SlideShare une entreprise Scribd logo
République Algérienne
Démocratique et Populaire
Ministère de l‘Etude Supérieur et la
Recherche Scientifique
Université Constantine 03
Institut de Gestion et Techniques U
urbaines
Master1: Gestion Des Villes
Plan de travail
Introduction
I. Histoire de la ville
II. Le site de Djemila
III. Les monuments et ses organisations
IV. Classement de Djemila comme
patrimoine
V. L’état actuelle de Djemila
VI. La gestion de Djemila
*Les acteurs et leurs
actions
*Les travaux des
fouilles
Introduction :
L'Algérie est un des pays au monde où les traces du
passage de Rome sont restées les plus vivantes, même si la
vie moderne semble les recouvrir avec puissance. Elle est de
toute l'Afrique, la contrée la plus riche en sites romains, fruits
de cinq siècles de domination qui commença en l'an 46 de
l'ère chrétienne.
Parmi ces sites, on a choisi le meilleur et le plus beau
exemple « Djemila », ce fleuron du patrimoine international et
national .
Patrimoine "Djemila"
Présentation:
A 50 kilomètres au Nord-est de Sétif et à 3o
kilomètres de Saint-Arnaud, s'ouvre dans les montagnes
une sorte d'amphithéâtre dominé par des croupes arides.
Au centre, sur une plate-forme située à 85o mètres
d'altitude et bordée de profonds ravins, se dressent des
arcs, des colonnades, un temple au pignon élevé ; un
bosquet de verdure se détache sur les terres noirâtres
d'alentour : c'est Djemila ("la jolie ", en arabe), fraîche
oasis dans un pays dénudé.
Patrimoine "Djemila"
I. Histoire de la ville:
La colonie de Cuicul fut fondée sur un sol accidenté au nord de
l’Algérie à la fin du Ier siècle (en 96) probablement par les vétérans de
Nerva.
Sous les Antonins (96 à 192) la ville s’embellit d’un forum, d’un
capitole, de plusieurs temples, d’une curie, d’un marché et d’un théâtre.
Avec la construction des grands thermes le règne de Commode marque
l'extension de la ville vers le sud.
Sous les Sévères (192 à 235) de nouveaux quartiers s’organisent au
sud du forum, autour d'une vaste place, de nouvelles rues sont tracées,
et la ville devient peu à peu une cité où il fait bon vivre, où se
développent de luxueuses demeures.
Vers le milieu du IIIe siècle, une crise économique faisant suite à de
mauvaises récoltes paralysa le commerce et freina le développement de la
ville.
Patrimoine "Djemila"
Au IVe siècle, la conversion au christianisme de la population
insuffla un regain d'activité et d'expansion urbanistique avec l'érection
d'un quartier chrétien.
Cuicul est occupée en 431 par les Vandales qui y persécutent les
catholiques jusqu’à leur départ après les accords conclus avec Genséric
en 442.
Lorsque la ville fut reconquise par les Byzantins, elle retrouva un
semblant de stabilité et d’activité, mais tomba dans l’oubli à la fin du
VIe siècle.
C'est en 1909, après construction d'une voie d'accès , que des fouilles
méthodiques furent entreprises par le service des Monuments
Historiques. Mme de Cresolles, archéologue, a dirigé le dégagement des
ruines jusqu'en 1941. Melle Y. Allais, qui a résumé l'histoire de la ville,
lui succéda en 1942.
Au vu de l'état de conservation des ruines, la ville a été classée au
patrimoine mondial de l'humanité en 1982.
Patrimoine "Djemila"
II. Le site de Djemila:
Cuicul est érigée à 900 mètres d'altitude sur un site d'importance
stratégique, à la croisée des routes nord-sud d'Igilgili à Lambèse et est-
ouest de Cirta à Sitifis. Bâtie sur une dorsale montagneuse entourée de
ravins.
En raison de l'étroitesse de l'éperon sur lequel elle est construite, la
cité, édifiée sur un plan incliné, a une configuration grossièrement
triangulaire de 365 mètres de hauteur, sur une superficie d'environ
80 000 m2.
Elle se compose de trois parties : la vieille cité ou quartiers nord; la
nouvelle cité ou quartiers sud et le quartier dit "chrétien" au sud-est.
Ces dernières années ont vu la réalisation d'un musée, que l'on rejoint
à partir des quartiers sud par une allée bordée d'arbres et de prairies,
près de l'entrée du parc archéologique situé dans la partie la plus basse
de la ville de Djémila.
Patrimoine "Djemila"
Patrimoine "Djemila"
III.Les monuments et ses
organisations:
*L'arc de Caracalla:
L'arc du triomphe de caracalla est un monument honorifique dédié
par la population de cuicul en 216 après J.C à cet empereur africain,
comme c'est indiqué par l'inscription sur le haut de l'entablement .
l'histoire nous apprend que malgré la réputation de cet empereur cruel et
sanguinaire ,la promulgation de son décret (l'ex.Antonin Ava )en
212,octroyant le droit de citoyenneté à tout les sujets libres, est sans
doute la cause de cet honneur.
Cet arc qui a failli être transféré à Paris en 1840 par le Duc d'Orléans,
mais son importance par rapport à la ville de Djemila a poussé les
décideurs à le garder sur son site d'origine.
Patrimoine "Djemila"
*Temple Septime Sévère:
Le monument attire l'attention des visiteurs et donne un aspect
particulier a toute la ville .le temple monumental a été dédié a
l'empereur Septime Sévère ,sa femme Julia Domma et son fils Caracalla
par l'empereur Alexander Sévère qui avait ordonné son édification en
229 après J.C .
Ce monument symbolise son seulement le culte religieux de
l'empereur, mais représente aussi une politique regroupant les délégués
des cités de chaque province pour renforcer le lien avec le centre du
pouvoir (Rome).
Patrimoine "Djemila"
*Les Thermes (les grands thermes du sud ):
Cet établissement public était construit sous la règne de l'empereur
Commode en 183 après J.C.Ils sont situés en dehors des remparts sur
une superficie de 2100 m².
Son importance architecturale réside dans la diversité et l'ampleur
de ses cinq salles d'attente, les trois vestiaires dont trois salle
froides(frigidaria),deux salles tièdes(tepidaria),trois salles chaudes
(caldaria),et une grande salle consacrée aux exercices physiques (la
palestre)
Cet ensemble architectural nous a aussi livré un ensemble de
mosaïques qui ont pavé les vestiaires .ce lieu d'une telle beauté était
consacré aux réunions de diverses conversations politiques, sociales, et
cuiculiennnes.
Patrimoine "Djemila"
Patrimoine "Djemila"
*Le théâtre:
Situé en dehors des remparts de la ville, construit vers 160 après
J.C. ce monument compte parmi les théâtres les plus complets en Afrique
du nord, il pourrait avoir contenu 3000 places .
Son architecture et son emplacement adossé à une pente montre la
difficulté du terrain et confirme en même temps le génie de l'architecture
qui a fait épouser la construction au terrain .Ce monument a été
restauré après la fouille.
Patrimoine "Djemila"
*La fontaine de la Tétrarchie:
Son bassin rectangulaire entoure un socle surmonté de quatre
colonnettes.
Une inscription précise que M.Rutilius Felix ,curateur de Cuicul ,a
restauré l'adduction d'eau en 295,sous le règne des empereurs Dioclétien
et Maximien .
*Le musée:
Il se composent de trois salles en R.D.C est implanté au sud de
l'espace fouillé dans un bosquet d'arbres. Après avoir traversé un jardin
(lapidaire) où sont rangés des inscriptions et de nombreux éléments
architectoniques qui furent découverts à Djemila, on pénètre dans le
musée proprement dit éclairé par des lanterneaux vitrés dont les murs et
le sol sont ornés de mosaïques découvertes dans certains édifices de la
ville et reposées au musée.
IV.Classement de Djemila
comme patrimoine:
*Classement national:
le 20/01/1928, le journal officiel N°07 du 23/01/1968.
