Assurances
fuite d’eau > p.4
Les sentiers
des Voirons > p.12
LES TRANSPORTS EN COMMUN :
UNE ALTERNATIVE EFFICACE > p.6
le ...
Côté Agglo est une publication éditée par
Annemasse - Les Voirons Agglomération.
Numéro 13 - printemps 2015
ISSN : 2112-41...
EN BREF
3
Nouveau guide « Les petits malins »
À l’intérieur, retrouvez plus de
70 activités et idées de sortie à
partager ...
Exemple d’application de la loi Warsmann par Annemasse Agglo, dans le cas d’une
consommation anormale de 600 m3
due à une ...
Traquez les fuites d’eau !
Pour savoir s’il y a une fuite
d’eau dans votre habitation,
effectuez un relevé de votre
compte...
côté agglo n°13 - PRINTEMPS 2015
CÔTÉ UNE6
En 2014, le réseau de transports
en commun d’Annemasse Agglo a
accueilli plus d...
7
en commun :
cace
©Gautier-Conquet
Projet CEVA - Gare d’Annemasse
Le CEVA : RER Transfrontalier
C’est notamment pour répo...
côté agglo n°13 - PRINTEMPS 2015
8
Les parkings relais
À terme, il sera possible de garer
son véhicule aux portes du terri...
Sur l’agglomération franco-
valdo-genevoise :
>> 50 % des déplacements
font moins de 5 km,
>> 33 % des déplacements
font m...
EATON, des compét 
	pour un rayonnement
côté agglo n°13 - PRINTEMPS 2015
À NOS CÔTÉS10
Qu’est-ce qu’un
« coupleur rapide »...
 ences locales
international
©EATON
Agglo permet une proximité avec le
siège et une implantation au cœur
de l’Europe.
L’en...
côté agglo n°13 - PRINTEMPS 2015
12
L’un des plus beaux panoramas sur le massif
du Mont-Blanc d’un côté et sur notre terri...
13
Boucle
Signal des Voirons
Boucle
Pralère
Sentier
Cave aux Fées
En cours de réalisation
destre
Sources : SIG d'Annemasse...
VOUS PRÉSENTE
SON COUP DE CŒUR
côté agglo n°13 - PRINTEMPS 2015
LA PORTE
D’À CÔTÉ
14
La Région d’Annemasse
recèle des joya...
Cranves-Sales
Annemasse
Gaillard
Étrembières
Vétraz-Monthoux
Ambilly
Ville-la-Grand
Juvigny
Bonne
Lucinges
Saint-Cergues
M...
création:undessindansletiroir/Paperpop-photo:©FlorianeDeysse/AnnemasseTourisme
RANDO
SENSATIONS
INSOLITE
E N H A U T E - S...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Côté Agglo n°13

1 161 vues

Publié le

Le magazine d’information intercommunale d'Annemasse Agglo : Côté agglo. Ce magazine de 16 pages, tiré à 50 000 exemplaires, permet à l’Agglo de mieux se faire connaître auprès des 84 000 habitants et des nombreuses entreprises de son territoire.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 161
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
326
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Côté Agglo n°13

  1. 1. Assurances fuite d’eau > p.4 Les sentiers des Voirons > p.12 LES TRANSPORTS EN COMMUN : UNE ALTERNATIVE EFFICACE > p.6 le magazine d’Annemasse - Les Voirons Agglomération n°13PRINTEMPS 2015 Ambilly  |  Annemasse  | Bonne  |  Cranves-Sales  | Etrembières  |  Gaillard  |  Juvigny  |  Lucinges  | Machilly  | Saint-Cergues  | Vetraz-Monthoux  | Ville-La-Grand
  2. 2. Côté Agglo est une publication éditée par Annemasse - Les Voirons Agglomération. Numéro 13 - printemps 2015 ISSN : 2112-4124 Annemasse - Les Voirons Agglomération 11 avenue Émile-Zola - BP 225 74105 Annemasse cedex Tél. 04 50 87 83 00 www.annemasse-agglo.fr Direction de la Publication : Christian Dupessey Rédaction : service communication d’Annemasse Agglo Création graphique : www.ligneovale.fr Mise en page : www.ligneovale.fr Impression : imprimerie Villière Photos : www.stephanecouchet.com (sauf mention contraire) sommaire 03 EN BREF 04 DU CÔTÉ DE L’AGGLO Assurances fuite d’eau, ce que vous devez savoir avant de signer 06 CÔTÉ UNE Les transports en commun : une alternative efficace 10 À NOS CÔTÉS EATON, des compétences locales pour un rayonnement international 12 CÔTÉ PROJETS Balades dans les sentiers des Voirons 14 LA PORTE D’À CÔTÉ Balade sensorielle à la Roseraie de Gaillard 15 CÔTÉ PRATIQUE Le nouveau Contrat de Plan État Région 2015-2020 est venu consacrer pour notre agglomération et son bassin de vie, le financement de projets vitaux. Parmi les 450 millions alloués à la Haute-Savoie, près de 100 millions concernent en effet le développement du Genevois, et notamment l’agglomération annemassienne. Le plan financera les travaux d’aménagement liés à l’achèvement du CEVA (RER transfrontalier). 