SlideShare une entreprise Scribd logo
Fichede suivi des compétences, travaux pratiques de la spécialitéEstampe, Ecole du Louvre 1
Fiche de suivi des compétences
Cette fiche viseà identifier,pour chaque élève, les compétences acquises ou à développer. Ellesert à la fois
d’outil d’auto-évaluation et de suivi.
Apprentissage et révisions
Compétence : se connaître soi-même, avoir des méthodes d’apprentissage et une routine de travail. Comme
dans la pratiqued’un sport,le travail intellectuel exiged’avoir une bonne connaissancedesoi,de ses capacités
d’apprentissageet de concentration. Il fautidentifier ses limites,ses forces et ses faiblesses pour assurer un
effort régulier toute l’année et se surpasser au moment des examens.
Questions à se poser :
 Avez-vous une mémoire plutôt visuelle,auditive,kinesthésique?
 Avez-vous une bonne capacitéde mémorisation ? Avez-vous l’impression d’utiliser vos capacités
d’apprentissageau maximum ?
 Avez-vous identifiédes astuces de mémorisation qui vous conviennent ? avez-vous une méthode de
travail efficaceetadaptée à votre personnalité ?
Pistes : Documentez-vous sur les méthodes d’apprentissage, sur le fonctionnement de la mémoire. Échangez sur
vos pratiques respectives, essayez de nouveaux exercices en petits groupes.
Remarques personnelles
Compétence : capacité de concentration et d’organisation, combattre la procrastination. Être organiséestune
des clés essentielles d’un travail efficace.Il fautsavoir évaluer letemps à consacrer à chaquetâche et s’y tenir. Il
est important de maîtriser son emploi du temps et de combattre la procrastination.
Questions à se poser :
 Arrivez-vous à vous concentrer plusieurs heures d’affilée? Si la réponse est non, identifiez-vous les
sources de distractions ? Comment les combattre ?
 Savez-vous évaluer le temps à consacrer à chaquetâche ? Vous faites-vous déborder par letravail ?
Pistes : Utilisez un logiciel d’organisation comme Trello. Mesurez le temps consacré à chaque tâche.
Prenez le temps d’évaluer l’efficacité de votre apprentissage : s’auto-interroger sur ses connaissances n’est pas
une perte de temps, c’est déjà une révision.
Soyez rigoureux mais ne soyez pas inutilement perfectionniste (le perfectionnisme est parfois une forme de
procrastination).
Remarques personnelles
Fichede suivi des compétences, travaux pratiques de la spécialitéEstampe, Ecole du Louvre 2
Compétence : Gestion du stress.
Le stress est une sourced’inefficacitéet d’échec dans la réalisation devos objectifs.
Questions à se poser :
 Êtes-vous en proieau stress ? Le communiquez-vous ?
 Avez-vous identifiédes moyens d’éviter ou de limiter lestress ?
Pistes : Identifiez les raisonsdu stress et combattez-les (rationalisezvos peurs,soyez organisédans votre travail).
Aménagez dans votre temps de travail des pauses, privilégiez des activités qui vous plaisent ou vous détendent.
Veillezà avoir un mode de vie sain etéquilibré.Le sommeil est essentiel.En cas de stress liéaux révisions,
rassurez-vous en pensant à toutes les connaissances déjà acquises.
Remarques personnelles
Faire des recherches documentaires / reprendre ses cours
Compétence : Prise de notes en cours, mise au propre et fichage.
Questions à se poser :
 Parvenez-vous à bien prendre vos cours en notes ?
 Avez-vous une routine efficacede reprisedes cours et de miseau propre ?
 Savez-vous identifier et hiérarchiser lecontenu des cours ?
Pistes : Il existe de nombreuses méthodes de prise de notes. Trouvez celle qui vous convient le mieux. Si
nécessaire, travaillez en groupe.
Mettez au propre et complétez les manques leplus vite possible.Hiérarchisezl ’information (à l’aidede couleurs
ou sur une ficheà part).
Mettez en placeune routine de relecture de vos cours et de vos fiches (lesoir même, à la fin de la semaine,du
mois...).
Remarques personnelles
Compétence : Trouver les bonnes références bibliographiques, consulter efficacement les ouvrages, prendre
des notes à partir d’une ressource et synthétiser l’information.
Questions à se poser :
 Identifiez-vous les bonnes ressources pour compléter vos cours ?
 Exploitez-vous efficacement les ressources documentaires que vous consultez ?
o Efficacitéà identifier les informations intéressantes
Fichede suivi des compétences, travaux pratiques de la spécialitéEstampe, Ecole du Louvre 3
o Efficacitédans la lecture
o Efficacitédans la prisedenotes
 Parvenez-vous à synthétiser l’information collectéedans les ressources que vous consultez ?
 Parvenez-vous à remobiliser ces nouvelles informations dans votrediscours ?
Pistes : Veillez à ne pas vous noyer dans la documentation. Il faut établir des priorités : d’abord bien connaître
les informations issues du cours, puis les compléter par de nouveaux éléments. Mieux vaut maîtriser les
connaissances essentielles et les employer à bon escient qu’emmagasiner sans méthode des centaines
d’informations secondaires.
Ne négligez pas les compétences méthodologiques (rédiger, mobiliser des exemples, problématiser) au profit de
l’acquisition d’une masse inexploitable de connaissances.
Remarques personnelles
Analyse d’œuvre / Commentaire de cliché
Compétence : Observation. Aptitude à regarder une œuvre, capacitéd’observation.Vous avez la patience et la
concentration pour observer une œuvre pendant plusieursminutes.
Questions à se poser :
 Regardez-vous vraimentles œuvres avant de vous tourner vers lecartel ?
 Êtes-vous en mesure de restituer les détails d’une œuvre de mémoire ?
 Parvenez-vous à mettre des mots sur vos observations ?
 Vérifiez-vous ce que vous avez lu par une observation directedes œuvres ?
Pistes : Prenez le temps de regarder les œuvres avant de lire le cartel ou le commentaire. N’apprenez pas
bêtement les commentaires sur la facture de l’œuvre : regardez-les d’abord et essayer d’exprimer avec un
vocabulaire adapté ce que vous voyez.
Remarques personnelles
Compétence : Décrire une œuvre. Dans le cadredu commentaire de cliché,la description del’œuvredoit être
courte, synthétique et pertinente. Ne vous perdez pas dans les détails,nerelevez que les éléments utiles à votre
analyse.La description estuniquement là pour introduirel’œuvre et s’assurer quel’on parlebien du même
artéfact, mais la notation prend en compte votre aisanceet votre pertinence dans cette description.
En général le paragrapheconsacréà la description del’œuvre ne doitpas excéder un tiers du commentaire total.
Questions à se poser :
 Vos descriptions sont-elles courtes et efficaces ?
 Les éléments que vous soulignezsont-ils utiles au développement de l’analyse?
Fichede suivi des compétences, travaux pratiques de la spécialitéEstampe, Ecole du Louvre 4
 Vos phrases sont-elles fluides ?
 Employez-vous un vocabulaireprécis etadéquat ?
Pistes : Entraînez-vous régulièrement à décrire des œuvres en 3 à 5 lignes.
Travaillezsur levocabulaireet les formules de la description.Lors de vos lectures, observez comment les auteurs
évoquent une œuvre. Vous pouvez noter sur une fiche les mots et tournures employés.
Remarques personnelles
