SlideShare une entreprise Scribd logo
AGENCE DES NORMES ET DE LA QUALITÉ (ANOR)
L’ANOR: PARTENAIRE DE L’INDUSTRIE
SOMMAIRE
I- PRÉSENTATION DE L’ANOR
II- LES ACTIONS DE L’ANOR AU PROFIT DE L’INDUSTRIE
3
Qui sommes nous ?
Que faisons nous ?
I- PRESENTATION DE L’ANOR
CADRE JURIDIQUE 4
Accords de l’OMC :
ratification par le
Cameroun
Loi n°96/11 du 05
aout 1996 relative à
la normalisation
Décret n°2009/296 du 17
septembre 2009 portant création,
organisation et fonctionnement de
l’ANOR
Loi-cadre n°2011/012 du 06 mai
2011 portant protection du
consommateur au Cameroun
Loi n°2002/004 du 19 avril
2002 portant Charte des
investissements
ANOR = Etablissement parapublic
Sous tutelles MINMIDT
MINFI
CADRE INSTITUTIONNEL 5
ISO -
ARSO -
CEI -
RNF -
INMPI -
UIT -
AFSEC -
- MINMIDT
- Ministères sectoriels
- Comités Techniques
- Organismes d’évaluations de la conformité
- Laboratoires
- Cabinets d’expertise
- Experts
Organisations
internationales
de normalisation
Système national
de normalisation
ANOR
L’ANOR 6
Siège de l’ANOR: Sis
au quartier BASTOS
(Face Elecam)
ANOR : NOTRE VISION
Construire avec les parties prenantes une économie
structurée, performante, compétitive, respectueuse de
l’environnement et du bien être des camerounais pour
une émergence en 2035.
7
ANOR : NOS PRINCIPALES MISSIONS
8
Élaboration et l’Homologation des
Normes.
Certification de la Conformité aux
Normes.
Promotion des Normes et de la
Démarche Qualité.
Coopération avec les Organismes internationaux
et les Comités spécialisés dans le domaine de la
Normalisation et de la Qualité.
Etudes et Propositions relatives à
la Normalisation et à la Qualité
ANOR : NOS VALEURS
9
 Impartialité
 Ouverture
 Responsabilité
 Transparence
ANOR : NOTRE ORGANISATION (SIMPLIFIÉE) 10
Directeur Général
Direction des Normes
(DN)
Direction de l’Evaluation
de la Conformité (DEC)
Direction de la
Promotion et de la
FORMATION (DPF)
Direction de
l’Administration et des
Finances (DAF)
Services rattachés Conseillers Techniques
Directeur Général
Adjoint
Conseil d’Administration
Normalisation
Evaluation de
la conformité
Promotion des Normes
et de la Qualité
Coopération
Normalisation
QU’EST CE QU’UNE NORME ?
Un
document
de
référence
Règles, lignes directrices,
caractéristiques
Consensus entre
l’ensemble des parties
prenantes
Établie par un organisme
de normalisation reconnu
Application volontaire
Norme
Utilisée dans
les échanges
commerciaux
(contrats privés
et marchés
publics)
NORMES,REGLEMENTS
TECHNIQUES,STANDARDS : DIFFERENCE
Règlements
Normes Application volontaire
Application obligatoire
Standards
Document normatif établi par
un groupe d’acteurs restreint
L’Administration
L’ANOR
Un consortium,
forum, entreprise, …
(EXEMPLES DE NORMES CAMEROUNAISES)
 Norme sur les équipements de protection et lutte contre l’incendie-
Symboles graphiques pour plans de protection contre l’incendie
 Norme sur les systèmes de détection d’incendie et d’alarme
 Norme sur les systèmes fixes de lutte contre l’incendie à eau
 Norme sur la matériel à poudre et mousse et système de lutte contre
l’incendie à mousse et à poudre.
 Une norme est d’application obligatoire lorsqu’elle est citée dans un texte réglementaire
(arrêté) comme moyen unique de satisfaire aux exigences de ce texte
 Les pouvoirs publics rendent des normes d’application obligatoire pour des raisons :
 d’ordre public ;
 de sécurité publique ;
 de protection de la santé et de la vie des personnes et des animaux ou de préservation des végétaux ;
 de protection des trésors nationaux ayant une valeur artistique, historique ou archéologique ;
 des exigences impératives tenant à l’efficacité des contrôles fiscaux, à la loyauté des transactions
commerciales et à la défense du consommateur.
Environ 100 normes sont rendues d’application obligatoire au Cameroun
QU’EST CE QU’UN COMITE TECHNIQUE
Un Comité
Technique (CT)
• Administrations, divers services et agences réglementaires, services
publics, etc.
Secteur Public
• Producteurs, négociants et détaillants, importateurs et
exportateurs, prestataires de services, industriels, commerçants,
agriculteurs, etc.
Secteur Privé
• Associations de consommateurs
Consommateurs
= SUPPORT (technique, administratif, etc.)
OU TROUVE-T-ON LES NORMES ?
A l’ANOR : DIRECTION
DES NORMES(DN)
Normalisation
Evaluation de
la conformité
Promotion des
Normes et de la
Qualité
Coopération
Normes Evaluation de la
Conformité
Outils d’Evaluation
de la Conformité
• Attestation 3ème
partie Certification
• Examen
Inspection
• Evaluation
Audit
• Analyse de produits
Essais
QU’EST CE QUE L’EVALUATION DE LA
CONFORMITÉ ?
1ère partie
= par le fournisseur
de l’objet à évaluer
2ème partie
= par une personne
qui a un intérêt dans
l’objet à évaluer
3ème partie
= indépendant du
fournisseur de l’objet à
évaluer
Normalisation
Evaluation de
la conformité
Promotion des
Normes et de la
Qualité
Coopération
Faciliter l’appropriation de l’esprit
des normes en vue de l’intégration
de l’exigence de la qualité dans la
conscience collective des
camerounais.
Information
POURQUOI LA PROMOTION DES NORMES ET DE LA QUALITÉ ?
Formation
Vulgarisation
Vente
Normalisation
Evaluation de
la conformité
Promotion des
Normes et de la
Qualité
Coopération
POURQUOI LA COOPERATION ?
Formation
Assistance
technique
Harmonisation
des normes
Partenariats
L’ANOR DANS LE MONDE… 25
II- LES ACTIONS DE L’ANOR AU
PROFIT DE L’INDUSTRIE
En 2016, le pari majeur pour notre pays reste la
création des conditions d’une véritable
industrialisation. L’émergence ne se conçoit pas
sans une industrie viable »
Message du Chef de l’Etat en Décembre 2015.
MISE A DISPOSITION DES NORMES
L’ANOR met à la disposition des entreprises
camerounaises les normes dans différents secteurs
d’activité.
1732 normes sont disponibles dans le catalogue des
normes camerounaises.
QU’EST CE QUE L’EVALUATION APPORTE AUX
INDUSTRIES?
Communication claire et sans
ambigüité avec les fournisseurs et
les clients
Réduction des coûts (rebus, perte
de temps, plaintes clients,
réactivité, gaspillages, accidents,
maladies professionnelles, perte
d’information
Accès à de nouveaux marchés
(concurrence des grandes
entreprises et clients dans
d’autres pays ou régions)
Conservation des parts de marchés et
conquête de nouveaux
Conformité avec la
législation
Les avantages
de la
normalisation
Niveau plus élevé de confiance et
de satisfaction des clients
Fidélisation des clients
EVALUATION DE LA CONFORMITE
Définition:
« activité qui fournit une démonstration que les exigences
spécifiées relatives à un produit, processus, système , personne
ou organisme sont satisfaites » source: ISO 17000
L’ANOR procède à l’évaluation de la conformité et à
la certification de la conformité aux Normes
L’ANOR DÉVELOPPE LE MARQUAGE NC AU PROFIT DES ENTREPRISES
QU’EST CE QUE LE MARQUAGE NC APPORTE
AUX INDUSTRIES
Accroitre sa visibilité sur le marché
Se démarquer de la concurrence
Accroitre sa visibilité sur
le marché
Informer le consommateur
Contribue à
l’augmentation de
son chiffre d’affaire
Les avantages
du marquage
NC
LE PECAE
Programme d’Evaluation de la Conformité avant embarquement des
marchandises importées en République du Cameroun.
Programme institué par Monsieur le Premier Ministre, Chef du
Gouvernement et mis en œuvre par l’ANOR.
Le PECAE permet d’évaluer la conformité d’un produit avant qu’il
n’embarque de son pays d’origine vers le marché camerounais.
LES ESPACES PROMOTIONNELLES
L’ANOR met à la disposition des industries
Camerounaises des espaces qui leur permettent de
présenter leurs produits.
La semaine Nationale de la Qualité (SENAQ)
LES FORMATIONS
L’ANOR met à la disposition des industrielles de formations
leur permettant de maitriser les exigences des normes
applicables à leur secteur d’activité.
Ces formations permettent également aux industrielles
d’accéder aux dernières connaissances en matière de
normalisation. Un répertoire des formations et un planning
annuel sont disponibles.
LA COOPÉRATION
L’ANOR développement le partenariat avec certains
organismes (APME) pour faciliter l’accès des PME à
certains services tels que la formation, l’acquisition
des normes ou la recherche de la conformité de leur
produit aux normes.
MISE À DISPOSITION D’UN LABORATOIRE.
L’ANOR mettra à la disposition de
l’industrie Camerounaise dans les
prochains mois, un laboratoire de
métrologie à vocation sous-régionale.
CONCLUSION
= Partenaire de l’Industrie
MERCI DE VOTRE ATTENTION
Internet : www.anorcameroun.info
Tel: (+237) 222 20 63 68

