Le développement              des zones arides                             Marc Bied-Charreton              Professeur émé...
Synthèse de la végétation05/12/2012            Marc Bied-Charreton   2
Carte des zones arides05/12/2012           Marc Bied-Charreton   3
Les systèmes agricoles en Afrique05/12/2012     Marc Bied-Charreton   4
Érosion hydrique au Sahel05/12/2012            Marc Bied-Charreton   5
Campement nomade au Sahel05/12/2012        Marc Bied-Charreton   6
Vent de sable05/12/2012      Marc Bied-Charreton   7
PLAN• 1 – Sécheresse, aridité et désertification• 2 - Les zones arides en Afrique• 3 – Les conséquences sur les écosystème...
PLAN (suite)• 6 – Les acteurs internationaux: les migrants,  l’APD, la Convention des Nations unies• 7 – Prospective à vin...
1- Sécheresse, aridité et désertification • Sécheresse météorologique, climatique,   hydrologique, agronomique • Zones hyp...
2 – a/ Les zones arides en Afrique• Caractéristiques générales du continent ;  importance du capital naturel• Afrique du N...
2- b/ Les autres régions du monde  soumises au risque de la dégradation• Asie de l’Ouest et Asie du Sud: Inde, Pakistan,  ...
Chiffres clés Afrique                        1• 780 millions d’habitants dont presque 500  concernés• Superficie totale du...
Chiffres clés Afrique                        2• 1 M km2, soit 100 M ha sont fortement  soumis à la dégradation• 8 M Km2 ne...
3 – a / Les conséquences sur les                       écosystèmes• Les services fournis par les écosystèmes• Baisse de la...
MEA             Liens entre services des écosystèmes et bien-être humain05/12/2012                        Marc Bied-Charre...
3-b/Conséquences bio- physiques• Baisse de la biodiversité végétale et animale,  affaiblissement des variétés locales,  di...
3 –c / Conséquences bio- physiques• Diminution de la capacité de stockage en eau  des sols, perte de leur rôle régulateur ...
4 – a/ Les conséquences pour les                   populations• Les systèmes d’exploitation traditionnels des  ressources ...
4 – b/ conséquences pour les                  populations• Diminution de la jachère, pression accrue sur  les ressources, ...
4 – c / conséquences pour les                   populations• Migrations rurales pour chercher d’autres  terres• Migrations...
Migrations internationales
Désertification et migrationsLa migration est souvent présentée comme le coût social principal de la   désertification, ma...
Coûts de la désertification       Le coût de la désertification en Afrique du Nord :                             % PIB 1,6...
5- Les acteurs nationaux de la LCD• Les organisations gouvernementales:  ministères, administrations décentralisées,  orga...
6 – a/ Les acteurs internationaux                    de la LCD• Les organisations sous régionales et régionales  africaine...
6 – b/ Les acteurs internationaux                  de                 6 – b/                 la LCD • L’action spécifique ...
7 – a/ Prospective à vingt ans         7 – a/ Prospective à vingt ans• Les coûts économiques et sociaux de la  dégradation...
7 – b/ Prospective à vingt ans                    7 - suite• Dégradation des zones boisées• Accroissement de la désertific...
8- Quelques scénarios                 pour le futur• « Business as usual »: la poursuite des  tendances actuelles• « Évolu...
9- Quelques exemples      de réhabilitation du capital naturel• Techniques de régénération des sols au  Burkina Faso: le z...
Investir en Zones Arides   •   Le Potentiel global de développement économique et humain est       compromis par la désert...
Quelques techniques de lutteTechniques mécaniques de CES:   • Améliorent la rétention de l’eau, et des   éléments   • Prot...
Quelques techniques de lutte (Suite)Systèmes de Semi direct sur couverturevégétale permanente:    • Protection permanente ...
Quelques techniques de lutte (Suite)             Fixation de dunes                         Cordons pierreux05/12/2012     ...
Quelques techniques de lutte (Suite)                        zaï 05/12/2012      Marc Bied-Charreton   36
Quelques techniques de lutte (suite)05/12/2012     Marc Bied-Charreton   37
Technique du « zaï » au Sahel05/12/2012          Marc Bied-Charreton   38
Technique des « jessours » en Tunisie05/12/2012            Marc Bied-Charreton      39
10 - conclusion: quelques                 recommandations• Développement durable• Mondialisation et gestion de la crise• G...
