LE PLAN & L’OBJECTIF DECOMMUNICATIONMODULE 07mercredi 10 avril 13
OBJECTIFS du module• Avantages de PLANIFIER :- En tant qu’EMETTEUR : améliorer sa production et gagner du temps- En tant q...
I. L’OBJECTIF DE COMMUNICATION• EN TANT QU’EMETTEUR- Que faire ? Que communiquer ?- Objectif(s) à atteindre ? Où amener le...
I. L’OBJECTIF DE COMMUNICATION• EN TANT QUE RECEPTEUR- Analyser une ARGUMENTATION- Trouver la THESE- Trouver- LES FRAGMENT...
I. L’OBJECTIF DE COMMUNICATIONA. L’intention• L’INTENTION, c’est le «fil conducteur» du discours• L’INTENTION détermine la ...
I. L’OBJECTIF DE COMMUNICATIONB. IDENTIFIER LE RECEPTEUR• La COMMUNICATION est un PHENOMENE RELATIONNEL• IDENTIFIER LE REC...
I. L’OBJECTIF DE COMMUNICATIONC. FORMULER L’IDEE DIRECTRICE• L’IDEE DIRECTRICE : ce que vous voulez que le récepteur retie...
II. LE PLAN D’ACTION• RAPPEL : ETAPES1. OBJECTIF : Intention + Récepteur + Idée directrice2. PLAN D’ACTION (n’est pas le p...
II. LE PLAN D’ACTIONA. DETERMINER LES SOUS-OBJECTIFS• Pour l’objectif, se demander «comment-faire pour l’atteindre ?»- Cha...
II. LE PLAN D’ACTIONA. DETERMINER LES SOUS-OBJECTIFSp90 Intention : montrerRécepteur : la classeIdée directrice : les avan...
II. LE PLAN D’ACTIONB. RECHERCHER DES IDEESIntentionRécepteurIdée directriceOBJECTIFComment faire pour atteindre l’objecti...
II. LE PLAN D’ACTIONB. RECHERCHER DES IDEES1. Le BRAINSTORMING (ou remue-méninges)• Laisser venir les idées spontanément, ...
II. LE PLAN D’ACTIONB. RECHERCHER DES IDEESp91SOUS-OBJECTIF OPERATIONNELMONTRER que la lectureprocure DETENTE & EVASIONREP...
III. L’ORGANISATION DES IDEESA. CHOISIR LES IDEES LES + IMPORTANTESSOUS-OBJECTIF SOUS-OBJECTIFS OPERATIONNELSLecture me pr...
III. L’ORGANISATION DES IDEESB. DRESSER UN SCHEMA EN ARBREP93Remarque : Cet exercice vaut aussi pour la compréhension. Pou...
IV. LE PLAN DU DISCOURS (p96)ContactAnnonce-Idée directrice-Le planIdée PrincipaleIdéeSecondaireIdéeSecondaireExemples Exe...
IV. LE PLAN DU DISCOURSA. LES COMPOSANTES DU PLAN TYPE• 1. L’INTRODUCTION- Pour éveiller la curiosité, accrocher le Récept...
IV. LE PLAN DU DISCOURSB. LES VARIANTES DU PLAN TYPE• 1. L’INTRODUCTION- Pour éveiller la curiosité, accrocher le Récepteu...
IV. LE PLAN DU DISCOURSB. LES VARIANTES DU PLAN TYPE• 1. LE PLAN CHRONOLOGIQUE- Le plus élémentaire- Succession des événem...
IV. LE PLAN DU DISCOURSB. LES VARIANTES DU PLAN TYPE• 4. LE PLAN DIALECTIQUE- Pour apprécier, discuter, évaluer- Convient ...
IV. LE PLAN DU DISCOURSB. LES VARIANTES DU PLAN TYPE• PLAN INVENTAIRE DE CATEGORIESPARTIE DU DEVELOPPEMENT CAUSES DECROCHA...
