Écriture web
Erwan Tanguy

« Une erreur raisonnée vaut mieux que l’inaction
L’importance du contenu
Aujourd’hui, dans une stratégie
de visibilité, le contenu prend
une place de plus en plus
importan...
Structure technique d’une page
<html>
<head>
<title>le titre de votre page</title>
<meta name= "description" content="desc...
Structure technique d’une page
La spécificité de l’écriture web correspond aux
deux destinataires, aux deux « lecteurs » d...
Les mots clés
Pour les pages du site internet
d’une structure ayant un intérêt
stratégique pour la
communication ou pour l...
Hiérarchisez les informations

Avant d’écrire votre article, vous devez vous poser les bonnes questions et cibler
votre le...
Hiérarchisez les informations
Au fur et à mesure que
l’internaute poursuit sa lecture,
cette première information doit
êtr...
Style d’écriture à adopter
En ce qui concerne le style à
adopter, tout le monde doit pouvoir
comprendre votre article :
§...
Style d’écriture à adopter
Faites lire votre article à une
personne de votre entourage qui ne
connaît rien à votre activit...
Comment structurer un article
La structure de votre article est essentielle, plus importante même que son
optimisation. El...
Le titre (première accroche)
Le titre d'un article a une importance
capitale : il doit vite capter l’attention
du lecteur,...
Le titre (première accroche)
Si votre titre est mauvais,
votre article ne sera pas lu
même si votre contenu est
très bon.
...
Le chapeau (deuxième accroche)

Le chapeau doit développer brièvement votre titre en donnant envie au lecteur d’en savoir
...
Les paragraphes
Le corps de votre article ne doit pas être écrit
comme un roman.
En fonction de votre contenu, vous devrez...
Habiller votre texte
Pour l’habillage de vos textes, tenez-vous
en à l’essentiel. N’oubliez pas que votre
site répond à un...
Les images ont un rôle important pour la
présentation de votre contenu. Elles peuvent
aussi vous permettre un référencemen...
Multimedia / Rich Media
Vous avez aussi la possibilité de rajouter des contenus
différents :
§ 

Des vidéos (via des plat...
Les liens
Autre élément parfois oublié, les liens sont l’essence même du web. Souvent, lors de la lecture
d’un texte sur u...
La courte et la longue traine
Travailler les contenus sur les mots ou
expressions les plus courants et les plus
concurrent...
Les algorithmes de Google
Entre Panda, Pingouin et maintenant Colibri, Il n’est
pas toujours facile de se repérer avec Goo...
Les erreurs à ne pas commettre
§ 

§ 

§ 

§ 

Le contenu est la priorité, NON pas les mots clés !
L’erreur est d’en f...
Récapitulatif
Face à sa feuille blanche, la première question à se poser est la
suivante :
quel message souhaite-t-on fair...
Récapitulatif
Par rapport au référencement
§ 

§ 
§ 

Le title devra idéalement contenir entre 10 et
70 caractères. Au-...
Quelques outils
§  Extensions sur Firefox
§  Pour la hiérarchie des titres :
HeadingsMap
§  Pour les mots clés : KGen
§...
Voir aussi
Voici quelques liens pour approfondir le sujet :
§  La rédaction Web
http://ditwww.epfl.ch/SIC/SA/SPIP/Publica...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Support formation : écriture web

2 349 vues

Publié le

L'écriture web est un enjeu important pour la communication et la visibilité sur internet

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 349
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
54
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Support formation : écriture web

