Colloque Mobile et Création
Mobile et Création : quels rapports ?•   Le téléphone mobile est utilisé dans le monde entier pour       •   Pratiques cré...
Des usages globaux•   Téléphonie mobile : 1ère technologie de    communication globale•   radio et télévision=«juste » méd...
Un point sur les usages en France•   85% des français équipés en    mobile : 55 M•   64% des Français en envoient    moins...
Mobile, Politique et Transmédia                                                                 •   Cyril Cadars, Thibault...
Mobile, Politique et Transmédia•   Barheïn –Paris :•   Session qui incarne bien l’échelle dans laquelle se déploie les mob...
Le mobile : les yeux du monde•   Leçons des manifestations en juin 2009 en      •   Les vidéos mobiles en Tunisie : « La  ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Laurence allard colloque mobile et création

1 269 vues

Publié le

Introduction du colloque

Publié dans : Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 269
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
785
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Laurence allard colloque mobile et création

  1. 1. Colloque Mobile et Création
  2. 2. Mobile et Création : quels rapports ?• Le téléphone mobile est utilisé dans le monde entier pour • Pratiques créatives en ce sens qu’elles vont re-créer ou communiquer par voix orale, par voie écrite et par inventer, détourner ou redéfinir les usages attendus ou images fixes ou animées et ce dans de nombreux routinisés du mobile, mettre en circulation les espaces de domaines : vie quotidienne, vie sociale et familiale, mais production-diffusion ou redéfinir les statuts des individus aussi commerce, finance ou santé, sans oublier le secteur acteurs de ces productions mobiles. de l’art.• On compte plus de 6,2 milliards d’usage du téléphone • Ce ne sont pas forcément des créations originales mobile dans le monde. uniques propres à un art mobile qui seront ici mises en valeur mais plutôt des pratiques, des usages inventifs du• La dimension de création du mobile a pourtant été téléphone mobile, traversant les champs et les registres jusqu’alors paradoxalement peu étudiée. d’action.• Parler de création à propos du mobile ne peut se réduire • Session 1 : à rendre compte des usages artistiques reconnus, même • En Afrique du Sud des projets croisant éducation, si de telles créations artistiques vont nourrir ce colloque à littérature et mobile se développent : les mnovels. part entière.• Ainsi, certains festivals ont impulsé de façon pionnière un • Les usages ordinaires des SMS/MMS présentés ici usage créatif de la fonction vidéo du téléphone portable : documenteront leurs créativités. faire du cinéma avec son portable. • Toutes les fonctionnalités du portable peuvent faire• En abordant le mobile par le biais de la création, nous l’objet de pratiques créatives notamment les nouvelles souhaitons élargir le champ des acteurs, des espaces et fonctionnalités de géolocalisation ainsi que les multiples des pratiques en prenant en compte le fait que le mobile applications pour smartphones comme on le verra est, par exemple, l’appareil de prise de vues le plus notamment dans la session 4 qui interrogeront ces répandu dans le monde (89% mobile équipé de caméra) dispositifs de représentation d’une réalité dite et la technologie de lecture/écriture la plus massivement augmentée. utilisée dans le monde (5 milliards de textoteurs dans le • Aujourd’hui, on voit ainsi se créer des genres transmédia monde) émergents qui s’appuient sur des vidéos prises depuis les• Dans le monde, l’usage du SMS est premier devant la voix mobiles (exemples : Iranian Stories ou le projet d’un mais suivi de très près par ’usage de la caméra. cinéaste égyptien de rassembler les vidéos mobiles de la révolution de février 2011) : Session 3.• De fait envoyer des photos par MMS est devenu pratique • Ce colloque a pour visée essentielle de déplier les ordinaire. différents aspects de la rencontre entre téléphone mobile• Dans le contexte des usages pluriels d’une technologie et création en mettant en relation réflexion théorique et polyfonctionnelle, il ne s’agit pas de tenter de distinguer à pratique créative, ainsi qu’en pluralisant les approches nouveaux frais le quidam de l’artiste, le professionnel de disciplinaires de la sémiologie, de l’économie, de la l’amateur, mais de mettre en évidence comment par le sociologie, de la psychologie ou de l’ergonomie. biais d’une technologie qui met des moyens de production-diffusion d’images et de textes entre les mains de plus de 6 milliards d’habitants de la planète des pratiques créatives peuvent se déployer.
  3. 3. Des usages globaux• Téléphonie mobile : 1ère technologie de communication globale• radio et télévision=«juste » médias de diffusion .• Plus de 6,2 millions d’abonnés en 2012• Afrique comme deuxième marché régional après les Amériques .• Chine et Inde qui sont les premiers marchés mondiaux (Wireless Intelligence, sept.2011)• Taux de pénétration de +100% dans 97 pays et 2/3 des PMA couverts par réseau téléphonie mobile (UIT, sept.2011).• Le taux de pénétration de lInternet dans les PMA de 4,6% en 2010.• A travers téléphonie mobile, observer la géopolitique contemporaine.• Mobile comme acteur de l’émergence économique et sociale des Suds (BRICS)• Taux pénétration dans les BRICS : De plus de 70- 80% en Inde/Chine à + 100% Brésil, SA.• Dans de nombreux pays, Internet mobile Only; Egypte au moment du black out 27 janvier 2011 : 57%.
