Traitement de l’Infection     Nosocomiale à bactéries         multirésistantes.    Étude comparative de coût     « Hôpital...
Définitions de l’Infection     Nosocomiale et de la        multiresistance2
Infection Nosocomiale       Les Infections Nosocomiales, IN, sont        des infections acquises à l’hôpital.       Elle...
Germes multirésistants     Ne sont plus sensibles qu’à un      nombre réduit d’antibiotiques.     La multiresistance est...
LE LIEU DE L’ETUDE5
6
HOPITAL UNIVERSITAIRE X     Hôpital Universitaire     430 lits, 300 infirmières, 170      spécialistes     Hôpital de s...
Problématique       Les IN à BMR sont responsables d’un surcoût        considérable.                  Les causes du surco...
Exemples de surcoût dû à l’IN       Pays          Surcoût total      Surcoût/infection     France1997      2-5 milliards  ...
Problématique      Comment    réduire les coûts de      l’Infection nosocomiale à BMR?10
Stratégies de réduction des coûts               de l’IN à BMR             Deux stratégies  Au sein de l’hôpital  La gest...
1-Au sein de l’HU  1997: stratégie de lutte contre l’IN  CLIN: Comité de Lutte contre   l’Infection Nosocomiale.  Unité...
2- Gestion de la sortie des malades         atteints d’IN à BMR          Les alternatives aux soins aigus    Les hôpitaux...
Traitement des Infections              Nosocomiales?    Traitement antibiotique par voie veineuse                      = ...
A DomicileAntibiothérapie intraveineuse à domicile                    =                 OPAT                   =     Out- ...
Contexte temporel de l’étude     Nouveau partenariat entre     Hôpital universitaire et     Home Care depuis le 1er juille...
Home Care     Structure de soins à domicile  Fondée en 1997  Activités 1-Soins de réhabilitation 2-Soins aux nouvelles m...
Soins à domiciles chez Home Care    OPAT    Chimiothérapie    analgésie    Tous types d’injections    Changements de ...
Personnel du soins à domicile           chez Home Care  Personnel soignant  21 infirmières diplômées       -7 sont employ...
L’OPAT     Un secteur en pleine expansion             dans le monde.20
Les facteurs d’expansion de                 l’OPAT    Patients plus âgés    Innovation importante des pompes à     perfu...
Sujet recevant     une perfusion     par pompe     programmable,     portable.22
Les pompes à perfusion Pompes mécaniques   Pompe programmable     « Biberons »23
Les avantages de l’OPAT    Réduction de coût et meilleure gestion des lits    Réduction de la transmission croisée de l’...
Opportunités du partenariat pour                  HDF    Mieux gérer les lits de soins aigus    Diminution du risque de ...
Opportunité du partenariat pour              Home Care  Améliorer l’image de marque  Se faire connaître auprès de plus d...
L’étude comparative des coûts du       traitement de l’IN à BMR à HU             versus Home Care27
Objectifs de la comparaison des                   coûts             Répondre à deux questions    L’OPATest-elle plus écon...
Méthodologie29
Une série de 35 patients    Liste disponible au laboratoire d’analyse     les patients porteurs de BMR=115    Les bons d...
Les hypothèses de travail    H 1: Les 35 malades sont candidats à l’OPAT    H 2: La durée de l’antibiothérapie =durée de...
Tarification de journée à l’HDF   Tarification à l’acte   Le tarif d’une journée=les frais hôteliers, administratifs    ...
Tarification de Home Care    Tarification à l’acte    N’englobe que les prestation des     infirmières    Assurances pr...
Résultats concernant le traitement           de l’IN à BMR    La durée de séjour moyen =15.6 jours    50% des antibiotiq...
Répartition des malades par                assurance    40% soit 14 malades                              public     ont u...
Les coûts du traitement de l’IN à                  BMR  Le coût moyen du séjour à l’HU = tarif / jour / classe x DDS moye...
Les économies37
Économie de coût pour les              assurances privées                                   Classe   économie2500         ...
Économies pour les assurances             mixtes:publique/privée                             Classe économie20001500      ...
Économie de coût pour les                    payeurs directs                                  classe économie25002000     ...
Économies pour les assurances   mixtes:publique/paiement direct2000                                                       ...
les coûts selon l’assurance et la                  classe            Pa y dire ct       2262          1092         1077.7 ...
