SlideShare une entreprise Scribd logo
20 ans et plus de
36000 jeunes accueillis
2015
1995
TÉL. : 01 39 32 66 03
facebook.com/missionlocalevalleedemontmorency
VALLÉE DE MONTMORENCY
La Mission Locale
Fête ses 20 ans
4616
JEUNES
SUIVIS
WWW.MLVM.ASSO.FR
Mission LocaleVallée de Montmorency
B
IL
A
N
D’ACTIVITÉ 20
15
/2
PRÉSENTATION
LES 20 ANS DE LA MLVM
LES CHIFFRES
FOCUS SUR LES VILLES
MLVM 2.0
DISPOSITIFS ET ACTIONS
SOMMAIRE
/3
Le bilan d’activité de notre structure
conjugue préoccupation et enthousiasme.
Préoccupation parce que l’année 2015
aura vu le nombre de jeunes suivis par
notre structure progresser de 15 %.
Préoccupation parce que le nombre de
jeunes accompagnés pour des difficultés
sociales, de santé, de logement a de
nouveau fortement progressé.
Enthousiasme car les modifications de
l’implantation de nos permanences dans
des lieux de vie de nos villes ont répondu
à nos attentes.
Enthousiasme car l’engagement des
conseillers répond aux demandes
d’insertion de nos jeunes. Chaque
démarche aboutie, chaque mise à
l’emploi, chaque contrat signé, chaque
entrée en formation est une satisfaction
pour tous.
Enthousiasme car les élus locaux nous
ont soutenus dans nos difficultés et dans
nos suggestions.
2015 aura vu le développement du PIJ,
la réussite de l’accueil des jeunes
primo-arrivants et la multiplication des
ateliers de recherches d’emploi.
2015 restera aussi l’année des 20 ans
de notre association. 20 ans de services,
d’accompagnement et de réponses. Une
vidéo et une journée portes ouvertes
rendra hommage aux personnels et aux
jeunes.
Dans un environnement toujours difficile,
les résultats de nos actions méritent d’être
soulignés, 1140 jeunes ont accédé à un
emploi (dont 255 en Emploi d’Avenir),
579 à une formation, 110 en contrat
d’alternance.
La réussite de la structure nous la devons
à l’investissement des salariés, aux
partenaires, aux jeunes eux-mêmes et
aux entreprises qui voient en nous des
interlocuteurs RH et des partenaires
privilégiés.
Je souhaitais remercier de leur soutien
les élus locaux, les membres du Conseil
d’Administration et de l’Assemblée
Générale, et tout particulièrement notre
président, Mr Francis Delattre, qui
nous permet d’agrandir nos locaux et
d’accueillir les salariés de l’association
des Missions Locales Associées du Val
d’Oise.
David Potrel
Directeur
VIDEO 20 ans : mode d’emploi
Réalisée par Julie Fichera
A visionner sur notre chaîne YouTube :
Mission Locale Vallée de Montmorency / PIJ
Edito
/4
PRÉSENTATION DE LA MISSION LOCALE
La Mission Locale Vallée de Montmorency s’adresse aux jeunes
16/25 ans déscolarisés habitant sur les communes de Beauchamp,
Cormeilles-en-Parisis, Eaubonne, Ermont, Franconville, Herblay, La
Frette-sur-Seine, Le Plessis-Bouchard, Montigny-les-Cormeilles,
Montlignon, Saint-Prix et Sannois.
L’équipe de la Mission Locale, est composée d’un directeur, d’une
directrice-adjointe, de 2 assistantes de direction, de 3 chargés d’accueil,
de 16 conseillers professionnels, d’une psychologue, de 2 chargées de
relations entreprises et d’une informatrice jeunesse.
Les conseillers accueillent, informent, accompagnent les jeunes dans
la construction de leurs projets d’avenir.
Les jeunes bénéficient d’un soutien dans toutes leurs démarches liées
à l’orientation professionnelle, à l’accès à la formation, à la santé, au
logement, aux droits, à une citoyenneté responsable.
Il s’agit de tout mettre en œuvre pour faciliter l’accès des jeunes à
l’emploi et à l’autonomie en levant les principaux freins à leur insertion.
L’objectif est, pour chaque jeune, de trouver un emploi durable et une
stabilité sociale.
LA MLVM
/5
DIRECTEUR
DAVID POTREL
DIRECTRICE ADJOINTE
ALEXANDRA ZRYRA
PÔLE
ADMINISTRATIF
2 ASSISTANTES
DE DIRECTION
2 CHARGÉES
D’ACCUEIL
PÔLE
ENTREPRISE
1 CHARGÉE DE
RELATION ENTREPRISE
1 CHARGÉE DE SUIVI DES
EAV DANS L’EMPLOI
PÔLE SANTÉ
VIE SOCIALE
1 PSYCHOLOGUE
1 RÉFÉRENTE LOGEMENT
/ AIDES SOCIALES
PÔLE SUIVI
DES JEUNES
14 CONSEILLERS
EN INSERTION
PROFESSIONNELLE
1 INFORMATRICE
JEUNESSE
25 SALARIÉS
24.5 ETP
4 CDD
21 CDI
20
5
ORGANIGRAMME
/6
LES CHIFFRES
/7
SITUATION AU 1ER ACCUEIL
JEUNES SUIVIS
LES PREMIERS ACCUEILS 2014 2015
BEAUCHAMP 59 38
CORMEILLES EN PARISIS 145 121
EAUBONNE 143 158
ERMONT 202 220
FRANCONVILLE 256 329
HERBLAY 192 114
LA FRETTE SUR SEINE 26 8
LE PLESSIS BOUCHARD 35 48
MONTIGNY LES CORMEILLES 262 206
MONTLIGNON 13 11
SAINT PRIX 53 33
SANNOIS 179 168
SOMME 1 565 1 454
LES JEUNES SUIVIS 2014 2015
BEAUCHAMP 138 150
CORMEILLES EN PARISIS 270 333
EAUBONNE 364 414
ERMONT 582 628
FRANCONVILLE 803 1020
HERBLAY 417 456
LA FRETTE SUR SEINE 43 46
LE PLESSIS BOUCHARD 106 136
MONTIGNY LES CORMEILLES 566 645
MONTLIGNON 28 31
SAINT PRIX 94 114
SANNOIS 542 643
SOMME 3 953 4 616
/8
JEUNES EN DEMANDE D’INSERTION
JDI 2015
BEAUCHAMP 132
CORMEILLES EN PARISIS 303
EAUBONNE 373
ERMONT 567
FRANCONVILLE 853
HERBLAY 417
LA FRETTE SUR SEINE 43
LE PLESSIS BOUCHARD 127
MONTIGNY LES CORMEILLES 584
MONTLIGNON 29
SANNOIS 532
SAINT-PRIX 107
SOMME 4 067
407 jeunes en civis dont 233 en Civis renforcé
442 PPAE
255 Emploi d’Avenir dont 93 dans le secteur marchand
95 parrainages	
64Contratsuniqueinsertion/Contratsinitiativeemploi
13 Contrats unique insertion /
Contrats d’accompagnement dans l’emploi 	
37 446 événements saisie sous i milo	
28 permis de conduire financés par le conseil régional
ÉVOLUTION DES JEUNES SUIVIS
1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
1 000
2 000
3 000
4 000
5 000
4 616
/9
JEUNES ACCOMPAGNÉS PAR ORIGINE DE LA VENUE
1ER ACCUEIL
ADMINISTRATION
AUTRE
JAPD/ARMÉE	
DÉMARCHEPERSONNELLE
COLLECTIVITÉLOCALE	
FAMILLE	
CIO/EDUCATIONNATIONALE	
MISSIONLOCALE	
EDUCATIONSPÉCIALISÉE/CHRS
CENTREDEFORMATION
NONCOMMUNIQUÉ	
PRESSE,MÉDIAS	
PÔLEEMPLOI
SERVICESSOCIAUX
ENTREPRISE/AGENCED’INTERIM
ASSOCIATION
AMIS
150
50
0
200
100
250
300
350
NIVEAU NIV I NIV II NIV III NIV IV NIV V NIV V BIS NIV VI TOTAL
2015 29 98 177 1895 1444 580 393 4616
2014 292 1487 1301 571 302 3953
JEUNES SUIVIS PAR NIVEAU
/10
JEUNES AYANT REÇU DES PROPOSITIONS PAR ÂGE
4616 JEUNES SUIVIS
= 383 = 2 316 = 1 800 = 117
MINEURS 18-21 ANS 22-25 ANS +26 ANS
146 1 037 854 57237 1 279 946 60
JEUNES ACCOMPAGNÉS
PAR HÉBERGEMENT ET LOCALISATION
1454 JEUNES AU 1ER ACCUEIL
CHRS 8
61
24
12
44
131
7
129
10
1028
AUTRES FOYERS
HÉBERGÉ PAR AMIS
HÉBERGÉ PAR PARENTS
LOGEMENT AUTONOME
AUTRE
FOYER FJT
HÉBERGÉ PAR FAMILLE
HÔTEL
SANS HÉBERGEMENT
/11
JEUNES ACCOMPAGNÉS
PAR MOYEN DE LOCOMOTION ET LOCALISATION
1454 JEUNES AU 1ER ACCUEIL
MOYEN DE LOCOMOTION NB
Aucun 23
Automobile 210
Autre 4
Cyclomoteur 25
Moto (+ de 50 cm3) 4
Transport en commun 1177
Transport scolaire 1
Vélo 10
TOTAL 1454
= 70 = 257 = 547 = 580
JEUNES ACCOMPAGNÉS PAR NIVEAU/SEXE
1454 JEUNES AU 1ER ACCUEIL
NIVEAU VALIDÉ III+ NIVEAU VALIDÉ IV NIVEAU VALIDÉ V SANS DIPLÔME
42 133 175 19928 124 372 381
/12
CONTRAT EN ALTERNANCE NB
Contrat d’apprentissage 62
Contrat de professionnalisation 48
TOTAL 110
FORMATION NB
AFPA (Stage AFPA structure) 11
Autres formations - Pôle Emploi 7
Autres formations 237
Compétences Clés 19
Conseil général (form.RMI-RSA) 1
Conseil régional 244
EPIDE 1
Ecole de la 2nde chance 6
Formation Armée 1
Formation par correspondance 2
Formation à financements spécifiques 23
Formations en autofinancement 23
Formations à financements AGEFIPH 1
POE Collective 3
TOTAL 579
NOMBRE DE JEUNES EN FORMATION
NOMBRE DE JEUNES EN EMPLOI
669 CDD
471 CDI
= 1140
/13
FINANCEUR ACTION
MONTANT SUBV
EN EUROS
DIRECCTE CPO 407 586,00
DIRECCTE PARRAINAGE 33 550,00
DIRECCTE EMPLOIS D'AVENIR 57 785,00
DIRECCTE ANI 25 000,00
CONSEIL GENERAL FONCTIONNEMENT 96 120,00
CONSEIL GENERAL FAJ 6 758,09
CONSEIL REGIONAL FONCTIONNEMENT 201 107,76
CONSEIL REGIONAL POP 68 000,00
CONSEIL REGIONAL PERMIS DE CONDUIRE 10 800,00
CONSEIL REGIONAL ACCOMP. JEUNES NON FRANCOPHONES 12 600,00
CAVF FONCTIONNEMENT 102 220,00
FRANCONVILLE FONCTIONNEMENT 63 229,00
SANNOIS FONCTIONNEMENT 24 730,00
BEAUCHAMP FONCTIONNEMENT 8 000,00
MONTIGNY FONCTIONNEMENT 50 996,00
HERBLAY FONCTIONNEMENT 45 707,00
CORMEILLES FONCTIONNEMENT 40 441,00
LA FRETTE FONCTIONNEMENT 7 105,00
A.R.S. FONCTIONNEMENT 30 000,00
POLE EMPLOI COTRAITANCE 98 747,32
CUCS ERMONT CLUB + ALTERN/APPRENT. 15 000,00
DDCS 61 000,00
TOTAL 1 466 482,17
FINANCEURS
/14
ANTENNE
VAL ET FORÊT
Ermont / Eaubonne
Saint-Prix
Montlignon
ANTENNE
DU PARISIS
Montigny-lès-Cormeilles
Cormeilles-en-Parisis
Herblay / Beauchamp
La Frette-sur-Seine
SIÈGE
Franconville
Le Plessis-Bouchard
Sannois
FOCUS SUR LES VILLES
/15
LE SIÈGE
Le siège de la Mission Locale est situé à Franconville, au sein du
bâtiment administratif de la Mairie. Les jeunes de Franconville,
Sannois et le Plessis-Bouchard sont reçus sur le siège.
Sur le siège nous retrouvons la direction, une chargée d’accueil, 6
conseillers dont une conseillère sociale ainsi que la psychologue.
Ces deux dernières professionnelles interviennent également
sur les deux antennes de la Mission Locale.
Une chargée de relations entreprises et une conseillère chargée
du suivi des jeunes en emploi d’avenir complètent l’équipe.
NB ENTRÉES
EN EMPLOI
NB ENTRÉES
EN ALTERNANCE
NB ENTRÉES
EN FORMATION
285 25 123
NB 1ER ACCUEIL NB JDI
NB JEUNES
ACCOMPAGNÉS
329 853 1020
Mission Locale - Siège
30, rue de la Station
95130 FRANCONVILLE
FRANCONVILLE
18/21 ANS
33
19
8
76
24
337
412
358
101
89
26 + ANS
NIVEAU I
NIVEAU III
NIVEAU V
22/25 ANS
16/17 ANS
NIVEAU II
NIVEAU IV
NIVEAU V BIS
NIVEAU VI
583
Les jeunes résidant sur Sannois bénéficient de
3 permanences et le Plessis-Bouchard d’une
permanence. Ces permanences ont montré leur
utilité.
Nous observons une augmentation importante
des jeunes suivis sur Franconville.
/16
LE PLESSIS BOUCHARD
PERMANENCE
Cette permanence qui a lieu en mairie, à proximité du Centre
Communal d’Action Sociale de la ville, a permis cette année
encore de faire connaitre les services de la Mission Locale à de
nouveaux jeunes plessis-bucardésiens.
NB ENTRÉES
EN EMPLOI
NB ENTRÉES
EN ALTERNANCE
NB ENTRÉES
EN FORMATION
33 7 20
NB 1ER ACCUEIL NB JDI
NB JEUNES
ACCOMPAGNÉS
48 127 136
Mairie Plessis-Bouchard
3, rue Pierre Brossolette
95130 LE PLESSIS BOUCHARD
Le partenariat avec le CCAS a permis de
co-accompagner certains jeunes dont la
problématique nécessitait de mobiliser des
compétences complémentaires.
5
23
1
1
7
38
16
19
51
54
57
18/21 ANS
26 + ANS
NIVEAU I
NIVEAU III
NIVEAU V
22/25 ANS
16/17 ANS
NIVEAU II
NIVEAU IV
NIVEAU V BIS
NIVEAU VI
/17
SANNOIS
PERMANENCES
3 conseillers interviennent sur Sannois soit trois demi-journées de permanence.
NB ENTRÉES
EN EMPLOI
NB ENTRÉES
EN ALTERNANCE
NB ENTRÉES
EN FORMATION
155 16 85
NB 1ER ACCUEIL NB JDI
NB JEUNES
ACCOMPAGNÉS
168 532 643
Mairie Sannois
Place du Général Leclerc
95110 SANNOIS
329
252
16
46
2
6
15
257
213
92
58
18/21 ANS
26 + ANS
NIVEAU I
NIVEAU III
NIVEAU V
22/25 ANS
16/17 ANS
NIVEAU II
NIVEAU IV
NIVEAU V BIS
NIVEAU VI
/18
ERMONT
ANTENNE VAL ET FORÊT
L’antenne de la Mission locale sur la partie du territoire
comprenant les villes d’Ermont, Eaubonne, Saint-Prix et
Montlignon se situe au sein de l’espace jeunesse d’Ermont.
Nous partageons cet espace avec le service jeunesse et sport
de la ville et le Centre d’Information et d’Orientation.
Sur cette antenne, une chargée d’accueil et trois conseillers
sont présents. Les jeunes habitant ces 4 communes peuvent
NB ENTRÉES
EN EMPLOI
NB ENTRÉES
EN ALTERNANCE
NB ENTRÉES
EN FORMATION
138 9 88
NB 1ER ACCUEIL NB JDI
NB JEUNES
ACCOMPAGNÉS
220 567 628
Espace Jeunesse
37 bis, rue Maurice Berteaux
95220 ERMONT
Centre Social François Rude
Allée Jean de Florette
95220 ERMONT
donc être reçus pour s’inscrire puis être suivis.
L’accompagnement peut également être effectué
sur l’une des permanences de la Mission Locale
dans les quartiers (Centre social François Rude
à Ermont), au Bureau Information Jeunesse
d’Eaubonne ou au service emploi de Saint-Prix.
331
264
224
21
52
2
7
18
166
111
60
18/21 ANS
26 + ANS
NIVEAU I
NIVEAU III
NIVEAU V
22/25 ANS
16/17 ANS
NIVEAU II
NIVEAU IV
NIVEAU V BIS
NIVEAU VI
/19
EAUBONNE
PERMANENCES
2 conseillers interviennent au Bureau Information Jeunesse et le partenariat avec les informatrices jeunesse est
précieux puisque les deux structures travaillent main dans la main pour offrir aux eaubonnais un service de qualité et
une complémentarité dans les missions.
NB ENTRÉES
EN EMPLOI
NB ENTRÉES
EN ALTERNANCE
NB ENTRÉES
EN FORMATION
83 15 30
NB 1ER ACCUEIL NB JDI
NB JEUNES
ACCOMPAGNÉS
158 373 414
Espace jeunesse et Familles
BIJ
18, rue de Soisy
95600 EAUBONNE
10
34
6
16
24
118
38
38
195
174
175
18/21 ANS
26 + ANS
NIVEAU I
NIVEAU III
NIVEAU V
22/25 ANS
16/17 ANS
NIVEAU II
NIVEAU IV
NIVEAU V BIS
NIVEAU VI
/20
SAINT-PRIX
PERMANENCE
La Mission Locale intervient une demi-journée par semaine sur la ville de Saint-Prix, au sein de la mairie.
NB ENTRÉES
EN EMPLOI
NB ENTRÉES
EN ALTERNANCE
NB ENTRÉES
EN FORMATION
20 1 14
NB 1ER ACCUEIL NB JDI
NB JEUNES
ACCOMPAGNÉS
33 107 114
35
1
19
0
4
6
14
38
11
41
5918/21 ANS
26 + ANS
NIVEAU I
NIVEAU III
NIVEAU V
22/25 ANS
16/17 ANS
NIVEAU II
NIVEAU IV
NIVEAU V BIS
NIVEAU VI
Espace Emploi
78, Rue du Général Leclerc
95390 SAINT-PRIX
/21
MONTLIGNON
En 2015 la Mission Locale a accueilli 31 jeunes de Montlignon, dont 11 nouveaux.
NB ENTRÉES
EN EMPLOI
NB ENTRÉES
EN ALTERNANCE
NB ENTRÉES
EN FORMATION
8 0 5
NB 1ER ACCUEIL NB JDI
NB JEUNES
ACCOMPAGNÉS
11 29 31
19
12
0
0
1
1
2
18
3
4
2
18/21 ANS
26 + ANS
NIVEAU I
NIVEAU III
NIVEAU V
22/25 ANS
16/17 ANS
NIVEAU II
NIVEAU IV
NIVEAU V BIS
NIVEAU VI
Mairie
10, Rue de Paris
95680 MONTLIGNON
/22
ANTENNE DU PARISIS
NB ENTRÉES
EN EMPLOI
NB ENTRÉES
EN ALTERNANCE
NB ENTRÉES
EN FORMATION
135 17 85
NB 1ER ACCUEIL NB JDI
NB JEUNES
ACCOMPAGNÉS
206 584 645
Antenne du Parisis
224bis, rue du Général de Gaulle
95370 MONTIGNY-LÈS-CORMEILLES
MONTIGNY-LÈS-CORMEILLES	
22
56
0
6
17
203
74
67
292
275
278
18/21 ANS
26 + ANS
NIVEAU I
NIVEAU III
NIVEAU V
22/25 ANS
16/17 ANS
NIVEAU II
NIVEAU IV
NIVEAU V BIS
NIVEAU VI
/23
CORMEILLES-EN-PARISIS
PERMANENCES
A Cormeilles en Parisis, les permanences de la Mission Locale se déroulent en Mairie (CCAS) et à l’espace Cyber.
2 conseillers, sont présents 4 demi-journées par semaine pour offrir aux jeunes un accueil de proximité.
NB ENTRÉES
EN EMPLOI
NB ENTRÉES
EN ALTERNANCE
NB ENTRÉES
EN FORMATION
87 9 50
NB 1ER ACCUEIL NB JDI
NB JEUNES
ACCOMPAGNÉS
121 303 333
Mairie de Cormeilles
3, avenue Maurice Berteaux
95240 CORMEILLES-EN-PARISIS
Espace Cyber
Rue des Presbendes
95240 CORMEILLES-EN-PARISIS
8
25
6
10
26
110
134
38
9
157
14318/21 ANS
26 + ANS
NIVEAU I
NIVEAU III
NIVEAU V
22/25 ANS
16/17 ANS
NIVEAU II
NIVEAU IV
NIVEAU V BIS
NIVEAU VI
/24
HERBLAY
PERMANENCES
Deux conseillers interviennent 2 fois par semaine sur la ville d’Herblay, deux fois au Bureau Information Jeunesse et l’autre au CCAS.
Les jeunes Herblaysiens peuvent donc être reçus sur les permanences dans leur ville ou sur l’Antenne du Parisis.
NB ENTRÉES
EN EMPLOI
NB ENTRÉES
EN ALTERNANCE
NB ENTRÉES
EN FORMATION
84 10 45
NB 1ER ACCUEIL NB JDI
NB JEUNES
ACCOMPAGNÉS
114 417 456
Centre Communal d’Action
Sociale
52, rue de Paris
95220 HERBLAY
Espace Jeunes
Bureau Information Jeunesse
2, rue du Val
95220 HERBLAY
6
29
0
17
23
134
72
22
219
202
188
18/21 ANS
26 + ANS
NIVEAU I
NIVEAU III
NIVEAU V
22/25 ANS
16/17 ANS
NIVEAU II
NIVEAU IV
NIVEAU V BIS
NIVEAU VI
/25
BEAUCHAMP
PERMANENCE PÔLE INFO
Une conseillère est présente tous les mercredis après-midi au Pôle Info pour accueillir des jeunes orientés par les
conseillères du Bureau Information Jeunesse et pour accompagner des jeunes déjà inscrits à la Mission Locale, dans
le cadre de leur suivi.
NB ENTRÉES
EN EMPLOI
NB ENTRÉES
EN ALTERNANCE
NB ENTRÉES
EN FORMATION
28 1 8
NB 1ER ACCUEIL NB JDI
NB JEUNES
ACCOMPAGNÉS
38 132 150
Permanence Pôle Info
128 bis, chaussée Jules César
95250 BEAUCHAMP
3
23
2
10
4
42
18
16
68
56
58
18/21 ANS
26 + ANS
NIVEAU I
NIVEAU III
NIVEAU V
22/25 ANS
16/17 ANS
NIVEAU II
NIVEAU IV
NIVEAU V BIS
NIVEAU VI
/26
LA FRETTE-SUR-SEINE
PERMANENCE
LaMissionLocaleestprésenteunedemi-journéeparsemaineàla
Mairie de la Frette sur Seine.
Une conseillère reçoit et accompagne les jeunes de la ville.
NB ENTRÉES
EN EMPLOI
NB ENTRÉES
EN ALTERNANCE
NB ENTRÉES
EN FORMATION
6 0 5
NB 1ER ACCUEIL NB JDI
NB JEUNES
ACCOMPAGNÉS
8 43 46
Mairie
55, quai de Seine
95530 LA FRETTE-SUR-SEINE
Cette permanence fonctionne très bien, nous
sommes satisfaits de pouvoir proposer aux jeunes
frettois un service de proximité, qui répond, les
chiffres nous le montrent, à un réel besoin.
1
0
1
1
2
2
2
27
18
20
18
18/21 ANS
26 + ANS
NIVEAU I
NIVEAU III
NIVEAU V
22/25 ANS
16/17 ANS
NIVEAU II
NIVEAU IV
NIVEAU V BIS
NIVEAU VI
/27
JEUNES SUIVIS 2015 2014 2013 2012 2011 2010
BEAUCHAMP 150 138 147 94 92 83
CORMEILLES EN PARISIS 333 270 149
EAUBONNE 414 364 318 273 325 344
ERMONT 628 582 529 474 539 558
FRANCONVILLE 1020 803 746 777 849 881
HERBLAY 456 417 256
LA FRETTE SUR SEINE 46 43 28
LE PLESSIS BOUCHARD 136 106 89 71 77 80
MONTIGNY LES CORMEILLES 645 566 331
MONTLIGNON 31 28 23 17 17 20
SAINT PRIX 114 94 67 81 58 90
SANNOIS 643 542 476 483 522 547
TOTAL 3 953 3 159 2 270 2 479 2 603
L’ÉVOLUTION DES JEUNES SUIVIS PAR VILLES
/28
LA MISSION LOCALE & LE PIJ : MIEUX COMMUNIQUER
ET VALORISER LES RÉUSSITES
Informer sur les évènements à venir, rédiger et partager des articles
de fond sur les thèmes qui intéressent les jeunes et nos partenaires:
SITE INTERNET WWW.MLVM.ASSO.FR
Utiliser les réseaux sociaux pour proposer une communication
dynamique, réactive et couvrant nos événements en direct :
FACEBOOK :
MISSIONLOCALEVALLEEDEMONTMORENCY/PIJ
Réaliser des courts-métrages et des documentaires avec les
jeunes pour leur faire acquérir des compétences audiovisuelles :
Court-métrage Fernand de Magellan, réalisé par Farzana,
Mahory, Florian et Fanny
ATELIER CINÉMA AVRIL 2015
MLVM 2.0
/29
Mamadou, employé polyvalent,
SDIS (Service départemental
d’incendie et de secours)
Mettre en valeur des parcours réussis de jeunes embauchés en
emploi d’avenir :
CHAINE YOUTUBE
MoonBook
Aurélie, auxiliaire
vide sociale, Présence 2000
Alison, couturière, SDIS
Maxime, réparateur
de tuyaux, SDIS
Laetitia, conservatrice
de musée, SDIS
Junior, éducateur sportif, Entente
Sannois/Saint-Gratien
/30
Les conseillers de la Mission Locale s’emploient chaque jour à
accueillir les jeunes de 16 à 25 ans de notre territoire et à les
accompagner dans leurs démarches vers une insertion sociale
et professionnelle.
En plus des dispositifs existants que nous utilisons, nous
menons une démarche évaluative sur notre activité et, grâce à
une démarche méthodologique en mode projet, nous sommes
en mesure de créer des actions qui répondent à des besoins
identifiés par les conseillers dans leur pratique quotidienne.
Ainsi chaque année nous menons de nouvelles actions et si
l’enthousiasme est réel dans les groupes de travail faisant
émerger ces nouveaux projets, ce sont bien les besoins des
jeunes qui prédominent. Ainsi l’organisation, les rôles et mis-
sions de chacun évoluent pour répondre de manière cohérente et
efficace à la réalisation de ces actions qui poursuivent des
objectifs forts en faveur de la réussite des jeunes.
L’évaluation et l’amélioration continue de la qualité de notre
travail auprès des jeunes constituent donc un processus
dynamique mobilisant l’équipe en général et les conseillers en
particulier sur l’ensemble de nos champs d’action :
»» orientation professionnelle et formation
»» emploi et alternance
»» insertion sociale : santé, logement et aides financières
DISPOSITIFS ET ACTIONS
ORIENTATION
PROFESSIONNELLE
ET FORMATION
POP / CIVIS / BAFA
Action ciblée pour
	 les jeunes primo-arrivants
Prévention du
décrochage scolaire
EMPLOI ET
ALTERNANCE
Notre action pour
l’emploi des jeunes
Alternance
Parrainage
INSERTION SOCIALE
Le point santé
Logement et aides sociales
/31
/32
PARCOURS D’ORIENTATION
PROFESSIONNELLE (POP)
Le POP est un dispositif de formation agréé par le Conseil
Régional qui en assure le financement. Il s’agit d’un travail
d’orientation approfondi pour aider les jeunes à élaborer ou à
confirmer un projet professionnel.
Il permet en collectif ou en individuel (selon le niveau de
formation) de faire émerger un projet de métier réalisable et de
découvrir à l’occasion d’un stage en entreprise ou d’un plateau
technique, en centre de formation, la réalité du métier choisi.
Le POP est animé par des conseillers professionnels. Cette
action se déroule en 2 temps : une phase théorique sur 2
semaines et un stage en entreprise ou un plateau technique de
1 à 2 semaines.
OBJECTIFS
Les différents modules du POP permettent aux jeunes :
»» de mieux se connaitre et de mieux appréhender leur
environnement socio-économique,
»» d’évaluer leurs compétences et qualités,
»» de découvrir des métiers et d’élargir leurs choix
professionnels.
Au terme du POP, chaque jeune est suivi individuellement
pendant la durée de son parcours dans ce dispositif qui peut
durer jusqu’à 6 mois. Le conseiller établit avec le jeune les
étapes à mettre en place pour atteindre l’objectif fixé. Ces
étapes comprennent des temps de formation pour acquérir une
qualification et/ou un diplôme mais aussi des expériences à
développer.
Le POP est utilisé en amont de certaines de nos
actions de formation comme par exemple la
formation « Préparation aux concours des
métiers sanitaires et sociaux » ou le « BAFA
» afin de confirmer un projet et de permettre
aux jeunes intéressés de vivre une première
expérience réussie du métier choisi par le biais du
stage. Cette étape de validation de projet est un
préalable pour être reçu en entretien de sélection
pour ces actions de formation.
NOS RÉSULTATS
En 2015, 80 jeunes ont participé à
la phase théorique et ont effectué
un stage de découverte ou un
plateau technique et validé ainsi
en totalité leur parcours.
40 jeunes ont réalisé un POP
individuel en totalité.
/33
CONTRAT D'INSERTION
DANS LA VIE SOCIALE (CIVIS)
Le contrat d’insertion dans la vie sociale (CIVIS) est un dispositif
réservé aux jeunes de 16 à 25 ans qui rencontrent des difficultés
d’insertion sociale et professionnelle. Mis en place en 2005,
le CIVIS a pour but l’accès à l’emploi. Les jeunes qui signent
un CIVIS bénéficient d’un accompagnement renforcé par un
conseiller référent unique qui va suivre le jeune durant toutes
les étapes de son parcours vers une insertion sociale et profes-
sionnelle durable.
Le CIVIS s’adresse aux jeunes dont le niveau de formation est
inférieur ou équivalent à un diplôme de fin de second cycle long
(niveau de formation Bac + 2 non validé) et tout particulièrement
aux jeunes sans qualification.
Dès leur majorité, les jeunes en parcours d’insertion ont la
possibilité de bénéficier d’une allocation. Cette allocation
permet de soutenir les jeunes dans leurs démarches afin de
NOS RÉSULTATS
En 2015, nous avons signé :
174 contrats CIVIS Classique
(Niveau V et plus)
233 CIVIS renforcé
(Niveau infra V).
sécuriser leur parcours et de leur permettre de
valider les étapes vers une insertion durable.
/34
BAFA :
18 JEUNES FORMÉS AU MÉTIER D’ANIMATEUR
POUR UN EMPLOI AU SEIN DES COLLECTIVITÉS
DE NOTRE TERRITOIRE.
L’animation, un secteur porteur d’emploi.
De nombreux jeunes s’orientent vers le BAFA, parce que cette
est la première étape d’un parcours en direction de l’animation
professionnelle. Le secteur de l’animation est en pleine expan-
sion et les débouchés en termes d’emplois sont très attractifs.
Le projet de formation et d’accès à l’emploi des jeunes, porté
par la Mission Locale, financé dans le cadre de la politique de
la ville, a bénéficié à 18 jeunes de 17 à 25 ans, en majorité des
jeunes peu qualifiés. La priorité fixée par la politique de la ville
de s’adresser uniquement aux jeunes résidents sur les quar-
tiers nous a imposé une nouvelle stratégie et une organisation
adaptée à ce nouveau paradigme.
	