  1. 1. Écriture web Erwan Tanguy « Une erreur raisonnée vaut mieux que l’inaction
  2. 2. L’importance du contenu Aujourd’hui, dans une stratégie de visibilité, le contenu prend une place de plus en plus importante. Il est souvent dit que le contenu est roi mais, pourtant, certaines stratégies sont plutôt orientées SEO technique (code html) et liens entrants (backlinks). Un contenu négligé, même avec un site bien optimisé et des liens intéressants, ne pourra pas valorisé sur le long terme un site internet. Il ne faut pas non plus sousestimer la longue traine. Source : http://www.pole-position-seo.com/2013/10/ audit-de-referencement-d-un-site.html
  3. 3. Structure technique d’une page <html> <head> <title>le titre de votre page</title> <meta name= "description" content="description rapide et efficace de votre contenu" /> </head> <body> <div id="entete"> <img scr="url du logo.jpg" alt="logo" /> <ul id="menu"> <li><a href="url de votre menu 1.html">menu 1</a></li> <li><a href="url de votre menu 2.html">menu 2</a></li> </ul> </div> <div id="contenu"> <h1>titre de votre page ou article</h1> <h2>sous titre ou courte description</h2> <h3>titre du premier paragraphe</h3> <p>premier <em>paragraphe</em></p> <h3>titre du deuxième paragraphe</h3> <p>deuxième <strong>paragraphe</strong> avec une liste d’éléments : <ul> <li>élément un ;</li> <li>élément deux ;</li> </ul> </p> (…) </div> (…) </body> </html> La structure de votre page se sépare en deux parties : L’entête qui contient le titre affiché dans la barre ou l’onglet de votre navigateur, la description utilisée par les moteurs de recherche et d’autres éléments « invisibles » ; Le « body », le corps de votre page où se trouve tout le contenu affiché. Ce sont ces éléments que vous allez remplir lors de la rédaction. Il est important d’en connaitre la signification et l’impact pour comprendre la spécificité de l’écriture web.
  4. 4. Structure technique d’une page La spécificité de l’écriture web correspond aux deux destinataires, aux deux « lecteurs » de vos contenus : §  Les internautes ; §  Les moteurs de recherche. Un rédacteur web, pour être efficace, se devra de connaitre, même superficiellement pour les moteurs de recherche, quelles sont les attentes de ces deux lecteurs. Il arrive souvent que ces attentes soient contradictoires. Le rédacteur web devra trancher, choisir en fonction des objectifs de sa structure les « lecteurs » qu’il doit privilégier. L’optimisation est l’équilibre entre les attentes des moteurs de recherche et celles des internautes.
  5. 5. Les mots clés Pour les pages du site internet d’une structure ayant un intérêt stratégique pour la communication ou pour la présentation de produits (par exemple), les mots et thématiques des pages, ou plus généralement du site, doivent être préparés en amont pour valoriser au mieux . Pour cela, il est fortement conseillé de rédiger (sous forme de tableau par exemple), des listes de mots clés pour le site et pour chacune des pages importantes. Ces mots clés peuvent être hiérarchisés suivant les pages (accueil, présentation de la structure, présentation d’un produit…) en fonction des champs les plus courant : §  Title ; §  H1 ; §  Chapeau ou premières lignes ; §  H2 puis H3, H4 ; §  Gras (strong) ; §  Mots ou expressions devant être présents. L’utilisation d’un tableur s’avèrera utile lorsque vous voudrez apporter des modifications à vos pages et/ou si vous travaillez à plusieurs sur les contenus de votre site.
  6. 6. Hiérarchisez les informations Avant d’écrire votre article, vous devez vous poser les bonnes questions et cibler votre lectorat potentiel. A qui est destiné votre article, vos contenus intéressent quel type de personnes ? Définissez le profil de votre lecteur et essayez de vous mettre à sa place. Le début de l’article est important : c’est l’accroche. Vous y développez l‘information la plus visible, une information qui répond à un réel besoin pour l‘internaute.
