Power point2

496 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
496
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Power point2

  1. 1. N°2 - 27 janvier INTERNET TERRITORIAL Pratique et gestion Séminaires 2012 Philippe Deracourt Tableau synoptique des séminaires •Le contexte internet des collectivités territoriales 20 janvier •Blog support •Stratégies numériques des collectivités locales 27 janvier •Études de cas de sites de collectivités •La conduite de projets 17 février •Définition d’un projet par groupe •Stratégie éditoriale, écriture et scénarisation sur le web 24 février •Exercices pratiques •Stratégie réseaux sociaux (Loukouman Amidou) 16 mars •Exercices pratiques •Bilan des séminaires, évaluations 6 avril •Echanges autour des rendus de travaux Philippe Deracourt - Internet territorial : pratique et gestion – 2012 2POLITIQUE &COMMUNICATION PUBLIQUE :Les attentes des usagers & citoyens Philippe Deracourt - Internet territorial : pratique et gestion – 2012 3 s 1
  2. 2. Ressource 1 Philippe Deracourt - Internet territorial : pratique et gestion – 2012 4 Philippe Deracourt - Internet territorial : pratique et gestion – 2012 5 Philippe Deracourt - Internet territorial : pratique et gestion – 2012 6 2
  3. 3. Philippe Deracourt - Internet territorial : pratique et gestion – 2012 7 Le baromètre des usages sociaux et politiques du web 45% des internautes ont une pratique politique d’Internet 30% des Français ont une pratique politique d’Internet 18 à 24 ans 49 % 25 à 34 ans . 50 % Extrême-gauche 54 % Gauche 47 % Centre 46 % Droite 42 % Des sympathisants de gauche qui pratiquent plus, et qui pratiquent aussi de manière plus active, mais qui sont paradoxalement plus sceptiques sur l’impact d’internet sur la politique. Une enquête Temps Réels / TNS Sofres Philippe Deracourt - Internet territorial : pratique et gestion – 2012 8ADMINISTRATION &COMMUNICATION PUBLIQUE :Les attentes des usagers Philippe Deracourt - Internet territorial : pratique et gestion – 2012 9 s 3
  4. 4. Quelle administration? Près de la moitié des Français (47%) estime aujourd’hui que la dématérialisation des services publics est trop importante et qu’il n’y a plus assez de possibilités de contact direct avec l’administration, quand seulement 25% pensent au contraire.Place audoute Si les Français reconnaissent majoritairement aux services publics sur Internet leur aspect pratique (58%), ils sont partagés sur leur facilité d’utilisation (47% contre 49%) et ils témoignent de leurs doutes quant à la capacité d’Internet à assurer un lien de qualité égale ou supérieure entre le service public et l’usager. Les Français montrent une certaine inquiétude quant à l’accessibilité actuelle des services publics dématérialisés pour tous les citoyens : les trois-quarts pensent en effet que l’accès aux services publics sur Internet n’est pas adapté à toutes les catégories de population. Les internautes réguliers anticipent des difficultés d’accès qu’Internet peut présenter pour d’autres catégories de population : les internautes réguliers mais pas quotidiens (entre 1 et 4 fois par semaine) sont même plus nombreux que la moyenne à se dire d’accord avec les affirmations « L’accès aux services publics n’est pas adapté à toutes les catégories de population » (78% pour 75% en moyenne) et « Les services publics sur Internet sont difficiles à utiliser » (58% pour 56% en moyenne). Sondage Harris Interactive pour Berger Levrault juin 2011 http://www.harrisinteractive.fr/news/2011/results_HIFR_service-pub_20062011.pdf Voir aussi http://www.modernisation.gouv.fr/fileadmin/Mes_fichiers/pdf/RapportGroupeExpertsNumeriq ues.pdf http://www.acteurspublics.com/files/260911Rapport_Riester.pdf Philippe Deracourt - Internet territorial : pratique et gestion – 2012 10 Les 15 nouvelles propositions du rapport Riester Axe 1 : Donner la parole aux usagers