SlideShare une entreprise Scribd logo
1
La transparence dans le domaine
des marchés
Publics :cas de la Tunisie.
Présenté par : K.johmani
2
La commande publique représente
en Tunisie environ 13% du PIB et
presque 35 % du Budget de l’Etat.
En raison de ce poids financier
important, et en vue d’instaurer la
confiance entre les entreprises et le
contribuable dans la gestion des
deniers publics , les marchés publics
doivent respecter les trois principes
fondamentaux suivants clairement
mentionnés dans le code des
marchés publics:
3
 L’égalité des candidats devant la
commande publique et l’équivalence des
chances.
 La transparence des procédures.
 Le recours à la concurrence.
4
Ces principes sont consacrés à travers le respect des
règles suivantes :
 La non discrimination entre les candidats,
 L'indépendance de l'acheteur public
 Le suivi de procédures claires et détaillées
de toutes les étapes de conclusion du
marché et l'information des candidats de
ces procédures à temps,
5
 La généralisation de la communication
des réponses et explications quant aux
observations et éclaircissements
demandés par les candidats dans un délai
minimum de 10 jours avant l'expiration de
la date limite de réception des offres.
6
1) Au niveau de l’appel à la concurrence
1- Les cahiers des charges doivent :
 Définir l’objet du marché ainsi que les conditions de
son exécution d’une façon claire et transparente
 Fixer les conditions de participation, et annoncer les
critères de choix et la méthodologie d’évaluation
des offres et la manière de choix du titulaire du
marché
 Indiquer les obligations et les droits des parties
concernées.
7
 Il est formellement interdit de mentionner dans
les cahier des charges que le titulaire du marché
supportera en totalité ou en partie les frais de
mission ,de transport ou de séjour des agents de
l’acheteur public au titre du contrôle de
conformité de la qualité des prestations
commandés au cours de la réception de la
commande objet du marché .
8
 Les frais de mission sont obligatoirement supportés
par l’acheteur public lui-même et ce en vue de
concrétiser le principe de transparence et de
neutralité .
9
2- Les prestations doivent être clairement exprimées :
Elles doivent être définies par référence à des
spécifications techniques neutres préalablement
établies et éventuellement à des normes
nommément désignées ;
Toute indication de marque ou d’éléments
susceptibles de limiter la concurrence ou d’orienter
la commande vers un produit ou un prestataire ou
un producteur déterminé est interdite
10
 Le principe de transparence est aussi concrétisé
par le fait que les procédures de passation d’un
marché public sont des procédures écrites ,
clairement mentionnées aux cahiers des charges.
 Les documents de mise en concurrence fixent
les conditions de participation et d’attribution du
marché.
11
2) Au niveau des modes de passation des
marchés :
pour mieux assurer le libre jeu de la concurrence
et la transparence, c’est la procédure d’appel
d’offres qui constitue la règle générale de passation
des marchés publics.
Ainsi, on peut distinguer 4 types d’AO :
 AO ouvert
 AO précédé d’une présélection
 AO avec concours
 AO en deux étapes
12
 L’avis d’appel d’offres est publié par voie de presse ou
par tout autre moyen de publicité matériel ou
immatériel ( internet )
 Les candidats sont invités à fournir dans leurs offres
une déclaration sur l’honneur spécifiant leur
engagement de n’avoir pas fait et de ne pas faire par eux
même ou par personne interposée des promesses , des
dons , ou des présents en vue d’influer sur les
procédures de conclusion d’un marché ou des étapes de
son exécution.
13
 Les candidats sont autorisés à formuler des
réclamations s’ils jugent que les spécifications
techniques exigées aux cahiers des charges sont de
nature à orienter la commande publique vers un
producteur déterminé ou une marque précise.
 Ces réclamations sont adressées au comité d’enquête et
de suivie crée au premier ministère, organe indépendant
à l’acheteur public, pour examen et réponse.
14
L’exception à la procédure d’appel d’offres
Il peut être passé des marchés soit par voie de
consultation élargie soit par voie de marché négocié, et
ce, après autorisation préalable :
 par décret pour les marchés relevant de la
compétence de la CSM
 par arrêté du ministre concerné pour les marchés
relevant de la compétence des autres commissions des
marchés.
Cette autorisation est accordée sur la base d’un rapport
dûment justifié et après avis de la commission des
marchés compétente.
15
Marchés négociés
Il ne peut être passé des marchés négociés que pour
les marchés de travaux, de fournitures de biens ou
services et de recherche dont l’exécution ne peut être
confiée qu’à un fournisseur ou prestataire de services
déterminé.
l’acheteur public doit observer une procédure écrite
16
L'avis d'appel à la concurrence est publié 30 jrs au moins avant la date
limite fixée pour la réception des offres.
en cas d’urgence 15 jours
 Les offres techniques doivent être envoyées par la poste et
recommandées ou par rapide poste.
Les offres financières sont remises directement par les candidats
dont les offres techniques ont été acceptées à la commission
d’ouverture des plis.
3) Au niveau de la réception et de
l’ouverture des plis
17
L’ouverture des plis
Une commission permanente:
désignée par l’acheteur public.
 maximum 5 membres dont le
président (contrôleur de dépenses
publiques/ contrôleur d’Etat).
Les séances d’ouverture des plis financiers
sont obligatoirement publiques
