Coop2012vert

486 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
486
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Coop2012vert

  1. 1.                     COLLOQUE  INTERNATIONAL    «  Dans  la  foulée  de  Rio  +20  :  vers  un  nouveau  modèle  corporatif  pour  le  21e  siècle  :  ce  que  les  coopératives,  les  nouvelles  «  Benefit  Corporations  »  américaines  et  autres  nouvelles  structures  juridiques  peuvent  nous  enseigner  sur  le  chemin  de  la  responsabilité  sociale  et  de  la  soutenabilité  »        
  2. 2.              1. OBJECTIFS  DU  COLLOQUE  :    Une  entreprise  peut-­‐elle  réaliser  des  profits  tout  en  protégeant  l’environnement  et  en  respectant  la  société?    Plusieurs  essaient  déjà  de  le  faire,  mais  la  structure  juridique  corporative  actuelle  n’a  pas  été  conçue  pour  tenir  compte  des  préoccupations  sociales  et  environnementales.  Peut-­‐elle  être  adaptée  afin  de  devenir  plus  efficace  à  cet  égard,  compte  tenu  de  la  magnitude  des  défis  sociaux  et  environnementaux  que  nous  devrons  affronter  au  XXIe  siècle?    L’objectif  du  colloque  est  d’examiner  l’expérience  de  d’autres  modèles  d’affaires  tels  que  les  coopératives  et  les  nouveaux  types  de  sociétés  par  actions  qui  sont  en  train  d’apparaître  en  Angleterre  (Community  Interest  Company)  et  aux  États-­‐Unis  (L3C,  Benefit  Corporations,  etc…)  afin  de  voir  comment  des  objectifs  sociaux  et  environnementaux  peuvent  être  intégrés  dans  des  entreprises  à  but  lucratif  et  comment  les  intérêts  des  parties  prenantes  peuvent  être  mieux  pris  en  compte.    Quelles  leçons  peut-­‐on  tirer  de  l’expérience  de  ces  autres  modèles  d’affaires?    Le  droit  corporatif  peut-­‐il  être  amélioré  compte  tenu  de  leur  expérience  pratique,  de  manière  à  le  rendre  plus  réceptif  à  la  responsabilité  sociale  et  environnementale?    Est-­‐il  possible  de  fournir  un  plan  d’action  aux  administrateurs  et  gestionnaires  afin  de  les  aider  à  résoudre  les  conflits  d’intérêts  qui  peuvent  surgir  entre  les  parties  prenantes?      Afin  de  répondre  à  ces  questions,  le  colloque  réunira  des  chercheurs  de  différentes  disciplines  (droit,  gestion,  comptabilité,  astrophysique,  sociologie,  etc…)  de  même  que  des  acteurs  du  monde  des  affaires,  des  coopératives  et  d’agences  gouvernementales.    Une  place  sera  faite  aux  présentations  d’étudiants,  puisque  ces  questions  concernent  d’abord  et  avant  tout  les  futures  générations,  et  qu’il  est  donc  important  de  tenir  compte  de  ce  qu’elles  ont  à  dire  sur  le  sujet  et  de  stimuler  la  recherche  dans  ce  secteur.    L’évènement  sera  éco-­‐respectueux.    La  participation  est  gratuite  pour  les  étudiants  et  de  100$  pour  les  autres      participants.    Tous  les  participants,  étudiants  ou  non,  doivent  s’inscrire  en  ligne  sur  le  site  web  suivant  :    http://www.calendrier.umontreal.ca/droit/?com=detail&eID=148205            
  3. 3.            2.  PROGRAMME  DE  LA  CONFÉRENCE    Lieu  :   Faculté  de  droit  de  l’Université  de  Montréal,       Pavillon  Maximilien-­‐Caron,  3101,  chemin  de  la  Tour,  Montréal  (Qc)     Salon  des  Professeurs  –  A-­‐3464    8  h  -­‐    8  h  45  :       Inscription  (interlude  musical  et  exposition  de  photos)    8  h  45  :       Mot  de  bienvenue      9  h  -­‐    9  h  30:     CONFÉRENCE  INAUGURALE  SUR  LA  PLANÈTE  ET  LA  PROTECTION  DE   LA  NATURE     M.  Karel  MAYRAND,  Directeur  général  pour  le  Québec   Fondation  David  Suzuki  :  «Earth  inc.»  (présentation  en  français)     Imaginons  un  instant  que  la  Terre  soit  une  entreprise,  Earth  Inc.  et   quun  redresseur  dentreprises  vienne  de  lacquérir.  Quel  diagnostic   poserait-­‐il  sur  son  état  et  que  recommanderait-­‐il  à  nous,  ses   actionnaires,  pour  redresser  la  situation  ?  À  travers  cette  métaphore,   Karel  Mayrand  jette  un  regard  lucide  sur  létat  de  notre  planète  et  les   failles  de  notre  économie  qui  contribuent  au  déclin  de  la  biosphère.      9  h  30  -­‐    9  h  45  :     Questions  du  public    9  h  45  -­‐    10  h  :   Pause-­‐café    10  h  -­‐    11  h  45  :     PREMIER  PANEL  :  COOPÉRATIVES  ET  AUTRES    CHEFS  DE  FILE  EN   RESPONSABILITÉ  SOCIALE  ET  ENVIRONNEMENTALE         (Président  de  panel  :  M.  Daniel  LEPAGE,  Direction  des  coopératives,   MDEIE,    Gouvernement  du  Québec)     Mme  Agnès  DUPRIEZ,  Conseillère  principale  responsabilité  sociale  et   coopération,  Vice-­‐présidence  soutien  à  la  coopération  et  Secrétariat      
  4. 4.             général  du  Mouvement  Desjardins  :  «  Comment  la  responsabilité   sociale  s’inscrit  dans  l’ADN  du  réseau  coopératif  Desjardins  »       M.  Benoît  ROBERT,  Président,  Directeur  général  et  Fondateur  de   Communauto  Inc.  :  «  De  la  compétition  à  la  collaboration.    Des   paradigmes  bien  ancrés  qui  s’opposent  au  changement.  »     M.  Kurth  HOUGHTON,  Coordonnateur  de  magasin  et  Représentant   de  Coopérative  La  Maison  Verte,  la  première  coopérative  de   solidarité  en  environnement  :  «  A  cooperative’s  experience  balancing   the  triple  bottom  line  »  (trad  :  L’expérience  d’une  coopérative   recherchant  l’équilibre  du  triple  bilan)  (présentation  en  anglais)                                                          Questions  du  public    11  h  45  -­‐  13  h:   REPAS  DU  MIDI  ET  ALLOCUTION  DE  MME  HOLLY  DRESSEL     Co-­‐auteur  avec  David  Suzuki  de  plusieurs  livres  et  professeure  à   l’École  d’environnement  de  l’Université  McGill  :  «  The  Ecological   Necessity  for  a  Change  in  Corporate  Law  »  (trad.  :  La  nécessité   écologique  pour  un  changement  en  droit  corporatif)  (présentation  en   anglais)    13  h  -­‐  14  h  45:     DEUXIÈME  PANEL  :  L’ÉVOLUTION  DES  STRUCTURES    JURIDIQUES   D’ENTREPRISES  VERS  UNE  MEILLEURE  INTÉGRATION  DES   CONSIDÉRATIONS  SOCIALES  ET    ENVIRONNEMENTALES   (Présidente  de  panel  :  Professeure  Thérèse  Leroux)       Professeur  Larry  HAMERMESH,  Institute  of  Delaware  Corporate  and   Business  Law,    Widener  University  School  of  Law,  Delaware  :  «  The   flexibility  available  under  current  corporate  law  to  accomodate  social   and  environmental  considerations  »  (trad.  :  Le  degré  de  flexibilité   disponible  en  droit  corporatif  actuel  pour  tenir  compte  des   considérations  sociales  et  environnementales  »)  (présentation  en   anglais)      
  5. 5.               Professeur  Betsy  SCHMIDT,  University  of  Vermont  :  «  Hybrid   enterprises  :  who  is  using  them  and  why?  »  (trad.  :  «  Entreprises   hybrides  :    qui  les  utilise  et  pourquoi?  »;  présentation  en  anglais)     Professeur  Geneviève  DUFOUR,  Université  de  Montréal  :     «  Cooperative  law  and  the  evolution  of  corporate  law  to  integrate   social  and  environmental  considerations  :    a  source  of  inspiration?  »   (trad.  :  «  Le  droit  coopératif  et  l’évolution  du  droit  corporatif  pour   intégrer    des  considérations  sociales  et  environnementales  :    une   source  d’inspiration?  »    (présentation  en  anglais)     Professeur  Vrajlal  SAPOVADIA,  directeur-­‐  fondateur  de  la  Shanti   Business  School  à  Ahmedabad,  Indes  «  Cooperative  law  and  the   humanization  of  our  world  :  the  experience  of  India  »  (trad.  :    «  Le   droit  coopératif  et  l’humanisation  de  notre  monde  :    l’expérience  des   Indes  »;  présentation  en  anglais)                                                    Questions  du  public     14  h  45  -­‐  15  h  :  Pause-­‐café       15  h  -­‐  16  h  30  :  TROISIÈME  PANEL  :  MISE  EN  OEUVRE  DE  LA  RESPONSABILITÉ   SOCIALE  ET  ENVIRONNEMENTALE  DES  ENTREPRISES  SUR  LE   TERRAIN       (Présidente  de  panel  :  Professeur  Konstantia  KOUTOUKI)                                                PREMIÈRE  PARTIE      15  h  -­‐  15  h  40  :  Atelier  pratique  :        
  6. 6.             Professeur  Jean  CADIEUX,  Faculté  de  gestion,  Université  de  Sherbrooke  :   «  BNQ  21000  :  Atelier»    (atelier  pratique  sur  la  manière  d’améliorer  la   performance  sociale  et  environnementale  d’une  entreprise)  (bilingue)     Questions  du  public     Pause-­‐café                                          DEUXIÈME  PARTIE      15  h  50  -­‐  16  h  45  :  Conférences  :     Professeur  Larry  D.  BARNETT,  Institute  of  Delaware  Corporate  and   Business  Law,  Widener  University  School  of  Law,  Delaware  :  «  The  case   for  a  cost-­‐analysis  of  law  banning  discrimination  in  employment  »   (trad.  :  «  Les  arguments  militant  en  faveur  d’une  analyse  coût-­‐bénéfice   de  loi  interdisant  la  discrimination  dans  l’emploi  »  (présentation  en   anglais)       Professeur  Jacques  FORTIN,  HEC  Montréal  :  «  Perspective  comptable  du   développement  durable  »     Questions  du  public      16  h  45  -­‐  17  h  30  :  QUATRIÈME  PANEL  :  LE  POINT  DE  VUE  DE  LA  PROCHAINE             GÉNÉRATION       (Présidente  de  panel  :  Professeur  Hélène  TRUDEAU)     Mme  Jillian  FRIEDMAN,  Natural  Resources  Program  Coordinator  and   Legal  Researcher,  Center  for  International  Sustainable  Development   Law,  Étudiante,  Faculté  de  droit,  Université  de  Montréal  :  «  Integrating   sustainability  into  the  corporate  structure  »    (trad.  :  Intégrer  la   soutenabilité  dans  la  structure  corporative;  présentation  en  anglais)        
  7. 7.             Monsieur  Daniel  DJEDI,  Doctorant,  Faculté  de  droit,  Université  de   Montréal,  «La  tenue  des  assemblées  générales  ordinaires  par  vote   électronique  et  la  formation  des  membres  et  des  administrateurs   pourraient-­‐elles  améliorer  lexercice  démocratique  des  coopératives  non   financières  au  Québec?»                                                Questions  du  public       PRIX  DU  CONCOURS  JURIDIQUE  SUR  LES  COOPÉRATIVES,  LA   RESPONSABILITÉ  SOCIALE  DES  ENTREPRISES  ET  LE  DÉVELOPPEMENT   DURABLE      17  h  30  :     Mot  de  la  fin  et  remerciements  aux  participants  et  plus  particulièrement   à  Coop  Droit,  la  coopérative  des  étudiants  en  droit  de  l’Université  de   Montréal,  qui  a  gracieusement  commandité  cet  évènement,  ainsi  qu’à   Mme  Marie  Madelin  qui  a  participé  à  l’organisation  de  l’évènement.     Pour  tout  autre  renseignement,  veuillez  communiquer  avec  le  professeur  Geneviève   DUFOUR,  Faculté  de  droit  de  l’Université  de  Montréal,   (514)  343-­‐6111,  poste  1836,  à  genevieve.dufour@umontreal.ca       http://www.droit.umontreal.ca/professeurs_personnel/corps_professoral/genevieve .dufour.html        

×