Pour les 25 premiers jours de décembre 2010, MKG Hospitality annonce un taux d’occupation de                      78,4 % p...
Tableau de bord janvier-novembre 2010 Focus sur les fêtes de fin d’année                                                  ...
Tableau de bord janvier-novembre 2010  Arrivées hôtelières par pays                                                       ...
Tableau de bord janvier-novembre 2010 Nuitées hôtelières par pays                                                         ...
Tableau de bord janvier-novembre 2010 Arrivées et nuitées hôtelières par zones géographiques                              ...
Tableau de bord janvier-novembre 2010  Taux d’occupation hôtelier et tourisme d’affaires                                  ...
Tableau de bord janvier-novembre 2010   Prix moyen et RevPAR hôtelier à Paris                                             ...
Tableau de bord janvier-novembre 2010  Hôtellerie par zones touristiques                                                  ...
Tableau de bord janvier-novembre 2010      Aéroport et cours de l’euro                                                    ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Paris en chiffres_tableau_de_bord_59-janvier2011

781 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
781
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
244
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Paris en chiffres_tableau_de_bord_59-janvier2011

  1. 1. Pour les 25 premiers jours de décembre 2010, MKG Hospitality annonce un taux d’occupation de 78,4 % pour les hôtels parisiens, soit 4,6 points de plus que l’année précédente. Conjugué à l’augmentation du prix moyen (+5,0 %), le RevPAR des établissements parisiens atteint 150,2 € soit une hausse de 11,5 %.SommaireSynthèse 1 La croissance de fréquentation touristique reste à plusieurs vitessesFocus sur les fêtes de fin La clientèle française est au cœur de la reprise… 2d’année La fréquentation touristique née particulièrement favorable dance observée presque cha-Arrivées hôtelières 3 française est l’une des bonnes à la clientèle nationale. que année depuis le début des surprises de l’année 2010. Le années 1990. Paris capte la mois de novembre a été ex- Les performances françaises clientèle nationale. La diversi- cellent avec des nuitées en sont d’autant plus remarqua- té des prestations et des évè-Nuitées hôtelières 4 augmentation de 11,7 % par bles que les principales clien- nements touristiques médiati- rapport à novembre 2009. Il tèles européennes peinent sés (Nature Capitale, l’exposi-Données par zone est acquis que 2010 est une davantage à reprendre le che- tion Monet etc.) ont cette an- 5 année record avec déjà plus min de la capitale. Comment née encore permis d’assurer legéographique de 7 millions d’arrivées fran- expliquer cette spécificité ? cadre d’un séjour à la mesureTaux d’occupation dans çaises pour la première fois Aucun argument n’est à privi- des attentes et des possibilités 6 enregistrées à Paris. Les don- légier ou à isoler. La hausse de de chacun.l’hôtellerie homologuée nées du mois de décembre la fréquentation