Atelier robotique

1 627 vues

Publié le

Scratch + Arduino

Publié dans : Formation
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 627
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
954
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Atelier robotique

  1. 1. Mercredi RobotiqueMercredi RobotiqueMercredi RobotiqueMercredi Robotique Sébastien CANET – janvier 2015
  2. 2. De quoi on va parler ?De quoi on va parler ?De quoi on va parler ?De quoi on va parler ? Quels mots clés vous viennent à l’esprit ?Quels mots clés vous viennent à l’esprit ?
  3. 3. De quoi on va parler ?De quoi on va parler ?De quoi on va parler ?De quoi on va parler ? Quels mots clés vous viennent à l’esprit ?Quels mots clés vous viennent à l’esprit ? Un robot est un dispositif accomplissant automatiquement soit des tâches qui sont généralement dangereuses, pénibles, répétitives ou impossibles pour les humains, soit des tâches plus simples mais en les réalisant mieux que ce que ferait un être humain. Un robot est un dispositif accomplissant automatiquement soit des tâches qui sont généralement dangereuses, pénibles, répétitives ou impossibles pour les humains, soit des tâches plus simples mais en les réalisant mieux que ce que ferait un être humain.
  4. 4. De quoi on va parler ?De quoi on va parler ?De quoi on va parler ?De quoi on va parler ? Quels mots clés vous viennent à l’esprit ?Quels mots clés vous viennent à l’esprit ? Un robot est un dispositif accomplissant automatiquement soit des tâches qui sont généralement dangereuses, pénibles, répétitives ou impossibles pour les humains, soit des tâches plus simples mais en les réalisant mieux que ce que ferait un être humain. Le mot robot qui apparaît pour la première fois dans la pièce de théâtre de science-fiction R. U. R. (Rossum's Universal Robots), écrite par Karel Čapek aurait été inventé par son frère Josef à partir du mot tchèque "robota" qui signifie "travail, corvée". On utilise indifféremment le terme "androïde". Un robot est un dispositif accomplissant automatiquement soit des tâches qui sont généralement dangereuses, pénibles, répétitives ou impossibles pour les humains, soit des tâches plus simples mais en les réalisant mieux que ce que ferait un être humain. Le mot robot qui apparaît pour la première fois dans la pièce de théâtre de science-fiction R. U. R. (Rossum's Universal Robots), écrite par Karel Čapek aurait été inventé par son frère Josef à partir du mot tchèque "robota" qui signifie "travail, corvée". On utilise indifféremment le terme "androïde".
  5. 5. Une recherche classique donne beaucoup d’humanoïdes :
  6. 6. Une recherche classique donne beaucoup d’humanoïdes :
  7. 7. Une recherche classique donne beaucoup d’humanoïdes :
  8. 8. Une recherche classique donne beaucoup d’humanoïdes : Mais pas seulement ! Un simple aspirateur Roomba est un robot, ou même les serpents qui vérifient les canalisations, voire même une simple chaise...mais ils ne sont pas toujours en un bloc et n’ont pas toujours une carcasse. Mais pas seulement ! Un simple aspirateur Roomba est un robot, ou même les serpents qui vérifient les canalisations, voire même une simple chaise...mais ils ne sont pas toujours en un bloc et n’ont pas toujours une carcasse.
  9. 9. De quoi on va parler ?De quoi on va parler ?De quoi on va parler ?De quoi on va parler ? Un robot est donc autonome ?Un robot est donc autonome ?
  10. 10. De quoi on va parler ?De quoi on va parler ?De quoi on va parler ?De quoi on va parler ? Un robot est donc autonome ?Un robot est donc autonome ? Pas tout à fait, il exécute un programme, une suite d’instructions qui vont lui dicter les décisions à prendre. Pour cela il a besoin d’analyser son environnement pour exécuter quelque chose en sortie : Pas tout à fait, il exécute un programme, une suite d’instructions qui vont lui dicter les décisions à prendre. Pour cela il a besoin d’analyser son environnement pour exécuter quelque chose en sortie :
  11. 11. De quoi on va parler ?De quoi on va parler ?De quoi on va parler ?De quoi on va parler ? Un robot est donc autonome ?Un robot est donc autonome ? Pas tout à fait, il exécute un programme, une suite d’instructions qui vont lui dicter les décisions à prendre. Pour cela il a besoin d’analyser son environnement pour exécuter quelque chose en sortie : Pas tout à fait, il exécute un programme, une suite d’instructions qui vont lui dicter les décisions à prendre. Pour cela il a besoin d’analyser son environnement pour exécuter quelque chose en sortie : Informations en entrée Traitement Informations en sortie Stockage
