SlideShare une entreprise Scribd logo
La qualité microbiologique des
sols : bilan et intérêt pour les
productions agricoles
L.	RANJARD	
UMR	Agroécologie	-	INRA		Dijon
Croissance des végétaux
Les sols, c’est la vie !
Réserve de matériaux
Epuration de l’eau
Régulation de l’atmosphère
Habitat
Ressources
génétiques
Régulation du cycle de l’eau
Les	sols	rendent	de	très	nombreux	services…	
d’après	Blanchart		et	al.
Le	sol	est	un	milieu	«	vivant	»	
Modifié d’après Swift et al. (1979)
1024
µm
1 2 4 8 16 32 64 128 256 512 10241 2 4 8 16 32 64 128 256 512
mm
Bactéries
Champignons
Protozoaires
Nématodes
Acariens
Collemboles
Diploures
Symphyles
Enchytréides
Isoptères / Fourmis
Diptères
Isopodes
Myriapodes
Aranéides
Coléoptères
Mollusques
Oligochètes
Vertébrés
Microorganismes Mésofaune Macrofaune
100 µm 2 mm 20 mm
MégafauneMicrofaune
Tardigrades
Végétaux
	de	l’infiniment	pe=t	au	visible
v Bactéries 100 millions à 1 milliard
v Champignons 1 à 3 mètres de mycélium
v Protozoaires Quelques millions
v Nématodes 1000 à 2000
v Arthropodes Jusqu’à 100
v Oligochètes 5
Combien d’individus ?
Le	sol	est	un	milieu	«	vivant	»	
	1	hectare		1	g	sol	
2500 kg C
3500 kg C
250 kg C
1-5000 Kg C
Total > 6-10 UGB
D’après Decaëns. Torsvick et al. (1994), Hawksworth (2001), Schaefer et Schauermann (1990)
1 m2
1000 espèces d’invertébrés:
Ø 400 – 500 Acariens
Ø 60 – 80 Collemboles
Ø 90 Nématodes
Ø 60 Protozoaires
Ø 20 – 30 Enchytréides
Ø 10 – 12 Lombriciens
Ø 15 Diplopodes
etc
1 g
> 1000 000 espèces de
bactéries
> 100 000 sp de
champignons
Combien d’espèces ?
Le	sol	est	un	milieu	«	vivant	»
Les communautés microbiennes, bioindicateurs pertinents de la qualité des sols
Enorme capacité d’adaptation
Temps de génération court
Réponse rapide aux
modifications
environnementales
Petite taille Plasticité du génome
Implications dans de nombreuses fonctions
Lutte contre
pathogènes
Minéralisation matière organique,
recyclage carbone, nutriments	Structuration du sol	 Dépollution du sol
Matière	organique	
(humus)
C-H-O-N-S
microorganismes NH4
+
NO3
-
6	
Enorme abondance et diversité
106 champignons
103 espèces
109 bactéries
106 espèces
1g
sol
La	biodiversité	–	une	assurance	pour	l’avenir	!	
Une	loi	écologique	forte	:	l’assurance	écologique	(Loreau	2000)	
Biodiversité	
ProducIvité		
(fer'lité,	santé	des	plantes)	
Stabilité	
(résistance,	résilience)	
DURABILITE
(des productions, du patrimoine biologique)
Biodiversité = assurance à court et moyen termes
DémonstraIon	empirique	du	rôle	de	la	biodiversité	microbienne			
Racines	de	plantes		
Sol	de	prairie	
MinéralisaIon		
de	la	maIère	organique	
=	
ferIlité	
Croissance	végétale	ColonisaIon	
des	pathogènes	
Diversité	élevée	 Diversité	moyenne		
(-30%	d’espèces)	
Diversité	faible		
(-50%	d’espèces)	
Baisse	expérimentale	de	la	biodiversité	microbienne	d’un	sol	(diluIon	de	la	diversité)
Lien	biodiversité	–	minéralisaIon	de	la	maIère	organique	du	sol	
PA	Maron	et	al.	
Temps	(jours)	
QuanIté	de	CO2		émis		
(mg	C-C02	/	g	de	sol)	
0	
2	
4	
6	
8	
10	
0	 10	 20	 30	 40	 50	 60	
DégradaIon	de	
	la	maIère	organique	des	
sols	
Baisse	de	la	de	biodiversité	du	sol	=	réducIon	de	la	minéralisaIon		
de	la	MaIère	Organique	
Baisse	de	la	ferIlité	biologique	du	sol		
Intensité	de	la	dégradaIon		
de	la	MaIère	organique	des	sols	
CO2	
élevée	
moyenne	
faible	
Biodiversité
Lien	diversité	microbienne	–	qualité	sanitaire	des	sols	
Piveteau	et	al,	INRA	Dijon	
Survie	de	Listeria	monocitogenes	dans	le	sol	en	foncIon	de	la	diversité	microbienne	
Biodiversité	=		
Barrière	aux	espèces	invasives	(pathogènes)	
Nbre	cellules		
Listeria	vivantes	
Biodiversité	
>	 >	
Survie	pathogène	
>	 >	
élevée	 moyenne	 faible	
moyenne	 courte	longue
Racines de plantes
Biodiversité	
élevée	
RéducIon	de	la	biodiversité	du	sol	=	réducIon	de	la	producIon	végétale	
Lien	biodiversité	microbienne	–	croissance	
végétale	
Biodiversité	
faible	
0"
20"
40"
60"
80"
100"
120"
1" 2" 3" 4"
stérile"
Non"stérile"
0"
100"
200"
300"
400"
500"
600"
700"
800"
900"
1" 2" 3" 4"
stérile"
Non"stérile"
Luzerne	
Sans	NPK	
Avec	NPK	
Biodiversité	
faible	
Biodiversité	
faible	
Biodiversité	
élevée	
Biodiversité	
élevée	
Surface	foliaire	Surface	foliaire	
Temps	(semaines)	
0"
500"
1000"
1500"
2000"
2500"
3000"
3500"
1" 2" 3" 4"
Sol"stérile"
Sol"Non"stérile"
Blé	
Biodiversité	
élevée	
Biodiversité	
faible	
Surface	foliaire	
Temps	(semaines)
Lien	biodiversité	microbienne	–	structure	du	sol		
-	lu`e	contre	l’érosion	
Slake-test	
Diversité	élevée	 Diversité	moyenne		
(-30%	d’espèces)	
Diversité	faible		
(-50%	d’espèces)
Une	nouvelle	voie	:	l’écologie	moléculaire	microbienne	
Sol	
Comment	aborder	la	diversité	microbienne	?		
Abondance
Diversité génétique/taxonomique/
fonctionnelle
Métagénome
 