*Classement mondial:
Le 17/12/1982, sous le nom « Ruines Romaines de Djemila ’antique
Cuicul ‘»
-Justification de l’inscription fournie pas l’état partie: « bien
culturel et site romain des plus importants d’Afrique »
V. L’état actuelle de
Djemila:
Patrimoine "Djemila"
VI.La gestion de Djemila:
La protection du site relève des lois nationales No. 90-30 (1990) et
No. 98-04 (1998), relatives à la protection du patrimoine culturel
algérien.
A. Les acteurs concernés:
Les acteurs internationaux :
1/Les organismes veillant sur la protection du patrimoine:
a) L’Organisation des Nations Unies pour l'Education, la Science et
la Culture:
*l’élaboration d’une liste du patrimoine mondial qui est un
recueil de toute production naturelle ou artificielle suscitant un
intérêt international et de son actualisation continuelle ainsi que la
formation et les échanges des expériences professionnelles entre les
membres affiliés.
b) Le Centre International d'Etudes pour la Conservation et la
Restauration des Biens Culturels :
*Soutenir des institutions nationales responsables du patrimoine
culturel dans les Etats.
*Conseillant au niveau du Comité du patrimoine mondial pour
l'évaluation des biens culturels proposés à l'inscription sur la liste
du patrimoine mondial de l’UNESCO et fournit des
recommandations pour leur éventuelle restauration.
c) Le Conseil International des Monuments et des Sites :
*Promouvoir la théorie, la méthodologie et la technologie
appliquées à la conservation, la protection et la mise en valeur des
monuments et des sites.
*Rassembler, évaluer et diffuser l'information sur les principes,
les techniques et les politiques de conservation.
2/ Les chartes et conventions internationales:
a) Recommandation concernant la préservation des biens culturels mis
en péril par les travaux publics ou privés.
b) Politique proposée et stratégies recommandées.
Les acteurs nationaux :
1/Les acteurs politiques:
a/ Le Ministère de l’Aménagement du Territoire de
l’Environnement et du Tourisme :et pour le suivi des travaux
d’aménagement touristiques et la protection des sites touristiques
b/ Le Ministère de la Culture.:
a pour mission de veiller à la protection, à la sauvegarde, à la
préservation, à la proposition de la législation en matière du patrimoine
et sites historiques ou naturels et d'établir les plans et programmes de
mise en valeur du patrimoine culturel et de veiller à leur mise en
œuvre.
2) Equipes techniques:
a/ L’Agence Nationale d’Aménagement du Territoire
b/ Les architectes en chef des monuments historiques
c/ Le Centre National de Conservation et de Restauration
d/ Le Centre National de Recherche Archéologique
e/ Le Centre National de Recherche Préhistorique,
Anthropologique et Historique
f/ L’Office de Gestion et d’Exploitation des Biens Culturels
« OGEBC est chargé outre les missions de service public de protection,
d’entretien et de valorisation de mettre en œuvre le plan de protection et
de mise en valeur du site. »
g/ L’Office National du Tourisme
h/ La Société de Restauration du Patrimoine Culturel
3) Les acteurs économiques :
a/ L’ Agence Nationale de Développement Touristique
b/Le Fonds National du Patrimoine Culturel
c/Le Fonds National de Promotion Touristiques
4/Les agents sociaux :
a/Les Associations du patrimoine
b/ L’association des amis de Djemila
B. Les travaux des fouilles:
D’après les rapports d’Albert Ballu:
1910
1-continuation des fouilles de temple du forum
2-dégagements de l'arc de triomphe
3-découverte de voies et portes
4-découvertes de maisons
5-découverte d'un temple
6-découverte d'inscriptions
7- découverte de fragments et objets divers
8-construction de musée
9-pose de mosaïques dans le musée
1911
1-Découvertes d'un château d'eau
2- découverte d'une basilique chrétienne
3- découverte d'un temple
4-découverte de maisons
5-travaux de restauration
6-découverte d'inscriptions
7-musée
1912
1-découverte d'un marché aux vêtements
2-découverte du forum
3-découverte d'une table de mesures
4-découverte de maisons
5-travaux de restaurations
6-découverte d'inscription
7-découverte de fragments divers et objets pour le
musée
1913
1-restauration du portique nord de forum
et porte double nord est
2-restauration du perron du temple la
famille septimienne et d'une partie du
portique du péribole
3- fouilles au tour du temple .découverte
d'un fragment du linteau et du
chambranle de la porte
4-fouilles de la basilique julia
5-découverte d'un second forum et
d'inscriptions
6-fouilles de la basilique chrétienne voisine
du fort byzantin et inscriptions
7-découvertes d'une mosaïque dans une
maison voisines du capitole
8-pose de mosaïques au musée
9-découverte d'inscriptions diverses
10-découvertes de fragment et objet divers
pour le musée
1914
Les travaux excellemment conduits par l’inspecteur M.de Crésolles on
été fort importants cette année
1. découverte d'une rue a l'ouest
2. découverte d'une voie a l'est du forum sud
3. déblai de la crypte de la basilique
chrétienne
4. découverte de mosaïques de dallage
5. forum de capitole
6. découverte de la curie
7. découverte d'inscriptions diverses
8. remontage des colonnes de la galerie d'honneur
du forum nord
9. étayement du théâtre
10. repose des arcs de la porte double de l'angle
sud est du forum sud et remontage de piliers du
portique est
11. remise en place de l'escalier de l'angle nord est
du forum sud
12. dépose du dallage effondrée dans la rue a l'est
de forum sud
13. achèvement de la repose des marches du perron
du temple de la famille septimienne
14. remise en place de perron du portique
nord et du forum sud
15. amenée d'eau a Djemila
16. pose de mosaïques au musée
17. découverte de fragments divers pour le
musée
1915
Les fouilles et travaux de 1915 a Djemila ont dirigé par M.Crésolles et
M de saillan conservateur du musée
1. découverte de voies
2. consolidation de la scène du théâtre
3. restaurations du forum sud
4. fouilles et consolidations du forum nord
5. découverte de thermes au nord du capitole
6. fouilles d'une maison
7. découverte d'un marché
8. découverte d'inscriptions diverses
9. pose de mosaïques au musée
10. construction d'une nouvelle salle au musée
11. découverte de fragments divers pour le
musée
« a partie de 1916 jusqu'aux 1925 les
travaux de Ballu se résume sur les
découvertes d'inscription »
Qui ont travaillé sur
Djemila?
*Albert ballu , *Albert camus, *André berthier
, *Jean birebent ,*Blanchard-lemée, *Blas de
robles, *Carcopino , *Saadlah abou l kasim
,*Bou chnaki mounir
*Comité des textes historiques et scientifiques
*Ministère de l'instruction public et des beaux
arts (période colonial )
*Ministère de culture (Musée national
*d'archéologie Setif )
Conclusion :
Malgré l’importance de Djemila au niveau national et
international, les derniers fouilles ont été en 1953 et d’après les
archéologues 40% de la ville n’est été pas trouver.
En plus de ça le PPSMVSS est toujours en cours d’étude ‘la phase 1’
depuis Mars 2013.
Bibliographie:
*Le livre de dejmila PAUL Albert
*Le livre de djemila Louis Leschi
*Site et monument antique de l'Algérie Jean –Marie
*L'archéologie algérienne 1895 à 1915 les rapports d'albert Ballu
*Site officiel de L'UNISCO
*Encyclopédia Universalise 2010.
*ICCROM, L'ICCROM et le patrimoine mondial, Rome, Juin 1996, p.2
*ICOMOS, Statuts de l'ICOMOS adoptés par la 5ème assemblée
générale à Moscou, 22 mai 1978, p2.
*Site web
Patrimoine "Djemila"