  4. 4. Un point sur les usages en France• 85% des français équipés en mobile : 55 M• 64% des Français en envoient moins de 100 SMS par mois• 40% : 25 M équipés en smartphones• 85% font photos/vidéos• 78% naviguentsur le web• 77% consultent les mails• 67%utilisent applications• 66% utilisent cartes itinéraires• 61% jeux• 50 % sites partage de vidéos• 44% lire les actualités• 28% regardent la télévision sur mobile (IPSOS, mai 2012)
  5. 5. Mobile, Politique et Transmédia • Cyril Cadars, Thibault Lefèvre, Réalisateur• Esraa Al Shafei est la fondatrice et directrice de et producteur de Iranian Stories MideastYouth.com, une organisation qui vise à amplifier la pluralité des voix progressistes préconisant le changement au Moyen-Orient et en Afrique du Nord et • Thibault Lefèvre, journaliste spécialisé en ce en utilisant des médias numériques. radio et en multimédia. Après avoir travaillé à France Info, FIP, France Bleu et• Elle est également la fondatrice de CrowdVoice.org, un France Musique, Thibault Lefèvre rejoint service alimenté par les utilisateurs qui permet de suivre les voix de protestation dans le monde entier par la en juillet 2011 le pôle multimédia de mutualisation des informations. France Inter. Réalisateur et producteur des sites iranianstories.org et• En 2010, elle fonde mideastunes.com, une plate-forme syrianstories.org. pour les musiciens underground au Moyen-Orient qui utilisent la musique comme un outil pour le changement • Ils ont travaillé ensemble à la réalisation social. d’Iranian Stories, projet qui s’est donné pour objectif de collecter et de diffuser des• En 2011, elle a fondé Ahwaa.org, un outil bilingue pour témoignages et des documents les jeunes LGBTQ dans le Moyen-Orient afin de faciliter multimédias sur les manifestations des interactions de qualité. consécutives aux dernières élections• Elle est récipiendaire d’un prix du Berkman Center dor présidentielles en Iran. Internet and Society de lUniversité Harvard Berkman pour ses "contributions à lInternet et son impact sur la société», et est actuellement Senior Fellow de TED.• En 2011, elle a été en vedette dans le magazine Fast Company comme lun des «100 personnes les plus créatives et entreprenantes. »• Plus récemment, elle a reçu le Prix des Médias de Monaco, qui consacre les utilisations innovantes des médias pour lamélioration des conditions de vie des hommes et des femmes.• Elle vit à Bahreïn.
  6. 6. Mobile, Politique et Transmédia• Barheïn –Paris :• Session qui incarne bien l’échelle dans laquelle se déploie les mobilisations des peuples dans le monde outillées par le mobile.• Principe de la scabilité, du changement d’échelle qui est au cœur des mobilisations contemporaines : dynamiques national/diaspora/transnational ; local/global des mobilisations qui se donnent à voir grâce aux vidéos mobiles prises sur place par les acteurs puis leurs relais, leur diffusion et leur éditorialisation puis leur archivage sur le web mais aussi à la BNF.• Prendre une vidéo avec son mobile, l’envoyer, la diffuser : formes d’adresse à publics nationaux et transnationaux qui supposent mise en forme et mises en sens.• Des pratiques créatives vont alors rencontrer le champ de ces vidéos mobiles politiques.• Création de plate formes transmédiatiques qui sont toujours dans le même mouvement des projets politiques –question de la sécurité des sources....• Le transmédia ici non comme produit à la mode mais comme pratique à la fois créative et politique car de fait les mobilisations s’accomplissent de façon contemporaine à travers une panoplie d’outils et de médias anciens et nouveaux.• Et dans cette panoplie transmédiatique, le mobile comme appareil de prise de vue sous la main possède un rôle prépondérant : ce sont les yeux du monde.• Et surtout les téléphones mobiles permettent aux images de voyager et de témoigner coûte que coûte pour solidariser et agir.
  7. 7. Le mobile : les yeux du monde• Leçons des manifestations en juin 2009 en • Les vidéos mobiles en Tunisie : « La Iran : nécessaire politique de la visibilité télévision du peuple par le peuple » des mobilisations. (Nawaat) déc 2010-janvier 2011• Pour ce faire, un outil : le mobile sous le • Politiques de la visibilité : Vidéo de la main, des cartes SD, des contacts mails ou manifestation à Sidi Bouzid suite à l’espace contre-public des hashtags sur l’immolation de Mohamed Bouazizi pas la Twitter pour disséminer sur la toile les 1ère immolation mais celle dont les images images des protestations. ont été envoyées sur Internet pour la 1ère fois : «Nous aurions pu protester encore pendant des années encore, sans images personne ne se serait intéressé à nous.» • Le live mobile de la Place Tahrir qui a constitué la place publique connectée comme le théâtre des révolutions, occupations et meetings de l’année 2011- 2012 (Indignados, OWS).

×