Contenu connexe

Tendances

La mise en place d’un tableau de bord de veille commerciale : Les opérateurs ...
La mise en place d’un tableau de bord de veille commerciale : Les opérateurs ...La mise en place d’un tableau de bord de veille commerciale : Les opérateurs ...
La mise en place d’un tableau de bord de veille commerciale : Les opérateurs ...
Seifeddine Dridi
 
Prise de Parole en Public
Prise de Parole en PublicPrise de Parole en Public
Prise de Parole en Public
Valérie AUSSEIL
 
Veille concurrentielle "Relation Client"
Veille concurrentielle "Relation Client"Veille concurrentielle "Relation Client"
Veille concurrentielle "Relation Client"
Nadia Mellouli
 
Lean IT et TRS - Pilotage de la performance opérationnelle
Lean IT et TRS - Pilotage de la performance opérationnelleLean IT et TRS - Pilotage de la performance opérationnelle
Lean IT et TRS - Pilotage de la performance opérationnelle
Antoine Vigneron
 
Comprendre le marketing et ses processus
Comprendre le marketing et ses processus Comprendre le marketing et ses processus
Comprendre le marketing et ses processus
hajar1ina
 
Cours de techniques de vente
Cours de techniques de venteCours de techniques de vente
Cours de techniques de vente
AIESEC Medina
 
Rapport d'audit interne
Rapport d'audit interneRapport d'audit interne
Rapport d'audit interne
Kyllian Duval
 
Techniques de négociation.pdf
Techniques de négociation.pdfTechniques de négociation.pdf
Techniques de négociation.pdf
ZakariaBrigui1
 
Le processus d'achat et approvisionnement
Le processus d'achat et approvisionnement Le processus d'achat et approvisionnement
Le processus d'achat et approvisionnement
Aboubakr Moubarak
 
Management de la qualité
Management de la qualitéManagement de la qualité
Management de la qualité
Saber Ferjani
 
Tableau de veille concurrentielle Power point
Tableau de veille concurrentielle Power pointTableau de veille concurrentielle Power point
Tableau de veille concurrentielle Power pointSantos Muriel
 
étude de marché ppt
étude de marché pptétude de marché ppt
étude de marché ppt
Mî Rã
 
Module 6 techniques-de_ventes-negociation
Module 6 techniques-de_ventes-negociationModule 6 techniques-de_ventes-negociation
Module 6 techniques-de_ventes-negociation
adiecreajeunes
 
Etude de cas & Plan d'action commerciale_Nicolas Leconte.pdf
Etude de cas & Plan d'action commerciale_Nicolas Leconte.pdfEtude de cas & Plan d'action commerciale_Nicolas Leconte.pdf
Etude de cas & Plan d'action commerciale_Nicolas Leconte.pdf
Nomosphere France
 
Introduction à la qualité
Introduction à la qualitéIntroduction à la qualité
Introduction à la qualitéCharles Duchêne
 
Comment faire une étude de marché
Comment faire une étude de marchéComment faire une étude de marché
Comment faire une étude de marché
Drag'n Survey
 
Etude comparative iso 9001 vs iso 27001.ppt
Etude comparative  iso 9001 vs iso 27001.pptEtude comparative  iso 9001 vs iso 27001.ppt
Etude comparative iso 9001 vs iso 27001.ppt
Khouloud Errachedi
 
Iphone12 - Gestion de projet de veille dans le cadre du cours Veille Stratég...
Iphone12 - Gestion de projet de veille  dans le cadre du cours Veille Stratég...Iphone12 - Gestion de projet de veille  dans le cadre du cours Veille Stratég...
Iphone12 - Gestion de projet de veille dans le cadre du cours Veille Stratég...
Hooman HAMIDI
 
LES PRINCIPES DE PASSATION DES MARCHES PUBLICS
LES PRINCIPES DE PASSATION DES MARCHES PUBLICSLES PRINCIPES DE PASSATION DES MARCHES PUBLICS
LES PRINCIPES DE PASSATION DES MARCHES PUBLICS
Pasteur_Tunis
 
Jeu norme iso 9001 - 2019
Jeu norme iso 9001 - 2019Jeu norme iso 9001 - 2019
Jeu norme iso 9001 - 2019
CIPE
 

Tendances (20)

La mise en place d’un tableau de bord de veille commerciale : Les opérateurs ...
La mise en place d’un tableau de bord de veille commerciale : Les opérateurs ...La mise en place d’un tableau de bord de veille commerciale : Les opérateurs ...
La mise en place d’un tableau de bord de veille commerciale : Les opérateurs ...
 