13 millions seront investis dans la gare d’Annemasse avec la construction d’un passage souterrain d’accès au quai et la mise en accessibilité aux personnes à mobilité réduite et 36 millions permettront d’améliorer les voies ferrées entre la Roche et Annemasse. L’enseignement supérieur et la recherche ne sont pas oubliés. C’est une première historique, une étude en partie pour notre agglomération va être engagée sur la future implantation d’un campus dans le nouveau quartier Étoile Annemasse Genève. Le plan prévoit également la reconstruction et l’extension de l’Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI) d’Ambilly. Enfin, la culture est retenue avec la réhabilitation de Château Rouge, scène « régionale » labellisée qui participe également au rayonnement de notre territoire au sein du Grand Genève. Sans oublier les crédits prévus pour poursuivre la rénovation urbaine des quartiers Perrier-Livron à Annemasse et du Chalet à Gaillard. Dans le même temps, un nouveau partenariat territorial se dessine pour notre territoire en pleine mutation. L’État et la Région ont attribué au Genevois français, au même titre que les agglomérations de Grenoble, Lyon et Saint-Étienne, un contrat métropolitain dont l’enveloppe viendra financer les grands projets du futur pôle métropolitain. Au 1er janvier 2016, c’est dans cette perspective que l’Arc, regroupant l’ensemble des collectivités françaises du Grand Genève, sera officiellement structuré en Pôle Métropolitain. Nous avons en effet besoin d’investissements structurants pour notre agglomération et d’une organisation administrative adaptée et performante. Christian Dupessey Président d’Annemasse Agglomération EN COUVERTURE : Le Bus TANGO Édito
  3. 3. EN BREF 3 Nouveau guide « Les petits malins » À l’intérieur, retrouvez plus de 70 activités et idées de sortie à partager en famille ou entre enfants sur la Région d’Annemasse. À découvrir à Annemasse Tourisme ou sur le site : www.annemasse-tourisme.com Les rendez-vous de l’EBAG Fête de l’Estampe 2015 À l’occasion de la Fête de l’Estampe, l’atelier Gravure de Gaillard vous ouvre ses portes : >> mardi 26 mai de 16 h 30 à 20 h 30 >> samedi 30 mai de 14 heures à 18 heures >> dimanche 31 mai de 10 heures à 18 heures. Exposition de travaux des pratiques amateurs du 29 mai au 7 juin Vernissage le vendredi 29 mai à 18 h 30 Salle des associations à Vétraz-Monthoux Inscriptions aux pratiques amateurs à partir du 1er juin. Trophée « Construire Propre » Dans le cadre de la démarche « Construire Propre » visant à améliorer l’état et la qualité des réalisations des chantiers du Bâtiment, Annemasse Agglo a reçu le Trophée 2015 dans la catégorie Maître d’Ouvrage Public pour le Centre d’Hébergement d’Urgence et de Stabilisation (CHUS). TYPOLOGIE D’USAGERS 80 % de femmes 20 % d’hommes Enquête de satisfaction Château Bleu Vous avez été plus de 600 à participer à l’enquête de satisfaction Château Bleu ! Les résultats sont accessibles à l’adresse suivante : http://goo.gl/dpa113
