SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  72
Accéder à l’information 
en 1 clic 
24 et 25 novembre 2014
Introduction
Possibilités et limites 
d’une recherche sur Internet 
Internet ? web ? 
Internet, ou réseau de réseau 
Date de la fin des années 1960 
Applications et services divers : courrier 
électronique, forums de discussion, web
Possibilités et limites 
d’une recherche sur Internet 
Internet ? web ? 
Web ou World WideWeb : ensemble de pages HTML 
(textes, images, liens…) avec une URL et accessibles avec 
le protocole HTTP. Milieu des années 1990 
625,3 Millions de sites (Netcraft, 11/2012) 
web indexé: au moins 8,23 milliards de pages 
(Worldwidewebsize, 11/2012) 
langues : 55 % du contenu en anglais, 4 % en français 
(W3Techs)
Possibilités et limites 
d’une recherche sur Internet 
Web visible / web invisible 
Web invisible ou web profond : partie du web 
non indexée et qui ne peut être trouvée par 
les moteurs de recherche 
Web invisible plus volumineux : limite d’une 
recherche d’information (gratuite) sur le web
Illustration : les âges du web 
Source : conceptart
Illustration : les âges du web 
Source : conceptart
Contenu 
I – Trouver l’info sur le web, les ressources 
spécialisées 
II - Veiller, rester informé en permanence 
III - Recueillir et diffuser l’info
I/ TROUVER L’INFO SUR LE WEB 
LES RESSOURCES SPÉCIALISÉES
A) Fonctionnement des moteurs 
de recherche
Moteur de recherche 
Outil automatique amène la liste des pages 
web contenant les termes de la recherche 
Immense base de données qui indexe des 
pages web 
Trois modules
Module collecte d'information 
Collecte d'information par le «spider » ou « 
crawler » (Googlebot pour Google) 
A partir d'un lot initial, parcourt de liens en 
liens les sites web, prend en compte certains 
formats : pages web, pdf, des formats 
bureautique et va jusqu’à une certaine 
profondeur
Module d'indexation 
Gigantesques bases de données avec les pages 
capturées 
Un index des mots-clefs contenus dans les 
pages web
Le module de recherche 
La page de réponse liera la base de données 
avec la requête et affichera les titres ou les URL 
 Ce module est caractérisé par : 
sa syntaxe d' interrogation 
son type de classement des résultats.
B/ Performant sur les 
Outils de recherche
Performant sur les 
Outils de recherche 
Voir document d’appui : « Performant sur les 
Outils de recherche » 
+ Fiche : Évaluation d'un site web avec la 
méthode « Qui ? Quoi ? Quand ? Où ? 
Pourquoi ? Comment ? »
C/ Méthodologie
Risque d'infobésite, infopollution 
 Surabondance de 
l'information 
 Or de tout temps 
existent des sources 
spécialisées et sûres : 
pages jaunes, bulletin 
officiel, revues 
spécialisées 
18
Solution : mise en place 
d'une stratégie de recherche 
19
Préciser son projet : des avantages 
Permet de gagner du temps et des résultats 
plus pertinents 
Permet d'établir des critères d'évaluation 
Permet de choisir une stratégie de recherche 
(méthode et outils) 
20
Préciser son projet 
 Pour en faire quoi : mes objectifs, le travail à réaliser 
: exposé, réponse à une question ? 
 Type d'information recherchée : données factuelles 
(chiffres, dates, statistiques...), approfondies, 
d'actualité 
 Types de documents recherchés : articles : de presse, 
scientifiques, normes, livres blancs 
 Quel niveau d'expertise ou de connaissance ? 
 De combien de temps je dispose ? 
21
Définir le sujet 
Délimiter le sujet et le replacer dans son 
contexte : qui, quoi, quand, où, comment, 
pourquoi ? 
Formuler les termes de la recherche 
Avec quels termes l'information que je 
recherche est mentionnée dans le document. ? 
22
Définir le sujet : trouver les mots-clefs 
 Trouver un texte de référence sur le sujet permet de 
trouver des mots-clefs 
 Synthétiser son sujet en 4 ou 5 mots-clefs 
significatifs, écarter les articles/prépositions (le, de, 
un, etc.) 
 Lister également les 
 Synonymes 
 Termes généraux (amènent résultats généraux, 
augmentent le nombre de résultats) 
 Termes spécialisés (…résultats spécialisés, font baisser...) 
23
Quel est l'outil de recherche le mieux 
adapté à l'objet de ma recherche. 
 Le moteur de recherche sera utile pour 
 Des recherches rapides au quotidien du type question 
réponse. 
 Pour trouver des informations et des sites sources, qu'il 
conviendra d'évaluer. 
 Privilégiez la source spécialisée et de confiance où 
l'information pourrait se trouver 
24
II/ VEILLER, RESTER INFORMÉ EN 
PERMANENCE
A/ Définitions, principes
La veille 
Activité de surveillance continue et 
répétée d'un domaine 
Tradition chez les scientifiques qui 