Prise de Parole en Public
Prise de Parole en PublicPrise de Parole en Public
Prise de Parole en Public
 
Veille concurrentielle "Relation Client"
Veille concurrentielle "Relation Client"Veille concurrentielle "Relation Client"
Veille concurrentielle "Relation Client"
 
Lean IT et TRS - Pilotage de la performance opérationnelle
Lean IT et TRS - Pilotage de la performance opérationnelleLean IT et TRS - Pilotage de la performance opérationnelle
Lean IT et TRS - Pilotage de la performance opérationnelle
 
Comprendre le marketing et ses processus
Comprendre le marketing et ses processus Comprendre le marketing et ses processus
Comprendre le marketing et ses processus
 
Cours de techniques de vente
Cours de techniques de venteCours de techniques de vente
Cours de techniques de vente
 
Rapport d'audit interne
Rapport d'audit interneRapport d'audit interne
Rapport d'audit interne
 
Techniques de négociation.pdf
Techniques de négociation.pdfTechniques de négociation.pdf
Techniques de négociation.pdf
 
Le processus d'achat et approvisionnement
Le processus d'achat et approvisionnement Le processus d'achat et approvisionnement
Le processus d'achat et approvisionnement
 
Management de la qualité
Management de la qualitéManagement de la qualité
Management de la qualité
 
Tableau de veille concurrentielle Power point
Tableau de veille concurrentielle Power pointTableau de veille concurrentielle Power point
Tableau de veille concurrentielle Power point
 
étude de marché ppt
étude de marché pptétude de marché ppt
étude de marché ppt
 
Module 6 techniques-de_ventes-negociation
Module 6 techniques-de_ventes-negociationModule 6 techniques-de_ventes-negociation
Module 6 techniques-de_ventes-negociation
 
Etude de cas & Plan d'action commerciale_Nicolas Leconte.pdf
Etude de cas & Plan d'action commerciale_Nicolas Leconte.pdfEtude de cas & Plan d'action commerciale_Nicolas Leconte.pdf
Etude de cas & Plan d'action commerciale_Nicolas Leconte.pdf
 
Introduction à la qualité
Introduction à la qualitéIntroduction à la qualité
Introduction à la qualité
 
Comment faire une étude de marché
Comment faire une étude de marchéComment faire une étude de marché
Comment faire une étude de marché
 
Etude comparative iso 9001 vs iso 27001.ppt
Etude comparative  iso 9001 vs iso 27001.pptEtude comparative  iso 9001 vs iso 27001.ppt
Etude comparative iso 9001 vs iso 27001.ppt
 
Iphone12 - Gestion de projet de veille dans le cadre du cours Veille Stratég...
Iphone12 - Gestion de projet de veille  dans le cadre du cours Veille Stratég...Iphone12 - Gestion de projet de veille  dans le cadre du cours Veille Stratég...
Iphone12 - Gestion de projet de veille dans le cadre du cours Veille Stratég...
 
LES PRINCIPES DE PASSATION DES MARCHES PUBLICS
LES PRINCIPES DE PASSATION DES MARCHES PUBLICSLES PRINCIPES DE PASSATION DES MARCHES PUBLICS
LES PRINCIPES DE PASSATION DES MARCHES PUBLICS
 
Jeu norme iso 9001 - 2019
Jeu norme iso 9001 - 2019Jeu norme iso 9001 - 2019
Jeu norme iso 9001 - 2019
 

En vedette

Outils et stratégies pour la conservation et la conquete des marchés
Outils  et  stratégies  pour  la conservation  et la  conquete des marchésOutils  et  stratégies  pour  la conservation  et la  conquete des marchés
Outils et stratégies pour la conservation et la conquete des marchés
Agence des Normes et de la Qualité (ANOR)
 
Wcm (2)
Wcm (2)Wcm (2)
Wcm (2)
Chandan Kumar
 
Evaluation task 3
Evaluation task 3Evaluation task 3
Evaluation task 3
hugofield22
 
Educação
EducaçãoEducação
Importance of promotion
Importance of promotionImportance of promotion
Importance of promotion
Chandan Kumar
 
KIT Alat dan Bahan Pembelajaran
KIT Alat dan Bahan Pembelajaran KIT Alat dan Bahan Pembelajaran
KIT Alat dan Bahan Pembelajaran
Dinar Nirmalasari
 
The theory of plastics
The theory of plastics The theory of plastics
The theory of plastics
catherinelindsay
 
3Com ETHERLINK/MC
3Com ETHERLINK/MC3Com ETHERLINK/MC
3Com ETHERLINK/MC
savomir
 
Human resources
Human resources Human resources
Human resources
Meshary ALALI
 
DIGITAL LIBRARIES: WHITHER THOU GOEST?
DIGITAL LIBRARIES: WHITHER THOU GOEST? DIGITAL LIBRARIES: WHITHER THOU GOEST?
DIGITAL LIBRARIES: WHITHER THOU GOEST?
IAEME Publication
 
Perkuliahan kapselmat 2-dimensi_tiga_1
Perkuliahan kapselmat 2-dimensi_tiga_1Perkuliahan kapselmat 2-dimensi_tiga_1
Perkuliahan kapselmat 2-dimensi_tiga_1
Dinar Nirmalasari
 
Oliver Hauser on the Behavioural Insights Team, a talk at the Berkman Center ...
Oliver Hauser on the Behavioural Insights Team, a talk at the Berkman Center ...Oliver Hauser on the Behavioural Insights Team, a talk at the Berkman Center ...
Oliver Hauser on the Behavioural Insights Team, a talk at the Berkman Center ...
natematias
 
пэп Cz
пэп Czпэп Cz
пэп Cz
TianDe
 
TelKart and QnA: An Open Teaching System for Computer Science Courses
TelKart and QnA: An Open Teaching System for Computer Science CoursesTelKart and QnA: An Open Teaching System for Computer Science Courses
TelKart and QnA: An Open Teaching System for Computer Science Courses
Open Education Global (OEGlobal)
 
Ebola
EbolaEbola
Ebola
aliciadiez
 
Creative Commons - Hack The Cred
Creative Commons - Hack The CredCreative Commons - Hack The Cred
Creative Commons - Hack The Cred
Open Education Global (OEGlobal)
 
Caderno do aluno professoradegeografia 1a vol1
Caderno do aluno professoradegeografia 1a vol1Caderno do aluno professoradegeografia 1a vol1
Caderno do aluno professoradegeografia 1a vol1
professora de geografia
 
INVESTORS' TOUR 2017 - QUANT Workshop - Paolo Calcinari Ansidei - 2 marzo 2017
INVESTORS' TOUR 2017 - QUANT Workshop - Paolo Calcinari Ansidei - 2 marzo 2017INVESTORS' TOUR 2017 - QUANT Workshop - Paolo Calcinari Ansidei - 2 marzo 2017
INVESTORS' TOUR 2017 - QUANT Workshop - Paolo Calcinari Ansidei - 2 marzo 2017
Silvia Romano
 
Curriculum Content or Subject Matter
Curriculum Content or Subject MatterCurriculum Content or Subject Matter
Curriculum Content or Subject Matter
Vincent de Ocampo
 

En vedette (19)

Outils et stratégies pour la conservation et la conquete des marchés
Outils  et  stratégies  pour  la conservation  et la  conquete des marchésOutils  et  stratégies  pour  la conservation  et la  conquete des marchés
Outils et stratégies pour la conservation et la conquete des marchés
 
Wcm (2)
Wcm (2)Wcm (2)
Wcm (2)
 
Evaluation task 3
Evaluation task 3Evaluation task 3
Evaluation task 3
 
Educação
EducaçãoEducação
Educação
 
Importance of promotion
Importance of promotionImportance of promotion
Importance of promotion
 
KIT Alat dan Bahan Pembelajaran
KIT Alat dan Bahan Pembelajaran KIT Alat dan Bahan Pembelajaran
KIT Alat dan Bahan Pembelajaran
 
The theory of plastics
The theory of plastics The theory of plastics
The theory of plastics
 
3Com ETHERLINK/MC
3Com ETHERLINK/MC3Com ETHERLINK/MC
3Com ETHERLINK/MC
 
Human resources
Human resources Human resources
Human resources
 
DIGITAL LIBRARIES: WHITHER THOU GOEST?
DIGITAL LIBRARIES: WHITHER THOU GOEST? DIGITAL LIBRARIES: WHITHER THOU GOEST?
DIGITAL LIBRARIES: WHITHER THOU GOEST?
 
