Rio+20, quel bilan?

380 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
380
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Rio+20, quel bilan?

  1. 1. Sommet Rio+20 L’abîme ou la métamorphose?Louvain-la-Neuve, 22/11/2011
  2. 2. PréambuleLe CNCD-11.11.11:- Coupole de 84 organisations issues de la société civile- Engagées dans la solidarité Nord-Sud- Pour sensibiliser, interpeller et appuyer des projets au Sud
  3. 3. Plan de la présentationI. Rapide retour historiqueII. Rio+20: contexte et enjeuxIII. Rio+20: processusIV. Rio+20: quel bilan?V. Les suites de Rio+20VI. La transition socio-écologique
  4. 4. I. Retour historique: constat Environnement Développement 1,5 planètes/an 1 milliard de sont consommées personnes souffrent La température de la faim terrestre augmente  1,5 milliard sont Les ressources sans électricité s’épuisent  2,5 milliards sans assainissement
  5. 5. I. Retour historique1972: Conférence de Stockholm Première conférence mondiale sur l’environnement Le Sud exige la mise à l’agenda de l’enjeu du développement (« La pauvreté est la pire des pollutions! »)
  6. 6. I. Retour historique1992: Sommet de la Terre (Rio)Dans le contexte de l’après-Guerre froide,150 pays « adoptent » le DD : Responsabilité commune mais différenciée 3 piliers: économique, social, environnement 3 conventions: climat, désertification, biodiversité Responsabilité et participation (« parties prenantes »)
  7. 7. I. Retour historique1992: Sommet de la Terre (Rio)Création des « groupes majeurs »: les ONG les salariés et syndicats les autorités locales les entreprises et industries les communautés scientifiques et techniques les enfants et les jeunes les femmes les paysan/ne/s les peuples et communautés autochtones
  8. 8. I. Retour historique2002: Johannesburg (« Rio+10 »)Dans le contexte de l’après 11/09/2001,Et du blocage du multilatéralisme: Plan de mise en œuvre de Joburg:  Production et consommation durables  Ressources naturelles« Note maison brûle et nous regardonsailleurs »
  9. 9. II. Rio+20: contexte & enjeuxContexte Avènement d’un monde multipolaire Multiplication des crises globales (et contradiction apparente entre elles!) Crise généralisée du multilatéralisme (ONU, OMC, UNFCCC)
  10. 10. II. Rio+20: contexte & enjeuxEnjeux L’économie verte dans la perspective du développement durable et de l’éradication de la pauvreté Cadre international du développement durable Invité de dernière minute: les Objectifs de développement durable (ODD/SDG’s) NB: Déclaration (vs. Convention)
  11. 11. III. Rio+20: processus1. 2010: le Brésil obtient l’organisation d’un sommet2. 2011: consultations larges des Etats & société civile3. 01/2012: « Zero Draft », avancées intéressantes4. 01, 03, 05/2012: Négociations infructueuses
  12. 12. III. Rio+20: processus1. 13-15/06: Dernier « Prep’ Com »2. 16-19/06: « Sandwich Days »  L’ONU passe la main au Brésil  Le Brésil dribble le monde entier!  Adoption de la déclaration finale3. 20-22/06: Sommet officiel
  13. 13. III. Rio+20: processusEt la société civile? Consultée en amont Articulée aux niveaux national et international (Coalition belge Rio+20) Présente dans les négociations  En tant que « groupes majeurs »  En Belgique, partie à la délégation Mobilisée au Sommet des peuples!
  14. 14. IV. Rio+20: quel bilan? Echec de l’UE à imposer son agenda de l’économie verte Mise en place d’un « Forum de Haut Niveau » pour le DD Renforcement (flou) du rôle de l’Ecosoc Pas d’OME, pas de Conseil DD Un agenda pour la construction des ODD
  15. 15. IV. Rio+20: quel bilan? Paralysie du multilatéralisme, double fracture: Souverainisme Multilatéralisme Nord USA, Canada… UE Sud Pays émergents PMA, Afrique Maissurtout, complet décalage avec l’importance et l’urgence de l’enjeu!
  16. 16. V. Rio+20: les suites 2013:  Mise en place du Forum de Haut-Niveau  Sommet de bilan des OMD, avancées attendues sur l’agenda post-OMD 2015:  Mise en place Post-OMD  Mise en place ODD  Nouvelle convention climat
  17. 17. VI. Un autre regard sur ladurabilité
  18. 18. VI. La durabilité forte Aujourd’hui,remise en cause de l’idée même de développement durable, « oxymore » Développement = progrès = croissance Donc puisque croissance infinie dans un monde fini = impossible Développement durable = impossible
  19. 19. VI. Transition socio-écologique Un monde « socialement juste et écologiquement soutenable »: Garantit le respect intégral des droits Assure le maintien du patrimoine social et environnemental Fait diminuer fortement les inégalités sociales et internationales Assure la solidarité entre les générations
  20. 20. VI. Transition socio-écologiqueGarantir le respect intégral des droitsIntégral: pour toutes et tousDes droits: civils et politiques économiques, sociaux et culturels environnementaux
  21. 21. VI. Transition socio-écologiqueMaintenir le patrimoine économique,social et environnemental Sortir d’une économie de flux, entrer dans une logique de « stocks » Assurer une durabilité forte
  22. 22. VI. Transition socio-écologiqueDIMINUER: La consommation de ressources naturelles Les émissions de gaz à effet de serreDONC La consommation d’énergie La consommation de biens Les transports
  23. 23. VI. Transition socio-écologiqueACCROÎTRE: L’efficacité et l’efficience en ressources Récupération et recyclage Les énergies renouvelables Les échanges de savoirs et de savoir-faire Les relations sociales Les services (marchandisés ou non)
  24. 24. VI. Transition socio-écologiqueFinancerMieux allouer les ressourcesAccompagnerRevoir la gouvernanceConverger
  25. 25. VI. Transition socio-écologiqueFinancer: aller chercher l’argent où il est! Du côté du capital: fiscalité progressive, lutte contre l’évasion fiscale, investissements dans l’économie réelle, intervention de l’Etat Du côté des activités néfastes : spéculation, publicité, pollution…
  26. 26. VI. Transition socio-écologiqueMieux allouer les ressources: Maintien du patrimoine naturel Maintien du patrimoine social & culturel Développement des chaînes courtes Juste répartition de la rente Partage de la connaissance
  27. 27. VI. Transition socio-écologiqueAccompagner: Formation et échanges Technologie Financement Renforcement des organisations sociales
  28. 28. VI. Transition socio-écologiqueRedéfinir la gouvernance mondiale: Assurer une approche systémique dans les institutions internationales Mettre la gouvernance mondiale et la coopération au service de la transition Mettre en place une OME, donner du poids à l’OIT, réintégrer l’OMC dans l’ONU
  29. 29. VI. Transition socio-écologiqueRedéfinir la gouvernance mondiale: Assurer une meilleure efficacité du système ONU Intégrer les autres instances multilatérales (FMI, BM, OMC) dans l’ONU Créer un Conseil de sécurité économique et sociale, supervisant 3 organisations: OMC, OIT, OME
  30. 30. Conclusion AGIR !- Individuellement: changer nos modes de vie- Collectivement: mettre en place des changements « communautaires », sensibiliser les autres- Politiquement: interpeller les décideurs politiques- Solidairement: appuyer les acteurs sociaux et du Sud
  31. 31. Nicolas Van Nuffel nicolas.vannuffel@cncd.be www.cncd.behttp://www.cncd.be/Rio-20-La-maison-brule-nos CNCD-11.11.11

×