9
INTRODUCTION
I. Présentation du Centre Richelieu
II. La sectorisation
polyvalent.
Cette autorisation peut être conjuguée...
1110
II.
Asthme.
Préparation préopératoire.
II.2- Organisation dans l’unité respiratoire
ponctuellement dans leur parcours...
Alter Ego n°35 – Août 2013
1312
Ambiguïtés sur les textes législatifs
Arrêté du 06 avril 2011 relatif au management de la ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Entre sécurité du circuit du médicament et autonomie du patient.

280 vues

Publié le

EXPERIMENTATION D’ADMINISTRATION SUR 24 HEURES DANS UNE UNITE DE SOINS SSR

INTRODUCTION

I. Présentation du Centre Richelieu

Le Centre Richelieu est un établissement de Soins de suite et de réadaptation spécialisé dans :

Les affections de l’appareil Locomoteur.
Les affections du système nerveux.
Les affections respiratoires.
L’établissement compte :

93 lits d’hospitalisation complète dont 80 chambres seules :
• 65 lits spécifiques aux affections de l’appareil locomoteur et du système nerveux.

• 28 lits spécifiques aux affections respiratoires.

17 places d’hospitalisation de jour :
• 15 places spécifiques aux affections de l’appareil locomoteur et du système nerveux.

• 2 places spécifiques aux affections respiratoires.

L’unité « Appareil Locomoteur » accueille des patients en post-chirurgical (prothèse de genou, AVP, polytraumatisé, blessés médullaires, ligamentoplastie, amputation), également des lombalgies chroniques. L’éventail des pathologies traitées sont en « Neurologie » : les Accidents Vasculaires Cérébraux, les Traumatisés crâniens, les scléroses en plaques, les maladies dégénératives. Quant à l’unité « Respiratoire », sa spécificité concerne toutes les pathologies respiratoires chroniques mais également les post-chirurgicaux et l’oncologie.



II. La sectorisation

Les évolutions réglementaires (décret n° 2008/376 et 2008/377 du 17/04/2008) réunissent en une seule activité « Soins de Suite et Réadaptation » les activités précédentes de Soins de suite et de Rééducation et réadaptation fonctionnelle considérant que la réponse au besoin du patient dans le champ SSR fait en effet appel à la totalité des missions qui caractérisent une prise en charge SSR : soins, rééducation et réadaptation, prévention et éducation thérapeutique, accompagnement à la réinsertion.

Le décret prévoit désormais une seule modalité d’autorisation avec des possibilités de mentions complémentaires :

Une autorisation d’exercer l’activité de soins au seul titre des SSR adultes ce qui correspond au SSR indifférencié ou polyvalent.
Cette autorisation peut être conjuguée avec une ou plusieurs prises en charge spécialisées (Appareil Locomoteur, Système nerveux, Respiratoire, Cardio-vasculaire, Brûlés).
Ces nouvelles dispositions ont amené le Centre Richelieu à se positionner en tant que SSR Spécialisé ayant trois spécificités (Appareil Locomoteur, Système Nerveux, et depuis le 08/03/2010 l’unité Respiratoire).

Ainsi une nouvelle organisation a été mise en place le 14/06/2011, impliquant la création de trois unités distinctes mais en conservant une harmonisation dans les fonctionnements.

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
280
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
91
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Entre sécurité du circuit du médicament et autonomie du patient.

  1. 1. 9 INTRODUCTION I. Présentation du Centre Richelieu II. La sectorisation polyvalent. Cette autorisation peut être conjuguée avec une ou plusieurs prises en charge spécialisées (Appareil en conservant une harmonisation dans les fonctionnements. ORGANISATION EXISTANTE I. Organisation au MPR convivialité. 2007. II. Nouvelle organisation
  2. 2. 1110 II. Asthme. Préparation préopératoire. II.2- Organisation dans l’unité respiratoire ponctuellement dans leur parcours de vie. Cette intervention ne doit pas être une rupture avec la réalité mais une autonomie. législation et le respect de l’autonomie et son apprentissage. informatisé par l’IDE du matin. Puis il est récupéré par l’ide de nuit le soir même. er jour et apprentissage de cette prise. REFLEXION SUR LE CIRCUIT DU MEDICAMENT I. Analyse et formalisation de la procédure en unité respiratoire I. 1- Amélioration de la traçabilité er jour d’entrée. Cette de soins. I. 2- Amélioration de la communication des informations Il est remis au patient une copie de la prescription médicale avec explication lors de la remise du pilulier le 1er jour. I. 3- Continuité dans la démarche d’évaluation les patients gagnent en autonomie. Au cours du séjour il peut être décidé de remettre à un patient son pilulier. II. Mise en place d’une analyse systémique des FEI portant sur l’administration des médicaments au MPR de l’administration médicamenteuse. comprendre les causes et d’y amener des axes d’amélioration. III.constitution d’un groupe de travail sur l’ensemble de l’établissement pour harmoniser une procédure d’administration des médicaments DIFFICULTES RENCONTREES ET AMBIGUITE 1 1. 2. Administration proprement dite du médicament ; 4. Enregistrement de l’administration ; 5. Surveillance du patient. ». 1
  3. 3. Alter Ego n°35 – Août 2013 1312 Ambiguïtés sur les textes législatifs Arrêté du 06 avril 2011 relatif au management de la prise en charge médicamenteuse et aux médicaments dans les garantir la sécurité du patient. Il ne devra être mis ou laissé à la disposition des patients aucun médicament en dehors de ceux qui leur auront été prescrits dans l’établissement ». « Toute administration de médicaments est enregistrée au moment de sa réalisation ». Peut-on laisser des traitements prescrits au patient ? Comment noter son administration en temps réel ? Ambiguïtés sur la littérature Apprécier le niveau d’autonomie P. 26 Rappeler au patient autonome l’intérêt de l’observance du traitement ». Sur quels critères objectifs, l’autonomie du patient est-elle appréciée ? Le patient autonome peut-il prendre son traitement seul ? Quelles sont les modalités de supervision de l’infirmière ? « Assurer l’enregistrement en temps réel Commentenregistrerentempsréellaprisedutraitementchezpatientditautonome?(chezlequelletraitement de la journée a été donné le matin). pour 32 patients. CONCLUSION L’organisation de l’administration des traitements sollicitant l’autonomie du patient est maintenue dans l’unité respiratoire. Dans le cadre de l’ETP l’autonomisation ne concerne-t-elle que les patients présentant des pathologies chroniques ? Anne VICHARD DUTRONC croissant de personnes de tous âges de sortir du milieu sanitaire en survivant d’une maladie ou d’un traumatisme alors Il leur reste cependant des incapacités motrices et/ou neuropsychologiques qui seront à l’origine de limitations d’activités et de participations. rage . Le projet de sortie comprend deux aspects 1. 2. Le projet de sortie est personnalisé Le projet de sortie devient un objectif de rééducation et de réadaptation de l’équipe pluridisciplinaire. La notion de projet repose dans patient dans une perspective réaliste. mécanismes d’élaboration de celles-ci sont uniques, complexes et individuels.

×