s'informent des parutions dans leurs 
disciplines, attitudes et méthodes venues 
plus tard en entreprise, indispensable : 
monde et société en constante évolution
La veille informationnelle 
 Processus continu et dynamique faisant l'objet d'une 
mise à disposition personnalisée et périodique de 
données ou d'informations, traitées selon une finalité 
propre au destinataire, faisant appel à une expertise en 
rapport avec le sujet ou la nature de l'information 
collectée. 
 définition extraite du Dictionnaire de l'information, 
Serge Cacaly, Yves Le Coadic et alii, Editions Armand 
Colin, 2004
Veille stratégique en entreprise 
(L. Hermel, Veille stratégique et 
intelligence économique : maîtriser et 
pratiquer..., AFNOR, 2007)
Processus de veille 
• Source : blog de la société AMI Software 
30
Méthode Pull 
Pour la collecte 
Cas d’une recherche sur Google "Tirer" 
l'information vers soi, pas d'automatisation 
Idéal pour répondre à une question, pour 
approfondir un sujet Inconvénient : dans le 
cadre d’une veille coût en temps 
31
Méthode Push 
Pour la collecte 
Recevoir automatiquement l'information, 
grâce aux flux RSS, aux lettres d'information, 
aux alertes 
Avantages : temps, automatisation 
Contraintes : évaluer les sources, ajout de 
nouvelles sources, suppressions des sources 
désuètes 
32
Social search 
En participant : utiliser son réseau social, 
poser une question sur Twitter, Facebook, 
Viadeo, LinkedIn, etc. 
Participer n’est pas obligatoire : outils de 
recherche sur les réseaux sociaux = veille en 
temps réel 
33
B/ Les outils 
- Veille temps réel (voir le document d’appui) 
- Veille avec les alertes 
- Veille avec les flux RSS
- Veille avec les alertes 
- Recevoir les résultats d’une recherche (par mail, 
ou par flux rss) 
- Outils : Google alertes, Talkwalker
Google alertes : saisir la requête 
www.google.fr/alerts
Choisir la source 
(blogs, actualités, tout le web, etc.)
Définir la fréquence des alertes 
(immédiatement, une fois par jour, par semaine)
Choisir le niveau d'exigence 
(Seulement les meilleurs résultats, tous)
Prévisualiser, pour modifier la requête 
si nécessaire
Saisir son adresse mel
Lire la demande de vérification 
Google vous indique avoir envoyé un courriel à l’adresse 
indiquée pour que vous validiez votre demande.
Valider son alerte 
Vous ouvrez votre "boîte mel", vous ouvrez le courriel de 
vérification de « Alertes Google » et vous cliquez sur le lien 
proposé.
Les résultats 
Quelques temps après, les 1ers résultats "tombent" dans la 
boite mail 
Cliquez sur le lien pour consulter la source
-Veille avec les flux RSS 
S’abonner au contenu d’un site
Qu’est ce qu’un flux RSS 
Fichier dont le contenu est produit en fonction 
des mises à jour d’un site Web. 
Souvent utilisé par sites d'actualité pour 
présenter les titres des dernières informations 
consultables. 
46
S’abonner, lire… 
La lecture d'un flux RSS se fait à l'aide 
d'un agrégateur. 
Lui indiquer l'adresse du fil RSS concerné, le 
programme se connecte pour vérifier la 
présence de nouveau contenu. 
Le nouveau contenu est téléchargé et converti 
au format HTML pour en permettre la lecture. 
47
Sélectionner et trouver les flux RSS 
 Vigilance quant à l'overdose d'informations : retenir 
les flux si : 
 Sujets traités correspondent à vos attentes 
 Contenu de qualité 
 Quantité d’informations journalières 
 Se poser la question de ses besoins en information, 
prêter attention aux sites sur lesquels vous vous 
informez régulièrement 
 Visiter les sites sur lesquels vous pourriez vous 
informer ( dans vos champs d'intérêt) et regardez s'il 
n'y a pas des flux RSS 
48
Agrégateurs 
 Pour classer, gérer, filtrer, lire les flux 
 Intégrés aux navigateurs : Internet Explorer, Firefox 
avec extensions rss icon, sage et Google Chrome avec 
extension « abonnement RSS (par Google) » 
ou « rss feedreader » 
 Intégrés aux logiciels de courrier électronique : 
Thunderbird, Outlook 
 Logiciels dédiés (spécialisés lecture RSS) sur le poste : 
FeedDemon, Feedreader 
 Logiciels en ligne (www.netvibes.com, Feedly) 
 Smartphones, tablettes...apps Android ou IOS... 49
En pratique, la réception des flux 
 je repère une source intéressante : je vérifie qu'il 
propose un flux 
 je m'abonne 
 je classe le flux dans mon agrégateur 
 je lis le flux dans mon agrégateur 
 automatiquement mon agrégateur va marquer 
mon flux comme lu 
 je traite les informations pertinentes trouvées 
dans mes flux 
50
Flux et navigateurs : Internet Explorer 
 Pour s’abonner : 
Accédez au site Web proposant le flux. 
