Le Variationnisme 2006 - 2007 Par : Ennadi Hakim Oufkir Hassna Remis au : Professeur  Leila Messaoudi Variation sociale et...
Plan de La présentation <ul><li>Introduction </li></ul><ul><li>Le variationnisme </li></ul><ul><li>La méthodologie variati...
Introduction <ul><li>la variation langagière obéit à des régularités relevant de: </li></ul><ul><li>contraintes linguistiq...
William Labov: <ul><li>juge que la mise en relation quantifiée des phénomènes des deux ordres est productive dans l’approc...
Le variationnisme <ul><li>« La sociolinguistique variationniste, dont William Labov est le fondateur, se définit comme une...
Le variationnisme <ul><li>La sociolinguistique variationniste décrit toutes les formes de variations constatées qui ne son...
La méthodologie variationniste <ul><li>Met en relation directe des variables linguistiques et des variables extralinguisti...
La méthodologie variationniste <ul><li>L’INTERET: </li></ul><ul><li>Démontrer des comportements différentiels entre des ca...
La méthodologie variationniste <ul><li>EXEMPLES </li></ul><ul><li>Une stratification en classes sociales indique une hiéra...
La méthodologie variationniste <ul><li>EXEMPLES </li></ul>
La méthodologie variationniste <ul><li>LABOV </li></ul><ul><li>Les enquêtes de Labov lui ont permis de dégager des comport...
La méthodologie variationniste <ul><li>LABOV </li></ul><ul><li>Ces méthodes apportent des perspectives sur les processus d...
La méthodologie variationniste <ul><li>TECHNIQUES D’ENQUÊTE ADOPTÉES </li></ul><ul><li>collecte de matériaux faite sur le ...
L’étude du cas <ul><li>En 1962, William Labov conduit une étude sur la variation de production du phonème /R/ dans les gra...
L’étude du cas <phonème /R/ dans les grands magasins de New York> <ul><li>Plus on monte dans la hiérarchie sociale, plus l...
L’étude du cas <phonème /R/ dans les grands magasins de New York> <ul><li>Des observateurs chargés d’interviewer les emplo...
L’étude du cas <phonème /R/ dans les grands magasins de New York> <ul><li>« Excuse me, where are the women’s shoes ?». P(1...
L’étude du cas <phonème /R/ dans les grands magasins de New York> <ul><li>«fourth floor»   </li></ul>
L’étude du cas <phonème /R/ dans les grands magasins de New York> <ul><li>Au quatrième étage la question serait: </li></ul>
L’étude du cas <phonème /R/ dans les grands magasins de New York> <ul><li>« excuse me, what floor is this ?».   </li></ul>...
L’étude du cas <phonème /R/ dans les grands magasins de New York> <ul><li>Deux styles seront soulignés: </li></ul><ul><li>...
L’étude du cas <phonème /R/ dans les grands magasins de New York> <ul><li>Les variables indépendantes : </li></ul><ul><li>...
L’étude du cas <phonème /R/ dans les grands magasins de New York> <ul><li>Les variables dépendantes : </li></ul><ul><li>le...
L’étude du cas <phonème /R/ dans les grands magasins de New York> <ul><li>Labov recueille : </li></ul><ul><li>68  intervie...
L’étude du cas <phonème /R/ dans les grands magasins de New York> <ul><li>La stratification générale de (r) </li></ul>
L’étude du cas <phonème /R/ dans les grands magasins de New York>
L’étude du cas <phonème /R/ dans les grands magasins de New York> <ul><li>RÉSULTAT: </li></ul><ul><li>Stratification nette...
L’étude du cas <phonème /R/ dans les grands magasins de New York> <ul><li>AUTRES FACTEURS SOCIAUX: </li></ul><ul><li>La ra...
 
La race <ul><li>La présence d’un grand nombre d’informateurs noirs contribue à diminuer l’emploi de (r-1) </li></ul><ul><l...
L’emploi <ul><li>Les différences au niveau de l’emploi ne sont t-ils pas responsables en partie de la stratification de (r...
 
L’étude du cas <phonème /R/ dans les grands magasins de New York> <ul><li>AUTRES FACTEURS SOCIAUX: </li></ul>La différenci...
 
FACTEUR DE L’ÂGE <ul><li>aucun signe de changement. </li></ul><ul><li>«  l’énigme posée par la figure 2.5 est l’un des rés...
 
