SlideShare une entreprise Scribd logo
Conférence de presse jeudi 25 janvier 2018
QUELLE STRATEGIE INDUSTRIELLE
POUR LA FRANCE ?
Dossier de presse
Conférence de presse
Pierre-André de Chalendar et Louis Gallois,
co-présidents de La Fabrique de l’industrie,
ont le plaisir de vous convier à leur
conférence de presse
Quelle stratégie industrielle pour la France ?
Jeudi 25 janvier 2018 à 18 heures
au Musée de minéralogie de l’École des mines
60, boulevard Saint-Michel, 75006 Paris
en présence de Philippe Varin,
Président du Conseil d’administration d’Areva
La concurrence internationale et le progrès technique poussent les
entreprises industrielles à se transformer chaque jour. Les pouvoirs publics
ont un rôle essentiel à jouer pour soutenir leur effort de montée en gamme.
Pierre-André de Chalendar et Louis Gallois échangeront avec vous sur les
pistes de réflexion que cela ouvre :
- les allègements de charges, au profit de la compétitivité et de l’emploi
- l’équilibre entre patriotisme économique et « laisser-faire »
- l’impact de la mondialisation sur l’emploi
- les transformations du travail, les nouvelles compétences attendues et
les enjeux de formation professionnelle
- le nécessaire investissement industriel et la productivité.
Ces sujets font ou feront prochainement l’objet de publications de La
Fabrique, dont les résultats seront discutés en présence des auteurs.
Un cocktail vous sera proposé pour poursuivre les échanges.
Quelle industrie voulons-nous pour demain ?
Les signes d’une reprise économique en France sont manifestes, notamment dans
les secteurs industriels : la production et l’emploi ont suivi en 2017 des trajectoires
robustes, les entreprises ont recouvré leurs marges, propices à l’investissement, et
les chefs d’entreprise sont résolument optimistes. Que ce soit dans la presse
internationale ou au CES de Las Vegas, les observateurs étrangers le remarquent :
la France est de retour.
Pour autant, pouvons-nous affirmer que notre industrie a accompli sa mue, dix ans
après la plus grave crise qu’elle ait connue depuis un siècle ? Pas sûr… Certes, tous
secteurs confondus, le commerce extérieur ne pèse plus sur la croissance et il faut
s’en réjouir. Mais les échanges de produits manufacturés sont toujours grandement
déficitaires, nos exportations restant tributaires des variations trimestrielles de
quelques secteurs fournisseurs de « méga-contrats ». La France accuse donc
toujours un déficit de compétitivité, contrariant aujourd’hui et pénalisant dès que la
conjoncture se sera retournée.
Or, le taux d’utilisation des capacités industrielles est aujourd’hui proche de son
maximum historique. L’industrie française n’est donc pas en situation de répondre à
la croissance de la demande mondiale. Pour éviter à nos entreprises exportatrices la
surchauffe ou l’épuisement, il est impératif de mettre à niveau le parc productif
français, afin qu’il s’étende, qu’il se consolide et qu’il monte en gamme. C’était vrai
au lancement de La Fabrique de l’industrie, il y a six ans, c’est toujours d’actualité.
Bien sûr, l’industrie française n’est pas exactement pas dans la même situation qu’en
2012. Les entreprises et les branches se sont mobilisées en faveur de « l’industrie du
futur », sous l’impulsion avisée de l’État et des régions. Les démarches de réflexion
et d’expérimentation s’amplifient, en association avec les syndicats de salariés, afin
qu’émerge l’industrie de demain. French Tech, French Fab, Industrie du futur… les
signes tangibles de cette mobilisation sont nombreux et encourageants.
Reste que nos marges de progrès sont encore substantielles avant de pouvoir
affirmer que les entreprises et les actifs de notre pays sont prêts à relever les défis
du XXIe siècle. Des questions majeures ont été soulevées par l’exécutif, et feront
l’objet d’arbitrages prochains : sur le coût du travail et les allégements de charges,
sur la formation professionnelle et les compétences, sur l’investissement et la
transformation numérique… D’autres voies de transformation, pas toujours de la
responsabilité de l’État, doivent également être empruntées (amélioration du
dialogue social, innovation, déploiement de nouveaux modèles d’affaires…).
Il importe que le débat préalable à ces décisions soit ouvert, pluraliste et de qualité.
C’est bien l’ambition que poursuit La Fabrique, ouvrage après ouvrage : proposer
aux parties prenantes ainsi qu’au grand public des contributions justes et
scientifiquement irréprochables, bien sûr, mais également susceptibles d’enrichir le
regard de chacun en dépassant les questions usuelles et les réponses convenues.
La Fabrique assume pleinement son rôle de think tank, de laboratoire d’idées, et
s’enorgueillit d’avoir été rapidement reconnue comme tel par ses pairs.
Nous poursuivrons ce travail, riche et exigeant, en 2018 et vous présentons tous nos
vœux pour une très belle année.
Vincent Charlet, délégué général de La Fabrique de l’industrie
Allègements de charges, compétitivité et emploi
Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, relance le débat sur le ciblage des
allègements de charges, aujourd’hui concentrés sur les salaires proches du SMIC,
donc sans grand impact sur les salariés qualifiés des entreprises exposées à la
concurrence internationale.
En soutenant la compétitivité de ces entreprises, un allégement sur les salaires
intermédiaires permettrait pourtant d’assurer plus d’activité et à terme plus d’emplois,
de tous niveaux de qualification, tout en améliorant notre balance commerciale et en
stimulant la croissance.
La Fabrique a publié une note comparant différents ciblages des allégements. Elle a
également publié une synthèse de la littérature économique, montrant que l’efficacité
des baisses de charges sur les bas salaires pour lutter contre le chômage est très
contestable, quoi que prétendent certains auteurs ayant traité de « négationnistes »
ceux qui ne partagent pas leurs convictions.
Cependant, le débat ne se réduit pas à une opposition entre ceux qui privilégient
l’emploi immédiat des personnes les plus exposées au chômage et ceux qui veulent
restaurer la compétitivité de nos entreprises. Une nouvelle synthèse, à paraître en
février, donne des clés pour comprendre les arguments et perspectives sur cette
controverse.
Pour en savoir plus
Allégements des charges
sociales : comprendre les
débats en cours
Février 2018, Thierry Weil
et Vincent Charlet
Réduire le chômage non
qualifié : oui, mais à quel
prix ?
Décembre 2016, Vincent
Charlet et Philippe Frocrain
Allégements du coût du
travail : pour une voie
favorable à la compétitivité
française
Juin 2015, Gilles Koléda
Patriotisme économique ou « laissez-faire » ?
À l’heure où la France s’interroge sur les rachats d’entreprises par des groupes
étrangers, La Fabrique de l’industrie a analysé la politique de promotion des
investissements directs étrangers (IDE) menée depuis plusieurs décennies au
Royaume-Uni, afin notamment d’enrayer la désindustrialisation du pays.
Notre étude révèle que l’ouverture aux capitaux étrangers a globalement renforcé
l’industrie britannique, et ne l’a pas affaiblie comme certains pourraient le craindre.
C’est notamment vrai dans le secteur automobile, dont toutes les grandes marques
(Jaguar, Land Rover...) sont passées sous pavillon étranger mais qui a retrouvé sa
compétitivité perdue.
L’étude révèle également que la seule attraction d’IDE ne constitue pas une réponse
suffisante aux faiblesses de l’industrie britannique. Pour que ces investissements
créent des effets durables, il faut les retenir, les ancrer dans les territoires grâce à
des politiques de développement économique appropriées (développement de
clusters, formation, soutien à la recherche…).
Pour en savoir plus
Royaume-Uni : les investisseurs
étrangers au secours de la stratégie
post-Brexit ?
Février 2018, Louisa Toubal
L’investissement étranger, moteur de la
réindustrialisation au Royaume-Uni ?
Novembre 2017, Louisa Toubal
Impact de la mondialisation sur l’emploi
Les fragilités de l’industrie française, couplées à la forte couverture médiatique des
fermetures d’usines (Whirlpool, Tupperware, GM&S…), nourrissent le sentiment que
les travailleurs exposés à la mondialisation sont plus vulnérables que ceux qui en
sont abrités. Est-ce vraiment le cas ? La Fabrique de l’industrie a étudié le
licenciement économique et le processus de retour à l’emploi des travailleurs des
