INNOVONSAVEC LE
NUMÉRIQUE
24 USAGES ET 6 TECHNOLOGIES DÉCRYPTÉS
livre_blanc_Mise en page 1 05/01/15 09 :19 Page1
INNOVONS AVEC LE NUMÉRIQUE2
Imprimé en janvier 2015 par Aprime Act (Imprim’vert) à Villeurbanne.
Repérage et décryptage ré...
INNOVONS AVEC LE NUMÉRIQUE 3
INTRODUCTION
L’innovation […] influe sur la plupart des mécanismes économiques », note
Dominiq...
INNOVONS AVEC LE NUMÉRIQUE 7
SOMMAIRE
INTRODUCTION 3 ÉDITORIAUX 4
CONCLUSION 32 AUTRES TENDANCES À SURVEILLER 33 INDEX 34 ...
INNOVONS AVEC LE NUMÉRIQUE8
BÉNÉFICIER
DE
L’INFORMATION
EN TEMPS
RÉEL
1 Q
uel que soit le secteur d’activité ou la taille ...
9
DES MONTRES CONNECTÉES
POUR AMÉLIORER LE SERVICE CLIENT
JAPAN AIRLINES JAPON
La compagnie aérienne Japan Airlines a test...
INNOVONS AVEC LE NUMÉRIQUE10
DES VACHES CONNECTÉES
POUR PRÉVENIR L’ÉLEVEUR
MEDRIA FRANCE
Positionné au cou des vaches d'un...
INNOVONS AVEC LE NUMÉRIQUE
composants informatiques, la démocrati-
sation de l’accès à Internet en haut débit,
et par le d...
CONCLUSION
INNOVONS AVEC LE NUMÉRIQUE32
C’
est un fait: les entreprises françaises, dont la présence en ligne demeure
très...
INNOVONS AVEC LE NUMÉRIQUE 33
MOOC
MASSIVES OPEN ONLINE COURSES OU
COURS EN LIGNE OUVERTS ET MASSIFS
Ces cours en ligne en...
INNOVONS AVEC LE NUMÉRIQUE34
TECHNOLOGIES
Beacon 30, 31
BIM 33
Crowdfunding 33
Drone 25, 26, 27
Fabrication additive 14, 1...
INNOVONS AVEC LE NUMÉRIQUE 35
GLOSSAIRE
APPLICATION MOBILE
Programme téléchargeable de façon
gratuite ou payante et exécut...
Créé en 2003 à l’initiative du Grand Lyon par la Chambre de com-
merce et d’industrie, la Chambre de métiers et de l’artis...
Téléchargez l’intégralité
de ce document
sur le site
de l’Espace Numérique
Entreprises
http://www.ene.fr/actualites/nouvea...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Innovons avec le numérique : 24 usages et 6 technologies décryptés

3 219 vues

Publié le

Quel que soit son secteur d’activité, chaque entreprise doit innover, améliorer sa compétitivité...
Comme le rappelle le cabinet Roland Berger dans son étude "Du rattrapage à la transformation : l'aventure numérique, une chance pour la France" (publiée en 2014), les nouvelles technologies soutiennent le développement de l'entreprise, lui permettent de proposer de nouveaux services et de se démarquer.
Le cabinet McKinsey évalue quant à lui à 7% en moyenne les gains de productivité réalisés grâce au numérique.
Cependant rares sont les petites entreprises qui réussissent à opérer un travail de veille efficace et à se repérer parmi une offre numérique devenue abondante.

L’objectif de cette synthèse est donc d'aider les dirigeants de petites et moyennes entreprises :
- à repérer des usages développés par d'autres entreprises,
- à mieux comprendre 6 technologies qui impacteront le quotidien des entreprises dans les prochains mois,
- à envisager les bénéfices qu'ils pourraient retirer de ces nouvelles technologies,
- à innover à leur tour

S’adressant à des dirigeants non spécialistes des questions numériques, elle n’a pas vocation à être exhaustive mais se veut pragmatique. Ainsi si chaque projet est décrit brièvement, ses avantages et inconvénients sont aussi analysés.