 Cliquez sur le bouton Flux pour afficher les flux 
dans la page Web. 
 Cliquez sur un flux 
 Cliquez sur M’abonner à ce flux. 
Tapez un nom pour le flux, puis sélectionnez le 
dossier dans lequel le flux sera créé. 
 Cliquez sur S’abonner. 
51
Flux et navigateurs : Internet Explorer 
Affichage des flux 
Cliquez sur le bouton Favoris puis sur 
l’onglet Flux. 
Cliquez sur un flux pour l’afficher dans le 
navigateur. 
52
III – RECUEILLIR ET DIFFUSER 
L’INFORMATION
A/ Principes : traiter, diffuser les 
résultats d'une recherche
Traiter, diffuser les résultats 
d'une recherche 
De nombreux manières de diffuser sont possibles : 
Que faut-il transmettre à votre destinataire ? 
Quelle information voulez-vous faire passer ? 
Exemples : faits bruts, ou analysés 
 Se fixer des objectifs clairs et réalisables en terme de 
diffusion 
 Bien connaître l'outil de diffusion : Outil interne à 
l’entreprise (intranet, etc.), Outlook, Service web
Traiter, diffuser les résultats 
d'une recherche 
1er cas : diffusion des informations récoltées 
sans traitement, analyse 
Diffusion des informations en l'état (diffuser 
un nom, une adresse, simple copié-collé) 
Tri parmi les résultats : établir une liste, mise 
en forme minimale
Traiter, diffuser les résultats 
d'une recherche 
2éme cas : traitement et analyse des 
informations 
Notes d'analyse 
Présentations synthétiques 
Coût en temps. Solution : se servir de modèles 
de diffusion (notamment sur outlook, par 
mail)
B/ Les outils pour diffuser 
- Services web : Storify, Scoop-It 
- Outlook : voir document d’appui
- Services web : Storify, Scoop-It
Storify 
Ressources sont regroupées et commentées par thèmes. Permet 
la recherche des ressources
Storify : les bases 
Permet d’assembler rapidement des contenus 
de provenances diverses : avec la possibilité 
d’ajouter un commentaire. 
Le classement est thématique : des stories 
sont assemblées sur une page.
Storify : fonctionnalités 
 Interface permet de trouver des ressources à partir 
de différents outils de recherche (web, réseaux 
sociaux) 
 Contenus assemblés : images, adresses et titres sont 
automatiquement récupérés, avec la possibilité 
d’ajouter un commentaire. 
 Le résultat peut s’exporter aisément sur un blog (fait 
avec WordPress) ou un site (fait avec Drupal) afin de 
l’imbriquer dans une page 
 Usage souvent lié au réseau Twitter : facilité de 
recherche et de republication des tweets
Storify : usages 
Adapté à de la compilation thématique de 
ressources, plus qu’à une diffusion au fil du 
temps 
Récits d’événements à partir de tweets 
échangés
Storify : exemple d’utilisation 
 L’Expansion.fr utilise Storify pour rédiger un article 
 Assemblage de contenus du web commentés par 
l’auteur, un journaliste 
 Sélection de contenus de différentes natures qui font 
évoluer la narration ( informations nouvelles, 
précisions, prises de position). 
 Sur Storify : http://tinyurl.com/axsrtub 
 Exporté sur le site de l’Expansion : 
http://tinyurl.com/b3h737n
Storify : prise en main 
Clic sur Create Story en haut à droite 
Deux volets apparaissent : à gauche, pour 
créer la story, à droite pour chercher les 
éléments de contenus 
1/ Volet de droite 
recherche sur Storify, Twitter, Facebook, 
Youtube, Flickr, Instagram (photos) Google
Storify : prise en main 
2/ Volet de gauche 
bien noter comment faire glisser les élements 
repérer les champs dans lesquels il est 
possible d'écire : titre, présentation de la 
story, et les commentaires que l'on peut 
apposer sur les éléments
Scoop-It 
Diffusion de ressources au fil du temps 
Suggestions de ressources
Scoop-It : prise en main 
 Réfléchir au thème du 
topic 
 Bien choisir le titre 
 l’URL dérive du titre 
 Keywords : serviront 
aux suggestions de 
Scoop-It 
 Possible de charger une 
image : icône du topic
Scoop-It : prise en main 
Faire glisser le bookmarklet dans la barre des 
favoris, permettre de faire des captures et les 
envoyer sur Scoop-It
Scoop-It : prise en main 
 Ajouter des 
ressources à partir du 
contenu suggéré 
par Scoop-It
Scoop-It : prise en main 
Ajouter des ressources à 
partir de la consultation 
d’une page, par le 
bookmarklet, 
1/ titre repris sur l’article, il 
est modifiable 
2/ image et extrait repris, 
modifiables 
3/ commentaire qui peut 
être écrit par le curateur 
4/ Signalement du 
« scoop » sur les 
réseaux sociaux 
5/ Message adapté au 
réseau Twitter
Scoop-It : prise en main 
Le scoop tel qu’il apparaît 
1 à la corbeille 
2 éditer le scoop 
3 restera en haut 
de page 
4 mots-clefs 
5 partage réseaux 
sociaux 
6 commentaires

