans le sens où « les médiateurs transforment, traduisent, distordent et modifient le sens ou les éléments qu’ils sont censés transporter » (1). →Le médiateur « traduit » les enjeux, les ressources, les outils, les nouveaux modèles dans un souci de partage, d’égalité, d’accompagnement et de protection des populations. →Le médiateur crée du sens à travers les savoirs hybrides associés aux technologies émergentes (jeux vidéos, jeux sérieux, design interactif, usages des technologies nomades, réalité augmentée etc.) Dans ce sens, les tiers lieux deviennent des laboratoires d’innovation sociale et de médiation des cultures numériques et scientifiques (I) Bruno Latour, Changer de société, refaire de la sociologie, éditions La Découverte , 2007, p.58
  • 20. Culture du prototype et de l’innovation ! ! ! ! !
  • 21. TOUT EST LAB : LAB - LABO, MÉDIALAB ! CULTURE DE L’EXPÉRIMENTATION ET DE L’INNOVATION BESOINS DE DÉVELOPPER DE NOUVEAUX MODÈLES ! Les technologies numériques et les pratiques collaboratives s’hybrident dans la conception de projets dans une dynamique de communautés créatives basées sur le partage des biens communs ! Le prototype se dégage de l’idée de modèle dans sa dimension pragmatique et effective ! Une utopie fonctionnelle qui développe des savoir-faire expérimentaux, des pratiques, et des détournements innovants ! L’innovation sociale, la création, le territoire, l’éducation, l’accès au savoir se redéfinissent aujourd’hui dans des logiques de laboratoire (fablab, livelab, la fabrique, learning center, hackerspaces etc.) ! ! La culture de la collaboration a ses lieux physiques sur le territoire.
  • 22. LES ACTEURS DE LA SOCIÉTÉ DU PROTOTYPE : TOUS DES MAKERS ! L’invention de Linux : la transposition de la philosophie du Lego au monde du code informatique avec une éthique d’utilisation. Linux à l’origine du collaboratif et d’un nouveau mode de production. ! Le XXIème siècle : « la grande fabrique » dont les artisans sont les appelés Makers ! Faire, défaire, refaire, recomposer, recoder, reprogrammer, recycler… et partager… ! http://makemagazine.com/ ! http://craftzine.com/ ! http://www.makeymakey.com ! http://makerfaire.com La Maker Faire de Paris a eu lieu les 21 et 22 Juin 2014 au CENTQUATRE
  • 23. METHODE DE MAKERS ! PARTAGE DES SAVOIRS pragmatique (savoir-faire) partager le code, les instructions, les modes d’emploi ! Exemples : Le réseau social pour partager le code : https://github.com/ http://www.instructables.com/ http://www.teklalabs.org http://www.teklalabs.org/magnetic-stirrer/ ! DO IT TOGETHER (DIT), DO IT YOURSELF (DIY), DO IT WITH OTHERS (DIWO) ! Et même … DRONE IT YOURSELF : faire de n’importe quel objet un drone par Jasper Voenen http://vimeo.com/68841788 ! Le « faire soi-même » traduit l’innovation par les usages
  • 24. !!!!! MAKERSPACE - HACKERSPACE- FABLAB ! REFLEXION SUR LA NOTION D’ARTISANAT ET LA CULTURE DE L’EXPERT QUI SE DÉMOCRATISE : INNOVATION OUVERTE ! Aux guildes d’artisans du Moyen-Age correspondent aujourd’hui des collectifs, startups, développant des expérimentations, bricolage, projets innovants dans une logique collaborative et de partage. ! « De l’atelier au laboratoire, la parole semble plus efficace que les instructions écrites » pour Richard Sennet ! L’apprentissage devient local et territorialité et le citoyen est participatif et contributif ! Exemples : http://www.fablab-lyon.fr Fablab de Toulouse : http://www.artilect.fr Hackerspace Nanterre : http://www.electrolab.fr Hackerspace de Vitry sur Seine : http://www.tmplab.org ! Un Mini makerspace pour les enfants : http://www.scholastic.com/parents/blogs/scholastic-parents-learning-toolkit/creating-mini-maker-space !!!!!
  • 25. FREE UNIVERSAL CONSTRUCTION KIT Free Art and Technology (F.A.T.) / http://www.sy-lab.net ! Construire un jeu de construction open source universel a partir de 10 jeux pour enfants : Lego, Duplo, Fischertechnik, K’Nex, Krinkles Lincoln Logs, Tinkertoys, Zome, and Zoob. Adapter et partager un code universel
  • 26. ! SMSlingshot: composer un SMS et exploser le contre un mur écran. Textualiser et entacher la ville / VR / Urbancollective http://vimeo.com/55160310# ! Biochair / the Mycelium Chair : chaise composée d'eau, de champignon et de paille en imprimante 3D http://www.b3dgeable.com/2013/10/21/3d-printed-mycelium-chair-made-from-water-straw-and- fungus/ … !
  • 27. ! Mettre en place un réseau de tiers lieux interconnectés partageant les valeurs, les outils et les leviers de la société collaborative dans un objectif global d’innovation sociale et de partage des biens communs !