touristique parachèveront donc une an- française à Paris est une ten-Tourisme d’affaires 6 …mais les clientèles européennes peinent à retrouver la croissance.Note méthodologique 7 Les touristes étrangers ont noncées sont enregistrées pour La fréquentation touristique généré en novembre 1,5 mil- les Hollandais à -33,8 %, les des marchés « non tradition-Prix moyen et lion de nuitées soit une baisse Britanniques à -15,7 %, les Es- nels » continue de croître au 7 de -0,4 % par rapport à novem- pagnols à -19,6 % et les Italiens mois de novembre. Les plusRevPAR globaux bre 2009. A l’exception du à -6,0 %. Parmi les européens fortes augmentations sontPrix moyen et RevPAR par mois d’avril terni par l’érup- seuls les touristes allemands et enregistrées en Asie/Océanie 7 tion du volcan Eyjafjöll, il s’a- belges affichent en novembre et dans les pays du Proche etcatégorie git de la deuxième baisse de une hausse du nombre de nui- Moyen Orient avec une crois-Hôtellerie par zone tou- nuitées enregistrée cette an- tées. On retiendra parmi les sance respective de 28,0 % et 8 née après celle de -2,5 % au autres clientèles traditionnel- de 12,2 % du nombre d’arri-ristique mois de janvier. Cette diminu- les la légère progression des vées. Les progressions desTrafic dans les tion est provoquée par celle nuitées américaines (Etats- autres zones sont en revanche 9 des clientèles traditionnelles Unis) à +0,2 % et l’excellente plus mesurées.Aéroports de Paris et principalement européen- performance des nuitées japo- nes. Les baisses les plus pro- naises à +24,5 %.Cours de l’euro par rap- 9port au Dollar Globalement l’hôtellerie continue d’enregistrer des bonnes performances Le taux d’occupation des hô- tous les créneaux et permet au généré 15 millions de nuitéesTableau de bord tels parisiens atteint 75,9 % en RevPAR de progresser de 9,3 % depuis le début de l’année soit novembre 2010 soit une aug- toutes catégories confondues. déjà plus que les 14,6 millionsOffice du Tourisme mentation de 3,3 points par de 2009. Les chiffres du moiset des Congrès de Paris rapport à novembre 2009. Les La clientèle affaires est un de décembre confirmeront trèsDirecteur de la publication : plus fortes progressions sont élément moteur de la reprise probablement que la barre desPaul Roll enregistrées pour les hôtels hôtelière. Elle représente ce 15,2 millions de nuitées atteint classés 0* (+6,8 points soit mois 52 % des nuitées réalisées en 2008 sera dépassée enRéalisation : 78,6 %) et 3* (+4,9 points soit soit 2 points de plus qu’en no- 2010.Charles-Henri Boisseau 76,6 %). L’augmentation des vembre 2009. Cette clientèle a prix moyens est observée sur
  2. 2. Tableau de bord janvier-novembre 2010 Focus sur les fêtes de fin d’année Page 2Un calendrier difficile n’a pas favorisé les performances hôtelièresdes fêtes de fin d’annéeLes performances hôtelières points observée le 31 décem- L’augmentation du prix moyen 12,9 points. Les tendancesdes fêtes de fin d’année sont bre ne peut pas être imputée au cumul des journées du 24 observées en période de Noëlmoins bonnes que celles de à la neige vu que le trafic au 26 décembre