CONCLUSIONLe plan est ce qui assure la cohérence d’un discours. Pour le dresser, il fautclairement déterminer l’objectif d...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Module07 blanc

606 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
606
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
18
Actions
Partages
0
Téléchargements
25
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Module07 blanc

  1. 1. LE PLAN & L’OBJECTIF DECOMMUNICATIONMODULE 07mercredi 10 avril 13
  2. 2. OBJECTIFS du module• Avantages de PLANIFIER :- En tant qu’EMETTEUR : améliorer sa production et gagner du temps- En tant que RECEPTEUR : pour comprendre un texte1. OBJECTIF DE COMMUNICATION /// Problème à résoudre- Quel est l’objectif à atteindre ? (3 fonctions principales ; Informative, Incitative,Expressive)2. PLAN DE COMMUNICATION /// Plan d’action- Quel plan d’action adopter ? Trouver les pistes de solution- Choix d’une solution3. PLAN DU DISCOURS- Sur base de la solution choisie, déterminer le plan du discoursmercredi 10 avril 13
  3. 3. I. L’OBJECTIF DE COMMUNICATION• EN TANT QU’EMETTEUR- Que faire ? Que communiquer ?- Objectif(s) à atteindre ? Où amener le RECEPTEUR ?- Que doit-il penser, voir après avoir lu ou entendu ?• EN TANT QUE RECEPTEUR- Comprendre un discours = identifier l’objectifOBJECTIF = INTENTION (Avec quels effets ?) + RECEPTEUR (A qui ?)+ IDEEDIRECTRICE (Quoi?)mercredi 10 avril 13
  4. 4. I. L’OBJECTIF DE COMMUNICATION• EN TANT QUE RECEPTEUR- Analyser une ARGUMENTATION- Trouver la THESE- Trouver- LES FRAGMENTS INFORMATIFS- LES FRAGMENTS EXPRESSIFS- LES FRAGMENTS ARGUMENTATIFSBasés sur l’expérience (Faits,Autorité)Basés sur la logique (Déduction,Analogie)- Trouver les ELEMENTS qui renforcent l’argumentation- Trouver les FAILLES de l’argumentation- Préparer les REFUTATIONSmercredi 10 avril 13
  5. 5. I. L’OBJECTIF DE COMMUNICATIONA. L’intention• L’INTENTION, c’est le «fil conducteur» du discours• L’INTENTION détermine la FONCTION DOMINANTE DU DISCOURSA. INFORMER-Illustrer (rendre plus clair, exemplifier)-Analyser (décomposer et trouver les liens)-Raconter-Résumer (brièvement et fidèlement)-Comparer (différences et ressemblances)B. INCITER-Montrer, démontrer, prouver-Suggérer, proposer-Evaluer, apprécier (pour et contre)-Justifier (démontrer le bien-fondé)-Réfuter (prouver la fausseté)-Discuter (confronter différents points de vue)-Convaincre, persuadermercredi 10 avril 13
  6. 6. I. L’OBJECTIF DE COMMUNICATIONB. IDENTIFIER LE RECEPTEUR• La COMMUNICATION est un PHENOMENE RELATIONNEL• IDENTIFIER LE RECEPTEURP 87L’intention doit toujours être orientée vers le récepteur. Comme émetteur vous vous adressez àquelqu’un. Son identité connue il vous faudra confirmer ou modifier l’intention. Il vous faudra aussimettre le récepteur au centre de vos préoccupations afin de choisir les moyens de communication lesplus adéquats pour lui.Comme récepteur, demandez-vous à qui est destiné le texte : cette information est essentielle, elle doitorienter votre compréhension.Sachez aussi que, généralement lorsque le récepteur est un professeur, il s’attend à ce qu’on lui expliquele sujet comme s’il n’était pas un expert en la matière.On n’interprète pas de la même façon Les précieuses ridicules de Molière et un article de la revue ElleFrance…même si le deux évoquent la gent féminine.mercredi 10 avril 13
  7. 7. I. L’OBJECTIF DE COMMUNICATIONC. FORMULER L’IDEE DIRECTRICE• L’IDEE DIRECTRICE : ce que vous voulez que le récepteur retienne (correspond à votre thèse, dansune argumentation)• A la lecture, l’IDEE DIRECTRICE est le message qui se dégage du texte.EX : CONVAINCRE UN EMPLOYEUR QUE VOUS ETES LA PERSONNE IDEALE POURLE POSTE.EMETTEUR : VOUSRECEPTEUR : FUTUR EMPLOYEURINTENTION : CONVAINCREIDEE DIRECTRICE : J’AI LES QUALITES POUR CE TRAVAIL (thèseEX 2 : PRODUIRE UN TEXTE IMPOSE (à un examen par ex)ETUDIER l’énoncé mot à motTrouver l’objectif de com : Intention + idée directrice +récepteurmercredi 10 avril 13