Compétence : Analyse d’œuvre. L’analysede l’œuvre forme lecœur de l’exercicedu commentaire de cliché.Le
commentaire doits’appuyer sur l’observation del’œuvre tout en intégrant les connaissancesacquises durant
l’année (éléments de contexte, mise en relation avec d’autres œuvres...). Le commentaire doitêtre structuréet
présenter un développement logique.
Les principales difficultés rencontrées sont de l’ordrede l’organisation du propos et du développement des
analyses.Beaucoup d’élèves relèvent les éléments importants mais ne développent pas assezleur pensée.
Questions à se poser :
 Parvenez-vous à identifier des points d’analyse?
 Parvenez-vous à organiser cette analysesuivantun plan logique ? Parvenez-vous à problématiser votre
propos ?
 Développez-vous assezvos points d’analyseou contentez-vous de les citer ?
 Comment concluez-vous vos commentaires ? Trouvez-vous des ouvertures ?
Pistes : Entraînez-vous en identifiant pour chaque œuvre étudiée deux à quatre points d’analyse. Tentez de
trouver des angles de problématique. Essayez de mettre en relation les œuvres.
Remarques personnelles
Dissertation
Compétence : Comprendre le sujet, ce qui est attendu de vous. Un sujet de dissertation n’estjamaisdonnéau
hasard.La formulation du sujetdoit être analyséeet exploitée : il arriveque l’on trouve dans son libellémême la
problématique ou leplan attendus.
Par ailleurs,leprofesseur a souvent une idée précisede ce qu’il attend des élèves : restitution de telle ou telle
connaissanceacquiseen cours,développement d’un angled’analyseparticulier, miseen relation avec l’actualité
culturelle(expositions,publications)...
Questions à se poser :
 Savez-vous correctement analyser un sujetde dissertation ?
 Réussissez-vous à comprendrece que le professeur attend de vous ?
Fichede suivi des compétences, travaux pratiques de la spécialitéEstampe, Ecole du Louvre 5
Pistes : Révisez les méthodes de dissertation telles qu’enseignées au lycée (notamment dans l’analyse du sujet).
Interrogez-vous sur les attentes de vos professeurs (connaissances acquises, angles d’analyse). En comprenant
ce qui est attendu de vous, vous serez plus à même d’y répondre correctement.
Essayez d’imaginer des sujets de dissertation à partir de vos cours.
Remarques personnelles
Compétence : Mobilisez vos connaissances. L’examen de dissertation duretrois heures.Vous disposezde peu
de temps pour mobiliser vos connaissances,c’estpourquoi il fauts’entraîner.
Questions à se poser :
 Arrivez-vous à rassembler rapidementvos connaissances sur un sujetdonné et à les organiser
logiquement ?
Pistes : Entraînez votre mémoire régulièrement : plus elle est sollicitée, plus elle est efficace.
Apprenez à organiser vos idées sur le papier (technique des tableaux, mind mapping). Établissez une
méthodologie et un code couleur efficaces pour ne pas être pris au dépourvu le jour de l’examen.
Remarques personnelles
Compétence : Problématiser et construire un plan de dissertation. Une bonne dissertation doitrépondreà une
problématique et suivreun plan logiqueet clair. Chaqueparagraphedoitcorrespondreà une idée, illustréepar
un exemple. L’introduction et la conclusion doiventêtre particulièrementsoignées.
Questions à se poser :
 Arrivez-vous à problématiser vos dissertations ?
 Arrivez-vous à construireun plan de dissertation ?
 Avez-vous des difficultés particulières à construireuneintroduction ou une conclusion ?
 Gérez-vous bien votre temps durantles épreuves ?
Pistes : Consultez les annales d’examens. Entraînez-vous en produisant non pas des dissertations rédigées mais
des plans détaillés.
Imaginez des sujets de dissertation à partir de vos cours et répondez-y. En plus de vous entraîner à la
méthodologie de la dissertation, c’est une excellente manière de réviser.
Utilisez la méthode du mind mapping pour réaliser vos plans de dissertation et vos fiches de révision.
Essayez d’imaginer plusieurs plans pour une même dissertation. Corrigez-vous en groupe.
Travaillez en particulier sur les points qui vous posent problème (introduction, conclusion, ouverture...)
Fichede suivi des compétences, travaux pratiques de la spécialitéEstampe, Ecole du Louvre 6
Remarques personnelles
Compétence : Utilisez à bon escient les exemples. Les exemples illustrentet appuient votre propos.Vous devez
appuyer chaqueidée par un exemple pertinent. Les exemples cités doivent être clairement identifiables(pour
une œuvre : créateur, titre, date, médium et lieu de conservation) et correctement analysés.
Questions à se poser :
 Identifiez-vous les exemples les plus pertinents lorsquevous traitez une dissertation ?
 Amenez-vous vos exemples avec aisance(style,rédaction) ?
 Parvenez-vous à mener une analyseefficaceet pertinente de vos exemples ?
Pistes : Consultez les sujets d’examen des années précédentes et interrogez-vous sur les exemples que vous
mobiliseriez. Justifiez ces choix en regard du sujet.
Entraînez-vous à articuler une idée / un exemple à l’écrit.
Remarques personnelles
Rédaction
Compétence : orthographe. L’école prête une grande attention à l’orthographe. Une copiecomportant trop de
fautes est systématiquement sanctionnée.
Pistes : Gardez toujours du temps pour relire vos copies. Si vous manquez de temps, commencez par la relecture
des dernières pages de votre dissertation.
Travaillez sérieusement l’orthographe à l’aide d’un cahier d’exercices ou via un programme informatique.
Utilisez un correcteur d’orthographe amélioré qui explique les fautes (type "Antidote").
Remarques personnelles
Compétence : vocabulaire précis et adapté. Au-delà d’une orthographe correcte, les professeurs veillent à la
qualitélexicaledes copies.Il est attendu d’un étudiant en histoiredel’artla maîtrisedu vocabulairepropreà la
discipline:soignez votre expression.
Pistes : Assurez-vous de maîtriser le vocabulaire technique (particulièrement dans le cadre de l’histoire de
l’estampe).
Fichede suivi des compétences, travaux pratiques de la spécialitéEstampe, Ecole du Louvre 7
Remarques personnelles
Compétence : capacité à exprimer des idées avec justesse et efficacité. Évitez les phrases trop longues et
assurez-vous toujours dela clartéde votre propos.
Pistes : Prenez le temps de relire vos travaux et de chercher à améliorer l ’expression. Diversifiez votre
vocabulaire (fiches de synonymes pour les mots les plus employés).
Lors de vos lectures, prenez un peu de temps pour analyser la construction des phrases de l ’auteur. Essayez de
comprendre les ressorts de l’écriture d’un historien de l’art que vous appréciez, appropriez-vous des formules.
Entraînez-vous.
Remarques personnelles
Expressionorale
Compétence : parler de façon fluide, claire et articulée.
À l’oral, il est attendu que vous vous exprimiez de façon claire et précise. Votre propos doit être construit
comme à l’écrit et votre diction articulée.
Pistes : Entraînez-vous à présenter des œuvres à l’oral.Participez aux soirées "les jeunes ont la parole", c’est un
bon exercice pour combattre le trac.
Remarques personnelles