secteurs exposés et abrités. Le constat est net : le risque de licenciement suite à la
fermeture d’un site d’activité est en réalité plus faible dans l’industrie que dans les
secteurs abrités de la mondialisation. Mais les chances de retour à l’emploi sont
également plus minces pour les salariés licenciés de l’industrie, qui doivent plus
fréquemment que les autres envisager une reconversion, souvent dans l’économie
de proximité.
Dans un contexte de mutation rapide du marché du travail, et de refonte de la
formation professionnelle, La Fabrique de l’industrie mène une réflexion plus
approfondie sur les déterminants du retour à l’emploi des travailleurs exposés et
abrités. Une prochaine étude examinera le rôle spécifique de leurs compétences et
leur transférabilité d’un métier à un autre, ainsi que les « performances » propres à
chaque territoire.
Pour en savoir plus
Que deviennent les salariés
qui perdent leur emploi ?
Décembre 2017, Philippe
Frocrain et Eugénie
Tenezakis
Dynamique des emplois
exposés et abrités en
France
Décembre 2016, Philippe
Frocrain et Pierre-Noël
Giraud
Les emplois exposés et
abrités en France
Septembre 2016, Philippe
Frocrain et Pierre-Noël
Giraud
Transformations du travail, nouvelles compétences et
formation professionnelle
L’industrie a besoin de collaborateurs formés, engagés, capables d’interactions de
plus en plus fréquentes avec leurs clients, fournisseurs, partenaires et, bien sûr, avec
leurs collègues.
Pour les entreprises et les pouvoirs publics, il s’agit dès lors de former les jeunes et
les travailleurs à des compétences nouvelles, pas seulement techniques ou
numériques mais aussi relationnelles ou cognitives. Cette élévation du niveau des
compétences demandées rend les populations les moins qualifiées vulnérables.
C’est pourquoi des plans ambitieux de formation en entreprise, tout comme une
action publique tournée prioritairement vers ces publics, sont urgents.
Il s’agit également de revoir les organisations traditionnelles des entreprises
françaises. Celles-ci sont aujourd’hui poussées à se transformer, du fait de la
diffusion du numérique, de leur déploiement dans un monde complexe et incertain,
de la nécessité de monter en gamme, du besoin d’autonomie des travailleurs… Dans
ce contexte, la compétitivité et l’engagement des équipes dépendent fortement de la
capacité des entreprises à développer l’autonomie et des modes horizontaux de
collaboration, à promouvoir un dialogue professionnel et social de qualité et, plus
généralement, à améliorer la qualité de vie au travail.
Pour en savoir plus
Portraits de travailleurs.
Comprendre la qualité de
vie au travail
Septembre 2017, Diviyan
Kalainathan, Olivier
Goudet, Philippe Caillou,
Michèle Sebag, Paola
Tubaro, Émilie Bourdu et
Thierry Weil
Travail industriel à l’ère du
numérique
Novembre 2016, Thibaut
Bidet-Mayer et Louisa
Toubal
La qualité de vie au travail :
un levier de compétitivité
Octobre 2016, Émilie
Bourdu, Marie-Madeleine
Pérétié et Martin Richer
Investissement industriel et productivité
Les entreprises françaises sont les championnes de l’investissement en Europe, ce
qui devrait se traduire par une croissance élevée et des performances enviables.
Pourtant les indicateurs macroéconomiques classiques (croissance, emploi,
compétitivité…) ne sont pas toujours au niveau des pays voisins. Cela conduit
certains experts à poser la question d’un possible « mal-investissement français »,
comme si cet effort important était déployé de manière inefficace.
La Fabrique a publié des premiers résultats dans une synthèse : les deux
hypothèses les plus souvent avancées pour expliquer ce paradoxe – un poids
excessif de l’immobilier et du foncier ou encore celui de la mise en conformité
réglementaire – ne sont pas confirmées par les données disponibles.
En collaboration avec une économiste de l’OFCE, La Fabrique continue ses
recherches pour comprendre ce paradoxe et approfondir les premières pistes.
Pour en savoir plus
L’énigme de l’investissement
Mai 2017, Thibaut Bidet-Mayer
Note sur l’investissement
Courant 2018, Sarah Guillou
Les experts de La Fabrique de l’industrie
Emilie Bourdu
Docteure en économie, elle est chef de projet à La Fabrique de
l’industrie. Ses travaux portent principalement sur les relations entre
entreprises et territoires, les ressorts de la compétitivité industrielle et le
travail.
Mots-clés : QVT, travail, territoire, compétitivité, management
Vincent Charlet
Après une formation d’ingénieur, Vincent Charlet s’est consacré à
l’analyse des systèmes publics et à la conduite du changement. À partir
de 2011, il a participé à la création de La Fabrique de l’industrie, dont il
est aujourd’hui le délégué général.
Mots-clés : conjoncture, industrie 4.0, coût du travail, innovation
Philippe Frocrain
Doctorant en économie depuis février 2015, dans le cadre d’un contrat
CIFRE avec La Fabrique de l’industrie. Sa thèse porte sur les
dynamiques de localisation des activités et emplois exposés à la
concurrence internationale.
Mots-clés : mondialisation, emploi
Julien Grandchamp
Julien Grandchamp est chargé d’études au sein de La Fabrique de
l’industrie. Ses domaines de spécialisation sont l’investissement et
l’industrie du futur. Avant de rejoindre La Fabrique en Septembre 2017,
il a travaillé au Qatar pour Air Liquide et a aussi été analyste matières
premières chez Solvay. Il est titulaire d’un master en économie
internationale.
Mots-clés : investissement, industrie 4.0
Caroline Mini
Issue d’une formation d'ingénieur et titulaire d’un doctorat, elle a
notamment travaillé sur des projets de transformation et de conduite du
changement auprès d’entreprises du secteur de l’énergie, avant de
rejoindre La Fabrique de l’industrie en tant que chef de projet. Ses
travaux portent sur l’investissement des entreprises, la formation
professionnelle et la croissance verte.
Mots-clés : investissement, forma pro, croissance verte
Eugénie Tenezakis
Avant de rejoindre La Fabrique de l’industrie en avril 2017, elle a
notamment travaillé sur l’urbanisation et les politiques de soutien aux
PME dans les pays en transition, au sein de Gaia Héritage et de
l’OCDE. Ses travaux à La Fabrique portent sur les trajectoires
professionnelles de travailleurs exposés à la mondialisation.
Mots-clés : mondialisation, emploi
Louisa Toubal
Titulaire d’un DEA d’économie internationale, Louisa Toubal a réalisé de
nombreuses études pour des institutions privées et publiques (Xerfi,
Mission économique de Londres…). Chef de projet au sein de la
Fabrique de l’industrie, ses travaux portent sur la formation
professionnelle, la politique industrielle et sur les leviers de
développement et de croissance des ETI.
Mots-clés : forma pro, patriotisme éco, ETI, Brexit, IDE, numérique
Thierry Weil
Il est professeur à Mines Paristech (Centre d’économie industrielle) et
conseiller de La Fabrique de l’industrie. Il a été chercheur, ingénieur de
développement, directeur technique chez Thales, directeur des
recherches puis enseignant-chercheur à l’École des mines de Paris,
conseiller technique du Premier ministre, directeur du projet FutuRIS,
fondateur de l’Observatoire des pôles de compétitivité et président de
l’Observatoire des sciences et des techniques.
Mots-clés : innovation, management, transformations du travail
À propos de La Fabrique de l’industrie
La Fabrique de l’industrie est un laboratoire d’idées créé en octobre 2011 par l’UIMM,
le Cercle de l’industrie et le GFI, rejoints depuis par le GIM, pour que la réflexion
collective sur les enjeux industriels gagne en ampleur et en qualité. Elle organise la
confrontation des points de vue et des analyses pour rendre intelligibles des réalités
complexes et nuancées. Elle collabore avec l’ensemble des institutions qui peuvent
concourir à la réalisation de ses missions.
Le think tank est présidé par Louis Gallois, président du conseil de surveillance de
PSA Groupe, et Pierre-André de Chalendar, PDG de Saint-Gobain. Son Conseil
d’orientation, composé de dirigeants d’entreprises, de membres d’organisations
syndicales et professionnelles, d’experts issus du monde académique et
d’observateurs des médias, veille à la qualité scientifique, à la pertinence et à
l’originalité des travaux. Plus d’informations sur www.la-fabrique.fr
Contact Presse
Elisa Ohnheiser, Responsable des relations presse
elisa.ohnheiser@la-fabrique.fr - Tél : 01.56.81.04.26
Suivez-nous :