ADN
ADN	sol	
Indice	de	diversité	
IdenIficaIon	des	espèces	présentes	
Sol		
Inventaire		
Taxonomique	
Séquençage	massif	
Abondance	Microbienne	
QuanIté	ADN	sol	
Biomasse	moléculaire		
microbienne	
Les	indicateurs	microbiens	disponibles
Une	iniIaIve	française	et	structurante	:	ECOMIC-RMQS		
RMQS : Réseau de Mesure de la Qualité des Sols, mis en place en 2002, grille
d’échantillonnage des sols français : 16 kmx16km sur toute la France ⇒ 2200 sites
ICP Forest niveau 1ICP Forest niveau 1ICP Forest niveau 1
Cartographie de la qualité des sols basée uniquement sur les paramètres physico-chimiques :
- texture, pH, Corg tot, Norg, Ca, Na, Mg, ETM, …
-  relevés floristiques précis, géo-référencement des sols, description du paysage, enquête sur
l’occupation des sols…
ECOMIC-RMQS
Prise en compte de la composante microbienne (abondance et diversité)
Grande	variabilité	de	mode	d’usage	et	de	types	de	sols	
Classe	texturale	Mode	d’usage
Cartographie	de	la	Biomasse	
moléculaire	microbienne	
Soil DNA
ng.g-1 soil
Texture,	CEC	>	Corg,	N,	pH,	C/N	>>>	
climats	
limons		
Limons	grossiers	Fine	sand	
Coarse		
sand	
C		org	
Nitrogen	
Calcaire	
pH		
Phosphorus	CEC		
Calcium		
Magnesium	
Potassium		
C/N		
T°C	annuel	
T°C	mensuel	
pluie	
ETP	
Molecular	
Biomass	
Prairies	>	Forêts	>	culture>>	Vignes	
Dequiedt	et	al.,	2011,	Global	Ecology	and	Biogeography	
Horrigue	et	al.,	2016.	Ecological	Indicators	
CaractérisaIon	des	communautés	microbiennes	(ECOMIC-RMQS)	
cultures	
Praire	
Forêts	
Vignes	
QuanIté	d’ADN		
extraite	du	sol	
Biomasse	moléculaire	microbienne
Diversité	Bactérienne	(Richesse=	nbre	d’espèces)	
Structures	spaIales	à	l’échelle	du	territoire	na'onale	è	Richesse	bactérienne	
plus	influencée	par	le	mode	d’usage	des	sols	 Gde	culture	
Prairies	
Forêts	
Vignes	
Terrat	et	al.,	2017
500
1000
1500
2000
Crop_system Forest Grassland Vineyards_and_Orchards
NbOTUs
		RelaIon	entre	diversité	bactérienne	et	mode	d’usage	
Forêts	et	prairies	
présentent	un	plus	faible	
nombre	d’espèces	que	
les	sites	cul'vés.	
Cultures	et	vignes	
possèdent	une	diversité	
bactérienne	comparable.	
PerturbaIon	intermédiaire	
favorise	la	diversité	
bactérienne.	
STRESS	
DIVERSITE	
GC,	Vignes	
Forêts	
Prairies	
Gde	culture	 Forêts	 Prairies	 Vignes	
Nbre	d’espèces	bactériennes
BACTEROIDETES	
Processus	
Filtres	
Filtres
« patchy »« spotty »
Karimi	et	al.,	2017.	The	ISMEj	in	revision
Des	ouIls	de	recherche	qui	deviennent	des	indicateurs		
Biomasse	moléculaire	microbienne	 Diversité	bactérienne	des	sols	
Nombre'de'taxons'
Forte	influence	du	type	de	sol	
Faible	influence	du	climat	
Influence	significaIve	du	mode	d’usage	
Y=β0+∑(βjXj+	βjX²j)+∑∑	βjkXjXk+ε	
Modèle	prédicIf	:	
	
	
Valeur	de	référence	écologique	pour	un	type	pédoclimaIque	
DiagnosIc	d’état	biologique	
«	Indicateur	naIonal	sol	»		 «	Indicateur	naIonal	sol	»		
Dequiedt	et	al.,	2011	Glob	Ecol	Biogeo 	 	 	 	 	 	 	 	 	 	Ranjard	et	al.,		2013	Nature	Comm;		
Horrigue	et	al.,	2016	Ecol	Indic. 	 	 	 	 	 	 	 	 	 	 	Terrat	et	al.,	2017,	in	press	
	 	 	 	 	 	 	 	 	 	 	 	 		
RMQS
Faits	marquants	RéférenIel	–	Mise	au	point	de	modèles	prédicIfs	sur	la	biomasse	et	la	
biodiversité	des	sols	
Biomasse	moléculaire	
Modèle	polynomial	non	linéaire	
Y=β0+∑(βjXj+	βjX²j)+∑∑	βjkXjXk+ε	
	
