SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  2
Télécharger pour lire hors ligne
Date : AVRIL 15
Pays : France
Périodicité : Mensuel
OJD : 343009
Page de l'article : p.84-85
Journaliste : Marie-Christine
Deprund
Page 1/2
IMCAS 5136913400509Tous droits réservés à l'éditeur
esthétique
IMCAS
World Congress
2015
Quoi de neuf en chirurgieNOS EXPERTS
I DR OLIVIER
GERBAULT
I chirurgien
plasticien
'DR MICHAEL
SCHEFLAN
chirurgien
k plast cien*
DR BERNARD
I MOLE
' chirurgien
esthetique
I DR GILBERT
I ZAKINE
chirurg en
plasticien
L'IMCAS World Congressest devenu l'un des plus importants rendez-vous
des professionnels de la chirurgie esthétique. Il réunit chaque année plus de
5000 participants venus de 84 pays, ce qui assure son rayonnement international
Voici les dernières nouveautes dévoilées au congrès. MARIE-CHRISTINE DEPRUND
iRhinoplasti3 plusdedouceur pour lesos
La majorité des patients veulent corriger un nez
trop épais, trop large, avec une bosse dont ils
souhaitent se débarrasser Pour le chirurgien ces
corrections impliquent de toucher non seulement
aux parties molles (cartilage et peau) de la partie
basse du nez, maîs aussi aux os, qu'il faut casser
Or, « depuis plus de cent ans, les outils n'ontguère
change immarteau,unerâpe,unepairedeciseaux
a os! », explique le Dr Olivier Gerbault, chirur-
gien plasticien, qui a participé à la création de nou-
veaux instruments présentés au dernier congres de
l'IMCAS Certes, c'est une boutade, et ces instru-
ments n'ont cessé de se perfectionner Malgre tout,
ils restent imprécis Pt a cause d'eux, les patients
doivent encaisser des fractures ou des irregulan
téb, voire une asymétrie Des défauts plus visibles
quand la peau estfine,et parfois difficiles a reparer
CE QUI CHANGE
On ne casse plus, on désépaissit en douceur • de
nouveaux instruments miniaturises équipes d'un
moteur ultrasonique effectuent des petits mouve
ments de va et vient très rapides pour râper, cou-
per ou désépaissir l'os sans le fracturer ni toucher
aux tissus alentour. Les gestes sont plus préus. el
moins traumatisants Plus de 150patientes ont déjà
bénéficie de cette technique, avec de bons résultats.
EN PRATIQUE
Le nez est plus conforme à ce qui a été choisi avec
le medecin Sensation de nez en carton-pâte,de nez
bouché, gonflements et bleus durent à peine six
iours,contre deuxsemainespourl'interventionclas-
sique Maîs cette technique prend plus de temps •
deux heures et derme au moins, contre une heure
et demie pour la méthode habituelle
IChirurgie intim3pour des raisons medicales aussi
S'il est assez fréquent aux États-
unis le rajeunissement dc la
vulve reste confidentiel en France La
demande concerne surtout des mal-
formations des lèvres (operation qui
peut être prise en charge par la Sécu)
CEQUICHANGE
« On constate que des actes simples
peuvent corriger certainespetitesfuites
unnairesetdessécheresses vaginales »,
explique le Dr Bernard Mole,chirur-
gien esthetique Sont concernées les
femmes qui ne supportent par Ic trai-
tement hormonal et celles qui, apres
un cancer, ont subi une radiothéra-
pie quia altèrelamuqueusevaginale
EN PRATIQUE
On reforme un tissu de soutien autour
de l'urètre en prélevant de la graisse
sur une autre partie du corps et en
l'injectant par les voies naturelles au-
tour des conduits urmaires L inter-
vention donne dcs resultats définitifs
Les injections de graisse (lipofillmg)
sous anesthesie locale peuvent de-
mander plusieurs séances de 600 a
1 500 € suivant l'importance du geste
et les conditions d'anesthésie.
ETAUSSI».
Pour la secheresse vaginale, on pra-