pour améliorer le service public en ligne et pour innover Systématiser l’évaluation par les usagers des services en ligne Proposition 1 : Permettre aux usagers de signaler sur chaque écran de démarche en ligne toute difficulté rencontrée Proposition 2 : Proposer à l’usager des sondages d’évaluation sur Internet ou sur mobile en fin de toute démarche administrative Proposition 3 : Mettre en place un laboratoire de test et d’évaluation continue des services en ligne par les usagers Exploiter le potentiel des médias sociaux pour améliorer la relation numérique à l’usager Proposition 4 : Organiser une veille sur les médias sociaux pour identifier les attentes des usagers et mesurer l’impact des contributions de l’administration Proposition 5 : Lancer 5 projets pilotes sur les médias sociaux dans les domaines les plus pertinents pour l’usager (santé, services à la personne, éducation, emploi et culture) Proposition 6 : Définir une charte facilitant la prise de parole des agents sur les médias sociaux et labelliser les contributions officielles Proposition 7 : Créer et animer la communauté des gestionnaires de médias sociaux publics (« community managers ») et les réseaux d’experts contributeurs Philippe Deracourt - Internet territorial : pratique et gestion – 2012 11 Les 15 nouvelles propositions du rapport Riester Axe 2 : Offrir plus de services personnalisés Proposer un accompagnement personnalisé pour renforcer le développement des usages numériques Proposition 8 : Développer, pour des services prioritaires, une aide personnalisée à l’usager en cours de démarche en ligne (téléphone, messagerie, chat) Proposition 9 : Soutenir l’utilisation des services en ligne dans les lieux d’accueil du public Proposition 10 : Proposer une application mobile « Service-public.fr » offrant à l’usager en mode authentifié une liste d’échéances personnalisées et l’état d’avancement de ses démarches Proposition 11 : Exploiter le potentiel d’efficacité des « smartphones » et tablettes numériques pour certains agents au contact des publics Compléter l’offre de services numériques en l’adaptant aux nouveaux usages de référence en France et à l’étranger Proposition 12 : Permettre à l’usager d’obtenir des informations administratives géolocalisées via son mobile Philippe Deracourt - Internet territorial : pratique et gestion – 2012 12 4
  5. 5. Les 15 nouvelles propositions du rapport RiesterAxe 3 : Fournir un accès lisible, simple et cohérent pour les servicesen ligne de l’administrationOffrir un accès efficace à une panoplie complète et cohérente de services enligne Proposition 13 : Encourager le développement de services par des tiers en mettant à disposition des « web services » publics réutilisables Proposition 14 : Publier la carte de France des services en ligne locaux disponibles pour les usagersPermettre aux usagers un accès rapide aux informations et services utiles Proposition 15 : Permettre à l’usager de présenter à l’administration ses pièces justificatives via son mobile avec un flashcode (avis d’imposition, factures d’électricité et télécoms) Philippe Deracourt - Internet territorial : pratique et gestion – 2012 13Les collectivités locales dans la course Philippe Deracourt - Internet territorial : pratique et gestion – 2012 14Les collectivités locales dans la course Philippe Deracourt - Internet territorial : pratique et gestion – 2012 15 5
  6. 6. Administration, un succès français ☺ Philippe Deracourt - Internet territorial : pratique et gestion – 2012 16 DE L’ÉCRIT AU MULTIMÉDIA, DU MULTIMÉDIA AUX RÉSEAUX Philippe Deracourt - Internet territorial : pratique et gestion – 2012 17 s StratégiesStratégies: Informer/Communiquer Services utiles Relation/Interaction/Dialogue citoyen Marketing territorial MobilitéProblématiques : Nature des collectivités Internet/Extranet/intranet Rapport Dircom/Directions communicantes/DG Eclatement Réseaux sociaux Philippe Deracourt - Internet territorial : pratique et gestion – 2012 18 6