Biodiversité	
	(modèle	finalisé)		
0	
20000	
40000	
60000	
80000	
100000	
120000	
140000	
160000	
0	 20000	 40000	 60000	 80000	 100000	 120000	 140000	 160000	
Valeurs	prédites	
Biomasse	moléculaire	prédite	
Biomasse	moléculaire	
mesurée	
Niveau'Bas'' Niveau'Haut''Niveau'Moyen'' Horrigue	et	al.,	2016	Ecol	Indic.	
Terrat	et	al.,	2017.	Plos	One
Réseau	des	taxons	bactériens	dans	les	sols	du	RMQS	
Karimi	et	al.,	2017	Env	Chem	LeS
Réseau microbien Par mode d’usage
123$Vi'culture$+$
$
248$exploitants$
24$extérieurs$vi's$+$20$GC$
$
125$Gde$culture$
0"
10"
20"
30"
40"
50"
60"
70"
Forest" Grassland" Crop" Vigne"
L"
0"
0,02"
0,04"
0,06"
0,08"
0,1"
0,12"
Forest" Grassland" Crop" Vigne"
connectance"
0"
0,05"
0,1"
0,15"
0,2"
0,25"
0,3"
0,35"
0,4"
0,45"
0,5"
Forest" Grassland" Crop" Vigne"
connec:vity"
Paysage	agricole	Fénay	
Paysage	(12km2,	80%	surface	en	gde	culture	
270	sols	échan'llonnés	selon	une	grille	250mx250m)	
Intensité	de	
travail	du	sol	
Culture	pérenne	
Zone	foresIère	
CIPAN	
Travail	superficiel	
Labour	convenIonnel	
Décompactage
Biomasse	moléculaire	microbienne	 Diversité	bactérienne	
Physico-chimie	du	sol	>	mode	d’usage	agronomique	 Physico-chimie	du	sol	=	mode	d’usage	agronomique	
≠	
Sols	Forêts	>	Sols	gde	culture		 Sols	gde	culture	>	Sols	forêts	
(impact	posiIf	du	labour)	
Biomasse	moléculaire	microbienne	et	diversité	
bactérienne	
Richesse	bactérienne	
(OTU	95%)	
850
1761
0	
1	
0	 500	 1000	
γ/2	
	
Distance	(m)	
Constancias	et	al.,	2015
Diagnos'c	à	l‘échelle	du	Paysage	
Diversité	Bactérienne	
Biomasse	Moléculaire	Microbienne	
Gamme	de	référence	
Gamme	de	référence	
2011:	Toutes	les	parcelles	du	paysage	de	Fénay	sont	dans	ou	au	dessus	de	la	gamme	de	varia'on	
normale	è	effet	posi'f	ou	nul	des	pra'ques	agricoles		
2011:	Certaines	parcelles	du	paysage	ont	une	biomasse	microbienne	très	inférieure	à	la	gamme	de	varia'on	
normale	è	effet	néga'f	des	pra'ques	agricoles	.	
Au	contraire,	d’autres	parcelles	sont	au	dessus	de	leur	gamme	de	varia'on	normale	
	 	 	è	effet	posi'f	d’autres	pra'ques
Paysage agricole en Bretagne
Paysage	de	Naizin,	12	km2,	200	sites	d’échan'llonnage	
Grande	culture,	polyculture	élevage,		
Variabilité	des	pra'ques	agricoles	:		
	-	prairie	dans	la	rota'on,	travail	du	sol	et	usage	des	pes'cides.
Impact	du	travail	du	sol	
Essai	environnement	–	Ferme	Boigneville	
§ 	Essai	longue	durée	de	20	ans	
§ 	Parcelles	de	48	m	x	9	m	
Boigneville	(91)
Essai	environnement	
Hors	disposi'f	
de	suivi	
Labour	
Sans	CIPAN	
Avec	CIPAN	
Crucifère	
Crucifère	puis	légumineuse	
T5	
T6	
T1	
Semis	
direct	
Sans	CIPAN	
Avec	CIPAN	
Crucifère	
Crucifère	puis	légumineuse	
T8	
T10	
T7	
§ 	Essai	longue	durée	de	20	ans	
§ 	Parcelles	de	48	m	x	9	m	
§ 	6	traitements	choisis	
§ 	3	blocs	par	traitement	
Dimension	spaIale	
Sol	nu	
Horizon 0-20 cm
Impact	du	travail	du	sol
18,974
27,052
34,334
32,101
33,450
39,814
39,216
0
5
10
15
20
25
30
35
40
45
50
SN T1 T5 T6 T7 T8 T10
µg	d'ADN	/	g	de	sol	sec
d
c
b
b
b
a
a
Impact	du	travail	du	sol	sur	la	biomasse	microbienne	du	sol			
Labour	 Non	Labour	
Cipan	 Cipan	
Impact	du	labour,	effet	posiIf	des	CIPAN	
16,55
23,98
36,65
33,58
26,93
34,63
38,30
0
20
40
60
SN
T1
T5
T6
T7
T8
T10
mai
16,92
25,94
29,69
28,11
32,13
39,67
39,18
0
20
40
60
SN
T1
T5
T6
T7
T8
T10
juillet
20,54
23,31
30,90
34,80
33,00
36,34
34,68
0
20
40
60
SN
T1
T5
T6
T7
T8
T10
septembre
27,54
27,13
38,51
35,93
39,68
48,37
45,99
0
20
40
60
SN
T1
T5
T6
T7
T8
T10
novembre
Indicateur	stable	dans	le	temps	
Effet	CIPAN	toute	l’année
Analyse	de	la	diversité	taxonomique	des	communautés	microbiennes	de	l’essai	
	environnement	
Labour	augmente	la	diversité	bactérienne	et	baisse	la	diversité	de	champignons		
Communautés	bactériennes		 Communautés	champignons		
800
1000
1200
1400
1600
1800
Labour Semis Direct
Nombre d’espèces
champignons
800
1000
1200
1400
1600
1800
Labour Semis Direct
Nombre d’espèces
bactéries
a	
b	
b	
a	
Impact	du	travail	du	sol
Impact	du	travail	du	sol	sur	la	qualité	de	biodiversité	
Labour		
Augmente	la	diversité	bactérienne	
PopulaIons	indicatrices	d’envts	perturbés		
SImule	les	populaIons	opportunistes,	
pathogènes	
	