Contenu connexe

Tendances

Les outils de veille informationnelle, d’archivage, de rediffusion et de cur...
Les outils de veille informationnelle, d’archivage, de rediffusion et de cur...Les outils de veille informationnelle, d’archivage, de rediffusion et de cur...
Les outils de veille informationnelle, d’archivage, de rediffusion et de cur...
Jean-Baptiste Dayez
 
Au-delà de la gestion de flux RSS, valoriser sa veille
Au-delà de la gestion de flux RSS, valoriser sa veilleAu-delà de la gestion de flux RSS, valoriser sa veille
Au-delà de la gestion de flux RSS, valoriser sa veille
URFIST de Paris
 

Tendances (20)

Les outils de veille informationnelle, d’archivage, de rediffusion et de cur...
Les outils de veille informationnelle, d’archivage, de rediffusion et de cur...Les outils de veille informationnelle, d’archivage, de rediffusion et de cur...
Les outils de veille informationnelle, d’archivage, de rediffusion et de cur...
 
Veille 2.0
Veille 2.0Veille 2.0
Veille 2.0
 
Concepts de Recherche dans un environnement WSS et MOSS
Concepts de Recherche dans un environnement WSS et MOSSConcepts de Recherche dans un environnement WSS et MOSS
Concepts de Recherche dans un environnement WSS et MOSS
 
Recherche et veille documentaire
Recherche et veille documentaireRecherche et veille documentaire
Recherche et veille documentaire
 
Utiliser les flux RSS pour sa veille : Pourquoi et comment ?
Utiliser les flux RSS pour sa veille : Pourquoi et comment ?Utiliser les flux RSS pour sa veille : Pourquoi et comment ?
Utiliser les flux RSS pour sa veille : Pourquoi et comment ?
 
Conf Afeit Brest 090616
Conf Afeit Brest 090616Conf Afeit Brest 090616
Conf Afeit Brest 090616
 
Organiser une veille sur internet
Organiser une veille sur internetOrganiser une veille sur internet
Organiser une veille sur internet
 
Veille, visibilité et communication : les atouts des réseaux sociaux pour le ...
Veille, visibilité et communication : les atouts des réseaux sociaux pour le ...Veille, visibilité et communication : les atouts des réseaux sociaux pour le ...
Veille, visibilité et communication : les atouts des réseaux sociaux pour le ...
 
Salon Réunir / Conférence Recherche d'information et veille sur Internet
Salon Réunir / Conférence Recherche d'information et veille sur InternetSalon Réunir / Conférence Recherche d'information et veille sur Internet
Salon Réunir / Conférence Recherche d'information et veille sur Internet
 
Veille, les outils qui font gagner du temps
Veille, les outils qui font gagner du tempsVeille, les outils qui font gagner du temps
Veille, les outils qui font gagner du temps
 
Les outils de recherche et veille sur le web
Les outils de recherche et veille sur le webLes outils de recherche et veille sur le web
Les outils de recherche et veille sur le web
 
Veille ciblée en formation
Veille ciblée en formationVeille ciblée en formation
Veille ciblée en formation
 
Veille informationnelle
Veille informationnelleVeille informationnelle
Veille informationnelle
 
Optimiser sa veille avec les flux RSS (mars 2009)
Optimiser sa veille avec les flux RSS (mars 2009)Optimiser sa veille avec les flux RSS (mars 2009)
Optimiser sa veille avec les flux RSS (mars 2009)
 
Utiliser les flux RSS pour sa veille : Pourquoi et comment ?
Utiliser les flux RSS pour sa veille : Pourquoi et comment ?Utiliser les flux RSS pour sa veille : Pourquoi et comment ?
Utiliser les flux RSS pour sa veille : Pourquoi et comment ?
 
Technique de recherche , méthodes et outils de veille sur internet - #Benindi...
Technique de recherche , méthodes et outils de veille sur internet - #Benindi...Technique de recherche , méthodes et outils de veille sur internet - #Benindi...
Technique de recherche , méthodes et outils de veille sur internet - #Benindi...
 
Diffuser La Veille
Diffuser La VeilleDiffuser La Veille
Diffuser La Veille
 
Au-delà de la gestion de flux RSS, valoriser sa veille
Au-delà de la gestion de flux RSS, valoriser sa veilleAu-delà de la gestion de flux RSS, valoriser sa veille
Au-delà de la gestion de flux RSS, valoriser sa veille
 
Veille Informationnelle
Veille InformationnelleVeille Informationnelle
Veille Informationnelle
 
N105 sqrpro
N105 sqrproN105 sqrpro
N105 sqrpro
 

En vedette

Accueil Invitation JournéE 17 Juin
Accueil Invitation JournéE 17 JuinAccueil Invitation JournéE 17 Juin
Accueil Invitation JournéE 17 Juin
Afet
 

En vedette (20)

La Red Innova: Daniel Serra
La Red Innova:  Daniel SerraLa Red Innova:  Daniel Serra
La Red Innova: Daniel Serra
 
Découverte de Twitter
Découverte de TwitterDécouverte de Twitter
Découverte de Twitter
 
PD Latest
PD LatestPD Latest
PD Latest
 
El desafio de una fe saludable
El desafio de una fe saludableEl desafio de una fe saludable
El desafio de una fe saludable
 
Inteligencia De Negocios Atalaya Presentacion 1203
Inteligencia De Negocios Atalaya Presentacion 1203Inteligencia De Negocios Atalaya Presentacion 1203
Inteligencia De Negocios Atalaya Presentacion 1203
 
Presentacion propuesta
Presentacion propuestaPresentacion propuesta
Presentacion propuesta
 
