1
Restitution publique du Diagnostic
de Territoire Alimentation Durable
de la Communauté de communes
du Plateau de la Chai...
Première partie :
Présentation synthétique
du système alimentaire de
la C.C. du Plateau de la Chaise-Dieu
2
1. Les grandes...
3
Préambule : 66 Acteurs interrogés
Catégories d'acteurs Nb entretiens
Restaurants 14
Centres d'accueil et
Chambres d'hôte...
 Climat, densité très variable des
habitants selon saisons
 Manque d’atouts économiques pour
l’installation mais
patrimo...
5
Circuits d’approvisionnement
2. Le système alimentaire du Plateau
de la Chaise-Dieu
Gestion de l’eau et des déchets
Rest...
2.1. Restauration collective : 120 000 repas/an
 Evolutions récentes: ont freiné desEvolutions récentes: ont freiné des
d...
2.2. La restauration privée sur le territoire
 Offre homogène et de qualité moyenne
 Patrimoine local peu valorisé et re...
8
2.3. Les circuits d’approvisionnement de
proximité en restauration
Grossistes
Viandes
CRAPONNE
Grossistes
Viandes
Le puy...
9
2.4. Les artisans et commerçants
• Offres diversifiées et complémentairesOffres diversifiées et complémentaires
• Une of...
10
2.5. Les producteurs
• Faible nombre de producteurs agricoles en activitéFaible nombre de producteurs agricoles en acti...
11
12
3. Animations en lien avec
l’alimentation sur le territoire
• Un existant riche :Un existant riche :
- projet pilote du...
13
•Des atouts :Des atouts :
- Pool d’acteurs compétentsPool d’acteurs compétents
et motivéset motivés
- Un projet déjà bi...
4. Dynamiques de territoire, projets culturels
 Valorisation du patrimoine alimentaire local dans des
événements mais peu...
Deuxième partie :
Des pistes
pour le territoire
C.C. du Plateau de la Chaise-Dieu
pour avancer
vers un système alimentaire...
Elaboration des propositions
 Suite échanges lors des entretiens
 Dans dynamique de projet de territoire
mobilisant les ...
Pour enclencher la dynamique sur le territoire :
3 groupes de travail
Objectifs : rencontres des acteurs,
construction col...
Avec les producteurs
A court terme
- Elaborer un répertoire des
producteurs ou artisans =>
format papier + internet (C.C.)...
A moyen terme / en fonction résultats étude en cours
Initier une réflexion avec les éleveurs sur la
durabilité de leur sys...
Avec les restaurateurs et artisans
A court terme:
- Organiser une série de rencontres entre
restaurateurs et producteurs
-...
A moyen terme
- Créer du lien entre les restaurateurs à travers
l’identification d’un produit, d’une recette ou d’un
événe...
Avec la restauration collective
Assez rapidement :
- Proposer des rencontres inter-établissements de
restauration collecti...
Sensibilisation du public (acteurs éducatifs)
A court terme / public jeunes
Renforcer et rendre plus visible l’offre
éduca...
A court terme / Visiteurs
Informer les vacanciers
sur l’ensemble des activités
proposées valorisant
la filière alimentaire...
Sur la durée : maintenir et élargir la mobilisation
Accompagner les démarches de
sensibilisation en cours
- projets /améli...
Mobilisations Pluri-acteurs
A court terme
- Répertorier initiative du GASE « Courts-circuits »
- Encourager adoption prati...
Autour d’un événement phare du territoire : Associer
une image et des pratiques de qualité alimentaire à la qualité
musica...
A moyen terme (pour être opérationnel pour le
festival août 2014)
 Valoriser / sponsors plus value démarche de
qualité « ...
Conclusion
Avec les élus
définir la structuration d’une
gouvernance territoriale
alimentaire
pour coordonner l’ensemble
de...
En conclusion de notre travail,
mise en œuvre d’un projet global
visant à un système alimentaire plus durable
 Créer une ...
32
Diagnostic de Territoire
Alimentation Durable
Céline Porcheron
A.N.I.S. étoilé
Maison des Paysans
Marmilhat
63370 Lempd...
33
Notre point de vue sur les priorités
 Favoriser les rencontres et la communication
entre des acteurs qui se connaissen...