tique des injections d'acide hyaluro-
nique qui réhydrate les tissus (à re-
nouveler tous les srx a dix mois)
Date : AVRIL 15
Pays : France
Périodicité : Mensuel
OJD : 343009
Page de l'article : p.84-85
Journaliste : Marie-Christine
Deprund
Page 2/2
IMCAS 5136913400509Tous droits réservés à l'éditeur
esthetique?
(Desimplantsmammaires]surs et bientôt plus naturels
Après le scandale des prothèses
PIP, les femmes réclament à
juste titre une securité maximale
quand elles choisissent de se faire po-
ser des prothèses mammaires pour
augmenter le volume de leur poi-
trine Aujourd'hui, celles qui existent
sur le marché offrent une sécurité
totale Maîs la recherche continue,
avec la mise au point de matériaux
qui dorment un effet plus naturel.
CE QUI CHANGE
Les implants B-Lite seront dispo-
nibles à la fin de I annee. Compo-
sées de microsphères de sihcone,
ces prothèses sont 30 % plus légères
que leurs concurrentes « Cette légè-
reté implique plus de confort, moins
derensian mrlapeau, doncmoinsde
vieillissement, deptôse (affaissement),
qui obligeait parfois a réopérer », ex-
plique le Dr Michael Scheflan, chirur-
gienplasticien,president de la société
de chirurgie esthetique d'Israël, qui a
participé à l'élaboration des B-Lite.
EN PRATIQUE
Implantées sous la glande, ces pro-
thèses autorisent les examens de
dépistage du cancer du sem ct sont
IOU % sûres Files ne font pas vieillir
la peau et devraient être gardées sans
réinte/ventionplus de dix ans.comme
•Les injections de cellules graisseusesI
pourremodelerlasilhouette
Techniquerécente,lehpofilling(ou reinjection
de graisse) enthousiasme les chirurgiens ! En
couplant la lipoaspiration, une methode bien ro-
dée depuis les annees soixante-dix, avec une in-
jection de cellules graisseuses prélevées dans une
/one du corps où elles sont nombreuses, elle ouvre
des perspectrves en chirurgie.Non seulementpour
l'esthétique maîs aussi dans de nombreux autres
domaines,pourI amelioration de laqualite des mu-
queuses de tous les organes le cœur, les artères. .
CE QUI CHANGE
En clair, on prend de la graisse là où il en a trop et
on l'injecte là où il n'y en a pas assez, pour remo-
deler durablement la silhouette « Les localisations
les plut, demandées sont le visage et les seins Les
plm récentes sont les fesses, et parfois les mollets »,
indique le Dr Gilbert Zakine,chirurgien plasticien.
EN PRATIQUE
II s'agit d'une lipoaspiration, puis d'une centnfu-
gation de la graisse que l'on reinjecte avec une fine
canule là ou il faut donner du volume Principales
zones concernées • le décolleté (pour faire
bombé, parfois en complément d'une
mammaire),les fesses et la chute de rems,le creux
sous les hanches, la partie interne des mollets...
Pourquecetyped'intervention soitpossible,ilfaut
évidemment que la patiente soit suffisammenten-
robée afin que l'on puisse lui prélever de la graisse,
sur le ventre ou la culotte de cheval, par exemple.
La lipoaspiration avec reinjection peut être un
peu douloureuse pendant quèlques jours, impo-
sant alors la pnse d antalgiques À noter qu'il faut
également injecter 30 à 50 % de volume de plus
que nécessaire, car au moins un tiers des cellules
graisseuses ne vont pas survivre Maîs le tissu im-
planté qui prend, un peu comme une greffe, reste
en place de façon définitive De plus, les études
tendent à montrer que la graisse injectée secrète
des molécules « facteurs de croissance » qui ame
lièrent la qualité de la peau. Le prix de cette inter-
vention varie entre 2000 et 3000 i pour le visage,
et entre 5000 et 6500 € pour les fesses. •
—.—_ireunjoli ^^"^^>^
prothèse ^^^^^^^