Bibliographie sélective 1• Berry L.,Olson J.,Boukerrou L., 2006,  Resources mobilization and the status of  funding of act...
Biblio 2• Bojö J. 1996 The cost of land degradation in Sub  Saharian Africa, Ecological economics,16: 161-173• Courade G. ...
Biblio 3• Girault P.N., Loyer D. 2006, Capital naturel et  développement durable en Afrique,in Michailof S.  (Direction) A...
Biblio 4• Passet R. 2001, Eloge du mondialisme par un  « anti » présumé, Paris, Fayard, 167pp.• Reij C, Steeds D. 2003, Su...
Biblio 5• World bank,2006, where is the wealth of  nations. Mesuring capital for the 21th century,  188pp. Banque mondiale...
Biblio 6• Comité scientifique français de la désertification:  http/www.csf-desertification.org• Convention des Nations un...
Biblio 7• GRET, professionnels du développement  solidaire http://www.gret.org• Institut de recherche pour le développemen...
Biblio 8• CEMOTEV Université de Versailles Saint  Quentin en Yvelines  http://www.uvsq.cemotev.fr• CERDI Université d’Auve...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le développement des zones arides

1 930 vues

Publié le

Par
Marc Bied-Charreton, Professeur émérite de l’UVSQ, membre du Comité scientifique du FFEM, Président d’honneur du CSFD. Toulouse/Clermont-Ferrand 2012

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 930
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
45
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le développement des zones arides

  1. 1. Le développement des zones arides Marc Bied-Charreton Professeur émérite de l’UVSQ, membre du Comité scientifique du FFEM Président d’honneur du CSFD Toulouse- Clermont-Ferrand 2012 http://www.csf-desertification.org05/12/2012 Marc Bied-Charreton 1
  2. 2. Synthèse de la végétation05/12/2012 Marc Bied-Charreton 2
  3. 3. Carte des zones arides05/12/2012 Marc Bied-Charreton 3
  4. 4. Les systèmes agricoles en Afrique05/12/2012 Marc Bied-Charreton 4
  5. 5. Érosion hydrique au Sahel05/12/2012 Marc Bied-Charreton 5
  6. 6. Campement nomade au Sahel05/12/2012 Marc Bied-Charreton 6
  7. 7. Vent de sable05/12/2012 Marc Bied-Charreton 7
  8. 8. PLAN• 1 – Sécheresse, aridité et désertification• 2 - Les zones arides en Afrique• 3 – Les conséquences sur les écosystèmes• 4 – Les conséquences pour les populations et l’activité économique• 5 – Les acteurs nationaux de la lutte contre la désertification: société civile, gouvernements05/12/2012 Marc Bied-Charreton 8
  9. 9. PLAN (suite)• 6 – Les acteurs internationaux: les migrants, l’APD, la Convention des Nations unies• 7 – Prospective à vingt ans: les coûts, les menaces• 8- Quelques scénarios pour le futur• 9- Des exemples concrets de LCD• 10- en guise de conclusion: quelques recommandations05/12/2012 Marc Bied-Charreton 9
  10. 10. 1- Sécheresse, aridité et désertification • Sécheresse météorologique, climatique, hydrologique, agronomique • Zones hyper arides, arides, semi arides, sub humides, méditerranéennes;P/PET entre 0,05 et 0,65 • Végétation dominante • Systèmes de culture et d’élevage • La désertification05/12/2012 Marc Bied-Charreton 10
  11. 11. 2 – a/ Les zones arides en Afrique• Caractéristiques générales du continent ; importance du capital naturel• Afrique du Nord• Zone sahélienne• Afrique de l’Est• Afrique intertropicale et équatoriale• Afrique australe• Pays de l’Océan indien05/12/2012 Marc Bied-Charreton 11
  12. 12. 2- b/ Les autres régions du monde soumises au risque de la dégradation• Asie de l’Ouest et Asie du Sud: Inde, Pakistan, Afghanistan, proche orient• Asie centrale et partie de la Chine• Australie• Partie du Mexique et des USA; cône sud de l’Amérique latine• Europe du sud05/12/2012 Marc Bied-Charreton 12