Etude de cas e-réputation - Groupe 6
Etude de cas e-réputation - Groupe 6Etude de cas e-réputation - Groupe 6
Etude de cas e-réputation - Groupe 6
 
Bilan formations 2006 CRCI
Bilan formations 2006 CRCIBilan formations 2006 CRCI
Bilan formations 2006 CRCI
 
Diaporama formation animateurs numériques
Diaporama formation animateurs numériquesDiaporama formation animateurs numériques
Diaporama formation animateurs numériques
 
Entri
EntriEntri
Entri
 
Navacerrada
NavacerradaNavacerrada
Navacerrada
 
Les Signes de Réussite avec Agile
Les Signes de Réussite avec AgileLes Signes de Réussite avec Agile
Les Signes de Réussite avec Agile
 
Le Smulltron
Le SmulltronLe Smulltron
Le Smulltron
 
El Litro De Leche
El Litro De LecheEl Litro De Leche
El Litro De Leche
 
Filles A Marier
Filles A MarierFilles A Marier
Filles A Marier
 
Trousse de premiers secours
Trousse de premiers secoursTrousse de premiers secours
Trousse de premiers secours
 
Facturaexcel
FacturaexcelFacturaexcel
Facturaexcel
 
Cointreau Ra 020908 Fr
Cointreau Ra 020908 FrCointreau Ra 020908 Fr
Cointreau Ra 020908 Fr
 
Accueil Invitation JournéE 17 Juin
Accueil Invitation JournéE 17 JuinAccueil Invitation JournéE 17 Juin
Accueil Invitation JournéE 17 Juin
 
Méli mélo en a plein le dos.
Méli mélo en a plein le dos.Méli mélo en a plein le dos.
Méli mélo en a plein le dos.
 

Similaire à Support acceder info

Moteurs de recherche, finir avec les idées reçues
Moteurs de recherche, finir avec les idées reçuesMoteurs de recherche, finir avec les idées reçues
Moteurs de recherche, finir avec les idées reçues
Aref Jdey
 
Veille 2.0 et ses outils
Veille 2.0 et ses outilsVeille 2.0 et ses outils
Veille 2.0 et ses outils
Dujol Lionel
 
La recherche sur internet
La recherche sur internetLa recherche sur internet
La recherche sur internet
cdilstl
 

Similaire à Support acceder info (20)

L’internet des sciences humaines et sociales. Recherches - Perspectives
L’internet des sciences humaines et sociales. Recherches - Perspectives L’internet des sciences humaines et sociales. Recherches - Perspectives
L’internet des sciences humaines et sociales. Recherches - Perspectives
 
Atelier de veille informationnelle pour bacc. + 2e cycle - automne 2016
Atelier de veille informationnelle pour bacc. + 2e cycle - automne 2016Atelier de veille informationnelle pour bacc. + 2e cycle - automne 2016
Atelier de veille informationnelle pour bacc. + 2e cycle - automne 2016
 
Outils de veille informationnelle - Hiver 2017
Outils de veille informationnelle - Hiver 2017Outils de veille informationnelle - Hiver 2017
Outils de veille informationnelle - Hiver 2017
 
Veille sur Internet, les outils qui font gagner du temps
Veille sur Internet, les outils qui font gagner du tempsVeille sur Internet, les outils qui font gagner du temps
Veille sur Internet, les outils qui font gagner du temps
 
Veille sur Internet, les outils qui font gagner du temps
Veille sur Internet, les outils qui font gagner du tempsVeille sur Internet, les outils qui font gagner du temps
Veille sur Internet, les outils qui font gagner du temps
 
Moteurs de recherche, finir avec les idées reçues
Moteurs de recherche, finir avec les idées reçuesMoteurs de recherche, finir avec les idées reçues
Moteurs de recherche, finir avec les idées reçues
 
Polytech geii sept2016
Polytech geii sept2016Polytech geii sept2016
Polytech geii sept2016
 
Cours recherche documentaire Master Matières Premières Naturelles en Cosmétique
Cours recherche documentaire Master Matières Premières Naturelles en CosmétiqueCours recherche documentaire Master Matières Premières Naturelles en Cosmétique
Cours recherche documentaire Master Matières Premières Naturelles en Cosmétique
 
Veille 2.0 et ses outils
Veille 2.0 et ses outilsVeille 2.0 et ses outils
Veille 2.0 et ses outils
 
Panorama 2014 des outils web indispensables au veilleur
Panorama 2014 des outils web indispensables au veilleurPanorama 2014 des outils web indispensables au veilleur
Panorama 2014 des outils web indispensables au veilleur
 
Master veille informationnelle_2016-2017_partie2
Master veille informationnelle_2016-2017_partie2Master veille informationnelle_2016-2017_partie2
Master veille informationnelle_2016-2017_partie2
 
La recherche sur internet
La recherche sur internetLa recherche sur internet
La recherche sur internet
 
Panorama 2014 des outils web indispensables au veilleur
Panorama 2014 des outils web indispensables au veilleurPanorama 2014 des outils web indispensables au veilleur
Panorama 2014 des outils web indispensables au veilleur
 
Sensibilisation à la veille documentaire (Doctorants SHS, juin 2021)
Sensibilisation à la veille documentaire  (Doctorants SHS, juin 2021)Sensibilisation à la veille documentaire  (Doctorants SHS, juin 2021)
Sensibilisation à la veille documentaire (Doctorants SHS, juin 2021)
 
Module 5 - Doctorants : veille scientifique
Module 5 - Doctorants : veille scientifiqueModule 5 - Doctorants : veille scientifique
Module 5 - Doctorants : veille scientifique
 
Recheche d'info sur Internet
Recheche d'info sur InternetRecheche d'info sur Internet
Recheche d'info sur Internet
 
Optimiser recherche d'information scientifique dans le domaine biomedical - P...
Optimiser recherche d'information scientifique dans le domaine biomedical - P...Optimiser recherche d'information scientifique dans le domaine biomedical - P...
Optimiser recherche d'information scientifique dans le domaine biomedical - P...
 
