SlideShare une entreprise Scribd logo
Laurent Campana mars 2024
Les principaux risques
au cœur des métiers de la banque
Synthèse
Les risques sont au cœur du métier bancaire : prêter de l’argent aux clients, rémunérer
leur épargne et gérer leurs dépôts. A ce titre, la gestion des risques fait partie intégrante
de la nature même des banques.
Rappel des 3 principales activités du secteur bancaire :
 La Banque de détail
 La Banque de Marché et d’Investissement
 L’activité « d’assurance »
1. Les principaux métiers liés aux risques bancaires
- Le contrôle permanent et la Conformité (contrôles de deuxième niveau)
- L’audit périodique (audit interne, inspection) (contrôles de 3ème niveau)
- La Direction des Risques (2ème et 3ème niveau aide surveillance et appréciation des
méthodes des lignes métiers)
La Direction des Risques bancaires recense l’intégralité des risques liés aux activités de la
banque et met en œuvre un dispositif de pilotage et de suivi des risques recensés. A ce titre, elle
valide les opérations de contrôle liées à l’activité, afin de s’assurer de l’efficacité des contrôles,
pour minimiser les risques recensés.
La Direction des Risques procède à une validation des procédures d’analyse, à un suivi des
risques, à une mise en place de dispositif de maîtrise et d’encadrement des risques structurés
et d’un système d’information de suivi des risques en adéquation avec le système d’information
de l’entité bancaire, et répondant aux besoins des métiers : telles sont les missions assignées à
la Direction des Risques, qui doit informer régulièrement le Conseil d’Administration et/ou la
direction générale de l’ampleur des risques identifiés.
A noter, que les lignes métiers s’auto-contrôlent et se situent en premier niveau en matière de
contrôle.
Laurent Campana mars 2024
2. Rattachement hiérarchique
- Le contrôle permanent peut être rattaché à la Direction générale (au Directoire de la société)
ou bien être une composante de la Direction des Risques, selon la politique et la taille de
l’établissement
- Le Contrôle périodique est rattaché directement à la Direction Générale (ou Directoire)
- La Direction des Risques est rattachée directement à la Direction Générale (ou Directoire)
3. Les 4 principaux risques
- Risque de crédit et de contrepartie
- Risque opérationnel
- Risque de non-conformité - déontologique
- Risque stratégique
4. Définition des Risques
Risque de crédit ou de contrepartie :
Défini dans Art.10-e de l’arrêté du 3 novembre 2014 par exemple : c’est le risque encouru en
cas de défaillance d’une contrepartie ou de contrepartie considérées comme un même groupe
de clients liés. Ça concerne tout type d’engagement bilan et hors bilan : crédit octroyé à la
clientèle ; actifs négociables en propre par la Banque (actions, obligations) : risques émetteurs
ou de signature si l’émetteur de titres est défaillant ; des créances sur d’autres banques, lors de
la réalisation du risque de défaillance d’un établissement ; des engagements hors bilan
(cautions, garanties …).
Risque opérationnel :
- Le risque de pertes découlant d’une inadéquation ou d’une défaillance des processus,
du personnel et des systèmes internes ou d’évènements extérieurs, y compris le risque
juridique ; le risque opérationnel inclut notamment les risques liés à des évènements de
faible probabilité d’occurrence mais à fort impact, les risque de fraude interne et
externe.
Exemples :
Fraude interne ? information inexacte sur des positions, falsifications, vol commis par un
salarié, délit d’initié etc …
Laurent Campana mars 2024
Fraude externe ? braquage, faux en écriture et dommages dus au piratage informatique
Risque de non-conformité /déontologique :
- Principalement : les obligations en matière de lutte anti-blanchiment et de financement
du terrorisme
- Respect des lois, règlements, et principes déontologiques spécifiques aux activités
bancaires et aux services d’investissements exercés par l’établissement et au respect
des règles de bonne conduite et de déontologie personnelle de collaborateurs.
Principaux risques de non-conformité qui doivent être maîtrisés :
- le respect du KYC (Connaissance client, Know Your Customer), c’est à dire la connaissance globale
de ses caractéristiques ( activité, origine des fonds, etc …),
- le respect de la lutte contre le Blanchiment de l’argent et du financement du terrorisme
- le respect des embargos, sanctions internationales
- le respect de la protection de la clientèle
- l’intégrité des marchés
- le respect de la lutte contre la corruption
- la prévention des risques liés à l’évasion fiscale
- le respect de la protection des données.
Bon courage à tous. Et croyez en vous, tout est devant vous. Profitez !!!
N’hésitez jamais si ques ons.

