SlideShare une entreprise Scribd logo
République Algérienne Démocratique et Populaire
Ministère de l’Industrie et de la Production Pharmaceutique
Agence Nationale d’Intermédiation et de Régulation Foncière
MONOGRAPHIE
WILAYA D’ORAN
ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN
1
SOMMAIRE
Partie I : Présentation de la Wilaya p 03
1. Situation géographique
2. Caractéristiques naturelles et conditions climatiques
3. Organisation administrative
Partie II : Situation démographique p 10
Population et activités
Partie III : Potentialités de développement de la wilaya p 14
1. Les potentialités naturelles
2. Les potentialités touristiques
3. Les services
4. Les infrastructures de base existantes
5. AEP/ Assainissement / Hydraulique
6. Energie
7. Environnement / Déchets urbains
8. Télécommunications /Poste
Partie IV : Économie de la Wilaya p 29
Principaux indicateurs économiques des établissements industriels
de la wilaya par grands secteurs
Partie V : Foncier industriel p 31
1. Zones industrielles existantes
2. Nouvelles zones industrielles
3. Zones d’activités existantes
4. Principales industries dans les zones d’activités
Partie VI : Perspectives, opportunités et contraintes au p 36
développement de la wilaya
1. Perspectives et opportunités de développement
2. Contraintes au développement
Partie VII : Coordonnées utiles d’organismes au niveau p 41
de la wilaya
ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN
2
LISTE DES ACRONYMES
ANADE : Agence Nationale d’Appui et de Développement de l’Entreprenariat
ANDI : Agence Nationale du développement de l’Investissement
ANGEM : Agence Nationale de Gestion du Micro Crédit
ANIREF : Agence Nationale d’Intermédiation et de Régulation Foncière
ANRH : Agence Nationale des Ressources Hydrauliques
ANSEJ : Agence Nationale de Soutien à l’Emploi des Jeunes
CNAC : Caisse Nationale d’Assurance Chômage
DE : Direction de l’Environnement
DFEP : Direction de la Formation et de l'Enseignement Professionnels
DI : Direction de l’Industrie
DPRH : Direction de la Pêche et des Ressources Halieutiques
DPSB : Direction de la Programmation et du Suivi Budgétaires
DRE : Direction des Ressources en Eau
DSA : Direction des Services Agricoles
DSP : Direction de la Santé et de la Population
DTA : Direction du Tourisme et de l’Artisanat
DTP : Direction des Travaux Publics
DUAC : Direction de l'Urbanisme, de l'Architecture et de la Construction
PATW : Plan d’Aménagement du Territoire de la wilaya
PDAU : Plan Directeur d'Aménagement et d'Urbanisme
SDAAM : Schéma Directeur d’Aménagement de l’Aire Métropolitaine
SEOR : Société de l'Eau et de l'Assainissement d'Oran
SRAT : Schéma Régional d'Aménagement du Territoire
ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN
3
Partie I : Présentation de la Wilaya
1. Situation géographique (Source : SRAT)
La wilaya d’Oran est située dans la région nord-ouest du pays, à 432
kilomètres à l’ouest de la capitale Alger. Elle s’étend sur une superficie de
2114 km².
 Limites géographiques :
La wilaya d’Oran est limitée :
 Au nord par la mer Méditerranée ;
 Au sud par les wilayas d’Ain Temouchent, Mascara et Sidi Bel Abbes ;
 A l’ouest par la wilaya d’Ain Temouchent ;
 A l’est par les wilayas de Mascara et Mostaganem.
Carte de localisation de la wilaya d’Oran
ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN
4
 Les accès à la wilaya d’Oran
Carte des accès à la wilaya d’Oran
2. Caractéristiques naturelles et conditions climatiques (Source :
DPSB/PATW)
2.1. Le relief :
Le relief de la wilaya d’Oran présente six composantes naturelles :
a. La bordure côtière : on distingue :
 Les côtes rocheuses s’étalant des monts d’Arzew jusqu’à Mers El Kebir à
l’Ouest et du Cap Lindles jusqu’à Cap Sigal, limite administrative de la
wilaya ;
 Les plages sableuses de la basse plaine de Bousfer-les Andalouses et de la
baie d’Arzew.
b. Les collines du Sahel : constituées par :
 Les monts d’Arzew : un ensemble de hautes collines bordant toutes les
falaises abruptes allant d’Arzew à Canastel (est d’Oran) ;
ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN
5
 Le Murdjadjo et ses prolongements à l’Ouest : son versant septentrional
fortement escarpé domine la plaine de Bousfer-les Andalouses avec ses
prolongements, les djebels Djorf et Lindles et à l’Est le djebel Santon.
c. La basse plaine littoral de Bousfer-Les Andalouses :
Ensemble pénéplané déclinant vers le Nord, très abrité par les collines
sahéliennes disposées en amphithéâtre. Un seul cours d’eau important draine
cette basse plaine à l’Ouest, l’Oued Sidi Hammadi près du complexe
touristique des Andalouses.
d. Le plateau d’Oran-Gdyel :
S’étendant sur une vaste superficie, des piémonts du Murdjadjo jusqu’au
Sahel d’Arzew, ce plateau est marqué par une absence de drainage et la
présence de nombreuses dépressions plus ou moins salées : la grande
Sebkha d’Oran qui marque la limite du Plateau à l’Ouest, la Daya Morsli, le lac
Télamine, les Salines d’Arzew limite du plateau à l’Est.
e. La partie orientale de la plaine de la M’leta :
Elle est coincée entre les piémonts sud de Tessala, les coteaux de la forêt de
Moulay Ismail et la bordure immédiate de la grande Sebkha. Le relèvement
léger du relief aux abords de la sebkha a formé plusieurs cours d’eau qui ont,
à leur tour, généré d’importantes dayates (des dépressions fermées
d'extension limitée), Daiet Oum El Rhelaz, Daiet Sidi M’Hamed, Daiet El
Bagrat.
f. La grande sebkha d’Oran et les salines d’Arzew :
La grande sebkha d’Oran est une dépression située à 80 m d’altitude et est
d’une étendue dépassant les 30 000 Ha (près du 1/6 de la superficie de la
wilaya).
Les salines d’Arzew s’étendent au pied de la forêt de Moulay Ismail,
d’orientation similaire à celle d’Oran.
2.2. Le climat :
La wilaya d’Oran jouit d'un climat méditerranéen marqué par une sécheresse
estivale, des étés chauds et ensoleillés et des hivers doux. Pendant les mois
d'été, les précipitations deviennent rares voire inexistantes. En revanche, la
région est bien arrosée pendant l'hiver. Les faibles précipitations (420 mm de
pluie) et leur fréquence (72,9 jours par an) sont aussi caractéristiques de ce
climat.
L'anticyclone subtropical recouvre la région oranaise pendant près de quatre
mois.
Les températures moyennes fluctuent de 17 ° C (janvier) à 32 °C (août). La
température de la mer varie de 15 ° à 25 ° C.
ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN
6
2.3. La géologie :
Le territoire de la wilaya d’Oran est constitué par les unités suivantes :
 Un sillon littoral septentrional, étroit, disloqué par les effondrements
quaternaires (graben de Mers El Kebir), prolongé vers l’Est par les plateaux
de Mostaganem.
 Un massif (le Murdjadjo) qui domine à l’Ouest la ville d’Oran très
techtonisé, fracturé, érodé, métamorphisé et schistosité. A l’Est, le massif a
son équivalent : les monts d’Arzew.
 Un sillon méridional, occupé essentiellement par la grande sebkha d’Oran,
prolongement du vaste synclinal du Chéliff où des épaisseurs de néogène
dépassant 3000 m ont été reconnues par forages pétroliers.
2.4. La topographie :
La carte des pentes identifie 04 classes :
1- La classe de 0 à 3 % :
 Plaines ou plateaux sur lesquels l’intensification de l’agriculture peut se
faire sans contraintes à la mécanisation.
 Les zones de plaines regroupent les plaines littorales et sub-littorales à fort
potentiel agricole (plaines de Bousfer, de Misserghin, d’Es Senia, de
Boufatis, d’Oued Tlelat, la zone des Hassi, la plaine de Béthioua dont une
grande partie est occupée par le complexe industriel de la SONATRACH).
 Les zones de plateaux qui regroupent le plateau d’Oran et le plateau de
Gdyel.
2- La classe de 3 à 12,5 % :
 Bas piémonts où les pratiques culturales doivent tenir compte du
phénomène d’érosion et où l’on peut rencontrer par endroits des problèmes
de mécanisation.
 Les zones de piémonts regroupent les piémonts de Tessala et les piémonts
de la forêt de Bou Ismail.
3- La classe de 12,5 % à 25 % :
Hauts piémonts où l’agriculture n’est pas anti- érosive.
4- La classe supérieure à 25 % :
 Les montagnes dont la vocation naturelle est avant tout sylvicole, pastorale
ou sylvo-pastorale.
 Les massifs forestiers regroupent les massifs côtiers à l’Ouest.
La carte des altitudes montre que l’essentiel du territoire de la wilaya se situe
entre 0 et 200 m par rapport au niveau de la mer. Les altitudes supérieures à
400 m concernent principalement les massifs forestiers et la région de
Tessala.
ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN
7
Carte des altitudes de la wilaya d’Oran
2.5. L’hydrologie :
La wilaya d’Oran compte deux grandes unités hydrogéologiques :
a. La nappe de la Mléta :
Elle appartient sur le plan structural au sillon central occupé par la grande
Sebkha d’Oran. La nappe du mio-pliocène est la plus profonde mais aussi
celle qui a fourni les résultats les plus intéressants. Sa grande puissance (130
à 140 m) ainsi que son extension latérale présumée en font un bon réservoir
potentiel de type en charge (étude ANRH).
b. Le complexe du Murdjadjo :
Dans le versant nord du Djebel Murdjadjo, la nappe d’eau souterraine occupe
la plaine côtière d’Ain El Turck jusqu’aux Andalouses. Cette nappe s’ouvre
vers la mer et s’y déverse.
Dans le versant sud, une nappe importante s’étend de Ras El Ain à l’Est
jusqu’à Boutlélis à l’Ouest. Elle peut contenir une nappe artésienne
jaillissante, la source de Brédéah ne présenterait qu’un point de
débordement.
La direction des écoulements est le plus souvent divergente, donc peu
favorable aux accumulations locales de grandes quantités d’eau.
Le gradient de la nappe varie de 0,04 à 5 %.
ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN
8
.
3 Organisation administrative-2018 (Source: DPSB/Cadastre)
La wilaya d’Oran comprend 26 communes et 09 daïras.
DAÏRA COMMUNE SUPERFICIE (KM²)
AIN EL TURCK
AIN EL TURCK 33,92
BOUSFER 43,92
EL ANÇOR 66,43
MERS EL KEBIR 15,52
ARZEW
ARZEW 78,41
SIDI BEN YEBKA 50,27
BETHIOUA
BETHIOUA 104,88
AIN EL BIYA 50,19
MARSSAT EL HADJADJ 57,95
BIR EL DJIR
BIR EL DJIR 25,95
HASSI BEN OKBA 38,34
HASSI BOUNIF 32,20
BOUTLELIS
BOUTLELIS 133,13
AIN EL KERMA 107,28
MISSERGHIN 134,24
ES SENIA
ES SENIA 46,24
EL KERMA 57,56
SIDI CHAHMI 64,50
GDYEL
GDYEL 101,12
BEN FREHA 72,31
HASSI MEFSSOUKH 26,78
ORAN ORAN 54,13
OUED TLELAT
OUED TLELAT 88,53
BOUFATIS 100,23
EL BRAYA 58,19
TAFRAOUI 196,28
Organisation administrative de la wilaya d’Oran
ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN
9
Carte du découpage administratif de la wilaya d’Oran
ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN
10
Partie II : Situation démographique
Population et activités (Source : DPSB/DSP)
1. Population de la Wilaya
 Population de la wilaya (2020) : la population de la wilaya d’Oran
est de 2 187420 habitants au 31/12/2020;
 Taux de croissance de la population : Le taux de croissance de la
population était de 3,18% en 2018 ; si ce taux devait se maintenir, la
population atteindra 2 590 768 habitants à l’horizon 2025.
 Répartition de la population par commune : (Source : DPSB/PATW)
COMMUNE POPULATION
AIN EL TURCK 47619
BOUSFER 29365
EL ANÇOR 16220
MERS EL KEBIR 22437
ARZEW 108319
SIDI BEN YEBKA 10214
BETHIOUA 22226
AIN EL BIYA 39979
MARSSAT EL HADJADJ 16572
BIR EL DJIR 384051
HASSI BEN OKBA 20017
HASSI BOUNIF 88608
BOUTLELIS 31915
AIN EL KERMA 8050
MISSERGHIN 38080
ES SENIA 150012
EL KERMA 46384
SIDI CHAHMI 212287
GDYEL 50212
BEN FREHA 36090
HASSI MEFSSOUKH 20855
ORAN 721825
OUED TLELAT 27636
BOUFATIS 14072
EL BRAYA 9910
TAFRAOUI 14465
ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN
11
Carte de la répartition de la population par commune-wilaya d’Oran
 Structure par âge de la population :
- Répartition de la population selon les tranches d’âge- années
2008-2010-2020 :
- Répartition de la population par tranche d’âge ( années 2008-2010-2020)
385 075
950 572
117 505
429 284
1 059 765
130 891
579 652
1 430 890
176 880
0
200 000
400 000
600 000
800 000
1 000 000
1 200 000
1 400 000
1 600 000
0-14 ans 15-59 ans Plus de 60 ans
2008
2010
2020
ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN
12
2. Emploi
 Population active : taux d’activité et taux de chômage : (Source :
DPSB/Direction de l’Emploi) :
COMMUNE
POPULATION
Au
31/12/2020
POPULATION
ACTIVE
POPULATION
OCCUPÉE
POPULATION
AU
CHÔMAGE
TAUX DE
CHÔMAGE
%
AIN EL TURCK 47619 9894 8700 1195 12,07
BOUSFER 29365 5040 4057 983 19,5
EL ANÇOR 16220 3089 2509 580 18,76
MERS EL KEBIR 22437 5045 4141 905 17,93
ARZEW 108319 32161 26768 5393 16,77
SIDI BEN
YEBKA
10214 2593 2133 459 17,72
BETHIOUA 22226 4702 3932 770 16,39
AIN EL BIYA 39979 11602 9871 1732 14,93
MARSSAT EL
HADJADJ
16572 3872 3137 735 18,99
BIR EL DJIR 384051 45039 38479 6560 14,56
HASSI BEN
OKBA
20017 3410 2802 608 17,83
HASSI BOUNIF 88608 19021 15182 3838 20,18
BOUTLELIS 31915 7032 5646 1385 19,7
AIN EL KERMA 8050 2376 1966 410 17,26
MISSERGHIN 38080 8540 6943 1598 18,71
ES SENIA 150012 27604 26099 1506 5,45
EL KERMA 46384 6910 5772 1138 16,47
SIDI CHAHMI 212287 30412 24969 5443 17,9
GDYEL 50212 12008 10163 1845 15,36
BEN FREHA 36090 5397 4308 1089 20,17
HASSI
MEFSSOUKH
20855 3137 2635 502 16
ORAN 721825 226456 197079 29377 12,97
OUED TLELAT 27636 5088 4141 947 18,62
BOUFATIS 14072 3719 2970 749 20,15
EL BRAYA 9910 1727 1380 346 20,06
TAFRAOUI 14465 3061 2468 594 19,39
TOTAL 2 187420 488 935 418 250 70 687 17,07
ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN
13
 Population active occupée par secteur d’activité : (Source : DPSB/DI)
Population active occupée selon les secteurs d’activités
45 84
572
1180
654
1359
0 0
209
138
0
200
400
600
800
1000
1200
1400
1600
Emploi
ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN
14
Partie III : Potentialités de développement de la wilaya
:
1. Les potentialités naturelles
1.1. Les ressources hydrauliques : (Source : DPSB/DRE)
S’agissant de la métropole oranaise, celle -ci est desservie par plusieurs
barrages ainsi que par le raccordement au projet MAO depuis la wilaya de
Mostaganem, alimentant ainsi au passage la commune d’Arzew. Les barrages
alimentant la ville, au nombre de huit (08), totalisent une capacité estimée à
781,35 hectomètres cubes, tandis que les réserves existantes ne représentent
que le tiers du stockage maximal.
a. Les barrages :
Capacité et réserves des barrages de la wilaya d’Oran
b. Le projet MAO (Mostaganem-Arzew-Oran):
Le projet hydraulique MAO est un projet structurant eau-barrage-transfert
d'eau à partir du barrage du Cheliff vers Mostaganem, Arzew et Oran. Il est
destiné à la sécurisation d’une une région autrefois confrontée aux pénuries
d’eau et permet d’alimenter en eau potable les wilayas de Mostaganem, Oran
et Arzew. Il permet le transfert d’un volume hydrique de l’ordre de 45
millions de m3/an au profit de la wilaya de Mostaganem et 110 millions de
m3/an au profit de celle d’Oran.
Trois lots forment la consistance technique de ce projet. La réalisation d’un
barrage d'une capacité de rétention de 50 millions de mètres cubes, une
station de traitement d'une capacité de 600.000 m3/jour, ainsi qu'une
station de pompage et d'autres ouvrages annexes.
283,49
161,03
102,03
60,64
51,89 50,22 47,97
24,08
100,014 106,76
16,45 19,41
2,41
24,02
1,14
11,97
0
50
100
150
200
250
300
Gargar Boughrara Sidi
Abdelli
Kerrada Beni
Behdel
Prise de
Chelif
Merja Sidi
Abed
Sekkek
Capacité Hm3
Réserves Hm3
ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN
15
1.2. Les potentialités halieutiques: (Source : DPSB/DPRH)
a. La pêche :
La wilaya d’Oran dispose de trois ports : Oran, Arzew et Béthioua dont deux