18
Dès que le choix du titulaire du marché est
prononcé ou l'appel d'offres est déclaré infructueux
l'acheteur public doit :
 Afficher les résultats de l'appel d'offres dans un
tableau d'affichage
 Présenter par écrit, aux candidats qui le
demandent, les motifs de rejet de leurs offres.
19
5) Le contrôle préalable des
marchés publics
 C’est un contrôle collégial qui s’exerce par le
biais des commissions des marchés à plusieurs
niveaux selon les seuils de compétences.
20
Les différentes commissions des marchés :
 Une Commission Supérieure des Marchés à
l’échelle nationale instituée auprès du Premier
Ministre ;
 Une Commission Départementale des Marchés
instituée auprès de chaque ministère ;
Une Commission Régionale des marchés instituée
au niveau de chaque gouvernorat.
 Une Commission Communale des Marchés
instituée auprès des communes dont le budget de
fonctionnement dépassant le seuil déterminé par la
réglementation.
21
 Une Commission Interne des Marchés
instituée auprès de chaque entreprise
publique ;
 Une Commission des Marchés instituée
auprès de chaque Commissariat Régional au
Développement Agricole (CRDA) ;
22
Les commissions des marchés examinent :
 la régularité des procédures de recours à la
concurrence et de l’attribution des marchés,
 la sincérité et la transparence dans les
procédures de passation des marchés.
Elles s’assurent également du caractère
acceptable des conditions administratives,
financières et techniques.
Le contrôle préalable des marchés
publics
23
Les Commissions des Marchés disposent d’un
secrétariat permanent composé essentiellement
de cadres supérieurs issus du cycle supérieur de
l’École Nationale d’Administration.
Le secrétariat permanent est chargé d’établir des
rapports d’instruction des dossiers à soumettre à la
commission des marchés compétente.
Les dossiers peuvent être instruits aussi par
des compétences externes à l’administration.
24
Les nouvelles structures d’audit et de
contrôle
L’observatoire national des marchés
publics
 Le comité de suivi et d’enquête
25
SYSTEME D'INFORMATION ET
COMITE DE SUIVI ET D'ENQUETE
L’observatoire national des marchés
publics
 Le comité de suivi et d’enquête
26
1. L’instauration d’un système
d’informations permettant la
collecte, le traitement et
l’analyse des données relatives
aux marchés publics et à la
commande publique d’une
manière générale.
L’Observatoire National des Marchés Publics crée
au sein de la Commission Supérieure des Marchés
est chargé de:
27
2. Le suivi de l’évolution
enregistrée concernant l’achat
public; les procédures d’achats
et l’évaluation des
répercussions économiques et
sociales et de proposer toute
mesure susceptible d’améliorer
le placement des commandes.
28
3. Etudier et proposer toute
mesure de nature à améliorer
la réglementation des
marchés publics sur la base
notamment de la
jurisprudence de la
commission supérieure des
marchés.
29
4. L’encadrement de l’achat
public et l’amélioration de sa
rentabilité aux plans juridique,
économique, commercial et
technique.
30
5. L’assistance des acheteurs
publics à travers l’établissement
des programmes de formation et
les consultations ainsi que
l’établissement des documents
types et des applications
informatiques et des mesures
d’aides diverses en vue de faciliter
et simplifier leurs attributions.
31
De même, l’Observatoire National des
Marchés Publics établit chaque année un
recensement général des marchés publics
et des recensements partiels concernant
un ensemble d’acheteurs publics ou une
catégorie donnée des marchés.
32
Le Comité De Suivi et D’enquête
Ce comité de suivi et d'enquête crée auprès du Premier
Ministre est composé comme suit :
- un représentant du Premier Ministre : Président,
- un membre de la Cour des Comptes : membre,
- un représentant du Contrôle Général des Services
Publics : membre,
- un représentant du Contrôle Général des Finances :
membre.
33
Le Comité De Suivi et D’enquête est
chargé de :
 Suivre le respect des principes de base régissant
l’attribution des marchés et notamment l’égalité des
candidats devant la commande publique, la
transparence des procédures, le recours à la
concurrence et la publicité.
34
 Examiner les données relatives à l’exécution des
marchés qui sont de nature à altérer les éléments
ayant été pris en compte lors de l’attribution du
marché.
 Enquêter sur les marchés y compris les avenants
et les dossiers de règlement définitifs, principalement
sur la base des données collectées par l’observatoire
des marchés public.
Le Comité De Suivi et D’enquête est
chargé de :
35
 Examiner les requêtes émanant de toute
personne concernée pour l’attribution des
marchés publics et le respect des procédures y
afférentes.
 Examiner les avenants aux marchés qui sont
de nature à engendrer une augmentation du
montant global du marché de + 50 %.
Le Comité De Suivi et D’enquête est
chargé de :
36
 Examiner un échantillon de marchés conclus
représentant au moins ( 10% ) du nombre des
dossiers examinés par les différentes
commissions des marchés ainsi que tout
dossier que le comité juge opportun d'examiner
pour quelque motif que ce soit.
Le Comité De Suivi et D’enquête est
chargé de :
37
 Dans le but d’améliorer la transparence dans le
système de passation des marchés publics , une
étude a été lancée en 2007 pour la mise en place
d’un programme de passation dématérialisé de
l’achat public « e- procurement » et ce dans le
cadre du projet maghrébin de modernisation des
marchés publics financés par la banque mondiale
.
38
 MERCI POUR VOTRE ATTENTION