Contenu connexe

Tendances

Méthodes pratiques de prélèvements de sang (1
Méthodes pratiques de prélèvements de sang (1Méthodes pratiques de prélèvements de sang (1
Méthodes pratiques de prélèvements de sang (1S/Abdessemed
 
TFS SUR CONNAISSANCE ET ATTITUDE DE INFIRMIERE EN CAS DE PYELONEPHRITE AIGUE....
TFS SUR CONNAISSANCE ET ATTITUDE DE INFIRMIERE EN CAS DE PYELONEPHRITE AIGUE....TFS SUR CONNAISSANCE ET ATTITUDE DE INFIRMIERE EN CAS DE PYELONEPHRITE AIGUE....
TFS SUR CONNAISSANCE ET ATTITUDE DE INFIRMIERE EN CAS DE PYELONEPHRITE AIGUE....RBGroup
 
6sigma ibtissam el hassani-chapitre 4
6sigma ibtissam el hassani-chapitre 46sigma ibtissam el hassani-chapitre 4
6sigma ibtissam el hassani-chapitre 4ibtissam el hassani
 
Module 5: EAU, ASSAINISSEMENT ET HYGIÈNE (WASH)
Module 5: EAU, ASSAINISSEMENT ET HYGIÈNE (WASH)Module 5: EAU, ASSAINISSEMENT ET HYGIÈNE (WASH)
Module 5: EAU, ASSAINISSEMENT ET HYGIÈNE (WASH) GBV Guidelines
 
Les maladies professionnelles
Les maladies professionnellesLes maladies professionnelles
Les maladies professionnellesAbdeldjalil Gadra
 
Cours de nutrition module I
Cours de nutrition module ICours de nutrition module I
Cours de nutrition module IUSIGGENEVE
 
La lutte contre les infections nosocomiales au Maroc. État des lieux et persp...
La lutte contre les infections nosocomiales au Maroc. État des lieux et persp...La lutte contre les infections nosocomiales au Maroc. État des lieux et persp...
La lutte contre les infections nosocomiales au Maroc. État des lieux et persp...elmontaserimane
 
L'évaluation médico-économique du médicament
L'évaluation médico-économique du médicamentL'évaluation médico-économique du médicament
L'évaluation médico-économique du médicamentHaute Autorité de Santé
 
Système national de santé 2023.pdf
Système national de santé 2023.pdfSystème national de santé 2023.pdf
Système national de santé 2023.pdfELBACHIRBANIAISSA
 
Sérodiagnostic de la toxoplasmose
Sérodiagnostic de la toxoplasmoseSérodiagnostic de la toxoplasmose
Sérodiagnostic de la toxoplasmoseS/Abdessemed
 
Missions et fonctions des surveillants en Tunisie
Missions et fonctions des surveillants en TunisieMissions et fonctions des surveillants en Tunisie
Missions et fonctions des surveillants en Tunisieben Moussa Mohamed
 
Module 4. Carences nutritives : Le fer et la vitamine D
Module 4. Carences nutritives : Le fer et la vitamine DModule 4. Carences nutritives : Le fer et la vitamine D
Module 4. Carences nutritives : Le fer et la vitamine DNutrition Resource Centre
 
وبائيات الأمراض
وبائيات الأمراضوبائيات الأمراض
وبائيات الأمراضhayaahealth
 
Biochimie clinique
Biochimie clinique Biochimie clinique
Biochimie clinique S/Abdessemed
 
Eau et sante
Eau et santeEau et sante
Eau et santehayasoon
 
épidémiologie 2013
épidémiologie 2013épidémiologie 2013
épidémiologie 2013Mehdi Razzok
 

Tendances (20)

Méthodes pratiques de prélèvements de sang (1
Méthodes pratiques de prélèvements de sang (1Méthodes pratiques de prélèvements de sang (1
Méthodes pratiques de prélèvements de sang (1
 
Les enquetes epidémiologiques
Les enquetes epidémiologiques Les enquetes epidémiologiques
Les enquetes epidémiologiques
 
TFS SUR CONNAISSANCE ET ATTITUDE DE INFIRMIERE EN CAS DE PYELONEPHRITE AIGUE....
TFS SUR CONNAISSANCE ET ATTITUDE DE INFIRMIERE EN CAS DE PYELONEPHRITE AIGUE....TFS SUR CONNAISSANCE ET ATTITUDE DE INFIRMIERE EN CAS DE PYELONEPHRITE AIGUE....
TFS SUR CONNAISSANCE ET ATTITUDE DE INFIRMIERE EN CAS DE PYELONEPHRITE AIGUE....
 
6sigma ibtissam el hassani-chapitre 4
6sigma ibtissam el hassani-chapitre 46sigma ibtissam el hassani-chapitre 4
6sigma ibtissam el hassani-chapitre 4
 
Module 5: EAU, ASSAINISSEMENT ET HYGIÈNE (WASH)
Module 5: EAU, ASSAINISSEMENT ET HYGIÈNE (WASH)Module 5: EAU, ASSAINISSEMENT ET HYGIÈNE (WASH)
Module 5: EAU, ASSAINISSEMENT ET HYGIÈNE (WASH)
 
Épidémiologie
Épidémiologie Épidémiologie
Épidémiologie
 
Les maladies professionnelles
Les maladies professionnellesLes maladies professionnelles
Les maladies professionnelles
 
Cours de nutrition module I
Cours de nutrition module ICours de nutrition module I
Cours de nutrition module I
 
La lutte contre les infections nosocomiales au Maroc. État des lieux et persp...
La lutte contre les infections nosocomiales au Maroc. État des lieux et persp...La lutte contre les infections nosocomiales au Maroc. État des lieux et persp...
La lutte contre les infections nosocomiales au Maroc. État des lieux et persp...
 
L'évaluation médico-économique du médicament
L'évaluation médico-économique du médicamentL'évaluation médico-économique du médicament
L'évaluation médico-économique du médicament
 
Pr. Bamou
Pr. BamouPr. Bamou
Pr. Bamou
 
Système national de santé 2023.pdf
Système national de santé 2023.pdfSystème national de santé 2023.pdf
Système national de santé 2023.pdf
 
Sérodiagnostic de la toxoplasmose
Sérodiagnostic de la toxoplasmoseSérodiagnostic de la toxoplasmose
Sérodiagnostic de la toxoplasmose
 
COURS SUR LES SERIES TEMPORELLES
COURS SUR LES SERIES TEMPORELLESCOURS SUR LES SERIES TEMPORELLES
COURS SUR LES SERIES TEMPORELLES
 
Missions et fonctions des surveillants en Tunisie
Missions et fonctions des surveillants en TunisieMissions et fonctions des surveillants en Tunisie
Missions et fonctions des surveillants en Tunisie
 
Module 4. Carences nutritives : Le fer et la vitamine D
Module 4. Carences nutritives : Le fer et la vitamine DModule 4. Carences nutritives : Le fer et la vitamine D
Module 4. Carences nutritives : Le fer et la vitamine D
 
وبائيات الأمراض
وبائيات الأمراضوبائيات الأمراض
وبائيات الأمراض
 
Biochimie clinique
Biochimie clinique Biochimie clinique
Biochimie clinique
 
Eau et sante
Eau et santeEau et sante
Eau et sante
 
épidémiologie 2013
épidémiologie 2013épidémiologie 2013
épidémiologie 2013
 

En vedette

2013 04-24 - prez piseo jth
2013 04-24 - prez piseo jth2013 04-24 - prez piseo jth
2013 04-24 - prez piseo jthPiseoJT
 
E bulletin (vol1 - no. 39)
E bulletin (vol1 - no. 39)E bulletin (vol1 - no. 39)
E bulletin (vol1 - no. 39)Communication_HT
 
OMD, Contribution de l'OPALS
OMD, Contribution de l'OPALSOMD, Contribution de l'OPALS
OMD, Contribution de l'OPALSassotanmia
 
La politique migratoire française
La politique migratoire françaiseLa politique migratoire française
La politique migratoire françaiseVox Juvenis
 
The Duquesne group, en 4 slides
The Duquesne group, en 4 slidesThe Duquesne group, en 4 slides
The Duquesne group, en 4 slidesDUQUESNE ADVISORY
 