spécialisés dans la pêche. Les ports d’Oran et d’Arzew totalisent une
production halieutique annuelle de 6 947,78 tonnes, répartie comme suit :
Répartition de la production halieutique de la wilaya d’Oran
Exportations des produits halieutiques Importations des produits halieutiques
45,899
1015,213
13,68
Exportations (tn)
Crustacés
congelés
Mollusques
congelés
Thon en
conserves
4212,699
3551,828
13202,44
6
Importations (tn)
Poisson
congelé
consommatio
n
Poisson frais
Poisson
congelé
transformatio
n
6501,281
259,986 100,39 86,13
Production (tn)
Poisson bleu
Poisson blanc
Mollusques
Crustacés
ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN
16
La wilaya compte quatre (04) SARL de transformation du thon et de la
sardine citées dans le tableau ci-dessous :
Entreprise de transformation du thon et de
la sardine
Capacité de production journalière
(Tonnes)
SARL HAAL 20
SARL RAJA FOOD 30 À 50
SARL SOLEIL ALGÉRIE 6
SARL TROPICAL 20
b. L’aquaculture :
Afin de promouvoir davantage le secteur de la pêche et renforcer la
production halieutique régionale, trois fermes aquacoles spécialisées dans
l’élevage des moules et poissons ont été mises en service.
Entreprise Site (commune) Superficie (ha) Élevage Production
AQUA
SIRÈNE
OUED EL MAA
KRISTEL
(GDYEL)
TERRE : 1200 M²
MER : 05 HA
MYTILICULTURE 8,75 kg/J
FONTAINE DES
GAZELLES
FONTAINE DES
GAZELLES
(ARZEW)
TERRE : 500 M²
MER : 05 HA
MYTILICULTURE 0,237 kg/J
AQUA PARC
PECHE
CAP FALCON
(AIN TURK)
TERRE : 20 HA
MER : 1.5 HA
PISCICULTURE
(LOUP ET DORADE)
10,5 kg/J
367 Kg/M
Carte de localisation des fermes aquacoles de la wilaya d’Oran
ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN
17
9827,01
76921,37
45302
1823
6478,81
Répartition générale des terres agricoles
(Ha)
SAU en irrigué
SAU en sec
Forêts
Parcours
Terres improductives
1.3. Les potentialités agricoles : (Source : DPSB/DSA/PATW)
a. Superficies Agricoles Utile et Totale :
La wilaya dispose d’un potentiel en ressources locales avérées, constituées
de terres agricoles de bonne qualité, d’un cordon littoral et d’une zone de
montagne et de piémont où se pratique une agriculture de montagne à
préserver.
La superficie agricole totale de la wilaya d’Oran est de 95 059,2 Ha, soit
51,70% de la superficie de la wilaya dont une superficie agricole utile (SAU)
de 86 757,39 Ha. Compte tenu des facteurs climatiques peu favorables, la
superficie irriguée demeure, néanmoins, insignifiante (9827,01 Ha soit
11,32% de la SAU).
Répartition des terres agricoles de la wilaya d’Oran
b. Exploitations Agricoles Individuelles (EAI) et Exploitations Agricoles
Collectives (EAC) :
TYPE D’EXPLOITATION NOMBRE SUPERFICIE (HA)
EAC 590 46 707,78
EAI 3 191 23 766,38
TOTAL 3781 70474,16
EAI / EAC de la wilaya d’Oran
ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN
18
c. Occupation du sol :
Carte de l’occupation générale des sols de la wilaya d’Oran
Distribution des terres agricoles par type de production végétale
53467
288,5
16186
390,7
5380,15
Distribution des terres agricoles (Ha)
Céréales
Légumes secs
Fourrages
Agrumes
Cultures maraîchères
ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN
19
Superficies occupées par l’arboriculture Superficies occupées par les céréales
2. Les potentialités touristiques
La wilaya d’Oran est une willaya touristique par excellence. La diversité de
ses sites naturels et monuments historiques, son climat et son dynamisme
économique en font une destination de plus en plus prisée.
Aussi, elle est en phase de devenir une destination très recherchée pour le
tourisme balnéaire, urbain, culturel, d’affaires, de montagne, etc.
Le chef-lieu de wilaya est chargé d’histoire ; ses monuments et sites tels que
le Front de Mer offrent aux visiteurs une bouffée d’air frais et une vue
panoramique sur la mer Méditerranée et la montagne du Murdjadjo. Parmi les
sites touristiques que la région offre à ses visiteurs figurent :
 Le fort de Santa Cruz érigé dans la seconde moitié du XVIe siècle par les
Espagnols ;
 La chapelle de Santa Cruz construite par les Français en 1850 ;
 La cathédrale du Sacré-Cœur édifiée entre 1904 et 1913 ;
 La mosquée du Pacha construite en 1796 sous le règne du Bey Mohamed
El-Kébir sur ordre de Sidi Baba Hassan, alors Pacha d'Alger ;
 Le musée national Ahmed Zabana ;
 La promenade Ibn Badis (ex-promenade de Létang), aménagée en
1847 ;
 La Porte d'Espagne (appelé à l'origine porte Ximénès), édifiée en 1589
par les Espagnoles ;
 Les îles Habibas : situées au large à une trentaine de kilomètres au nord-
ouest de la ville d'Oran, elles sont classées comme réserve naturelle
390,7
2604,34
344,49
605,5
7495,07
Superficies occupées par
l'arboriculture (Ha)
Agrumes
Arbres à pépins
Arbres
rustiques
Vignes
9557
3045
39585
1280
Surperficies occupées par les
céréales (Ha)
Blé dur
Blé tendre
Orge
Avoine graine
ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN
20
maritime depuis 2003 et comme aire spécialement protégée
d’importance méditerranéenne (ASPIM) depuis 2005.
La wilaya compte aussi :
 154 hôtels dont 67 hôtels classés, totalisant 8 169 chambres et 15 908
lits;
 26 restaurants classés ;
 224 agences de tourisme ;
 08 Zones d’Expansion Touristiques (ZET)
totalisant une superficie de 2 028 Ha.
 Deux sources thermales : Ain Franine et
Madagh ;
 Un complexe touristique : le complexe des
Andalouses.
3. Les services (Source : DPSB/ / DFEP /DSP)
La wilaya compte :
 4 pôles universitaires (USTO, IGMO, la FAC et Bel Gaid) ;
 29 laboratoires de recherche;
 5 instituts nationaux spécialisés de la formation professionnelle
(INSFP) ;
 21 centres de formation professionnelle (CFPA) ;
 1 centre national d’études professionnelles à distance (CNEPD) ;
 101 écoles de formation privées ;
 5 établissements hospitaliers publics ;
 9 établissements hospitaliers publics spécialisés ;
 50 polycliniques ;
 120 salles de soins ;
 67 laboratoires d’analyses ;
 49 établissements hospitaliers privés.
ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN
21
4. Les infrastructures de base existantes (Source: DPSB/DTP/Direction
des Transports)
4.1. Le réseau routier
Le réseau routier de la wilaya d’Oran est un réseau très dense renforcé par
une bretelle de l’autoroute Est-ouest. Il est constitué de 1118 kilomètres.
DÉSIGNATION
ETAT ET LONGUEUR DU RÉSEAU ROUTIER
BON MOYEN MAUVAIS TOTAL
AUTOROUTE EST-OUEST 61,000 KM 0 KM 0 KM 61,000 KM
ROUTES NATIONALES 203,000 KM 0 KM 0 KM 203,000 KM
CHEMINS DE WILAYA 580,000 KM 0 KM 0 KM 580,000 KM
CHEMINS COMMUNAUX 274,000 KM 0 KM 0 KM 274,000 KM
État et longueur du réseau routier de la wilaya d’Oran
Avec 980,4 Km, le réseau revêtu de la wilaya représente 87,69 % du réseau
total. Le réseau des routes nationales totalement revêtues couvre 18,15% du
réseau total tandis que les chemins de wilaya totalement revêtus en couvrent
47,23%. Quant aux chemins communaux totalement revêtus, ils représentent
22,29% du réseau total.
DÉSIGNATION
ETAT DE REVÊTEMENT DU RÉSEAU ROUTIER
REVÊTU NON REVÊTU TOTAL
ROUTES NATIONALES 203,000 KM 0 KM 203,000 KM
CHEMINS DE WILAYA 528,100 KM 51,900 KM 580,000 KM
CHEMINS COMMUNAUX 249,300 KM 27,700 KM 274,000 KM
État de revêtement du réseau routier de la wilaya d’Oran
DISTANCES ENTRE LES CHEFS-LIEUX DES COMMUNES ET LE CHEF-LIEU DE WILAYA (KM)
COMMUNE DISTANCE COMMUNE DISTANCE COMMUNE DISTANCE
AIN EL BIYA 31 BOUTLELIS 29 MARSSAT EL HADJADJ 43
AIN EL KERMA 33 EL ANÇOR 21 MERS EL KEBIR 7
AIN EL TURCK 13 EL BRAYA 12 MISSERGHIN 14
ARZEW 33 EL KERMA 10 OUED TLELAT 23
BEN FREHA 19 ES-SENIA 7 SIDI BEN YEBKA 26
BETHIOUA 37 GDYEL 21 SIDI CHAHMI 10
BIR EL DJIR 6 HASSI BEN OKBA 15 TAFRAOUI 25
BOUFATIS 20 HASSI BOUNIF 12
BOUSFER 14 HASSI MEFSSOUKH 26
Distances entre les chefs-lieux des communes et le chef-lieu de la wilaya d’Oran
ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN
22
Carte du réseau routier de la wilaya d’Oran
4.2. Le réseau ferroviaire
a. Chemins de fer :
La wilaya compte un réseau ferroviaire d’une longueur de 109,7 kilomètres
(une voie unique de 2,7 kilomètres et une voie double de 107 kilomètres),
quatre gares ferroviaires (Oran, Es Senia, Oued Tlelat et Arzew) par
lesquelles transitent 2 millions de voyageurs/an et 3 millions de tonnes de
marchandises/an.
b. Tramway :
La wilaya dispose également d’un tramway mis en service le 1er mai 2013.
Son trajet long de 18,7 km débute de la commune d’Es Senia et dessert
l’ENSP et l’IGMO, les Palmiers, Boulanger, Boulevard Mascara, Boulevard
Maata, place du 1er Novembre 1954, Rue Emir Abdelkader, rue de
Mostaganem, Saint-Eugène, cité Djamel, USTO, université Mohamed Boudiaf
pour aboutir à la station multimodale de Sidi Maarouf.
ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN
23
4.3. Le réseau portuaire
Avec une bande côtière de 120 kilomètres, la
wilaya compte trois ports :
 Port d’Oran : dédié aux marchandises, aux
voyageurs et à la pêche.
- Longueur des quais : 5400ml ;
- Nombre de postes d’accueil de navires :
33 ;
- 1 jetée de 2800m ;
- 7 bassins de 70 ha ;
- 20 Km de voierie et de lignes
ferroviaires ;
 - 22 grues économiques.
 Port d’Arzew : dédié aux marchandises,
hydrocarbures et pêche.
-Longueur des quais : 110ml.
 Port de Béthioua : dédié aux
hydrocarbures
-Longueur des quais : 1140ml ;
- Nombre de postes d’accostage pour les méthaniers : 6 ;
- Nombre de postes d’accostage pour les pétroliers : 4.
4.4. Les infrastructures aéroportuaires
La wilaya compte un aéroport de classe
internationale d’une capacité d’accueil de
3 millions de voyageurs par an avec une piste
principale revêtue de 3600m x 45m.
5. AEP/Assainissement/Hydraulique (Source : DPSB/DRE/PATW/SEOR)
5.1. Alimentation en Eau Potable :
 Réseaux d’adduction : 3 189,93 km ;
 Taux de raccordement en AEP : 100 %.
5.2. Assainissement :
 Longueur totale du réseau d’assainissement : 2 377,71 km ;
 Taux de raccordement au réseau public d’assainissement : 92 % ;
 Un volume de distribution en eau potable de 359152 m3/j.
ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN
24
Carte du taux de raccordement au réseau d’assainissement- wilaya d’Oran
Stations d’épuration :
La wilaya d’Oran dispose de deux STEP opérationnelles :
1- STEP d’El Kerma : opérationnelle depuis
2009, elle est conçue sur la base d’un traitement
biologique à moyenne charge avec une
stabilisation de boue par la digestion anaérobie.
Les eaux épurées sont utilisées à des fins
agricoles pour irriguer environ 6 700 Ha de la
plaine de Mleta.
Les boues sont destinées à la valorisation
agricole. La station a une capacité de 270.000
m3/j et traite actuellement jusqu’à 90.000 m3/j.
2- STEP d’Ain El Turck : cette station est
conçue sur la base d’un traitement biologique à
faible charge.
Les eaux épurées de la station sont utilisées pour
l’irrigation d’environ 500 Ha du périmètre de
Bousfer. Ce périmètre est appelé à atteindre 900
Ha à moyen terme.
La station a une capacité de 30.000 m3/j pour
l’horizon 2030 et traite actuellement jusqu’à 11.000 m3/j.
ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN
25
Stations de dessalement :
La wilaya d'Oran compte quatre stations de dessalement d'eau de mer :
 Station d’El Kahrama dans la commune d'Arzew, avec une capacité de
traitement de 90 000 m3/jour ;
 Station de Bousfer avec une capacité de traitement de 5 500 m3/jour ;
 Station des Dunes, commune d’Aïn Turck, avec une capacité de traitement
de 5 000 m3/jour ;
 Station de dessalement d’El Mactaâ, commune de Mers El Hadjadj, avec
une capacité de traitement de 500 000 m3/jour.
Station de dessalement d’El Mactaâ : 500 000 m3
/jour
6. Énergie : (Source : DPSB/Direction de l’Énergie/PATW)
 Taux d'électrification urbain : 90,52% ;
 Taux de couverture (ou de raccordement) en gaz de ville : 63,12 %.
ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN
26
Carte du taux de raccordement en électricité de la wilaya d’Oran
Carte du taux de raccordement au gaz naturel de la wilaya d’Oran
ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN
27
 Centrales électriques :
La wilaya d’Oran compte quatre centrales électriques :
7. Environnement/ Déchets urbains (Source : DPSB/ DE)
Décharges
contrôlées
Dépôts
d’ordures
Etablissements
classées
polluantes
Zone de
gravats
Step
Bassins
décantation
Cet
Nombre de
plages
autorisées
Nombre de
plages
interdites
0 / / / 2 / 3 / /
 Point de rejets du réseau d’assainissement (Source : DPSB/ DE) :
Zone littorale
communale
Type
d’assainissement
Point de rejet
Volume du
rejet
Observation
ORAN
Réseau
STEP D’EL KERMA
2 rejets vers la mer
1500.000
ÉQ/HAB
27373 M3
/J
Réutilisation des
eaux récupérées
pour l’agriculture
BIR EL DJIR
HASSI BEN OKBA LAC TELAMINE 1951 M3
/J
GDYEL LAC TELAMINE 5745 M3
/J
MERS EL KEBIR MER 2290 M3
/J
AIN EL TURCK
STEP D’AIN EL
TURCK
30.000 M3/J
Réutilisation des
eaux récupérées
pour l’agriculture
BOUSFER
STEP D’AIN EL
TURCK
EL ANÇOR
STEP D’AIN EL
TURCK
AIN EL KARMA Fosse septique 103 M3
/J
ARZEW
4 rejets vers la mer
2 rejets vers Oued
Mohgon
25000 M3
/J
STEP en cours de
réalisation
SIDI BEN YABKA
Fosse septique
Mer
1245 M3
/J
AÏN EL BYA STEP
125.000
ÉQ/HAB)
BÉTHIOUA En projet 2837,1 M3
/J
MERSAT EL
HADJADJ
2060,25 M3
/J
LOCALISATION
COMMUNE
CAPACITÉ DE PRODUCTION (MÉGA WATTS)
ORAN 75
BIR EL DJIR 80
BÉTHIOUA 342
MERS EL HADJADJ 840
BOUTLELIS 446
ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN
28
34814
351447
142 397
67330
351447
89 292
355683 351447
765 436
0
100000
200000
300000
400000
500000
600000
700000
800000
900000
Mobilis Ooredoo Djezzy
Abonnés 2G
Abonnés 3G
Abonnés 4G
84
98,6 96
85
97,6
90
67
15
60,8
0
20
40
60
80
100
120
Mobilis Ooredoo Djezzy
Couverture 2G
Couverture 3G
Couverture 4G
8. Télécommunications/poste (Source : DPSB/ Direction de la Poste et des
Télécommunications)
Abonnements par opérateur téléphonique
Taux de couverture réseaux des opérateurs dans la wilaya d’Oran
ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN
29
Partie IV/ Économie de la wilaya
 Principaux indicateurs économiques des établissements industriels
de la wilaya par grands secteurs- année 2020 (Source : DPSB/DI)
Type d’industrie
Nombre d'entreprises
publiques
Nombre d’employés
Industries agro-
alimentaires
67 154
Industries chimiques et
para chimiques
11 286
Industries électriques et
électroniques
0 0
Industries métalliques et
mécaniques
0 0
Industrie sidérurgique 27 124
Industries textiles et du
cuir
22 72
BTPH 277 1381
Services 736 1 743
Autres 171 481
Total 1 311 4241
 PME actives:
Type d’industrie Nombre de PME actives
Industrie agro-alimentaire 1 563
Industries chimiques et para chimiques 397
Industries électriques et électroniques 0
Industries métalliques et mécaniques 0
Industrie sidérurgique 705
Industries textiles et du cuir 401
BTPH 5 648
Services 9 492
Autres 1051
Total 27 015
ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN
30
171
224
2 12 1 21
225 232
2 12 2 42
Nombre de projets Emplois crées
14
22
7 5 14
22
66
59
16 13
34
49
Nombre de projets Emplois crées
23
10
5
18
2
15
4
56
25
8
38
5
31
8
SERVICES INDUSTRIE ARTISANAT BTPH AGRICULTURE PROFESSION
LIBÉRALE
MAINTENANCE
Nombre de projet Effecif
 Dispositifs d’aides ANSEJ, ANGEM et CNAC (Source :
DPSB/ANSEJ/ANGEM/CNAC) :
Répartition par secteur d’activité des projets ANSEJ financés en 2020
Répartition par secteur d’activité des projets Répartition par secteur d’activité des projets
CNAC financés en 2020 ANGEM financés en 2020
ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN
31
Partie V : Foncier industriel
1. Zones industrielles existantes (Source : DPSB/DI)
Zones industrielles existantes Projets crées
Communes
Superficie
totale (ha)
Superficies
cessibles/
concessibl
es (ha)
Nombre
de lots
Lots
attribués