Contenu connexe

Similaire à Marché public en tunisie.ppt

Conférence régionale sur l’intégrité dans les marchés publics
Conférence régionale sur l’intégrité dans les marchés publicsConférence régionale sur l’intégrité dans les marchés publics
Conférence régionale sur l’intégrité dans les marchés publics
ELHADIAMINE
 
Apports du nouveau decret marches publics maroc
Apports du nouveau decret marches publics marocApports du nouveau decret marches publics maroc
Apports du nouveau decret marches publics marocAZOUZ HASNAOUI
 
Les marchés publics nouveau texte.pptx
Les marchés publics nouveau texte.pptxLes marchés publics nouveau texte.pptx
Les marchés publics nouveau texte.pptx
TheOne1246
 
Marchés publics mode d'emploi: le guide la la CCI Paris
Marchés publics mode d'emploi: le guide la la CCI ParisMarchés publics mode d'emploi: le guide la la CCI Paris
Marchés publics mode d'emploi: le guide la la CCI Paris
Becuwe Maëlle
 
La Procédure d'appel d'offres
La Procédure d'appel d'offresLa Procédure d'appel d'offres
La Procédure d'appel d'offres
FranceMarches
 
Module-1-Le-cycle-de-gestion-des-marchés-publics-planification-passation-adde...
Module-1-Le-cycle-de-gestion-des-marchés-publics-planification-passation-adde...Module-1-Le-cycle-de-gestion-des-marchés-publics-planification-passation-adde...
Module-1-Le-cycle-de-gestion-des-marchés-publics-planification-passation-adde...
YoucefMimouni1
 
