Qu’appelle –t- on secteur privé?
Privés nationaux
Sociétés délocalisées
Multinationales
Comment le secteur privé adopte
l’agroécologie
• Pressions des consommateurs
• Référentiels établis par la grande distribu...
Comment le secteur privé développe –
t-il l’agroécologie au niveau national
• Une demande de produit de plus en plus forte...
Le secteur privé contribue à la sécurité
alimentaire par l’agroécologie
• Les « campagnes pour l’export » trop courtes
• D...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Qu’appelle –t- on secteur privé?

196 vues

Publié le

http://www.fao.org/africa/events/detail-events/fr/c/330741/
Présentation de Souleymane Bassoum, ECOLINK (Sénégal), décrivant comment le secteur privé adopte l’agroécologie. La présentation a été préparée à l'occasion de la Rencontre Régionale sur l'Agroécologie en Afrique sub-saharienne, organisé à Dakar le 5-6 Novembre 2015.

© FAO: http://www.fao.org

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
196
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Qu’appelle –t- on secteur privé?

  1. 1. Qu’appelle –t- on secteur privé? Privés nationaux Sociétés délocalisées Multinationales
  2. 2. Comment le secteur privé adopte l’agroécologie • Pressions des consommateurs • Référentiels établis par la grande distribution (Globalgap, Tesco, Waitrose, etc). • Réglementations communautaires sur les LMRs • Programmes d’accompagnement dans la tranisition (COLEACP/PIP).
  3. 3. Comment le secteur privé développe – t-il l’agroécologie au niveau national • Une demande de produit de plus en plus forte • Un besoin de contractualiser avec les exploitations familiales • Un accompagnement technique pour la standardisation des produits. • Une co-certification
  4. 4. Le secteur privé contribue à la sécurité alimentaire par l’agroécologie • Les « campagnes pour l’export » trop courtes • Des infrastructures et un climat favorable pour la production de produits consommés localement • Un personnel mieux formé qui peut atteindre des rendements forçant le respect pour l’agroécologie • Une logistique qui permet la distribution de grandes quantités

×