Superficies
attribuées
(ha)
Superficies
disponibles
(ha)
Total
Projets
opérationn
els
ES-SENIA
I, II et III
(1 seule zone
avec 3
parties)
292 262 206 206 262 0 103 92
Z.I Hassi
Ameur
Chevauchant
entre les
communes de
HASSI
BOUNIF ET
HASSI BEN
OKBA
315 226 175 175 226 0 104 48
Carte de localisation des zones industrielles existantes dans la wilaya d’Oran
ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN
32
18 4 9 8 9 35 6
726
193 83
399
440
1347
157
SERVICES TEXTILE AGROALIMENTAIRE BTPH ISMMEE CHIMIE AUTRES
Nombre d'unités Nombre d'emplois
5 4 7 7 10 11 4
227
93
1008
429
508
886
130
SERVICES TEXTILE AGROALIMENTAIRE BTPH ISMMEE CHIMIE AUTRES
Nombre d'unités Nombre d'emplois
 Unités implantées dans la zone industrielle d’Es-Senia (Source :
DPSB/DI) :
Industries implantées dans la zone industrielle d’Es-Senia
 Unités implantées dans la zone industrielle de Hassi Ameur (Source :
DPSB/DI) :
Industries implantées dans la zone industrielle de Hassi Ameur
ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN
33
2. Nouvelles zones industrielles (source : ANIREF)
Désignation
Superficie
totale
(ha)
Superficies
concessibles
(ha)
Superficie
attribuée
(m²)
Superficie
disponible
(m²)
Nombre
de lots
Lots
disponibles
BÉTHIOUA 592
3. Zones d’activités existantes (Source : DPSB/DI)
Communes
Superficie
totale (m²)
Superficie
cessible/concessible
(m²)
Nombre
de lots
Lots
attribués
Superficies
attribuées (m²)
Superficies
disponibles (m²)
EL KERMA 71 200 59 484 55 55 59 484 0
EL KERMA 138 200 56 787 27 27 56 787 0
EL KERMA 23 300 18 600 7 7 18 600 0
EL KERMA 233 800 211 723 32 32 211 723 0
EL KERMA 20 000 15 725 27 27 15 725 0
EL KERMA 364 200 357 820 33 33 357 820 0
EL KERMA 192 145 177 610 163 162 177 087 523
EL KERMA 183 577 115 717 83 83 115 717 0
SIDI CHAMI 146 584 133 730 137 136 133 230 500
SIDI CHAMI 932 570 812 043 185 185 812 043 0
MESSERGHINE 195 400 149 765 65 58 135 092 24 908
BOUTLELIS 514 312 371 846 95 41 253 429 118 417
OUED TLELAT 162 339 161 300 96 96 161 300 0
TAFRAOUI 161 390 144 248 15 14 142 515 1 733
BOUFATIS 200 000 61 352 56 56 61 352 0
BIR EL DJIR 194 500 128 200 99 99 128 200 0
HASSI BEN
OKBA
122 500 88 748 51 51 88 748 0
ARZEW 171 250 143 406 49 15 82 984 60 422
AÏN EL BIA 169 461 160 959 90 89 159 259 1 700
BÉTHIOUA 1 147 200 650 000 34 34 650 000 0
BEN FREHA 76 500 58 722 45 45 58 722 0
BÉTHIOUA 650 000 295 600 11 11 295 600 0
BOUTLELIS 1 200 000 338 600 76 71 307 100 31 500
ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN
34
EL KERMA 240 000 200 000 38 26 158 538 41 462
HASSI
MEFSOUKH
450 000 336 400 131 45 150 000 186 400
TAFRAOUI 870 000 640 000 153 140 525 800 114 200
HASSI BEN
OKBA
980 000 600 000 131 88 410 000 190 000
GDYEL 650 000 571 400 78 0 0 571 400
BOUFATIS 200 000 145 700 42 42 145 700 0
ES-SENIA 90 000 69 255 15 15 69 255 0
HASSI BEN
OKBA
270 000 153 700 29 21 99 000 54 700
HASSI BOUNIF 350 000 213 700 44 0 0 213 700
HASSI BOUNIF 140 000 71 000 21 15 50 000 21 000
SIDI BEN YEBKA 80 000 69 300 8 1 8 000 61 300
BEN FRIHA 80 000 60 000 8 1 10 000 50 000
Carte de localisation des zones d’activités existantes- wilaya d’Oran
ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN
35
4. Principales industries dans les zones d’activités (Source : DPSB/DI) :
Localisation Domaine d’activités
Zone de dépôt EL KERMA 1 Matériaux de construction
Show-room A Concessionnaires automobiles
Show-room 6+1 Concessionnaires engins
Show-room B Activité commerciale
Zone de dépôt NOUVELLE EL KERMA Mécanique automobile
SIDI CHAMI Production de treillis-soudés
Zone de dépôt NEDJMA Agroalimentaire et matériaux de construction
MESSERGHINE Minoterie
OUED TLELAT Agroalimentaire
BIR EL DJIR Agroalimentaire et matériaux de construction
HASSI BEN OKBA Agroalimentaire et matériaux de construction
NOUVELLE TAFRAOUI Agroalimentaire
ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN
36
Partie VI : Perspectives, opportunités et contraintes au
développement de la wilaya
1. Perspectives et opportunités de développement :
1.1. Orientations de développement de la wilaya d’Oran (Source :
PATW) :
La wilaya d’Oran dispose de tous les atouts à même de la hisser au rang de
grande métropole méditerranéenne attractive et créative.
En outre, son développement économique converge de plus en plus vers le
concept de pôle de compétitivité par excellence. Elle est, donc, appelée à
diversifier ses axes de développement afin d’assurer la pérennité économique
de la région ouest du pays.
De ce fait, le « devenir » de la wilaya d’Oran devra impérativement être
adossé aux orientations définies par le Plan d’Aménagement du Territoire de
la Wilaya à savoir, entre autres:
 Le redéploiement de la population résidente dans les quartiers
vétustes, menaçant de ruine et non reconstructibles dans les zones les
moins denses, d’où la nécessité de créer des pôles résidentiels dotés d’une
accessibilité, d’équipements, de commodités, et d’un cadre de vie
répondant au mieux aux besoins et aspirations de la population résidente.
 Assurer la durabilité environnementale par :
 La réalisation de parcs naturels dans les zones boisées (Madagh, Djebel
Khar, massif de Tessala etc.) ;
 La protection du littoral via le respect rigoureux de la réglementation
en vigueur ;
 La revitalisation des zones humides (sebkha, dayas, marais) par le
biais d’études spécifiques relatives à leur usage et à la mise en valeur
du potentiel sol agricole.
 Sur le plan écologique :
 Le traitement des franges de la sebkha en espace de loisirs et de
protection pour l’aéroport ;
 L’affectation de tout terrain libéré à l’intérieur du tissu urbain à un
espace vert ;
 Plantation des abords des deux rocades ;
 Réalisation du couloir vert projeté par le SDAAM et le PDAU ;
 Création d’un nouveau pôle environnemental autour de Dayat Mosley.
 La préservation des terres de bonne valeur de l’urbanisation et
l’engagement dans la voie d’une agriculture périurbaine puisque le
nombre de villes essaimées dans le territoire de la wilaya fait que tout
ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN
37
espace agricole peut être considéré comme périurbain. Aussi, l'agriculture
périurbaine se définit par sa situation, en périphérie des villes et ce
rapport de mitoyenneté avec des espaces non agricoles bâtis ou non,
induit le recours à des stratégies particulières incluant le processus
d'urbanisation et celui de l’impératif objectif de préservation des terres
agricoles.
 Le développement du périmètre irrigué des communes de Tafraoui
et Oued Tlélat afin d’intensifier l’agriculture et l’élevage (ceinture laitière)
autour des communes de Gdyel et Sidi Ben Yebka.
 Le renforcement de la vocation touristique de la commune d’Ain El
Turck ainsi que de la vocation agricole de la plaine des Andalouses.
L’extension future de la commune devra être basée, d’une part, sur
l’interdiction de construire dans le périmètre délimitant le littoral et
d’autre part, sur le report de l’urbanisation vers la commune d’El Ançor.
 Le développement des fonctions industrielles spécialisées au vu de
l’existence d’une industrie pétrochimique développée et de services
économiques de haut niveau (finance, marketing, publicité, informatique,
…), car la wilaya est appelée à jouer le rôle de pôle régional des
technologies de l'information et de la communication.
Les activités portuaires, encore peu développées, ne doivent plus se limiter à
la fonction « import-export », mais intégrer le développement d’une industrie
navale pouvant rayonner sur tout le système portuaire ouest du pays.
 Le développement de pôles logistiques à travers l’aménagement de
plateformes et terminaux à contenaires, l’extension du port de pêche de
Kristel, la réalisation d’un port de plaisance à Madagh, l’extension de
l’aéroport, l’extension du tramway vers Belgaid, l’aéroport, El Kerma et
oued Tlélat et l’aménagement de parkings protégés.
 L’étoffement du maillage infrastructurel par les liaisons routières,
particulièrement dans le sens Est-Ouest. Les actions devront porter sur :
 La réalisation d’une liaison Port-4ème Boulevard périphérique ;
 L’aménagement de la route Arzew Kristel jusqu’à l’intersection
avec le CW75 ;
 L’aménagement de la RN2 Oran-Mers El Kébir-Ain El Turck ;
 Le dédoublement de la RN13 entre Oued Tlélat et Arzew ;
 La réalisation d’une liaison moderne entre l’intersection RN11-
RN13 et la RN97 passant par El Ayaida et Chéhairia ;
 La réalisation d’une étude pour un autre exutoire, par exemple,
un tunnel sous Sidi Houari et le dédoublement de la RN97 entre
Ain El Bia et l’autoroute Est Ouest.
ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN
38
1.2. Les projets en cours de réalisation (Source : PATW) :
La wilaya d’Oran compte plusieurs projets en cours de réalisation qui sont
d’envergures nationale et locale.
Elle vise, en effet, une relance économique à travers l’expansion du foncier
industriel et touristique, la promotion du secteur agricole et le renforcement
des infrastructures sanitaires, hôtelières, routières et aéroportuaires
existantes notamment avec l’avènement des jeux méditerranéens qu’elle
abritera.
 Secteur de l’industrie :
 Projet de la zone industrielle de Béthioua :
Le potentiel foncier susceptible d’attirer les investisseurs dans le
domaine de l’industrie sera rehaussé par le développement d’une
nouvelle offre foncière industrielle matérialisée par la création de la
zone industrielle de Béthioua qui abrite déjà trois unités industrielles
opérationnelles à savoir, l'aciérie Tosyali, Total et Rayan Ox ;
 Secteur du tourisme :
 Projet de réalisation de la zone d’expansion et site touristique (ZEST)
de Mers El Hadjdj.
 Secteur sanitaire :
 Projet de réalisation d’un pôle sanitaire englobant un institut national
de recherche sur le cancer, un centre régional des grands brûlés, un
établissement spécialisé dans la rééducation fonctionnelle, un
laboratoire de contrôle des médicaments, une banque du sang et une
clinique de radiologie.
 Le secteur sanitaire sera renforcé davantage par la mise en service
de quatre nouveaux hôpitaux dotés d'une capacité allant de 60 à 240
lits, prévus à Oued Tlélat, Gdyel, Sidi Chahmi et El Kerma,
 Secteur des travaux publics :
 Nouvelle aérogare de l’aéroport d’Oran Ahmed Benbella dont le taux
d’avancement des travaux a été estimé à plus de 90% durant le
mois de janvier 2022. Cette infrastructure accueillera les délégations
sportives l'occasion de la 19ème édition des jeux
méditerranéens que la wilaya abritera du 25 juin au 5 juillet 2022.
 Réalisation du 5ème Boulevard périphérique :
Ce projet est scindé en 02 parties : route et ouvrages d’art. La
partie route concerne cinq (05) lots de plus de quatre (04) km de linéaire.
ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN
39
Ce projet devra relier la commune de Misserghine à la localité de Belgaïd,
sur une distance de 35 km, et devra s’ajouter à la route du 4 ème boulevard
périphérique qui a été livrée en 2006. Cette dernière qui compte 12
ouvrages d’art dont 08 échangeurs, relie les localités de Misserghine, Aïn El
Beïda, Es-Sénia et Canastel.
La deuxième tranche de ce projet de 14 km aura la particularité d’être à
proximité de la grande sebkha d’Oran.
 Secteur agricole :
 Irrigation des communes d’Oued Tlelat et de Bousfer :
Le projet de mise en valeur du périmètre de la plaine de M’léta dans la daïra
de Oued Tlélat couvre une superficie de plus de 6000 Ha. Les travaux de ce
projet portent sur des équipements d’irrigation pour alimenter le périmètre
en eau à partir de la STEP d’El Kerma ainsi que la réalisation d’un bassin de
stockage des eaux épurées de 1 million m3, de deux stations de pompage et
d’un réservoir de 25 000 m3.
Cette mise en valeur du périmètre de la plaine de M’leta, destinée
principalement à 2 000 Ha seront consacrés aux céréales, 2000 Ha aux
cultures fourragères et le développement de l’oléiculture.
Cette même démarche est retenue pour le périmètre de Bousfer.
Une telle préoccupation de mise en valeur agricole impliquera la création
d’une école nationale supérieure de recherche agronomique.
2. Contraintes au développement de la wilaya (Source : PATW) :
Le plan d’aménagement du territoire de la wilaya fait état de contraintes
synthétisées ci-dessous :
 Concentration des pôles de croissance économique autour de la commune
d’Oran malgré l’existence de la zone pétrochimique, située dans la
commune d’Arzew.
 La forte littoralisation de l’armature urbaine laisse apparaitre une forme de
déséquilibre entre les différents espaces de la wilaya. En effet, les
principales communes de la wilaya se concentrent soit autour de la
commune d’Oran, soit sur la bande littorale.
Désormais, tout le couloir sud habituellement classé en tant que zone
agricole ne compte plus que quelques communes telles qu’Oued Tlélat,
Benfreha et Boufatis.
 La répartition spatiale des activités industrielles et commerciales demeure
peu équilibrée. En effet, l’activité industrielle est concentrée dans les
communes d'Arzew et d'Es-Sénia (existence de la zone pétrochimique et
industrielle) et l’activité commerciale est l’apanage de la commune d’Oran.
ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN
40
 Le développement d’un tourisme balnéaire de masse des communes ouest
(Ain El Turck, Bousfer et El Ançor) a non seulement altéré les terres
agricoles de la plaine des Andalouses et le couvert forestier autour, mais a
de surcroit porté atteinte à la frange côtière proprement dite, aux dunes
et à la mer. C’est donc une zone à contraintes environnementales et
naturelles regroupant les communes littorales qui sont désormais
affectées par une forte érosion et une salinité des sols.
ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN
41
Partie VII : Coordonnées utiles d’organismes au niveau
de la wilaya
Organisme Téléphone Fax Mail Adresse
Direction
Régionale ANIREF
Oran
041 38 20 81 041 38 20 80 dra-oran@aniref.dz
20, Angle Frih Mohamed
Hai el M’Naouer (ex Saint-
Charles) Oran
Wilaya
04131 30 04
041 31 30 98
041313069
Siège de la wilaya d'Oran,
El M'Naouer, 31000, Oran
Direction des
Domaines
041 33 25 50 041332550
Avenue du 20 août,
centre-ville, Oran
Direction de la
Conservation
Foncière
041 29 38 97 041293897 dsforan@yaho.fr
Hôtel des Finances centre-
ville, Oran
Direction du
Cadastre
041 42 85 59 041428558
Zone des sièges USTO,
Oran
Agence Foncière 041 55 42 65 04155 42 71
Zone des sièges USTO,
Oran
Direction de
l’Industrie
041 27 7747 041 27 77 48
industriemines.oran@y
aho.fr
Zone des sièges 2 pôle
administratif Aboubakr
Belgaid, Oran
Direction des
Impôts
041 29 58 82 041 29 41 65
nawel.tayfour
@mf.gov.dz
Hôtel des Finances, centre-
ville Oran, rue Slimen
Direction de
l’Énergie
041 40 90 38 041 40 91 28
Direction du
Commerce
041 27 77 73
041 27 77
72/74
oran.brc@gmail.com
Zone des sièges 2 pôle
administratif Aboubakr
Belgaid, Oran
Direction des
Ressources en
Eau
041 70 60 64 041 70 60 64
Direction de
Programmation
et du Suivi
Budgétaires
041 70 75 98 041 706059
Zone des sièges USTO,
Oran
Direction de
l’Environnement
041277851 041277851
Zone des sièges 2 pôle
administratif Aboubakr
Belgaid, Oran
Chambre de
Commerce et
d’Industrie de
l’Oranie
041 29 54 77
041 29 37 42
041 29 11 61
041 29 63 12
8 ? Boulevard de la
Soummam 31000 Oran El
M’Naouer.
Chambre de
l’Agriculture
040 23 82 83 040 91 45 41
Route de la gare.
Messerghin, Oran
Chambre de
l’Artisanat et des
Métiers
041414238 041414235 kam.oran@yahoo.fr
91, rue Larbi Ben M'Hidi,
Oran
ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN
42
Le chef-lieu de la wilaya d’Oran,
une métropole méditerranéenne en
devenir