L’économie de coût ne sera pas     le seul facteur à considérer pour     la mise en place d’un programme     OPAT!43
Analyse stratégique des deux     partenaires face au programme                  OPAT44
Les facteurs de réussite d’un              programme OPAT   Bonne Coordination de l’équipe pluridisciplinaire   Bonne ar...
Les critères de sélection des                  patients    Patient cliniquement stable    patient psychologiquement stab...
l’HU répond-il aux critères de     réussite d’un programme OPAT?47
Facteurs chez HU favorisants la réussite de                      l’OPAT        Engagement du directeur général        En...
Facteur limitant la réussite de             l’OPAT à l’HU Les Tiers-publics 14% ont une assurance publique  exclusive.49
OPAT à Home Care50
Administration des antibiotiques           Perfusion à gravité                         Avantages    Investissement peu co...
Forces de Home Care                 face à l’OPAT   Accord du malade, du médecin et de l’assurance   Visite d’évaluation...
Faiblesses de Home Care              face à l’OPAT    Absence de protocoles médicaux de     sélection des patients    Ab...
Recommandations pour un     programme OPAT réussi et           économique54
Pour HU    Implication active des médecins dans le     programme    Rédaction des protocoles relatifs aux critères de   ...
Pour Home Care            Gestion du risque infectieux  Formation des infirmières  Gestion des déchets  Base de données...
Pour les assurances    Étudier la possibilité d’introduire les     pompes à perfusion programmables et     portables    ...
MERCI58
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Traitement a domicile des infections nosocomiales pp 2004

2 276 vues

Publié le

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 276
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Traitement a domicile des infections nosocomiales pp 2004

  1. 1. Traitement de l’Infection Nosocomiale à bactéries multirésistantes. Étude comparative de coût « Hôpital Universitaire » versus « Home Care » Dr. Leila Garbouj1
  2. 2. Définitions de l’Infection Nosocomiale et de la multiresistance2
  3. 3. Infection Nosocomiale  Les Infections Nosocomiales, IN, sont des infections acquises à l’hôpital.  Elles sont en progression:  Les causes  1-Les progrès techniques ont augmenté la pratique d’actes invasifs.  2-Profil des patients: plus âgés et plus immunodéprimés.3
  4. 4. Germes multirésistants  Ne sont plus sensibles qu’à un nombre réduit d’antibiotiques.  La multiresistance est en progression Les causes  L’utilisation abusive des antibiotiques4
  5. 5. LE LIEU DE L’ETUDE5
  6. 6. 6
  7. 7. HOPITAL UNIVERSITAIRE X  Hôpital Universitaire  430 lits, 300 infirmières, 170 spécialistes  Hôpital de soins aigus  Soins intensifs, radiologie interventionnelle, 12 salles d’opération…7
  8. 8. Problématique  Les IN à BMR sont responsables d’un surcoût considérable. Les causes du surcoût:  Nombre de plus en plus importants d’infections  Durée de séjour plus longue  Traitement antibiotique difficile, intraveineux et coûteux.  Augmentation de la charge de travail des infirmières afin d’éviter toute contamination8 des autres.
  9. 9. Exemples de surcoût dû à l’IN Pays Surcoût total Surcoût/infection France1997 2-5 milliards de FF/an États-Unis 4.5 milliards$ /an 2500$ Royaume-unis 2.8 fois > à non 2917£ 2000 infecté9
  10. 10. Problématique  Comment réduire les coûts de l’Infection nosocomiale à BMR?10
  11. 11. Stratégies de réduction des coûts de l’IN à BMR Deux stratégies  Au sein de l’hôpital  La gestion de la sortie des malades infectés11
  12. 12. 1-Au sein de l’HU  1997: stratégie de lutte contre l’IN  CLIN: Comité de Lutte contre l’Infection Nosocomiale.  Unité d’hygiène - Laboratoire d’analyse bactériologique - Comité des médicaments12
  13. 13. 2- Gestion de la sortie des malades atteints d’IN à BMR Les alternatives aux soins aigus  Les hôpitaux de soins de moyens ou long séjour  Les soins au domicile du patient C’est de cette stratégie que nous allons traiter dans cette étude.13
  14. 14. Traitement des Infections Nosocomiales?  Traitement antibiotique par voie veineuse =  Antibiothérapie intraveineuse14