Le public : des jeunes issus des quartiers
	
Pour être retenus sur cette action, il ne suffisait
plus que les jeunes aient validé leur orientation
vers les métiers de l’animation, au moyen d’un
Parcours d’Orientation Professionnelle ou par
le biais de stages réussis dans le secteur de
l’animation.
Nous avons accentué notre communication
sur les quartiers afin de mobiliser des jeunes
intéressés et qui correspondaient au critère de
résidence, devenu le critère essentiel pour la
politique de la ville.
/35
NOS RÉSULTATS
Les 18 jeunes qui ont participé
à cette formation et ont validé
complètement leur BAFA sont
tous en emploi aujourd’hui dans
le secteur de l’animation au sein
des collectivités de notre territoire.
L’action s’est déroulée en 5 étape, de mars à décembre 2015,
jusqu’à la signature d’un contrat de travail pour les 18 jeunes.
1. Information collective : présentation de l’action dans sa
globalité (BAFA, stage pratique, accompagnement individua-
lisé…) et sélection des jeunes sur entretien de motivation.
2. Stage de Formation Générale BAFA de 7 jours en externat
organisé par l’IFAC en avril
et mai 2015
3. Séances de techniques de recherche de stage pratique :
»» Méthodologie du CV et de la lettre
de motivation, valorisation des diverses expériences.
»» Accompagnement dans les recherches, mise à disposi-
tion du réseau IFAC Val d’Oise.
4. Réalisation du stage pratique (14 jours) et visite d’évaluation
sur les lieux de stages
5. Accompagnement dans le choix et la réali-
sation du stage d’approfondissement BAFA et
réalisation du stage dans les structures où les
jeunes seront recrutés.
L’objectif de cette action de formation est de
permettre à ces jeunes de pouvoir se diriger avec
efficacité vers les métiers de l’animation et de
faire de cette expérience un tremplin.
Les jeunes sont accompagnés pendant toute la
formation par un conseiller de la Mission Locale
et la référente de l’action du de l’IFAC.
/36
ACCOMPAGNEMENT DES
JEUNES PRIMO-ARRIVANTS
L’augmentation de l’accueil de jeunes primo-arrivants sur notre
territoire d’intervention et la manque de dispositifs leur permet-
tant d’accéder à l’apprentissage du français nous ont conduits
à imaginer et créer une nouvelle action d’accompagnement
spécifique qui a vu le jour en 2014.
Cette action repose sur l’apprentissage de la langue française en
même temps que la découverte de l’environnement proche : les
institutions, les lieux ressource en matière de santé, de logement,
d’éducation, de culture, de loisirs.
En 2014, nous avions mené une expérimentation de cette action,
encadrée par une conseillère référente. Nous avions sollicité le
GRETA et avions élaboré ensemble un programme de formation
pendant 4 mois à raison de 3 séances de 3h par semaine afin
que 12 jeunes identifiés par les conseillers de la Mission Locale
puissent bénéficier de cours de langue française et obtenir ainsi
un niveau DILF.
Le DILF est un diplôme de français langue étrangère évaluant
les premiers apprentissages (niveau A1.1 du Cadre européen
commun de référence pour les langues du Conseil de l’Europe).
Il constitue une première étape, il est délivré par le ministère
français de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et
de la recherche.
Ces 12 jeunes ont été amenés progressivement à travailler sur
leur orientation, leur accès à la formation et à l’emploi.
Une offre culturelle leur a été proposée de manière
à leur apporter une connaissance du patrimoine
français national et local car le Val d’Oise offre une
diversité : nature, culture, histoire. Cette action
avait répondu de manière concrète à une partie
de notre public.
En 2015, nous avons affiné le déroulement
de cette action d’accompagnement global et
proposé une fois par semaine sur toute l’année
un cours de Français Langue Etrangère, dispensé
par une formatrice du GRETA.
Et nous avons, en complément, proposé de
nombreuses actions en lien avec un partenaire
devenu très précieux, Elan Interculturel. Béné-
ficiant de fonds européens, l’association met
en œuvre de nombreux projets à destination du
public jeune favorisant l’accès à la culture.
Une très belle action a ainsi vu le jour en parte-
nariat avec le Centre Pompidou ; X jeunes ont
participé à des sessions artistiques animées
par des danseurs, chorégraphes du centre et
les experts psychologues et sociologues d’Elan
interculturel. Cette action s’est déroulée en
deux temps, à Paris, au centre Pompidou, et à
Franconville et a abouti à une expérience
sensorielle innovante, dans le parc Cadet de
Vaux de la ville, présentée et partagée avec
l’équipe de la Mission Locale.
/37
/38
PRÉVENTION DU
DÉCROCHAGE SCOLAIRE
PARTENARIAT DANS LE CADRE DES
»VEILLES ÉDUCATIVES«
LaMissionLocaleparticipeactivementauxveilleséducatives
de son territoire d’intervention, dans les villes où elles
sont mises en place. Ces « veilles éducatives » sont des
rencontres régulières de tous les acteurs intervenant auprès du
public jeune avec l’objectif d’une plus grande connaissance des
acteurs et de leurs missions. C’est aussi le lieu d’un échange de
pratique sur des situations anonymisées de jeunes qui posent
difficulté et pour lesquelles il est pertinent de travailler ensemble
à trouver une solution.
Focus sur la veille éducative de Franconville
La Mission Locale est partenaire de la veille éducative qui se
réunit tous les 2 mois sous l’égide du service scolaire de la
mairie de Franconville et de son élue aux affaires scolaires,
Mme Cavecchi, 1ère Maire-adjointe.
Cette veille réunit l’ensemble des collèges et lycées publics
de la ville, le service de prévention spécialisée, les services de
police et les services scolaires et sécurité. La Mission Locale et
son Point Information Jeunesse sont associés à ce groupe de
travail.
Ainsi depuis septembre 2014, la mairie, les
chefs d’établissements des collèges J.F Clervoy,
Epine-Guyon et Bel Air, le lycée Jean Monnet et la
Mission Locale ont élaboré ensemble une charte
de partenariat.
Cette charte prévoit et encadre la possibilité pour
les chefs d’établissements de faire appel à la Mai-
rie et à la Mission Locale pour accueillir des élèves
en situation d’exclusion scolaire temporaire.
Cette convention présente ainsi les possibilités
d’accompagnement de ces jeunes, lesquels,
avec autorisation parentale lorsqu’ils sont
mineurs, peuvent bénéficier d’une mesure de
responsabilisation en lieu et place d’une
exclusion.
La Mission locale propose ainsi de recevoir et
de travailler avec les élèves exclus sur leur projet
professionnel. Ils pourront ensuite revenir sur la
structure et bénéficier des nombreux services du
point information jeunesse. Ce travail en collabo-
ration permet à des jeunes en situation de fragilité
ou de difficulté de repenser l’acte qui a provoqué
l’exclusion en se soumettant à une mesure de
réparation.
/39
NOS RÉSULTATS
Plus de 40 jeunes ont fait l’objet
d’une étude de leur situation en
2015 sur le territoire d’intervention
du CIO d’Ermont. Les jeunes pour
lesquels une orientation vers la
Mission Locale a été préconisée,
13 ont répondu favorablement à la
proposition d’un accompagnement
en Mission Locale.
Une convention de partenariat
signée pour accueillir les jeunes
exclus entre les établissements
scolaires, la ville de Franconville
et la Mission Locale / Point
Information Jeunesse.
Ce temps d’exclusion est aussi mis à profit pour travailler
avec d’autres adultes référents sur leur projet professionnel et
propose ainsi un temps plus bénéfique qu’une exclusion
classique où le jeune reste chez lui.
Suivi renforcé de jeunes orientés par les établissements
scolaires et le Centre d’Information et d’Orientation dans le
cadre de la Plate-forme d’accueil, de suivi et de lutte contre
le décrochage (PSAD).
La PSAD est coordonnée par le directeur du Centre
d’Information et d’Orientation d’Ermont.
Ce groupe de travail, en place sur le territoire depuis 2012
permet aux acteurs de l’éducation nationale (chefs d’établisse-
ment, conseillers CIO) de recevoir tous les jeunes absentéistes
ou démissionnaires de leur établissement scolaire à l’occasion
d’un entretien. Suite à cet entretien, la situation du jeune est
abordée et évaluée lors des commissions mensuelles de la
PSAD.
L’éducation nationale peut alors faire le choix de mobiliser ses
partenaires pour prendre la suite de l’accompagnement du
jeune : la mission de lutte contre le décrochage scolaire (MLDS),
la Mission Locale, les chambres consulaires.
/40
L’EMPLOI DES JEUNES
LE CLUB DE RECHERCHE D’EMPLOI
Les conseillers de la Mission Locale ont accompagné, en 2015,
1140 jeunes vers un emploi durable, c’est-à-dire un CDD de 6
mois minimum ou un CDI.
L’alternance est également une voie privilégiée, une formation
solide et une expérience reconnue par les entreprises avec 110
signatures de contrats en 2015.
Dans le contexte économique actuel où les jeunes de moins
de 25 ans sont particulièrement touchés par le chômage, les
moins qualifiés d’entre eux sont davantage concernés. La
recherche d’emploi s’apparente à une compétition sportive où,
pour réussir, une bonne préparation est essentielle. Les jeunes
bénéficient d’outils performants et participent activement aux
simulations aux entretiens d’embauche et aux prospections
accompagnées.
Tout est mis en œuvre à la Mission Locale pour qu’à travers
ces ateliers spécifiques et les nombreuses sessions de
recrutement organisées en partenariat étroit avec les recruteurs
d’entreprises du bassin, les jeunes atteignent leur objectif :
trouver un emploi… et le garder !
»» les ateliers de recherche d’emploi
Nous avons fait le choix en 2015 de recruter une conseillère
chargée de l’animation de 8 ateliers de recherche d’emploi sur
notre siège de Franconville et sur les deux antennes d’Ermont
et de Montigny.
Ces ateliers hebdomadaires permettent à tout
jeune inscrit en Mission Locale de bénéficier d’un
accueil spécifique dans une salle équipée pour
les démarches de recherche d’emploi.
Ces ateliers sont organisés sur nos trois lieux
d’accueil, sur le siège et les deux antennes.
»» des actions de préparation intensive avant
les recrutements ou les salons spécialisés
emploi.
Des atouts pour réussir
Rédiger un CV performant, élaborer des
lettres de motivation ciblées, construire une
stratégiederecherched’emploiindividualiséepour
postulerdansdesentreprisesetenfins’entraînerà
l’entretien d’embauches par le biais de
simulations, voilà le contenu de cet atelier
préalable à toute rencontre avec un recruteur.
Les jeunes participent à cet atelier intensif
avant chaque évènement emploi (forum, rallye,
recrutement) pour être dans les meilleures
conditions avant d’aborder un recrutement. Mieux
se connaitre, savoir mettre en avant ses atouts et
argumenter en entretien.
/41
»» Les forums : des visites encadrées sur les forums emploi
organisés sur le territoire et sur Paris.
»» Les rallyes : de la prospection en entreprises « accom-
pagnée »
L’objectif d’accompagner physiquement les jeunes qui
rencontrent des difficultés dans leurs recherches d’emploi est
de leur donner une méthodologie, ou comment donner à voir
le meilleur d’eux-mêmes lors d’une rencontre avec un recruteur
potentiel.
Les conseillers accompagnent très régulièrement les jeunes,
cela permet de faire le point après chaque rencontre avec
un employeur afin de leur indiquer les atouts et les points à
améliorer quant à leur présentation et aux arguments utilisés en
entretien.
Ce travail permet aux jeunes de faire face à un exercice difficile,
aller à la rencontre de professionnels dans les entreprises et
proposer leur candidature. A l’heure d’internet, où il faut avouer,
il est plus tentant d’envoyer un mail et d’attendre passivement
une réponse, à la Mission Locale, nous croyons davantage à la
rencontre en face à face, à cet échange qui peut, l’espace d’un
instant, faire naître une proposition professionnelle.
L’expérience de cette pratique, que nous utilisons depuis de
nombreuses années, nous persuade que la rencontre humaine
a encore de beaux jours devant elle. Aller de l’avant, montrer
son envie et sa motivation sont déterminants, a fortiori lorsqu’il
s’agit de candidater sur des offres où la principale demande est
le savoir-être, plus que la qualification.
/42
L’EMPLOI DES JEUNES
LES RECRUTEMENTS
La Mission Locale a co-organisé des recrutements avec plus de
200 entreprises en 2015.
De très nombreuses entreprises nous ont donc fait confiance et
nous ont confié leurs recrutements cette année encore.
Pour les recrutements importants, la Mission Locale met à
disposition une salle et propose de co-animer la session de
recrutement. Le conseiller participe parfois même aux
entretiens de recrutement. C’est intéressant de comprendre
de quelle manière les entretiens sont menés et de pouvoir avec
le recruteur faire un point sur chaque jeune, retenu ou pas. Ces
informations seront précieuses pour retravailler avec le jeune
sur ses points faibles.
En plus de ces recrutements importants, d’autres entreprises,
beaucoup de TPE et PME ont fait le choix de la Mission
Locale pour rencontrer des candidats pour leurs postes à
pourvoir. C’est à l’occasion de ces recrutements que le travail
des conseillers, ciblé et qualitatif, prend toute son importance.
On offre aux recruteurs de rencontrer des candidats choisis
précisément, en fonction du profil recherché et au plus près des
attentes des recruteurs.
Les recruteurs qui ont confié leur « présélection »
de candidats à la Mission Locale ont tous
apprécié la réactivité, la disponibilité et la qualité
des candidatures présentées.
Plutôt que de sélection de jeunes, nous préférons
parler de « bon positionnement ». L’atout de la
Mission Locale, des conseillers qui connaissent
très bien les jeunes qu’ils accompagnent et qu’ils
positionnent sur les offres de manière cohérente
et en adéquation avec les profils recherchés par
les recruteurs.
Les Emplois d’avenir :
En 2015, le nombre de contrats emploi d’avenir
signés a atteint 255 dont 93 dans le secteur
marchand. Ces chiffres sont très satisfaisants et
encourageants, nous avons largement dépassé
les objectifs que l’Etat nous avait fixé.
/43
LE JOB DATING À HERBLAY
La Mission Locale Vallée de Montmorency, en partenariat avec
la ville d’Herblay, et avec le soutien de l’ACSE, a organisé un
job dating le jeudi 17 novembre 2015.
24 entreprises étaient présentes pour effectuer leurs
recrutements et plus de 150 jeunes et adultes en recherche
d’emploi se sont mobilisés.
NOS RÉSULTATS
1140 contrats signés
255 emplois d’avenir dont 93
dans le secteur marchand
64 CUI - Contrats initiative emploi
13 CUI - Contrats
d’accompagnement dans l’emploi
110 contrats d’alternance
Le « job dating » est une méthode de recrutement
innovante qui s’articule autour d’entretiens de
10 min pour convaincre l’employeur, et décrocher
un second entretien au sein de l’entreprise.
C’est une rencontre originale et des opportunités
d’emploi concrètes
L’objectif de cette action emploi était de mettre
en relation les recruteurs sur le territoire de la
Mission Locale et les jeunes en recherche d’em-
ploi. Le job dating était axé sur des postes à
pourvoir dans les secteurs commerce/vente et
hôtellerie/restauration, en contrat CDD et CDI.
/44
ALTERNANCE
LA RELATION AVEC LES ENTREPRISES
Le travail de promotion de l’apprentissage auprès des
entreprises du Val d’Oise est essentiel pour la réussite de cette
action.
Notre stratégie consiste à prospecter et fidéliser les entreprises
afin de mettre en relation des jeunes candidats avec des
recruteurs locaux.
LA DÉCOUVERTE DE SECTEURS
EN RECRUTEMENT
Les cafés des métiers ont pour objectif est de faire connaitre un
secteur d’activité, des métiers et des filières de formation. Ces
cafés des métiers ont eu lieu en partenariat avec des Centres
de Formation d’Apprentis (CFA) du bassin et des professionnels
d’entreprises du bassin pourvoyeurs d’emplois.
DES ATELIERS POUR ACCOMPAGNER
LES JEUNES VERS LA SIGNATURE D’UN
CONTRAT EN ALTERNANCE
Les Mercredis de l’alternance organisés à partir du mois de
mars ont pour enjeu d’accompagner les jeunes inscrits à la
Mission Locale mais aussi les jeunes orientés par les
partenaires de l’Education Nationale : établissements scolaires,
CIO, Mission de Lutte contre le Décrochage Scolaire (MLDS).
Les jeunes affinent leur projet, réalisent des outils CV et lettre
de motivation, préparent leur fichier d’entreprises à prospecter
et profitent des conseils d’un conseiller pendant les sessions de
prospections qui se font par téléphone et directement auprès
des entreprises.
NOS RÉSULTATS
62 contrats d’apprentissage
48 contrats de professionnalisation
Les rallyes alternance, sont des opérations
de prospection proposées à tous les jeunes
pré-inscrits en CFA qui rencontraient des
difficultés pour trouver une entreprise d’accueil.
Pendant ces prospections, organisées sur
l’ensemble du bassin, les jeunes accompagnés
par des conseillers de la Mission Locale ont été
reçus et pour certains, ont réussi à décrocher leur
entreprise d’accueil.
Les résultats très encourageants nous amènent à
reconduire cette action en 2016.
En 2015, la majorité des 110 jeunes ayant accédé
à l’apprentissage ont un niveau V. Cela suppose
donc une importante préparation en amont et une
mobilisation de tous les outils existants tels que
les formations pré-qualifiantes, les actions de
remises à niveau, les passerelles apprentissage.
/45
PARRAINAGE
95 jeunes ont bénéficié d’un accompagnement par un parrain
ou une marraine dans le cadre de ce dispositif financé par la
DIRECCTE qui propose un accompagnement à des jeunes
16-25 ans rencontrant des difficultés d’accès ou de maintien
dans l’emploi, par des personnes bénévoles, actives ou
retraitées, pendant 6 mois maximum.
Les jeunes rencontrant des difficultés particulières pour
mener à bien leurs démarches vers l’emploi ou pour s’intégrer
dans l’entreprise bénéficient ainsi d’un soutien privilégié. Ces
jeunes ont profité des conseils d’un parrain ou d’une marraine
soit dans leurs démarches de recherche d’emploi soit pour
favoriser la réussite de la période d’essai et de leur intégration
en entreprise.
Les 23 parrains et marraines sont des bénévoles, salariés ou
retraités ayant une bonne connaissance des entreprises et
du monde du travail. Issus de secteurs d’activité variés, ils
apportent une aide, un appui technique pour mener à bien les
démarches en direction des entreprises, en complément de
l’accompagnement apporté par leurs conseillers référents.
A la Mission Locale, c’est Sylvie Fernandez, référente du projet
Parrainage et Elodie Dupuy qui animent le réseau des parrains
et marraines. Elles mettent en relation les parrains et marraines
avec leurs filleuls, des jeunes accompagnés par des conseillers
qui ont besoin d’un accompagnement supplémentaire.
Nous avons en 2015 eu de nombreuses demandes d’accom-
pagnement sur la préparation aux concours dans le secteur
sanitaire et social. Ces concours exigent une préparation dense
et régulière et la collaboration avec les parraines/marraines
impliqués ont favorisé largement la réussite de ces jeunes.
ACCOMPAGNEMENT
INDIVIDUEL
Sur prescription du conseiller et avec l’intermé-
diation du référent parrainage, le jeune va signer
avec son parrain, sa marraine, un contrat de
parrainage valable pour une durée de 6 mois.
Le parrain/ la marraine et le jeune vont se
rencontrer régulièrement, à raison de 3 entretiens
minimum.
ACCOMPAGNEMENT
COLLECTIF
Nous impliquons les parrains/marraines lors de
nos actions collectives organisées par la Mission
Locale.
Dans le cadre du club de recherche d’emploi ou
encore sur les forums, ils apportent leur connais-
sance de l’entreprise et réalisent des simulations
d’entretiens d’embauche, ils guident et renforcent
l’accompagnement vers la formation et l’emploi.
NOS RÉSULTATS
95 parrainages ont été réalisés en 2015
soit plus de 380 entretiens avec des
solutions emploi et formation retrouvées
pour 50% des jeunes, au terme des 6
mois d’accompagnement.
/46
POINT SANTÉ
Le Point santé de la Mission Locale accueille et accompagne
tous les jeunes qui ont besoin de prendre soin de leur santé
physique et mentale.
Son rôle est de promouvoir la santé globale des jeunes et de
permettre à chaque jeune d’avancer dans son parcours en
réussissant à résoudre des problématiques qui le freine dans
sa progression.
Le public reçu sur le Point Santé est caractérisé par une grande
fragilité, les jeunes sont en demande d’un accompagnement
sur le plan de la santé, tant sur le plan physique que psychique.
Par le biais de l’accompagnement individuel et des actions
collectives santé, les jeunes réussissent à intégrer leur santé
dans leur parcours d’insertion.
Nous avons rendu les jeunes capables de faire des choix
favorables à leur santé, de prévenir des comportements à risque