  7. 7. L’exemple de Rennes Informer Influencer Favoriser la participationTous les dispositifs numériques, d’innovation, sont mis auservice de cette stratégie.Or, le numérique est encore considéré comme un plus quantitatif auservice de stratégies anciennes Philippe Deracourt - Internet territorial : pratique et gestion – 2012 19 L’exemple de Toulouse Objectif principal - Amélioration du service public Intérêts - Diffusion localisée de l’information - Création de lien social - Dématérialisation de l’information - Optimisation, mutualisation Philippe Deracourt - Internet territorial : pratique et gestion – 2012 20 L’exemple du Val-de-MarneLe site internet, c’est le « Conseil général en ligne ».Nous donnons trop souvent sur internet une image éclatée de ladiversité des actions du Conseil général. L’objectif est de redonner unevision, un sens, une visibilité. Et d’évaluer l’efficience des dispositifs enplace. »Les trois objectifs stratégiques de la refonte -solidarité-utilité-innovation- et les axes de progrèsretenus : 1) Mieux informer avec un projet éditorial défini et cohérent de tous les sites du Cg, 2) Offrir plus de services en ligne, 3) Favoriser la relation aux usagers et la participation citoyenne. Philippe Deracourt - Internet territorial : pratique et gestion – 2012 21 7
  8. 8. Notre présence en ligne sur le territoireSite du Conseil général Sites partenariaux du Conseil généralConseil général - http://www.cg94.fr/ Plan Climat - http://www.planclimat94.fr/ (2010) Sites de services du Conseil général Participons - http://participons.cg94.fr/ (2011) Université des aidants Archives - http://archives.cg94.fr/ http://www.universitedesaidants.fr/ Conseil général des collégiens - http://www.collegiens94.fr/ [Covoiturage94]* - Autres sites http://www.covoiturage94.fr/ Sons d’hiver - http://www.sonsdhiver.org/ Espace parents - http://espace- La briqueterie - http://www.alabriqueterie.com/ parents.cg94.fr/ Biennale des poètes - Laboratoire des eaux - http://labo- http://www.biennaledespoetes.fr/ eaux.cg94.fr/ Festi’ValdeMarne - Proj’Aide - http://projaide.cg94.fr/ http://www.festivaldemarne.org/ RSA - http://www.rsa.cg94.fr/ Les théâtrales Charles Dullin - http://www.lestheatrales.com/ Sites tourisme/culture du Conseil Orbival - http://www.orbival.fr/ général Festival de l’Oh ! - http://festival-oh.cg94.fr/ Sites d’organismes départementaux La Roseraie - partenaires http://www.roseraieduvaldemarne.com/ Agence du développement - Lecture publique - http://www.valdemarne.com/ http://www.lecturepublique94.net/ Comité départemental du tourisme - MAC/VAL - http://www.macval.fr/ http://www.tourisme-valdemarne.com/* intégré au site Cg94 Réseaux sociaux Philippe Deracourt - Internet territorial : pratique et gestion – 2012 22 L’exemple du Val-de-Marne L’essentiel du projet traduit en 5 points: 1) Le positionnement éditorial 2) Les services en ligne 3) La personnalité du Conseil général sur internet : l’accueil, la relation citoyenne, l’ influence sur le territoire numérique, l’accessibilité renforcée en mobilité 4) La cohérence nécessaire 5) Les enjeux organisationnels, humains et financiers Philippe Deracourt - Internet territorial : pratique et gestion – 2012 23 Information, citoyenneté, administration le choc des contraintes L’illusion d’une communication active recrée une certaine passivité (Yanis Pledel, mars 2006) Implication en ligne, détachement critique, versus non- engagement social Nouvelle mythologie de la démocratie participative versus espace de parole délibérative La voix du « non », vers un nouveau « blopulisme » « Le faux parler vrai est de plus en plus vite identifié » Philippe Deracourt - Internet territorial : pratique et gestion – 2012 24 8