Comment mettre à jour massivement les produits dans Magento
Comment mettre à jour massivement les produits dans MagentoComment mettre à jour massivement les produits dans Magento
Comment mettre à jour massivement les produits dans MagentoKostya Bibik
 
Les anophèles du Niger, Recherche et appui au programme national de lutte
Les anophèles du Niger, Recherche et appui au programme national de lutte Les anophèles du Niger, Recherche et appui au programme national de lutte
Les anophèles du Niger, Recherche et appui au programme national de lutte Institut Pasteur de Madagascar
 
Surveillance du paludisme en milieu hospitalier à Madagascar : aujourd’hui et...
Surveillance du paludisme en milieu hospitalier à Madagascar : aujourd’hui et...Surveillance du paludisme en milieu hospitalier à Madagascar : aujourd’hui et...
Surveillance du paludisme en milieu hospitalier à Madagascar : aujourd’hui et...Institut Pasteur de Madagascar
 
Atelier tic et évaluation aqep_dec13
Atelier tic et évaluation aqep_dec13Atelier tic et évaluation aqep_dec13
Atelier tic et évaluation aqep_dec13Mélanie Ducharme
 
Arrêté Présidentiel autour du Salaire Minimum
Arrêté Présidentiel autour du Salaire MinimumArrêté Présidentiel autour du Salaire Minimum
Arrêté Présidentiel autour du Salaire MinimumCommunication_HT
 
Virtualisation légère du réseau dans React OS
Virtualisation légère du réseau dans React OSVirtualisation légère du réseau dans React OS
Virtualisation légère du réseau dans React OSGeeks Anonymes
 
Ppt0000001
Ppt0000001Ppt0000001
Ppt0000001LJ2939
 

En vedette (20)

2013 04-24 - prez piseo jth
2013 04-24 - prez piseo jth2013 04-24 - prez piseo jth
2013 04-24 - prez piseo jth
 
Votre nouvelle A.M.I.E.
Votre nouvelle A.M.I.E.Votre nouvelle A.M.I.E.
Votre nouvelle A.M.I.E.
 
E bulletin (vol1 - no. 39)
E bulletin (vol1 - no. 39)E bulletin (vol1 - no. 39)
E bulletin (vol1 - no. 39)
 
Spreecast2 13 mai 2014
Spreecast2 13 mai 2014Spreecast2 13 mai 2014
Spreecast2 13 mai 2014
 
OMD, Contribution de l'OPALS
OMD, Contribution de l'OPALSOMD, Contribution de l'OPALS
OMD, Contribution de l'OPALS
 
Paillon la-nuit
Paillon la-nuitPaillon la-nuit
Paillon la-nuit
 
La politique migratoire française
La politique migratoire françaiseLa politique migratoire française
La politique migratoire française
 
The Duquesne group, en 4 slides
The Duquesne group, en 4 slidesThe Duquesne group, en 4 slides
The Duquesne group, en 4 slides
 
Comment mettre à jour massivement les produits dans Magento
Comment mettre à jour massivement les produits dans MagentoComment mettre à jour massivement les produits dans Magento
Comment mettre à jour massivement les produits dans Magento
 
Ppt submissions
Ppt submissionsPpt submissions
Ppt submissions
 
Les anophèles du Niger, Recherche et appui au programme national de lutte
Les anophèles du Niger, Recherche et appui au programme national de lutte Les anophèles du Niger, Recherche et appui au programme national de lutte
Les anophèles du Niger, Recherche et appui au programme national de lutte
 
Surveillance du paludisme en milieu hospitalier à Madagascar : aujourd’hui et...
Surveillance du paludisme en milieu hospitalier à Madagascar : aujourd’hui et...Surveillance du paludisme en milieu hospitalier à Madagascar : aujourd’hui et...
Surveillance du paludisme en milieu hospitalier à Madagascar : aujourd’hui et...
 
Atelier tic et évaluation aqep_dec13
Atelier tic et évaluation aqep_dec13Atelier tic et évaluation aqep_dec13
Atelier tic et évaluation aqep_dec13
 
Gnr lspcc
Gnr lspccGnr lspcc
Gnr lspcc
 
Recommandation
RecommandationRecommandation
Recommandation
 
Arrêté Présidentiel autour du Salaire Minimum
Arrêté Présidentiel autour du Salaire MinimumArrêté Présidentiel autour du Salaire Minimum
Arrêté Présidentiel autour du Salaire Minimum
 
Recherches d’articles et de documents sur internet
Recherches d’articles et de documents sur internetRecherches d’articles et de documents sur internet
Recherches d’articles et de documents sur internet
 
Virtualisation légère du réseau dans React OS
Virtualisation légère du réseau dans React OSVirtualisation légère du réseau dans React OS
Virtualisation légère du réseau dans React OS
 
Ppt0000001
Ppt0000001Ppt0000001
Ppt0000001
 
Almaliya58
Almaliya58Almaliya58
Almaliya58
 

Similaire à Fiche de suivi des compétences - support pédagogique étudiant

Guide pratiqe pour letudiante
Guide pratiqe pour letudianteGuide pratiqe pour letudiante
Guide pratiqe pour letudianteDriss adrafiha
 
Cours Analyse des pratiques et démarches réflexives, P. Clauzard APP-4-2017
Cours Analyse des pratiques et démarches réflexives, P. Clauzard APP-4-2017Cours Analyse des pratiques et démarches réflexives, P. Clauzard APP-4-2017
Cours Analyse des pratiques et démarches réflexives, P. Clauzard APP-4-2017philip61
 
Réalisez une fiche de révision pas à pas avec Cheikh SAMBE
Réalisez une fiche de révision pas à pas avec Cheikh SAMBERéalisez une fiche de révision pas à pas avec Cheikh SAMBE
Réalisez une fiche de révision pas à pas avec Cheikh SAMBEHelene Weber
 
CFCBFormformateursSept16
CFCBFormformateursSept16CFCBFormformateursSept16
CFCBFormformateursSept16maudpuaud
 
Réalisation pas à pas d'une fiche contenu
Réalisation pas à pas d'une fiche contenu Réalisation pas à pas d'une fiche contenu
Réalisation pas à pas d'une fiche contenu Helene Weber
 
Présentation mémoire session 1 0927
Présentation mémoire session 1 0927Présentation mémoire session 1 0927
Présentation mémoire session 1 0927Sue Guzek
 
Apprendre à apprendre - Xavier Papillon
Apprendre à apprendre - Xavier PapillonApprendre à apprendre - Xavier Papillon
Apprendre à apprendre - Xavier PapillonDFIE Lyon
 
La soutenance du mémoire
La soutenance du mémoireLa soutenance du mémoire
La soutenance du mémoireS/Abdessemed
 
Démarche d'élaboration d'un exposé
Démarche d'élaboration d'un exposéDémarche d'élaboration d'un exposé
Démarche d'élaboration d'un exposécours fsjes
 
Feuille de route TPE 2015 2016
Feuille de route TPE 2015 2016Feuille de route TPE 2015 2016
Feuille de route TPE 2015 2016AllardCDI
 
Aider Les éLèVes à Apprendre
Aider Les éLèVes à ApprendreAider Les éLèVes à Apprendre
Aider Les éLèVes à ApprendrePierre12
 
Principes généraux de la dissertation
Principes généraux de la dissertationPrincipes généraux de la dissertation
Principes généraux de la dissertationMarouane Amrati
 
Le choix et la construction de sujet de mémoire et le sommaire dans la rédact...
Le choix et la construction de sujet de mémoire et le sommaire dans la rédact...Le choix et la construction de sujet de mémoire et le sommaire dans la rédact...
Le choix et la construction de sujet de mémoire et le sommaire dans la rédact...AhlemTouami
 