et d’identifier les professionnels compétents ; ainsi chaque
jeune a pu expérimenter de nouvelles formes d’autonomie dans
ses démarches de soin.
LE POINT SANTÉ POURSUIT
3 OBJECTIFS :
Promouvoir l’accès aux droits et aux soins du public
Grâce à une approche individuelle : 410 jeunes
»» Réaliser 3 entretiens individuels en
moyenne par jeune soit au total 974
entretiens.
»» Accompagner les jeunes dans les
démarches administratives liées à la
protection sociale.
»» Accompagner les jeunes vers la
reconnaissance du handicap et suivre le
dossier en termes d’orientation et de
versement de l’Allocation Adulte Handicapé.
86 jeunes suivis à la Mission Locale sont
reconnus travailleurs handicapés.
»» Participer aux équipes techniques jeunes
de la MDPH à raison d’une réunion
mensuelle.
»» Accueillir les jeunes sortants de
l’éducation spécialisée et construire
le parcours d’insertion, vers le milieu
ordinaire ou protégé.
199
211
30
10
0
40
20
50
60
70
80
NIVEAUIII+
NIVEAUIVVALIDÉIV
NIVEAUIVVALIDÉV
NIVEAUIVAUTRE
NIVEAUVVALIDÉV
NIVEAUVAUTRE
NIVEAUVBIS
NIVEAUVI
NONPRÉCISÉ
/47
Grâce à une approche collective : 250 jeunes
»» Intervenir dans le cadre du Parcours d’Orientation
Professionnelle : 120 jeunes ont été orientés sur un
entretien individuel « prévention santé » pouvant
comporter une proposition de bilan de santé CPAM
et/ou une visite médicale au centre de santé municipal.
»» Mener des actions d’information et de prévention sur
les thèmes spécifiques liés aux 16/25 ans : les conduites
à risque, les addictions... Notamment dans les centres de
formation partenaires. Co-animation de séances
d’information sur les thèmes de santé des jeunes :
relations parents/adolescents, vie affective et relations
amoureuses, addictions auprès du public cible.
»» Relayer les campagnes de sensibilisation et de
prévention santé au niveau local.
»» Participer aux actions de prévention et de promotion
de la santé mises en place par les collectivités et les
partenaires locaux.
Repérer la souffrance psychique du jeune
»» Mener des entretiens d’écoute. 188 jeunes
ont été orientés sur le Point Ecoute pour la
majorité sur proposition de leur conseiller, et
pour une vingtaine d’entre eux à partir d’une
demande spontanée.
»» Identifier le mode de vie du jeune (rythme
de vie, sommeil, hygiène alimentaire…) et
son contexte familial.
»» Accompagner vers une prise en charge
appropriée : consultations hospitalières
d’addictologie, consultations au Centre
Médico-Psychologique.
Maintenir et renforcer le réseau partenarial afin
d’améliorer l’orientation et l’accompagnement :
»» Cibler les compétences de chaque
partenaire.
»» Développer la collaboration, les
conventions, les engagements.
»» Participer activement aux actions
du réseau pour identifier les situations
problématiques et ainsi définir ensemble
et localement les actions à mener.
»» Sensibiliser, informer et former sur les
questions de santé les partenaires, les
professionnels des entreprises d’insertion.
COUVERTURE
SOCIALE
PRINCIPALE
COUVERTURE
SOCIALE
COMPLÉMENTAIRE
NB JEUNES EN
CONTACT
Sécurité Sociale - 183
Familiale 105
Individuelle 29
CMU - 32
Familiale 12
Individuelle 10
Aucune 39
TOTAL 410
/48
LOGEMENT ET AIDES
SOCIALES
La santé, le logement mais aussi les dispositifs d’aides
financières peuvent être nécessaires pour soutenir et
sécuriser le parcours d’insertion des jeunes que nous
accompagnons. Il ne s’agit pas d’assister les jeunes mais
de permettre à tous, quelques soit leur niveau d’étude et le
milieu social d’origine d’avoir la chance de poursuivre leur
projet professionnel et de valider des étapes importantes.
L’insertion sociale participe au processus d’autonomisation
des jeunes.
LE LOGEMENT
La mise à l’abri, l’accompagnement vers l’hébergement puis
la stabilisation dans le logement font partie intégrante de nos
missions. Nous répondons à ces situations, en urgence ou sur
rendez-vous, en sollicitant des dispositifs départementaux.
Nous devons également pallier l’absence éventuelle de réponse
positive.
Ainsi, nous traitons les demandes d’hébergement d’urgence, de
logement social, d’aides financières liées au logement (nuitées
hôtel, aides à l’entrée et au maintien dans le logement). Nous
réalisons les pré-inscriptions en Foyers Jeunes Travailleurs.
En 2015, en plus des 2 chambres à l’ALJEVO Pontoise Les
Louvrais accordées par l’Etat, nous avons fait le choix de
financer 2 autres chambres afin de répondre à une demande
croissante de mise à l’abri des jeunes. Le suivi des 11 jeunes
qui ont intégré ces chambres a été réalisé en lien étroit avec les
équipes socio-éducatives des foyers.
Une convention de partenariat est également à
l’étude avec L’ALJEVO pour prendre à la charge
de la Mission Locale deux chambres supplémen-
taires pour 2016 pour faire face à l’augmentation
des situations d’urgence et avoir ainsi à notre
disposition 6 chambres en gestion.
LE PERMIS DE CONDUIRE
La Mission Locale bénéficie du dispositif agréé
par le Conseil Régional pour l’attribution d’une
aide financière au permis de conduire pour les
jeunes 16-25 ans.
Les jeunes dont le projet professionnel nécessite
d’avoir le permis (horaires décalés, nombreux
déplacements par exemple) dans les secteurs
d’activité retenus par le Conseil régional peuvent
bénéficier d’une aide à hauteur de 600 euros.
Les jeunes doivent répondre aux critères suivants :
»» jeunes de 26 ans suivis à la Mission Locale
»» sous conditions de ressources
»» être sans permis de conduire de catégorie
B ou en cours de formation au permis (code
obtenu)
»» ayant un projet professionnel nécessitant
l’obtention du permis de conduire
/49
En 2015, le Conseil Régional nous a accordé 18 permis
(contre 30 jeunes en 2014) qui s’inscrivaient dans un de ces
secteurs ont ainsi profité de cette opportunité :
»» Aide à la personne
»» Bâtiment/travaux publics
»» Commerce
»» Hôtellerie/restauration
»» Sécurité
»» Nettoyage
»» Transport/logistique
»» Agriculture/espaces verts
»» Mécanique automobile
»» Santé
»» Métiers en horaires décalés
Le dossier de demande d’aide au permis est instruit par le
conseiller référent des aides sociales de la Mission Locale.
L’attribution de l’aide financière est décidée par une commission
qui se réunit tous les 15 jours.
Dès lors que le dossier reçoit un avis favorable, le jeune est
accompagné par la conseillère référente jusqu’à l’obtention de
son permis.
BOURSES EVA
Plus de 30 jeunes ont été accompagnés pour
monter un dossier Entrée dans la Vie Active (EVA).
Le dispositif EVA «Entrée dans la Vie Active» est
mis en place par le Conseil Départemental du
Val d’Oise afin de favoriser l’accès à l’emploi des
jeunes Valdoisiens de 16 à 25 ans.
Objectif central et unique de ce dispositif :
Faciliter l’entrée dans la vie active des jeunes.
EVA permet de financer un projet avec un objectif
d’accès à un emploi, en permettant de lever les
freins liés aux thématiques suivantes :
»» EVA EMPLOI MOBILITE
»» EVA EMPLOI FORMATION
»» EVA EMPLOI LOGEMENT
»» EVA EMPLOI INITIATIVES
19 dossiers complets ont été déposés et
26 031 euros au total ont été alloués pour
soutenir les projets de ces jeunes.
FAJ
81 jeunes ont bénéficié d’un Fonds d’Aide aux
Jeunes pour faire face à une situation d’urgence,
pour un montant total de 4 631.36 euros au total.
/50
L’ACCOMPAGNEMENT
DES JEUNES »SOUS MAIN
DE JUSTICE« 
La Mission Locale avait mené une action d’accompagnement
des jeunes « sous main de justice » de 2007 à 2010 jusqu’à
l’arrêt du dispositif.
Le FIPD (Fonds interministériel de prévention de la délinquance)
nous a permis en 2015, après plusieurs tentatives entre 2010 et
2015, de renouveler cette action et de renouer des partenariats
avec l’administration pénitentiaire.
La Mission Locale intervient donc depuis septembre 2015 à
nouveau à la Maison d’arrêt d’Osny et au CPCV à Saint-Prix
pour des jeunes en placement extérieur.
L’enjeu de cette action est de renforcer les collaborations entre
l’administration pénitentiaire et la mission locale, ainsi que de
développer et faciliter l’accès aux missions locales pour les
jeunes sous main de justice, une fois sortis du système carcéral.
L’objectif est double, engager des démarches de réinsertion
avant la sortie de prison et ainsi prévenir la récidive. L’expé-
rience nous montre que lorsque les jeunes sont engagés sur un
projet professionnel (formation/emploi) dès la sortie de prison,
les chances de réussite sont probables.
Un conseiller référent justice assure une permanence régulière
(1 jour par semaine) au sein de la Maison d’arrêt du Val d’Oise
est instituée, afin de préparer la sortie pour les jeunes qui ont
une peine prenant fin dans les 6 mois. 50 jeunes sont visés par
ces entretiens réguliers.
La Mission Locale propose, dans sa zone de
compétence (12 communes), un accompagne-
ment de 20 jeunes « sous main de justice ». Cet
accompagnement se déroule au sein du CPCV de
Saint-Prix (jeunes en Placement Extérieur). Une
permanence d’une demi-journée par semaine est
instituée.
/51
Les jeunes inscrits en Mission Locale et suivis par le SPIP
bénéficient également d’un accompagnement dans la cadre de
notre action justice. Le référent justice est présent sous forme
de permanences hebdomadaires sur les quartiers QPV, et
travaille en lien avec les services du SPIP et de la prévention
spécialisée pour repérer, rencontrer et accompagner des jeunes
sous main de justice.
Le public visé par notre action justice cible en priorité des jeunes
hommes de 18 à 25 ans de niveau VI, V bis et V, peu qualifiés et
en priorité, issus des quartiers politique de la ville.
L’accompagnement à la MAVO et à la Mission Locale prévoit
un engagement des bénéficiaires pour la mise en œuvre de leur
projet d’insertion professionnelle, des actions concrètes à cet
effet et les modalités de leur évaluation.
Cette action œuvre en faveur de l’insertion professionnelle et
sociale des jeunes, pour apporter des réponses adaptées
à l’ensemble des besoins des jeunes (formation, santé,
logement, accès à la citoyenneté) en vue de les conduire à
l’emploi durable.
Notre action se déroule sous forme d’entretiens individuels. Le
référent justice propose un suivi tout au long de la détention et
à la sortie lorsque le jeune réside sur l’une des 12 communes de
notre territoire. Nous avons mis en place un réseau de conseillers
justice au sein des missions locales du Val d’Oise et le référent
justice les contacte pour reprendre le suivi des jeunes de leur
territoire d’intervention.
/52
PIJ : LE POINT INFORMATION
JEUNESSE
Le Point Information Jeunesse de Franconville, porté par la
Mission Locale, répond aux questions des 12/28 ans sur une
diversité de thèmes : orientation, études, emploi, vie pratique,
sports, loisirs, mobilité européenne.
L’accueil est anonyme, sans rendez-vous et gratuit.
Le PIJ se trouve au siège de la Mission Locale et des actions
sont menées au sein d’autres structures de la ville de Francon-
ville : les 6 établissements scolaires ( 4 collèges et 2 lycées), la
K’Fête (service jeunesse de la ville), les maisons de proximité.
Plus de 1073 jeunes ont fréquenté la structure en 2015 et les
interventions dans les établissements scolaires ont permis de
toucher 2469 jeunes soit 3542 jeunes.
INTERVENTIONS DANS LES
ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES
Objectif : diversifier le public du PIJ et faire découvrir l’offre
de service du PIJ à l’ensemble des Franconvillois.
Avec l’arrivée de Julie Fichera, informatrice jeunesse depuis
octobre 2014 à temps plein, nous avons fait la proposition
à l’ensemble des établissements scolaires de Franconville
d’animer des points infos mensuels, en collaboration avec le
service jeunesse de la ville.
En parallèle, nous avons mené des interventions ponctuelles
sur les thèmes de l’apprentissage, du stage de 3ème et de
l’utilisation d’internet et des réseaux sociaux.
Nous avons noué un partenariat avec Olympio, qui propose des
outils d’animation collective. Le lycée Jean Monnet a accueilli
cette proposition avec intérêt et les jeunes lycéens de seconde
ont participé à une animation/réflexion sur le cyber
endoctrinement.
« Sous emprise »
Une réflexion est proposée sur les types
d’arguments et les ruses utilisés par les manipu-
lateurs. Il s’agit de mettre en garde les lycéens
concernant les messages et vidéos transmis
via le net et les réseaux sociaux. C’est aussi
l’occasion de rappeler les valeurs républicaines
: laïcité, liberté d’opinion et d’expression, égalité
Homme/Femme, droits de l’Homme.
Afin de faciliter l’expression, il est proposé aux
participants de jouer le rôle de créateurs de jeux
vidéo préparant un jeu sur le thème du cyber
endoctrinement ; et donc d’imaginer les dialo-
gues et scénarios possibles. Les participants
interprètent des personnages fictifs. Ces « jeux
de rôles », sources de débats argumentés, leur
permettent de révéler leurs craintes, attentes et
interrogations.
/53
ATELIER ALTERNANCE
Objectif : s’inscrire dans un CFA et signer un contrat avec une
entreprise
Plus de 30 jeunes ont été reçus sur les ateliers organisés de
mars à septembre pour être aidés dans leurs démarches liées à
leur projet d’alternance.
»» Définir le métier et la formation adéquate
»» Repérer les CFA : des visites et des stages de
découverte ont été proposés avant l’inscription.
»» Cibler les entreprises et qualifier un fichier. Les jeunes
ont été accompagnés en prospection
d’entreprises pour apprendre à se présenter,
à argumenter et à conclure un contrat.
ATELIERS VIDÉOS
Objectif : permettre la découverte des métiers de l’audiovisuel
par la réalisation de fictions.
Deux ateliers vidéos ont été menés pendant les vacances
scolaires pour permettre à des jeunes scolarisés ou inscrits à
la Mission Locale de participer à la création, au tournage et au
montage de vidéos, une fiction sur la vie de Magellan et une
interview d’un artiste invité par le service jeunesse, à se
produire à la K’fête.
Ces expérimentations nous a permis de mesurer l’intérêt des
jeunes pour l’outil vidéo et la découverte des techniques :
prise de son, lumière, réalisation d’un story-board, cadrage,
montage.
FORUM SOS RENTRÉE
Objectif : repérer et aider les jeunes sans solution à la rentrée
Cette action menée de juin à fin septembre par le PIJ de
Franconville s’adresse à tous les jeunes qui se trouvent sans
solution au moment de la rentrée.
Ces journées ont permis d’accueillir des jeunes
sans solution et d’explorer différentes pistes pour
trouver une solution satisfaisante pour la rentrée :
»» se réinscrire en formation initiale
»» poursuivre ses études en alternance et
rencontrer des Centres de Formation
d’Apprentis
»» découvrir des structures et des dispositifs
pour travailler son orientation et un projet
professionnel en dehors de l’école tradition-
nelle : Epide, Ecole de la Deuxième Chance,
lycée Nouvelle chance, Unis-Cité, CIED.
»» être aidé et soutenu dans ses démarches
à la suite de cette journée, au Point Informa-
tion Jeunesse.
/54
PERSPECTIVES 2016
Toujours en recherche de réponses adaptées aux probléma-
tiques locales de notre territoire et en quête de projets innovants
pour les jeunes 16-25 ans des 12 communes sur lesquelles
nous sommes présents, nous engagerons, en 2016 plusieurs
chantiers de front.
Nous allons proposer et organiser des diagnostics
territoriaux dans les quartiers prioritaires (QPV) afin de
mieux cibler les demandes des jeunes de 16 à 25 ans, inscrits
ou non à la Mission Locale. En partenariats avec les acteurs qui
interviennent dans ces quartiers, et avec le soutien des
communes de Franconville, Sannois, Ermont, Herblay, nous
mettrons en place des propositions innovantes pour les jeunes
rencontrés à l’occasion de ces journées : chantiers, formation,
atelier d’écriture, sport, emploi…
L’étude de la typologie de notre public montre depuis trois
ans une augmentation des jeunes diplômés de niveaux Bac +
2 à Bac + 5. Cet état des lieux nous a amené à réfléchir aux
réponses à apporter un public plus autonome, mieux
outillé et en recherche d’un premier emploi. Nous avons choisi
de développer une offre de service adaptée et un lieu - le
Labo jeunes diplômés - un espace de co-working équipé en
ordinateurs, outils de e-learning, annuaires professionnels en
ligne, serious games. Nous proposerons des ateliers animés
par des professionnels pour favoriser le développement de leur
réseau et ainsi bénéficier d’opportunités.
Parmi les actions favorisant l’accès à l’emploi des jeunes que
nous accompagnons, nous organiserons deux job-dating
(avec 25 entreprises présentes à chaque fois en moyenne) avec
en amont une préparation intensive pour que les candidats. De
nombreux recrutements sont déjà engagés.
Nous réitérerons la mise en place d’une formation BAFA+ avec
l’Ifac 95 sur la ville d’Ermont.
En 2016, nous mettrons tout en œuvre pour
maintenir notre présence à la maison d’arrêt
d’Osny pour accompagner les jeunes dans la pré-
paration à leur sortie d’incarcération et au CPCV
de Saint-Prix pour accueillir et suivre des jeunes
en placement extérieur. Ce partenariat fonctionne
particulièrement bien et montre son efficacité.
Nous allons promouvoir les métiers du sport
en cette année de l’EURO 2016 en proposant
un 1er forum des métiers du sport qui réunira
nombre de professionnels du commerce, de
la santé, de l’animation, de l’enseignement, de
l’équipement mais aussi des sportifs profession-
nels, des centres de formation, des créateurs
d’entreprises sportives. Cette fête du sport sera
célébrée au démarrage de l’Euro.
/55
Un challenge sportif sera proposé et nous encouragerons les
visiteurs à découvrir plusieurs disciplines.
Nous nous associerons au service création d’entreprises de la
communauté d’agglomération du Val Parisis pour accompagner
nos jeunes dans cette aventure.
Les actions du Point Information Jeunesse seront :
»» Les points infos jeunes dans les collèges et lycées
de Franconville, tous les mois.
»» Des interventions sur l’apprentissage, le stage
de 3ème dans les collèges.
»» L’accueil des jeunes exclus en partenariat avec
les établissements scolaires et la ville de Franconville.
»» La mise en place d’ateliers de découverte sportive
et la création d’un documentaire sur la cohésion
sociale pendant l’Euro de football.
»» La réalisation d’un documentaire dans le cadre du
concours « je filme le métiers qui me plaît avec l’espoir
d’une récompense le 26 mai 2016 au Grand Rex.
»» La création d’une fresque murale et la découverte de
l’activité de grapheur.
»» Une rencontre avec des professionnels de l’audiovisuel.
»» SOS rentrée en septembre.
Dans le cadre de l’association MLAVO 95
(Missions Locales Associées du Val d’Oise),
nous collaborerons au forum Altern’actif, nous
développerons une action apprentissage
départementale « réussite apprentissage », nous
solliciterons les jeunes en fin de contrat Emploi
d’Avenir pour les préparer à intégrer au plus vite
un emploi durable en formulant de nouvelles
propositions. Leur sera proposé un accompagne-
ment vers la V.A.E pour valider l’expérience et les
compétences acquises pendant l’emploi d’avenir.
Pour finir et pour répondre à l’évolution de notre
métier et de nos outils, nous allons moderniser
l’équipement informatique des conseillers
et nos lieux d’accueil, sur le siège et sur les
deux antennes pour répondre à une jeunesse qui
bouge, qui participe, qui s’engage.
/56
6
1
9
8
10
3
11
4
12
5
7
2
/57
1 / PÔLE INFO
128 bis, chaussée Jules César
95250 BEAUCHAMP
Tél. : 01 30 40 57 87 - Fax : 01 30 40 57 80
poleinfo@ville-beauchamp.fr
2 / MAIRIE DE CORMEILLES
3, avenue Maurice Berteaux
95240 Cormeilles-en-Parisis
ESPACE CYBER
Rue des Presbendes
95240 Cormeilles-en-Parisis
3 / ESPACE JEUNESSE ET FAMILLES - BIJ
18, rue de Soisy
95600 Eaubonne
4 / ANTENNE VAL-ET-FORÊT
ESPACE JEUNESSE
37 bis, rue Maurice Berteaux
95220 ERMONT
Tél. : 01 34 44 20 60 - fax 01 34 44 20 69
CENTRE SOCIAL FRANÇOIS RUDE
Allée Jean de Florette
95220 ERMONT
5 / MISSION LOCALE - SIÈGE
30, rue de la Station
95130 FRANCONVILLE
Tél. : 01 39 32 66 03 - fax 01 34 13 42 16
6 / CENTRE COMMUNAL
D’ACTION SOCIALE
52, rue de Paris
95220 HERBLAY
ESPACE JEUNES BUREAU
INFORMATION JEUNESSE
2, rue du Val - 95220 HERBLAY
7 / MAIRIE
55, quai de Seine
95530 La Frette-sur-Seine
8 / MAIRIE PLESSIS-BOUCHARD
3, rue Pierre Brossolette
95130 LE PLESSIS-BOUCHARD
9 / ANTENNE DU PARISIS
224 bis, rue du Général de Gaulle
95370 Montigny-lès-Cormeilles
Tél. : 01 30 26 10 92
10 / MONTLIGNON
11 / ESPACE EMPLOI
78, Rue du Général Leclerc
95390 SAINT-PRIX
12 / MAIRIE SANNOIS
Place du Général Leclerc
95110 SANNOIS
/58
WWW.MLVM.ASSO.FR
MISSION LOCALE VALLÉE MONTMORENCY
TÉL. : 01 39 32 66 03
facebook.com/missionlocalevalleedemontmorency
Conceptionetmiseenpage:www.incitemedia.fr-Impressioninterplans
Mission LocaleVallée de Montmorency