Contenu connexe

Similaire à top sante- imcas- 2015 03-03

16. la gynécomastie
16. la gynécomastie16. la gynécomastie
16. la gynécomastieClinique CICM
 
Europe 1 imcas janvier 2012
Europe 1  imcas janvier 2012 Europe 1  imcas janvier 2012
Europe 1 imcas janvier 2012 pbcom1998
 
Dossier de presse IMCAS 2016
Dossier de presse IMCAS 2016Dossier de presse IMCAS 2016
Dossier de presse IMCAS 2016pbcom1998
 
Communiqué de Presse Ultherapy
Communiqué de Presse UltherapyCommuniqué de Presse Ultherapy
Communiqué de Presse Ultherapypbcom1998
 
Chirurgie du cancer du sein.pdf
Chirurgie du cancer du sein.pdfChirurgie du cancer du sein.pdf
Chirurgie du cancer du sein.pdfchir1
 
Dr MEHRI TURKI IMEN - Ce "coup de magie" qui répare le double menton.
Dr MEHRI TURKI IMEN - Ce "coup de magie" qui répare le double menton.Dr MEHRI TURKI IMEN - Ce "coup de magie" qui répare le double menton.
Dr MEHRI TURKI IMEN - Ce "coup de magie" qui répare le double menton.Aymen Masri
 
Dp aime 2020 light
Dp aime 2020 lightDp aime 2020 light
Dp aime 2020 lightpbcom1998
 
Dossier press imcas
Dossier press imcasDossier press imcas
Dossier press imcaspbcom1998
 
Dossier de presse SOFCEP _avril2022.pdf
Dossier de presse SOFCEP _avril2022.pdfDossier de presse SOFCEP _avril2022.pdf
Dossier de presse SOFCEP _avril2022.pdfpbcom1998
 
Article Presse EndyMed - Elle - 1 Avril 2011
Article Presse EndyMed - Elle - 1 Avril 2011Article Presse EndyMed - Elle - 1 Avril 2011
Article Presse EndyMed - Elle - 1 Avril 2011pbcom1998
 
CHIRURGIE ESTHETIQUE
CHIRURGIE ESTHETIQUECHIRURGIE ESTHETIQUE
CHIRURGIE ESTHETIQUEWALID MHIRI
 
2012 06-21~1817@marie france
2012 06-21~1817@marie france2012 06-21~1817@marie france
2012 06-21~1817@marie francepbcom1998
 
Article Dentapass - marie france - Aout 2012
Article Dentapass - marie france - Aout 2012Article Dentapass - marie france - Aout 2012
Article Dentapass - marie france - Aout 2012pbcom1998
 
Newsletter mars 2012 du centre esthétique laser de Martinique
Newsletter mars 2012 du centre esthétique laser de MartiniqueNewsletter mars 2012 du centre esthétique laser de Martinique
Newsletter mars 2012 du centre esthétique laser de MartiniqueMAA-Martinique
 
Rajeunissement-Vaginal.pdf
Rajeunissement-Vaginal.pdfRajeunissement-Vaginal.pdf
Rajeunissement-Vaginal.pdfshamsdean
 
Communiqué de Presse ULTHERAPY - PB Communication - Octobre 2012
Communiqué de Presse ULTHERAPY - PB Communication - Octobre 2012Communiqué de Presse ULTHERAPY - PB Communication - Octobre 2012
Communiqué de Presse ULTHERAPY - PB Communication - Octobre 2012pbcom1998
 
2021 06-01-marie claire sofcep
2021 06-01-marie claire sofcep2021 06-01-marie claire sofcep
2021 06-01-marie claire sofceppbcom1998
 
Dossier de presse SOFCEP Toulouse_Invitation conférence de presse SOFCEP 2022...
Dossier de presse SOFCEP Toulouse_Invitation conférence de presse SOFCEP 2022...Dossier de presse SOFCEP Toulouse_Invitation conférence de presse SOFCEP 2022...
Dossier de presse SOFCEP Toulouse_Invitation conférence de presse SOFCEP 2022...pbcom1998
 

Similaire à top sante- imcas- 2015 03-03 (20)

16. la gynécomastie
16. la gynécomastie16. la gynécomastie
16. la gynécomastie
 
Europe 1 imcas janvier 2012
Europe 1  imcas janvier 2012 Europe 1  imcas janvier 2012
Europe 1 imcas janvier 2012
 
Dossier de presse IMCAS 2016
Dossier de presse IMCAS 2016Dossier de presse IMCAS 2016
Dossier de presse IMCAS 2016
 