Formation à la recherche documentaire Master MPNC
Formation à la recherche documentaire Master MPNCFormation à la recherche documentaire Master MPNC
Formation à la recherche documentaire Master MPNC
 
Les 10 commandements du référencement durable - Mêlée Numérique 2015
Les 10 commandements du référencement durable - Mêlée Numérique 2015Les 10 commandements du référencement durable - Mêlée Numérique 2015
Les 10 commandements du référencement durable - Mêlée Numérique 2015
 
La recherche sur Internet: devenez un super chercheur
La recherche sur Internet: devenez un super chercheurLa recherche sur Internet: devenez un super chercheur
La recherche sur Internet: devenez un super chercheur
 

Support acceder info

  • 1. Accéder à l’information en 1 clic 24 et 25 novembre 2014
  • 3. Possibilités et limites d’une recherche sur Internet Internet ? web ? Internet, ou réseau de réseau Date de la fin des années 1960 Applications et services divers : courrier électronique, forums de discussion, web
  • 4. Possibilités et limites d’une recherche sur Internet Internet ? web ? Web ou World WideWeb : ensemble de pages HTML (textes, images, liens…) avec une URL et accessibles avec le protocole HTTP. Milieu des années 1990 625,3 Millions de sites (Netcraft, 11/2012) web indexé: au moins 8,23 milliards de pages (Worldwidewebsize, 11/2012) langues : 55 % du contenu en anglais, 4 % en français (W3Techs)
  • 5. Possibilités et limites d’une recherche sur Internet Web visible / web invisible Web invisible ou web profond : partie du web non indexée et qui ne peut être trouvée par les moteurs de recherche Web invisible plus volumineux : limite d’une recherche d’information (gratuite) sur le web
  • 6. Illustration : les âges du web Source : conceptart
  • 7. Illustration : les âges du web Source : conceptart
  • 8. Contenu I – Trouver l’info sur le web, les ressources spécialisées II - Veiller, rester informé en permanence III - Recueillir et diffuser l’info
  • 9. I/ TROUVER L’INFO SUR LE WEB LES RESSOURCES SPÉCIALISÉES
  • 10. A) Fonctionnement des moteurs de recherche
  • 11. Moteur de recherche Outil automatique amène la liste des pages web contenant les termes de la recherche Immense base de données qui indexe des pages web Trois modules
  • 12. Module collecte d'information Collecte d'information par le «spider » ou « crawler » (Googlebot pour Google) A partir d'un lot initial, parcourt de liens en liens les sites web, prend en compte certains formats : pages web, pdf, des formats bureautique et va jusqu’à une certaine profondeur
  • 13. Module d'indexation Gigantesques bases de données avec les pages capturées Un index des mots-clefs contenus dans les pages web
  • 14. Le module de recherche La page de réponse liera la base de données avec la requête et affichera les titres ou les URL  Ce module est caractérisé par : sa syntaxe d' interrogation son type de classement des résultats.
  • 15. B/ Performant sur les Outils de recherche
  • 16. Performant sur les Outils de recherche Voir document d’appui : « Performant sur les Outils de recherche » + Fiche : Évaluation d'un site web avec la méthode « Qui ? Quoi ? Quand ? Où ? Pourquoi ? Comment ? »
  • 18. Risque d'infobésite, infopollution  Surabondance de l'information  Or de tout temps existent des sources spécialisées et sûres : pages jaunes, bulletin officiel, revues spécialisées 18
  • 19. Solution : mise en place d'une stratégie de recherche 19
  • 20. Préciser son projet : des avantages Permet de gagner du temps et des résultats plus pertinents Permet d'établir des critères d'évaluation Permet de choisir une stratégie de recherche (méthode et outils) 20
  • 21. Préciser son projet  Pour en faire quoi : mes objectifs, le travail à réaliser : exposé, réponse à une question ?  Type d'information recherchée : données factuelles (chiffres, dates, statistiques...), approfondies, d'actualité  Types de documents recherchés : articles : de presse, scientifiques, normes, livres blancs  Quel niveau d'expertise ou de connaissance ?  De combien de temps je dispose ? 21
  • 22. Définir le sujet Délimiter le sujet et le replacer dans son contexte : qui, quoi, quand, où, comment, pourquoi ? Formuler les termes de la recherche Avec quels termes l'information que je recherche est mentionnée dans le document. ? 22
  • 23. Définir le sujet : trouver les mots-clefs  Trouver un texte de référence sur le sujet permet de trouver des mots-clefs  Synthétiser son sujet en 4 ou 5 mots-clefs significatifs, écarter les articles/prépositions (le, de, un, etc.)  Lister également les  Synonymes  Termes généraux (amènent résultats généraux, augmentent le nombre de résultats)  Termes spécialisés (…résultats spécialisés, font baisser...) 23