  8. 8. II. LE PLAN D’ACTION• RAPPEL : ETAPES1. OBJECTIF : Intention + Récepteur + Idée directrice2. PLAN D’ACTION (n’est pas le plan du discours)• LE PLAN D’ACTION se fait en fonction de l’OBJECTIF DE COMMUNICATION- Planifier comment atteindre son objectif- Trouver les idées, les exemples- Articuler, organiser les idées, les exemples.• LE PLAN D’ACTION est une STRATEGIE en fonction d’un OBJECTIFEXEMPLE «fil rouge» :Présenter un exposé oral pour montrer au restede la classe les bienfaits de la lectureINTENTION : Convaincre (fonction incitative) parl’argumentationRECEPTEURS : La classeIDEE DIRECTRICE : Les bienfaits de la lecturemercredi 10 avril 13
  9. 9. II. LE PLAN D’ACTIONA. DETERMINER LES SOUS-OBJECTIFS• Pour l’objectif, se demander «comment-faire pour l’atteindre ?»- Chaque réponse : Réfuter X, expliquerY, montrer Z devient un sous-objectif• Pour chaque sous-objectif, se demander «comment-faire pour l’atteindre ?»- Chaque réponse donne un sous-objectif opérationnel : qui peut se matérialiser en phrases et enmots.p89Intention : convaincreRécepteur : la classeIdée directrice : des bienfaits de la lectureOBJECTIF DE COMComment faire pour atteindre l’objectif ? (stratégie)SOUSOBJECTIFS1.MONTRERles avantages que je tirepersonnellement de lalecture2.MONTRERles avantages qu’en tirentd’autres personnes3.REFUTERles objectionsfréquemmentprésentéesComment faire pour atteindre les sous-objectifs ?mercredi 10 avril 13
  10. 10. II. LE PLAN D’ACTIONA. DETERMINER LES SOUS-OBJECTIFSp90 Intention : montrerRécepteur : la classeIdée directrice : les avantages perso à la lectureSOUS-OBJECTIF 11.MONTRERqu’elle procureDETENTE & EVASION2.EXPLIQUERcomment la lecture régulière me rend-les lectures obligatoires moins pénibles-l’étude plus efficace3.DEMONTRERque la lecture me permetd’acquérir des connaissancessans effortComment faire pour atteindre les sous-objectifs ?Comment faire ?EXPLIQUERla notion de transfertd’habiletésSOUS-OBJECTIFOPERATIONNEL 1SOUS-OBJECTIFOPERATIONNEL 2SOUS-OBJECTIFOPERATIONNEL 3mercredi 10 avril 13
  11. 11. II. LE PLAN D’ACTIONB. RECHERCHER DES IDEESIntentionRécepteurIdée directriceOBJECTIFComment faire pour atteindre l’objectif ?SOUS-OBJECTIFSSOUS-OBJECTIFS OPERATIONNELSJe vais montrer que ...Je vais expliquer que...Je vais comparer ....Comment faire pour atteindre les sous-objectifsIDEES BrainstormingJeux de rôleAssociations d’idéesmercredi 10 avril 13
  12. 12. II. LE PLAN D’ACTIONB. RECHERCHER DES IDEES1. Le BRAINSTORMING (ou remue-méninges)• Laisser venir les idées spontanément, sans préjugés• Noter les idées «en vrac» sans faire attention à la forme2. Le JEU DE RÔLE IMAGINAIRE• Imaginer une discussion, un débat imaginaire• Noter tout : questions, réponses, objections, réponses aux objections• Soit seul, soit en binôme3. L’ASSOCIATION D’IDEES• A partir de chaque idée, essayer de trouver- idée analogue-idée contraire-idée générale-application particulière-expérience personnelle-événement d’actualité• Noter sous forme d’un «arbre à idées»mercredi 10 avril 13
  13. 13. II. LE PLAN D’ACTIONB. RECHERCHER DES IDEESp91SOUS-OBJECTIF OPERATIONNELMONTRER que la lectureprocure DETENTE & EVASIONREPOS POUR LE CORPSPREPARE BIENAU SOMMEILREPOSE ENTRE 2ACTIVITES QUIDEMANDENT DEL’EFFORTLIBERE L’ESPRIT DES TRACASQUOTIDIENANTICIPATION, OBJECTION : ETLA TV ?On est moins passif en lecture que devant laTVIDENTIFICATION AUXPERSONNAGESFAIT RÊVER : voyage, réussite, amourQUAND ON LIT,ON EST ACTIF INTELLECTUELLEMENTLA LECTURE STIMULE L’IMAGINATIONInventer décor, personnagesVARIETE DE LIVRES, MAGAZINES POURTOUS ET TOUT LES ETATS D’AMESHUMOUR POUR REMONTERMORALBIOGRAPHIES POURAPPRENDREROMANS D’AVENTURESPOUR SE DEPAYSERS’ETENDRE, SE RELAXERLIRE AVEC MUSIQUE DE FONDARRETER DE BOUGERCOURIR APRES LE TRAVAILANTICIPATION, OBJECTION :DANGEREUX DE VIVRE DANS LESNUAGES !Mais l’évasion est nécessaire pour l’équilibreet la santé mentalemercredi 10 avril 13