Communiqué de Presse Ultherapy
Communiqué de Presse UltherapyCommuniqué de Presse Ultherapy
Communiqué de Presse Ultherapy
 
Chirurgie du cancer du sein.pdf
Chirurgie du cancer du sein.pdfChirurgie du cancer du sein.pdf
Chirurgie du cancer du sein.pdf
 
Dr MEHRI TURKI IMEN - Ce "coup de magie" qui répare le double menton.
Dr MEHRI TURKI IMEN - Ce "coup de magie" qui répare le double menton.Dr MEHRI TURKI IMEN - Ce "coup de magie" qui répare le double menton.
Dr MEHRI TURKI IMEN - Ce "coup de magie" qui répare le double menton.
 
Dp aime 2020 light
Dp aime 2020 lightDp aime 2020 light
Dp aime 2020 light
 
Dossier press imcas
Dossier press imcasDossier press imcas
Dossier press imcas
 
Dossier de presse SOFCEP _avril2022.pdf
Dossier de presse SOFCEP _avril2022.pdfDossier de presse SOFCEP _avril2022.pdf
Dossier de presse SOFCEP _avril2022.pdf
 
Article Presse EndyMed - Elle - 1 Avril 2011
Article Presse EndyMed - Elle - 1 Avril 2011Article Presse EndyMed - Elle - 1 Avril 2011
Article Presse EndyMed - Elle - 1 Avril 2011
 
CHIRURGIE ESTHETIQUE
CHIRURGIE ESTHETIQUECHIRURGIE ESTHETIQUE
CHIRURGIE ESTHETIQUE
 
2012 06-21~1817@marie france
2012 06-21~1817@marie france2012 06-21~1817@marie france
2012 06-21~1817@marie france
 
Article Dentapass - marie france - Aout 2012
Article Dentapass - marie france - Aout 2012Article Dentapass - marie france - Aout 2012
Article Dentapass - marie france - Aout 2012
 
Revue isd n° 29
Revue isd n° 29Revue isd n° 29
Revue isd n° 29
 
Newsletter mars 2012
Newsletter mars 2012Newsletter mars 2012
Newsletter mars 2012
 
Newsletter mars 2012 du centre esthétique laser de Martinique
Newsletter mars 2012 du centre esthétique laser de MartiniqueNewsletter mars 2012 du centre esthétique laser de Martinique
Newsletter mars 2012 du centre esthétique laser de Martinique
 
Rajeunissement-Vaginal.pdf
Rajeunissement-Vaginal.pdfRajeunissement-Vaginal.pdf
Rajeunissement-Vaginal.pdf
 
Communiqué de Presse ULTHERAPY - PB Communication - Octobre 2012
Communiqué de Presse ULTHERAPY - PB Communication - Octobre 2012Communiqué de Presse ULTHERAPY - PB Communication - Octobre 2012
Communiqué de Presse ULTHERAPY - PB Communication - Octobre 2012
 
2021 06-01-marie claire sofcep
2021 06-01-marie claire sofcep2021 06-01-marie claire sofcep
2021 06-01-marie claire sofcep
 
Dossier de presse SOFCEP Toulouse_Invitation conférence de presse SOFCEP 2022...
Dossier de presse SOFCEP Toulouse_Invitation conférence de presse SOFCEP 2022...Dossier de presse SOFCEP Toulouse_Invitation conférence de presse SOFCEP 2022...
Dossier de presse SOFCEP Toulouse_Invitation conférence de presse SOFCEP 2022...
 

Plus de pbcom1998

DP Chirurgie transgenre-Academie Nationale Chirurgie - 19-04-2023
DP Chirurgie transgenre-Academie Nationale Chirurgie -  19-04-2023DP Chirurgie transgenre-Academie Nationale Chirurgie -  19-04-2023
DP Chirurgie transgenre-Academie Nationale Chirurgie - 19-04-2023pbcom1998
 
CP Examen Clinique- Académie nationale de Chirurgie - 20 Mars 2023
CP Examen Clinique- Académie nationale de Chirurgie - 20 Mars 2023CP Examen Clinique- Académie nationale de Chirurgie - 20 Mars 2023
CP Examen Clinique- Académie nationale de Chirurgie - 20 Mars 2023pbcom1998
 