  9. 9. Information, citoyenneté, administration Médias, médiatisation, médiation et territoire: une posture en mouvement L’internet territorial peut-il nous aider à gérer la complexité, l’instabilité, et favoriser la sérendipité ? Il apparaît souvent encore comme voulant ordonner l’information, et seulement gérer le compliqué administratif. Besoin d’agilité dans la communication Plus d’information ou plus de relation ? Philippe Deracourt - Internet territorial : pratique et gestion – 2012 25 information, citoyenneté, administration le choc des contraintesDircom, DSI, administration, les « amis contraints » ☺« C’est la communication de l’arrosoir qui a marqué la culture internet des communicants. » (Un Dircom sous couvert d’anonymat☺)« Les usagers ne veulent pas numériser la relation, mais que le numérique améliore la relation » (CdC) Politiques publiques, territoires communicants Territoire et … …Éditorialisation de la ville Site média ou site support de communication Territoire(s) institutionnel(s), numérique, Site référence du territoire ou site du territoire « La ville palimpseste » Philippe Deracourt - Internet territorial : pratique et gestion – 2012 26 Médias, médiatisation, médiation et territoire Simplification puis re-complexification actuelle Instabilité du Web 2.0 Les nouvelles mobilités, information géolocalisée Les nouveaux leviers d’influence L’internet des objets Exploiter le potentiel marketing des univers virtuels Le blog, le site, repères de stabilité relative. Une attention à l’autre Ticket d’entrée « web 2.0 » pour l’institution « à priori » négatif, face à des « à priori » positifs : parler vrai Don de soi, altruisme, partage, confiance dans la parole, ça existe Les représentations collectives évoluent du connu vers le connu Risque d’affaiblissement de la parole faible Philippe Deracourt - Internet territorial : pratique et gestion – 2012 27 9
  10. 10. Démocratie locale Le grand paradoxe Adels, Grenoble, 2010 La situation peut paraître paradoxale. Nous avons donc dun côté des habitants, des citoyens, des associations et dautres entités morales qui souhaitent croiser, fédérer des pratiques de démocratie locale et des expériences participatives sur le terrain. Des acteurs bénévoles ou professionnels qui souhaitent sexprimer sur des sujets quils maîtrisent au quotidien à léchelle dun secteur, dune commune et qui ont du mal à dialoguer ou se faire entendre auprès des pouvoirs publics. Ces derniers ayant trop souvent tendance à se désintéresser de leurs projets de démocratie locale, préférant imprudemment les reprendre parfois à leur compte dans larène politique. De lautre, nous observons que cette "masse dinitiatives de citoyenneté" intrigue de plus en plus les institutionnels et les politiques, interpelle les modes dorganisation des services locaux. Ces derniers ayant trop souvent tendance à se satisfaire de leurs propres initiatives de démocratie locale sans toutefois consulter en amont leurs concitoyens sur la pertinence de leur démarche. Cest une forme de consultation sans concertation préalable qui entraîne parfois un rejet de la population pour ce genre dinitiative non partagée. Philippe Deracourt - Internet territorial : pratique et gestion – 2012 28 Démocratie et réseaux Internet enrichit les manières de pratiquer la démocratie. Dans cet entretien, Dominique Cardon définit cette « forme politique originale » qui présuppose l’égalité des participants et offre un modèle vertueux de coopération. Il note les évolutions actuelles liées à la massification des usages et à la diversification des publics, tout en pointant les risques de reproduction sur la toile des hiérarchies sociales traditionnelles. Dominique Cardon est sociologue au Laboratoire des usages de France Télécom R&D. Ses travaux portent notamment sur les transformations contemporaines de l’espace public, sur les relations entre les usages des nouvelles