Baisse	la	diversité	des	champignons	
SImule	les	champignons	opportunistes,	
pathogènes	
Semis	direct		
Baisse	la	diversité	bactérienne	
PopulaIons	indicatrices	d’envt	
stable		
SImule	les	populaIons	impliquées	
dans	la	ferIlité	
Augmente	(préserve)	la	diversité	des	
champignons	
SImule	les	champignons	impliqués		
dans	la	dégradaIon	de	la	maIère	
organique		
SERVICES
ApplicaIons	:	Impact	d’amendements	organiques	
Sites	Feucherolles	(78)	
(Terrat	et	al.,	in	prep)	
Tous	les	types	d’amendements		
n’ont	pas	la	même	efficacité		
NA	
Les	amendements	organiques		
sImulent	la	biomasse	microbienne	
Amendements	organiques	vs	engrais	
chimiques	:	+15%	à	30%	d’espèces	en	
plus	
Projet	ADEME		
Bio	-	II	
Biomasse	Microbienne	
Inventaire	diversité	Microbienne
PotenIalités	en	termes	d’indicateurs		
Des	ouIls	standardisés	
Des	référenIels	
Une	bonne	connaissance	de	leur	réacIvité	et	sensibilité		
Une	rouInisaIon	opéraIonnelle	(débit	et	coût)		
Bilan	de	la	biodiversité	des	sols	Français	
Évaluer	les	modes	d’usages	agricoles	
Mise	en	place	diagnosIc
IniIer	un	pilotage	des	systèmes	de	producIons	
	basé	sur	les	analyses	biologiques	des	sols	
Jusqu’à	présent	:		
	systémaIquement		
	-	pilotage	basé	sur	des	analyses	chimiques	des	sols	:	reliquats	azotés,	
		teneur	en	P	et	K,	teneur	en	carbone	
	
	régulièrement	
	-	pilotage	basé	sur	des	analyses	physiques	des	sols	:	tassement,	état	de	
	surface,	profil	cultural…	
	
Rendements	et	qualité	des	producIons	
IniIer	un	pilotage	complémentaire	basé	sur	l’analyse	biologique	des	sols		
Qualité	et	la	durabilité	des	producIons	
Qualité	environnementale	
Patrimoine
L Ranjard
INRA UMR Agroécologie, centre INRA Dijon
E Vérame
Observatoire Français des sols vivants, Domaine	de	
Danne
Programme
CASDAR
AgrInnov
Organismes	-	foncIons	biologiques	–	quesIonnements	agronomiques		
Microorganismes		
Lombric	
Nématodes		
FoncIons	biologiques	
	
MinéralisaIon	MO	
	
	
	
	
StructuraIon		
du	sol		
	
	
	
	
Stabilité	foncIonnement		
sol	
	
	
	
	
RégulaIon	des	pathogènes	
	
	
	
	
	
	
FoncIons	agronomiques	
FerIlité	physique	
FerIlité	biologique	
Etat	sanitaire	
QuesIonnements	
agricoles	
GesIon	de	la	réserve		
en	eau	des	sols	
GesIon	de	la	ferIlité	
GesIon	de	la	protecIon	des
cultures	
Qualité	producIon	
Empreinte	
environnementale		
Durabilité	
Patrimoine	biologique	
DépolluIon	
Chercheurs	 Agriculteurs	
Ranjard	2016
AgrInnov	
Valider des outils opérationnels de type bioindicateurs
pour équiper les agriculteurs afin qu’ils puissent évaluer
l’impact de leurs pratiques sur la
biologie de leur sol
Monde	Agricole	 Monde	de	la	recherche	
CASDAR	(2011-2015)
DiagnosIc	de	la	qualité	biologique	des	sols	
agricoles	
IdenIfier	les	praIques	les	plus	
innovantes	
Etape	1	:	Mise	en	place	un	Réseau	d’agriculteurs	
	(250	fermes,	300	agriculteurs,	technicien	CA,	…)	
Etape	3	:	Validé	et	appliqué	un	Tableau	de	
bord	de	bioindicateurs	de	la	qualité	des	sols	
Etape	2	:	Développé	une	FormaIon	théorique	et	
praIque	sur	la	biologie	des	sols	agricoles	
Développer	le	diagnosIc	de	la	qualité	des	sols	
agricoles	pour	et	par	les	agriculteurs
Tableau de bord d’indicateurs
Indicateurs élémentaires
Test bêche
Abondance/diversité
microbienne
Abondance
diversité
lombrics
Abondance
diversité
nématodes
LEVAbagMD
Physico-chimie
Le plus, le mieux ! Le moins, le mieux ! Optimum
Tableau	de	bord	
	Indicateurs	de	synthèse	
Patrimoine	Biologique	
Assurance	Ecologique	
Abondance,	diversité	et	équilibre	biologique	
des	organismes	vivants	du	sol	
Seuil	d’alerte	 Op'mum	 Parcelle	analysée	
Biomasse((
microbienne(
Diversité(bactérienne(
Diversité(champignons(
Abondance(nématodes(libres(Diversité(nématodes(
Indice(structure(nématodes(
Diversité(lombrics(
Un	mauvais	indicateur	de	Patrimoine/Assurance	écologique	peut	être	du	:	
-  mauvais	état	structural	du	sol	et/ou	
-  faibles	ressources	nutriIves	(quanIté	et	qualité	de	maIère	organique)	
et/ou	
-  polluIon	significaIve	du	sol	(organique	ou	métallique)	
Une	mauvaise	assurance	écologique	peut	entraîner	une	mauvaise	résistance	
et	capacité	de	réhabilitaIon	du	foncIonnement	biologique	du	sol	et	donc	
une	faible	durabilité	des	praIques	
FerIlité	biologique	du	sol	
Indicateurs	agronomiques	et	biologiques		
Seuil	d’alerte	 Op'mum	 Parcelle	analysée	
0"
2"
4"
6"
8"
10"
Diversité)bactérienne)
Test)bèche)
Li2er)bag)
Diversité)champignons)
Ra8o)champignons)/)bactéries)Abondance)nématodes)libres)
Indice)d’enrichissement))
nématodes)
Abondance)lombric)
Anécique)
Abondance)lombric)
Endogée)
FerIlité	
biologique	
faible	
FerIlité	biologique	
moyenne	
Bonne	ferIlité	
biologique	
Une	ferIlité	biologique	faible	peut	entraîner	une	mauvaise	
dégradaIon	de	la	maIère	organique	du	sol	ou	de	celle	
apportée	sous	forme	de	résidus	ou	d’amendements	
Patrimoine*/
Assurance*
cri0que**
à*améliorer*
Patrimoine*/
Assurance*
non*cri0que**
à*surveiller*
Bon*état*du*
Patrimoine*/*
Assurance*
FormaIon	AgrInnov©	
MaIn	:	forma=on	théorique	(en	salle)	
	