  4. 4. Exemple d’application de la loi Warsmann par Annemasse Agglo, dans le cas d’une consommation anormale de 600 m3 due à une fuite d’eau, pour une consommation moyenne sur trois ans de 100 m3 . côté agglo n°13 - PRINTEMPS 2015 DU CÔTÉ DE L’AGGLO 4 Les assurances fuite d’eau pré- voient en majorité trois garan- ties : le remboursement de la sur­ consommation d’eau, les frais de recherche de fuite et l’intervention d’un plombier. S’il peut être ten- tant de souscrire un tel contrat, il convient d’analyser de plus près les garanties proposées. À qui s’adressent ces contrats ? « Les contrats d’assurance fuite d’eau concernent uniquement les fuites après compteurs. » Le règlement de l’eau prévoit que l’usager est responsable de l’en- semble de la tuyauterie qui se situe après le compteur, que ce soit sur son terrain, ou dans son domicile. Les fuites avant compteurs sont de la responsabilité du fournisseur d’eau. Les propriétaires de maisons avec jardins sont donc les principaux concernés. Souvent, le compteur est installé en entrée de propriété et l’usager est responsable de la ca- nalisation enterrée qui traverse son jardin. Le risque est moins important en appartement où, généralement, la fuite se voit assez vite. L’Association nationale de défense des consommateurs et usagers CLCV* pointe du doigt les assurances « fuite d’eau » souscrites sans obligation et qui couvrent un risque faible ou déjà couvert par une assurance obligatoire. *Consommation, logement et cadre de vie Plus d’informations : www.annemasse-agglo.fr/ espacehabitants/eau-et-assainissement/ Assurances fuite d ’ ce que vous devez sa v ©BastianWeltjen Eau potable Assainissement écrêtement (à la charge d’Annemasse Agglo) franchise du double de la consommation habituelle en cas de fuite (à la charge de l’usager) consommation moyenne de référence (à la charge de l’usager) 100 m3 100 m3 100 m3 400 m3 500 m3
  5. 5. Traquez les fuites d’eau ! Pour savoir s’il y a une fuite d’eau dans votre habitation, effectuez un relevé de votre compteur un soir avant de vous coucher et n’utilisez aucune arrivée d’eau pendant la nuit (robinet, douche, wc, etc.). Le lendemain matin, consultez à nouveau votre compteur. Si vous constatez un changement de chiffres, il y a probablement une fuite. Calculez votre consommation moyenne en fonction du nombre d’habitants de votre foyer et de vos équipements en vous rendant sur : www.oieau.org/consommation 5 ’eau,  voir avant de signer Des garanties qui couvrent un risque faible ou déjà couvert Les contrats d’assurance fuite d’eau prévoient une prise en charge de la surconsommation d’eau jusqu’à des montants très élevés, de l’ordre de 3 000 € par année pour une cotisa- tion mensuelle de quelques euros. Mais en réalité, vous êtes déjà pro- tégés par la loi. La loi Warsmann du 17 mai 2011 prévoit, sous conditions, le plafon- nement de la facturation d’eau en cas d’augmentation anormale de la consommation suite à une fuite dans un local d’habitation. L’usager est face à une augmentation anor- male de sa consommation d’eau lorsqu’elle excède deux fois celle constatée en moyenne au cours des trois dernières années. Pour pouvoir bénéficier de ce plafonnement, il faut présenter sous 30 jours à son fournis- seur d’eau la facture d’un plombier attestant de la localisation de la fuite et de la date de la réparation. Une fois l’attestation du plombier en main, le fournisseur d’eau devra écrêter la consommation. Annemasse Agglo plafonnera votre facture d’eau de la manière suivante : >> au double de la consommation moyenne de référence pour l’eau potable ; >> à la consommation moyenne de référence pour l’assainissement. Les contrats d’assurance fuite d’eau couvrent généralement les frais de recherche de fuites Or, la « garan- tie recherche de fuite » est souvent incluse dans l’assurance multirisque habitation. Certains contrats d’assu- rance habitation vont même jusqu’à rembourser les frais de remise en état des biens endommagés suite