Contenu connexe

Tendances

HAA-cours8 urb. Colonial.pdf
HAA-cours8 urb. Colonial.pdfHAA-cours8 urb. Colonial.pdf
HAA-cours8 urb. Colonial.pdf
ssuser1b8de11
 
Phenomenologie hussein dey
Phenomenologie hussein deyPhenomenologie hussein dey
Phenomenologie hussein dey
Hiba Architecte
 
Remise en forme
Remise  en formeRemise  en forme
Remise en forme
ILYES MHAMMEDIA
 
Intervention urbaine
Intervention urbaineIntervention urbaine
Intervention urbaine
Sami Sahli
 
Affichage final du site mustapha inf
Affichage final du site mustapha infAffichage final du site mustapha inf
Affichage final du site mustapha inf
Hiba Architecte
 
Approche Typo-morphologique .pptx
Approche Typo-morphologique .pptxApproche Typo-morphologique .pptx
Approche Typo-morphologique .pptx
IKRAMESSAID
 
Les villes coloniales au Maghreb
Les villes coloniales au Maghreb Les villes coloniales au Maghreb
Les villes coloniales au Maghreb
sarah barkat
 
analyse urbaine de béjaia
analyse urbaine de béjaiaanalyse urbaine de béjaia
analyse urbaine de béjaia
Hiba Architecte
 
Formes urbaines et architecturales
Formes urbaines et architecturalesFormes urbaines et architecturales
Formes urbaines et architecturales
Sami Sahli
 
Expose dellys
Expose dellysExpose dellys
Expose dellys
Chris L'Ange
 
Actes d'urbanisme
Actes d'urbanismeActes d'urbanisme
Actes d'urbanisme
Sami Sahli
 
Parc de liberté galland
Parc de liberté gallandParc de liberté galland
Parc de liberté galland
Sami Sahli
 