Contenu connexe

Similaire à Synthèse Risk talking about the services and the

La compliance
La complianceLa compliance
La compliance
Hervé Boullanger
 
Présentation démarche gestion des risques de fraudes
Présentation démarche gestion des risques de fraudesPrésentation démarche gestion des risques de fraudes
Présentation démarche gestion des risques de fraudes
ACORA Consulting
 
Conference S&P Capital IQ : Gestion des risques et impacts de solvabilité 2
Conference S&P Capital IQ :  Gestion des risques et impacts de solvabilité 2Conference S&P Capital IQ :  Gestion des risques et impacts de solvabilité 2
Conference S&P Capital IQ : Gestion des risques et impacts de solvabilité 2
Alban Jarry
 
2017-02-AtelierA4GouvernanceRisques-Amrae-C.pdf
2017-02-AtelierA4GouvernanceRisques-Amrae-C.pdf2017-02-AtelierA4GouvernanceRisques-Amrae-C.pdf
2017-02-AtelierA4GouvernanceRisques-Amrae-C.pdf
SARASIM6
 
Pour un urbanisme du contrôle interne efficient
Pour un urbanisme du contrôle interne efficientPour un urbanisme du contrôle interne efficient
Pour un urbanisme du contrôle interne efficient
karim bouhafes
 
Banques et Assurances : Comment lutter avec une plus grande efficacite contre...
Banques et Assurances : Comment lutter avec une plus grande efficacite contre...Banques et Assurances : Comment lutter avec une plus grande efficacite contre...
Banques et Assurances : Comment lutter avec une plus grande efficacite contre...
BRIVA
 
Banque : Comment lutter avec une plus grande efficacité contre la fraude ?
Banque : Comment lutter avec une plus grande efficacité contre la fraude ?Banque : Comment lutter avec une plus grande efficacité contre la fraude ?
Banque : Comment lutter avec une plus grande efficacité contre la fraude ?
BRIVA
 
audit-de-tresorerie.pptx
audit-de-tresorerie.pptxaudit-de-tresorerie.pptx
audit-de-tresorerie.pptx
MhammedKhassil2
 
Finance: Etude relative aux rapports des Présidents sur les procédures de con...
Finance: Etude relative aux rapports des Présidents sur les procédures de con...Finance: Etude relative aux rapports des Présidents sur les procédures de con...
Finance: Etude relative aux rapports des Présidents sur les procédures de con...
Groupe SFC, cabinet d'expertise comptable
 
Les risques fiscaux
Les risques fiscauxLes risques fiscaux
Les risques fiscaux
bouchra elabbadi
 
Analyse du risque & risk management
Analyse du risque & risk managementAnalyse du risque & risk management
Analyse du risque & risk management
Abdelkrim Alilat
 
Analyse du risque & risk management
Analyse du risque & risk managementAnalyse du risque & risk management
Analyse du risque & risk management
Abdelkrim Alilat
 
Gestion de crise Apports respectifs Gestion de crise - Audit et contrôle int...
Gestion de crise  Apports respectifs Gestion de crise - Audit et contrôle int...Gestion de crise  Apports respectifs Gestion de crise - Audit et contrôle int...
Gestion de crise Apports respectifs Gestion de crise - Audit et contrôle int...
Eric CASPERS
 
Risque systemique et régulation
Risque systemique et régulationRisque systemique et régulation
Risque systemique et régulationPerrine Audemard
 
Soutenance gestion du risque credit
Soutenance gestion du risque creditSoutenance gestion du risque credit
Soutenance gestion du risque credit
Zouhair Aitelhaj
 
Conference CAP FI : Surveillance des risques dans un organisme d’assurance so...
Conference CAP FI : Surveillance des risques dans un organisme d’assurance so...Conference CAP FI : Surveillance des risques dans un organisme d’assurance so...
Conference CAP FI : Surveillance des risques dans un organisme d’assurance so...
Alban Jarry
 
Conference Actuaris - Retour d’expérience client sur Solvabilité 2, ORSA, Act...
Conference Actuaris - Retour d’expérience client sur Solvabilité 2, ORSA, Act...Conference Actuaris - Retour d’expérience client sur Solvabilité 2, ORSA, Act...
Conference Actuaris - Retour d’expérience client sur Solvabilité 2, ORSA, Act...
Alban Jarry
 
resume audit comptable et financier.docx
resume audit comptable et financier.docxresume audit comptable et financier.docx
resume audit comptable et financier.docx
DohaEssadki
 