Contenu connexe

Tendances

Analyse urbaine-de-la-ville-de-boufarik
Analyse urbaine-de-la-ville-de-boufarikAnalyse urbaine-de-la-ville-de-boufarik
Analyse urbaine-de-la-ville-de-boufarik
Sami Sahli
 
Les espaces verts et les jardins
Les espaces verts et les jardinsLes espaces verts et les jardins
Les espaces verts et les jardinsHiba Architecte
 
Habitat écologique à Diar Nakhla - Sétif
Habitat écologique à Diar Nakhla - SétifHabitat écologique à Diar Nakhla - Sétif
Habitat écologique à Diar Nakhla - Sétif
k Marou
 
Conception & construction d’une maison individuelle
Conception & construction d’une maison individuelleConception & construction d’une maison individuelle
Conception & construction d’une maison individuelle
Ramin Samadi
 
Maison traditionelle à mzab 7
Maison traditionelle à mzab 7Maison traditionelle à mzab 7
Maison traditionelle à mzab 7
hafouu
 
Le m'zab (1)
Le m'zab (1)Le m'zab (1)
Le m'zab (1)
hafouu
 
1-cours 21-02-22- Maisons de la Casbah- partie II (socle PDF).pdf
1-cours 21-02-22- Maisons de la Casbah- partie II (socle PDF).pdf1-cours 21-02-22- Maisons de la Casbah- partie II (socle PDF).pdf
1-cours 21-02-22- Maisons de la Casbah- partie II (socle PDF).pdf
LyndaBENAZIEZ
 
Espaces verts 02
Espaces verts 02Espaces verts 02
Espaces verts 02Sami Sahli
 
Parc de liberté galland
Parc de liberté gallandParc de liberté galland
Parc de liberté gallandSami Sahli
 
analyse urbaine
analyse urbaineanalyse urbaine
analyse urbaine
imed boulouh
 
Maitrise d'ouvrage et maitrise d'oeuvre
Maitrise d'ouvrage et maitrise d'oeuvreMaitrise d'ouvrage et maitrise d'oeuvre
Maitrise d'ouvrage et maitrise d'oeuvreSami Sahli
 
Taj mahal
Taj mahalTaj mahal
Taj mahal
Ines SOltani
 
Habitat traditionnel chaoui
Habitat traditionnel chaouiHabitat traditionnel chaoui
Habitat traditionnel chaouiHiba Architecte
 
Systeme de voiries
Systeme de voiriesSysteme de voiries
Systeme de voiriesSami Sahli
 
Le m'zab. une leçon d'architecture
Le m'zab. une leçon d'architectureLe m'zab. une leçon d'architecture
Le m'zab. une leçon d'architecture
hafouu
 
Présentation du projet d'aménagement
Présentation du projet d'aménagementPrésentation du projet d'aménagement
Présentation du projet d'aménagement
Orgerus Mairie
 
La part dieu centre commercial
La part dieu centre commercialLa part dieu centre commercial
La part dieu centre commercial
yousra1997
 
Re&agri 2014 utilisation des eaux géothermales pour l’irrigation et le chau...
Re&agri 2014   utilisation des eaux géothermales pour l’irrigation et le chau...Re&agri 2014   utilisation des eaux géothermales pour l’irrigation et le chau...
Re&agri 2014 utilisation des eaux géothermales pour l’irrigation et le chau...
Mohamed Larbi BEN YOUNES
 

Tendances (20)

Analyse urbaine-de-la-ville-de-boufarik
Analyse urbaine-de-la-ville-de-boufarikAnalyse urbaine-de-la-ville-de-boufarik
Analyse urbaine-de-la-ville-de-boufarik
 
Les espaces verts et les jardins
Les espaces verts et les jardinsLes espaces verts et les jardins
Les espaces verts et les jardins
 
Habitat écologique à Diar Nakhla - Sétif
Habitat écologique à Diar Nakhla - SétifHabitat écologique à Diar Nakhla - Sétif
Habitat écologique à Diar Nakhla - Sétif
 
Conception & construction d’une maison individuelle
Conception & construction d’une maison individuelleConception & construction d’une maison individuelle
Conception & construction d’une maison individuelle
 
Maison traditionelle à mzab 7
Maison traditionelle à mzab 7Maison traditionelle à mzab 7
Maison traditionelle à mzab 7
 
Le m'zab (1)
Le m'zab (1)Le m'zab (1)
Le m'zab (1)
 
Présentation3
Présentation3Présentation3
Présentation3
 
1-cours 21-02-22- Maisons de la Casbah- partie II (socle PDF).pdf
1-cours 21-02-22- Maisons de la Casbah- partie II (socle PDF).pdf1-cours 21-02-22- Maisons de la Casbah- partie II (socle PDF).pdf
1-cours 21-02-22- Maisons de la Casbah- partie II (socle PDF).pdf
 
Espaces verts 02
Espaces verts 02Espaces verts 02
Espaces verts 02
 
Parc de liberté galland
Parc de liberté gallandParc de liberté galland
Parc de liberté galland
 
analyse urbaine
analyse urbaineanalyse urbaine
analyse urbaine
 
Maitrise d'ouvrage et maitrise d'oeuvre
Maitrise d'ouvrage et maitrise d'oeuvreMaitrise d'ouvrage et maitrise d'oeuvre
Maitrise d'ouvrage et maitrise d'oeuvre
 
Taj mahal
Taj mahalTaj mahal
Taj mahal
 
Habitat traditionnel chaoui
Habitat traditionnel chaouiHabitat traditionnel chaoui
Habitat traditionnel chaoui
 
Systeme de voiries
Systeme de voiriesSysteme de voiries
Systeme de voiries
 
Le m'zab. une leçon d'architecture
Le m'zab. une leçon d'architectureLe m'zab. une leçon d'architecture
Le m'zab. une leçon d'architecture
 
Présentation du projet d'aménagement
Présentation du projet d'aménagementPrésentation du projet d'aménagement
Présentation du projet d'aménagement
 
Jardins 05
Jardins 05Jardins 05
Jardins 05
 
La part dieu centre commercial
La part dieu centre commercialLa part dieu centre commercial
La part dieu centre commercial
 
Re&agri 2014 utilisation des eaux géothermales pour l’irrigation et le chau...
Re&agri 2014   utilisation des eaux géothermales pour l’irrigation et le chau...Re&agri 2014   utilisation des eaux géothermales pour l’irrigation et le chau...
Re&agri 2014 utilisation des eaux géothermales pour l’irrigation et le chau...
 

Similaire à MONOGRAPHIE-WILAYA-ORAN.pdf

monographie242.pdf
monographie242.pdfmonographie242.pdf
monographie242.pdf
ABKDIRECT
 
Définition d’un positionnement touristique pour la région DRÄA TAFILALET
Définition d’un positionnement touristique  pour  la région DRÄA TAFILALET Définition d’un positionnement touristique  pour  la région DRÄA TAFILALET
Définition d’un positionnement touristique pour la région DRÄA TAFILALET
FouadJAAKOU
 
Etude khettara Tafilalet
Etude khettara TafilaletEtude khettara Tafilalet
Etude khettara TafilaletOURAHOU Mohamed
 
Potentionalité du tourisme en algérie
Potentionalité du tourisme en algériePotentionalité du tourisme en algérie
Potentionalité du tourisme en algérieSami Sahli
 
Analyse de ain oulmene
Analyse de ain oulmeneAnalyse de ain oulmene
Analyse de ain oulmene
mayada archi
 
Découpage (région souss massa draa )
Découpage (région souss massa draa )Découpage (région souss massa draa )
Découpage (région souss massa draa )ottmane oumani
 
Agence bassin hydraulique - La gestion des risques dans bassin, Guiz-Ziz-Rhér...
Agence bassin hydraulique - La gestion des risques dans bassin, Guiz-Ziz-Rhér...Agence bassin hydraulique - La gestion des risques dans bassin, Guiz-Ziz-Rhér...
Agence bassin hydraulique - La gestion des risques dans bassin, Guiz-Ziz-Rhér...
OECD Governance
 
واد الزات منطقة جدب سياحي صاعد
واد الزات منطقة جدب سياحي صاعدواد الزات منطقة جدب سياحي صاعد
واد الزات منطقة جدب سياحي صاعد
Hossam Elmansouri
 
O13 - Industrie si agricultura
O13 - Industrie si agriculturaO13 - Industrie si agricultura
O13 - Industrie si agricultura
asachicolbt
 
Biotope d’Origanum vulgare L.
Biotope d’Origanum vulgare L. Biotope d’Origanum vulgare L.
Biotope d’Origanum vulgare L.
Nora Mahfouf
 
Stratégie de la Région de l'Oriental 2011
Stratégie de la Région de l'Oriental 2011Stratégie de la Région de l'Oriental 2011
Stratégie de la Région de l'Oriental 2011
Ali Belhaj
 
Regard Sur L'etat Physicochmique Et Bacteriologique De Trois Grandes Sources ...
Regard Sur L'etat Physicochmique Et Bacteriologique De Trois Grandes Sources ...Regard Sur L'etat Physicochmique Et Bacteriologique De Trois Grandes Sources ...
Regard Sur L'etat Physicochmique Et Bacteriologique De Trois Grandes Sources ...
inventy
 
Anyse SWOT des secteurs productifs de la région de Tadla Azilal
Anyse SWOT des secteurs productifs de la région de Tadla AzilalAnyse SWOT des secteurs productifs de la région de Tadla Azilal
Anyse SWOT des secteurs productifs de la région de Tadla Azilalnouredich
 
3b loi barnierpos_a4
3b loi barnierpos_a43b loi barnierpos_a4
3b loi barnierpos_a4
Ville d'Ergué-Gabéric
 
3b loi barnierpos_a4
3b loi barnierpos_a43b loi barnierpos_a4
3b loi barnierpos_a4
Ville d'Ergué-Gabéric
 
Exposicion region frances ii
Exposicion region frances iiExposicion region frances ii
Exposicion region frances iicrasf_1
 
Rapport de stage de terrain.pdf
Rapport de stage de terrain.pdfRapport de stage de terrain.pdf
Rapport de stage de terrain.pdf
Benslimanemahmoud
 

Similaire à MONOGRAPHIE-WILAYA-ORAN.pdf (20)

monographie242.pdf
monographie242.pdfmonographie242.pdf
monographie242.pdf
 
Définition d’un positionnement touristique pour la région DRÄA TAFILALET
Définition d’un positionnement touristique  pour  la région DRÄA TAFILALET Définition d’un positionnement touristique  pour  la région DRÄA TAFILALET
Définition d’un positionnement touristique pour la région DRÄA TAFILALET
 
Etude khettara Tafilalet
Etude khettara TafilaletEtude khettara Tafilalet
Etude khettara Tafilalet
 
Potentionalité du tourisme en algérie
Potentionalité du tourisme en algériePotentionalité du tourisme en algérie
Potentionalité du tourisme en algérie
 
Analyse de ain oulmene
Analyse de ain oulmeneAnalyse de ain oulmene
Analyse de ain oulmene
 
Découpage (région souss massa draa )
Découpage (région souss massa draa )Découpage (région souss massa draa )
Découpage (région souss massa draa )
 
Agence bassin hydraulique - La gestion des risques dans bassin, Guiz-Ziz-Rhér...
Agence bassin hydraulique - La gestion des risques dans bassin, Guiz-Ziz-Rhér...Agence bassin hydraulique - La gestion des risques dans bassin, Guiz-Ziz-Rhér...
Agence bassin hydraulique - La gestion des risques dans bassin, Guiz-Ziz-Rhér...
 