Perkuliahan kapselmat 2-dimensi_tiga_1
Perkuliahan kapselmat 2-dimensi_tiga_1Perkuliahan kapselmat 2-dimensi_tiga_1
Perkuliahan kapselmat 2-dimensi_tiga_1
 
Oliver Hauser on the Behavioural Insights Team, a talk at the Berkman Center ...
Oliver Hauser on the Behavioural Insights Team, a talk at the Berkman Center ...Oliver Hauser on the Behavioural Insights Team, a talk at the Berkman Center ...
Oliver Hauser on the Behavioural Insights Team, a talk at the Berkman Center ...
 
пэп Cz
пэп Czпэп Cz
пэп Cz
 
TelKart and QnA: An Open Teaching System for Computer Science Courses
TelKart and QnA: An Open Teaching System for Computer Science CoursesTelKart and QnA: An Open Teaching System for Computer Science Courses
TelKart and QnA: An Open Teaching System for Computer Science Courses
 
Ebola
EbolaEbola
Ebola
 
Creative Commons - Hack The Cred
Creative Commons - Hack The CredCreative Commons - Hack The Cred
Creative Commons - Hack The Cred
 
Caderno do aluno professoradegeografia 1a vol1
Caderno do aluno professoradegeografia 1a vol1Caderno do aluno professoradegeografia 1a vol1
Caderno do aluno professoradegeografia 1a vol1
 
INVESTORS' TOUR 2017 - QUANT Workshop - Paolo Calcinari Ansidei - 2 marzo 2017
INVESTORS' TOUR 2017 - QUANT Workshop - Paolo Calcinari Ansidei - 2 marzo 2017INVESTORS' TOUR 2017 - QUANT Workshop - Paolo Calcinari Ansidei - 2 marzo 2017
INVESTORS' TOUR 2017 - QUANT Workshop - Paolo Calcinari Ansidei - 2 marzo 2017
 
Curriculum Content or Subject Matter
Curriculum Content or Subject MatterCurriculum Content or Subject Matter
Curriculum Content or Subject Matter
 

Similaire à L’anor partenaire de l’industrie et du développement

Les normes volontaires tout le monde y gagne
Les normes volontaires tout le monde y gagneLes normes volontaires tout le monde y gagne
Les normes volontaires tout le monde y gagne
Laurence CANDAL
 
AFNOR Normalisation : les normes, un cadre de progrès pour tous
AFNOR Normalisation : les normes, un cadre de progrès pour tousAFNOR Normalisation : les normes, un cadre de progrès pour tous
AFNOR Normalisation : les normes, un cadre de progrès pour tous
Groupe AFNOR
 
Process dans la sidérurgie
Process dans la sidérurgieProcess dans la sidérurgie
Process dans la sidérurgie
ifm electronic gmbh
 
Communication : Renforcement des capacités institutionnelles ; Accompagneme...
Communication  : Renforcement des capacités institutionnelles ;  Accompagneme...Communication  : Renforcement des capacités institutionnelles ;  Accompagneme...
Communication : Renforcement des capacités institutionnelles ; Accompagneme...
OUADA Yazid
 
Communication : La norme, Levier de régulation pour le commerce extérieur, Mr...
Communication : La norme, Levier de régulation pour le commerce extérieur, Mr...Communication : La norme, Levier de régulation pour le commerce extérieur, Mr...
Communication : La norme, Levier de régulation pour le commerce extérieur, Mr...
OUADA Yazid
 
PI & Normalisation : deux leviers clientèle & financement - INPI & AFNOR
PI & Normalisation : deux leviers clientèle & financement - INPI & AFNORPI & Normalisation : deux leviers clientèle & financement - INPI & AFNOR
PI & Normalisation : deux leviers clientèle & financement - INPI & AFNOR
FrenchTechCentral
 
Plaquette Dispositifs Médicaux
Plaquette Dispositifs MédicauxPlaquette Dispositifs Médicaux
Plaquette Dispositifs Médicaux
CamilleDrubigny
 
L'analyse des fluides dans l'industrie chimique
L'analyse des fluides dans l'industrie chimiqueL'analyse des fluides dans l'industrie chimique
L'analyse des fluides dans l'industrie chimique
EmilieAllegranti
 
Communication : Enjeux pour les entreprises algériennes, Mr Mahrez HADJSEYD,...
Communication  : Enjeux pour les entreprises algériennes, Mr Mahrez HADJSEYD,...Communication  : Enjeux pour les entreprises algériennes, Mr Mahrez HADJSEYD,...
Communication : Enjeux pour les entreprises algériennes, Mr Mahrez HADJSEYD,...
OUADA Yazid
 
ACPM - Plaquette Certification Podcast 2024.pdf
ACPM - Plaquette Certification Podcast 2024.pdfACPM - Plaquette Certification Podcast 2024.pdf
ACPM - Plaquette Certification Podcast 2024.pdf
ACPM
 
Rapport d'activité 2012
Rapport d'activité 2012Rapport d'activité 2012
Rapport d'activité 2012
ARPP
 
ACPM - Plaquette Podcast 2023.pdf
ACPM - Plaquette Podcast 2023.pdfACPM - Plaquette Podcast 2023.pdf
ACPM - Plaquette Podcast 2023.pdf
ACPM
 
ACPM - Plaquette Podcast 2023.pdf
ACPM - Plaquette Podcast 2023.pdfACPM - Plaquette Podcast 2023.pdf
ACPM - Plaquette Podcast 2023.pdf
ACPM
 
Certification AFAQ EN 9100
Certification AFAQ EN 9100Certification AFAQ EN 9100
Certification AFAQ EN 9100
Groupe AFNOR
 
Certification ISO et certification de service dans la banque assurance : Anal...
Certification ISO et certification de service dans la banque assurance : Anal...Certification ISO et certification de service dans la banque assurance : Anal...
Certification ISO et certification de service dans la banque assurance : Anal...
Alain KHEMILI
 
AFNOR 2017 : rapport annuel, les essentiels
AFNOR 2017 : rapport annuel, les essentielsAFNOR 2017 : rapport annuel, les essentiels
AFNOR 2017 : rapport annuel, les essentiels
Groupe AFNOR
 
Travelife pour les tour-opérateurs et les agences de voyages
Travelife pour les tour-opérateurs et les agences de voyagesTravelife pour les tour-opérateurs et les agences de voyages
Travelife pour les tour-opérateurs et les agences de voyages
Guillaume CROMER
 
La démarche qualité dans les lieux d'accès public à Internet (2003)
La démarche qualité dans les lieux d'accès public à Internet (2003)La démarche qualité dans les lieux d'accès public à Internet (2003)
La démarche qualité dans les lieux d'accès public à Internet (2003)
Ardesi Midi-Pyrénées
 
Innorpi
InnorpiInnorpi
Innorpi
MarouaChetmi
 
ACPM certification podcast
ACPM certification podcastACPM certification podcast
ACPM certification podcast
ACPM
 

Similaire à L’anor partenaire de l’industrie et du développement (20)

Les normes volontaires tout le monde y gagne
Les normes volontaires tout le monde y gagneLes normes volontaires tout le monde y gagne
Les normes volontaires tout le monde y gagne
 
AFNOR Normalisation : les normes, un cadre de progrès pour tous
AFNOR Normalisation : les normes, un cadre de progrès pour tousAFNOR Normalisation : les normes, un cadre de progrès pour tous
AFNOR Normalisation : les normes, un cadre de progrès pour tous
 
Process dans la sidérurgie
Process dans la sidérurgieProcess dans la sidérurgie
Process dans la sidérurgie
 
Communication : Renforcement des capacités institutionnelles ; Accompagneme...
Communication  : Renforcement des capacités institutionnelles ;  Accompagneme...Communication  : Renforcement des capacités institutionnelles ;  Accompagneme...
Communication : Renforcement des capacités institutionnelles ; Accompagneme...
 