n’a pas per- sont comparables à cellesl’année dernière. Une aérien et ferroviaire étaient mis de compenser la baisse enregistrées pour la Saint-conjonction de facteurs peut revenus à la normale. Le ca- des taux d’occupation. Le Sylvestre. Le RevPAR des éta-justifier ces résultats. D’a- lendrier 2010 est un facteur RevPAR des établissements blissements parisiens est enbord la crise des transports autrement plus important parisiens a baissé de 5,7 % hausse de 2,0 % le soir ducausée par l’épisode neigeux dans la mesure où le réveillon pour atteindre 81,3 €. Notons Nouvel An grâce à une aug-qui traversa l’Europe la se- de Noël et la nuit de la Saint- toutefois une augmentation mentation de 6,1 % du prixmaine avant Noël n’a certes Sylvestre étaient un vendredi. du RevPAR de 3,0 % le soir du moyen. En revanche les haus-pas favorisé l’activité hôteliè- Les possibilités d’organiser de réveillon grâce à une augmen- ses du prix moyen observéesre. L’impact de la neige ne longs week-ends se trouvaient tation de 3,9 % du prix moyen le 1er et le 2 janvier 2011 nedoit toutefois pas être sures- donc plus limitées que l’an- et à une baisse limitée du permettent pas de compensertimé puisque le taux d’occu- née dernière. Les déplace- taux d’occupation. La plus la baisse des taux d’occupa-pation le soir du réveillon ne ments touristiques ont logi- forte baisse de RevPAR est tion. Au final entre le 31 dé-baisse que de 0,4 point par quement baissé entrainant enregistrée le dimanche 26 cembre 2010 et le 2 janvierrapport à l’année dernière. une diminution de la fréquen- décembre avec une diminu- 2011 le RevPAR des hôtelsPar ailleurs la baisse de 3,8 tation hôtelière. tion du taux d’occupation de parisiens a baissé de 5,8 %.Week-end de Noël (Données MKG Hospitality) Vendredi Samedi Dimanche Cumul 24/12/2010 25/12/2010 26/12/2010Taux d’occupation 46,2 % 47,6 % 54,0 % 49,3 %Prix moyen 170,3 € 163,1 € 162,0 € 165,0 €RevPAR 78,7 € 77,6 € 87,6 € 81,3 € RevPAR en hausse deVariation par Jeudi Vendredi Samedi Cumul 3,0 % le soir durapport au : 24/12/2008 25/12/2008 26/12/2008Taux d’occupation -0,4 point -4,0 points -12,9 points -5,8 points réveillonPrix moyen 3,9 % 4,5 % 6,7 % 5,3 %RevPAR 3,0 % -3,6 % -13,9 % -5,7 %Week-end de la Saint-Sylvestre (Données MKG Hospitality) Vendredi Samedi Dimanche Cumul 31/12/2010 01/01/2010 02/01/2010Taux d’occupation 94,2 % 76,6 % 51,7 % 74,2 % Un tauxPrix moyen 215,0 € 195,8 € 180,1 € 200,3 €RevPAR 202,6 € 150,0 € 93,0 € 148,6 € d’occupation de 94,2 % dans la nuitVariation par Jeudi Vendredi Samedirapport au : 31/12/2009 01/01/2009 02/01/2009 Cumul du 31 décembreTaux d’occupation -3,8 points -9,4 points -14,4 points -9,2 points 2010Prix moyen 6,1 % 7,3 % 1,4 % 5,9 %RevPAR 2,0 % -4,5 % -20,8 % -5,8 %