  7. 7. Hiérarchisez les informations Au fur et à mesure que l’internaute poursuit sa lecture, cette première information doit être décrite d’une manière plus large en insérant de nouveaux détails. Allez du générique vers le détaillé, des informations les plus importantes vers des informations plus spécialisées (d'où l'expression pyramide inversée). La fin de votre article est consacrée à un appel à l’action : articles liés, liens extérieurs pour approfondir le sujet ou prise de contact.
  8. 8. Style d’écriture à adopter En ce qui concerne le style à adopter, tout le monde doit pouvoir comprendre votre article : §  Ecrivez votre article avec des mots compris par tous (cela facilite l’accessibilité) ; §  Evitez les effets littéraires ou un style trop original (n’oubliez pas que vous souhaitez faire passer un message) ; §  Ecrivez concis (n’oubliez pas que les internautes passent très peu de temps sur une page) ; §  Soyez le plus direct possible (ne tournez pas autour du sujet); §  Evitez les phrases longues, les mots de liaisons inutiles. EXEMPLE : plutôt que de titrer : "Séance d'information générale ouverte au public sur le thème des plantes transgéniques et de leurs implications diverses pour les trois régions de Belgique" ...vous titrerez : "Plantes transgéniques: les enjeux pour la Belgique (conférence)"
  9. 9. Style d’écriture à adopter Faites lire votre article à une personne de votre entourage qui ne connaît rien à votre activité. Analysez aussi votre propre pratique de la lecture en ligne. Si, dès les dix premières lignes, vous ne comprenez pas quel sujet est traité, vous abandonnez. Il ne s’agit pas forcément de garder tous les internautes mais que ceux qui cherchent l’information que vous développez ne passent pas à côté. Quelle est la longueur idéale d'une page web ? On s'accorde à dire qu'une page HTML devrait contenir entre 500 signes (seuil en dessous duquel l'information n'est pas assez consistante) et 4000 signes (plafond au-delà duquel la lecture à l'écran devient très pénible). Mais ce n'est qu'un ordre de grandeur, à mettre toujours en liaison avec le contexte.
  10. 10. Comment structurer un article La structure de votre article est essentielle, plus importante même que son optimisation. Elle rendra sa lecture plus simple, plus agréable, moins fatigante. Le lecteur pourra d’un coup d’œil repérer les éléments importants du texte, en faire ainsi une lecture diagonale rapide qui le décideront ou pas à une lecture plus approfondie. Les éléments qui vont structurer votre article sont : §  §  §  §  §  §  §  Le titre ; Le chapeau ; Les paragraphes et les éventuels soustitres ; Les mots ou passages en gras et autres habillages ; Les images ; Les éléments multimédia ; Les liens hypertextes.
  11. 11. Le titre (première accroche) Le titre d'un article a une importance capitale : il doit vite capter l’attention du lecteur, piquer sa curiosité. Il doit amorcer la lecture de l’ensemble de l’annonce et pousser le lecteur à aller plus loin. Il est aussi important pour le référencement car les moteurs de recherche y puisent des éléments qui vont permettent à votre contenu d’apparaître. Si vous parlez d’un sujet qui n’apparaît pas clairement dans le titre, cela risque d’être pénalisant. Lorsque vous rédigez votre titre, rappelez-vous que vous devez être clair et direct. C’est une des différences avec la presse écrite qui peut parfois jouer avec les mots pour interpeller le lecteur.
  12. 12. Le titre (première accroche) Si votre titre est mauvais, votre article ne sera pas lu même si votre contenu est très bon. Votre titre doit résumer d’une manière percutante les propos de votre article : Avec des mots courts (4 syllabes maximum) et peu nombreux (10 au maximum) ; Avec des mots simples : plus la formule est simple, plus elle attire l’attention.
