SlideShare une entreprise Scribd logo
Faculté de Médecine de Tizi-Ouzou. Cours de Biomatériaux-2eme
année / 2007-2008.
Département de Chirurgie Dentaire.
La porcelaine dentaire.
(La céramique).
I- Introduction :
La porcelaine dentaire, souvent mais improprement désignée sous le nom de céramique (du grec
Kéramone= argile) est un matériau utilisé seul ou associé à un élément métallique (couronne
céramo-métallique) pour ses qualités esthétiques dans la restauration des dents antérieures.
Chimiquement, c’est essentiellement un silicate complexe. Elle est mise en forme à partir d'une
poudre et d’un liquide.
II- Composition chimique des céramiques :
1- La poudre:
Elle est commercialisée en plusieurs formules selon la translucidité
 Opaque
 Dentine
 Émail
 Des poudres correctrices (poudre à maquillage)
Elle est essentiellement composée de :
 Silice SiO2 ……………………………………………………………………………………………. 55 à 70 %.
 Alumine Al2O3 ………………………………………………………………………………………. 12 à 15 %.
 Oxyde de potassium K2O …………………………………………………………………… 6 à 11 %.
 Oxyde de sodium Na2O ……………………………………………………………………… 4 à 15 %.
 Anhydride borique B2O3 …………………………………………………………………….. 0 à 8 %.
 Oxyde d’étain SnO2 …………………………………………………………………………….. 5 à 14 %.
 Oxyde de zirconium ZrO2 …………………………………………………………………… 0 à 4 %.
2- Le liquide :
 L’eau distillée.
III- Classification :
1- En fonction de la température de fusion :
 Céramique à haute fusion: pour la fabrication des dents artificielles.
 Céramique à moyenne fusion: pour la réalisation des couronnes jaquettes.
 Céramique à basse fusion: destiné à l'émaillage des métaux.
 Céramique à très basse fusion: utilisé dans la technique céramo-métallique.
2- Nouvelles classification :
A- Selon la nature chimique de la céramique :
a- Céramique feldspathique :
Les feldspaths sont des composés ternaires alumino-silicate-alcalin qui constituent les éléments
de base.
b- Céramique aluminique :
Le principal constituant est l'oxyde d'alumine (Al2O3) dont le rôle est d'augmenter les qualités
mécaniques de la céramique.
c- Vitro-céramique :
1
Faculté de Médecine de Tizi-Ouzou. Cours de Biomatériaux-2eme
année / 2007-2008.
Département de Chirurgie Dentaire.
Se sont des matériaux mis en forme à l'état de verre, ils comportent 2 matériaux de nature
chimique:
• Apathite
• Mica-tétra-fluorosilicate
B- Selon le procédé de la mise en forme :
a- Avec support métallique :
Qui sert pour la cuisson de la céramique et renforce mécaniquement la prothèse.
b- Sans support métallique :
La cuisson de la céramique se fait sur un support spécial.
IV- Propriétés des céramiques dentaires :
A- Propriétés mécaniques :
La céramique est un matériau faible
 Elle est peu résistante à la traction et à la flexion
 Elle présente une résistance élevée à la compression
 Elle à une faible résistance à la rupture, elle se casse donc brutalement
 Elle possède une dureté élevée
B- Propriétés optiques :
 La teinte : elle est stable grâce à l'introduction des oxydes colorants.
 La translucidité: la porcelaine cuite sous vide est plus translucide que la porcelaine cuite
sous pression atmosphérique.
C- Propriétés thermiques :
 La conductibilité est faible.
 Le retrait au cours de la cuisson est de l'ordre de 15 à 20% sur les dimensions linéaires.
 Ce qui conduit à prévoir un volume de pâte crue supérieur au volume attendu après
cuisson.
D- Propriétés biologiques :
 Elle est inattaquée par les fluides buccaux.
 Elle est bien tolérée par les tissus dentaires et la gencive marginale.
 En plus, elle retient moins la plaque bactérienne grâce à son excellent état de surface.
V- Mise en œuvre de la céramique :
 Au laboratoire, il faut un matériel adéquat et très propre (spatule, godets, linge propre,
four à céramique à vide, des pinceaux et des coffrets céramiques).
 Il faut condenser la pâte crue sur la chape métallique avec spatulation et vibration en un
volume supérieur de 20% le volume attendu après cuisson.
 Éliminer les excès d'eau et de pâte crue avec un linge propre.
 Déshydratation à four ouvert.
 Après, cuisson à four fermé (il faut suivre les ordre du fabriquant concernant la
température et le temps de cuisson).
 Laisser refroidir lentement après la première cuisson,
 Après ; pratiquer les ajouts de pâte crue nécessaire et procéder pour chaque couche
(opaque, dentine, émail) comme pour la première ; on aura en tout de 3 à 5 cuissons
 Enfin, on va pratiquer le maquillage et le glaçage avec les colorant de porcelaine
appropriés
VI- Indications :
 Couronne jaquette et couronne céramo-métallique.
 Bridge céramo-métallique.
2