technologies et les pratiques culturelles et médiatiques.Entretien réalisé lors du Forum « Réinventer la démocratie » qui s’est tenu à Grenoble les 8, 9 et 10 mai 2009.Sommaire des vidéos : Comment Internet permet-il de corriger les défauts de la démocratie représentative ? Quelle est la forme politique de l’Internet ? L’égalité des participants est-elle réelle ? Les variables sociologiques traditionnelles jouent- elles dans la répartition des hiérarchies sur le web ? On assiste à une diversification des publics de l’Internet. Que change la massification des usages ? Comment éviter qu’Internet ne devienne un espace public comme les autres ? Philippe Deracourt - Internet territorial : pratique et gestion – 2012 29 QUELQUES EXEMPLES Philippe Deracourt - Internet territorial : pratique et gestion – 2012 30 s 10
  11. 11. Exemple d’enjeux Objectifs prioritaires Fonctions éditoriale, participative, utilitaire Élaboration d’un projet éditorial (charte éditoriale, formats d’écriture multimédia, quelles informations pour quels publics,…) pour tous les sites et espaces du Cg. Incidemment, seront à traiter les points suivants : prise en compte de la nouvelle url du site internet « valdemarne.fr », les newsletters, quel projet entre VDM et les sites ? Travail sur la relation citoyenne Travail approfondi sur les services en ligne Élaboration d’un projet d’architecture globale, l’écosystème des sites du Conseil général (Site Cg, espaces dédiés, sites annexes,…). Nous avons à répondre tout à la fois à une demande de diversité grandissante, et à donner sens et visibilité à l’action de l’institution. Choix du prestataire Philippe Deracourt - Internet territorial : pratique et gestion – 2012 31 Le contexte du web territorial Quelques exemples d’usages web 2.0 applicables aux collectivités Participation avec les blogs : • Montereau • Lecteurs de la bibliothèque de Toulouse • Infoville.fr Coproduction avec le wiki : • Wiki manche • Brest • Villeneuve-le-Roi Photo/vidéos • Esprit de Picardie • Greblog • Bibliothèque de Toulouse sur Flickr • Médiathèque de la monnaie Démocratie locale • Le Tram de Brest • La salade romanaise • Mon grand bo • Un zef d’images Philippe Deracourt - Internet territorial : pratique et gestion – 2012 32 Le contexte du web territorial en 2010Quelques exemples (suite) Mashup • Guide touristique de la Vendée • Grand Lyon Vélov’ Mixer et agréger • Netvibes SMJ Fontenay sous bois • Aquitaine .fr • Paris Liens sociaux de proximité • Peuplade • La Ruche (Rennes) • Ma-résidence Passerelles entre mondes virtuels et réels • Second Life Philippe Deracourt - Internet territorial : pratique et gestion – 2012 33 11
  12. 12. Les stratégies orientées «Valorisation de l’organisation» Les stratégies orientées « Contact avec les citoyens» Les stratégies orientées « Valorisation du territoire» Les contenus L’organisation de l’information et des services Philippe Deracourt - Internet territorial : pratique et gestion – 2012 34 L’exemple de la Picardie Twitter David sur Twitter , Région sur Twitter Les carnets d’Esprit de Picardie Facebook: David de la Picardie (Profil) Région (page) Esprit de Picardie (page) Les carnets d’Esprit de Picardie (page) Festival jardins en scène (page) Philippe Deracourt - Internet territorial : pratique et gestion – 2012 35 Photos & vidéos Photos :Visible oulisible? flickr « val-de-marne » (6682 photos) Val-de-Marne Ministère du travail Vidéos : Dans le site, dans les articles pour être lu Sur les plateformes communautaires pour être vu l’exemple de la démolition de la Tour Balzac Site du Conseil général Viméo, exemple Dailymotion, exemple Youtube, exemple Philippe Deracourt - Internet territorial : pratique et gestion – 2012 36 12