Contenu connexe

Tendances

Présentation soirée des réseaux
Présentation soirée des réseauxPrésentation soirée des réseaux
Présentation soirée des réseaux
Club Moliere Club Moliere
 
Lettre d'information n°1 (mai-juin 2019)
Lettre d'information n°1 (mai-juin 2019)Lettre d'information n°1 (mai-juin 2019)
Lettre d'information n°1 (mai-juin 2019)
La Drôme Le Département
 
Bulletin molineuf 2014
Bulletin molineuf 2014Bulletin molineuf 2014
Bulletin molineuf 2014
mairieMolineuf
 
La Gazette des iles n°14
La Gazette des iles n°14La Gazette des iles n°14
La Gazette des iles n°14
CCI des Iles de Guadeloupe
 
Être Baby-sitter en agence, le bon plan rentrée 2014 !
Être Baby-sitter en agence, le bon plan rentrée 2014 !Être Baby-sitter en agence, le bon plan rentrée 2014 !
Être Baby-sitter en agence, le bon plan rentrée 2014 !
Yoopala
 
La Drôme - Le Magazine n°10 (janvier-mars 2022)
La Drôme - Le Magazine n°10 (janvier-mars 2022)La Drôme - Le Magazine n°10 (janvier-mars 2022)
La Drôme - Le Magazine n°10 (janvier-mars 2022)
La Drôme Le Département
 
La Drôme - Le Magazine n°9 (octobre-décembre 2021)
La Drôme - Le Magazine n°9 (octobre-décembre 2021)La Drôme - Le Magazine n°9 (octobre-décembre 2021)
La Drôme - Le Magazine n°9 (octobre-décembre 2021)
La Drôme Le Département
 
Cartographie des ml du 92
Cartographie des ml du 92Cartographie des ml du 92
Cartographie des ml du 92
Catherine Mongénie-Imhoff
 
Drôme MAgazine - N°128
Drôme MAgazine - N°128Drôme MAgazine - N°128
Drôme MAgazine - N°128
La Drôme Le Département
 
IDCC 1043 avenant 90 Formation professionnelle
IDCC 1043 avenant 90 Formation professionnelleIDCC 1043 avenant 90 Formation professionnelle
IDCC 1043 avenant 90 Formation professionnelle
Société Tripalio
 
Interview de Martine Bocquillon pour la journée internationale des droits des...
Interview de Martine Bocquillon pour la journée internationale des droits des...Interview de Martine Bocquillon pour la journée internationale des droits des...
Interview de Martine Bocquillon pour la journée internationale des droits des...
SPB
 
Rapport d'activites 2014
Rapport d'activites 2014Rapport d'activites 2014
Rapport d'activites 2014
La Drôme Le Département
 
Rapport d'activité 2015
Rapport d'activité 2015Rapport d'activité 2015
Rapport d'activité 2015
La Drôme Le Département
 
Le Mag N°115
Le Mag N°115Le Mag N°115
Organigramme du sph 2013 2016
Organigramme  du sph 2013 2016Organigramme  du sph 2013 2016
Organigramme du sph 2013 2016
Réseau Pro Santé
 
Organigramme du sph 2013 2016
Organigramme du sph 2013 2016Organigramme du sph 2013 2016
Organigramme du sph 2013 2016
Réseau Pro Santé
 
Le Mag N°117
Le Mag N°117Le Mag N°117
Patàpain a transformé l’essai au salon 2000 emplois 2000 sourires
Patàpain a transformé l’essai au salon 2000 emplois 2000 souriresPatàpain a transformé l’essai au salon 2000 emplois 2000 sourires
Patàpain a transformé l’essai au salon 2000 emplois 2000 sourires
patapain
 
MOPA BOITE A OUTILS "Accessibilité, tourisme et handicap" : Contacts - Démarc...
MOPA BOITE A OUTILS "Accessibilité, tourisme et handicap" : Contacts - Démarc...MOPA BOITE A OUTILS "Accessibilité, tourisme et handicap" : Contacts - Démarc...
MOPA BOITE A OUTILS "Accessibilité, tourisme et handicap" : Contacts - Démarc...
MONA
 
Le Mag N°116
Le Mag N°116Le Mag N°116

Tendances (20)

Présentation soirée des réseaux
Présentation soirée des réseauxPrésentation soirée des réseaux
Présentation soirée des réseaux
 
Lettre d'information n°1 (mai-juin 2019)
Lettre d'information n°1 (mai-juin 2019)Lettre d'information n°1 (mai-juin 2019)
Lettre d'information n°1 (mai-juin 2019)
 
Bulletin molineuf 2014
Bulletin molineuf 2014Bulletin molineuf 2014
Bulletin molineuf 2014
 
La Gazette des iles n°14
La Gazette des iles n°14La Gazette des iles n°14
La Gazette des iles n°14
 
Être Baby-sitter en agence, le bon plan rentrée 2014 !
Être Baby-sitter en agence, le bon plan rentrée 2014 !Être Baby-sitter en agence, le bon plan rentrée 2014 !
Être Baby-sitter en agence, le bon plan rentrée 2014 !
 
La Drôme - Le Magazine n°10 (janvier-mars 2022)
La Drôme - Le Magazine n°10 (janvier-mars 2022)La Drôme - Le Magazine n°10 (janvier-mars 2022)
La Drôme - Le Magazine n°10 (janvier-mars 2022)
 
La Drôme - Le Magazine n°9 (octobre-décembre 2021)
La Drôme - Le Magazine n°9 (octobre-décembre 2021)La Drôme - Le Magazine n°9 (octobre-décembre 2021)
La Drôme - Le Magazine n°9 (octobre-décembre 2021)
 
Cartographie des ml du 92
Cartographie des ml du 92Cartographie des ml du 92
Cartographie des ml du 92
 
Drôme MAgazine - N°128
Drôme MAgazine - N°128Drôme MAgazine - N°128
Drôme MAgazine - N°128
 
IDCC 1043 avenant 90 Formation professionnelle
IDCC 1043 avenant 90 Formation professionnelleIDCC 1043 avenant 90 Formation professionnelle
IDCC 1043 avenant 90 Formation professionnelle
 
Interview de Martine Bocquillon pour la journée internationale des droits des...
Interview de Martine Bocquillon pour la journée internationale des droits des...Interview de Martine Bocquillon pour la journée internationale des droits des...
Interview de Martine Bocquillon pour la journée internationale des droits des...
 