24 usages pour aider à résoudre 6 problématiques d'entreprises :
- Bénéficier de l'information en temps réel
- Proposer des services innovants
- Personnaliser son offre
- Réduire les temps d'attente et de fabrication
- Réduire les risques
- Communiquer autrement avec les clients

6 focus technologiques
- Les objets connectés
- La fabrication additive
- La réalité virtuelle
- La réalité augmentée
- Les drones
- Les beacons

Publié dans : Technologie
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 219
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 878
Actions
Partages
0
Téléchargements
20
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Innovons avec le numérique : 24 usages et 6 technologies décryptés

  1. 1. INNOVONSAVEC LE NUMÉRIQUE 24 USAGES ET 6 TECHNOLOGIES DÉCRYPTÉS livre_blanc_Mise en page 1 05/01/15 09 :19 Page1
  2. 2. INNOVONS AVEC LE NUMÉRIQUE2 Imprimé en janvier 2015 par Aprime Act (Imprim’vert) à Villeurbanne. Repérage et décryptage réalisés par les équipes de l’Espace Numérique Entreprises, Florence Hautdidier et Myriam Okko. Document rédigé par les équipes de l’Espace Numérique Entreprises, Myriam Okko et Pierre Tiessen. Mise en page: Véronique Martin. Relecture: Philippe Brunet. Crédits photos: © Japan Airlines (p. 9), © De Wolky Shop (p. 9), © Medria (p. 10), © Oscaro. com (p. 10), © Véronique Martin (p. 11, 14, 26 et 31), © Volkswagen (p. 13), © Malmö Hardware Store (p. 13), © Laurent Cerino (p. 15), © Eleven Madison Park (p. 17), © Arti’Bain Énergie (p. 17), © Jonas Jacquel (p. 18), © Dominique Medina (p. 18), © Anna Mutter - Fotogloria-Réa (p. 19), © diginfo. tv (p. 21), © Zuo An - Imaginechina (p. 21), © Jérôme Galland - Okko Hôtels (p. 22) © Nicolas Rodet - Nespresso (p. 22), © Ikea (p. 23), © BMW (p. 25), © SNCF Médiathèque - Jean-Jacques d'Angelo (p. 25), © Apave (p. 26), © Alexander Kolomietz - Fotolia (p. 27), © Ikea (p. 29), © Vanquish (p. 29), © Tarrytown Pharmacy (p. 30), © E-Mart (p. 30). Merci à Laurent Cerino, Éric Dupin (www.presse-citron.net), et Valentin Blanchot (www.siecledigital.fr) pour leurs prêts de matériel. livre_blanc_Mise en page 1 05/01/15 09 :19 Page2
  3. 3. INNOVONS AVEC LE NUMÉRIQUE 3 INTRODUCTION L’innovation […] influe sur la plupart des mécanismes économiques », note Dominique Guellec de l’OCDE1 . Mieux, elle est partout – au cœur de la stra- tégie « des structures de marché, de la croissance des nations, des chan- gements dans la demande de travail et la répartition du revenu, de la globalisation et des crises » et surtout « des firmes », des entreprises. Cette innovation est ainsi le moteur de la croissance des grands groupes et de plus en plus celui des PME2 et ETI3 françaises; le carburant qui leur assure de meilleurs gains de productivité et de rentabilité. Impossible alors pour tous ces acteurs – sous peine d’être relayés au second plan, voire d’être absorbés, noyés par la concurrence – de faire totalement l’impasse sur l’innovation technologique ou la R&D. Pour la majorité, et ce quel que soit le secteur sur lequel ils sont positionnés, le déploiement du numérique a même un impact positif sur leur chiffre d’affaires. Un constat appuyé par une récente étude du cabinet Roland Berger4 . Et, au-delà de l’impact strictement financier, il apparaît que les salariés des entreprises plus avancées dans leur transformation numérique s’y sen- tent plus à l’aise. L’innovation, comme source de bien-être dans l’entreprise? Oui. Définitivement oui. Pourtant, la même entreprise peut facilement ne pas être au niveau au sein d’un écosystème numérique particulièrement mouvant. Il lui est de fait difficile d’opérer un travail de veille efficace et de se repérer parmi une offre devenue (parfois trop) abondante. Un handicap de plus en plus marqué et connu, en particulier dans les entreprises de moins de 10 salariés. Les chiffres parlent d’eux-mêmes: alors que l’ensemble des PME sont aujourd’hui informatisées, 20 % des TPE5 de la région Rhône-Alpes – très majoritairement des entreprises du secteur agricole et industriel – continuent à travailler « à l’ancienne » sans appui informatique6 . Bien que la communication sur le Web paraisse synonyme de numérique pour ces TPE, à peine un tiers d’entre elles disposent par ailleurs d’un site Web contre 2/3 des PME rhônalpines… Réduire cette fracture numérique au sein des entreprises. C’est tout l’objet de cet ouvrage Innovons avec le numérique – réalisé par l’ENE dans le cadre du programme régional Atouts Numériques – dans lequel sont développés et décryptés 24 cas d’usages (tous disponibles sur le marché) organisés autour de six problématiques d’entreprises. Un outil essentiel qui permettra aux entreprises rhônalpines de repérer et de transposer dans leur contexte des usages développés par d’autres petites entreprises ou transposables dans une structure de taille moyenne. L’INNOVATION NUMÉRIQUE, PILIER DE LA CROISSANCE DES ENTREPRISES « 1 - Dans Économie de l’innovation, éditions La Découverte. 2009. 2 - PME: Petites et moyennes entreprises. 3 - ETI: Entreprises de taille intermédiaire. 4 - Du rattrapage à la transformation: l’aventure numérique, une chance pour la France. 2014. 5 - TPE: Très petites entreprises. 6 - Selon le baromètre 2013 de la société de l’Information en Rhône-Alpes, Région Rhône-Alpes. Juin 2013. livre_blanc_Mise en page 1 05/01/15 09 :19 Page3
  4. 4. INNOVONS AVEC LE NUMÉRIQUE 7 SOMMAIRE INTRODUCTION 3 ÉDITORIAUX 4 CONCLUSION 32 AUTRES TENDANCES À SURVEILLER 33 INDEX 34 GLOSSAIRE 35 Des montres connectées pour améliorer le service client 9 Des radio-étiquettes pour faciliter les inventaires 9 Des vaches connectées pour prévenir l’éleveur 10 Des lunettes connectées pour optimiser les commandes 10 Focus sur une technologie: les objets connectés 11 BÉNÉFICIER DE L’INFORMATION EN TEMPS RÉEL08 Quand la réalité augmentée permet de diagnostiquer les pannes automobiles 13 Quand Facebook dépanne les quincailleries de quartier 13 Quand l’imprimante 3D révolutionne l’espace de vente 14 Quand un assureur devient serrurier numérique 14 Focus sur une technologie: la fabrication additive 15 PROPOSER DES SERVICES INNOVANTS12 Offrir à chaque client un accueil et un menu sur mesure 17 Visualiser sa future salle de bains 17 Préparer des implants sur mesure 18 Proposer des bijoux uniques 18 Focus sur une technologie: la réalité virtuelle 19 PERSONNALISER SON OFFRE16 Faciliter la reconnaissance des produits 21 Imprimante 3D: du rêve à l’habitat! 21 Simplifier l’arrivée des touristes 22 Réduire le temps d’encaissement 22 Focus sur une technologie: la réalité augmentée 23 RÉDUIRE LES TEMPS D’ATTENTE ET DE FABRICATION20 Réduire les risques de TMS en scannant les pouces de ses opérateurs 25 Lutter contre le vol de son matériel 25 Faciliter le contrôle des soudures d’une charpente 26 Tracer les conditions de conservation du vin 26 Focus sur une technologie: les drones 27 RÉDUIRE LES RISQUES24 Le choix d’Instagram comme e-catalogue 29 Des magasins super « cintrés » 29 Des promotions en temps réel et dans les rayons 30 Un magasin volant pour développer ses ventes 30 Focus sur une technologie: les beacons 31 COMMUNIQUER AUTREMENT AVEC LES CLIENTS28 livre_blanc_Mise en page 1 05/01/15 09 :20 Page7
  5. 5. INNOVONS AVEC LE NUMÉRIQUE8 BÉNÉFICIER DE L’INFORMATION EN TEMPS RÉEL 1 Q uel que soit le secteur d’activité ou la taille de l’entreprise, la donnée est devenue un actif majeur. Données clients, actes d’achats, suivi des ventes… Autant d’informations stratégiques qui valent de l’or, à l’heure de la mobilité, de l’accélération des échanges et des prises de décisions. Tout savoir en temps réel… Un marqueur de différence précieux qui permet à l’entreprise de diffuser, au moment idoine, la bonne information au bon interlocuteur. L’analyse rapide et pertinente de ces données restant néanmoins un des grands défis pour les entreprises, tous secteurs confondus. Côté consommateur – de plus en plus volatil et exigeant – l’instantanéité et le besoin d’être informé au moment demandé sont également devenus des conditions essentielles. Une récente étude d’Oracle1 met ainsi en lumière le besoin croissant des consommateurs en infor- mations produits, mais aussi la percée des « nouvelles technologies dans le processus d'achat, et l'attente forte d'une expérience client personnalisée ». Connaître en temps réel la disponibilité des produits sur un site mar- chand constitue une priorité pour 92 % des Français, relève la même étude. Il s’agirait alors d’un critère plus important que celui du prix. 1 - La nouvelle démocratie de la distribution, Oracle, juin 2014. livre_blanc_Mise en page 1 05/01/15 11:36 Page8