Apports du decret 2 12-349
Apports du decret 2 12-349Apports du decret 2 12-349
Apports du decret 2 12-349
Mourad El Idrissi
 
Apports du decret 2 12-349
Apports du decret 2 12-349Apports du decret 2 12-349
Apports du decret 2 12-349
Mourad El Idrissi
 
Procédure concurrentielle avec négociation
Procédure concurrentielle avec négociationProcédure concurrentielle avec négociation
Procédure concurrentielle avec négociation
FranceMarches
 
Earlegal #10 - attribution de marchés publics - 4 questions - 16 septembre 2...
Earlegal #10 - attribution de marchés publics - 4 questions  - 16 septembre 2...Earlegal #10 - attribution de marchés publics - 4 questions  - 16 septembre 2...
Earlegal #10 - attribution de marchés publics - 4 questions - 16 septembre 2...
Lexing - Belgium
 
Cdc
CdcCdc
Initiation aux marches publics
Initiation aux marches publicsInitiation aux marches publics
Initiation aux marches publics
Oto Von
 
Cahier special confection et livraison de repas dans les collectivités
Cahier special confection et livraison de repas dans les collectivitésCahier special confection et livraison de repas dans les collectivités
Cahier special confection et livraison de repas dans les collectivités
Arnaud Wéry
 
Webinar | Dématérialisation des marchés publics : comment s'y prendre ?
Webinar | Dématérialisation des marchés publics : comment s'y prendre ?Webinar | Dématérialisation des marchés publics : comment s'y prendre ?
Webinar | Dématérialisation des marchés publics : comment s'y prendre ?
Sollan France
 
marché public.pdf
marché public.pdfmarché public.pdf
marché public.pdf
hamdifekkak1
 
earlegal #11 - Imprévus sur chantier en MP - comment s'adapter ?
earlegal #11 - Imprévus sur chantier en MP - comment s'adapter ?earlegal #11 - Imprévus sur chantier en MP - comment s'adapter ?
earlegal #11 - Imprévus sur chantier en MP - comment s'adapter ?
Lexing - Belgium
 
La procédure adaptée (MAPA) - Marchés publics
La procédure adaptée (MAPA) - Marchés publicsLa procédure adaptée (MAPA) - Marchés publics
La procédure adaptée (MAPA) - Marchés publics
FranceMarches
 
LES PRINCIPES DE PASSATION DES MARCHES PUBLICS
LES PRINCIPES DE PASSATION DES MARCHES PUBLICSLES PRINCIPES DE PASSATION DES MARCHES PUBLICS
LES PRINCIPES DE PASSATION DES MARCHES PUBLICS
Pasteur_Tunis
 

Similaire à Marché public en tunisie.ppt (20)

Conférence régionale sur l’intégrité dans les marchés publics
Conférence régionale sur l’intégrité dans les marchés publicsConférence régionale sur l’intégrité dans les marchés publics
Conférence régionale sur l’intégrité dans les marchés publics
 
Apports du nouveau decret marches publics maroc
Apports du nouveau decret marches publics marocApports du nouveau decret marches publics maroc
Apports du nouveau decret marches publics maroc
 
Les marchés publics nouveau texte.pptx
Les marchés publics nouveau texte.pptxLes marchés publics nouveau texte.pptx
Les marchés publics nouveau texte.pptx
 
Marchés publics mode d'emploi: le guide la la CCI Paris
Marchés publics mode d'emploi: le guide la la CCI ParisMarchés publics mode d'emploi: le guide la la CCI Paris
Marchés publics mode d'emploi: le guide la la CCI Paris
 
Marchés publics mode d'emploi
Marchés publics mode d'emploiMarchés publics mode d'emploi
Marchés publics mode d'emploi
 
La Procédure d'appel d'offres
La Procédure d'appel d'offresLa Procédure d'appel d'offres
La Procédure d'appel d'offres
 
Module-1-Le-cycle-de-gestion-des-marchés-publics-planification-passation-adde...
Module-1-Le-cycle-de-gestion-des-marchés-publics-planification-passation-adde...Module-1-Le-cycle-de-gestion-des-marchés-publics-planification-passation-adde...
Module-1-Le-cycle-de-gestion-des-marchés-publics-planification-passation-adde...
 