-Intérêt	de	la	biologie	du	sol	pour	les	producIons	agricoles	
-Impact	des	praIques,		
-Nouveaux	indicateurs,	échanIllonnage	et	interprétaIon		
	 		
Après	midi	:	forma=on	pra=que	sur	site	(parcelle	agricole)	de	la	
	stratégie	d’échan'llonnage	des	indicateurs	
2	-	4	semaines	qui	suivent	:	échan'llonnage	par	les	agriculteurs	sur	leur	parcelle	
2-3	mois	qui	suivent	:	analyses	au	laboratoire	des	indicateurs	
6	mois	après	la	formaIon	:	exposé	des	résultats	aux	agriculteurs
Experts		 Agriculteurs	du	
GTM	
Bio-Indicateurs	
FormaIon	
ApplicaIon	sur	le	réseau	naIonal	
Réseau	pilote	Agri	et	ViI	
Bio-Indicateurs	
FormaIon
Résultats	
-  PAR	GROUPE		
	
-  INDIVIDUELS		
	
-  ANALYSE	NATIONALE	DU	RÉSEAU	
12#
16#
6#
12#
12#
3#
15#
13#
11#
10#
20#
15#
20#
15#
15#
13#
10#
10# 21#
11#
Réseau'stagiaires'sans'extérieurs'
Rendu de résultats
CollecIf:	chaque	agriculteur	peut	se	posi'onner	par	rapport	à	son	groupe	
Individuel:	physico-chimie,	bêche,	liuerbags,	µbio,	nématodes,	lombriciens		
P001
P002
P006
P008
P045
P047
P007
P005
P009
P010
Valeur référence
- 100 % + 200 %
P003
Résultats	individuels	
ElaboraIon	de	fiches	individuelles	de	résultats	
DiagnosIc	individuel	et	dialogue	avec	expert	
Microorganismes	Test	bèche	 Li`erbag	 Nématodes	 Vers	de	terre	
Indicateurs	de	
synthèse
Bilan	naIonal	des	indicateurs	de	synthèse	
Patrimoine*Biologique*
Assurance*Ecologique*
Abondance,*diversité*et*équilibre*biologique*
des*organismes*vivants*du*sol*
Seuil&d’alerte& Op.mum& Parcelle&analysée&
Biomasse((
microbienne(
Diversité(bactérienne(
Diversité(champignons(
Abondance(nématodes(libres(Diversité(nématodes(
Indice(structure(nématodes(
Diversité(lombrics(
Un*mauvais*indicateur*de*Patrimoine/Assurance*écologique*peut*être*du*:*
6  mauvais*état*structural*du*sol*et/ou*
6  faibles*ressources*nutri?ves*(quan?té*et*qualité*de*ma?ère*organique)*
et/ou*
6  pollu?on*significa?ve*du*sol*(organique*ou*métallique)*
Une*mauvaise*assurance*écologique*peut*entraîner*une*mauvaise*résistance*
et*capacité*de*réhabilita?on*du*fonc?onnement*biologique*du*sol*et*donc*
une*faible*durabilité*des*pra?ques*
Patrimoine*/
Assurance*
cri0que**
à*améliorer*
Patrimoine*/
Assurance*
non*cri0que**
à*surveiller*
Bon*état*du*
Patrimoine*/*
Assurance*
Fer$lité)biologique)du)sol)
Indicateurs)agronomiques)et)biologiques))
Seuil&d’alerte& Op.mum& Parcelle&analysée&
0"
2"
4"
6"
8"
10"
Diversité)bactérienne)
Test)bèche)
Li2er)bag)
Diversité)champignons)
Ra8o)champignons)/)bactéries)Abondance)nématodes)libres)
Indice)d’enrichissement))
nématodes)
Abondance)lombric)
Anécique)
Abondance)lombric)
Endogée)
Fer$lité)
biologique)
faible)
Fer$lité)biologique)
moyenne)
Bonne)fer$lité)
biologique)
Une)fer$lité)biologique)faible)peut)entraîner)une)mauvaise)
dégrada$on)de)la)ma$ère)organique)du)sol)ou)de)celle)
apportée)sous)forme)de)résidus)ou)d’amendements)
8%!
58%!
34%!
10%!
58%!
32%!
Les	sols	agricoles	ne	sont	pas	morts	!	
Toutefois	ils	sont	à	surveiller	!
97%	!	
Résultats	marquants	AgrInnov		Un*mauvais*indicateur*de*Patrimoine/Assurance*écologique*peut*être*du*:*
6  mauvais*état*structural*du*sol*et/ou*
6  faibles*ressources*nutri?ves*(quan?té*et*qualité*de*ma?ère*organique)*
et/ou*
6  pollu?on*significa?ve*du*sol*(organique*ou*métallique)*
Une*mauvaise*assurance*écologique*peut*entraîner*une*mauvaise*résistance*
et*capacité*de*réhabilita?on*du*fonc?onnement*biologique*du*sol*et*donc*
une*faible*durabilité*des*pra?ques*
Patrimoine*/
Assurance*
cri0que**
à*améliorer*
Patrimoine*/
Assurance*
non*cri0que**
à*surveiller*
Bon*état*du*
Patrimoine*/*
Assurance*
U
10%!
58%!
32%!
Les sols agricoles ne son
Toutefois ils sont à sur
Les	sols	agricoles	ne	sont	pas	morts	!!!	
(28$%)$