DP CANCER DU PANCREAS- Académie Nationale de Chirurgie- 17 février 2023
DP CANCER DU PANCREAS-  Académie Nationale de Chirurgie-  17 février 2023DP CANCER DU PANCREAS-  Académie Nationale de Chirurgie-  17 février 2023
DP CANCER DU PANCREAS- Académie Nationale de Chirurgie- 17 février 2023pbcom1998
 
DP- Académie Nationale de Chirurgie_11 janvier 2023
DP- Académie Nationale de Chirurgie_11 janvier 2023 DP- Académie Nationale de Chirurgie_11 janvier 2023
DP- Académie Nationale de Chirurgie_11 janvier 2023 pbcom1998
 
CP-Partenariat Académie Nationale de Chirurgie et Invivox - Janvier 2023
CP-Partenariat Académie Nationale de Chirurgie et Invivox - Janvier 2023CP-Partenariat Académie Nationale de Chirurgie et Invivox - Janvier 2023
CP-Partenariat Académie Nationale de Chirurgie et Invivox - Janvier 2023pbcom1998
 
CP- Académie Nationale de Chirurgie-28 novembre 2022
CP- Académie Nationale de Chirurgie-28 novembre 2022CP- Académie Nationale de Chirurgie-28 novembre 2022
CP- Académie Nationale de Chirurgie-28 novembre 2022pbcom1998
 
DP Lasers et ophtalmologie - Académie Nationale de Chirurgie-19 octobre 2022
DP Lasers et ophtalmologie - Académie Nationale de Chirurgie-19 octobre 2022DP Lasers et ophtalmologie - Académie Nationale de Chirurgie-19 octobre 2022
DP Lasers et ophtalmologie - Académie Nationale de Chirurgie-19 octobre 2022pbcom1998
 
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdf
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdfDossier de Presse IMCAS 2022.pdf
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdfpbcom1998
 
Dossier de presse_Label THQSE.pdf
Dossier de presse_Label THQSE.pdfDossier de presse_Label THQSE.pdf
Dossier de presse_Label THQSE.pdfpbcom1998
 
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdf
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdfDossier de Presse IMCAS 2022.pdf
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdfpbcom1998
 
2022-02-01-Côté Santé.pdf
2022-02-01-Côté Santé.pdf2022-02-01-Côté Santé.pdf
2022-02-01-Côté Santé.pdfpbcom1998
 
2021-12-06-Europe 1.pdf
2021-12-06-Europe 1.pdf2021-12-06-Europe 1.pdf
2021-12-06-Europe 1.pdfpbcom1998
 
2021-10-01-Coté santé Hairstetics.pdf
2021-10-01-Coté santé Hairstetics.pdf2021-10-01-Coté santé Hairstetics.pdf
2021-10-01-Coté santé Hairstetics.pdfpbcom1998
 
2022-01-01-Intima.pdf
2022-01-01-Intima.pdf2022-01-01-Intima.pdf
2022-01-01-Intima.pdfpbcom1998
 
PRESS BOOK EMBODY.pdf
PRESS BOOK EMBODY.pdfPRESS BOOK EMBODY.pdf
PRESS BOOK EMBODY.pdfpbcom1998
 
DOSSIER PRESSE Deleo_Fev2022.pdf
DOSSIER PRESSE Deleo_Fev2022.pdfDOSSIER PRESSE Deleo_Fev2022.pdf
DOSSIER PRESSE Deleo_Fev2022.pdfpbcom1998
 
2022-09-02-AFP.pdf
2022-09-02-AFP.pdf2022-09-02-AFP.pdf
2022-09-02-AFP.pdfpbcom1998
 
2022-21-01-Le Quotidien du Meìdecin.pdf
2022-21-01-Le Quotidien du Meìdecin.pdf2022-21-01-Le Quotidien du Meìdecin.pdf
2022-21-01-Le Quotidien du Meìdecin.pdfpbcom1998
 
2022-07-01-RelaxNews.pdf
2022-07-01-RelaxNews.pdf2022-07-01-RelaxNews.pdf
2022-07-01-RelaxNews.pdfpbcom1998
 