  3. 3. Tableau de bord janvier-novembre 2010 Arrivées hôtelières par pays Page 3Arrivées hôtelières (Données Insee)-0,5 % : les arrivées étrangères en baisse pour la première fois depuis avril 2010NovembreArrivées hôtelières Variation Novembre 2006 Novembre 2009 Novembre 2010 2010/2009ETRANGERS 618 327 574 317 571 603 -0,5 %FRANCAIS 658 243 609 105 681 334 +11,9 %TOTAL 1 276 570 1 183 422 1 252 937 +5,9 %Arrivées hôtelières étrangères Variation Novembre 2006 Novembre 2009 Novembre 2010 2010/20091. Etats-Unis 110 507 76 745 77 279 +0,7 %2. Royaume-Uni3. Japon 99 162 51 699 81 837 40 595 69 066 48 255 -15,6 % +18,9 % Les pays4. Italie 50 832 48 546 46 049 -5,1 % européens5. Allemagne 38 660 32 520 34 873 +7,2 % entrainent les6. Espagne 58 174 41 686 33 372 -19,9 %7. Belgique 25 488 27 680 28 676 +3,6 % arrivées à la8. Suisse 17 703 18 971 18 181 -4,2 % baisse9. Pays-Bas 20 501 21 946 14 919 -32,0 %10– Chine 8 614 7 446 9 403 +26,3 %Autres étrangers 136 987 176 345 191 530 +8,6 %Cumul janvier - novembre Arrivées hôtelières Janvier – Janvier – Janvier – Variation novembre 2006 novembre 2009 novembre 2010 2010/2009 ETRANGERS 7 942 652 7 250 840 7 505 740 +3,5 % FRANCAIS 6 057 865 5 857 899 6 383 885 +9,0 % TOTAL 14 000 517 13 108 739 13 889 625 +6,0% Top 10 des arrivées hôtelières Janvier - Janvier - Janvier - Variation étrangères novembre 2006 novembre 2009 novembre 2010 2010/2009 1. Etats-Unis 1 505 388 1 159 523 1 138 980 -1,8 % 2. Royaume-Uni 1 201 188 1 032 237 921 365 -10,7 % 3. Italie 675 464 639 434 620 562 -3,0 % Les touristes 4. Espagne 5. Allemagne 698 944 603 513 543 646 530 262 538 183 533 190 +1,0 % +0,6 % français sont 6. Japon 593 789 448 984 489 897 +9,1 % moteurs de la 7. Belgique 9. Suisse 221 210 203 759 254 156 223 715 257 859 217 690 +1,5 % -2,7 % reprise observée 8. Pays-Bas 210 497 257 758 213 596 -17,1 % en 2010 10- Chine 100 372 87 992 119 817 +36,2 % Autres étrangers 1 928 528 2 073 133 2 454 601 +18,4 %
  4. 4. Tableau de bord janvier-novembre 2010 Nuitées hôtelières par pays Page 4Nuitées hôtelières (Données Insee)2,6 millions de nuitées : une progression de 4,8 % par rapport à novembre 2010NovembreNuitées hôtelières Variation Novembre 2006 Novembre 2009 Novembre 2010 2010/2009ETRANGERS 1 481 248 1 480 103 1 474 306 -0,4 %FRANCAIS 1 152 876 1 095 338 1 223 984 +11,7 %TOTAL 2 634 124 2 575 441 2 698 290 +4,8 %Arrivées hôtelières étrangères Variation Novembre 2006 Novembre 2009 Novembre 2010 2010/20091. Etats-Unis 273 187 205 787 206 214 +0,2 %2. Royaume-Uni 225 954 191 452 161 483 -15,7 % Les Japonais3. Japon 127 567 102 010 127 028 +24,5 % enregistrent4. Italie 120 036 124 154 116 674 -6,0 %5. Espagne 137 243 109 048 87 626 -19,6% leur deuxième6. Allemagne 92 301 78 555 83 911 +6,8 % meilleure7. Belgique 57 469 60 069 63 216 +5,2 %8. Suisse 41 681 45 151 43 159 -4,4 % progression de9. Pays-Bas 46 706 52 029 34 434 -33,8 % l’année10. Chine 19 587 17 824 22 518 +26,3 %Autres étrangers 339 517 494 024 528 043 +6,9 %Cumul janvier - novembreNuitées hôtelières Janvier – Janvier – Janvier – Variation novembre 2006 novembre 2009 novembre 2010 2010/2009ETRANGERS 20 226 392 19 988 657 20 909 966 +4,6%FRANCAIS 10 913 782 10 994 620 12 045 445 +9,6%TOTAL 31 140 174 30 983 227 32 955 411 +6,4 %Nuitées hôtelières étrangères Janvier – Janvier – Janvier – Variation novembre 2006 novembre 2009 novembre 2010 2010/20091. Etats-Unis 3 841 073 3 277 786 3 249 842 -0,9 % Les Allemands et2. Royaume-Uni 2 927 550 2 616 603 2 332 039 -10,9%3. Italie 1 754 857 1 809 497 1 760 084 -2,7 % les Belges sont les4. Espagne 1 799 271 1 549 241 1 533 048 -1,0 % seuls européens5. Allemagne 1 547 935 1 386 188 1 422 570 +2,6 %6. Japon 1 494 632 1 199 635 1 314 347 +9,6 % dont le nombre de7. Belgique 519 351 560 950 581 497 +3,7 % nuitées a8. Suisse9. Pays-Bas 506 329 518 045 574 317 645 494 560 586 539 793 -2,4 % -16,4 % augmenté depuis10. Chine 230 692 227 878 312 139 +37,0 % janvier 2010Autres étrangers 5 086 657 6 141 068 7 304 021 +18,9 %
  5. 5. Tableau de bord janvier-novembre 2010 Arrivées et nuitées hôtelières par zones géographiques Page 5Arrivées et nuitées hôtelières (Données Insee) Arrivées et nuitées hôtelière par zone géographique — novembre 2010 AUTRE EUROPE Arrivées : 75 184 (+1,4 %) Nuitées : 201 472 (+1,3 %) AUTRE ASIE/OCEANIE Arrivées : 33 832 (+28,0 %) Nuitées : 87 086 (+26,6 %) PROCHE ET MOYEN ORIENT Arrivées : 22 135 (+12,2 %) AUTRES AMERIQUES Nuitées : 66 976 (+11,9 %) Arrivées : 41 311 (+9,7 %) Nuitées : 120 753 (+5,2 %) AFRIQUE Arrivées : 19 068 (+4,0 %) Nuitées : 51 756 (+0,3 %) Autres Amériques : données pour le continent américain sans compter les Etats-Unis. Autre Asie : données pour les pays d’Asie et d’Océanie sans compter la Chine et le Japon Autre Europe : données pour le continent européen, Russie comprise, sans compter le Royaume-Uni, l’Italie, l’Espagne, l’Al- lemagne, la Belgique, la Suisse et les Pays-Bas Proche et Moyen Orient : Palestine, Oman, Liban, Koweït, Jordanie, Israël, Iraq, Iran, Emirats Arabes Unis, Yémen, Syrie, Qatar, Bahreïn, Arabie Saoudite Arrivées hôtelières Janvier – Janvier – Janvier – Variation novembre 2006 novembre 2009 novembre 2010 2010/2009 AUTRE EUROPE 703 566 838 825 926 885 +10,5 % AUTRES AMERIQUES 421 772 511 335 629 747 +23,2 % AUTRE ASIE/OCEANIE 380 977 347 792 441 995 +27,1 % PROCHE ET MOYEN ORIENT 227 057 198 897 256 794 +29,1 % La croissance des AFRIQUE 195 156 176 284 199 180 +13,0 % TOTAL 1 928 528 2 073 133 2 454 601 +18,4 % nuitées de le la zone Nuitées hôtelières Janvier – Janvier – Janvier – Variation « Autre Asie Océanie » novembre 2010 AUTRE EUROPE novembre 2006 1 848 688 novembre 2009 2 395 108 2 676 537 2010/2009 +11,8 % est la plus forte AUTRES AMERIQUES 1 145 613 1 597 285 1 982 165 +24,1 % enregistrée au cumul AUTRE ASIE/OCEANIE PROCHE ET MOYEN ORIENT 970 379 618 384 982 106 663 870 1 235 243 833 149 +25,8 % +25,5 % des mois de janvier à AFRIQUE 503 593 502 699 576 927 +14,8 % novembre TOTAL 5 086 657 6 141 068 7 304 021 +18,9 %
  6. 6. Tableau de bord janvier-novembre 2010 Taux d’occupation hôtelier et tourisme d’affaires Page 6Taux d’occupation dans l’hôtellerie homologuée parisienne (Données Insee)75,9 % : le taux d’occupation des hôtels parisiens a augmenté de 3,3 points Evolution mensuelle du taux doccupation hôtelier à Paris 100% 95% Les hôtels 1* sont les 90% seuls à enregistrer 85% 80% une baisse du taux 75% d’occupation par 70% 65% rapport à novembre 60% 2009 55% 2008 2009 2010 Novembre 0* 1* 2* 3* 4* et 4*L TCC 2008 78,5 % 63,0 % 76,9 % 74,7 % 72,6 % 74,5 % 2009 71,8 % 68,3 % 75,6 % 71,7 % 71,3 % 72,6 % 2010 78,6 % 67,3 % 77,0 % 76,6 % 74,6 % 75,9 %Tourisme d’affaires dans l’hôtellerie homologuée parisienne (Données Insee)1,4 million de nuitées d’affaires soit 52 % des nuitées totales du mois de novembre Part de la clientèle daffaires dans lhôtellerie parisienne 60% 53% 53% 52% 51% 48% 50% 48% 50% 45% 47% 40% Les nuitées 31% 30% 26% d’affaires ont 20% augmenté de 9,0 % 10% par rapport à 0% novembre 2009 2006 2009 2010