  13. 13. Serious, no-serious games & service public • VeilleLab •http://www.laveilleselajoueserieux.com/ • Marianne interactive •http://telechargement.modernisation.gouv.fr/Marianne-Interactive/ • Net public •http://www.netpublic.fr/?s=serious+game • Woinic •http://www.woinic.fr/ Philippe Deracourt - Internet territorial : pratique et gestion – 2012 37 Applications, sites, plateformes Deux questions à traiter : Les plateformes (on vise l’utile ou le gadget) Accessibilité (peu abordé, mais des standards) 3 (+ 1) options possibles : Mini site mobile (peut être associé aux QR codes) Applications mobiles ( adossées à des services utiles) QR Codes (pour Quick Response ou Datamix) NFC ( Near Field Communication) dans un proche avenir Et… Un nouveau standard avec une déclinaison mobile. Voir l’article de Proximamobile Philippe Deracourt - Internet territorial : pratiqueAtelier « Usagers mobiles – Mobilité des usages » - Tours - 12 & 13 mai 2011 et gestion – 2012 38 VEILLER Philippe Deracourt - Internet territorial : pratique et gestion – 2012 39 s 13
  14. 14. Organisation : la veilleCapteur designaux faibles Être actif sur le territoire numérique Le connaître Investir les communautés existantes d’abord. Savoir utiliser quelques outils simples Une stratégie « web 2.0 » Collecter Analyser Décider Philippe Deracourt - Internet territorial : pratique et gestion – 2012 40 Construire sa stratégie Écoute Institution Objectifs Stratégie médias sociaux Lieux de présence, dispositifs et contenus Philippe Deracourt - Internet territorial : pratique et gestion – 2012 41 Outils d’évaluation/veille Outils pour l’écoute Outils pour l’influence Penser à solliciter un prestataire spécialisé pour mettre en place le dispositif Philippe Deracourt - Internet territorial : pratique et gestion – 2012 42 14
  15. 15. Système de veille et d’écoute Philippe Deracourt - Internet territorial : pratique et gestion – 2012 43 La curation du web avec scoop.itTémoignage Philippe Deracourt - Internet territorial : pratique et gestion – 2012 44 Mes essentiels…. •La lettre du cadre territorial •La gazette des communes •Fondation Internet Nouvelle Génération •Le Journal du Net •le monde technologies •Ecrans (Libération) •Communication publique •Cap’Com •http://www.netvibes.com/philippederacourt#Accueil Philippe Deracourt - Internet territorial : pratique et gestion – 2012 45 15
  16. 16. Bibliographie• Blogs territoriaux, réseaux sociaux et nouveaux enjeux du web 2.0 pour les collectivités• La communication publique en pratiques (La Documentaion française, 2009)• La démocratie numérique, (Weka éditions, 2008)• Communiquer pour mieux concerter (Weka éditions, 2009)• Les règles de la communication publique locale• Numérique & Cie : Sociétés en réseaux et gouvernance• Comment le web change le monde : Lalchimie des multitudes• La révolte du pronétariat : Des mass média aux média des masses• Le nouveau pouvoir des internautes• Parole authentique versus parole instrumentalisée: le pouvoir communicationnel des blogs; Thèse de doctorat N.Hénaff• La contre-démocratie : La politique à lâge de la défiance (Rosanvallon)• Web social, mutation de la communication, PUQ Philippe Deracourt - Internet territorial : pratique et gestion – 2012 46 Pour le 27 janvier Parangonnage sur un « bon » et un « mauvais » site dans les domaines au choix: De la culture et des loisirs sur le territoire De la fonction accueil de l’usager 2 Régions 2 Départements 2 grandes villes 2 petites villes Philippe Deracourt - Internet territorial : pratique et gestion – 2012 47 s PROJET ET RÉALISATION DE BLOGS/SITES Philippe Deracourt - Internet territorial : pratique et gestion – 2012 48 s 16
  17. 17. Les coordonnées pour les exercices Créer un blog/site http://fr.wordpress.com http://www.over-blog.com/ http://fr.jimdo.com/ Prise en main de Wordpress Tutoriel WpBlog supporthttp://blogsupport-philippederacourt.blogspirit.com/log : ieplille, mdp : 2012 Philippe Deracourt - Internet territorial : pratique et gestion – 2012 49 17

×