SlideShare une entreprise Scribd logo
Le coût du travail au coeur du débat

par Denis CLERC (Alternatives économiques, n° 039, 01/1999)


Résumé

Compléter le résumé avec les mots ci-dessous :
embaucher keynésienne            prix   substituer   individuelles main d'oeuvre
plein-emploi structurel    bas salaires inemployabilité


         Dans l'optique néoclassique, les salaires sont le............ du travail sur le marché du
même nom, leur flexibilité assurant l'ajustement entre offre et demande de travail et
le............. Mais si le coût du travail est trop important, certaines entreprises n'ont plus intérêt
à..................... ; d'autres sont incitées à licencier pour ..............du capital au travail. Ce
phénomène serait visible surtout pour les actifs peu qualifiés, dont la rigidité à la baisse des
salaires expliquerait finalement le fort taux de chômage (.............) en France.
         Etant donné que le SMIC est une institution en France difficile à supprimer, les
politiques publiques se sont tournées, au début des années 1990, vers des mesures
d'exonération de charges patronales sur les ...................., afin de baisser le coût du travail
des moins qualifiés. Cependant, plusieurs critiques s'opposent à l'idée que la baisse du coût du
travail stimule l'emploi.
         En premier lieu, les études statistiques des économistes n'ont pas mis en évidence une
corrélation forte et certaine. D'ailleurs, pour Daniel Cohen, le fort chômage des non-qualifiés
seraient davantage dus à leur............................ supposée qu'au niveau du SMIC.
         Une critique plus profonde avance l'idée que, pour lutter contre le chômage en France, il
serait plus efficace de stimuler l'emploi qualifié et de permettre à tous les actifs d'y accéder par
la voie de la formation initiale et continue, plutôt que de vouloir lutter contre les pays où
la ..........................de base est moins chère. La création de nombreux emplois qualifiés grâce
aux innovations et aux investissements de pointe permettrait, par ailleurs, de libérer des
postes moins qualifiés et parfois occupés par des actifs surdiplômés.
         Enfin, la troisième critique est....................... : la baisse ou la stagnation des salaires a
un effet récessif sur l'activité économique puisqu'elle affecte le revenu disponible des ménages,
leur consommation et donc la demande globale. Certes, aux Etats-Unis, dans les années 1990,
les embauches consécutives à une baisse des salaires moyens a finalement permis une hausse
de la masse salariale globale, malgré la baisse des rémunérations ; mais en Grande-Bretagne,
la baisse des salaires a eu un effet récessif net.

       Pour concilier la flexibilité salariale et le pouvoir d'achat, certaines économistes dits "du
partage" proposent de généraliser une partie variable du salaire, indexée sur les résultats
d'exploitation de l'entreprise. Cela permettrait, selon eux, d'éviter que l'emploi demeure une
variable d'ajustement.

Contenu connexe

Plus de Boris Adam

Les moteurs de la croissance économique
Les moteurs de la croissance économiqueLes moteurs de la croissance économique
Les moteurs de la croissance économique
Boris Adam
 
Leçon 3 : comprendre la crise
Leçon 3 : comprendre la criseLeçon 3 : comprendre la crise
Leçon 3 : comprendre la crise
Boris Adam
 
Democratisation Scolaire Synthese
Democratisation Scolaire SyntheseDemocratisation Scolaire Synthese
Democratisation Scolaire Synthese
Boris Adam
 
Explications Inegalites Scolaires
Explications Inegalites ScolairesExplications Inegalites Scolaires
Explications Inegalites Scolaires
Boris Adam
 
Bourdieu Boudon
Bourdieu BoudonBourdieu Boudon
Bourdieu Boudon
Boris Adam
 
Synthèse sur la mobilité sociale
Synthèse sur la mobilité socialeSynthèse sur la mobilité sociale
Synthèse sur la mobilité sociale
Boris Adam
 
Mesure Mobilité sociale
Mesure Mobilité socialeMesure Mobilité sociale
Mesure Mobilité sociale
Boris Adam
 
Texte Moyennisation Polarisation Trous
Texte Moyennisation Polarisation TrousTexte Moyennisation Polarisation Trous
Texte Moyennisation Polarisation Trous
Boris Adam
 
Fiche Tech Déciles
Fiche Tech DécilesFiche Tech Déciles
Fiche Tech Déciles
Boris Adam
 
Dissertation travailleurs non qualifiés
Dissertation travailleurs non qualifiésDissertation travailleurs non qualifiés
Dissertation travailleurs non qualifiés
Boris Adam
 
Grappe d'innovation des TIC
Grappe d'innovation des TICGrappe d'innovation des TIC
Grappe d'innovation des TIC
Boris Adam
 
TD Grappes d'innovation
TD Grappes d'innovationTD Grappes d'innovation
TD Grappes d'innovation
Boris Adam
 
Exercice taux de croissance
Exercice taux de croissanceExercice taux de croissance
Exercice taux de croissance
Boris Adam
 
Fiche Méthode tcam
Fiche Méthode tcamFiche Méthode tcam
Fiche Méthode tcam
Boris Adam
 
Fiche Méthode "déflater"
Fiche Méthode "déflater"Fiche Méthode "déflater"
Fiche Méthode "déflater"
Boris Adam
 
plan introduction
plan introductionplan introduction
plan introduction
Boris Adam
 
