Combien y avait-il d’anges à la bataille de Badr ?
Collectif al-Hanifiyyah
Création : 25/12/2013

Au Nom de Dieu, Clément ...
II. Les versets en question
Listons maintenant les versets en question.

Traduction approchée :
« (Et rappelez-vous) le mo...
Il se peut qu’il y ait eu 2000, 3000, 4000 anges ou bien plus. Le premier verset explique
simplement que les 1000 anges qu...
(Muhammad) quittas ta famille » c’est-à-dire le matin de la bataille d’Ouhoud et le passage cité
entre les deux versets « ...
V. Pour aller plus loin…
D’autres avis – que nous considérons faibles - existent encore. Pour ceux qui veulent aller plus
...
VI.

Conclusion

Pour conclure, nous dirons qu’il y a deux réponses possibles.
Arguments des partisans du premier avis :
1...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le nombre d'anges à la bataille de badr

1 023 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 023
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
191
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le nombre d'anges à la bataille de badr

  1. 1. Combien y avait-il d’anges à la bataille de Badr ? Collectif al-Hanifiyyah Création : 25/12/2013 Au Nom de Dieu, Clément et Miséricordieux Introduction Le thème des « contradictions » coraniques est l’un des grands thèmes de prédilection des détracteurs du Coran et de certains critiques honnêtes dans leur approche. Certains ne voient dans le Coran qu’un livre bourré de contradictions, ce qui entacherait son origine divine. C’est dans ce cadre que nous nous proposons de répondre à l’allégation suivante : Y avait-il 1000, 3000 ou 5000 anges à la bataille de Badr ? Cet article concis répondra uniquement à cette allégation. Les autres allégations feront l’objet d’autres articles distincts dans l’avenir, s’il plait à Dieu. Puisse Dieu le Très-Haut nous aider dans notre œuvre. I. L’allégation L’allégation est formulée comme suit : Il est dit dans le Coran (8.9) que Dieu a aidé les croyants lors de la bataille de Badr d’un millier d’anges et autre part, il nous est dit qu’ils étaient non plus mille mais trois mille (Coran 3.124) voire même cinq mille (Coran 3.125) ! N’y a-t-il pas là une contradiction manifeste ? Collectif al-Hanifiyyah | Combien y avait-il d’anges à la bataille de Badr ? 1
  2. 2. II. Les versets en question Listons maintenant les versets en question. Traduction approchée : « (Et rappelez-vous) le moment où vous imploriez le secours de votre Seigneur et qu'Il vous exauça aussitôt : « Je vais vous aider d'un millier d'Anges déferlant les uns à la suite des autres. » » [Saint-Coran, Sourate 8 verset 9] Traduction approchée : « Dieu vous a donné la victoire, à Badr, alors que vous étiez humiliés. Craignez Dieu donc. Afin que vous soyez reconnaissants ! Et lorsque tu disais aux croyants; «Ne vous suffit-il pas que votre Seigneur vous fasse descendre en aide trois milliers d'anges » ? Mais oui ! Si vous êtes endurants et pieux, et qu'ils [les ennemis] vous assaillent immédiatement, votre Seigneur vous enverra en renfort cinq mille anges marqués distinctement.» » [Saint-Coran, Sourate 3 verset 123-125] Quand nous lisons les différents commentaires du Coran, nous nous rendons compte qu’il existe plusieurs réponses à cela et principalement deux d’entre elles. III. Première réponse Quand nous lisons attentivement les passages, nous nous rendons compte que la descente des 5000 anges se trouve dans le contexte des versets qui