Contenu connexe

Tendances

Réindustrialiser plutôt que relocaliser
Réindustrialiser plutôt que relocaliserRéindustrialiser plutôt que relocaliser
Réindustrialiser plutôt que relocaliser
La Fabrique de l'industrie
 
De la souveraineté industrielle aux relocalisations : de quoi parle-t-on ?
De la souveraineté industrielle aux relocalisations : de quoi parle-t-on ?De la souveraineté industrielle aux relocalisations : de quoi parle-t-on ?
De la souveraineté industrielle aux relocalisations : de quoi parle-t-on ?
La Fabrique de l'industrie
 
L'étonnante disparité des territoires industriels
L'étonnante disparité des territoires industrielsL'étonnante disparité des territoires industriels
L'étonnante disparité des territoires industriels
La Fabrique de l'industrie
 
Allégements de charges, compétitivité et emploi
Allégements de charges, compétitivité et emploiAllégements de charges, compétitivité et emploi
Allégements de charges, compétitivité et emploi
La Fabrique de l'industrie
 
Les entretiens de la Fabrique : La chine : opportunité ou menace ?
Les entretiens de la Fabrique : La chine : opportunité ou menace ?Les entretiens de la Fabrique : La chine : opportunité ou menace ?
Les entretiens de la Fabrique : La chine : opportunité ou menace ?
La Fabrique de l'industrie
 
Les entretiens de la Fabrique : La france sans ses usines
Les entretiens de la Fabrique : La france sans ses usinesLes entretiens de la Fabrique : La france sans ses usines
Les entretiens de la Fabrique : La france sans ses usines
La Fabrique de l'industrie
 
Travaux 2012-2017 de La Fabrique de l'industrie
Travaux 2012-2017 de La Fabrique de l'industrie Travaux 2012-2017 de La Fabrique de l'industrie
Travaux 2012-2017 de La Fabrique de l'industrie
La Fabrique de l'industrie
 
Industrie du futur : regards franco-allemands
Industrie du futur : regards franco-allemandsIndustrie du futur : regards franco-allemands
Industrie du futur : regards franco-allemands
La Fabrique de l'industrie
 
Coût des consommations intermédiaires : l’industrie française reprend pied fa...
Coût des consommations intermédiaires : l’industrie française reprend pied fa...Coût des consommations intermédiaires : l’industrie française reprend pied fa...
Coût des consommations intermédiaires : l’industrie française reprend pied fa...
La Fabrique de l'industrie
 
Mondialiser une ETI en respectant les cultures locales
Mondialiser une ETI  en respectant les cultures  localesMondialiser une ETI  en respectant les cultures  locales
Mondialiser une ETI en respectant les cultures locales
La Fabrique de l'industrie
 
Où va l'industrie américaine ?
Où va l'industrie américaine ?Où va l'industrie américaine ?
Où va l'industrie américaine ?
La Fabrique de l'industrie
 
L'industrie américaine : simple rebond ou renaissance ?
L'industrie américaine : simple rebond ou renaissance ?L'industrie américaine : simple rebond ou renaissance ?
L'industrie américaine : simple rebond ou renaissance ?
La Fabrique de l'industrie
 
S13 L'énigme de l'investissement
S13 L'énigme de l'investissementS13 L'énigme de l'investissement
S13 L'énigme de l'investissement
La Fabrique de l'industrie
 
L’industrie dans la tourmente : ce que le Covid a changé pour les entreprises
L’industrie dans la tourmente : ce que le Covid a changé pour les entreprisesL’industrie dans la tourmente : ce que le Covid a changé pour les entreprises
L’industrie dans la tourmente : ce que le Covid a changé pour les entreprises
La Fabrique de l'industrie
 
Rachat des start-up : des racines françaises, des ailes étrangères
Rachat des start-up : des racines françaises, des ailes étrangèresRachat des start-up : des racines françaises, des ailes étrangères
Rachat des start-up : des racines françaises, des ailes étrangères
La Fabrique de l'industrie
 
Penser le territoire comme solution face à la crise
Penser le territoire comme solution face à la crisePenser le territoire comme solution face à la crise
Penser le territoire comme solution face à la crise
La Fabrique de l'industrie
 
Start-up nation : la France passe un cap !
Start-up nation : la France passe un cap !Start-up nation : la France passe un cap !
Start-up nation : la France passe un cap !
La Fabrique de l'industrie
 
Politique industrielle en réponse à la crise : le retour de l’État pilote
Politique industrielle en réponse à la crise : le retour de l’État pilotePolitique industrielle en réponse à la crise : le retour de l’État pilote
Politique industrielle en réponse à la crise : le retour de l’État pilote
La Fabrique de l'industrie
 
À la recherche de la résilience industrielle - Les pouvoirs publics face à la...
À la recherche de la résilience industrielle - Les pouvoirs publics face à la...À la recherche de la résilience industrielle - Les pouvoirs publics face à la...
À la recherche de la résilience industrielle - Les pouvoirs publics face à la...
La Fabrique de l'industrie
 
Generation french-tech-edition-2017
Generation french-tech-edition-2017Generation french-tech-edition-2017
Generation french-tech-edition-2017
Gaudefroy Ariane
 

Tendances (20)

Réindustrialiser plutôt que relocaliser
Réindustrialiser plutôt que relocaliserRéindustrialiser plutôt que relocaliser
Réindustrialiser plutôt que relocaliser
 
De la souveraineté industrielle aux relocalisations : de quoi parle-t-on ?
De la souveraineté industrielle aux relocalisations : de quoi parle-t-on ?De la souveraineté industrielle aux relocalisations : de quoi parle-t-on ?
De la souveraineté industrielle aux relocalisations : de quoi parle-t-on ?
 
L'étonnante disparité des territoires industriels
L'étonnante disparité des territoires industrielsL'étonnante disparité des territoires industriels
L'étonnante disparité des territoires industriels
 
Allégements de charges, compétitivité et emploi
Allégements de charges, compétitivité et emploiAllégements de charges, compétitivité et emploi
Allégements de charges, compétitivité et emploi
 
Les entretiens de la Fabrique : La chine : opportunité ou menace ?
Les entretiens de la Fabrique : La chine : opportunité ou menace ?Les entretiens de la Fabrique : La chine : opportunité ou menace ?
Les entretiens de la Fabrique : La chine : opportunité ou menace ?
 
