Interview	
  de	
  Caroline	
  Menegaux,	
  
	
  Directrice	
  du	
  salon	
  Equip’Hôtel	
  
www.laurentdelporte.com	
  	...
Caroline	
  de	
  Menegaux	
  
Biographie	
  :	
  
• 
• 

• 

Directrice	
   du	
   pôle	
   Hôtellerie-­‐Restaura7on,	
  ...
Les	
  dernières	
  innova;ons	
  	
  
du	
  secteur	
  de	
  l’hôtellerie	
  
1)	
  	
  	
  Vous	
  organisez	
  le	
  La...
Vous	
  organisez	
  le	
  Lab	
  Equip’hôtel	
  le	
  25	
  novembre	
  2013	
  au	
  Carrousel	
  du	
  Louvre,	
  quels...
Quelles	
  sont	
  les	
  principales	
  innovaEons	
  qui	
  ont	
  marqué	
  l’hôtellerie	
  ces	
  derniers	
  mois	
  ...
La	
  nouvelle	
  classificaEon	
  des	
  hôtels	
  n’a	
  t’elle	
  pas	
  entrainé	
  de	
  la	
  confusion	
  auprès	
  ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Interview de Caroline Menegaux directrice du Salon Equip'Hôtel

191 vues

Publié le

A revoir sur le site : www.laurentdelporte.com
Interview de Caroline Menegaux, directrice du Salon Equip'Hôtel.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
191
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Interview de Caroline Menegaux directrice du Salon Equip'Hôtel