  • 28. SÉQUENCE 3 ! PARTAGER LA VILLE FACILE ! L’optique change dans le cadre du paradigme et de la société collaborative : les usages aujourd’hui et le web social favorisent les phénomènes de médiation et les systèmes dialogiques : ! ▶Une culture collaborative et de partage issue des usages numériques et du web social sont des conditions favorables à la médiation avec les citadins ! ▶Des outils et dispositifs existant permettant le dialogue, le partage et la construction de connaissances mutualisées ! ▶La participation des citoyens doit être déployée par la mise en place de dispositifs participatifs ! ▶Les acteurs non institutionnels doivent s’engager dans la fabrique de la ville et la transformation urbaine ! ▶Le partage et la contribution des savoirs des habitants doivent être irrigués et incités, et notamment dans la co-conception co-decision du citoyen dans l’espace public
  • 29. PETITS TERRITOIRES DE VIE INTERCONNECTÉS ! http://www.futuremelbourne.com.au/wiki/view/FMPlan Plate-forme collaborative permettant au citadin de proposer le futur de la ville Les agents territoriaux comme acteurs de la participation, des agents dédiés ? Traducteurs de la commande politique ! http://wikicitemtl.com/ Plateforme pédagogique de participation citoyenne numérique ! http://dialog.spacescape.se/hagalund/ http://dialog.spacescape.se/lidingo/ Suède : ville d’Hagalund et de Lidingö Cartographie participative, qui permet aux habitants d'une commune de localiser leur(s) lieu(x) favori(s) et d'apporter des suggestions sur les manières d'améliorer ces lieux
  • 30. LE CITADIN ÉVALUE ET CONTRIBUE ! Hacker la ville : apporter une dimension critique de la ville La position du « hacker » au sens large est le détournement d’un objet, espace ou technologies à des fins d’innovation ou d’interprétation http://www.groupechronos.org/blog/chroniques-des-villes-agiles-2-eloge-du-hacking-urbain http://blog.inpolis.com/2012/09/27/urban-hacking-4-hacking-structuring-space/ ! Le citadin évalue la ville en temps réel Le citadin nomade est en capacité d’évaluer la ville en temps réel et dans un contexte de géolocalisation. Ce sont des usages numériques volontaires dans le contexte d’applications et de services cadrés par les technologies (Facebook, Google Map, Twitter, jeux etc). Evaluer les transports, les services municipaux, les commerçants… http://www.yelp.fr http://www.fablabbcn.org ! Le citadin co-constructeur de contenus : la médiation urbaine Le citadin dans l’usage des outils numériques peut se réapproprier et interpréter la ville ou le territoire ! Minecraft : jeu de construction et de création virtuel et univers vidéoludique Exemple de Rennes : expérience d’usage de l’univers de Minecraf pour favoriser la créativité des habitants et comprendre leur rapport à la ville > http://rennescraft.fr/ La carte participative: L’usage d’Openstreetmap, outil libre de cartographie, associé au mouvement de l’open data (données ouvertes) peut permettre au citoyen de valoriser le territoire http://mapyourtown.nzz.ch/p1/fr#show!lat=46.2&lng=6.15&zoom=9 !
  • 31. LE CITADIN ÉCLAIRÉ : CO-PRODUIRE ET ACCOMPAGNER LES SERVICES ET ESPACES URBAINS ! Mettre en place des plates-formes et interfaces d’expression et de contribution citoyennes ! http://www.influents.fr/public/about Influents : initiative expérimentale pour faciliter la participation citoyenne. Le projet vise à offrir à chacun la possibilité de développer son influence citoyenne individuelle, autrement dit l’impact positif de ses actions dans l’espace de la ville ! http://giveaminute.info « Give a minute » : Plate-forme qui encourage les citadins à répondre aux questions posées par les dirigeants de la ville de façon toute simple. En une minute (sorte de brainstorming) : Chicago - Memphis - New York - San Jose - les post it ! http://www.rioeuamoeucuido.com.br http://riomais.benfeitoria.com Plate-forme RIO + : Plate-forme pour imaginer des projets pour Rio : cela va de l’application mobile à des projets de tunnel dans la ville. Ces projets peuvent bénéficier de la plate-forme de crowdfunding http://benfeitoria.com/ !!
  • 32. http://peoplest.lacity.org/ Réorganiser l’espace public avec le citadin à Los Angeles : le département des transports propose des « kits de conception urbaine » pour permettre au citadin de « bricoler » et de s’approprier les espaces piétonniers de la ville. Ces Kits, validés et proposés par la ville permettent de créer des petites places piétonnes, mini parcs, parking vélo… ! https://neighborland.com Plate-forme participative qui vise à amener le citadin de la même communauté pour développer des projets qui amélioreront leur quartier. Le site permet aux gens de partager leurs idées d'amélioration et de recueillir le soutien de membres de la communauté ! http://www.miciudadideal.com/en/ Plate-forme participative de Bogota afin de sonder le citadin sur ses besoins ! http://www.betterstreet.org Solution collaborative de co-gestion de l’espace public et des bâtiments avec les citoyens !!! Ces exemples sont loin d’être exhaustifs et s’inscrivent aussi dans le contexte de la multiplication des applications mobiles pour les villes donnant même lieu à des événements spécifiques : http://www.appmycity.org !!!!
  • 33. Citizen Kit: Crowdsourced Environmental Monitoring ! Le citadin dispose de son propre capteur : la smart city rejoint l’intelligence de la ville ? https://www.kickstarter.com/projects/acrobotic/the-smart-citizen-kit-crowdsourced-environmental-m? ref=nav_search
  • 34. ! ! ! ! ! ! Pascal Desfarges Pour des informations complémentaires ou des réactions: contact@retiss.com Twitter: @desfarges !!!!!!!!!!!! IsItBump: CAPTEUR QUI REPÈRE LE NOMBRE DE PERSONNE DANS UN ESPACE