Evaluation Sommative
Evaluation SommativeEvaluation Sommative
Evaluation Sommativessuser993c0a
 

Similaire à Fiche de suivi des compétences - support pédagogique étudiant (20)

Guide pratiqe pour letudiante
Guide pratiqe pour letudianteGuide pratiqe pour letudiante
Guide pratiqe pour letudiante
 
Cours Analyse des pratiques et démarches réflexives, P. Clauzard APP-4-2017
Cours Analyse des pratiques et démarches réflexives, P. Clauzard APP-4-2017Cours Analyse des pratiques et démarches réflexives, P. Clauzard APP-4-2017
Cours Analyse des pratiques et démarches réflexives, P. Clauzard APP-4-2017
 
Réalisez une fiche de révision pas à pas avec Cheikh SAMBE
Réalisez une fiche de révision pas à pas avec Cheikh SAMBERéalisez une fiche de révision pas à pas avec Cheikh SAMBE
Réalisez une fiche de révision pas à pas avec Cheikh SAMBE
 
CFCBFormformateursSept16
CFCBFormformateursSept16CFCBFormformateursSept16
CFCBFormformateursSept16
 
Réalisation pas à pas d'une fiche contenu
Réalisation pas à pas d'une fiche contenu Réalisation pas à pas d'une fiche contenu
Réalisation pas à pas d'une fiche contenu
 
Présentation mémoire session 1 0927
Présentation mémoire session 1 0927Présentation mémoire session 1 0927
Présentation mémoire session 1 0927
 
Apprendre à apprendre - Xavier Papillon
Apprendre à apprendre - Xavier PapillonApprendre à apprendre - Xavier Papillon
Apprendre à apprendre - Xavier Papillon
 
Problem based learning 2011
Problem based learning 2011Problem based learning 2011
Problem based learning 2011
 
Les strategies cognitives grupal
Les strategies cognitives grupalLes strategies cognitives grupal
Les strategies cognitives grupal
 
Mémoire m2 meef-ses-2016
Mémoire m2 meef-ses-2016Mémoire m2 meef-ses-2016
Mémoire m2 meef-ses-2016
 
La soutenance du mémoire
La soutenance du mémoireLa soutenance du mémoire
La soutenance du mémoire
 
Démarche d'élaboration d'un exposé
Démarche d'élaboration d'un exposéDémarche d'élaboration d'un exposé
Démarche d'élaboration d'un exposé
 
Feuille de route TPE 2015 2016
Feuille de route TPE 2015 2016Feuille de route TPE 2015 2016
Feuille de route TPE 2015 2016
 
MTU pdf.pdf
MTU pdf.pdfMTU pdf.pdf
MTU pdf.pdf
 
Aider Les éLèVes à Apprendre
Aider Les éLèVes à ApprendreAider Les éLèVes à Apprendre
Aider Les éLèVes à Apprendre
 
Principes généraux de la dissertation
Principes généraux de la dissertationPrincipes généraux de la dissertation
Principes généraux de la dissertation
 
At6 pdf
At6 pdfAt6 pdf
At6 pdf
 
Le choix et la construction de sujet de mémoire et le sommaire dans la rédact...
Le choix et la construction de sujet de mémoire et le sommaire dans la rédact...Le choix et la construction de sujet de mémoire et le sommaire dans la rédact...
Le choix et la construction de sujet de mémoire et le sommaire dans la rédact...
 
Evaluation Sommative
Evaluation SommativeEvaluation Sommative
Evaluation Sommative
 
TÂCHE 5
TÂCHE 5TÂCHE 5
TÂCHE 5
 

Plus de Johanna Daniel

Le Vocabulaire de l'estampe
Le Vocabulaire de l'estampeLe Vocabulaire de l'estampe
Le Vocabulaire de l'estampeJohanna Daniel
 
Voyage à travers les vues d'optique - l'oeuvre du mois, Musée Boucher-de-Pert...
Voyage à travers les vues d'optique - l'oeuvre du mois, Musée Boucher-de-Pert...Voyage à travers les vues d'optique - l'oeuvre du mois, Musée Boucher-de-Pert...
Voyage à travers les vues d'optique - l'oeuvre du mois, Musée Boucher-de-Pert...Johanna Daniel
 
L'estampe au milieu du XIXe siècle : l'eau-forte et le bois de bout
L'estampe au milieu du XIXe siècle : l'eau-forte et le bois de boutL'estampe au milieu du XIXe siècle : l'eau-forte et le bois de bout
L'estampe au milieu du XIXe siècle : l'eau-forte et le bois de boutJohanna Daniel
 
Ressources Histoire de l'estampe au XIXe siècle - Séance 2 - Paris VIII
Ressources Histoire de l'estampe au XIXe siècle - Séance 2 - Paris VIIIRessources Histoire de l'estampe au XIXe siècle - Séance 2 - Paris VIII
Ressources Histoire de l'estampe au XIXe siècle - Séance 2 - Paris VIIIJohanna Daniel
 
L'estampe dans la première moitié du XIXe siècle
L'estampe dans la première moitié du XIXe siècleL'estampe dans la première moitié du XIXe siècle
L'estampe dans la première moitié du XIXe siècleJohanna Daniel
 
Ressources Histoire de l'estampe au XIXe siècle - Séance 1 - Paris VIII
Ressources Histoire de l'estampe au XIXe siècle - Séance 1 - Paris VIIIRessources Histoire de l'estampe au XIXe siècle - Séance 1 - Paris VIII
Ressources Histoire de l'estampe au XIXe siècle - Séance 1 - Paris VIIIJohanna Daniel
 
Méthodologie du commentaire cliché
Méthodologie du commentaire clichéMéthodologie du commentaire cliché
Méthodologie du commentaire clichéJohanna Daniel
 
Fiche vierge d'entrainement au commentaire de cliché
Fiche vierge d'entrainement au commentaire de clichéFiche vierge d'entrainement au commentaire de cliché
Fiche vierge d'entrainement au commentaire de clichéJohanna Daniel
 
Commentaires de clichés, histoire de l'estampe
Commentaires de clichés, histoire de l'estampeCommentaires de clichés, histoire de l'estampe
Commentaires de clichés, histoire de l'estampeJohanna Daniel
 
Retour sur le salon international de l'estampe de Paris 2015
Retour sur le salon international de l'estampe de Paris 2015Retour sur le salon international de l'estampe de Paris 2015
Retour sur le salon international de l'estampe de Paris 2015Johanna Daniel
 
L'estampe : usages et fonctions
L'estampe : usages et fonctionsL'estampe : usages et fonctions
L'estampe : usages et fonctionsJohanna Daniel
 
Worshop création d'un site web pour une exposition virtuelle
Worshop création d'un site web pour une exposition virtuelleWorshop création d'un site web pour une exposition virtuelle
Worshop création d'un site web pour une exposition virtuelleJohanna Daniel
 
les outils d'annotation et l'édition scientifique de corpus textuels - planches
les outils d'annotation et l'édition scientifique de corpus textuels - planchesles outils d'annotation et l'édition scientifique de corpus textuels - planches
les outils d'annotation et l'édition scientifique de corpus textuels - planchesJohanna Daniel
 
les outils d'annotation et l'édition scientifique de corpus textuels - mémoire
les outils d'annotation et l'édition scientifique de corpus textuels - mémoire les outils d'annotation et l'édition scientifique de corpus textuels - mémoire
les outils d'annotation et l'édition scientifique de corpus textuels - mémoire Johanna Daniel
 