  1. 1. Interview  de  Caroline  Menegaux,    Directrice  du  salon  Equip’Hôtel   www.laurentdelporte.com    
  2. 2. Caroline  de  Menegaux   Biographie  :   •  •  •  Directrice   du   pôle   Hôtellerie-­‐Restaura7on,   Forme   et   Spectacle,   Communica7on,   Fashion   &   franchise   Diplômée  de  l’ESSEC,  Corinne  Menegaux  a  fait  carrière  dans  le  monde  des  salons  professionnels   et   grand   public,   successivement   chez   MILLER   FREEMAN   (1992-­‐1995),   KEYMEDIA   GROUP   (1995-­‐2003,   PDG   de   la   filiale   française   entre   2000   et   2003)   puis   en   tant   que   PDG   chez   EASYFAIRS   FRANCE   (2004).   En   janvier   2005,   elle   fonde   sa   propre   société,   GEM,   organisateur   des   salons   EASYFAIRS  FRANCHISE  (8  salons  régionaux  par  an)  et  est  à  l’origine  de  la  créa7on  de  deux  salons   grand  public  :  Cuisinez  !  et  Art  Shopping.   Elle  rejoint  REED  EXPOSITIONS  FRANCE  en  2009  pour  diriger  la  division  Hôtellerie-­‐Restaura7on.   Elle   est   aujourd’hui   directrice   de   Pôle   et   dirige   les   salons   du   secteur   Hôtellerie-­‐Restaura7on   (Equip’Hôtel,   Sandwich   &   Snack   Show,   Parizza,   Paris   Halal   Summit,     Vending,   Marocotel   …),   le   secteur  Forme  (  Réeduca,  Body  Fitness,…),  spectacle  (SIEL).  Elle  a  également  dans  son  portefeuille   le    salon  du    funéraire  ,  Franchise  Expo,  Bijorhca,  MPV  et  Viscom.   2  
  3. 3. Les  dernières  innova;ons     du  secteur  de  l’hôtellerie   1)      Vous  organisez  le  Lab  Equip’hôtel  le  25  novembre  2013  au  Carrousel  du  Louvre,  quels  sont   pour  vous  les  enjeux  d’aujourd’hui  dans  l’hôtellerie  et  tout  par7culièrement  dans  l’hôtellerie   de  luxe  ?   2)      Quelles  sont  les  principales  innova7ons  qui  ont  marqué  l’hôtellerie  ces  derniers  mois  ?   Pouvez-­‐vous  nous  donner  des  exemples  ?   3)      Pensez-­‐vous  que  l’art  de  recevoir  à  la  française  est  un  vecteur  différenciant  pour  les  hôtels   qu’ils  soient  implantés  en  France  ou  à  l’étranger.     4)      La  nouvelle  classifica7on  des  hôtels  n’a  t-­‐elle  pas  entrainé  de  la  confusion  auprès  des  clients   et  des  fron7ères  floues  entre  l’hôtellerie  de  luxe  et  l’hôtellerie  haut  de  gamme  ?   3  
  4. 4. Vous  organisez  le  Lab  Equip’hôtel  le  25  novembre  2013  au  Carrousel  du  Louvre,  quels   sont  pour  vous  les  enjeux  d’aujourd’hui  dans  l’hôtellerie  et  tout  parEculièrement  dans   l’hôtellerie  de  luxe  ?   Je   crois   que   l’hôtellerie   doit   innover   pour   mieux   répondre   aux   apentes   des   clients.   Ceux-­‐ci   ont   considérablement   changé   de   comportement   d’achat   et   les   hôteliers   doivent   s’adapter   à   ces   évolu7ons.   Plus   de   service   et   d’accueil,   des   concepts   cohérents,   des   histoires   à   raconter   aux   clients,   faire   vivre   une   expérience…autant   de   leviers   de   réflexion   qui   peuvent   faire  changer  les  choses.         Un  hôtel  doit  être  aujourd’hui  un  lieu  de  vie,  et  pas  seulement  un  service  d’hébergement  sans  valeur   ajoutée.   C’est   exactement   l’objet   du   Lab   Equip’Hôtel   :   décrypter   ces   nouveaux   comportements   d’achat   pour   donner   des   clés   aux   hôteliers   et   restaurateurs   pour   faire   évoluer   leurs   affaires.   De   la   même  façon,  le  Lab  fera  le  point  sur  une  quarantaine  de  nouveautés  produits  permepant  aussi  aux   propriétaires  d’établissements  de  se  renouveler  et  d’innover.   4  
  5. 5. Quelles  sont  les  principales  innovaEons  qui  ont  marqué  l’hôtellerie  ces  derniers  mois  ?   Pouvez-­‐vous  nous  donner  des  exemples  ?   Il  y  en  a  beaucoup,  mais  probablement  une  des  innova7ons  les  plus  marquantes  concerne  l’arrivée   en   force   des   nouvelles   technologies   dans   les   établissements   :   le   WIFI   bien   sûr,   mais   également   toutes   les   solu7ons   technologiques   qui   peuvent   aider   les   clients   :   contrôle   des   équipements   et   personnalisa7on   dans   les   chambres   (éclairage,   son),   accueil   personnalisé,   conciergerie   électronique…     Egalement  la  no7on  d’accueil  a  fortement  évolué  :  les  lobbies  se  transforment  en  espace  conviviaux   et   de   partage,   la   récep7on   évolue   vers   un   modèle   «   salon   d’accueil   »,   la   restaura7on   de   l’hôtel   change  pour  s’adapter  à  toutes  les  envies  des  clients  (snacking,  room  service,  bar…).  Certaines  de   ces  innova7ons  seront  présentées  sur  le  Lab  Equip’Hôtel  le  25  novembre  prochain.   Pensez-­‐vous  que  l’art  de  recevoir  à  la  française  est  un  vecteur  différenciant  pour  les   hôtels  qu’ils  soient  implantés  en  France  ou  à  l’étranger.         La   «   French   touch   »   reste   une   valeur   sûre   et   un   élément   différenciant   pour   les   consommateurs,   notamment  les  touristes  étrangers.  Notre  créa7vité  tout  par7culièrement  en  architecture,  design  et   aménagement   est   plébiscitée   de   par   le   monde,   grâce   aux   architectes   français   renommés   comme   Starck,   Jean-­‐Philippe   Nuel,   Patrick   Jouin,   Jacques   Garcia…Nous   développons   probablement   une   vision  aprac7ve  de  l’art  de  recevoir  à  travers  ces  créa7ons,  et  nos  hôtels  théma7ques  le  prouvent   tous   les   jours.   Mais   le   design   d’un   hôtel   doit   être   accompagné   de   services.   La   spécificité   de   nos   conciergeries  est  sans  doute  un  atout  supplémentaire  à  faire  valoir  dans  notre  savoir-­‐faire  français.   5  
  6. 6. La  nouvelle  classificaEon  des  hôtels  n’a  t’elle  pas  entrainé  de  la  confusion  auprès  des   clients   et   des   fronEères   floues   entre   l’hôtellerie   de   luxe   et   l’hôtellerie   haut   de   gamme  ?   Aujourd’hui   je   crois   que   les   clients   privilégient   avant   tout   les   avis   d’autres   clients.   Internet   a   énormément  contribué  à  ce  partage  d’informa7ons,  qui  finalement  est  sûrement  plus  important   que  les  «  étoiles  ».  16%  seulement  des  consommateurs  u7lisent  cepe  classifica7on  pour  choisir   un  hôtel.     Malgré   tout   2/3   des   hôtels   français   (vs   90%   des   hôtels   avant   la   nouvelle   classifica7on)   sont   classés  avec  une  forte  augmenta7on  des  4  et  5*  qui  démontre  bien  la  montée  en  gamme  d’une   manière   générale   de   notre   parc   hôtelier.   Même   si   parfois   les   fron7ères   peuvent   être   floues   entre   différentes  gammes  d’hôtels,  je  ne  crois  pas  que  les  clients  soient  perdus,  ils  ont  à  la  disposi7on   suffisamment   de   critères   de   choix,   que   ce   soit   la   classifica7on,   ou   d’avis   à   disposi7on   sur   les   plateformes  internet  pour  se  faire  leur  propre  idée.   Enfin   je   reste   persuadée   qu’ils   sont   suffisamment   éduqués   par   leurs   déplacements   et   toute   l’informa7on  accessible,  pour  faire  la  différence  et  effectuer  les  bons  choix  en  fonc7on  de  leurs   apentes.   6   www.laurentdelporte.com    

×