2022-07-01-APMnews.pdf
2022-07-01-APMnews.pdf2022-07-01-APMnews.pdf
2022-07-01-APMnews.pdfpbcom1998
 

Plus de pbcom1998 (20)

DP Chirurgie transgenre-Academie Nationale Chirurgie - 19-04-2023
DP Chirurgie transgenre-Academie Nationale Chirurgie -  19-04-2023DP Chirurgie transgenre-Academie Nationale Chirurgie -  19-04-2023
DP Chirurgie transgenre-Academie Nationale Chirurgie - 19-04-2023
 
CP Examen Clinique- Académie nationale de Chirurgie - 20 Mars 2023
CP Examen Clinique- Académie nationale de Chirurgie - 20 Mars 2023CP Examen Clinique- Académie nationale de Chirurgie - 20 Mars 2023
CP Examen Clinique- Académie nationale de Chirurgie - 20 Mars 2023
 
DP CANCER DU PANCREAS- Académie Nationale de Chirurgie- 17 février 2023
DP CANCER DU PANCREAS-  Académie Nationale de Chirurgie-  17 février 2023DP CANCER DU PANCREAS-  Académie Nationale de Chirurgie-  17 février 2023
DP CANCER DU PANCREAS- Académie Nationale de Chirurgie- 17 février 2023
 
DP- Académie Nationale de Chirurgie_11 janvier 2023
DP- Académie Nationale de Chirurgie_11 janvier 2023 DP- Académie Nationale de Chirurgie_11 janvier 2023
DP- Académie Nationale de Chirurgie_11 janvier 2023
 
CP-Partenariat Académie Nationale de Chirurgie et Invivox - Janvier 2023
CP-Partenariat Académie Nationale de Chirurgie et Invivox - Janvier 2023CP-Partenariat Académie Nationale de Chirurgie et Invivox - Janvier 2023
CP-Partenariat Académie Nationale de Chirurgie et Invivox - Janvier 2023
 
CP- Académie Nationale de Chirurgie-28 novembre 2022
CP- Académie Nationale de Chirurgie-28 novembre 2022CP- Académie Nationale de Chirurgie-28 novembre 2022
CP- Académie Nationale de Chirurgie-28 novembre 2022
 
DP Lasers et ophtalmologie - Académie Nationale de Chirurgie-19 octobre 2022
DP Lasers et ophtalmologie - Académie Nationale de Chirurgie-19 octobre 2022DP Lasers et ophtalmologie - Académie Nationale de Chirurgie-19 octobre 2022
DP Lasers et ophtalmologie - Académie Nationale de Chirurgie-19 octobre 2022
 
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdf
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdfDossier de Presse IMCAS 2022.pdf
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdf
 
Dossier de presse_Label THQSE.pdf
Dossier de presse_Label THQSE.pdfDossier de presse_Label THQSE.pdf
Dossier de presse_Label THQSE.pdf
 
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdf
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdfDossier de Presse IMCAS 2022.pdf
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdf
 
2022-02-01-Côté Santé.pdf
2022-02-01-Côté Santé.pdf2022-02-01-Côté Santé.pdf
2022-02-01-Côté Santé.pdf
 
2021-12-06-Europe 1.pdf
2021-12-06-Europe 1.pdf2021-12-06-Europe 1.pdf
2021-12-06-Europe 1.pdf
 
2021-10-01-Coté santé Hairstetics.pdf
2021-10-01-Coté santé Hairstetics.pdf2021-10-01-Coté santé Hairstetics.pdf
2021-10-01-Coté santé Hairstetics.pdf
 
2022-01-01-Intima.pdf
2022-01-01-Intima.pdf2022-01-01-Intima.pdf
2022-01-01-Intima.pdf
 
PRESS BOOK EMBODY.pdf
PRESS BOOK EMBODY.pdfPRESS BOOK EMBODY.pdf
PRESS BOOK EMBODY.pdf
 
DOSSIER PRESSE Deleo_Fev2022.pdf
DOSSIER PRESSE Deleo_Fev2022.pdfDOSSIER PRESSE Deleo_Fev2022.pdf
DOSSIER PRESSE Deleo_Fev2022.pdf
 