3 sebou déf
3 sebou déf3 sebou déf
3 sebou déf
 
واد الزات منطقة جدب سياحي صاعد
واد الزات منطقة جدب سياحي صاعدواد الزات منطقة جدب سياحي صاعد
واد الزات منطقة جدب سياحي صاعد
 
O13 - Industrie si agricultura
O13 - Industrie si agriculturaO13 - Industrie si agricultura
O13 - Industrie si agricultura
 
Biotope d’Origanum vulgare L.
Biotope d’Origanum vulgare L. Biotope d’Origanum vulgare L.
Biotope d’Origanum vulgare L.
 
Stratégie de la Région de l'Oriental 2011
Stratégie de la Région de l'Oriental 2011Stratégie de la Région de l'Oriental 2011
Stratégie de la Région de l'Oriental 2011
 
Regard Sur L'etat Physicochmique Et Bacteriologique De Trois Grandes Sources ...
Regard Sur L'etat Physicochmique Et Bacteriologique De Trois Grandes Sources ...Regard Sur L'etat Physicochmique Et Bacteriologique De Trois Grandes Sources ...
Regard Sur L'etat Physicochmique Et Bacteriologique De Trois Grandes Sources ...
 
Anyse SWOT des secteurs productifs de la région de Tadla Azilal
Anyse SWOT des secteurs productifs de la région de Tadla AzilalAnyse SWOT des secteurs productifs de la région de Tadla Azilal
Anyse SWOT des secteurs productifs de la région de Tadla Azilal
 
3b loi barnierpos_a4
3b loi barnierpos_a43b loi barnierpos_a4
3b loi barnierpos_a4
 
3b loi barnierpos_a4
3b loi barnierpos_a43b loi barnierpos_a4
3b loi barnierpos_a4
 
B plan pisciculture
B plan piscicultureB plan pisciculture
B plan pisciculture
 
Exposicion region frances ii
Exposicion region frances iiExposicion region frances ii
Exposicion region frances ii
 
Rapport de stage de terrain.pdf
Rapport de stage de terrain.pdfRapport de stage de terrain.pdf
Rapport de stage de terrain.pdf
 
Provence
Provence Provence
Provence
 

Plus de lydiasaoudi1

BedZED-UK.pdf
BedZED-UK.pdfBedZED-UK.pdf
BedZED-UK.pdf
lydiasaoudi1
 
l'éco quartier Vauban à Fribourg en Allemagne.pdf
l'éco quartier Vauban à Fribourg en Allemagne.pdfl'éco quartier Vauban à Fribourg en Allemagne.pdf
l'éco quartier Vauban à Fribourg en Allemagne.pdf
lydiasaoudi1
 
RAPPORT-final-Phase-I.doc
RAPPORT-final-Phase-I.docRAPPORT-final-Phase-I.doc
RAPPORT-final-Phase-I.doc
lydiasaoudi1
 
détail histoire.pptx
détail histoire.pptxdétail histoire.pptx
détail histoire.pptx
lydiasaoudi1
 
396236398-Evolution-Doran.pptx
396236398-Evolution-Doran.pptx396236398-Evolution-Doran.pptx
396236398-Evolution-Doran.pptx
lydiasaoudi1
 
396236398-Evolution-Doran.pptx
396236398-Evolution-Doran.pptx396236398-Evolution-Doran.pptx
396236398-Evolution-Doran.pptx
lydiasaoudi1
 
cours 1 le detail architectural.pdf
cours 1 le detail architectural.pdfcours 1 le detail architectural.pdf
cours 1 le detail architectural.pdf
lydiasaoudi1
 
LA BIBLIOGRAPHIE & LA REFERENCIATION.pdf
LA BIBLIOGRAPHIE & LA REFERENCIATION.pdfLA BIBLIOGRAPHIE & LA REFERENCIATION.pdf
LA BIBLIOGRAPHIE & LA REFERENCIATION.pdf
lydiasaoudi1
 

Plus de lydiasaoudi1 (8)

BedZED-UK.pdf
BedZED-UK.pdfBedZED-UK.pdf
BedZED-UK.pdf
 
l'éco quartier Vauban à Fribourg en Allemagne.pdf
l'éco quartier Vauban à Fribourg en Allemagne.pdfl'éco quartier Vauban à Fribourg en Allemagne.pdf
l'éco quartier Vauban à Fribourg en Allemagne.pdf
 
RAPPORT-final-Phase-I.doc
RAPPORT-final-Phase-I.docRAPPORT-final-Phase-I.doc
RAPPORT-final-Phase-I.doc
 
détail histoire.pptx
détail histoire.pptxdétail histoire.pptx
détail histoire.pptx
 
396236398-Evolution-Doran.pptx
396236398-Evolution-Doran.pptx396236398-Evolution-Doran.pptx
396236398-Evolution-Doran.pptx
 
396236398-Evolution-Doran.pptx
396236398-Evolution-Doran.pptx396236398-Evolution-Doran.pptx
396236398-Evolution-Doran.pptx
 
cours 1 le detail architectural.pdf
cours 1 le detail architectural.pdfcours 1 le detail architectural.pdf
cours 1 le detail architectural.pdf
 
LA BIBLIOGRAPHIE & LA REFERENCIATION.pdf
LA BIBLIOGRAPHIE & LA REFERENCIATION.pdfLA BIBLIOGRAPHIE & LA REFERENCIATION.pdf
LA BIBLIOGRAPHIE & LA REFERENCIATION.pdf
 

Dernier

Éveil BM-Rapport d'activités 2023-2024.pdf
Éveil BM-Rapport d'activités 2023-2024.pdfÉveil BM-Rapport d'activités 2023-2024.pdf
Éveil BM-Rapport d'activités 2023-2024.pdf
megmedia
 
Analyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdf
Analyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdfAnalyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdf
Analyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdf
Paperjam_redaction
 
exemple-prompt-chatgpt-francais-gratuit.pdf
exemple-prompt-chatgpt-francais-gratuit.pdfexemple-prompt-chatgpt-francais-gratuit.pdf
exemple-prompt-chatgpt-francais-gratuit.pdf
AXIZ eBusiness
 
10-bonnes-pratiques-chatgpt-francais.pdf
10-bonnes-pratiques-chatgpt-francais.pdf10-bonnes-pratiques-chatgpt-francais.pdf
10-bonnes-pratiques-chatgpt-francais.pdf
AXIZ eBusiness
 
Présentation Plaspack, l'entreprise derrière Soliday
Présentation Plaspack, l'entreprise derrière SolidayPrésentation Plaspack, l'entreprise derrière Soliday
Présentation Plaspack, l'entreprise derrière Soliday
Soliday das Sonnensegel
 
Libérer le Potentiel à l'Ère de la Transformation Numérique pour des Organisa...
Libérer le Potentiel à l'Ère de la Transformation Numérique pour des Organisa...Libérer le Potentiel à l'Ère de la Transformation Numérique pour des Organisa...
Libérer le Potentiel à l'Ère de la Transformation Numérique pour des Organisa...
Mohamed Bouanane
 

Dernier (6)

Éveil BM-Rapport d'activités 2023-2024.pdf
Éveil BM-Rapport d'activités 2023-2024.pdfÉveil BM-Rapport d'activités 2023-2024.pdf
Éveil BM-Rapport d'activités 2023-2024.pdf
 
Analyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdf
Analyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdfAnalyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdf
Analyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdf
 
exemple-prompt-chatgpt-francais-gratuit.pdf
exemple-prompt-chatgpt-francais-gratuit.pdfexemple-prompt-chatgpt-francais-gratuit.pdf
exemple-prompt-chatgpt-francais-gratuit.pdf
 
10-bonnes-pratiques-chatgpt-francais.pdf
10-bonnes-pratiques-chatgpt-francais.pdf10-bonnes-pratiques-chatgpt-francais.pdf
10-bonnes-pratiques-chatgpt-francais.pdf
 
Présentation Plaspack, l'entreprise derrière Soliday
Présentation Plaspack, l'entreprise derrière SolidayPrésentation Plaspack, l'entreprise derrière Soliday
Présentation Plaspack, l'entreprise derrière Soliday
 
Libérer le Potentiel à l'Ère de la Transformation Numérique pour des Organisa...
Libérer le Potentiel à l'Ère de la Transformation Numérique pour des Organisa...Libérer le Potentiel à l'Ère de la Transformation Numérique pour des Organisa...
Libérer le Potentiel à l'Ère de la Transformation Numérique pour des Organisa...
 