Les entretiens de la Fabrique : La france sans ses usines
Les entretiens de la Fabrique : La france sans ses usinesLes entretiens de la Fabrique : La france sans ses usines
Les entretiens de la Fabrique : La france sans ses usines
 
Travaux 2012-2017 de La Fabrique de l'industrie
Travaux 2012-2017 de La Fabrique de l'industrie Travaux 2012-2017 de La Fabrique de l'industrie
Travaux 2012-2017 de La Fabrique de l'industrie
 
Industrie du futur : regards franco-allemands
Industrie du futur : regards franco-allemandsIndustrie du futur : regards franco-allemands
Industrie du futur : regards franco-allemands
 
Coût des consommations intermédiaires : l’industrie française reprend pied fa...
Coût des consommations intermédiaires : l’industrie française reprend pied fa...Coût des consommations intermédiaires : l’industrie française reprend pied fa...
Coût des consommations intermédiaires : l’industrie française reprend pied fa...
 
Mondialiser une ETI en respectant les cultures locales
Mondialiser une ETI  en respectant les cultures  localesMondialiser une ETI  en respectant les cultures  locales
Mondialiser une ETI en respectant les cultures locales
 
Où va l'industrie américaine ?
Où va l'industrie américaine ?Où va l'industrie américaine ?
Où va l'industrie américaine ?
 
L'industrie américaine : simple rebond ou renaissance ?
L'industrie américaine : simple rebond ou renaissance ?L'industrie américaine : simple rebond ou renaissance ?
L'industrie américaine : simple rebond ou renaissance ?
 
S13 L'énigme de l'investissement
S13 L'énigme de l'investissementS13 L'énigme de l'investissement
S13 L'énigme de l'investissement
 
L’industrie dans la tourmente : ce que le Covid a changé pour les entreprises
L’industrie dans la tourmente : ce que le Covid a changé pour les entreprisesL’industrie dans la tourmente : ce que le Covid a changé pour les entreprises
L’industrie dans la tourmente : ce que le Covid a changé pour les entreprises
 
Rachat des start-up : des racines françaises, des ailes étrangères
Rachat des start-up : des racines françaises, des ailes étrangèresRachat des start-up : des racines françaises, des ailes étrangères
Rachat des start-up : des racines françaises, des ailes étrangères
 
Penser le territoire comme solution face à la crise
Penser le territoire comme solution face à la crisePenser le territoire comme solution face à la crise
Penser le territoire comme solution face à la crise
 
Start-up nation : la France passe un cap !
Start-up nation : la France passe un cap !Start-up nation : la France passe un cap !
Start-up nation : la France passe un cap !
 
Politique industrielle en réponse à la crise : le retour de l’État pilote
Politique industrielle en réponse à la crise : le retour de l’État pilotePolitique industrielle en réponse à la crise : le retour de l’État pilote
Politique industrielle en réponse à la crise : le retour de l’État pilote
 
À la recherche de la résilience industrielle - Les pouvoirs publics face à la...
À la recherche de la résilience industrielle - Les pouvoirs publics face à la...À la recherche de la résilience industrielle - Les pouvoirs publics face à la...
À la recherche de la résilience industrielle - Les pouvoirs publics face à la...
 
Generation french-tech-edition-2017
Generation french-tech-edition-2017Generation french-tech-edition-2017
Generation french-tech-edition-2017
 

Similaire à Quelle stratégie industrielle pour la France ?

Travaux 2011-2015
Travaux 2011-2015Travaux 2011-2015
Travaux 2011-2015
La Fabrique de l'industrie
 
Industrie et start-up : des destins liés ?
Industrie et start-up : des destins liés ?Industrie et start-up : des destins liés ?
Industrie et start-up : des destins liés ?
La Fabrique de l'industrie
 
Pour une réindustrialisation de la France
Pour une réindustrialisation de la FrancePour une réindustrialisation de la France
Pour une réindustrialisation de la Francejeunes-socialistes06
 
Competitivite parqualite_emmanuelcombe
 Competitivite parqualite_emmanuelcombe Competitivite parqualite_emmanuelcombe
Competitivite parqualite_emmanuelcombe
MRamo2s
 
Agenda automne 2017 La Fabrique de l'industrie
Agenda automne 2017   La Fabrique de l'industrieAgenda automne 2017   La Fabrique de l'industrie
Agenda automne 2017 La Fabrique de l'industrie
La Fabrique de l'industrie
 
Bpifrance le lab - PME et ETI Manufacturieres - Stratégies de Rebond face à l...
Bpifrance le lab - PME et ETI Manufacturieres - Stratégies de Rebond face à l...Bpifrance le lab - PME et ETI Manufacturieres - Stratégies de Rebond face à l...
Bpifrance le lab - PME et ETI Manufacturieres - Stratégies de Rebond face à l...
Bpifrance
 
Refaire de l’industrie un projet de territoire
Refaire de l’industrie un projet de territoireRefaire de l’industrie un projet de territoire
Refaire de l’industrie un projet de territoire
La Fabrique de l'industrie
 
Parcours de travailleurs dans une économie mondialisée
Parcours de travailleurs dans une économie mondialiséeParcours de travailleurs dans une économie mondialisée
Parcours de travailleurs dans une économie mondialisée
La Fabrique de l'industrie
 
Internationalisation, performances des entreprises et emploi
Internationalisation, performances des entreprises et emploiInternationalisation, performances des entreprises et emploi
Internationalisation, performances des entreprises et emploi
La Fabrique de l'industrie
 
Bpifrance le Lab l Avenir de l industrie
Bpifrance le Lab l Avenir de l industrie Bpifrance le Lab l Avenir de l industrie
Bpifrance le Lab l Avenir de l industrie
Bpifrance
 
Les echos 05mars2014_dossiereti_itwed
Les echos 05mars2014_dossiereti_itwedLes echos 05mars2014_dossiereti_itwed
Les echos 05mars2014_dossiereti_itwedYannick Ainouche
 
Le Grand Besançon, laboratoire de l'industrie 4.0
Le Grand Besançon, laboratoire de l'industrie 4.0Le Grand Besançon, laboratoire de l'industrie 4.0
Le Grand Besançon, laboratoire de l'industrie 4.0
Coline Philbet
 
PROFLUID Infos N° 65 - Octobre 2013
PROFLUID Infos N° 65 - Octobre 2013PROFLUID Infos N° 65 - Octobre 2013
PROFLUID Infos N° 65 - Octobre 2013
PROFLUID
 
L’industrie à l’épreuve de la crise - Des entreprises affaiblies mais résilie...
L’industrie à l’épreuve de la crise - Des entreprises affaiblies mais résilie...L’industrie à l’épreuve de la crise - Des entreprises affaiblies mais résilie...
L’industrie à l’épreuve de la crise - Des entreprises affaiblies mais résilie...
La Fabrique de l'industrie
 
Lettre trimestrielle d'automne 2017 - La Fabrique de l'industrie
Lettre trimestrielle d'automne 2017 - La Fabrique de l'industrieLettre trimestrielle d'automne 2017 - La Fabrique de l'industrie
Lettre trimestrielle d'automne 2017 - La Fabrique de l'industrie
La Fabrique de l'industrie
 
Tract emploi Ille-et-Vilaine novembre 2013
Tract emploi Ille-et-Vilaine novembre 2013Tract emploi Ille-et-Vilaine novembre 2013
Tract emploi Ille-et-Vilaine novembre 2013OlivierLP29
 
Programme
ProgrammeProgramme
Programmefsg2013
 
ETI et talents : les clés pour que ça matche
ETI et talents : les clés pour que ça matcheETI et talents : les clés pour que ça matche
ETI et talents : les clés pour que ça matche
La Fabrique de l'industrie
 
Industrie 4.0 : les leviers de la transformation
Industrie 4.0 : les leviers de la transformationIndustrie 4.0 : les leviers de la transformation
Industrie 4.0 : les leviers de la transformation
Gimélec
 

Similaire à Quelle stratégie industrielle pour la France ? (20)

Travaux 2011-2015
Travaux 2011-2015Travaux 2011-2015
Travaux 2011-2015
 
Industrie et start-up : des destins liés ?
Industrie et start-up : des destins liés ?Industrie et start-up : des destins liés ?
Industrie et start-up : des destins liés ?
 