Tendances (20)

HAA-cours8 urb. Colonial.pdf
HAA-cours8 urb. Colonial.pdfHAA-cours8 urb. Colonial.pdf
HAA-cours8 urb. Colonial.pdf
 
Phenomenologie hussein dey
Phenomenologie hussein deyPhenomenologie hussein dey
Phenomenologie hussein dey
 
Lecture typo morpholo
Lecture typo morpholoLecture typo morpholo
Lecture typo morpholo
 
Remise en forme
Remise  en formeRemise  en forme
Remise en forme
 
Ppt28 [récupéré]
Ppt28 [récupéré]Ppt28 [récupéré]
Ppt28 [récupéré]
 
Intervention urbaine
Intervention urbaineIntervention urbaine
Intervention urbaine
 
Affichage final du site mustapha inf
Affichage final du site mustapha infAffichage final du site mustapha inf
Affichage final du site mustapha inf
 
Approche Typo-morphologique .pptx
Approche Typo-morphologique .pptxApproche Typo-morphologique .pptx
Approche Typo-morphologique .pptx
 
Pdau
PdauPdau
Pdau
 
Exosé HCA
Exosé HCAExosé HCA
Exosé HCA
 
These
TheseThese
These
 
PDAU sétif 2010
PDAU sétif 2010PDAU sétif 2010
PDAU sétif 2010
 
Les villes coloniales au Maghreb
Les villes coloniales au Maghreb Les villes coloniales au Maghreb
Les villes coloniales au Maghreb
 
Resumé de livre
Resumé de livreResumé de livre
Resumé de livre
 
analyse urbaine de béjaia
analyse urbaine de béjaiaanalyse urbaine de béjaia
analyse urbaine de béjaia
 
Analyse urbaine1
Analyse urbaine1Analyse urbaine1
Analyse urbaine1
 
Formes urbaines et architecturales
Formes urbaines et architecturalesFormes urbaines et architecturales
Formes urbaines et architecturales
 
Expose dellys
Expose dellysExpose dellys
Expose dellys
 
Actes d'urbanisme
Actes d'urbanismeActes d'urbanisme
Actes d'urbanisme
 
Parc de liberté galland
Parc de liberté gallandParc de liberté galland
Parc de liberté galland
 

En vedette

Les villes romaines (1)
Les villes romaines (1)Les villes romaines (1)
Les villes romaines (1)
François Bernard
 
l'architecture et l'urbanisme romains au maghreb
l'architecture et l'urbanisme romains au maghreb l'architecture et l'urbanisme romains au maghreb
l'architecture et l'urbanisme romains au maghreb
Nour El Houda Mchr
 
Djemila
DjemilaDjemila
Djemila
Ottomans
 
Les thermes romains
Les thermes romainsLes thermes romains
Les thermes romains
Petraweb
 
Theatre architecture cecile walid mohamed
Theatre architecture cecile walid mohamedTheatre architecture cecile walid mohamed
Theatre architecture cecile walid mohamed
Laurence Ryf
 
Sintra patrimoine de l'humanité
Sintra patrimoine de l'humanitéSintra patrimoine de l'humanité
Sintra patrimoine de l'humanité
Conceição Jacinto
 
Le guide de la biodiversité - Sébastien BAHOLET et Guillaume BERREAU - UE2011
Le guide de la biodiversité - Sébastien BAHOLET et Guillaume BERREAU - UE2011Le guide de la biodiversité - Sébastien BAHOLET et Guillaume BERREAU - UE2011
Le guide de la biodiversité - Sébastien BAHOLET et Guillaume BERREAU - UE2011
UETR2011Bergerac
 
Parc Naturel RéGional PéRigord Limousin Delphine Coudert
Parc Naturel RéGional PéRigord Limousin   Delphine CoudertParc Naturel RéGional PéRigord Limousin   Delphine Coudert
Parc Naturel RéGional PéRigord Limousin Delphine Coudert
MONA
 
Lieux culturels et valorisation du territoire
Lieux culturels et valorisation du territoireLieux culturels et valorisation du territoire
Lieux culturels et valorisation du territoire
La French Team
 
Lugo Mola
Lugo MolaLugo Mola
Lugo Mola
piringalla
 
1 barrage1
1 barrage11 barrage1
1 barrage1
Ahmed Elouafiq
 
Les villes romaines (2)
Les villes romaines (2)Les villes romaines (2)
Les villes romaines (2)
François Bernard
 
Bibliothèque nationale d’algérie
Bibliothèque nationale d’algérieBibliothèque nationale d’algérie
Bibliothèque nationale d’algérie
Hiba Architecte
 
La culture française
La culture françaiseLa culture française
La culture française
Beach
 
Projet urbain sur Bardo Constantine
Projet urbain sur Bardo Constantine Projet urbain sur Bardo Constantine
Projet urbain sur Bardo Constantine
Hayat GOUDJIL
 
rome histoire de l'architecture
 rome histoire de l'architecture  rome histoire de l'architecture
rome histoire de l'architecture
hicham younes
 

En vedette (20)

Les villes romaines (1)
Les villes romaines (1)Les villes romaines (1)
Les villes romaines (1)
 
l'architecture et l'urbanisme romains au maghreb
l'architecture et l'urbanisme romains au maghreb l'architecture et l'urbanisme romains au maghreb
l'architecture et l'urbanisme romains au maghreb
 
Djemila
DjemilaDjemila
Djemila
 
Les thermes romains
Les thermes romainsLes thermes romains
Les thermes romains
 
Theatre architecture cecile walid mohamed
Theatre architecture cecile walid mohamedTheatre architecture cecile walid mohamed
Theatre architecture cecile walid mohamed
 
Sintra patrimoine de l'humanité
Sintra patrimoine de l'humanitéSintra patrimoine de l'humanité
Sintra patrimoine de l'humanité
 