parlent de la descente des 3000 anges. Les versets sont clairs, si les ennemis attaquent immédiatement et que les croyants se montrent endurants et pieux, Dieu enverra en renfort 5000 anges. Cette partie donc est conditionnelle et ne contredit en rien le reste. Il reste maintenant deux versets (Coran 8.9 et 3.124). Etaient-ce 1000 anges à Badr ou 3000 ? Pour répondre à la question, il suffit de revenir sur les termes employés en langue arabe [1] : 1) « Je vais vous aider d'un millier d'Anges successifs (ar : mourdifîne) » (Coran 8.9) 2) « Ne vous suffit-il pas que votre Seigneur vous fasse descendre (ar : mounzalîne) en aide trois milliers d'anges ? » (Coran 3.124) Les termes employés ne sont pas les mêmes dans les deux versets. Dans le premier verset, il est dit que 1000 anges descendront et qui sont susceptibles d’être suivis par d’autres en raison, et non que leur nombre sera effectivement de 1000. [1] Nous modifions légèrement la traduction française des versets afin que l’explication des savants partisans de cet avis soit compris. Collectif al-Hanifiyyah | Combien y avait-il d’anges à la bataille de Badr ? 2
  3. 3. Il se peut qu’il y ait eu 2000, 3000, 4000 anges ou bien plus. Le premier verset explique simplement que les 1000 anges qui sont descendus peuvent être succédés par d’autres. Le terme arabe employé est « mourdifîne » qui accentue bien qu’une succession d’anges est possible. Quant au deuxième verset, il fait référence au nombre total d’anges et le terme arabe employé n’est plus « mourdifîne » mais « mounzilîne » qui signifie la descente à proprement parler. Par conséquent, il y a eu au total 3000 anges à Badr. Ainsi, il n’y a pas de contradiction. IV. Deuxième réponse Il faut savoir que les exégètes du Coran ont proposé plusieurs interprétations concernant les versets en question. L’avis que nous avons donné précédemment est celui qui est partagé par le célèbre exégète Ibn Kathîr (m. 774 H.). Il existe bien évidemment d’autres interprétations qui permettent de lever l’apparente contradiction. Certains parmi les commentateurs ont considéré que les versets parlant de la descente des 1000 anges ne concernaient que la bataille de Badr, et que la descente des 3000 anges concernait la bataille d’Ouhoud. Reprenons lentement tout le passage de la Sourate 3 : 121. Et Lorsqu'un (en arabe : idh) matin, tu (Muhammad) quittas ta famille, pour assigner aux croyants les postes de combat (= le matin de la bataille d’Ouhoud) et Dieu est Audient et Omniscient. 122. Lorsque (en arabe : idh) deux de vos groupes songèrent à fléchir ! (= Banou Hârithah et Banou Salamah) Alors que Dieu est leur allié à tous deux ! Car, c'est en Dieu que les croyants doivent placer leur confiance. 123. Dieu vous a donné la victoire, à Badr, alors que vous étiez humiliés. Craignez Dieu donc. Afin que vous soyez reconnaissants ! 124. Lorsque (en arabe : idh) tu disais aux croyants; «Ne vous suffit-il pas que votre Seigneur vous fasse descendre en aide trois milliers d'Anges» ? 125. Mais oui ! Si vous êtes endurants et pieux, et qu'ils [les ennemis] vous assaillent immédiatement, votre Seigneur vous enverra en renfort cinq mille Anges marqués distinctement. 