FACTEUR DE L’ÂGE <ul><li>«  La structure complexe de la figure 2.5 est un véritable défi à l’interprétation .  »P.114 </li...
Conclusions <ul><li>En somme nous retiendrons que les variables indépendantes (classes sociales, sexe, age…) restent les p...
Conclusions <ul><li>Il serait donc préalable de dire que l’intérêt de la méthode variationniste est manifeste pour observe...
Merci !
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le Variationnisme

14 055 vues

Publié le

Fait par :
- Ennadi Hakim
- Oufkir Hassna

Publié dans : Technologie
1 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
14 055
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
100
Actions
Partages
0
Téléchargements
180
Commentaires
1
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le Variationnisme

  1. 1. Le Variationnisme 2006 - 2007 Par : Ennadi Hakim Oufkir Hassna Remis au : Professeur Leila Messaoudi Variation sociale et registres de langue Master : Langue française et diversité linguistique Université Ibn Tofail FLSH
  2. 2. Plan de La présentation <ul><li>Introduction </li></ul><ul><li>Le variationnisme </li></ul><ul><li>La méthodologie variationniste </li></ul><ul><li>L’étude du cas </li></ul><ul><li>Conclusions </li></ul>
  3. 3. Introduction <ul><li>la variation langagière obéit à des régularités relevant de: </li></ul><ul><li>contraintes linguistiques </li></ul><ul><li>facteurs historiques et sociaux (extralinguistiques) </li></ul>
  4. 4. William Labov: <ul><li>juge que la mise en relation quantifiée des phénomènes des deux ordres est productive dans l’approche sociolinguistique. </li></ul>
  5. 5. Le variationnisme <ul><li>« La sociolinguistique variationniste, dont William Labov est le fondateur, se définit comme une linguistique qui prend en compte l’hétérogénéité de la langue . »* </li></ul><ul><li>elle s’intéresse à la langue telle qu’elle est parlée dans une communauté linguistique </li></ul><ul><li>La sociolinguistique ne peut postuler une homogénéité des structures grammaticales </li></ul>* Oswald ducrot. Nouveau dictionnaire encyclopédique des sciences du langage, Ed du seuil, 1972-1995. P(143)
  6. 6. Le variationnisme <ul><li>La sociolinguistique variationniste décrit toutes les formes de variations constatées qui ne sont pas d’ordre strictement individuel. </li></ul><ul><li>Elle montre qu’il existe une variation sociale, qui s’exprime par la stratification sociale d’une variable linguistique et une variation stylistique, qui apparaît lors des changements de registres de discours (du formel par un même locuteur. </li></ul>
  7. 7. La méthodologie variationniste <ul><li>Met en relation directe des variables linguistiques et des variables extralinguistiques d’une manière quantitative. </li></ul><ul><li>Les variables linguistiques sont sélectionnés et réparties au sein d’une communauté de locuteurs précise. Et tient compte des diverses situations discursives. </li></ul>
  8. 8. La méthodologie variationniste <ul><li>L’INTERET: </li></ul><ul><li>Démontrer des comportements différentiels entre des catégories sociales spécifiques : </li></ul><ul><li>homme/femme. </li></ul><ul><li>Éduqué/non éduqué. </li></ul><ul><li>Urbain/rural. </li></ul>
  9. 9. La méthodologie variationniste <ul><li>EXEMPLES </li></ul><ul><li>Une stratification en classes sociales indique une hiérarchie de valorisation de certaines formes langagières </li></ul><ul><li>Une stratification en classes d’âge indique éventuellement un changement en cours dans une communauté linguistique donné. </li></ul>
  10. 10. La méthodologie variationniste <ul><li>EXEMPLES </li></ul>
  11. 11. La méthodologie variationniste <ul><li>LABOV </li></ul><ul><li>Les enquêtes de Labov lui ont permis de dégager des comportements gestuels, des habitudes langagières et phonétiques qui sont soumises à des variations en fonction des milieux sociaux </li></ul>
  12. 12. La méthodologie variationniste <ul><li>LABOV </li></ul><ul><li>Ces méthodes apportent des perspectives sur les processus de changement </li></ul><ul><li>Les principaux facteurs sociaux sont : la classe sociale, le sexe, la profession, le degré d’instruction et le revenu </li></ul>
  13. 13. La méthodologie variationniste <ul><li>TECHNIQUES D’ENQUÊTE ADOPTÉES </li></ul><ul><li>collecte de matériaux faite sur le terrain à l’aide d’un enregistreur audio. </li></ul>
  14. 14. L’étude du cas <ul><li>En 1962, William Labov conduit une étude sur la variation de production du phonème /R/ dans les grands magasins de New York. </li></ul><ul><li>Il choisit trois grands magasins qui représentent les trois types de classes sociales : </li></ul><ul><li>les classes inférieures: S. Klein ; </li></ul><ul><li>les classes moyennes: Macy’s ; </li></ul><ul><li>les classes supérieures: Saks . </li></ul>
  15. 15. L’étude du cas <phonème /R/ dans les grands magasins de New York> <ul><li>Plus on monte dans la hiérarchie sociale, plus la production du /r/ rétroflexe se maintient. </li></ul><ul><li>Plus l’on descend dans l’échelle, plus la production du /r/ rétroflexe tend à s’effacer. </li></ul>