Communication : La norme, Levier de régulation pour le commerce extérieur, Mr...
Communication : La norme, Levier de régulation pour le commerce extérieur, Mr...Communication : La norme, Levier de régulation pour le commerce extérieur, Mr...
Communication : La norme, Levier de régulation pour le commerce extérieur, Mr...
 
PI & Normalisation : deux leviers clientèle & financement - INPI & AFNOR
PI & Normalisation : deux leviers clientèle & financement - INPI & AFNORPI & Normalisation : deux leviers clientèle & financement - INPI & AFNOR
PI & Normalisation : deux leviers clientèle & financement - INPI & AFNOR
 
Plaquette Dispositifs Médicaux
Plaquette Dispositifs MédicauxPlaquette Dispositifs Médicaux
Plaquette Dispositifs Médicaux
 
L'analyse des fluides dans l'industrie chimique
L'analyse des fluides dans l'industrie chimiqueL'analyse des fluides dans l'industrie chimique
L'analyse des fluides dans l'industrie chimique
 
Communication : Enjeux pour les entreprises algériennes, Mr Mahrez HADJSEYD,...
Communication  : Enjeux pour les entreprises algériennes, Mr Mahrez HADJSEYD,...Communication  : Enjeux pour les entreprises algériennes, Mr Mahrez HADJSEYD,...
Communication : Enjeux pour les entreprises algériennes, Mr Mahrez HADJSEYD,...
 
ACPM - Plaquette Certification Podcast 2024.pdf
ACPM - Plaquette Certification Podcast 2024.pdfACPM - Plaquette Certification Podcast 2024.pdf
ACPM - Plaquette Certification Podcast 2024.pdf
 
Rapport d'activité 2012
Rapport d'activité 2012Rapport d'activité 2012
Rapport d'activité 2012
 
ACPM - Plaquette Podcast 2023.pdf
ACPM - Plaquette Podcast 2023.pdfACPM - Plaquette Podcast 2023.pdf
ACPM - Plaquette Podcast 2023.pdf
 
ACPM - Plaquette Podcast 2023.pdf
ACPM - Plaquette Podcast 2023.pdfACPM - Plaquette Podcast 2023.pdf
ACPM - Plaquette Podcast 2023.pdf
 
Certification AFAQ EN 9100
Certification AFAQ EN 9100Certification AFAQ EN 9100
Certification AFAQ EN 9100
 
Certification ISO et certification de service dans la banque assurance : Anal...
Certification ISO et certification de service dans la banque assurance : Anal...Certification ISO et certification de service dans la banque assurance : Anal...
Certification ISO et certification de service dans la banque assurance : Anal...
 
AFNOR 2017 : rapport annuel, les essentiels
AFNOR 2017 : rapport annuel, les essentielsAFNOR 2017 : rapport annuel, les essentiels
AFNOR 2017 : rapport annuel, les essentiels
 
Travelife pour les tour-opérateurs et les agences de voyages
Travelife pour les tour-opérateurs et les agences de voyagesTravelife pour les tour-opérateurs et les agences de voyages
Travelife pour les tour-opérateurs et les agences de voyages
 
La démarche qualité dans les lieux d'accès public à Internet (2003)
La démarche qualité dans les lieux d'accès public à Internet (2003)La démarche qualité dans les lieux d'accès public à Internet (2003)
La démarche qualité dans les lieux d'accès public à Internet (2003)
 
Innorpi
InnorpiInnorpi
Innorpi
 
ACPM certification podcast
ACPM certification podcastACPM certification podcast
ACPM certification podcast
 

