Let the sunshine... act!

1 667 vues

Publié le

Le "Sunshine Act" est une obligation de transparence imposée par la loi Xavier Bertrand à travers le décret dit «Sunshine Act», qui a donné lieu, le 1er octobre 2013, à la publication par les industriels pharmaceutiques et cosmétiques de leurs liens d’intérêts avec les professionnels de santé avant la mise en place d’un site public unique prévu en 2014.
LexisNexis Business Information Solutions a dressé un premier état des lieux des retombées du «Sunshine Act» dans les médias et le web français, ainsi qu’un bilan des réactions générées.
------------------------------------------------------------------------------------
LexisNexis Business Information Solutions pour une réponse à vos problématiques marketing :
• Qui parle de ma marque, de mes produits ? Quand ? Où s’expriment mes influenceurs ?
• De quoi parlent-ils ? Comment perçoivent-ils ma marque, mes produits ?
• Puis-je identifier des besoins consommateurs non-satisfaits ?
• Quel est le mode de fonctionnement des principales associations lobbyistes de mon secteur ?

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 667
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
532
Actions
Partages
0
Téléchargements
22
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Let the sunshine... act!

  1. 1. LET THE SUNSHINE... ACT ! LES LABORATOIRES FACE AU « SUNSHINE ACT » FRANÇAIS VUS PAR LA PRESSE ET LES MÉDIAS SOCIAUX Novembre 2013 @BISlifesciences http://bis.lexisnexis.fr/pages/sunshine-act Copyright © 2013 LexisNexis, part of Reed Elsevier Inc All rights reserved.
  2. 2. LET THE MY COMPANY SUNSHINE... ACT ! E-REPUTATION REPORT NOVEMBRE 2013 SEPTEMBER 2013 1 – OPÉRATION TRANSPARENCE LES LABORATOIRES FACE AU « SUNSHINE ACT » FRANÇAIS VUS PAR LA PRESSE ET LES MÉDIAS SOCIAUX Efficaces, proactifs, dispersés ou à la traîne ? Comment les laboratoires ont-ils été jugés par les parties prenantes au lendemain de l’entrée en vigueur du « Sunshine Act » ? Le Sunshine Act en bref : Il s’agit d’une obligation de transparence imposée par la loi Xavier Bertrand à travers le décret dit « Sunshine Act », qui a donné lieu, le 1er octobre 2013, à la publication par les industriels phar­ aceutiques et cosmétiques de leurs liens m d’intérêts avec les professionnels de santé avant la mise en place d’un site public unique prévu en 2014. LexisNexis Business Information Solutions a dressé un premier état des lieux des retombées du « Sunshine Act » dans les médias et le web français, ainsi qu’un bilan des réactions générées. 2 117 documents ont ainsi été analysés dans la presse et les réseaux sociaux français entre le 25 septembre et le 25 octobre 2013. © LEXISNEXIS BUSINESS INFORMATION SOLUTIONS 2
  3. 3. LET THE MY COMPANY SUNSHINE... ACT ! E-REPUTATION REPORT NOVEMBRE 2013 SEPTEMBER 2013 LE « SUNSHINE ACT » : UN SUJET ESSENTIELLEMENT ÉVOQUÉ SUR TWITTER 1 2 3 Presse / Web spécialisés Santé Presse / Web spécialisés hors Santé (BtoC, BtoB) 0,5 % Presse généraliste 0,2 % Twitter 3’ 0,2% 99,1 % LES INFLUENCEURS DU SECTEUR ET DES COLLECTIFS CITOYENS MOBILISÉS Think Tank Loi Bertrand (@LoiBertrand) «"Sunshine Act" à la française : l'opération transparence des labos ? http://wp.me/p3iYIf-yR » 04/10/13 @LoiBertrand - (624 followers) @LionelREICHARD - (10 072 followers) @avocatpublic - (436 followers) @RegardsCitoyens - (8 876 followers) @jallatte - (1 823 followers) @EVEPIE - (677 followers) @usinenouvelle - (14 702 followers) @Fraslin - (2 826 followers) @DSirmtCom - (2 477 followers) @infirmierscom - (3 443 followers) Pharmageek (LionelREICHARD) « #Conflits d’ #intérêts dans le milieu de la #santé, qui paye ? #sunshineact http://wp.me/p3qjSi-3dZ » 20/10/13 Collectif (@regardscitoyens) « #SunshineAct Ttes les listes de cadeaux des labos aux médecins,pharmaciens,… recensées par @LoiBertrand http://market-it.fr/loibertrand/publication-1eroctobre-2013/… #transparence» 03/10/13 Compte du site directeur-des-soins.com (Dr Michel Schmitt)(@DSirmitCom) «#SunshineAct #Infirmier La transparence au compte-gouttes | Actualités | http://Espaceinfirmier.com http://www.espaceinfirmier.com/actualites/actualites _detail.php?action=detail&val=69983 …» 10/10/13 0 5 10 15 20 25 tweets © LEXISNEXIS BUSINESS INFORMATION SOLUTIONS 3