Restitution publique diagnostic-territoirealimentationdurable_cc_chaise-dieu_14mai2013
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Restitution publique diagnostic-territoirealimentationdurable_cc_chaise-dieu_14mai2013

657 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
657
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
210
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • ADMR: livraison par ADMR de Craponne, prestataire de service Resto Domicile (livraison) avec Ferme de Lavée pour la cuisine (Yssingeaux)
  • Restitution publique diagnostic-territoirealimentationdurable_cc_chaise-dieu_14mai2013

    1. 1. 1 Restitution publique du Diagnostic de Territoire Alimentation Durable de la Communauté de communes du Plateau de la Chaise-Dieu Mardi 14 mai 2013
    2. 2. Première partie : Présentation synthétique du système alimentaire de la C.C. du Plateau de la Chaise-Dieu 2 1. Les grandes caractéristiques du territoire 2. Les acteurs du système alimentaire de la communauté de communes 3. Mobilisation sur l’alimentation à travers des animations, dynamiques de territoire et projets culturels
    3. 3. 3 Préambule : 66 Acteurs interrogés Catégories d'acteurs Nb entretiens Restaurants 14 Centres d'accueil et Chambres d'hôtes 5 Restauration collective 4 Intermédiaires 8 Artisans et distributeurs 10 Agriculteurs 20 Autres (organismes, associations…) 15
    4. 4.  Climat, densité très variable des habitants selon saisons  Manque d’atouts économiques pour l’installation mais patrimoine bâti attractif et importance de l’activité sylvicole  Dépendance par rapport aux territoires voisins 4 1 Grandes caractéristiques du territoire Des Contrastes forts
    5. 5. 5 Circuits d’approvisionnement 2. Le système alimentaire du Plateau de la Chaise-Dieu Gestion de l’eau et des déchets Restauration collective Restauration commerciale Producteurs Consommateurs Artisans Revendeurs distributeurs
    6. 6. 2.1. Restauration collective : 120 000 repas/an  Evolutions récentes: ont freiné desEvolutions récentes: ont freiné des dynamiques autour de la qualitédynamiques autour de la qualité  Contraintes fortes liées aux coût, à l’hygiène,Contraintes fortes liées aux coût, à l’hygiène, aux plans alimentaires et aux groupementsaux plans alimentaires et aux groupements d’achatsd’achats MaisMais  Un existant autour d’approvisionnementsUn existant autour d’approvisionnements locauxlocaux  Marges de manœuvre possible pour lesMarges de manœuvre possible pour les achats de proximitéachats de proximité  Animations sur l’alimentation à relancerAnimations sur l’alimentation à relancer Besoins en formationBesoins en formation
    7. 7. 2.2. La restauration privée sur le territoire  Offre homogène et de qualité moyenne  Patrimoine local peu valorisé et recettes stéréotypées  Peu de cohésion entre les professionnels  Craintes sur l’hygiène Mais  De nouvelles énergies attirées par le territoire  Des professionnels qualifiés  Utilisation ponctuelle de produits locaux  Grande capacité d’accueil  Villages vacances: clientèle pour commerçants et artisans et producteurs locaux 7
    8. 8. 8 2.3. Les circuits d’approvisionnement de proximité en restauration Grossistes Viandes CRAPONNE Grossistes Viandes Le puy Abattoir et atelier de découpe Brioude et Polignac Trans-légumes Chomelix Super U ARLANC Artisans & producteurs locaux Plateforme produits locaux du Velay
    9. 9. 9 2.4. Les artisans et commerçants • Offres diversifiées et complémentairesOffres diversifiées et complémentaires • Une offre de qualité et renommée de certains artisansUne offre de qualité et renommée de certains artisans • Offre bio locale élargie mise en place par un petitOffre bio locale élargie mise en place par un petit groupe de consommateurs motivés avec GASE –groupe de consommateurs motivés avec GASE – Groupement d’Achat Solidaire et Ethique « Courts-Groupement d’Achat Solidaire et Ethique « Courts- Circuits » (évolution / projet café culturel)Circuits » (évolution / projet café culturel) MaisMais • Marché de plein vent en perte de vitesseMarché de plein vent en perte de vitesse • Turn over pour les épiceries locales: n’incite pas à laTurn over pour les épiceries locales: n’incite pas à la fidélisationfidélisation • Une clientèle locale modeste et une grandeUne clientèle locale modeste et une grande saisonnalitésaisonnalité • Lien avec le territoire peu valorisé par les boulangersLien avec le territoire peu valorisé par les boulangers