L’anor partenaire de l’industrie et du développement

  • 1. AGENCE DES NORMES ET DE LA QUALITÉ (ANOR) L’ANOR: PARTENAIRE DE L’INDUSTRIE
  • 2. SOMMAIRE I- PRÉSENTATION DE L’ANOR II- LES ACTIONS DE L’ANOR AU PROFIT DE L’INDUSTRIE
  • 3. 3 Qui sommes nous ? Que faisons nous ? I- PRESENTATION DE L’ANOR
  • 4. CADRE JURIDIQUE 4 Accords de l’OMC : ratification par le Cameroun Loi n°96/11 du 05 aout 1996 relative à la normalisation Décret n°2009/296 du 17 septembre 2009 portant création, organisation et fonctionnement de l’ANOR Loi-cadre n°2011/012 du 06 mai 2011 portant protection du consommateur au Cameroun Loi n°2002/004 du 19 avril 2002 portant Charte des investissements ANOR = Etablissement parapublic Sous tutelles MINMIDT MINFI
  • 5. CADRE INSTITUTIONNEL 5 ISO - ARSO - CEI - RNF - INMPI - UIT - AFSEC - - MINMIDT - Ministères sectoriels - Comités Techniques - Organismes d’évaluations de la conformité - Laboratoires - Cabinets d’expertise - Experts Organisations internationales de normalisation Système national de normalisation ANOR
  • 6. L’ANOR 6 Siège de l’ANOR: Sis au quartier BASTOS (Face Elecam)
  • 7. ANOR : NOTRE VISION Construire avec les parties prenantes une économie structurée, performante, compétitive, respectueuse de l’environnement et du bien être des camerounais pour une émergence en 2035. 7
  • 8. ANOR : NOS PRINCIPALES MISSIONS 8 Élaboration et l’Homologation des Normes. Certification de la Conformité aux Normes. Promotion des Normes et de la Démarche Qualité. Coopération avec les Organismes internationaux et les Comités spécialisés dans le domaine de la Normalisation et de la Qualité. Etudes et Propositions relatives à la Normalisation et à la Qualité
  • 9. ANOR : NOS VALEURS 9  Impartialité  Ouverture  Responsabilité  Transparence
  • 10. ANOR : NOTRE ORGANISATION (SIMPLIFIÉE) 10 Directeur Général Direction des Normes (DN) Direction de l’Evaluation de la Conformité (DEC) Direction de la Promotion et de la FORMATION (DPF) Direction de l’Administration et des Finances (DAF) Services rattachés Conseillers Techniques Directeur Général Adjoint Conseil d’Administration
  • 11. Normalisation Evaluation de la conformité Promotion des Normes et de la Qualité Coopération
  • 13. QU’EST CE QU’UNE NORME ? Un document de référence Règles, lignes directrices, caractéristiques Consensus entre l’ensemble des parties prenantes Établie par un organisme de normalisation reconnu Application volontaire Norme Utilisée dans les échanges commerciaux (contrats privés et marchés publics)
  • 14. NORMES,REGLEMENTS TECHNIQUES,STANDARDS : DIFFERENCE Règlements Normes Application volontaire Application obligatoire Standards Document normatif établi par un groupe d’acteurs restreint L’Administration L’ANOR Un consortium, forum, entreprise, …
  • 15. (EXEMPLES DE NORMES CAMEROUNAISES)  Norme sur les équipements de protection et lutte contre l’incendie- Symboles graphiques pour plans de protection contre l’incendie  Norme sur les systèmes de détection d’incendie et d’alarme  Norme sur les systèmes fixes de lutte contre l’incendie à eau  Norme sur la matériel à poudre et mousse et système de lutte contre l’incendie à mousse et à poudre.
  • 16.  Une norme est d’application obligatoire lorsqu’elle est citée dans un texte réglementaire (arrêté) comme moyen unique de satisfaire aux exigences de ce texte  Les pouvoirs publics rendent des normes d’application obligatoire pour des raisons :  d’ordre public ;  de sécurité publique ;  de protection de la santé et de la vie des personnes et des animaux ou de préservation des végétaux ;  de protection des trésors nationaux ayant une valeur artistique, historique ou archéologique ;  des exigences impératives tenant à l’efficacité des contrôles fiscaux, à la loyauté des transactions commerciales et à la défense du consommateur. Environ 100 normes sont rendues d’application obligatoire au Cameroun
  • 17. QU’EST CE QU’UN COMITE TECHNIQUE Un Comité Technique (CT) • Administrations, divers services et agences réglementaires, services publics, etc. Secteur Public • Producteurs, négociants et détaillants, importateurs et exportateurs, prestataires de services, industriels, commerçants, agriculteurs, etc. Secteur Privé • Associations de consommateurs Consommateurs = SUPPORT (technique, administratif, etc.)
  • 18. OU TROUVE-T-ON LES NORMES ? A l’ANOR : DIRECTION DES NORMES(DN)
  • 19. Normalisation Evaluation de la conformité Promotion des Normes et de la Qualité Coopération
  • 20. Normes Evaluation de la Conformité Outils d’Evaluation de la Conformité • Attestation 3ème partie Certification • Examen Inspection • Evaluation Audit • Analyse de produits Essais QU’EST CE QUE L’EVALUATION DE LA CONFORMITÉ ? 1ère partie = par le fournisseur de l’objet à évaluer 2ème partie = par une personne qui a un intérêt dans l’objet à évaluer 3ème partie = indépendant du fournisseur de l’objet à évaluer
  • 21. Normalisation Evaluation de la conformité Promotion des Normes et de la Qualité Coopération
  • 22. Faciliter l’appropriation de l’esprit des normes en vue de l’intégration de l’exigence de la qualité dans la conscience collective des camerounais. Information POURQUOI LA PROMOTION DES NORMES ET DE LA QUALITÉ ? Formation Vulgarisation Vente
  • 23. Normalisation Evaluation de la conformité Promotion des Normes et de la Qualité Coopération
  • 24. POURQUOI LA COOPERATION ? Formation Assistance technique Harmonisation des normes Partenariats
  • 25. L’ANOR DANS LE MONDE… 25
  • 26. II- LES ACTIONS DE L’ANOR AU PROFIT DE L’INDUSTRIE
  • 27. En 2016, le pari majeur pour notre pays reste la création des conditions d’une véritable industrialisation. L’émergence ne se conçoit pas sans une industrie viable » Message du Chef de l’Etat en Décembre 2015.
  • 28. MISE A DISPOSITION DES NORMES L’ANOR met à la disposition des entreprises camerounaises les normes dans différents secteurs d’activité. 1732 normes sont disponibles dans le catalogue des normes camerounaises.
  • 29. QU’EST CE QUE L’EVALUATION APPORTE AUX INDUSTRIES? Communication claire et sans ambigüité avec les fournisseurs et les clients Réduction des coûts (rebus, perte de temps, plaintes clients, réactivité, gaspillages, accidents, maladies professionnelles, perte d’information Accès à de nouveaux marchés (concurrence des grandes entreprises et clients dans d’autres pays ou régions) Conservation des parts de marchés et conquête de nouveaux Conformité avec la législation Les avantages de la normalisation Niveau plus élevé de confiance et de satisfaction des clients Fidélisation des clients
  • 30. EVALUATION DE LA CONFORMITE Définition: « activité qui fournit une démonstration que les exigences spécifiées relatives à un produit, processus, système , personne ou organisme sont satisfaites » source: ISO 17000 L’ANOR procède à l’évaluation de la conformité et à la certification de la conformité aux Normes
  • 31. L’ANOR DÉVELOPPE LE MARQUAGE NC AU PROFIT DES ENTREPRISES
  • 32. QU’EST CE QUE LE MARQUAGE NC APPORTE AUX INDUSTRIES Accroitre sa visibilité sur le marché Se démarquer de la concurrence Accroitre sa visibilité sur le marché Informer le consommateur Contribue à l’augmentation de son chiffre d’affaire Les avantages du marquage NC
  • 33. LE PECAE Programme d’Evaluation de la Conformité avant embarquement des marchandises importées en République du Cameroun. Programme institué par Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement et mis en œuvre par l’ANOR. Le PECAE permet d’évaluer la conformité d’un produit avant qu’il n’embarque de son pays d’origine vers le marché camerounais.
  • 34. LES ESPACES PROMOTIONNELLES L’ANOR met à la disposition des industries Camerounaises des espaces qui leur permettent de présenter leurs produits. La semaine Nationale de la Qualité (SENAQ)
  • 35. LES FORMATIONS L’ANOR met à la disposition des industrielles de formations leur permettant de maitriser les exigences des normes applicables à leur secteur d’activité. Ces formations permettent également aux industrielles d’accéder aux dernières connaissances en matière de normalisation. Un répertoire des formations et un planning annuel sont disponibles.
  • 36. LA COOPÉRATION L’ANOR développement le partenariat avec certains organismes (APME) pour faciliter l’accès des PME à certains services tels que la formation, l’acquisition des normes ou la recherche de la conformité de leur produit aux normes.
  • 37. MISE À DISPOSITION D’UN LABORATOIRE. L’ANOR mettra à la disposition de l’industrie Camerounaise dans les prochains mois, un laboratoire de métrologie à vocation sous-régionale.
  • 39. MERCI DE VOTRE ATTENTION Internet : www.anorcameroun.info Tel: (+237) 222 20 63 68