Workshop création de sites web avec Wordpress (master CIMER, Paris IV Sorbonne)
Workshop création de sites web avec Wordpress (master CIMER, Paris IV Sorbonne)Workshop création de sites web avec Wordpress (master CIMER, Paris IV Sorbonne)
Workshop création de sites web avec Wordpress (master CIMER, Paris IV Sorbonne)Johanna Daniel
 
L'estampe entre 1840 et 1870
L'estampe entre 1840 et 1870L'estampe entre 1840 et 1870
L'estampe entre 1840 et 1870Johanna Daniel
 
Atelier d'initiation à Zotero
Atelier d'initiation à ZoteroAtelier d'initiation à Zotero
Atelier d'initiation à ZoteroJohanna Daniel
 
L'estampe dans la première moitié du XIXe siècle
L'estampe dans la première moitié du XIXe siècleL'estampe dans la première moitié du XIXe siècle
L'estampe dans la première moitié du XIXe siècleJohanna Daniel
 
TP Histoire de l'Estampe - séance 3 : la lithographie.
TP Histoire de l'Estampe - séance 3 : la lithographie.TP Histoire de l'Estampe - séance 3 : la lithographie.
TP Histoire de l'Estampe - séance 3 : la lithographie.Johanna Daniel
 

Plus de Johanna Daniel (20)

Le Vocabulaire de l'estampe
Le Vocabulaire de l'estampeLe Vocabulaire de l'estampe
Le Vocabulaire de l'estampe
 
Voyage à travers les vues d'optique - l'oeuvre du mois, Musée Boucher-de-Pert...
Voyage à travers les vues d'optique - l'oeuvre du mois, Musée Boucher-de-Pert...Voyage à travers les vues d'optique - l'oeuvre du mois, Musée Boucher-de-Pert...
Voyage à travers les vues d'optique - l'oeuvre du mois, Musée Boucher-de-Pert...
 
L'estampe au milieu du XIXe siècle : l'eau-forte et le bois de bout
L'estampe au milieu du XIXe siècle : l'eau-forte et le bois de boutL'estampe au milieu du XIXe siècle : l'eau-forte et le bois de bout
L'estampe au milieu du XIXe siècle : l'eau-forte et le bois de bout
 
Ressources Histoire de l'estampe au XIXe siècle - Séance 2 - Paris VIII
Ressources Histoire de l'estampe au XIXe siècle - Séance 2 - Paris VIIIRessources Histoire de l'estampe au XIXe siècle - Séance 2 - Paris VIII
Ressources Histoire de l'estampe au XIXe siècle - Séance 2 - Paris VIII
 
L'estampe dans la première moitié du XIXe siècle
L'estampe dans la première moitié du XIXe siècleL'estampe dans la première moitié du XIXe siècle
L'estampe dans la première moitié du XIXe siècle
 
Ressources Histoire de l'estampe au XIXe siècle - Séance 1 - Paris VIII
Ressources Histoire de l'estampe au XIXe siècle - Séance 1 - Paris VIIIRessources Histoire de l'estampe au XIXe siècle - Séance 1 - Paris VIII
Ressources Histoire de l'estampe au XIXe siècle - Séance 1 - Paris VIII
 
Méthodologie du commentaire cliché
Méthodologie du commentaire clichéMéthodologie du commentaire cliché
Méthodologie du commentaire cliché
 
Fiche vierge d'entrainement au commentaire de cliché
Fiche vierge d'entrainement au commentaire de clichéFiche vierge d'entrainement au commentaire de cliché
Fiche vierge d'entrainement au commentaire de cliché
 
Commentaires de clichés, histoire de l'estampe
Commentaires de clichés, histoire de l'estampeCommentaires de clichés, histoire de l'estampe
Commentaires de clichés, histoire de l'estampe
 
Retour sur le salon international de l'estampe de Paris 2015
Retour sur le salon international de l'estampe de Paris 2015Retour sur le salon international de l'estampe de Paris 2015
Retour sur le salon international de l'estampe de Paris 2015
 
L'estampe : usages et fonctions
L'estampe : usages et fonctionsL'estampe : usages et fonctions
L'estampe : usages et fonctions
 
Worshop création d'un site web pour une exposition virtuelle
Worshop création d'un site web pour une exposition virtuelleWorshop création d'un site web pour une exposition virtuelle
Worshop création d'un site web pour une exposition virtuelle
 
L'estampe après 1870
L'estampe après 1870L'estampe après 1870
L'estampe après 1870
 
les outils d'annotation et l'édition scientifique de corpus textuels - planches
les outils d'annotation et l'édition scientifique de corpus textuels - planchesles outils d'annotation et l'édition scientifique de corpus textuels - planches
les outils d'annotation et l'édition scientifique de corpus textuels - planches
 
les outils d'annotation et l'édition scientifique de corpus textuels - mémoire
les outils d'annotation et l'édition scientifique de corpus textuels - mémoire les outils d'annotation et l'édition scientifique de corpus textuels - mémoire
les outils d'annotation et l'édition scientifique de corpus textuels - mémoire
 
Workshop création de sites web avec Wordpress (master CIMER, Paris IV Sorbonne)
Workshop création de sites web avec Wordpress (master CIMER, Paris IV Sorbonne)Workshop création de sites web avec Wordpress (master CIMER, Paris IV Sorbonne)
Workshop création de sites web avec Wordpress (master CIMER, Paris IV Sorbonne)
 
L'estampe entre 1840 et 1870
L'estampe entre 1840 et 1870L'estampe entre 1840 et 1870
L'estampe entre 1840 et 1870
 
Atelier d'initiation à Zotero
Atelier d'initiation à ZoteroAtelier d'initiation à Zotero
Atelier d'initiation à Zotero
 
L'estampe dans la première moitié du XIXe siècle
L'estampe dans la première moitié du XIXe siècleL'estampe dans la première moitié du XIXe siècle
L'estampe dans la première moitié du XIXe siècle
 
TP Histoire de l'Estampe - séance 3 : la lithographie.
TP Histoire de l'Estampe - séance 3 : la lithographie.TP Histoire de l'Estampe - séance 3 : la lithographie.
TP Histoire de l'Estampe - séance 3 : la lithographie.
 

Dernier

Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en AlgériePrésentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en AlgérieSeifTech
 
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"tachakourtzineb
 
Gestion des flux de trésorerie dans les entreprises
Gestion des flux de trésorerie dans les entreprisesGestion des flux de trésorerie dans les entreprises
Gestion des flux de trésorerie dans les entreprisesHamdConseil
 
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Pedago Lu
 
MARTYRS DE TURQUIE – une histoire de persécution chrétienne en Anatolie.pptx
MARTYRS DE TURQUIE – une histoire de persécution chrétienne en Anatolie.pptxMARTYRS DE TURQUIE – une histoire de persécution chrétienne en Anatolie.pptx
MARTYRS DE TURQUIE – une histoire de persécution chrétienne en Anatolie.pptxMartin M Flynn
 
Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...
Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...
Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...zidani2
 
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctionsWebinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctionsTechnologia Formation
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptxTxaruka
 
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...Technologia Formation
 
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024frizzole
 
Comment enseigner la langue française en Colombie?
Comment enseigner la langue française en Colombie?Comment enseigner la langue française en Colombie?
Comment enseigner la langue française en Colombie?sashaflor182
 
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les ÉcolesEL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les ÉcolesSOLIANAEvelyne
 

Dernier (12)

Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en AlgériePrésentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
Présentation sur les Risques Électriques et Leur Prévention en Algérie
 
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
Système National de Santé au- Maroc-(2017)."pdf"
 
Gestion des flux de trésorerie dans les entreprises
Gestion des flux de trésorerie dans les entreprisesGestion des flux de trésorerie dans les entreprises
Gestion des flux de trésorerie dans les entreprises
 
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
 
MARTYRS DE TURQUIE – une histoire de persécution chrétienne en Anatolie.pptx
MARTYRS DE TURQUIE – une histoire de persécution chrétienne en Anatolie.pptxMARTYRS DE TURQUIE – une histoire de persécution chrétienne en Anatolie.pptx
MARTYRS DE TURQUIE – une histoire de persécution chrétienne en Anatolie.pptx
 
Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...
Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...
Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...
 