Contenu connexe

Plus de Abdeldjalil Gadra

3 classification des maladies parodontales
3   classification des maladies parodontales3   classification des maladies parodontales
3 classification des maladies parodontales
Abdeldjalil Gadra
 
Croissance cranio faciale
Croissance cranio facialeCroissance cranio faciale
Croissance cranio faciale
Abdeldjalil Gadra
 
L'occlusion en orthodontie.
L'occlusion en orthodontie.L'occlusion en orthodontie.
L'occlusion en orthodontie.
Abdeldjalil Gadra
 
Le diagnostic des anomalies basales
Le diagnostic des anomalies basalesLe diagnostic des anomalies basales
Le diagnostic des anomalies basales
Abdeldjalil Gadra
 
Choix adhesifs et_lampes_a_photo_p
Choix adhesifs et_lampes_a_photo_pChoix adhesifs et_lampes_a_photo_p
Choix adhesifs et_lampes_a_photo_p
Abdeldjalil Gadra
 
Instrumentation en medecine dentaire
Instrumentation en medecine dentaireInstrumentation en medecine dentaire
Instrumentation en medecine dentaire
Abdeldjalil Gadra
 
Protections dentino pulpaires
Protections dentino pulpairesProtections dentino pulpaires
Protections dentino pulpaires
Abdeldjalil Gadra
 

Plus de Abdeldjalil Gadra (20)

5 les parodontolyses
5   les parodontolyses5   les parodontolyses
5 les parodontolyses
 
3 classification des maladies parodontales
3   classification des maladies parodontales3   classification des maladies parodontales
3 classification des maladies parodontales
 
Terminologie en o
Terminologie en oTerminologie en o
Terminologie en o
 
Croissance cranio faciale
Croissance cranio facialeCroissance cranio faciale
Croissance cranio faciale
 
Mesure de la d
Mesure de la dMesure de la d
Mesure de la d
 
L'occlusion en orthodontie.
L'occlusion en orthodontie.L'occlusion en orthodontie.
L'occlusion en orthodontie.
 
L'examen clinique en odf
L'examen clinique en odfL'examen clinique en odf
L'examen clinique en odf
 
Le diagnostic des anomalies basales
Le diagnostic des anomalies basalesLe diagnostic des anomalies basales
Le diagnostic des anomalies basales
 
Indices et mensurations
Indices et mensurationsIndices et mensurations
Indices et mensurations
 
la Gencive
la Gencivela Gencive
la Gencive
 
Cours desmodonte
Cours desmodonteCours desmodonte
Cours desmodonte
 
Cours cement
Cours cementCours cement
Cours cement
 
Choix adhesifs et_lampes_a_photo_p
Choix adhesifs et_lampes_a_photo_pChoix adhesifs et_lampes_a_photo_p
Choix adhesifs et_lampes_a_photo_p
 
Anatomie du maxillaire
Anatomie du maxillaireAnatomie du maxillaire
Anatomie du maxillaire
 
Instrumentation en medecine dentaire
Instrumentation en medecine dentaireInstrumentation en medecine dentaire
Instrumentation en medecine dentaire
 
Protections dentino pulpaires
Protections dentino pulpairesProtections dentino pulpaires
Protections dentino pulpaires
 
Biofilm dentaire
Biofilm dentaireBiofilm dentaire
Biofilm dentaire
 
Anesthesie locale
Anesthesie locale Anesthesie locale
Anesthesie locale
 
Anomalies dentaires[1]
Anomalies dentaires[1]Anomalies dentaires[1]
Anomalies dentaires[1]
 