Notes de l'éditeur

  1. Bonjour Mesdames et Messieurs. Je suis Mme…, … (fonction) à L’agence des Normes et de la Qualité. Je suis très contente que l’IRSC (Insurance and Risks Services Consultingà) ait désigné l’ANOR pour vous entretenir ce matin sur le thème « Normes, Certification et Assurance Qualité-Enjeux ».
  2. En effet, notre exposé va porter sur quatre points à savoir: Qui sommes-nous? Que faisons-nous? Quelles sont nos performances? Quelles sont nos perspectives?
  3. Pour comprendre ce qu’est l’ANOR (Agence des Normes et de la Qualité), il convient tout d’abord de savoir dans quel cadre juridique et institutionnel notre Agence a été créée et existe. En effet, de 1995 à 2011, ce cadre juridique a été en évolution permanente vers une prise en compte de la normalisation et de la qualité. En 1995 le Cameroun ratifie les accords de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC). Ces accords, pour lesquels la normalisation est sur le chemin critique de leur mise en œuvre, prévoient notamment une stratégie d’élaboration des normes et la protection de l’espace économique national contre la malfaçon. En 1996 la loi n°96/11 relative à la normalisation définit entre autre la terminologie et les définitions relatives à la normalisation, à la norme et à la qualité, les secteurs couverts par la normalisation, l’intérêt et le but des normes et la marque nationale de qualité et son contrôle. En 2002 on note la charte des investissements. 13 ans après la loi relative à la normalisation, soit en 2009, l’ANOR est créée par le décret n°2009/296 qui précise le rôle stratégique de l’Agence, ses missions et son spectre d’intervention. L’ANOR est un établissement parapublique, sous tutelle technique du MINMIDT et financière du MINFI. Enfin il est important de relever la loi cadre n°2011/012 portant protection du consommateur au Cameroun. Cette loi-cadre décrit les termes de protection du consommateur, les prescriptions au plan qualitatif relatives aux caractéristiques des produits, biens et services destinés à la consommation et le régime des sanctions en cas de non respect de ces prescriptions.
  4. Sur le plan institutionnel, il faut noter que l’ANOR n’agit pas seul et est entouré par un certain nombre d’institutions aux niveaux national et international, avec lesquelles elle travaille en étroite collaboration. Cadre institutionnel national : Le système national de normalisation du Cameroun est composé aussi bien du secteur public que du secteur privé, avec : - le MINMIDT: Ministère en charge de la normalisation qui élabore la politique nationale de normalisation ; - les Ministères sectoriels : qui expriment leurs besoins en matière d’élaboration des normes ; - des comités techniques de normalisation : qui élaborent les normes ; - des Organismes d’évaluation de la Conformités ; - des laboratoires (laboratoire national de référence, des laboratoires d’analyses et d’essais, des laboratoires d’étalonnage, laboratoires de métrologie, etc.) - des cabinets d’expertise technique et d’audits qualité et des experts Cadre institutionnel international : Le Cameroun est par ailleurs membre de plusieurs organisations internationales de normalisation. A ce titre, il est astreint au respect des principes et dispositions des textes constitutifs de ces organisations. C’est pourquoi, il est important de s’assurer que l’organisation et l’implémentation des activités de normalisation est en parfaite cohérence avec ces engagements internationaux. Les principaux organismes sont : - L’Organisation Internationale de Normalisation (ISO) ; La Commission Electronique Internationale (CEI) ; Le Réseau de Normalisation de la Francophonie (RNF) ; L’Institut de Normalisation et de Métrologie des Pays Islamiques (INMPI) ; - L’Organisation Africaine de Normalisation (ARSO) ; - L’Union Internationale des Télécommunications (UIT) ; - La Commission Electrotechnique Africaine de Normalisation (AFSEC).    
  5. Voici Notre siège qui est situé à Yaoundé, au quartier bastos en face de Elecam, 500 m avant l’ambassade de Chine.
  6. Dans ce contexte, la vision de l’ANOR est toute aussi ambitieuse, tout comme le montre l’image, qui illustre l’ambition que l’eau soit un jour potable et une denrée disponible à profusion.
  7. Pour mettre en œuvre cette vision, nous avons des missions, précisées par le décret portant création et fonctionement de l’ANOR. Les principales missions sont enumerees comme suit: (lire diapo)
  8. Pour accomplir ces missions, notre Agence se repose sur quatre valeurs essentielles : l’impartialité : nous prenons en compte les avis et les intérêts exprimés par chaque partie prenante, que ce soient les administrations, les opérateurs économiques ou les consommateurs, sans en privilégier ou omettre aucune. Nos activités sont ainsi neutres et totalement indépendantes. l’ouverture : nous sommes ouverts à tous. Nous accompagnons toutes les parties intéressées, sans distinction. « Travailler ensemble » est dans notre ADN. la transparence : le déroulement et la programmation des différents travaux de l’ANOR sont transparents. Cette valeur est nécessaire de par notre position de tiers de confiance, qui implique des engagements forts de notre institution en matière d’intégrité. la responsabilité : nos activités portent sur des enjeux majeurs de la société et contribuent à construire un monde plus sûr et plus responsable. Nos modes de gouvernance et de prise de décision s’inscrivent dans ce souci permanent.
  9. Pour réaliser toutes ces missions essentielles, l’ANOR est composée de personnel réparti dans les différentes structures de l’Agence : La Direction Générale composée par le DG et la DGA. l. Sous cette Direction Générale, on retrouve trois directions techniques : la Direction des Normes, chargée entre autres de l’élaboration et de l’homologation des normes et de la collaboration avec les ministères pour l’élaboration des règlements techniques ; la Direction de la Certification, chargée essentiellement de la certification des produits répondant aux normes et règlements techniques, importés ou fabriqués localement, de la certification des personnes et des services ; et la Direction de la Promotion chargée de d’accompagner les opérateurs économiques, les administrations et les consommateurs dans l’appropriation des normes et de la qualité. la Direction de l’Administration et des Finances est une direction support essentielle pour la mise en œuvre de nos activités. enfin on retrouve des services rattachés à la Direction Générale, telle que la Cellule de Coopération, des Veilles et de la Prospective (CCOVP), chargée de la coopération avec les partenaires en matière de normalisation et de promotion de la qualité, la CAJ, la CELCOM, la CELINFO, l’unité Qualité et Audit Interne.
  10. Comme précisez plus haut, nous avons 04 principales activités, qui correspondent finalement à nos principales missions : L’activité de normalisation ; L’activité d’évaluation de la conformité dont la certification ; L’activité de Promotion des normes et de la qualité ; L’activité de coopération (signature des conventions et partenariats).
  11. La normalisation est le procesus qui permet d’établir une norme. Une norme est un document de référence, qui contient des règles, des lignes directrices et/ou des caractéristiques en vue d’apporter des solutions à un problème donné. Une norme est issue d’un consensus entre l’ensemble des parties prenantes qui sont le secteur public, le secteur privé et les consommateurs. Elle est établie par un organisme de normalisation reconnu : au Cameroun il s’agit de l’ANOR. Elle est d’application volontaire. Elle sera utilisée dans les différents échanges commerciaux.
  12. Il est important de faire la différences entre une norme, un règlement technique et un standard. Une norme est caractérisée par son application basée sur le volontariat : la partie qui décide d’utiliser une norme y trouve un avantage à l’appliquer (on verra plus tard quels avantages on peut avoir à appliquer une norme). Un règlement technique rend les normes d’application obligatoire. Cela concerne généralement des domaines où la santé et la sécurité du consommateur sont mis en jeu (comme dans l’agroalimentaire, ou le secteur des installations électriques basse tension) . Enfin un standard est un document normatif établi par un groupe d’acteurs comme une entreprise, par opposition à la norme qui elle, est nationale ou internationale. La norme est établie par l’ANOR. Le règlement technique est établi lui par l’Administration tel que le MINMIDT. Et le standard est établi par un consortium, un forum, une entreprise, etc.
  13. Voici des exemples de Normes camerounaises.
