EVALUATION                                           par les FACILITATEURSA-T-ON DES EVIDENCES SUR L’IMPACT    DES LUTTES ...
Plan    Introduction    Faciès épidémiologiques de la transmission du paludisme et    place de la lutte anti-larvaire    Q...
Introduction (1)                      La lutte anti-vectorielle          • Lutte Imagocide          Lutte anti-larvaire   ...
Introduction (2)                    Objectifs de la lutte anti-vectorielle                       Eradication du vecteur   ...
Faciès épidémiologiques de la     Faciè     pidé     transmission du paludisme et place de              anti-     la lutte...
Quels insecticides utilisables    dans la lutte antilarvaire         Insecticides de synthèse                •   Les organ...
Autres outils utilisables dans la    lutte antilarvaire                                                                   ...
Exemple de l’Algérie       Vers 1960 : plus de 100 000 cas de paludisme       En 1963, l’Algérie , avec le soutien techniq...
Exemple de l’Algérie                                Objectif                      Arrêt de la transmission       Méthodes ...
Courbe comparatives cas autochtones/cas        importés (1968-1998)                                                       ...
Foyers de Paludisme     Exemple de l’Algérie                 autochtone déclarés                                          ...
Lutte monospécifique/lutte intégrée        Une lutte anti-paludique efficace                                 Lutte intégré...
l’     Impact de l’utilisation des insecticides         l’     sur l’environnement                          Traitements in...
Conclusion (1)        Difficultés liées à la lutte        anti-larvaire            • Pluralité et complexité              ...
Conclusion (2)           Les Programmes Nationaux de Lutte contre le Paludisme (PNLP)           fondent leurs actions sur ...
BIBLIOGRAPHIE     Abid. L. La lutte contre le paludisme en Algérie. Faculté de Médecine d’Alger (14 novembre 2006)     htt...
BIBLIOGRAPHIE     Kazura JW, 2003. The western Kenya insecticide-treated bednet trial. American Journal of Tropical     Me...
18
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

A-t-on des evidences sur l'impact des luttes anti-larvaires (moustiques) pour le contrôle du paludisme en Afrique

679 vues

Publié le

A-t-on des evidences sur l'impact des luttes anti-larvaires (moustiques) pour le contrôle du paludisme en Afrique - Présentation de la 6e édition du Cours international « Atelier Paludisme » - KOFFI Amanan Alphonsine - Entomologiste - Côte d'Ivoire - koffi_alphonsine@yahoo.fr

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
679
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

A-t-on des evidences sur l'impact des luttes anti-larvaires (moustiques) pour le contrôle du paludisme en Afrique