  7. 7. Tableau de bord janvier-novembre 2010 Prix moyen et RevPAR hôtelier à Paris Page 7 Note méthodologique Prix moyen et RevPAR globaux (Données MKG Hospitality) Insee et MKG : des bases de données +9,3 % pour le RevPAR en novembre différentes Evolution mensuelle des prix moyens et Le parc hôtelier parisien est Ce dispositif nous apporte RevPAR globaux à Paris en 2009 et 2010 constitué de plus de 1 400 des données hôtelières que 180 € hôtels, dont plus de 80 % l’enquête Insee ne fournit 160 € sont des indépendants. L’en- pas : les prix moyens, les 146,7 € quête de fréquentation hô- RevPAR et les taux d’occu- 140 € telière de l’Insee s’appuie pation par zones touristi- 120 € sur un échantillon représen- ques. Cependant, la base 115,8 € tatif de cette structure en de données MKG reflète 100 € interrogeant chaque mois moins précisément la struc- 80 € plus de 800 hôtels homolo- ture hôtelière globale pari- gués, dont 78 % d’indépen- sienne. En effet, elle ne 60 € dants. Cette enquête nous suit l’activité que de 350 fournit les arrivées et les hôtels représentant, en nuitées dans l’hôtellerie, nombre de chambres, 48,2 pour les principales nationa- % de l’offre hôtelière glo- Prix moyen 2009 Prix moyen 2010 lités, ainsi que les taux d’oc- bale parisienne. Mais sur- RevPAR 2009 RevPAR 2010 cupation globaux par catégo- tout , cette base s’appuie rie. Les hôtels sondés par sur les résultats hôteliers des Janvier — l’Insee couvrent entre 50 % chaînes parisiennes et fort Variation 2010/2009 novembre 2010 et 55 % de l’offre en cham- peu sur les hôtels indépen- bres. dants. L’échantillon repré- Prix moyen 149,4 € +6,6 % Depuis 2006, l’Observatoire sente, en nombre de cham- RevPAR 119,8 € +12,0 % économique du tourisme bres, 96,5 % de l’offre hôte- parisien a mis en place, avec lière de chaînes parisiennes. Variation novembre 2009 / novembre 2010 MKG Hospitality, un disposi- La quasi totalité des grandes tif de suivi complémentaire enseignes internationales Prix moyen +3,6 % à celui de l’enquête Insee. sont intégrées dans le panel. RevPAR +9,3 % Prix moyen et RevPAR par catégorie (Données MKG Hospitality)Les meilleures progressions de RevPAR sont enregistrées sur le créneau 3* Prix moyens et RevPAR par catégorie de novembre 2010 et évolution (%) par rapport à novembre 2009 Janv - nov. 2010 Prix moyen RevPAR250 € 211,9 € 2* 83,2 € 71,6 €200 € 160,2 € Var. 10/09 +3,2% +7,7%150 € 118,1 € 3* 115,8 € 93,6 € 86,9 € 93,3 €100 € 73,8 € Var. 10/09 +7,6 % +12,7 % 50 € 4* 220,9 € 170,2 € +1,8 % +7,1 % +2,2 % +9,5% +3,7 % +7,9 % 0€ Var. 10/09 +4,7 % +10,9 % 2* 3* 4* Prix moyen RevPAR