Apports du decret 2 12-349
Apports du decret 2 12-349Apports du decret 2 12-349
Apports du decret 2 12-349
 
Decter marche 2013
Decter marche 2013Decter marche 2013
Decter marche 2013
 
Apports du decret 2 12-349
Apports du decret 2 12-349Apports du decret 2 12-349
Apports du decret 2 12-349
 
Procédure concurrentielle avec négociation
Procédure concurrentielle avec négociationProcédure concurrentielle avec négociation
Procédure concurrentielle avec négociation
 
Earlegal #10 - attribution de marchés publics - 4 questions - 16 septembre 2...
Earlegal #10 - attribution de marchés publics - 4 questions  - 16 septembre 2...Earlegal #10 - attribution de marchés publics - 4 questions  - 16 septembre 2...
Earlegal #10 - attribution de marchés publics - 4 questions - 16 septembre 2...
 
Cdc
CdcCdc
Cdc
 
Initiation aux marches publics
Initiation aux marches publicsInitiation aux marches publics
Initiation aux marches publics
 
Cahier special confection et livraison de repas dans les collectivités
Cahier special confection et livraison de repas dans les collectivitésCahier special confection et livraison de repas dans les collectivités
Cahier special confection et livraison de repas dans les collectivités
 
Webinar | Dématérialisation des marchés publics : comment s'y prendre ?
Webinar | Dématérialisation des marchés publics : comment s'y prendre ?Webinar | Dématérialisation des marchés publics : comment s'y prendre ?
Webinar | Dématérialisation des marchés publics : comment s'y prendre ?
 
marché public.pdf
marché public.pdfmarché public.pdf
marché public.pdf
 
earlegal #11 - Imprévus sur chantier en MP - comment s'adapter ?
earlegal #11 - Imprévus sur chantier en MP - comment s'adapter ?earlegal #11 - Imprévus sur chantier en MP - comment s'adapter ?
earlegal #11 - Imprévus sur chantier en MP - comment s'adapter ?
 
La procédure adaptée (MAPA) - Marchés publics
La procédure adaptée (MAPA) - Marchés publicsLa procédure adaptée (MAPA) - Marchés publics
La procédure adaptée (MAPA) - Marchés publics
 
LES PRINCIPES DE PASSATION DES MARCHES PUBLICS
LES PRINCIPES DE PASSATION DES MARCHES PUBLICSLES PRINCIPES DE PASSATION DES MARCHES PUBLICS
LES PRINCIPES DE PASSATION DES MARCHES PUBLICS
 

Dernier

FORMATIONS SUR LES TRANSFERTS A L'ETRANGER SD FINEX.pptx
FORMATIONS SUR LES TRANSFERTS A L'ETRANGER SD FINEX.pptxFORMATIONS SUR LES TRANSFERTS A L'ETRANGER SD FINEX.pptx
FORMATIONS SUR LES TRANSFERTS A L'ETRANGER SD FINEX.pptx
HervBriceKOYA
 
Agile Tour Genève 2024-Sully ou comment l'humain est plus fort que les frame...
Agile Tour Genève 2024-Sully ou comment l'humain est plus fort que les frame...Agile Tour Genève 2024-Sully ou comment l'humain est plus fort que les frame...
Agile Tour Genève 2024-Sully ou comment l'humain est plus fort que les frame...
Couthaïer FARFRA
 
Livre Blanc sur l'Intelligence économique, discipline endémique à la francoph...
Livre Blanc sur l'Intelligence économique, discipline endémique à la francoph...Livre Blanc sur l'Intelligence économique, discipline endémique à la francoph...
Livre Blanc sur l'Intelligence économique, discipline endémique à la francoph...
benj_2
 
Cours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptx
Cours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptxCours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptx
Cours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptx
HervBriceKOYA
 
Analyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdf
Analyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdfAnalyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdf
Analyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdf
Paperjam_redaction
 