  13. 13. Le chapeau (deuxième accroche) Le chapeau doit développer brièvement votre titre en donnant envie au lecteur d’en savoir plus. C’est un petit paragraphe d’une à trois phrases qui résume l’information essentielle de l’article qui annonce les principales informations développées dans l’article. Généralement, il est conseillé de le rédiger comme une conclusion. Si votre conclusion intéresse le lecteur, il sera tenté de lire votre exposé. Comme ce chapeau commence votre article, il est aussi le premier contenu lut par les moteurs de recherche après le titre. Il se doit donc d’expliciter au mieux le titre, de nommer le sujet avec les mots les plus susceptibles d’être demandés. Vous avez la possibilité de mettre certains termes en gras pour accentuer leur importance. Cette importance sera lisible autant pour les lecteurs que pour les moteurs de recherche.
  14. 14. Les paragraphes Le corps de votre article ne doit pas être écrit comme un roman. En fonction de votre contenu, vous devrez répondre au mieux aux attentes des lecteurs. Pour diffuser une information, l’article devra être court et le plus précis possible. Si le sujet nécessite un contenu plus long, pensez à l’aérer en paragraphe, à y ajouter des images quand c’est possible. Pour de l’informatif, plus le contenu de votre article sera précis et court (maximum 500 mots), plus vous aurez des chances que le lecteur lise tout le contenu de votre article. N’oubliez-pas l’objectif de votre article : séduire le lecteur en un minimum de temps. Dans les 2 premiers paragraphes de votre article, il est primordial que vous répondiez aux questions les plus attendues de vos lecteurs : Qui ? Quoi ? Pourquoi ? Où ? Comment ? Chaque paragraphe doit avoir son propre titre et ne contenir qu’une seule idée.
  15. 15. Habiller votre texte Pour l’habillage de vos textes, tenez-vous en à l’essentiel. N’oubliez pas que votre site répond à une charte graphique, même si vous trouvez que l’ajout de couleur dans le texte le rendrait moins triste. Les éléments que vous devez par contre utiliser sont : Le gras : ils mettent en valeur visuellement des mots et aussi pour les moteurs de recherche. Ne mettez pas une phrase entière en gras, cela ne sert à rien et ce n’est pas la fonction de cet éléments. En HTML le gras est représenté par la balise <strong>. §  Le <blockquote> : il encadre une citation. Il arrive que cet élément ait une présentation graphique qui lui permet une mise en valeur appréciable. §  L’italique : il met en valeur une courte citation. En HTML, il est représenté par l’élément <em>. § 
  16. 16. Les images ont un rôle important pour la présentation de votre contenu. Elles peuvent aussi vous permettre un référencement (avec Google image). Les images Il faut cependant bien les préparer. Il s’agit de les recadrer (lorsque vous en avez les droits), de les redimensionner et de les renommer. Une image qui se nomme « img2547.jpg » aura beaucoup moins d’impact qu’une image qui s’appelle « fete_ecole_primaire.jpg » par exemple. Il est essentiel pour l’accessibilité de bien leur donner un titre. Dans le code HTML, une image est appelé ainsi : <img src=‘http://urldusite/nomdevotreimage.jpg’ alt=‘titre ou présentation sommaire de l’image’ … /> Lorsqu’un déficient visuel consulte une page, l’ordinateur lit le contenu de l’attribut alt, ce qui lui donnera des informations sur l’image qu’il ne peut pas voir. Pour modifier des images simplement, vous pouvez utiliser le logiciel gratuit en ligne http://www.pixlr.com/editor
  17. 17. Multimedia / Rich Media Vous avez aussi la possibilité de rajouter des contenus différents : §  Des vidéos (via des plates-formes dédiés qui viennent renforcer le référencement) ; §  Des sons (via des plates-formes dédiés – pour des entretiens, vous pouvez mettre une version sonore et une version textuelle) ; §  Des présentations (via des plates-formes dédiés). Encore une fois, un article sur un site web n’est pas un article de presse écrite. Vous disposez d’outils qui vous permettent d’associer textes, images, sons, présentations, vidéos. Vos documents multimédia intéresseront un public qui ne sera pas forcément sensible à l’écrit ou qui a besoin d’animation (les présentations permettent de donner un contenu très simplifié associé à des images). Voir aussi : §  Vidéo et rich media sur Internet : opportunités, technologies… http://www.artmail-conseil.com/blog/2008/03/video-et-rich-mediasur-internet-opportunites-technologies/ §  Le rich média: une nouvelle technique de narration http://lecercle.lesechos.fr/entreprises-marches/medibullition/ 221133520/rich-media-nouvelle-technique-narration