(13$%)$
(56$%)$
(23$%)$
Les$techniques$de$
travail$du$sol$
La$rota;on$des$cultures$La$ges;on$des$couverts$$
végétaux$
La$réduc;on$d’intrants$
Qu’avezBvous$modifié$dans$vos$pra;ques$?$
Changement)de)regard)sur)la)biologie)
des)sols)
97)%)
Intégra'on	de	la	biologie	du	sol		
dans	leur	ques'onnement	
Changement	dans	les	
pra'ques	
Changement)dans)
les)pra/ques)
59%
Au	delà	d’AgrInnov	–	le	“REVA”	
(Réseau	d’ExpérimentaIon	et	de	Veille	à	l’innovaIon	Agricole)	
Chef de file: CA Champagne-Ardenne
Coordination Scientifique: AgroSup Dijon
Chef de file: CA Côte d’Or
Coordination Scientifique: AgroSup Dijon
Chef de file: PNR du Verdon
Coordination Scientifique: ISARA
Chef de file: IFV
Coordination Scientifique:
IFV
Chef de file: CA Maine et Loire
Coordination Scientifique: ESA
Chef de file: CA Poitou
Charentes
Coordination Scientifique:
Université de Rennes
60
150 30
30
20 - 40
Projets déposés
Dossiers en cours de constitution
Demandes de formation
60
15
30
60
Chef de file: CA Poitou
Charentes
Coordination Scientifique:
Université de Rennes
AcIons	du	REVA
REVA	needs	you	!!!
Merci	pour	votre	aUen=on
Bios'mulants	:	mythe	ou	réalité	?		
Contexte	:	Agro	écologie,	nécessité	de	diminuer	les	intrants	chimiques			
Nouveaux	types	de	produits	
Organismes	biologiques		
(microbes)	
Produits	organo-minéraux	à	dose	
homéopathique	
Biocontrôle	 AmélioraIon	de	la	
vigueur	de	la	plante	
(ferIlité	bio,	ou	
physique)	
Compléments	de	
ferIlisaIon
Bios'mulants	:	mythe	ou	réalité	?		
Avant	d’en	rajouter,	vérifier	que	vous	en	avez	!	
Si	y’	en	a	pas	beaucoup	sImuler	!	
Comparez	et	testez	leur	efficacit
3	règles	de	base	:		
Manque	de	connaissances	majeur	:	
-  Processus	biologiques	impliqués	dans	leur	efficacité	
-  Impact	écologique	de	leur	ajout	massif	dans	les	sols	et	l’environnement	
-  Rémanence	dans	le	sol	et	l’environnement

Contenu connexe

Tendances

La reproduction des champignons
La reproduction des champignonsLa reproduction des champignons
La reproduction des champignonsmicro bio
 
Copie de Cours de biosécurité II1.pptx
Copie de Cours de biosécurité II1.pptxCopie de Cours de biosécurité II1.pptx
Copie de Cours de biosécurité II1.pptx
MedMohamed35
 
Les mycorhizes
Les mycorhizesLes mycorhizes
Les mycorhizes
Agriculture Nouvelle
 
CULTURE MICROALGUES
CULTURE MICROALGUESCULTURE MICROALGUES
CULTURE MICROALGUEShmidaleila
 
La physiologie bactérienne
La physiologie bactérienneLa physiologie bactérienne
La physiologie bactérienne
S/Abdessemed
 
écosystème marin
écosystème marinécosystème marin
écosystème marin
FSTT
 
Parasitologie
ParasitologieParasitologie
ParasitologieMansour1
 
La phytoremédiation
La phytoremédiationLa phytoremédiation
La phytoremédiation
Younes Trachli
 
Livre des cours+tp microbiologie
Livre des cours+tp microbiologieLivre des cours+tp microbiologie
Livre des cours+tp microbiologie
arezki sadoudi
 
Generalites sur les champignons dermatophyties
Generalites sur les champignons   dermatophytiesGeneralites sur les champignons   dermatophyties
Generalites sur les champignons dermatophytiesRIADH HAMMEDI
 
Thème 4 – Cultures
Thème 4 – CulturesThème 4 – Cultures
Thème 4 – Cultures
FAO
 
Activité antibactérienne
Activité antibactérienneActivité antibactérienne
Activité antibactérienne
Nora Mahfouf
 
Épidémiologie
Épidémiologie Épidémiologie
Épidémiologie
abderrahmane achbani
 
Biosûreté-Biosécurité : élaboration d’un code de conduite à l'Institut Pasteu...
Biosûreté-Biosécurité : élaboration d’un code de conduite à l'Institut Pasteu...Biosûreté-Biosécurité : élaboration d’un code de conduite à l'Institut Pasteu...
Biosûreté-Biosécurité : élaboration d’un code de conduite à l'Institut Pasteu...
Pasteur_Tunis
 