Finance islamique et gestion des risques
Finance islamique et gestion des risquesFinance islamique et gestion des risques
Finance islamique et gestion des risques
Professeur Falloul
 
Développer la culture ERM
Développer la culture ERMDévelopper la culture ERM
Développer la culture ERM
David Dubois
 

Similaire à Synthèse Risk talking about the services and the (20)

La compliance
La complianceLa compliance
La compliance
 
Présentation démarche gestion des risques de fraudes
Présentation démarche gestion des risques de fraudesPrésentation démarche gestion des risques de fraudes
Présentation démarche gestion des risques de fraudes
 
Conference S&P Capital IQ : Gestion des risques et impacts de solvabilité 2
Conference S&P Capital IQ :  Gestion des risques et impacts de solvabilité 2Conference S&P Capital IQ :  Gestion des risques et impacts de solvabilité 2
Conference S&P Capital IQ : Gestion des risques et impacts de solvabilité 2
 
2017-02-AtelierA4GouvernanceRisques-Amrae-C.pdf
2017-02-AtelierA4GouvernanceRisques-Amrae-C.pdf2017-02-AtelierA4GouvernanceRisques-Amrae-C.pdf
2017-02-AtelierA4GouvernanceRisques-Amrae-C.pdf
 
Pour un urbanisme du contrôle interne efficient
Pour un urbanisme du contrôle interne efficientPour un urbanisme du contrôle interne efficient
Pour un urbanisme du contrôle interne efficient
 
Banques et Assurances : Comment lutter avec une plus grande efficacite contre...
Banques et Assurances : Comment lutter avec une plus grande efficacite contre...Banques et Assurances : Comment lutter avec une plus grande efficacite contre...
Banques et Assurances : Comment lutter avec une plus grande efficacite contre...
 
Banque : Comment lutter avec une plus grande efficacité contre la fraude ?
Banque : Comment lutter avec une plus grande efficacité contre la fraude ?Banque : Comment lutter avec une plus grande efficacité contre la fraude ?
Banque : Comment lutter avec une plus grande efficacité contre la fraude ?
 
audit-de-tresorerie.pptx
audit-de-tresorerie.pptxaudit-de-tresorerie.pptx
audit-de-tresorerie.pptx
 
Finance: Etude relative aux rapports des Présidents sur les procédures de con...
Finance: Etude relative aux rapports des Présidents sur les procédures de con...Finance: Etude relative aux rapports des Présidents sur les procédures de con...
Finance: Etude relative aux rapports des Présidents sur les procédures de con...
 
Les risques fiscaux
Les risques fiscauxLes risques fiscaux
Les risques fiscaux
 
Analyse du risque & risk management
Analyse du risque & risk managementAnalyse du risque & risk management
Analyse du risque & risk management
 
Analyse du risque & risk management
Analyse du risque & risk managementAnalyse du risque & risk management
Analyse du risque & risk management
 
Gestion de crise Apports respectifs Gestion de crise - Audit et contrôle int...
Gestion de crise  Apports respectifs Gestion de crise - Audit et contrôle int...Gestion de crise  Apports respectifs Gestion de crise - Audit et contrôle int...
Gestion de crise Apports respectifs Gestion de crise - Audit et contrôle int...
 
Risque systemique et régulation
Risque systemique et régulationRisque systemique et régulation
Risque systemique et régulation
 
Soutenance gestion du risque credit
Soutenance gestion du risque creditSoutenance gestion du risque credit
Soutenance gestion du risque credit
 
Conference CAP FI : Surveillance des risques dans un organisme d’assurance so...
Conference CAP FI : Surveillance des risques dans un organisme d’assurance so...Conference CAP FI : Surveillance des risques dans un organisme d’assurance so...
Conference CAP FI : Surveillance des risques dans un organisme d’assurance so...
 
Conference Actuaris - Retour d’expérience client sur Solvabilité 2, ORSA, Act...
Conference Actuaris - Retour d’expérience client sur Solvabilité 2, ORSA, Act...Conference Actuaris - Retour d’expérience client sur Solvabilité 2, ORSA, Act...
Conference Actuaris - Retour d’expérience client sur Solvabilité 2, ORSA, Act...
 
resume audit comptable et financier.docx
resume audit comptable et financier.docxresume audit comptable et financier.docx
resume audit comptable et financier.docx
 
Finance islamique et gestion des risques
Finance islamique et gestion des risquesFinance islamique et gestion des risques
Finance islamique et gestion des risques
 