Valoriser le patrimoine et TIC
Valoriser le patrimoine et TICValoriser le patrimoine et TIC
Valoriser le patrimoine et TIC
 
Le guide de la biodiversité - Sébastien BAHOLET et Guillaume BERREAU - UE2011
Le guide de la biodiversité - Sébastien BAHOLET et Guillaume BERREAU - UE2011Le guide de la biodiversité - Sébastien BAHOLET et Guillaume BERREAU - UE2011
Le guide de la biodiversité - Sébastien BAHOLET et Guillaume BERREAU - UE2011
 
Parc Naturel RéGional PéRigord Limousin Delphine Coudert
Parc Naturel RéGional PéRigord Limousin   Delphine CoudertParc Naturel RéGional PéRigord Limousin   Delphine Coudert
Parc Naturel RéGional PéRigord Limousin Delphine Coudert
 
Lieux culturels et valorisation du territoire
Lieux culturels et valorisation du territoireLieux culturels et valorisation du territoire
Lieux culturels et valorisation du territoire
 
Lugo Mola
Lugo MolaLugo Mola
Lugo Mola
 
1 barrage1
1 barrage11 barrage1
1 barrage1
 
Les villes romaines (2)
Les villes romaines (2)Les villes romaines (2)
Les villes romaines (2)
 
Memoire tipasa
Memoire tipasaMemoire tipasa
Memoire tipasa
 
La maison kabyle lounis
La maison kabyle lounisLa maison kabyle lounis
La maison kabyle lounis
 
Bibliothèque nationale d’algérie
Bibliothèque nationale d’algérieBibliothèque nationale d’algérie
Bibliothèque nationale d’algérie
 
Ppt28 [récupéré]
Ppt28 [récupéré]Ppt28 [récupéré]
Ppt28 [récupéré]
 
La culture française
La culture françaiseLa culture française
La culture française
 
Projet urbain sur Bardo Constantine
Projet urbain sur Bardo Constantine Projet urbain sur Bardo Constantine
Projet urbain sur Bardo Constantine
 
rome histoire de l'architecture
 rome histoire de l'architecture  rome histoire de l'architecture
rome histoire de l'architecture
 

Similaire à Patrimoine "Djemila"

Patrimoine architectural et urbain
Patrimoine architectural et urbainPatrimoine architectural et urbain
Patrimoine architectural et urbain
Sami Sahli
 
Paris au moyen age
Paris au moyen ageParis au moyen age
Paris au moyen age
francecours
 
Amina et majdi
Amina et majdiAmina et majdi
Amina et majdi
Souhir Triki
 
analyse urbaine de la ville de Cherchell
analyse urbaine de la ville de Cherchellanalyse urbaine de la ville de Cherchell
analyse urbaine de la ville de Cherchell
Sami Sahli
 
Top 10 Micron Associates world tourists plugs
Top 10 Micron Associates world tourists plugsTop 10 Micron Associates world tourists plugs
Top 10 Micron Associates world tourists plugs
louiecwel
 
Top 10 Micron Associates world tourists plugs
Top 10 Micron Associates world tourists plugsTop 10 Micron Associates world tourists plugs
Top 10 Micron Associates world tourists plugs
Neil man
 
Top 10 Micron Associates world tourists plugs │Blogspot
Top 10 Micron Associates world tourists plugs │BlogspotTop 10 Micron Associates world tourists plugs │Blogspot
Top 10 Micron Associates world tourists plugs │Blogspot
Amirah Morss
 
Lisbonne et Sintra
Lisbonne et SintraLisbonne et Sintra
Lisbonne et Sintra
Italianostratrasimeno
 
Top 10 Micron Associates world tourists plugs
Top 10 Micron Associates world tourists plugsTop 10 Micron Associates world tourists plugs
Top 10 Micron Associates world tourists plugs
Craig Bloom
 
Rôle du tourisme
Rôle du tourismeRôle du tourisme
Rôle du tourisme
Sami Sahli
 
Reims En Champagne 1 France
Reims En Champagne 1 FranceReims En Champagne 1 France
Reims En Champagne 1 France
adam eva
 
Amiens
AmiensAmiens
Amiens
AmiensAmiens
Amiens
Txaruka
 
Mithra - nouvelle Maison Sublime en baie du Mont-Saint-Michel ?
Mithra - nouvelle Maison Sublime en baie du Mont-Saint-Michel ? Mithra - nouvelle Maison Sublime en baie du Mont-Saint-Michel ?
Mithra - nouvelle Maison Sublime en baie du Mont-Saint-Michel ?
Kevin Lognoné
 
Alsacia
AlsaciaAlsacia
Alsacia
Carolina2136
 
ITALIA - SICILIA
ITALIA - SICILIAITALIA - SICILIA
ITALIA - SICILIA
Eugen Micsa
 
Journées du Patrimoine 2013 à Versailles
Journées du Patrimoine 2013 à VersaillesJournées du Patrimoine 2013 à Versailles
Journées du Patrimoine 2013 à Versailles
Pascal Le Mée
 
Rapport paysager sur le Square du Temple - Paris - IIIè Arr.
Rapport paysager sur le Square du Temple - Paris - IIIè Arr.Rapport paysager sur le Square du Temple - Paris - IIIè Arr.
Rapport paysager sur le Square du Temple - Paris - IIIè Arr.
Benoît Browaeys
 

Similaire à Patrimoine "Djemila" (20)

Patrimoine architectural et urbain
Patrimoine architectural et urbainPatrimoine architectural et urbain
Patrimoine architectural et urbain
 
Paris au moyen age
Paris au moyen ageParis au moyen age
Paris au moyen age
 
Amina et majdi
Amina et majdiAmina et majdi
Amina et majdi
 
analyse urbaine de la ville de Cherchell
analyse urbaine de la ville de Cherchellanalyse urbaine de la ville de Cherchell
analyse urbaine de la ville de Cherchell
 