  • 24. Quel est l'outil de recherche le mieux adapté à l'objet de ma recherche.  Le moteur de recherche sera utile pour  Des recherches rapides au quotidien du type question réponse.  Pour trouver des informations et des sites sources, qu'il conviendra d'évaluer.  Privilégiez la source spécialisée et de confiance où l'information pourrait se trouver 24
  • 25. II/ VEILLER, RESTER INFORMÉ EN PERMANENCE
  • 27. La veille Activité de surveillance continue et répétée d'un domaine Tradition chez les scientifiques qui s'informent des parutions dans leurs disciplines, attitudes et méthodes venues plus tard en entreprise, indispensable : monde et société en constante évolution
  • 28. La veille informationnelle  Processus continu et dynamique faisant l'objet d'une mise à disposition personnalisée et périodique de données ou d'informations, traitées selon une finalité propre au destinataire, faisant appel à une expertise en rapport avec le sujet ou la nature de l'information collectée.  définition extraite du Dictionnaire de l'information, Serge Cacaly, Yves Le Coadic et alii, Editions Armand Colin, 2004
  • 29. Veille stratégique en entreprise (L. Hermel, Veille stratégique et intelligence économique : maîtriser et pratiquer..., AFNOR, 2007)
  • 30. Processus de veille • Source : blog de la société AMI Software 30
  • 31. Méthode Pull Pour la collecte Cas d’une recherche sur Google "Tirer" l'information vers soi, pas d'automatisation Idéal pour répondre à une question, pour approfondir un sujet Inconvénient : dans le cadre d’une veille coût en temps 31
  • 32. Méthode Push Pour la collecte Recevoir automatiquement l'information, grâce aux flux RSS, aux lettres d'information, aux alertes Avantages : temps, automatisation Contraintes : évaluer les sources, ajout de nouvelles sources, suppressions des sources désuètes 32
  • 33. Social search En participant : utiliser son réseau social, poser une question sur Twitter, Facebook, Viadeo, LinkedIn, etc. Participer n’est pas obligatoire : outils de recherche sur les réseaux sociaux = veille en temps réel 33
  • 34. B/ Les outils - Veille temps réel (voir le document d’appui) - Veille avec les alertes - Veille avec les flux RSS
  • 35. - Veille avec les alertes - Recevoir les résultats d’une recherche (par mail, ou par flux rss) - Outils : Google alertes, Talkwalker
  • 36. Google alertes : saisir la requête www.google.fr/alerts
  • 37. Choisir la source (blogs, actualités, tout le web, etc.)
  • 38. Définir la fréquence des alertes (immédiatement, une fois par jour, par semaine)
  • 39. Choisir le niveau d'exigence (Seulement les meilleurs résultats, tous)
  • 40. Prévisualiser, pour modifier la requête si nécessaire
  • 42. Lire la demande de vérification Google vous indique avoir envoyé un courriel à l’adresse indiquée pour que vous validiez votre demande.
  • 43. Valider son alerte Vous ouvrez votre "boîte mel", vous ouvrez le courriel de vérification de « Alertes Google » et vous cliquez sur le lien proposé.
  • 44. Les résultats Quelques temps après, les 1ers résultats "tombent" dans la boite mail Cliquez sur le lien pour consulter la source
  • 45. -Veille avec les flux RSS S’abonner au contenu d’un site
  • 46. Qu’est ce qu’un flux RSS Fichier dont le contenu est produit en fonction des mises à jour d’un site Web. Souvent utilisé par sites d'actualité pour présenter les titres des dernières informations consultables. 46
  • 47. S’abonner, lire… La lecture d'un flux RSS se fait à l'aide d'un agrégateur. Lui indiquer l'adresse du fil RSS concerné, le programme se connecte pour vérifier la présence de nouveau contenu. Le nouveau contenu est téléchargé et converti au format HTML pour en permettre la lecture. 47
  • 48. Sélectionner et trouver les flux RSS  Vigilance quant à l'overdose d'informations : retenir les flux si :  Sujets traités correspondent à vos attentes  Contenu de qualité  Quantité d’informations journalières  Se poser la question de ses besoins en information, prêter attention aux sites sur lesquels vous vous informez régulièrement  Visiter les sites sur lesquels vous pourriez vous informer ( dans vos champs d'intérêt) et regardez s'il n'y a pas des flux RSS 48
  • 49. Agrégateurs  Pour classer, gérer, filtrer, lire les flux  Intégrés aux navigateurs : Internet Explorer, Firefox avec extensions rss icon, sage et Google Chrome avec extension « abonnement RSS (par Google) » ou « rss feedreader »  Intégrés aux logiciels de courrier électronique : Thunderbird, Outlook  Logiciels dédiés (spécialisés lecture RSS) sur le poste : FeedDemon, Feedreader  Logiciels en ligne (www.netvibes.com, Feedly)  Smartphones, tablettes...apps Android ou IOS... 49
  • 50. En pratique, la réception des flux  je repère une source intéressante : je vérifie qu'il propose un flux  je m'abonne  je classe le flux dans mon agrégateur  je lis le flux dans mon agrégateur  automatiquement mon agrégateur va marquer mon flux comme lu  je traite les informations pertinentes trouvées dans mes flux 50