à cette recherche de fuite. Vérifiez donc au préalable votre contrat d’assurance habitation  : vous êtes peut-être déjà couverts. Des exclusions nombreuses Certains contrats d’assurance fuite d’eau excluent des causes de fuites très fréquentes comme les joints de robinets, les circuits d’arrosage ou des fuites d’eau sur des appareils sanitaires (douche, baignoire, robi- netterie, WC, etc.). Enfin, selon la CLCV, les contrats d’assurance fuite d’eau ne concernent pas les dommages cau- sés par une fuite, ces derniers étant couverts par l’assurance multirisque habitation. ©apops
  6. 6. côté agglo n°13 - PRINTEMPS 2015 CÔTÉ UNE6 En 2014, le réseau de transports en commun d’Annemasse Agglo a accueilli plus de 4,7 millions de voyageurs (sans compter les usa- gers de la ligne 61). Et plus de 7  % d’augmentation sur le seul dernier trimestre 2014. Ces excel- lents résultats montrent qu’un besoin existe en matière de transports ur- bains et qu’Annemasse Agglo par- vient à y répondre avec une offre de services qui évolue et s’améliore chaque année. Compte tenu du dynamisme de notre territoire, la mobilité est au cœur des préoccupations des élus. Il s’agit en effet d’aménager le ter- ritoire pour absorber les besoins en déplacements d’une population croissante, tout en préservant notre environnement. Depuis 2012, la fréquentation de notre réseau de transports en commun a augmenté de près de 20 %. Pour répondre aux besoins croissants des voyageurs, Annemasse Agglo a repensé tout le système de transports sur son territoire. Les transports une alternative effic
  7. 7. 7 en commun : cace ©Gautier-Conquet Projet CEVA - Gare d’Annemasse Le CEVA : RER Transfrontalier C’est notamment pour répondre à ces besoins que le CEVA est en cours de construction. Côté suisse, les travaux se poursuivent pour construire cinq gares (Lancy- Pont Rouge  ; Carouge-Bachet  ; Champel-Hôpital  ; Genève-Eaux- Vives  ; Chêne-Bourg) et le tracé reliant la gare de Cornavin à la frontière française, au niveau d’Ambilly. Côté français, les tra- vaux démarreront au printemps*, au niveau du Foron à Gaillard, et remonteront petit à petit jusqu’à la gare d’Annemasse. Cette liaison permettra à terme (2019) de relier Annemasse à Cornavin en moins de 20 minutes. Le CEVA aura également une incidence forte sur la fréquence des trains en prove- nance de Evian/Thonon, La Roche, Annecy et Bellegarde qui passe- ront toutes les 30 minutes au lieu d’une fois toutes les deux heures. Annemasse deviendra la 1re gare de Haute-Savoie (et la 5e  gare de Rhône-Alpes) avec quatre millions de voyageurs par an. Pour compléter cette offre, Annemasse Agglo et ses parte- naires financent la construction de deux parkings relais, la création du Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) Tango et le prolonge- ment de la ligne 12 du tramway genevois. Répondre aux besoins des citoyens Plus de 350 000  déplacements ont lieu tous les jours sur le territoire d’Annemasse Agglo et ce chiffre de- vrait dépasser 400 000 en 2020. Chaque jour, plus de 155 000 pas- sages sont effectués sur les dix points de frontière de l’agglomé- ration. L’augmentation du trafic et les difficultés croissantes pour se déplacer ont amené les élus à vo- ter un PDU (Plan de Déplacements Urbains). Le PDU propose la mise en place d’actions dont l’objectif est de répondre aux besoins croissants de la population en offrant de nou- velles solutions de mobilité. Sources  : enquête ménage déplacement de 2007 + enquête aux frontières (2011 - 2008) *Des réunions publiques sont prévues – renseignements sur www.annemasse-agglo.fr 95 %C’est la durée moyenne de stationnement d’une voiture sur un an. Source CEREMA (Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement).