Pour une réindustrialisation de la France
Pour une réindustrialisation de la FrancePour une réindustrialisation de la France
Pour une réindustrialisation de la France
 
Competitivite parqualite_emmanuelcombe
 Competitivite parqualite_emmanuelcombe Competitivite parqualite_emmanuelcombe
Competitivite parqualite_emmanuelcombe
 
Agenda automne 2017 La Fabrique de l'industrie
Agenda automne 2017   La Fabrique de l'industrieAgenda automne 2017   La Fabrique de l'industrie
Agenda automne 2017 La Fabrique de l'industrie
 
Bpifrance le lab - PME et ETI Manufacturieres - Stratégies de Rebond face à l...
Bpifrance le lab - PME et ETI Manufacturieres - Stratégies de Rebond face à l...Bpifrance le lab - PME et ETI Manufacturieres - Stratégies de Rebond face à l...
Bpifrance le lab - PME et ETI Manufacturieres - Stratégies de Rebond face à l...
 
Refaire de l’industrie un projet de territoire
Refaire de l’industrie un projet de territoireRefaire de l’industrie un projet de territoire
Refaire de l’industrie un projet de territoire
 
Parcours de travailleurs dans une économie mondialisée
Parcours de travailleurs dans une économie mondialiséeParcours de travailleurs dans une économie mondialisée
Parcours de travailleurs dans une économie mondialisée
 
Internationalisation, performances des entreprises et emploi
Internationalisation, performances des entreprises et emploiInternationalisation, performances des entreprises et emploi
Internationalisation, performances des entreprises et emploi
 
Bpifrance le Lab l Avenir de l industrie
Bpifrance le Lab l Avenir de l industrie Bpifrance le Lab l Avenir de l industrie
Bpifrance le Lab l Avenir de l industrie
 
Les echos 05mars2014_dossiereti_itwed
Les echos 05mars2014_dossiereti_itwedLes echos 05mars2014_dossiereti_itwed
Les echos 05mars2014_dossiereti_itwed
 
Le Grand Besançon, laboratoire de l'industrie 4.0
Le Grand Besançon, laboratoire de l'industrie 4.0Le Grand Besançon, laboratoire de l'industrie 4.0
Le Grand Besançon, laboratoire de l'industrie 4.0
 
PROFLUID Infos N° 65 - Octobre 2013
PROFLUID Infos N° 65 - Octobre 2013PROFLUID Infos N° 65 - Octobre 2013
PROFLUID Infos N° 65 - Octobre 2013
 
L’industrie à l’épreuve de la crise - Des entreprises affaiblies mais résilie...
L’industrie à l’épreuve de la crise - Des entreprises affaiblies mais résilie...L’industrie à l’épreuve de la crise - Des entreprises affaiblies mais résilie...
L’industrie à l’épreuve de la crise - Des entreprises affaiblies mais résilie...
 
Lettre trimestrielle d'automne 2017 - La Fabrique de l'industrie
Lettre trimestrielle d'automne 2017 - La Fabrique de l'industrieLettre trimestrielle d'automne 2017 - La Fabrique de l'industrie
Lettre trimestrielle d'automne 2017 - La Fabrique de l'industrie
 
Mécasphère 23 - Octobre 2012
Mécasphère 23 - Octobre 2012Mécasphère 23 - Octobre 2012
Mécasphère 23 - Octobre 2012
 
Tract emploi Ille-et-Vilaine novembre 2013
Tract emploi Ille-et-Vilaine novembre 2013Tract emploi Ille-et-Vilaine novembre 2013
Tract emploi Ille-et-Vilaine novembre 2013
 
Programme
ProgrammeProgramme
Programme
 
ETI et talents : les clés pour que ça matche
ETI et talents : les clés pour que ça matcheETI et talents : les clés pour que ça matche
ETI et talents : les clés pour que ça matche
 
Industrie 4.0 : les leviers de la transformation
Industrie 4.0 : les leviers de la transformationIndustrie 4.0 : les leviers de la transformation
Industrie 4.0 : les leviers de la transformation
 

Plus de La Fabrique de l'industrie

Productivité et politique industrielles: deux défis à relever conjointement
Productivité et politique industrielles: deux défis à relever conjointementProductivité et politique industrielles: deux défis à relever conjointement
Productivité et politique industrielles: deux défis à relever conjointement
La Fabrique de l'industrie
 
Et-si-la-sobriete-netait-plus-un-choix-individuel
Et-si-la-sobriete-netait-plus-un-choix-individuelEt-si-la-sobriete-netait-plus-un-choix-individuel
Et-si-la-sobriete-netait-plus-un-choix-individuel
La Fabrique de l'industrie
 
Aménager la ville productive. LFI et PUCA
Aménager la ville productive. LFI et PUCAAménager la ville productive. LFI et PUCA
Aménager la ville productive. LFI et PUCA
La Fabrique de l'industrie
 
Is disruptive innovation only for start-ups? French Industry in the Face of K...
Is disruptive innovation only for start-ups? French Industry in the Face of K...Is disruptive innovation only for start-ups? French Industry in the Face of K...
Is disruptive innovation only for start-ups? French Industry in the Face of K...
La Fabrique de l'industrie
 
Foncier industriel et strategies publiques locales une articulation imparfaite.
Foncier industriel et strategies publiques locales une articulation imparfaite.Foncier industriel et strategies publiques locales une articulation imparfaite.
Foncier industriel et strategies publiques locales une articulation imparfaite.
La Fabrique de l'industrie
 
L’innovation de rupture, terrain de jeu exclusif des start-up ? L’industrie f...
L’innovation de rupture, terrain de jeu exclusif des start-up ? L’industrie f...L’innovation de rupture, terrain de jeu exclusif des start-up ? L’industrie f...
L’innovation de rupture, terrain de jeu exclusif des start-up ? L’industrie f...
La Fabrique de l'industrie
 
Répondre aux défis sociétaux : le retour en grâce des politiques « orientées ...
Répondre aux défis sociétaux : le retour en grâce des politiques « orientées ...Répondre aux défis sociétaux : le retour en grâce des politiques « orientées ...
Répondre aux défis sociétaux : le retour en grâce des politiques « orientées ...
La Fabrique de l'industrie
 
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétiqueLes grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
La Fabrique de l'industrie
 
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétiqueLes grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
La Fabrique de l'industrie
 
Faiseurs, Faiseuses
Faiseurs, FaiseusesFaiseurs, Faiseuses
Faiseurs, Faiseuses
La Fabrique de l'industrie
 
Emplois industriels menacés par la crise énergétique, le MACF et l’IRA : une ...
Emplois industriels menacés par la crise énergétique, le MACF et l’IRA : une ...Emplois industriels menacés par la crise énergétique, le MACF et l’IRA : une ...
Emplois industriels menacés par la crise énergétique, le MACF et l’IRA : une ...
La Fabrique de l'industrie
 
La transition écologique des territoires industriels
La transition écologique des territoires industrielsLa transition écologique des territoires industriels
La transition écologique des territoires industriels
La Fabrique de l'industrie
 
Les jeunes élites face au travail - Regards croisés entre Polytechnique et Ha...
Les jeunes élites face au travail - Regards croisés entre Polytechnique et Ha...Les jeunes élites face au travail - Regards croisés entre Polytechnique et Ha...
Les jeunes élites face au travail - Regards croisés entre Polytechnique et Ha...
La Fabrique de l'industrie
 
Réindustrialisation : le potentiel caché de nos territoires
Réindustrialisation : le potentiel caché de nos territoiresRéindustrialisation : le potentiel caché de nos territoires
Réindustrialisation : le potentiel caché de nos territoires
La Fabrique de l'industrie
 