  15. 15. A DomicileAntibiothérapie intraveineuse à domicile = OPAT = Out- Patient Antibiotic Therapy15
  16. 16. Contexte temporel de l’étude Nouveau partenariat entre Hôpital universitaire et Home Care depuis le 1er juillet 2004.16
  17. 17. Home Care Structure de soins à domicile  Fondée en 1997  Activités 1-Soins de réhabilitation 2-Soins aux nouvelles mamans 3-Soins à domicile17
  18. 18. Soins à domiciles chez Home Care  OPAT  Chimiothérapie  analgésie  Tous types d’injections  Changements de pansements  Oxygénothérapie  Sondage urinaire…..18
  19. 19. Personnel du soins à domicile chez Home Care  Personnel soignant 21 infirmières diplômées -7 sont employées -2 à temps pleins et 5 à temps partiel  Personnel administratif 1-Directeur général 2-infirmière-chef 3-Directeur médical 4- 5 autres19
  20. 20. L’OPAT Un secteur en pleine expansion dans le monde.20
  21. 21. Les facteurs d’expansion de l’OPAT  Patients plus âgés  Innovation importante des pompes à perfusion et des cathéters intraveineux.  Innovation dans les antibiotiques qui s’administrent une fois par jour  Les pression des Tiers-payants à réduire les coûts21
  22. 22. Sujet recevant une perfusion par pompe programmable, portable.22
  23. 23. Les pompes à perfusion Pompes mécaniques Pompe programmable « Biberons »23
  24. 24. Les avantages de l’OPAT Réduction de coût et meilleure gestion des lits Réduction de la transmission croisée de l’IN Pas de séparation familiale, sujets âgés et enfants Reprise de l’activité professionnelle, des études… Autonomie des malades24
  25. 25. Opportunités du partenariat pour HDF  Mieux gérer les lits de soins aigus  Diminution du risque de transmission de BMR  Diminuer la charge de travail des infirmières  Collaborer avec les Tiers-payants favorables aux soins à domicile  Offrir une nouvelle prestation aux clients25
  26. 26. Opportunité du partenariat pour Home Care  Améliorer l’image de marque  Se faire connaître auprès de plus de médecins  Se rapprocher du client et faciliter les procédures26
  27. 27. L’étude comparative des coûts du traitement de l’IN à BMR à HU versus Home Care27
  28. 28. Objectifs de la comparaison des coûts Répondre à deux questions  L’OPATest-elle plus économique que le traitement à l’hôpital? Si oui, de combien?  L’économie de coût sera-t-elle le seul facteur décisif pour un transfert du lieu de traitement de l’IN à BMR?28
  29. 29. Méthodologie29
  30. 30. Une série de 35 patients  Liste disponible au laboratoire d’analyse les patients porteurs de BMR=115  Les bons de commande des antibiotiques à la pharmacie les patients atteints d’IN=51  Élimination des patients hospitalisés en soins intensifs les malades candidats à l’OPAT=3530
  31. 31. Les hypothèses de travail H 1: Les 35 malades sont candidats à l’OPAT H 2: La durée de l’antibiothérapie =durée de l’OPAT H 3: La prévalence de l’IN ne varie pas avec le service ou la classe H 4: La durée de traitement ne varie pas avec la classe ni le service.31
  32. 32. Tarification de journée à l’HDF Tarification à l’acte Le tarif d’une journée=les frais hôteliers, administratifs et les salaires des employés. Variation importante de tarif entre tiers-payants privés et publics. Tiers- Privés Mixtes Publics payant Classe E S 1 2 3 C D K AS Tarif $ 160 80 145 70 60 20 42 31 2032
  33. 33. Tarification de Home Care  Tarification à l’acte  N’englobe que les prestation des infirmières  Assurances privées: 18$  Paiement direct: 27$33
  34. 34. Résultats concernant le traitement de l’IN à BMR  La durée de séjour moyen =15.6 jours  50% des antibiotiques : > 2 fois / jour  Fréquence moyenne des visites de l’infirmière / malade / jour = 2.57  60% des malades auront > 2 visites / jour  Le nombre moyen de visites / malade = 4034
  35. 35. Répartition des malades par assurance  40% soit 14 malades public ont une assurance 14% privée privé 40%  46% soit 16 malades mixte ont une assurance 46% mixte  14% soit 5 malades ont une assurance publique35
  36. 36. Les coûts du traitement de l’IN à BMR  Le coût moyen du séjour à l’HU = tarif / jour / classe x DDS moyen = 862.45 $ Assurances privées = 1575.7 $  Le coût moyen des prestations de HC = tarif de la visite x la moyenne des visites / malade Assurance privée = 718.5 $ Paiement direct = 1077.7 $36