MONOGRAPHIE-WILAYA-ORAN.pdf

  • 1. République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l’Industrie et de la Production Pharmaceutique Agence Nationale d’Intermédiation et de Régulation Foncière MONOGRAPHIE WILAYA D’ORAN
  • 2. ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN 1 SOMMAIRE Partie I : Présentation de la Wilaya p 03 1. Situation géographique 2. Caractéristiques naturelles et conditions climatiques 3. Organisation administrative Partie II : Situation démographique p 10 Population et activités Partie III : Potentialités de développement de la wilaya p 14 1. Les potentialités naturelles 2. Les potentialités touristiques 3. Les services 4. Les infrastructures de base existantes 5. AEP/ Assainissement / Hydraulique 6. Energie 7. Environnement / Déchets urbains 8. Télécommunications /Poste Partie IV : Économie de la Wilaya p 29 Principaux indicateurs économiques des établissements industriels de la wilaya par grands secteurs Partie V : Foncier industriel p 31 1. Zones industrielles existantes 2. Nouvelles zones industrielles 3. Zones d’activités existantes 4. Principales industries dans les zones d’activités Partie VI : Perspectives, opportunités et contraintes au p 36 développement de la wilaya 1. Perspectives et opportunités de développement 2. Contraintes au développement Partie VII : Coordonnées utiles d’organismes au niveau p 41 de la wilaya
  • 3. ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN 2 LISTE DES ACRONYMES ANADE : Agence Nationale d’Appui et de Développement de l’Entreprenariat ANDI : Agence Nationale du développement de l’Investissement ANGEM : Agence Nationale de Gestion du Micro Crédit ANIREF : Agence Nationale d’Intermédiation et de Régulation Foncière ANRH : Agence Nationale des Ressources Hydrauliques ANSEJ : Agence Nationale de Soutien à l’Emploi des Jeunes CNAC : Caisse Nationale d’Assurance Chômage DE : Direction de l’Environnement DFEP : Direction de la Formation et de l'Enseignement Professionnels DI : Direction de l’Industrie DPRH : Direction de la Pêche et des Ressources Halieutiques DPSB : Direction de la Programmation et du Suivi Budgétaires DRE : Direction des Ressources en Eau DSA : Direction des Services Agricoles DSP : Direction de la Santé et de la Population DTA : Direction du Tourisme et de l’Artisanat DTP : Direction des Travaux Publics DUAC : Direction de l'Urbanisme, de l'Architecture et de la Construction PATW : Plan d’Aménagement du Territoire de la wilaya PDAU : Plan Directeur d'Aménagement et d'Urbanisme SDAAM : Schéma Directeur d’Aménagement de l’Aire Métropolitaine SEOR : Société de l'Eau et de l'Assainissement d'Oran SRAT : Schéma Régional d'Aménagement du Territoire
  • 4. ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN 3 Partie I : Présentation de la Wilaya 1. Situation géographique (Source : SRAT) La wilaya d’Oran est située dans la région nord-ouest du pays, à 432 kilomètres à l’ouest de la capitale Alger. Elle s’étend sur une superficie de 2114 km².  Limites géographiques : La wilaya d’Oran est limitée :  Au nord par la mer Méditerranée ;  Au sud par les wilayas d’Ain Temouchent, Mascara et Sidi Bel Abbes ;  A l’ouest par la wilaya d’Ain Temouchent ;  A l’est par les wilayas de Mascara et Mostaganem. Carte de localisation de la wilaya d’Oran
  • 5. ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN 4  Les accès à la wilaya d’Oran Carte des accès à la wilaya d’Oran 2. Caractéristiques naturelles et conditions climatiques (Source : DPSB/PATW) 2.1. Le relief : Le relief de la wilaya d’Oran présente six composantes naturelles : a. La bordure côtière : on distingue :  Les côtes rocheuses s’étalant des monts d’Arzew jusqu’à Mers El Kebir à l’Ouest et du Cap Lindles jusqu’à Cap Sigal, limite administrative de la wilaya ;  Les plages sableuses de la basse plaine de Bousfer-les Andalouses et de la baie d’Arzew. b. Les collines du Sahel : constituées par :  Les monts d’Arzew : un ensemble de hautes collines bordant toutes les falaises abruptes allant d’Arzew à Canastel (est d’Oran) ;
  • 6. ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN 5  Le Murdjadjo et ses prolongements à l’Ouest : son versant septentrional fortement escarpé domine la plaine de Bousfer-les Andalouses avec ses prolongements, les djebels Djorf et Lindles et à l’Est le djebel Santon. c. La basse plaine littoral de Bousfer-Les Andalouses : Ensemble pénéplané déclinant vers le Nord, très abrité par les collines sahéliennes disposées en amphithéâtre. Un seul cours d’eau important draine cette basse plaine à l’Ouest, l’Oued Sidi Hammadi près du complexe touristique des Andalouses. d. Le plateau d’Oran-Gdyel : S’étendant sur une vaste superficie, des piémonts du Murdjadjo jusqu’au Sahel d’Arzew, ce plateau est marqué par une absence de drainage et la présence de nombreuses dépressions plus ou moins salées : la grande Sebkha d’Oran qui marque la limite du Plateau à l’Ouest, la Daya Morsli, le lac Télamine, les Salines d’Arzew limite du plateau à l’Est. e. La partie orientale de la plaine de la M’leta : Elle est coincée entre les piémonts sud de Tessala, les coteaux de la forêt de Moulay Ismail et la bordure immédiate de la grande Sebkha. Le relèvement léger du relief aux abords de la sebkha a formé plusieurs cours d’eau qui ont, à leur tour, généré d’importantes dayates (des dépressions fermées d'extension limitée), Daiet Oum El Rhelaz, Daiet Sidi M’Hamed, Daiet El Bagrat. f. La grande sebkha d’Oran et les salines d’Arzew : La grande sebkha d’Oran est une dépression située à 80 m d’altitude et est d’une étendue dépassant les 30 000 Ha (près du 1/6 de la superficie de la wilaya). Les salines d’Arzew s’étendent au pied de la forêt de Moulay Ismail, d’orientation similaire à celle d’Oran. 2.2. Le climat : La wilaya d’Oran jouit d'un climat méditerranéen marqué par une sécheresse estivale, des étés chauds et ensoleillés et des hivers doux. Pendant les mois d'été, les précipitations deviennent rares voire inexistantes. En revanche, la région est bien arrosée pendant l'hiver. Les faibles précipitations (420 mm de pluie) et leur fréquence (72,9 jours par an) sont aussi caractéristiques de ce climat. L'anticyclone subtropical recouvre la région oranaise pendant près de quatre mois. Les températures moyennes fluctuent de 17 ° C (janvier) à 32 °C (août). La température de la mer varie de 15 ° à 25 ° C.
  • 7. ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN 6 2.3. La géologie : Le territoire de la wilaya d’Oran est constitué par les unités suivantes :  Un sillon littoral septentrional, étroit, disloqué par les effondrements quaternaires (graben de Mers El Kebir), prolongé vers l’Est par les plateaux de Mostaganem.  Un massif (le Murdjadjo) qui domine à l’Ouest la ville d’Oran très techtonisé, fracturé, érodé, métamorphisé et schistosité. A l’Est, le massif a son équivalent : les monts d’Arzew.  Un sillon méridional, occupé essentiellement par la grande sebkha d’Oran, prolongement du vaste synclinal du Chéliff où des épaisseurs de néogène dépassant 3000 m ont été reconnues par forages pétroliers. 2.4. La topographie : La carte des pentes identifie 04 classes : 1- La classe de 0 à 3 % :  Plaines ou plateaux sur lesquels l’intensification de l’agriculture peut se faire sans contraintes à la mécanisation.  Les zones de plaines regroupent les plaines littorales et sub-littorales à fort potentiel agricole (plaines de Bousfer, de Misserghin, d’Es Senia, de Boufatis, d’Oued Tlelat, la zone des Hassi, la plaine de Béthioua dont une grande partie est occupée par le complexe industriel de la SONATRACH).  Les zones de plateaux qui regroupent le plateau d’Oran et le plateau de Gdyel. 2- La classe de 3 à 12,5 % :  Bas piémonts où les pratiques culturales doivent tenir compte du phénomène d’érosion et où l’on peut rencontrer par endroits des problèmes de mécanisation.  Les zones de piémonts regroupent les piémonts de Tessala et les piémonts de la forêt de Bou Ismail. 3- La classe de 12,5 % à 25 % : Hauts piémonts où l’agriculture n’est pas anti- érosive. 4- La classe supérieure à 25 % :  Les montagnes dont la vocation naturelle est avant tout sylvicole, pastorale ou sylvo-pastorale.  Les massifs forestiers regroupent les massifs côtiers à l’Ouest. La carte des altitudes montre que l’essentiel du territoire de la wilaya se situe entre 0 et 200 m par rapport au niveau de la mer. Les altitudes supérieures à 400 m concernent principalement les massifs forestiers et la région de Tessala.
  • 8. ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN 7 Carte des altitudes de la wilaya d’Oran 2.5. L’hydrologie : La wilaya d’Oran compte deux grandes unités hydrogéologiques : a. La nappe de la Mléta : Elle appartient sur le plan structural au sillon central occupé par la grande Sebkha d’Oran. La nappe du mio-pliocène est la plus profonde mais aussi celle qui a fourni les résultats les plus intéressants. Sa grande puissance (130 à 140 m) ainsi que son extension latérale présumée en font un bon réservoir potentiel de type en charge (étude ANRH). b. Le complexe du Murdjadjo : Dans le versant nord du Djebel Murdjadjo, la nappe d’eau souterraine occupe la plaine côtière d’Ain El Turck jusqu’aux Andalouses. Cette nappe s’ouvre vers la mer et s’y déverse. Dans le versant sud, une nappe importante s’étend de Ras El Ain à l’Est jusqu’à Boutlélis à l’Ouest. Elle peut contenir une nappe artésienne jaillissante, la source de Brédéah ne présenterait qu’un point de débordement. La direction des écoulements est le plus souvent divergente, donc peu favorable aux accumulations locales de grandes quantités d’eau. Le gradient de la nappe varie de 0,04 à 5 %.
  • 9. ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN 8 . 3 Organisation administrative-2018 (Source: DPSB/Cadastre) La wilaya d’Oran comprend 26 communes et 09 daïras. DAÏRA COMMUNE SUPERFICIE (KM²) AIN EL TURCK AIN EL TURCK 33,92 BOUSFER 43,92 EL ANÇOR 66,43 MERS EL KEBIR 15,52 ARZEW ARZEW 78,41 SIDI BEN YEBKA 50,27 BETHIOUA BETHIOUA 104,88 AIN EL BIYA 50,19 MARSSAT EL HADJADJ 57,95 BIR EL DJIR BIR EL DJIR 25,95 HASSI BEN OKBA 38,34 HASSI BOUNIF 32,20 BOUTLELIS BOUTLELIS 133,13 AIN EL KERMA 107,28 MISSERGHIN 134,24 ES SENIA ES SENIA 46,24 EL KERMA 57,56 SIDI CHAHMI 64,50 GDYEL GDYEL 101,12 BEN FREHA 72,31 HASSI MEFSSOUKH 26,78 ORAN ORAN 54,13 OUED TLELAT OUED TLELAT 88,53 BOUFATIS 100,23 EL BRAYA 58,19 TAFRAOUI 196,28 Organisation administrative de la wilaya d’Oran
  • 10. ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN 9 Carte du découpage administratif de la wilaya d’Oran
  • 11. ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN 10 Partie II : Situation démographique Population et activités (Source : DPSB/DSP) 1. Population de la Wilaya  Population de la wilaya (2020) : la population de la wilaya d’Oran est de 2 187420 habitants au 31/12/2020;  Taux de croissance de la population : Le taux de croissance de la population était de 3,18% en 2018 ; si ce taux devait se maintenir, la population atteindra 2 590 768 habitants à l’horizon 2025.  Répartition de la population par commune : (Source : DPSB/PATW) COMMUNE POPULATION AIN EL TURCK 47619 BOUSFER 29365 EL ANÇOR 16220 MERS EL KEBIR 22437 ARZEW 108319 SIDI BEN YEBKA 10214 BETHIOUA 22226 AIN EL BIYA 39979 MARSSAT EL HADJADJ 16572 BIR EL DJIR 384051 HASSI BEN OKBA 20017 HASSI BOUNIF 88608 BOUTLELIS 31915 AIN EL KERMA 8050 MISSERGHIN 38080 ES SENIA 150012 EL KERMA 46384 SIDI CHAHMI 212287 GDYEL 50212 BEN FREHA 36090 HASSI MEFSSOUKH 20855 ORAN 721825 OUED TLELAT 27636 BOUFATIS 14072 EL BRAYA 9910 TAFRAOUI 14465
  • 12. ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN 11 Carte de la répartition de la population par commune-wilaya d’Oran  Structure par âge de la population : - Répartition de la population selon les tranches d’âge- années 2008-2010-2020 : - Répartition de la population par tranche d’âge ( années 2008-2010-2020) 385 075 950 572 117 505 429 284 1 059 765 130 891 579 652 1 430 890 176 880 0 200 000 400 000 600 000 800 000 1 000 000 1 200 000 1 400 000 1 600 000 0-14 ans 15-59 ans Plus de 60 ans 2008 2010 2020
  • 13. ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN 12 2. Emploi  Population active : taux d’activité et taux de chômage : (Source : DPSB/Direction de l’Emploi) : COMMUNE POPULATION Au 31/12/2020 POPULATION ACTIVE POPULATION OCCUPÉE POPULATION AU CHÔMAGE TAUX DE CHÔMAGE % AIN EL TURCK 47619 9894 8700 1195 12,07 BOUSFER 29365 5040 4057 983 19,5 EL ANÇOR 16220 3089 2509 580 18,76 MERS EL KEBIR 22437 5045 4141 905 17,93 ARZEW 108319 32161 26768 5393 16,77 SIDI BEN YEBKA 10214 2593 2133 459 17,72 BETHIOUA 22226 4702 3932 770 16,39 AIN EL BIYA 39979 11602 9871 1732 14,93 MARSSAT EL HADJADJ 16572 3872 3137 735 18,99 BIR EL DJIR 384051 45039 38479 6560 14,56 HASSI BEN OKBA 20017 3410 2802 608 17,83 HASSI BOUNIF 88608 19021 15182 3838 20,18 BOUTLELIS 31915 7032 5646 1385 19,7 AIN EL KERMA 8050 2376 1966 410 17,26 MISSERGHIN 38080 8540 6943 1598 18,71 ES SENIA 150012 27604 26099 1506 5,45 EL KERMA 46384 6910 5772 1138 16,47 SIDI CHAHMI 212287 30412 24969 5443 17,9 GDYEL 50212 12008 10163 1845 15,36 BEN FREHA 36090 5397 4308 1089 20,17 HASSI MEFSSOUKH 20855 3137 2635 502 16 ORAN 721825 226456 197079 29377 12,97 OUED TLELAT 27636 5088 4141 947 18,62 BOUFATIS 14072 3719 2970 749 20,15 EL BRAYA 9910 1727 1380 346 20,06 TAFRAOUI 14465 3061 2468 594 19,39 TOTAL 2 187420 488 935 418 250 70 687 17,07
  • 14. ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN 13  Population active occupée par secteur d’activité : (Source : DPSB/DI) Population active occupée selon les secteurs d’activités 45 84 572 1180 654 1359 0 0 209 138 0 200 400 600 800 1000 1200 1400 1600 Emploi
  • 15. ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN 14 Partie III : Potentialités de développement de la wilaya : 1. Les potentialités naturelles 1.1. Les ressources hydrauliques : (Source : DPSB/DRE) S’agissant de la métropole oranaise, celle -ci est desservie par plusieurs barrages ainsi que par le raccordement au projet MAO depuis la wilaya de Mostaganem, alimentant ainsi au passage la commune d’Arzew. Les barrages alimentant la ville, au nombre de huit (08), totalisent une capacité estimée à 781,35 hectomètres cubes, tandis que les réserves existantes ne représentent que le tiers du stockage maximal. a. Les barrages : Capacité et réserves des barrages de la wilaya d’Oran b. Le projet MAO (Mostaganem-Arzew-Oran): Le projet hydraulique MAO est un projet structurant eau-barrage-transfert d'eau à partir du barrage du Cheliff vers Mostaganem, Arzew et Oran. Il est destiné à la sécurisation d’une une région autrefois confrontée aux pénuries d’eau et permet d’alimenter en eau potable les wilayas de Mostaganem, Oran et Arzew. Il permet le transfert d’un volume hydrique de l’ordre de 45 millions de m3/an au profit de la wilaya de Mostaganem et 110 millions de m3/an au profit de celle d’Oran. Trois lots forment la consistance technique de ce projet. La réalisation d’un barrage d'une capacité de rétention de 50 millions de mètres cubes, une station de traitement d'une capacité de 600.000 m3/jour, ainsi qu'une station de pompage et d'autres ouvrages annexes. 283,49 161,03 102,03 60,64 51,89 50,22 47,97 24,08 100,014 106,76 16,45 19,41 2,41 24,02 1,14 11,97 0 50 100 150 200 250 300 Gargar Boughrara Sidi Abdelli Kerrada Beni Behdel Prise de Chelif Merja Sidi Abed Sekkek Capacité Hm3 Réserves Hm3