  6. 6. 9 DES MONTRES CONNECTÉES POUR AMÉLIORER LE SERVICE CLIENT JAPAN AIRLINES JAPON La compagnie aérienne Japan Airlines a testé, en juillet 2014, à l'aéroport de Tokyo Haneda, des montres connectées, équipant une partie de son personnel au sol. Elles lui permettent de recevoir et de relayer des informations sur l’heure d’embarque- ment, les changements au niveau des portes ou les horaires des navettes aéro- portuaires. Ces montres donnent, par ailleurs, la possibilité de localiser et com- muniquer directement avec les employés dans l’aéroport. • Améliorer l'efficacité du personnel au sol. • Localiser et communiquer avec les employés dans l’aéroport. • Améliorer le service client. • Respect du droit national concernant la géolocalisation des employés ou de véhicules. • Nécessité d’équiper l’ensemble des salariés d’une montre connectée et d’un Smartphone. • Améliorer la précision des inventaires. • Diminuer les ruptures de stock. • Technologie potentiellement intrusive pour les consommateurs. Les puces RFID restent sur le produit et continuent à émettre. C’est le client qui doit enlever la puce après son achat. • Coûts de déploiement (le prix d’une puce RFID est 5 à 10 fois supérieur à celui d’un code- barres) et des matériels (tags, lecteurs et parfois logiciel d’interface avec le progiciel de gestion intégré ERP). DES RADIO-ÉTIQUETTES POUR FACILITER LES INVENTAIRES DE WOLKY SHOP PAYS-BAS Pour améliorer l’inventaire de ses magasins phy- siques, De Wolky Shop, un détaillant hollandais de chaussures, a intégré des radio-étiquettes RFID (en anglais Radio Frequency IDentification) à l’ensemble de ses boîtes à chaussures, et a équipé ses vendeurs de téléphones portables permettant de les lire. Après seulement deux semaines d’utilisation du système, l’entreprise a ainsi constaté une précision des inven- taires passant de 84 à 98 %, une diminution des rup- tures de stock et une augmentation des ventes ainsi qu’une connaissance exacte du stock disponible. BÉNÉFICIER DE L’INFORMATION EN TEMPS RÉEL INNOVONS AVEC LE NUMÉRIQUE livre_blanc_Mise en page 1 05/01/15 09 :20 Page9
  7. 7. INNOVONS AVEC LE NUMÉRIQUE10 DES VACHES CONNECTÉES POUR PRÉVENIR L’ÉLEVEUR MEDRIA FRANCE Positionné au cou des vaches d'un élevage, les colliers connectés permettent de collecter et de transmettre des données sur l'activité de l'animal (y compris l'in- gestion et la rumination). On peut ainsi détecter si une vache est en chaleurs ou si elle a un comportement alimentaire anomal. Prévenu par SMS, l'éleveur peut agir au bon moment pour inséminer ou corriger les situations alimentaires à risques. Il améliore ainsi la gestion de son cheptel et la rentabilité de son exploitation. DES LUNETTES CONNECTÉES POUR OPTIMISER LES COMMANDES OSCARO.COM FRANCE Oscaro.com, leader de la vente de pièces détachées automobiles sur Internet, a déployé des lunettes connectées dans un de ses centres logistiques. L’objectif: proposer aux opérateurs des informations en temps réel pendant tout le processus de préparation des commandes. Les lunettes permettent de libérer les mains du préparateur. L’affichage instantané le guide également dans le choix du meilleur parcours et des produits. • Augmenter la rapidité de préparation des commandes. • Réduire la pénibilité au travail et augmenter la souplesse de préparation. • Optimiser les déplacements grâce au système de guidage dans l’entrepôt. • Nécessité d’avoir un accès réseau. • Temps d’adaptation au travail avec des lunettes et des informations instantanées. • Apporter un meilleur confort de travail à l’agriculteur. • Limiter la mortalité au moment du vêlage. • Détecter précocement les troubles de la santé et anticiper les risques d’épidémie et les aléas de production laitière. • Difficultés d’accès au réseau mobile en zones rurales. • Nécessité d’équiper chaque animal d’un collier connecté. BÉNÉFICIER DE L’INFORMATION EN TEMPS RÉEL