  8. 8. côté agglo n°13 - PRINTEMPS 2015 8 Les parkings relais À terme, il sera possible de garer son véhicule aux portes du territoire pour rejoindre son lieu de travail, l’Aéroport de Genève ou les zones commerçantes en utilisant des transports publics fiables, confor- tables et rapides. Les parkings re- lais seront situés au carrefour des Chasseurs, au niveau de la zone d’activités Altéa (250 places) et à côté du Lycée Jean Monnet à Vétraz-Monthoux (250 places). Les travaux débuteront en 2016 pour une livraison en 2017 et 2018. Le Bus à Haut Niveau de Service Tango À ce jour, Annemasse Agglo a déjà mis en service le BHNS Tango. Grâce aux voies réservées au bus, il faut moins de 13 minutes pour al- ler d’Altéa à la gare d’Annemasse, en passant par Ville-la-Grand avec la ligne T2 et moins de 12 minutes pour aller de la Poste d’Anne- masse à la douane de Moëllesulaz avec la ligne T1. Des bus neufs, plus confortables, moins polluants et des bornes d’informations indi- quant les horaires de passage rendent ce nouveau service encore plus attrayant pour les usagers. Le réseau est par ailleurs régulé pour assurer les correspondances. Le tramway Le prolongement de la ligne de tramway n°12, de Moëllesulaz jusqu’au quartier du Perrier à Annemasse rendra le futur système de transports encore plus perfor- mant. En effet, complémentaire au CEVA en matière de desserte, il ap- portera notamment une alternative à la voiture pour les trajets courts du quotidien et desservira des zones d’emplois et des quartiers denses en complément du BHNS. Toutes les études techniques ont été réalisées, les procédures réglemen- taires ont également été respec- tées, et, pour optimiser le calen- drier de travaux, nos équipes se sont coordonnées avec SNCF pour réaliser le pont-tramway au dessus de la voie ferrée, au carrefour du Baron de Loë, dès ce printemps. En ce qui concerne le finance- ment (études et acquisitions fon- cières), la première phase du pro- jet est assurée côté français, avec le concours de l’Europe (Interreg), de la Région, du Département de la Haute-Savoie et d’Annemasse Agglo. Les négociations sont en cours avec le Canton de Genève pour boucler le plan de finance- ment de ce projet d’intérêt trans- frontalier d’envergure. Les aménagements routiers Afin de sécuriser et fluidifier la cir- culation, Annemasse Agglo a éga- lement construit deux nouveaux giratoires sur la Route de Thonon, dans la zone économique et com- merciale d’Annemasse – Ville-la-- Grand. Le giratoire des Cheneviers permet également de traverser, à pied ou à vélo, de Cranves-Sales à la zone d’activités en passant sous la départementale. 79 %des usagers circulent seuls en voiture sur l’agglo (en général une voiture étant faite pour quatre à cinq personnes). (enquête 2008)
  9. 9. Sur l’agglomération franco- valdo-genevoise : >> 50 % des déplacements font moins de 5 km, >> 33 % des déplacements font moins de 3 km, >> 13 % des déplacements font moins de 1 km. À la lecture de ces chiffres, on voit ce que les modes doux peuvent apporter : un kilomètre à pied et trois kilomètres en vélo, c’est moins de dix minutes ! Moyennes nationales 9 Un enjeu environnemental Ces investissements sont motivés par la nécessité d’enrayer l’aug- mentation du trafic sur notre terri- toire, de répondre aux besoins des habitants et de maintenir la compé- titivité du Grand Genève grâce à une politique ambitieuse en matière de mobilité. Sans la mise en œuvre de ces actions, ce sont 25 % de véhicules en plus qui sont attendus dans les 10 ans qui viennent. La création de ces alternatives à la voiture limite la croissance du trafic sur notre territoire et réduit d’envi- ron 10 000 véhicules/jour le trafic dans le centre de Genève. L’enjeu est donc également d’ordre environnemental. Notre territoire affiche un patrimoine naturel qui est l’un de ses atouts en matière de qualité de vie. Les habitants béné- ficient à la fois des infrastructures (transport, culture, sport,…) propres aux grandes zones urbaines et de sites naturels qu’il convient de pré- server et de mettre en valeur. Ainsi, deux sentiers pédestres ont été balisés dans le Massif des Voirons (voir article Côté Projets) et des travaux vont être entrepris en fin d’année pour prolonger la Voie Verte qui s’étendra, à terme, du Pays de Gex jusqu’à Chamonix, en passant par le cœur de Genève et notre territoire. La Voie Verte Sur les 12 km de Voie Verte à dé- rouler sur l’Agglo, environ deux tiers seront en sites propres (8 km d’Ambilly à Annemasse et sur Vétraz-Monthoux) et environ un quart sera constitué de voies par- tagées avec les voitures. Le reste existe déjà sous forme de bandes cyclables (avenue Émile-Zola et avenue du Giffre à Annemasse, etc.). Les travaux débuteront fin 2015 à Vétraz-Monthoux pour une mise en service dès 2016 pour les premières sections (Vétraz- Monthoux, Cranves-Sales). Cette Voie Verte, réservée aux modes doux (piétons, vélos, trotti- nettes, rollers, etc.) s’adresse au- tant aux personnes qui se rendent quotidiennement à leur travail ou à l’école qu’à ceux qui souhaitent se promener ou faire du sport. Sachant que : >> sur 80 % du territoire de l’agglo, la différence d’altitude fait moins de 50 m, >> un déplacement en vélo est généralement plus rapide qu’un déplacement en voiture ou en transport en commun pour les parcours de moins de 5 km, en ville, en particulier aux heures de pointe du matin et du soir, >> il y a moins de 7  km entre la gare d’Annemasse et le quar- tier des Eaux-Vives à Genève et moins de 5 km entre le quartier du Perrier et le centre d’Ambilly, …on comprend l’intérêt de miser sur les modes de déplacement « doux ». ©INGEROP Projet de Voie Verte à Vétraz-Monthoux
  10. 10. EATON, des compét  pour un rayonnement côté agglo n°13 - PRINTEMPS 2015 À NOS CÔTÉS10 Qu’est-ce qu’un « coupleur rapide »  ? Un coupleur rapide permet une connexion rapide et sécurisée des fluides et gaz, sans écrous ni vis. EATON Ville-la-Grand est spéciali- sée dans les raccords rapides hy- drauliques que l’on retrouve par exemple dans : >> les engins de chantier (pour pouvoir connecter/déconnec- ter rapidement les outils), >> le matériel de réfrigération et climatisation, >> les centrales nucléaires, >> l’aéronautique, etc. Une implantation historique à Ville-la-Grand En 1966, M. Gromelle, inventeur du premier coupleur rapide pour fluides, crée la société GROMELLE et s’installe dans la zone d’activités de Ville-la-Grand. L’entreprise sera revendue en 1993 à la société américaine TUTHILL. En 2011, c’est le groupe améri- cain EATON, dont le siège social est basé à Cleveland aux USA, qui rachète l’activité de Ville-la-Grand. Les 110 employés appartiennent à présent aux 102 000 salariés du groupe EATON à travers le monde. En 2012, le groupe EATON finance à hauteur de 2,5 millions d’euros, une extension de 1 500  m² dans les locaux actuels, pour accueil- lir l’activité usinage, jusqu’à lors basée sur un autre site. Une par- tie du parc machine est renouvelée afin d’accroître le niveau de perfor- mance et la sécurité des employés et de garantir un meilleur respect de l’environnement. EATON Ville-la-Grand fait partie de la branche hydraulique pour la région Europe, Moyen-Orient et Afrique dont le siège est basé à Morges, en Suisse. L’implantation au sein du territoire d’Annemasse L’entreprise EATON, installée à Ville-la-Grand, fait partie intégrante de l’histoire de l’industrie de l’Agglo. Son haut niveau d’expertise dans l’activité des « coupleurs rapides pour fluides » et sa dimension internationale témoignent du dynamisme et de l’attractivité du territoire d’Annemasse Agglo. En complément, écoutez l’interview de Patrick Le Mouël, Directeur du site Eaton à Ville-la-Grand dans Annemasse en Grand, le Mag ! www.annemasse-agglo.fr/lemag/
  11. 11.  ences locales international ©EATON Agglo permet une proximité avec le siège et une implantation au cœur de l’Europe. L’entreprise commercialise des pièces sur catalogue via un ré- seau de distributeurs et réalise des commandes spécifiques adaptées aux besoins des clients. Le pôle Recherche & Développement oc- cupe une place très importante, à la fois pour réaliser des pièces sur- mesure mais aussi pour développer de nouveaux produits. Un engagement auprès des jeunes et dans la formation EATON Ville-la-Grand s’engage auprès des jeunes, du collège jusqu’au niveau licence. Cinq étu- diants, qui suivent la formation de « Technicien en gestion industrielle » au centre de formation par alter- nance TETRAS, bénéficient d’un contrat de professionnalisation. EATON accueille régulièrement des stagiaires du lycée professionnel du Salève et des élèves du collège Paul Langevin dans le cadre de l’option « Découverte professionnelle » en 11 Quiz territoire ! Savez-vous ce que représente la sculpture présente sur le rond-point du carrefour des Esserts à Ville-la-Grand ? Réponse : Le premier coupleur rapide inventé en 1966. Le « G » fait référence à son inventeur, M. Gromelle qui fonda l’entreprise éponyme installée à Ville-la-Grand. classe de troisième. Ces actions en faveur des jeunes visent à améliorer l’image de l’industrie (plus propre, plus silencieuse, plus respectueuse de l’environnement, etc.) et donner envie aux jeunes de s’orienter vers des filières industrielles. Les métiers représentés dans l’entreprise sont variés  : de la conception, à l’ex- pédition en passant par la produc- tion, l’assemblage, la qualité, la vente, etc. La formation professionnelle est également indispensable pour ac- quérir de nouvelles compétences et s’adapter aux évolutions, comme par exemple, le développement de l’anglais. Depuis le rachat par le groupe EATON, les échanges en anglais se multiplient et la maîtrise de la langue est devenue indispen- sable. La formation professionnelle est alors essentielle pour renforcer le niveau des salariés.