  • 16. ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN 15 1.2. Les potentialités halieutiques: (Source : DPSB/DPRH) a. La pêche : La wilaya d’Oran dispose de trois ports : Oran, Arzew et Béthioua dont deux spécialisés dans la pêche. Les ports d’Oran et d’Arzew totalisent une production halieutique annuelle de 6 947,78 tonnes, répartie comme suit : Répartition de la production halieutique de la wilaya d’Oran Exportations des produits halieutiques Importations des produits halieutiques 45,899 1015,213 13,68 Exportations (tn) Crustacés congelés Mollusques congelés Thon en conserves 4212,699 3551,828 13202,44 6 Importations (tn) Poisson congelé consommatio n Poisson frais Poisson congelé transformatio n 6501,281 259,986 100,39 86,13 Production (tn) Poisson bleu Poisson blanc Mollusques Crustacés
  • 17. ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN 16 La wilaya compte quatre (04) SARL de transformation du thon et de la sardine citées dans le tableau ci-dessous : Entreprise de transformation du thon et de la sardine Capacité de production journalière (Tonnes) SARL HAAL 20 SARL RAJA FOOD 30 À 50 SARL SOLEIL ALGÉRIE 6 SARL TROPICAL 20 b. L’aquaculture : Afin de promouvoir davantage le secteur de la pêche et renforcer la production halieutique régionale, trois fermes aquacoles spécialisées dans l’élevage des moules et poissons ont été mises en service. Entreprise Site (commune) Superficie (ha) Élevage Production AQUA SIRÈNE OUED EL MAA KRISTEL (GDYEL) TERRE : 1200 M² MER : 05 HA MYTILICULTURE 8,75 kg/J FONTAINE DES GAZELLES FONTAINE DES GAZELLES (ARZEW) TERRE : 500 M² MER : 05 HA MYTILICULTURE 0,237 kg/J AQUA PARC PECHE CAP FALCON (AIN TURK) TERRE : 20 HA MER : 1.5 HA PISCICULTURE (LOUP ET DORADE) 10,5 kg/J 367 Kg/M Carte de localisation des fermes aquacoles de la wilaya d’Oran
  • 18. ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN 17 9827,01 76921,37 45302 1823 6478,81 Répartition générale des terres agricoles (Ha) SAU en irrigué SAU en sec Forêts Parcours Terres improductives 1.3. Les potentialités agricoles : (Source : DPSB/DSA/PATW) a. Superficies Agricoles Utile et Totale : La wilaya dispose d’un potentiel en ressources locales avérées, constituées de terres agricoles de bonne qualité, d’un cordon littoral et d’une zone de montagne et de piémont où se pratique une agriculture de montagne à préserver. La superficie agricole totale de la wilaya d’Oran est de 95 059,2 Ha, soit 51,70% de la superficie de la wilaya dont une superficie agricole utile (SAU) de 86 757,39 Ha. Compte tenu des facteurs climatiques peu favorables, la superficie irriguée demeure, néanmoins, insignifiante (9827,01 Ha soit 11,32% de la SAU). Répartition des terres agricoles de la wilaya d’Oran b. Exploitations Agricoles Individuelles (EAI) et Exploitations Agricoles Collectives (EAC) : TYPE D’EXPLOITATION NOMBRE SUPERFICIE (HA) EAC 590 46 707,78 EAI 3 191 23 766,38 TOTAL 3781 70474,16 EAI / EAC de la wilaya d’Oran
  • 19. ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN 18 c. Occupation du sol : Carte de l’occupation générale des sols de la wilaya d’Oran Distribution des terres agricoles par type de production végétale 53467 288,5 16186 390,7 5380,15 Distribution des terres agricoles (Ha) Céréales Légumes secs Fourrages Agrumes Cultures maraîchères
  • 20. ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN 19 Superficies occupées par l’arboriculture Superficies occupées par les céréales 2. Les potentialités touristiques La wilaya d’Oran est une willaya touristique par excellence. La diversité de ses sites naturels et monuments historiques, son climat et son dynamisme économique en font une destination de plus en plus prisée. Aussi, elle est en phase de devenir une destination très recherchée pour le tourisme balnéaire, urbain, culturel, d’affaires, de montagne, etc. Le chef-lieu de wilaya est chargé d’histoire ; ses monuments et sites tels que le Front de Mer offrent aux visiteurs une bouffée d’air frais et une vue panoramique sur la mer Méditerranée et la montagne du Murdjadjo. Parmi les sites touristiques que la région offre à ses visiteurs figurent :  Le fort de Santa Cruz érigé dans la seconde moitié du XVIe siècle par les Espagnols ;  La chapelle de Santa Cruz construite par les Français en 1850 ;  La cathédrale du Sacré-Cœur édifiée entre 1904 et 1913 ;  La mosquée du Pacha construite en 1796 sous le règne du Bey Mohamed El-Kébir sur ordre de Sidi Baba Hassan, alors Pacha d'Alger ;  Le musée national Ahmed Zabana ;  La promenade Ibn Badis (ex-promenade de Létang), aménagée en 1847 ;  La Porte d'Espagne (appelé à l'origine porte Ximénès), édifiée en 1589 par les Espagnoles ;  Les îles Habibas : situées au large à une trentaine de kilomètres au nord- ouest de la ville d'Oran, elles sont classées comme réserve naturelle 390,7 2604,34 344,49 605,5 7495,07 Superficies occupées par l'arboriculture (Ha) Agrumes Arbres à pépins Arbres rustiques Vignes 9557 3045 39585 1280 Surperficies occupées par les céréales (Ha) Blé dur Blé tendre Orge Avoine graine
  • 21. ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN 20 maritime depuis 2003 et comme aire spécialement protégée d’importance méditerranéenne (ASPIM) depuis 2005. La wilaya compte aussi :  154 hôtels dont 67 hôtels classés, totalisant 8 169 chambres et 15 908 lits;  26 restaurants classés ;  224 agences de tourisme ;  08 Zones d’Expansion Touristiques (ZET) totalisant une superficie de 2 028 Ha.  Deux sources thermales : Ain Franine et Madagh ;  Un complexe touristique : le complexe des Andalouses. 3. Les services (Source : DPSB/ / DFEP /DSP) La wilaya compte :  4 pôles universitaires (USTO, IGMO, la FAC et Bel Gaid) ;  29 laboratoires de recherche;  5 instituts nationaux spécialisés de la formation professionnelle (INSFP) ;  21 centres de formation professionnelle (CFPA) ;  1 centre national d’études professionnelles à distance (CNEPD) ;  101 écoles de formation privées ;  5 établissements hospitaliers publics ;  9 établissements hospitaliers publics spécialisés ;  50 polycliniques ;  120 salles de soins ;  67 laboratoires d’analyses ;  49 établissements hospitaliers privés.
  • 22. ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN 21 4. Les infrastructures de base existantes (Source: DPSB/DTP/Direction des Transports) 4.1. Le réseau routier Le réseau routier de la wilaya d’Oran est un réseau très dense renforcé par une bretelle de l’autoroute Est-ouest. Il est constitué de 1118 kilomètres. DÉSIGNATION ETAT ET LONGUEUR DU RÉSEAU ROUTIER BON MOYEN MAUVAIS TOTAL AUTOROUTE EST-OUEST 61,000 KM 0 KM 0 KM 61,000 KM ROUTES NATIONALES 203,000 KM 0 KM 0 KM 203,000 KM CHEMINS DE WILAYA 580,000 KM 0 KM 0 KM 580,000 KM CHEMINS COMMUNAUX 274,000 KM 0 KM 0 KM 274,000 KM État et longueur du réseau routier de la wilaya d’Oran Avec 980,4 Km, le réseau revêtu de la wilaya représente 87,69 % du réseau total. Le réseau des routes nationales totalement revêtues couvre 18,15% du réseau total tandis que les chemins de wilaya totalement revêtus en couvrent 47,23%. Quant aux chemins communaux totalement revêtus, ils représentent 22,29% du réseau total. DÉSIGNATION ETAT DE REVÊTEMENT DU RÉSEAU ROUTIER REVÊTU NON REVÊTU TOTAL ROUTES NATIONALES 203,000 KM 0 KM 203,000 KM CHEMINS DE WILAYA 528,100 KM 51,900 KM 580,000 KM CHEMINS COMMUNAUX 249,300 KM 27,700 KM 274,000 KM État de revêtement du réseau routier de la wilaya d’Oran DISTANCES ENTRE LES CHEFS-LIEUX DES COMMUNES ET LE CHEF-LIEU DE WILAYA (KM) COMMUNE DISTANCE COMMUNE DISTANCE COMMUNE DISTANCE AIN EL BIYA 31 BOUTLELIS 29 MARSSAT EL HADJADJ 43 AIN EL KERMA 33 EL ANÇOR 21 MERS EL KEBIR 7 AIN EL TURCK 13 EL BRAYA 12 MISSERGHIN 14 ARZEW 33 EL KERMA 10 OUED TLELAT 23 BEN FREHA 19 ES-SENIA 7 SIDI BEN YEBKA 26 BETHIOUA 37 GDYEL 21 SIDI CHAHMI 10 BIR EL DJIR 6 HASSI BEN OKBA 15 TAFRAOUI 25 BOUFATIS 20 HASSI BOUNIF 12 BOUSFER 14 HASSI MEFSSOUKH 26 Distances entre les chefs-lieux des communes et le chef-lieu de la wilaya d’Oran
  • 23. ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN 22 Carte du réseau routier de la wilaya d’Oran 4.2. Le réseau ferroviaire a. Chemins de fer : La wilaya compte un réseau ferroviaire d’une longueur de 109,7 kilomètres (une voie unique de 2,7 kilomètres et une voie double de 107 kilomètres), quatre gares ferroviaires (Oran, Es Senia, Oued Tlelat et Arzew) par lesquelles transitent 2 millions de voyageurs/an et 3 millions de tonnes de marchandises/an. b. Tramway : La wilaya dispose également d’un tramway mis en service le 1er mai 2013. Son trajet long de 18,7 km débute de la commune d’Es Senia et dessert l’ENSP et l’IGMO, les Palmiers, Boulanger, Boulevard Mascara, Boulevard Maata, place du 1er Novembre 1954, Rue Emir Abdelkader, rue de Mostaganem, Saint-Eugène, cité Djamel, USTO, université Mohamed Boudiaf pour aboutir à la station multimodale de Sidi Maarouf.
  • 24. ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN 23 4.3. Le réseau portuaire Avec une bande côtière de 120 kilomètres, la wilaya compte trois ports :  Port d’Oran : dédié aux marchandises, aux voyageurs et à la pêche. - Longueur des quais : 5400ml ; - Nombre de postes d’accueil de navires : 33 ; - 1 jetée de 2800m ; - 7 bassins de 70 ha ; - 20 Km de voierie et de lignes ferroviaires ;  - 22 grues économiques.  Port d’Arzew : dédié aux marchandises, hydrocarbures et pêche. -Longueur des quais : 110ml.  Port de Béthioua : dédié aux hydrocarbures -Longueur des quais : 1140ml ; - Nombre de postes d’accostage pour les méthaniers : 6 ; - Nombre de postes d’accostage pour les pétroliers : 4. 4.4. Les infrastructures aéroportuaires La wilaya compte un aéroport de classe internationale d’une capacité d’accueil de 3 millions de voyageurs par an avec une piste principale revêtue de 3600m x 45m. 5. AEP/Assainissement/Hydraulique (Source : DPSB/DRE/PATW/SEOR) 5.1. Alimentation en Eau Potable :  Réseaux d’adduction : 3 189,93 km ;  Taux de raccordement en AEP : 100 %. 5.2. Assainissement :  Longueur totale du réseau d’assainissement : 2 377,71 km ;  Taux de raccordement au réseau public d’assainissement : 92 % ;  Un volume de distribution en eau potable de 359152 m3/j.
  • 25. ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN 24 Carte du taux de raccordement au réseau d’assainissement- wilaya d’Oran Stations d’épuration : La wilaya d’Oran dispose de deux STEP opérationnelles : 1- STEP d’El Kerma : opérationnelle depuis 2009, elle est conçue sur la base d’un traitement biologique à moyenne charge avec une stabilisation de boue par la digestion anaérobie. Les eaux épurées sont utilisées à des fins agricoles pour irriguer environ 6 700 Ha de la plaine de Mleta. Les boues sont destinées à la valorisation agricole. La station a une capacité de 270.000 m3/j et traite actuellement jusqu’à 90.000 m3/j. 2- STEP d’Ain El Turck : cette station est conçue sur la base d’un traitement biologique à faible charge. Les eaux épurées de la station sont utilisées pour l’irrigation d’environ 500 Ha du périmètre de Bousfer. Ce périmètre est appelé à atteindre 900 Ha à moyen terme. La station a une capacité de 30.000 m3/j pour l’horizon 2030 et traite actuellement jusqu’à 11.000 m3/j.
  • 26. ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN 25 Stations de dessalement : La wilaya d'Oran compte quatre stations de dessalement d'eau de mer :  Station d’El Kahrama dans la commune d'Arzew, avec une capacité de traitement de 90 000 m3/jour ;  Station de Bousfer avec une capacité de traitement de 5 500 m3/jour ;  Station des Dunes, commune d’Aïn Turck, avec une capacité de traitement de 5 000 m3/jour ;  Station de dessalement d’El Mactaâ, commune de Mers El Hadjadj, avec une capacité de traitement de 500 000 m3/jour. Station de dessalement d’El Mactaâ : 500 000 m3 /jour 6. Énergie : (Source : DPSB/Direction de l’Énergie/PATW)  Taux d'électrification urbain : 90,52% ;  Taux de couverture (ou de raccordement) en gaz de ville : 63,12 %.
  • 27. ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN 26 Carte du taux de raccordement en électricité de la wilaya d’Oran Carte du taux de raccordement au gaz naturel de la wilaya d’Oran
  • 28. ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN 27  Centrales électriques : La wilaya d’Oran compte quatre centrales électriques : 7. Environnement/ Déchets urbains (Source : DPSB/ DE) Décharges contrôlées Dépôts d’ordures Etablissements classées polluantes Zone de gravats Step Bassins décantation Cet Nombre de plages autorisées Nombre de plages interdites 0 / / / 2 / 3 / /  Point de rejets du réseau d’assainissement (Source : DPSB/ DE) : Zone littorale communale Type d’assainissement Point de rejet Volume du rejet Observation ORAN Réseau STEP D’EL KERMA 2 rejets vers la mer 1500.000 ÉQ/HAB 27373 M3 /J Réutilisation des eaux récupérées pour l’agriculture BIR EL DJIR HASSI BEN OKBA LAC TELAMINE 1951 M3 /J GDYEL LAC TELAMINE 5745 M3 /J MERS EL KEBIR MER 2290 M3 /J AIN EL TURCK STEP D’AIN EL TURCK 30.000 M3/J Réutilisation des eaux récupérées pour l’agriculture BOUSFER STEP D’AIN EL TURCK EL ANÇOR STEP D’AIN EL TURCK AIN EL KARMA Fosse septique 103 M3 /J ARZEW 4 rejets vers la mer 2 rejets vers Oued Mohgon 25000 M3 /J STEP en cours de réalisation SIDI BEN YABKA Fosse septique Mer 1245 M3 /J AÏN EL BYA STEP 125.000 ÉQ/HAB) BÉTHIOUA En projet 2837,1 M3 /J MERSAT EL HADJADJ 2060,25 M3 /J LOCALISATION COMMUNE CAPACITÉ DE PRODUCTION (MÉGA WATTS) ORAN 75 BIR EL DJIR 80 BÉTHIOUA 342 MERS EL HADJADJ 840 BOUTLELIS 446
  • 29. ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN 28 34814 351447 142 397 67330 351447 89 292 355683 351447 765 436 0 100000 200000 300000 400000 500000 600000 700000 800000 900000 Mobilis Ooredoo Djezzy Abonnés 2G Abonnés 3G Abonnés 4G 84 98,6 96 85 97,6 90 67 15 60,8 0 20 40 60 80 100 120 Mobilis Ooredoo Djezzy Couverture 2G Couverture 3G Couverture 4G 8. Télécommunications/poste (Source : DPSB/ Direction de la Poste et des Télécommunications) Abonnements par opérateur téléphonique Taux de couverture réseaux des opérateurs dans la wilaya d’Oran
  • 30. ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN 29 Partie IV/ Économie de la wilaya  Principaux indicateurs économiques des établissements industriels de la wilaya par grands secteurs- année 2020 (Source : DPSB/DI) Type d’industrie Nombre d'entreprises publiques Nombre d’employés Industries agro- alimentaires 67 154 Industries chimiques et para chimiques 11 286 Industries électriques et électroniques 0 0 Industries métalliques et mécaniques 0 0 Industrie sidérurgique 27 124 Industries textiles et du cuir 22 72 BTPH 277 1381 Services 736 1 743 Autres 171 481 Total 1 311 4241  PME actives: Type d’industrie Nombre de PME actives Industrie agro-alimentaire 1 563 Industries chimiques et para chimiques 397 Industries électriques et électroniques 0 Industries métalliques et mécaniques 0 Industrie sidérurgique 705 Industries textiles et du cuir 401 BTPH 5 648 Services 9 492 Autres 1051 Total 27 015
  • 31. ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN 30 171 224 2 12 1 21 225 232 2 12 2 42 Nombre de projets Emplois crées 14 22 7 5 14 22 66 59 16 13 34 49 Nombre de projets Emplois crées 23 10 5 18 2 15 4 56 25 8 38 5 31 8 SERVICES INDUSTRIE ARTISANAT BTPH AGRICULTURE PROFESSION LIBÉRALE MAINTENANCE Nombre de projet Effecif  Dispositifs d’aides ANSEJ, ANGEM et CNAC (Source : DPSB/ANSEJ/ANGEM/CNAC) : Répartition par secteur d’activité des projets ANSEJ financés en 2020 Répartition par secteur d’activité des projets Répartition par secteur d’activité des projets CNAC financés en 2020 ANGEM financés en 2020