  1. 1. EVALUATION par les FACILITATEURSA-T-ON DES EVIDENCES SUR L’IMPACT DES LUTTES ANTI-LARVAIRES (MOUSTIQUES) POUR LE CONTRÔLE DU PALUDISME EN AFRIQUE Dr KOFFI A Alphonsine IPR /PNLP Ministère de la Santé, du Planning Familial et de la Protection Sociale Madagascar
  2. 2. Plan Introduction Faciès épidémiologiques de la transmission du paludisme et place de la lutte anti-larvaire Quels insecticides pour la lutte anti-larvaire Exemple de contrôle du paludisme par la lutte anti-larvaire L’impact de l’utilisation des insecticides sur l’environnement conclusion2
  3. 3. Introduction (1) La lutte anti-vectorielle • Lutte Imagocide Lutte anti-larvaire • Protection personnelle Phase aérienne Phase aquatique Cycle biologique du moustique3
  4. 4. Introduction (2) Objectifs de la lutte anti-vectorielle Eradication du vecteur Limitation de sa population en dessous de la densité vectorielle critique Limitation du contact entre l’homme et le vecteur Épandage aérien d’insecticide Qu’est-ce que la lutte anti-larvaire Supprimer ou Réduire la production du vecteur4
  5. 5. Faciès épidémiologiques de la Faciè pidé transmission du paludisme et place de anti- la lutte anti-larvaire Faciès épidémiologiques de la transmission du paludisme • Transmission stable (pérenne ou longue) • Transmission intermédiaire (courte) • Transmission instable (sporadique avec des poussées épidémiques) Place la lutte anti-larvaireMouchet et al., 19935
  6. 6. Quels insecticides utilisables dans la lutte antilarvaire Insecticides de synthèse • Les organochlorés (DDT, Lindane) • Organophosphorés (Abate, fenitrothion, malathion) • Pyrethrinoïdes (Deltaméthrine, permethrine…) • Carbamates (Propoxur, Bendiocarb…) Épandage aérien d’insecticideÉpandage d’insecticide6
  7. 7. Autres outils utilisables dans la lutte antilarvaire Agnique MMF Assainissement de l’environnement/Ecologique • Drainage des eaux stagnantes • Assèchement des marais • Gestion et amélioration du cadre de vie Lutte biologique • Les analogues des hormones de croissnace • Toxines bactérienne (Bacillus sphéricus, Bacillus thuregiensi israélensis BTI) Fillinger et al, 2008, Majambere et al.,2007 • MonoMolecular surface Film MMF (Agnique® MMF) Épandage aérien d’insecticide • Prédateurs (poissons larvivores) (Mohamed, 2003 Howard et al., 2007)Épandage d’insecticide7
  8. 8. Exemple de l’Algérie Vers 1960 : plus de 100 000 cas de paludisme En 1963, l’Algérie , avec le soutien technique de l’OMS et en coordination avec le Maroc et la Tunisie, lance un programme d’éradication du Paludisme couvrant la totalité des Wilayas du nord du pays et conclusion à l’absence de cas autochtones Création d’un Bureau une vaste enquête Central de l’Eradication épidémiologique avec du Paludisme (BCEP) établissement d’une avec pour mission «carte du paludisme » principale la prise en charge technique des opérations8 OMS, 1963 ; Amara, 1974 ; Abid, 2001; Achir et al., 2006
  9. 9. Exemple de l’Algérie Objectif Arrêt de la transmission Méthodes de lutte antipaludique (1963-1968) : • Lutte antilarvaire (épandage d’insecticide à effet rémanent DDT) Réduction du nombre de cas •Chimioprophylaxie collective 100 000 à 12630 (incidence 100/100000 hab.) •Traitement des malades 1978 – 1986 phase de consolidation des acquis: 12630 à 30 cas (incidence 0,17 pour 100000 hab.)9
  10. 10. Courbe comparatives cas autochtones/cas importés (1968-1998) conclusion , en 1983, 14000 12000 700 600 à l’absence de cas 10000 500 autochtones 8000 400 6000 300 Inversion du profil 4000 200 épidémiologique à 2000 100 0 0 partir de 1978 en faveur du paludisme 68 70 72 74 76 78 80 82 84 86 88 90 92 94 96 98 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 autochtones importés d’importation Le nombre de cas d’importation continue d’augmenter d’année En 2005, sur 293 cas notifiés, 292 sont classés importés et 01 cas autochtone en année.10
  11. 11. Foyers de Paludisme Exemple de l’Algérie autochtone déclarés (2000 à 2005) En Algérie, le paludisme autochtone, endémique sur toute la partie nord avant 1978, a disparu grâce à une lutte longue, Le paludisme autochtone acharnée et très coûteuse sévit à l’état sporadique au niveau du sud algérien devenu vulnérable par: • Présence d’un biotope favorable au développement des anophèles : collections d’eau , climat favorable •Population non prémunie •Flux migratoire de porteurs de parasites surtout africain (Hammadi, 2005)11
  12. 12. Lutte monospécifique/lutte intégrée Une lutte anti-paludique efficace Lutte intégrée: •Lutte anti-vectorielle sous toutes les formes envisageables dans le Lutte faciès donné monospécifique •Prise en charge de cas •Chimioprophylaxie (si possible) •Prise en compte des aspects socio- anthropologiques •Système de surveillance épidémiologique par le Système d’Information Géographique (SIG) •Développement du partenariat12