  12. 12. côté agglo n°13 - PRINTEMPS 2015 12 L’un des plus beaux panoramas sur le massif du Mont-Blanc d’un côté et sur notre territoire, le Léman et le massif du Jura, de l’autre. CÔTÉ PROJETS 0 1 2 3 Km Sentiers de randonnée péd Annemasse Agglo En promenade sur le flanc des Voirons, à quelques kilomètres seu- lement du cœur d’Annemasse, les randonneurs découvriront une faune et une flore remarquables ainsi que de superbes panoramas sur notre Agglo, le Salève et le Jura côté nord ; les Alpes et le Mont-Blanc côté sud. Des promenades riches en découvertes pour petits et grands Les sentiers font en effet partie du réseau Natura 2000, réseau de sites écologiques dont les objec- tifs sont de préserver la diversité biologique et de valoriser le patri- moine naturel de nos territoires. Le balisage des sentiers permet ainsi aux promeneurs de se repérer tout au long de leur balade mais aussi d’éviter que des randonneurs se retrouvent sur des zones sensibles, préservant l’habitat d’une faune fragile. Outre les cerfs et les chamois, les randonneurs pourront croiser des espèces protégées telles que le cra- paud sonneur à ventre jaune, le lynx, ou le sabot de Vénus, l’œillet superbe, pour la flore. Les sentiers sont accessibles à toute personne, y compris aux enfants. Deux parcours ont déjà été balisés, tandis qu’un dernier (le sentier de la Cave aux Fées) est en cours d’étude. Intégrés au Plan Départemental des Itinéraires de Promenade et de Randonnée (PDIPR), ces parcours bénéficient du balisage aux cou- leurs des autres chemins de randon- née du département. Les sentiers des Voirons rejoignent un sentier de grande randonnée, le GR « Balcon du Léman » qui va de Bellegarde-sur-Valserine au canton suisse du Valais. Balades dans les
  13. 13. 13 Boucle Signal des Voirons Boucle Pralère Sentier Cave aux Fées En cours de réalisation destre Sources : SIG d'Annemasse Agglo, © IGN 2003, PDIPR, SIFOR, SM3A, Syndicat Mixte du Salève Conception carte: Service SIG et DPT Annemasse Agglo : Décembrel 2014 GR Balcon du Léman sentiers des Voirons Le balisage s’est fait en parte- nariat avec la Communauté de Communes du Bas-Chablais et grâce au concours de nombreux propriétaires qui ont accepté que les sentiers traversent leurs terrains. Un patrimoine naturel chargé d’histoire L’Histoire fait aussi partie du patri- moine des Voirons puisqu’il y a plus de 100 ans, Lénine, alors en exil, réunissait quelques uns de ses com- patriotes réfugiés, au Château des Affamés à Lucinges. Entre 1895 et 1917, Lénine passe en effet plus de sept années d’exil à Genève durant lesquelles il écrit, réunit ses amis bol- cheviks avec lesquels ils discutent des événements en Russie et prépare la révolution russe. À l’époque, il a moins de 30 ans et sort régulière- ment de Genève pour se promener entre Annemasse et Lucinges. Cartographie La boucle du Signal des Voirons 16,7 km à partir du lac de Machilly en passant par le Signal des Voirons à 1 450 m d’altitude pour une balade sur la journée (6h15). Dénivelé 1 000 m. La boucle du Pralère circuit de 7,3 km depuis le parking des Affamés à Lucinges. 3 h 15. Dénivelé positif 450 m. Le sentier de la Cave aux Fées 922 m - 7,2 km (3 h 15).