  • 32. ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN 31 Partie V : Foncier industriel 1. Zones industrielles existantes (Source : DPSB/DI) Zones industrielles existantes Projets crées Communes Superficie totale (ha) Superficies cessibles/ concessibl es (ha) Nombre de lots Lots attribués Superficies attribuées (ha) Superficies disponibles (ha) Total Projets opérationn els ES-SENIA I, II et III (1 seule zone avec 3 parties) 292 262 206 206 262 0 103 92 Z.I Hassi Ameur Chevauchant entre les communes de HASSI BOUNIF ET HASSI BEN OKBA 315 226 175 175 226 0 104 48 Carte de localisation des zones industrielles existantes dans la wilaya d’Oran
  • 33. ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN 32 18 4 9 8 9 35 6 726 193 83 399 440 1347 157 SERVICES TEXTILE AGROALIMENTAIRE BTPH ISMMEE CHIMIE AUTRES Nombre d'unités Nombre d'emplois 5 4 7 7 10 11 4 227 93 1008 429 508 886 130 SERVICES TEXTILE AGROALIMENTAIRE BTPH ISMMEE CHIMIE AUTRES Nombre d'unités Nombre d'emplois  Unités implantées dans la zone industrielle d’Es-Senia (Source : DPSB/DI) : Industries implantées dans la zone industrielle d’Es-Senia  Unités implantées dans la zone industrielle de Hassi Ameur (Source : DPSB/DI) : Industries implantées dans la zone industrielle de Hassi Ameur
  • 34. ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN 33 2. Nouvelles zones industrielles (source : ANIREF) Désignation Superficie totale (ha) Superficies concessibles (ha) Superficie attribuée (m²) Superficie disponible (m²) Nombre de lots Lots disponibles BÉTHIOUA 592 3. Zones d’activités existantes (Source : DPSB/DI) Communes Superficie totale (m²) Superficie cessible/concessible (m²) Nombre de lots Lots attribués Superficies attribuées (m²) Superficies disponibles (m²) EL KERMA 71 200 59 484 55 55 59 484 0 EL KERMA 138 200 56 787 27 27 56 787 0 EL KERMA 23 300 18 600 7 7 18 600 0 EL KERMA 233 800 211 723 32 32 211 723 0 EL KERMA 20 000 15 725 27 27 15 725 0 EL KERMA 364 200 357 820 33 33 357 820 0 EL KERMA 192 145 177 610 163 162 177 087 523 EL KERMA 183 577 115 717 83 83 115 717 0 SIDI CHAMI 146 584 133 730 137 136 133 230 500 SIDI CHAMI 932 570 812 043 185 185 812 043 0 MESSERGHINE 195 400 149 765 65 58 135 092 24 908 BOUTLELIS 514 312 371 846 95 41 253 429 118 417 OUED TLELAT 162 339 161 300 96 96 161 300 0 TAFRAOUI 161 390 144 248 15 14 142 515 1 733 BOUFATIS 200 000 61 352 56 56 61 352 0 BIR EL DJIR 194 500 128 200 99 99 128 200 0 HASSI BEN OKBA 122 500 88 748 51 51 88 748 0 ARZEW 171 250 143 406 49 15 82 984 60 422 AÏN EL BIA 169 461 160 959 90 89 159 259 1 700 BÉTHIOUA 1 147 200 650 000 34 34 650 000 0 BEN FREHA 76 500 58 722 45 45 58 722 0 BÉTHIOUA 650 000 295 600 11 11 295 600 0 BOUTLELIS 1 200 000 338 600 76 71 307 100 31 500
  • 35. ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN 34 EL KERMA 240 000 200 000 38 26 158 538 41 462 HASSI MEFSOUKH 450 000 336 400 131 45 150 000 186 400 TAFRAOUI 870 000 640 000 153 140 525 800 114 200 HASSI BEN OKBA 980 000 600 000 131 88 410 000 190 000 GDYEL 650 000 571 400 78 0 0 571 400 BOUFATIS 200 000 145 700 42 42 145 700 0 ES-SENIA 90 000 69 255 15 15 69 255 0 HASSI BEN OKBA 270 000 153 700 29 21 99 000 54 700 HASSI BOUNIF 350 000 213 700 44 0 0 213 700 HASSI BOUNIF 140 000 71 000 21 15 50 000 21 000 SIDI BEN YEBKA 80 000 69 300 8 1 8 000 61 300 BEN FRIHA 80 000 60 000 8 1 10 000 50 000 Carte de localisation des zones d’activités existantes- wilaya d’Oran
  • 36. ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN 35 4. Principales industries dans les zones d’activités (Source : DPSB/DI) : Localisation Domaine d’activités Zone de dépôt EL KERMA 1 Matériaux de construction Show-room A Concessionnaires automobiles Show-room 6+1 Concessionnaires engins Show-room B Activité commerciale Zone de dépôt NOUVELLE EL KERMA Mécanique automobile SIDI CHAMI Production de treillis-soudés Zone de dépôt NEDJMA Agroalimentaire et matériaux de construction MESSERGHINE Minoterie OUED TLELAT Agroalimentaire BIR EL DJIR Agroalimentaire et matériaux de construction HASSI BEN OKBA Agroalimentaire et matériaux de construction NOUVELLE TAFRAOUI Agroalimentaire
  • 37. ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN 36 Partie VI : Perspectives, opportunités et contraintes au développement de la wilaya 1. Perspectives et opportunités de développement : 1.1. Orientations de développement de la wilaya d’Oran (Source : PATW) : La wilaya d’Oran dispose de tous les atouts à même de la hisser au rang de grande métropole méditerranéenne attractive et créative. En outre, son développement économique converge de plus en plus vers le concept de pôle de compétitivité par excellence. Elle est, donc, appelée à diversifier ses axes de développement afin d’assurer la pérennité économique de la région ouest du pays. De ce fait, le « devenir » de la wilaya d’Oran devra impérativement être adossé aux orientations définies par le Plan d’Aménagement du Territoire de la Wilaya à savoir, entre autres:  Le redéploiement de la population résidente dans les quartiers vétustes, menaçant de ruine et non reconstructibles dans les zones les moins denses, d’où la nécessité de créer des pôles résidentiels dotés d’une accessibilité, d’équipements, de commodités, et d’un cadre de vie répondant au mieux aux besoins et aspirations de la population résidente.  Assurer la durabilité environnementale par :  La réalisation de parcs naturels dans les zones boisées (Madagh, Djebel Khar, massif de Tessala etc.) ;  La protection du littoral via le respect rigoureux de la réglementation en vigueur ;  La revitalisation des zones humides (sebkha, dayas, marais) par le biais d’études spécifiques relatives à leur usage et à la mise en valeur du potentiel sol agricole.  Sur le plan écologique :  Le traitement des franges de la sebkha en espace de loisirs et de protection pour l’aéroport ;  L’affectation de tout terrain libéré à l’intérieur du tissu urbain à un espace vert ;  Plantation des abords des deux rocades ;  Réalisation du couloir vert projeté par le SDAAM et le PDAU ;  Création d’un nouveau pôle environnemental autour de Dayat Mosley.  La préservation des terres de bonne valeur de l’urbanisation et l’engagement dans la voie d’une agriculture périurbaine puisque le nombre de villes essaimées dans le territoire de la wilaya fait que tout
  • 38. ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN 37 espace agricole peut être considéré comme périurbain. Aussi, l'agriculture périurbaine se définit par sa situation, en périphérie des villes et ce rapport de mitoyenneté avec des espaces non agricoles bâtis ou non, induit le recours à des stratégies particulières incluant le processus d'urbanisation et celui de l’impératif objectif de préservation des terres agricoles.  Le développement du périmètre irrigué des communes de Tafraoui et Oued Tlélat afin d’intensifier l’agriculture et l’élevage (ceinture laitière) autour des communes de Gdyel et Sidi Ben Yebka.  Le renforcement de la vocation touristique de la commune d’Ain El Turck ainsi que de la vocation agricole de la plaine des Andalouses. L’extension future de la commune devra être basée, d’une part, sur l’interdiction de construire dans le périmètre délimitant le littoral et d’autre part, sur le report de l’urbanisation vers la commune d’El Ançor.  Le développement des fonctions industrielles spécialisées au vu de l’existence d’une industrie pétrochimique développée et de services économiques de haut niveau (finance, marketing, publicité, informatique, …), car la wilaya est appelée à jouer le rôle de pôle régional des technologies de l'information et de la communication. Les activités portuaires, encore peu développées, ne doivent plus se limiter à la fonction « import-export », mais intégrer le développement d’une industrie navale pouvant rayonner sur tout le système portuaire ouest du pays.  Le développement de pôles logistiques à travers l’aménagement de plateformes et terminaux à contenaires, l’extension du port de pêche de Kristel, la réalisation d’un port de plaisance à Madagh, l’extension de l’aéroport, l’extension du tramway vers Belgaid, l’aéroport, El Kerma et oued Tlélat et l’aménagement de parkings protégés.  L’étoffement du maillage infrastructurel par les liaisons routières, particulièrement dans le sens Est-Ouest. Les actions devront porter sur :  La réalisation d’une liaison Port-4ème Boulevard périphérique ;  L’aménagement de la route Arzew Kristel jusqu’à l’intersection avec le CW75 ;  L’aménagement de la RN2 Oran-Mers El Kébir-Ain El Turck ;  Le dédoublement de la RN13 entre Oued Tlélat et Arzew ;  La réalisation d’une liaison moderne entre l’intersection RN11- RN13 et la RN97 passant par El Ayaida et Chéhairia ;  La réalisation d’une étude pour un autre exutoire, par exemple, un tunnel sous Sidi Houari et le dédoublement de la RN97 entre Ain El Bia et l’autoroute Est Ouest.
  • 39. ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN 38 1.2. Les projets en cours de réalisation (Source : PATW) : La wilaya d’Oran compte plusieurs projets en cours de réalisation qui sont d’envergures nationale et locale. Elle vise, en effet, une relance économique à travers l’expansion du foncier industriel et touristique, la promotion du secteur agricole et le renforcement des infrastructures sanitaires, hôtelières, routières et aéroportuaires existantes notamment avec l’avènement des jeux méditerranéens qu’elle abritera.  Secteur de l’industrie :  Projet de la zone industrielle de Béthioua : Le potentiel foncier susceptible d’attirer les investisseurs dans le domaine de l’industrie sera rehaussé par le développement d’une nouvelle offre foncière industrielle matérialisée par la création de la zone industrielle de Béthioua qui abrite déjà trois unités industrielles opérationnelles à savoir, l'aciérie Tosyali, Total et Rayan Ox ;  Secteur du tourisme :  Projet de réalisation de la zone d’expansion et site touristique (ZEST) de Mers El Hadjdj.  Secteur sanitaire :  Projet de réalisation d’un pôle sanitaire englobant un institut national de recherche sur le cancer, un centre régional des grands brûlés, un établissement spécialisé dans la rééducation fonctionnelle, un laboratoire de contrôle des médicaments, une banque du sang et une clinique de radiologie.  Le secteur sanitaire sera renforcé davantage par la mise en service de quatre nouveaux hôpitaux dotés d'une capacité allant de 60 à 240 lits, prévus à Oued Tlélat, Gdyel, Sidi Chahmi et El Kerma,  Secteur des travaux publics :  Nouvelle aérogare de l’aéroport d’Oran Ahmed Benbella dont le taux d’avancement des travaux a été estimé à plus de 90% durant le mois de janvier 2022. Cette infrastructure accueillera les délégations sportives l'occasion de la 19ème édition des jeux méditerranéens que la wilaya abritera du 25 juin au 5 juillet 2022.  Réalisation du 5ème Boulevard périphérique : Ce projet est scindé en 02 parties : route et ouvrages d’art. La partie route concerne cinq (05) lots de plus de quatre (04) km de linéaire.
  • 40. ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN 39 Ce projet devra relier la commune de Misserghine à la localité de Belgaïd, sur une distance de 35 km, et devra s’ajouter à la route du 4 ème boulevard périphérique qui a été livrée en 2006. Cette dernière qui compte 12 ouvrages d’art dont 08 échangeurs, relie les localités de Misserghine, Aïn El Beïda, Es-Sénia et Canastel. La deuxième tranche de ce projet de 14 km aura la particularité d’être à proximité de la grande sebkha d’Oran.  Secteur agricole :  Irrigation des communes d’Oued Tlelat et de Bousfer : Le projet de mise en valeur du périmètre de la plaine de M’léta dans la daïra de Oued Tlélat couvre une superficie de plus de 6000 Ha. Les travaux de ce projet portent sur des équipements d’irrigation pour alimenter le périmètre en eau à partir de la STEP d’El Kerma ainsi que la réalisation d’un bassin de stockage des eaux épurées de 1 million m3, de deux stations de pompage et d’un réservoir de 25 000 m3. Cette mise en valeur du périmètre de la plaine de M’leta, destinée principalement à 2 000 Ha seront consacrés aux céréales, 2000 Ha aux cultures fourragères et le développement de l’oléiculture. Cette même démarche est retenue pour le périmètre de Bousfer. Une telle préoccupation de mise en valeur agricole impliquera la création d’une école nationale supérieure de recherche agronomique. 2. Contraintes au développement de la wilaya (Source : PATW) : Le plan d’aménagement du territoire de la wilaya fait état de contraintes synthétisées ci-dessous :  Concentration des pôles de croissance économique autour de la commune d’Oran malgré l’existence de la zone pétrochimique, située dans la commune d’Arzew.  La forte littoralisation de l’armature urbaine laisse apparaitre une forme de déséquilibre entre les différents espaces de la wilaya. En effet, les principales communes de la wilaya se concentrent soit autour de la commune d’Oran, soit sur la bande littorale. Désormais, tout le couloir sud habituellement classé en tant que zone agricole ne compte plus que quelques communes telles qu’Oued Tlélat, Benfreha et Boufatis.  La répartition spatiale des activités industrielles et commerciales demeure peu équilibrée. En effet, l’activité industrielle est concentrée dans les communes d'Arzew et d'Es-Sénia (existence de la zone pétrochimique et industrielle) et l’activité commerciale est l’apanage de la commune d’Oran.
  • 41. ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN 40  Le développement d’un tourisme balnéaire de masse des communes ouest (Ain El Turck, Bousfer et El Ançor) a non seulement altéré les terres agricoles de la plaine des Andalouses et le couvert forestier autour, mais a de surcroit porté atteinte à la frange côtière proprement dite, aux dunes et à la mer. C’est donc une zone à contraintes environnementales et naturelles regroupant les communes littorales qui sont désormais affectées par une forte érosion et une salinité des sols.
  • 42. ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN 41 Partie VII : Coordonnées utiles d’organismes au niveau de la wilaya Organisme Téléphone Fax Mail Adresse Direction Régionale ANIREF Oran 041 38 20 81 041 38 20 80 dra-oran@aniref.dz 20, Angle Frih Mohamed Hai el M’Naouer (ex Saint- Charles) Oran Wilaya 04131 30 04 041 31 30 98 041313069 Siège de la wilaya d'Oran, El M'Naouer, 31000, Oran Direction des Domaines 041 33 25 50 041332550 Avenue du 20 août, centre-ville, Oran Direction de la Conservation Foncière 041 29 38 97 041293897 dsforan@yaho.fr Hôtel des Finances centre- ville, Oran Direction du Cadastre 041 42 85 59 041428558 Zone des sièges USTO, Oran Agence Foncière 041 55 42 65 04155 42 71 Zone des sièges USTO, Oran Direction de l’Industrie 041 27 7747 041 27 77 48 industriemines.oran@y aho.fr Zone des sièges 2 pôle administratif Aboubakr Belgaid, Oran Direction des Impôts 041 29 58 82 041 29 41 65 nawel.tayfour @mf.gov.dz Hôtel des Finances, centre- ville Oran, rue Slimen Direction de l’Énergie 041 40 90 38 041 40 91 28 Direction du Commerce 041 27 77 73 041 27 77 72/74 oran.brc@gmail.com Zone des sièges 2 pôle administratif Aboubakr Belgaid, Oran Direction des Ressources en Eau 041 70 60 64 041 70 60 64 Direction de Programmation et du Suivi Budgétaires 041 70 75 98 041 706059 Zone des sièges USTO, Oran Direction de l’Environnement 041277851 041277851 Zone des sièges 2 pôle administratif Aboubakr Belgaid, Oran Chambre de Commerce et d’Industrie de l’Oranie 041 29 54 77 041 29 37 42 041 29 11 61 041 29 63 12 8 ? Boulevard de la Soummam 31000 Oran El M’Naouer. Chambre de l’Agriculture 040 23 82 83 040 91 45 41 Route de la gare. Messerghin, Oran Chambre de l’Artisanat et des Métiers 041414238 041414235 kam.oran@yahoo.fr 91, rue Larbi Ben M'Hidi, Oran
  • 43. ANIREF/Monographie de la wilaya d’ORAN 42 Le chef-lieu de la wilaya d’Oran, une métropole méditerranéenne en devenir