Le nucléaire, clé d’un mix électrique économiquement supportable
Le nucléaire, clé d’un mix électrique économiquement supportableLe nucléaire, clé d’un mix électrique économiquement supportable
Le nucléaire, clé d’un mix électrique économiquement supportable
La Fabrique de l'industrie
 
Couvrir nos besoins énergétiques : 2050 se prépare aujourd’hui
Couvrir nos besoins énergétiques : 2050 se prépare aujourd’huiCouvrir nos besoins énergétiques : 2050 se prépare aujourd’hui
Couvrir nos besoins énergétiques : 2050 se prépare aujourd’hui
La Fabrique de l'industrie
 
Les nouveaux modes de management et d’organisation - Innovation ou effet de m...
Les nouveaux modes de management et d’organisation - Innovation ou effet de m...Les nouveaux modes de management et d’organisation - Innovation ou effet de m...
Les nouveaux modes de management et d’organisation - Innovation ou effet de m...
La Fabrique de l'industrie
 
Nouveaux modes de management et d’organisation : six pratiques récurrentes et...
Nouveaux modes de management et d’organisation : six pratiques récurrentes et...Nouveaux modes de management et d’organisation : six pratiques récurrentes et...
Nouveaux modes de management et d’organisation : six pratiques récurrentes et...
La Fabrique de l'industrie
 
Facture énergétique : un coûteux manque d’autonomie
Facture énergétique : un coûteux manque d’autonomieFacture énergétique : un coûteux manque d’autonomie
Facture énergétique : un coûteux manque d’autonomie
La Fabrique de l'industrie
 
L’industrie face aux prix de l’énergie - Les marchés européens sont-ils en dé...
L’industrie face aux prix de l’énergie - Les marchés européens sont-ils en dé...L’industrie face aux prix de l’énergie - Les marchés européens sont-ils en dé...
L’industrie face aux prix de l’énergie - Les marchés européens sont-ils en dé...
La Fabrique de l'industrie
 

Plus de La Fabrique de l'industrie (20)

Productivité et politique industrielles: deux défis à relever conjointement
Productivité et politique industrielles: deux défis à relever conjointementProductivité et politique industrielles: deux défis à relever conjointement
Productivité et politique industrielles: deux défis à relever conjointement
 
Et-si-la-sobriete-netait-plus-un-choix-individuel
Et-si-la-sobriete-netait-plus-un-choix-individuelEt-si-la-sobriete-netait-plus-un-choix-individuel
Et-si-la-sobriete-netait-plus-un-choix-individuel
 
Aménager la ville productive. LFI et PUCA
Aménager la ville productive. LFI et PUCAAménager la ville productive. LFI et PUCA
Aménager la ville productive. LFI et PUCA
 
Is disruptive innovation only for start-ups? French Industry in the Face of K...
Is disruptive innovation only for start-ups? French Industry in the Face of K...Is disruptive innovation only for start-ups? French Industry in the Face of K...
Is disruptive innovation only for start-ups? French Industry in the Face of K...
 
Foncier industriel et strategies publiques locales une articulation imparfaite.
Foncier industriel et strategies publiques locales une articulation imparfaite.Foncier industriel et strategies publiques locales une articulation imparfaite.
Foncier industriel et strategies publiques locales une articulation imparfaite.
 
L’innovation de rupture, terrain de jeu exclusif des start-up ? L’industrie f...
L’innovation de rupture, terrain de jeu exclusif des start-up ? L’industrie f...L’innovation de rupture, terrain de jeu exclusif des start-up ? L’industrie f...
L’innovation de rupture, terrain de jeu exclusif des start-up ? L’industrie f...
 
Répondre aux défis sociétaux : le retour en grâce des politiques « orientées ...
Répondre aux défis sociétaux : le retour en grâce des politiques « orientées ...Répondre aux défis sociétaux : le retour en grâce des politiques « orientées ...
Répondre aux défis sociétaux : le retour en grâce des politiques « orientées ...
 
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétiqueLes grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
 
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétiqueLes grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
 
Faiseurs, Faiseuses
Faiseurs, FaiseusesFaiseurs, Faiseuses
Faiseurs, Faiseuses
 
Emplois industriels menacés par la crise énergétique, le MACF et l’IRA : une ...
Emplois industriels menacés par la crise énergétique, le MACF et l’IRA : une ...Emplois industriels menacés par la crise énergétique, le MACF et l’IRA : une ...
Emplois industriels menacés par la crise énergétique, le MACF et l’IRA : une ...
 
La transition écologique des territoires industriels
La transition écologique des territoires industrielsLa transition écologique des territoires industriels
La transition écologique des territoires industriels
 
Les jeunes élites face au travail - Regards croisés entre Polytechnique et Ha...
Les jeunes élites face au travail - Regards croisés entre Polytechnique et Ha...Les jeunes élites face au travail - Regards croisés entre Polytechnique et Ha...
Les jeunes élites face au travail - Regards croisés entre Polytechnique et Ha...
 
Réindustrialisation : le potentiel caché de nos territoires
Réindustrialisation : le potentiel caché de nos territoiresRéindustrialisation : le potentiel caché de nos territoires
Réindustrialisation : le potentiel caché de nos territoires
 
Le nucléaire, clé d’un mix électrique économiquement supportable
Le nucléaire, clé d’un mix électrique économiquement supportableLe nucléaire, clé d’un mix électrique économiquement supportable
Le nucléaire, clé d’un mix électrique économiquement supportable
 
Couvrir nos besoins énergétiques : 2050 se prépare aujourd’hui
Couvrir nos besoins énergétiques : 2050 se prépare aujourd’huiCouvrir nos besoins énergétiques : 2050 se prépare aujourd’hui
Couvrir nos besoins énergétiques : 2050 se prépare aujourd’hui
 
Les nouveaux modes de management et d’organisation - Innovation ou effet de m...
Les nouveaux modes de management et d’organisation - Innovation ou effet de m...Les nouveaux modes de management et d’organisation - Innovation ou effet de m...
Les nouveaux modes de management et d’organisation - Innovation ou effet de m...
 
Nouveaux modes de management et d’organisation : six pratiques récurrentes et...
Nouveaux modes de management et d’organisation : six pratiques récurrentes et...Nouveaux modes de management et d’organisation : six pratiques récurrentes et...
Nouveaux modes de management et d’organisation : six pratiques récurrentes et...
 
Facture énergétique : un coûteux manque d’autonomie
Facture énergétique : un coûteux manque d’autonomieFacture énergétique : un coûteux manque d’autonomie
Facture énergétique : un coûteux manque d’autonomie
 
L’industrie face aux prix de l’énergie - Les marchés européens sont-ils en dé...
L’industrie face aux prix de l’énergie - Les marchés européens sont-ils en dé...L’industrie face aux prix de l’énergie - Les marchés européens sont-ils en dé...
L’industrie face aux prix de l’énergie - Les marchés européens sont-ils en dé...
 

Quelle stratégie industrielle pour la France ?