Rapport d'activites 2014
Rapport d'activites 2014Rapport d'activites 2014
Rapport d'activites 2014
 
Rapport d'activité 2015
Rapport d'activité 2015Rapport d'activité 2015
Rapport d'activité 2015
 
Le Mag N°115
Le Mag N°115Le Mag N°115
Le Mag N°115
 
Organigramme du sph 2013 2016
Organigramme  du sph 2013 2016Organigramme  du sph 2013 2016
Organigramme du sph 2013 2016
 
Organigramme du sph 2013 2016
Organigramme du sph 2013 2016Organigramme du sph 2013 2016
Organigramme du sph 2013 2016
 
Le Mag N°117
Le Mag N°117Le Mag N°117
Le Mag N°117
 
Patàpain a transformé l’essai au salon 2000 emplois 2000 sourires
Patàpain a transformé l’essai au salon 2000 emplois 2000 souriresPatàpain a transformé l’essai au salon 2000 emplois 2000 sourires
Patàpain a transformé l’essai au salon 2000 emplois 2000 sourires
 
MOPA BOITE A OUTILS "Accessibilité, tourisme et handicap" : Contacts - Démarc...
MOPA BOITE A OUTILS "Accessibilité, tourisme et handicap" : Contacts - Démarc...MOPA BOITE A OUTILS "Accessibilité, tourisme et handicap" : Contacts - Démarc...
MOPA BOITE A OUTILS "Accessibilité, tourisme et handicap" : Contacts - Démarc...
 
Le Mag N°116
Le Mag N°116Le Mag N°116
Le Mag N°116
 

Similaire à Rapport d'activité 2015

Données clés 2017 - CC Roumois Seine
Données clés 2017 - CC Roumois SeineDonnées clés 2017 - CC Roumois Seine
Données clés 2017 - CC Roumois Seine
AURH - Agence d'urbanisme Le Havre - Estuaire de la Seine
 
Données Clés - Quillebeuf-sur-Seine
Données Clés - Quillebeuf-sur-SeineDonnées Clés - Quillebeuf-sur-Seine
Données Clés - Quillebeuf-sur-Seine
AURH - Agence d'urbanisme Le Havre - Estuaire de la Seine
 
Ville de Clermont - Sur La Brèche - Printemps Eté 2014
Ville de Clermont - Sur La Brèche - Printemps Eté 2014Ville de Clermont - Sur La Brèche - Printemps Eté 2014
Ville de Clermont - Sur La Brèche - Printemps Eté 2014
Communication Clermont
 
Compte rendu ag 18 sept 2010 section natation
Compte rendu ag 18 sept 2010 section natationCompte rendu ag 18 sept 2010 section natation
Compte rendu ag 18 sept 2010 section natation
lapel
 
Bulletin decembre-2015-le-sourn
Bulletin decembre-2015-le-sournBulletin decembre-2015-le-sourn
Bulletin decembre-2015-le-sourn
mediathequelesourn
 
Rapport activite avie 2015
Rapport activite avie 2015Rapport activite avie 2015
Rapport activite avie 2015
AVIE
 
Livret promess adherents
Livret promess adherentsLivret promess adherents
Livret promess adherents
aprova84
 
Données Clés - Cambremer
Données Clés - CambremerDonnées Clés - Cambremer
Le guide des associations 2015 est paru
Le  guide des associations 2015 est paruLe  guide des associations 2015 est paru
Le guide des associations 2015 est paru
Frédéric GASNIER
 
Données Clés - Communauté de communes du canton de Valmont
Données Clés - Communauté de communes du canton de ValmontDonnées Clés - Communauté de communes du canton de Valmont
Données Clés - Communauté de communes du canton de Valmont
AURH - Agence d'urbanisme Le Havre - Estuaire de la Seine
 
Bilan des socialistes 2004 2010 - Région Nord Pas de Calais
Bilan des socialistes 2004 2010 - Région Nord Pas de CalaisBilan des socialistes 2004 2010 - Région Nord Pas de Calais
Bilan des socialistes 2004 2010 - Région Nord Pas de Calais
Anthony FAGOT
 
Le Pupille des Douanes n°200
Le Pupille des Douanes n°200Le Pupille des Douanes n°200
Le Pupille des Douanes n°200
Carole Galland
 
Données clés 2017 - CC du pays de Honfleur - Beuzeville
Données clés 2017 - CC du pays de Honfleur - BeuzevilleDonnées clés 2017 - CC du pays de Honfleur - Beuzeville
Données clés 2017 - CC du pays de Honfleur - Beuzeville
AURH - Agence d'urbanisme Le Havre - Estuaire de la Seine
 
Bulletin Municipal Orgerus 2016 partie conseil commission
Bulletin Municipal Orgerus 2016 partie conseil commission Bulletin Municipal Orgerus 2016 partie conseil commission
Bulletin Municipal Orgerus 2016 partie conseil commission
Orgerus Mairie
 
Données clés 2017 - CC de Cambremer
Données clés 2017 - CC de CambremerDonnées clés 2017 - CC de Cambremer
Données clés 2017 - CC de Cambremer
AURH - Agence d'urbanisme Le Havre - Estuaire de la Seine
 
Données clés - Communauté de communes Les Trois Rivières
Données clés - Communauté de communes Les Trois RivièresDonnées clés - Communauté de communes Les Trois Rivières
Données clés - Communauté de communes Les Trois Rivières
AURH - Agence d'urbanisme Le Havre - Estuaire de la Seine
 
Brochure publicitaire 2015 du Cercle Cycliste Mainsat Evaux
Brochure publicitaire 2015 du Cercle Cycliste Mainsat EvauxBrochure publicitaire 2015 du Cercle Cycliste Mainsat Evaux
Brochure publicitaire 2015 du Cercle Cycliste Mainsat Evaux
Laurent Aucouturier
 
COHESION N°8 JANVIER 2016
COHESION N°8 JANVIER 2016COHESION N°8 JANVIER 2016
COHESION N°8 JANVIER 2016
Frédéric GASNIER
 
Bulletin décembre 2013
Bulletin décembre 2013Bulletin décembre 2013
Bulletin décembre 2013
cyber35
 

Similaire à Rapport d'activité 2015 (20)

Données clés 2017 - CC Roumois Seine
Données clés 2017 - CC Roumois SeineDonnées clés 2017 - CC Roumois Seine
Données clés 2017 - CC Roumois Seine
 
Données Clés - Quillebeuf-sur-Seine
Données Clés - Quillebeuf-sur-SeineDonnées Clés - Quillebeuf-sur-Seine
Données Clés - Quillebeuf-sur-Seine
 
Ville de Clermont - Sur La Brèche - Printemps Eté 2014
Ville de Clermont - Sur La Brèche - Printemps Eté 2014Ville de Clermont - Sur La Brèche - Printemps Eté 2014
Ville de Clermont - Sur La Brèche - Printemps Eté 2014
 
Compte rendu ag 18 sept 2010 section natation
Compte rendu ag 18 sept 2010 section natationCompte rendu ag 18 sept 2010 section natation
Compte rendu ag 18 sept 2010 section natation
 
Bulletin decembre-2015-le-sourn
Bulletin decembre-2015-le-sournBulletin decembre-2015-le-sourn
Bulletin decembre-2015-le-sourn
 
Données Clés - Beuzeville
Données Clés - BeuzevilleDonnées Clés - Beuzeville
Données Clés - Beuzeville
 
Rapport activite avie 2015
Rapport activite avie 2015Rapport activite avie 2015
Rapport activite avie 2015
 
Livret promess adherents
Livret promess adherentsLivret promess adherents
Livret promess adherents
 
Données Clés - Cambremer
Données Clés - CambremerDonnées Clés - Cambremer
Données Clés - Cambremer
 
Le guide des associations 2015 est paru
Le  guide des associations 2015 est paruLe  guide des associations 2015 est paru
Le guide des associations 2015 est paru
 
Données Clés - Communauté de communes du canton de Valmont
Données Clés - Communauté de communes du canton de ValmontDonnées Clés - Communauté de communes du canton de Valmont
Données Clés - Communauté de communes du canton de Valmont
 
Bilan des socialistes 2004 2010 - Région Nord Pas de Calais
Bilan des socialistes 2004 2010 - Région Nord Pas de CalaisBilan des socialistes 2004 2010 - Région Nord Pas de Calais
Bilan des socialistes 2004 2010 - Région Nord Pas de Calais
 
Le Pupille des Douanes n°200
Le Pupille des Douanes n°200Le Pupille des Douanes n°200
Le Pupille des Douanes n°200
 
Données clés 2017 - CC du pays de Honfleur - Beuzeville
Données clés 2017 - CC du pays de Honfleur - BeuzevilleDonnées clés 2017 - CC du pays de Honfleur - Beuzeville
Données clés 2017 - CC du pays de Honfleur - Beuzeville
 
Bulletin Municipal Orgerus 2016 partie conseil commission
Bulletin Municipal Orgerus 2016 partie conseil commission Bulletin Municipal Orgerus 2016 partie conseil commission
Bulletin Municipal Orgerus 2016 partie conseil commission
 
Données clés 2017 - CC de Cambremer
Données clés 2017 - CC de CambremerDonnées clés 2017 - CC de Cambremer
Données clés 2017 - CC de Cambremer
 
Données clés - Communauté de communes Les Trois Rivières
Données clés - Communauté de communes Les Trois RivièresDonnées clés - Communauté de communes Les Trois Rivières
Données clés - Communauté de communes Les Trois Rivières
 
Brochure publicitaire 2015 du Cercle Cycliste Mainsat Evaux
Brochure publicitaire 2015 du Cercle Cycliste Mainsat EvauxBrochure publicitaire 2015 du Cercle Cycliste Mainsat Evaux
Brochure publicitaire 2015 du Cercle Cycliste Mainsat Evaux
 
COHESION N°8 JANVIER 2016
COHESION N°8 JANVIER 2016COHESION N°8 JANVIER 2016
COHESION N°8 JANVIER 2016
 
Bulletin décembre 2013
Bulletin décembre 2013Bulletin décembre 2013
Bulletin décembre 2013
 