Présentation Plaspack, l'entreprise derrière Soliday
Présentation Plaspack, l'entreprise derrière SolidayPrésentation Plaspack, l'entreprise derrière Soliday
Présentation Plaspack, l'entreprise derrière Soliday
Soliday das Sonnensegel
 

Dernier (6)

FORMATIONS SUR LES TRANSFERTS A L'ETRANGER SD FINEX.pptx
FORMATIONS SUR LES TRANSFERTS A L'ETRANGER SD FINEX.pptxFORMATIONS SUR LES TRANSFERTS A L'ETRANGER SD FINEX.pptx
FORMATIONS SUR LES TRANSFERTS A L'ETRANGER SD FINEX.pptx
 
Agile Tour Genève 2024-Sully ou comment l'humain est plus fort que les frame...
Agile Tour Genève 2024-Sully ou comment l'humain est plus fort que les frame...Agile Tour Genève 2024-Sully ou comment l'humain est plus fort que les frame...
Agile Tour Genève 2024-Sully ou comment l'humain est plus fort que les frame...
 
Livre Blanc sur l'Intelligence économique, discipline endémique à la francoph...
Livre Blanc sur l'Intelligence économique, discipline endémique à la francoph...Livre Blanc sur l'Intelligence économique, discipline endémique à la francoph...
Livre Blanc sur l'Intelligence économique, discipline endémique à la francoph...
 
Cours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptx
Cours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptxCours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptx
Cours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptx
 
Analyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdf
Analyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdfAnalyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdf
Analyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdf
 
Présentation Plaspack, l'entreprise derrière Soliday
Présentation Plaspack, l'entreprise derrière SolidayPrésentation Plaspack, l'entreprise derrière Soliday
Présentation Plaspack, l'entreprise derrière Soliday
 