  37. 37. Les économies37
  38. 38. Économie de coût pour les assurances privées Classe économie2500 1 68.23%200015001000 2 34.2% 500 0 classe classe classe 1 2 3 3 23.23% Home Care38
  39. 39. Économies pour les assurances mixtes:publique/privée Classe économie20001500 1 63.15%1000 500 2 8.35% 0 Home Care39
  40. 40. Économie de coût pour les payeurs directs classe économie25002000 1 52.35%15001000 500 0 2 1.3% classe classe classe 1 2 340 Home Care
  41. 41. Économies pour les assurances mixtes:publique/paiement direct2000 Classe Économie/1500 malade1000500 1 44.73% 0 872.3$ classe 1 classe 2 classe 3 Home Care Complement paiement direct 41
  42. 42. les coûts selon l’assurance et la classe Pa y dire ct 2262 1092 1077.7 Pub/Pa y.Dirct 1950 1077.7 pub/Priv 1950 784 718.5 privé e 2262 1092 936 718.5 0 1000 2000 3000 4000 5000 6000 cla sse 1 cla sse 2 cla sse 3 Home Ca re42
  43. 43. L’économie de coût ne sera pas le seul facteur à considérer pour la mise en place d’un programme OPAT!43
  44. 44. Analyse stratégique des deux partenaires face au programme OPAT44
  45. 45. Les facteurs de réussite d’un programme OPAT Bonne Coordination de l’équipe pluridisciplinaire Bonne articulation avec l’hôpital Disponibilité 24h/24h Existence de protocoles relatifs 1- Aux critères de sélection des patients 2-À l’information et l’éducation du patient 3-À la tenue du dossiers médical 4-Aux responsabilité des membres de l’équipe45
  46. 46. Les critères de sélection des patients  Patient cliniquement stable  patient psychologiquement stable  Tolérance aux antibiotiques  Patient volontaire et motivé,  Patient au courant des implications économiques  Domicile propre et sécuritaire46
  47. 47. l’HU répond-il aux critères de réussite d’un programme OPAT?47
  48. 48. Facteurs chez HU favorisants la réussite de l’OPAT  Engagement du directeur général  Engagement de la directrice des affaires médicales  Expérience antérieure de l’OPAT  Participation des infirmières  Expérience de la gestion du risque infectieux  Responsable bureau HC est une infirmière retraitée de l’HU48
  49. 49. Facteur limitant la réussite de l’OPAT à l’HU Les Tiers-publics 14% ont une assurance publique exclusive.49
  50. 50. OPAT à Home Care50
  51. 51. Administration des antibiotiques Perfusion à gravité Avantages  Investissement peu coûteux  Plus sécuritaire  Meilleure observance  Peu stressant pour le patient Inconvénients  Visites des infirmières très fréquentes donc coûteux  Absence d’autonomie du patient  Rupture de la vie privée51
  52. 52. Forces de Home Care face à l’OPAT Accord du malade, du médecin et de l’assurance Visite d’évaluation du domicile 24h/24h Bonne coordination avec le médecin traitant Dossier médical Directeur médical infectiologue Infirmières expérimentées Expérience de 7 ans dans l’OPAT52
  53. 53. Faiblesses de Home Care face à l’OPAT  Absence de protocoles médicaux de sélection des patients  Absence de médecin coordinateur  Gestion du risque infectieux insuffisante  Précarité du statut professionnel des infirmières  Faiblesse de l’utilisation de l’outil informatique53
  54. 54. Recommandations pour un programme OPAT réussi et économique54
  55. 55. Pour HU Implication active des médecins dans le programme Rédaction des protocoles relatifs aux critères de sélections des malades. Veiller sur le respect des critères de sélection Respect du choix du malade Signalisation des IN à BMR à Home Care Soutien à Home Care dans la gestion du risque infectieux Sensibilisation des tiers-payants publics à la problématique55
  56. 56. Pour Home Care Gestion du risque infectieux  Formation des infirmières  Gestion des déchets  Base de données pour la surveillance Agrandir l’équipe multidisciplinaire médecin coordinateur… Améliorer le statut professionnel des infirmières56
  57. 57. Pour les assurances  Étudier la possibilité d’introduire les pompes à perfusion programmables et portables  Envisager une politique de restriction des coûts des antibiotiques en plus de la politique de restriction du séjour en soins aigus.57
  58. 58. MERCI58

×