  8. 8. INNOVONS AVEC LE NUMÉRIQUE composants informatiques, la démocrati- sation de l’accès à Internet en haut débit, et par le développement des technologies « big data » qui permettent de tirer pleine- ment parti des données collectées. D’après une étude Harris Interactive1 , 62 % des Français estiment que les objets connectés se généraliseront rapidement auprès du grand public tandis que 57 % pensent qu’ils vont inéluctablement se développer et devenir aussi incontourna- bles que les ordinateurs et les Smart- phones. Gartner2 estime quant à lui qu’en 2020, il y aura 26 milliards d’objets connec- tés dans le monde. LEURS USAGES EN ENTREPRISE Au-delà du marché grand public, les objets connectés représentent aussi une révolu- tion pour le monde de l’entreprise. Les pro- cess industriels, le management des entre- prises, les relations clients vont être bouleversés, et ce dans quasiment tous les secteurs d’activité. Ainsi l’accès aux infor- mations en temps réel est facilité. Des opé- rateurs logistiques peuvent être guidés dans la préparation des commandes comme chez Oscaro. Les informations de maintenance des machines comme des bâtiments sont accessibles à distance. De nouveaux usages sont expérimentés: l’identification des salariés ou même des LES OBJETS CONNECTÉS On désigne comme connectés l’ensemble des objets capables d’envoyer des informations sur leur état ou sur leur envi- ronnement. Ils n’ont pas pour vocation pre- mière d’être des périphériques informa- tiques, mais l’ajout d’une connexion Internet a permis de leur apporter une valeur supplémentaire en termes de fonc- tionnalité, d’information, d’usage ou d’in- teraction avec l’environnement. Ils peuvent aussi être sollicités à distance pour réaliser une action particulière ou communiquer avec d’autres objets connectés. Ce marché, qui connaît une croissance exponentielle, est galvanisé par l’avènement des termi- naux mobiles, la forte miniaturisation des patients, le suivi de leur déplacement ou même de leur état de santé. Le parcours client dans les magasins peut être analysé pour optimiser l’organisation de ces der- niers ou l’emplacement de produits ou de promotions. Les informations récoltées aident quasiment à coconcevoir avec ses clients puisqu’elles permettent aux services marketing et développement de mieux cer- ner l’utilisation réelle de leurs produits. LES LIMITES De nombreuses barrières (juridiques, finan- cières, culturelles, techniques…) restent à lever pour développer les usages des objets connectés. La sécurité est souvent citée, par le grand public et les profession- nels, comme le premier frein à leur adop- tion. 70 % des Français pensent que les objets connectés présentent un risque de dépendance, d’assistanat et de piratage tandis que 77 % craignent pour la sécurité de leurs données personnelles1 . Un autre défi sera de savoir traiter les informations récoltées ou échangées: interfaçage entre l’objet connecté et le système d’informa- tion, traitement de données massives… 1 - Les objets connectés, the next big thing, Harris Interactive, juin 2014. 2 - The Internet of Things, Worldwide, 2013, Gartner, décembre 2013. 11 FOCUS SUR UNE TECHNOLOGIE livre_blanc_Mise en page 1 05/01/15 11:11 Page11