Top 10 Micron Associates world tourists plugs
Top 10 Micron Associates world tourists plugsTop 10 Micron Associates world tourists plugs
Top 10 Micron Associates world tourists plugs
 
Top 10 Micron Associates world tourists plugs
Top 10 Micron Associates world tourists plugsTop 10 Micron Associates world tourists plugs
Top 10 Micron Associates world tourists plugs
 
Top 10 Micron Associates world tourists plugs │Blogspot
Top 10 Micron Associates world tourists plugs │BlogspotTop 10 Micron Associates world tourists plugs │Blogspot
Top 10 Micron Associates world tourists plugs │Blogspot
 
Lisbonne et Sintra
Lisbonne et SintraLisbonne et Sintra
Lisbonne et Sintra
 
Top 10 Micron Associates world tourists plugs
Top 10 Micron Associates world tourists plugsTop 10 Micron Associates world tourists plugs
Top 10 Micron Associates world tourists plugs
 
Rôle du tourisme
Rôle du tourismeRôle du tourisme
Rôle du tourisme
 
Carnet de voyage
Carnet de voyageCarnet de voyage
Carnet de voyage
 
Reims En Champagne 1 France
Reims En Champagne 1 FranceReims En Champagne 1 France
Reims En Champagne 1 France
 
Amiens
AmiensAmiens
Amiens
 
Amiens
AmiensAmiens
Amiens
 
Mithra - nouvelle Maison Sublime en baie du Mont-Saint-Michel ?
Mithra - nouvelle Maison Sublime en baie du Mont-Saint-Michel ? Mithra - nouvelle Maison Sublime en baie du Mont-Saint-Michel ?
Mithra - nouvelle Maison Sublime en baie du Mont-Saint-Michel ?
 
Valparaiso
ValparaisoValparaiso
Valparaiso
 
Alsacia
AlsaciaAlsacia
Alsacia
 
ITALIA - SICILIA
ITALIA - SICILIAITALIA - SICILIA
ITALIA - SICILIA
 
Journées du Patrimoine 2013 à Versailles
Journées du Patrimoine 2013 à VersaillesJournées du Patrimoine 2013 à Versailles
Journées du Patrimoine 2013 à Versailles
 
Rapport paysager sur le Square du Temple - Paris - IIIè Arr.
Rapport paysager sur le Square du Temple - Paris - IIIè Arr.Rapport paysager sur le Square du Temple - Paris - IIIè Arr.
Rapport paysager sur le Square du Temple - Paris - IIIè Arr.
 

Patrimoine "Djemila"