  13. 13. l’ Impact de l’utilisation des insecticides l’ sur l’environnement Traitements insecticides Ensemble de l’écosystème Contamination des biotopes par les pesticides : • L’ensemble des milieux traités • Certaines zones situées bien plus loin des régions d’épandage • L’atmosphère • La biomasse :Sol Herbivores Carnivores1 Carnivoires2 Lutte biologique13 Ramade, 1991
  14. 14. Conclusion (1) Difficultés liées à la lutte anti-larvaire • Pluralité et complexité des gîtes larvaires14
  15. 15. Conclusion (2) Les Programmes Nationaux de Lutte contre le Paludisme (PNLP) fondent leurs actions sur les recommandations du RBM/OMS, Abuja: Prise en charge de cas, TPI/SP ainsi que les MILD, IRS dirigé vers les moustiques adultes. Peu de place pour à la Lutte anti-larvaire (WHO/UNICEF 2003, Kouznetsov 1977 ; Kazura 2003). Bien que ces méthodes soient efficaces, elles restent insuffisantes pour interrompre la transmission du paludisme dans les zones endémiques (Killeen et al., 2000 ; Gu et al., 2003) L’implication d’autres méthodes notamment les interventions contre les larves, l’amélioration du cadre de vie, l’assainissement de l’environnement Prise en charge des cas, MILD, IRS, TPI/SP MIDL: Moustiquaires Imprégnées Longue Durée d’action Amélioraton cadre de vie, Assainissement15 IRS : Indoor Residual Spraying Lutte anti-larvaire
  16. 16. BIBLIOGRAPHIE Abid. L. La lutte contre le paludisme en Algérie. Faculté de Médecine d’Alger (14 novembre 2006) http://www.santetropicale.com/SANTEMAG/algerie/index.htm Achir M. , Hammadi D., Tchicha B. , Guettai M., Gasmi M. , Zakour N., Saber A., Younes Y., Khechache Y., Adra D. 2006. Le paludisme en Algérie situation – évolution données actuelles. Département Soutien Technique /Service de Parasitologie/Paludisme/INSP Algérie http://www.santetropicale.com/SANTEMAG/algerie/index.htm Fillinger U, Kannady K, William G, Vanek M J, Dongus S, Nyika D, Geissbühler Y, Chaki P P, Govella N J, Mathenge E M, Singer B H, Mshinda H, Lindsay S W, Tanner M, Mtasiwa D, Castro M C, and Killeen G F, 2008. A tool box for operational mosquito larval control: preliminary results and early lessons from the Urban Malaria Control Programme in Dar es Salaam, Tanzania. Malar J., 7: 20. Fillinger U, Sonye G, Killeen G F, Knols B G and Becker N, 2004. The practical importance of permanent and semipermanent habitats for controlling aquatic stages of Anopheles gambiae sensu lato mosquitoes: operational observations from a rural town in western Kenya. Tropical Medicine and International Health. volume 9 no 12 pp 1274–1289. Gu W, Killeen GF, Mbogo CM, Regens JL, Githure JI & Beier JC, 2003. An individual-based model of Plasmodium falciparum malaria transmission on the coast of Kenya. Transactions of the Royal Society of Tropical Medicine and Hygiene 97, 43–50. Howard A F V, Zhou G and Omlin F, 2004. Malaria mosquito control using edible fish in western Kenya: preliminary findings of a controlled study. Tropical Medicine and International Health, volume 9 no 12 pp 1274–1289. Kabrane A, Tchicha B, Atek M. Le risque paludogène, journée de parasitologie. Avril 2001.16
  17. 17. BIBLIOGRAPHIE Kazura JW, 2003. The western Kenya insecticide-treated bednet trial. American Journal of Tropical Medicine and Hygiene 68 (Suppl. 4), 1–173. Killeen GF, Fillinger U & Knols BG, 2002. Advantages of larval control for African malaria vectors: low mobility and behavioural responsiveness of immature mosquito stages allow high effective coverage. Malaria Journal 1, 8. Kouznetsov RL, 1977. Malaria control by application of indoor spraying of residual insecticides in tropical Africa and its impact on community health. Tropical Doctors 7, 81–91. Mohamed. A.A., 2003. Study of larvivorous fish for malaria vector control in Somalia, 2002. La Revue de Santé de la Méditerranée orientale, Vol. 9, No 4, Mouchet J, Carnevale P, Coosemans M, Fontenille D, Ravaonjanahary C, Richard A, Robert V., 1993. Typologie du paludisme en Afrique. Cqhier Santé, 3 : 220-238. Majambere S, Lindsay S W, Green C, Kandeh B and Fillinger U, 2007. Microbial larvicides for malaria control in The Gambia. Malaria Journal , 6:76 doi:10.1186/1475-2875-6-76. OMS , 1957. Comité d’experts du paludisme 1957- sér.rapp.tech.123 sixième rapport (Genève) F. Ramade 1991. Caractères écotoxicologiques et impact environnemental potentiel des principaux insecticides utilisés dans la lutte anti-acridienne. Lu lutte anri-acr-idienne E.d . AUPELF-UREF,J ohnL ibbey Eurolext, Paris, p p. 179-191. WHO/UNICEF (2003) The African Malaria Report 2003. WHO/ UNICEF, Geneva, Switzerland.17
  18. 18. 18

×