  12. 12. De quoi on va parler ?De quoi on va parler ?De quoi on va parler ?De quoi on va parler ? Un robot est donc autonome ?Un robot est donc autonome ? Pas tout à fait, il exécute un programme, une suite d’instructions qui vont lui dicter les décisions à prendre. Pour cela il a besoin d’analyser son environnement pour exécuter quelque chose en sortie : Pas tout à fait, il exécute un programme, une suite d’instructions qui vont lui dicter les décisions à prendre. Pour cela il a besoin d’analyser son environnement pour exécuter quelque chose en sortie : Informations en entrée Traitement Informations en sortie Stockage
  13. 13. De quoi on va parler ?De quoi on va parler ?De quoi on va parler ?De quoi on va parler ? Un robot est donc autonome ?Un robot est donc autonome ? Pas tout à fait, il exécute un programme, une suite d’instructions qui vont lui dicter les décisions à prendre. Pour cela il a besoin d’analyser son environnement pour exécuter quelque chose en sortie : Pas tout à fait, il exécute un programme, une suite d’instructions qui vont lui dicter les décisions à prendre. Pour cela il a besoin d’analyser son environnement pour exécuter quelque chose en sortie : Informations en entrée Traitement Informations en sortie Stockage Comme pour un ordinateur alors ? Complète sur ta feuille, en haut de la page 2.
  14. 14. Pour rendre autonome, ou automatiser, son projet de robotique il faut un centre capable de traitertraiter les informations et de prendre des décisions.
  15. 15. Pour rendre autonome, ou automatiser, son projet de robotique il faut un centre capable de traitertraiter les informations et de prendre des décisions.
  16. 16. Pour rendre autonome, ou automatiser, son projet de robotique il faut un centre capable de traitertraiter les informations et de prendre des décisions.
  17. 17. Pour rendre autonome, ou automatiser, son projet de robotique il faut un centre capable de traitertraiter les informations et de prendre des décisions. Et tous les clones...Et tous les clones...Et tous les clones...Et tous les clones...
  18. 18. Mais comment faire communiquer ces cartes ?Mais comment faire communiquer ces cartes ?
  19. 19. Pour recevoir des informations, on parle alors de capteurs : ils quantifient un phénomène (température, intensité du courant, chaleur, …) en une grandeur physique (°C, A, etc). Cette information est transmise sous la forme d’un signal analogique ou numérique, très souvent électrique. Mais comment faire communiquer ces cartes ?Mais comment faire communiquer ces cartes ?
  20. 20. Pour recevoir des informations, on parle alors de capteurs : ils quantifient un phénomène (température, intensité du courant, chaleur, …) en une grandeur physique (°C, A, etc). Cette information est transmise sous la forme d’un signal analogique ou numérique, très souvent électrique. Manette de jeux : mouvement Mais comment faire communiquer ces cartes ?Mais comment faire communiquer ces cartes ?
  21. 21. Pour recevoir des informations, on parle alors de capteurs : ils quantifient un phénomène (température, intensité du courant, chaleur, …) en une grandeur physique (°C, A, etc). Cette information est transmise sous la forme d’un signal analogique ou numérique, très souvent électrique. Manette de jeux : mouvement Alarme d'intrusion présence Mais comment faire communiquer ces cartes ?Mais comment faire communiquer ces cartes ?
  22. 22. Pour recevoir des informations, on parle alors de capteurs : ils quantifient un phénomène (température, intensité du courant, chaleur, …) en une grandeur physique (°C, A, etc). Cette information est transmise sous la forme d’un signal analogique ou numérique, très souvent électrique. Manette de jeux : mouvement Alarme d'intrusion présence Robinet automatique : présence Mais comment faire communiquer ces cartes ?Mais comment faire communiquer ces cartes ?
  23. 23. Pour recevoir des informations, on parle alors de capteurs : ils quantifient un phénomène (température, intensité du courant, chaleur, …) en une grandeur physique (°C, A, etc). Cette information est transmise sous la forme d’un signal analogique ou numérique, très souvent électrique. Manette de jeux : mouvement Compteur de vitesse : magnétique Alarme d'intrusion présence Robinet automatique : présence Mais comment faire communiquer ces cartes ?Mais comment faire communiquer ces cartes ?
  24. 24. Pour recevoir des informations, on parle alors de capteurs : ils quantifient un phénomène (température, intensité du courant, chaleur, …) en une grandeur physique (°C, A, etc). Cette information est transmise sous la forme d’un signal analogique ou numérique, très souvent électrique. Manette de jeux : mouvement Compteur de vitesse : magnétique Alarme d'intrusion présence Robinet automatique : présence Alarme de fumée : gaz Mais comment faire communiquer ces cartes ?Mais comment faire communiquer ces cartes ?