  13. 13. Chiffres clés Afrique 1• 780 millions d’habitants dont presque 500 concernés• Superficie totale du continent: 30 M km2• Désert du Sahara : 8 M km2; désert d’Afrique australe: 1 M km2• 13 M km2 sont soumis à la dégradation• 2,5 M km2, soit 250 M ha sont modérément soumis 05/12/2012 Marc Bied-Charreton 13
  14. 14. Chiffres clés Afrique 2• 1 M km2, soit 100 M ha sont fortement soumis à la dégradation• 8 M Km2 ne sont pas dégradés mais peuvent être soumis à des risques de sécheresse, à la déforestation et à la dégradation05/12/2012 Marc Bied-Charreton 14
  15. 15. 3 – a / Les conséquences sur les écosystèmes• Les services fournis par les écosystèmes• Baisse de la biodiversité• Augmentation de l’effet de serre• Ensablements, diminution de la capacité destockage de l’eau• Déstructuration des sols• Vulnérabilité accrue des écosystèmes• Baisse de la capacité de production05/12/2012 Marc Bied-Charreton 15
  16. 16. MEA Liens entre services des écosystèmes et bien-être humain05/12/2012 Marc Bied-Charreton 16
  17. 17. 3-b/Conséquences bio- physiques• Baisse de la biodiversité végétale et animale, affaiblissement des variétés locales, diminution de l’activité microbiologique des sols• Augmentation de l’effet de serre par mise en suspension d’aérosols• Érosion des sols accrue: éolienne et hydrique• ensablements05/12/2012 Marc Bied-Charreton 17
  18. 18. 3 –c / Conséquences bio- physiques• Diminution de la capacité de stockage en eau des sols, perte de leur rôle régulateur sur la disponibilité en eau• Destructuration des sols, baisse de leurs capacités d’échange donc baisse de la fertilité• Aggravation des risques de désertification05/12/2012 Marc Bied-Charreton 18
  19. 19. 4 – a/ Les conséquences pour les populations• Les systèmes d’exploitation traditionnels des ressources naturelles sont à la fois la cause et la victime de la désertification• Les systèmes dits « modernes » sont également fragiles• L’accroissement de la production agricole pour satisfaire aux besoins alimentaires d’une population en croissance se fait au détriment des ressources naturelles05/12/2012 Marc Bied-Charreton 19
  20. 20. 4 – b/ conséquences pour les populations• Diminution de la jachère, pression accrue sur les ressources, perte de fertilité: la population tombe dans une « trappe de pauvreté »• Des famines conjoncturelles peuvent devenir structurelles• Une des conséquences majeures est le départ en migrations05/12/2012 Marc Bied-Charreton 20
  21. 21. 4 – c / conséquences pour les populations• Migrations rurales pour chercher d’autres terres• Migrations temporaires vers d’autres villages ou vers les villes pour trouver des revenus d’appoint• Migrations de longue durée vers les villes• Migrations internationales05/12/2012 Marc Bied-Charreton 21
  22. 22. Migrations internationales
  23. 23. Désertification et migrationsLa migration est souvent présentée comme le coût social principal de la désertification, mais il y a peu d’études spécifiques Conditions Climatiques Population et contexte social Conditions Economiques ETAT DE L’ ENVIRONNEMENT ET DES RESSOURCES Contraintes Désertification Dégradation Contraintes Climatique des terres Economiques Diminution des ressources Migrations Baisse des revenus Economiques progressives Dégradation des conditions de vie PAUVRETE Perte des revenus Destruction du capital Productif CRISES Climatiques Extrême pauvreté CRISES Economiques 05/12/2012 Marc Bied-Charreton 23 Migrations brutales EXODE
  24. 24. Coûts de la désertification Le coût de la désertification en Afrique du Nord : % PIB 1,6 1,4 1,2 1 0,8 % of GDP 0,6 0,4 0,2 0 Algeria Tunisia Morocco Egypt Sarraf, 2004 L’évaluation des pertes économiques engendrées par la dégradation des terres est un des enjeux scientifiques importants. Il constituera le thème de la prochaine conférence scientifique de la CNULD en 2013 2405/12/2012 Marc Bied-Charreton