  • 51. Flux et navigateurs : Internet Explorer  Pour s’abonner : Accédez au site Web proposant le flux.  Cliquez sur le bouton Flux pour afficher les flux dans la page Web.  Cliquez sur un flux  Cliquez sur M’abonner à ce flux. Tapez un nom pour le flux, puis sélectionnez le dossier dans lequel le flux sera créé.  Cliquez sur S’abonner. 51
  • 52. Flux et navigateurs : Internet Explorer Affichage des flux Cliquez sur le bouton Favoris puis sur l’onglet Flux. Cliquez sur un flux pour l’afficher dans le navigateur. 52
  • 53. III – RECUEILLIR ET DIFFUSER L’INFORMATION
  • 54. A/ Principes : traiter, diffuser les résultats d'une recherche
  • 55. Traiter, diffuser les résultats d'une recherche De nombreux manières de diffuser sont possibles : Que faut-il transmettre à votre destinataire ? Quelle information voulez-vous faire passer ? Exemples : faits bruts, ou analysés  Se fixer des objectifs clairs et réalisables en terme de diffusion  Bien connaître l'outil de diffusion : Outil interne à l’entreprise (intranet, etc.), Outlook, Service web
  • 56. Traiter, diffuser les résultats d'une recherche 1er cas : diffusion des informations récoltées sans traitement, analyse Diffusion des informations en l'état (diffuser un nom, une adresse, simple copié-collé) Tri parmi les résultats : établir une liste, mise en forme minimale
  • 57. Traiter, diffuser les résultats d'une recherche 2éme cas : traitement et analyse des informations Notes d'analyse Présentations synthétiques Coût en temps. Solution : se servir de modèles de diffusion (notamment sur outlook, par mail)
  • 58. B/ Les outils pour diffuser - Services web : Storify, Scoop-It - Outlook : voir document d’appui
  • 59. - Services web : Storify, Scoop-It
  • 60. Storify Ressources sont regroupées et commentées par thèmes. Permet la recherche des ressources
  • 61. Storify : les bases Permet d’assembler rapidement des contenus de provenances diverses : avec la possibilité d’ajouter un commentaire. Le classement est thématique : des stories sont assemblées sur une page.
  • 62. Storify : fonctionnalités  Interface permet de trouver des ressources à partir de différents outils de recherche (web, réseaux sociaux)  Contenus assemblés : images, adresses et titres sont automatiquement récupérés, avec la possibilité d’ajouter un commentaire.  Le résultat peut s’exporter aisément sur un blog (fait avec WordPress) ou un site (fait avec Drupal) afin de l’imbriquer dans une page  Usage souvent lié au réseau Twitter : facilité de recherche et de republication des tweets
  • 63. Storify : usages Adapté à de la compilation thématique de ressources, plus qu’à une diffusion au fil du temps Récits d’événements à partir de tweets échangés
  • 64. Storify : exemple d’utilisation  L’Expansion.fr utilise Storify pour rédiger un article  Assemblage de contenus du web commentés par l’auteur, un journaliste  Sélection de contenus de différentes natures qui font évoluer la narration ( informations nouvelles, précisions, prises de position).  Sur Storify : http://tinyurl.com/axsrtub  Exporté sur le site de l’Expansion : http://tinyurl.com/b3h737n
  • 65. Storify : prise en main Clic sur Create Story en haut à droite Deux volets apparaissent : à gauche, pour créer la story, à droite pour chercher les éléments de contenus 1/ Volet de droite recherche sur Storify, Twitter, Facebook, Youtube, Flickr, Instagram (photos) Google
  • 66. Storify : prise en main 2/ Volet de gauche bien noter comment faire glisser les élements repérer les champs dans lesquels il est possible d'écire : titre, présentation de la story, et les commentaires que l'on peut apposer sur les éléments
  • 67. Scoop-It Diffusion de ressources au fil du temps Suggestions de ressources
  • 68. Scoop-It : prise en main  Réfléchir au thème du topic  Bien choisir le titre  l’URL dérive du titre  Keywords : serviront aux suggestions de Scoop-It  Possible de charger une image : icône du topic
  • 69. Scoop-It : prise en main Faire glisser le bookmarklet dans la barre des favoris, permettre de faire des captures et les envoyer sur Scoop-It
  • 70. Scoop-It : prise en main  Ajouter des ressources à partir du contenu suggéré par Scoop-It
  • 71. Scoop-It : prise en main Ajouter des ressources à partir de la consultation d’une page, par le bookmarklet, 1/ titre repris sur l’article, il est modifiable 2/ image et extrait repris, modifiables 3/ commentaire qui peut être écrit par le curateur 4/ Signalement du « scoop » sur les réseaux sociaux 5/ Message adapté au réseau Twitter
  • 72. Scoop-It : prise en main Le scoop tel qu’il apparaît 1 à la corbeille 2 éditer le scoop 3 restera en haut de page 4 mots-clefs 5 partage réseaux sociaux 6 commentaires