Rapport d'activité 2015

  • 1. 20 ans et plus de 36000 jeunes accueillis 2015 1995 TÉL. : 01 39 32 66 03 facebook.com/missionlocalevalleedemontmorency VALLÉE DE MONTMORENCY La Mission Locale Fête ses 20 ans 4616 JEUNES SUIVIS WWW.MLVM.ASSO.FR Mission LocaleVallée de Montmorency B IL A N D’ACTIVITÉ 20 15
  • 2. /2 PRÉSENTATION LES 20 ANS DE LA MLVM LES CHIFFRES FOCUS SUR LES VILLES MLVM 2.0 DISPOSITIFS ET ACTIONS SOMMAIRE
  • 3. /3 Le bilan d’activité de notre structure conjugue préoccupation et enthousiasme. Préoccupation parce que l’année 2015 aura vu le nombre de jeunes suivis par notre structure progresser de 15 %. Préoccupation parce que le nombre de jeunes accompagnés pour des difficultés sociales, de santé, de logement a de nouveau fortement progressé. Enthousiasme car les modifications de l’implantation de nos permanences dans des lieux de vie de nos villes ont répondu à nos attentes. Enthousiasme car l’engagement des conseillers répond aux demandes d’insertion de nos jeunes. Chaque démarche aboutie, chaque mise à l’emploi, chaque contrat signé, chaque entrée en formation est une satisfaction pour tous. Enthousiasme car les élus locaux nous ont soutenus dans nos difficultés et dans nos suggestions. 2015 aura vu le développement du PIJ, la réussite de l’accueil des jeunes primo-arrivants et la multiplication des ateliers de recherches d’emploi. 2015 restera aussi l’année des 20 ans de notre association. 20 ans de services, d’accompagnement et de réponses. Une vidéo et une journée portes ouvertes rendra hommage aux personnels et aux jeunes. Dans un environnement toujours difficile, les résultats de nos actions méritent d’être soulignés, 1140 jeunes ont accédé à un emploi (dont 255 en Emploi d’Avenir), 579 à une formation, 110 en contrat d’alternance. La réussite de la structure nous la devons à l’investissement des salariés, aux partenaires, aux jeunes eux-mêmes et aux entreprises qui voient en nous des interlocuteurs RH et des partenaires privilégiés. Je souhaitais remercier de leur soutien les élus locaux, les membres du Conseil d’Administration et de l’Assemblée Générale, et tout particulièrement notre président, Mr Francis Delattre, qui nous permet d’agrandir nos locaux et d’accueillir les salariés de l’association des Missions Locales Associées du Val d’Oise. David Potrel Directeur VIDEO 20 ans : mode d’emploi Réalisée par Julie Fichera A visionner sur notre chaîne YouTube : Mission Locale Vallée de Montmorency / PIJ Edito
  • 4. /4 PRÉSENTATION DE LA MISSION LOCALE La Mission Locale Vallée de Montmorency s’adresse aux jeunes 16/25 ans déscolarisés habitant sur les communes de Beauchamp, Cormeilles-en-Parisis, Eaubonne, Ermont, Franconville, Herblay, La Frette-sur-Seine, Le Plessis-Bouchard, Montigny-les-Cormeilles, Montlignon, Saint-Prix et Sannois. L’équipe de la Mission Locale, est composée d’un directeur, d’une directrice-adjointe, de 2 assistantes de direction, de 3 chargés d’accueil, de 16 conseillers professionnels, d’une psychologue, de 2 chargées de relations entreprises et d’une informatrice jeunesse. Les conseillers accueillent, informent, accompagnent les jeunes dans la construction de leurs projets d’avenir. Les jeunes bénéficient d’un soutien dans toutes leurs démarches liées à l’orientation professionnelle, à l’accès à la formation, à la santé, au logement, aux droits, à une citoyenneté responsable. Il s’agit de tout mettre en œuvre pour faciliter l’accès des jeunes à l’emploi et à l’autonomie en levant les principaux freins à leur insertion. L’objectif est, pour chaque jeune, de trouver un emploi durable et une stabilité sociale. LA MLVM
  • 5. /5 DIRECTEUR DAVID POTREL DIRECTRICE ADJOINTE ALEXANDRA ZRYRA PÔLE ADMINISTRATIF 2 ASSISTANTES DE DIRECTION 2 CHARGÉES D’ACCUEIL PÔLE ENTREPRISE 1 CHARGÉE DE RELATION ENTREPRISE 1 CHARGÉE DE SUIVI DES EAV DANS L’EMPLOI PÔLE SANTÉ VIE SOCIALE 1 PSYCHOLOGUE 1 RÉFÉRENTE LOGEMENT / AIDES SOCIALES PÔLE SUIVI DES JEUNES 14 CONSEILLERS EN INSERTION PROFESSIONNELLE 1 INFORMATRICE JEUNESSE 25 SALARIÉS 24.5 ETP 4 CDD 21 CDI 20 5 ORGANIGRAMME
  • 7. /7 SITUATION AU 1ER ACCUEIL JEUNES SUIVIS LES PREMIERS ACCUEILS 2014 2015 BEAUCHAMP 59 38 CORMEILLES EN PARISIS 145 121 EAUBONNE 143 158 ERMONT 202 220 FRANCONVILLE 256 329 HERBLAY 192 114 LA FRETTE SUR SEINE 26 8 LE PLESSIS BOUCHARD 35 48 MONTIGNY LES CORMEILLES 262 206 MONTLIGNON 13 11 SAINT PRIX 53 33 SANNOIS 179 168 SOMME 1 565 1 454 LES JEUNES SUIVIS 2014 2015 BEAUCHAMP 138 150 CORMEILLES EN PARISIS 270 333 EAUBONNE 364 414 ERMONT 582 628 FRANCONVILLE 803 1020 HERBLAY 417 456 LA FRETTE SUR SEINE 43 46 LE PLESSIS BOUCHARD 106 136 MONTIGNY LES CORMEILLES 566 645 MONTLIGNON 28 31 SAINT PRIX 94 114 SANNOIS 542 643 SOMME 3 953 4 616
  • 8. /8 JEUNES EN DEMANDE D’INSERTION JDI 2015 BEAUCHAMP 132 CORMEILLES EN PARISIS 303 EAUBONNE 373 ERMONT 567 FRANCONVILLE 853 HERBLAY 417 LA FRETTE SUR SEINE 43 LE PLESSIS BOUCHARD 127 MONTIGNY LES CORMEILLES 584 MONTLIGNON 29 SANNOIS 532 SAINT-PRIX 107 SOMME 4 067 407 jeunes en civis dont 233 en Civis renforcé 442 PPAE 255 Emploi d’Avenir dont 93 dans le secteur marchand 95 parrainages 64Contratsuniqueinsertion/Contratsinitiativeemploi 13 Contrats unique insertion / Contrats d’accompagnement dans l’emploi 37 446 événements saisie sous i milo 28 permis de conduire financés par le conseil régional ÉVOLUTION DES JEUNES SUIVIS 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 1 000 2 000 3 000 4 000 5 000 4 616
  • 9. /9 JEUNES ACCOMPAGNÉS PAR ORIGINE DE LA VENUE 1ER ACCUEIL ADMINISTRATION AUTRE JAPD/ARMÉE DÉMARCHEPERSONNELLE COLLECTIVITÉLOCALE FAMILLE CIO/EDUCATIONNATIONALE MISSIONLOCALE EDUCATIONSPÉCIALISÉE/CHRS CENTREDEFORMATION NONCOMMUNIQUÉ PRESSE,MÉDIAS PÔLEEMPLOI SERVICESSOCIAUX ENTREPRISE/AGENCED’INTERIM ASSOCIATION AMIS 150 50 0 200 100 250 300 350 NIVEAU NIV I NIV II NIV III NIV IV NIV V NIV V BIS NIV VI TOTAL 2015 29 98 177 1895 1444 580 393 4616 2014 292 1487 1301 571 302 3953 JEUNES SUIVIS PAR NIVEAU
  • 10. /10 JEUNES AYANT REÇU DES PROPOSITIONS PAR ÂGE 4616 JEUNES SUIVIS = 383 = 2 316 = 1 800 = 117 MINEURS 18-21 ANS 22-25 ANS +26 ANS 146 1 037 854 57237 1 279 946 60 JEUNES ACCOMPAGNÉS PAR HÉBERGEMENT ET LOCALISATION 1454 JEUNES AU 1ER ACCUEIL CHRS 8 61 24 12 44 131 7 129 10 1028 AUTRES FOYERS HÉBERGÉ PAR AMIS HÉBERGÉ PAR PARENTS LOGEMENT AUTONOME AUTRE FOYER FJT HÉBERGÉ PAR FAMILLE HÔTEL SANS HÉBERGEMENT
  • 11. /11 JEUNES ACCOMPAGNÉS PAR MOYEN DE LOCOMOTION ET LOCALISATION 1454 JEUNES AU 1ER ACCUEIL MOYEN DE LOCOMOTION NB Aucun 23 Automobile 210 Autre 4 Cyclomoteur 25 Moto (+ de 50 cm3) 4 Transport en commun 1177 Transport scolaire 1 Vélo 10 TOTAL 1454 = 70 = 257 = 547 = 580 JEUNES ACCOMPAGNÉS PAR NIVEAU/SEXE 1454 JEUNES AU 1ER ACCUEIL NIVEAU VALIDÉ III+ NIVEAU VALIDÉ IV NIVEAU VALIDÉ V SANS DIPLÔME 42 133 175 19928 124 372 381
  • 12. /12 CONTRAT EN ALTERNANCE NB Contrat d’apprentissage 62 Contrat de professionnalisation 48 TOTAL 110 FORMATION NB AFPA (Stage AFPA structure) 11 Autres formations - Pôle Emploi 7 Autres formations 237 Compétences Clés 19 Conseil général (form.RMI-RSA) 1 Conseil régional 244 EPIDE 1 Ecole de la 2nde chance 6 Formation Armée 1 Formation par correspondance 2 Formation à financements spécifiques 23 Formations en autofinancement 23 Formations à financements AGEFIPH 1 POE Collective 3 TOTAL 579 NOMBRE DE JEUNES EN FORMATION NOMBRE DE JEUNES EN EMPLOI 669 CDD 471 CDI = 1140
  • 13. /13 FINANCEUR ACTION MONTANT SUBV EN EUROS DIRECCTE CPO 407 586,00 DIRECCTE PARRAINAGE 33 550,00 DIRECCTE EMPLOIS D'AVENIR 57 785,00 DIRECCTE ANI 25 000,00 CONSEIL GENERAL FONCTIONNEMENT 96 120,00 CONSEIL GENERAL FAJ 6 758,09 CONSEIL REGIONAL FONCTIONNEMENT 201 107,76 CONSEIL REGIONAL POP 68 000,00 CONSEIL REGIONAL PERMIS DE CONDUIRE 10 800,00 CONSEIL REGIONAL ACCOMP. JEUNES NON FRANCOPHONES 12 600,00 CAVF FONCTIONNEMENT 102 220,00 FRANCONVILLE FONCTIONNEMENT 63 229,00 SANNOIS FONCTIONNEMENT 24 730,00 BEAUCHAMP FONCTIONNEMENT 8 000,00 MONTIGNY FONCTIONNEMENT 50 996,00 HERBLAY FONCTIONNEMENT 45 707,00 CORMEILLES FONCTIONNEMENT 40 441,00 LA FRETTE FONCTIONNEMENT 7 105,00 A.R.S. FONCTIONNEMENT 30 000,00 POLE EMPLOI COTRAITANCE 98 747,32 CUCS ERMONT CLUB + ALTERN/APPRENT. 15 000,00 DDCS 61 000,00 TOTAL 1 466 482,17 FINANCEURS
  • 14. /14 ANTENNE VAL ET FORÊT Ermont / Eaubonne Saint-Prix Montlignon ANTENNE DU PARISIS Montigny-lès-Cormeilles Cormeilles-en-Parisis Herblay / Beauchamp La Frette-sur-Seine SIÈGE Franconville Le Plessis-Bouchard Sannois FOCUS SUR LES VILLES
  • 15. /15 LE SIÈGE Le siège de la Mission Locale est situé à Franconville, au sein du bâtiment administratif de la Mairie. Les jeunes de Franconville, Sannois et le Plessis-Bouchard sont reçus sur le siège. Sur le siège nous retrouvons la direction, une chargée d’accueil, 6 conseillers dont une conseillère sociale ainsi que la psychologue. Ces deux dernières professionnelles interviennent également sur les deux antennes de la Mission Locale. Une chargée de relations entreprises et une conseillère chargée du suivi des jeunes en emploi d’avenir complètent l’équipe. NB ENTRÉES EN EMPLOI NB ENTRÉES EN ALTERNANCE NB ENTRÉES EN FORMATION 285 25 123 NB 1ER ACCUEIL NB JDI NB JEUNES ACCOMPAGNÉS 329 853 1020 Mission Locale - Siège 30, rue de la Station 95130 FRANCONVILLE FRANCONVILLE 18/21 ANS 33 19 8 76 24 337 412 358 101 89 26 + ANS NIVEAU I NIVEAU III NIVEAU V 22/25 ANS 16/17 ANS NIVEAU II NIVEAU IV NIVEAU V BIS NIVEAU VI 583 Les jeunes résidant sur Sannois bénéficient de 3 permanences et le Plessis-Bouchard d’une permanence. Ces permanences ont montré leur utilité. Nous observons une augmentation importante des jeunes suivis sur Franconville.
  • 16. /16 LE PLESSIS BOUCHARD PERMANENCE Cette permanence qui a lieu en mairie, à proximité du Centre Communal d’Action Sociale de la ville, a permis cette année encore de faire connaitre les services de la Mission Locale à de nouveaux jeunes plessis-bucardésiens. NB ENTRÉES EN EMPLOI NB ENTRÉES EN ALTERNANCE NB ENTRÉES EN FORMATION 33 7 20 NB 1ER ACCUEIL NB JDI NB JEUNES ACCOMPAGNÉS 48 127 136 Mairie Plessis-Bouchard 3, rue Pierre Brossolette 95130 LE PLESSIS BOUCHARD Le partenariat avec le CCAS a permis de co-accompagner certains jeunes dont la problématique nécessitait de mobiliser des compétences complémentaires. 5 23 1 1 7 38 16 19 51 54 57 18/21 ANS 26 + ANS NIVEAU I NIVEAU III NIVEAU V 22/25 ANS 16/17 ANS NIVEAU II NIVEAU IV NIVEAU V BIS NIVEAU VI
  • 17. /17 SANNOIS PERMANENCES 3 conseillers interviennent sur Sannois soit trois demi-journées de permanence. NB ENTRÉES EN EMPLOI NB ENTRÉES EN ALTERNANCE NB ENTRÉES EN FORMATION 155 16 85 NB 1ER ACCUEIL NB JDI NB JEUNES ACCOMPAGNÉS 168 532 643 Mairie Sannois Place du Général Leclerc 95110 SANNOIS 329 252 16 46 2 6 15 257 213 92 58 18/21 ANS 26 + ANS NIVEAU I NIVEAU III NIVEAU V 22/25 ANS 16/17 ANS NIVEAU II NIVEAU IV NIVEAU V BIS NIVEAU VI
  • 18. /18 ERMONT ANTENNE VAL ET FORÊT L’antenne de la Mission locale sur la partie du territoire comprenant les villes d’Ermont, Eaubonne, Saint-Prix et Montlignon se situe au sein de l’espace jeunesse d’Ermont. Nous partageons cet espace avec le service jeunesse et sport de la ville et le Centre d’Information et d’Orientation. Sur cette antenne, une chargée d’accueil et trois conseillers sont présents. Les jeunes habitant ces 4 communes peuvent NB ENTRÉES EN EMPLOI NB ENTRÉES EN ALTERNANCE NB ENTRÉES EN FORMATION 138 9 88 NB 1ER ACCUEIL NB JDI NB JEUNES ACCOMPAGNÉS 220 567 628 Espace Jeunesse 37 bis, rue Maurice Berteaux 95220 ERMONT Centre Social François Rude Allée Jean de Florette 95220 ERMONT donc être reçus pour s’inscrire puis être suivis. L’accompagnement peut également être effectué sur l’une des permanences de la Mission Locale dans les quartiers (Centre social François Rude à Ermont), au Bureau Information Jeunesse d’Eaubonne ou au service emploi de Saint-Prix. 331 264 224 21 52 2 7 18 166 111 60 18/21 ANS 26 + ANS NIVEAU I NIVEAU III NIVEAU V 22/25 ANS 16/17 ANS NIVEAU II NIVEAU IV NIVEAU V BIS NIVEAU VI
  • 19. /19 EAUBONNE PERMANENCES 2 conseillers interviennent au Bureau Information Jeunesse et le partenariat avec les informatrices jeunesse est précieux puisque les deux structures travaillent main dans la main pour offrir aux eaubonnais un service de qualité et une complémentarité dans les missions. NB ENTRÉES EN EMPLOI NB ENTRÉES EN ALTERNANCE NB ENTRÉES EN FORMATION 83 15 30 NB 1ER ACCUEIL NB JDI NB JEUNES ACCOMPAGNÉS 158 373 414 Espace jeunesse et Familles BIJ 18, rue de Soisy 95600 EAUBONNE 10 34 6 16 24 118 38 38 195 174 175 18/21 ANS 26 + ANS NIVEAU I NIVEAU III NIVEAU V 22/25 ANS 16/17 ANS NIVEAU II NIVEAU IV NIVEAU V BIS NIVEAU VI
  • 20. /20 SAINT-PRIX PERMANENCE La Mission Locale intervient une demi-journée par semaine sur la ville de Saint-Prix, au sein de la mairie. NB ENTRÉES EN EMPLOI NB ENTRÉES EN ALTERNANCE NB ENTRÉES EN FORMATION 20 1 14 NB 1ER ACCUEIL NB JDI NB JEUNES ACCOMPAGNÉS 33 107 114 35 1 19 0 4 6 14 38 11 41 5918/21 ANS 26 + ANS NIVEAU I NIVEAU III NIVEAU V 22/25 ANS 16/17 ANS NIVEAU II NIVEAU IV NIVEAU V BIS NIVEAU VI Espace Emploi 78, Rue du Général Leclerc 95390 SAINT-PRIX
  • 21. /21 MONTLIGNON En 2015 la Mission Locale a accueilli 31 jeunes de Montlignon, dont 11 nouveaux. NB ENTRÉES EN EMPLOI NB ENTRÉES EN ALTERNANCE NB ENTRÉES EN FORMATION 8 0 5 NB 1ER ACCUEIL NB JDI NB JEUNES ACCOMPAGNÉS 11 29 31 19 12 0 0 1 1 2 18 3 4 2 18/21 ANS 26 + ANS NIVEAU I NIVEAU III NIVEAU V 22/25 ANS 16/17 ANS NIVEAU II NIVEAU IV NIVEAU V BIS NIVEAU VI Mairie 10, Rue de Paris 95680 MONTLIGNON
  • 22. /22 ANTENNE DU PARISIS NB ENTRÉES EN EMPLOI NB ENTRÉES EN ALTERNANCE NB ENTRÉES EN FORMATION 135 17 85 NB 1ER ACCUEIL NB JDI NB JEUNES ACCOMPAGNÉS 206 584 645 Antenne du Parisis 224bis, rue du Général de Gaulle 95370 MONTIGNY-LÈS-CORMEILLES MONTIGNY-LÈS-CORMEILLES 22 56 0 6 17 203 74 67 292 275 278 18/21 ANS 26 + ANS NIVEAU I NIVEAU III NIVEAU V 22/25 ANS 16/17 ANS NIVEAU II NIVEAU IV NIVEAU V BIS NIVEAU VI
  • 23. /23 CORMEILLES-EN-PARISIS PERMANENCES A Cormeilles en Parisis, les permanences de la Mission Locale se déroulent en Mairie (CCAS) et à l’espace Cyber. 2 conseillers, sont présents 4 demi-journées par semaine pour offrir aux jeunes un accueil de proximité. NB ENTRÉES EN EMPLOI NB ENTRÉES EN ALTERNANCE NB ENTRÉES EN FORMATION 87 9 50 NB 1ER ACCUEIL NB JDI NB JEUNES ACCOMPAGNÉS 121 303 333 Mairie de Cormeilles 3, avenue Maurice Berteaux 95240 CORMEILLES-EN-PARISIS Espace Cyber Rue des Presbendes 95240 CORMEILLES-EN-PARISIS 8 25 6 10 26 110 134 38 9 157 14318/21 ANS 26 + ANS NIVEAU I NIVEAU III NIVEAU V 22/25 ANS 16/17 ANS NIVEAU II NIVEAU IV NIVEAU V BIS NIVEAU VI
  • 24. /24 HERBLAY PERMANENCES Deux conseillers interviennent 2 fois par semaine sur la ville d’Herblay, deux fois au Bureau Information Jeunesse et l’autre au CCAS. Les jeunes Herblaysiens peuvent donc être reçus sur les permanences dans leur ville ou sur l’Antenne du Parisis. NB ENTRÉES EN EMPLOI NB ENTRÉES EN ALTERNANCE NB ENTRÉES EN FORMATION 84 10 45 NB 1ER ACCUEIL NB JDI NB JEUNES ACCOMPAGNÉS 114 417 456 Centre Communal d’Action Sociale 52, rue de Paris 95220 HERBLAY Espace Jeunes Bureau Information Jeunesse 2, rue du Val 95220 HERBLAY 6 29 0 17 23 134 72 22 219 202 188 18/21 ANS 26 + ANS NIVEAU I NIVEAU III NIVEAU V 22/25 ANS 16/17 ANS NIVEAU II NIVEAU IV NIVEAU V BIS NIVEAU VI
  • 25. /25 BEAUCHAMP PERMANENCE PÔLE INFO Une conseillère est présente tous les mercredis après-midi au Pôle Info pour accueillir des jeunes orientés par les conseillères du Bureau Information Jeunesse et pour accompagner des jeunes déjà inscrits à la Mission Locale, dans le cadre de leur suivi. NB ENTRÉES EN EMPLOI NB ENTRÉES EN ALTERNANCE NB ENTRÉES EN FORMATION 28 1 8 NB 1ER ACCUEIL NB JDI NB JEUNES ACCOMPAGNÉS 38 132 150 Permanence Pôle Info 128 bis, chaussée Jules César 95250 BEAUCHAMP 3 23 2 10 4 42 18 16 68 56 58 18/21 ANS 26 + ANS NIVEAU I NIVEAU III NIVEAU V 22/25 ANS 16/17 ANS NIVEAU II NIVEAU IV NIVEAU V BIS NIVEAU VI
  • 26. /26 LA FRETTE-SUR-SEINE PERMANENCE LaMissionLocaleestprésenteunedemi-journéeparsemaineàla Mairie de la Frette sur Seine. Une conseillère reçoit et accompagne les jeunes de la ville. NB ENTRÉES EN EMPLOI NB ENTRÉES EN ALTERNANCE NB ENTRÉES EN FORMATION 6 0 5 NB 1ER ACCUEIL NB JDI NB JEUNES ACCOMPAGNÉS 8 43 46 Mairie 55, quai de Seine 95530 LA FRETTE-SUR-SEINE Cette permanence fonctionne très bien, nous sommes satisfaits de pouvoir proposer aux jeunes frettois un service de proximité, qui répond, les chiffres nous le montrent, à un réel besoin. 1 0 1 1 2 2 2 27 18 20 18 18/21 ANS 26 + ANS NIVEAU I NIVEAU III NIVEAU V 22/25 ANS 16/17 ANS NIVEAU II NIVEAU IV NIVEAU V BIS NIVEAU VI
  • 27. /27 JEUNES SUIVIS 2015 2014 2013 2012 2011 2010 BEAUCHAMP 150 138 147 94 92 83 CORMEILLES EN PARISIS 333 270 149 EAUBONNE 414 364 318 273 325 344 ERMONT 628 582 529 474 539 558 FRANCONVILLE 1020 803 746 777 849 881 HERBLAY 456 417 256 LA FRETTE SUR SEINE 46 43 28 LE PLESSIS BOUCHARD 136 106 89 71 77 80 MONTIGNY LES CORMEILLES 645 566 331 MONTLIGNON 31 28 23 17 17 20 SAINT PRIX 114 94 67 81 58 90 SANNOIS 643 542 476 483 522 547 TOTAL 3 953 3 159 2 270 2 479 2 603 L’ÉVOLUTION DES JEUNES SUIVIS PAR VILLES
  • 28. /28 LA MISSION LOCALE & LE PIJ : MIEUX COMMUNIQUER ET VALORISER LES RÉUSSITES Informer sur les évènements à venir, rédiger et partager des articles de fond sur les thèmes qui intéressent les jeunes et nos partenaires: SITE INTERNET WWW.MLVM.ASSO.FR Utiliser les réseaux sociaux pour proposer une communication dynamique, réactive et couvrant nos événements en direct : FACEBOOK : MISSIONLOCALEVALLEEDEMONTMORENCY/PIJ Réaliser des courts-métrages et des documentaires avec les jeunes pour leur faire acquérir des compétences audiovisuelles : Court-métrage Fernand de Magellan, réalisé par Farzana, Mahory, Florian et Fanny ATELIER CINÉMA AVRIL 2015 MLVM 2.0
  • 29. /29 Mamadou, employé polyvalent, SDIS (Service départemental d’incendie et de secours) Mettre en valeur des parcours réussis de jeunes embauchés en emploi d’avenir : CHAINE YOUTUBE MoonBook Aurélie, auxiliaire vide sociale, Présence 2000 Alison, couturière, SDIS Maxime, réparateur de tuyaux, SDIS Laetitia, conservatrice de musée, SDIS Junior, éducateur sportif, Entente Sannois/Saint-Gratien
  • 30. /30 Les conseillers de la Mission Locale s’emploient chaque jour à accueillir les jeunes de 16 à 25 ans de notre territoire et à les accompagner dans leurs démarches vers une insertion sociale et professionnelle. En plus des dispositifs existants que nous utilisons, nous menons une démarche évaluative sur notre activité et, grâce à une démarche méthodologique en mode projet, nous sommes en mesure de créer des actions qui répondent à des besoins identifiés par les conseillers dans leur pratique quotidienne. Ainsi chaque année nous menons de nouvelles actions et si l’enthousiasme est réel dans les groupes de travail faisant émerger ces nouveaux projets, ce sont bien les besoins des jeunes qui prédominent. Ainsi l’organisation, les rôles et mis- sions de chacun évoluent pour répondre de manière cohérente et efficace à la réalisation de ces actions qui poursuivent des objectifs forts en faveur de la réussite des jeunes. L’évaluation et l’amélioration continue de la qualité de notre travail auprès des jeunes constituent donc un processus dynamique mobilisant l’équipe en général et les conseillers en particulier sur l’ensemble de nos champs d’action : »» orientation professionnelle et formation »» emploi et alternance »» insertion sociale : santé, logement et aides financières DISPOSITIFS ET ACTIONS ORIENTATION PROFESSIONNELLE ET FORMATION POP / CIVIS / BAFA Action ciblée pour les jeunes primo-arrivants Prévention du décrochage scolaire EMPLOI ET ALTERNANCE Notre action pour l’emploi des jeunes Alternance Parrainage INSERTION SOCIALE Le point santé Logement et aides sociales
  • 31. /31
  • 32. /32 PARCOURS D’ORIENTATION PROFESSIONNELLE (POP) Le POP est un dispositif de formation agréé par le Conseil Régional qui en assure le financement. Il s’agit d’un travail d’orientation approfondi pour aider les jeunes à élaborer ou à confirmer un projet professionnel. Il permet en collectif ou en individuel (selon le niveau de formation) de faire émerger un projet de métier réalisable et de découvrir à l’occasion d’un stage en entreprise ou d’un plateau technique, en centre de formation, la réalité du métier choisi. Le POP est animé par des conseillers professionnels. Cette action se déroule en 2 temps : une phase théorique sur 2 semaines et un stage en entreprise ou un plateau technique de 1 à 2 semaines. OBJECTIFS Les différents modules du POP permettent aux jeunes : »» de mieux se connaitre et de mieux appréhender leur environnement socio-économique, »» d’évaluer leurs compétences et qualités, »» de découvrir des métiers et d’élargir leurs choix professionnels. Au terme du POP, chaque jeune est suivi individuellement pendant la durée de son parcours dans ce dispositif qui peut durer jusqu’à 6 mois. Le conseiller établit avec le jeune les étapes à mettre en place pour atteindre l’objectif fixé. Ces étapes comprennent des temps de formation pour acquérir une qualification et/ou un diplôme mais aussi des expériences à développer. Le POP est utilisé en amont de certaines de nos actions de formation comme par exemple la formation « Préparation aux concours des métiers sanitaires et sociaux » ou le « BAFA » afin de confirmer un projet et de permettre aux jeunes intéressés de vivre une première expérience réussie du métier choisi par le biais du stage. Cette étape de validation de projet est un préalable pour être reçu en entretien de sélection pour ces actions de formation. NOS RÉSULTATS En 2015, 80 jeunes ont participé à la phase théorique et ont effectué un stage de découverte ou un plateau technique et validé ainsi en totalité leur parcours. 40 jeunes ont réalisé un POP individuel en totalité.