  4. 4. LET THE MY COMPANY SUNSHINE... ACT ! E-REPUTATION REPORT NOVEMBRE 2013 SEPTEMBER 2013 2 – UN ACCUEIL ... Une démarche appréciée des professionnels de santé... • Un accueil globalement positif des professionnels de santé et des laboratoires, selon le CNOM ou Sanofi • Une occasion de rappeler le rôle positif des laboratoires dans la FMC, palliant le manque de financement par l’Etat. « Mais il ne s’agit pas de vacances ! Cela correspond à des invitations à des congrès médicaux 17 indispensables à notre formation et que nous ne pourrions pas nous offrir sans le 17 17 sponsoring des laboratoires » Docteur Nicolas Durel, cardiologue interventionnel à Clermont-Ferrand. Le Monde - Les limites de l’« opération transparence » des labos - 02/10/13 ! ! • Des Ordres qui ont joué le jeu, en mettant en ligne des bases de données spéci! fiques à chaque profession de santé Ordre National des Infirmiers « Le #sunshineact est en place sur @OrdreInfirmiers http://transparence infirmier.cnoi.fr @MarisolTouraine pic.twitter.com/oq8afGkbYV » @OrdreInfirmiers - 30/09/13 17 • Une mise à jour régulière prévue « Côté méthodologie, ces informations seront actualisées le 15 de chaque mois, pour les médecins, et les infirmiers. » Egora - Sunshine act : les liens d’intérêt sont en ligne - 02/10/13 ! © LEXISNEXIS BUSINESS INFORMATION SOLUTIONS 4
  5. 5. LET THE MY COMPANY SUNSHINE... ACT ! E-REPUTATION REPORT NOVEMBRE 2013 SEPTEMBER 2013 ... ET DES RÉACTIONS MITIGÉS …néanmoins sujette à la critique • Un risque de stigmatisation des médecins • Un effet dissuasif sur la volonté de participer à des réunions de FMC ! ! ! ! • L’absence de publication des liens couverts par le « secret des affaires » ou le 17 « secret commercial » (essais cliniques) 17 17 « Celles qui rétribuent la recherche ou des prestations de conseil ne sont pas publiées. Ces activités couvrent pourtant le plus gros des montants. L’essentiel de l’information est donc dissimulé. Seule une information exhaustive, concentrée sur un seul site, et présentée de façon à pouvoir effectuer une recherche par nom serait à même d’instaurer la transparence. » Transparence, mon oeil ! - Que choisir - 04/10/13 17 • Un délai d’application jugé trop « court » (4 mois après la publication du décret), facteur de retards ou de publication de données non exploitables. 17 « le Conseil de l’ordre ne décolère après la pagaille occasionnée par son application dans 17 des délais aussi brefs. » Le Monde - Les limites de l’« opération transparence » des labos - 02/10/13 17 ! ! • Une remise en question de la pertinence des bases de données (avec un seuil de déclaration fixé à 10 euros) et leur intérêt (versus loi « anti-cadeaux » de 2007) ! • Des interrogations quant à la fiabilité des informations « Reste à évaluer la fiabilité des informations publiées par l’Ordre, étant donné qu’elles s’appuient sur les seules déclarations des industriels. » La transparence au compte-gouttes - Espace Infirmiers - 04/10/13 • Des difficultés d’exploitation en raison de disparités constatées quant à la présentation des documents publiés sur les sites ordinaux. « Sur le site de l’ordre des pharmaciens, la recherche ne peut se faire que par le nom d’une personne physique ou morale. Pour les sages-femmes, la recherche se fait par professionnel, association ou étudiant. Il est nécessaire d’entrer un code (difficile à trouver) pour que la recherche s’effectue. » Infirmiers - 04/10/13 © LEXISNEXIS BUSINESS INFORMATION SOLUTIONS 5
  6. 6. LET THE MY COMPANY SUNSHINE... ACT ! E-REPUTATION REPORT NOVEMBRE 2013 SEPTEMBER 2013 3 – UNE TRANSPARENCE ENCORE BEAUCOUP DE « PEUT MIEUX FAIRE » POUR LES INDUSTRIELS PHARMACEUTIQUES • Les laboratoires ne présentent pas tous leurs données. • Les formats de données retenus empêchent le recoupement et l’analyse, donc la transparence. En effet, lorsque la présentation est faite, elle est très disparate d’un laboratoire à un autre. Quinze entreprises, essentiellement des laboratoires pharmaceutiques, ont été mentionnées dans le cadre du Sunshine Act. Boeringher-Ingelheim Galderma Lilly Astrazeneca GSK Sanofi Servier Novartis GE Healthcare Abbvie Pfizer Roche L’Oréal Clarins Abbott TONALITÉ DES COMMENTAIRES MENTIONNANT LES 5 LABORATOIRES LES PLUS CITÉS Commentaires positifs Commentaires négatifs GSK Sanofi Servier Pfizer Lilly Commentaires neutres © LEXISNEXIS BUSINESS INFORMATION SOLUTIONS 6