  9. 9. CONCLUSION INNOVONS AVEC LE NUMÉRIQUE32 C’ est un fait: les entreprises françaises, dont la présence en ligne demeure très en dessous de la moyenne européenne, ne sont pas toutes égales devant Internet et ses innovations. Beaucoup, et en particulier les TPE, méconnaissent encore l’apport que le numérique peut représenter pour leur struc- ture, leurs équipes. Et plus globalement, leur business. Celles-ci ne sont alors à l’évi- dence pas suffisamment armées pour rivaliser avec les grands groupes sur cette thématique et accumulent, d’année en année, un retard pour certaines inquiétant. Le travail à accomplir pour le désenclavement et la croissance de ces entreprises – et donc des territoires – par le numérique, est primordial. Car, pour se démarquer, rester performantes, toutes les entreprises doivent puiser dans l’innovation permise par l’emploi des technologies. Elles doivent créer des usages en s’appuyant sur la connaissance de l’organisation et des activités de leurs clients. Mais pour cela un « New Deal » s’impose. À tout le moins, une prise de conscience qui implique une veille approfondie des nouveaux usages du numérique. Tel est l’objet de cette publication Innovons avec le numérique: assister – à travers les tech- nologies décryptées – les entreprises de la région Rhône-Alpes dans leur stratégie d’innovation. Toutes ces technologies sont d’ailleurs disponibles sur le marché. Aussi, les entreprises qui le souhaitent peuvent se faire accompagner dans leur appropriation des nouveaux usages numériques par les conseillers de l’ENE et par l’ensemble des acteurs des dispositifs d’aide au développement numérique des entreprises proposés par la région Rhône-Alpes. POUR UN « NEW DEAL » DU NUMÉRIQUE Pour aller plus loin et continuer à être informé sur l’innovation numérique, rendez-vous sur www.ene.fr/actualites/nouveaux-usages.html livre_blanc_Mise en page 1 05/01/15 09 :24 Page32
  10. 10. INNOVONS AVEC LE NUMÉRIQUE 33 MOOC MASSIVES OPEN ONLINE COURSES OU COURS EN LIGNE OUVERTS ET MASSIFS Ces cours en ligne en principe gratuits sont ouverts à tous sans prérequis de diplômes. Souvent dispersés géographi- quement, participants et enseignants recourent à Internet pour organiser les cours et diffuser les ressources néces- saires. Ce nouveau type de formation à distance a été initié dès le début des années 2000 par des universités améri- caines comme le MIT1 ou Stanford, qui permettaient au grand public d’accéder à une partie de leur ressource pédago- gique. Certaines grandes entreprises ont elles aussi lancé des MOOC pour com- muniquer sur leur marque, leurs métiers ou leurs produits, pour créer des com- munautés au-delà de la formation. Pour la majorité des entreprises, les MOOC peuvent surtout représenter une offre alternative de formation pour leurs salariés. 1 - MIT: Massachussetts Institute of Technology. LE LIFI OU LIGHT FIDELITY Cette innovation permet de transmettre à distance un contenu multimédia à un Smartphone ou une tablette grâce à une lumière à LED. En allumant et éteignant des milliers de fois par seconde une ampoule LED, on crée une fréquence qui permet de trans- férer différents types de données (vidéos, audio, connexions très haut débit) et de géolocaliser un appareil. Ces variations invisibles à l’œil permettent d’offrir des fréquences infiniment plus nombreuses que celles des ondes radio, cela sans être soumis à une quelconque attribution. S’appuyant sur des ondes lumineuses, le LiFi s’avèrerait par ailleurs moins nocif pour la santé que les ondes électromagnétiques du WiFi, mais ne peut émettre que dans une direction et ne traverse pas les obstacles. Cette tech- nologie de transmission sans fil est expé- rimentée depuis plusieurs années, mais ses usages restent à développer, car les industriels de l’éclairage commencent tout juste à l’intégrer dans leur offre. LA TECHNOLOGIE BIM BUILDING INFORMATION MODELING OU MODÉLISATION DES DONNÉES DU BÂTIMENT Le BIM regroupe à la fois un processus, une méthode et des logiciels permettant de partager les données d’un bâtiment (ou d’une infrastructure) tout au long de sa vie, depuis la phase d’étude jusqu’à sa démolition. La maquette numérique 3D contient toutes les composantes du bâti- ment sous la forme d’objets auxquels sont associées des caractéristiques techniques et règlementaires (ex: modèle, dimension, résistance au feu, performance énergé- tique, propriétés acoustiques, etc.). Les acteurs impliqués dans un projet de construction ou de réhabilitation peuvent ainsi consulter cette base de données pour en suivre l’avancement. Toute