    10. 10. 10 2.5. Les producteurs • Faible nombre de producteurs agricoles en activitéFaible nombre de producteurs agricoles en activité • Majorité en production bovineMajorité en production bovine • Entreprises agricoles centrées sur bois et lesEntreprises agricoles centrées sur bois et les champignons (économie informelle de la cueillette)champignons (économie informelle de la cueillette) MaisMais •Démarches individualisées de diversification avecDémarches individualisées de diversification avec vente aux particuliers à travers marchés ou magasinsvente aux particuliers à travers marchés ou magasins => Vente directe bien développée, surtout en AB=> Vente directe bien développée, surtout en AB • Dynamique amenée par l’organisation collectiveDynamique amenée par l’organisation collective (CUMA…)(CUMA…) • Néo-casadéens impliqués / circuits de proximitéNéo-casadéens impliqués / circuits de proximité • Volonté des élus de s’impliquer pour la transmissionVolonté des élus de s’impliquer pour la transmission des exploitations : relance d’une commission agricoledes exploitations : relance d’une commission agricole + une stagiaire via le PNR+ une stagiaire via le PNR
    11. 11. 11
    12. 12. 12 3. Animations en lien avec l’alimentation sur le territoire • Un existant riche :Un existant riche : - projet pilote du centre de loisirs (de la terre à l’assiette), partenariats avec restaurateurs et artisans, - initiatives de dégustation à la ferme, randonnées à thème,- initiatives de dégustation à la ferme, randonnées à thème, association PARMI, section IME en cours de relance, animationsassociation PARMI, section IME en cours de relance, animations ponctuelles à l’EHPAD, actions de sensibilisation sur les déchetsponctuelles à l’EHPAD, actions de sensibilisation sur les déchets
    13. 13. 13 •Des atouts :Des atouts : - Pool d’acteurs compétentsPool d’acteurs compétents et motivéset motivés - Un projet déjà bien avancéUn projet déjà bien avancé au centre de loisirsau centre de loisirs • Des freins :Des freins : - Manque de liens et de coordination entre les structuresManque de liens et de coordination entre les structures organisatricesorganisatrices - Peu d’implication sur la sensibilisation destinées aux adultesPeu d’implication sur la sensibilisation destinées aux adultes
    14. 14. 4. Dynamiques de territoire, projets culturels  Valorisation du patrimoine alimentaire local dans des événements mais peu de prise en compte de l’alimentation dans le festival (5500 repas / organisation + festivaliers)  Gestion des déchets: vente de composteurs individuels dans déchèterie mais pas d’accompagnement particulier  Dispositifs d’aide au développement de projets (PNR via Leader, SECOM, Pays de Lafayette  Création du GASE issue de la dynamique Talent Rural  Création prochaine d’un café culturel sur la CD  Création de l’association La Brèche à Malvières, relais du réseau Dasa pour soutenir des porteurs de projet
    15. 15. Deuxième partie : Des pistes pour le territoire C.C. du Plateau de la Chaise-Dieu pour avancer vers un système alimentaire plus durable
    16. 16. Elaboration des propositions  Suite échanges lors des entretiens  Dans dynamique de projet de territoire mobilisant les acteurs  Discussion et précisions des pistes d’actions lors des deux réunions de restitution aux élus => propositions suivantes à discuter, présentées par type d’acteurs et CT/MT
    17. 17. Pour enclencher la dynamique sur le territoire : 3 groupes de travail Objectifs : rencontres des acteurs, construction collective de la dynamique Proposition des thèmes de travail Démarche de qualité / Formation / Communication  Sensibilisation / Animation du territoire  Développement agricole et environnement
    18. 18. Avec les producteurs A court terme - Elaborer un répertoire des producteurs ou artisans => format papier + internet (C.C.) - Rechercher des solutions pour relancer le marché - Appuyer les producteurs dans l’organisation des marchés paysans - Faciliter la reprise du jardin de Révol à Baffour
    19. 19. A moyen terme / en fonction résultats étude en cours Initier une réflexion avec les éleveurs sur la durabilité de leur système de production : - Pour produire de manière plus autonome - Vers la conversion en bio - Relance d’une filière locale (pomme de terre) A long terme, en fonction de l’évolution des mobilisations des acteurs et des territoires : Rechercher une formule efficace et rentable pour une vente regroupée des produits du territoire
    20. 20. Avec les restaurateurs et artisans A court terme: - Organiser une série de rencontres entre restaurateurs et producteurs - Faire connaître expérience du GASE « Courts- circuits » / professionnels et population Assez rapidement pour améliorer l’offre du territoire : - Organiser une présentation des démarches qualité en restauration + encourager démarches de progrès - Revoir les exigences sur la valorisation des produits locaux et recettes traditionnelles => co-formations des professionnels des auberges de pays
    21. 21. A moyen terme - Créer du lien entre les restaurateurs à travers l’identification d’un produit, d’une recette ou d’un événement à partager. - Proposer des formations pour évoluer (Alimentation durable/ publics /Goût /réglementation) Vision stratégique à plus long terme : - recherche d’un chef gastronomique (émulation) => Adopter une méthode cohérente pour amener une mobilisation générale visant à améliorer la qualité sur l’ensemble des restaurants