2022-09-02-AFP.pdf
2022-09-02-AFP.pdf2022-09-02-AFP.pdf
2022-09-02-AFP.pdf
 
2022-21-01-Le Quotidien du Meìdecin.pdf
2022-21-01-Le Quotidien du Meìdecin.pdf2022-21-01-Le Quotidien du Meìdecin.pdf
2022-21-01-Le Quotidien du Meìdecin.pdf
 
2022-07-01-RelaxNews.pdf
2022-07-01-RelaxNews.pdf2022-07-01-RelaxNews.pdf
2022-07-01-RelaxNews.pdf
 
2022-07-01-APMnews.pdf
2022-07-01-APMnews.pdf2022-07-01-APMnews.pdf
2022-07-01-APMnews.pdf
 

top sante- imcas- 2015 03-03

  • 1. Date : AVRIL 15 Pays : France Périodicité : Mensuel OJD : 343009 Page de l'article : p.84-85 Journaliste : Marie-Christine Deprund Page 1/2 IMCAS 5136913400509Tous droits réservés à l'éditeur esthétique IMCAS World Congress 2015 Quoi de neuf en chirurgieNOS EXPERTS I DR OLIVIER GERBAULT I chirurgien plasticien 'DR MICHAEL SCHEFLAN chirurgien k plast cien* DR BERNARD I MOLE ' chirurgien esthetique I DR GILBERT I ZAKINE chirurg en plasticien L'IMCAS World Congressest devenu l'un des plus importants rendez-vous des professionnels de la chirurgie esthétique. Il réunit chaque année plus de 5000 participants venus de 84 pays, ce qui assure son rayonnement international Voici les dernières nouveautes dévoilées au congrès. MARIE-CHRISTINE DEPRUND iRhinoplasti3 plusdedouceur pour lesos La majorité des patients veulent corriger un nez trop épais, trop large, avec une bosse dont ils souhaitent se débarrasser Pour le chirurgien ces corrections impliquent de toucher non seulement aux parties molles (cartilage et peau) de la partie basse du nez, maîs aussi aux os, qu'il faut casser Or, « depuis plus de cent ans, les outils n'ontguère change immarteau,unerâpe,unepairedeciseaux a os! », explique le Dr Olivier Gerbault, chirur- gien plasticien, qui a participé à la création de nou- veaux instruments présentés au dernier congres de l'IMCAS Certes, c'est une boutade, et ces instru- ments n'ont cessé de se perfectionner Malgre tout, ils restent imprécis Pt a cause d'eux, les patients doivent encaisser des fractures ou des irregulan téb, voire une asymétrie Des défauts plus visibles quand la peau estfine,et parfois difficiles a reparer CE QUI CHANGE On ne casse plus, on désépaissit en douceur • de nouveaux instruments miniaturises équipes d'un moteur ultrasonique effectuent des petits mouve ments de va et vient très rapides pour râper, cou- per ou désépaissir l'os sans le fracturer ni toucher aux tissus alentour. Les gestes sont plus préus. el moins traumatisants Plus de 150patientes ont déjà bénéficie de cette technique, avec de bons résultats. EN PRATIQUE Le nez est plus conforme à ce qui a été choisi avec le medecin Sensation de nez en carton-pâte,de nez bouché, gonflements et bleus durent à peine six iours,contre deuxsemainespourl'interventionclas- sique Maîs cette technique prend plus de temps • deux heures et derme au moins, contre une heure et demie pour la méthode habituelle IChirurgie intim3pour des raisons medicales aussi S'il est assez fréquent aux États- unis le rajeunissement dc la vulve reste confidentiel en France La demande concerne surtout des mal- formations des lèvres (operation qui peut être prise en charge par la Sécu) CEQUICHANGE « On constate que des actes simples peuvent corriger certainespetitesfuites unnairesetdessécheresses vaginales », explique le Dr Bernard Mole,chirur- gien esthetique Sont concernées les femmes qui ne supportent par Ic trai- tement hormonal et celles qui, apres un cancer, ont subi une radiothéra- pie quia altèrelamuqueusevaginale EN PRATIQUE On reforme un tissu de soutien autour de l'urètre en prélevant de la graisse sur une autre partie du corps et en l'injectant par les voies naturelles au- tour des conduits urmaires L inter- vention donne dcs resultats définitifs Les injections de graisse (lipofillmg) sous anesthesie locale peuvent de- mander plusieurs séances de 600 a 1 500 € suivant l'importance du geste et les conditions d'anesthésie. ETAUSSI». Pour la secheresse vaginale, on pra- tique des injections d'acide hyaluro- nique qui réhydrate les tissus (à re- nouveler tous les srx a dix mois)