126. Et Dieu ne le fit que (pour vous annoncer) une bonne nouvelle, et pour que vos cœurs s'en rassurent. La victoire ne peut venir que de Dieu, le Puissant, le Sage; 127. Afin d’anéantir également une partie des mécréants ou pour les humilier et qu'ils en retournent donc déçus. Et plus loin dans la même Sourate 152. Et certes, Dieu a tenu Sa promesse envers vous, quand par Sa permission vous les tuiez sans relâche, jusqu'au moment où vous avez fléchi, où vous vous êtes disputés à propos de l'ordre donné, et vous avez désobéi après qu'Il vous eut montré (la victoire) que vous aimez ! Il en était parmi vous qui désiraient la vie d'ici bas et il en était parmi vous qui désiraient l'au-delà. Puis Il vous a fait reculer devant eux, afin de vous éprouver. Et certes Il vous a pardonné. Et Dieu est Détenteur de la grâce envers les croyants Quand nous reprenons lentement tout le contexte, le passage « Lorsque tu disais aux croyants; «Ne vous suffit-il pas que votre Seigneur vous fasse descendre en aide trois milliers d'Anges» ? » revient au même moment que lorsque Dieu dit juste avant « Lorsqu'un matin, tu Collectif al-Hanifiyyah | Combien y avait-il d’anges à la bataille de Badr ? 3
  4. 4. (Muhammad) quittas ta famille » c’est-à-dire le matin de la bataille d’Ouhoud et le passage cité entre les deux versets « Dieu vous a donné la victoire, à Badr, alors que vous étiez humiliés » n’est qu’un rappel de la bataille de Badr inséré dans le contexte de la bataille d’Ouhoud. Ces versets sont articulés par le terme « lorsque » (en arabe : idh) et renvoient ainsi tous au même moment. Certaines données historiques viennent appuyer cet avis. En effet, les musulmans ont fait face à 1000 polythéistes lors de la bataille de Badr et c’est pour cela que du côté des musulmans il y avait 1000 anges en soutien. Quant à la bataille d’Ouhoud, ils ont dû faire face à 3000 polythéistes et c’est pour cela qu’il y avait 3000 anges en soutien. 5000 anges étaient prêts à être envoyés si les musulmans s’étaient montrés endurants, pieux et si l’ennemi rappliquait avec des renforts. À la question suivante : « Comment se fait-il qu’avec la descente des 3000 anges, les musulmans aient eu à subir un revers à Ouhoud ? » Le Coran répond (3.152) « Dieu a tenu Sa promesse envers vous, quand par Sa permission vous les tuiez sans relâche, jusqu'au moment où vous avez fléchi, où vous vous êtes disputés à propos de l'ordre donné, et vous avez désobéi après qu'Il vous eut montré (la victoire) que vous aimez. » Et la promesse ne concernait que la tranquillité des cœurs, pas la victoire. D’autant plus que la descente des anges ne signifie pas la victoire assurée, le Coran est d’ailleurs très clair à ce sujet (3.126-127), toujours dans le contexte de la bataille d’Ouhoud : « Et Dieu ne le fit que pour vous annoncer une bonne nouvelle, et pour que vos cœurs s'en rassurent. Et la victoire ne peut venir que de Dieu, le Puissant, le Sage. Afin d’anéantir également une partie des mécréants ou pour les humilier et qu'ils en retournent donc déçus. » Ainsi, la descente des anges n’est là que pour tranquilliser les cœurs des croyants, pas pour assurer la victoire, car la victoire est donnée au final par Dieu. À la fin de la bataille d’Ouhoud, les polythéistes sont retournés déçus de ne pas avoir exterminé les musulmans et ils ont eu à subir également des pertes. Quant à la victoire, celle-ci était conditionnée par la patience et la piété, ou en d’autres termes par le respect des ordres donnés. Le verset 3.120, qui est mentionné juste avant la promesse de la venue des anges, va dans le même sens : « Qu'un bien vous touche, ils s'en affligent. Qu'un mal vous atteigne, ils s'en réjouissent. Mais si