  • 1. République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l‘Etude Supérieur et la Recherche Scientifique Université Constantine 03 Institut de Gestion et Techniques U urbaines Master1: Gestion Des Villes
  • 2. Plan de travail Introduction I. Histoire de la ville II. Le site de Djemila III. Les monuments et ses organisations IV. Classement de Djemila comme patrimoine V. L’état actuelle de Djemila VI. La gestion de Djemila *Les acteurs et leurs actions *Les travaux des fouilles
  • 3. Introduction : L'Algérie est un des pays au monde où les traces du passage de Rome sont restées les plus vivantes, même si la vie moderne semble les recouvrir avec puissance. Elle est de toute l'Afrique, la contrée la plus riche en sites romains, fruits de cinq siècles de domination qui commença en l'an 46 de l'ère chrétienne. Parmi ces sites, on a choisi le meilleur et le plus beau exemple « Djemila », ce fleuron du patrimoine international et national .
  • 5. Présentation: A 50 kilomètres au Nord-est de Sétif et à 3o kilomètres de Saint-Arnaud, s'ouvre dans les montagnes une sorte d'amphithéâtre dominé par des croupes arides. Au centre, sur une plate-forme située à 85o mètres d'altitude et bordée de profonds ravins, se dressent des arcs, des colonnades, un temple au pignon élevé ; un bosquet de verdure se détache sur les terres noirâtres d'alentour : c'est Djemila ("la jolie ", en arabe), fraîche oasis dans un pays dénudé.
  • 7. I. Histoire de la ville: La colonie de Cuicul fut fondée sur un sol accidenté au nord de l’Algérie à la fin du Ier siècle (en 96) probablement par les vétérans de Nerva. Sous les Antonins (96 à 192) la ville s’embellit d’un forum, d’un capitole, de plusieurs temples, d’une curie, d’un marché et d’un théâtre. Avec la construction des grands thermes le règne de Commode marque l'extension de la ville vers le sud. Sous les Sévères (192 à 235) de nouveaux quartiers s’organisent au sud du forum, autour d'une vaste place, de nouvelles rues sont tracées, et la ville devient peu à peu une cité où il fait bon vivre, où se développent de luxueuses demeures. Vers le milieu du IIIe siècle, une crise économique faisant suite à de mauvaises récoltes paralysa le commerce et freina le développement de la ville.
  • 9. Au IVe siècle, la conversion au christianisme de la population insuffla un regain d'activité et d'expansion urbanistique avec l'érection d'un quartier chrétien. Cuicul est occupée en 431 par les Vandales qui y persécutent les catholiques jusqu’à leur départ après les accords conclus avec Genséric en 442. Lorsque la ville fut reconquise par les Byzantins, elle retrouva un semblant de stabilité et d’activité, mais tomba dans l’oubli à la fin du VIe siècle. C'est en 1909, après construction d'une voie d'accès , que des fouilles méthodiques furent entreprises par le service des Monuments Historiques. Mme de Cresolles, archéologue, a dirigé le dégagement des ruines jusqu'en 1941. Melle Y. Allais, qui a résumé l'histoire de la ville, lui succéda en 1942. Au vu de l'état de conservation des ruines, la ville a été classée au patrimoine mondial de l'humanité en 1982.
  • 11. II. Le site de Djemila: Cuicul est érigée à 900 mètres d'altitude sur un site d'importance stratégique, à la croisée des routes nord-sud d'Igilgili à Lambèse et est- ouest de Cirta à Sitifis. Bâtie sur une dorsale montagneuse entourée de ravins. En raison de l'étroitesse de l'éperon sur lequel elle est construite, la cité, édifiée sur un plan incliné, a une configuration grossièrement triangulaire de 365 mètres de hauteur, sur une superficie d'environ 80 000 m2. Elle se compose de trois parties : la vieille cité ou quartiers nord; la nouvelle cité ou quartiers sud et le quartier dit "chrétien" au sud-est. Ces dernières années ont vu la réalisation d'un musée, que l'on rejoint à partir des quartiers sud par une allée bordée d'arbres et de prairies, près de l'entrée du parc archéologique situé dans la partie la plus basse de la ville de Djémila.
  • 14. III.Les monuments et ses organisations: *L'arc de Caracalla: L'arc du triomphe de caracalla est un monument honorifique dédié par la population de cuicul en 216 après J.C à cet empereur africain, comme c'est indiqué par l'inscription sur le haut de l'entablement . l'histoire nous apprend que malgré la réputation de cet empereur cruel et sanguinaire ,la promulgation de son décret (l'ex.Antonin Ava )en 212,octroyant le droit de citoyenneté à tout les sujets libres, est sans doute la cause de cet honneur. Cet arc qui a failli être transféré à Paris en 1840 par le Duc d'Orléans, mais son importance par rapport à la ville de Djemila a poussé les décideurs à le garder sur son site d'origine.
  • 16. *Temple Septime Sévère: Le monument attire l'attention des visiteurs et donne un aspect particulier a toute la ville .le temple monumental a été dédié a l'empereur Septime Sévère ,sa femme Julia Domma et son fils Caracalla par l'empereur Alexander Sévère qui avait ordonné son édification en 229 après J.C . Ce monument symbolise son seulement le culte religieux de l'empereur, mais représente aussi une politique regroupant les délégués des cités de chaque province pour renforcer le lien avec le centre du pouvoir (Rome).
  • 18. *Les Thermes (les grands thermes du sud ): Cet établissement public était construit sous la règne de l'empereur Commode en 183 après J.C.Ils sont situés en dehors des remparts sur une superficie de 2100 m². Son importance architecturale réside dans la diversité et l'ampleur de ses cinq salles d'attente, les trois vestiaires dont trois salle froides(frigidaria),deux salles tièdes(tepidaria),trois salles chaudes (caldaria),et une grande salle consacrée aux exercices physiques (la palestre) Cet ensemble architectural nous a aussi livré un ensemble de mosaïques qui ont pavé les vestiaires .ce lieu d'une telle beauté était consacré aux réunions de diverses conversations politiques, sociales, et cuiculiennnes.
  • 21. *Le théâtre: Situé en dehors des remparts de la ville, construit vers 160 après J.C. ce monument compte parmi les théâtres les plus complets en Afrique du nord, il pourrait avoir contenu 3000 places . Son architecture et son emplacement adossé à une pente montre la difficulté du terrain et confirme en même temps le génie de l'architecture qui a fait épouser la construction au terrain .Ce monument a été restauré après la fouille.
  • 23. *La fontaine de la Tétrarchie: Son bassin rectangulaire entoure un socle surmonté de quatre colonnettes. Une inscription précise que M.Rutilius Felix ,curateur de Cuicul ,a restauré l'adduction d'eau en 295,sous le règne des empereurs Dioclétien et Maximien .
  • 24. *Le musée: Il se composent de trois salles en R.D.C est implanté au sud de l'espace fouillé dans un bosquet d'arbres. Après avoir traversé un jardin (lapidaire) où sont rangés des inscriptions et de nombreux éléments architectoniques qui furent découverts à Djemila, on pénètre dans le musée proprement dit éclairé par des lanterneaux vitrés dont les murs et le sol sont ornés de mosaïques découvertes dans certains édifices de la ville et reposées au musée.
  • 25. IV.Classement de Djemila comme patrimoine: *Classement national: le 20/01/1928, le journal officiel N°07 du 23/01/1968. *Classement mondial: Le 17/12/1982, sous le nom « Ruines Romaines de Djemila ’antique Cuicul ‘» -Justification de l’inscription fournie pas l’état partie: « bien culturel et site romain des plus importants d’Afrique »