  25. 25. 5- Les acteurs nationaux de la LCD• Les organisations gouvernementales: ministères, administrations décentralisées, organismes scientifiques et techniques• Les collectivités territoriales et la décentralisation• Les organisations de la société civile: organisations de paysans et d’éleveurs, ONG05/12/2012 Marc Bied-Charreton 25
  26. 26. 6 – a/ Les acteurs internationaux de la LCD• Les organisations sous régionales et régionales africaines• L’aide bilatérale: dons, prêts, assistance technique, formation• L’aide multilatérale: union européenne• L’action des organismes des Nations unies: FAO, OMM, PNUD, UNESCO, PNUE05/12/2012 Marc Bied-Charreton 26
  27. 27. 6 – b/ Les acteurs internationaux de 6 – b/ la LCD • L’action spécifique des migrants et l’utilisation de l’argent du retour • L’action spécifique de la Convention des Nations unies sur la lutte contre la désertification • Les relations entre les trois grandes conventions des NU sur l’environnement: UNCCD, UNFCCC, UNCBD 05/12/2012 Marc Bied-Charreton 27
  28. 28. 7 – a/ Prospective à vingt ans 7 – a/ Prospective à vingt ans• Les coûts économiques et sociaux de la dégradation des terres• L’accroissement de la pauvreté• Les principales menaces: - Pénurie d’eau - Dégradation de la ressource pastorale - Dégradation des zones cultivées05/12/2012 Marc Bied-Charreton 28
  29. 29. 7 – b/ Prospective à vingt ans 7 - suite• Dégradation des zones boisées• Accroissement de la désertification en Afrique• Conséquences sociales, économiques et environnementales05/12/2012 Marc Bied-Charreton 29
  30. 30. 8- Quelques scénarios pour le futur• « Business as usual »: la poursuite des tendances actuelles• « Évolution technologique et croissance du secteur privé »: le marché tout puissant• « Développement durable »: les valeurs05/12/2012 Marc Bied-Charreton 30
  31. 31. 9- Quelques exemples de réhabilitation du capital naturel• Techniques de régénération des sols au Burkina Faso: le zaï, les diguettes, les cordons pierreux, le paillage• Conservation des eaux et des sols au Niger• L’agroforesterie• Le semis sous couvert végétal05/12/2012 Marc Bied-Charreton 31
  32. 32. Investir en Zones Arides • Le Potentiel global de développement économique et humain est compromis par la désertification • L’ évaluation des coûts économiques élevés de la désertification • L’efficacité et la rentabilité des investissements réalisés en LCD Constituent un argumentaire en faveur de l’Investissement en zones Sèches Investir en zone arides permet: – D’accroitre le revenu des populations et de diminuer la pauvreté et les migrations – D’accroitre la production et la sécurité alimentaire – Maintenir l’occupation et la sécurisation des territoires – De diminuer la vulnérabilité des systèmes de production et des populations au changement climatique05/12/2012 Marc Bied-Charreton 32
  33. 33. Quelques techniques de lutteTechniques mécaniques de CES: • Améliorent la rétention de l’eau, et des éléments • Protègent partiellement les sols de l’érosion Contribue à la productivité et aux régulations des flux Leur efficacité dépend de leur intégration aux systèmes de cultureAgroforesterie: •Fonction de production et un rôle écologique • Protection des sols, protection de la culture Recyclage des éléments, amélioration de la fertilité, stockage du carbone La durabilité est liée à la place dans les systèmes de production 05/12/2012 Marc Bied-Charreton 33
  34. 34. Quelques techniques de lutte (Suite)Systèmes de Semi direct sur couverturevégétale permanente: • Protection permanente du sol, • Accumulation de biomasse et amélioration des propriétés physiques et biologiques • Activation de l’activité biologique des sols et accroissement de fertilité • Contrôle des adventices et de l’évaporationLagroécologie, une approche globale … Une démarche et des techniques qui associent l’agronomie au fonctionnement des systèmes écologiques Met en œuvre de techniques appropriées au contexte social et économique Restaure et maintien la fertilité des sols 05/12/2012 Marc Bied-Charreton 34