  7. 7. LET THE MY COMPANY SUNSHINE... ACT ! E-REPUTATION REPORT NOVEMBRE 2013 SEPTEMBER 2013 TROP OPAQUE DANS LA PRATIQUE GSK, laboratoire le plus fréquemment mentionné en association avec le Sunshine Act, offre un fichier clair et ce, dès la page d’accueil. Néanmoins, L’Usine Nouvelle déplore les nombreuses pages et lignes recensant tous les avantages émis et un mode de lecture du document peu optimal. (Devoir faire glisser celui-ci sur la droite pour lire la colonne des montants est fastidieux). Il a été constaté par ailleurs que le 1er octobre, seul le PDF pour les professionnels de santé était en ligne (absence de documents pour les étudiants et les personnes morales). Servier, jugé bon élève par l’Usine Nouvelle, consacre au sujet un document PDF de plusieurs dizaines de milliers de pages. Document qui ne serait pas simple à trouver sous la rubrique « Groupe », d’après Que Choisir. Pourtant, une rubrique spécifique facilement identifiable et accessible en un seul clic depuis la page d’accueil, donne aujourd’hui accès à la liste des liens pour l’année 2012, par semestre en 2013 et par catégorie d’individus/ sociétés savantes (professionnels de santé/étudiants/personnes morales). Sanofi a mis en place une rubrique spécifique pour expliquer sa démarche vis-à-vis de la transparence.Pas suffisamment transparent pourtant sous la rubrique « engagement » du site, pour Que Choisir : 3 clics sont nécessaires depuis la page d’accueil avant d’accéder à la liste des publications des données concernant l’ensemble des entités du Groupe Sanofi en France, par semestre et par section alphabétique (A-C/ D-H/I-O/P-Z). Pfizer, déjà rompu à l’exercice dans le cadre du Sunshine Act américain, a collecté environ 500 000 lignes pour en publier 50 000, une fois les données triées, selon la source L’économiste – Le premier quotidien économique du Maroc. Le site communautaire Infirmiers.com déplore cependant qu’il faille choisir d’abord l’entité juridique concernée pour une recherche qui ne peut se faire ensuite qu’en choisissant la première lettre du nom. De plus, ici encore, il est nécessaire d’utiliser l’ascenseur horizontal pour faire glisser le document et lire l’ensemble des colonnes présentées. LES LABORATOIRES COSMÉTIQUES, A LA TRAÎNE Sans doute moins impacté par le sujet, L’Oréal a placé l’accès à ses liens dans la rubrique « Divers » de son site internet, après les informations sur les Cookies. Tandis que Clarins n’avait toujours pas publié ses données le 10 novembre. © LEXISNEXIS BUSINESS INFORMATION SOLUTIONS 7
  8. 8. LET THE MY COMPANY SUNSHINE... ACT ! E-REPUTATION REPORT NOVEMBRE 2013 SEPTEMBER 2013 4 – À PROPOS DE LEXISNEXIS BIS LexisNexis Business Information Solutions pour une réponse à vos problématiques marketing : • Qui parle de ma marque, de mes produits ? Quand ? Où s’expriment mes influenceurs ? • De quoi parlent-ils ? Comment perçoivent-ils ma marque, mes produits ? • Puis-je identifier des besoins consommateurs non-satisfaits ? • Quel est le mode de fonctionnement des principales associations lobbyistes de mon secteur ? Quelques exemples de nos domaines d’intervention : • Identification et écoute des parties-prenantes • Réputation d’un médicament ou traitement • Attentes de patients ou consommateurs • Insights des chercheurs et professionnels de santé • Changements de réglementations et décisions des autorités de contrôle • Mapping des leaders d’opinions • Benchmark de la communication digitale autour d’une aire thérapeutique • Nouvelles applications et veille des innovations digitales LexisNexis Business Information Solutions c’est aussi une expertise de l’information en ligne autour du risque, de la lutte anti-blanchiment et la corruption sans oublier la surveillance médiatique. POUR PLUS D’INFORMATIONS, CONTACTEZ-NOUS ! 01 71 72 48 49 I www.bis.lexisnexis.fr I @BISlifesciences I 141, rue de Javel 75015 Paris © LEXISNEXIS BUSINESS INFORMATION SOLUTIONS 8

×