Physiologie bactérienne
Physiologie bactériennePhysiologie bactérienne
Physiologie bactérienne
Dr Taoufik Djerboua
 
Lutte anti-vectorielle
Lutte anti-vectorielleLutte anti-vectorielle
Lutte anti-vectorielle
Institut Pasteur de Madagascar
 

Tendances (20)

Candidose
CandidoseCandidose
Candidose
 
La reproduction des champignons
La reproduction des champignonsLa reproduction des champignons
La reproduction des champignons
 
Copie de Cours de biosécurité II1.pptx
Copie de Cours de biosécurité II1.pptxCopie de Cours de biosécurité II1.pptx
Copie de Cours de biosécurité II1.pptx
 
Les mycorhizes
Les mycorhizesLes mycorhizes
Les mycorhizes
 
CULTURE MICROALGUES
CULTURE MICROALGUESCULTURE MICROALGUES
CULTURE MICROALGUES
 
La physiologie bactérienne
La physiologie bactérienneLa physiologie bactérienne
La physiologie bactérienne
 
écosystème marin
écosystème marinécosystème marin
écosystème marin
 
Parasitologie
ParasitologieParasitologie
Parasitologie
 
La phytoremédiation
La phytoremédiationLa phytoremédiation
La phytoremédiation
 
Livre des cours+tp microbiologie
Livre des cours+tp microbiologieLivre des cours+tp microbiologie
Livre des cours+tp microbiologie
 
Generalites sur les champignons dermatophyties
Generalites sur les champignons   dermatophytiesGeneralites sur les champignons   dermatophyties
Generalites sur les champignons dermatophyties
 
Thème 4 – Cultures
Thème 4 – CulturesThème 4 – Cultures
Thème 4 – Cultures
 
Activité antibactérienne
Activité antibactérienneActivité antibactérienne
Activité antibactérienne
 
Épidémiologie
Épidémiologie Épidémiologie
Épidémiologie
 
Giardiose
GiardioseGiardiose
Giardiose
 
Biosûreté-Biosécurité : élaboration d’un code de conduite à l'Institut Pasteu...
Biosûreté-Biosécurité : élaboration d’un code de conduite à l'Institut Pasteu...Biosûreté-Biosécurité : élaboration d’un code de conduite à l'Institut Pasteu...
Biosûreté-Biosécurité : élaboration d’un code de conduite à l'Institut Pasteu...
 
Physiologie bactérienne
Physiologie bactériennePhysiologie bactérienne
Physiologie bactérienne
 
Filariose
FilarioseFilariose
Filariose
 
Lutte anti-vectorielle
Lutte anti-vectorielleLutte anti-vectorielle
Lutte anti-vectorielle
 
Leishmanioses
LeishmaniosesLeishmanioses
Leishmanioses
 

Similaire à Qualite microbiologique sols_l_ranjard_vegenov_29062017

2015 luis cours metagenomique
2015 luis cours metagenomique2015 luis cours metagenomique
2015 luis cours metagenomique
vguili
 
L'agroécologie pour tous - N° 3 - Oct. 2014
L'agroécologie pour tous - N° 3 - Oct. 2014L'agroécologie pour tous - N° 3 - Oct. 2014
L'agroécologie pour tous - N° 3 - Oct. 2014
INRA Agroécologie Dijon
 
La dégradation des xénobiotiques (pesticides, antibiotiques) dans le sol : po...
La dégradation des xénobiotiques (pesticides, antibiotiques) dans le sol : po...La dégradation des xénobiotiques (pesticides, antibiotiques) dans le sol : po...
La dégradation des xénobiotiques (pesticides, antibiotiques) dans le sol : po...
Pôle Qualiméditerranée
 
Contribution à une étude comparative des paramètres microbiologiques et phys...
Contribution à une étude comparative des paramètres microbiologiques  et phys...Contribution à une étude comparative des paramètres microbiologiques  et phys...
Contribution à une étude comparative des paramètres microbiologiques et phys...
Miraj Microbio
 
Biodiversite conference important
Biodiversite conference importantBiodiversite conference important
Biodiversite conference importantSaïd Mahmoudi
 
Biodiversité definitivo final
Biodiversité definitivo finalBiodiversité definitivo final
Biodiversité definitivo final
Momitos
 
biodiversité espèces ecosystem.pptx
biodiversité espèces ecosystem.pptxbiodiversité espèces ecosystem.pptx
biodiversité espèces ecosystem.pptx
basmazar
 
Briefing de Bruxelles n. 56 : Paolo D’Odorico " Interactions alimentations-én...
Briefing de Bruxelles n. 56 : Paolo D’Odorico " Interactions alimentations-én...Briefing de Bruxelles n. 56 : Paolo D’Odorico " Interactions alimentations-én...
Briefing de Bruxelles n. 56 : Paolo D’Odorico " Interactions alimentations-én...
Brussels Briefings (brusselsbriefings.net)
 
Changez le monde au lieu de le manger
Changez le monde au lieu de le mangerChangez le monde au lieu de le manger
Changez le monde au lieu de le manger
Marc_34
 
Biotechnologies végétales
Biotechnologies végétalesBiotechnologies végétales
Biotechnologies végétales
Loïc Lepiniec
 
Fonctionnement_global_des_Ecosystemes.ppsx
Fonctionnement_global_des_Ecosystemes.ppsxFonctionnement_global_des_Ecosystemes.ppsx
Fonctionnement_global_des_Ecosystemes.ppsx
FADOUAELBABILI3
 
Pourquoi inoculer des micro-organismes en agriculture ?
Pourquoi inoculer des micro-organismes en agriculture ?Pourquoi inoculer des micro-organismes en agriculture ?
Pourquoi inoculer des micro-organismes en agriculture ?
Agriculture Nouvelle
 