  16. 16. L’étude du cas <phonème /R/ dans les grands magasins de New York> <ul><li>Des observateurs chargés d’interviewer les employés des trois magasins ciblés </li></ul>
  17. 17. L’étude du cas <phonème /R/ dans les grands magasins de New York> <ul><li>« Excuse me, where are the women’s shoes ?». P(102) </li></ul><ul><li>« Excusez moi! Ou se trouvent les chaussures pour femmes » </li></ul>
  18. 18. L’étude du cas <phonème /R/ dans les grands magasins de New York> <ul><li>«fourth floor» </li></ul>
  19. 19. L’étude du cas <phonème /R/ dans les grands magasins de New York> <ul><li>Au quatrième étage la question serait: </li></ul>
  20. 20. L’étude du cas <phonème /R/ dans les grands magasins de New York> <ul><li>« excuse me, what floor is this ?». </li></ul><ul><li>« excusez moi, à quel étage somme nous? » </li></ul>
  21. 21. L’étude du cas <phonème /R/ dans les grands magasins de New York> <ul><li>Deux styles seront soulignés: </li></ul><ul><li>le style «informel» : produit dans des circonstances non officielles; </li></ul><ul><li>et le style «emphatique» :obtenu par correction forcée par l’interviewer. </li></ul>
  22. 22. L’étude du cas <phonème /R/ dans les grands magasins de New York> <ul><li>Les variables indépendantes : </li></ul><ul><li>le magasin; </li></ul><ul><li>l’emploi du répondant ; </li></ul><ul><li>l’étage du magasin ; </li></ul><ul><li>le sexe; </li></ul><ul><li>l’âge; </li></ul><ul><li>la race; </li></ul><ul><li>l’accent étranger ; </li></ul>
  23. 23. L’étude du cas <phonème /R/ dans les grands magasins de New York> <ul><li>Les variables dépendantes : </li></ul><ul><li>les quatre prononciations du /r/ (deux prononciations par style) dans «fourth floor». </li></ul>
  24. 24. L’étude du cas <phonème /R/ dans les grands magasins de New York> <ul><li>Labov recueille : </li></ul><ul><li>68 interviews chez Saks; </li></ul><ul><li>125 chez Macy’s; </li></ul><ul><li>71 pour le magasin Klein. </li></ul>
  25. 25. L’étude du cas <phonème /R/ dans les grands magasins de New York> <ul><li>La stratification générale de (r) </li></ul>
  26. 26. L’étude du cas <phonème /R/ dans les grands magasins de New York>
  27. 27. L’étude du cas <phonème /R/ dans les grands magasins de New York> <ul><li>RÉSULTAT: </li></ul><ul><li>Stratification nette et cohérente de (r) dans les trois magasins </li></ul><ul><li>62% des employés de Saks; </li></ul><ul><li>51% de ceux de Macy’s; </li></ul><ul><li>20% de ceux de S. Klein, </li></ul><ul><li>Emploient (r-1) exclusivement ou partiellement </li></ul><ul><li>+ La stratification est plus nette pour les pourcentages de (r-1) exclusif </li></ul>
  28. 28. L’étude du cas <phonème /R/ dans les grands magasins de New York> <ul><li>AUTRES FACTEURS SOCIAUX: </li></ul><ul><li>La race </li></ul><ul><li>Il y a plus d’employés noirs chez S. Klein que chez Macy’s. </li></ul><ul><li>Plus chez Macy’s que chez Saks </li></ul>
  29. 30. La race <ul><li>La présence d’un grand nombre d’informateurs noirs contribue à diminuer l’emploi de (r-1) </li></ul><ul><li>Les employés noirs de chez Macy’s présentent moins de (r-1) que les blancs </li></ul>
  30. 31. L’emploi <ul><li>Les différences au niveau de l’emploi ne sont t-ils pas responsables en partie de la stratification de (r) ? </li></ul>
  31. 33. L’étude du cas <phonème /R/ dans les grands magasins de New York> <ul><li>AUTRES FACTEURS SOCIAUX: </li></ul>La différenciation des informateurs par l’âge
  32. 35. FACTEUR DE L’ÂGE <ul><li>aucun signe de changement. </li></ul><ul><li>« l’énigme posée par la figure 2.5 est l’un des résultats les plus significatifs qu’ont produits nos méthodes. Quand tout le reste confirme l’hypothèse de départ, lui seul, parce qu’il ne s’ajuste pas à la structure attendue, nous force à tourner notre attention dans des directions nouvelles et, qui sait, profitables . »P.113 </li></ul>
  33. 37. FACTEUR DE L’ÂGE <ul><li>« La structure complexe de la figure 2.5 est un véritable défi à l’interprétation . »P.114 </li></ul><ul><li>La corrélation inverse se manifeste chez Saks </li></ul><ul><li>Les sujets les plus âgés qui emploient le plus de (r-1) chez Macy’s </li></ul><ul><li>Aucune corrélation chez S.Klein </li></ul>
  34. 38. Conclusions <ul><li>En somme nous retiendrons que les variables indépendantes (classes sociales, sexe, age…) restent les principaux indicateurs du changement et de la variation linguistique. </li></ul>
  35. 39. Conclusions <ul><li>Il serait donc préalable de dire que l’intérêt de la méthode variationniste est manifeste pour observer et établir une étude scientifique du langage. </li></ul><ul><li>Cependant les résultats de l’étude quantitative risquent d’être complexes puisque parmi les résultats obtenus nous retrouvons des répondants qui se sont forcé de corriger leurs prononciations du /r/ </li></ul>
  36. 40. Merci !

×