les hydrocolloides
les hydrocolloides les hydrocolloides
les hydrocolloides
 

La%20porcelaine%20dentaire

  • 1. Faculté de Médecine de Tizi-Ouzou. Cours de Biomatériaux-2eme année / 2007-2008. Département de Chirurgie Dentaire. La porcelaine dentaire. (La céramique). I- Introduction : La porcelaine dentaire, souvent mais improprement désignée sous le nom de céramique (du grec Kéramone= argile) est un matériau utilisé seul ou associé à un élément métallique (couronne céramo-métallique) pour ses qualités esthétiques dans la restauration des dents antérieures. Chimiquement, c’est essentiellement un silicate complexe. Elle est mise en forme à partir d'une poudre et d’un liquide. II- Composition chimique des céramiques : 1- La poudre: Elle est commercialisée en plusieurs formules selon la translucidité  Opaque  Dentine  Émail  Des poudres correctrices (poudre à maquillage) Elle est essentiellement composée de :  Silice SiO2 ……………………………………………………………………………………………. 55 à 70 %.  Alumine Al2O3 ………………………………………………………………………………………. 12 à 15 %.  Oxyde de potassium K2O …………………………………………………………………… 6 à 11 %.  Oxyde de sodium Na2O ……………………………………………………………………… 4 à 15 %.  Anhydride borique B2O3 …………………………………………………………………….. 0 à 8 %.  Oxyde d’étain SnO2 …………………………………………………………………………….. 5 à 14 %.  Oxyde de zirconium ZrO2 …………………………………………………………………… 0 à 4 %. 2- Le liquide :  L’eau distillée. III- Classification : 1- En fonction de la température de fusion :  Céramique à haute fusion: pour la fabrication des dents artificielles.  Céramique à moyenne fusion: pour la réalisation des couronnes jaquettes.  Céramique à basse fusion: destiné à l'émaillage des métaux.  Céramique à très basse fusion: utilisé dans la technique céramo-métallique. 2- Nouvelles classification : A- Selon la nature chimique de la céramique : a- Céramique feldspathique : Les feldspaths sont des composés ternaires alumino-silicate-alcalin qui constituent les éléments de base. b- Céramique aluminique : Le principal constituant est l'oxyde d'alumine (Al2O3) dont le rôle est d'augmenter les qualités mécaniques de la céramique. c- Vitro-céramique : 1
  • 2. Faculté de Médecine de Tizi-Ouzou. Cours de Biomatériaux-2eme année / 2007-2008. Département de Chirurgie Dentaire. Se sont des matériaux mis en forme à l'état de verre, ils comportent 2 matériaux de nature chimique: • Apathite • Mica-tétra-fluorosilicate B- Selon le procédé de la mise en forme : a- Avec support métallique : Qui sert pour la cuisson de la céramique et renforce mécaniquement la prothèse. b- Sans support métallique : La cuisson de la céramique se fait sur un support spécial. IV- Propriétés des céramiques dentaires : A- Propriétés mécaniques : La céramique est un matériau faible  Elle est peu résistante à la traction et à la flexion  Elle présente une résistance élevée à la compression  Elle à une faible résistance à la rupture, elle se casse donc brutalement  Elle possède une dureté élevée B- Propriétés optiques :  La teinte : elle est stable grâce à l'introduction des oxydes colorants.  La translucidité: la porcelaine cuite sous vide est plus translucide que la porcelaine cuite sous pression atmosphérique. C- Propriétés thermiques :  La conductibilité est faible.  Le retrait au cours de la cuisson est de l'ordre de 15 à 20% sur les dimensions linéaires.  Ce qui conduit à prévoir un volume de pâte crue supérieur au volume attendu après cuisson. D- Propriétés biologiques :  Elle est inattaquée par les fluides buccaux.  Elle est bien tolérée par les tissus dentaires et la gencive marginale.  En plus, elle retient moins la plaque bactérienne grâce à son excellent état de surface. V- Mise en œuvre de la céramique :  Au laboratoire, il faut un matériel adéquat et très propre (spatule, godets, linge propre, four à céramique à vide, des pinceaux et des coffrets céramiques).  Il faut condenser la pâte crue sur la chape métallique avec spatulation et vibration en un volume supérieur de 20% le volume attendu après cuisson.  Éliminer les excès d'eau et de pâte crue avec un linge propre.  Déshydratation à four ouvert.  Après, cuisson à four fermé (il faut suivre les ordre du fabriquant concernant la température et le temps de cuisson).  Laisser refroidir lentement après la première cuisson,  Après ; pratiquer les ajouts de pâte crue nécessaire et procéder pour chaque couche (opaque, dentine, émail) comme pour la première ; on aura en tout de 3 à 5 cuissons  Enfin, on va pratiquer le maquillage et le glaçage avec les colorant de porcelaine appropriés VI- Indications :  Couronne jaquette et couronne céramo-métallique.  Bridge céramo-métallique. 2