Les Sols, ressources non renouvelables: préservation par les bonnes pratiques
Les Sols, ressources non renouvelables: préservation par les bonnes pratiquesLes Sols, ressources non renouvelables: préservation par les bonnes pratiques
Les Sols, ressources non renouvelables: préservation par les bonnes pratiques
FAO
 
2013 a gueye_presentation_sols-eaux
2013 a gueye_presentation_sols-eaux2013 a gueye_presentation_sols-eaux
2013 a gueye_presentation_sols-eauxCatherine Pfeifer
 
Zones seches : services ecosystemiques et degradation des terres
Zones seches : services ecosystemiques et degradation des terresZones seches : services ecosystemiques et degradation des terres
Zones seches : services ecosystemiques et degradation des terres
csfd
 
ECOLOGIE-VEGETALE__________________.pptx
ECOLOGIE-VEGETALE__________________.pptxECOLOGIE-VEGETALE__________________.pptx
ECOLOGIE-VEGETALE__________________.pptx
ssuserc7f46e1
 
Diaporama agriculture du carbone - contribution climat COP21 - agroforesterie...
Diaporama agriculture du carbone - contribution climat COP21 - agroforesterie...Diaporama agriculture du carbone - contribution climat COP21 - agroforesterie...
Diaporama agriculture du carbone - contribution climat COP21 - agroforesterie...
severinlavoyer
 
Dynamique des populations animale (1).pptx
Dynamique des populations animale (1).pptxDynamique des populations animale (1).pptx
Dynamique des populations animale (1).pptx
rababouerdighi
 

Similaire à Qualite microbiologique sols_l_ranjard_vegenov_29062017 (20)

2015 luis cours metagenomique
2015 luis cours metagenomique2015 luis cours metagenomique
2015 luis cours metagenomique
 
L'agroécologie pour tous - N° 3 - Oct. 2014
L'agroécologie pour tous - N° 3 - Oct. 2014L'agroécologie pour tous - N° 3 - Oct. 2014
L'agroécologie pour tous - N° 3 - Oct. 2014
 
La dégradation des xénobiotiques (pesticides, antibiotiques) dans le sol : po...
La dégradation des xénobiotiques (pesticides, antibiotiques) dans le sol : po...La dégradation des xénobiotiques (pesticides, antibiotiques) dans le sol : po...
La dégradation des xénobiotiques (pesticides, antibiotiques) dans le sol : po...
 
Contribution à une étude comparative des paramètres microbiologiques et phys...
Contribution à une étude comparative des paramètres microbiologiques  et phys...Contribution à une étude comparative des paramètres microbiologiques  et phys...
Contribution à une étude comparative des paramètres microbiologiques et phys...
 
Biodiversite conference important
Biodiversite conference importantBiodiversite conference important
Biodiversite conference important
 
Compostage urbain 1
Compostage urbain 1Compostage urbain 1
Compostage urbain 1
 
Biodiversité definitivo final
Biodiversité definitivo finalBiodiversité definitivo final
Biodiversité definitivo final
 
biodiversité espèces ecosystem.pptx
biodiversité espèces ecosystem.pptxbiodiversité espèces ecosystem.pptx
biodiversité espèces ecosystem.pptx
 
Briefing de Bruxelles n. 56 : Paolo D’Odorico " Interactions alimentations-én...
Briefing de Bruxelles n. 56 : Paolo D’Odorico " Interactions alimentations-én...Briefing de Bruxelles n. 56 : Paolo D’Odorico " Interactions alimentations-én...
Briefing de Bruxelles n. 56 : Paolo D’Odorico " Interactions alimentations-én...
 
Changez le monde au lieu de le manger
Changez le monde au lieu de le mangerChangez le monde au lieu de le manger
Changez le monde au lieu de le manger
 
Biotechnologies végétales
Biotechnologies végétalesBiotechnologies végétales
Biotechnologies végétales
 
Fonctionnement_global_des_Ecosystemes.ppsx
Fonctionnement_global_des_Ecosystemes.ppsxFonctionnement_global_des_Ecosystemes.ppsx
Fonctionnement_global_des_Ecosystemes.ppsx
 
Pourquoi inoculer des micro-organismes en agriculture ?
Pourquoi inoculer des micro-organismes en agriculture ?Pourquoi inoculer des micro-organismes en agriculture ?
Pourquoi inoculer des micro-organismes en agriculture ?
 
Les Sols, ressources non renouvelables: préservation par les bonnes pratiques
Les Sols, ressources non renouvelables: préservation par les bonnes pratiquesLes Sols, ressources non renouvelables: préservation par les bonnes pratiques
Les Sols, ressources non renouvelables: préservation par les bonnes pratiques
 
2013 a gueye_presentation_sols-eaux
2013 a gueye_presentation_sols-eaux2013 a gueye_presentation_sols-eaux
2013 a gueye_presentation_sols-eaux
 
Zones seches : services ecosystemiques et degradation des terres
Zones seches : services ecosystemiques et degradation des terresZones seches : services ecosystemiques et degradation des terres
Zones seches : services ecosystemiques et degradation des terres
 
ECOLOGIE-VEGETALE__________________.pptx
ECOLOGIE-VEGETALE__________________.pptxECOLOGIE-VEGETALE__________________.pptx
ECOLOGIE-VEGETALE__________________.pptx
 
Diaporama agriculture du carbone - contribution climat COP21 - agroforesterie...
Diaporama agriculture du carbone - contribution climat COP21 - agroforesterie...Diaporama agriculture du carbone - contribution climat COP21 - agroforesterie...
Diaporama agriculture du carbone - contribution climat COP21 - agroforesterie...
 
Un sol vivant3
Un sol vivant3Un sol vivant3
Un sol vivant3
 
Dynamique des populations animale (1).pptx
Dynamique des populations animale (1).pptxDynamique des populations animale (1).pptx
Dynamique des populations animale (1).pptx
 

Qualite microbiologique sols_l_ranjard_vegenov_29062017