    22. 22. Avec la restauration collective Assez rapidement : - Proposer des rencontres inter-établissements de restauration collective - Travail sur appro local / SCIC + pain du Livradois - programme / gaspillage alimentaire et tri A moyen terme : Aller vers plus de durabilité en restauration collective - Former les personnels à l’alimentation durable - Favoriser les échanges de savoirs entre les établissements (pratiques cuisine, menus, appro,…)
    23. 23. Sensibilisation du public (acteurs éducatifs) A court terme / public jeunes Renforcer et rendre plus visible l’offre éducative sur l’alimentation pour les jeunes - Lister les ressources et types d’actions mobilisables - Construire une offre éducative à destination du public jeune (coordination acteurs et initiatives) Pour l’année 2013/2014 Coordonner l’offre d’animation / alimentation pour proposer un programme à l’année (en s’appuyant sur le service culture) - Répertorier les intervenants et constituer un réseau - Proposer une série de soirées-débat- découvertes
    24. 24. A court terme / Visiteurs Informer les vacanciers sur l’ensemble des activités proposées valorisant la filière alimentaire du territoire en lien avec le PNR - Structurer et rendre visibles circuits, visites de fermes, événements valorisant le patrimoine alimentaire local - Proposer un outil de communication sur ce thème
    25. 25. Sur la durée : maintenir et élargir la mobilisation Accompagner les démarches de sensibilisation en cours - projets /amélioration qualité de l’eau potable - travail de sensibilisation sur la valorisation des déchets Elargir sensibilisation / professionnels de la restauration Elargir la sensibilisation - Alimentation de qualité dans fêtes existantes - Relance animations EHPAD, IME,… - Formation EEDD / Alimentation durable
    26. 26. Mobilisations Pluri-acteurs A court terme - Répertorier initiative du GASE « Courts-circuits » - Encourager adoption pratiques d’achats alimentaires exemplaires (mairies, associations, festival,…) - S’impliquer dans le dispositif « Saveurs du Livradois- Forez » A moyen terme Utiliser le potentiel d’initiatives de tous (dont jeunes) - favoriser les rencontres autour de l’alimentation (dynamique GASE) - Identifier et appuyer projets fédérateurs
    27. 27. Autour d’un événement phare du territoire : Associer une image et des pratiques de qualité alimentaire à la qualité musicale du festival A court terme (festival août 2013)  Faciliter l’adoption des pratiques de tri  Adopter des vaisselles compostables si jetables  Envisager la tenue d’un marché de produits régionaux  Initier un travail de sensibilisation des élus et de l’équipe du festival / enjeux d’une alimentation durable
    28. 28. A moyen terme (pour être opérationnel pour le festival août 2014)  Valoriser / sponsors plus value démarche de qualité « RSE »: Responsabilité Sociale et Environnementale  Créer un cadre pour travailler collectivement et favoriser l’implication des restaurateurs et artisans locaux dans la définition de la prestation globale de restauration  Créer un cahier des charges / prestations culinaires  Valoriser amélioration qualité / festivaliers
    29. 29. Conclusion Avec les élus définir la structuration d’une gouvernance territoriale alimentaire pour coordonner l’ensemble de ces démarches et actions
    30. 30. En conclusion de notre travail, mise en œuvre d’un projet global visant à un système alimentaire plus durable  Créer une mission spécifique Alimentation Durable au sein de la C.C. du Plateau de la Chaise-Dieu  Coordonner les actions et animer des espaces de concertation/construction entre les élus et les acteurs du territoire à des groupe de travail  Formaliser un engagement / pistes proposées : signature charte / alimentation plus durable sur le territoire  En parallèle, travailler à l’élaboration d’un projet global « Alimentation durable » validé et partagé par tous
    31. 31. 32 Diagnostic de Territoire Alimentation Durable Céline Porcheron A.N.I.S. étoilé Maison des Paysans Marmilhat 63370 Lempdes 04 73 14 14 13 / 06 72 66 11 22 Avec le financement du Conseil Régional d’Auvergne, de la DRAAF et de la DREAL Auvergne Réalisé par : Annette Caule Institut de formation SLOW FOOD 12 Rue Louis Courtois de Viçose 31100 Toulouse
    32. 32. 33 Notre point de vue sur les priorités  Favoriser les rencontres et la communication entre des acteurs qui se connaissent mal pour faciliter l’évolution des pratiques d’achats ou de cuisine  Avoir une ambition gastronomique pour le territoire à manifester à travers le Festival et les auberges de pays  Construire un véritable projet éducatif sur l’alimentation en s’appuyant sur les acteurs locaux  Utiliser le travail sur la transmission/les reprises pour favoriser la diversification (pomme de terre, passage en bio pour les laitiers)

    ×