  14. 14. III. L’ORGANISATION DES IDEESA. CHOISIR LES IDEES LES + IMPORTANTESSOUS-OBJECTIF SOUS-OBJECTIFS OPERATIONNELSLecture me procureCONNAISSANCE-Elargit culture générale-Connaissances généralesHABILETES-Acquérir habiletés de lectureDETENTE-Libère l’esprit des tracas quotidiensPLAN DU DEVELOPPEMENT DU DISCOURS : PLAN D’ACTIONB. DRESSER UN SCHEMA EN ARBREBienfaits de la lectureDETENTE(procure détente)CONNAISSANCE(enrichit connaissance)HABILETES(augmente habiletés)Repos du corpsEvasion parl’imaginationGénérales Spécialisées+ + Plus de plaisirà lireFacilité à liredes textesimposés+RelaxationOubli des tracasquotidiensCulturepersonnelle A la pointede larechercheRentabilitéen entreprise+Compréhension plus rapideLibère du temps pourautres activitésmercredi 10 avril 13
  15. 15. III. L’ORGANISATION DES IDEESB. DRESSER UN SCHEMA EN ARBREP93Remarque : Cet exercice vaut aussi pour la compréhension. Pour bien saisir un discours, il fauten reproduire l’organisation.Apprenez donc à faire le relevé des idées au fur et à mesure del’écoute ou de la lecture, puis situez-les dans un schéma en arbre. C’est de plus une techniqueparticulièrement utile quand on doit résumer un discours.IV. LE PLAN DU DISCOURSP93Quel que soit le type de discours, le plan comporte toujours une introduction, undéveloppement et une conclusionmercredi 10 avril 13
  16. 16. IV. LE PLAN DU DISCOURS (p96)ContactAnnonce-Idée directrice-Le planIdée PrincipaleIdéeSecondaireIdéeSecondaireExemples ExemplesMini-conclusionIdée PrincipaleIdéeSecondaireIdéeSecondaireExemples ExemplesMini-conclusionSynthèse du développementElargissementINTRODUCTIONDEVELOPPEMENTCONCLUSIONmercredi 10 avril 13
  17. 17. IV. LE PLAN DU DISCOURSA. LES COMPOSANTES DU PLAN TYPE• 1. L’INTRODUCTION- Pour éveiller la curiosité, accrocher le Récepteur- Etablir le contact en ouverture et poser le sujet (le problème à résoudre ou l’idée directrice)- Annoncer le plan de développement sous forme de THESES ou d’IDEES- Facilite l’anticipation• 2. LE DEVELOPPEMENT- La partie la PLUS IMPORTANTE- Autant de parties que d’idées principales (max 4)- Ordonner les idées principales de manière logique pour arriver à la conclusion- Chaque partie se termine par une mini-conclusion qui résume les idées développées- Insérer des TRANSITIONS qui guident le récepteur d’une idée à l’autre• 3. LA CONCLUSION- Bilan du développement ; ramène l’idée directrice considérée comme un aboutissement et enrichiedes idées développées- Souvent suivie d’un élargissement du sujet(p96) Dans la production des discours, on rédige le plan de la conclusion juste après celui de l’introduction pourvérifier la concordance avec ce qui est annoncé au début. En comparant la conclusion avec l’objectif, on s’assure qu’onl’a atteinte.Dans la compréhension des discours, le décodage de la conclusion devrait confirmer les idées retenues au cours dudécodage du développement et de l’introduction.mercredi 10 avril 13