  • 33. /33 CONTRAT D'INSERTION DANS LA VIE SOCIALE (CIVIS) Le contrat d’insertion dans la vie sociale (CIVIS) est un dispositif réservé aux jeunes de 16 à 25 ans qui rencontrent des difficultés d’insertion sociale et professionnelle. Mis en place en 2005, le CIVIS a pour but l’accès à l’emploi. Les jeunes qui signent un CIVIS bénéficient d’un accompagnement renforcé par un conseiller référent unique qui va suivre le jeune durant toutes les étapes de son parcours vers une insertion sociale et profes- sionnelle durable. Le CIVIS s’adresse aux jeunes dont le niveau de formation est inférieur ou équivalent à un diplôme de fin de second cycle long (niveau de formation Bac + 2 non validé) et tout particulièrement aux jeunes sans qualification. Dès leur majorité, les jeunes en parcours d’insertion ont la possibilité de bénéficier d’une allocation. Cette allocation permet de soutenir les jeunes dans leurs démarches afin de NOS RÉSULTATS En 2015, nous avons signé : 174 contrats CIVIS Classique (Niveau V et plus) 233 CIVIS renforcé (Niveau infra V). sécuriser leur parcours et de leur permettre de valider les étapes vers une insertion durable.
  • 34. /34 BAFA : 18 JEUNES FORMÉS AU MÉTIER D’ANIMATEUR POUR UN EMPLOI AU SEIN DES COLLECTIVITÉS DE NOTRE TERRITOIRE. L’animation, un secteur porteur d’emploi. De nombreux jeunes s’orientent vers le BAFA, parce que cette est la première étape d’un parcours en direction de l’animation professionnelle. Le secteur de l’animation est en pleine expan- sion et les débouchés en termes d’emplois sont très attractifs. Le projet de formation et d’accès à l’emploi des jeunes, porté par la Mission Locale, financé dans le cadre de la politique de la ville, a bénéficié à 18 jeunes de 17 à 25 ans, en majorité des jeunes peu qualifiés. La priorité fixée par la politique de la ville de s’adresser uniquement aux jeunes résidents sur les quar- tiers nous a imposé une nouvelle stratégie et une organisation adaptée à ce nouveau paradigme. Le public : des jeunes issus des quartiers Pour être retenus sur cette action, il ne suffisait plus que les jeunes aient validé leur orientation vers les métiers de l’animation, au moyen d’un Parcours d’Orientation Professionnelle ou par le biais de stages réussis dans le secteur de l’animation. Nous avons accentué notre communication sur les quartiers afin de mobiliser des jeunes intéressés et qui correspondaient au critère de résidence, devenu le critère essentiel pour la politique de la ville.
  • 35. /35 NOS RÉSULTATS Les 18 jeunes qui ont participé à cette formation et ont validé complètement leur BAFA sont tous en emploi aujourd’hui dans le secteur de l’animation au sein des collectivités de notre territoire. L’action s’est déroulée en 5 étape, de mars à décembre 2015, jusqu’à la signature d’un contrat de travail pour les 18 jeunes. 1. Information collective : présentation de l’action dans sa globalité (BAFA, stage pratique, accompagnement individua- lisé…) et sélection des jeunes sur entretien de motivation. 2. Stage de Formation Générale BAFA de 7 jours en externat organisé par l’IFAC en avril et mai 2015 3. Séances de techniques de recherche de stage pratique : »» Méthodologie du CV et de la lettre de motivation, valorisation des diverses expériences. »» Accompagnement dans les recherches, mise à disposi- tion du réseau IFAC Val d’Oise. 4. Réalisation du stage pratique (14 jours) et visite d’évaluation sur les lieux de stages 5. Accompagnement dans le choix et la réali- sation du stage d’approfondissement BAFA et réalisation du stage dans les structures où les jeunes seront recrutés. L’objectif de cette action de formation est de permettre à ces jeunes de pouvoir se diriger avec efficacité vers les métiers de l’animation et de faire de cette expérience un tremplin. Les jeunes sont accompagnés pendant toute la formation par un conseiller de la Mission Locale et la référente de l’action du de l’IFAC.
  • 36. /36 ACCOMPAGNEMENT DES JEUNES PRIMO-ARRIVANTS L’augmentation de l’accueil de jeunes primo-arrivants sur notre territoire d’intervention et la manque de dispositifs leur permet- tant d’accéder à l’apprentissage du français nous ont conduits à imaginer et créer une nouvelle action d’accompagnement spécifique qui a vu le jour en 2014. Cette action repose sur l’apprentissage de la langue française en même temps que la découverte de l’environnement proche : les institutions, les lieux ressource en matière de santé, de logement, d’éducation, de culture, de loisirs. En 2014, nous avions mené une expérimentation de cette action, encadrée par une conseillère référente. Nous avions sollicité le GRETA et avions élaboré ensemble un programme de formation pendant 4 mois à raison de 3 séances de 3h par semaine afin que 12 jeunes identifiés par les conseillers de la Mission Locale puissent bénéficier de cours de langue française et obtenir ainsi un niveau DILF. Le DILF est un diplôme de français langue étrangère évaluant les premiers apprentissages (niveau A1.1 du Cadre européen commun de référence pour les langues du Conseil de l’Europe). Il constitue une première étape, il est délivré par le ministère français de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche. Ces 12 jeunes ont été amenés progressivement à travailler sur leur orientation, leur accès à la formation et à l’emploi. Une offre culturelle leur a été proposée de manière à leur apporter une connaissance du patrimoine français national et local car le Val d’Oise offre une diversité : nature, culture, histoire. Cette action avait répondu de manière concrète à une partie de notre public. En 2015, nous avons affiné le déroulement de cette action d’accompagnement global et proposé une fois par semaine sur toute l’année un cours de Français Langue Etrangère, dispensé par une formatrice du GRETA. Et nous avons, en complément, proposé de nombreuses actions en lien avec un partenaire devenu très précieux, Elan Interculturel. Béné- ficiant de fonds européens, l’association met en œuvre de nombreux projets à destination du public jeune favorisant l’accès à la culture. Une très belle action a ainsi vu le jour en parte- nariat avec le Centre Pompidou ; X jeunes ont participé à des sessions artistiques animées par des danseurs, chorégraphes du centre et les experts psychologues et sociologues d’Elan interculturel. Cette action s’est déroulée en deux temps, à Paris, au centre Pompidou, et à Franconville et a abouti à une expérience sensorielle innovante, dans le parc Cadet de Vaux de la ville, présentée et partagée avec l’équipe de la Mission Locale.
  • 37. /37
  • 38. /38 PRÉVENTION DU DÉCROCHAGE SCOLAIRE PARTENARIAT DANS LE CADRE DES »VEILLES ÉDUCATIVES« LaMissionLocaleparticipeactivementauxveilleséducatives de son territoire d’intervention, dans les villes où elles sont mises en place. Ces « veilles éducatives » sont des rencontres régulières de tous les acteurs intervenant auprès du public jeune avec l’objectif d’une plus grande connaissance des acteurs et de leurs missions. C’est aussi le lieu d’un échange de pratique sur des situations anonymisées de jeunes qui posent difficulté et pour lesquelles il est pertinent de travailler ensemble à trouver une solution. Focus sur la veille éducative de Franconville La Mission Locale est partenaire de la veille éducative qui se réunit tous les 2 mois sous l’égide du service scolaire de la mairie de Franconville et de son élue aux affaires scolaires, Mme Cavecchi, 1ère Maire-adjointe. Cette veille réunit l’ensemble des collèges et lycées publics de la ville, le service de prévention spécialisée, les services de police et les services scolaires et sécurité. La Mission Locale et son Point Information Jeunesse sont associés à ce groupe de travail. Ainsi depuis septembre 2014, la mairie, les chefs d’établissements des collèges J.F Clervoy, Epine-Guyon et Bel Air, le lycée Jean Monnet et la Mission Locale ont élaboré ensemble une charte de partenariat. Cette charte prévoit et encadre la possibilité pour les chefs d’établissements de faire appel à la Mai- rie et à la Mission Locale pour accueillir des élèves en situation d’exclusion scolaire temporaire. Cette convention présente ainsi les possibilités d’accompagnement de ces jeunes, lesquels, avec autorisation parentale lorsqu’ils sont mineurs, peuvent bénéficier d’une mesure de responsabilisation en lieu et place d’une exclusion. La Mission locale propose ainsi de recevoir et de travailler avec les élèves exclus sur leur projet professionnel. Ils pourront ensuite revenir sur la structure et bénéficier des nombreux services du point information jeunesse. Ce travail en collabo- ration permet à des jeunes en situation de fragilité ou de difficulté de repenser l’acte qui a provoqué l’exclusion en se soumettant à une mesure de réparation.
  • 39. /39 NOS RÉSULTATS Plus de 40 jeunes ont fait l’objet d’une étude de leur situation en 2015 sur le territoire d’intervention du CIO d’Ermont. Les jeunes pour lesquels une orientation vers la Mission Locale a été préconisée, 13 ont répondu favorablement à la proposition d’un accompagnement en Mission Locale. Une convention de partenariat signée pour accueillir les jeunes exclus entre les établissements scolaires, la ville de Franconville et la Mission Locale / Point Information Jeunesse. Ce temps d’exclusion est aussi mis à profit pour travailler avec d’autres adultes référents sur leur projet professionnel et propose ainsi un temps plus bénéfique qu’une exclusion classique où le jeune reste chez lui. Suivi renforcé de jeunes orientés par les établissements scolaires et le Centre d’Information et d’Orientation dans le cadre de la Plate-forme d’accueil, de suivi et de lutte contre le décrochage (PSAD). La PSAD est coordonnée par le directeur du Centre d’Information et d’Orientation d’Ermont. Ce groupe de travail, en place sur le territoire depuis 2012 permet aux acteurs de l’éducation nationale (chefs d’établisse- ment, conseillers CIO) de recevoir tous les jeunes absentéistes ou démissionnaires de leur établissement scolaire à l’occasion d’un entretien. Suite à cet entretien, la situation du jeune est abordée et évaluée lors des commissions mensuelles de la PSAD. L’éducation nationale peut alors faire le choix de mobiliser ses partenaires pour prendre la suite de l’accompagnement du jeune : la mission de lutte contre le décrochage scolaire (MLDS), la Mission Locale, les chambres consulaires.
  • 40. /40 L’EMPLOI DES JEUNES LE CLUB DE RECHERCHE D’EMPLOI Les conseillers de la Mission Locale ont accompagné, en 2015, 1140 jeunes vers un emploi durable, c’est-à-dire un CDD de 6 mois minimum ou un CDI. L’alternance est également une voie privilégiée, une formation solide et une expérience reconnue par les entreprises avec 110 signatures de contrats en 2015. Dans le contexte économique actuel où les jeunes de moins de 25 ans sont particulièrement touchés par le chômage, les moins qualifiés d’entre eux sont davantage concernés. La recherche d’emploi s’apparente à une compétition sportive où, pour réussir, une bonne préparation est essentielle. Les jeunes bénéficient d’outils performants et participent activement aux simulations aux entretiens d’embauche et aux prospections accompagnées. Tout est mis en œuvre à la Mission Locale pour qu’à travers ces ateliers spécifiques et les nombreuses sessions de recrutement organisées en partenariat étroit avec les recruteurs d’entreprises du bassin, les jeunes atteignent leur objectif : trouver un emploi… et le garder ! »» les ateliers de recherche d’emploi Nous avons fait le choix en 2015 de recruter une conseillère chargée de l’animation de 8 ateliers de recherche d’emploi sur notre siège de Franconville et sur les deux antennes d’Ermont et de Montigny. Ces ateliers hebdomadaires permettent à tout jeune inscrit en Mission Locale de bénéficier d’un accueil spécifique dans une salle équipée pour les démarches de recherche d’emploi. Ces ateliers sont organisés sur nos trois lieux d’accueil, sur le siège et les deux antennes. »» des actions de préparation intensive avant les recrutements ou les salons spécialisés emploi. Des atouts pour réussir Rédiger un CV performant, élaborer des lettres de motivation ciblées, construire une stratégiederecherched’emploiindividualiséepour postulerdansdesentreprisesetenfins’entraînerà l’entretien d’embauches par le biais de simulations, voilà le contenu de cet atelier préalable à toute rencontre avec un recruteur. Les jeunes participent à cet atelier intensif avant chaque évènement emploi (forum, rallye, recrutement) pour être dans les meilleures conditions avant d’aborder un recrutement. Mieux se connaitre, savoir mettre en avant ses atouts et argumenter en entretien.
  • 41. /41 »» Les forums : des visites encadrées sur les forums emploi organisés sur le territoire et sur Paris. »» Les rallyes : de la prospection en entreprises « accom- pagnée » L’objectif d’accompagner physiquement les jeunes qui rencontrent des difficultés dans leurs recherches d’emploi est de leur donner une méthodologie, ou comment donner à voir le meilleur d’eux-mêmes lors d’une rencontre avec un recruteur potentiel. Les conseillers accompagnent très régulièrement les jeunes, cela permet de faire le point après chaque rencontre avec un employeur afin de leur indiquer les atouts et les points à améliorer quant à leur présentation et aux arguments utilisés en entretien. Ce travail permet aux jeunes de faire face à un exercice difficile, aller à la rencontre de professionnels dans les entreprises et proposer leur candidature. A l’heure d’internet, où il faut avouer, il est plus tentant d’envoyer un mail et d’attendre passivement une réponse, à la Mission Locale, nous croyons davantage à la rencontre en face à face, à cet échange qui peut, l’espace d’un instant, faire naître une proposition professionnelle. L’expérience de cette pratique, que nous utilisons depuis de nombreuses années, nous persuade que la rencontre humaine a encore de beaux jours devant elle. Aller de l’avant, montrer son envie et sa motivation sont déterminants, a fortiori lorsqu’il s’agit de candidater sur des offres où la principale demande est le savoir-être, plus que la qualification.
  • 42. /42 L’EMPLOI DES JEUNES LES RECRUTEMENTS La Mission Locale a co-organisé des recrutements avec plus de 200 entreprises en 2015. De très nombreuses entreprises nous ont donc fait confiance et nous ont confié leurs recrutements cette année encore. Pour les recrutements importants, la Mission Locale met à disposition une salle et propose de co-animer la session de recrutement. Le conseiller participe parfois même aux entretiens de recrutement. C’est intéressant de comprendre de quelle manière les entretiens sont menés et de pouvoir avec le recruteur faire un point sur chaque jeune, retenu ou pas. Ces informations seront précieuses pour retravailler avec le jeune sur ses points faibles. En plus de ces recrutements importants, d’autres entreprises, beaucoup de TPE et PME ont fait le choix de la Mission Locale pour rencontrer des candidats pour leurs postes à pourvoir. C’est à l’occasion de ces recrutements que le travail des conseillers, ciblé et qualitatif, prend toute son importance. On offre aux recruteurs de rencontrer des candidats choisis précisément, en fonction du profil recherché et au plus près des attentes des recruteurs. Les recruteurs qui ont confié leur « présélection » de candidats à la Mission Locale ont tous apprécié la réactivité, la disponibilité et la qualité des candidatures présentées. Plutôt que de sélection de jeunes, nous préférons parler de « bon positionnement ». L’atout de la Mission Locale, des conseillers qui connaissent très bien les jeunes qu’ils accompagnent et qu’ils positionnent sur les offres de manière cohérente et en adéquation avec les profils recherchés par les recruteurs. Les Emplois d’avenir : En 2015, le nombre de contrats emploi d’avenir signés a atteint 255 dont 93 dans le secteur marchand. Ces chiffres sont très satisfaisants et encourageants, nous avons largement dépassé les objectifs que l’Etat nous avait fixé.
  • 43. /43 LE JOB DATING À HERBLAY La Mission Locale Vallée de Montmorency, en partenariat avec la ville d’Herblay, et avec le soutien de l’ACSE, a organisé un job dating le jeudi 17 novembre 2015. 24 entreprises étaient présentes pour effectuer leurs recrutements et plus de 150 jeunes et adultes en recherche d’emploi se sont mobilisés. NOS RÉSULTATS 1140 contrats signés 255 emplois d’avenir dont 93 dans le secteur marchand 64 CUI - Contrats initiative emploi 13 CUI - Contrats d’accompagnement dans l’emploi 110 contrats d’alternance Le « job dating » est une méthode de recrutement innovante qui s’articule autour d’entretiens de 10 min pour convaincre l’employeur, et décrocher un second entretien au sein de l’entreprise. C’est une rencontre originale et des opportunités d’emploi concrètes L’objectif de cette action emploi était de mettre en relation les recruteurs sur le territoire de la Mission Locale et les jeunes en recherche d’em- ploi. Le job dating était axé sur des postes à pourvoir dans les secteurs commerce/vente et hôtellerie/restauration, en contrat CDD et CDI.
  • 44. /44 ALTERNANCE LA RELATION AVEC LES ENTREPRISES Le travail de promotion de l’apprentissage auprès des entreprises du Val d’Oise est essentiel pour la réussite de cette action. Notre stratégie consiste à prospecter et fidéliser les entreprises afin de mettre en relation des jeunes candidats avec des recruteurs locaux. LA DÉCOUVERTE DE SECTEURS EN RECRUTEMENT Les cafés des métiers ont pour objectif est de faire connaitre un secteur d’activité, des métiers et des filières de formation. Ces cafés des métiers ont eu lieu en partenariat avec des Centres de Formation d’Apprentis (CFA) du bassin et des professionnels d’entreprises du bassin pourvoyeurs d’emplois. DES ATELIERS POUR ACCOMPAGNER LES JEUNES VERS LA SIGNATURE D’UN CONTRAT EN ALTERNANCE Les Mercredis de l’alternance organisés à partir du mois de mars ont pour enjeu d’accompagner les jeunes inscrits à la Mission Locale mais aussi les jeunes orientés par les partenaires de l’Education Nationale : établissements scolaires, CIO, Mission de Lutte contre le Décrochage Scolaire (MLDS). Les jeunes affinent leur projet, réalisent des outils CV et lettre de motivation, préparent leur fichier d’entreprises à prospecter et profitent des conseils d’un conseiller pendant les sessions de prospections qui se font par téléphone et directement auprès des entreprises. NOS RÉSULTATS 62 contrats d’apprentissage 48 contrats de professionnalisation Les rallyes alternance, sont des opérations de prospection proposées à tous les jeunes pré-inscrits en CFA qui rencontraient des difficultés pour trouver une entreprise d’accueil. Pendant ces prospections, organisées sur l’ensemble du bassin, les jeunes accompagnés par des conseillers de la Mission Locale ont été reçus et pour certains, ont réussi à décrocher leur entreprise d’accueil. Les résultats très encourageants nous amènent à reconduire cette action en 2016. En 2015, la majorité des 110 jeunes ayant accédé à l’apprentissage ont un niveau V. Cela suppose donc une importante préparation en amont et une mobilisation de tous les outils existants tels que les formations pré-qualifiantes, les actions de remises à niveau, les passerelles apprentissage.
  • 45. /45 PARRAINAGE 95 jeunes ont bénéficié d’un accompagnement par un parrain ou une marraine dans le cadre de ce dispositif financé par la DIRECCTE qui propose un accompagnement à des jeunes 16-25 ans rencontrant des difficultés d’accès ou de maintien dans l’emploi, par des personnes bénévoles, actives ou retraitées, pendant 6 mois maximum. Les jeunes rencontrant des difficultés particulières pour mener à bien leurs démarches vers l’emploi ou pour s’intégrer dans l’entreprise bénéficient ainsi d’un soutien privilégié. Ces jeunes ont profité des conseils d’un parrain ou d’une marraine soit dans leurs démarches de recherche d’emploi soit pour favoriser la réussite de la période d’essai et de leur intégration en entreprise. Les 23 parrains et marraines sont des bénévoles, salariés ou retraités ayant une bonne connaissance des entreprises et du monde du travail. Issus de secteurs d’activité variés, ils apportent une aide, un appui technique pour mener à bien les démarches en direction des entreprises, en complément de l’accompagnement apporté par leurs conseillers référents. A la Mission Locale, c’est Sylvie Fernandez, référente du projet Parrainage et Elodie Dupuy qui animent le réseau des parrains et marraines. Elles mettent en relation les parrains et marraines avec leurs filleuls, des jeunes accompagnés par des conseillers qui ont besoin d’un accompagnement supplémentaire. Nous avons en 2015 eu de nombreuses demandes d’accom- pagnement sur la préparation aux concours dans le secteur sanitaire et social. Ces concours exigent une préparation dense et régulière et la collaboration avec les parraines/marraines impliqués ont favorisé largement la réussite de ces jeunes. ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUEL Sur prescription du conseiller et avec l’intermé- diation du référent parrainage, le jeune va signer avec son parrain, sa marraine, un contrat de parrainage valable pour une durée de 6 mois. Le parrain/ la marraine et le jeune vont se rencontrer régulièrement, à raison de 3 entretiens minimum. ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Nous impliquons les parrains/marraines lors de nos actions collectives organisées par la Mission Locale. Dans le cadre du club de recherche d’emploi ou encore sur les forums, ils apportent leur connais- sance de l’entreprise et réalisent des simulations d’entretiens d’embauche, ils guident et renforcent l’accompagnement vers la formation et l’emploi. NOS RÉSULTATS 95 parrainages ont été réalisés en 2015 soit plus de 380 entretiens avec des solutions emploi et formation retrouvées pour 50% des jeunes, au terme des 6 mois d’accompagnement.