  • 1. Conférence de presse jeudi 25 janvier 2018 QUELLE STRATEGIE INDUSTRIELLE POUR LA FRANCE ? Dossier de presse
  • 2.
  • 3. Conférence de presse Pierre-André de Chalendar et Louis Gallois, co-présidents de La Fabrique de l’industrie, ont le plaisir de vous convier à leur conférence de presse Quelle stratégie industrielle pour la France ? Jeudi 25 janvier 2018 à 18 heures au Musée de minéralogie de l’École des mines 60, boulevard Saint-Michel, 75006 Paris en présence de Philippe Varin, Président du Conseil d’administration d’Areva La concurrence internationale et le progrès technique poussent les entreprises industrielles à se transformer chaque jour. Les pouvoirs publics ont un rôle essentiel à jouer pour soutenir leur effort de montée en gamme. Pierre-André de Chalendar et Louis Gallois échangeront avec vous sur les pistes de réflexion que cela ouvre : - les allègements de charges, au profit de la compétitivité et de l’emploi - l’équilibre entre patriotisme économique et « laisser-faire » - l’impact de la mondialisation sur l’emploi - les transformations du travail, les nouvelles compétences attendues et les enjeux de formation professionnelle - le nécessaire investissement industriel et la productivité. Ces sujets font ou feront prochainement l’objet de publications de La Fabrique, dont les résultats seront discutés en présence des auteurs. Un cocktail vous sera proposé pour poursuivre les échanges.
  • 4. Quelle industrie voulons-nous pour demain ? Les signes d’une reprise économique en France sont manifestes, notamment dans les secteurs industriels : la production et l’emploi ont suivi en 2017 des trajectoires robustes, les entreprises ont recouvré leurs marges, propices à l’investissement, et les chefs d’entreprise sont résolument optimistes. Que ce soit dans la presse internationale ou au CES de Las Vegas, les observateurs étrangers le remarquent : la France est de retour. Pour autant, pouvons-nous affirmer que notre industrie a accompli sa mue, dix ans après la plus grave crise qu’elle ait connue depuis un siècle ? Pas sûr… Certes, tous secteurs confondus, le commerce extérieur ne pèse plus sur la croissance et il faut s’en réjouir. Mais les échanges de produits manufacturés sont toujours grandement déficitaires, nos exportations restant tributaires des variations trimestrielles de quelques secteurs fournisseurs de « méga-contrats ». La France accuse donc toujours un déficit de compétitivité, contrariant aujourd’hui et pénalisant dès que la conjoncture se sera retournée. Or, le taux d’utilisation des capacités industrielles est aujourd’hui proche de son maximum historique. L’industrie française n’est donc pas en situation de répondre à la croissance de la demande mondiale. Pour éviter à nos entreprises exportatrices la surchauffe ou l’épuisement, il est impératif de mettre à niveau le parc productif français, afin qu’il s’étende, qu’il se consolide et qu’il monte en gamme. C’était vrai au lancement de La Fabrique de l’industrie, il y a six ans, c’est toujours d’actualité. Bien sûr, l’industrie française n’est pas exactement pas dans la même situation qu’en 2012. Les entreprises et les branches se sont mobilisées en faveur de « l’industrie du futur », sous l’impulsion avisée de l’État et des régions. Les démarches de réflexion et d’expérimentation s’amplifient, en association avec les syndicats de salariés, afin qu’émerge l’industrie de demain. French Tech, French Fab, Industrie du futur… les signes tangibles de cette mobilisation sont nombreux et encourageants. Reste que nos marges de progrès sont encore substantielles avant de pouvoir affirmer que les entreprises et les actifs de notre pays sont prêts à relever les défis du XXIe siècle. Des questions majeures ont été soulevées par l’exécutif, et feront l’objet d’arbitrages prochains : sur le coût du travail et les allégements de charges, sur la formation professionnelle et les compétences, sur l’investissement et la transformation numérique… D’autres voies de transformation, pas toujours de la responsabilité de l’État, doivent également être empruntées (amélioration du dialogue social, innovation, déploiement de nouveaux modèles d’affaires…). Il importe que le débat préalable à ces décisions soit ouvert, pluraliste et de qualité. C’est bien l’ambition que poursuit La Fabrique, ouvrage après ouvrage : proposer aux parties prenantes ainsi qu’au grand public des contributions justes et
  • 5. scientifiquement irréprochables, bien sûr, mais également susceptibles d’enrichir le regard de chacun en dépassant les questions usuelles et les réponses convenues. La Fabrique assume pleinement son rôle de think tank, de laboratoire d’idées, et s’enorgueillit d’avoir été rapidement reconnue comme tel par ses pairs. Nous poursuivrons ce travail, riche et exigeant, en 2018 et vous présentons tous nos vœux pour une très belle année. Vincent Charlet, délégué général de La Fabrique de l’industrie
  • 6. Allègements de charges, compétitivité et emploi Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, relance le débat sur le ciblage des allègements de charges, aujourd’hui concentrés sur les salaires proches du SMIC, donc sans grand impact sur les salariés qualifiés des entreprises exposées à la concurrence internationale. En soutenant la compétitivité de ces entreprises, un allégement sur les salaires intermédiaires permettrait pourtant d’assurer plus d’activité et à terme plus d’emplois, de tous niveaux de qualification, tout en améliorant notre balance commerciale et en stimulant la croissance. La Fabrique a publié une note comparant différents ciblages des allégements. Elle a également publié une synthèse de la littérature économique, montrant que l’efficacité des baisses de charges sur les bas salaires pour lutter contre le chômage est très contestable, quoi que prétendent certains auteurs ayant traité de « négationnistes » ceux qui ne partagent pas leurs convictions. Cependant, le débat ne se réduit pas à une opposition entre ceux qui privilégient l’emploi immédiat des personnes les plus exposées au chômage et ceux qui veulent restaurer la compétitivité de nos entreprises. Une nouvelle synthèse, à paraître en février, donne des clés pour comprendre les arguments et perspectives sur cette controverse. Pour en savoir plus Allégements des charges sociales : comprendre les débats en cours Février 2018, Thierry Weil et Vincent Charlet Réduire le chômage non qualifié : oui, mais à quel prix ? Décembre 2016, Vincent Charlet et Philippe Frocrain Allégements du coût du travail : pour une voie favorable à la compétitivité française Juin 2015, Gilles Koléda
  • 7. Patriotisme économique ou « laissez-faire » ? À l’heure où la France s’interroge sur les rachats d’entreprises par des groupes étrangers, La Fabrique de l’industrie a analysé la politique de promotion des investissements directs étrangers (IDE) menée depuis plusieurs décennies au Royaume-Uni, afin notamment d’enrayer la désindustrialisation du pays. Notre étude révèle que l’ouverture aux capitaux étrangers a globalement renforcé l’industrie britannique, et ne l’a pas affaiblie comme certains pourraient le craindre. C’est notamment vrai dans le secteur automobile, dont toutes les grandes marques (Jaguar, Land Rover...) sont passées sous pavillon étranger mais qui a retrouvé sa compétitivité perdue. L’étude révèle également que la seule attraction d’IDE ne constitue pas une réponse suffisante aux faiblesses de l’industrie britannique. Pour que ces investissements créent des effets durables, il faut les retenir, les ancrer dans les territoires grâce à des politiques de développement économique appropriées (développement de clusters, formation, soutien à la recherche…). Pour en savoir plus Royaume-Uni : les investisseurs étrangers au secours de la stratégie post-Brexit ? Février 2018, Louisa Toubal L’investissement étranger, moteur de la réindustrialisation au Royaume-Uni ? Novembre 2017, Louisa Toubal