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctionsWebinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
 
Quitter la nuit. pptx
Quitter        la             nuit.   pptxQuitter        la             nuit.   pptx
Quitter la nuit. pptx
 
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
 
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
 
Comment enseigner la langue française en Colombie?
Comment enseigner la langue française en Colombie?Comment enseigner la langue française en Colombie?
Comment enseigner la langue française en Colombie?
 
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les ÉcolesEL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
 

Fiche de suivi des compétences - support pédagogique étudiant

  • 1. Fichede suivi des compétences, travaux pratiques de la spécialitéEstampe, Ecole du Louvre 1 Fiche de suivi des compétences Cette fiche viseà identifier,pour chaque élève, les compétences acquises ou à développer. Ellesert à la fois d’outil d’auto-évaluation et de suivi. Apprentissage et révisions Compétence : se connaître soi-même, avoir des méthodes d’apprentissage et une routine de travail. Comme dans la pratiqued’un sport,le travail intellectuel exiged’avoir une bonne connaissancedesoi,de ses capacités d’apprentissageet de concentration. Il fautidentifier ses limites,ses forces et ses faiblesses pour assurer un effort régulier toute l’année et se surpasser au moment des examens. Questions à se poser :  Avez-vous une mémoire plutôt visuelle,auditive,kinesthésique?  Avez-vous une bonne capacitéde mémorisation ? Avez-vous l’impression d’utiliser vos capacités d’apprentissageau maximum ?  Avez-vous identifiédes astuces de mémorisation qui vous conviennent ? avez-vous une méthode de travail efficaceetadaptée à votre personnalité ? Pistes : Documentez-vous sur les méthodes d’apprentissage, sur le fonctionnement de la mémoire. Échangez sur vos pratiques respectives, essayez de nouveaux exercices en petits groupes. Remarques personnelles Compétence : capacité de concentration et d’organisation, combattre la procrastination. Être organiséestune des clés essentielles d’un travail efficace.Il fautsavoir évaluer letemps à consacrer à chaquetâche et s’y tenir. Il est important de maîtriser son emploi du temps et de combattre la procrastination. Questions à se poser :  Arrivez-vous à vous concentrer plusieurs heures d’affilée? Si la réponse est non, identifiez-vous les sources de distractions ? Comment les combattre ?  Savez-vous évaluer le temps à consacrer à chaquetâche ? Vous faites-vous déborder par letravail ? Pistes : Utilisez un logiciel d’organisation comme Trello. Mesurez le temps consacré à chaque tâche. Prenez le temps d’évaluer l’efficacité de votre apprentissage : s’auto-interroger sur ses connaissances n’est pas une perte de temps, c’est déjà une révision. Soyez rigoureux mais ne soyez pas inutilement perfectionniste (le perfectionnisme est parfois une forme de procrastination). Remarques personnelles
  • 2. Fichede suivi des compétences, travaux pratiques de la spécialitéEstampe, Ecole du Louvre 2 Compétence : Gestion du stress. Le stress est une sourced’inefficacitéet d’échec dans la réalisation devos objectifs. Questions à se poser :  Êtes-vous en proieau stress ? Le communiquez-vous ?  Avez-vous identifiédes moyens d’éviter ou de limiter lestress ? Pistes : Identifiez les raisonsdu stress et combattez-les (rationalisezvos peurs,soyez organisédans votre travail). Aménagez dans votre temps de travail des pauses, privilégiez des activités qui vous plaisent ou vous détendent. Veillezà avoir un mode de vie sain etéquilibré.Le sommeil est essentiel.En cas de stress liéaux révisions, rassurez-vous en pensant à toutes les connaissances déjà acquises. Remarques personnelles Faire des recherches documentaires / reprendre ses cours Compétence : Prise de notes en cours, mise au propre et fichage. Questions à se poser :  Parvenez-vous à bien prendre vos cours en notes ?  Avez-vous une routine efficacede reprisedes cours et de miseau propre ?  Savez-vous identifier et hiérarchiser lecontenu des cours ? Pistes : Il existe de nombreuses méthodes de prise de notes. Trouvez celle qui vous convient le mieux. Si nécessaire, travaillez en groupe. Mettez au propre et complétez les manques leplus vite possible.Hiérarchisezl ’information (à l’aidede couleurs ou sur une ficheà part). Mettez en placeune routine de relecture de vos cours et de vos fiches (lesoir même, à la fin de la semaine,du mois...). Remarques personnelles Compétence : Trouver les bonnes références bibliographiques, consulter efficacement les ouvrages, prendre des notes à partir d’une ressource et synthétiser l’information. Questions à se poser :  Identifiez-vous les bonnes ressources pour compléter vos cours ?  Exploitez-vous efficacement les ressources documentaires que vous consultez ? o Efficacitéà identifier les informations intéressantes
  • 3. Fichede suivi des compétences, travaux pratiques de la spécialitéEstampe, Ecole du Louvre 3 o Efficacitédans la lecture o Efficacitédans la prisedenotes  Parvenez-vous à synthétiser l’information collectéedans les ressources que vous consultez ?  Parvenez-vous à remobiliser ces nouvelles informations dans votrediscours ? Pistes : Veillez à ne pas vous noyer dans la documentation. Il faut établir des priorités : d’abord bien connaître les informations issues du cours, puis les compléter par de nouveaux éléments. Mieux vaut maîtriser les connaissances essentielles et les employer à bon escient qu’emmagasiner sans méthode des centaines d’informations secondaires. Ne négligez pas les compétences méthodologiques (rédiger, mobiliser des exemples, problématiser) au profit de l’acquisition d’une masse inexploitable de connaissances. Remarques personnelles Analyse d’œuvre / Commentaire de cliché Compétence : Observation. Aptitude à regarder une œuvre, capacitéd’observation.Vous avez la patience et la concentration pour observer une œuvre pendant plusieursminutes. Questions à se poser :  Regardez-vous vraimentles œuvres avant de vous tourner vers lecartel ?  Êtes-vous en mesure de restituer les détails d’une œuvre de mémoire ?  Parvenez-vous à mettre des mots sur vos observations ?  Vérifiez-vous ce que vous avez lu par une observation directedes œuvres ? Pistes : Prenez le temps de regarder les œuvres avant de lire le cartel ou le commentaire. N’apprenez pas bêtement les commentaires sur la facture de l’œuvre : regardez-les d’abord et essayer d’exprimer avec un vocabulaire adapté ce que vous voyez. Remarques personnelles Compétence : Décrire une œuvre. Dans le cadredu commentaire de cliché,la description del’œuvredoit être courte, synthétique et pertinente. Ne vous perdez pas dans les détails,nerelevez que les éléments utiles à votre analyse.La description estuniquement là pour introduirel’œuvre et s’assurer quel’on parlebien du même artéfact, mais la notation prend en compte votre aisanceet votre pertinence dans cette description. En général le paragrapheconsacréà la description del’œuvre ne doitpas excéder un tiers du commentaire total. Questions à se poser :  Vos descriptions sont-elles courtes et efficaces ?  Les éléments que vous soulignezsont-ils utiles au développement de l’analyse?