Marché public en tunisie.ppt

  • 1. 1 La transparence dans le domaine des marchés Publics :cas de la Tunisie. Présenté par : K.johmani
  • 2. 2 La commande publique représente en Tunisie environ 13% du PIB et presque 35 % du Budget de l’Etat. En raison de ce poids financier important, et en vue d’instaurer la confiance entre les entreprises et le contribuable dans la gestion des deniers publics , les marchés publics doivent respecter les trois principes fondamentaux suivants clairement mentionnés dans le code des marchés publics:
  • 3. 3  L’égalité des candidats devant la commande publique et l’équivalence des chances.  La transparence des procédures.  Le recours à la concurrence.
  • 4. 4 Ces principes sont consacrés à travers le respect des règles suivantes :  La non discrimination entre les candidats,  L'indépendance de l'acheteur public  Le suivi de procédures claires et détaillées de toutes les étapes de conclusion du marché et l'information des candidats de ces procédures à temps,
  • 5. 5  La généralisation de la communication des réponses et explications quant aux observations et éclaircissements demandés par les candidats dans un délai minimum de 10 jours avant l'expiration de la date limite de réception des offres.
  • 6. 6 1) Au niveau de l’appel à la concurrence 1- Les cahiers des charges doivent :  Définir l’objet du marché ainsi que les conditions de son exécution d’une façon claire et transparente  Fixer les conditions de participation, et annoncer les critères de choix et la méthodologie d’évaluation des offres et la manière de choix du titulaire du marché  Indiquer les obligations et les droits des parties concernées.
  • 7. 7  Il est formellement interdit de mentionner dans les cahier des charges que le titulaire du marché supportera en totalité ou en partie les frais de mission ,de transport ou de séjour des agents de l’acheteur public au titre du contrôle de conformité de la qualité des prestations commandés au cours de la réception de la commande objet du marché .
  • 8. 8  Les frais de mission sont obligatoirement supportés par l’acheteur public lui-même et ce en vue de concrétiser le principe de transparence et de neutralité .
  • 9. 9 2- Les prestations doivent être clairement exprimées : Elles doivent être définies par référence à des spécifications techniques neutres préalablement établies et éventuellement à des normes nommément désignées ; Toute indication de marque ou d’éléments susceptibles de limiter la concurrence ou d’orienter la commande vers un produit ou un prestataire ou un producteur déterminé est interdite
  • 10. 10  Le principe de transparence est aussi concrétisé par le fait que les procédures de passation d’un marché public sont des procédures écrites , clairement mentionnées aux cahiers des charges.  Les documents de mise en concurrence fixent les conditions de participation et d’attribution du marché.
  • 11. 11 2) Au niveau des modes de passation des marchés : pour mieux assurer le libre jeu de la concurrence et la transparence, c’est la procédure d’appel d’offres qui constitue la règle générale de passation des marchés publics. Ainsi, on peut distinguer 4 types d’AO :  AO ouvert  AO précédé d’une présélection  AO avec concours  AO en deux étapes
  • 12. 12  L’avis d’appel d’offres est publié par voie de presse ou par tout autre moyen de publicité matériel ou immatériel ( internet )  Les candidats sont invités à fournir dans leurs offres une déclaration sur l’honneur spécifiant leur engagement de n’avoir pas fait et de ne pas faire par eux même ou par personne interposée des promesses , des dons , ou des présents en vue d’influer sur les procédures de conclusion d’un marché ou des étapes de son exécution.
  • 13. 13  Les candidats sont autorisés à formuler des réclamations s’ils jugent que les spécifications techniques exigées aux cahiers des charges sont de nature à orienter la commande publique vers un producteur déterminé ou une marque précise.  Ces réclamations sont adressées au comité d’enquête et de suivie crée au premier ministère, organe indépendant à l’acheteur public, pour examen et réponse.
  • 14. 14 L’exception à la procédure d’appel d’offres Il peut être passé des marchés soit par voie de consultation élargie soit par voie de marché négocié, et ce, après autorisation préalable :  par décret pour les marchés relevant de la compétence de la CSM  par arrêté du ministre concerné pour les marchés relevant de la compétence des autres commissions des marchés. Cette autorisation est accordée sur la base d’un rapport dûment justifié et après avis de la commission des marchés compétente.
  • 15. 15 Marchés négociés Il ne peut être passé des marchés négociés que pour les marchés de travaux, de fournitures de biens ou services et de recherche dont l’exécution ne peut être confiée qu’à un fournisseur ou prestataire de services déterminé. l’acheteur public doit observer une procédure écrite
  • 16. 16 L'avis d'appel à la concurrence est publié 30 jrs au moins avant la date limite fixée pour la réception des offres. en cas d’urgence 15 jours  Les offres techniques doivent être envoyées par la poste et recommandées ou par rapide poste. Les offres financières sont remises directement par les candidats dont les offres techniques ont été acceptées à la commission d’ouverture des plis. 3) Au niveau de la réception et de l’ouverture des plis
  • 17. 17 L’ouverture des plis Une commission permanente: désignée par l’acheteur public.  maximum 5 membres dont le président (contrôleur de dépenses publiques/ contrôleur d’Etat). Les séances d’ouverture des plis financiers sont obligatoirement publiques