  • 8. Impact de la mondialisation sur l’emploi Les fragilités de l’industrie française, couplées à la forte couverture médiatique des fermetures d’usines (Whirlpool, Tupperware, GM&S…), nourrissent le sentiment que les travailleurs exposés à la mondialisation sont plus vulnérables que ceux qui en sont abrités. Est-ce vraiment le cas ? La Fabrique de l’industrie a étudié le licenciement économique et le processus de retour à l’emploi des travailleurs des secteurs exposés et abrités. Le constat est net : le risque de licenciement suite à la fermeture d’un site d’activité est en réalité plus faible dans l’industrie que dans les secteurs abrités de la mondialisation. Mais les chances de retour à l’emploi sont également plus minces pour les salariés licenciés de l’industrie, qui doivent plus fréquemment que les autres envisager une reconversion, souvent dans l’économie de proximité. Dans un contexte de mutation rapide du marché du travail, et de refonte de la formation professionnelle, La Fabrique de l’industrie mène une réflexion plus approfondie sur les déterminants du retour à l’emploi des travailleurs exposés et abrités. Une prochaine étude examinera le rôle spécifique de leurs compétences et leur transférabilité d’un métier à un autre, ainsi que les « performances » propres à chaque territoire. Pour en savoir plus Que deviennent les salariés qui perdent leur emploi ? Décembre 2017, Philippe Frocrain et Eugénie Tenezakis Dynamique des emplois exposés et abrités en France Décembre 2016, Philippe Frocrain et Pierre-Noël Giraud Les emplois exposés et abrités en France Septembre 2016, Philippe Frocrain et Pierre-Noël Giraud
  • 9. Transformations du travail, nouvelles compétences et formation professionnelle L’industrie a besoin de collaborateurs formés, engagés, capables d’interactions de plus en plus fréquentes avec leurs clients, fournisseurs, partenaires et, bien sûr, avec leurs collègues. Pour les entreprises et les pouvoirs publics, il s’agit dès lors de former les jeunes et les travailleurs à des compétences nouvelles, pas seulement techniques ou numériques mais aussi relationnelles ou cognitives. Cette élévation du niveau des compétences demandées rend les populations les moins qualifiées vulnérables. C’est pourquoi des plans ambitieux de formation en entreprise, tout comme une action publique tournée prioritairement vers ces publics, sont urgents. Il s’agit également de revoir les organisations traditionnelles des entreprises françaises. Celles-ci sont aujourd’hui poussées à se transformer, du fait de la diffusion du numérique, de leur déploiement dans un monde complexe et incertain, de la nécessité de monter en gamme, du besoin d’autonomie des travailleurs… Dans ce contexte, la compétitivité et l’engagement des équipes dépendent fortement de la capacité des entreprises à développer l’autonomie et des modes horizontaux de collaboration, à promouvoir un dialogue professionnel et social de qualité et, plus généralement, à améliorer la qualité de vie au travail. Pour en savoir plus Portraits de travailleurs. Comprendre la qualité de vie au travail Septembre 2017, Diviyan Kalainathan, Olivier Goudet, Philippe Caillou, Michèle Sebag, Paola Tubaro, Émilie Bourdu et Thierry Weil Travail industriel à l’ère du numérique Novembre 2016, Thibaut Bidet-Mayer et Louisa Toubal La qualité de vie au travail : un levier de compétitivité Octobre 2016, Émilie Bourdu, Marie-Madeleine Pérétié et Martin Richer
  • 10. Investissement industriel et productivité Les entreprises françaises sont les championnes de l’investissement en Europe, ce qui devrait se traduire par une croissance élevée et des performances enviables. Pourtant les indicateurs macroéconomiques classiques (croissance, emploi, compétitivité…) ne sont pas toujours au niveau des pays voisins. Cela conduit certains experts à poser la question d’un possible « mal-investissement français », comme si cet effort important était déployé de manière inefficace. La Fabrique a publié des premiers résultats dans une synthèse : les deux hypothèses les plus souvent avancées pour expliquer ce paradoxe – un poids excessif de l’immobilier et du foncier ou encore celui de la mise en conformité réglementaire – ne sont pas confirmées par les données disponibles. En collaboration avec une économiste de l’OFCE, La Fabrique continue ses recherches pour comprendre ce paradoxe et approfondir les premières pistes. Pour en savoir plus L’énigme de l’investissement Mai 2017, Thibaut Bidet-Mayer Note sur l’investissement Courant 2018, Sarah Guillou
  • 11. Les experts de La Fabrique de l’industrie Emilie Bourdu Docteure en économie, elle est chef de projet à La Fabrique de l’industrie. Ses travaux portent principalement sur les relations entre entreprises et territoires, les ressorts de la compétitivité industrielle et le travail. Mots-clés : QVT, travail, territoire, compétitivité, management Vincent Charlet Après une formation d’ingénieur, Vincent Charlet s’est consacré à l’analyse des systèmes publics et à la conduite du changement. À partir de 2011, il a participé à la création de La Fabrique de l’industrie, dont il est aujourd’hui le délégué général. Mots-clés : conjoncture, industrie 4.0, coût du travail, innovation Philippe Frocrain Doctorant en économie depuis février 2015, dans le cadre d’un contrat CIFRE avec La Fabrique de l’industrie. Sa thèse porte sur les dynamiques de localisation des activités et emplois exposés à la concurrence internationale. Mots-clés : mondialisation, emploi Julien Grandchamp Julien Grandchamp est chargé d’études au sein de La Fabrique de l’industrie. Ses domaines de spécialisation sont l’investissement et l’industrie du futur. Avant de rejoindre La Fabrique en Septembre 2017, il a travaillé au Qatar pour Air Liquide et a aussi été analyste matières premières chez Solvay. Il est titulaire d’un master en économie internationale. Mots-clés : investissement, industrie 4.0
  • 12. Caroline Mini Issue d’une formation d'ingénieur et titulaire d’un doctorat, elle a notamment travaillé sur des projets de transformation et de conduite du changement auprès d’entreprises du secteur de l’énergie, avant de rejoindre La Fabrique de l’industrie en tant que chef de projet. Ses travaux portent sur l’investissement des entreprises, la formation professionnelle et la croissance verte. Mots-clés : investissement, forma pro, croissance verte Eugénie Tenezakis Avant de rejoindre La Fabrique de l’industrie en avril 2017, elle a notamment travaillé sur l’urbanisation et les politiques de soutien aux PME dans les pays en transition, au sein de Gaia Héritage et de l’OCDE. Ses travaux à La Fabrique portent sur les trajectoires professionnelles de travailleurs exposés à la mondialisation. Mots-clés : mondialisation, emploi Louisa Toubal Titulaire d’un DEA d’économie internationale, Louisa Toubal a réalisé de nombreuses études pour des institutions privées et publiques (Xerfi, Mission économique de Londres…). Chef de projet au sein de la Fabrique de l’industrie, ses travaux portent sur la formation professionnelle, la politique industrielle et sur les leviers de développement et de croissance des ETI. Mots-clés : forma pro, patriotisme éco, ETI, Brexit, IDE, numérique Thierry Weil Il est professeur à Mines Paristech (Centre d’économie industrielle) et conseiller de La Fabrique de l’industrie. Il a été chercheur, ingénieur de développement, directeur technique chez Thales, directeur des recherches puis enseignant-chercheur à l’École des mines de Paris, conseiller technique du Premier ministre, directeur du projet FutuRIS, fondateur de l’Observatoire des pôles de compétitivité et président de l’Observatoire des sciences et des techniques. Mots-clés : innovation, management, transformations du travail
  • 13. À propos de La Fabrique de l’industrie La Fabrique de l’industrie est un laboratoire d’idées créé en octobre 2011 par l’UIMM, le Cercle de l’industrie et le GFI, rejoints depuis par le GIM, pour que la réflexion collective sur les enjeux industriels gagne en ampleur et en qualité. Elle organise la confrontation des points de vue et des analyses pour rendre intelligibles des réalités complexes et nuancées. Elle collabore avec l’ensemble des institutions qui peuvent concourir à la réalisation de ses missions. Le think tank est présidé par Louis Gallois, président du conseil de surveillance de PSA Groupe, et Pierre-André de Chalendar, PDG de Saint-Gobain. Son Conseil d’orientation, composé de dirigeants d’entreprises, de membres d’organisations syndicales et professionnelles, d’experts issus du monde académique et d’observateurs des médias, veille à la qualité scientifique, à la pertinence et à l’originalité des travaux. Plus d’informations sur www.la-fabrique.fr Contact Presse Elisa Ohnheiser, Responsable des relations presse elisa.ohnheiser@la-fabrique.fr - Tél : 01.56.81.04.26 Suivez-nous :