modi- fication apportée au modèle 3D est auto- matiquement répercutée sur l’ensemble du projet et diffusée aux intervenants: nomenclatures, coupes, plans et rendus. Ce système permet donc de détecter des anomalies dès la phase de conception, mais peut être également utilisé comme un véritable outil de gestion du patri- moine pour garantir une meilleure maî- trise des coûts d’exploitation. LE CROWDFUNDING FINANCEMENT PARTICIPATIF Le crowdfunding permet de récolter des fonds – souvent des petits montants – pour financer un projet entrepreneurial (création ou reprise d’entreprise, lance- ment de nouveau produit) ou créatif (musique, film…). Les contributions peu- vent prendre différentes formes: dons, souscription de titres ou dons avec contrepartie en nature (un exemplaire du produit par exemple). Fonctionnant le plus souvent via Internet, ce mécanisme permet également de fédérer le plus grand nombre de personnes autour de son projet. AUTRES TENDANCES À SURVEILLER livre_blanc_Mise en page 1 05/01/15 09 :24 Page33
  11. 11. INNOVONS AVEC LE NUMÉRIQUE34 TECHNOLOGIES Beacon 30, 31 BIM 33 Crowdfunding 33 Drone 25, 26, 27 Fabrication additive 14, 15, 16, 18, 21, 25 (y compris impression 3D) Gestion des données 17, 22 LiFi 33 MOOC 33 Objet connecté 9, 10, 11, 26, 29 Réalité augmentée 13, 23 Réalité virtuelle 17, 19 Reconnaissance d’images 21 Réseaux sociaux 13, 17, 29 RFID 9, 22, 26 WiFi 30, 33 FONCTIONS DE L’ENTREPRISE Communication interne 9 Formation 13, 19, 33 Gestion 10, 22 Gestion des stocks 9 Logistique 10, 11, 26 Maintenance 11, 13 Prévention des risques 10, 19, 24, 25, 26, 27 Relation client 11, 13, 16, 17, 20, 22, 30 Production 15, 18, 20, 21, 24, 25 Service client 9, 13, 14, 17, 18, 22, 26, 28, 29, 30, 31 Vente 9, 13, 14, 21, 22, 29, 30 SECTEURS D’ACTIVITÉ Agriculture, élevage, viticulture 10, 26, 27 Assurance 14 Automobile 13, 19, 25 Bijouterie, joaillerie 18 BTP 11, 17, 21, 26, 27, 33 Commerce de détail 9, 13, 14, 18, 21, 22, 29, 30, 31 E-commerce 10 Hôtellerie, restauration 17, 22 Métiers de bouche 17, 21 Santé 18, 30 Transport 9, 25 ENTREPRISES Apave 26 Arti’Bain Énergie 17 Bijouterie Les Roches d’Or 18 BMW 25 Boulangerie Dominique Geulin 21 CHU de Dijon 18 DVV 14 De Wolky Shop 9 Domaine Ponsot 26 Eleven Madison Park 17 E-Mart 30 Ikea 29 Japan Airlines 9 Malmö Hardware Store 13 Medria 10 Nespresso 22 Okko Hôtels 22 Oscaro.com 10 SNCF 25 Tarrytown Pharmacy 30 Top Office 14 Vanquish 29 Volkswagen 13 Winsun Decoration Design 21 Engineering Co PAYS Allemagne 13, 25 Belgique 14 Chine 21 Corée du Sud 30 États-Unis 17, 30 France 10, 14, 17, 18, 22, 25, 26 Japon 9, 21, 29 Pays-Bas 9 Russie 29 Suède 13 INDEX livre_blanc_Mise en page 1 05/01/15 09 :24 Page34
  12. 12. INNOVONS AVEC LE NUMÉRIQUE 35 GLOSSAIRE APPLICATION MOBILE Programme téléchargeable de façon gratuite ou payante et exécutable à par- tir du système d’exploitation d’un appa- reil mobile (Smartphone, tablette…). BEACON Capteur sans fil de petite taille qui com- munique via la technologie Bluetooth. BIG DATA Terme anglophone désignant les volumes massifs de données variées que les entre- prises doivent traiter rapidement pour en retirer des éléments de décision (indica- teurs, tendances, connaissance clients). BLUETOOTH Standard de communication permettant d’échanger des données entre deux équipements à très courte distance et utilisant des ondes radio. B TO B (B2B) Business to Business. Ensemble des activités d’une entreprise visant une clientèle d’entreprises. B TO C (B2C) Business to Consumer. Ensemble des activités d’une entreprise visant une clientèle de particuliers. CODE QR Sorte de code-barres en deux dimensions constitué de modules noirs disposés dans un carré à fond blanc intelligent permettant d’accéder à des contenus en les scannant avec son téléphone. L’acronyme signifie Quick Response. CROWDFUNDING Financement par la foule qui permet de récolter des fonds pour un projet entre- preneurial ou créatif en s’appuyant sur un grand nombre de personnes. DRONE Aéronef inhabité, autonome ou télépiloté à l’aide d’une télécommande ou d’un