  • 2. Date : AVRIL 15 Pays : France Périodicité : Mensuel OJD : 343009 Page de l'article : p.84-85 Journaliste : Marie-Christine Deprund Page 2/2 IMCAS 5136913400509Tous droits réservés à l'éditeur esthetique? (Desimplantsmammaires]surs et bientôt plus naturels Après le scandale des prothèses PIP, les femmes réclament à juste titre une securité maximale quand elles choisissent de se faire po- ser des prothèses mammaires pour augmenter le volume de leur poi- trine Aujourd'hui, celles qui existent sur le marché offrent une sécurité totale Maîs la recherche continue, avec la mise au point de matériaux qui dorment un effet plus naturel. CE QUI CHANGE Les implants B-Lite seront dispo- nibles à la fin de I annee. Compo- sées de microsphères de sihcone, ces prothèses sont 30 % plus légères que leurs concurrentes « Cette légè- reté implique plus de confort, moins derensian mrlapeau, doncmoinsde vieillissement, deptôse (affaissement), qui obligeait parfois a réopérer », ex- plique le Dr Michael Scheflan, chirur- gienplasticien,president de la société de chirurgie esthetique d'Israël, qui a participé à l'élaboration des B-Lite. EN PRATIQUE Implantées sous la glande, ces pro- thèses autorisent les examens de dépistage du cancer du sem ct sont IOU % sûres Files ne font pas vieillir la peau et devraient être gardées sans réinte/ventionplus de dix ans.comme •Les injections de cellules graisseusesI pourremodelerlasilhouette Techniquerécente,lehpofilling(ou reinjection de graisse) enthousiasme les chirurgiens ! En couplant la lipoaspiration, une methode bien ro- dée depuis les annees soixante-dix, avec une in- jection de cellules graisseuses prélevées dans une /one du corps où elles sont nombreuses, elle ouvre des perspectrves en chirurgie.Non seulementpour l'esthétique maîs aussi dans de nombreux autres domaines,pourI amelioration de laqualite des mu- queuses de tous les organes le cœur, les artères. . CE QUI CHANGE En clair, on prend de la graisse là où il en a trop et on l'injecte là où il n'y en a pas assez, pour remo- deler durablement la silhouette « Les localisations les plut, demandées sont le visage et les seins Les plm récentes sont les fesses, et parfois les mollets », indique le Dr Gilbert Zakine,chirurgien plasticien. EN PRATIQUE II s'agit d'une lipoaspiration, puis d'une centnfu- gation de la graisse que l'on reinjecte avec une fine canule là ou il faut donner du volume Principales zones concernées • le décolleté (pour faire bombé, parfois en complément d'une mammaire),les fesses et la chute de rems,le creux sous les hanches, la partie interne des mollets... Pourquecetyped'intervention soitpossible,ilfaut évidemment que la patiente soit suffisammenten- robée afin que l'on puisse lui prélever de la graisse, sur le ventre ou la culotte de cheval, par exemple. La lipoaspiration avec reinjection peut être un peu douloureuse pendant quèlques jours, impo- sant alors la pnse d antalgiques À noter qu'il faut également injecter 30 à 50 % de volume de plus que nécessaire, car au moins un tiers des cellules graisseuses ne vont pas survivre Maîs le tissu im- planté qui prend, un peu comme une greffe, reste en place de façon définitive De plus, les études tendent à montrer que la graisse injectée secrète des molécules « facteurs de croissance » qui ame lièrent la qualité de la peau. Le prix de cette inter- vention varie entre 2000 et 3000 i pour le visage, et entre 5000 et 6500 € pour les fesses. • —.—_ireunjoli ^^"^^>^ prothèse ^^^^^^^