  18. 18. IV. LE PLAN DU DISCOURSB. LES VARIANTES DU PLAN TYPE• 1. L’INTRODUCTION- Pour éveiller la curiosité, accrocher le Récepteur- Etablir le contact en ouverture et poser le sujet (le problème à résoudre ou l’idée directrice)- Annoncer le plan de développement sous forme de THESES ou d’IDEES- Facilite l’anticipation• 2. LE DEVELOPPEMENT- La partie la PLUS IMPORTANTE- Autant de parties que d’idées principales (max 4)- Ordonner les idées principales de manière logique pour arriver à la conclusion- Chaque partie se termine par une mini-conclusion qui résume les idées développées- Insérer des TRANSITIONS qui guident le récepteur d’une idée à l’autre• 3. LA CONCLUSION- Bilan du développement ; ramène l’idée directrice considérée comme un aboutissement et enrichiedes idées développées- Souvent suivie d’un élargissement du sujet(p96) Dans la production des discours, on rédige le plan de la conclusion juste après celui de l’introduction pourvérifier la concordance avec ce qui est annoncé au début. En comparant la conclusion avec l’objectif, on s’assure qu’onl’a atteinte.Dans la compréhension des discours, le décodage de la conclusion devrait confirmer les idées retenues au cours dudécodage du développement et de l’introduction.mercredi 10 avril 13
  19. 19. IV. LE PLAN DU DISCOURSB. LES VARIANTES DU PLAN TYPE• 1. LE PLAN CHRONOLOGIQUE- Le plus élémentaire- Succession des événements dans le temps- Enumérer les faits et dates. Effectuer des regroupements• 2. LE PLAN INVENTAIRE- Pour dénombrer, recenser- Permet de faire une description détaillée d’un problème, d’une situation ou d’un projet.- 2 types: INVENTAIRE DE CATEGORIES, INVENTAIRE D’ARGUMENTS- a. INVENTAIRE DE CATEGORIESRegroupement des éléments d’après leurs points communs. Ce point commun n’est pasun détail, mais une CLASSE GENERALE D’IDEES- b. INVENTAIRE D’ARGUMENTSDu plus fort au plus faible, on classe les arguments en vue de défendre une thèse.• 3. LE PLAN COMPARATIF- Comparer pour évaluer les rapports entre les ressemblances et les différences- Il permet d’analyser une situation qd il y a des choix à faire et d’orienter le récepteur vers lemeilleur choixmercredi 10 avril 13
  20. 20. IV. LE PLAN DU DISCOURSB. LES VARIANTES DU PLAN TYPE• 4. LE PLAN DIALECTIQUE- Pour apprécier, discuter, évaluer- Convient aux sujets à controverse.- Permet d’élaborer une argumentation, une logique, un raisonnement- Plan à caractère analytique (P100)La thèse: la part de vrai, le pour, les avantages.L’antithèse: la part de faux, le contre, les désavantages.La synthèse: la part de vrai et la part de faux, le pour et le contre, les avantages et les désavantages.La proposition, la suggestion ou la recommandation.- Le plan dialectique offre la possibilité d’élaborer un raisonnement en vue de démontrer la valeurd’un point de vue ou de réfuter des arguments. Cette démarche permet ensuite de recommander, deproposer ou de suggérer la meilleure solution.• 5. LE PLAN ANALYTIQUE- Pour étudier une situation, analyser un problème- 1. DESCRIPTION DU PROBLEME- 2. ENUMERER LES CAUSES- 3. ETUDIER LES CONSEQUENCES- 4. PROPOSER DES SOLUTIONS AU PROBLEMEmercredi 10 avril 13
  21. 21. IV. LE PLAN DU DISCOURSB. LES VARIANTES DU PLAN TYPE• PLAN INVENTAIRE DE CATEGORIESPARTIE DU DEVELOPPEMENT CAUSES DECROCHAGE SCOLAIRE1ere Catégorie CAUSES SCOLAIRES2eme Catégorie CAUSES FAMILIALES3eme Catégories CAUSES SOCIALES• PLAN INVENTAIRE D’ARGUMENTSPARTIE DU DEVELOPPEMENT1er ARGUMENT (force moyenne) Lecture procure détente et évasion2eme ARG (plus faible) Lecture enrichit connaissances3eme ARG (plus fort) Habiletés de lectures plus grandes• PLAN COMPARATIF (ROMAN et adaptation CINEMAPARTIE DU DEVELOPPEMENT Eléments de comparaison choisis1. Les différences actions secondaires, lieux, personnages2. Les ressemblancesAction principale, personnages, rythme,atmosphèremercredi 10 avril 13
  22. 22. CONCLUSIONLe plan est ce qui assure la cohérence d’un discours. Pour le dresser, il fautclairement déterminer l’objectif de communication qui sert de point de départ.Ensuite, on se demande comment faire pour atteindre cet objectif et on part à larecherche d’idées. Celles-ci recueillies, il faut les organiser de la façon la plusjudicieuse possible en s’inspirant des nombreuses variantes du plan type. On arriveainsi à construire un discours original et efficace.mercredi 10 avril 13

×