  25. 25. Mais comment faire communiquer ces cartes ?Mais comment faire communiquer ces cartes ?
  26. 26. Mais comment faire communiquer ces cartes ?Mais comment faire communiquer ces cartes ? Pour émettre des ordres, on parle alors d’actionneurs : un actionneur est un organe qui transforme l’énergie qui lui est fournie en un phénomène physique utilisable. Le phénomène physique fournit un travail → robot.
  27. 27. Mais comment faire communiquer ces cartes ?Mais comment faire communiquer ces cartes ? Pour émettre des ordres, on parle alors d’actionneurs : un actionneur est un organe qui transforme l’énergie qui lui est fournie en un phénomène physique utilisable. Le phénomène physique fournit un travail → robot. Moteur électrique : mouvement (rotation continue)
  28. 28. Mais comment faire communiquer ces cartes ?Mais comment faire communiquer ces cartes ? Pour émettre des ordres, on parle alors d’actionneurs : un actionneur est un organe qui transforme l’énergie qui lui est fournie en un phénomène physique utilisable. Le phénomène physique fournit un travail → robot. Moteur électrique : mouvement (rotation continue) Diodes (DEL) : lumière
  29. 29. Mais comment faire communiquer ces cartes ?Mais comment faire communiquer ces cartes ? Pour émettre des ordres, on parle alors d’actionneurs : un actionneur est un organe qui transforme l’énergie qui lui est fournie en un phénomène physique utilisable. Le phénomène physique fournit un travail → robot. Moteur électrique : mouvement (rotation continue) Diodes (DEL) : lumière Servo-moteur : mouvement (rotation avec un angle précis)
  30. 30. Mais comment faire communiquer ces cartes ?Mais comment faire communiquer ces cartes ? Pour émettre des ordres, on parle alors d’actionneurs : un actionneur est un organe qui transforme l’énergie qui lui est fournie en un phénomène physique utilisable. Le phénomène physique fournit un travail → robot. Moteur électrique : mouvement (rotation continue) Diodes (DEL) : lumière Enceintes : mouvement (qui engendre des vibrations sonores) Servo-moteur : mouvement (rotation avec un angle précis)
  31. 31. Et surtout comment contrôler le (micro) contrôleur ?Et surtout comment contrôler le (micro) contrôleur ?
  32. 32. Et surtout comment contrôler le (micro) contrôleur ?Et surtout comment contrôler le (micro) contrôleur ? Il faut tout programmer ! C’est à dire coder dans un langage spécifique les actions à effectuer (faire beep-beep, tourner une roue, etc → actionneurs) et les stimuli qui vont engendrer des choix (l’heure, la luminosité, la présence d’obstacle, etc → les capteurs).
  33. 33. Et surtout comment contrôler le (micro) contrôleur ?Et surtout comment contrôler le (micro) contrôleur ? Il faut tout programmer ! C’est à dire coder dans un langage spécifique les actions à effectuer (faire beep-beep, tourner une roue, etc → actionneurs) et les stimuli qui vont engendrer des choix (l’heure, la luminosité, la présence d’obstacle, etc → les capteurs).
  34. 34. Et surtout comment contrôler le (micro) contrôleur ?Et surtout comment contrôler le (micro) contrôleur ?
  35. 35. Et surtout comment contrôler le (micro) contrôleur ?Et surtout comment contrôler le (micro) contrôleur ? Pas de panique ! On va se concentrer sur un langage graphique : le célébrissime Scratch.
  36. 36. Et surtout comment contrôler le (micro) contrôleur ?Et surtout comment contrôler le (micro) contrôleur ? Pas de panique ! On va se concentrer sur un langage graphique : le célébrissime Scratch.
  37. 37. Et surtout comment contrôler le (micro) contrôleur ?Et surtout comment contrôler le (micro) contrôleur ? Pas de panique ! On va se concentrer sur un langage graphique : le célébrissime Scratch. Développé par le groupe de recherche Lifelong Kindergarten auprès du laboratoire Média du MIT, Scratch est un langage de programmation open-source basé sur des briques. s’assemblant dans un programme cohérent. De 8 à 888 ans !
  38. 38. C’est parti !C’est parti ! A l’aide d’un navigateur (Firefox ou Chrome), rends toi sur le site de Scratch : http://scratch.mit.edu
  39. 39. C’est parti !C’est parti ! A l’aide d’un navigateur (Firefox ou Chrome), rends toi sur le site de Scratch : http://scratch.mit.edu Créé un compte gratuit pour pouvoir sauvegarder :
  40. 40. C’est parti !C’est parti ! A l’aide d’un navigateur (Firefox ou Chrome), rends toi sur le site de Scratch : http://scratch.mit.edu Ensuite clique sur « Créer » pour commencer !

×