  • 4. Fichede suivi des compétences, travaux pratiques de la spécialitéEstampe, Ecole du Louvre 4  Vos phrases sont-elles fluides ?  Employez-vous un vocabulaireprécis etadéquat ? Pistes : Entraînez-vous régulièrement à décrire des œuvres en 3 à 5 lignes. Travaillezsur levocabulaireet les formules de la description.Lors de vos lectures, observez comment les auteurs évoquent une œuvre. Vous pouvez noter sur une fiche les mots et tournures employés. Remarques personnelles Compétence : Analyse d’œuvre. L’analysede l’œuvre forme lecœur de l’exercicedu commentaire de cliché.Le commentaire doits’appuyer sur l’observation del’œuvre tout en intégrant les connaissancesacquises durant l’année (éléments de contexte, mise en relation avec d’autres œuvres...). Le commentaire doitêtre structuréet présenter un développement logique. Les principales difficultés rencontrées sont de l’ordrede l’organisation du propos et du développement des analyses.Beaucoup d’élèves relèvent les éléments importants mais ne développent pas assezleur pensée. Questions à se poser :  Parvenez-vous à identifier des points d’analyse?  Parvenez-vous à organiser cette analysesuivantun plan logique ? Parvenez-vous à problématiser votre propos ?  Développez-vous assezvos points d’analyseou contentez-vous de les citer ?  Comment concluez-vous vos commentaires ? Trouvez-vous des ouvertures ? Pistes : Entraînez-vous en identifiant pour chaque œuvre étudiée deux à quatre points d’analyse. Tentez de trouver des angles de problématique. Essayez de mettre en relation les œuvres. Remarques personnelles Dissertation Compétence : Comprendre le sujet, ce qui est attendu de vous. Un sujet de dissertation n’estjamaisdonnéau hasard.La formulation du sujetdoit être analyséeet exploitée : il arriveque l’on trouve dans son libellémême la problématique ou leplan attendus. Par ailleurs,leprofesseur a souvent une idée précisede ce qu’il attend des élèves : restitution de telle ou telle connaissanceacquiseen cours,développement d’un angled’analyseparticulier, miseen relation avec l’actualité culturelle(expositions,publications)... Questions à se poser :  Savez-vous correctement analyser un sujetde dissertation ?  Réussissez-vous à comprendrece que le professeur attend de vous ?
  • 5. Fichede suivi des compétences, travaux pratiques de la spécialitéEstampe, Ecole du Louvre 5 Pistes : Révisez les méthodes de dissertation telles qu’enseignées au lycée (notamment dans l’analyse du sujet). Interrogez-vous sur les attentes de vos professeurs (connaissances acquises, angles d’analyse). En comprenant ce qui est attendu de vous, vous serez plus à même d’y répondre correctement. Essayez d’imaginer des sujets de dissertation à partir de vos cours. Remarques personnelles Compétence : Mobilisez vos connaissances. L’examen de dissertation duretrois heures.Vous disposezde peu de temps pour mobiliser vos connaissances,c’estpourquoi il fauts’entraîner. Questions à se poser :  Arrivez-vous à rassembler rapidementvos connaissances sur un sujetdonné et à les organiser logiquement ? Pistes : Entraînez votre mémoire régulièrement : plus elle est sollicitée, plus elle est efficace. Apprenez à organiser vos idées sur le papier (technique des tableaux, mind mapping). Établissez une méthodologie et un code couleur efficaces pour ne pas être pris au dépourvu le jour de l’examen. Remarques personnelles Compétence : Problématiser et construire un plan de dissertation. Une bonne dissertation doitrépondreà une problématique et suivreun plan logiqueet clair. Chaqueparagraphedoitcorrespondreà une idée, illustréepar un exemple. L’introduction et la conclusion doiventêtre particulièrementsoignées. Questions à se poser :  Arrivez-vous à problématiser vos dissertations ?  Arrivez-vous à construireun plan de dissertation ?  Avez-vous des difficultés particulières à construireuneintroduction ou une conclusion ?  Gérez-vous bien votre temps durantles épreuves ? Pistes : Consultez les annales d’examens. Entraînez-vous en produisant non pas des dissertations rédigées mais des plans détaillés. Imaginez des sujets de dissertation à partir de vos cours et répondez-y. En plus de vous entraîner à la méthodologie de la dissertation, c’est une excellente manière de réviser. Utilisez la méthode du mind mapping pour réaliser vos plans de dissertation et vos fiches de révision. Essayez d’imaginer plusieurs plans pour une même dissertation. Corrigez-vous en groupe. Travaillez en particulier sur les points qui vous posent problème (introduction, conclusion, ouverture...)
  • 6. Fichede suivi des compétences, travaux pratiques de la spécialitéEstampe, Ecole du Louvre 6 Remarques personnelles Compétence : Utilisez à bon escient les exemples. Les exemples illustrentet appuient votre propos.Vous devez appuyer chaqueidée par un exemple pertinent. Les exemples cités doivent être clairement identifiables(pour une œuvre : créateur, titre, date, médium et lieu de conservation) et correctement analysés. Questions à se poser :  Identifiez-vous les exemples les plus pertinents lorsquevous traitez une dissertation ?  Amenez-vous vos exemples avec aisance(style,rédaction) ?  Parvenez-vous à mener une analyseefficaceet pertinente de vos exemples ? Pistes : Consultez les sujets d’examen des années précédentes et interrogez-vous sur les exemples que vous mobiliseriez. Justifiez ces choix en regard du sujet. Entraînez-vous à articuler une idée / un exemple à l’écrit. Remarques personnelles Rédaction Compétence : orthographe. L’école prête une grande attention à l’orthographe. Une copiecomportant trop de fautes est systématiquement sanctionnée. Pistes : Gardez toujours du temps pour relire vos copies. Si vous manquez de temps, commencez par la relecture des dernières pages de votre dissertation. Travaillez sérieusement l’orthographe à l’aide d’un cahier d’exercices ou via un programme informatique. Utilisez un correcteur d’orthographe amélioré qui explique les fautes (type "Antidote"). Remarques personnelles Compétence : vocabulaire précis et adapté. Au-delà d’une orthographe correcte, les professeurs veillent à la qualitélexicaledes copies.Il est attendu d’un étudiant en histoiredel’artla maîtrisedu vocabulairepropreà la discipline:soignez votre expression. Pistes : Assurez-vous de maîtriser le vocabulaire technique (particulièrement dans le cadre de l’histoire de l’estampe).
  • 7. Fichede suivi des compétences, travaux pratiques de la spécialitéEstampe, Ecole du Louvre 7 Remarques personnelles Compétence : capacité à exprimer des idées avec justesse et efficacité. Évitez les phrases trop longues et assurez-vous toujours dela clartéde votre propos. Pistes : Prenez le temps de relire vos travaux et de chercher à améliorer l ’expression. Diversifiez votre vocabulaire (fiches de synonymes pour les mots les plus employés). Lors de vos lectures, prenez un peu de temps pour analyser la construction des phrases de l ’auteur. Essayez de comprendre les ressorts de l’écriture d’un historien de l’art que vous appréciez, appropriez-vous des formules. Entraînez-vous. Remarques personnelles Expressionorale Compétence : parler de façon fluide, claire et articulée. À l’oral, il est attendu que vous vous exprimiez de façon claire et précise. Votre propos doit être construit comme à l’écrit et votre diction articulée. Pistes : Entraînez-vous à présenter des œuvres à l’oral.Participez aux soirées "les jeunes ont la parole", c’est un bon exercice pour combattre le trac. Remarques personnelles