  18. 18. Les liens Autre élément parfois oublié, les liens sont l’essence même du web. Souvent, lors de la lecture d’un texte sur un sujet proche de ce que nous cherchons, nous allons trouver un lien qui va répondre à nos attentes. C’est ce que nous appelons la sérendipité. De nombreux sites refusent de mettre des liens qui feraient « sortir » le lecteur du site. Hélas, c’est une mauvaise réponse à la problématique. Un lecteur trouvera votre contenu pertinent s’il peut aussi y trouver des liens qui approfondiront le sujet – il n’attend pas forcément que vos contenus répondent à toutes ses questions. Il reviendra s’il sait que vos contenus sont riches et que vos sources sont citées. Pour aller plus loin, les liens sont nécessaires au référencement. Ils donnent de la valeur aux contenus nommés. Si vous ne faites pas de liens, pourquoi d’autres en feraient vers votre site. Pour optimiser les liens, il faut les faire sur des mots, ou des titres de page, et non sur l’url. En effet, les moteurs de recherche vont prendre en compte ces mots pour les associer au lien et renforcer ainsi le référencement. Ne mettez pas trop de liens dans le contenu textuel, ils risqueraient de ralentir la lecture : ajoutez en fin d’article une liste de liens pour ceux qui voudraient en savoir plus.
  19. 19. La courte et la longue traine Travailler les contenus sur les mots ou expressions les plus courants et les plus concurrentiels est indispensable mais insuffisant, surtout si votre site est récent (faible notoriété) ou que vos concurrents sont bien placés et depuis longtemps. Le principe de la longue traîne est de se concentrer aussi sur des mots clés peu demandés mais qui peuvent amener des taux de visites plus importants par addition. Si, en plus, ces mots clés ne sont pas utilisés par vos concurrents vous bénéficierez d’entrées originales qui peuvent apporter des conversions non négligeables. Infographie : http://www.abondance.com/actualites/ 20130503-12526-infographie-la-longuetraine-seo.html
  20. 20. Les algorithmes de Google Entre Panda, Pingouin et maintenant Colibri, Il n’est pas toujours facile de se repérer avec Google. Les modifications récentes apportées au moteur de recherche de Google concernent d’une part les sites qui diffusent du contenu qu’ils ne produisent pas ou du contenu à faible intérêt, et, d’autre part, les liens et les contenus trop ou mal optimisés. Colibri est le dernier algorithme de Google et celui qui s’attaque à la pertinence des résultats de recherche. C’est une mise à jour qui confirme la tendance de la personnalisation des résultats de recherche et la mise à disposition directe de l’information aux internautes, comme cela avait été entamé avec la mise en place de la géolocalisation et le déploiement du Knowledge Graph. En fonction de leur comportement, de leur localité, de leur historique, et de leur usage d’Internet (au sens large), les internautes n’ont pas exactement les mêmes résultats de recherche pour la même requête. Il toucherait 90% des requêtes dans le monde. §  Il aurait pour principale fonction d'améliorer la pertinence des résultats fournis par le moteur, notamment lorsque la requête est demandée en langage naturel (conversational search) : comprendre ce que demande l'internaute pour mieux lui fournir une réponse adéquate en tenant compte de chaque mot compris dans la requête. §  Source : http://www.abondance.com/actualites/20130927-13198hummingbird-colibri-le-nouvel-algorithme-de-google.html http://www.vuduweb.fr/referencement-naturel/googlecolibri-moteur-de-reponse/