NFOT et conditions de travail
NFOT et conditions de travailNFOT et conditions de travail
NFOT et conditions de travail
Boris Adam
 
chapitre 2 poly 2
chapitre 2 poly 2chapitre 2 poly 2
chapitre 2 poly 2
Boris Adam
 
chapitre 2 poly1
chapitre 2 poly1chapitre 2 poly1
chapitre 2 poly1
Boris Adam
 

Plus de Boris Adam (20)

Les moteurs de la croissance économique
Les moteurs de la croissance économiqueLes moteurs de la croissance économique
Les moteurs de la croissance économique
 
Leçon 3 : comprendre la crise
Leçon 3 : comprendre la criseLeçon 3 : comprendre la crise
Leçon 3 : comprendre la crise
 
Democratisation Scolaire Synthese
Democratisation Scolaire SyntheseDemocratisation Scolaire Synthese
Democratisation Scolaire Synthese
 
Explications Inegalites Scolaires
Explications Inegalites ScolairesExplications Inegalites Scolaires
Explications Inegalites Scolaires
 
Bourdieu Boudon
Bourdieu BoudonBourdieu Boudon
Bourdieu Boudon
 
Synthèse sur la mobilité sociale
Synthèse sur la mobilité socialeSynthèse sur la mobilité sociale
Synthèse sur la mobilité sociale
 
Mesure Mobilité sociale
Mesure Mobilité socialeMesure Mobilité sociale
Mesure Mobilité sociale
 
Texte Moyennisation Polarisation Trous
Texte Moyennisation Polarisation TrousTexte Moyennisation Polarisation Trous
Texte Moyennisation Polarisation Trous
 
Fiche Tech Déciles
Fiche Tech DécilesFiche Tech Déciles
Fiche Tech Déciles
 
Dissertation travailleurs non qualifiés
Dissertation travailleurs non qualifiésDissertation travailleurs non qualifiés
Dissertation travailleurs non qualifiés
 
Td Cout
Td CoutTd Cout
Td Cout
 
Grappe d'innovation des TIC
Grappe d'innovation des TICGrappe d'innovation des TIC
Grappe d'innovation des TIC
 
TD Grappes d'innovation
TD Grappes d'innovationTD Grappes d'innovation
TD Grappes d'innovation
 
Exercice taux de croissance
Exercice taux de croissanceExercice taux de croissance
Exercice taux de croissance
 
Fiche Méthode tcam
Fiche Méthode tcamFiche Méthode tcam
Fiche Méthode tcam
 
Fiche Méthode "déflater"
Fiche Méthode "déflater"Fiche Méthode "déflater"
Fiche Méthode "déflater"
 
plan introduction
plan introductionplan introduction
plan introduction
 
NFOT et conditions de travail
NFOT et conditions de travailNFOT et conditions de travail
NFOT et conditions de travail
 
chapitre 2 poly 2
chapitre 2 poly 2chapitre 2 poly 2
chapitre 2 poly 2
 
chapitre 2 poly1
chapitre 2 poly1chapitre 2 poly1
chapitre 2 poly1
 

Resumé Article salaire emploi

  • 1. Le coût du travail au coeur du débat par Denis CLERC (Alternatives économiques, n° 039, 01/1999) Résumé Compléter le résumé avec les mots ci-dessous : embaucher keynésienne prix substituer individuelles main d'oeuvre plein-emploi structurel bas salaires inemployabilité Dans l'optique néoclassique, les salaires sont le............ du travail sur le marché du même nom, leur flexibilité assurant l'ajustement entre offre et demande de travail et le............. Mais si le coût du travail est trop important, certaines entreprises n'ont plus intérêt à..................... ; d'autres sont incitées à licencier pour ..............du capital au travail. Ce phénomène serait visible surtout pour les actifs peu qualifiés, dont la rigidité à la baisse des salaires expliquerait finalement le fort taux de chômage (.............) en France. Etant donné que le SMIC est une institution en France difficile à supprimer, les politiques publiques se sont tournées, au début des années 1990, vers des mesures d'exonération de charges patronales sur les ...................., afin de baisser le coût du travail des moins qualifiés. Cependant, plusieurs critiques s'opposent à l'idée que la baisse du coût du travail stimule l'emploi. En premier lieu, les études statistiques des économistes n'ont pas mis en évidence une corrélation forte et certaine. D'ailleurs, pour Daniel Cohen, le fort chômage des non-qualifiés seraient davantage dus à leur............................ supposée qu'au niveau du SMIC. Une critique plus profonde avance l'idée que, pour lutter contre le chômage en France, il serait plus efficace de stimuler l'emploi qualifié et de permettre à tous les actifs d'y accéder par la voie de la formation initiale et continue, plutôt que de vouloir lutter contre les pays où la ..........................de base est moins chère. La création de nombreux emplois qualifiés grâce aux innovations et aux investissements de pointe permettrait, par ailleurs, de libérer des postes moins qualifiés et parfois occupés par des actifs surdiplômés. Enfin, la troisième critique est....................... : la baisse ou la stagnation des salaires a un effet récessif sur l'activité économique puisqu'elle affecte le revenu disponible des ménages, leur consommation et donc la demande globale. Certes, aux Etats-Unis, dans les années 1990, les embauches consécutives à une baisse des salaires moyens a finalement permis une hausse de la masse salariale globale, malgré la baisse des rémunérations ; mais en Grande-Bretagne, la baisse des salaires a eu un effet récessif net. Pour concilier la flexibilité salariale et le pouvoir d'achat, certaines économistes dits "du partage" proposent de généraliser une partie variable du salaire, indexée sur les résultats d'exploitation de l'entreprise. Cela permettrait, selon eux, d'éviter que l'emploi demeure une variable d'ajustement.