  • 26. V. L’état actuelle de Djemila:
  • 28. VI.La gestion de Djemila: La protection du site relève des lois nationales No. 90-30 (1990) et No. 98-04 (1998), relatives à la protection du patrimoine culturel algérien. A. Les acteurs concernés: Les acteurs internationaux : 1/Les organismes veillant sur la protection du patrimoine: a) L’Organisation des Nations Unies pour l'Education, la Science et la Culture: *l’élaboration d’une liste du patrimoine mondial qui est un recueil de toute production naturelle ou artificielle suscitant un intérêt international et de son actualisation continuelle ainsi que la formation et les échanges des expériences professionnelles entre les membres affiliés.
  • 29. b) Le Centre International d'Etudes pour la Conservation et la Restauration des Biens Culturels : *Soutenir des institutions nationales responsables du patrimoine culturel dans les Etats. *Conseillant au niveau du Comité du patrimoine mondial pour l'évaluation des biens culturels proposés à l'inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO et fournit des recommandations pour leur éventuelle restauration. c) Le Conseil International des Monuments et des Sites : *Promouvoir la théorie, la méthodologie et la technologie appliquées à la conservation, la protection et la mise en valeur des monuments et des sites.
  • 30. *Rassembler, évaluer et diffuser l'information sur les principes, les techniques et les politiques de conservation. 2/ Les chartes et conventions internationales: a) Recommandation concernant la préservation des biens culturels mis en péril par les travaux publics ou privés. b) Politique proposée et stratégies recommandées. Les acteurs nationaux : 1/Les acteurs politiques: a/ Le Ministère de l’Aménagement du Territoire de l’Environnement et du Tourisme :et pour le suivi des travaux d’aménagement touristiques et la protection des sites touristiques
  • 31. b/ Le Ministère de la Culture.: a pour mission de veiller à la protection, à la sauvegarde, à la préservation, à la proposition de la législation en matière du patrimoine et sites historiques ou naturels et d'établir les plans et programmes de mise en valeur du patrimoine culturel et de veiller à leur mise en œuvre.
  • 32. 2) Equipes techniques: a/ L’Agence Nationale d’Aménagement du Territoire b/ Les architectes en chef des monuments historiques c/ Le Centre National de Conservation et de Restauration d/ Le Centre National de Recherche Archéologique e/ Le Centre National de Recherche Préhistorique, Anthropologique et Historique f/ L’Office de Gestion et d’Exploitation des Biens Culturels « OGEBC est chargé outre les missions de service public de protection, d’entretien et de valorisation de mettre en œuvre le plan de protection et de mise en valeur du site. » g/ L’Office National du Tourisme h/ La Société de Restauration du Patrimoine Culturel
  • 33. 3) Les acteurs économiques : a/ L’ Agence Nationale de Développement Touristique b/Le Fonds National du Patrimoine Culturel c/Le Fonds National de Promotion Touristiques 4/Les agents sociaux : a/Les Associations du patrimoine b/ L’association des amis de Djemila
  • 34. B. Les travaux des fouilles: D’après les rapports d’Albert Ballu: 1910 1-continuation des fouilles de temple du forum 2-dégagements de l'arc de triomphe 3-découverte de voies et portes 4-découvertes de maisons 5-découverte d'un temple 6-découverte d'inscriptions 7- découverte de fragments et objets divers 8-construction de musée 9-pose de mosaïques dans le musée
  • 35. 1911 1-Découvertes d'un château d'eau 2- découverte d'une basilique chrétienne 3- découverte d'un temple 4-découverte de maisons 5-travaux de restauration 6-découverte d'inscriptions 7-musée
  • 36. 1912 1-découverte d'un marché aux vêtements 2-découverte du forum 3-découverte d'une table de mesures 4-découverte de maisons 5-travaux de restaurations 6-découverte d'inscription 7-découverte de fragments divers et objets pour le musée
  • 37. 1913 1-restauration du portique nord de forum et porte double nord est 2-restauration du perron du temple la famille septimienne et d'une partie du portique du péribole 3- fouilles au tour du temple .découverte d'un fragment du linteau et du chambranle de la porte
  • 38. 4-fouilles de la basilique julia 5-découverte d'un second forum et d'inscriptions 6-fouilles de la basilique chrétienne voisine du fort byzantin et inscriptions 7-découvertes d'une mosaïque dans une maison voisines du capitole 8-pose de mosaïques au musée 9-découverte d'inscriptions diverses 10-découvertes de fragment et objet divers pour le musée
  • 39. 1914 Les travaux excellemment conduits par l’inspecteur M.de Crésolles on été fort importants cette année 1. découverte d'une rue a l'ouest 2. découverte d'une voie a l'est du forum sud 3. déblai de la crypte de la basilique chrétienne 4. découverte de mosaïques de dallage 5. forum de capitole
  • 40. 6. découverte de la curie 7. découverte d'inscriptions diverses 8. remontage des colonnes de la galerie d'honneur du forum nord 9. étayement du théâtre 10. repose des arcs de la porte double de l'angle sud est du forum sud et remontage de piliers du portique est 11. remise en place de l'escalier de l'angle nord est du forum sud 12. dépose du dallage effondrée dans la rue a l'est de forum sud 13. achèvement de la repose des marches du perron du temple de la famille septimienne
  • 41. 14. remise en place de perron du portique nord et du forum sud 15. amenée d'eau a Djemila 16. pose de mosaïques au musée 17. découverte de fragments divers pour le musée
  • 42. 1915 Les fouilles et travaux de 1915 a Djemila ont dirigé par M.Crésolles et M de saillan conservateur du musée 1. découverte de voies 2. consolidation de la scène du théâtre 3. restaurations du forum sud 4. fouilles et consolidations du forum nord 5. découverte de thermes au nord du capitole 6. fouilles d'une maison
  • 43. 7. découverte d'un marché 8. découverte d'inscriptions diverses 9. pose de mosaïques au musée 10. construction d'une nouvelle salle au musée 11. découverte de fragments divers pour le musée « a partie de 1916 jusqu'aux 1925 les travaux de Ballu se résume sur les découvertes d'inscription »
  • 44. Qui ont travaillé sur Djemila? *Albert ballu , *Albert camus, *André berthier , *Jean birebent ,*Blanchard-lemée, *Blas de robles, *Carcopino , *Saadlah abou l kasim ,*Bou chnaki mounir *Comité des textes historiques et scientifiques *Ministère de l'instruction public et des beaux arts (période colonial ) *Ministère de culture (Musée national *d'archéologie Setif )
  • 45. Conclusion : Malgré l’importance de Djemila au niveau national et international, les derniers fouilles ont été en 1953 et d’après les archéologues 40% de la ville n’est été pas trouver. En plus de ça le PPSMVSS est toujours en cours d’étude ‘la phase 1’ depuis Mars 2013.
  • 46. Bibliographie: *Le livre de dejmila PAUL Albert *Le livre de djemila Louis Leschi *Site et monument antique de l'Algérie Jean –Marie *L'archéologie algérienne 1895 à 1915 les rapports d'albert Ballu *Site officiel de L'UNISCO *Encyclopédia Universalise 2010. *ICCROM, L'ICCROM et le patrimoine mondial, Rome, Juin 1996, p.2 *ICOMOS, Statuts de l'ICOMOS adoptés par la 5ème assemblée générale à Moscou, 22 mai 1978, p2. *Site web