  • 46. /46 POINT SANTÉ Le Point santé de la Mission Locale accueille et accompagne tous les jeunes qui ont besoin de prendre soin de leur santé physique et mentale. Son rôle est de promouvoir la santé globale des jeunes et de permettre à chaque jeune d’avancer dans son parcours en réussissant à résoudre des problématiques qui le freine dans sa progression. Le public reçu sur le Point Santé est caractérisé par une grande fragilité, les jeunes sont en demande d’un accompagnement sur le plan de la santé, tant sur le plan physique que psychique. Par le biais de l’accompagnement individuel et des actions collectives santé, les jeunes réussissent à intégrer leur santé dans leur parcours d’insertion. Nous avons rendu les jeunes capables de faire des choix favorables à leur santé, de prévenir des comportements à risque et d’identifier les professionnels compétents ; ainsi chaque jeune a pu expérimenter de nouvelles formes d’autonomie dans ses démarches de soin. LE POINT SANTÉ POURSUIT 3 OBJECTIFS : Promouvoir l’accès aux droits et aux soins du public Grâce à une approche individuelle : 410 jeunes »» Réaliser 3 entretiens individuels en moyenne par jeune soit au total 974 entretiens. »» Accompagner les jeunes dans les démarches administratives liées à la protection sociale. »» Accompagner les jeunes vers la reconnaissance du handicap et suivre le dossier en termes d’orientation et de versement de l’Allocation Adulte Handicapé. 86 jeunes suivis à la Mission Locale sont reconnus travailleurs handicapés. »» Participer aux équipes techniques jeunes de la MDPH à raison d’une réunion mensuelle. »» Accueillir les jeunes sortants de l’éducation spécialisée et construire le parcours d’insertion, vers le milieu ordinaire ou protégé. 199 211 30 10 0 40 20 50 60 70 80 NIVEAUIII+ NIVEAUIVVALIDÉIV NIVEAUIVVALIDÉV NIVEAUIVAUTRE NIVEAUVVALIDÉV NIVEAUVAUTRE NIVEAUVBIS NIVEAUVI NONPRÉCISÉ
  • 47. /47 Grâce à une approche collective : 250 jeunes »» Intervenir dans le cadre du Parcours d’Orientation Professionnelle : 120 jeunes ont été orientés sur un entretien individuel « prévention santé » pouvant comporter une proposition de bilan de santé CPAM et/ou une visite médicale au centre de santé municipal. »» Mener des actions d’information et de prévention sur les thèmes spécifiques liés aux 16/25 ans : les conduites à risque, les addictions... Notamment dans les centres de formation partenaires. Co-animation de séances d’information sur les thèmes de santé des jeunes : relations parents/adolescents, vie affective et relations amoureuses, addictions auprès du public cible. »» Relayer les campagnes de sensibilisation et de prévention santé au niveau local. »» Participer aux actions de prévention et de promotion de la santé mises en place par les collectivités et les partenaires locaux. Repérer la souffrance psychique du jeune »» Mener des entretiens d’écoute. 188 jeunes ont été orientés sur le Point Ecoute pour la majorité sur proposition de leur conseiller, et pour une vingtaine d’entre eux à partir d’une demande spontanée. »» Identifier le mode de vie du jeune (rythme de vie, sommeil, hygiène alimentaire…) et son contexte familial. »» Accompagner vers une prise en charge appropriée : consultations hospitalières d’addictologie, consultations au Centre Médico-Psychologique. Maintenir et renforcer le réseau partenarial afin d’améliorer l’orientation et l’accompagnement : »» Cibler les compétences de chaque partenaire. »» Développer la collaboration, les conventions, les engagements. »» Participer activement aux actions du réseau pour identifier les situations problématiques et ainsi définir ensemble et localement les actions à mener. »» Sensibiliser, informer et former sur les questions de santé les partenaires, les professionnels des entreprises d’insertion. COUVERTURE SOCIALE PRINCIPALE COUVERTURE SOCIALE COMPLÉMENTAIRE NB JEUNES EN CONTACT Sécurité Sociale - 183 Familiale 105 Individuelle 29 CMU - 32 Familiale 12 Individuelle 10 Aucune 39 TOTAL 410
  • 48. /48 LOGEMENT ET AIDES SOCIALES La santé, le logement mais aussi les dispositifs d’aides financières peuvent être nécessaires pour soutenir et sécuriser le parcours d’insertion des jeunes que nous accompagnons. Il ne s’agit pas d’assister les jeunes mais de permettre à tous, quelques soit leur niveau d’étude et le milieu social d’origine d’avoir la chance de poursuivre leur projet professionnel et de valider des étapes importantes. L’insertion sociale participe au processus d’autonomisation des jeunes. LE LOGEMENT La mise à l’abri, l’accompagnement vers l’hébergement puis la stabilisation dans le logement font partie intégrante de nos missions. Nous répondons à ces situations, en urgence ou sur rendez-vous, en sollicitant des dispositifs départementaux. Nous devons également pallier l’absence éventuelle de réponse positive. Ainsi, nous traitons les demandes d’hébergement d’urgence, de logement social, d’aides financières liées au logement (nuitées hôtel, aides à l’entrée et au maintien dans le logement). Nous réalisons les pré-inscriptions en Foyers Jeunes Travailleurs. En 2015, en plus des 2 chambres à l’ALJEVO Pontoise Les Louvrais accordées par l’Etat, nous avons fait le choix de financer 2 autres chambres afin de répondre à une demande croissante de mise à l’abri des jeunes. Le suivi des 11 jeunes qui ont intégré ces chambres a été réalisé en lien étroit avec les équipes socio-éducatives des foyers. Une convention de partenariat est également à l’étude avec L’ALJEVO pour prendre à la charge de la Mission Locale deux chambres supplémen- taires pour 2016 pour faire face à l’augmentation des situations d’urgence et avoir ainsi à notre disposition 6 chambres en gestion. LE PERMIS DE CONDUIRE La Mission Locale bénéficie du dispositif agréé par le Conseil Régional pour l’attribution d’une aide financière au permis de conduire pour les jeunes 16-25 ans. Les jeunes dont le projet professionnel nécessite d’avoir le permis (horaires décalés, nombreux déplacements par exemple) dans les secteurs d’activité retenus par le Conseil régional peuvent bénéficier d’une aide à hauteur de 600 euros. Les jeunes doivent répondre aux critères suivants : »» jeunes de 26 ans suivis à la Mission Locale »» sous conditions de ressources »» être sans permis de conduire de catégorie B ou en cours de formation au permis (code obtenu) »» ayant un projet professionnel nécessitant l’obtention du permis de conduire
  • 49. /49 En 2015, le Conseil Régional nous a accordé 18 permis (contre 30 jeunes en 2014) qui s’inscrivaient dans un de ces secteurs ont ainsi profité de cette opportunité : »» Aide à la personne »» Bâtiment/travaux publics »» Commerce »» Hôtellerie/restauration »» Sécurité »» Nettoyage »» Transport/logistique »» Agriculture/espaces verts »» Mécanique automobile »» Santé »» Métiers en horaires décalés Le dossier de demande d’aide au permis est instruit par le conseiller référent des aides sociales de la Mission Locale. L’attribution de l’aide financière est décidée par une commission qui se réunit tous les 15 jours. Dès lors que le dossier reçoit un avis favorable, le jeune est accompagné par la conseillère référente jusqu’à l’obtention de son permis. BOURSES EVA Plus de 30 jeunes ont été accompagnés pour monter un dossier Entrée dans la Vie Active (EVA). Le dispositif EVA «Entrée dans la Vie Active» est mis en place par le Conseil Départemental du Val d’Oise afin de favoriser l’accès à l’emploi des jeunes Valdoisiens de 16 à 25 ans. Objectif central et unique de ce dispositif : Faciliter l’entrée dans la vie active des jeunes. EVA permet de financer un projet avec un objectif d’accès à un emploi, en permettant de lever les freins liés aux thématiques suivantes : »» EVA EMPLOI MOBILITE »» EVA EMPLOI FORMATION »» EVA EMPLOI LOGEMENT »» EVA EMPLOI INITIATIVES 19 dossiers complets ont été déposés et 26 031 euros au total ont été alloués pour soutenir les projets de ces jeunes. FAJ 81 jeunes ont bénéficié d’un Fonds d’Aide aux Jeunes pour faire face à une situation d’urgence, pour un montant total de 4 631.36 euros au total.
  • 50. /50 L’ACCOMPAGNEMENT DES JEUNES »SOUS MAIN DE JUSTICE«  La Mission Locale avait mené une action d’accompagnement des jeunes « sous main de justice » de 2007 à 2010 jusqu’à l’arrêt du dispositif. Le FIPD (Fonds interministériel de prévention de la délinquance) nous a permis en 2015, après plusieurs tentatives entre 2010 et 2015, de renouveler cette action et de renouer des partenariats avec l’administration pénitentiaire. La Mission Locale intervient donc depuis septembre 2015 à nouveau à la Maison d’arrêt d’Osny et au CPCV à Saint-Prix pour des jeunes en placement extérieur. L’enjeu de cette action est de renforcer les collaborations entre l’administration pénitentiaire et la mission locale, ainsi que de développer et faciliter l’accès aux missions locales pour les jeunes sous main de justice, une fois sortis du système carcéral. L’objectif est double, engager des démarches de réinsertion avant la sortie de prison et ainsi prévenir la récidive. L’expé- rience nous montre que lorsque les jeunes sont engagés sur un projet professionnel (formation/emploi) dès la sortie de prison, les chances de réussite sont probables. Un conseiller référent justice assure une permanence régulière (1 jour par semaine) au sein de la Maison d’arrêt du Val d’Oise est instituée, afin de préparer la sortie pour les jeunes qui ont une peine prenant fin dans les 6 mois. 50 jeunes sont visés par ces entretiens réguliers. La Mission Locale propose, dans sa zone de compétence (12 communes), un accompagne- ment de 20 jeunes « sous main de justice ». Cet accompagnement se déroule au sein du CPCV de Saint-Prix (jeunes en Placement Extérieur). Une permanence d’une demi-journée par semaine est instituée.
  • 51. /51 Les jeunes inscrits en Mission Locale et suivis par le SPIP bénéficient également d’un accompagnement dans la cadre de notre action justice. Le référent justice est présent sous forme de permanences hebdomadaires sur les quartiers QPV, et travaille en lien avec les services du SPIP et de la prévention spécialisée pour repérer, rencontrer et accompagner des jeunes sous main de justice. Le public visé par notre action justice cible en priorité des jeunes hommes de 18 à 25 ans de niveau VI, V bis et V, peu qualifiés et en priorité, issus des quartiers politique de la ville. L’accompagnement à la MAVO et à la Mission Locale prévoit un engagement des bénéficiaires pour la mise en œuvre de leur projet d’insertion professionnelle, des actions concrètes à cet effet et les modalités de leur évaluation. Cette action œuvre en faveur de l’insertion professionnelle et sociale des jeunes, pour apporter des réponses adaptées à l’ensemble des besoins des jeunes (formation, santé, logement, accès à la citoyenneté) en vue de les conduire à l’emploi durable. Notre action se déroule sous forme d’entretiens individuels. Le référent justice propose un suivi tout au long de la détention et à la sortie lorsque le jeune réside sur l’une des 12 communes de notre territoire. Nous avons mis en place un réseau de conseillers justice au sein des missions locales du Val d’Oise et le référent justice les contacte pour reprendre le suivi des jeunes de leur territoire d’intervention.
  • 52. /52 PIJ : LE POINT INFORMATION JEUNESSE Le Point Information Jeunesse de Franconville, porté par la Mission Locale, répond aux questions des 12/28 ans sur une diversité de thèmes : orientation, études, emploi, vie pratique, sports, loisirs, mobilité européenne. L’accueil est anonyme, sans rendez-vous et gratuit. Le PIJ se trouve au siège de la Mission Locale et des actions sont menées au sein d’autres structures de la ville de Francon- ville : les 6 établissements scolaires ( 4 collèges et 2 lycées), la K’Fête (service jeunesse de la ville), les maisons de proximité. Plus de 1073 jeunes ont fréquenté la structure en 2015 et les interventions dans les établissements scolaires ont permis de toucher 2469 jeunes soit 3542 jeunes. INTERVENTIONS DANS LES ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES Objectif : diversifier le public du PIJ et faire découvrir l’offre de service du PIJ à l’ensemble des Franconvillois. Avec l’arrivée de Julie Fichera, informatrice jeunesse depuis octobre 2014 à temps plein, nous avons fait la proposition à l’ensemble des établissements scolaires de Franconville d’animer des points infos mensuels, en collaboration avec le service jeunesse de la ville. En parallèle, nous avons mené des interventions ponctuelles sur les thèmes de l’apprentissage, du stage de 3ème et de l’utilisation d’internet et des réseaux sociaux. Nous avons noué un partenariat avec Olympio, qui propose des outils d’animation collective. Le lycée Jean Monnet a accueilli cette proposition avec intérêt et les jeunes lycéens de seconde ont participé à une animation/réflexion sur le cyber endoctrinement. « Sous emprise » Une réflexion est proposée sur les types d’arguments et les ruses utilisés par les manipu- lateurs. Il s’agit de mettre en garde les lycéens concernant les messages et vidéos transmis via le net et les réseaux sociaux. C’est aussi l’occasion de rappeler les valeurs républicaines : laïcité, liberté d’opinion et d’expression, égalité Homme/Femme, droits de l’Homme. Afin de faciliter l’expression, il est proposé aux participants de jouer le rôle de créateurs de jeux vidéo préparant un jeu sur le thème du cyber endoctrinement ; et donc d’imaginer les dialo- gues et scénarios possibles. Les participants interprètent des personnages fictifs. Ces « jeux de rôles », sources de débats argumentés, leur permettent de révéler leurs craintes, attentes et interrogations.
  • 53. /53 ATELIER ALTERNANCE Objectif : s’inscrire dans un CFA et signer un contrat avec une entreprise Plus de 30 jeunes ont été reçus sur les ateliers organisés de mars à septembre pour être aidés dans leurs démarches liées à leur projet d’alternance. »» Définir le métier et la formation adéquate »» Repérer les CFA : des visites et des stages de découverte ont été proposés avant l’inscription. »» Cibler les entreprises et qualifier un fichier. Les jeunes ont été accompagnés en prospection d’entreprises pour apprendre à se présenter, à argumenter et à conclure un contrat. ATELIERS VIDÉOS Objectif : permettre la découverte des métiers de l’audiovisuel par la réalisation de fictions. Deux ateliers vidéos ont été menés pendant les vacances scolaires pour permettre à des jeunes scolarisés ou inscrits à la Mission Locale de participer à la création, au tournage et au montage de vidéos, une fiction sur la vie de Magellan et une interview d’un artiste invité par le service jeunesse, à se produire à la K’fête. Ces expérimentations nous a permis de mesurer l’intérêt des jeunes pour l’outil vidéo et la découverte des techniques : prise de son, lumière, réalisation d’un story-board, cadrage, montage. FORUM SOS RENTRÉE Objectif : repérer et aider les jeunes sans solution à la rentrée Cette action menée de juin à fin septembre par le PIJ de Franconville s’adresse à tous les jeunes qui se trouvent sans solution au moment de la rentrée. Ces journées ont permis d’accueillir des jeunes sans solution et d’explorer différentes pistes pour trouver une solution satisfaisante pour la rentrée : »» se réinscrire en formation initiale »» poursuivre ses études en alternance et rencontrer des Centres de Formation d’Apprentis »» découvrir des structures et des dispositifs pour travailler son orientation et un projet professionnel en dehors de l’école tradition- nelle : Epide, Ecole de la Deuxième Chance, lycée Nouvelle chance, Unis-Cité, CIED. »» être aidé et soutenu dans ses démarches à la suite de cette journée, au Point Informa- tion Jeunesse.
  • 54. /54 PERSPECTIVES 2016 Toujours en recherche de réponses adaptées aux probléma- tiques locales de notre territoire et en quête de projets innovants pour les jeunes 16-25 ans des 12 communes sur lesquelles nous sommes présents, nous engagerons, en 2016 plusieurs chantiers de front. Nous allons proposer et organiser des diagnostics territoriaux dans les quartiers prioritaires (QPV) afin de mieux cibler les demandes des jeunes de 16 à 25 ans, inscrits ou non à la Mission Locale. En partenariats avec les acteurs qui interviennent dans ces quartiers, et avec le soutien des communes de Franconville, Sannois, Ermont, Herblay, nous mettrons en place des propositions innovantes pour les jeunes rencontrés à l’occasion de ces journées : chantiers, formation, atelier d’écriture, sport, emploi… L’étude de la typologie de notre public montre depuis trois ans une augmentation des jeunes diplômés de niveaux Bac + 2 à Bac + 5. Cet état des lieux nous a amené à réfléchir aux réponses à apporter un public plus autonome, mieux outillé et en recherche d’un premier emploi. Nous avons choisi de développer une offre de service adaptée et un lieu - le Labo jeunes diplômés - un espace de co-working équipé en ordinateurs, outils de e-learning, annuaires professionnels en ligne, serious games. Nous proposerons des ateliers animés par des professionnels pour favoriser le développement de leur réseau et ainsi bénéficier d’opportunités. Parmi les actions favorisant l’accès à l’emploi des jeunes que nous accompagnons, nous organiserons deux job-dating (avec 25 entreprises présentes à chaque fois en moyenne) avec en amont une préparation intensive pour que les candidats. De nombreux recrutements sont déjà engagés. Nous réitérerons la mise en place d’une formation BAFA+ avec l’Ifac 95 sur la ville d’Ermont. En 2016, nous mettrons tout en œuvre pour maintenir notre présence à la maison d’arrêt d’Osny pour accompagner les jeunes dans la pré- paration à leur sortie d’incarcération et au CPCV de Saint-Prix pour accueillir et suivre des jeunes en placement extérieur. Ce partenariat fonctionne particulièrement bien et montre son efficacité. Nous allons promouvoir les métiers du sport en cette année de l’EURO 2016 en proposant un 1er forum des métiers du sport qui réunira nombre de professionnels du commerce, de la santé, de l’animation, de l’enseignement, de l’équipement mais aussi des sportifs profession- nels, des centres de formation, des créateurs d’entreprises sportives. Cette fête du sport sera célébrée au démarrage de l’Euro.
  • 55. /55 Un challenge sportif sera proposé et nous encouragerons les visiteurs à découvrir plusieurs disciplines. Nous nous associerons au service création d’entreprises de la communauté d’agglomération du Val Parisis pour accompagner nos jeunes dans cette aventure. Les actions du Point Information Jeunesse seront : »» Les points infos jeunes dans les collèges et lycées de Franconville, tous les mois. »» Des interventions sur l’apprentissage, le stage de 3ème dans les collèges. »» L’accueil des jeunes exclus en partenariat avec les établissements scolaires et la ville de Franconville. »» La mise en place d’ateliers de découverte sportive et la création d’un documentaire sur la cohésion sociale pendant l’Euro de football. »» La réalisation d’un documentaire dans le cadre du concours « je filme le métiers qui me plaît avec l’espoir d’une récompense le 26 mai 2016 au Grand Rex. »» La création d’une fresque murale et la découverte de l’activité de grapheur. »» Une rencontre avec des professionnels de l’audiovisuel. »» SOS rentrée en septembre. Dans le cadre de l’association MLAVO 95 (Missions Locales Associées du Val d’Oise), nous collaborerons au forum Altern’actif, nous développerons une action apprentissage départementale « réussite apprentissage », nous solliciterons les jeunes en fin de contrat Emploi d’Avenir pour les préparer à intégrer au plus vite un emploi durable en formulant de nouvelles propositions. Leur sera proposé un accompagne- ment vers la V.A.E pour valider l’expérience et les compétences acquises pendant l’emploi d’avenir. Pour finir et pour répondre à l’évolution de notre métier et de nos outils, nous allons moderniser l’équipement informatique des conseillers et nos lieux d’accueil, sur le siège et sur les deux antennes pour répondre à une jeunesse qui bouge, qui participe, qui s’engage.
  • 57. /57 1 / PÔLE INFO 128 bis, chaussée Jules César 95250 BEAUCHAMP Tél. : 01 30 40 57 87 - Fax : 01 30 40 57 80 poleinfo@ville-beauchamp.fr 2 / MAIRIE DE CORMEILLES 3, avenue Maurice Berteaux 95240 Cormeilles-en-Parisis ESPACE CYBER Rue des Presbendes 95240 Cormeilles-en-Parisis 3 / ESPACE JEUNESSE ET FAMILLES - BIJ 18, rue de Soisy 95600 Eaubonne 4 / ANTENNE VAL-ET-FORÊT ESPACE JEUNESSE 37 bis, rue Maurice Berteaux 95220 ERMONT Tél. : 01 34 44 20 60 - fax 01 34 44 20 69 CENTRE SOCIAL FRANÇOIS RUDE Allée Jean de Florette 95220 ERMONT 5 / MISSION LOCALE - SIÈGE 30, rue de la Station 95130 FRANCONVILLE Tél. : 01 39 32 66 03 - fax 01 34 13 42 16 6 / CENTRE COMMUNAL D’ACTION SOCIALE 52, rue de Paris 95220 HERBLAY ESPACE JEUNES BUREAU INFORMATION JEUNESSE 2, rue du Val - 95220 HERBLAY 7 / MAIRIE 55, quai de Seine 95530 La Frette-sur-Seine 8 / MAIRIE PLESSIS-BOUCHARD 3, rue Pierre Brossolette 95130 LE PLESSIS-BOUCHARD 9 / ANTENNE DU PARISIS 224 bis, rue du Général de Gaulle 95370 Montigny-lès-Cormeilles Tél. : 01 30 26 10 92 10 / MONTLIGNON 11 / ESPACE EMPLOI 78, Rue du Général Leclerc 95390 SAINT-PRIX 12 / MAIRIE SANNOIS Place du Général Leclerc 95110 SANNOIS
  • 58. /58 WWW.MLVM.ASSO.FR MISSION LOCALE VALLÉE MONTMORENCY TÉL. : 01 39 32 66 03 facebook.com/missionlocalevalleedemontmorency Conceptionetmiseenpage:www.incitemedia.fr-Impressioninterplans Mission LocaleVallée de Montmorency