  14. Cas particulier des Normes rendues d’application obligatoire suivant la réglementation camerounaise. En effet, pour qune norme soit dapplication obligatoire il faut kl soit citer ds un texte reglementaire. Comme ns lavons preciser plus haut en evoquant la difference entre une norme un reglement technique et un standard Les pouvoirs publics peuvent rendre une norme dapplication obligatoire pour les raisons suivantes : (lire diapo bleu) Avant la fin du forum, nous allons vous distribuer le catalogue des Normes camerounaises et le catalogue des Normes camerounaises rendues d’application obligatoire encore appelées Règlements techniques. En voici, un exemplaire.( montrer les deux catalogues a lassistance)
  15. Tout le travai de normalisationl est effectué par une organisation particulière, appelée : comité technique (CT). Ce comité est composée des trois principales parties prenantes : le secteur public, le secteur privé et les consommateurs, afin que les intérêts de ces trois parties soient représentés. L’ANOR a alors un rôle de support (secretariat technique, tache administrative, etc). L’ANOR ne se met donc pas dans un coin pour créer des normes contrairement a ce quon peut croire, mais accompagne les camerounais dans ce travail d’élaboration des normes. Plus haut nous avons parler de consensus quand nous avons definit une norme, eh bien il sagit effectivement dun consencus entre les differentes parties prenantes concernees. Les normes sont faites au cameroun PAR et POUR le public camerounais.
  16. On trouve les Normes camerounaises à la Direction des Normes. Une grille tarifaire pour la vente des Normes existe. Comme nous lavons mentionner plus haut nous allons egqalement distribuer le catalogue des normes avant la clotures du forum vu la demande importante de ce document nous sommes entrain de lediter chez limprimeur pour pouvoir le mettre a votre disposition
  17. Enfin, nous allons aborder la quatrième activité de l’ANOR qui est la Coopération.
  18. A partir du moment où vous utilisez des normes, il faut vérifier si vous respectez ou non ces normes. Cette vérification s’appelle l’évaluation de la conformité aux normes. Lorsque l’on s’évalue soi-même : on parle d’évaluation première partie (exemple : vous allez auditer un service décentralisé de votre organisme ou votre ministère). Lorsque cette évaluation est effectuée par une personne ou un organisme qui a un intérêt : on parle d’évaluation deuxième partie . Lorsque l’évaluation est effectuée par une personne ou un organisme indépendant : on parle d’évaluation troisième partie (exemple : le Conseil Supérieur de l’Etat audite votre service ou votre direction). Il existe ainsi des outils pour effectuer cette évaluation de la conformité, parmi lesquels : La certification qui est une procédure par laquelle une tierce partie donne une assurance écrite que l’objet de l’évaluation est conforme aux normes. L’inspection qui est un examen. Ses résultats peuvent être utilisés comme support à la certification. L’audit qui est un processus d’évaluation permettant de mettre en évidence objectivement les écarts par rapport aux normes Les essais qui sont des analyses effectuées sur l’objet de l’évaluation. L’ANOR fait donc de l’évaluation de la conformité sur les produits fabriqués localement ou importés,sur les systèmes, et sur les personnes
  19. Enfin, nous allons aborder la quatrième activité de l’ANOR qui est la Coopération.
  20. L’activité de la promotion des normes et de la qualité a pour objectif de faciliter l’appropriation de ces dernières par tout un chacun. De manière à ce que chacun exige naturellement la qualité au quotidien. Pour cela 04 pôles sont développés : L’information La formation La vulgarisation Et la vente
  21. Enfin, nous allons aborder la quatrième activité de l’ANOR qui est la Coopération.
  22. Pourquoi un pôle coopération au sein de l’ANOR ? Il s’agit en fait d’un pôle essentiel pour tout organisme de normalisation : c’est un bras séculier indispensable. En effet la coopération régionale et internationale aide les ONN (Organisme National de Normalisation) à réaliser leurs objectifs à travers différentes aspects : cela leur permet de bénéficier de la formation et de l’assistance technique des organismes internationaux de normalisation, d’harmoniser des normes nationales avec les normes internationales facilitant ainsi les échanges commerciaux et enfin cela ouvre la voie à des partenariats avec les pays avancés
  23. Depuis sa création,l’ANOR a signé une douzaine d’accords de partenariats avec plusieurs organismes nationaux et internationaux de normalisation dans les différents continents: Afrique-Europe-Asie et les Etats Unis. Ainsi, on a: -AFNOR en France -INNORPI en Tunisie -SABS en Afrique du Sud -BNQ au Canada -ASTM aux Etats Unis -AGANOR au Gabon -AQSIS en Chine -TSE en Turquie
  24. Les normes facilitent le langage entre l’entreprise, ses fournisseurs et ses clients et donc le dialogue entre les différentes parties ; Les normes fournissent des outils de mesure communs (exemple : la mesure du pourcentage de matières grasses pour la définition du lait) et une méthodologie de travail harmonisée au sein de l’entreprises (évitant que la méthode ne change d’un opérateur à un autre ou d’un jour à un autre) puisqu’elles définissent les règles directrices pour obtenir un produits ; Cela permet l’interopérabilité entre l’entreprise et ses partenaires locaux ou internationaux, le produit et d’autres systèmes, favorisant ainsi des alliances stratégiques (exemple : la compatibilité entre un emballage fabriqué par un entrepreneur et le contenu fabriqué par un autre) ; L’application des normes permet de faire de la qualité et d’appliquer le management du risque interne et donc réduit les coûts dus à la production de la non qualité ou aux accidents au sein de l’entreprise ; Une entreprise qui respecte les normes peut démontrer aisément la qualité de ses produits ou services lorsqu’elle est évaluée ; Prôner l’utilisation de normes et l’appliquer réellement, améliore l’image de l’entreprise et augmenter la confiance des consommateurs et des investisseurs ; Cela améliore également la capacité de l’entreprise à faire face à la législation et aux règlements techniques (exemple : le règlement pour le respect de l’environnement, pour les imprimeries, le respect de la norme intègre la gestion des encres usagées) ; Grâce à tous ces avantages, les normes permettent donc améliorer leur compétitivité de l’entreprise
  25. Les normes facilitent le langage entre l’entreprise, ses fournisseurs et ses clients et donc le dialogue entre les différentes parties ; Les normes fournissent des outils de mesure communs (exemple : la mesure du pourcentage de matières grasses pour la définition du lait) et une méthodologie de travail harmonisée au sein de l’entreprises (évitant que la méthode ne change d’un opérateur à un autre ou d’un jour à un autre) puisqu’elles définissent les règles directrices pour obtenir un produits ; Cela permet l’interopérabilité entre l’entreprise et ses partenaires locaux ou internationaux, le produit et d’autres systèmes, favorisant ainsi des alliances stratégiques (exemple : la compatibilité entre un emballage fabriqué par un entrepreneur et le contenu fabriqué par un autre) ; L’application des normes permet de faire de la qualité et d’appliquer le management du risque interne et donc réduit les coûts dus à la production de la non qualité ou aux accidents au sein de l’entreprise ; Une entreprise qui respecte les normes peut démontrer aisément la qualité de ses produits ou services lorsqu’elle est évaluée ; Prôner l’utilisation de normes et l’appliquer réellement, améliore l’image de l’entreprise et augmenter la confiance des consommateurs et des investisseurs ; Cela améliore également la capacité de l’entreprise à faire face à la législation et aux règlements techniques (exemple : le règlement pour le respect de l’environnement, pour les imprimeries, le respect de la norme intègre la gestion des encres usagées) ; Grâce à tous ces avantages, les normes permettent donc améliorer leur compétitivité de l’entreprise
  26. Pour conclure, nous pouvons résumer que L’ANOR, à travers ses différentes missions est donc le partenaire de toutes les parties prenantes, dont vous faites partie, pour vous accompagner dans notre ambition commune de développement et d’amélioration de la compétitivité des différentes activités, pour la satisfaction des besoins des populations et des exigences du DSCE et donc l’émergence du Cameroun à l’horizon 2035.
  27. Nous vous remercions pour votre attention. Voici les logos de quelques uns de nos partenaires. Nous avons affiché notre numéro et notre site internet. Nous restons disponibles pour de plus amples informations.