Développer la culture ERM
Développer la culture ERMDévelopper la culture ERM
Développer la culture ERM
 

Synthèse Risk talking about the services and the

  • 1. Laurent Campana mars 2024 Les principaux risques au cœur des métiers de la banque Synthèse Les risques sont au cœur du métier bancaire : prêter de l’argent aux clients, rémunérer leur épargne et gérer leurs dépôts. A ce titre, la gestion des risques fait partie intégrante de la nature même des banques. Rappel des 3 principales activités du secteur bancaire :  La Banque de détail  La Banque de Marché et d’Investissement  L’activité « d’assurance » 1. Les principaux métiers liés aux risques bancaires - Le contrôle permanent et la Conformité (contrôles de deuxième niveau) - L’audit périodique (audit interne, inspection) (contrôles de 3ème niveau) - La Direction des Risques (2ème et 3ème niveau aide surveillance et appréciation des méthodes des lignes métiers) La Direction des Risques bancaires recense l’intégralité des risques liés aux activités de la banque et met en œuvre un dispositif de pilotage et de suivi des risques recensés. A ce titre, elle valide les opérations de contrôle liées à l’activité, afin de s’assurer de l’efficacité des contrôles, pour minimiser les risques recensés. La Direction des Risques procède à une validation des procédures d’analyse, à un suivi des risques, à une mise en place de dispositif de maîtrise et d’encadrement des risques structurés et d’un système d’information de suivi des risques en adéquation avec le système d’information de l’entité bancaire, et répondant aux besoins des métiers : telles sont les missions assignées à la Direction des Risques, qui doit informer régulièrement le Conseil d’Administration et/ou la direction générale de l’ampleur des risques identifiés. A noter, que les lignes métiers s’auto-contrôlent et se situent en premier niveau en matière de contrôle.
  • 2. Laurent Campana mars 2024 2. Rattachement hiérarchique - Le contrôle permanent peut être rattaché à la Direction générale (au Directoire de la société) ou bien être une composante de la Direction des Risques, selon la politique et la taille de l’établissement - Le Contrôle périodique est rattaché directement à la Direction Générale (ou Directoire) - La Direction des Risques est rattachée directement à la Direction Générale (ou Directoire) 3. Les 4 principaux risques - Risque de crédit et de contrepartie - Risque opérationnel - Risque de non-conformité - déontologique - Risque stratégique 4. Définition des Risques Risque de crédit ou de contrepartie : Défini dans Art.10-e de l’arrêté du 3 novembre 2014 par exemple : c’est le risque encouru en cas de défaillance d’une contrepartie ou de contrepartie considérées comme un même groupe de clients liés. Ça concerne tout type d’engagement bilan et hors bilan : crédit octroyé à la clientèle ; actifs négociables en propre par la Banque (actions, obligations) : risques émetteurs ou de signature si l’émetteur de titres est défaillant ; des créances sur d’autres banques, lors de la réalisation du risque de défaillance d’un établissement ; des engagements hors bilan (cautions, garanties …). Risque opérationnel : - Le risque de pertes découlant d’une inadéquation ou d’une défaillance des processus, du personnel et des systèmes internes ou d’évènements extérieurs, y compris le risque juridique ; le risque opérationnel inclut notamment les risques liés à des évènements de faible probabilité d’occurrence mais à fort impact, les risque de fraude interne et externe. Exemples : Fraude interne ? information inexacte sur des positions, falsifications, vol commis par un salarié, délit d’initié etc …
  • 3. Laurent Campana mars 2024 Fraude externe ? braquage, faux en écriture et dommages dus au piratage informatique Risque de non-conformité /déontologique : - Principalement : les obligations en matière de lutte anti-blanchiment et de financement du terrorisme - Respect des lois, règlements, et principes déontologiques spécifiques aux activités bancaires et aux services d’investissements exercés par l’établissement et au respect des règles de bonne conduite et de déontologie personnelle de collaborateurs. Principaux risques de non-conformité qui doivent être maîtrisés : - le respect du KYC (Connaissance client, Know Your Customer), c’est à dire la connaissance globale de ses caractéristiques ( activité, origine des fonds, etc …), - le respect de la lutte contre le Blanchiment de l’argent et du financement du terrorisme - le respect des embargos, sanctions internationales - le respect de la protection de la clientèle - l’intégrité des marchés - le respect de la lutte contre la corruption - la prévention des risques liés à l’évasion fiscale - le respect de la protection des données. Bon courage à tous. Et croyez en vous, tout est devant vous. Profitez !!! N’hésitez jamais si ques ons.