  8. 8. Tableau de bord janvier-novembre 2010 Hôtellerie par zones touristiques Page 8 Taux d’occupation hôteliers par zone touristique au mois de novembre 2010 (Données MKG Hospitality) Les taux d’occupation des hôtels augmentent dans toutes les zones de la capitale 77,7 % +4,3 pts 81,3 % +4,7 pts 76,1 % +1,8 pt 78,0 % +2,6 pts 85,4 % +6,8 pts 82,0 % 79,3 % +2,1 pts +6,9 pts 79,0 % 79,9 % +4,5 pts +0,4 pt 75,8 % +8,0 pts 88,7 % +8,7 pts 79,0 % Taux d’occupation hôtelier de novembre 2010 +4,1 pts Variation par rapport à novembre 2009 Prix moyens et RevPAR hôteliers par zone touristique au mois de novembre 2010 (Données MKG Hospitality) Seuls les hôtels des zones « Montmartre - Pigalle - Trinité » et « Tour Eiffel - Trocadéro » enregistrent une baisse de prix moyen Variation Variation Zones touristiques - novembre 2010 Prix moyen RevPAR 2010/2009 2010/2009 Champs Elysées - Louvre 303,9 € +3,7 % 231,4 € +6,2 % Montmartre - Pigalle - Trinité 85,4 € -0,9 % 66,3 € +4,9 % La Villette - Belleville - Canal Saint Martin 83,2 € +3,0 % 67,6 € +9,3% République - Bastille 98,7 € +3,1 % 80,9 € +5,8 % Bercy - Tolbiac - Bois de Vincennes 110,3 € +0,6 % 97,9 € +11,6 % Saint-Germain-des-Prés - Montparnasse 136,4 € +1,4 % 107,8 € +7,4% Tour Eiffel - Trocadéro 130,3 € -2,1 % 98,8 € +9,4 % Passy - Bois de Boulogne 174,0€ +3,1 % 137,9 € +12,9 % Opéra - Grands Magasins 212,2 € +7,3 % 165,5 € +11,1 % Les Halles - le Marais 170,4 € +1,1 % 145,6 € +9,8 % Notre Dame - Quartier Latin 127,8 € +6,8% 102,1 € +7,4 %Le RevPAR des hôtels parisiens augmente dans toutes les zones de la capitale
  9. 9. Tableau de bord janvier-novembre 2010 Aéroport et cours de l’euro Page 9 Trafic dans les Aéroports de Paris (Données ADP) Le trafic des passagers internationaux a augmenté de 3,4 % en novembre 2010 Trafic des passagers des vols internationaux (hors transit) dans les aéroports de Paris - Données brutes, 7 500 en milliers de passagers 7 000 Les plus fortes 6 500 augmentations du mois 6 000 5 500 de novembre sont 5 000 enregistrées sur les vols 4 500 moyen-courrier (+4,0 %) 4 000 2008 2009 2010 Variation Janvier — novembre Janvier- novembre Le nombre de passagers en 2010 2009 provenance du Moyen-Orient Moyen Courrier 38 238 347 +0,9 % est en hausse de 9,4 % depuis Long Courrier 24 431 436 +1,7 % le début de l’année Total international 62 669 783 +1,2 % Cours de l’euro par rapport au dollar américain et au yen (Données Banque de France) Cours de leuro contre le dollar US - moyenne mensuelle Cours de leuro contre le yen japonais - moyenne décembre 2010 : 1€ = 1,32 USD mensuelle Septembre 2010 : 1€ = 110,1 JPY1,7 1751,6 1651,5 1551,4 1451,3 1351,2 1251,1 1151,0 1050,9 950,8 85 2000 2008 2009 2010 2000 2008 2009 2010 Retrouvez sur le site www.parisinfo.com les études CONTACT Tableau de bord réalisées par l’Observatoire économique du tourisme Observatoire économique du tourisme parisien parisien, ainsi que la publication « Le tourisme à Paris Charles-Henri Boisseau - Chiffres-clés 2009 ». Office du Tourisme et des Congrès de Paris 25, rue des Pyramides, 75 001 Paris Pour vous inscrire au tableau de bord : Téléphone : 01 49 52 53 69 / Télécopie : 01 49 52 42 50 observatoire@parisinfo.com observatoire@parisinfo.com

×