  35. 35. Quelques techniques de lutte (Suite) Fixation de dunes Cordons pierreux05/12/2012 Marc Bied-Charreton 35
  36. 36. Quelques techniques de lutte (Suite) zaï 05/12/2012 Marc Bied-Charreton 36
  37. 37. Quelques techniques de lutte (suite)05/12/2012 Marc Bied-Charreton 37
  38. 38. Technique du « zaï » au Sahel05/12/2012 Marc Bied-Charreton 38
  39. 39. Technique des « jessours » en Tunisie05/12/2012 Marc Bied-Charreton 39
  40. 40. 10 - conclusion: quelques recommandations• Développement durable• Mondialisation et gestion de la crise• Gouvernance participative• Solidarités régionales• Investir dans l’agriculture et la gestion durable des terres05/12/2012 Marc Bied-Charreton 40
  41. 41. Bibliographie sélective 1• Berry L.,Olson J.,Boukerrou L., 2006, Resources mobilization and the status of funding of activities related to land degradation. Florida center for environmental studies, GM/GEF, 53pp.• Bied-Charreton M., Requier-Desjardins M., 2006, Evaluation des coûts économiques et sociaux de la dégradation des terres en Afrique. AFD, UVSQ/CSFD Paris 162pp.05/12/2012 Marc Bied-Charreton 41
  42. 42. Biblio 2• Bojö J. 1996 The cost of land degradation in Sub Saharian Africa, Ecological economics,16: 161-173• Courade G. 2006, L’Afrique des idées reçues. Paris,Belin• CSFD, collection « les dossiers thématiques », CSFD/Agropolis Montpellier• Devèze J.C. 2008 (Direction) Défis agricoles africains. Karthala,AFD, 414pp.• Dobie Ph. 2001, Poverty and the drylands, UNEP, Nairobi, 12pp.05/12/2012 Marc Bied-Charreton 42
  43. 43. Biblio 3• Girault P.N., Loyer D. 2006, Capital naturel et développement durable en Afrique,in Michailof S. (Direction) A quoi sert d’aider le Sud? Paris, Economia, 201-226• Guillou M. et Matheron G. 9 milliards d’hommes à nourrir, un défi pour demain, Paris, Fr. Bourin, 2011• Hugon Ph. 2009, géopolitique de l’Afrique, Paris, SEDES• MEA, 2005, Ecosystem and human well- being: a framework for assesment. Washington DC, Island press 212pp.05/12/2012 Marc Bied-Charreton 43
  44. 44. Biblio 4• Passet R. 2001, Eloge du mondialisme par un « anti » présumé, Paris, Fayard, 167pp.• Reij C, Steeds D. 2003, Success stories in Africa’s drylands: supporting advocates ans answering skeptics. GM 32pp.• Revue Tiers Monde, N° hors série, Les Suds dans la crise, 2010, sous la direction de Ph. Hugon et P. Salama.05/12/2012 Marc Bied-Charreton 44
  45. 45. Biblio 5• World bank,2006, where is the wealth of nations. Mesuring capital for the 21th century, 188pp. Banque mondiale, Washington• World bank, 2007, Agriculture for development, World development report 2008, 365pp. Banque mondiale, Washington.• Systèmes de production durables en zones sèches.B. Bonnet,Ph. Deygout et M. Tréboux, IRAM/MAEE/AFD/FFEM/GTD à paraître, 201205/12/2012 Marc Bied-Charreton 45
  46. 46. Biblio 6• Comité scientifique français de la désertification: http/www.csf-desertification.org• Convention des Nations unies sur la lutte contre la désertification: http://www.unccd.int• Inter- réseaux développement rural: http://inter- reseaux.org• Agence française de développement: http://www.afd.fr05/12/2012 Marc Bied-Charreton 46
  47. 47. Biblio 7• GRET, professionnels du développement solidaire http://www.gret.org• Institut de recherche pour le développementhttp://www.ird.fr• Centre international de recherche agronomique pour le développement CIRAD http://www.cirad.fr• Coordination Sud http://www.coordinationsud.org05/12/2012 Marc Bied-Charreton 47
  48. 48. Biblio 8• CEMOTEV Université de Versailles Saint Quentin en Yvelines http://www.uvsq.cemotev.fr• CERDI Université d’Auvergne http://www.cerdi.org• GEMDEV http://www.gemdev.org05/12/2012 Marc Bied-Charreton 48

×