  14. 14. VOUS PRÉSENTE SON COUP DE CŒUR côté agglo n°13 - PRINTEMPS 2015 LA PORTE D’À CÔTÉ 14 La Région d’Annemasse recèle des joyaux parfois méconnus. À Gaillard, aux côtés de la fameuse Tour de Naz, se trouve un Château construit au XIXe siècle au-dessus de caves moyenâgeuses. Autour de cette bâtisse, vous découvrirez une collection rare de roses. De l’antiquité à nos jours, cette balade sensorielle vous contera l’histoire de la fleur préférée de la déesse Aphrodite. Balade sensorielle à la Roseraie de Gaillard ©MairiedeGaillard
  15. 15. Cranves-Sales Annemasse Gaillard Étrembières Vétraz-Monthoux Ambilly Ville-la-Grand Juvigny Bonne Lucinges Saint-Cergues Machilly CÔTÉ PRATIQUE Les contacts utiles des services Annemasse Agglo et des partenaires. 1 Siège : Hôtel d’Agglo 11 avenue Émile-Zola - BP 225 74105 ANNEMASSE Cedex Tél. 04 50 87 83 00 Service propreté Tél. 04 50 87 83 00 Station d’épuration Tél. 04 50 39 83 50 2 Déchetterie du Transval Rue du Transval – 74240 GAILLARD Tél. 04 50 38 04 62 3 Déchetterie de Bonne Route de Ripaille – 74380 BONNE Tél. 04 50 38 04 62 4 Déchetterie de Saint-Cergues Route de la Vy de l’eau 74140 SAINT-CERGUES Tél. 04 50 38 04 62 5 Déchetterie des Grands-Bois Rue Germain-Sommeiller 74100 VETRAZ-MONTHOUX Tél. 04 50 38 04 62 École des Beaux-Arts du Genevois (EBAG) 6 Siège administratif : 45 rue de la Libération 74240 GAILLARD Tél. 04 50 37 21 89 Différents sites sur le territoire : 7 12 rue Fernand-David 74100 Ville-la-Grand 8 26 rue des Glières 74100 ANNEMASSE 9 Route du Stade 74100 VETRAZ-MONTHOUX 10 École élémentaire 74140 SAINT-CERGUES 11 activités périscolaires : 263 rue Charles-de-Gaulle – Pas de l’Échelle 74100 ÉTREMBIÈRES 12 Centre de loisirs de La Bergue 422 route de Thonon 74380 CRANVES-SALES Tél. 04 50 39 30 37 13 Maison de la Justice et du Droit (MJD) 3 rue du Levant – 74100 ANNEMASSE Tél. 04 50 84 06 70 Maisons d’Accueil pour Personnes Âgées Dépendantes (MAPAD) 14 Les Gentianes 30 chemin de la Servette 74100 VETRAZ-MONTHOUX Tél. 04 50 95 22 00 15 La Kamouraska 4 rue de Vernaz – 74240 GAILLARD Tél. 04 50 31 93 00 16 Téléphérique du Salève Place du Téléphérique – 74100 ÉTREMBIÈRES Tél. 04 50 39 86 86 17 Annemasse Tourisme Place de la Gare – 74100 ANNEMASSE Tél. 04 50 95 07 10 18 Boutique TAC 1bis rue Adrien-Ligué 74100 ANNEMASSE Tél. 0800 1000 74 19 Maison de l’Économie Développement (MED) 13 avenue Émile-Zola 74100 ANNEMASSE Tél. 04 50 87 09 87 15 1 13 7 8 5 12 6 16 11 17 18 19 2 15 10 14 9 3 4
  16. 16. création:undessindansletiroir/Paperpop-photo:©FlorianeDeysse/AnnemasseTourisme RANDO SENSATIONS INSOLITE E N H A U T E - S A V O I E , À D E U X P A S D ’ A N N E C Y E T D E G E N È V E DÉTENTE ENFANTS G O U R M A N D HÉBERGEMENTS M O N T - B L A N C L A C L É M A N 2015GROUPE & INDIVIDUEL DÉCOUVREZ, VIVEZ LA RÉGION D’ANNEMASSE SUR ANNEMASSE-TOURISME.COM

×