vous êtes endurants et pieux, leur manigance ne vous causera aucun mal. Dieu connaît parfaitement tout ce qu'ils font. » Cet avis, que nous privilégions, lève également la contradiction apparente en situant la descente des anges à des moments différents : 1000 anges pour Badr, 3000 pour Ouhoud et 5000 si nécessaire [2]. [2] Certains des prédécesseurs ont affirmé qu’aucun ange n’est descendu au final à Ouhoud car les musulmans ont désobéi aux ordres du Prophète (paix et bénédiction sur lui). Collectif al-Hanifiyyah | Combien y avait-il d’anges à la bataille de Badr ? 4
  5. 5. V. Pour aller plus loin… D’autres avis – que nous considérons faibles - existent encore. Pour ceux qui veulent aller plus loin et approfondir la question, nous recommandons les exégèses suivantes : 1. TABARI (m. 310 H.), Jâmi’ al-Bayân fî Tafsîr al-Qour’âne 2. MÂTOURIDI (m. 333 H.), Ta’wilâte Ahl As-Sunnâh 3. SAMARQANDI (m. 375 H.), Bahr al-‘Ouloum 4. BAGHAWI (m. 516 H.), Ma’âlim at-Tanzîl 5. ZAMAKHCHARI (m. 538 H.), al-Kashâf 6. IBN ‘ATIYYÂ (m. 546 H.), al-Mouharrar al-Wajîz fî Tafsîr al-Kitâb al-‘Azîz 7. IBN AL-JAWZÎ (m. 597 H.), Zâd al-Masîr fî ‘Ilm al-Tafsîr 8. FAKHR AD-DIN AR-RAZI (m. 606 H.), Mafâtih al-Ghayb 9. BAYDAWI (m. 685 H.), Anwâr at-Tanzîl wa asrâr at-Ta’wîl 10. NASAFI (m. 710 H.), Madârik at-Tanzîl wa Haqâ’iq at-Taw’îl 11. ABOU HAYYAN (m. 754 H.), Al-Bahr al-Mouhît 12. IBN KATHÎR (m. 774 H.), Tafsîr al-Qour’âne al-Karîm 13. SOUYOUTÎ (m. 911 H.), Ad-Dourrou al-Manthour fî at-Tafsîr bil Ma’thour 14. MUHAMMAD RASHID RIDA (m. 1354 H.), Tafsîr al-Manâr 15. SA’DI (m. 1376 H.), Tafsîr Taysîr al-Karîm Ar-Rahmân fî Tafsîr Kalâm al-Mannân 16. IBN ‘ASHOUR (m. 1393 H.), At-Tahrîr wat-Tanwîr 17. SABOUNI, Safwat at-Tafasîr Collectif al-Hanifiyyah | Combien y avait-il d’anges à la bataille de Badr ? 5
  6. 6. VI. Conclusion Pour conclure, nous dirons qu’il y a deux réponses possibles. Arguments des partisans du premier avis : 1) Le verset 8.9 affirme que 1000 anges sont descendus et sont susceptibles d’être suivis par d’autres anges et non qu’ils étaient 1000 au total. 2) Le verset 3.124 dit que leur nombre total était de 3000 lors de cette bataille. 3) Le verset 3.125 parle de 5000 anges qui soutiendront les croyants si ceux-ci se montrent pieux et endurants et s’ils se font attaquer par les renforts ennemis. Cette partie est conditionnelle. Arguments des partisans du second avis : 1) Le verset 8.9 affirme qu’il y a eu 1000 anges à Badr. 2) Les versets 3.124-125 affirment que 3000 anges sont descendus à Ouhoud pour tranquilliser les cœurs, et non pour assurer la victoire car celle-ci appartient à Dieu. 3) Si les combattants musulmans s’étaient montrés patients et si l’ennemi avait eu des renforts, ils auraient été secourus par 5000 anges si cela s’avérait être nécessaire. 4) La promesse de Dieu ne concernait pas la victoire mais la tranquillisation des cœurs et le fait de détruire une partie des polythéistes et de les renvoyer d’où ils sont venus, ce qui se produisit. Quant aux causes de la défaite, elles sont expliquées dans la même Sourate par le non-respect des ordres qui ont été donnés par le Prophète (paix sur lui) avant la bataille. Ainsi, quelle que soit la réponse, il n’y a pas de contradiction. Allâhou A’lam - Et Dieu Sait Mieux ce qu’il en est ! Tous les bienfaits proviennent de Dieu, seules les erreurs nous incombent ! Collectif al-Hanifiyyah | Combien y avait-il d’anges à la bataille de Badr ? 6

×