Smartphone. ERP Progiciel de gestion intégré. FABRICATION ADDITIVE Ensemble de procédés permettant de fabriquer, couche par couche, par ajout de matière, un objet physique à partir d’un modèle numérique. LIFI Réseau sans fil utilisant la lumière comme support. M-COMMERCE Commerce électronique via un mobile. MODÉLISATION Conception d’un modèle numérique d’une pièce ou d’un objet par des outils de conception assistée par ordinateur. MOOC Massive open online course. Cours en ligne ouvert à tous les utilisa- teurs intéressés. NFC Near Field Communication. Technologie d’échange de données à très faible distance (en centimètres) entre deux équipements. OBJET CONNECTÉ Dispositif ayant la capacité d’envoyer, en temps réel ou non, des données sur son état ou sur son environnement à partir de capteurs, ou d’être sollicité à distance pour effectuer une action particulière. PHABLETTE Appareil hybride entre le Smartphone et la tablette tactile. RÉALITÉ VIRTUELLE Système permettant à l’utilisateur de s’immerger dans un monde virtuel en temps réel et de manière interactive. RÉALITÉ AUGMENTÉE Technologie permettant de surimprimer des éléments numériques en temps réel et de manière réaliste sur une image captée par une caméra. RFID Radio Frequency Identification. Technologie permettant de mémoriser et récupérer des données numériques à courte distance (en mètres) en utilisant des étiquettes et un lecteur dédié. SHOWROOMING Pratique selon laquelle un consomma- teur réalise une démarche d’information et de découverte d’un produit sur un lieu de vente physique avant de le commander en ligne immédiatement (à partir de son smartphone) ou plus tard auprès d’un autre marchand sur Internet TAG Voir code QR. Pour continuer à s’informer sur les nouvelles technologies, abonnez-vous à la base documentaire de l’ENE www.ene.fr/informer/ressources-documentaires1.html livre_blanc_Mise en page 1 05/01/15 09 :24 Page35
  13. 13. Créé en 2003 à l’initiative du Grand Lyon par la Chambre de com- merce et d’industrie, la Chambre de métiers et de l’artisanat, le MEDEF, la CGPME et soutenu par la Région Rhône-Alpes, la DIRECCTE et l’UPA, l’Espace Numérique Entreprises a pour objectif d’améliorer la performance et l’innovation des entreprises par l’usage des nouvelles technologies numériques. Son offre de service est segmentée en quatre niveaux: • Informer: apporter une information pratique sur les usages numériques en PME. • Accompagner: fournir un avis externe neutre sur les projets TIC de TPE et PME. • Expérimenter les outils numériques depuis l’idée d’un produit jusqu’à son prototype. • Anticiper: identifier et diffuser les futurs usages du numérique en TPE-PME pour permettre aux dirigeants d’élaborer leur stra- tégie e-business. Pour plus d’informations: www.ene.fr Espace Numérique Entreprises 27 rue Joannès-Carret CS 80700 69256 LYON CEDEX 09 Tel: 0437644610 Fax: 0478839960 renseignements@ene.fr www.ene.fr À PROPOS DE L’ESPACE NUMÉRIQUE ENTREPRISES Dans le cadre de sa politique Rhône-Alpes Numérique et en lien avec le contrat de progrès Artisanat qu’elle a signé avec la Chambre régionale de métiers et de l’artisanat et l’UPA, la Région Rhône- Alpes a mis en place un programme collectif d’accompagnement nommé « Atouts Numériques » (conseil, formation…) visant à améliorer la performance des TPE rhônalpines par un meilleur usage du numérique. • Son objectif: amener les TPE sur une période courte à définir et mettre en œuvre un projet « numérique » leur permettant d’amé- liorer leur organisation ou leur communication. • Sa cible: les TPE de la Région Rhône-Alpes employant de 1 à 10 salariés et exerçant leur activité dans les secteurs du com- merce, des services et de l’artisanat. Pour plus d’informations: www.atouts-numeriques.fr À PROPOS D’ATOUTS NUMÉRIQUES en partenariat avec livre_blanc_Mise en page 1 05/01/15 09 :24 Page36
  14. 14. Téléchargez l’intégralité de ce document sur le site de l’Espace Numérique Entreprises http://www.ene.fr/actualites/nouveaux- usages/innovons-avec-numerique-24-usages-6- technologies-decryptees,674.html

×