  • 18. 18 Dès que le choix du titulaire du marché est prononcé ou l'appel d'offres est déclaré infructueux l'acheteur public doit :  Afficher les résultats de l'appel d'offres dans un tableau d'affichage  Présenter par écrit, aux candidats qui le demandent, les motifs de rejet de leurs offres.
  • 19. 19 5) Le contrôle préalable des marchés publics  C’est un contrôle collégial qui s’exerce par le biais des commissions des marchés à plusieurs niveaux selon les seuils de compétences.
  • 20. 20 Les différentes commissions des marchés :  Une Commission Supérieure des Marchés à l’échelle nationale instituée auprès du Premier Ministre ;  Une Commission Départementale des Marchés instituée auprès de chaque ministère ; Une Commission Régionale des marchés instituée au niveau de chaque gouvernorat.  Une Commission Communale des Marchés instituée auprès des communes dont le budget de fonctionnement dépassant le seuil déterminé par la réglementation.
  • 21. 21  Une Commission Interne des Marchés instituée auprès de chaque entreprise publique ;  Une Commission des Marchés instituée auprès de chaque Commissariat Régional au Développement Agricole (CRDA) ;
  • 22. 22 Les commissions des marchés examinent :  la régularité des procédures de recours à la concurrence et de l’attribution des marchés,  la sincérité et la transparence dans les procédures de passation des marchés. Elles s’assurent également du caractère acceptable des conditions administratives, financières et techniques. Le contrôle préalable des marchés publics
  • 23. 23 Les Commissions des Marchés disposent d’un secrétariat permanent composé essentiellement de cadres supérieurs issus du cycle supérieur de l’École Nationale d’Administration. Le secrétariat permanent est chargé d’établir des rapports d’instruction des dossiers à soumettre à la commission des marchés compétente. Les dossiers peuvent être instruits aussi par des compétences externes à l’administration.
  • 24. 24 Les nouvelles structures d’audit et de contrôle L’observatoire national des marchés publics  Le comité de suivi et d’enquête
  • 25. 25 SYSTEME D'INFORMATION ET COMITE DE SUIVI ET D'ENQUETE L’observatoire national des marchés publics  Le comité de suivi et d’enquête
  • 26. 26 1. L’instauration d’un système d’informations permettant la collecte, le traitement et l’analyse des données relatives aux marchés publics et à la commande publique d’une manière générale. L’Observatoire National des Marchés Publics crée au sein de la Commission Supérieure des Marchés est chargé de:
  • 27. 27 2. Le suivi de l’évolution enregistrée concernant l’achat public; les procédures d’achats et l’évaluation des répercussions économiques et sociales et de proposer toute mesure susceptible d’améliorer le placement des commandes.
  • 28. 28 3. Etudier et proposer toute mesure de nature à améliorer la réglementation des marchés publics sur la base notamment de la jurisprudence de la commission supérieure des marchés.
  • 29. 29 4. L’encadrement de l’achat public et l’amélioration de sa rentabilité aux plans juridique, économique, commercial et technique.
  • 30. 30 5. L’assistance des acheteurs publics à travers l’établissement des programmes de formation et les consultations ainsi que l’établissement des documents types et des applications informatiques et des mesures d’aides diverses en vue de faciliter et simplifier leurs attributions.
  • 31. 31 De même, l’Observatoire National des Marchés Publics établit chaque année un recensement général des marchés publics et des recensements partiels concernant un ensemble d’acheteurs publics ou une catégorie donnée des marchés.
  • 32. 32 Le Comité De Suivi et D’enquête Ce comité de suivi et d'enquête crée auprès du Premier Ministre est composé comme suit : - un représentant du Premier Ministre : Président, - un membre de la Cour des Comptes : membre, - un représentant du Contrôle Général des Services Publics : membre, - un représentant du Contrôle Général des Finances : membre.
  • 33. 33 Le Comité De Suivi et D’enquête est chargé de :  Suivre le respect des principes de base régissant l’attribution des marchés et notamment l’égalité des candidats devant la commande publique, la transparence des procédures, le recours à la concurrence et la publicité.
  • 34. 34  Examiner les données relatives à l’exécution des marchés qui sont de nature à altérer les éléments ayant été pris en compte lors de l’attribution du marché.  Enquêter sur les marchés y compris les avenants et les dossiers de règlement définitifs, principalement sur la base des données collectées par l’observatoire des marchés public. Le Comité De Suivi et D’enquête est chargé de :
  • 35. 35  Examiner les requêtes émanant de toute personne concernée pour l’attribution des marchés publics et le respect des procédures y afférentes.  Examiner les avenants aux marchés qui sont de nature à engendrer une augmentation du montant global du marché de + 50 %. Le Comité De Suivi et D’enquête est chargé de :
  • 36. 36  Examiner un échantillon de marchés conclus représentant au moins ( 10% ) du nombre des dossiers examinés par les différentes commissions des marchés ainsi que tout dossier que le comité juge opportun d'examiner pour quelque motif que ce soit. Le Comité De Suivi et D’enquête est chargé de :
  • 37. 37  Dans le but d’améliorer la transparence dans le système de passation des marchés publics , une étude a été lancée en 2007 pour la mise en place d’un programme de passation dématérialisé de l’achat public « e- procurement » et ce dans le cadre du projet maghrébin de modernisation des marchés publics financés par la banque mondiale .
  • 38. 38  MERCI POUR VOTRE ATTENTION