  21. 21. Les erreurs à ne pas commettre §  §  §  §  Le contenu est la priorité, NON pas les mots clés ! L’erreur est d’en faire trop, de donner trop d’importance aux mots clés au détriment de la lisibilité du contenu. La rédaction web a comme objectif la conversion, NON pas les positions dans Google ! Le classement d’une page n’assure pas que les visiteurs deviendront des clients. L’optimisation d’une page web ne signifie pas keyword stuffing ! Il ne s’agit pas de faire du bourrage de mots clés. Votre article doit être agréable à lire. La qualité du contenu est mesurée par les liens et le taux de rebond, NON pas par le trafic ! Le contenu de votre site doit plaire à votre cible (et non à tous) et, s’il est de qualité, apportera des liens et de la fidélité. Source : http://www.miss-seo-girl.com/quelques-erreurs-essentielles-dans-la-redaction-web/
  22. 22. Récapitulatif Face à sa feuille blanche, la première question à se poser est la suivante : quel message souhaite-t-on faire passer ? Pour cela il faut se poser les bonnes questions : §  Qu’est-ce qui fait de ce sujet quelque chose d’exceptionnel ? §  Pourquoi c’est incontournable ? §  Qu’est-ce qui fait la différence ? §  Quelles sont les particularités de ce sujet ? etc. Une fois le message clairement défini, il s’agit de construire le message, d’organiser l’article. Comment va-t-on articuler sa présentation ? Dans un premier temps, on peut se référer à un schéma en trois parties, qui nous permet de clarifier l’information que l’on veut faire passer. J’affirme J’argumente J’illustre 1) J’affirme De manière presque péremptoire, on pose « le cœur de notre message » en avançant « une idée force ». 2) J’argumente Il s’agit de prouver ce que l’on affirme, avec des éléments factuels, des informations quantifiables, vérifiables... 3) J’illustre Il faut trouver des exemples, des témoignages de ce que l’on a avancé. C’est aussi le moment de penser à ouvrir son sujet, de le décliner, de l’étendre à d’autres sphères... Attention il ne s’agit pas pour le moment de rédiger l’article, seulement de le structurer. Car, les réponses à ces trois temps peuvent faire office de « guide logique », de trame, avec des phrases ou expressions déjà trouvées, qui faciliteront la rédaction de l’article.
  23. 23. Récapitulatif Par rapport au référencement §  §  §  Le title devra idéalement contenir entre 10 et 70 caractères. Au-delà les termes perdront en valeur aux yeux des moteurs de recherche et risqueront de ne pas être affichés ; La meta description devra quant à elle contenir entre 70 et 160 caractères (espaces compris) ; Le h1 est le titre principal de votre page et doit être unique mais dans le html5 il est possible d’en créer plusieurs en fonctions des blocs. Il existe des outils pour analyser vos pages : §  §  §  http://grader.rezoactif.com/ http://www.woorank.com/ http://www.seoh.fr/audit-seo Ils vous permettront d’évaluer rapidement l’efficacité de votre page.
  24. 24. Quelques outils §  Extensions sur Firefox §  Pour la hiérarchie des titres : HeadingsMap §  Pour les mots clés : KGen §  Pour le suivi de position sur des mots ou expressions : Rank Checker (seobook.com) §  En ligne §  Myposeo (payant) §  Sur PC uniquement §  Content spinning : Synonymizer (gratuit) §  Liens brisés… : Xenu ( http://home.snafu.de/ tilman/ xenulink.html#Download) §  Logiciels multi OS §  Suivi de liens, statistiques : Advanced Web Ranking (payant) §  Audit de site : Screaming Frog SEO Spider Tool
  25. 25. Voir aussi Voici quelques liens pour approfondir le sujet : §  La rédaction Web http://ditwww.epfl.ch/SIC/SA/SPIP/Publications/spip.php?article1220 §  Ecrire pour le Web http://www.ecrirepourleweb.com/ §  Rédaction Web : les fondamentaux http://blog-web-marketing.fr/2008/04/28/redaction-web-ecrire-pour-leweb/ §  Ecrire concis http://www.redaction.be/instructions/concision.htm §  Autour de la typographie http://typographisme.net/post/De-la-cesure-et-du-Web Groupe de veille collaborative sur le webmarketing https://groups.diigo.com/group/webmarketingRennes Vous pouvez aussi simplement suivre le flux RSS

×